Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée

De Sa propre Incarnation à travers Marie

Et Jésus poursuivit son entretien en disant : « Après cela, il arriva donc que, par le commandement du Premier Mystère, je regardai de nouveau en bas, vers le monde de l’humanité, et je trouvai Marie, que l’on nomme ma mère, selon le corps de la matière. Je parlai avec elle, sous la forme de Gabriel et, lorsqu’elle se fut tournée en haut vers moi, je jetai de là en elle la première Force que j’avais reçue de Barbêlo, c’est-à-dire le corps que j’ai emporté En Haut. Et au lieu de l’Esprit, je jetai en elle la Force que j’avais reçue du grand Sabaoth, le Digne, qui est dans la région de la Droite.

Plus concernant les Pouvoirs de la Lumière chez les Disciples

« Et les douze Puissances des douze Rédempteurs du trésor de la Lumière, que j’avais reçues des douze Ministres du milieu, je les jetai dans la Sphère des Régisseurs. Et les Décans des Régisseurs avec leurs Liturges ont cru que c’étaient les Esprits des Régisseurs ; et les Liturges les amenèrent et les attachèrent dans le corps de vos mères. Et lorsque votre temps arriva, vous êtes nés dans le monde sans avoir l’Esprit des Régisseurs. Et vous avez reçu votre part de la Force que le dernier Auxiliaire a insufflée dans le Mélange, cette Force qui est mêlée à tous les Invisibles, à tous les Régisseurs et à tous les Æons, en un mot, elle est combinée avec le monde de la destruction, qui est le Mélange. Cette Force que dès le commencement j’ai fait sortir de moi-même, je l’ai jetée dans le premier Commandement, et le premier Commandement en a jeté une partie dans la Grande Lumière, et la Grande Lumière a jeté une partie de cette Force qu’elle avait reçue dans les cinq Auxiliaires, et le dernier Auxiliaire a pris une partie de ce qu’il a reçu et l’a jetée dans le Mélange. Et cette partie est dans tous ceux qui se trouvent dans le Mélange, ainsi que je viens de vous le dire ».

Le commandement du Premier Mystère, c’est la même chose que le commandement du Père.

Marie est toujours Isis, la Mère Divine, de qui aucun mortel n’a levé le voile.

Sabaoth est le nom que l’on donne, en hébreu, à l’Armée de la Voix, à l’Armée ou aux Armées créatrices des Elohim.

Dans l’Ancien Testament, on donne le nom de Jéhovah, dans son acception originale de Iod-Hévé, à l’Armée des Androgynes divins ou Cosmocréateurs qui ont créé cet Univers.

Isis-Marie reçoit toujours la première Force, la Sainte-Affirmation.

Le Christ intime transmet cette Force à la Divine Mère Kundalini.

N’oublions jamais qu’il existe trois Forces primaires, qui sont : la Sainte-Affirmation, la Sainte-Négation et la Sainte-Conciliation.

Le grand Sabaoth, le Digne, est dans la région de la droite, dans l’Armée des Elohim créateurs.

Le Christ intime transmet toujours à Stella-Maris la Force merveilleuse du grand Sabaoth.

Nous ne pourrions absolument pas nier l’existence des douze Sauveurs ou Avatars ; chacun des douze Rédempteurs a à l’intérieur de lui-même les douze Puissances.

Entre chaque Logoï rédempteur et le monde manifesté, il y a le Maître, l’Esprit correspondant, émané du Rédempteur en question.

Il n’y a pas de doute que le Ministre émané est un double du Logoï intime.

Il arrive souvent que les Décans des Régisseurs et leurs Liturges ont la meilleure opinion d’eux-mêmes ; ils supposent à tort que ce sont eux les Régisseurs de la Lumière. Cette erreur est due à l’orgueil et à l’ambition.

Indubitablement, ces auto-trompés doivent renaître, revenir dans le monde, ils sont amenés à cette vallée de larmes par les Liturges des Régisseurs.

Les Princes de l’Église Gnostique n’ignorent pas les travaux de l’Abîme.

Seuls ceux qui ont travaillé intensément dans les Mondes infernaux, peuvent atteindre l’état de Prince ou de Régisseur de l’Église Gnostique.

En réalité, c’est uniquement en travaillant sur soi-même dans le Neuvième Cercle dantesque qu’il est possible de se convertir en un Régisseur de la Lumière.

Toute exaltation est précédée d’une terrible humiliation.

Celui qui veut monter doit d’abord descendre, c’est la Loi.

Ces « trompés sincères » qui se croient des Régisseurs sans l’être, reçoivent lorsqu’ils renaissent, au lieu de l’Esprit des Régisseurs, la force martienne qui est combinée avec le monde de la destruction, lequel est le Mélange ou le résultat du mélange des Lois et des Forces.

La Force du Sauveur du monde se trouve à un niveau très supérieur, en relation avec les Forces des cinq Auxiliaires.

La Force du Rédempteur du monde est jetée dans le premier Commandement, qui proclame : « Aime Dieu par dessus toute chose et ton prochain comme toi-même ».

Le premier Commandement, qui est l’Amour, jette une partie de cette Force dans la Grande Lumière.

Incontestablement la Grande Lumière jette à son tour une partie de cette Force-Amour dans les cinq Auxiliaires.

Le cinquième Auxiliaire, agissant avec une grande force, prend une certaine quantité de la substance de l’Amour pour la jeter dans le Mélange, dans le Monde. Cette dernière partie de la substance de l’Amour est déposée dans l’Essence.

Malheureusement, l’Essence, la Conscience, se trouve embouteillée parmi les agrégats psychiques, vives représentations intérieures de nos défauts de type psychologique.

Quand nous annihilons les agrégats psychiques, l’Essence est libérée et l’Amour resplendit.

Les Disciples devraient se réjouir, car le Temps de son Investiture était arrivé

Jésus dit tout cela à ses disciples sur le Mont des Oliviers. De nouveau Jésus reprit son discours en leur disant : « Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, réjouissez-vous tant et plus dans votre joie, car l’heure est arrivée où je vais revêtir mon vêtement, qui avait été préparé pour moi depuis le commencement et que j’avais laissé dans le dernier Mystère jusqu’au temps de sa consommation. Et voici qu’arrive le temps de sa consommation, et c’est le moment où il me sera ordonné par le Premier Mystère de vous parler depuis le commencement de la Vérité jusqu’à sa fin, et depuis les Intérieurs des Intérieurs jusqu’aux extérieurs des extérieurs, car le monde sera sauvé par vous. Réjouissez-vous donc et soyez dans l’allégresse, car vous êtes élus devant tous les hommes de la Terre. C’est vous qui sauverez le monde ».

Le Christ intime porte son vêtement, sa Pourpre sacrée, lorsqu’il a réalisé avec succès le Grand-Œuvre.

N’oublions jamais que le dernier Mystère est le Premier Mystère.

Le Père a préparé pour le Fils la Pourpre des rois.

A l’heure de la consommation, le Fils revêt le vêtement sacré.

L’heure de la consommation du Grand-Œuvre, à l’intérieur de nous-mêmes, ici et maintenant, est terriblement divine.

Les douze Puissances, les douze Apôtres, sont, je le répète, douze parties autonomes et auto-conscientes de notre propre Être.

Les douze Apôtres, sous la direction du Christ intime, s’expriment ou se manifestent à travers l’Initié lorsqu’il travaille pour l’humanité souffrante.

Les Douze sont douze aspects de l’Être à l’intérieur de l’Unité individuelle.

Ce chapitre est tiré de La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée (1983, posth.) Par Samaël Aun Weor.

Aidez les enseignements à se répandre: Obtenez le livre

Chapitre 7
Chapitre 9