Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Conférences de Samael Aun Weor

Le moment est venu de comprendre la nécessité de renforcer l’Essence [la conscience]. N’oubliez pas qu’elle descend, en soi, de la Voie Lactée. Il est donc évident qu’elle possède des pouvoirs transcendantaux, spirituels, merveilleux, au moyen desquels nous pouvons voir, entendre, toucher et ressentir les grandes réalités des mondes supérieurs. Malheureusement, mes chers amis, l’Essence est embouteillée, absorbée, ancrée parmi les divers éléments inhumains qui, en eux-mêmes, constituent l’ego, le Moi, le moi-même, le soi-même. Sans aucun doute, l’élimination de ces éléments indésirables doit se faire avec une patience infinie. Rappelez-vous que ce n’est qu’en dissolvant de tels éléments que l’essence peut être libérée, afin de l’éveiller d’une manière radicale et extraordinaire. Alors, réfléchissez…

Dans ces moments où je parle devant ce microphone, dans les moments où cette conférence est enregistrée, je ne peux m’empêcher de me rappeler que dans un passé très ancien, même le Soleil Sacré Absolu lui-même a dû traverser une grande catastrophe connue sous le nom de processus de la période choot-god-litanical [chootboglitanical]. Il arrive, ou c’est arrivé (pour parler plus clairement), que ceux qui se sont Auto-réalisés sont entrés, inévitablement, dans le Soleil Sacré Absolu. Malheureusement, certains individus sacrés sont devenus des habitants de cette région tout en ayant à l’intérieur certains « péchés de l’âme », certains éléments inhumains indésirables, résiduels, très subtils. De toute évidence, quand une certaine quantité de ces individus vivaient dans cette région sublime, ils ont établi, pour ainsi dire, au sein du Soleil Sacré Absolu, un contact généotriamazikamnien, qui a infecté l’atmosphère du Soleil Sacré Absolu et, par conséquent, des résultats néfastes étaient connus dans notre système solaire de mondes.

Ainsi, ces derniers, c’est-à-dire ces éléments disharmonieux mélangés au Théomertmalogos sacré, c’est-à-dire mélangés à l’essence vivante du Logos, ont infecté de nombreux individus qui fabriquaient les corps existentiels supérieurs de l’Être dans notre système de mondes. Ces disharmonies ont également infecté les parties supérieures de l’Être desdits initiés. De plus, des disharmonies se sont produites dans le mouvement des planètes autour du Soleil.

Pour cette raison, l’ineffable – Aelohim, c’est-à-dire le Père Éternel Cosmique Commun – devait établir dans notre système solaire une planète appelée Purgatoire, une planète secrète, un monde où ceux qui avaient encore des éléments inhumains pouvaient vivre et exister librement. Il est clair que ceux qui souhaitent entrer définitivement dans le Soleil Sacré Absolu sont purifiés sur ce monde secret. Tous ceux qui avaient encore des éléments indésirables dans leur nature intime sont venus y habiter.

Il est dit que ce monde secret de notre système solaire est le meilleur de tout: il a des oiseaux chanteurs variés, des minéraux ineffables et terriblement divins, exquis, des plantes pleines de merveilles, de délicieuses fleurs, etc.

On a beaucoup parlé des grottes où habitent ces initiés. Dans ces grottes, ils se consacrent exclusivement à éliminer les éléments indésirables de leur nature intérieure, dans le but d’entrer un jour dans le Soleil Sacré Absolu…

Voyez, chers jeunes Gnostiques, combien il est difficile d’éliminer les éléments inhumains de notre nature: si des êtres ineffables doivent traverser la planète Purgatoire avant d’entrer dans l’Absolu Solaire Sacré, qu’est-ce que cela dit de nous? Donc, il est opportun qu’aujourd’hui nous réfléchissions profondément sur toutes ces choses…

Afin de sauver le Soleil Sacré Absolu, il a fallu apporter certaines modifications à la fois à la loi du trois et à la loi du sept. Il est écrit qu’avant le soleil sacré était autoegocrate – c’est-à-dire qu’il pouvait être soutenu par lui-même. Plus tard, en raison des modifications apportées à la loi du trois et du sept, il est devenu trogoautoegocrate. Maintenant, par le contact avec cet univers manifesté, le Soleil Sacré Absolu se soutient harmonieusement: il donne et reçoit. Voilà le processus trogoautoégocratique. Ainsi, grâce à lui, il vit et ne se dissout pas.

Mes chers frères et sœurs Gnostiques, le Soleil Sacré Absolu est l’octave latérale du Soleil qui nous illumine. C’est le soleil spirituel caché derrière le Soleil physique qui brille sur nous…

Donc, il a été dit qu’il y a eu une période tragique pour notre Soleil Sacré Absolu – catastrophique, ai-je dit. Je veux à nouveau faire référence emphatiquement à l’époque de la période choot-god-litanical [chootboglitanical]…

Mais quel était cet âge catastrophique du chootboglitanical? C’est quelque chose que nous devons clarifier: Il se trouve que, au début, lorsque ceux qui ont construit les corps existentiels supérieurs de l’Être pouvaient entrer directement dans le Soleil Sacré Absolu, ils sont devenus les habitants de ce lieu. Malheureusement, des catastrophes peuvent survenir. Il y avait des êtres auto-réalisés qui sont entrés dans l’Absolu Solaire Sacré avec des éléments inhumains dans leurs corps existentiels supérieurs de l’Être. En raison de cela a été établi très sérieusement ce que nous pourrions appeler un contact généotriamazikamnien. En d’autres termes, lorsque ces individus sacrés avec des éléments résiduels dans leurs corps existentiels supérieurs de l’être se sont mélangés à l’atmosphère (pourrait-on dire) du Soleil Sacré Absolu, malheureusement, ils l’ont infecté. Le plus grave, c’est que cette influence psychologique morbide et néfaste a infecté tous les habitants de l’Absolu Solaire, et donc, c’était vraiment désastreux…

Je veux que vous analysiez cela en détail, que vous le compreniez profondément…

Sans aucun doute, pour cette raison, le Théomertmalogos – c’est-à-dire la force logoïque solaire qui émane du Soleil Sacré Absolu – est devenu altéré. Naturellement, ainsi altéré, le Théomertmalogos infecta alors également les parties supérieures de l’Être de tous les individus de notre système solaire qui travaillaient à l’auto-réalisation intérieure. De toute évidence, la force Logoique altérée a influencé négativement les corps existentiels supérieurs de l’Être qui étaient en train de se développer. Donc, le sujet était grave…

De plus, des phénomènes cosmiques disharmonieux se sont produits. En conséquence: l’infini, Aelohim, le Père Éternel Cosmique Commun, a dû établir, pour ainsi dire, une planète pour ces êtres divins qui avaient été, pourrait-on dire, infectés par des éléments inhumains. Depuis lors, cette planète a reçu le nom de Purgatoire. Bien, chaque type de système ésotérique lui donne un nom particulier. Il n’est pas étrange qu’en Orient, la région qui correspond à cette planète est appelée la région d’Atala. En tout cas, c’est un monde où les ineffables, ceux qui ont réussi à cristalliser en eux-mêmes les trois forces primaires de la création, peuvent vraiment se purifier, éliminer les éléments indésirables de leur psyché, afin de pouvoir entrer, ou pénétrer dans l’Absolu Solaire Sacré.

Cette planète Purgatoire est donc pour la totalité de notre univers, le cœur et le lieu de concentration de tous les résultats de la pulsation, de tout ce qui fonctionne et existe dans l’univers.

De manière ésotérique, un certain maître affirme emphatiquement que « Notre Père Créateur Commun Infini apparaît là si souvent que parce que cette planète sainte est le lieu d’existence des plus malheureux des « corps-êtres les plus élevés » qui ont obtenu leur revêtement sur diverses planètes de l’ensemble de notre Grand Univers. »

De toute évidence, ceux qui méritent de vivre sur cette planète sacrée souffrent, aspirent, veulent entrer dans le Soleil Sacré Absolu. De toute évidence, Aelohim, c’est-à-dire ce qui n’a pas de nom, le Père Éternel Cosmique Commun, prend une certaine forme, y apparaît fréquemment afin que ces apparitions (qui lui sont propres) puissent, disons, consoler les âmes qui luttent pour éliminer tous les éléments inhumains de leur nature psychique.

Sans aucun doute, cette planète sacrée est la meilleure, la plus riche et la plus belle de toutes les planètes de notre univers solaire. Je parle donc d’une planète secrète, ésotérique et cachée. Sans aucun doute, tout l’espace de notre grand univers, ou comme nous le dirions, tous les cieux, tous les mondes, reflètent leur gloire sur cette planète secrète.

On dit qu’il a des splendeurs exquises et incomparables; il est dit qu’il n’y a que des sources fraîches et rien que des sources fraîches; il est dit que sur ce monde il y a dix mille sources minérales et légumes qui, à cause de leur pureté et de leur naturel, disent-ils, n’ont pas de rivaux dans l’univers entier.

Les initiés assurent, clairement, que rassemblés là se trouvent les meilleurs et les plus beaux oiseaux chanteurs de tout notre univers, dont le nombre atteint douze mille espèces.

Quant aux formations supraplanétaires, comme les fleurs, les fruits, les baies et autres du même type, les mots des meilleurs initiés ne suffiraient pas à les décrire tous avec une clarté complète et éblouissante. On peut dire que rassemblé là se trouvent presque toute la flore et la faune de toutes les planètes de notre système solaire.

Dans tous les coins de ce monde sacré, il y a toutes sortes de cavernes mystérieuses, certaines construites par Mère Nature, d’autres artificielles. Ils sont habités par ceux qui se battent sans relâche pour éliminer les derniers éléments inhumains de leur nature.

Il y a aussi de merveilleux vaisseaux cosmiques avec lesquels ces individus sacrés peuvent voyager à travers l’infini inaltérable. Ces vaisseaux, dit-on, ont été donnés à ces gens par cet ange, ou mieux dit archange, qui dans l’ésotérisme est connu sous le nom de Herkission.

Donc, il vaut la peine de comprendre tous ces mystères. Il vaut la peine de comprendre tous ces sujets…

Il ne fait aucun doute que chaque système solaire de l’inaltérable infini a un Soleil Sacré Absolu; il ne fait aucun doute que ces soleils absolus de l’infini forment tous, en eux-mêmes, le Saint Protocosmos.

Normalement, le Soleil Sacré Absolu est abordé comme s’il était le seul pour tous les cosmos qui vivent et palpitent dans l’espace inaltérable. C’est ainsi qu’il est toujours abordé, car sous ces soleils seule règne l’unité de la vie. Mais en effet, il existe de nombreux soleils sacrés absolus. Je le répète, pour être gravé dans votre mental: chaque univers a son propre Soleil Sacré Absolu.

Donc, il doit aussi y avoir d’innombrables planètes Purgatoire dans tout l’espace étoilé! Il ne fait aucun doute que dans chaque système solaire, il existe une planète Purgatoire.

Il ne serait pas possible pour les habitants de n’importe quel système de mondes de s’immerger dans le sein de l’Absolu Solaire Sacré sans avoir été préalablement purifiés. Évidemment, ils doivent éliminer la subjectivité résiduelle, pourrait-on dire, qui est restée dans leurs corps existentiels supérieurs.

En faisant cette déclaration, en parlant maintenant du Soleil Sacré Absolu, en déclarant qu’il était sur le point d’être dissous ou disparu, et qu’il était nécessaire de créer le système solaire, c’est-à-dire d’initier le nouveau mahamanvantara ou le nouveau grand jour cosmique, je le fais dans un but précis. Il est clair que si ce système solaire n’avait pas été créé, le Soleil Sacré Absolu aurait été dissous… Maintenant, grâce à l’afflux extérieur de forces qui l’atteignent, ce système est maintenu. Ainsi, cela donne la vie; mais à son tour, il prend des forces du monde extérieur qui le maintiennent; voilà la loi de l’éternel trogoautoégocrate cosmique commun…

Entrons maintenant dans le domaine strictement sexuel.

Sans aucun doute, si les lois du trois et du sept – c’est-à-dire le Saint Triamanzikamno et le Heptaparaparshinock sacré – constituent le fondement sur lequel tout cet univers est soutenu…

Quant aux premières lois, celles du Saint Triamanzikamno, nous savons déjà qu’elles sont: La Sainte Affirmation, la Sainte Négation et la Sainte Réconciliation; c’est-à-dire les forces positive, négative et neutre.

Quant à la loi du sept, je dirai ce qui suit: les forces ou ligne du flux de forces déviant constamment selon la loi et s’unissant à nouveau à ses extrémités. Il ne fait aucun doute que la loi du sept a sept centres magnétiques fondamentaux; dans l’ésotérisme, on les appelle les sept arrêts…

Ainsi, les pouvoirs électriques et magnétiques, les forces sexuelles en elles-mêmes, passent sans aucun doute de région en région, descendent de monde en monde à travers les sept centres d’arrêt ou magnétiques.

La ligne des forces sexuelles dans leur processus descendant ne peut évidemment pas être interrompue; ils sont normalement à l’origine de véhicules, c’est-à-dire qu’ils deviennent la force génératrice par laquelle les espèces se multiplient. Les enfants de la fornication, les animaux intellectuels, ne l’ignorent pas…

Lorsque l’énergie du créateur est descendue des mondes supérieurs, lorsqu’elle a traversé ses sept centres d’arrêt ou magnétiques, lorsqu’elle s’est finalement cristallisée dans le monde physique, elle doit recevoir un choc spécial, si nous voulons la renvoyer vers l’intérieur et vers le haut, afin de faire de nouvelles créations, sinon il coulera pour générer de nouveaux organismes.

Lorsque nous analysons cette question, nous comprenons l’erreur de certains moines et nonnes abstinents: ces individus ont proposé de s’abstenir afin d’épargner le sperme, mais comme ils ne connaissaient pas la science de la transmutation, ils ont dégénéré affreusement; ils étaient chargés de vibrations poisoninoskiriennes terriblement malignes. Il est clair que lorsque le sperme ne reçoit pas de choc spécial, il dégénère terriblement, donnant naissance à l’abominable organe Kundabuffer.

Le Soleil Sacré Absolu nous donne l’exemple: de lui émane la vie, qui descend de région en région, mais plus tard il rassemble ses forces de la même vie, c’est-à-dire qu’il reçoit un choc du monde extérieur et quand il est reçu, il se soutient. C’est ainsi que l’ésotériste devrait procéder. Mais en gardant le sperme, les moines et les nonnes ont suivi le chemin de l’involution. Le sperme dégénéré est à l’origine de deux classes de sujets: dans le premier cas, nous voyons des individus trop obèses et chargés de graisse, et dans le second cas, des moines maigres et minces. Les deux classes sont chargées de vibrations poisoninoskiriennes terriblement perverses, les deux sont des cas regrettables. Cette classe de sujets est généralement pleine de fanatisme et de cynisme expert à un haut degré. Voyez ce que sont les moines de l’Inquisition.

Ainsi, ce n’est que par un choc spécial que l’énergie créatrice peut être transmutée, pour la régénération et l’auto-réalisation intime de l’Être. Un tel choc n’est possible qu’avec la magie sexuelle . Donc, sans maithuna, la régénération n’est pas possible…

J’ai parlé clairement pour que vous puissiez comprendre: nous devons imiter le Soleil Sacré Absolu (le Christ Cosmique).

Apprendre davantage: Fondement de la Transmutation Sexuelle

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Purgatory and the Absolute