Potentialités de l’Energie Créatrice (Le Pouvoir de l’Energie Créatrice)

Samaël Aun Weor

Chers mesdames et messieurs, je m’adresse à vous tous ; l’AMOUR est assurément le summum de la SAGESSE. C’est à juste titre qu’Hermès Trismégiste a dit : « L’Amour est le summum de la Sagesse »…

L’amour se nourrit d’amour. Observons le cygne ; quand l’un meurt dans le couple, l’autre succombe de tristesse. Il existe un ordre sacré en Europe et en Amérique également ; je me réfère précisément à l’ORDRE DU CYGNE. Cet ordre étudie précisément ces éléments de l’amour.

« Pour qu’il y ait de l’amour, il faut qu’il y ait une stricte affinité de pensées, affinité de sentiments, d’idées, etc. »…

« Le baiser est la consécration mystique de deux Âmes avides d’exprimer de manière sensible ce qu’elles vivent intérieurement »… » L’acte sexuel est la consubstantialisation de l’amour, dans la réalité psychophysiologique de notre nature »…

« Un mariage parfait, c’est l’union de deux êtres ; l’un qui aime plus, l’autre qui aime mieux »… » L’amour est la meilleure religion accessible »… « L’amour se nourrit d’amour »…

L’amour est une effusion, une émanation énergétique qui jaillit du plus profond de la conscience. Cette radiation, indubitablement, met en activité intensive tous ces micro-laboratoires organiques qui existent à l’intérieur de nous. Je veux me référer expressément aux glandes à sécrétion interne.

Si nous observons une personne âgée amoureuse, nous verrons ce qui suit ; elle rajeunit, elle est pleine de vie, d’énergie, d’optimisme. C’est parce que ses glandes endocrines, imprégnées de radiations d’amour, produisent plus d’hormones.

En Grèce, le terme « HORMONE » signifie ; « SOIF D’ÊTRE, FORCE D’ÊTRE ». Les hormones portent assurément en elles-mêmes de merveilleux principes vitaux. L’heure est venue de comprendre ce qu’est le POUVOIR DE L’AMOUR ; quand nous sommes réellement amoureux, il suffit souvent d’un mouchoir de poche pour que nous soyons remplis d’extase.

« L’amour, on l’a dit, est la meilleure religion accessible »… Ainsi convient-il aujourd’hui d’étudier le sexe et ses aspects transcendantaux, de comprendre de manière claire et merveilleuse ce qu’est réellement le pouvoir de l’amour. L’heure est venue de comprendre ce qu’est le sexe en lui-même et ce qu’est l’amour.

J’ai dit : « L’acte sexuel est la consubstantialisation de l’amour dans la réalité psychophysiologique de notre nature »… Il convient que nous méditions sur ces paroles : « L’Amour est une communion d’Âmes avides d’exprimer de manière sensible ce qu’elles vivent intérieurement »…

Durant la COPULATION CHIMIQUE ou métaphysique, les forces les plus subtiles de la nature enveloppent le couple. Il est évident que ces forces magnifiques, qui furent à l’origine de la création, ne pourraient être absentes durant la copulation.

C’est grâce à ces forces terribles de la nature et du cosmos que les êtres humains peuvent créer et recommencer de nouveau à créer.

Si le sexe a le pouvoir de mettre sur le tapis de l’existence une nouvelle créature, il est également certain et tout à fait vrai que, grâce à la force sexuelle, nous pouvons nous TRANSFORMER radicalement.

En ces temps de crise mondiale et de banqueroute de tous les principes, on parle beaucoup de transformations. Il existe de nombreuses théories ici et là, mais, en vérité, la transformation n’est possible qu’en SACHANT AIMER ; ET AU MOYEN DU POUVOIR ÉNERGÉTIQUE SEXUEL, nous pourrons nous convertir en créatures différentes.

L’énergie créatrice bout et palpite dans tout ce qui est, dans tout ce qui a été, et dans tout ce qui sera. L’énergie créatrice se manifeste à travers les organes sexuels des plantes, des fleurs, des animaux et de l’homme.

L’énergie créatrice permet au monde d’être toujours fertile. C’est grâce à la puissante énergie du sexe que nous existons ; c’est grâce à la puissante énergie du sexe que nous nous trouvons tous ici. S’il n’y avait pas eu l’acte sexuel de ceux qui nous ont donné la vie, nous ne serions pas là, ici et maintenant. C’est grâce à une copulation chimique qu’aujourd’hui tous ceux qui sont ici peuvent écouter cette conférence.

Ainsi L’ACTE SEXUEL EST SACRÉ à cent pour cent. Nous autres, franchement, au nom de la vérité, nous nous prononçons contre la pornographie.

Nous voyons précisément en elle la profanation du divin. Le sexe est quelque chose qui ne mérite pas d’être traité de la manière dont il l’est dans la pornographie. Ce n’est pas un motif de honte, de dissimulation ou un tabou.

Dans la GRÈCE païenne des temps anciens, on considérait que les Hétaïres étaient sacrées.

Nous savons bien le rôle qu’elles jouaient dans l’amour. Aujourd’hui même, au Japon, les Geishas, bien qu’on les voie purement du point de vue des penchants, elles ont néanmoins, en elles-mêmes, une conception un peu plus élevée de ce qu’est l’amour.

Je crois que, dans notre monde occidental actuel, l’opinion que l’on a du sexe a lamentablement dégénéré, cela ne fait pas de doute. Nous pouvons dire que c’est à cause de cela, assurément, qu’existe la pornographie. Mais celle-ci ne pourrait pas exister si le mental dégénéré n’existait pas. Au nom de la vérité, je dois dire que le mental humain a épouvantablement dégénéré. On ne regarde plus le sexe avec la déférence d’autrefois ; maintenant, on le regarde d’un point de vue purement pornographique.

Dans la CRÈTE antique, à l’époque où on adorait Cybèle, on réalisait de grandes processions.

Les Prêtresses d’alors, portant d’énormes phallus en bois, étaient à la tête de ces processions.

Dans l’ÉGYPTE sacrée, le sexe était divin à cent pour cent. Dans l’Égypte sacrée, le sexe était totalement vénéré. Dans ces temps anciens, le PHALLUS était toujours représenté par des pierres fines et pointues. Quant à la YONI, elle était toujours représentée par des pierres semblables à des coupes.

Dans l’ÉSOTÉRISME CHRISTIQUE, le sexe est représenté avec sagesse ; le Lingam Générateur fut toujours symbolisé par la SAINTE HASTE, par la LANCE DE LONGIN, avec laquelle le centurion romain blessa le côté du Seigneur. Quant à la Yoni féminine, elle était toujours symbolisée par le SAINT GRAAL, c’est-à-dire par la Sainte Coupe, par ce Calice qui apparaît dans les mains du Rédempteur du monde.

Donc, le sexe est sacré à cent pour cent, car aucune créature n’existerait sur la face de la Terre sans la force sexuelle. Le sexe n’est pas quelque chose de purement physiologique, comme le supposent beaucoup d’ignorants instruits, non ! C’est une énergie cosmique qui bouillonne et palpite dans tout ce qui est, tout ce qui a été, et tout ce qui sera…

Grâce à cette énergie puissante qui, en dernière synthèse, provient du Soleil, nous pouvons nous transformer radicalement…

Quand un couple réalise la copulation chimique ou métaphysique, il peut parfaitement mettre à profit ce pouvoir extraordinaire pour se convertir en quelque chose de différent. C’est possible, si nous étudions le pouvoir sexuel.

Assurément et au nom de la vérité, nous dirons que nous pourrions capturer cette énergie merveilleuse qui nous entoure durant la copulation chimique, pour faire à l’intérieur de nous quelque chose de différent. Au nom de la vérité, nous insistons pour dire qu’il est possible de capturer cette énergie !…

À cet instant, me vient en tête BROWN-SÉQUARD. Cet homme fit de merveilleuses expériences avec le sexe. Il découvrit, par exemple, qu’en excitant l’appareil sexuel et EN NE RÉPANDANT PAS L’ENS SEMINIS, c’est à dire l’Entité du Sperme, l’organisme pouvait se revitaliser. Bien plus, il découvrit que nous pourrions nous rajeunir totalement. Brown-Séquard fut célèbre dans le domaine de l’endocrinologie.

Il existe aussi, aux États-Unis, la SOCIÉTÉ ONÉIDA. Cette société a fait des expérimentations extraordinaires. 25 familles se sont soumises à une magnifique discipline.

L’éjaculation de l’Ens Seminis fut interdite ; la connexion du Lingam-Yoni fut permise, mais sans jamais renverser le Vase d’Hermès.

Le résultat fut formidable ; leurs couples se transformèrent magnifiquement ; les hommes malades guérirent, rajeunirent, furent pleins de vie.

Il est clair qu’en n’éjaculant pas l’Ens Seminis, en n’éjaculant pas le Sperme Sacré, il se produit de merveilleuses transformations. Le sperme se transforme en énergie, et l’énergie, en montant par le système nerveux jusqu’au cerveau, le dynamise radicalement.

Le docteur KRUMM HELLER a dit qu’il fallait « séminiser le cerveau et cérébraliser le sémen ». Cela est très important. Quand on transmute le Sperme Sacré de cette façon, il s’ensuit que les hormones sexuelles pénètrent dans les canaux sanguins ; alors, elles stimulent les glandes endocrines sexuelles afin qu’elles produisent une plus grande quantité d’hormones et l’organisme tout entier rajeunit d’une manière extraordinaire.

Les Hindous nous parlent de la Kundalini ; mot étrange pour nous les Occidentaux, mais merveilleux dans le fond. La maîtresse Blavatsky dit que « c’est le FOHAT transcendant, contenu dans toute matière organique et inorganique ». Ce Fohat est le Pouvoir de Kundalini Shakti. Ce FEU SACRÉ s’éveille au moyen de la transmutation de l’énergie sexuelle.

Quand le Feu Solaire Kundalini monte par le canal de la moelle épinière, il se produit chez l’être humain des changements psychologiques transcendantaux et transcendants.

Les Hindous, les Brahmanes, les étudiants des Védas, les Tibétains, etc., assurent avec emphase, que dans l’épine dorsale se trouvent SEPT CENTRES MAGIQUES magnifiques qui peuvent nous transformer et nous convertir en Surhommes.

Les Théosophes donnent à ces sept centres des noms sanscrits. Le centre magnétique du coccyx, ils l’appellent « Muladhara » ; le centre magnétique de la prostate, ils le nomment « Swadishtana » ; le centre Magique du plexus solaire, situé à la hauteur du nombril, ils l’appellent « Manipura » ; le centre cardiaque, ils l’appellent « Anahata » ; celui du larynx créateur, ils l’appellent « Vishuddha » ; « Ajna » celui de l’entre-sourcils, et « Sahasrara » celui de la pinéale.

Dans le christianisme ésotérique, on parle des SEPT ÉGLISES de l’Apocalypse de saint Jean.

Le centre magnétique du coccyx est appelé « l’Église d’Éphèse », et on dit que le Feu Sacré a le pouvoir de le réveiller, et quand il s’éveille, il nous confère le pouvoir sur l’élément TERRE.

On nous assure que « l’Église de Smyrne ou Église Prostatique » contient d’extraordinaires pouvoirs, et que, quand elle s’éveille, elle nous donne le pouvoir sur l’EAU. C’est l’Église de Smyrne.

Quant à « l’Église de Pergame », située dans le centre ombilical, un peu au-dessus du nombril, les ésotéristes chrétiens et les étudiants de l’Apocalypse disent que, quand elle s’éveille, elle nous confère des pouvoirs sur le FEU Universel de Vie.

Les étudiants de l’Apocalypse ésotérique continuent en affirmant que le coeur est « l’Église de Thyatire », et que quand elle s’éveille, elle nous donne des pouvoirs sur l’Élément AIR.

Pour continuer ces études, nous savons bien que dans le larynx créateur se trouve « l’Église apocalyptique de Sardes ». Éveiller ce centre nous donne l’OUÏE OCCULTE, c’est-à-dire le synthétisme conceptuel, les plus grandes réussites, des aspirations raffinées, etc.

Dans l’entre-sourcils se trouve « l’Église de Philadelphie ». Celui qui arrive à l’éveiller sera CLAIRVOYANT, il pourra vraiment voir les Mystères de la Vie et de la Mort, il pourra percevoir l’Ultra de toute chose ; il ne sera plus esclave des fascinations du monde tridimensionnel d’Euclide ; il pourra percevoir ce que les yeux physiques ne peuvent pas percevoir.

Les sceptiques, les incrédules, ceux qui croient que c’est impossible, qu’ils prennent la peine de développer l’Église de Philadelphie et ils corroboreront eux-mêmes cette réalité. Il est possible, en effet, de voir au-delà du microscope et au-delà du télescope. La clairvoyance nous confère un si terrible pouvoir…

Enfin, si nous ouvrons « l’Église de Laodicée », située dans la partie supérieure du cerveau dans la glande pinéale, nous recevrons la POLYVOYANCE. Alors nous pourrons voir toutes les dimensions de la Nature et du Cosmos. Ainsi donc, la merveilleuse force sexuelle peut nous transformer radicalement et faire de nous de véritables Surhommes, au sens le plus complet du terme.

Maintenant, il se présente vraiment des cas où nous nous heurtons à certaines difficultés dans ces études. Les sceptiques pensent qu’il n’est pas possible que nous arrivions un jour à obtenir la maîtrise sur l’élément terre. Étant donné qu’ils sont victimes des circonstances, il leur est impossible de comprendre qu’on peut apprendre à diriger les circonstances. Il est évident que l’élément terre est intimement relié au Tattva Prithvi, c’est-à-dire à l’éther qui est en relation avec le minéral. Celui qui a des pouvoirs sur l’élément minéral éthérique pourra déclencher des tremblements de terre ou les apaiser à volonté.

Il paraîtra impossible à beaucoup de gens que quelqu’un puisse dominer les Eaux de la Vie ; mais cependant, par le passé, ont existé des Hommes qui avaient un pouvoir sur l’océan tourmenté. Rappelons-nous Jésus de Nazareth apaisant les tempêtes. Non seulement lui, mais beaucoup d’autres réalisèrent de semblables prodiges. Jésus le Grand Kabire dit : « Les miracles que j’ai faits, vous pourrez les faire et d’autres encore »…

N’importe lequel d’entre vous qui prendra la peine de mettre en activité le centre prostatique, recevra, en fait, et de plein droit, des pouvoirs qui lui permettront de dominer l’élément eau.

Si l’on va plus loin, dans le domaine du Feu Sacré, il est clair que celui qui ouvre le centre magnétique du plexus solaire peut dominer les volcans en éruption en les calmant ou en déclenchant de nouvelles tourmentes ignées. C’est impossible pour ceux qui sont embouteillés dans les idées étroites de la science officielle. Nous autres, franchement, nous avons franchi les limites de cette science et nous parlons le langage des Ésotéristes Asiatiques ou Occidentaux.

Ceux qui prennent la peine d’étudier la Grande Oeuvre de Ramathasath (NdT Rama Prasad) sur les lois occultes de la Nature verront qu’il est possible d’obtenir un pouvoir sur le feu. Les Yogis de l’Inde peuvent MARCHER SUR LES FLAMMES sans en subir aucun dommage.

Le centre du coeur est important. On nous a dit qu’en ouvrant ce centre, on peut SORTIR DU CORPS PHYSIQUE à volonté. Cela résonne étrangement aux oreilles de ceux qui n’ont pas fait d’études ésotériques parce qu’ils sentent qu’ils sont le corps physique, ils croient qu’ils sont le corps physique et ne soupçonnent pas le moins du monde que le corps physique n’est qu’un vêtement qu’on peut abandonner à volonté.

Quand on croit qu’on est le corps et qu’on entend parler de « sortir du corps » on croit que celui qui est en train de parler fait fausse route. Dans ces conditions, on ne peut pas comprendre celui qui est en train de parler.

Mais lorsqu’on comprend que le corps physique est une maison dans laquelle nous pouvons entrer et sortir à volonté, et que le véritable habitant de cette maison est ce qu’on appelle « l’Âme », cela change la vision des choses.

N’importe quelle âme consciente peut entrer et sortir du corps physique à volonté, et quand on éveille le centre magique du coeur tranquille, on peut abandonner le corps physique à volonté.

Un autre pouvoir, parmi ceux que nous confère le coeur tranquille, est celui de mettre le corps physique dans la Quatrième Verticale. C’est étrange pour les profanes, mais c’est la vérité. Quand Jésus marcha sur les eaux de la Mer de Galilée, il alla avec son corps physique dans la Quatrième Coordonnée. En le voyant, ses apôtres crurent que c’était un fantôme, mais ensuite ils le reconnurent. Et Pierre dit :

– Seigneur, si c’est toi, permets que je vienne à toi sur les eaux.

Et Jésus, le grand Kabire, lui dit :

– Viens.

Et Pierre commença à avancer sur l’océan déchaîné, mais il douta, il eut peur, il lui manquait la Foi. Jésus dut l’aider à remonter dans la barque. Jésus donna alors la clé pour mettre le corps physique dans la quatrième coordonnée ;

– Homme de peu de Foi, pourquoi as-tu douté ? Voilà la clé ! On peut mettre le corps physique dans la Quatrième Dimension à volonté si on veut.

Dans les écoles ésotériques on parle beaucoup, énormément, de ce pouvoir merveilleux qui existe de mettre le corps physique dans la quatrième dimension. Rappelons-nous les Grecs avec HARPOCRATE. Les Grecs connaissaient cette pratique.

Dans les Mystères d’Éleusis, on parle beaucoup d’Harpocrate. C’est une divinité qui manie la force des ÉTATS JINAS. Une force extraordinaire grâce à laquelle nous pouvons tous mettre le corps dans la Quatrième Dimension.

Les Grecs s’endormaient, totalement concentrés sur Harpocrate, et ils prononçaient son nom ainsi : HAAAAAAAR – POOOOOOO – CRAAAAAAAT – IIIIIIISSSSSSS.

Ils se couchaient à la façon d’un poussin dans sa coquille, dans l’oeuf, et ils s’imaginaient eux-mêmes placés à l’intérieur d’un oeuf imaginaire. Ils s’endormaient concentrés là-dessus.

Et s’ils sentaient une démangeaison dans leur corps, ils se dominaient, parce que sinon ils savaient qu’ils perdraient la possibilité de réaliser l’expérience.

Ensuite, quand ils se voyaient eux-mêmes changer de volume, gonflés, ils se levaient doucement de leur lit en invoquant Harpocrate. Ils faisaient un grand saut dans leur chambre, avec l’intention de s’immerger dans la quatrième verticale.

La concentration était terrible, effrayante, énorme, ils n’avaient pas le temps de penser à autre chose qu’à Harpocrate. Ils disaient que c’était un bon truc, très spécial, et bien sûr, avec son aide, leur corps s’immergeait dans la quatrième verticale ; et ainsi, en flottant, ils pouvaient abandonner leur maison pour voyager dans l’espace…

Ceux qui n’ont pas entendu parler de ces choses peuvent sourire avec scepticisme, mais ceux qui ont expérimenté une fois la Science des Jinas savent que c’est la vérité.

En développant le centre du coeur, ce que l’Apocalypse appelle « l’Eglise de Thyatire », on obtient le magnifique pouvoir qui nous permet d’entrer à volonté dans la quatrième verticale avec le corps physique pour étudier, dans ces Dimensions Supérieures de la Nature et du Cosmos, les Mystères de la Vie et de la Mort. Et que dire de l’Église de Sardes ? Celle-ci est située dans la glande thyroïde. Nous savons bien ce qu’est cette glande ! Elle sécrète l’iode biologique si nécessaire à l’organisme.

Durant les heures de sommeil, l’Ego abandonne le corps physique pour se déplacer en dehors de lui, pour voyager partout. Pendant ce temps, le Corps Vital (ou siège de la vie organique) peut reconstruire, restaurer les énergies du corps physique. Dans ce cas, la glande thyroïde coopère ou aide ; elle sécrète l’iode biologique par laquelle les canaux nerveux sont totalement désinfectés.

Bref, quand l’Ego revient au corps physique, ce dernier est restauré. Si l’Ego n’abandonnait pas le corps physique, la restauration complète du corps serait impossible et alors nous mourrions.

Il est possible de sortir du corps physique à volonté. Tout être humain abandonne son corps physique dès l’instant où il commence à s’endormir, et il est nécessaire qu’il le fasse pour ne pas mourir. Nous pouvons devenir conscients de cette fonction naturelle, et ce n’est pas un délit.

Si nous surveillions notre propre sommeil, nous pourrions faire volontairement ce que nous faisons toujours involontairement ; nous pourrions sortir du corps physique à volonté. Il suffirait qu’à l’instant de nous endormir, identifiés à notre Être, à notre Esprit, nous nous levions doucement du lit. Alors se produirait une déconnexion totale entre l’Ego et le corps. Ce dernier resterait endormi dans le lit, et l’Ego, en dehors du corps, pourrait voyager dans les Mondes Internes à volonté. Ainsi, nous connaîtrions inévitablement les Mondes Suprasensibles. Nous rendre conscients de ces activités naturelles n’implique aucun danger ; c’est possible !

Et pour continuer cet exposé, nous arrivons au centre de l’entre-sourcils, l’Église de Philadelphie. On raconte que Nostradamus (ce grand astrologue qui écrivit « Les Centuries » et qui étonne encore le monde avec ses prophéties) passait des nuits entières intensément concentré sur un récipient de cuivre, sur une casserole, qui contenait de l’eau pure. Il se concentrait là-dessus, et on dit que comme il était voyant, il voyait les événements du futur.

Le cuivre est en étroite relation avec la glande pituitaire qui se trouve à la hauteur de l’entre-sourcils. Nous savons bien que cette glande sécrète sept catégories d’hormones. Nous connaissons aussi la valeur de la pituitaire en obstétrique.

Nostradamus profita du pouvoir de cette glande pour réaliser de prodigieuses prophéties.

Il est possible, en développant la Clairvoyance, de voir les Mystères de la Vie et de la Mort. Les gens ne savent rien des mystères de la naissance et de la mort de toute chose ; ils naissent sans savoir quand ni comment, meurent sans savoir pourquoi. Dans leur vie, ils se remplissent de milliers de théories, mais ils meurent comme tout le monde ; alors à quoi leur servent leurs théories ? Ce qui est intéressant, c’est d’acquérir des connaissances nous permettant de nous transformer. Au moyen de la Clairvoyance, on peut arriver à voir réellement les Mystères de la Vie et de la Mort.

Et enfin, dans la partie supérieure de notre cerveau, se trouve la glande pinéale ; elle est très petite, tout au plus cinq millimètres et demi, entourée d’un sable très fin.

En éveillant une nouvelle activité dans cette glande, on peut comprendre, directement par soi-même, tous les Mystères Transcendantaux de l’Univers et du Cosmos. C’est possible, si nous nous transformons, mais la transformation totale de l’être humain, l’ouverture de tous ses sens magiques, ne se réaliseraient pas sans la force magique de l’énergie créatrice du sexe.

Voilà pourquoi la copulation chimique est transcendantale. C’est en plein acte de copulation que nous pouvons éveiller en nous le Feu Sacré. C’est toujours par la copulation que nous pouvons nous transformer.

Non seulement le sexe a donné vie à notre corps physique, mais il peut, de plus, mettre en activité différents centres qui sont maintenant endormis, des centres extraordinaires de notre physiologie organique.

Si nous voulons voir une véritable transformation, nous avons besoin du Feu, et celui-ci s’éveille incontestablement à partir de la MAGIE SEXUELLE ou au moyen de la Magie du Sexe.

Maintenant, vous comprendrez ce qu’est l’amour, comme il est grandiose ; comment pourrons-nous, par son intermédiaire, lever le VOILE D’ISIS ? Comment pourrons-nous, par son intermédiaire, nous convertir en créatures différentes ? L’Amour peut nous transformer.

Lorsque j’étais jeune, j’étais rempli d’extase en contemplant Vénus (l’Étoile du Matin et du Soir) et je me disais toujours en moi-même ; « Seul l’Amour pourrait nous transformer et faire de nous quelque chose de différent », et c’est ainsi.

Je connais un médecin qui fait des expériences extraordinaires ; il a des appareils magnifiques ; il réalise la copulation chimique avec sa propre épouse, à l’intérieur d’une chambre spéciale. Cette chambre enregistre la puissance sexuelle de telle façon que nous pourrons bientôt démontrer scientifiquement cette puissance. Ce docteur pense démontrer la valeur de la Magie Sexuelle en pleine Université.

Il est évident qu’il va produire une révolution scientifique extraordinaire. Je ne donne pas le nom ni le prénom de ce docteur, parce qu’il ne m’y a pas encore autorisé, je me borne seulement à dire qu’il fait des expériences scientifiques extraordinaires avec le pouvoir du sexe. Ces expériences, il les fait directement avec des appareils très spéciaux.

La pire erreur que puisse commettre l’être humain est de répandre son sperme sacré. Quand l’homme se sépare de son sperme, il tombe en disgrâce, mais si nous transformons le sperme en énergie, cette énergie peut nous rajeunir. Si, grâce au sexe, nous donnons vie à d’autres créatures, il est évident qu’au moyen du sexe nous pourrons aussi nous donner vie à nous-mêmes. Grâce au sexe, on peut réussir à atteindre l’IMMORTALITÉ, non seulement spirituelle mais physique.

En ce moment, les scientifiques font des expériences et des efforts afin de rallonger la vie. Ils ont inventé des sérums qui, assurent-ils, peuvent prolonger l’existence jusqu’à 150 ans. Mais, la réalité des faits, c’est que Staline est mort, entouré de scientifiques, qu’Eisenhower est mort entouré de sages médecins. Alors qu’en est-il de toutes les théories ?

Par contre, nous avons des gens qui vivent encore, des personnes des XIVème, XVème, XVIème, XVIIème siècles, qui continuent d’exister. Je me réfère expressément au Comte de SAINT-GERMAIN. Ce Comte de Saint-Germain existe encore aujourd’hui, en plein XXème siècle ; le comte de Saint-Germain a joué un rôle en Europe durant les XVème, XVIème, XVIIème, XVIIIème, et XIXème siècles. Il porta différents noms selon les époques ; il fut le Prince Racokzy de la Maison des Racokzy en Autriche ; le comte de Saint-Germain en France, etc.

Le comte de Saint-Germain transmutait le plomb en or et faisait des diamants de la meilleure qualité ; il gouvernait les élémentaux et tout le monde l’adorait. C’était un homme qui pouvait commander la nature. Le comte de Saint-Germain n’est pas mort. En 1939, il se trouvait en Europe ; il rencontra les diplomates de cette époque, il les conseilla ; il voulait sauver l’humanité de la seconde guerre mondiale, mais étant donné que les hommes d’État étaient engagés dans cette horrible guerre, il dut se retirer.

Giovanni Papini qui fut un enfant gâté du Vatican (celui qui fut excommunié pour son curieux livre intitulé « Le Diable ») donne un témoignage sur le comte de Saint-Germain. Il le rencontra précisément sur un bateau alors qu’il naviguait sur l’Océan Indien ; et Papini raconte que lorsqu’il aborda cet étrange personnage, ce dernier ne vit aucun inconvénient à montrer ses papiers d’identité ; c’était Saint-Germain ! Au débarquement, en Inde, un groupe de Lamas qui étaient venus du Tibet le reçurent et ils l’emmenèrent, précisément, dans l’Himalaya…

Ainsi, il est certain et totalement vrai que le Comte de Saint-Germain est vivant. Giovanni Papini donne un témoignage sur le Comte de Saint-Germain et Giovanni Papini est, avant tout, un écrivain sérieux. Il n’y a pas de doute que le Comte de Saint-Germain reviendra dans le monde occidental en 1999 et qu’il accomplira, alors, une très brillante mission.

Et que dire de cet autre homme qui se transforma grâce aux pouvoirs du sexe, de cet autre homme qui obtint l’Élixir de Longue Vie et la Pierre Philosophale ? Je veux me référer expressément à CAGLIOSTRO. Il fut également Mesmer lui-même, qui étonna l’Europe avec ses guérisons magnétiques ; il fut Joseph Balsamo, il fut le Comte Phénix, il fut Cagliostro…

Il y a beaucoup de critiques à l’encontre du Comte Cagliostro ; on a écrit beaucoup de volumes calomnieux. Évidemment, tous ceux qui ont écrit contre Cagliostro ont basé leurs écrits, précisément, sur des chroniques de la police ; chroniques toutes querelleuses basées sur les calomnies de cette époque. Dieu veuille qu’un jour nous puissions trouver les Mémoires du Comte Cagliostro ! Elles circulent en Europe, peut-être en France ; nous trouverions ainsi la vérité sur Cagliostro, ses Mémoires écrites par lui-même.

Beaucoup croient que le Comte Cagliostro est mort ; ils se trompent ; le Comte Cagliostro n’est pas mort. Alexandre Dumas pensait qu’il était mort au cours d’un duel à l’épée avec un autre individu, mais Alexandre Dumas s’est trompé. D’autres pensent qu’il fut mis dans une prison de l’inquisition (erreur !) et qu’il y mourut. D’autres croient qu’il s’échappa d’une autre prison ; et on a dit beaucoup de choses ; mais en réalité, personne ne sait rien sur la mort de Cagliostro. La vérité, c’est que Cagliostro n’est pas mort ; il est en vie et il entamera bientôt une nouvelle activité…

Ces hommes qui se transformèrent et se rendirent immortels se convertirent en Surhommes et en Mutants grâce à l’Énergie Sexuelle. Il est possible de rajeunir et il est possible de devenir immortel grâce à ce Fohat inconnu et méconnu qui provient du sexe, précisément durant la Copulation Chimique ou Métaphysique. Avant tout, nous devons VALORISER L’ÉNERGIE SEXUELLE en elle-même, parce qu’elle est formidable ; mais si nous persistons dans le désir de nous reproduire comme des bêtes, si nous persistons dans la fornication et la luxure, il ne fait aucun doute que nous échouerons ; nous deviendrons de simples déchets humains.

Nous avons besoin de nous transformer et ce n’est possible qu’en aimant intensément.

Quand l’homme et la femme savent s’aimer, vient la TRANSFORMATION RADICALE.

Je termine sur ces paroles.