Catégorie : Information Introductive

Il y a une racine à partir de laquelle toutes les connaissances ont émergé. L’humanité a beaucoup de noms pour elle; nous l’appelons la Gnose.

Gnose (g·no·sis): Du Grec γνῶσις. Connaissance.

  1. La signification supérieure du mot Gnose est Connaissance par l’expérience, en particulier l’expérience de la divinité ou de ce qui est au-delà des cinq sens. Le mot Gnose ne se réfère pas à la Connaissance qu’on nous a dit ou à laquelle on croit. La Gnose est consciente, une connaissance expérimentale, pas seulement une connaissance intellectuelle ou conceptuelle, ni la croyance ou la théorie. Ce terme est synonyme du תעד « Da’ath » Hébreu,   du « Ma’rifah » Arabe, du « Rigpa » Tibétain (Connaître), et du « Jana » Sanskrit.
  2. La Gnose peut également se référer à la tradition qui incarne le cœur de la sagesse ou de la connaissance de l’humanité, bien que dans le monde physique, elle n’a pas été connue sous ce nom, mais a adopté des apparences variées selon la culture, le temps et le lieu.

Le mot Grec (γνῶσις) Gnose  implique un type de connaissance qui est dérivée de l’expérience, et englobe l’ensemble d’une personne. C’est une véritable connaissance de la vérité. La Réalité, la Vérité, ne correspond pas parfaitement dans un concept, un dogme, ou une théorie. Donc la Véritable Gnose doit aussi être quelque chose que l’on doit vivre. L’expérience personnelle n’est pas transmissible en termes conceptuels; un concept est simplement une idée, et l’expérience est beaucoup plus qu’une idée. En d’autres termes, la Vraie Gnose est une expérience qui défie la conceptualisation, la croyance ou toute tentative de la transmettre. Pour la comprendre, il faut en faire l’expérience. Voilà pourquoi la spiritualité réelle est basée sur l’effort de chacun à l’expérience de la vérité, et la méthode pour atteindre cette expérience est avant tout pratique.

Néanmoins, pour comprendre ce que nous vivons, nous devons étudier les expériences des autres. Pour cela, nous préférons compter sur ceux qui ont prouvé les qualités que nous souhaitons incarner: l’amour profond pour tous les Êtres, une brillante intelligence, et la joie rayonnante. En tant que tel, nous nous appuyons sur les plus grands Êtres humains et leurs héritages, dans tous les domaines de la compréhension: la philosophie, la science, l’art et la religion.

La Gnose est universelle

N’importe quelle étude des philosophies du monde, des religions, des traditions spirituelles démontre les mêmes principes, thèmes et symboles. Alors que certains ont fait valoir que ce soit une simple coïncidence ou impulsion inconsciente, la vérité est beaucoup plus puissante: Il y une omniprésence du symbolisme et de l’intention dans les traditions du monde, car c’est une source omniprésente de toute connaissance, mais dont la véritable forme et sens est seulement vaguement perçue par la Conscience dormante de l’humanité. Pour cette raison, des messagers arrivent de temps en temps pour clarifier la Seule Vraie Source: des messagers tels que Bouddha, Jésus, Mahomet, Quetzalcoatl, Krishna, Moïse, Fu Ji, et beaucoup d’autres: tous ont enseigné la Gnose, mais selon les besoins de l’heure et du lieu.

apollo-christ« Chaque fois que la loi décline et que le but de la vie est oublié, je me manifeste sur la terre. Je suis né dans chaque âge pour protéger le bien, pour détruire le mal, et pour rétablir la loi. » – L’Hindouisme. Krishna dans la Bhagavad Gita 4,7 à 8

« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi et les prophètes; Je ne suis pas venu pour les abolir, mais pour les accomplir. En vérité, je vous le dis, tant que le ciel et la terre ne passent, pas un iota, pas un point, ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout soit accompli. » – Le Christianisme. Jésus dans la Bible, Matthieu 5,17 à 18

« Oh! Nous vous avons inspiré [O Muhammad] comme Nous avons inspiré Noé et les prophètes après lui, que Nous avons inspiré Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et Jésus, et Job, et Aaron et Salomon, et Nous avons donné les Psaumes à David ; et les messagers que Nous vous avons mentionné avant et les messagers que Nous ne vous avons pas mentionné… des messagers de bonne augure et de mise en garde, pour que l’humanité ne puisse avoir aucun argument contre Dieu après les messagers. Dieu est Puissant et Sage. » – L’Islam. Coran 4.163-65

« Rien n’est dit à vous [Muhammad] que ce qui était dit aux messagers avant toi. » – L’islam. Coran 41.43

« J’ai vu un ancien sentier, une ancienne route parcourue par les Correctement éclairés des temps anciens. » – Le Bouddhisme. Samyutta Nikāya ii.106

« Le Maître a dit, « J’ai transmis ce qui m’a été enseigné sans faire rien d’autre de ma propre initiative. Je suis fidèle et j’aime les Anciens. » – Confucianisme. Entretiens 7.1

« Toutes les religions ont les mêmes principes. Sous le Soleil, toute religion naît, grandit, se développe, se multiplie en plusieurs sectes, et meurt. Voilà comment il a toujours été et le sera toujours. Les principes religieux ne meurent jamais. Les formes religieuses peuvent mourir, mais les principes religieux ne meurent jamais. En d’autres termes, les valeurs éternelles ne peuvent jamais mourir. Elles continuent, elles sont ré-habillées avec de nouvelles formes ». – Samaël Aun Weor

Les valeurs éternelles énoncés dans les religions du monde expriment les exigences essentielles pour que la Conscience puisse entrer dans la lumière et réaliser pleinement le but de la vie. En d’autres termes, le message racine de chaque religion cherche à éveiller la Conscience et éliminer la souffrance, pour que la lumière éternelle puisse être connue à travers notre propre expérience directe.

« La Vérité est une; les sages l’appellent par divers noms Ekam-Sat viprah Bahudha vadanti. » – Rig Veda

Le mot Grec Gnose se réfère à la connaissance acquise par l’expérience de la Conscience éveillée, par opposition à la connaissance qu’on nous a dit ou qu’on pourrait croire. La Véritable Gnose est la connaissance universelle pour toute l’humanité qui libère la Conscience de la souffrance. La Gnose est – quel que soit le nom qu’elle prend dans l’histoire ou la culture – consciente, une connaissance expérimentale, une connaissance pas seulement intellectuelle ou conceptuelle, ou croyance ou théorie. L’étudiant gnostique cherche à acquérir sa propre expérience directe de la lumière (la Vérité) par l’éveil de la Conscience et l’élimination des obscurcissements à la perception. La méthode pour accomplir cette tâche a été appelée:

Gnose (Grec) Connaissance
Jnana (Sanskrit): Connaissance
Daath (en Hébreu): Connaissance
Dharma (Sanskrit): la justice, la loi, la vérité, l’enseignement
Torah (en Hébreu): l’enseignement, l’instruction, la loi

… et bien d’autres noms. En comparant tous ces anciens enseignements, nous pouvons voir que toutes les formes religieuses ont dans leur cœur une science du Gnosticisme: une méthode pour arriver à une connaissance personnelle de la vérité.

« Qu’importe la manière, les hommes s’approchent de moi, même si je ne leur souhaite pas la bienvenue. De tous les côtés, les hommes du chemin viennent à moi. » – Krishna (le Christ), de la Bhagavad-Gita

Nombreux sont ceux qui, en ces temps associent le mot Gnose avec une collection de textes trouvés dans les déserts du Moyen-Orient, tels que les textes de Nag Hammadhi ou de la Mer Morte. Des exemples célèbres incluent Le livre de Thomas, L’Évangile selon Marie-Madeleine, l’Hypostase des Archontes, et l’Esprit parfait. Certains croient que la Gnose est exclusivement le système de croyance des groupes de chercheurs spirituels perdus depuis longtemps comme les Esséniens ou les Nazaréens. Mais, la vérité est que ces écrits et ces groupes étaient, une fraction d’un mouvement beaucoup plus âgé, plus répandu, mais qui ne peuvent pas être suivis par des preuves physiques seulement: elle ne peut être vraiment connue que par l’éveil, l’expérience consciente – pas seulement ici dans le monde physique, mais aussi dans les mondes internes, au moyen de techniques telles que la Méditation, le Yoga du Rêve, et plus encore.

« Nous ne sommes contre aucune religion, école, secte, ordre ou loge parce que nous savons que toutes les formes religieuses sont des manifestations de la Grande Religion Cosmique Universelle Infinie latente dans chaque atome du Cosmos. Nous enseignons la synthèse de toutes les religions, écoles, ordres, loges et croyances. Notre doctrine est la Doctrine de la Synthèse. » – Samaël Aun Weor, Le Mariage Parfait

La vénérable science de la Gnose est la « connaissance » universelle à toute l’humanité et est la « connaissance » essentielle qui découle de l’expérience de la réalité objective, universellement connue par tous ceux qui s’éveillent pleinement et développent leur Conscience. La science ou le chemin pour arriver à connaître cette réalité par soi-même, dans sa propre expérience, est aussi appelée Gnose, car elle conduit à l’acquisition de l’Auto-Gnose de la vérité fondamentale.

La Gnose est, dans son essence, la méthode pour s’échapper de la souffrance, parce que l’expérience de la réalité fondamentale passe par l’abandon du mental perturbé, dans lequel nous souffrons tous intensément. Nos illusions causent des souffrances, et nous empêchent de voir la vérité.

La méthode pour expérimenter la réalité fondamentale est exacte et a existé pendant des millénaires. La Vraie Gnose – connaissance consciente de cette expérience – est libre de séparatisme, de dogme, de politique, de fanatisme, et de sectarisme. La Gnose vient du divin, et ne peut pas être embouteillée dans les concepts limités de l’intellect ou de la simple croyance.

Les caractéristiques de la Vraie Gnose sont vus dans les plus grands Êtres humains dans le monde: une profonde compassion, la sagesse pénétrante, et l’intelligence pétillante.

« … il y a tout lieu de croire que toutes les écoles dites secrètes de l’ancien monde étaient des branches d’un arbre philosophique qui, avec sa racine dans le ciel et ses branches sur la terre, est – comme l’esprit de l’homme -invisible-, mais toujours présent parce qu’elles sont les véhicules qui lui donnent l’expression. Les Mystères étaient les canaux par lesquels cette lumière philosophique est diffusée, et leurs initiés, resplendissant de compréhension intellectuelle et spirituelle, étaient les fruits parfaits de l’arbre divin, témoignage devant le monde matériel de la source ésotérique de toute Lumière et Vérité. » – Manly P. Hall, Les Enseignements Secrets de tous les Âges (1928)

La Gnose a été exprimée par les grands saints du monde entier et les âmes éclairées, chacun avec ses propres mots et voix.

« Toutes les religions sont des perles précieuses enfilées sur le fil d’or de la divinité. » – Samaël Aun Weor

La Vrai Gnose est universelle à l’humanité toute entière et peut être trouvée dans toutes les religions et traditions mystiques authentiques. Ainsi, à l’intérieur de chacune d’entre elle se trouve la Doctrine de la Synthèse: l’Enseignement Universel à partir duquel toutes les religions sont nées. Cette connaissance racine est la science essentielle que chaque être humain a besoin pour connaître les mystères de la vie et de la mort directement, personnellement, à travers sa propre expérience.

« Toutes les formes religieuses sont des manifestations de la Grande Religion Cosmique Universelle Infinie latente dans chaque atome du cosmos.

La Gnose est dans la Doctrine Bouddhiste, dans le Bouddhisme Tantrique du Tibet, dans le Bouddhisme Zen du Japon, dans le Bouddhisme Chan de la Chine, dans le Soufisme, dans les Derviches tourneurs, dans la Sagesse Égyptienne, Persane, Chaldéenne, de Pythagore, Grecque , Aztèque, Maya, Inca, etc…

Nous enseignons la synthèse de toutes les religions, écoles, ordres, loges et croyances. Notre doctrine est la Doctrine de la Synthèse. » – Samaël Aun Weor, Le Mariage Parfait

Le Cœur de la Gnose

adam-eve-cranachLe cœur de la Gnose est le Grand Arcane, Daath (ou Da’ath, qui signifie en Hébreu «connaissance»), la sagesse vitale symbolisée dans l’histoire du jardin d’Éden comme l’Arbre de la Connaissance. Adam et Eve ont abusé de cet arbre, et ont été chassés de l’Éden; cette histoire est symbolique.

Les cultures anciennes qui ont construit les grandes pyramides, qui ont développé des civilisations gigantesques, qui possédaient des connaissances et des  technologies que, aujourd’hui encore, nous sommes incapables de comprendre, possédaient tous et vénéraient les sciences mystiques par dessus tout. Et le plus grand secret, la plus grande science de
toutes, le Grand Arcane, ou la grande science occulte de l’Alchimie, était la plus importante de toutes. Les Égyptiens, les Aztèques, les Mayas, les Chaldéens, les Hindous, les Tibétains, etc, avaient tous comme leur trésor le plus précieux le Grand Arcane.

Dans toutes ces civilisations, la connaissance ésotérique a toujours été réservée à un groupe d’élite. Que ce soit en Inde ou en Égypte ou dans la civilisation Maya ou Aztèque, la connaissance mystique a été transmise, pratiquée et maintenue avec soin par une prêtrise de personnes cultivées. Et ces personnes étaient soumises à la plus rigoureuse, exigeante discipline et des lignes directrices. Pour entrer dans la connaissance du Grand Arcane, ils ont dû passer test après test, pour prouver leur sincérité et de leur fiabilité. Plusieurs fois, ils pourraient être surveillés pendant des années, même à leur insu. Plusieurs fois, ils pourraient être rejetés seulement pour voir comment ils réagiraient, s’ils respecteraient encore les vœux qu’ils avaient pris.

Dans les siècles précédents le nôtre, la signification spécifique de l’Arbre de la Connaissance – ou pour être plus exact, l’Arbre de la Connaissance de la pureté et de la pollution – était caché jusqu’à ce que le demandeur était prouvé digne.
Malheureusement, le désir corrompt le mental; le désir de pouvoir et l’envie de connaissances a amené beaucoup de menaces et même tué les détenteurs de la sagesse cachée, forçant ainsi les véritables Initiés à se cacher dans la plupart des endroits sur la planète. La connaissance a dû être cachée pour la protéger.

gnostics-burned« Pour le crime d’avoir accompagné Jésus-Christ sur la Terre Sainte, et pour avoir célébré nos rituels dans les catacombes de Rome, nous, les Gnostiques, furent confrontés aux lions dans le cirque de Rome. Puis, plus tard dans le temps, nous avons été brûlés vifs dans les flammes de l’Inquisition Catholique Romaine. Auparavant, nous étions les mystiques Esséniens de la Palestine. Donc, nous ne nous sommes pas improvisés avec des doctrines opportunistes. Nous étions cachés pendant vingt siècles, mais maintenant nous sommes de retour une fois de plus dans la rue pour porter sur nos épaules la vieille, rugueuse, et lourde croix.

Paul de Tarse a apporté notre Doctrine à Rome. Oui, il était un Gnostique Nazaréen.

Jésus-Christ a enseigné notre Doctrine en secret à ses soixante-dix disciples.

Les Sethiens, Peratae, Carpocratiens, Nazaréens et Esséniens étaient Gnostiques.

Les Mystères Égyptiens et Aztèques, les Mystères de Rome, de Troy, de Carthage, d’Eleusis, de l’Inde, des Druides, des Pythagoriciens, de Kambirs, de Mithra et de Perse, etc., sont dans leur profondeur ce que nous appelons la Gnose ou Gnosticisme.

Nous avons maintenant une fois de plus ouvert les anciens Sanctuaires Gnostiques, qui ont été fermés avec l’arrivée de l’Âge des ténèbres. Ainsi, nous ouvrons maintenant les authentiques Collèges Initiatiques. »- Samaël Aun Weor, Les Mystères Majeurs

Quiconque étudie sérieusement l’ésotérisme va découvrir la science sous-jacente, jamais expliquée ouvertement, inaltérable. Tous les vrais initiés sont d’accord sur la nature essentielle de la science et de l’art, quel que soit leur tradition ou même le siècle dans lesquels ils vivaient. Jésus de Nazareth, Hermès Trismégiste, Moïse, Saint Augustin, Homer, le Roi Salomon, le Bouddha Shakyamuni, le maître tantrique Indien Padmasambhava, Mohammad, Eliphas Lévi, HP Blavatsky, le Bouddha Maitreya, Rudolf Steiner, Swami Sivananda, Nicolas Flamel, Basile Valentin, maître Moira, Max Heindel, Paracelse, Arnold Krumm Heller, Dion Fortune, et Samaël Aun Weor, des écrivains et des mystiques qui couvrent les trois mille dernières années, tous sont d’accord, et décrivent tous la même science exacte, bien qu’ils utilisent des symboles et des dialectes différents. Adam et Ève expulsés de l’Éden et cette science est exactement la même dans les Mystères d’Eleusis, Aztèques, Mayas, Chaldéens, Esséniens, etc. Cette Connaissance intérieure est le Chemin évoqué par Jésus de Nazareth :expulsion

« Entrez par la porte étroite; large est la porte et facile est la voie qui mène à la perdition, et ceux qui entrent par elle sont nombreux. Étroite est la porte et difficile est le chemin qui mène à la vie, et peu sont ceux qui le trouvent. » – Matthieu 7:13

La porte étroite est la porte pour retourner à l’Éden; c’est la porte d’où nous sommes sortis il y a si longtemps. Cette porte est la Connaissance du Grand Arcane. Mettre en pratique les enseignements contenus dans ce trésor le plus précieux c’est de prendre le Vrai Chemin. Ce Chemin, et les étapes qui le constituent, sont définis en Hébreu par le mot Daath. Daath est la sphère cachée de la Kabbale, et ce mot signifie «connaissance». C’est l’Arbre de la Connaissance du jardin de l’Éden, qui portait le fruit mangé par Adam et Eve. Le mot Grec pour Daath (connaissance) est Gnose.

Il y a un enseignement de base. Cet enseignement a eu beaucoup de noms et visages, parce que la Science et l’Art d’éveiller la Conscience d’une manière positive sont universelles et éternelles, mais est cachée aux yeux du profane. Ce que le profane a vu est la grande porte qui mène à la destruction.

Beaucoup ne semblent pas se rendre compte qu’il y a une vaste étendue d’écoles, de traditions et de religions qui ont pris la Connaissance Spirituelle Racine, le Grand Arcane, et l’ont corrompu, intentionnellement ou par ignorance. Dans la plupart des cas, ce sont les enseignements les plus respectés, les plus célèbres et «populaires»; respectés, célèbres et populaires, précisément parce qu’ils ne sont pas incompatibles avec les problèmes psychologiques fondamentales qui dégénèrent le mental.

« Malheur à vous, vous qui connaissez la Loi (Torah) car vous avez enlevé la clé de γνῶσις [gnose]: vous n’êtes pas entrés vous-mêmes, et ceux qui voulaient vous les avez empêché d’entrer. » – Jésus, de Luc 11

« La Magie Noire fait appel au mental de la masse. Elle fait appel aux principes de notre civilisation. Elle offre quelque chose pour rien. Tant qu’il y a de la cupidité dans le cœur humain, elle restera comme une menace pour l’honnêteté et l’intégrité de notre race. » – Manly P. Hall éxtrait de Magic: un Traité Éthique Ésotérique

Les significations intérieures, cachées de toutes les grandes religions ont toujours été farouchement protégées et étaient limitées, précisément parce qu’elles contiennent un pouvoir énorme; pouvoir facilement mal compris et mal utilisé par l’égoïste, dénominateur commun de l’humanité vulgaire. La transmission de la Connaissance requière à l’élève d’être «pieux, doux, et craignant Dieu», ou, en d’autres termes, le type opposé de la personne qui veut simplement faire de l’or à partir du plomb, pour nourrir ses désirs.

Les XVIIIe et XIXe siècles ont vu une accélération du processus de rassembler de tous les courants de la sagesse pour être de nouveau ensemble. Dans son remarquable Doctrine Secrète (1888), H.P. Blavatsky dit explicitement :

blavastky« Ces vérités ne sont en aucune façon mises en avant comme une révélation; ni l’auteur réclamé le poste d’un révélateur de la tradition mystique, maintenant rendue publique pour la première fois dans l’histoire du monde. Tout ce qui est contenu dans ce travail se trouvent dispersés à travers des milliers de volumes qui incarnent les écritures des grandes religions asiatiques et européennes du début, cachées sous le glyphe et le symbole, et laissées jusqu’ici inaperçues à cause de ce voile. Ce qui est tenté maintenant c’est de rassembler les principes les plus anciens et de faire d’eux un tout harmonieux et continu. L’unique avantage que l’écrivain a sur ses prédécesseurs, est qu’elle n’a pas besoin de recourir à des spéculations et des théories personnelles. Ce travail est une déclaration partielle de ce qui lui a été enseignée à elle-même par les étudiants plus avancés, complété par quelques détails seulement, par les résultats de sa propre étude et observation. La publication de la plupart des faits qui y sont énoncés a été rendue nécessaire par les spéculations sauvages et fantaisistes dans lequel de nombreux théosophes et étudiants du mysticisme se sont livrés, au cours des dernières années, dans leurs efforts pour, comme ils ont imaginé, élaborer un système complet de la pensée de quelques faits qui leur sont communiqués précédemment.

Il est inutile d’expliquer que ce livre n’est pas la Doctrine Secrète dans son intégralité, mais un certain nombre de fragments de ses principes fondamentaux, une attention particulière étant accordée à certains faits qui étaient saisis par divers auteurs, et déformés hors de toute ressemblance à la vérité.

Mais il est peut-être souhaitable de déclarer sans équivoque que les enseignements, fragmentaires et incomplets, contenus dans ces volumes, n’appartiennent ni à la religion Hindoue, ni à la Zoroastrienne, ni à la Chaldéenne, ni à l’Égyptienne, ni au Bouddhiste, ni à l’Islamique, ni à la Judaïque, ni à la Chrétienne exclusivement. La Doctrine Secrète est l’essence de tout cela. Issus d’elle dans leurs origines, les différents régimes religieux sont maintenant faits pour fusionner de nouveau dans leur élément originel, sur lequel tous les Mystères et Dogmes se sont développés, et matérialisés. » – H.P. Blavatsky, La Doctrine Secrète (1888)

Mais, elle a elle-même déclaré que la pleine révélation des Mystères de la Gnose viendrait à une date ultérieure :

« Au vingtième siècle quelque disciple plus informé, et beaucoup mieux équipés, peuvent être envoyés par les Maîtres de Sagesse pour donner des preuves irréfutables et définitives qu’il existe une Science appelée Gupta-Vidya; et cela, comme l’unique passage des sources mystérieuses du Nil, la source de toutes les religions et philosophies désormais connue dans le monde entier qui était pendant plusieurs siècles oubliée et perdue par les hommes, mais elle est enfin retrouvée. » – H.P. Blavatsky, La Doctrine Secrète (1888)

Le Nouvel Age

Le 4 Février 1962, quand l’Ère du Verseau est arrivée, l’humanité est entrée dans une situation très nouvelle. Avec la nouvelle influence céleste, nous avons vu l’arrivée d’un énorme changement dans la société: la rébellion de masse contre les anciennes méthodes, des expériences sexuelles, d’énormes tremblements de terre sociaux qui secouent toutes les vieilles traditions. Nous avons également vu l’arrivée dans l’Occident d’une forte aspiration spirituelle et une profonde soif de vérité, d’une authentique expérience spirituelle. Ces deux éléments :

1) la rébellion contre la tradition, et
2) la soif de Connaissance spirituelle

sont un effet direct de l’influence du Verseau, le signe le plus révolutionnaire du Zodiaque. Le Verseau est le porteur d’eau, dont vous verrez la signification si vous étudiez les œuvres des enseignants susmentionnés. Sa signification occulte est la Connaissance, le Porteur de la connaissance.

« Incontestablement, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, de nombreux occultistes, bien informés, respectables et intelligents transmetèrent à l’humanité un enseignement simple, élémentaire. Il est clair que ces personnes ne proposaient d’enseigner publiquement que les premières lettres de la Doctrine Secrète. A cette époque, ils ne s’attardaient pas trop dans l’analyse des Lois de l’évolution et de l’involution. Rudolf Steiner a déjà affirmé, en 1912, qu’ils, les initiés de cette époque, avaient seulement livré une connaissance élémentaire naissante, mais que beaucoup plus tard, une Doctrine Ésotérique Supérieure de nature transcendantale serait donnée à l’humanité. Maintenant, nous livrons ce type de Doctrine Ésotérique Supérieure. » – Samaël Aun Weor, L’Enfer, le Diable, et le Karma (1973)

aquariusAvec la nouvelle ère est venue une soudaine révélation de toute la Connaissance cachée. Les Portes des Mystères furent ouvertes afin que l’humanité puisse se sauver de lui-même. Cette révélation a été initiée par la première exposition publique de l’ancienne Connaissance ésotérique: la publication du livre Le Mariage Parfait par Samaël Aun Weor en l’an 1950. L’apparition de ce livre a déclenché une traînée de poudre dans les communautés spirituelles de l’époque; – beaucoup étaient choqués, beaucoup étaient outrés, et beaucoup étaient profondément inspirés.

L’Église Catholique Romaine a cherché à faire arrêté Samaël ; et il fut. Beaucoup de gens a menacé de le tuer; plusieurs tentatives étaient faites contre sa vie. Et pourtant, à la fin, la publication de ce livre a fait germer le Mouvement Gnostique International, une collection étendue et diversifiée d’écoles, d’enseignants et d’étudiants dont le message est maintenant étendu à tous les continents de la planète.

Lorsque la Vraie Connaissance Ésotérique, le véritable chemin de l’Auto-réalisation de l’Être, a été révélé, il y eut une tempête de neige aveuglant les fausses connaissances, les «loups en peau de mouton» qui délibérément ou inconsciemment ont cherché à renverser la soif de l’humanité pour nourrir leur propre luxure, orgueil, cupidité, vanité, etc. Alors maintenant, nous pouvons facilement trouver un millier de livres sur les « enseignements ésotériques », mais très peu sont authentiques. Nous pouvons trouver plusieurs centaines de livres sur le « Tantra ésotérique », mais n’importe quel étudiant instruit peut facilement voir qu’ils sont tous à 100% Magie Noire. Aujourd’hui, nous pouvons trouver de nombreux enseignants qui enseignent la soi-disante «connaissance cachée», mais comment pouvons-nous savoir ce qui est vrai et réel, et ce qui est une tromperie de l’ego chez les hommes?

Avec les clés révélées dans les œuvres de Samaël Aun Weor, tout le monde peut commencer à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas dans chaque enseignement, de tout temps ou de tout lieu. Comme il le dit dans Le Traité d’Astrologie Ésotérique Hermétique.

« La porte d’or de la sagesse peut se transformer en la porte grande et large du chemin qui mène à la destruction, la porte des arts magiques pratiquées avec des finalités égoïstes. Nous sommes à l’Ère du Kali Yuga, l’Âge de fer, l’Age Noir, et tous les étudiants de l’occultisme sont prédisposés à se perdre dans le Chemin Noir. C’est
étonnant de voir le concept erroné détenu par les «petits frères» concernant l’occultisme et la facilité avec laquelle ils croient qu’ils peuvent atteindre la porte et franchir le seuil du mystère, sans grand sacrifice. »

La vraie et profonde Connaissance de l’Alchimie, de la Kabbale, de la Psychologie Ésotérique, et la Méditation est la Connaissance qui transforme l’Être humain commun en un Maître, un Ange, un Bouddha. Atteindre cette énorme transformation n’est pas une question de croyance ou de concept: C’est une Révolution psychologique complète, une Révolution de toute la personne, à tous les niveaux.

C’est une science exacte, et elle est remplie de dangers de l’intérieur et de l’extérieur. Chaque étape a le potentiel de faire tomber du chemin, il demande un grand soin et une grande attention. Le Chemin est unique, le même Chemin enseigné par tous les Maîtres Christifiés, le même Chemin qui a illuminé tous les Anges et Bouddhas de toutes les traditions, peu importe la culture ou la religion ou l’âge à partir duquel ils ont fleuri.

« Il est impossible d’amener des Âmes dans la Lumière sans les Mystères du Royaume de la Lumière. » – Jésus, De la Pistis Sophia (ch 103)

Samaël Aun Weor a écrit plus de soixante-dix livres éclairant le Chemin de l’Auto-réalisation de l’Être. Ses livres sont remplis d’exercices pratiques et d’instructions détaillées sur les nombreuses exigences pour entrer dans la véritable et authentique Initiation. Il a fondé le Mouvement Gnostique International et a institué de nombreux niveaux d’enseignement et d’assistance pour l’humanité. Sa vie entière étaient consacrée à offrir à l’humanité les clés essentielles dont nous avons besoin pour éveiller la Conscience. Il était connu pour être très rigoureux dans sa méthode d’enseignement et exigeant dans sa direction, comme il comprend parfaitement les dangers de la voie et les nombreux pièges qui existent à l’intérieur de notre propre mental. Cependant, il ne voulait pas d’adeptes ou d’admirateurs: il voulait seulement nous aider à devenir libre de la souffrance.

« … Nous conseillons à nos disciples de ne suivre personne. Que nos disciples suivent leur propre Être. Chacun de nos disciples doit suivre leur resplendissant et lumineux Être Intérieur. Chacun doit adorer son propre « Je Suis ». Nous prions, supplions, nos disciples de ne pas nous suivent. Nous ne voulons pas de suiveurs ou d’adeptes. Nous avons écrit ce livre pour que vous, nos amis, écoutez votre propre Maître interne, votre resplendissant « JE SUIS. » L’Intime est votre Maître: suivez Le […] Nous, les humains sommes plus ou moins imparfaits, donc Je, celui qui écrit ce livre, ne suis le maître de personne, et je supplie les gens de ne pas me suivre. Je suis un humain imparfait comme tout le monde, et c’est une erreur de suivre quelqu’un qui est imparfait. Que chacun suit son « Je Suis. » – Samaël Aun Weor, Les Mystères Majeurs

La Vraie Gnose est personnelle, intime, et n’a rien à voir avec les groupes, les écoles, les mouvements, ou suivre une autre personne que la divinité en chacun de nous.

« Néanmoins, selon sa promesse, il y aura de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. Pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, n’appliquez-vous pas à être trouvés par lui dans la paix, sans tache, et irréprochables … croissez dans la Grâce et dans la Gnose de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour toujours. Amen. » – 2 Pierre 3

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : What is Gnosis?

Catégories : Non Classé