L’unité possible de l’homme

Samaël Aun Weor

Mesdames et messieurs, c’est avec beaucoup de plaisir que je vais vous donner mes opinions touchant au thème de ce soir intitulé : « L’Unité de l’Homme ». Existe-t-elle oui ou non ?

À vrai dire, je dois affirmer, de façon emphatique, que l’Homme en lui-même est quelque chose que nous devons créer. Cela veut dire que l’Homme n’existe pas. Quelques Hommes, peu nombreux, existent sur la face de la Terre, mais les humanoïdes intellectuels qui vivent sur la face de la Terre ne sont pas tous des Hommes.

Je suis venu, ce soir, pour vous mettre sur le champ de la plus cruelle des réalités. Je crains de vous décevoir un peu mais je serais hypocrite si je n’exprimais pas, devant cet honorable public, la réalité. Laquelle ? Celle que je connais. Je crois que chacun est tout à fait libre d’exposer ce qu’il sait, et moi, naturellement, je ne vois aucun inconvénient à exposer ce que je sais. Et c’est tout.

Évidemment, « l’animal intellectuel », je le répète, n’est pas un Homme. POUR ÊTRE UN HOMME, il faut avoir créé les CORPS EXISTENTIELS SUPÉRIEURS DE L’ÊTRE, avoir DISSOUS L’EGO ANIMAL et avoir appris à AIMER L’HUMANITÉ.

Si nous mettons un « animal intellectuel » face à un Homme, nous verrons que, physiquement, ils se ressemblent ; mais si nous observons leur conduite psychologique, nous comprendrons qu’elle est totalement différente.

Ainsi donc, c’est avec le plus grand plaisir que je prends la parole pour vous expliquer ce qui est en relation avec la Création de l’Homme.

Le Soleil est en train d’accomplir, en ce moment, une expérience extraordinaire. Il veut CRÉER DES HOMMES. Chaque race a un seul objectif : servir à l’EXPÉRIENCE DU SOLEIL. Dans notre Race Aryenne, il y a eu quelques créations. À l’époque d’Abraham il y a eu une certaine quantité d’Hommes créés. Dans les huit premiers siècles du Christianisme, on a réussi une certaine création d’Hommes et, à notre époque de crise mondiale et de banqueroute de tous les principes, etc., le Soleil intensifie ses efforts pour créer des Hommes.

Indiscutablement, le Soleil a placé, a déposé dans nos glandes sexuelles des GERMES POUR L’HOMME. Ils peuvent se développer ou se perdre définitivement. Nous ne pouvons pas garantir qu’ils se développent ; il est bien certain que nous ne pourrions les développer que si nous coopérions avec le Soleil.

Indubitablement, il faut que nous coopérions avec le Soleil ; c’est ainsi seulement que ces germes pourront se développer. Cela signifie qu’ainsi seulement on pourra créer l’Homme à l’intérieur de nous, de la même façon que le papillon se crée à l’intérieur de la chrysalide.

Ainsi nous allons approfondir un peu cette question. Les diverses écoles pseudo-ésotériques et pseudo-occultistes, kalkiennes à cent pour cent, basées uniquement sur l’intellectualisme, assurent indiscutablement, de façon emphatique, que « tous les humanoïdes qui peuplent la face de la Terre possèdent SEPT CORPS »…

Le premier, en théosophie, ils le nomment « STULA SARIRA » c’est-à-dire le corps physique. Le second, ils le nomment « LINGA SARIRA », le Corps Vital. Le troisième, ils l’appellent « KAMAS » ou Principe du Désir, le Corps Astral. Le quatrième, ils le nomment MANAS INFÉRIEUR ou Mental Concret, le Corps Mental. Le cinquième, ils le nomment Corps Causal ou Corps de la Volonté Consciente. Le sixième, ils le nomment BUDDHI, la Conscience Superlative et Transcendantale de l’Être. Le septième, ATMAN, l’Ineffable. Au-delà de ces Sept Principes, comme nous le savons déjà, se trouve le Démiurge Architecte de l’Univers, le Logos.

Quand quelqu’un développe définitivement le Mental Intérieur, il découvre que ce concept Théosophique, etc., est erroné.

Avant tout, je veux vous dire, de façon emphatique, que nous possédons TROIS MENTALS :

Le premier, nous le nommerons MENTAL SENSORIEL. Il élabore ses concepts avec les données fournies par les cinq sens. Il est évident que ce Mental ne peut rien savoir sur la Vérité, sur la Réalité, sur le Divin, puisque, je l’ai déjà dit, il se limite exclusivement à élaborer des concepts basés sur des PERCEPTIONS SENSORIELLES EXTERNES.

Monsieur Emmanuel Kant, le philosophe de Königsberg, a démontré, dans son oeuvre intitulée « Critique de la Raison Pure », que le Mental Intellectuel, c’est-à-dire le Mental Sensuel, ne pouvait réellement rien savoir à propos de la Vérité, du Divin, des Mystères de la Vie et de la Mort, etc.

Ce premier type de Mental est connu, en Ésotérisme pur, sous le fameux nom de « LEVURE DES PHARISIENS ». Bien au-delà, nous avons le MENTAL INTERMÉDIAIRE. Indubitablement, le Mental Intermédiaire contient en lui-même les CROYANCES RELIGIEUSES.

Nous ne nous prononçons en aucun cas contre les croyances religieuses puisque chacun est bien libre de croire en ce qu’il veut (il serait cruel que nous nous prononcions contre les croyances des autres. « Les Religions sont des perles précieuses enfilées sur le fil d’or de la Divinité »). Nous soulignons uniquement l’idée que les croyances sont déposées dans le Mental Intermédiaire.

Évidemment, les gens qui se contentent exclusivement de leurs croyances ne travaillent pas sur eux-mêmes et, par conséquent, ils sont incapables de se Transformer Radicalement. Ils assistent à leurs cultes, etc., avec beaucoup de foi, beaucoup de dévotion, mais ils ne travaillent pas sur eux.

Jésus-Christ nous avertit en disant : « Attention à la levure des Saduccéens… – c’est-à-dire des Matérialistes – et à la levure des Pharisiens »… c’est-à-dire de ceux qui possèdent de belles croyances, qui étudient de belles doctrines, qui appartiennent à de très respectables institutions, mais qui ne travaillent absolument pas sur eux pour obtenir un changement psychologique radical.

Bien au-delà du Mental Intermédiaire, il y a le MENTAL INTÉRIEUR. Évidemment, ni le Mental Sensuel, ni non plus le Mental Intermédiaire ne peuvent nous conduire au Réel. C’est-à-dire que nous devons faire attention aux Doctrines des Sadducéens, les Matérialistes et aux Doctrines des Pharisiens.

Nous devons ouvrir notre MENTAL INTÉRIEUR. Et ce n’est possible qu’en dissolvant l’Ego animal. Quant le Mental Intérieur s’ouvre alors se produit l’ILLUMINATION.

Indubitablement, il est certain et tout à fait vrai que le Mental Intérieur fonctionne seulement avec les données de la CONSCIENCE SUPERLATIVE ET TRANSCENDANTALE DE L’ÊTRE. C’est pourquoi le Mental Intérieur connaît, il sait par Expérience Directe, il est dûment illuminé.

Quand on a ouvert le Mental Intérieur, incontestablement, on peut constater par soi-même la crue réalité que l’Homme, dans le sens général du terme, n’existe pas encore, que c’est quelque chose qu’il faut créer.

Tant que l’on n’aura pas ouvert le Mental Intérieur, on se contentera des Affirmations ou des Négations, des Thèses ou des Antithèses, mais on n’aura pas une Expérience Directe sur l’Homme.

Il existe de belles théories et […] mais ceci n’est pas la Vérité. La Vérité est l’inconnu de moment en moment, d’instant en instant. Tant qu’on n’a pas expérimenté la Vérité, indubitablement, demeure en nous l’État Subjectif, Inconscient. Jésus-Christ a dit : « Connaissez la Vérité et elle vous rendra libre »…

Le monde est rempli de théories, de jugements, de sexe, mais très peu ont expérimenté Ce qu’est le Réel, Ce qu’est la Vérité, Ce qu’il existe au-delà du corps, des affections et du Mental.

La Vérité n’est pas une affaire d’idées. L’idée qu’on peut avoir sur la Vérité, aussi respectable soit-elle, n’est pas la Vérité.

La Vérité n’est pas une affaire d’opinions : les opinions que quelqu’un peut avoir sur la Vérité ne sont pas la Vérité.

La Vérité n’est pas une question de concepts. N’importe quel concept – aussi savant soit-il – que nous ayons à propos de la Vérité, n’est pas la Vérité.

La Vérité n’est pas une question de compromis, d’associations, de politique. La Vérité est une question d’expérimentation directe, comme quand on met le doigt sur le feu et qu’on se brûle. Et c’est seulement en ouvrant le Mental Intérieur qu’on peut découvrir la Vérité, l’expérimenter par soi-même, non à travers des concepts ou des opinions comme on le croit toujours, indirectement. Or, quand quelqu’un a ouvert son Mental Intérieur, il peut appréhender n’importe quel phénomène de la Nature de façon intégrale, unitotale. Normalement, les gens ne peuvent pas capter la réalité des phénomènes naturels. Ils font beaucoup de recherches, oui. Ils étudient. C’est vrai. Mais ceci ne veut absolument pas dire qu’ils ont expérimenté la Vérité d’un quelconque phénomène.

Pour expérimenter la Vérité de n’importe quel phénomène, il faut, inévitablement, avoir ÉVEILLÉ LA CONSCIENCE. Seul celui qui a éveillé la Conscience, a ouvert le Mental Intérieur, seul celui qui a ouvert le Mental Intérieur a la Conscience éveillée.

Pour appréhender les phénomènes, les processus intellectuels du Mental se révèlent absurdes à cent pour cent ; il faut donc appréhender la Vérité coûte que coûte.

Pour vous instruire sur ces choses plus profondément, je dirai ce qui suit : un Homme qui a ouvert le Mental Intérieur est un Homme éveillé. Cet Homme peut alors vérifier, par lui-même, la crue réalité que les êtres humains ne possèdent pas encore vraiment les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être.

Quelques-uns les possèdent (je me réfère aux Hommes véritables), mais les hommes, les « humanoïdes intellectuels » ne possèdent pas tous les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être.

Il faut créer ces corps et ceci est précisément l’Expérience du Soleil. Les germes déposés dans nos glandes endocrines sexuelles doivent se développer définitivement.

Ils peuvent se développer si nous coopérons avec le Soleil. Avant tout, LA DISPONIBILITÉ ENVERS L’HOMME est urgente. Ainsi, comme le corps physique (humain) fut créé au moyen de l’union du Lingam-Yoni de nos géniteurs, ainsi se fait, en vérité, la Création de tout corps. Évidemment, les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être ne peuvent être créés qu’au moyen de L’ÉNERGIE CRÉATRICE DU TROISIÈME LOGOS.

Le Sexe est sacré. Ceux qui se prononcent contre l’Énergie Créatrice blasphèment contre le Saint Esprit. Ceux qui se prononcent contre l’Énergie Créatrice sont définitivement ignorants, ennemis du Troisième Logos.

C’est au moyen de l’Énergie Créatrice sagement transmutée et sublimée que nous pouvons parvenir à créer le Corps Astral. C’est au moyen de l’Énergie Créatrice sagement transmutée et sublimée que nous pouvons arriver à posséder le Corps Mental. C’est au moyen de l’Énergie Créatrice sagement transmutée et sublimée que nous pouvons arriver à obtenir le Corps de la Volonté Consciente.

En tout cas, les alchimistes médiévaux nous ont parlé du Mercure de la Philosophie Secrète. Ils gardèrent toujours sous Sept Sceaux le Secretum Secretorum, ce sage artifice au moyen duquel il est possible de fabriquer le Mercure, pour créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être. Mais nous, les gnostiques, nous devons diffuser ce Secretum Secretorum coûte que coûte.

Au nom de la Vérité nous disons que c’est seulement au moyen de la transmutation de l’Exiohehari (c’est-à-dire de « l’Ens Seminis », comme l’a dit Paracelse : « En lui se trouve l’Ens Virtutis du Feu »…) que nous pouvons créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être.

Évidemment, le Secretum Secretorum est un fin mécanisme de l’ancienne Alchimie connue. Je veux me référer, de façon emphatique, à la connexion du Lingam-Yoni. Indubitablement, quant on évite, de façon consciente, l’éjaculation de l’Ens Seminis, c’est-à-dire quand on évite, coûte que coûte, de renverser le Vase d’Hermès Trismégiste, le trois fois grand Dieu Ibis Thot (en d’autres termes, de renverser le Vin Sacré de l’Autel d’Isis), on peut parvenir à la transmutation du sperme en Énergie Créatrice.

Cette Énergie Créatrice est le Mercure même de la Philosophie secrète qui, comme nous le savons bien, monte par les Canaux Spermatiques jusqu’au cerveau. Ce Mercure est grandiose : avec ce Mercure, nous pouvons créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être à condition que ce MERCURE SOIT FÉCONDÉ PAR LE SOUFRE. Le Soufre est le Feu, le Fohat Individuel, particulier de chacun. En d’autres termes, nous dirons : le Mercure fécondé par le Soufre est grandiose.

Or, si nous pensons au SEL qu’est notre corps, nous dirons aussi que le Sel, le Soufre et le Mercure, en sublimation, contiennent la clef pour créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être.

Évidemment, c’est au moyen d’une Octave Supérieure que peut se faire la création du Corps Astral. Quand on évite de renverser le Vase d’Hermès Trismégiste, le trois fois grand Dieu Ibis Thot, alors ce Mercure passe à une Octave Supérieure et se cristallise sous la forme merveilleuse et resplendissante du Corps Astral. La cristallisation se fait toujours en accord avec la Loi des Octaves (Do – Ré – Mi – Fa – Sol – La – Si).

Dans une Seconde Octave, plus élevée, il est clair que le Mercure se cristallise en Corps Mental. Cette cristallisation se réalise avec les notes de l’Éternel HEPTAPARAPARSHINOCK, les sept notes de musique.

En dernier, dans une Troisième Octave, se cristallise le Corps Causal ou Corps de la Volonté Consciente, en accord également avec les Sept Notes de l’échelle musicale.

Une fois que nous possédons un corps physique, une fois que nous possédons un Corps Astral, un véhicule Mental Individuel et un Corps de Volonté Consciente, alors nous recevons les PRINCIPES ANIMIQUES, ÉTHIQUES ou SPIRITUELS qui nous convertissent en Hommes Véritables.

Avant ce moment, nous sommes simplement des « animaux intellectuels » condamnés à la peine de vivre. Aujourd’hui, nous sommes des machines au service des Lois Cosmiques. Nous servons, en vérité, à l’économie de la Nature : chacun de nous capte certains types et sous-types d’Énergie Cosmique et les transforme automatiquement, pour les retransmettre ensuite aux couches inférieures de l’organisme planétaire sur lequel nous vivons. Ainsi donc, la Terre, la Nature a besoin de nous. Nous sommes au service de la Nature.

Mais le Logos, dans sa Sagesse, a déposé, en plus, les germes pour l’Homme. Ils sont déposés dans nos glandes endocrines sexuelles. Nous avons besoin qu’ils se développent pour créer l’Homme.

Ce développement solaire est difficile. Quand une race devient définitivement lunaire, quand elle devient mécanique, alors elle ne sert plus pour l’Expérimentation du Soleil. Dans ce cas, le Logos la détruit et en crée une nouvelle pour son expérience.

Il veut tirer une bonne récolte d’Hommes Solaires. Il a créé cette mince et fine couche de vie organique sur la superficie du Monde, mais il désire aussi une récolte (bien méritée) d’Hommes Solaires, d’Hommes Authentiques qui assimilent vraiment l’Intelligence Solaire.

Malheureusement, et je dois le dire ici, devant vous, en ces temps de crise mondiale, l’humanité est devenue terriblement mécanique à cent pour cent ; elle ne veut plus coopérer avec le Soleil, motif plus que suffisant pour que viennent de grandes catastrophes qui en finiront, une fois pour toutes, avec cette Cinquième Race Aryenne.

Ainsi donc, je veux vous dire, de façon claire, qu’HERCOLUBUS s’approche : c’est un monde gigantesque, énorme, qui appartient au Système Solaire de Tylar…

Au fur et à mesure que ce gigantesque monde va s’approcher, il se produira des évènenements extraordinaires sur notre planète Terre. À l’approche d’Hercolubus, le feu que contient notre monde, le feu liquide, sortira en surface et partout apparaîtront des VOLCANS. Alors, se produiront d’épouvantables TREMBLEMENTS DE TERRE et des RAZ DE MARÉE. Les grandes villes du monde tomberont en ruines comme des châteaux de cartes. New-York, Paris, Londres, etc., disparaîtront de la face de la Terre.

Lorsqu’Hercolubus se sera rapproché au maximum, il y aura une RÉVOLUTION DES AXES ; les mers sortiront de leurs lits et tout ce qui est en vie périra ; les continents actuels seront submergés sous les eaux.

Je veux dire, de façon emphatique, que les pôles se convertiront en Équateur et que l’Équateur se convertira en pôles. Cette race va être détruite parce qu’elle ne sert plus à l’Expérience Solaire. Elle est devenue terriblement matérialiste, grossière, vicieuse, mécanique à cent pour cent.

Avant ce Grand Cataclysme qui approche, éclatera la Troisième Guerre Mondiale. Bientôt, nous verrons partout des révolutions « à feu et à sang ».

Ainsi les temps de la fin sont arrivés. Cette race ne sert plus à l’expérience solaire. Cependant, nous, nous sommes tous occupés à coopérer avec le Soleil, à essayer de tirer une récolte d’Hommes, coûte que coûte.

Or, en lisant un Codex d’Anahuac, j’ai trouvé quelque chose de précieux. Nos ancêtres mexicains disent ceci : « Les Dieux ont créé les Hommes en bois et, après les avoir créés, ils les ont fusionnés avec la Divinité ». Mais ensuite, ils ajoutent : « les Hommes n’ont pas tous pu fusionner avec la Divinité »…

Ainsi, il convient de savoir que la création des Corps Existentiels Supérieurs de l’Être ne suffit pas. Quelqu’un peut se convertir en Homme, et cependant, ne pas parvenir à la fusion, à l’intégration avec la Divinité. Pour pouvoir s’intégrer avec la Divinité, avec le Logoï Intérieur Profond, il est nécessaire, indispensable d’éliminer l’Ego animal…

On a beaucoup rendu un culte au Moi, au moi-même, au soi-même. Ceux qui sont parvenus à ouvrir le Mental Intérieur savent, par expérience directe, vécue, que le Moi ne possède pas une véritable Individualité définie ; qu’il est plutôt un composé d’éléments inhumains que nous portons à l’intérieur de nous.

Le Moi est multiple. Les Tibétains nous parlent des agrégats psychiques qui personnifient nos erreurs. Il est dit dans l’Évangile que Jésus-Christ expulsa Sept Démons du corps de Marie Madeleine : la colère, l’avarice, la luxure, l’envie, l’orgueil, la paresse, la gourmandise. Ces sept sont une tête de Légion. Parce que comme l’a dit Virgile, le poète de Mantoue, dans « L’Énéide » : « Même si nous avions mille bouches et un palais d’acier, nous ne parviendrions pas à énumérer entièrement tous nos défauts »…

Ainsi donc, je suis d’accord avec ce que dit l’Évangile Christique dans le cas de ce possédé qui disait : « Qu’as-tu à voir avec nous, Jésus de Nazareth ?… Quand on lui demanda son nom, il dit : Mon vrai nom est légion »…

Tous ces défauts psychologiques sont personnifiés par les agrégats psychiques, par un ensemble d’éléments indésirables que nous appelons, ce soir, « Moi » ou « Mois » pour parler plus clairement. À l’intérieur de notre personne, il y a donc beaucoup de Mois, et non un seul Moi.

À l’intérieur de notre personne, il y a beaucoup de personnes parce que chaque personne est au service de ces personnes. Ces Mois sont des personnes qui vivent à l’intérieur de notre personne (colère, convoitise, luxure, etc.). Comment peut-il y avoir une Unité à l’intérieur du pauvre « animal intellectuel » injustement appelé « Homme » lorsqu’en lui vit toute une légion de Mois qui se querellent entre eux ?

Maintenant, nous nous expliquerons pourquoi nous sommes remplis de terribles contradictions psychologiques : « Je veux manger » dit le Moi de l’estomac. Intervient le Moi du mouvement qui dit : « Plutôt que de manger, je préfère m’asseoir pour lire un moment le journal ». Un troisième, qui est en désaccord, dit : « Quel journal et quelle nourriture ? Non, c’est trop tôt ! Je vais aller chez mon ami untel »…

Voyez-vous quelles contradictions psychologiques nous portons à l’intérieur de nous. Quelle est l’Unité de celui qu’on appelle un « Homme » ?

Pourquoi insulter l’Homme ? Je n’insulte pas l’Homme ! Non ! L’Homme véritable, il faut le créer. L’Homme authentique, oui, il a une Unité, il est intégral, unitotal. Mais « l’animal intellectuel » n’est pas un Homme, pour le moment, il n’a pas de véritable Unité.

Tout ces Mois luttent entre eux, ils se combattent pour la suprématie. Quand l’un d’eux veut s’imposer, il lutte jusqu’à ce qu’il y arrive. Ensuite, il est totalement supplanté. De cette façon, chacun de nous est une marionnette mue par des fils invisibles. Chacun de nous est un robot contrôlé par de multiples Mois. Tous ceux qui ont ouvert leur Mental Intérieur, tous ceux qui ont éveillé leur Conscience peuvent constater cela.

Mais cela ne pourra se produire, si nous nous basons entièrement sur des croyances ou des sophismes pour nous distraire ou sur des volumes respectables ou des concepts intellectuels, de n’importe quelle espèce que ce soit, de ces juges. Il est nécessaire d’éveiller la Conscience pour pouvoir parler. Tant que la Conscience n’est pas éveillée, on ne fait que répéter, dire ce que les autres disent, mais on n’a pas de véritable autorité pour enseigner à quiconque.

Ainsi, quand je vous parle, ce soir, je le fais avec une grande emphase. Je ressens dans mon coeur le désir de vous dire que nous sommes une multiplicité, que nous ne possédons pas encore de véritable UNITÉ DE L’ÊTRE…

Il est nécessaire de désintégrer tous ces Mois que nous véhiculons à l’intérieur de nous. En d’autres termes, je dirai qu’il est nécessaire d’éliminer nos erreurs, nos défauts psychologiques.

La Conscience, malheureusement, est embouteillée, absorbée, engloutie parmi tous ces Mois-défauts que nous portons dans notre psyché. Maintenant, nous nous expliquons pourquoi nous avons la Conscience endormie.

Malheureusement, tout le monde rêve qu’il est éveillé. Si nous avions la Conscience éveillée, nous pourrions voir, entendre, toucher et palper les grandes réalités des Mondes Supérieurs. Malheureusement, nous dormons !

Les Quatre Evangiles insistent sur la nécessité de S’ÉVEILLER, mais ils n’enseignent pas la technique et ne disent pas comment. Évidemment, nous devons dissoudre le Moi de la psychologie. C’est ainsi seulement qu’on pourra obtenir l’éveil de la Conscience.

Dans tous les cas, il faut une didactique, une technique psychologique, si on veut parvenir à la dissolution des divers éléments inhumains que nous portons à l’intérieur. La VIE PRATIQUE est réellement un GYMNASE PSYCHOLOGIQUE où nous pouvons nous AUTO-DÉCOUVRIR. Au contact de nos amis, au contact de nos frères, au contact de nos collègues de travail, dans la rue, à la maison, etc., les défauts cachés que nous portons affleurent spontanément, et, si nous sommes alertes et vigilants comme la vigie en temps de guerre, alors nous les voyons.

Un défaut découvert doit être JUGÉ AU COURS DE LA MÉDITATION profonde de l’Être. C’est seulement au moyen d’une COMPRÉHENSION convenable que nous pourrons arriver à passer au-delà.

1. Il faut découvrir nos défauts psychologiques.

2. Il faut les comprendre dans tous les Niveaux du Mental.

3. Il faut les désintégrer.

Si nous comprenons exclusivement tel ou tel défaut psychologique, personnifié par tel ou tel Moi (ou agrégat psychologique, comme on dit au Tibet) et que nous ne l’éliminons pas ou ne le désintégrons pas, alors celui-ci continuera, indubitablement, d’exister autour de nous comme un démon tentateur, guettant le moment indiqué pour s’installer dans les cinq cylindres de la machine organique.

Le « scalpel » de la Conscience peut séparer n’importe quel Moi-défaut, mais il ne peut pas le désintégrer. Nous-mêmes, nous avons besoin de désintégrer nos défauts psychologiques, si nous voulons vraiment obtenir l’éveil merveilleux de la Conscience.

Le Mental, à lui seul, ne peut altérer fondamentalement aucun défaut psychologique. Il peut le faire passer d’un niveau à l’autre de la compréhension, il peut le justifier ou le condamner, mais il ne pourra jamais l’altérer radicalement. Il nous faut un pouvoir supérieur au Mental, un Pouvoir qui soit capable de désintégrer réellement n’importe quel défaut psychologique.

Quand nous avons vraiment compris un défaut découvert, alors nous sommes prêts pour sa désintégration. C’est le moment où nous devons invoquer Devi Kundalini Shakti. Elle seule, la Mère Cosmique, Elle seule, le Cobra Sacré des antiques Mystères, Elle seule pourra réduire en poussière cosmique n’importe quel défaut psychologique.

Nous avons souvent étudié Krishnamurti (c’est merveilleux). Indubitablement, il fait appel aux gens pour la dissolution du Moi. Mais sa technique, au fond, s’avère un échec, parce qu’il oublie la Divine Mère Kundalini.

« L’enfant ingrat ne progresse pas dans ces études ». On doit apprendre à adorer, à aimer sa Divine Mère Cosmique. Yogananda parle clairement de la Divine Mère Cosmique. Il nous enseigne que chacun de nous a sa Mère Cosmique particulière qui est une variante de notre propre Être mais dérivée.

Elle est ce qui est, ce qui a toujours été et ce qui toujours sera. Elle est le Serpent igné de nos pouvoirs magiques qui doit sortir du Chakra Coccygien, monter par la colonne vertébrale jusqu’au cerveau.

Ainsi donc, il est indispensable de désintégrer les éléments indésirables que nous portons intérieurement si nous voulons arriver à l’union avec le Divin !

Si nous créons uniquement les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être et que nous n’éliminons pas les éléments indésirables qui constituent l’Ego, indubitablement, nous nous convertirons en HANASMUSSEN avec un double Centre de Gravité. Maintenant, vous vous expliquerez pourquoi a toujours existé dans le monde une grande récolte d’Hanasmussen.

Il est indispensable, urgent, de dissoudre sans délai l’Ego animal. C’est ainsi seulement que celui qui a fini par créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être, celui qui s’est converti en Homme véritable, pourra obtenir la fusion avec la Divinité.

Mais il manque un Troisième Facteur sans lequel il n’est pas possible d’avancer sur le Sentier qui conduit à la Libération Finale. Je veux me référer au SACRIFICE POUR L’HUMANITÉ, c’est-à-dire que celui qui a vu la lumière doit lever la torche bien haut pour illuminer le chemin des autres. Ça, c’est l’amour, le sacrifice… Il nous faut fouler le sentier du Suprême Sacrifice pour l’humanité et enseigner le Chemin véritable qui conduit à la Libération Finale.

Avant de nous mettre cinquante mille théories en tête, il convient d’étudier à fond la SAGESSE DU SERPENT. Il ne suffit pas uniquement de développer la Kundalini (comme nous l’enseigne le Yoga de l’Inde). Il faut ÊTRE « DÉVORÉS » PAR LE SERPENT. Il faut nous convertir en Serpent !

Quand les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être ont été créés, ils peuvent être transmutés en VÉHICULES D’OR PUR comme l’enseignent les textes d’Alchimie.

Le Corps Astral ne pourra pas se convertir en un Corps d’Or Pur si nous n’éliminons pas le MERCURE SEC, c’est-à-dire les éléments indésirables que nous portons dans ce véhicule.

Le Corps Mental ne pourra en aucune façon se convertir en Véhicule d’Or Pur de la meilleure qualité si, auparavant, nous n’éliminons pas de notre Mental tous les éléments indésirables que nous portons à l’intérieur de nous.

Le Corps Causal ne pourra pas se convertir en Corps d’Or, si nous n’éliminons pas de ce véhicule les éléments indésirables que nous portons à l’intérieur.

Quand les corps que nous avons créés se convertissent en Véhicules d’Or, ils sont « dévorés » par le Serpent et alors nous nous convertissons en Serpents. Votan dit : « Je suis entré par le trou du Serpent et je suis arrivé à l’intérieur du monde. Le trou était plein de serpents. J’ai pu y entrer parce que j’étais moi aussi un Serpent »…

Personne ne pourra jouir de tous les pouvoirs psychiques qui correspondent à la Kundalini s’il n’a pas été « dévoré », auparavant, par le Serpent. Enfin, LE SERPENT DOIT ÊTRE AVALÉ PAR L’AIGLE. Quand le Serpent est « dévoré » par l’Aigle (qui est le Logos Intérieur profond) alors, oui, les véhicules dont nous avons parlé ce soir, dans cette salle respectable et devant des gens qui sont intéressés par la Sagesse de l’Amour […].

Disciple. Une question à poser au V.M. SAMAEL ? À quoi servent les Corps Existentiels de l’Être ?

Maître. Je répondrai avec grand plaisir à cette question qui émane de l’auditoire. Évidemment, aucune personne ne pourra, après la mort, avoir une véritable réalité, si elle ne possède pas un Corps Astral. Malheureusement, les gens ne possèdent pas ce corps.

« La mort est un reste de fractions »… Quand arrive l’heure de la mort la seule chose qui continue, ce sont uniquement les valeurs (positives ou négatives, bonnes ou mauvaises, etc.). Mais qu’a fait la personnalité après la mort ? Celle que nous avions, celle de l’ami, celle du frère, celle de l’être cher ? Où est-elle allée ?

Ce qui continue, au nom de la vérité, je vais vous le dire, et c’est très dur : un monceau de diables. C’est-à-dire que sans un Corps Astral nous n’avons aucune réalité. Mais, si nous possédions un Corps Astral, après la mort nous continuerions dans le Monde Astral, avec une PERSONNALITÉ ASTRALE.

Quant au Corps Mental, les gens n’ont pas un Mental Individuel, puisque j’ai dit qu’à l’intérieur de nous, nous possédons beaucoup de Mois personnifiant des erreurs. Il est évident que chaque Moi à son propre Mental. Ainsi donc, à l’intérieur de nous, il n’y a pas un Mental, mais beaucoup de mentals qui pensent différemment.

Maintenant, nous allons comprendre les raisons ou le motif fondamental pour lequel il y a tant de contradictions psychologiques dans notre intellect. Mais, si nous créons un Corps Mental, après la mort nous continuerons dans le Monde du Mental, avec également une PERSONNALITÉ MENTALE.

Enfin, nous avons le Corps de la Volonté Consciente. Tant qu’on n’aura pas créé le Corps de la Volonté Consciente, on aura beaucoup de « volontés » à l’intérieur de soi car chaque Moi-défaut a sa propre volonté. Et ces Mois-défauts luttent entre eux.

Ainsi, nous n’avons pas une seule Volonté, mais de multiples « volontés ». Mais, quand on parvient vraiment à créer le Corps de la Volonté Consciente, on acquiert une nouvelle personnalité ; on devient véritablement un Homme avec une Volonté propre, capable de vivre les différents événements de son existence ; on n’est plus victime des circonstances car on peut créer de nouvelles circonstances.

Celui qui est parvenu à créer le Corps de la Volonté Consciente se convertit en Homme Causal. Il a établi son Centre de Gravité dans le Monde Causal. Ainsi, les Corps Existentiels supérieurs de l’Être NOUS DONNENT UNE RÉALITÉ, non seulement DANS LE MONDE PHYSIQUE, mais aussi DANS LES MONDES SUPÉRIEURS ; ILS NOUS CONVERTISSENT EN HOMMES dans le sens le plus complet du terme.

D. […] un peu plus sa question, parce qu’en réalité, il peut être très brillant, mais nous ne le percevons pas […].

D. Le Principe de la Contradiction se trouve de partout : dans le monde macrocosmique et dans le monde microcosmique. Le Principe de la Contradiction qui est en nous-mêmes, dans la théorie atomique, de différents atomes ou de charges différentes… Ce Principe de la Contradiction amène les corps de la Nature à s’entrechoquer. Mais, ce choc n’est pas fatal. Ce choc se transmute, il se transmute en progrès. Mais je vous pose la question : est-ce que cela nous amène à créer notre propre Corps Intérieur pour avoir une conduite plus bénéfique ?

M. C’est avec le plus grand plaisir que je vais répondre à cela. Mais, je vais tâcher d’être bref parce que je vois que le temps nous est compté. À vrai dire, L’UNITÉ DE L’HOMME EST L’ÊTRE, « l’Être est l’Être et la raison d’être de l’Être est ce même Être »…

Tant que nous n’aurons pas dissous l’Ego animal dans lequel se trouvent les principes vitaux de toute contradiction, l’Unité de l’Homme sera impossible. C’est seulement en mourant en soi-même (je parle du point de vue psychologique) qu’on pourra réellement incarner l’Être en nous. Et seul l’Être peut nous donner une authentique et légitime Unité. C’est […].

D. Ma question pour le Vénérable Maître Samaël Aun Weor est la suivante : Je sollicite la faveur qu’il nous explique s’il existe réellement différents Chemins et Forces qui nous conduisent à une vraie Réalité.

M. C’est avec le plus grand plaisir que je vais répondre à cette question qui vient de l’auditoire. Jésus-Christ dit : « Étroite est la porte et resserré le chemin qui nous conduit à la Lumière et très rares sont ceux qui le trouvent ».

Malheureusement, tout le monde croit qu’il est sur le Chemin, ce qui est faux. Incontestablement, nous sommes sortis de l’Éden par la porte du Sexe et c’est seulement par cette porte que nous pouvons retourner à l’Éden. L’Éden est le sexe lui-même ! Il n’y a pas d’autre chemin ! Ceux qui veulent « s’envoler » vers les mondes de l’Éden se trompent totalement. Ce qui les attend, c’est l’Abîme et la Seconde Mort. C’est tout. Voilà !