Les Deux Types de Cristallisations Métaphysiques

Samaël Aun Weor

Il est clair que pour le travail de la Révolution de la Conscience dans le but de s’éveiller, il est nécessaire d’avoir, avant tout, UNE CONTINUITÉ DE PROPOS si on veut véritablement triompher.

Quand on teste l’humanité, on ne se rend compte qu’en réalité les « humanoïdes » ne sont pas des individus ; ILS NE POSSÈDENT PAS D’INDIVIDUALITÉ au sens le plus complet du terme ; ILS NE TRAVAILLENT PAS SUR EUX-MÊMES et c’est pourquoi ils ne la possèdent pas.

Les Écoles Pseudo-Ésotériques et Pseudo-Occultistes ont des théories très banales comme celle-ci qui dit : « quand l’Âme Élémentale se détache d’un Élémental Animal et qu’elle entre pour la première fois dans un organisme humain, elle s’individualise et, par conséquent, tous les êtres humains qui vivent sur la Terre possèdent une Individualité »… C’est ce qu’affirment les peudo-ésotéristes et les pseudo-occultistes ; bien sûr, c’est complètement faux.

Et nous autres, nous savons bien que « l’humanoïde » n’a pas d’individualité. À L’INTÉRIEUR DE CHAQUE PERSONNE VIVENT DES MILLIERS DE PERSONNES. En effet, nous pensons, par exemple, qu’A. qui est assis là-bas, (nous allons le prendre comme exemple et le pauvre A. doit se dire : « pourquoi faut-il qu’on me prenne comme victime ! » [rires]…), eh bien, nous pensons qu’A. a été ici à chaque instant, mais ce n’est pas sûr qu’A. ait été ici à chaque instant ; il se peut qu’à un moment donné il ait été A., qu’à un autre moment, il ait été Jacinto, à un autre moment, il ait été José, et, à un autre moment, il peut avoir été Pedro, Pablo, Juan ou Diego, c’est évident.

Arriver à croire qu’une personne est toujours la même, à tout moment, c’est leurrer la personne et c’est se leurrer soi-même.

De sorte que dans chaque personne il y a des milliers de personnes ; or, ces milliers de personnes vivant en chacun de nous, ont toutes leur mental. De sorte qu’IL Y A AUTANT DE MENTALS dans l’humanoïde que de personnes qui vivent à l’intérieur de lui.

Nous savons déjà que chaque personne vivant à l’intérieur de nous est un Moi et qu’il y a beaucoup de Mois ; or, chaque Moi a son propre mental, chaque Moi a sa propre volonté, chaque Moi a ses propres jugements, ses propres idées et ses façons de penser.

Alors, il est évident qu’il existe aussi DES MILLIERS DE VOLONTÉS à l’intérieur de chaque personne. Or, si nous pensons que chaque Moi a également TROIS CERVEAUX (l’Intellectuel, l’Émotionnel et le Moteur), nous pouvons véritablement en déduire que ces Mois auto-indépendants qui demeurent en nous sont complets par eux-mêmes ; ils paraissent vraiment être des gens différents et ils le sont ; ils ne font pas que le paraître, mais ils sont réellement différents.

Or, il nous faut faire très attention à ce que nous disons si nous voulons véritablement ÉVEILLER LA CONSCIENCE.

Avant tout, qu’est-ce que cette Conscience que nous sommes disposés à éveiller ? C’est l’ESSENCE. Bon, ça, en effet, c’est correct.

D’où vient l’Essence ? Elle vient de la Voie Lactée ; de là, elle est descendue avec la note LA qui résonne dans toute la Création, dans toute la Galaxie. Elle est passée par le Soleil avec la note SOL, précisément, et elle est entrée en nous.

Mais, malheureusement (et c’est le pire des malheurs dont nous souffrons), elle se trouve enfermée, engloutie, embouteillée dans tous ces milliers de « personnes » qui vivent en chacun de nous.

Maintenant, vous pourrez voir clairement quelle est la causa causorum qui fait que la Conscience est endormie chez « l’humanoïde ».

Il est certain que sous le seuil de notre capacité d’entendement, il y a d’innombrables phénomènes que nous ignorons…

J’ai insisté, au cours de toutes ces conférences, sur quelque chose que vous-mêmes n’avez pas compris et vous l’avez même […] je me réfère, avec insistance, à ces aspects dont vous n’avez pas trouvé l’explication.

Parfois je vous ai dit que vous-mêmes qui avez déjà un certain âge… bon, mais qui sont ceux qui ont un certain âge ? (parce qu’entre parenthèses, je vois que vous êtes tous très jeunes, n’est-ce pas ?).

Disciple. Vous me surprenez !

Maître. Peut-être est-ce moi qui ait un « certain âge », n’est-ce pas ?

D. Non, Maître ! Vous êtes plus jeune que nous tous.

M. Bon, en tout cas, si on les prend comme exemple, les personnes qui ont un certain âge n’ignorent pas les faits qui se sont produits : nous avons connu, dans la vie, des individus de notre âge […] que nous avons perdus de vue et qui, plus tard dans le temps, sont morts très vieux ; mais nous n’avons jamais osé nous en demander la raison, la cause, qu’est-il arrivé, que s’est-il passé ?

Sous le seuil de notre Conscience ou de notre Intellect, des événements de toutes sortes se produisent […] les plus grands Maîtres affirment clairement que « de tous les phénomènes qui se passent autour de nous, nous ne nous rendons compte que du millionième »… D’UN MILLION DE PHÉNOMÈNES, NOUS NE POUVONS EN VOIR QU’UN SEUL.

En fait, il s’avère qu’il se passe un million de phénomènes autour de nous et que nous les ignorons. Nous ne nous rendons compte que d’un phénomène sur un million. Des phénomènes physiques […] et que cependant nous ignorons […] alors nous avons la Conscience bien endormie, n’est-ce pas ? Elle est plongée à l’intérieur de toute cette flopée de gens que nous portons à l’intérieur de nous.

Ces gens luttent pour la suprématie ; ils se combattent entre eux. Chacune de ces personnes se croit le Maître et quand elles parviennent à contrôler les TROIS CERVEAUX (Intellectuel, Émotionnel et Moteur), alors, elles n’arrivent pas le moins du monde à accepter qu’elles ne sont pas uniques ; cependant, plus tard, elles sont remplacées par d’autres, par d’autres Mois.

Si bien qu’alors, dans ces circonstances, la Conscience est endormie. Il devient indispensable d’ÉLIMINER CES MOIS pour que l’Essence, la Conscience embouteillée dans ceux-ci soit libérée, éveillée. Quand on dissout ces Mois, on libère l’Essence. C’est ainsi, que peu à peu, on va arriver à l’Éveil…

Je répète encore aujourd’hui quelque chose que j’ai dit en Seconde Chambre : quand on découvre un Moi, il est nécessaire, avant tout, de le soumettre à l’OBSERVATION, DE L’ÉTUDIER DANS LES TROIS CERVEAUX (l’Intellectuel, l’Émotionnel et le Moteur), parce que son comportement est différent dans chacun de ces Trois Centres.

Après l’avoir rigoureusement observé, alors là, en […] nous pouvons nous offrir le luxe DE LE JUGER (c’est la seconde partie du travail). Dans le jugement, en effet, il faut aller déjà […]

La troisième partie s’appelle « L’EXÉCUTION ». Dans la troisième partie, nous nous résolvons à désintégrer ces Mois ; mais comme le Mental ne peut pas les désintégrer, nous devons faire appel à un pouvoir supérieur qui n’est autre que celui du SERPENT IGNÉ DE NOS POUVOIRS MAGIQUES ; c’est lui qui les désintègre (je fais allusion à Devi Kundalini).

Voilà donc les trois Phases qui conduisent à la dissolution de n’importe quel Moi psychologique. Ainsi donc, nous sommes en train de parler de quelque chose d’important…

Quand on est parvenu à détruire un Moi, notre CONSCIENCE AUGMENTE ; peu à peu, on va accroître la Conscience ; elle va devenir de plus en plus intense, jusqu’à ce qu’un jour, elle parvienne à être complètement éveillée.

Il est vital que nous comprenions tous que c’est seulement ainsi qu’on pourra travailler efficacement. Avant tout, ce dont nous avons besoin en nous-mêmes, c’est d’arriver à faire une CRISTALLISATION PARFAITE, UNE VÉRITABLE INDIVIDUALITÉ.

Il y a des cristallisations de différentes sortes. Il y a des Cristallisations Négatives comme il y en a des Positives. À l’évidence, un bandit dans le Caucase, par exemple, qui peut rester huit heures derrière un rocher, avec un fusil, à attendre pour voir qui il va attaquer, sans bouger ne serait-ce que le petit doigt, en supportant les piqûres d’insectes, de moustiques, etc., en supportant le froid, la chaleur, etc., sans bouger, je le répète, ne serait-ce que le petit doigt pour ne pas se signaler, jusqu’à ce qu’enfin, il puisse naturellement attaquer quelqu’un pour le voler ou le tuer, il devra avoir une volonté d’acier.

Chez un tel bandit, il y a UNE LUTTE TERRIBLE ENTRE LE OUI ET LE NON : il est assis là, il a envie de se lever et ne bouge pas ; une mouche ou un moustique le pique, il ne se gratte pas ; il a faim, mais ne mange pas ; la chaleur, il la supporte : « Même si j’attrape une insolation sur place, je ne bouge pas » ; quel sera le résultat ? Ce bandit réussit à faire une Cristallisation.

Qu’est-ce qu’il cristallise ? Grâce à la lutte qu’il a en lui : « J’ai soif, mais je ne veux pas boire ; ça me pique, mais je ne veux pas me gratter » etc., c’est ainsi que […] fait que tous les multiples Mois qu’il possède sont intégrés, en se cristallisant tous sous une forme, dans une espèce d’individualité ; UNE INDIVIDUALITÉ NOIRE, certes, mais c’est une Individualité ; perverse, mais c’est une Individualité, noire ou perverse…

Il retourne, il se réincorpore dans un nouvel organisme, c’est quelque chose de très semblable à une Réincarnation, c’est évident. Il a une volonté de fer.

Dans une personne commune et courante, il se passe quelque chose de très différent : étant donné qu’elle n’a fait aucune Cristallisation, ni Positive ni Négative, ce qui continue au-delà de la mort, n’est rien d’autre qu’un tas de diables sans aucune valeur ; ces personnes-là n’ont pas de Personnalité dans l’au-delà ; la seule qu’elles possèdent ici-bas, elles la perdent ; de sorte qu’après la mort, la seule chose qui se meut là-bas, c’est un tas de diables qui n’a aucune valeur ; ces créatures sont périssables.

Mais, celui qui a fait une Cristallisation de cette sorte s’est converti en une chose […] en une Cristallisation Négative, mais c’est une Cristallisation.

IL Y A D’AUTRES TYPES DE CRISTALLISATIONS NÉGATIVES : un Yogi par exemple, un Nadalahata (acrobate par excellence), qui vit en se tordant les jambes quotidiennement, afin de les croiser comme un Yogi, qui vit en donnant à la biochimie de son corps plus d’air que nécessaire (ce qui est aussi absurde que le boulanger qui veut ajouter à la farine plus d’eau que nécessaire, ou plus de farine que nécessaire, etc.), a indéniablement, auparavant, cristallisé un effort […] quelque Moi qui crie par là […] et très anachorète, et il doit boire et dit : « Je ne bois pas » même s’il meurt de soif ; il a faim et voudrait manger un petit morceau de viande frite ou grillée (comme on veut), mais il dit simplement : « Je suis végétarien, je ne mange pas de viande »…

Cela provoque naturellement une lutte entre le Oui et le Non ; cette lutte peut donner une Cristallisation. Qu’est-ce qui cristallise ? Certains Mois peuvent s’assembler les uns avec les autres, s’intégrer là et de là vient une Cristallisation Négative ou Fausse, qui se convertit néanmoins en une chose […] qui peut changer de corps, mais une chose.

Bien sûr que cette chose qui s’est cristallisée ne possède pas réellement en elle la Perfection, ni l’Auto-réalisation, ni aucune sorte de Maîtrise ; une fois son cycle d’existences accompli, il faut qu’elle aille se désintégrer là où elle doit se désintégrer : dans l’INCINÉRATEUR COSMIQUE dans les entrailles de la Terre…

Ces jours-ci, j’ai observé, par là, une certaine Yogi (dont je tairai le nom) habituée, naturellement, aux acrobaties, à ces postures de cirque du Hatha-Yoga absurde, et je n’ai pu que déplorer ce cas ; j’ai vu là une de ces Cristallisations complètement négative.

Mais, il est certain que cette adepte du Hatha-Yoga est parfaitement convaincue qu’elle va très bien ; et non. Qui la convaincrait du contraire ? Il faudra qu’elle se désintègre dans le four crématoire […] pour ça elle est […]

Un moine qui se consacre exclusivement à la pénitence […] redoute horriblement l’enfer, qui se cogne sans cesse la tête contre le sol dur, qui marche avec des grains de maïs dans les chaussures, qui porte sac et cilice, qui porte la […] collée sur le dos, en supportant la faim, indubitablement, il y a chez lui une lutte entre le Oui et le Non. Il s’oppose aux tentations sexuelles et il arrive à le faire par « art » : il ne le fait pas par compréhension, mais par peur des flammes de l’Enfer.

(Même si, bien sûr, entre parenthèses, vous savez que, de temps en temps, il arrive à ces moines des chutes terribles, n’est-ce pas ? Mais après, ils se repentent et se cognent encore plus durement contre le sol ; pauvres moines !)

Il ressent de la soif et dit : « Je ne bois pas » ; la faim, « Alors, je ne mange pas parce que je suis en train de jeûner »… Quelqu’un l’offense […] par amour véritable ? Non comme un péché. De quoi a-t-il peur ? Des peines de l’Enfer. Évidemment, il se donnera volontiers coup sur coup car il se souvient de ce qu’il y a là en bas (des terribles angoisses infernales) et il se contient bien qu’à l’intérieur il se meure de colère ; mais il se contient.

La lutte qu’il y a entre le Oui et le Non chez ce genre de moine est terrible, mais elle est basée sur la peur. Il est clair que d’une telle lutte entre le Oui et le Non va naître une Cristallisation ; tous ces Mois se fondent en un et ils se retrouvent intégrés dans une Cristallisation Négative basée sur la peur. Il n’est pas possible que d’une Cristallisation basée sur la peur, la crainte, la terreur, puisse sortir une créature parfaite, ou qu’elle puisse accéder à un développement supérieur… c’est impossible.

Le moine se convertit donc en une chose « immortelle », en un individu très vivant que nous rencontrons après la mort, dans le Monde Astral ; il revêt l’apparence d’un Individu Sacré, mais il ne l’est pas.

S’il voulait effectuer un certain progrès intime, il faudrait qu’il DÉSINTÈGRE CETTE CRISTALLISATION et ce serait très douloureux pour lui ; il devrait commencer par annihiler la peur. S’il ne le fait pas, alors, une fois son cycle d’existences accompli, il devra s’incinérer dans l’Avitchi, dans le Royaume Minéral Submergé…

De cette manière, vous voyez ce que sont les Cristallisations Négatives…

Alors, nous autres, que recherchons-nous, que voulons-nous ? UNE CRISTALLISATION POSITIVE à l’intérieur de chacun de nous. Comment l’obtenir ? EN ÉLIMINANT précisément LES POSSIBILITÉS D’UNE CRISTALLISATION NÉGATIVE.

Ces possibilités existent tant qu’existe le Moi. Alors, il nous faut DÉSINTÉGRER TOUS CES MULTIPLES MOIS que nous portons en nous, les réduire en poussière. Ainsi, la Conscience s’éveille, s’illumine.

Les Alchimistes disaient : « SOLVE ET COAGULA » (Dissous et Coagule). Il nous faut dissoudre le MERCURE SEC (comprenez par « Mercure Sec », les Mois animaux que nous portons en nous). Comprenez par « Coaguler » le MERCURE DE LA PHILOSOPHIE SECRÈTE.

Sous quelle forme devons-nous le coaguler ? Sous forme de CORPS EXISTENTIELS SUPÉRIEURS DE L’ÊTRE pour incarner le PRINCIPE ANIMIQUE et nous convertir en Hommes véritables.

Et qu’est-ce que le Mercure de la Philosophie Secrète ? C’est la SIGNATURE ASTRALE DU SPERME SACRÉ, c’est l’Âme métallique du Sperme Sacré.

Avec cette substance merveilleuse, nous pouvons réaliser une Cristallisation parfaite de Maîtres, d’Adeptes ; créer en nous-mêmes les Corps Sacrés, les Véhicules pour le Logos et incarner, recevoir nos véritables Principes Éthiques…

Ainsi donc, en accomplissant la maxime « Solve et Coagula » (Dissous et Coagule), nous réussirons à faire une Cristallisation Parfaite : la Cristallisation d’un Maître, la Cristallisation d’un Adepte de la Fraternité Blanche Universelle.

Dans quel but devons-nous essayer de nous mettre en contact avec l’ORDRE DES EPOPTAE ? Que recherchons-nous, que voulons-nous ? Les Frères de cet Ordre NOUS AIDENT À NOUS ÉVEILLER ; si nous sommes libérés, cette Essence que nous sommes arrivés à émanciper des Mois morts sert énormément […] grâce à elle à construire de nombreux éveils, avec l’aide des Frères de l’ordre des Epoptae. Et c’est pourquoi nous travaillons…

Eux, dans les Mondes Supérieurs, nous appuient, nous orientent ; si nous continuons avec ces Enseignements, nous irons très loin dans le travail de la cristallisation en nous du véritable Adepte, du véritable Maître.

J’ai donné cette conférence pour que chacun de vous devienne de plus en plus conscient de ce qu’il veut faire. Je vous ai parlé des Cristallisations Négatives pour que vous sachiez comment ces défauts […]

Dans le monde, il y a beaucoup d’écoles pseudo-ésotériques et pseudo-occultes où les dévots arrivent à faire des cristallisations négatives. Des Cristallisations Négatives, il y en a des tas. En général, les pseudo-ésotéristes et les pseudo-occultistes obtiennent un certain type de Cristallisations Négatives.

Comme ces Cristallisations négatives sont fausses, elles doivent retourner à l’Involution Submergée des Mondes Infernaux afin de se dissoudre.

Bien, nous allons maintenant prendre la peine de voir comment vont nos frères et voir quelles indications on leur donne.

Disciple. Ces Cristallisations dont vous parlez ne concordent-elles pas avec la Christification ?

Maître. Il me semble qu’il y a de nombreux niveaux de Cristallisation, non ? Si on fait une Cristallisation Négative, elle ne concorde pas avec la Christification ; mais si on en fait une Positive, en créant les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être, en dissolvant l’Ego, en coagulant ce qu’il y a d’Âme ou d’Esprit à l’intérieur de soi-même, alors c’est une Cristallisation qui concorde, en effet, avec la Christification.

D. Donc, il ne peut jamais y avoir de Christs Noirs ?

M. Comment ?

D. Il ne peut pas y avoir de Christs Noirs ?

M. Non, ce n’est pas possible. Ce que je veux dire, c’est qu’il y a deux types de Cristallisations : On peut faire une Cristallisation Fausse, Négative. Un Adepte de la Fraternité Ténébreuse est une Cristallisation Négative. De même qu’il y a des Adeptes de la Main Droite, il y a aussi des Adeptes de la Main Gauche. Les Adeptes de la Main Gauche sont de parfaites Cristallisations Négatives et ceux de la Main Droite sont de parfaites Cristallisations Positives… Voyons…

D. Maître, en ce qui concerne les Cristallisations, comme dans le cas de l’Initié qui devient ennemi de lui-même et qui entreprend une lutte intense contre celles-ci, avec les éléments subjectifs […]