Le Nombre Huit (8)

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Tarot et Kabbale

Le nombre 8 est l’Octade. Sa planète est Saturne, sa constellation la huitième, qui correspond au Scorpion. Son métal est le plomb, et sa pierre l’onyx noir. Sa note musicale est le do de la deuxième octave.

Le nombre 8 contient les lois d’évolution et d’involution. Ceux qui sont soumis à l’évolution violent les lois du Saint-Huit, ils violent les lois des mathématiques, car chaque évolution est suivie d’une involution. Ces deux lois forment le Saint-Huit.

Ces deux lois d’évolution et d’involution ne peuvent nous conduire à l’autoréalisation, c’est le chemin de la conscience qui est nécessaire. Dans la nature, dans l’univers, tout est mathématique.

Le Saint-Huit représente le cerveau, le coeur et le sexe du génie planétaire. Nous savons déjà que la lutte est terrible : cerveau contre sexe, sexe contre cerveau, coeur contre coeur.

Le Saint-Huit a trois cent soixante-cinq préceptes, qu’il ne faut pas violer : 3 + 6 + 5 = 14 ; 1 + 4 = 5.

Le 14 signifie la tempérance, c’est le mélange des eaux, le travail avec l’élixir rouge et l’élixir blanc.

Quand survient la lutte coeur contre coeur, l’étoile à cinq pointes tombe et ses deux angles inférieurs se trouvent pointés vers le haut.

Le nombre 8 est l’eau primordiale, car il est situé dans la Neuvième Sphère, dans le cerveau planétaire.

Les eaux se transmutent en énergie et montent par Ida et Pingala ; elles forment le caducée de Mercure, le Saint-Huit, en arrivant au cerveau.

Il faut apprendre à distinguer une chute d’une descente. Personne ne peut monter sans d’abord descendre, c’est la loi.

A la suprême désobéissance d’Adam se superposa la suprême obéissance du Christ ; mais le Christ a dû descendre.

Chaque fois que nous voulons monter, il faut descendre, autrement nous stagnons, et de cet enlisement on ne peut finir que par descendre ; mais distinguez bien une chute d’une descente.

Le nombre 8 est la modération, le caducée, la répartition avec justice.