L’agonie de la Terre à l’Ère du Verseau (La nouvelle Ère du Verseau)

Samaël Aun Weor

[…] c’est avec le plus grand plaisir que je m’adresse à ce groupe de frères, désirant (naturellement) les saluer ici, dans le monde physique, puisque dans les Mondes supérieurs, nous connaissons chacun de vous tous qui êtes ici…

Assurément, la Gnose vient remplir une nécessité dans cette Ère du Verseau. Au nom de la vérité, je dois vous dire que la Nouvelle Ère a commencé exactement le 4 février 1962, entre 2 et 3 heures de l’après-midi.

Il y eut alors un embouteillage du transit céleste, dans la CONSTELLATION DU VERSEAU. Les observatoires de tous les pays de la Terre ont pu observer cet événement. C’est quelque chose qui a été connu, alors, aux quatre points cardinaux du monde, c’est quelque chose qui a été vu depuis les observatoires du « Palomar » (aux États-Unis) ou de Manille ou de Londres, etc.

Il ne s’agit pas d’une affirmation a priori, sans documentation d’aucune espèce. En réalité, en vérité, cet événement a été un fait concret rigoureusement observé par la science officielle. Les planètes du Système Solaire se sont réunies en « suprême congrès », précisément sous la Constellation du Verseau. Dès lors, comme conséquence ou corollaire, démarra l’Ère du Verseau, la Nouvelle Ère.

Cependant, il faut savoir qu’en ce moment on ressent les dernières impulsions du POISSON qui essaient de se mélanger avec les premières lueurs du VERSEAU. Il y a une espèce de mélange entre les deux courants : entre celui qui agonise et celui qui naît, entre le vieux et le nouveau, entre celui qui est caduc et celui qui a une saveur révolutionnaire. À mesure que le temps passera, l’Ère du Verseau se fera sentir de plus en plus…

Évidemment, cette ère amène de grands événements : si nous observons rigoureusement la constellation du Verseau, nous verrons qu’elle est gouvernée par deux planètes. La première d’entre elles est URANUS (c’est une planète révolutionnaire, catastrophique à cent pour cent). La seconde est SATURNE. Ce monde, représenté en Alchimie par le CORBEAU NOIR (LA MORT), signifie, en fait, le retour au CHAOS ORIGINEL PRIMITIF (les divins et les humains le savent).

Face à la Constellation du Verseau, se trouve la Constellation du LION. Évidemment, le signe du Lion est un Signe Zodiacal de Feu. Indiscutablement, le LION DE LA LOI va à la rencontre d’une humanité suffisamment mûre (et honteuse, pour ainsi dire) pour le KARMA ou CHÂTIMENT FINAL.

Observez bien la position de ces deux Constellations : dans l’une d’elles, nous trouvons l’EAU, et dans l’autre le FEU. Nous savons bien qu’à travers le cours de l’histoire, le Feu et l’Eau se sont toujours disputés le destin de ce monde…

Indubitablement, tout comme il existe l’ANNÉE TERRESTRE, il existe aussi la GRANDE ANNÉE SIDÉRALE. Une année terrestre est le temps que met la Terre à faire le tour du Soleil. Il s’écoule une Année Sidérale pendant le tour ou le voyage de notre Système Solaire autour de la Ceinture Zodiacale.

Notre Système Solaire a débuté le présent voyage sous la Constellation du Verseau, et après le GRAND DÉLUGE UNIVERSEL, qui ne fut autre que la submersion du continent Atlante (parmi les vagues furieuses de l’océan qui porte son nom), depuis cette époque (commençant alors avec le nouveau voyage) a démarré aussi la Nouvelle race qui est la nôtre.

Les Atlantes ont péri, mais la RACE ARYENNE a surgi. Cette race a surgi à l’instant même où le Système Solaire a débuté son nouveau voyage autour du Zodiaque. Ce nouveau voyage, je le répète, a débuté sous la Constellation du Verseau… Ainsi, comme il existe l’Année Terrestre, il existe l’Année Sidérale…

Le Système Solaire est en train d’achever son voyage autour du Zodiaque. Il termine en revenant à la Constellation du Verseau et, à la fin du voyage, il est indiscutable qu’il doit y avoir un GRAND CATACLYSME.

Le voyage passé fut merveilleux. Dans le précédent voyage, a existé la race des Atlantes, mais ce voyage s’est terminé – précisément dans la Constellation du Verseau – par un grand cataclysme (le Déluge universel).

Maintenant, le voyage du Système Solaire se termine de nouveau dans la même Constellation du Verseau. Alors, il doit y avoir, indubitablement, une grande catastrophe…

Il y a des phénomènes cosmiques qui sont extraordinaires : de même que le Système Solaire voyage autour de toute la Ceinture Zodiacale pour retourner au point de départ originel, il y a aussi un monde, une planète gigantesque qui entre en jeu dans cette mécanique sidérale. Je veux me référer, de manière emphatique, à la planète HERCOLUBUS qui est un monde gigantesque, six fois plus grand que le titan de notre Système Solaire, appelé « Jupiter ».

Hercolubus a une orbite énorme et il appartient à un autre Système Solaire : le Système Solaire TYLAR. Ce Système s’approche dangereusement de nous. Quant à Hercolubus, il est donc en train de voyager sur son orbite, en direction de la Terre, et il est vu par tous les télescopes du monde.

Dans notre Association gnostique de Mexico, nous avons la carte, une carte officielle, trouvée dans une Bibliothèque de périodiques du District Fédéral.

Il ne s’agit donc pas de simples suppositions, mais de quelque chose que tous les astronomes connaissent. Il n’y a pas d’observatoire dans le monde où on ne le sait pas, où l’on ignore cette question d’Hercolubus. Lorsque cette énorme et gigantesque planète s’approchera trop, des événements extraordinaires se produiront sur notre planète Terre.

L’énorme masse appelée « Hercolubus » a évidemment un pouvoir magnétique formidable. C’est pour cette raison qu’elle attirera le feu liquide qui existe à l’intérieur de la Terre. Alors jailliront des VOLCANS de toutes parts, accompagnés d’intenses TREMBLEMENTS DE TERRE.

Nos ancêtres d’Anahuac ont dit la chose suivante : « Les Fils du cinquième Soleil (en se référant à nous) périront par le feu et les tremblements de terre »…

Cela se produira à l’arrivée d’Hercolubus qui provoquera, évidemment, le GRAND INCENDIE UNIVERSEL préconisé par les plus grands voyants : saint Jean, le voyant de Patmos ; Jésus de Nazareth, le Grand Kabîr ; Daniel, le Prophète, Nostradamus, etc.

L’arrivée d’Hercolubus causera véritablement de l’épouvante sous toutes les latitudes du monde. Nostradamus assure, de manière emphatique, que « Ce géant des deux sera visible en plein jour, il viendra s’interposer entre le Soleil et la Terre »… ce qui, il faut le savoir, « provoquera une grande éclipse, une éclipse totale »…

Comme la masse planétaire d’Hercolubus est gigantesque, il est évident qu’elle doit attirer le feu liquide de l’intérieur du monde vers la surface. C’est pour cette raison que des volcans doivent jaillir de partout. Le plus grave, c’est que chaque nouveau volcan surgit au milieu de terribles et épouvantables tremblements de terre.

Il ne sera donc pas étrange qu’à cette époque, les grandes villes du monde tomberont en poussière : New-York, Paris, Londres, Buenos Aires, etc.

Lorsque Hercolubus s’approchera au maximum de l’orbite terrestre, il devra se produire indiscutablement une RÉVOLUTION DES AXES DE LA TERRE. Alors, les mers changeront de lit et les continents actuels sombreront dans les océans.

En ces temps-là, la Terre toute entière sera retournée au CHAOS ORIGINEL PRIMITIF, tel que l’on peut le déduire lorsqu’on observe la Constellation du Verseau. Ce retour au CHAOS est nécessaire pour que surgissent du fond des océans « de nouvelles terres et de nouveaux cieux »… comme le disait l’Apôtre Pierre.

Il n’est pas superflu (et j’en fais mention maintenant) de citer précisément l’Épître de Pierre aux Romains. Il a dit : « Les éléments, embrasés, se dissoudront et la Terre, avec toutes les œuvres qu’elle renferme, sera consumée »… Paul de Tarse dit aussi « qu’il y aura de nouveaux cieux et de nouvelles terres »… et le Voyant de Patmos dit la même chose.

Ainsi, en réalité, notre Système Solaire est en train de terminer son voyage autour du Zodiaque. Quelque chose de similaire se produisit dans la vie des Atlantes : lorsque le dernier voyage du Système Solaire autour du Zodiaque se termina, arriva Hercolubus. Alors, il se produisit une révolution totale des axes de la Terre, les mers changèrent de lit et l’Atlantide disparut dans les furieuses vagues de l’océan qui porte son nom.

Maintenant que se termine le nouveau voyage (qui s’est initié depuis le Déluge), nous pouvons affirmer de manière emphatique qu’une catastrophe similaire s’approche. Si, à cette époque, ce fut avec l’eau que commença la grande catastrophe des Atlantes, maintenant, ce sera précisément avec le feu que commencera la tragédie.

Cependant, il faut savoir que le DÉMIURGE ARCHITECTE DE L’UNIVERS a tout bien prévu. Étant donné que de nouvelles terres devront surgir pour une nouvelle humanité, la semence, la GRAINE, devra être conservée.

C’est pour cette raison qu’il faudra préparer un noyau qui servira de base pour l’Ere du Verseau, pour l’ÂGE D’OR, pour la nouvelle race. Ce noyau sera formé d’hommes et de femmes de bonne volonté. Ce groupe sera sorti (secrètement) du feu et de la fumée, à l’heure de la terreur, et on l’amènera dans une île qui existe dans l’océan Pacifique.

Cette île est située de telle manière (très stratégique, très protégée par les PUISSANCES COSMIQUES) que ceux qui s’y rendront ne subiront aucun dommage, ils pourront devenir des spectateurs de la Grande Tragédie.

Ils devront vivre, comme les Nibelungen de l’Atlantide submergée, dans la vapeur d’eau et le feu, parce qu’en ces temps-là, la Terre sera enveloppée de brouillard, de vapeur d’eau. Il leur appartiendra de contempler, de façon très claire, le duel des éléments durant de nombreux siècles.

Alors, ils finiront de se préparer, en éliminant radicalement d’eux-mêmes leurs défauts psychologiques. Ils devront reconquérir l’INNOCENCE, s’ils désirent vivre à l’Âge d’Or, dans la Nouvelle Ère.

Je voudrais vous dire, de manière emphatique, que lorsqu’apparaîtra un DOUBLE ARC-EN-CIEL dans les nuages (en ces temps-là), ceux qui seront dûment préparés le prendront comme signal et ils iront vivre sur de nouvelles terres et sous de nouveaux cieux, car ces terres cesseront d’exister et ces cieux, chargés de tant de poisons, seront passés à l’histoire.

Il surgira une Terre Nouvelle. Ce qui est aujourd’hui la physionomie géologique de notre monde sera totalement changée. Il y aura de nouveaux continents où vivra une nouvelle humanité, où vivra la SIXIÈME RACE RACINE.

Nous, nous sommes des gens de la cinquième race. La sixième sera très différente. Avant nous, il a existé la quatrième race, dans l’Atlantide. Bien avant les Atlantes, il a existé la troisième race, qui fut la race Lémure (sur le gigantesque continent Lémure, qui s’étendait alors sur tout l’océan Pacifique), et bien avant encore, avant que les Lémures n’aient surgi, ont existé les Hyperboréens autour du pôle Nord (le fer à cheval que ce continent formait au pôle Nord). Et avant que les Hyperboréens ne surgissent à l’existence, a existé la première race, la race Protoplasmique, sur la calotte Polaire du Nord, qui était située autrefois sur la ligne équatoriale.

Je parle ainsi car, au fil du temps, il y a des changements géologiques extraordinaires. Les pôles actuels, par exemple, sont maintenant en train de dévier, et un jour, ils se retrouveront dans la zone équatoriale, et l’équateur (actuel) deviendra le futur pôle. Cela a déjà été dûment étudié par les plus grands sages (la révolution des axes de la Terre, la verticalisation des pôles, etc.).

C’est ainsi que nous nous préparons pour de gigantesques catastrophes, c’est évident. Le Mouvement gnostique, notre Association d’Études Gnostiques, Anthropologiques et Culturelles, n’a qu’un seul objectif : préparer le noyau qui doit servir à la future sixième race racine…

Ce Mouvement ésotérique christique compte environ cinq millions de personnes dans tout l’hémisphère occidental, y compris aux États-Unis et débutant aussi en ce moment au Canada. Nous poursuivons un seul objectif : préparer le noyau qui doit servir à la future sixième race racine.

Je veux que vous sachiez que, tout comme la Terre a QUATRE SAISONS durant l’année, qui sont : le printemps, l’été, l’automne et l’hiver, de même chaque race, durant le voyage du Système Solaire autour du Zodiaque, passe par quatre saisons : le Printemps, l’Âge d’Or ; l’Été, l’Âge d’Argent ; l’Automne, l’Âge de Cuivre ; l’Hiver, l’Âge de Fer.

Le Prophète DANIEL a vu (dans le lointain) une énorme et gigantesque mer, un grand océan, et QUATRE VENTS qui luttaient et se disputaient entre eux la suprématie. Ensuite, avec sa Clairvoyance, il a vu surgir la PREMIÈRE BÊTE qui ressemblait à un Lion et qui avait des ailes comme celles d’un Aigle et à qui il avait été donné un cœur d’homme (c’est l’Âge d’Or). Et ensuite, il a vu surgir une SECONDE BÊTE qui ressemblait à un Ours et qui foulait toute la Terre (c’est l’Âge d’Argent). Et ensuite, une TROISIÈME qui ressemblait plutôt à un Tigre (c’est l’Âge de Cuivre). Et ensuite, une QUATRIÈME qui était complètement différente des trois autres, car elle était en fer, ses griffes et ses pieds étaient en fer, ses dents étaient en acier (elle broyait tout ce qu’elle trouvait) et elle avait le pouvoir de créer du désordre de partout, pour détruire la Nature et même pour vaincre les Saints du Très Haut. Mais le Juge était venu, il s’était assis et lui avait enlevé sa domination et le Royaume avait été remis aux Saints du Très Haut. Cette quatrième Bête est l’Âge de Fer, c’est l’Âge actuel où nous sommes et qui se terminera de manière catastrophique…

Rappelons-nous aussi ce rêve qu’a fait le ROI NABUCHODONOSOR. Il a vu dans son rêve une grande statue : sa tête était en or, sa poitrine et ses bras en argent, son abdomen était en cuivre (en métal, dit-on) et ses jambes et ses pieds étaient en partie en fer et en partie en terre cuite.

Alors, le Roi Nabuchodonosor appela tous les Sages de Babylonie pour qu’ils interprètent son rêve. Lorsqu’ils lui demandèrent de raconter son rêve, en lui disant :

– Raconte-nous ton rêve et nous l’interpréterons. Il garda le silence et se limita seulement à répondre.

– Je ne raconte pas mon rêve, je ne vous le dis pas, parce que je sais très bien que vous allez mettre du temps, attendant que le temps change et que bougent les circonstances. Si vous êtes si sages, dites-moi quel était le rêve, ce que j’ai rêvé, et donnez moi ensuite l’interprétation… Naturellement, tous les sages protestaient et disaient :

– Jamais aucun Roi ni aucun Prince n’a été aussi exigeant. Furieux, le Monarque les fit emprisonner et mettre à mort.

Les choses en étaient là, jusqu’à ce que surgisse le Prophète DANIEL (qui s’appelait alors en Babylonie BALTHAZAR), et il dit : « Je vais raconter son rêve au Roi et je lui en donnerai l’interprétation »…

Bien sûr, Daniel s’était préparé à l’avance. Il avait étudié le rêve du Roi dans le Monde astral ; il était sorti du corps, avait fait des investigations sur ce rêve, de sorte qu’il était déjà prêt… le Monarque lui dit :

– Es-tu capable de savoir ce que j’ai rêvé ?

– Oui, Seigneur ! Tu as rêvé d’une grande statue. Sa tête était en or, sa poitrine et ses bras étaient en argent, son abdomen était en cuivre, et ses jambes et ses pieds étaient en partie en fer et en partie en terre cuite. Cela signifie les quatre Règnes qui se suivent toujours dans l’histoire du monde…

Bien sûr, il se référait indubitablement aux quatre Âges : la tête, à l’Âge d’Or ; la poitrine et les bras, à l’Âge d’Argent ; l’abdomen, à l’Âge de Cuivre ; et les jambes et les pieds (en partie en fer et en partie en terre cuite) à l’Âge de Fer, qui est celui où nous sommes actuellement, en partie fort et en partie fragile. Fort en apparence, mais fragile, car viendront les grands tremblements de terre, les grands raz de marée et les épouvantables cataclysmes qui en finiront avec toute cette perverse civilisation de vipères. C’est la crue réalité !…

Bien sûr, le Roi Nabuchodonosor, étonné, fit remettre à Daniel la Tunique de Pourpre et à son cou un collier précieux, et à son doigt un anneau de diamant, et il le déclara Gouverneur de tout le Royaume.

Ainsi, les quatre Âges sont un fait. À l’ÂGE D’OR d’une race, il n’existe ni « le mien » ni « le tien », tout est à tous et chacun peut cueillir de l’arbre du voisin sans aucune peur. Il règne alors l’amour, la fraternité, tous adorent Dieu, lui rendent un culte. Alors, l’Ego n’existe pas chez les êtres humains, tous sont innocents, précieux, ils jouissent de la beauté de la Nature. Il n’y a pas de frontières, il n’y a pas d’armée, il n’y a rien qui puisse diminuer la félicité, tout est à tous. Et la seule chose qui règne en souveraine, c’est ce qui s’appelle « Amour ».

À l’ÂGE D’ARGENT, les êtres humains commencent à vouloir conquérir la Terre (c’est pourquoi on le représente comme un Ours qui commence à avancer), mais la beauté ne diminue pas encore […] la splendeur brille de partout, on […] on adore le Soleil, on lui rend un culte, on chante les Fils du Matin, les Seigneurs de l’Aurore ; on peut percevoir les Princes du Feu, de l’Air, de l’Eau et de la Terre.
À l’ÂGE DE CUIVRE, les guerres commencent à surgir, les frontières commencent à apparaître […] et la splendeur primitive disparaît. Et à l’Âge de Fer, tout se termine par un épouvantable cataclysme…
À l’ÂGE DE FER, l’humanité parvient à l’état actuel dans lequel nous nous trouvons. La quatrième Bête est réellement épouvantable (comme l’a dit Daniel), différente des autres bêtes, mais elle prendra fin du jour au lendemain.

L’Âge de Fer est ainsi, tel qu’il est maintenant, comme il a toujours été dans n’importe quelle race, il est terrible : guerres à mort, haines, frontières, luxure, dégénérescence, etc.
Nous sommes à l’Âge de Fer, mais rappelez-vous qu’« en partie, il est fort, et en partie, il est fragile ». Cet âge est en partie en fer et en partie fragile parce qu’il est en terre cuite et qu’il sera détruit.

Ainsi, avec ces études, nous, ce que nous voulons, c’est NOUS PRÉPARER. Pourvu que chacun de vous tous qui êtes ici puisse entrer dans ce noyau précieux qui doit servir de fondement pour le futur Âge d’Or.

L’ÉVANGILE DE SAINT LUC, qui est l’Évangile selon la Lumière, l’Évangile Solaire, correspond à l’Âge d’Or. Le symbole de cet Évangile est le TAUREAU AILÉ (la Terre régénérée, purifiée, après tant de douleur).

L’époque actuelle est parfaitement illustrée par l’ÉVANGILE DE MATTHIEU. L’Évangile de Matthieu est l’Évangile selon la Science. Et que nous dit l’Évangile de Matthieu…

« Quand vous verrez Jérusalem entourée d’armées, lorsqu’il y aura des pestes et des pestilences, des pestes et des tremblements de terre de partout, et des maladies inconnues, etc., c’est que la Grande catastrophe s’approchera », c’est ce que dit en synthèse Matthieu. De sorte que Matthieu, selon la Science, nous indique que la catastrophe est à notre porte, qu’elle s’approche…

Évidemment, il est nécessaire de régénérer la Terre, de la transformer, car notre monde Terre, en ce moment, est en train de souffrir, ou d’être traitée, disons, conformément à la LOI DE L’ENTROPIE. Quelle est cette Loi ?

Observez, par exemple, deux marmites remplies d’eau (l’une avec de l’eau chaude, l’autre, avec de l’eau froide). Placez ces deux marmites à proximité l’une de l’autre, côte à côte, se touchant, et vous verrez des processus involutifs et désordonnés dans l’eau des marmites ; à la fin, ces eaux se retrouvent pareilles. En chimie, on appelle cela « l’Entropie ».

En ce moment, par exemple, l’atmosphère est contaminée par le smog, non seulement dans les grandes villes, mais aussi dans les campagnes, à la montagne, de partout. Déjà dans les forêts les plus profondes, nous ne voyons plus le ciel aussi bleu qu’il y a 50 ans ; il a maintenant un bleu plombé, légèrement grisâtre (et cela, dans les lieux les plus éloignés de toute grande ville ; que dire alors des villes ?). Pensons au smog de Londres, et, sans aller si loin, au smog de notre District Fédéral au Mexique. C’est très grave…

Les plus grands sages ont dit que « Si ce smog continue, avant 40 ou 50 ans, une grande partie de l’humanité devra périr », à cause du smog.

Les rivières sont polluées, les poissons ont disparu, on ne trouve déjà plus de rivières d’eau pure de vie où l’on puisse se baigner, toutes sont polluées !

Les mers sont devenues d’énormes poubelles, et les espèces maritimes sont en train de disparaître à cause de la pollution.

Toute la terre qui, auparavant, produisait de riches fruits en abondance pour subvenir aux besoins de toutes les créatures est en train de devenir stérile. Maintenant, on parcourt d’énormes étendues de terrains totalement transformés en désert. Les engrais chimiques (apparemment magnifiques) finissent, à la longue, par rendre la terre stérile.

Au train où nous allons, et conformément à la Loi de l’Entropie, tout va rapidement s’égaliser. Si nous pensons à nous… si nous ne travaillons pas sur nous-mêmes, si nous ne luttons pas pour transformer notre mental, pour transformer nos émotions, viendra le jour où nous serons tous également pervers et c’est à peine s’il y aura une différence entre une personne et une autre. Nous nous égaliserons conformément à la Loi de l’Entropie.

Ainsi, la Terre entière tend à se transformer totalement en une Lune et nous tous, en involutionnant, avec notre mental désordonné, avec nos passions animales bestiales, avec ces désirs ou émotions de type inférieur, puisque nous ne travaillons pas sur nous-mêmes (je parle cette fois au nom de toute l’humanité), évidemment, le jour viendra où nous serons nivelés et c’est à peine s’il y aura une différence entre une personne et une autre, nous serons tous terriblement pervers. C’est la Loi de l’Entropie universelle…

IL FAUT UNE TRANSFORMATION de la Terre et de l’homme. Mais, cette transformation n’est possible qu’au moyen d’UN GRAND SACRIFICE, au moyen d’un grand holocauste.

Ce n’est qu’au moyen du sacrifice qu’il est possible qu’une énergie inférieure se convertisse en une énergie de type supérieur et différent. Observons, par exemple, le combustible qui met en mouvement une locomotive. Celui-ci est sacrifié sur l’autel de la vitesse, sur l’autel de la force motrice qui actionne le train…

Ainsi, le sacrifice est indispensable pour transformer une force inférieure en quelque chose de distinct, en quelque chose de supérieur et de différent.

Si la Terre ne passait pas par une grande catastrophe, si cette catastrophe n’avait pas lieu, si tout ce que nous disons ici s’avérait faux, alors toute la Terre (et en peu de temps) deviendrait une nouvelle Lune : les espèces maritimes mourraient à cause de la pollution, l’humanité entière disparaîtrait à cause de la pollution et de la faim, les terres actuelles seraient transformées en sable, en un Sahara, en un désert ; toute vie serait impossible et la Loi de l’Entropie se chargerait de tout niveler, jusqu’à faire de cette planète une Lune, une Lune de plus…

Ainsi, cette catastrophe est non seulement un fait que les astronomes connaissent déjà, qui vient, mais ils n’en parlent pas trop, car il leur est interdit de faire du scandale dans le but d’éviter la psychose collective. Et c’est, de surcroît, une nécessité, tragique, n’est-ce pas ?, mais indispensable : ou la Terre périt ou elle se transforme…

Dans les plans de la FRATERNITÉ BLANCHE UNIVERSELLE, on sait que la Terre se transformera. Les Saintes Écritures affirment qu’elle se transformera. Non seulement les Écritures Bibliques, mais aussi les Saintes Écritures des autres latitudes, des autres grandes religions.

Il a toujours été dit qu’elle se transformera, qu’elle passera par une grande transformation, et cette transformation n’est possible qu’au moyen d’un gigantesque sacrifice, au moyen d’un grand holocauste.

La Terre actuelle est en train d’agoniser ! Et le plus grave, c’est que l’humanité ne s’en rend pas compte : elle ne se rend pas compte que, dans les mers, les espèces sont en train de périr. Elle ne se rend pas compte que, dans les rivières, les espèces sont en train de disparaître. Elle ne se rend pas compte que notre monde est en train de devenir stérile, d’agoniser…

S’ajoutent, à cela, les explosions atomiques souterraines. Il est absurde de mettre des bombes atomiques à l’intérieur de la maison ! Je crois qu’aucun d’entre vous ne se mettrait à bombarder sa propre maison. Lequel d’entre vous verrait la nécessité ou aurait la bêtise de mettre une bombe de dynamite bien forte dans sa maison, de faire une excavation dans sa maison, dans son propre domicile, pour y mettre ensuite une bombe ? Cependant, les scientifiques sont en train de faire cela en bombardant ce domicile, cette petite planète qui s’appelle « Terre » et sur laquelle nous vivons tous. Et le plus grave, c’est qu’ils le font sans nous consulter, arbitrairement.

Ils ne nous ont pas consultés. Et s’ils nous consultaient, je suis sûr que nous protesterions tous. Mais ils agissent ainsi, de manière dictatoriale, parce que c’est comme ça. Dans ces conditions, cette planète Terre est en train d’agoniser, elle est soumise à une grande destruction, à une immense dévastation…

Que disons-nous lorsque nous voyons quelqu’un qui est en train d’agoniser ? Indiscutablement, « sa fin est proche », n’est-ce pas ? Il meurt et le docteur délivre le certificat de décès. Mais nous ne voulons pas nous rendre compte que ce grand organisme Terre est en train d’agoniser, qu’apparemment sa fin est proche, nous ne nous rendons pas compte de cela. Comme cette humanité est endormie !…

Ainsi, observez la CONSTELLATION DU VERSEAU, gouvernée par Saturne et Uranus. URANUS, la planète des catastrophes, atomique, révolutionnaire, terrible. SATURNE, le symbole de la Mort (ce squelette avec la faux). Saturne est aussi symbolisé en Alchimie par le fameux Corbeau Noir de la Mort, le retour au Chaos Originel Primitif.

Il est nécessaire que cette Terre retourne à l’État Chaotique, au Chaos, pour que, de ce Chaos, surgisse une nouvelle Terre régénérée, symbolisée par le Taureau Ailé de l’Évangile de saint Luc.

Ainsi, les temps de la fin sont arrivés et nous y sommes ! Avant la Grande catastrophe qui s’approche, il y aura beaucoup de guerres à mort et viendront rapidement des révolutions sanglantes dans différentes nations du monde. Puis viendra la Troisième Guerre Mondiale, et ce sera comme un véritable holocauste atomique. Les maladies se multiplieront de toutes parts et il n’y aura rien pour les soigner.

À cause de l’abus de la physique atomique, un jour viendra où la décomposition de l’atome se fera en chaîne et les scientifiques ne pourront pas le contrôler…

Lorsque Hercolubus se sera trop rapproché, des vagues immenses seront attirées, précisément, par la force magnétique de cette planète, des vagues de l’immense mer, des vagues comme on n’en aura jamais vues et elles s’abattront sur les plages, et un son étrange sortira du fond des océans…

En ces temps-là, les gens marcheront dans les rues comme des fous, car l’énergie nucléaire contaminera le phosphore du cerveau, et les gens, à moitié fous, feront apparaître sur le théâtre du monde, des scènes dantesques, machiavéliques, horripilantes…

Heureusement, lorsque Hercolubus se sera rapproché au maximum, cette tragédie dantesque se terminera et ce sera le point final de la race Aryenne (de notre race, qui est la race Aryenne)… Les mers changeant de lit définitivement feront sombrer les continents dans les profondeurs.

Heureusement, tout est prévu (comme je vous l’ai déjà dit), et il y aura un lieu pour le NOYAU SÉLECTIONNÉ qui servira de fondement à la future sixième race racine.

Nous sommes devant le dilemme de l’ÊTRE et du NON ÊTRE de la Philosophie : ou nous nous transformons ou nous périssons. C’est la crue réalité des faits.

Bien que chacun de nous, nous nous croyions très saints, en vérité nous ne le sommes pas ; bien au contraire, bien que cela paraisse incroyable, dans le fond, nous sommes tous terriblement malins…

Ce que je suis en train de dire peut être connu, peu à peu, à travers la « Psychologie révolutionnaire », un livre qui traite de nos caractéristiques psychologiques.
Je me réfère au « Traité de Psychologie révolutionnaire ». J’espère que les frères qui sont ici connaîtront ce livre pour qu’ils puissent travailler consciemment sur eux-mêmes.

Ici s’arrête ma conférence de ce soir. Maintenant, c’est avec le plus grand plaisir que je vais donner l’opportunité à tous les assistants de poser des questions en juste relation avec le thème que nous avons abordé. Si quelqu’un veut demander quelque chose, il peut le faire avec la plus entière liberté. Oui, mon frère…

Disciple. Quand commencera la fin ?

Maître. Les Temps de la Fin (ou commencement de la fin) ont déjà commencé. NOUS SOMMES EXACTEMENT AU COMMENCEMENT DE LA FIN : partout il y a des guerres et des rumeurs de guerres, des maladies inconnues, des dégénérescences, des catastrophes, etc. La fin a donc déjà commencé. Une autre question ?

D. Maître, les personnes qui seront sauvées, ce sera physiquement ou en État de Jinas ?

M. Le noyau de survivants qui servira de base pour la future sixième race racine (qui, entre parenthèses, sera appelée la « RACE KORADHI ») sera sorti, précisément, de la fumée et des flammes, à un moment précis, c’est-à-dire AVANT QUE NE SE TERMINE TOUT CE SCÉNARIO qui a servi pour la cinquième race racine. Ils seront EMMENÉS PHYSIQUEMENT […] sur l’île, UNE ÎLE SECRÈTE qui existe dans le Pacifique et que je connais. Une autre question ?… Le jeune, là-bas, va poser une question…

D. Par exemple, les personnes qui seront sauvées et qui seront transportées sur l’île, se rappelleront-elles […] ?
M. Eh bien, ceux qui seront transportés sur l’île seront des individus qui auront dissous au moins 50 % de l’EGO ANIMAL. C’est pourquoi ils seront plus ou moins éveillés. On les emmènera donc là où on doit les emmener. Ils vivront là-bas le temps qu’ils devront y vivre. Ils se désincarneront et reprendront un corps dans cette même île, et ils se désincarneront de nouveau et reprendront un corps (dans cette île), et dans chacune de ces existences, ils continueront leur travail de perfectionnement.

Quant au fait de se rappeler la catastrophe, CELA DÉPEND DU DEGRÉ DE CONSCIENCE que chacun aura atteint. Une personne consciente aura tendance à se souvenir de tout, une personne à moitié consciente se souviendra moins. Tout dépend de la capacité consciente de chacun…

D. Maître, vous avez dit que cette planète était six fois plus grande que Jupiter, ou ai-je mal entendu ?
M. C’est correct !

D. Alors, la force gravitationnelle se trouvant entre le Soleil et la Terre va être une force terrible qui peut déclencher, non seulement le déplacement des pôles de la Terre, mais aussi, probablement, le bouleversement total du Système Solaire. Est-ce ainsi ?

M. Elle affectera exactement (selon la carte cosmologique qu’on nous a remis et selon les calculs mathématiques qu’ils ont faits), elle affectera FONDAMENTALEMENT LA TERRE et, de manière secondaire, Uranus, Jupiter et Mars. De sorte qu’elle va être véritablement catastrophique. Mais, fondamentalement, ce sera la Terre qui recevra la principale impulsion, qui recevra les plus grandes catastrophes.

D. Puis-je continuer mes questions ?
M. Bien sûr !

D. Maître, vous avez parlé d’une éclipse totale, due précisément à la présence de cette planète entre le Soleil et la Terre, est-ce ainsi ?

M. C’est ainsi ! Il y aura une éclipse totale, et Michel de Nostradamus nous a déjà avertis clairement. Il a dit que « à cette époque, il y aura une éclipse totale ». Nostradamus pense que cela peut se produire en 1999. Nos astronomes diffèrent un peu sur la date ; les astronomes pensent que cela peut survenir en 2400.
D. 2000 quoi ?
M. 400… À moi, on m’a dit que ce serait en 2500. Cependant, Nostradamus est terriblement dangereux, car il ne s’est jamais trompé et cela est grave. S’il s’était trompé une fois, nous pourrions avoir une sorte d’espoir que ce ne soit pas aussi proche, mais l’on n’a pas connu, jusqu’à présent, la première erreur de Nostradamus. Il a annoncé la Seconde Guerre Mondiale avec une telle précision qu’il a causé de l’étonnement chez tout le monde. Il a même dit la date exacte, le nombre d’années que cela durerait, et il a même mentionné le nom d’Hitler et il l’a appelé « le Turbulent »…

De sorte que ce qui est grave, c’est que Nostradamus ne s’est jamais trompé ; c’est franchement ce qui me préoccupe assez. Et en plus, Hercolubus est déjà visible par tous les observatoires du monde, et si l’on ne parle pas de cela publiquement, c’est précisément parce que l’on interdit aux astronomes de faire scandale. On leur interdit d’amener l’humanité à un état de psychose collective. Mais j’ai, et nous avons dans notre Association, les cartes qu’ils ont eux-mêmes tracées (les astronomes). De sorte que le sujet est totalement connu officiellement. C’est ce qui est grave !…

D. Maître, dans quelle direction va la planète ?

M. Eh bien, la planète Hercolubus tourne, elle a son orbite autour du SOLEIL TYLAR. Quant à sa direction, elle avance évidemment vers l’orbite terrestre. On sait qu’elle passera par un angle du Système Solaire ; cela a déjà été dûment calculé…

D. Pourrions-nous la voir avec un appareil ?

M. En ce temps-là, elle sera visible. On dit qu’en 99, ou avant 99, elle sera déjà visible publiquement et qu’on la verra en plein jour ; et cela va être très grave. Un autre mot ?

D. Ce… on dit qu’il y a des extraterrestres beaucoup plus avancés que nous. Allons-nous un jour arriver à ce niveau d’évolution […] ?

M. Eh bien, assurément, il y a des habitants dans d’autres mondes. Certains peuvent être plus avancés que nous, d’autres peuvent être comme nous ou dans de pires conditions. Il y a DE TOUT DANS UN UNIVERS qui n’a ni limites ni bords.

Ce que je peux vous assurer, par contre, c’est que les extraterrestres qui peuvent voyager de Galaxie en Galaxie sont de véritables DIEUX-HOMMES. Ceux qui peuvent seulement voyager dans un Système Solaire sont des HOMMES dans le sens le plus complet du terme. Ceux qui peuvent voyager dans notre Galaxie (dans notre Voie Lactée, exclusivement) sont des Hommes Transcendantaux, mais qui ne sont pas encore parvenus à l’état de SURHOMMES.

La conquête de l’espace est pour les Hommes véritables ou pour les Surhommes, jamais pour l’animal intellectuel que l’on appelle Homme par erreur.

Ainsi, si nous considérons l’état dans lequel nous nous trouvons (bien que cela nous paraisse très dur), nous devons accepter que nous sommes, au jour d’aujourd’hui, des animaux pourvus d’un intellect. Enlevons l’intellect de n’importe quelle personne, nous verrons ce qui reste : une simple BÊTE et c’est tout…

Nous sommes des animaux pourvus d’un intellect, des « animaux intellectuels ». Cette histoire que nous sommes déjà des « Hommes », dans le sens transcendantal du terme, c’est trop fort, c’est exagéré, parce que l’Homme est le Roi de la Création…

Un petit groupe d’Hommes peut paralyser totalement les États Unis et le Canada. Ce petit groupe d’Hommes a pu faire une panne d’électricité si terrible qu’elle a paralysé les États Unis.

Une nation aussi orgueilleuse, aussi puissante, fut donc blessée à mort. Alors, à quoi cela sert-il aux « gringos » de posséder leurs formidables navettes et leurs machines de tout type, si tout cela fonctionne à l’électricité. Au moment où l’électricité vient à manquer, avec quoi font-ils marcher tout cela ?

Et ce petit groupe d’Hommes a paralysé les États-Unis. Pas plus que quatre ou cinq personnes ont pu paralyser la puissante nation des États-Unis. Je me réfère à un petit groupe d’extraterrestres (de véritables Hommes) qui se sont approchés avec une navette et qui ont paralysé les États-Unis.

Vous vous rappelez tous parfaitement la panne de New York qui a produit un si grand scandale. Il n’y a pas de doute que la navette qui a produit la panne a été alors dûment photographiée.

Depuis cette époque, les États-Unis ont commencé à faire des recherches sur cette question des soucoupes ou disques volants.

Maintenant, on ne veut plus parler de cela aux États-Unis. Bien sûr, les « gringos » se sont sentis incapables de poursuivre leurs recherches, et, d’autre part, ils ne veulent pas amener leur pays dans un état de psychose collective. Mais les faits sont les faits et devant les faits, nous devons nous incliner : une petite poignée d’Hommes a paralysé la puissante nation américaine… L’Homme est le Roi de la Création, c’est le Maître de l’Univers.

Or, nous, pourrions-nous faire de même ? Si quatre d’entre nous se réunissaient, arriverions-nous à paralyser la puissante nation des « gringos » ?

Je pense que seul un Homme a le pouvoir sur le feu de l’Univers, sur l’air, sur l’eau et sur la terre, car il est Roi, et s’il n’est pas Roi, il n’est pas Homme. Je ne peux pas concevoir un Homme qui ne soit pas Roi de la Création : ou il est Roi, ou il n’est pas Homme, et la crue réalité est que nous sommes uniquement de simples animaux intellectuels…

D. Mais, allons-nous toujours demeurer dans cet état ?

M. CELA DÉPEND DE NOUS. Le Soleil est en train de faire une grande expérimentation, une expérimentation terrible : IL VEUT CRÉER DES HOMMES. Il a réussi à en créer quelques-uns à l’époque d’Abraham, le Juif. Il a réussi une bonne quantité de créations durant les huit premiers siècles du Christianisme. Au Moyen-Âge, il a fait quelques créations, et, en ce moment, il tente de faire de nouvelles créations, avant que ne périsse la race Aryenne.

Le Soleil a déposé, dans nos glandes sexuelles, les germes de l’Homme. SI NOUS COOPÉRONS avec le Soleil, CES GERMES PEUVENT SE DÉVELOPPER. Alors l’Homme se forme à l’intérieur de nous, de la même manière qu’à l’intérieur de la chrysalide se forme le papillon.

Mais, il est nécessaire de coopérer avec le Soleil. Lorsque les gens perdent tout intérêt pour les IDÉES SOLAIRES, le Soleil aussi perd tout intérêt pour les gens et il les détruit, car ils ne servent pas à son expérience.

Actuellement, la race humaine a perdu tout intérêt pour les Idées Solaires. Elle est devenue terriblement LUNAIRE, terriblement mécanique, et il est évident que (pour cette raison) le Soleil va la détruire, il devra créer une nouvelle race pour continuer ses expériences.

Le Soleil a créé toute cette mince couche, disons, de vie organique sur la surface du monde, cette très mince pellicule de vie organique, et il a le droit de récolter le fruit de son travail. Et c’est à juste titre qu’il veut récolter un groupe d’Hommes Solaires ; le Soleil désire RÉCOLTER DES HOMMES SOLAIRES…

Si nous coopérons avec le Soleil, les germes pour l’Homme se développeront à l’intérieur de nous et nous nous convertirons en de véritables Hommes, dans le sens le plus complet du terme.

Nous convertir en Hommes est extraordinaire, car l’Homme est le Roi, le Roi véritable, le Roi de la Création. Je vous ai déjà dit que quatre Hommes, pas plus, ont pu blesser à mort les États Unis avec la panne de New York. Ils ont désarmé la puissante nation américaine. Quatre Hommes, pas plus. L’Homme est puissant, c’est le maître de la Création. Nous n’y sommes pas encore parvenus.