La Raison Objective de l’Homme Solaire (L’Homme et la Raison)

Samaël Aun Weor

C’est Samaël Aun Weor qui vous parle depuis ce Siège Patriarcal. Chers frères gnostiques, nous allons aujourd’hui traiter de l’Homme et de la Raison. La plupart des êtres humains qui peuplent actuellement la Terre possèdent seulement le Rationalisme Subjectif ; ils n’ont pas encore développé en eux-mêmes la Raison Objective.

Il est bon que vous compreniez que la RAISON SUBJECTIVE A POUR FONDEMENT LES DONNÉES SENSORIELLES. Elle élabore ses concepts avec les données fournies par les sens.

Il est urgent que vous compreniez que la RAISON OBJECTIVE A POUR FONDEMENT LES DONNÉES DE LA CONSCIENCE.

La Raison Subjective s’avère trop pauvre ; elle est complètement bloquée par les cinq sens. Les concepts élaborés au moyen des perceptions sensorielles externes s’avèrent trop pauvres ; le Rationalisme Subjectif ne peut rien savoir sur le Réel, sur la vie, sur la mort, sur ce qu’est la Vérité.

Si les concepts peuvent uniquement être élaborés par les données fournies par les sens externes, indiscutablement, il y aura toujours un cercle à l’intérieur duquel il se déplacera ; ce cercle vicieux est le Monde Tridimensionnel d’Euclide.

Comment la Raison Subjective pourrait-elle savoir quelque chose sur le Réel, sur quelque chose qui n’appartient pas aux sens sensoriels externes ? De quelle manière pourrait-elle connaître le Réel ? Que peut savoir la Raison Subjective sur les Mystères de la Vie et de la mort, sur l’Âme, sur l’Être ?

Monsieur Emmanuel Kant, le philosophe de Königsberg, démontra clairement que la Raison Subjective ne peut rien savoir sur Dieu, ni sur la Vérité et c’est évident ; si son rationalisme se fonde sur les données apportées par les sens, indiscutablement, il doit se déplacer à l’intérieur de l’orbite des sens, il ne pourra jamais sortir de cette orbite.

Si quelqu’un veut en savoir plus, si quelqu’un essaye de savoir ce qu’est la Vérité, si quelqu’un veut connaître les Mystères de la Vie et de la Mort, ce qui se trouve au-delà de la Région Tridimensionnelle d’Euclide, il est clair qu’il devra développer, dans sa constitution psychique intérieure, la Raison Objective.

Donc, il convient que ceux qui écoutent cette cassette réfléchissent clairement. CEUX QUI NE POSSÈDENT PAS LA RAISON OBJECTIVE SONT EXCLUSIVEMENT DES MACHINES automatiques chargées d’assimiler, de transformer et de retransmettre aux couches inférieures de la Terre, les énergies planétaires ; cependant, CEUX QUI POSSÈDENT LA RAISON OBJECTIVE échappent à cette Loi et ils se convertissent, de fait, en INDIVIDUS SACRÉS.

Pour fonctionner, la Raison Objective se base sur les données que l’Essence fournit… Il est bon de savoir que, dans l’Essence, se trouvent les particules de douleur de notre Père qui est en secret ; si ces particules sont sagement utilisées, nous pourrons, grâce à elles, éveiller notre Conscience.

Dans l’Essence se trouvent la Religion, la Sagesse, le Bouddha et, en général, toutes les données dont nous avons besoin pour nous orienter sur le Chemin de la Révolution de la Conscience.

Quand la Raison Objective s’est développée, ces données peuvent alors être pleinement comprises par la Personnalité Humaine. Ceux qui n’ont pas développé la Raison Objective en eux-mêmes ne sont pas non plus capables de comprendre les données déposées dans l’Essence.

Ainsi, il convient de savoir que la Raison Objective se nourrit assurément des données de l’Essence et des quelques petites intuitions qui viennent des Mondes Supérieurs.

Dans les temps anciens, les Lémures avaient la Raison Objective développée. Beaucoup de gens, dans l’Atlantide, possédaient aussi ce type de raisonnement. Les hommes de l’époque polaire et les Hyperboréens possédaient, évidemment, la Raison Objective. Il est lamentable qu’en cet Âge Noir du Kali-Yuga, il y en ait si peu qui possèdent, dans leur nature intérieure, la Raison Objective développée.

Le Rationalisme Subjectif est à la mode ; c’est ce qui prédomine de nos jours. Le Rationalisme Subjectif forme les Personnalités Kalkiennes ; entendez par « PERSONNALITÉS KALKIENNES » ces Personnalités pseudo-ésotériques, pseudo-occultistes, ces pseudo-scientifiques de l’époque moderne avec toutes sortes de pédants et de sots. Il n’y a jamais eu autant d’obscurité qu’à cette époque du Kali-Yuga.

Le peu de gens qui ont développé la Raison Objective ont, en fait, accès à la SCIENCE PURE. Faites bien la différence entre la pseudo-science de cette époque du Kali-Yuga et la Science Pure. Les Personnalités Kalkiennes, les pédants de la Tour de Babel, les génies du Rationalisme Subjectif, n’auront jamais accès à la Science Pure.

Comme exemple de ce qu’est la Science Pure en pleine opposition avec la pseudo-science ultramoderne, voyons ce qui suit : les scientifiques de la « Tour de Babel » lancent dans l’espace leurs fusées (des engins très nuisibles) propulsées par du combustible liquide et, en faisant des prouesses de cirque, ceux qu’on appelle « astronautes » réussissent enfin à débarquer sur la Lune. Voilà le produit du Rationalisme purement Subjectiviste.

Un exemple de Science Pure : nous autres, nous avons des VAISSEAUX INTERPLANÉTAIRES propulsés par l’Énergie Solaire ; ces vaisseaux n’ont pas besoin de combustible liquide ; ils voyagent de galaxies en galaxies à des vitesses plus rapides que celle de la lumière ; ils n’ont pas besoin, là non plus, de prouesses d’acrobates comme celles des fameux astronautes (russes et américains), ni rien du même style ; ceci appartient, comme je l’ai déjà dit, à la Science Pure et à la Raison Objective.

Donc, en regardant cela pour effectuer une entière confrontation logique, nous voyons, du côté du Rationalisme Subjectif, des fusées d’acrobates et, du côté de la Science Pure et de la Raison Objective, nous trouvons les vaisseaux des extraterrestres. Quand on parle de vaisseaux des extraterrestres qui voyagent de galaxies en galaxies, beaucoup de sceptiques ont un sourire incrédule. Toutefois, un célèbre docteur de la NASA a été emmené dans un de ces vaisseaux et il a écrit un livre qui est en circulation. Ce que nous disons est donc tout à fait confirmé officiellement…

Les hommes du Rationalisme Subjectif prétendent inventer des sérums pour prolonger la vie, mais, ils n’ont jamais réussi à immortaliser qui que ce soit. Des hommes aussi célèbres qu’Eisenhower, Staline et beaucoup d’autres sont morts entourés par de grands scientifiques, par de grands médecins ; ce sont les miracles du Rationalisme Subjectif.

En revanche, à l’opposé, les hommes de la Science Pure, les Grands Alchimistes du Moyen Âge et de tous les temps, grâce à leur fameuse Pierre Philosophale (si mal comprise, si incomprise des gens ultramodernes), ont obtenu et obtiennent toujours le fameux « Élixir de Longue Vie », avec lequel ils peuvent vivre réellement durant des millions d’années…

Ce que nous sommes en train d’affirmer fera, naturellement, sourire les gens du Rationalisme Subjectif.

Ces gens-là ne pourront jamais accepter de telles affirmations, ni les faire entrer dans leur cerveau, par le fait même qu’ils sont embouteillés dans le cercle vicieux des raisonnements subjectifs. Pour pouvoir faire entrer des idées de ce genre dans le cerveau, il faut être sorti véritablement de cette bouteille des raisonnements purement subjectifs.

Par conséquent, par simple Confrontation Logique de l’Être, nous voyons DEUX TYPES DE RAISONNEMENTS : SUBJECTIF et OBJECTIF, qui sont franchement opposés.

Il existe aussi, bien sûr, la Logique purement formelle qui se réfère au Rationalisme Subjectiviste et à la Logique Supérieure : cette dernière a été dûment codifiée par Ouspensky, dans son célèbre livre intitulé « Tertium Organum, le Troisième Canon de la Pensée ». La Logique Supérieure ne pourra jamais être acceptée par les partisans du Rationalisme Subjectif, cependant elle se fonde sur les données mêmes de la Conscience.

Quand nous analysons tous ces aspects du Mental, par simple déduction logique nous devons accepter les différents Niveaux de l’Être ; il y aura des gens qui comprendront ces idées et il y aura des gens qui ne les auront jamais comprises et ne les comprendront jamais.

Il est clair qu’il y a de tout sur le chemin de l’existence ; nous ne pourrions jamais nier qu’il y a SEPT NIVEAUX D’ÊTRE, qu’il y a Sept types de Gens, Sept types d’Hommes, en utilisant le mot « Homme » dans les quatre premiers cas de manière purement conventionnelle et pour ne pas blesser les susceptibilités.

Ainsi, comme il existe les centres INTELLECTUEL, ÉMOTIONNEL, MOTEUR, INSTINCTIF ET SEXUEL, il existe aussi différents types d’hommes : certains auront leur centre de gravité dans l’Instinct, d’autres l’auront dans le Cerveau Moteur ou Centre Moteur, d’autres dans l’Émotionnel, et certains autres encore dans le Mental, etc.

Il n’y a pas de doute que le sujet purement INSTINCTIF se déplace d’une manière, pour ainsi dire, quasi unidimensionnelle qui va de l’agréable au désagréable et c’est tout. Évidemment, les gens de ce type n’aiment pas du tout que l’on puisse nuire à leur confort ; ils aspirent seulement à leurs plaisirs agréables.

Nous pouvons trouver le Second Niveau chez les personnes complètement ÉMOTIVES ; ces personnes évoluent évidemment dans le monde des Émotions Inférieures, elles ne comprennent pas les raisonnements ; leur vie est Sentimentale.

La Troisième Catégorie de gens appartient au Niveau purement INTELLECTIF ou Intellectuel ; ce sont des personnes dont le centre de gravité est dans le cerveau, dans l’intellect ; elles possèdent la Raison Subjective, elles n’ont pas développé la Raison Objective. Il leur serait difficile de rompre le cercle vicieux de l’intellect ; elles veulent soumettre toutes les choses de l’Univers à des syllogismes, des ésyllogismes ou des prosyllogismes, à des méthodes déductives et inductives, à des processus analytiques fondés exclusivement sur le sensoriel mystique, elles ne pourraient jamais comprendre quelque chose qui sort du cercle du conceptualisme subjectif.

Comme leurs raisonnements se basent sur les données fournies par les cinq sens (qui sont : voir, entendre, toucher, goûter et sentir), ils exigent, évidemment, que toute information qui leur parvient ait pour fondement les sens externes ; quand une information parvient au centre intellectif, dépourvue des données sensorielles externes, elle est simplement rejetée du fait même qu’elle n’est pas comprise. Si on a ses activités figées dans le centre de gravité de l’Intellect, il est impossible de pouvoir comprendre des choses qui n’appartiennent pas à l’Intellect.

Un Quatrième Niveau d’Homme est différent. Dans le Quatrième Niveau d’Homme nous trouvons le parfait DÉVELOPPEMENT ET L’ÉQUILIBRE harmonieux de tous les centres.

Dans le Quatrième Niveau, nous trouvons une harmonie parfaite et une concordance rythmique dans le fonctionnement des Cinq Centres de la Machine.

Pour arriver au Quatrième Niveau, il faut développer intégralement tous les Centres. Personne ne pourra développer les Cinq Centres de la Machine en rejetant toutes ces activités qui existent dans le monde.

Il est clair que tout ce qu’il y a dans le monde sert au développement de chacune des parties des centres. Il n’est pas superflu de savoir que chacun des centres de la Machine possède diverses parties. Le Centre Sexuel travaille harmoniquement et se développe harmonieusement au moyen de la transmutation de l’Énergie Créatrice.

Le Centre Instinctif n’a besoin de passer par aucun régime éducatif, mais lui peut bien nous instruire, car c’est lui qui nous maintient en vie, lui qui régule toutes les activités de l’organisme et les dirige avec sagesse ; quand nous voulons éduquer le Centre Instinctif nous nous exposons à perdre la vie ou à nous rendre malades.

Il n’est pas superflu de rappeler que jamais le coeur, ni le foie, ni les reins, ne fonctionneraient si nous ne possédions pas dans notre Nature le Centre Instinctif.

Le Centre Moteur ou du Mouvement, on l’éduque au moyen d’habitudes harmonieuses, en révisant attentivement toute notre conduite habituelle, en éliminant certaines habitudes, en en prenant d’autres, en éliminant celles qui ne nous conviennent pas, en sélectionnant, en prenant de nouvelles habitudes qui, elles, nous conviennent, en pratiquant certains exercices ou simplement des sports sains, des promenades en plein air.

Il se développe aussi quand on pratique des activités en relation avec le travail manuel, que ce soit la mécanique, la conduite d’automobiles, la bicyclette, ou simplement monter à cheval ou nager, etc.

Le Centre Émotionnel peut se développer au plus haut degré par la culture des arts. Il n’est pas superflu d’apprendre à jouer d’un instrument, d’écouter Beethoven, Mozart, Liszt, d’apprécier la beauté esthétique, de savoir peindre, etc.

Le Centre Intellectuel peut se développer à travers l’étude de la botanique, de l’astrologie, de la médecine, en étudiant simplement l’ésotérisme, etc.

Indubitablement, personne ne pourra, par exemple, arriver à être un « Homme Numéro Trois » sans être passé par les niveaux intermédiaires.

Si quelqu’un se trouve au niveau purement instinctif et désire se convertir en homme plus élevé, sortir de l’état purement instinctif, c’est-à-dire du « Numéro 1 », se convertir en Homme Émotionnel (qui est le Niveau 2), il devra se rendre compte que sa vie instinctive absorbe totalement les activités de son existence, qu’il vit seulement selon ses instincts animaux, il pourra comprendre tout cela et développer ensuite intelligemment l’aspect émotionnel dans sa nature.

Par conséquent, le premier Homme est le Numéro 1, l’Instinctif ; le deuxième, l’Émotionnel ; le troisième, l’Intellectuel. Celui qui veut fixer son centre de gravité dans l’Intellect, devra alors étudier, analyser, comprendre et, une fois que nous avons développé ces Centres, nous devons nous équilibrer harmonieusement.

Quand on analyse attentivement les Cinq Centres de la Machine, on peut se rendre compte que « LA TOUR DE BABEL » est FORMÉE PAR LES HOMMES Numéros 1,2 et 3. C’est dans cette « Tour » qu’existe la confusion des langues où personne ne comprend personne, où se produisent toutes les guerres, où se forment tous les conflits de l’espèce humaine.

Observez attentivement les activités de la race humaine, observez les guerres et les problèmes de toute nature ; dans la « Tour de Babel » se sont forgés tous les problèmes de l’humanité ; c’est logique.

Au-delà de cette tour se trouvent les Hommes du QUATRIÈME NIVEAU ; les gens dont les CINQ CENTRES de la MACHINE SONT TOTALEMENT ÉQUILIBRÉS ; les gens qui n’ont plus leur centre de gravité fixé exclusivement dans l’Intellect ou dans la partie purement Mécanique Émotionnelle ou exclusivement dans la partie Instinctive.

Les Hommes du Quatrième Niveau cherchent, ils veulent en savoir plus, ils désirent et ont besoin d’enquêter, d’étudier, ils aspirent à connaître la signification de la vie ; ils pressentent que la vie doit avoir une signification, que tout cela doit avoir un certain sens et donc, dans leur désir de vouloir savoir, ils ne se contentent pas des concepts purement intellectifs qui ne les satisfont pas ; ceux-là cherchent de toutes parts. Les Hommes du Quatrième Niveau sont donc l’espoir de demain.

Il existe aussi les gens du Cinquième Niveau ; ils sont peu nombreux, mais ils existent. LES HOMMES DU CINQUIÈME NIVEAU sont ceux qui se sont donnés le luxe de fabriquer un CORPS ASTRAL pour leur usage personnel.

Indubitablement, la fabrication d’un Corps Astral est un luxe que très peu peuvent s’offrir.

Il n’est pas nécessaire de posséder un Corps Astral pour vivre. Comme le corps physique est doté d’un fond vital organique, il est clair qu’il possède en lui-même tous les principes qui sont nécessaires pour exister.

Le Corps Astral est différent ; quelqu’un sait qu’il a un Corps Astral quand il peut l’utiliser, comme les mains, comme les pieds ; quand il peut voyager avec ce véhicule en dehors du Corps Physique, quand il peut se déplacer avec ce dernier vers tout lieu éloigné de la Terre ou de l’infini.

Pour fabriquer le Corps Astral, il faut inévitablement transmuter l’Exiohehari, c’est-à-dire le Sperme Sacré, en Énergie Créatrice ; évidemment, cette énergie, en elle-même, est le fameux Hydrogène Sexuel Si-12.

Quand cet hydrogène se cristallise dans nos cellules et dans notre organisme, il prend la forme merveilleuse et extraordinaire du Corps Astral.

Il n’est pas superflu de souligner que ce Véhicule Sidéral a aussi son sang et ses fonctions. L’Hambledzoin de l’Être, c’est le sang même du Corps Astral. Les particules de l’Hambledzoin sont contenues dans le sang du Corps Physique.

L’Hambledzoin de l’Être est élaboré avec les vibrations magnétiques qui viennent des planètes du Système Solaire ; ces vibrations magnétiques sont assimilées en nous par la respiration et à travers les pores, elles subissent différentes combinaisons à l’intérieur de nous jusqu’à ce qu’elles se convertissent, à la fin, en le fameux Hambledzoin de l’Être, le sang même du Corps Astral, ce sang qui circule dans les veines de ce Véhicule Sidéral, mais, comme je l’ai déjà dit, il faut d’abord fabriquer le Corps Astral.

Beaucoup de pseudo-occultistes et de pseudo-ésotéristes croient qu’ils ont pareil véhicule et ils se trompent ; celui qui est arrivé au parfait réveil de la Conscience pourra constater par lui-même que la plus grande partie de l’humanité ne possède pas encore ce véhicule et que très rares sont ceux qui l’ont réellement.

Pour parler dans un langage accessible à ceux qui m’écoutent, je pourrais leur dire que ceux qui ne possèdent pas encore ce corps ressemblent, hors du corps physique, à des fantômes, mais ceux qui possèdent le Véhicule Sidéral, on les voit, hors du corps physique, revêtus d’une Personnalité définie.

Ainsi donc, c’est merveilleux de fabriquer un Corps Astral. Les Hommes du Cinquième Niveau ont évidemment dû combattre énormément pour pouvoir créer ce véhicule ; je le répète, c’est seulement au moyen de la transmutation du Sperme Sacré qu’il est possible de créer ce véhicule.

Le Corps Astral en lui-même est un organisme précieux contrôlé par 24 Lois Cosmiques. Celui qui s’est offert le luxe de créer son Véhicule Sidéral a besoin de l’alimenter ; il n’est possible d’alimenter ce véhicule que par la transmutation de l’Hydrogène-48. Toutes les impressions sensorielles externes, si elles sont dûment transmutées par nous, se convertissent en Hydrogène-24 qui sert à alimenter le Corps Astral.

Les impressions sensorielles externes sont de l’Hydrogène-48 et cela nous l’avons déjà expliqué auparavant. On peut transmuter l’Hydrogène-48 en 24 ; quand on apprend à contrôler les réactions purement mécaniques, on transmute le 48 en 24.

Apprendre à recevoir avec plaisir les manifestations désagréables de nos semblables, voilà une clef pour transmuter l’Hydrogène-48 en 24 ; vaincre les tentations provenant du monde sensoriel, du Monde Physique, voilà un système pour convertir l’Hydrogène-48 en 24 ; ne jamais réagir violemment face aux impacts provenant du monde extérieur, de cette manière, aussi, nous convertissons l’Hydrogène-48 en 24, etc.

Au-delà des gens du Cinquième Niveau, il y a les Hommes du Sixième Niveau. Comprenez par HOMMES DU SIXIÈME NIVEAU, ceux qui ont développé en eux-mêmes la Raison Objective, ceux qui possèdent un CORPS MENTAL individuel.

L’erreur de beaucoup de pseudo-ésotéristes et de pseudo-occultistes consiste précisément à croire que tout le monde possède un Corps Mental.

Celui qui sera vraiment complètement éveillé dans les Mondes Supérieurs de la Conscience Cosmique, pourra constater par lui-même et de manière directe, par son propre Sens Spatial, la crue réalité de ce que les gens ne possèdent pas de Corps Mental. En réalité, seuls des Hommes du Sixième Niveau possèdent ce corps.

Le Corps Mental, le Corps de la Raison Objective est quelque chose de merveilleux. Les gens n’ont pas qu’un seul Mental, mais « beaucoup de Mentals ». Étant donné que chacun des défauts psychologiques que nous portons à l’intérieur de nous est personnifié par un Moi, nous possédons, évidemment, beaucoup de Mois et chacun d’entre eux a son propre jugement, sa propre manière de ressentir et sa propre manière d’agir.

Chacun des Mois qui habite en nous est comme une personne différente ; c’est pourquoi nous avons dit clairement que dans chaque personne distincte il y a beaucoup de personnes.

Maintenant, vous comprendrez pourquoi nous affirmons de manière emphatique que l’humanoïde est une simple machine, que les êtres humanoïdes sont des machines.

Ce que nous comprendrons maintenant aussi, c’est pourquoi il y a tant de contradictions dans chaque personne ; il y a la personne qui jure un amour éternel et une autre personne qui dit qu’elle n’a rien à voir avec ce serment ; il y a le Moi qui jure loyauté à la Gnose et un autre qui n’a aucun intérêt pour la Gnose et toutes ces personnes, tous ces Mois, possèdent chacun leur propre Mental.

Ainsi donc, à l’intérieur de chaque personne, il y a autant de « Mentals » qu’il existe de Mois.

Mais, seuls ceux qui ont fabriqué leur Corps Mental possèdent un Mental Individuel. Ce corps s’élabore, arrive à se cristalliser, à prendre forme, grâce la transmutation du Sperme Sacré.

Celui qui est devenu la personne Numéro 6 a évidemment dû fabriquer son Corps Mental. Ce véhicule se nourrit d’Hydrogène Numéro 12.

Celui qui apprend à transmuter les impressions du Monde Physique, qui sont de l’Hydrogène-48, élabore évidemment l’Hydrogène-24 avec lequel il nourrit le Corps Astral ; l’excédent de cet Hydrogène se convertit en Hydrogène-12 avec lequel se nourrit le Mental.

Celui qui possède un Corps Mental peut l’utiliser pour voyager de planète en planète. Celui qui possède un Corps Mental Individuel possède aussi la Raison Objective.

Bien au-delà de l’Homme Numéro Six, il y a l’HOMME NUMERO 7, l’HOMME CAUSAL, l’Homme qui a fabriqué le Corps de la Volonté Consciente ou CORPS CAUSAL, l’Homme Authentique.

Maintenant, beaucoup d’ésotéristes comprendront pourquoi nous affirmons de manière emphatique que le Monde Causal est le Temple de la Grande Loge Blanche ; c’est logique ; c’est la Région de l’Homme Véritable ; il doit être aussi, par antonomase, le Temple de la Fraternité Occulte.

Les Maîtres de la Grande Loge Blanche ont leur centre de gravité fermement établi dans le Monde Causal et, de là, ils se projettent jusqu’au Mental ou jusqu’à l’Astral ou jusque dans le Monde Physique, mais leur centre spécifique de gravité est établi dans le Monde des Causes Naturelles.

Donc, l’Homme du Septième Niveau, c’est l’Homme Causal, l’Homme Véritable, l’Homme Réel, l’Homme Authentique.

Pour se fabriquer un Corps Causal, il faut transmuter le sperme sacré, c’est ainsi seulement qu’il est possible de créer ce véhicule, au moyen des manipulations avec l’Hydrogène Sexuel Si-12. Evidemment, ce corps se nourrit d’Hydrogène 6. Il est clair que l’excédent d’Hydrogène-12, ayant servi à nourrir le Mental, se convertit en 6 avec lequel se nourrit le Causal.

Dans le Monde des Causes Naturelles, nous rencontrons donc les Hommes Authentiques, les Hommes Réels, les Hommes d’Esprit ; ils travaillent dans ces régions en aidant l’humanité ; de là, ils se projettent vers les divers mondes pour aider ceux qui souffrent et pour travailler en faveur de la Grande Cause.

L’Homme Causal possède ses PRINCIPES ANIMIQUES ET SPIRITUELS incarnés en lui-même. Par conséquent, l’Homme Numéro 7 est l’Homme Authentique, l’Homme qui a cristallisé son Âme, qui possède son Esprit et qui a les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être, l’Homme qui peut véritablement arriver à fusionner avec le Divin.

Les traditions Nahuatl disent que « les Dieux firent les Hommes en bois et ensuite les fusionnèrent avec le Divin » ; ces vieux Codex mexicains affirment aussi de manière emphatique que « Les Hommes n’arrivèrent pas tous à fusionner avec la Divinité »…

Il est donc urgent de comprendre que pour être un Homme Véritable, il faut avoir créé en nous les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être…

Mais, en réalité, ce n’est pas tout ; ceux qui ne fusionnent pas avec leur propre Logoï Intime, avec leur propre Divinité intérieure échoueront ; ils devront involuer dans les Mondes Submergés jusqu’à la Seconde Mort pour recommencer un nouvel épisode évolutif.

Par conséquent, il ne suffit pas de créer des « Hommes », il est nécessaire que ceux-ci S’INTÈGRENT DANS LE DIVIN et cela est très important…

Quand un Homme ne fusionne pas avec la Divinité, il se convertit en Hanasmussen avec un double centre de gravité et ces Hanasmussens doivent entrer inévitablement dans les involutions submergées.

Il existe quatre catégories d’Hanasmussen, à savoir : premièrement, ceux qui POSSÈDENT SEULEMENT LE CORPS PHYSIQUE, ce sont des gens voués au mal ; l’Ego élabore en eux une certaine substance qui les transforme en Hanasmussen ; en général, ce sont des Sorciers et des gens de la Magie Noire. Heureusement, les Hanasmussens de cette catégorie ne sont pas immortels ; comme ils ne possèdent pas les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être, ce qu’il y a d’Hanasmussen en eux se perd après la mort.

Ceux qui n’ont pas créé au moins un Corps Astral ne sont rien de plus, après la mort, qu’un tas de diables, un tas de Mois qui fonctionnent par-ci par-là librement, qui se déplacent dans toutes les directions, qui n’ont pas de véritable réalité ; ce sont des personnes qui ne sont pas parvenues à l’Immortalité. Quand ces Egos retournent, il se forme une nouvelle Personnalité pour qu’ils existent.

Ceux qui POSSÈDENT UN CORPS ASTRAL sont différents ; cependant, bien qu’étant parvenu à l’immortalité, ils se consacrent à la Magie Noire ; ainsi ils dévient, ils se convertissent aussi en Hanasmussens de deuxième catégorie.

Si, dans de nouvelles existences, les Hanasmussens de cette catégorie n’éliminent pas ce qu’ils ont d’Hanasmussen, certaines substances ténébreuses, quelque chose de fatal, ils devront alors retourner dans des organismes animaux et involuer avec des corps d’animaux, jusqu’à ce qu’ils éliminent ce qu’ils ont d’Hanasmussen.

La Troisième catégorie d’Hanasmussen est formée par ceux qui ont créé TOUS LES CORPS SUPÉRIEURS EXISTENTIELS DE l’ÊTRE, par des Hommes Véritables, au sens le plus complet du terme, mais qui n’ont pas dissous l’Ego et qui ont marché sur le Chemin des Ténèbres ; si ces Hanasmussens n’éliminent pas ce quelque chose de fatal de l’Hanasmussen, ils devront involuer dans les entrailles de la Terre, dans les Mondes Infernaux jusqu’à la Seconde Mort.

Enfin, il existe une Quatrième Catégorie d’Hanasmussen ; elle est formée par ceux qui ont atteint les ÉTATS D’ANGES, ARCHANGES, PRINCIPAUTÉS, PUISSANCES, VERTUS, TRÔNES, CHÉRUBINS, ETC., SÉRAPHINS et d’autres encore ; s’ils n’éliminent pas ce qu’ils ont d’Hanasmussen, ce souffle fatal formé par la Magie Noire ou par la sorcellerie, ils devront aussi involuer dans les entrailles de la Terre jusqu’à la Seconde Mort. Voilà les Anges, les Archanges, les Principautés, etc., noirs, dont nous parle Dante dans « la Divine Comédie ». Nous avons des exemples concrets de cette dernière catégorie d’Hanasmussen dans les personnages suivants : Andrameleck, Moloch, Nahemah, Lilith, etc. Ces créatures sont arrivées à des états angéliques supérieurs. Moloch, par exemple, fut un Trône mais maintenant, c’est un habitant des Mondes Infernaux, c’est un Hanasmussen au sens le plus complet du terme ; il appartient à la Quatrième Catégorie d’Hanasmussen.

Ainsi donc, un HANASMUSSEN n’est rien de plus qu’un ÉCHEC de la MÈRE COSMIQUE, un avorton de la Mère Divine. Si ceux qui sont en train de fabriquer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être ne veulent pas se convertir en Hanasmussen, ils devront beaucoup lutter contre eux-mêmes, éliminer les « éléments inhumains » qu’ils portent à l’intérieur d’eux, c’est-à-dire désintégrer le Moi de la psychologie, réduire en poussière cosmique tous ces éléments qui constituent l’Ego, le « moi-même », le « soi-même » ; c’est seulement ainsi qu’ils pourront se sauver du danger de se convertir en Hanasmussen à DOUBLE CENTRE DE GRAVITÉ.

La conférence d’aujourd’hui s’arrête donc ici ; s’il y a une question que vous voulez poser, vous pouvez la poser sur cette cassette avec une entière liberté, elle aura une réponse…

Bien, comme je n’entends pas de questions, je prends congé : que la Paix soit avec vous, chers frères gnostiques qui écoutez cette cassette ! Paix Invérentielle !