La préparation d’un Peuple secret (L’Ère du Verseau et l’Armée du Salut) (Fondements gnostiques de l’Armée du Salut)

Samaël Aun Weor

Je m’adresse ce soir, dans ce Festival gnostique, qui devra rester écrit dans les annales de l’histoire du gnosticisme universel…

Pour commencer, nous allons donner la conférence qui nous intéresse maintenant. Avant tout, nous devons éclaircir quelques points : pourquoi sommes-nous ici ? Pour quoi faire ? Quel est réellement notre objectif, notre intention ?…

Vous êtes ici pour m’écouter, bien sûr, et je suis ici pour vous parler. Vous trouvez intéressant de m’écouter et moi, je trouve intéressant de vous parler. Évidemment, il s’agit de quelque chose de très grand : il s’agit de créer, non une simple école ou une secte de plus, il s’agit de FORMER une Armée, je fais expressément allusion À L’ARMÉE DU SALUT MONDIAL…

Le 4 février 1962, entre deux et trois heures de l’après-midi, il s’est produit un événement extraordinaire : alors, il y a eu un « embouteillage » du transit sidéral, dans la merveilleuse constellation du Porteur d’eau. Nous ne sommes pas en train d’affirmer quelque chose a priori sans fondement. Ce que je suis en train de dire a été vu par tous les télescopes du monde ; dans tous les pays de la Terre, on a pu vérifier le cru événement sidéral : il y a eu une éclipse (totale) du Soleil et de la Lune et aucune personne ayant des connaissances en astronomie ne pourrait le nier… C’est précisément cette année là et à cette heure que débuta l’ÈRE DU VERSEAU : toutes les planètes du Système Solaire se sont fixées rendez-vous dans le Signe du Porteur d’eau pour le CONCILE COSMIQUE.

Il existe indubitablement beaucoup de thèses et d’antithèses sur la date à laquelle l’Âge du Verseau devrait débuter. Quelques-uns supposent qu’elle a débuté il y a déjà bien des années, d’autres croient qu’elle devra débuter dans beaucoup d’années, mais les faits sont les faits et devant les faits nous devons nous incliner.

Le Congrès Cosmique, je le répète, a été vu par tous les astronomes du monde entier. À partir de cette date, la vibration cosmique du Verseau s’est terriblement intensifiée…

Quand nous observons clairement le Signe Zodiacal du Verseau, nous pouvons constater des choses extraordinaires : Verseau est la maison d’URANUS et de SATURNE. Uranus est une planète révolutionnaire, terrible à cent pour cent, catastrophique, cependant, elle contrôle les glandes sexuelles. Saturne, évidemment, est toujours symbolisé par le Corbeau de la Mort ; cela nous rappelle le Chaos, le retour au point de départ originel.

Face à la Constellation du Porteur d’eau, nous trouvons la Constellation du LION. Évidement, le Lion est le signe zodiacal du Feu, révolutionnaire et terrible.

Ces deux signes (Verseau et Lion) nous invitent clairement à la réflexion… Verseau, d’un côté, avec son CHAOS (la MORT) et la RÉVOLUTION d’Uranus ; et Lion, de l’autre côté, avec le FEU brûlant de l’Univers. Évidemment, le LION DE LA LOI sort à la rencontre de l’humanité qui est déjà suffisamment mûre pour le châtiment final.

Si nous méditons sur ces points de vue, nous en arrivons à la conclusion que les TEMPS DE LA FIN sont arrivés et que nous y sommes…

Incontestablement, nous nous trouvons à un moment critique, terrible et difficile : des maladies inconnues apparaissent ici et là ; la Terre tremble et s’ébranle et dans tous les coins du monde… Les mers, autrefois pures, se trouvent polluées. Les espèces maritimes sont en train de mourir, les océans de la Terre sont devenus de vraies poubelles. Les déchets atomiques n’ont assurément pas d’endroit sûr où ils pourraient être inoffensifs. Il est clair que tout récipient contenant ces déchets lâche tôt ou tard, il ne sert plus et comme séquence ou corollaire, cela peut provoquer une catastrophe…

La Terre qui est si nécessaire à la culture est en train de devenir stérile. Des millions de personnes habitent sur la face du monde ; il y a la famine. Il n’y a pas de doute que dans un futur prochain, immédiat, viendra une grande désolation et beaucoup de créatures périront faute de nourriture… Des guerres et des rumeurs de guerres partout et en tous lieux ; des maladies inconnues, jamais vues auparavant, etc.

L’atmosphère est polluée. Quand on part en voyage ou que l’on va à la campagne et que l’on regarde le bleu du ciel, celui-ci ne brille plus de cette couleur si nette et si parfaite avec laquelle il brillait autrefois. Maintenant, il a une couleur légèrement plombée, grisâtre, ce qui indique que l’atmosphère de la Terre a été altérée.

Il est évident que la pollution a altéré l’atmosphère. On n’a pas besoin d’être très savant pour comprendre que la couche supérieure de l’atmosphère terrestre est le filtre suprême chargé d’analyser et de décomposer les rayons solaires en lumière, chaleur, couleur et son. Malheureusement, ce filtre s’est dénaturé à cause des explosions atomiques. D’ici peu, ce filtre ne pourra plus analyser ni décomposer les vibrations solaires en lumière et en chaleur, et nous verrons alors le Soleil d’une couleur noire et la Lune rouge comme du sang…

D’autre part, l’INVOLUTION a atteint son maximum : dans presque tous les pays de la Terre, le lesbianisme, l’homosexualité, l’adultère, la lascivité ont complètement dégénéré l’humanité… Il n’y a plus « d’enfants pour les parents » ni « de parents pour les enfants » : On pourrait écrire d’épouvantables chapitres sur ce qui existe aujourd’hui entre parents et enfants, dans tous les endroits de la Terre ! La pudeur organique s’est perdue ; l’intellect est dégénéré, etc. Si nous regardons de partout, il n’y a plus que « des pleurs et des grincements de dents » comme disent les Saintes Écritures…

En parlant ainsi, je ne veux pas devenir simplement lugubre, et je ne le fais pas avec le désir d’épouvanter quiconque, je veux juste ici, dans cette salle, que nous réfléchissions vraiment très judicieusement sur tous ces points… Que s’est-il passé avec les bonnes habitudes de nos grands parents ? Qu’est devenue la pudeur organique ? Pourquoi l’intellect s’est-il mis au service du mal ? Regardons ce qui se passe aux alentours… Indubitablement, l’humanité est gouvernée par les intellectuels dans tous les milieux de la Terre. Mais dans quel état se trouve l’humanité ? Il y a le chaos, n’est-ce pas ? Il y a l’anarchie, et cela vous ne pouvez pas le nier ! Ainsi donc, réfléchissons… Sommes-nous, par hasard, heureux ? Non ! Qui pourrait parler de bonheur ? Personne ! Alors, nous nous trouvons face à nous-mêmes, acculés à notre propre destin, confrontés au dilemme de l’ÊTRE ou du NON ÊTRE de la Philosophie.

Il est temps, pour nous, de réfléchir profondément… Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Quel est le but de notre existence ? Pourquoi vivons-nous ? Pour quoi faire ?…

Vivre ainsi, « juste pour vivre », en mangeant, en buvant, en se reproduisant, pour ensuite mourir, s’avère, au fond, assez ennuyeux et même ridicule…

Évidemment, nous nous trouvons dans les temps de la fin… Quand nous regardons la Terre avec ses saisons, nous comprenons beaucoup de choses. Notre planète Terre voyage autour du Soleil en 365 jours et quelques fractions de minutes et de secondes ; c’est ce que l’on pourrait dénommer une « ANNÉE TERRESTRE » et elle comprend quatre saisons : Printemps, Été, Automne et Hiver. Nous ne pouvons nier qu’existe également « L’ANNÉE SIDÉRALE », « l’Année Cosmique »…

Le Système Solaire d’Ors, ce Système Solaire dans lequel nous vivons, nous nous mouvons et nous avons notre ÊTRE, voyage autour de la Ceinture Zodiacale en 25 958 années. Le voyage du Système Solaire autour de la Ceinture Zodiacale est ce qui constitue l’Année Sidérale.

Incontestablement, de même que l’année terrestre a ses quatre saisons, l’année sidérale a aussi QUATRE SAISONS : Printemps (l’Âge d’Or), Été (l’Âge d’Argent), Automne (l’Âge de Cuivre), Hiver (l’Âge de Fer).

Durant l’ÂGE D’OR, la vie est un véritable Éden. L’humanité sort parfaite des mains de son Créateur. Ce sont les Dynasties Solaires qui gouvernent, et de partout bouillonne et palpite le Bonheur.

Durant l’ÂGE D’ARGENT, la splendeur primitive pâlit un peu, mais les Dynasties Solaires continuent de gouverner : elles gouvernent un monde où il n’y a pas de frontières, un monde où il ne règne que la Paix et l’Amour.

Durant l’ÂGE DE CUIVRE, l’humanité commence avec ses frontières et ses guerres, avec ses haines et ses crimes.

Mais, dans l’ÂGE DE FER, tout est dégénéré, c’est « l’Hiver », et à la fin, cet âge se termine par un épouvantable et terrible cataclysme. En ce moment, nous nous trouvons, précisément, dans « l’Hiver » de cette Année Sidérale, dans l’Âge de Fer, dans le KALI-YUGA. Indubitablement, à chaque fois qu’une race arrive à l’Âge de Fer, c’est-à-dire, à « l’Hiver », elle périt par un grand cataclysme.

Que dire, par exemple, de la RACE POLAIRE qui habitait autrefois sur la calotte du pôle Nord ? Ils ont péri !…

Que dire des HYPERBORÉENS auxquels Frédéric Nietzsche fait allusion ? On dit qu’« ils ont péri, rasés par de forts ouragans »…

Et que dire des LÉMURES ? Ils ont péri par un Soleil de pluie de feu, par des volcans et des tremblements de terre !…

Et des ATLANTES, qu’est-ce qu’on en dit ? Que disent les Livres Sacrés ? Réellement, ils affirment tous qu’il y a eu un DÉLUGE UNIVERSEL. C’est à cette époque-là que la révolution des axes de la Terre a provoqué le changement de lit des mers et que des millions de personnes ont péri dans les eaux de l’Atlantique…

Maintenant, il est bon que vous compreniez que nous sommes dans l’Âge de Fer et qu’on est arrivé à la fin. Le Symbolisme ésotérique occulte représente le moment actuel par une grande horloge : un SABLIER qui est immobile, qui ne bouge pas, comme pour nous indiquer, donc, que les temps de la fin se sont accomplis. A côté de l’horloge, un squelette, avec sa faux, représente la mort.

Ainsi donc, les temps se sont accomplis. Le commencement de la fin de cette RACE ARYENNE a démarré exactement dans la Constellation du Verseau. Désormais, le Soleil a recommencé sa marche avec tous les mondes du Système Solaire, autour de la Ceinture Zodiacale. Une race ne dure pas plus que ce que dure un voyage du Système Solaire autour du Zodiaque. Lorsque le Système Solaire a voyagé dans les Douze Constellations, il retourne à son point de départ originel. Ainsi donc, l’Année Sidérale est en train de se terminer ; dans peu de temps, ce sera la fin…

Pendant le voyage, les AXES DE LA TERRE accomplissent une révolution, les pôles sont en train de dévier. Les hommes de science savent très bien que le pôle magnétique ne coïncide plus avec le pôle géographique. Si un aviateur, dans un avion, se dirigeait vers le Nord en suivant l’orientation de sa boussole, en arrivant exactement au pôle Nord, l’aiguille deviendrait comme folle ; l’aviateur descendrait alors verticalement avec son avion, mais il ne trouverait pas le pôle à cet endroit…

Le pôle Nord a déjà dévié (les pôles sont en train de dévier). On sait bien que le pôle Nord est en train de dégeler ; de grands ICEBERGS se trouvent proches de la zone équatoriale, ils se sont détachés des pôles. Ainsi donc, la révolution des axes de la Terre est un fait, elle est démontrée et on peut le prouver avec la mécanique céleste…

Ajoutons à cela quelque chose d’insolite. Je veux faire allusion, ce soir, à HERCOLUBUS, le monstre gigantesque qui doit avaler notre planète Terre.

Hercolubus s’approche déjà, il est visible par tous les astronomes de la Planète Terre ; c’est un monde gigantesque, puissant, six fois plus grand que Jupiter et qui appartient au Système Solaire de TYLO ! Ce n’est pas, comme beaucoup le supposent, une planète détachée d’un Système Solaire. Non, il ne s’est pas détaché ! Il tourne autour de son centre de gravité qui est le Soleil Tylo. Sous peu, ce gigantesque monde passera par un angle de notre Système Solaire. Alors, cela précipitera la catastrophe.

Hercolubus œuvre de temps en temps, dans la mécanique céleste, elle l’aide, disons, à verticaliser les pôles ; c’est une pièce d’une grande machine. Le rapprochement d’Hercolubus est à notre porte… En 1999, Hercolubus apparaîtra de manière visible devant tous les êtres humains et en pleine mi-journée, il paraîtra comme si c’était un autre Soleil et tout œil le verra… Lorsqu’Hercolubus passera près de la Terre, cela précipitera évidemment la catastrophe. Ce gigantesque monde possède une force d’attraction extraordinaire et nous dirons qu’en conséquence le feu des VOLCANS jaillira partout, ici et là.

Le feu liquide de l’intérieur de la Terre, cherchant à sortir, provoquera également de nouveaux volcans et, en général, l’élément igné brûlera tout ce qui est et tout ce qui a été. C’est pourquoi Pierre a dit : « Les éléments, en brûlant, seront détruits et la Terre et toutes les œuvres qu’elle renferme seront brûlées »…

L’eau fera un duo avec le feu. Avec la révolution des axes de la Terre, les mers changeront de lit. Tous les êtres humains périront… Maintenant, je veux que vous compreniez pourquoi nous sommes en train de former L’ARMÉE DU SALUT MONDIAL. Nous voulons initier une Nouvelle Civilisation et une Nouvelle Culture…

Les temps apocalyptiques de la fin sont arrivés. L’humanité a brisé les SIX SCEAUX du Grand Livre de saint Jean ; lorsqu’elle brisera le SEPTIÈME SCEAU, la fin sera arrivée, il se produira la catastrophe…

On pourrait objecter ici, dans cette salle, en disant que beaucoup d’autres, auparavant, ont attendu les temps de la fin et que rien ne s’est passé. Je veux vous dire que cette fois-ci nous sommes en train de parler des Lois de la MÉCANIQUE CÉLESTE. Si la mécanique céleste n’existait pas, il n’existerait pas non plus l’ordre des mondes ; si la mécanique céleste n’existait pas, tout le Cosmos finirait dans une catastrophe.

Ainsi donc, ce que nous sommes en train de dire peut être démontré par des appareils mécaniques parfaits. Ce sont des faits concrets, clairs et définitifs, et les faits sont des faits et devant les faits, nous devons nous incliner !

De même qu’il y a eu une humanité choisie, dans le Continent Atlante, qui a servi de base ou de noyau à la formation de notre race, de cette cinquième race Aryenne qui habite aujourd’hui, de façon perverse, sur les cinq Continents du monde, de même je vais dire aussi que maintenant, de nos jours, on va former un PEUPLE, un NOYAU pour la formation de la future SIXIÈME RACE RACINE.

De même que les Atlantes n’ont jamais cru que les temps de la fin prophétisés par le MANU VAIVASWATA étaient arrivés et qu’à la veille de la Grande catastrophe, ils mangeaient, ils buvaient, ils s’amusaient, ils se mariaient et ils se donnaient en mariage, et que le lendemain, ils étaient des cadavres, de même je vais dire que ce que je suis en train d’affirmer expressément ici ne sera pas cru par tous.

Évidemment, beaucoup riront en disant : « On a beaucoup parlé de la fin du monde, et alors ? »… Même Pierre, l’Apôtre a pris de l’avance en disant que « ces jours-là, beaucoup de gens méchants et pervers diront : ‘Où est l’accomplissement de ta prophétie, de sa venue, si tout demeure comme aux premiers jours de nos premiers parents ?’ »…

Mais les Atlantes, à leur époque, ont également ri de la catastrophe et ils ont péri. Quand la révolution des axes de la Terre a fait changer de lit les océans, l’Atlantide a sombré avec tous ses millions d’habitants…

Aujourd’hui, nous nous approchons une fois encore d’une nouvelle catastrophe gigantesque. Moi, comme le Manu Vaivaswata, je suis aussi en train d’avertir, en mon temps, à cette époque-ci, que l’heure finale s’approche et qu’arrive ce gigantesque monstre planétaire qui va avaler le monde !

Quand je dis cela, je sais que beaucoup de ceux qui sont ici offrent une résistance, je sais qu’ils se moquent de moi. Mais, il est écrit que « celui qui rit de ce qu’il ne connaît pas est en voie de devenir idiot »… Ainsi donc, préparons-nous !

En ce moment, la Terre est soumise à une grande agonie, et la fin de toute agonie s’appelle la « MORT ». Quand un malade agonise, quand il présente des symptômes caractéristiques de sa mort, nous savons bien ce qui s’ensuit : le décès, le dénouement…

En ce moment, la Terre est en train de gémir, elle est en train d’agoniser : les mers sont polluées, comme je l’ai déjà dit, les explosions atomiques sont en train de secouer les entrailles du monde, l’atmosphère est polluée, tout, absolument tout indique le DÉSASTRE…

La Terre agonise ! Nous la soumettons à des tortures très longues et épouvantables, et elle mourra, elle finira par un grand cataclysme.

À mesure que le Soleil brillera de plus en plus vers le Nord, à mesure que NOUS LE VERRONS SE LEVER DE PLUS EN PLUS DANS LES RÉGIONS DU SEPTENTRION, nous saurons que les temps de la fin amènent l’humanité de plus en plus près de la catastrophe.

Bon, de même que dans l’Atlantide s’est formé un PEUPLE CHOISI, ainsi nous sommes en train de former un Peuple. Je fais expressément allusion à l’ARMÉE DU SALUT MONDIAL. Ce Message que nous sommes en train de remettre sur toute la rotondité de la Terre devra arriver dans tous les cœurs…

La GNOSE brille maintenant en Argentine, au Brésil, au Pérou, en Équateur, en Colombie […] au Venezuela, au Costa Rica […] dans la République du Salvador, au Guatemala, au Mexique, elle commence aux États-Unis et ses premières lueurs sont maintenant au Canada. Sous peu, le Mouvement gnostique resplendira merveilleusement dans tout l’hémisphère occidental. On peut dire qu’elle scintille déjà partout, ici et là ; on peut dire que l’Armée est déjà formée.

Un peu plus tard, nous continuerons avec l’Angleterre, la France et tous les pays d’Europe. Ultérieurement, nous avancerons au Moyen-Orient et en Asie… Et ce sera justement dans le Continent Asiatique que la Gnose parviendra à son sommet, à son apogée.

C’est la première phase du travail : diffusion ! Une fois le travail de diffusion terminé, nous, les frères chargés de ce travail, nous nous retirerons dans le silence et la Méditation jusqu’à ce que la levure fermente, jusqu’à ce qu’arrive l’époque.

Et, quelques moments avant la catastrophe, nous saurons qui sont ceux qui ont travaillé sur eux-mêmes, ici et maintenant. Ceux qui ont travaillé sur eux-mêmes, ceux qui se sont transformés, ceux qui ont éliminé de leur psyché tous les éléments inhumains qu’ils possèdent seront choisis secrètement et emmenés vers un certain lieu, avant la catastrophe finale ; de là, nous contemplerons le duel du feu et de l’eau, pendant des siècles…

Après la catastrophe, toute la Terre sera enveloppée de feu et de vapeur d’eau. À nous, les Frères, il nous appartiendra de sortir le Peuple Choisi de la fumée et des flammes. Ce Peuple devra vivre dans un lieu choisi, jusqu’à ce que la Terre soit à nouveau en condition d’être habitée. Du fond des mers jailliront de nouvelles terres et quand un double arc-en-ciel resplendira dans les nuages, signal d’une nouvelle alliance de Dieu avec les hommes, ce Peuple Choisi ira habiter ces terres et il servira de noyau pour la formation de la sixième race racine.

Ainsi donc, que l’on sache une fois pour toutes que nous, les Aryens, que nous, les habitants de la Terre, à l’heure actuelle, NOUS ALLONS ÊTRE DÉTRUITS ! Qu’on sache une fois pour toutes que la race Aryenne va s’achever définitivement et pour toujours !

Je crois que vous êtes en train de comprendre la raison pour laquelle nous sommes réunis ce soir. Je crois que vous êtes en train de comprendre quel est le sens de la formation de l’Armée du Salut Mondial…

Cependant, ce n’est pas toute l’humanité qui nous écoutera. On n’a pas écouté non plus le Manu Vaivaswata à son époque, tous se sont moqués de lui. On n’a pas écouté non plus les Paladins de cet âge-là. Les gens n’acceptent jamais la crue réalité des faits, jusqu’à ce qu’ils soient devant eux ; les gens cherchent toujours des échappatoires pour fuir ; ils cherchent des échappatoires, ils croient toujours qu’ils peuvent continuer comme ils sont, jusqu’à ce qu’arrive l’ÉCHEC !

Le Christ Jésus est venu précisément au moment le plus grave de l’histoire du monde : il est venu à l’instant précis ou l’humanité se lançait exactement dans le cycle descendant, involutif, du Kali Yuga.

Le Christ Jésus, le grand initié qui est apparu il y a 1975 ans, nous a amené une Doctrine extraordinaire, une Doctrine merveilleuse que, malheureusement, très peu ont comprise. Je veux me référer, de manière claire, à la DOCTRINE DU GNOSTICISME UNIVERSEL, je veux me référer à la DOCTRINE DU CHRIST INTIME…

Quand quelqu’un médite sur les quatre Évangiles, il y découvre l’Alchimie et la Kabbale. Dans les quatre Évangiles abondent la Clairvoyance, les Dédoublements Astraux, les États de Jinas, la Guérison par imposition des mains, la Prière, la Prophétie, l’Illumination, etc.

Évidemment, les quatre Évangiles ne peuvent être compris, exclusivement, que par les Chrétiens Authentiques. Incontestablement, les quatre Évangiles sont Alchimiques, ils sont kabbalistiques et ils sont magiques à cent pour cent. Le CHRISTIANISME a eu deux aspects : le premier est l’aspect EXOTÉRIQUE ou public des Traditions populaires. Le deuxième est l’aspect ÉSOTÉRIQUE, occulte. Le premier est celui de la multitude ; le deuxième, celui des élus.

La Doctrine du Christ Intime est stupéfiante, révolutionnaire, terrible… Le Grand Kabîr Jésus a le mérite d’avoir amené la Doctrine du Christ Intérieur. Malheureusement, les gens interprètent les Évangiles à la lettre. Il suffit souvent d’un verset pour qu’à partir de là se forme une nouvelle secte. Il y a plus de 5000 sectes basées sur les Évangiles, alors, quelle est celle qui a raison ? Quelle est celle qui est dans le vrai ? Quelle est celle qui a vraiment compris la Doctrine du Sauveur ?

Si toutes les sectes de type chrétien avaient compris les Évangiles de manière exacte, il n’en existerait qu’une seule. Mais, du fait même qu’il existe tant de milliers de sectes basées sur les versets bibliques, on peut déduire que toutes se sont trompées et que personne n’a compris les Évangiles.

Ceux-ci sont écris en code ; ils ont été écrits par des Initiés et pour des Initiés. Ils ont été écris 400 ans après la venue du Grand Kabîr. Qui pourrait les comprendre ? Seulement les gnostiques, les ésotéristes, ceux qui connaissent la Doctrine Secrète du Sauveur du monde. La vie, la passion et la mort du Christ, ce n’est pas exclusivement une question historique du passé. La vie, la passion et la mort du Grand Kabîr, il faut les comprendre. Le mot « Jésus », en lui-même, est un mot hébraïque : « Jeshua », c’est-à-dire « SAUVEUR ».

Nous avons besoin de savoir exactement quel est le « SAUVEUR », qui peut nous sauver… Toutes les Théogonies affirment clairement qu’il existe un Principe Masculin universel : on l’appelle « JOSÉ », dans le Christianisme ; on l’appelle « OSIRIS », chez les Égyptiens ; mais, qui est exactement ce Principe, qu’est-ce ? LE PÈRE.

Bien, et qui est le Père ? Pour les religions purement Exotériques ou Populaires, le Père est une personnalité céleste qui n’a rien à voir avec nos processus intimes. Mais, pour les ésotéristes, pour les vrais Magiciens, pour les vrais Initiés, le Père est la MONADE INTÉRIEURE, notre Dieu Interne particulier, individuel… Lui se dédouble lui-même en UNE MÈRE DIVINE KUNDALINI, en ce « Serpent Igné aux magiques pouvoirs » dont parlent les Hindous, en DIEU MÈRE…

Elle, l’Ineffable, avant d’être fécondée par son divin Époux L’ESPRIT SAINT, c’est la VIERGE NOIRE des cryptes de toutes les Cathédrales Gothiques du Moyen Âge ; c’est la Vierge Noire qui a été célébrée autrefois par des fêtes de façon magnifique ; c’est la Vierge Noire à qui on consacrait, autrefois, des bougies ou des veilleuses vertes…

Mais, en étant fécondée par le Logos, par le Père, par son Époux, elle se transforme alors en […] en Isis qui porte son enfant dans ses bras. C’est que le Logos, le CHRIST INTIME descend d’Elle. C’est que le Logos, le Christ Seigneur naît d’Elle par œuvre et grâce de son divin Époux, l’Esprit-Saint. Alors, elle resplendit merveilleusement […] qui porte l’Enfant dans ses bras.

Bien, il est nécessaire que nous comprenions l’ésotérisme christique et magique ; il est urgent que nous comprenions que Jésus, le Grand Kabîr, n’est pas quelque chose d’étranger à nous ; il est nécessaire que nous comprenions que notre JÉSUS-CHRIST PARTICULIER INDIVIDUEL EST CE QUI COMPTE. Ce « Jéshua », ce « Sauveur Intérieur » va venir à nous pour nous sauver. Lui, il naît en nous, précisément, au moment le plus adéquat : Il naît en nous quand nous travaillons sur nous-mêmes pour éliminer de notre organisme tous les défauts psychologiques que nous possédons vraiment ; c’est là que commence le travail de la CHRISTIFICATION.

Nous christifier ! C’est ce que nous voulons. Nous christifier, c’est ce que nous désirons. Nous christifier, c’est ce à quoi nous aspirons !…

Mais ce que je suis en train de dire a besoin d’un moyen de vérification (le profane a besoin de « voir » d’une certaine façon, de toucher, de palper pour savoir ce qu’il y a de réel dans toutes ces questions)…

La Gnose a des moyens, des systèmes exacts par lesquels on peut vérifier par soi-même, vérifier la crue réalité de ce dont nous sommes en train de parler. Nous avons des techniques spéciales qui permettent à tous les êtres humains de voir, entendre, toucher et palper la réalité de ces questions.

Ainsi donc, le Christ Intime, le Jésus-Christ Intérieur est ce qui compte. Quand Paul, dans ses Épîtres, évoque Jésus le Christ, il se réfère rarement au Grand Kabîr historique, il fait normalement allusion au Jésus-Christ Intérieur, au Jésus-Christ Particulier, Individuel.

Même si Jésus était né mille fois à Bethléem cela ne servirait à rien s’il ne naissait pas aussi dans notre cœur. Et, malgré qu’il soit mort et ressuscité en Terre Sainte, cela ne servirait à rien s’il ne mourait et ne ressuscitait pas aussi en nous.

Ainsi donc, en ce moment où on initie l’Ère du Verseau, en ce moment précis où l’humanité se trouve devant son propre destin, en cet instant où nous sommes devant le dilemme de l’ÊTRE ou NE PAS ÊTRE de la Philosophie, il ne nous reste pas d’autre solution que le Christ Intime.

Le Christ, ce n’est pas de l’extérieur qu’il devra venir ! La deuxième venue du Christ est intérieure, profonde. Il doit surgir du fond même de notre Conscience. Il doit sortir des profondeurs vivantes de notre Âme. Il doit émerger dans notre cœur. C’est ainsi que l’on doit comprendre la deuxième venue du Christ.

Il est nécessaire de comprendre que, quand on est en train de travailler vraiment sur soi-même, quand on se propose vraiment d’éliminer de son psychisme les défauts psychologiques que l’on possède (colère, convoitise, luxure, envie, orgueil, paresse, gourmandise, etc.) le Christ Intime vient à notre secours. C’EST CELA LE NOËL DU CŒUR !

Il se fait Homme parmi les hommes. Il se revêt d’un corps de chair et d’os. Il se charge de tous nos processus mentaux, sentimentaux, émotionnels, sexuels, etc. Et ainsi, de l’intérieur, Il vient et essaie de nous sauver, c’est cela l’essence du Salvator Salvandus.

Le gnosticisme universel étudie les Évangiles, pénètre dans son sens le plus profond… JUDAS, PILATE ET CAÏPHE, cela n’est pas quelque chose d’extérieur. Judas est le Démon du Désir, et nous l’avons tous en nous. Pilate est le Démon du mental qui est toujours en train de se laver les mains, qui n’est jamais fautif. Caïphe est le Démon de la Mauvaise volonté. Voilà les trois Traîtres, ce sont eux qui livrent le Christ Intime.

Quant aux multitudes qui crient : « Crucifiez-le, crucifiez-le, crucifiez-le »… elles sont en nous-mêmes, ici et maintenant : ce sont les Démons vivants de nos passions animales, ce sont nos propres défauts, ce sont nos propres erreurs, c’est cette pluralité du moi-même, du soi-même…

Notre Grand Sauveur Intérieur profond doit vivre (en chacun de nous) sa vie, sa passion, sa mort et sa résurrection. Il doit vivre le DRAME COSMIQUE à l’intérieur de nous. Ce sont exactement les Démons tentateurs de nos passions qui le fouettent, qui lui crachent dessus, qui le giflent. Ce sont exactement les propres Démons tentateurs de nos vices et de nos erreurs qui le torturent, qui mettent la couronne d’épines sur ses tempes, qui le crucifient intérieurement…

Et à la fin, le Christ Intime meurt. Et avec sa mort, la seule chose qu’il fait, c’est de tuer la mort. Et à la fin, il ressuscite en nous-mêmes, ici et maintenant.

Ceux qui renvoient la RÉSURRECTION à un lointain futur indéfini sont dans l’erreur. La Résurrection, on doit y parvenir en ce moment même, ici même, en la vivant, en chair et en os, personnellement…

Quand le Jésus-Christ Intime ressuscite en nous, nous ressuscitons en Lui, et alors, nous nous levons, transformés…

Je connais personnellement des Maîtres Ressuscités. Je veux me référer, de façon emphatique, au COMTE DE SAINT-GERMAIN. Celui-ci a vécu pendant les XVII, XVIII, XIXème siècles en Europe. Il transmutait le plomb en or et faisait des diamants de la plus pure qualité ! Le Comte de Saint-Germain vit encore. En 1939 il se trouvait en Europe. Je l’ai rencontré dans une tranchée en Autriche et il m’a dit personnellement ce qui suit : « Maintenant, c’est le moment de travailler de bas en haut »…

Le Comte de Saint-Germain retournera en Europe, en 1999. Il n’y a pas de doute que sa venue est liée aux gigantesques événements qui vont avoir lieu…

Je connais un autre Maître Ressuscité, terrible. Malheureusement, celui-ci a beaucoup été calomnié. Je veux parler du COMTE CAGLIOSTRO. Il transmutait également le plomb en or et il faisait des diamants de la plus pure qualité. C’est mon ami, il vit sur la face de la Terre ; je l’apprécie beaucoup, de même que sa chère épouse, la Comtesse.

Et que dire de ce grand Alchimiste Médiéval nommé NICOLAS FLAMEL ? Nous savons bien qu’il enrichissait l’Europe avec ses fonderies car il savait transmuter le plomb en or, il fabriquait des diamants. Il habite encore en Inde avec son épouse Pernelle.

Je connais beaucoup d’autres Maîtres Ressuscités. Quand un Maître a ressuscité en lui-même, personnellement, ici et maintenant, il ne peut plus mourir : ni le venin des serpents, ni la balle, ni le couteau ne peuvent lui faire de mal, il est immortel !

Le Corps d’un Maître Ressuscité peut être revitalisé, réincrudé, et devenir un MUTANT. Le Corps d’un Maître Ressuscité peut prendre n’importe quelle forme sans subir aucun dommage : il peut prendre la forme d’un animal ou d’un végétal, ou il peut prendre la forme d’un vieillard ou d’un enfant, à volonté. Je connais ces Mutants et de cela je peux témoigner ! Si vous me croyez, c’est bien, si vous ne me croyez pas, qu’importe à la Science et que nous importe ?…

La Résurrection doit être réussie ici et maintenant. Quand on y parvient, on atteint l’Omniscience, on se transforme en l’incarnation réelle de la Vérité, on acquiert du Pouvoir sur le Feu Flamboyant, sur l’Air, sur la Terre, sur l’Eau. La Résurrection fait de nous des Dieux ! Ainsi, à quoi donc nous servirait d’avoir toutes les merveilles si nous ne ressuscitions pas ? Nos erreurs continueraient. Mais, il est nécessaire de savoir que la Résurrection n’est pas une chose lointaine, on doit l’obtenir maintenant même, en chair et en os, personnellement. Ici, nous avons des méthodes, des processus scientifiques, techniques, alchimiques, philosophiques et magiques pour l’obtenir.

Jésus le Christ n’est donc pas une théorie. Malheureusement, on a tellement abusé du Christ Intime, on a tellement abusé du Seigneur de Perfection, on a tellement exploité son nom que les gens, véritablement, n’y croient plus. Quand on parle de Jésus, tous supposent qu’il s’agit d’une nouvelle secte religieuse. Quand on parle du Christ, tous pensent que c’est une théorie de plus, une doctrine de plus. Ce qui se passe, c’est que les gens sont endormis, terriblement endormis, inconscients, et c’est pourquoi ils ne réussissent pas vraiment à appréhender ou capter la Doctrine de l’ésotérisme christique.

Ici, réunis ce soir, nous devons réfléchir sur ce que nous voulons, pourquoi sommes-nous réunis et pour quoi faire. Pourquoi quelques frères sont venus d’autres pays, dans quel but ? Qu’attendent-ils, que cherchent-ils ? Pourquoi sont-ils venus de si loin ? Pourquoi ont-ils laissé leur foyer ? Indubitablement, ils ont des inquiétudes… Je dis que seul le Christ Intime peut nous transformer radicalement. Je dis que seul le Christ Intime peut faire de nous quelque chose de distinct, quelque chose de différent. Aux moments précis où nous nous trouvons, avant les temps de la fin, avant la catastrophe inévitable, avant le feu flamboyant et avant l’eau et les ouragans, il est nécessaire, il est urgent, il est pressant de nous agripper à l’unique planche de salut qu’est le Christ Intérieur, le Christ Intime.

Chez les Aztèques, Il est QUETZALCOATL. Chez les anciens Égyptiens, Il est HORUS, L’ESPRIT divin qu’Isis, la Mère Divine porte dans ses bras. En tous cas, Il est l’unique planche de salut. Mais il ne faut jamais le chercher en dehors de nous-mêmes, mais à l’intérieur de nous-mêmes, ici et maintenant. Réunis ici, dans cette salle, je vous invite seulement à réfléchir profondément…

Avant tout, il est nécessaire de savoir par où nous devons commencer à travailler sur nous-mêmes. Nous devons savoir réellement qui nous sommes. Il est urgent de savoir quel est l’état psychologique dans lequel nous nous trouvons…

On a beaucoup parlé du Moi, du moi-même, du soi-même. Mais, qui est ce Moi de la Psychologie ? Quel est ce Moi ? Le Moi n’est pas quelque chose de divin, de sublime comme le pensent quelques pseudo-ésotéristes et pseudo-occultistes. Assurément, le Moi est multiple.

Nous avons besoin de connaître la « Doctrine des Multiples », la « Doctrine de la Multiplicité des Mois ». Personne n’est le même, pas même pendant une demi-heure. Si je pensais que l’un de vous est lui-même pendant une demi-heure, j’abuserais de vous et j’abuserais aussi de moi, de mon propre mental.

Évidemment, nous changeons à chaque instant : à un moment, nous pensons à une chose, et à un autre moment, nous pensons à une chose complètement différente. C’est parce que les Mois sont nombreux : il existe en nous « le Moi jalousie, le Moi colère, le Moi haine, le Moi luxure », etc. Tous ces multiples Mois ressemblent à des personnes différentes vivant en nous-mêmes, habitant dans notre propre corps physique, dans notre propre Personnalité. Tous ces multiples Mois constituent en soi la totalité de l’Ego, du Moi-même, du Soi-même.

Nous avons besoin d’éliminer de notre nature psychologique tous ces multiples Mois. Évidemment, en chacun de ces Mois se trouve embouteillée la CONSCIENCE. Nous avons besoin de désintégrer ces Mois pour que la Conscience se libère. À mesure que nous persévérerons dans ce TRAVAIL INTÉRIEUR (en éliminant les Mois), nous serons assistés et le Christ Intime « viendra à nous comme un voleur dans la nuit, lorsqu’on ne s’y attend pas »… Il viendra personnellement pour nous aider. Il se chargera de tous nos défauts psychologiques. Il nous aidera à éliminer toutes les erreurs que nous avons à l’intérieur de nous. Mais, nous avons besoin de travailler. « Demandez et on vous donnera »… « Cherchez et vous trouverez »…

Ainsi donc, mes chers frères gnostiques qui, aujourd’hui, êtes ici, je veux que vous sachiez de façon claire que l’heure est venue de provoquer un CHANGEMENT RADICAL en nous et cela n’est possible qu’en éliminant de notre psyché nos défauts psychologiques. Si nous procédons ainsi, nous serons assistés par le Christ Intime.

Nous avons besoin de découvrir nos erreurs en relation avec les gens, chez nous, au temple, dans la rue. Nous avons besoin de porter un jugement sur nos erreurs et nous avons besoin aussi de les éliminer. Et cela n’est possible qu’en faisant appel à une Force merveilleuse nommée KUNDALINI, c’est-à-dire à la Mère Divine Kundalini, à ce Principe Potentiel Igné qui est sous-jacent au fond de nous-mêmes, ici et maintenant.

Tous les gens ont rendu un culte à Rhéa, Cybèle, à la Guadeloupe, à Isis, à Marie, mais, personne n’a eu l’idée que LA MÈRE DU SAUVEUR EST AUSSI À L’INTÉRIEUR DE NOUS-MÊMES et que c’est une partie de notre Être. C’est Elle que nous devons invoquer…

Plus tard, quand nous aurons beaucoup avancé dans le travail d’élimination de nos erreurs, le Christ Intime viendra pour nous appuyer et nous serons alors transformés, transfigurés radicalement…

Ce que je veux, ce soir, c’est vous inviter à la transformation. Ce que je veux, ce soir, c’est vous inviter à un changement total et définitif. Ce que je veux, ce soir, c’est vous MONTRER LE CHEMIN DE LA RÉVOLUTION DE LA CONSCIENCE !

Nous sommes en train de former une Armée et il est difficile maintenant de crier dans ces déserts. Mais, je sais que vous aimez la Vérité et je suis content de vous voir ici réunis. Je vous invite à travailler sincèrement, à amener cet Évangile dans tous les coins du monde, à augmenter la force de l’Armée du Salut Mondial avant l’arrivée de la catastrophe finale !…

Ce soir, je termine sur ces paroles. Paix Invérentielle !