La naissance de l’homme authentique (message dicté depuis Teotihuacán)

Samaël Aun Weor

Il faut FABRIQUER LES CORPS, car l’être humain commun, ordinaire, n’a pas ses Corps, il doit les créer, c’est pourquoi « l’humanoïde » est un « humanoïde » et pas un humain ; c’est une erreur de croire que tous les « humanoïdes » sont des humains ; ils ne le sont pas ; ce sont des « humanoïdes » mais pas des humains.

Cette anecdote de Diogène qui sortit avec sa lanterne pour chercher de partout un Homme et ne le trouva pas, est tout à fait vraie. Il est très difficile de trouver un Homme ; ce que l’on trouve « ce sont des humanoïdes »…

Que possède « l’humanoïde » à l’intérieur de lui ? L’Ego, cette pluralité d’entités diverses qui personnifient nos erreurs. Et qu’est-ce qui est embouteillé à l’intérieur de l’Ego ? L’ESSENCE, la Conscience, qui est ce que nous avons de plus décent à l’intérieur de nous.

Mais qu’arrive-t-il lorsque meurt une personne ? À la mort, c’est un reste de fractions ; l’opération terminée, que reste-t-il ? Les valeurs ; c’est ce qui continue. Les valeurs sont les Mois (de bons Mois et de mauvais Mois ; car il y a toutes sortes de Mois : des Mois bons et des mauvais, utiles et inutiles) ; voilà ce qui continue, voilà ce qui persiste dans le Monde Astral : les valeurs.

Maintenant, il est bien certain qu’ensuite ils reviennent ; il est vrai qu’ils se réincorporent dans un organisme ; mais, en dehors de cela, en dehors de ces Mois, qu’y a-t-il dans l’humanoïde ? L’Essence, comme nous l’avons déjà dit, mais elle est embouteillée, endormie, procédant en vertu de son propre embouteillement ; alors, où sont les Corps que possède « l’animal intellectuel » qu’on désigne à tort sous le nom d’« Homme » ? Il n’y en a pas !

Cette histoire que « l’on possède un Corps Astral, que l’on possède un Corps Mental, que l’on possède un Corps Causal », ce n’est pas exact. Ces Corps, il faut les fabriquer, les créer, les faire ; et il faut LES FABRIQUER AVEC LE MERCURE DE LA PHILOSOPHIE SECRÈTE.

Qu’est-ce que le Mercure ? L’Âme métallique du sperme, c’est-à-dire l’énergie créatrice du Troisième Logos. C’est seulement avec cette énergie merveilleuse que l’on peut créer les Corps, les fabriquer. Mais, avant tout, les frères doivent comprendre qu’ils ne possèdent pas encore les Corps, qu’ils doivent les fabriquer.

Et celui qui ne possède pas les Corps, comment le nomme-t-on ? « Animal intellectuel » ou « mammifère intellectuel » ; c’est comme ça, ce n’est pas autre chose ; c’est un mammifère qui raisonne, un « mammifère rationnel ». Mais, ce n’est pas un Homme. Pour être un Homme, il faut avoir créé les Corps Existentiels Supérieurs de l’Etre et avoir reçu les Principes Éthiques à l’intérieur de soi. C’est seulement ainsi qu’on est un Homme Véritable.

De sorte que ce qui est fondamental, c’est de créer l’Homme ; mais, avant tout, il faut ÊTRE DISPONIBLE POUR L’HOMME, car il faut le créer à l’intérieur de soi-même, et on doit être, de notre côté, disponible pour l’Homme. Si on n’a pas de disponibilité pour l’Homme, comment va-t-on le créer ?

Heureusement, les GERMES DE l’HOMME se trouvent dans les glandes endocrines sexuelles. C’est dans les organes sexuels que ces germes peuvent se développer si nous collaborons avec le Soleil (le Soleil est en train de faire une expérience grandiose, il veut créer des hommes et il a déposé dans les glandes sexuelles de « l’humanoïde » les germes pour l’Homme). Si nous coopérons avec le Soleil, les germes se développent et l’Homme apparaît ; mais il faut coopérer avec le Soleil ; si nous ne coopérons pas avec le Soleil, cet essai que le Soleil est en train de faire se perd.

À l’époque d’Abraham (durant les 18 ou 19 siècles d’Abraham), se créèrent pas mal d’Hommes. À l’époque de Jésus de Nazareth (durant les huit premiers siècles du Christianisme), il y eut une bonne création d’Hommes. Au Moyen Âge (pour autant que je sache), quelques Hommes furent créés ; et maintenant, grâce au Mouvement Gnostique, nous sommes en train d’en créer d’autres ; nous sommes en train de leur enseigner comment fabriquer le Corps Astral, comment fabriquer le Mental, comment fabriquer le Causal, pour qu’ils puissent recevoir les PRINCIPES SUPERLATIFS DE l’ÊTRE et se convertir en Hommes légitimes.

Notre mission spécifique consiste à CRÉER DES HOMMES ; c’est la mission spécifique que nous avons : créer des Hommes.

Que les « humanoïdes » se croient des Hommes, qu’ils se sentent des Hommes, qu’ils se présument tels, qu’ils s’arrogent ce titre, qu’ils l’usurpent, c’est donc absurde, parce qu’ils ne le sont pas encore. Ils sont comme les chrysalides : c’est dans les chrysalides que se forment les papillons ; ils peuvent se développer, sortir, voler ; ainsi, « l’humanoïde » est comme une chrysalide ; à l’intérieur de lui existe la possibilité que se forme un Homme, mais ce n’est rien d’autre qu’une possibilité qui peut se développer ou qui peut se perdre ; et le plus normal, c’est qu’elle se perde.

On peut dire que le Soleil est en train de faire un essai ; dans chaque race, il fait un essai (c’est pour cela qu’il crée une race, pour faire cet essai). L’essai de la Race Aryenne a été très pauvre : ils sont très rares, les Hommes qu’a pu créer le Soleil, très rares…

Disciple. Maître, puisqu’on parle des races, dans les livres, figurent les cinq premières races et un peu la dernière, mais on ne dit rien de la Sixième.

Maître. La SIXIÈME RACE est la future race, mais après cette catastrophe que nous attendons, qui va survenir d’un moment à l’autre.

D. Rien n’a été écrit. Maintenant, on a dit comment elle va se former, mais on n’a pas décrit pourquoi cette race n’est pas encore arrivée…

M. Je vais vous le dire : la GRANDE CATASTROPHE s’en vient ; un épouvantable cataclysme se trouve à notre porte ; personne ne peut arrêter la révolution des axes de la Terre et le grand incendie commencera par le Pôle Nord ; le feu s’étendra du Nord jusqu’au Sud ; les mers sortiront de leur lit avant peu, alors cette race périra. Mais, nous sommes en train de former une armée, pas une petite école, ni une secte de plus, mais une armée : L’ARMÉE DU SALUT MONDIAL.

Ceux qui travaillent et qui se rendent dignes d’être emmenés en EXODE, on les emmènera. Car il y aura un nouvel Exode biblique et il nous appartiendra de conduire un peuple jusqu’à un certain endroit du Pacifique (un lieu secret) ; de là nous contemplerons la Grande Catastrophe sans subir aucun dommage et, ces jours-là, la Terre sera entourée de vapeur d’eau, de fumée et de feu.

Lorsqu’apparaîtra un double arc-en-ciel dans les nuages, signe d’une nouvelle alliance de Dieu avec les Hommes, il y aura aussi une nouvelle Terre sur laquelle vivra un peuple nouveau ; alors viendra l’Âge d’Or, naîtra la Sixième Race et commencera l’Âge d’Or. DANS LA SIXIÈME RACE (à l’Âge d’Or), ON N’ADMETTRA PERSONNE QUI POSSÈDE L’EGO, c’est interdit. Celui qui n’aura pas reconquis l’INNOCENCE sera rejeté, on ne lui donnera pas de corps ; car, il suffirait d’un seul qui ne soit pas innocent pour corrompre tous les autres et l’Âge d’Or serait terminé.

D. Maître, mais vous avez dit que ceux qui pourraient réussir à éliminer 50% d’Ego, seraient emmenés en Exode.

M. En effet ! En attendant que vienne l’Âge d’Or, celui qui a ce 50% a droit à l’Exode. Mais, pendant les deux siècles où ils vont être isolés, avant que ne s’initie la Sixième Race, ils auront l’opportunité de dissoudre totalement l’Ego, et celui qui ne l’aura pas fait sera également exclu, même s’il a fait partie de l’Exode.

D. Pendant deux siècles ?

M. Pendant deux siècles…

D. Est-ce vrai, Maître, que la Sixième Race va se développer au cours de l’Ère du Verseau ?

M. C’est ainsi, après le Grand Cataclysme qui approche…

D. Les Cosmocréateurs n’ont pas mesuré les conséquences de l’Organe Kundartigateur […] que nous, par exemple, nous sommes en train de payer maintenant, par la faute, donc, de ces Êtres Supérieurs. Que pouvez-nous dire à ce sujet ?

M. Bon, les coupables ne sont pas les Cosmocréateurs ; les coupables furent l’ARCHANGE SAKAKY (qui est venu avec un corps en chair et en os, dans un vaisseau cosmique) ; lui et son HAUT CORTÈGE ; ils donnèrent à l’humanité l’abominable Organe Kundartigateur dans le but de stabiliser la croûte géologique de la Terre, mais ils ont fait une erreur de calcul, ils sont allés trop loin.

D. En étant des Dieux ?

M. En étant des Dieux ; il y a eu une faute dans leurs calculs mathématiques. Ensuite, vint l’Archange Loïsos et il retira à l’humanité cet organe, mais les MAUVAISES CONSÉQUENCES restèrent dans les Cinq Cylindres de la Machine ; et ces mauvaises conséquences constituent l’EGO ANIMAL, c’est ce qui fit échouer l’humanité.

Il est clair que l’Archange Sakaky a pris sur lui un karma épouvantable (et c’est un des Quatre Tétrasustentateur de l’Univers) ; mais, dans le futur Mahamanvantara, il devra payer ce karma. Il donna cet organe à l’humanité ; alors, comme chaque être humain est une petite machine transformatrice d’Énergie qui la retransmet aux couches internes de la Terre, en donnant cet organe à l’humanité, ces Énergies se transformèrent de telle façon qu’elles stabilisèrent la croûte géologique de la Terre, mais, à quel prix !… à quel prix !…

D. Mais, était-ce nécessaire ?

M. C’était nécessaire ; sinon, la croûte géologique de la Terre n’aurait pas été stabilisée. Cet organe est de type lunaire. Réellement, quand l’humanité reçut cet organe lunaire, avec les forces qu’il attira, qui se transformaient sans cesse à l’intérieur de ces individus pourvus de cet organe, elle devint lunaire et aida à stabiliser la croûte géologique de la Terre, mais, à quel prix !…

Après, quand l’Archange Loïsos, Archi physicien-chimiste commun, le Séraphin Loïsos, enleva cet organe à l’humanité, alors les choses avaient changé, mais l’humanité resta avec ces mauvaises conséquences : les cristallisations de l’abominable Organe Kundartigateur restèrent dans les Cinq Cylindres de la Machine.

Ces cristallisations sont l’Ego, ce sont les Mois qui, dans leur ensemble, constituent le moi-même, le soi-même, l’Ego. Cela a causé un très grave préjudice à l’humanité. J’aurais préféré que tout le monde périsse, plutôt que de donner cet abominable organe à cette humanité.

Si au moins ils ne s’étaient pas trompés dans leurs calculs mathématiques ! Mais ils sont allés trop loin : il y a eu une erreur dans leurs calculs mathématiques. L’erreur vint de l’Archange Sakaky et de son très haut cortège ; ils vinrent avec un corps de chair et d’os dans un Vaisseau Cosmique ; ils étudièrent le problème du manque de stabilité de la croûte géologique, et ils considérèrent qu’il était nécessaire de donner cet organe à l’humanité. Car chaque être humain est une machine qui capte certaines énergies, qui les transforme et les retransmet aux couches internes de la Terre. Si on fait une modification dans cette machine, les énergies qui se transforment subissent aussi une modification. Et la modification que subirent ces Énergies fut de type lunaire, ce qui stabilisa la croûte géologique du monde ; mais, lorsque l’Archi physicien Commun Séraphin Ange Loïsos élimina cet Organe Kundartigateur, les conséquences de celui-ci restèrent dans les Cinq Cylindres de la machine.

Et, évidemment, la Conscience (qui, auparavant, pouvait se manifester totalement à travers la vie ordinaire des êtres humains), l’Essence, notre Conscience, resta franchement reléguée au fond, et il se forma une espèce de DOUBLE CONSCIENCE dans les êtres humains : car LA PERSONNALITÉ avec tout son intellect, ses fonctions, ses réactions, sa culture et ce que vous voudrez, forma une CONSCIENCE ARTIFICIELLE, alors que la légitime et VÉRITABLE CONSCIENCE Essentielle resta archivée tout au fond.

De sorte que nous nous retrouvons pourvus d’une double Conscience : une artificielle et une autre qui est la réelle. L’artificielle est celle de la personnalité, la réelle est celle de l’Essence ; mais, l’essentielle est restée, par malheur, reléguée dans l’oubli.

Prenez en compte que dans l’Essence se trouvent les données qui sont nécessaires pour l’Auto-réalisation Intime de l’Être ; dans l’Essence se trouvent les particules de douleur de notre Père qui est en secret, qui, dûment utilisées, peuvent nous permettre d’éveiller notre Conscience ; là, se trouve aussi la Religion, la Sagesse, le Bouddha, c’est tout cela qui se trouve à l’intérieur d’elle. Mais si elle est embouteillée dans les cristallisations de l’abominable Organe Kundartigateur, ces données de la conscience ne peuvent donc pas nous servir d’orientation pour le Chemin Secret. Elles peuvent seulement nous orienter une fois que la Conscience est libérée, sortie, extraite des Mois ; et c’est ce qu’il faut faire : il faut la faire sortir des Mois, pour qu’elle puisse dûment nous orienter.

D. Maître, en raison de cette catastrophe qui va avoir lieu, beaucoup disent par ici que va naître une autre Lune…

M. Bon, ce sont des concepts, des théories, des opinions ; mais il ne va pas y avoir une autre Lune, absolument pas ; mais on s’attend plutôt à ce que cette Lune qui nous illumine tombe un jour sur la Terre… Il ne va pas y avoir une autre Lune pour le moment. Par contre, ce que je veux vous dire, c’est que la Sixième Race naîtra alors sur des terres nouvelles ; car tout cela va maintenant changer, toute cette terre où nous nous tenons, tout cela va être submergé dans l’océan, dans la mer.

De sorte que la RÉVOLUTION DES AXES DE LA TERRE s’approche. C’est, jusqu’à un certain point, une question de mécanique céleste : le Système Solaire fait le tour de la CEINTURE ZODIACALE en 25 968 ans environ, plus des fractions de minutes et de secondes ; il sort d’un point « A » et retourne à un point « A » ; lors du trajet, les axes de la Terre vont naturellement dévier, ils vont devenir verticaux ; les pôles vont dévier lors du trajet. Lorsque le trajet sera terminé, les Pôles deviendront Équateur, et l’Équateur sera transformé en pôle, c’est une question de mécanique, cela peut se démontrer avec un appareil mécanique.

D. Le cataclysme aurait-il été pareil, même si la Race Aryenne avait été une race spirituellement élevée, avec beaucoup d’Hommes ?

M. Le cataclysme aurait été de toute manière le même ; seulement, si la Race Aryenne avait été une race éveillée, si elle s’était auto-réalisée, alors, personne n’aurait péri dans le cataclysme et tous auraient été emmenés dans un lieu sûr.

D. Ce lieu est-il dans la Quatrième Dimension ?

M. Non, il est dans le Monde Physique, en un lieu secret. Je le garde secret pour le moment, pour que les profanes et profanateurs ne s’y rendent pas « et qu’ils ne nous devancent pas et prennent notre place » ; cela serait très grave. Sur ce lieu, nous devons « fermer notre bec ».

Mais c’est une question de mécanique céleste… Toutefois, il y a une chose qui va aider, un autre facteur qui va aider la révolution des axes de la Terre : ce sera la venue de HERCOLUBUS ; Hercolubus est un monde six fois plus grand que Jupiter, et il est déjà en chemin ; il passera par un angle de notre Système Solaire dans peu de temps ; il est déjà visible des astronomes, ils sont en train de l’observer.

D. […]

M. Hercolubus, et celui-ci passera par un angle du Système et il y aura un choc, mais ce ne sera pas un choc physique, mais un choc électromagnétique, il aidera alors à faire bouger la révolution des axes de la Terre, il y contribuera et ce sera catastrophique. Hercolubus a une telle force d’attraction qu’il attirera le feu de l’intérieur de la Terre et partout il y aura des VOLCANS ; donc, le feu de l’intérieur de la Terre explosera de partout, c’est pour cela qu’on parle du « grand incendie », c’est pourquoi on dit que « les Éléments, en brûlant, seront anéantis »… Tout cela sera réduit en cendres, et l’eau, bien sûr, en changeant de lit, avalera les Continents ; c’est clair.

Cette nouvelle catastrophe n’est pas l’unique catastrophe ; auparavant, il y a eu des catastrophes et, dans le futur, il y aura des catastrophes ; c’est normal. La Première Race a eu sa catastrophe, comme l’ont eue la Seconde, la Troisième, la Quatrième et la Cinquième ; viendra la Sixième qui aura aussi sa catastrophe en son temps et à son heure, et enfin, il y aura la Septième qui aura aussi sa catastrophe ; c’est normal, c’est dans la normale. De sorte qu’on s’attend à des événements extraordinaires dans le monde, dans l’Univers, dans le Cosmos. Maintenant, le plus grave, c’est que les « humanoïdes » ne sont pas capables de désintégrer ces cristallisations de l’abominable Organe Kundartigateur ; voilà ce qui est grave. Car, ceux-ci n’étant pas capables de le faire, la Nature devra leur venir en aide, et, en général, l’entrée aux Mondes Infernaux n’a pas d’autre objectif que de désintégrer là-bas les éléments qui emprisonnent l’Essence, de les désintégrer au moyen de la force centrifuge.

Ainsi, l’Essence, après un certain temps, lorsque ces cristallisations de l’abominable Organe Kundartigateur se seront désintégrées à l’intérieur de la terre, l’Essence se retrouvera libre pour ressurgir à la surface ; lorsqu’elle se retrouve libre, elle peut recommencer DE NOUVEAUX PROCESSUS ÉVOLUTIFS qui commencent toujours par le Minéral, se poursuivent par le Végétal, continuent dans l’Animal, pour qu’elle reconquiert l’état d’Humanoïde qu’elle perdit autrefois.

Conclusion : il est très difficile de rencontrer des Hommes véritables, car pour être des Hommes, il est nécessaire d’avoir créé les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être et d’avoir éliminé en totalité l’Ego animal ; si on n’a pas fait cela, on n’est pas un Homme, on est un mammifère rationnel, un « humanoïde intellectuel », un « homoncule intellectif », mais pas un Homme.