Âge

Comme les douze mois d’une année civile, il existe également une année céleste ou zodiacale en douze parties: chaque partie est un Âge ou une Ère de 1 240 années influencé par une constellation du zodiaque.

« Chaque année, le soleil passe entièrement autour du zodiaque et revient à son point de départ – l’équinoxe vernal – et il tombe juste un peu moins chaque année pour faire le cercle complet du ciel dans la période de temps impartie. En conséquence, il franchit l’équateur un peu en arrière du point du signe zodiacal où il avait traversé l’année précédente. Chaque signe du zodiaque est composé de trente degrés et lorsque le soleil perd environ un degré tous les soixante-douze ans, il régresse à travers toute une constellation (ou signe) en 2 160 ans environ, et à travers tout le zodiaque dans environ 25 920 ans. (Les autorités sont en désaccord sur ces chiffres.) Ce mouvement rétrograde est appelé la précession des équinoxes. Cela signifie qu’en environ 25 920 ans, qui constituent une Grande Année Solaire ou Platonicienne, chacune des douze constellations occupe une position à l’équinoxe vernal pendant près de 2160 ans, puis cède la place au signe précédent… La période de 2 160 ans requis pour la régression du soleil à travers l’une des constellations zodiacales est souvent appelé un âge. Selon ce système, l’âge tire son nom du signe par lequel le soleil passe année après année lorsqu’il traverse l’équateur à l’équinoxe vernal. De cet arrangement découlent les termes L’Âge Taurin, L’Âge Aryen, L’Âge des Poissons et L’Âge du Verseau. Pendant ces périodes ou âges, le culte religieux prend la forme du signe céleste approprié – ce que le soleil est censé revêtir en tant que personnalité de la même manière qu’un esprit assume un corps. Ces douze signes sont les joyaux de son cuirasse et sa lumière les illumine les uns après les autres. En examinant ce système, on comprend aisément pourquoi certains symboles religieux ont été adoptés à différents âges de l’histoire de la Terre; pendant les 2 160 années où le soleil était dans la constellation du Taureau, on dit que la Divinité Solaire assuma le corps d’Apis et que le Taureau devint sacré pour Osiris… Au cours de l’Âge des Poissons, le Poisson était le symbole de la divinité et le Dieu Soleil a nourri la multitude avec deux petits poissons… Le Verseau est appelé le signe du Porteur d’Eau, ou l’homme avec une cruche d’eau sur l’épaule mentionné dans le Nouveau Testament. Ceci est parfois représenté comme une figure angélique, soi-disant androgyne, qui verse de l’eau dans une urne ou porte le récipient sur son épaule… Ainsi, le soleil sur son passage contrôle toute forme de culte que l’homme offre à la Déité Suprême. » – Manly P. Hall, Les Enseignements Secrets de Tous les Âges

Afflictions
Âge de Maitreya
Catégories : Glossaire A