Adam

(Hébreu אדם Aleph, Daleth, Mem) Littéralement, « le premier ». Dans la tradition Judéo-Chrétienne, le nom du premier être humain. Le nom Adam a en réalité de nombreuses significations ésotériques inconnues du public. En premier lieu, Adam peut faire référence à différents niveaux de l’Être intérieur, tels qu’Adam Kadmon, l’être humain parfait, par opposition à Adam pécheur ou à une personne terrestre expulsée de l’Eden.

« Chaque esprit [ruach] est appelé Adam [homme], ce qui signifie que seul l’aspect de la lumière de l’esprit qui est enfermé dans le corps est appelé Adam [homme]. Le corps de l’esprit du côté sacré est donc seulement une couverture ; en d’autres termes, l’esprit est l’essence même de l’homme et le corps n’est que son enveloppe. Mais de l’autre côté, c’est le contraire qui s’applique. C’est pourquoi il est écrit: « Tu m’as revêtu de peau et de chair… » (Iyov 10:11). La chair de l’homme n’est qu’un vêtement recouvrant l’essence de l’homme, qui est l’esprit [ruach]. Partout où il est écrit la chair de l’homme, cela suggère que l’essence de l’homme [Adam] est à l’intérieur. La chair n’est qu’un vêtement pour l’homme, un corps pour lui, mais l’essence de l’homme [Adam] est l’aspect de son esprit [ruach]. » – Zohar 1A: 10: 120

« Nous avons appris que l’homme avait des noms à différents stades, Adam (homme), Gever (mâle homme), Enosh (humain), Ish (personne). Le plus grand est Adam, comme il est écrit, « ainsi Elohim créa l’homme (Heb. Adam) à son image » (Beresheet 1:27), et, « car à l’image d’Elohim, il fit l’homme (Heb. Adam) » (Beresheet 9: 6), au lieu d’utiliser Gever, Enosh ou Ish. Rabbi Yehuda dit: dans ce cas, il est écrit « Si un homme (Heb. Adam) d’entre vous apporte une offrande à Hachem » (Vayikra 1: 2). Qui a besoin d’apporter une offrande? Seulement celui qui pèche. » – Zohar 15: 22: 106

Genèse 1:26: « Et Elohim dit: Faisons Adam à notre image, à notre ressemblance: et donnons-leur la domination:

  1. Sur le poisson de la mer (Tattva Apas – Hei – Eau),
  2. Et sur les oiseaux des airs (Tattva Vayu – Vav – Air),
  3. Et sur le bétail et sur toute la terre (Tattva Prittvi – Hei – Terre),
  4. Et sur chaque chose rampante qui rampe sur la terre (où il y a de la vie – Iod – Tattva Tejas – Feu, Serpent.)
Achéron
Adam et Ève
Catégories : Glossaire A