Catégorie: Sexe

Le mot Sanskrit मिथुन Maïthuna est utilisé dans les Tantras Hindous (Écritures ésotériques) pour désigner le sacrement (rituel sacré) de l’union sexuelle entre mari et femme.

Maïthuna ou Mithuna a diverses apparences dans les Écritures:

  • Mithuna: appariés, formant une paire; copulation; le signe zodiacal des Gémeaux dans l’Astrologie Védique, représenté comme un homme et une femme dans une étreinte sexuelle
  • Mithunaya: s’unir sexuellement
  • Mithuni: être unis, en couple ou unis sexuellement

Grâce au Maithuna Tantrique originel, après avoir été préparé psychologiquement et spirituellement et initié par un véritable enseignant (guru), le couple apprend à utiliser leur amour et leurs aspirations spirituelles afin de transformer leurs forces sexuelles naturelles pour purifier le mental, éliminer les défauts psychologiques, et éveiller les pouvoirs latents de la Conscience. L’homme représente Shiva, l’aspect masculin du divin créateur, et la femme représente Shakti, l’aspect féminin et la source du pouvoir de la création.

Cette méthode a été maintenue dans le plus strict secret pendant des milliers d’années afin de la conserver dans sa forme la plus pure et d’empêcher les personnes mal avisées de dévier de l’enseignement l’autrui ou de se faire du mal. Néanmoins, certaines traditions dégénérées (communément appelées traditions de la «main gauche», ou magie noire) interprètent Maithuna ou sexualité sacramentelle en fonction de leur état de dégénérescence, et utilisent ces enseignements sacrés pour justifier leur luxure, leur désir, leurs orgies et d’autres types de déviations du pur et authentique Tantra.

Krishna: «Et je suis la vigueur du fort, dépourvue de luxure et d’attachement. O meilleur des Bharata, je suis sexe non contraire au dharma.» – (Bhagavad Gita 7.11)

Citations sur le Maithuna

«L’étudiant Tantrique doit être doté de pureté, de foi, de dévotion, de dévouement envers le Guru, de calme, d’humilité, de courage, d’amour cosmique, de vérité, de non convoitise et de contentement. L’absence de ces qualités chez le pratiquant signifie un abus flagrant du Shaktisme.

Les rapports sexuelles entre un homme et une femme qui ne lui est pas licite sont un péché. Le Vaidika Dharma est très strict sur ce point. Il interdit non seulement le Maithuna effectif, mais Ashtanga ou l’octuple Maithuna, à savoir Smaranam (y penser), Kirtanam (y parler), Keli (jouer avec des femmes), Prekshanam (faire des yeux chez les femmes), Guhya-bhashanam (parler en privé avec des femmes), Sankalpa (désir ou résolution d’union sexuelle), Adhyavasaya (détermination à son égard), Kriyanishpatti (accomplissement effectif de l’acte sexuel).

Un Tantrique peut avoir une copulation avec sa femme. Il appelle sa femme sa Shakti. L’épouse est une Déesse de la maison, Griha-lakshmi ou Griha-devata, unie à son mari par le Samskara sacramentel du mariage. Elle ne devrait pas être considérée comme un objet de plaisir. Elle est sa partenaire dans la vie (Ardhangini). L’union d’un homme et de sa femme est un véritable rite sacré des Écritures.» – Swami Sivananda, Tantra Yoga

APPRENEZ AU SUJET DE LA SEXUALITÉ SACRÉE

Kundalini Yoga : Les Mystères du Feu

Débloquez le Pouvoir Spirituel Divin à l’intérieur de Vous.

Le Chemin Étroit

La crise mondiale est indéniable, mais il y a une solution.

Le Livre Jaune

La Mère Divine, la Kundalini et les Pouvoirs Spirituels.

Le Mariage Parfait

Le Sexe et la Religion sont une.

Le Mystère de la Fleur d’Or

Découvrez comment votre plus grande puissance créatrice est aussi votre plus grand pouvoir spirituel.

Le Parsifal Dévoilé

La Signification du Chef-d’œuvre de Richard Wagner

Sexologie, Les Bases de l’Endocrinologie et de la Criminologie

Votre imagination façonne votre vie.

Traité d’Alchimie Sexuelle

L’Alchimie réelle est sexuelle.

Qu'est-ce que la Chasteté?
Qu'est-ce que la Magie Sexuelle?
Catégories : Sexe