Esprit synthèse du Chemin Secret (Le Chemin de l’Autoréalisation)

Samaël Aun Weor

Le moment est venu de comprendre, de façon sérieuse, le chemin qui conduit à l’Autoréalisation intime de l’Être. On a beaucoup parlé des trois facteurs de la Révolution de la Conscience : mourir, naître et le sacrifice pour l’humanité. Il convient de comprendre que nous tous, les êtres humains, nous portons en nous une création erronée. Il est nécessaire d’éliminer cette création et d’en faire une nouvelle, parce que c’est ainsi seulement que nous arriverons à obtenir le miracle de notre Christification.

Les vieux alchimistes médiévaux disent expressément qu’il faut éliminer le « Mercure Sec ». Ce à quoi font allusion les vieux sages médiévaux n’est autre que l’ensemble des agrégats psychiques inhumains qui personnifient nos erreurs et que nous portons dans notre psyché à toute heure, à chaque moment. Malheureusement, l’Essence, la Conscience, se trouve embouteillée dans ces éléments inhumains. Lorsque ceux-ci ont été éradiqués de notre psyché, lorsqu’ils se sont désintégrés, alors l’Essence, la Conscience, est libérée et vient l’Éveil. S’il n’en était pas ainsi, la Conscience ne serait pas endormie.

Il est dommage que les êtres humains, par ignorance, qui est le pire des vices, marchent dans les rues avec la Conscience endormie ! L’heure est donc venue de se réveiller ; le « Mercure Sec » doit être éliminé…

De même, on dit qu’il faut éliminer le « Soufre Rouge », le « Soufre arseniqué » ou « Soufre vénéneux » (sages allégories des alchimistes médiévaux !). Le « Soufre arseniqué » ou « vénéneux » de notre corps, n’est autre que le feu animal qui est sous-jacent dans les bas-fonds animaux de cette créature « humanoïde », appelée à tort « homme ».

Sur le chemin de la magie pratique, on dit textuellement que le Feu Astral de la terre est toujours représenté par le Sceau gnostique ; par le serpent à tête de taureau ou à tête de bouc ou à tête de chien. Il n’y a pas de doute que ce Feu Astral de la terre, symbolisé par le serpent à tête de bouc, est une allégorie (claire et spécifique) du feu animal, de l’horrible serpent Python, etc., et il représente toujours la loge noire. Le serpent, symbolisé par une tête de taureau, représente le Verbe, la Parole, la Lumière (les chrétiens savent très bien cela). Le serpent à tête de chien est une allégorie vivante du Mercure de la Philosophie Secrète, au moyen duquel on peut réaliser le Grand Oeuvre.

Il y a, en synthèse, deux serpents ; celui qui monte par l’épine dorsale et celui qui se précipite depuis le coccyx jusqu’aux enfers atomiques. Le premier est la Kundalini, le second est l’abominable organe Kundartigateur ; le Serpent de Bronze qui soignait les Israélites dans le désert, au jour de la création ; et le Serpent Python (à sept têtes) qui rampe dans la boue de la terre et qu’Apollon, irrité, blessa de ses traits.

Ainsi donc, mes chers amis, il y a une double lumière astrale, et je veux que vous portiez toute votre attention sur cela…

L’heure est venue de comprendre que la « lumière arseniquée » de tous les alchimistes médiévaux est le serpent tentateur de l’Éden, l’abominable organe Kundartigateur, la queue des peintures de Satan, la vipère infernale. L’autre, le serpent de bronze, est une sage allégorie de ce que nous devons faire. Cette allégorie se réfère au serpent Kundalini, au Serpent Igné de nos pouvoirs magiques. Mais, cet autre serpent que blesse Apollon est assurément le feu animal.

On peut devenir maître et seigneur du Feu, si on réussit à éliminer (de sa nature intime) le « Soufre arseniqué », le feu infernal. Comment y arriver ? En travaillant dans le Grand Oeuvre du Père.

Michel a le pied posé sur le Dragon. Pour déchiffrer cela, je dirai ; en éliminant les « Mois », les « éléments inhumains », nous parviendrons à transpercer le Dragon pour nous convertir en rois et prêtres pour toujours. Ainsi, tous réunis ici ce soir, nous devons comprendre ce qu’est le Chemin de l’Initiation…

On peut découvrir les agrégats psychiques seulement dans les relations, dans la vie pratique ; dans la rue, à la maison, etc., en demeurant alertes et vigilants comme la vigie en temps de guerre. Cette relation nous permet de découvrir nos agrégats psychiques. Un défaut découvert doit être jugé profondément et ensuite désintégré.

Mais cela est impossible sans compter sur un pouvoir supérieur au mental, car on ne peut jamais éliminer un défaut si ce n’est par ce pouvoir qui réside dans le Sperme Sacré. Ce pouvoir est celui de notre Divine Mère Kundalini, le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques. Elle seule peut désintégrer les erreurs ; en la priant, en la suppliant, en profonde méditation, elle désintègre le défaut que nous avons découvert. Il est nécessaire de mourir, ce n’est que par la mort qu’advient le nouveau. Si le grain ne meurt pas, la plante ne naît pas.

Le moment est venu de comprendre qu’il est nécessaire de créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être, au moyen de l’accomplissement du devoir cosmique. Lorsque nous apprenons à transmuter le Sperme Sacré en énergie créatrice, nous travaillons de fait en accord avec la Philosophie Secrète, et il se trouve qu’avec le Mercure, mes chers frères, nous pouvons créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être. Le Mercure Rouge, fécondé par le Soufre, se cristallisera dans le Corps Astral ; le Mercure, fécondé par le Soufre, se cristallisera dans le Corps Mental, etc.

Ainsi donc, il est nécessaire de transmuter pour former les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être. Lorsque nous aurons réussi, nous recevrons les principes animiques et spirituels. Alors, nous nous convertirons en Hommes véritables, en Hommes réels, car tels que nous sommes, nous ne sommes que des animaux intellectuels, appelés à tort Hommes…

Le sacrifice pour l’humanité : nous ne pouvons pas incarner le Christ Intime sans le sacrifice pour l’humanité, sans le sacrifice pour tous les êtres humains. Il est nécessaire d’amener l’Enseignement dans tous les recoins de la terre. Dans la mesure où nous donnons, on nous donnera. Avec le bâton qui nous sert à mesurer, nous serons mesurés. Travaillez, mes frères, avec les Trois Facteurs de la Révolution de la Conscience, pour vous convertir en Hommes réels, véritables, divins et ineffables.

Voilà la mission que nous sommes en train d’accomplir en enseignant à créer des Hommes véritables, divins, réels. Nous devons coopérer avec cette grande expérimentation.

Paix Invérentielle !