Éminentes manifestations doctrinales (Réponses insolites du Maître n°7)

Samaël Aun Weor

Maître. […] les Lamas assuraient qu’en plus, le corps physique du défunt se réincarnait aussi : il se transformait en poussière et ces atomes se réincarnaient pour former le nouveau corps… La discussion fut donc fabuleuse…

Jésus poursuivit son chemin et vint en Palestine où il accomplit une mission transcendantale. Comme je l’ai déjà dit, le CHRIST COSMIQUE s’exprima vivement à travers lui… Ainsi, sachez une fois pour toutes que le Christ Cosmique vient au monde et s’exprime à travers un Homme dûment préparé chaque fois qu’une nouvelle ère va commencer.

Il est aussi certain, très certain et totalement vrai, qu’il n’est jamais reconnu à son époque, que tous ceux qui viennent à lui le rejettent et qu’il est presque toujours persécuté, crucifié ou empoisonné, etc. Ainsi, il initie toujours chaque nouvelle ère et il s’exprime simplement à travers un Homme dûment préparé.

Disciple. Maître, le Christ Cosmique s’exprime-t-il dans l’Ère du Verseau à travers votre personne, comme Avatar de cette Ère ?

M. Bon, moi, COMME INSTRUMENT, JE PEUX SERVIR DE VÉHICULE et c’est ainsi. Si je ne servais pas de véhicule au CHRIST COSMIQUE, sans nul doute que je ne pourrais pas donner les Enseignements, puisque c’est Lui l’Illuminateur, c’est Lui qui donne la Sagesse, c’est Lui qui a les Connaissances…

D. Mais, vous n’allez pas mourir crucifié ?

M. Eh bien, MAINTENANT TOUT A CHANGÉ. Le passé est le passé. Maintenant, c’est le triomphe des justes, le triomphe de la Lumière sur les Ténèbres qui doit venir (c’est ce qui est écrit dans « l’Apocalypse » de saint Jean).

En tout cas, c’est Lui l’Instructeur. Dans mon cas, je ne suis qu’un simple véhicule ou instrument (de la même manière qu’une ampoule électrique, par exemple, sert d’instrument à l’énergie électrique). Le Christ est une force qui passe à travers l’Homme quand celui-ci est prêt, c’est tout.

D. Comme cela s’est passé à travers Quetzalcoatl, le Christ et les autres ?

M. C’EST ÉVIDENT. C’est une Force, et elle se manifeste à travers n’importe quel Homme dûment préparé.

D. Maître, en quoi consiste cette question de la « transmigration des Âmes » ?

M. LA DOCTRINE DE LA TRANSMIGRATION DES ÂMES, c’est la même chose que la MÉTEMPSYCHOSE de Pythagore : Nous savons très bien que lorsque le cycle de manifestation pour chaque âme s’achève, nous devons descendre aux Mondes Infernaux, c’est évident. Et après, vient la remontée (après la Seconde Mort) pour recommencer l’Évolution qui doit inévitablement commencer par le minéral. C’est cela la Doctrine de la transmigration des Âmes qu’ont rejetée les orgueilleux de toutes les écoles, de toutes les époques, etc.

D. Le Christ Cosmique pourrait-il avoir plusieurs véhicules en même temps ou utilise-t-il uniquement un seul véhicule ?

M. Bon, LE CHRIST COSMIQUE PEUT S’EXPRIMER À TRAVERS DES HOMMES PRÉPARÉS. À l’époque de Jésus, il se manifesta aussi à travers JEAN BAPTISTE, de sorte que Jean était un Christ, autant un Christ que Jésus de Nazareth. C’est pourquoi ils appelaient Jean « Le Christus », ils l’appelaient « Le Christus » en langage ancien… « Christus Jean », « l’Oint »… Jean est parfait, il est une vive incarnation du Christ Cosmique…

D. Quel symbolisme existe-t-il, Maître, dans le fait que les Christs Cosmiques, quand ils ont pris un corps, meurent toujours de la main des hommes ?

M. Bon, ne disons pas « les Christs » parce que le CHRIST EST UNIQUE, le Christ est complètement cosmique, universel, c’est le Logos. Qu’il puisse s’exprimer à travers plusieurs Hommes dûment préparés, c’est aussi très vrai. Qu’il doive s’exprimer, à notre époque, à travers un Homme pour initier l’Ère du Verseau, c’est vrai.

Il est évident qu’à mesure que le temps s’écoule, il se manifestera de plus en plus à travers l’Homme qui initie l’Ère du Verseau, c’est évident. Je dis que c’est au fil du temps que sa manifestation deviendra de plus en plus forte…

D. Il y a quelques instants, vous disiez, Maître, que les véhicules qui ont servi pour les manifestations du Christ Cosmique, à leur époque les gens ne les ont pas suivis, ils ne les ont pas crus. Quelles sont les raisons pour lesquelles, à leur époque, on ne les suit pas et on ne les croit pas ?

M. Parce que, par exemple, l’humanité voudrait voir le Christ apparaître aujourd’hui avec une tunique au milieu de la rue, n’est-ce pas ? Comme à l’époque de l’ancienne Palestine. Et si le Christ apparaissait aujourd’hui, ce ne serait pas de cette manière. On le verrait donc simplement vêtu dans le style de notre époque, n’est-ce pas ? Et alors les gens n’en feraient pas cas…

D. Mais, à son époque, ils n’ont pas fait non plus grand cas du Christ, c’est-à-dire que le christianisme a commencé à prendre de l’ampleur bien des années après la mort de Jésus de Nazareth…

M. Mais, à son époque ils n’en firent pas cas, simplement parce qu’un grand nombre d’entre eux pensait que L’AVATAR ÉTAIT QUELQU’UN D’AUTRE. Ils n’ont jamais cru que c’était lui, et même en Palestine, ils croyaient que l’Avatar était Jean et non Jésus.

D. Et s’est-il passé la même chose avec les autres Christs : Quetzalcoatl, Hermès Trismégiste ? Est-ce que personne ne les a crus à leur époque ?…

M. C’EST AINSI ! Il y a toujours eu une grande partie de l’humanité qui, à son époque, rejette le Christ, parce qu’il se trouve que LE CHRIST EST COMPLÈTEMENT RÉVOLUTIONNAIRE : il se démarque de toutes les normes établies, il n’est pas d’accord avec les préjugés sociaux ou religieux de son époque, il est terriblement rebelle et cela les dérange. Les gens de son époque n’acceptent pas cela, parce que les gens de chaque époque voudraient que le Christ soit conforme à leurs préjugés, à leurs coutumes, à leur fanatisme, etc., mais si quelqu’un vient détruire ce qu’ils chérissent tant, ce qu’ils aiment tant […] ils ne peuvent en aucune manière croire que cette personne est le Christ.

D. Précisément, Maître, vous, comme Avatar de cette Ère du Verseau, quel est votre message de révolution et de rébellion ?

M. En premier lieu, nous nous sommes précisément dressés contre les dogmes établis. NOUS NE SOMMES PAS D’ACCORD AVEC LE DOGME DE L’ÉVOLUTION. NOUS AVONS ENSEIGNÉ LA LOI DE LA TRANSMIGRATION DES ÂMES, telle que le Seigneur Krishna l’a exposée. Nous avons divulgué publiquement, à la lumière du jour, LE GRAND ARCANE.

En d’autres temps, ceux qui divulguaient le Grand Arcane étaient condamnés à la peine de mort : on leur coupait la tête, on leur arrachait le cœur et leurs cendres étaient dispersées aux quatre vents. C’était le cas dans l’Égypte des pharaons.

Nous vous avons aussi enseigné LE CHEMIN DE LA RÉVOLUTION DE LA CONSCIENCE. Dans ce sens, nous nous sommes démarqués de toutes les écoles contemporaines. Voilà notre rébellion, c’est l’aspect révolutionnaire de notre doctrine et il est évident que les gens, les chefs des différentes sectes contemporaines, ne pourraient en aucune manière être d’accord avec nous…

D. Maître, quelle est la raison pour laquelle, auparavant, on ôtait la vie à ceux qui divulguaient le Grand Arcane ?

M. PARCE QUE, COMME C’EST LA CLÉ DU POUVOIR, celle qui donne le « Sceptre » aux « Rois », ON VOULAIT TOUJOURS LA GARDER EN SECRET. On ne souhaitait nullement que tous les gens atteignent la « Seigneurie ». Il est clair que la « Seigneurie » était pour le « petit nombre », non pas pour le « grand nombre ». Et c’est pourquoi le secret était gardé dans le secret des Temples. Nous, nous avons brisé tout cela et nous avons remis publiquement le Grand Arcane à la lumière du jour, dans des livres imprimés et dans la rue… Cela, les gens réactionnaires ne nous le pardonneront jamais…

D. Maître, avec la pratique du Grand Arcane… On acquiert le Sceptre pas seulement avec la pratique du Grand Arcane, mais on doit y ajouter une autre action, qui est la destruction de l’Ego, n’est-ce pas ?

M. OUI, MAIS LE FONDEMENT EST précisément LE GRAND ARCANE, parce que nous pouvons aussi utiliser le pouvoir érotique sexuel pour l’élimination du moi-même, du soi-même, et ceci a déjà été dit. Ainsi, dans le Grand Arcane se trouve la clé de tous les pouvoirs, la clef des Mystères de la Vie et de la Mort…

D. Une chose conduit-elle à l’autre ?

M. C’est évident. CE N’EST PAS SANS RAISON QUE SAINT PIERRE A DEUX CLEFS. Les deux clefs de Pierre nous invitent à la réflexion… « Solve et Coagula » disent les Alchimistes médiévaux : DISSOLVEZ ET COAGULEZ. Dissolvez les éléments inhumains qui forment l’Ego et coagulez l’Hydrogène Sexuel SI-12 sous la forme des Corps Existentiels Supérieurs de l’Être, pour incarner l’Être et nous transformer en Hommes véritables.

L’autre partie ? LE SACRIFICE POUR L’HUMANITÉ : lever la torche bien haut pour éclairer le chemin des autres. Si nous travaillons avec les trois véritables Facteurs de la Révolution de la Conscience, nous nous transformons en Hommes véritables, nous saisissons le Sceptre de pouvoir dans notre main droite, c’est tout.

D. Concernant ce phénomène que vous appelez « Solioonensius », avec l’arrivée de la Troisième Guerre Mondiale (qui sera inévitable), je me demande s’il y aura une opportunité pour profiter de ces vibrations et travailler sur la dissolution de l’Ego ?

M. C’EST AINSI ! Il ne fait aucun doute que le nouveau Solioonensius s’approche. On n’a pas encore réussi à faire un tableau périodique des Solioonensius (cela appartient aux calculs les plus secrets), mais il est évident que la Troisième Guerre Mondiale peut éclater lors d’un prochain Solioonensius…

Mais IL Y A D’AUTRES FACTEURS QUI INFLUENCENT AUSSI résolument LA VIE DES PEUPLES. Je veux maintenant me référer, de manière emphatique, à cette COMÈTE qui vient de faire irruption dans notre système solaire.

D. Kouhutek !

M. Si un corps étranger, par exemple, pénétrait dans notre organisme, qu’arriverait-il ? Quelque chose de mauvais, c’est évident, n’est-ce pas ? (Il y a eu des cas où, par exemple, les chirurgiens ont oublié leurs ciseaux, ils les ont laissés dans le corps d’une personne et il est clair que cette personne a été sur le point de mourir ou qu’elle est morte ou qu’elle a dû être opérée à nouveau). N’importe quel corps étranger introduit dans notre corps physique provoque des désordres. Une simple épine qui rentre dans notre chair provoque un petit abcès, n’est-ce pas ? ELLE PROVOQUE UN DÉSORDRE…

Or, le système solaire est un organisme vivant (vu de loin, il ressemble à un homme qui marche à travers l’espace infini)… Une comète gigantesque qui, dans les prochains jours, deviendra très visible dans l’espace (nous sommes le 29 décembre, n’est-ce pas ? Et on dit qu’elle sera plus visible en janvier) est apparue dans le système solaire et elle doit produire un résultat dans le corps du système solaire : un résultat néfaste inévitablement, parce que nous n’avons jamais vu qu’un corps étranger introduit dans un organisme humain produise des aspects bénéfiques pour celui-ci. De même, donc, si quelque chose s’introduit dans le système solaire (qui est un organisme), ce quelque chose doit produire un désordre.

J’ai cru comprendre que ce désordre peut être très grave, spécifiquement pour la planète Terre. Les radiations que va laisser cette comète vont amener un grand désordre sur la planète terre. Elles peuvent même précipiter la Troisième Guerre Mondiale.

Ainsi donc, il ne serait pas étrange que, lors des prochains jours, des événements insolites se produisent, parce qu’un corps étranger est apparu dans notre système solaire… La comète va repartir, oui, elle doit repartir, mais ses radiations feront du tort, elle va amener des désastres et même, je le répète, la possibilité d’une Troisième Guerre Mondiale ou, pour le moins, des révolutions sanglantes de toutes parts, c’est évident…

D. Explication du calendrier aztèque par le Maître Samael Aun Weor…

M. Bon, c’est avec le plus grand plaisir que je vais donner une explication sommaire du CALENDRIER AZTÈQUE ou Pierre du Soleil, et je dis sommaire, parce qu’étudier à fond cette Pierre sacrée revient à rentrer dans le système tri décimal puisqu’elle repose sur le nombre 13, sur les 13 CIEUX, sur les 13 MONDES dont nous ont parlé les kabbalistes hébraïques, etc.

Je vais seulement donner une explication sommaire sur les points centraux de cette Pierre : au centre, nous voyons TONATIUH, avec sa langue triangulaire de feu. Ce Tonatiuh est, disons, le Verbe, la Parole, le Logos, l’Armée de la Voix, l’Armée des Élohim qui, à l’aube de la vie, ont fécondé la Matière Chaotique pour que surgisse la vie…

Ensuite, nous voyons QUATRE CARRÉS, et ceci est assez important. Ils font évidemment référence aux quatre races précédentes : la PREMIÈRE fut la RACE POLAIRE (une race de type protoplasmique dirions-nous), et son allégorie se trouve ici, dans le carré de gauche, dans la partie supérieure.

[Le Maître, qui est placé à côté de l’image du calendrier, voit la première race dans le carré supérieur gauche, mais si on regarde le calendrier de face, elle se trouve dans la partie supérieure droite].

Si on l’observe minutieusement, on peut parfaitement voir, dans les mâchoires, quelques dents félines terribles, des yeux, etc., propres au tigre. C’est pourquoi on dit que la première race fut DÉVORÉE PAR LES TIGRES.

Le Tigre, bien sûr, représente ou SYMBOLISE LE LUCIFER-NAHUA. Ce Lucifer-Nahua est, à proprement parler, le Tigre des Aztèques. Lucifer-Nahua est le Faiseur de Lumière, c’est la réflexion du Logos à l’intérieur de nous-mêmes et pour notre bien.

Au début, ce Lucifer-Nahua, ce Tigre, était donc resplendissant, lumineux, sublime, c’était l’Archange de lumière en chacun de nous, parce que, comme je l’ai déjà dit, c’est au fond notre propre Être, la première projection de notre Logoï intérieur.

Bien plus tard, quand nous sommes tombés dans la génération animale, Lucifer-Nahua est évidemment aussi tombé et il s’est converti en le célèbre Diable dont nous parlent les religions : l’ombre noire et tentatrice qui crache un feu sinistre et négatif par la queue.

Nous devons DISSOUDRE L’EGO pour que le Lucifer-Nahua resplendisse à nouveau, c’est-à-dire que nous avons besoin de CONVERTIR LE DIABLE EN LUCIFER. Il doit occuper de nouveau le poste qu’il avait, il doit redevenir un Kumara et ce n’est possible qu’en dissolvant le moi-même, le soi-même, n’est-ce pas ?

Il a des pouvoirs terribles, effrayants, terriblement divins. Malheureusement, il ne peut rien faire parce qu’actuellement, il n’est rien d’autre qu’une ombre noire et tentatrice. Mais si nous dissolvons l’Ego, il redevient lumineux et resplendissant, il reconquiert ses pouvoirs et entre en action. Alors, nous fusionnons avec lui. Notre Esprit intime, nos Principes animiques faisant partie de lui, deviendra une chose différente de ce qu’ils sont. NOUS NOUS TRANSFORMERONS EN ARCHANGES véritables, réels, en créatures merveilleuses, en créatures divines excellentes, et notre propre Lucifer-Nahua nous récompensera AVEC LES POUVOIRS extraordinaires de L’ADEPTE : l’Élixir de Longue Vie, la Médecine Universelle, etc.

Chez les Aztèques, je le répète, il était représenté par le Tigre et par les CAVALIERS TIGRES, c’est-à-dire ceux qui étaient en train de lutter pour la dissolution du moi-même, du soi-même, ceux qui voulaient, disons, libérer leur PROMÉTHÉE enchaîné, pour que le miracle de la transformation se réalise en eux.

Bien, nous voyons donc, sur le côté droit de ce carré, le célèbre « simien » (je dis « simien » parce que c’est ainsi que nous appelons les singes ici, n’est-ce pas ?). On dit que « LES FILS DU DEUXIÈME SOLEIL (c’est-à-dire les fils de la deuxième race, les gens de la seconde race) se transformèrent en singes », en « simiens ». Cela renferme de grands mystères…

La seconde race fut les HYPERBORÉENS qui vécurent sur la calotte du pôle Nord. Pas sur le pôle proprement dit, comme ceux de la première race, mais sur le fer à cheval qui entoure la calotte polaire : l’Angleterre, la Sibérie et tous les pays nordiques, les terres où vivent aujourd’hui les Esquimaux. Il est clair qu’à cette époque, le pôle était situé dans la zone équatoriale…

Quand on nous dit que « Les Fils du Deuxième Soleil se convertirent en singes », il faut savoir comprendre cela, parce que réellement, dans la deuxième race, il y eût des merveilles extraordinaires. Les premières chutes, les premières dégénérescences, etc., eurent lieu là, dans la deuxième race. Une multitude d’êtres humains tombèrent véritablement. Bien que l’on dise souvent que c’est dans la troisième, non ! À la fin de la deuxième, il y eut déjà des chutes. Il y eut déjà quelques erreurs extrêmement graves : des chutes qui se produisirent dans le temps et au fil du temps.

Et je vous dis, des monstruosités (comme les cite la Maîtresse Blavatsky dans son livre sur « L’Anthropogenèse »), des monstruosités, des anomalies : des créatures, disons, de type étrange et bizarre : par exemple, des oiseaux à deux têtes, des hommes à deux têtes, avec des ailes et des pattes, des pattes de chèvre, etc. On vit alors des aberrations de la Nature. On peut dire que c’est à cette époque que commencèrent aussi à apparaître les célèbres singes ou « simiens ».

Mais on parle ensuite du TROISIÈME SOLEIL. On dit que « Les FILS DU TROISIÈME SOLEIL se convertirent en oiseaux » et il faut savoir comprendre cela (« en oiseaux »). Évidemment, les « oiseaux » signalent ou personnifient clairement le continent LÉMURE. Réellement, les Lémures eurent donc des pouvoirs extraordinaires…

Il existe encore une petite race de Lémures dégénérés sous la forme de Lilliputiens. Certains ont une taille de 10, 15 et 20 cm. En Bolivie, ce type de tribus était connu : ils ont laissé un petit village, dans un lieu de Bolivie, qui étonne encore tous les gens. Les tribus de cet endroit ne laissent pas les gens communs, ordinaires, s’approcher de ce petit village. C’est un petit village avec des petites maisons qui ressemblent à des maisons de poupées, avec des petites collines artificielles… Eh bien, c’est là qu’a vécu cette race de Lilliputiens. Ils ont mis leur corps dans la quatrième dimension et sont partis à travers l’espace, c’est-à-dire qu’ils se sont proprement convertis en oiseaux et cela est une terrible réalité…

Ici, nous voyons le dessin qui représente les oiseaux, avec leurs plumes et leur style, un dessin allégorique… parce que les oiseaux ne sont pas tous semblables. Ces pointes ici, avec leurs points, représentent les plumes, n’est-ce pas ? Il y a là la tête, et ceci, et la face… et le cou… et la hanche… et ici la queue… En fait, la Lémurie disparut dans de grands tremblements de terre…

Les FILS DU QUATRIÈME SOLEIL se convertirent en poissons : c’étaient les ATLANTES. Ils sont représentés par le quatrième carré (à droite) [maintenant, le Maître regarde le calendrier de face]. Ils se convertirent donc en POISSONS. Pourquoi ? Parce qu’ils furent engloutis par les eaux, ils furent dévorés par les éléments, ils furent engloutis par les eaux de l’Océan Atlantique…

Ainsi, la première race fut dévorée par les Tigres de la Sagesse, c’est-à-dire que c’étaient des Êtres sages qui n’ont pas eu à subir de cataclysmes puisque le continent du pôle Nord existe encore bien qu’il soit recouvert par d’épais glaciers. La seconde race (les Hyperboréens) fut rasée par les vents, par de forts ouragans. La troisième race (celle des Lémures) a péri par un Soleil de pluie de feu et de grands tremblements de terre. La quatrième race (celle des Atlantes) a péri noyée par les eaux…

D. Le Déluge Universel ?

M. Le Déluge Universel… Nous sommes actuellement dans la CINQUIÈME RACE. Nous, les Fils de la cinquième race, nous sommes les FILS DU CINQUIÈME SOLEIL et nous périrons. Les Aztèques ont écrit : ils mourront « par le feu et les tremblements de terre »…

Les Fils du Premier Soleil furent dévorés par les Tigres. Les Fils du Deuxième Soleil (les Hyperboréens) furent rasés par de forts ouragans. Les Fils du Troisième Soleil (les Lémures) périrent par de forts tremblements de terre et un Soleil de pluie de feu. Les Fils du Quatrième Soleil (les Atlantes) périrent avalés par les eaux (à l’époque du Déluge), mais nous, « Les Fils du Cinquième Soleil, nous périrons par le feu et les tremblements de terre »… C’est ce qui est écrit par la Sagesse aztèque et cela s’accomplira en tous points…

Le Logos est au centre, car c’est lui qui régit véritablement tout ce grand Univers. Il est ce qui est, ce qui a toujours été et ce qui toujours sera.

Quant aux autres détails, tu les trouveras parfaitement indiqués ici, dans l’illustration qui est au dos. À présent, je me limite seulement à ces quatre carrés, parce que tout le reste est là, détaillé de manière chronologique…

D. […] Message de Noël, vous dites que les avares et les gaspilleurs vont à l’Enfer de Jupiter, c’est-à-dire à la Sixième Sphère… Maître, je voudrais que vous puissiez nous préciser où se termine la générosité et où commence le gaspillage ?

M. Bon, la générosité et le gaspillage sont réellement deux aspects d’une même chose, n’est-ce pas ? Il faut savoir administrer les biens de la Terre en accord avec la Loi de la Balance. LE GASPILLAGE COMMENCE LÀ OÙ COMMENCE LE DÉSÉQUILIBRE DE LA BALANCE. Quand la générosité est parfaitement équilibrée, tout est en harmonie, mais la générosité se transforme en gaspillage lorsque le fil de la balance s’incline contre nous.

Il y a du gaspillage, par exemple, chez l’individu qui gaspille l’argent stupidement, en le donnant ici et là, sans rime ni raison, ni ordre d’aucune sorte, n’est-ce pas ? Il y a gaspillage chez l’individu qui, voulant montrer son luxe, sa puissance, son pouvoir, gaspille l’argent en vanités, en objets et en maisons, en stupidités, en vanités de toutes sortes, n’est-ce pas ? C’est cela le gaspillage.

Un individu, par exemple, qui aime s’exhiber et qui dépense l’argent dans ce but, là il y a du gaspillage… C’est-à-dire que DÉPENSER EST CORRECT, mais DÉPENSER INUTILEMENT, C’EST DU GASPILLAGE… Et avec cela, j’ai tout expliqué.

D. Auriez-vous la gentillesse de nous expliquer mot à mot ce que signifie cette Loi du Trogo Auto-Egocratique Cosmique Commun ?

M. Avec le plus grand plaisir. Le mot « TROGO », le terme l’explique déjà par lui-même, n’est-ce pas ? Il se relie à la question alimentaire. « AUTO » ou « TROGO AUTO » est en relation avec soi-même : la manière dont on mange, la manière dont on consomme, etc. C’est la Loi qui régit cela. « EGO » est, bien sûr, en relation avec la question égoïque ou personnelle. « EGOCRATIQUE » et « COSMIQUE » : il s’agit là d’une Loi Cosmique. Et « COMMUN » parce que c’est plus commun que… que quoi ? Que la pluie, que le soleil, que tout…

Or, cette Loi de l’Éternel Trogo Auto-Egocratique Cosmique Commun se cristallise dans notre monde précisément en accord avec l’eau ; s’il n’y a pas d’eau, elle ne se cristallise pas. Si nous étions toute l’eau de la Terre, s’il n’y avait pas d’eau sur la face de la Terre, alors cette loi ne pourrait pas agir, elle ne pourrait pas se cristalliser sur notre planète Terre et nous mourrions tous de faim.

Ainsi, la Loi de l’Éternel Trogo Auto-Egocratique Cosmique Commun a deux facteurs : le premier, MANGER, et le deuxième, ÊTRE MANGÉ. Le grand poisson mangera toujours le petit, c’est évident. Le pauvre lapin se met à manger et le tigre n’est jamais loin, pour voir s’il en fait son déjeuner, c’est la Loi.

L’alimentation réciproque entre les mondes existe aussi : nous savons bien qu’à l’intérieur de la Terre, par exemple, les métaux se nourrissent les uns les autres, mais ensuite, la vibration générale, collective, totale, vole à travers l’espace et elle est transmise au cœur planétaire des autres mondes. Alors, les métaux des autres mondes se nourrissent des radiations que notre monde émet, et ces mondes répondent, à leur tour, en nourrissant le nôtre. Ainsi, les mondes se nourrissent les uns les autres et l’équilibre de tout le système solaire repose sur cette alimentation commune ou alimentation réciproque planétaire.

À l’origine, cette Loi provient du SAINT OKIDANOCK (Omniprésent, Omnipénétrant, Omniscient). Le Saint Okidanock est ce Rayon qui nous unit au Soleil Sacré Absolu, que chacun de nous porte en lui-même et à l’intérieur de lui-même, ici et maintenant…

Pour se manifester, ce Rayon se dédouble en les trois Facteurs Principaux de l’Univers, en les Trois Forces Primaires de la Création. Ces Trois Facteurs ou trois Rayons principaux de la création sont : le premier, la SAINTE AFFIRMATION, le deuxième, la SAINTE NÉGATION, et le troisième, la SAINTE CONCILIATION. Sans ces trois facteurs, le Saint Okidanock (omniprésent, omnipénétrant, omniscient) ne pourrait créer.

À présent, pensons à la totalité du Saint Okidanock émanant du Soleil Sacré Absolu […] à l’aube de la vie, il est intégré à notre monde, mais non emprisonné dans notre monde. Pour pouvoir créer des mondes, le Saint Okidanock doit se dédoubler en les trois Forces primaires de la Nature : la Sainte Affirmation, la Sainte Négation, la Sainte Conciliation.

Durant la manifestation, les trois Forces travaillent de manière autonome et indépendante, mais elles sont toujours unies, d’une certaine manière, au Saint Okidanock. Une fois la manifestation terminée, les trois Forces réintègrent le Saint Okidanock et celui-ci retourne alors au Soleil Sacré Absolu.

Bon, il est donc nécessaire de savoir que la Loi de l’Éternel Trogo Auto-Egocratique Cosmique Commun provient originellement du Saint Okidanock. Il est donc absurde de porter atteinte à cette grande Loi.

Les végétariens commettent donc l’erreur de vouloir violer la Loi de l’Éternel Trogo Auto-Egocratique Cosmique Commun et le résultat est l’échec. On a beau être végétarien, à l’heure de la mort, les vers nous mangent et c’est ainsi que s’accomplit la Loi de l’Éternel Trogo Auto-Egocratique Cosmique Commun.

Je considère que l’on a besoin d’au moins 25 % DE VIANDE DANS NOTRE ALIMENTATION si nous ne voulons pas tomber malades et mourir avant l’heure. « La loi est la loi et la loi s’accomplit », coûte que coûte…

D. Maître, vous dites, dans votre œuvre, que les gens railleurs vont aussi dans l’Enfer de Mars, dans la Cinquième Sphère. Concernant les gens railleurs, quelles sont précisément les personnes qui possèdent ce péché ?

M. En tout cas, je veux dire tout à fait clairement que quand je parle des colériques ou des gens railleurs et tout cela, JE ME RÉFÈRE EXPLICITEMENT À LA COLÈRE ou À LA FUREUR. Il est clair que les individus colériques, furieux, ou même ceux qui ont, disons, une colère très subtile, vont évidemment tous finir dans le cinquième cercle dantesque…

D. Maître, dites-moi combien de fois par jour peut-on pratiquer le Grand Arcane et qu’est-ce qu’on appelle la « Pause Magnétique » ?

M. Bon, on doit pratiquer UNE SEULE FOIS PAR JOUR. Ce n’est pas bien de pratiquer le grand Arcane dans la journée, ON DOIT LE PRATIQUER LA NUIT, car avec le grand Arcane, nous voulons créer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être et il est évident que les créations se font toujours dans l’obscurité, dans les ténèbres.

Observez, par exemple, la créature dans le ventre maternel. Elle a donc été… ou elle doit être conçue dans les ténèbres. La conception se réalise dans l’obscurité, grâce à la disposition des organes sexuels de l’homme et de la femme. Si nous exposons les œufs d’une poule aux rayons du soleil pour qu’elle les couve sans aucune protection, eh bien, ils n’écloront pas, et si un petit poussin arrive à sortir, il naîtra malade, chétif et il mourra.

Ainsi donc, il est absurde de pratiquer le grand Arcane dans la journée. Il est évident que cette pratique doit se faire la nuit, parce que l’alchimiste travaille dans le silence et dans la supra obscurité, jamais à la lumière du soleil, car les rayons du soleil détruisent toute création et cela a été démontré. ON PRATIQUE UNE SEULE FOIS ET DURANT LA NUIT, non durant le jour.

Quant à la PAUSE MAGNÉTIQUE CRÉATRICE, c’est même une nécessité, puisqu’il est clair qu’il faut que les Forces se recentrent de temps en temps pour pouvoir continuer l’Œuvre. De plus, l’usage excessif de cette pratique amène, à la longue, de l’ennui, c’est, disons, un échange trop écrasant de forces magnétiques et électriques. Il est nécessaire que de temps à autre il y ait une pause. Celle-ci est constructive, bénéfique pour l’organisme. Donc, elle est conseillée.

D. Dans votre œuvre, vous nous dites que les personnes qui commettent un péché contre nature vont dans le Septième Enfer de Saturne. Parmi ceux qui vont là-bas se trouvent ceux qui greffent les plantes ou ceux qui font des inséminations artificielles. Pourriez-vous nous expliquer expressément pourquoi ceux qui réalisent des greffes vont dans le Septième Enfer de Saturne ?

M. Précisément PARCE QU’ILS ADULTÈRENT LES ÉLÉMENTS DE LA TERRE. Tenez compte du fait que Saturne, de même que la Constellation du Capricorne, est en relation avec l’élément Terre. Ainsi, chaque plante (de laquelle nous extrayons nos aliments) se trouve évidemment dans les conditions naturelles de capter les forces de tout le Mégalocosmos. Mais quand une plante est greffée, elle subit, en fait, dans sa constitution intime et biochimique, une altération. Alors, elle devient, en fait, incapable de capter les forces infinies du Mégalocosmos.

Ne pouvant pas les capter convenablement, elle assimilera alors des forces d’un ordre inférieur dont le résultat reste dans le fond vital des cellules, des atomes, des molécules, des éléments que nous utilisons pour nourrir notre corps.

Ainsi, ces forces vitales intimes altérées ne pourront évidemment plus établir de l’harmonie dans notre corps. Au contraire, elles seront source de disgrâces inharmonieuses. Ainsi, l’altération ou adultération des éléments dont l’homme a besoin pour se nourrir est l’un des crimes les plus grands commis contre la Nature. Ces délits sont en […] donc dûment châtiés dans la sphère submergée de Saturne, dans le septième cercle dantesque, c’est tout.

D. Maître, quand une personne n’a pas encore complété le cycle des 108 incarnations (108 opportunités qui lui sont donc données) et qu’elle désincarne, où va-t-elle généralement ?

M. Quand une personne n’a pas encore complété ses 108 vies, il est évident qu’après la mort, ELLE VIT DANS LE MONDE MOLÉCULAIRE. Là-bas, elle attend tranquillement l’heure, le moment de son retour, c’est évident. Elle doit indubitablement retourner. Or, ce qui retourne, ce n’est pas la personnalité, puisque celle-ci se forme durant les sept premières années de l’enfance et qu’elle est détruite à l’heure de la mort, qu’elle se désintègre au cimetière, ce qui retourne, je le répète, c’est l’Ego, le moi, le moi-même, le soi-même. Mais il doit retourner à un moment précis, au moment adéquat, en accord avec la Loi du Karma. Alors, de toute façon, l’éternité avale le défunt pour ensuite le vomir, le jeter dehors, le lancer à nouveau dans ce monde physique.

Mais quand les 108 existences sont accomplies, alors tout retour est impossible. Dès lors, nous restons exclusivement soumis à la Loi de la Transmigration des Âmes (cette loi a été mentionnée par le seigneur Krishna, en Inde, mille ans avant Jésus-Christ) : elle implique la descente involutive dans les entrailles de notre monde, jusqu’à atteindre la Seconde Mort dont nous parlent « l’Apocalypse » de saint Jean et notre Seigneur le Christ dans ses Évangiles.

Une fois que la désintégration de la totalité de l’Ego est terminée dans le neuvième cercle dantesque, il est évident que l’Essence resurgit, qu’elle sort à la surface, à la lumière du soleil, pour recommencer un nouveau processus évolutif qui devra commencer par le règne minéral, continuer dans le végétal, poursuivre dans l’animal, jusqu’à reconquérir l’état d’humanoïde qu’elle avait autrefois perdu…

D. Maître, quand le désincarné se trouve dans cet état moléculaire, est-il conscient ou ne l’est-il pas ?

M. S’il n’a pas réussi à être conscient maintenant, pourquoi devrait-il l’être après la vie ou après la mort ? Dans les mondes internes, dans la région moléculaire, on emmène ce que l’on a conquis. Si on n’est pas devenu conscient ici, pourquoi devrait-on l’être après la mort ?

Le désincarné vit généralement comme un somnambule dans la région moléculaire, IL N’EST PAS CONSCIENT. La plupart des gens, en général, ne savent ni comment ils naissent, ni comment ils meurent. Ils meurent sans savoir à quelle heure et ils naissent sans savoir pourquoi, ni à quel moment. Du berceau jusqu’à la tombe, les gens marchent avec un bandeau sur les yeux. Les désincarnés normaux, communs, ordinaires, sont des êtres inconscients : ils vivent dans les mondes internes, dans la région moléculaire, avec la Conscience endormie, ils marchent en dormant, ils ressemblent à des somnambules, c’est tout. À un moment quelconque, ils reviennent sans savoir comment, ni pourquoi. Leur vie est ainsi, leur mort est ainsi, tout est ainsi…

D. Maître, quels avantages a un être qui est conscient au moment de désincarner, comparé à celui qui ne l’est pas ?

M. Eh bien, l’avantage de pouvoir choisir sa matrice (la matrice dans laquelle il doit pénétrer avant de naître, n’est-ce pas ?), l’avantage de « fermer la matrice », s’il veut, pour ne pas revenir, l’avantage de choisir le milieu le plus adéquat. Par contre, celui qui est endormi n’a aucun de ces avantages, il naît automatiquement, de même qu’il meurt…

D. Et celui qui « ferme des matrices », Maître, cela signifie-t-il qu’il peut choisir de ne pas continuer à s’incarner ?

M. Bon, il y a des gens qui n’ont pas envie de revenir, n’est-ce pas ? Et qui ne peuvent pas non plus devenir des Maîtres. Ici, dans le monde physique, ils décident donc de dissoudre l’Ego et, même s’ils n’y parviennent pas totalement, ils poursuivent ce travail après leur mort. Les personnes de ce type peuvent donc ne pas revenir.

J’ai connu un prince, un ami sur la terre antique d’Égypte (le pays des pharaons) qui avait décidé de ne pas revenir et, durant sa vie, il s’employa à dissoudre l’Ego (je ne veux pas dire qu’il l’ait dissous totalement, mais en grande partie).

Après sa désincarnation, les prêtres l’aidèrent beaucoup. Alors, une fois mort, dans la région moléculaire (dans « l’Amenti », comme diraient les Égyptiens), les prêtres lui faisaient parvenir le souvenir de ses désirs. Ils lui disaient : « Ne reviens pas, ne reviens pas ! Éloigne-toi, éloigne-toi ! ». Cette voix arrivait à lui et il l’écoutait. Il fut alors soumis à certaines épreuves : avant tout, après avoir révisé la vie qu’il venait de passer, deux petits génies (l’un avec des pierres blanches et l’autre avec des pierres noires) firent un décompte de son karma…

Les pierres blanches représentaient ses bonnes œuvres, les petites pierres noires ses mauvaises œuvres, et il n’est pas superflu de vous dire que ces petits génies étaient deux parties de son Être (que tout le monde possède). Après tout cela, l’ouragan du Karma résonna dans toute l’atmosphère profonde de l’Amenti, mais il resta serein… Des tempêtes intérieures furent provoquées dans le Cosmos, mais il resta serein, tranquille. Les prêtres l’aidaient en lui disant : « Éloigne-toi, éloigne-toi ! »…

Le Père-Mère particulier, individuel, c’est-à-dire son Père qui est en secret et sa Divine Mère, unis, prirent de terribles formes pour le mettre à l’épreuve, pour voir s’il revenait, mais il resta serein, il ne revint pas…

Diverses matrices voulurent l’attirer, mais il ne se laissa attirer par aucune matrice. « Il ferma la matrice », il resta à l’état conscient, immergé dans le Vide Illuminateur, sans se laisser attirer vers aucune matrice, et les prêtres lui faisaient parvenir leurs recommandations : « Ne viens pas ! »…

À la fin, il fut admis dans un « PARADIS », dans les mondes supérieurs, dans la région moléculaire régie par un Deva. Et là-bas, il poursuivit son travail de dissolution du Moi. La Divine Mère Kundalini lutta avec lui, l’aidant à dissoudre l’Ego, le moi-même, le soi-même…

À la fin, il réussit à dissoudre les éléments inhumains et il se transforma alors en une belle créature : il ressemblait à une petite fille très belle, à une beauté, là-bas, dans les Mondes Internes…

Plus tard, il traversa d’autres phases de la Connaissance plus élevées et, à la fin, une fois totalement dépourvu d’Ego, il s’immergea dans l’Océan de la Grande Réalité, dans l’Océan de la Vie Libre en son mouvement. Non pas comme un Maître de la Fraternité Universelle Blanche, ni rien de ce style, non, mais plutôt comme un BOUDDHA ÉLÉMENTAL. Il prit l’aspect d’une ravissante petite fille ineffable et il vit dans ces régions dans un état de bonheur incomparable…

Il peut continuer à vivre dans ces régions pour toujours, mais s’il souhaitait revenir, il pourrait le faire dans la future sixième race racine, pour fouler le sentier de l’Autoréalisation Intime de l’Être. Mais s’il ne souhaite pas s’autoréaliser, s’il ne veut pas atteindre la Maîtrise, il s’immergera pour toujours dans l’Océan de la Grande Réalité, en tant qu’élémental bouddhique, rempli de félicité, et c’est tout.

D. Maître, vous nous dites que la Mère Kundalini l’a aidé alors qu’il était désincarné. Les êtres désincarnés travaillent-ils aussi dans la Neuvième Sphère ?

M. Aussi, mais, à cet instant, je ne fais pas allusion aux pratiques de magie sexuelle. Je me réfère de manière emphatique, claire et précise, au fait qu’elle l’a aidé à la dissolution des éléments inhumains : que ce soit à travers la compréhension ou que ce soit avec son pouvoir sacré. Ce qui est certain, c’est qu’il a été libéré de l’Ego et qu’il s’est immergé au sein de la Grande Réalité.

De nombreuses âmes du peuple aztèque ont fait de même. Certaines vivent dans le PARADIS DE TLALOC, dans la RÉGION DE LA GRANDE CONCENTRATION ou de la SUPRÊME FÉLICITÉ ou dans celle des CHEVEUX LONGS ou dans le MONDE DE MAITREYA, etc., bien qu’elles n’aient pas atteint la maîtrise. Mais il est certain que beaucoup d’âmes de cette période ont fait cette opération : elles ont reporté l’Autoréalisation pour la sixième race racine…

Évidemment, ceux qui ne peuvent pas s’autoréaliser maintenant, mais qui s’immergent au sein de la Grande Réalité, sont libres de pouvoir retourner dans la sixième race racine et, s’ils le désirent, ils peuvent s’autoréaliser dans un Âge d’Or.

D. Maître, comment pratique-t-on la magie sexuelle dans d’autres dimensions ?

M. Bon, normalement, la magie sexuelle se pratique avec un corps physique, n’est-ce pas ? Il arrive aussi que certains souhaitent pratiquer la magie sexuelle sans corps physique. Par exemple, il y a quelques Lamas, au Tibet, qui pratiquent, non pas avec des femmes de chair et d’os, mais qui se marient avec certaines Déesses féminines des mondes supérieurs de Conscience Cosmique et ils pratiquent avec elles la magie sexuelle dans les mondes supérieurs. Et ces Lamas disent « qu’ils préfèrent réaliser ce type de pratique avec des femmes qui ne sont pas en chair et en os »… parce qu’ils ne veulent rien savoir de celles en chair et en os…

D. […]

M. Probablement, à cause de leur manière de penser. Bien sûr, tout est possible. Je ne nie pas qu’il existe la possibilité de réaliser de telles pratiques avec des Déesses, hors du corps physique, n’est-ce pas ? Mais nous, nous devons marcher sur le sentier de la pratique concrète.

Les gens communs, ordinaires, n’ont pas la Conscience de ces Lamas, leur permettant de se marier avec des Déesses et d’aller travailler là-bas, hors du corps physique. Le mieux, c’est qu’ils se marient avec des femmes en chair et en os et qu’ils réalisent leurs pratiques ici et maintenant.

D. Maître, qui sont les tantristes gris ? En quoi consiste le tantrisme gris ?

M. Le TANTRISME GRIS est nuisible, car il cherche seulement la prolongation du plaisir en évitant l’éjaculation séminale, rien d’autre. Dans ce cas, la seule chose que veut ce tantriste, c’est profiter de ses jouissances animales, il n’a aucune aspiration spirituelle. S’il tombe, il s’en moque, il continue et poursuit toujours ce type de pratiques.

D. Actuellement, les autorités sanctionnent plus l’usage de la marijuana que celui de l’alcool, alors que, apparemment (du moins physiquement), les effets de la « bouteille » sont plus nuisibles que ceux de la marijuana…

M. LES DEUX SONT NUISIBLES ! On peut dire que l’alcool est propre à l’abîme. L’alcool conduit les êtres humains aux pires […] aux plus grands échecs. Avec l’alcool, il ne peut y avoir de compromis. Il y a ceux qui disent : « Je vais prendre un petit verre, pas plus ». « Bon, moi je ne prends jamais plus de trois ou quatre petits verres, et pas plus »… Avec l’alcool, il ne peut y avoir de compromis, parce que, tôt ou tard, le DÉMON ALGOL nous donne un coup de poignard dans le dos. Avec lui, il faut être radical : ou l’on boit ou l’on ne boit pas ! Mais « des compromis », en aucune façon !

Maintenant, concernant la marijuana, eh bien, elle a le pouvoir d’éveiller certains chakras à un moment donné, mais elle nous fait entrer dans des fonctions de type infrahumain. L’individu, sous l’impulsion de la marijuana, peut même se dédoubler, abandonner son corps physique, mais il entrera inévitablement dans les MONDES SUBMERGÉS, parce que ce type de perceptions est toujours « abyssal ».

Évidemment, les représentations que les perceptions psychiques peuvent contempler, durant les états propres à la marijuana, sont très semblables et de la même nature que celles provoquées par l’abominable ORGANE KUNDARTIGATEUR.

Ainsi donc, les représentations provoquées par la marijuana et celles provoquées par l’abominable organe Kundartigateur sont les mêmes. Par conséquent, on peut dire sans aucune exagération que la marijuana conduit l’être humain au développement de l’abominable organe Kundartigateur. C’est-à-dire que nous pouvons établir, comme corollaire, que l’individu qui fume de la marijuana est un candidat certain pour l’abîme et la seconde mort. C’est donc un échec.

Cela dit, les vibrations vénénoskiriennes que produit la marijuana infectent le mental de manière horripilante. Les vibrations inharmonieuses et arythmiques de ce genre s’installent dans toute sa personnalité et, à la longue, comme je l’ai dit, elles ont le pouvoir d’éveiller l’abominable organe Kundartigateur.

Il faut savoir ce que sont les vibrations vénénoskiriennes. Ces vibrations sont inharmonieuses à cent pour cent, infrahumaines, subconscientes, subjectives, elles produisent des états de psychoses très spécifiques et elles ont le pouvoir d’activer, dans n’importe quel être humain, l’abominable organe Kundartigateur.

Cet organe n’est autre que le Feu Sexuel qui part du coccyx vers les enfers atomiques de l’homme. Ce Feu est contrôlé par un atome de l’Ennemi Secret situé dans le coccyx même. Avec le développement de cet organe, l’individu se transforme en démon terriblement pervers.

Ainsi donc, la marijuana n’est pas conseillée. Elle appartient aux régions submergées, au monde des vibrations vénénoskiriennes.

D. Est-ce la même chose avec les champignons hallucinogènes ?

M. Tout type d’élément qui produit des états de psychoses spécifiques, comme les champignons et le reste, conduit à la même chose, rien de cela n’est conseillé.

D. […]

M. Avec le plus grand plaisir, mon cher frère. Il existe QUATRE TYPES D’HANASMUSSEN, à savoir :

Le premier, les Hanasmussen qui possèdent seulement le CORPS PLANÉTAIRE. Ceux-là sont mortels. Pourquoi ? Parce qu’à l’heure de la mort, à l’instant où l’Ego abandonne le corps physique ou planétaire, ce « quelque chose » de fatidique et de ténébreux qui constitue l’Hanasmussen est aussi éliminé.

Le second, les Hanasmussen qui ont fabriqué leur CORPS ASTRAL dans une ancienne existence. Il est évident que s’ils n’éliminent pas ce « quelque chose » de fatal qui constitue l’Hanasmussen, ils devront se réincorporer dans des organismes animaux pour éliminer la substance propre à l’Hanasmussen.

Il existe un troisième type d’Hanasmussen, qui correspond aux HOMMES AUTHENTIQUES (j’entends par Hommes authentiques ceux qui ont fabriqué leur corps astral, leur corps mental, leur corps causal, et qui ont, de plus, incarné en eux-mêmes leur Principe animique). Si ces Hommes n’éliminent pas ce qu’ils ont d’Hanasmussen, ils devront évidemment rentrer dans l’involution submergée des mondes infernaux, jusqu’à la Seconde Mort.

Après, l’Essence pure ressurgira à la lumière du soleil, pour recommencer des états évolutifs qui doivent commencer, forcément, par le minéral.

Il existe un quatrième type d’Hanasmussen : celui des ANGES, DES ARCHANGES, DES ÊTRES DIVINS, DES ÊTRES INEFFABLES, DES TRÔNES, etc. (qui est le pire type). Par exemple : Moloch, Andrameleck, Lilith, Nahemah, etc., sont des Hanasmussen du quatrième type.

Si ces Hanasmussen du quatrième type n’éliminent pas ce qu’ils ont d’Hanasmussen, ils doivent inévitablement descendre dans les Mondes Infernaux, pour régresser dans le temps, jusqu’à la Seconde Mort.

Ainsi donc, il y a quatre types d’Hanasmussen et c’est une chose que vous devez tous savoir, c’est quelque chose de très important.

D. Quelle serait la définition d’un Hanasmussen ?

M. Eh bien, nous cherchons des définitions concrètes pour les Hanasmussen, mais ce n’est pas possible, parce qu’il y a quatre types d’Hanasmussen et chacun a sa définition spécifique, définie. Une même définition ne peut pas servir aux quatre types.

D. Que veut dire étymologiquement « Hanasmussen » ?

M. Un individu qui possède un agent destructeur à l’intérieur […] c’est avec le plus grand plaisir que nous allons parler un peu des EXTRATERRESTRES. Assurément […]