Écrit par : Simeon ben Jochai   Catégorie : Sepher ha Zohar

Introduction de l’Éditeur

Sephiroth HaOmer (Hébreu ספירת העומר‎), ésotériquement, עומר Omer est prononcé Gomor, car la lettre ע Ayin est une lettre glottale. Ainsi, Sephiroth Ha’Gomor est la récolte ou l’extraction de la lumière de chacun des quarante-neuf niveaux de l’Être, qui se rapporte aux sept jours de la Genèse (Hébreu: Berashyth בראשית). La récolte ou l’extraction de la lumière (Mitzvah מצווה ,מצוה) est un travail de יהוה אלהים Iod-Hava Elohim dans les cieux à partir de la terre de l’initié qui veut devenir un אלהים בני Beni Elohim (Fils de Dieu). Cette Mitzvah מצווה (vertu) se développe en mangeant מן Manna ou מצות Matzah (Pain Sans Levain) pendant 49 jours.

Matzah מצות: commandement, précepte; bonne action (acte), מצווה Mitzvah, vertu; Pain Sans Levain.

« Chez une personne (animal intellectuel) l’inclination perverse (ou l’impression négative) est comme une levure dans une pâte: elle pénètre lentement dans le ventre (Hod-émotions) d’une personne et se multiplie ensuite jusqu’à ce que (les trois cerveaux, à savoir la tête, le coeur et le sexe) le corps entier est mélangé avec elle. C’est l’idolâtrie. » – Zohar

Le mystère de la lettre Hébraïque Mem dans les mots Mitzvah, Matzah, Manna, Mayim, Malkah, rappelle le Mystère de la Fleur d’Or Taoïste:

« Il ne fait aucun doute que la nécessité intrinsèque d’une ascension progressive vers les origines transcendantales de la vie universelle se démarque avec une clarté totale. Une telle ascension va avoir pour base la nature organique du Pentad. En ce qui concerne le sujet organique, l’éther est étroitement lié à la femme [Malkah] ou à la sexualité (Maithuna) ; l’air au vin * (Madya) ; le feu à la viande (Mamsa); l’eau au poisson (Matsya) et la terre aux grains (Mudra). [* – L’auteur précise par ailleurs que le « vin » utilisé dans le Tantra Blanc est toujours non fermenté; en d’autres termes, le jus de raisin.] « Ainsi, par la jouissance intelligente des cinq « M » (Maithuna, Madya, Mamsa, Matsya, Mudra), c’est-à-dire: femme, vin, viande, poisson et grains, nous invoquons le pouvoir (Shakti) des éléments, le ramenant au présent à l’intérieur de nous, ici et maintenant. » – Le Mystère de la Fleur d’Or par Samaël Aun Weor

« Et le Saint, béni soit-Il, restaurera la Lune (dans Yesod) de tout son éclat et l’éloignera des ténèbres (de la fornication) dans lesquelles le Mauvais Serpent la fit tomber. Comme il est écrit: « Et la lumière de la lune sera comme la lumière du soleil, et la lumière du soleil sera septuple, comme la lumière des sept jours » (Esaïe 30:26). Alors, quelle est cette lumière? C’est la Lumière que le Saint béni soit-Il a caché pendant les sept jours de la création! » – Zohar

Par conséquent, cette récolte commence au premier jour de la Genèse, où il est spécifié:

« Au commencement, Elohim a créé les cieux (archétypes) et la terre (notre physicalité). Et la terre (Malkuth) était sans forme et vide; et les ténèbres étaient sur la surface des profondeurs. Et (Chesed), l’Esprit d’Elohim s’est déplacé sur la surface des eaux. Et Elohim dit: Que la lumière soit: et la lumière fut. Et Elohim vit la lumière (dans Chesed), que c’était bon (Gedulah): et Elohim fit une division entre la lumière (de Chesed dans le ciel) et les ténèbres (de la terre-Malkuth). Et Dieu appela la lumière jour et il appela les ténèbres nuit. Et le soir et le matin furent le premier jour (lumière). » – Genèse 1: 1, 5

Comme nous lisons, cette lumière est appelée « jour » et se développe dans les cieux, au sein de la Monade, qui, dans l’arbre de vie, est formée par les Sephiroth Chesed et Geburah. Chesed est gouverné par Mars et Jupiter, tandis que Geburah est gouverné par Mars et Soleil. La première récolte de lumière que nous effectuons psychologiquement dans Malkuth est recueillie par Geburah; c’est pourquoi il est indiqué que la récolte commence le « Sun-day »(jour du Soleil, Dimanche).

L’offrande d’une vague de gerbe de grain mûr a un rapport symbolique avec notre graine sexuelle, qui est un sacrifice à travers l’alchimie sexuelle et le développement des sept églises solaires, comme indiqué dans l’Apocalypse:

« Jean aux sept églises qui sont dans Assiah: Que la grâce et la paix soit sur vous, de la part de celui qui est, qui était et sera ; et des sept Esprits qui sont (à בית-לחם Beth-lehem) devant son trône (le système nerveux central). » – Apocalypse 1: 4

« Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier; et ce que tu vois, écris-le dans un livre et envoie-le aux sept églises d’Assiah; à Éphèse, à Smyrne, à Pergame et à Thyatire et à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée. » – Apocalypse 1: 11

Le développement de ces églises solaires est l’Alpha ou le commencement (Reishith Hebreu: ראשית) de la moisson lumineuse et des premiers fruits obtenus par l’annihilation de nos passions animales, selon les choses dites par le premier et le dernier aux sept églises de l’Apocalypse. Après cela, nous devons ouvrir les sept sceaux de l’Apocalypse. Cela est fait par la lumière du Christ.

« Comment es-tu tombé du ciel (de Binah), Hellel, fils de l’aurore! comment es-tu tombé jusqu’à la terre (Malkuth)….. » – Esaïe 14: 12

« Et Elohim dit: Que la terre (physicalité) produise de la verdure (Hellel ou énergies génératrices), l’herbe (venant de Geburah) produisant (la lumière du Christ dans l’humain), et l’arbre fruitier produisant des fruits selon son espèce (divine), dont la graine est en lui-même (ces mots désignent les alchimistes qui conservent leur graine sexuelle à leur avantage), sur la terre (physicalité): et il en était ainsi.

Et (le corps astral ou) la terre produisit de la verdure (dans Hod) et de l’herbe (venant de Geburah) produisant une graine selon son espèce (divine), et (le corps astral ou) l’arbre produisant un fruit, dont la graine était en lui-même, selon son espèce (divine): et Elohim vit que cela (la graine divine venant de Geburah) était bon (travail de Gedulah). » – Genèse 1: 11, 12

« Et Elohim dit: ‘Voici (alchimistes), je vous ai donné chaque herbe portant (la lumière du Christ dans) la graine, qui est sur la surface de toute la terre (Malkuth), et chaque (astral, mental et causal) arbre, en qui est le fruit d’un arbre qui produit une graine, sera pour vous un aliment (alchimique), et (bien que) pour chaque bête (émotionnelle) de la terre et pour chaque oiseau (intellectuel) de l’air, et à chaque chose qui rampe sur (le centre instinctif de) la terre (physicalité), dans laquelle il y a de la vie, j’ai donné chaque herbe verte comme nourriture.’ Et c’était ainsi. » – Genèse 1: 29-30

Hellel est la lumière secrète et cachée dans la graine du Pain Sans Levain ou du pain supersubstantiel qui descend du ciel portant la lumière du Christ; Hellel le fait à travers la Divine Mère Shechinah qui se développe en tant que lumière Christique dans chacun des sept Sephiroth. Elle descend de Binah à Malkuth afin de Christifier les sept Sephiroth et de les élever à un niveau supérieur dans la lumière de Yetzirah.

Lorsque cela est fait, un festival est célébré à la récolte ou à la fin de chaque qualification des sept initiations, en le clôturant avec Omega ou la huitième qualification dans Binah (Le Saint-Esprit), appelée la Pentecôte (du Grec πεντήκοντα-pentēkonta – cinquante).

« Et il (Hellel) avait dans sa main droite sept étoiles (lune, mercure, vénus, soleil, mars, jupiter et saturne): et de sa bouche sortit une épée tranchante à deux tranchants (daath): et son visage était comme le soleil brillant dans sa force. » – Apocalypse 1: 16

Ces 7 églises dans chacune des 7 Sephiroth de Zeir Anpin, sont les 49 jours (ou lumières), qui sont également liés à la période de la Pâque des 49 niveaux de l’Être, qui est aussi appelée la fête des Pains Sans Levain, ou le pain supersubstantiel du ciel, qui est la vérité spirituelle sans aucune altération mentale, intellectuelle ou « levure ». Le Pain Sans Levain est lié au travail psychologique effectué dans la deuxième des trois montagnes que l’initié doit gravir alchimiquement.

Les 49 jours représentent une préparation spirituelle à travers la mort psychologique (4 + 9 = 13) à l’intérieur des 7 lumières de chacun des 7 niveaux de l’Être afin de ressusciter dans Binah (1 + 3 = 4, le tetragrammaton יהוה) à la Pentecôte ou cinquantième jour, avec une physicalité incorruptible dans la quatrième dimension. Les Israélites ou archétypes ne peuvent être libérés de מצרים Mitzrayim qu’à la Pâque, transformation alchimique faite dans Malkuth à travers les 49 niveaux de l’Être à travers le monde de Yetzirah afin de recevoir le Dharma ou la Loi à travers la résurrection de Binah (יהו אלהי Iod-Havah Elohim) dans notre physicalité, un événement qui est célébré comme Pentecôte ou Résurrection des Morts.

« Et lorsque le jour de la Pentecôte (du Grec πεντήκοντα-pentēkonta – cinquante) fut pleinement accompli, ils étaient tous d’accord sur un lieu. Et soudain, un bruit venant du ciel (de Binah) se fit entendre comme un vent puissant et violent, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Et il leur apparut des langues coupées comme des langues de feu qui se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit (Saint) leur donnait d’exprimer. Et il y avait des Juifs qui habitaient à Jérusalem, des hommes pieux, de toutes les nations sous le ciel. » – Actes 1: 1-5

Par conséquent, Sephiroth HaOmer est le souvenir de la lumière tirée de la récolte alchimique de notre propre vie spirituelle.

Tout ce travail alchimique est fait par Moïse, la volonté, qui est une force « masculine » dominant les forces « féminines » de Malkuth. Rappelez-vous que dans les entrailles de Malkuth, c’est-à-dire dans Klipoth, nous trouvons deux forces féminines nommées Lilith (ténèbres) et Nahemah (beauté maligne, Tiphereth maligne). C’est pourquoi ces femmes sont exclues de la récolte ou de Sephiroth HaOmer.

« Adam (le Microposopus) doit se tenir sur ses pieds (Saturniens). » – Zohar

« Selon les mathématiques transfinies, l’infini plus l’infini est égal au Pentalpha (Adam). ∞ + ∞ = 5 » – Samaël Aun Weor

« La Jérusalem Céleste est dans la graine des serfs du Seigneur. La population ancienne vénérait le maïs, le blé et le riz car elle représentait la graine sacrée. Les Mayas et les Nahuas ont symbolisé le mercure des sages avec le maïs. Le Moyen-Orient et l’Europe ont vu la graine bénie dans le blé. La Chine, le Japon et l’Inde ont vu la graine sacré dans le riz. » – La Bible Gnostique, La Pistis Sophia Dévoilée par Samaël Aun Weor

Il est écrit:

« Et à Adam (système nerveux central), il dit: Parce que tu as écouté la voix de (Ève, tes organes génitaux), ta femme et (comme une bête) as mangé (la graine) de l’arbre (de la connaissance), duquel je t’ai commandé, en disant: Tu n’en mangeras pas (comme une bête): maudit est (Malkuth) la terre (ta physicalité) à cause de ta désobéissance; dans la tristesse tu en mangeras (la sagesse du ciel) tous les jours de ta vie; (au lieu de la vigne pour le vin de la sagesse) épines et chardons aussi il produira à toi; et (comme une bête) tu mangeras l’herbe des champs; à la sueur de tes narines, tu mangeras du pain (sans levain ou de la Manne du ciel). C’est parce que, par le biais de l’alchimie sexuelle, la lumière créatrice, cachée dans la graine humaine, monte jusqu’au cerveau à travers ob et od, narines), jusqu’à ce que tu (mouras psychologiquement dans les 49 niveaux de l’Être et) retourneras à (HaAdamah, Malkuth) le sol; car de lui (son ventre) tu fut enlevé; car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras. » – Genèse 3: 17-19

« En ce qui concerne le grain, cinq types de pain les plus cassés sont le blé, l’orge, l’épeautre (un autre type de blé), le seigle et l’avoine. Israël leur a été comparé, comme il est dit: « Israël est saint pour יהוה (Chokmah), les prémices de son accroissement (Heb. תבואתה tevuatoh, aussi: ‘grain’) » (Jérémie 2: 3). Tevuatoh תבואתה est écrit avec Hei ה (valeur cinq). Quand Israël sortira de l’exil (dans Malkuth), ils seront cassés afin que les aliments (la lumière de Chokmah) soient collectés (par Binah) à partir des ordures, la paille, qui est la multitude mélangée (des égos), jusqu’à (Chokmah, la lumière de) Israël sera choisi et reconnaissable par eux, déjà choisi de la paille et du foin (les egos). » – Zohar

Vous êtes maintenant prêt à étudier ce que dit le Zohar:

Matzot et les Sephiroth du HaOmer

מצות וספירת העומר

« Nous lisons que, pour élever MalkuthYesod-Eden, pour qu’il) soit connecté aux jours supernaux au-dessus (à savoir, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach et Hod), Adam (le Microposopus) doit se tenir sur ses pays (Saturniens) pour compter le עומר Omer. Le décompte de l’Omer est le secret de l’homme (à savoir, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach et Hod), étant connecté à la femme (Malkuth à travers Yesod), la Sainte Alliance, donc les femmes (la femme Malkuth) sont exemptées de ces Sephiroth.

Rabbi Shimon dit que pendant les sept jours supernaux de Zeir Anpin (à savoir, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod, Yesod et Malkuth), l’un des (sept) jours (chakras) inférieurs de Malkuth (le Muladhara) devient saint, et ce jour inférieur est appelé une semaine. Lorsque les sept Sephiroth (sphères, chakras) de Malkuth sont sanctifiés à travers les 49 Sephiroth supernaux, la Maison (Hébreu בית Beth 2 + 10 + 400 = 7) est préparée de sorte que Malkuth (notre physicalité) puisse se joindre à Zeir Anpin; alors il est appelé שבועות Shavuot Pentecôte (du Grec πεντήκοντα-pentēkonta – cinquante). Puis le cinquantième jour, Binah (le Saint-Esprit) règne sur les 49 jours et, en éveillant les êtres (archétypes) inférieurs, produit la Torah (Dharma).

Viens et vois: cette colère (ou le résultat de tout désir frustré) est l’idolâtrie, de l’Autre Côté (Klipoth), comme nous l’avons dit. Ainsi, une personne doit se prémunir contre elle (tout désir frustré) et s’en séparer ( de cette colère). Par conséquent, il est écrit: « Tu ne feras pas d’Elohim fondu » (Exode 34:17). « Tu ne te feras pas », tu ne te feras pas de mal. Et tout de suite après, il est écrit: « Tu garderas la fête des pains sans levain ». (Exode 34:18). « Gardez » – «  תשמר TShmor » – se réfère au côté de la Sainteté qu’une personne (dans Malkuth) devrait garder et ne l’échangera pas contre (les idoles de Lilith et Nahemah, les filles de Klipoth) l’autre côté. S’il l’échange, il devient souillé et souille celui qui s’approche de lui (sa physicalité).

Ce (septième jour, Malkuth, physicalité) est un lieu appelé «  תשמר TShmor » (garder, préserver, ce qui signifie que nous devons conserver la graine humaine) il est donc écrit: « Sept jours, tu mangeras (מצות Matzot) du pain sans levain, comme je te l’avais commandé, au temps du mois d’Abib: car au mois d’Abib (אביב printemps), tu es sorti (a germé) de (la poussière) מצרים Mitzrayim (Malkuth, la terre). » (Exode 34:18). Ces sept jours sont supernaux, où nous ne disons pas הלל Hallel entier, ne sont pas comme les sept jours de סכת Soukkot (fête des cabanes), qui sont d’en bas, où nous disons Hallel. [Hallel se compose de six Psaumes (113–118) qui sont récités comme une unité, lors des vacances]

Et comme ils sont d’en bas, il est écrit « tu mangeras un pain sans levain pendant sept jours » (מצות Matzot). » Le mot « מצת Matzah » est manquant, c’est-à-dire qu’il manque la lettre ו Vav (parce que Malkah, la reine sans Vav, l’homme, le roi, Zeir Anpin, le Microposopus, est pauvre), comme c’était toujours (l’intervalle) avant que demeurent sur eux les jours supernaux (qui incorporaient) le secret de la lettre ו Vav (les amoureux)

[Viens et vois: Les divers grains de Malkuth, la terre, la maison, sont les cristallisations de l’énergie résultant du mouvement de vie des sephiroth ou des fruits de l’arbre de vie; cette énergie vitale provient des sephiroth et se cristallise comme graine humaine à travers le processus métabolique de notre physicalité. Le pain (לחם Lehem 30 + 8 + 40 = 15 = 6, Vav) fabriqué avec ces grains représente la fécondité de la femme (womb-man, utérus-homme), la maison (Hébreu בית Beth 2 + 10 + 400 = 7, Malkuth].

Si tu demande: si (l’union sexuelle entre mari et femme) le sens secret de la fête des pains sans levain a été sanctifiée, pourquoi (la Mère Divine Shechinah) est-elle descendue de Son lieu (Binah)? N’avons-nous pas appris qu’« il faut améliorer (augmenter) et non diminuer (baisser), (l’importance de) la matière sainte (alchimique) »? Pourquoi est-elle (Shechinah, la Mère Divine Binah) descendue dans les sept jours inférieurs?

Viens et vois: il est écrit: « Fait l’expiation pour lui-même et pour sa maison » (Lévitique 16: 6), celui (l’alchimiste) qui fais expiation doit d’abord la faire pour lui-même (c’est-à-dire qu’il doit faire expiation pour, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod et Yesod), et ensuite pour sa famille (Malkuth).

De même, ce grade a commencé à être sanctifié et à émerger dans la Sainteté, afin de faire expiation. Dès qu’Elle a été sanctifiée, elle a dû faire expiation pour Sa maison et la sanctifier. Par conséquent, Elle est descendue pour sanctifier Sa maison (Hébreu בית Beth 2 + 10 + 400 = 7, Malkuth). Comment sont-ils sanctifiés? C’est à travers (les archétypes de) Israël en-dessous. Une fois qu’ils ont été sanctifiés (à travers l’alchimie sexuelle), ils ont besoin de La lever, car lorsque la maison de la Reine (Malkuth) est sanctifiée, Elle se lève alors pour être connectée (au Saint-Esprit) aux jours supernaux au-dessus.

À cette fin, nous faisons un décompte, debout sur nos pieds (Saturniens), parce que les jours que nous comptons sont des jours supernaux (ou des initiations par Binah Saturnien, le Saint-Esprit).

De même, chaque fois qu’une personne entre (alchimiquement) dans les jours supernaux, à la fois par la prière et par la louange, cette personne (l’alchimiste) doit se tenir sur ses jambes (Hod-émotions et Netzach-pensées) de manière à ce que ses jambes et son corps c’est-à-dire prière et louange), (sont alchimiquement) ensemble (avec la Trimurti, Tiphereth, Geburah et Chesed, c’est-à-dire la Monade). Les jambes et le corps DOIVENT se tenir comme Adam (le Microposopus) qui se tient debout avec pouvoir, et non comme une femme (מלכה Malkah) qui s’assoit habituellement (sans prendre soin de ses émotions et de ses pensées négatives). Aussi, pour la louange du Monde Supérieur.

Puisque c’est le secret de l’Homme (Zeir Anpin), les femmes (מלכות Malkuth) sont dispensées de ce décompte (Sephiroth). Seuls les hommes (Zeir Anpin) sont obligés de compter, afin de chacun les lier correctement. Ainsi, « tous tes hommes apparaîtront devant יהוה אלהים Iod-Hava Elohim. » (Exode 23:17), car les hommes sont obligés de comparaître, mais pas les femmes. C’est parce que le secret de l’Alliance (Yesod) est dans (le milieu de) l’Homme (Zeir Anpin, le Microposopus) mais pas dans la Femme (Malkuth, où il se trouve). Puisque le secret est au-dessus, les femmes (corps lunaires) ne sont pas obligées.

Ici, nous avons appris un secret: au cours des sept jours supernaux, un des jours inférieur devient saint.

Ce jour inférieur est appelé une semaine, car il est sanctifié à partir des sept jours supernaux. De même, il en est ainsi pour chacun des sept de ces cinquante jours supernaux, et ce, jusqu’au (mais sans l’inclure). Quand il y a 49 jours supernaux présents, alors en-bas, sept jours sont sanctifiés, chacun est appelé une semaine, car il entre dans ces sept (églises et chakras). Par conséquent, il est écrit: « Il y aura sept שבתות Shabbatoth (saints Sabbaths) complets » (Lévitique 23:15).

Parce qu’ils sont des femmes, la Torah utilise le suffixe féminin.

Quand elles sont sanctifiées par eux, la maison (Hébreu בית Beth 2 + 10 + 400 = 7, Malkuth) est préparée de sorte qu’une femme s’unisse à son mari (pour pratiquer l’alchimie sexuelle). Alors, on l’appelle שבועות Shavuot (vacances des semaines), après les femmes, sur lesquelles demeurent les jours supernaux, par lesquels elles sont sanctifiées. Par conséquent, il est écrit בשבעתיכם « dans ta (שבעת) fête) des semaines » (Nombres 28:26), qu’ils sont à toi. Il n’est pas écrit « dans la fête des semaines », (les archétypes d’Israël) en-bas ont également été sanctifiés avec elles. »

Quand nous atteignons 49 jours, ce jour supernel qui est au-dessus d’eux, le cinquantième jour (Abba et Ima Binah) règne sur les 49 jours – qui sont le secret de l’ensemble de la Torah (Dharma), qui a 49 aspects (ou 49 niveaux de l’Être, qui est le septuple soleil dans chacun des sept sephiroth inférieurs). Alors le jour supernel, le cinquantième jour (Binah), au moyen de l’éveil des êtres (ou archétypes) inférieurs, produit la Torah (Dharma) – qui est la totalité des 49 aspects (d’Adam, ou 49 niveaux de l’Être). » – Zohar

« Et Moïse dit à Aaron: Prends une coupe et place un Gomor rempli de manne (Hébreu: העמר מן – Ha’Gomor Manna), et pose-le devant יהוה Iod-Havah, pour qu’il soit conservé pour tes générations. » – Exode 16: 33

« Le royaume des cieux est comparé à un homme qui a semé une bonne graine dans son champ. Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi est venu et a semé de l’ivraie parmi le froment et a suivi son chemin.

Mais quand la lame fut levée et produisit du fruit, l’ivraie apparut aussi. Les serviteurs de la maison vinrent donc lui dire: Monsieur, n’avez-vous pas semé de la bonne graine dans votre champ? D’où a-t-il alors l’ivraie?

Il leur dit: Un ennemi a fait cela. Les serviteurs lui dirent: Voulez-vous aller les chercher?

Mais il a dit, non; de même, pendant que vous ramassez l’ivraie, vous enracinez aussi le blé avec eux. Que tous les deux poussent ensemble jusqu’à la récolte; et au moment de la récolte, je dirai aux moissonneurs: Rassemblez d’abord l’ivraie, et liez-les en bottes pour les brûler; mais rassemblez le blé dans ma grange…..

Jésus a dit:

Celui qui sème la bonne graine est le Fils de l’homme; le champ est le monde (de Malkuth); la bonne graine sont (les archétypes) les enfants du royaume; mais l’ivraie sont (les egos) les enfants du méchant; l’ennemi qui les a semés est le diable (de la luxure); la moisson est la fin du monde; et les moissonneurs sont les anges (de Yetzirah).

Comme donc l’ivraie est recueillie et brûlée au feu; il en sera de même à la fin de ce monde. Le Fils de l’homme enverra ses anges, et ceux-ci rassembleront hors de son royaume tout ce qui est offensant et ceux qui commettent l’iniquité; et les jettera dans une fournaise ardente; il y aura des lamentations et des grincements de dents (de עמרה Gomorrah).

Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » – Matthieu 13: 24-30, 37-43

« J’ai (Yeshuah יהשוה ) a envoyé mon ange (Samael) pour vous témoigner de ces choses dans les églises. Je suis la racine et la progéniture de דוד David (Malkuth) et (הילל Hellel) l’étoile brillante et du matin. » – Apocalypse 22: 16

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Matzot and the Sephiroth of the HaOmer

Zohar: Lot Séduit par ses Filles
Catégories : Sepher ha Zohar