Écrit par : Simeon ben Jochai   Catégorie : Sepher ha Zohar

« Et Dieu dit: Que les eaux sous les cieux soient rassemblées en un lieu et que la Terre ferme apparaisse; et il en fut ainsi. » – Gen 1: 9

Qui commence:

ויאמר

Composé de:

ו: « Et » ou la colonne vertébrale

י: la lettre Iod, le Sel de l’Alchimie

א: la lettre Aleph, la lettre mère de l’air de l’Alchimie

מ: la lettre Mem, la lettre mère de l’eau de l’Alchimie

ר: l’orthographe de la lettre ר Reish ראש signifie tête en Alchimie

Donc:

« Et (le Sel, le Iod de א Aleph et de ש Shin, signifiant, le אש Esh, feu dans la tête ר Reish) dit à travers אלהים Elohim, que (le Sel, le Iod de) המים ha’mayim, (מ Mem) les eaux sous (le Sel, le Iod du ש Shin, le feu de) השמים ha’shamayim, les cieux se rassemblent en un seul endroit et que (le Iod) la Terre sèche (en tant que Sel de la Terre) apparaisse: et il en fut ainsi. » – Genèse 1: 9

En Alchimie :

« Est-ce que ce qui n’a pas de saveur peut être mangé sans (le Iod, le) Sel (de la Terre)? Y a-t-il un sens à la rigidité des rêves? » – Job 6: 6

Maintenant, en ce qui concerne la manière dont le Iod, le Sel, de ces trois lettres mères, à savoir Aleph, Shin et Mem – qui en Alchimie sont respectivement le symbole de l’air, du feu et de l’eau – peut être organisé dans le Sel de notre Terre sans forme et vide, il est écrit dans la Genèse:

« Et יהוה lui apparut (à Abraham) dans les plaines de ממרא Mamre (מימ רא l’eau révélée): et il s’assit à la porte de la tente à la chaleur du jour; et il leva les yeux (vers le Nord, le Zénith) et regarda, et voici (le Iod dans les trois lettres mères, à savoir Aleph, Shin et Mem à l’intérieur du Nun des) trois אנשים Enoshim se tenait à côté de lui : et quand il les vit, il courut à leur rencontre depuis la porte de la tente, se prosterna devant le sol et dit: אדני Adonaï, si maintenant j’ai trouvé grâce à vos yeux, ne passez pas loin, je vous prie, de votre serviteur: Je vous prie de chercher un peu d’eau, de vous laver les pieds et de vous reposer sous l’Arbre de la Connaissance. Je vais chercher un morceau de pain et réconforter vos cœurs ; après cela, vous passerez; vous êtes donc venus chez (Chesed) votre serviteur. Et ils dirent: Fais comme tu as dit.

« Et (Chesed) אברהם Abraham se précipita dans la tente pour rejoindre Sarah, et dit: Préparez rapidement trois mesures de bon repas, pétrissez-le et faites des gâteaux sur (le feu) le foyer. » – Genèse 18: 1-6

Le Zohar déclare à ce propos:

« Après qu’Abraham eut été informé au sujet d’Isaac, il est écrit: « Et (voici le Iod dans les trois lettres mères, à savoir Aleph, Shin et Mem dans le Nun de) les אנשים Enoshim se leva de là et regarda vers Sodome » (Genèse 18:16). Rabbi Eleazar dit: Venez et voyez. Le Saint, béni soit-Il, montre sa bonté (טיבו Tibo) à tous les êtres, mais particulièrement à ceux qui suivent Son chemin. Et même lorsqu’il décide de juger le monde, il fait en sorte que quiconque l’aime accomplisse un acte méritoire avant que le monde ne soit puni.

« Cela correspond à ce que nous avons appris. Quand le Saint, béni soit-Il, aime une personne (comme il a aimé Chesed Abraham qui, dans sa physicalité, son Sabbath, a gardé le Iod, le Sel de sa Terre, saint), il lui a envoyé un cadeau. Et quel est ce cadeau? C’est un homme pauvre (une âme qui ne sait pas garder le Iod, le Sel de son Sabbath, la physicalité, saint) pour qui il peut accomplir (ratzon l’tet, la volonté de donner) un acte méritoire (de lui donner la doctrine de la Chasteté).

« Alors, maintenant qu’il (le Chesed de l’Alchimiste) est méritoire et méritant, le Saint, béni soit-Il, tire (dans sa physicalité) une corde de grâce à partir du côté droit sur lui (le Nord, sa tête). Il enroule (Aleph) le cordon autour de sa tête et le marque, de sorte que lorsque le Jugement (venant du Sud, de Geburah) tombe sur le monde (Malkuth, l’Ouest, sa physicalité), l’Ange de la Destruction remarquera (l’Aleph sur lui). Parce qu’il lève les yeux (vers le Nord) et remarque cette marque (Aleph), il l’évite. C’est pourquoi le Saint, béni soit-Il, s’est arrangé d’avance pour le rendre méritoire.

« Venez et voyez: quand le Saint, béni soit-Il, planifia l’exécution du Jugement sur Sodome, il prépara un acte méritoire pour (Chesed) Abraham en lui envoyant un cadeau. À cause d’eux, il est devenu méritant. Ainsi, il a sauvé Lot (l’embryon de l’âme humaine), fils de son frère, de la destruction. C’est pourquoi il est écrit: « Et Elohim se souvint d’Abraham et envoya Lot (l’embryon de נשמה Neshamah) au milieu du renversement » (Genèse 19:29), il ne dit pas: « et Elohim se souvint de Lot. » À la suite de l’acte méritoire d’Abraham (Chesed), il (Lot, l’embryon de נשמה Neshamah) a été sauvé. Et « se souvint », il se souvint de l’acte méritoire qu’il avait accompli avec les trois anges (Air, Feu et Eau, les trois éléments de l’Alchimie).

« De la même manière, lorsqu’un Jugement sévère (à travers ces éléments) plane sur le monde (la Terre), le Saint, béni soit-Il, se souvient des actes de charité (alchimiques) que des hommes ont accomplis. Chaque fois qu’une personne accomplit une action méritoire, cela est noté en-haut (dans le temple du karma). Même lorsqu’il y a un jugement sévère sur le monde, le Saint, béni soit-Il, se souvient du bien qu’une personne a fait et a mérité par le biais d’autres personnes. Comme il est écrit: « mais (Chesed) la charité (ratzon l’tet, la volonté de donner) délivre de la (seconde) mort » (Proverbes 11: 4). Selon cela, le Saint, béni soit-Il, arrangea d’avance cette occasion pour que (Chesed) Abraham accomplisse un acte méritoire, afin que, par son mérite, Lot (l’embryon de l’âme humaine) soit sauvé.

« Venez et voyez (les trois lettres mères, à savoir Aleph, Shin et Mem, dans le mot אנשים Enoshim): « Et (le Iod du Nun de) les אנשים Enoshim se levèrent de là et regarda vers Sodome. » Ils (leur Iod) se sont levés (de la vapeur אד Ad) du repas (alchimique) que (Chesed) Abraham leur a préparé, accomplissant ainsi un acte méritoire. Et même s’ils étaient des anges (élémentaux alchimiques), il a néanmoins obtenu des mérites à cause d’eux. Et à dessein, ils ne laissèrent aucune nourriture dans le repas pour qu’Abraham (Chesed) atteigne le mérite par l’acte (alchimique), comme il est écrit: « et ils mangèrent », comme par leur feu (אש) la (vapeur אד Ad de מים eau de la) nourriture a été mangé et consommé.

« Vous pourriez dire: Mais il y avait trois anges: un de feu (ש Shin), un de l’eau (מים Mem) et un de l’air (א Aleph).

« Chacun d’entre eux inclut (pendant l’Alchimie sexuelle) les autres dans (le Iod ou le Sel de) lui-même. « et ils ont mangé. » Similairement à cela (nous lisons dans l’Exode), « Et ils virent les אלהים Elohim (pluriel Hébreu pour Dieux) d’Israël….. Et sur les vertueux des enfants d’Israël il ne lança pas (le feu de son Iod) sa main: parce qu’ils ont vu (le Iod, le Sel dans le א Aleph et dans le Mem de הים l’eau de) אלהים Elohim (Hébreu pluriel pour Dieux), et mangeaient et buvaient (leur subsistance), » (Exode 24: 10, 11) qu’ils étaient bien nourris (alchimiquement) de (le Iod de) la Schekinah (la Kundalini dans la Terre formée et organisée de l’Alchimiste). Ainsi, en cela, « et ils ont mangé » (signifie), ils se sont nourris (avec le Iod, le Sel de l’Aleph de la vapeur אד Ad, qui s’élève de l’eau bouillante, que le feu) du côté (Sud) à laquelle Abraham (le Nord) était attaché (s’élève au cerveau). Et c’est pourquoi ils n’ont rien laissé de ce qu’Abraham (l’eau) leur a offert (à travers le feu de l’Alchimie sexuelle).

« Sur le même principe, on (notre propre Chesed) devrait (lors de l’Alchimie sexuelle) boire (le vin de l’Alchimie) dans la coupe de (la Chasteté ou) bénédiction (de la reine du Sud), en gardant אוני יהוה Auni Jehovah, le Iod, le Sel, la force de Malkuth, la Reine, leur Occident, leur physicalité, leur Sabbatoth saint, de sorte que par sa consommation il (Chesed) méritera la bénédiction d’en haut. Par conséquent, aussi (les anges) mangèrent de ce que (שרה Sarah, la femme d’Abraham) leur avait préparé (dans le ש Shin, feu du Sud), afin de se nourrir (du Iod, le Sel, de א Aleph, la vapeur du מ Mem, l’eau) à partir du côté de אברהם Abraham (le Nord), comme (leא Aleph, la vapeur) la nourriture de tous les anges (Raphaël, Michael, Gabriel רפאל מיכאל גבריאל) au-dessus (dans Atziluth) provient de (ל Lamed, la tour sur) ce (Zénith ou Nord) côté (de la tête). » – Zohar

Et Jehovah regarda vers Sodome et Gomorrhe

« Et ils (les trois lettres mères de אנשים Enoshim) lui dirent (à Chesed): Où est le ש Shin, le feu de) שרה Sarah, ta femme? Et il (אברהם Abraham) dit: Voici, dans (Geburah) le tabernacle (du Sud). Et il dit: Je (Aleph) reviendrai vers toi (en tant que אד Od) selon le temps (initiatique) de (le Iod de) vie חיה Chaiah ; et, voici, le ש Shin, feu de שרה Sarah, ta femme aura un fils. Et שרה Sarah l’a entendu à travers l’ouverture du tabernacle (du Sud), qui se trouvait derrière lui. Et Abraham et Sarah étaient vieux et bien âgés. Et Sarah a cessé d’être à la manière des femmes (qui, comme Eve, étanchent leur soif sexuelle hormonale à travers la reproduction animale). » – Genèse 18

En ce qui concerne la reproduction hormonale sexuelle animale, le Zohar déclare:

« Et le serpent – le ו Vav qui « monta (comme un brouillard (hormonal) de la Terre, et arrosa toute la surface du sol (physicalité) – était plus subtil que toutes les חית Chaioth (force de vie instinctive), les bêtes des champs que יהוה אלהים avait fait » (Genèse 3: 1).

« חית השדה Les bêtes des champs (mieux dit: חית השדה les forces vitales démoniaques) » signifie les (deux) nations idolâtres (Amon et Moab) qui sont la progéniture (de la luxurieuse Nephesh et la Nephesh du corps, les deux filles incestueuses de Lot) et la progéniture du vieux serpent (אד Od) qui tenta et séduisit Eve (notre physicalité) de faire la luxure en excitant son égoïsme et ses autres tendances animales. Sous leur influence, elle (Eve, notre physicalité) a conçu et fait naître Caïn, qui a tué Abel, son frère, le berger dont l’écriture dit « בשגם be’shagam », « parce qu’il est chair ». Ce mot est aussi utilisé pour Moïse (le berger fidèle), qui a tué l’Égyptien. (Alchimiquement) Moïse peut également être considéré comme le fils aîné d’Adam. » – Zohar

Ob אוב (un אב Ob, Abba, force masculine altérée) signifie la nécromancie, la sorcellerie, la pratique du médiumnisme, la voie de Caïn, un mental anormal, qui communique (au moyen du corpus callosum) à travers le ו Vav, la colonne vertébrale, avec les esprits des morts. Caïn est notre mental anormal fornicateur qui tue Abel, notre psyché inexpérimenté, qui, par le biais d’une domination cérébrale anormale de l’énergie sexuelle, dévie par l’orgasme les énergies de אב Ob, Abba, le Père, afin de développer des capacités psychologiques klipothiques. Cela implique le développement inversé du côté droit du cerveau pour la sorcellerie qui découle de la pratique de la sodomie, le meurtre d’Abel; c’est ainsi que les capacités psychiques des âmes dégénérées, qui apparaissent souvent de nos jours, se développent en enfer.

L’effusion de sang équivaut à l’effusion de semen : « Et lui, Adam (le cerveau), expulsa (le semen de son corps) et fit demeurer (son mental) à l’Est de l’Eden (plaisir). – Genèse 3: 24 Et Caïn (après avoir tué Abel) sortit de devant la présence de Jehovah et s’installa dans le pays de נוד Nod, à l’Est de l’Eden. – Genèse 4: 16

Edith עדית (le meilleur sol) se transforme en sels de la Terre qui finissent par entrer dans nos physicalités à l’intérieur du ventre de notre mère. Mais, malheureusement, les bêtes des champs, les deux filles de Lot, lèchent ces sels pour nourrir leur luxure. Mais ce n’est que pendant l’Alchimie sexuelle que les Alchimistes peuvent tirer parti de ces sels qui coulent dans le sang de leur « בשגם be’shagam » chair, ceci afin de développer leur Moïse particulier.

Nous tous, Alchimistes, comme Moïse, avons hérité de cette effusion de sang ou de semen dans notre propre nature animale ou chair « בשגם be’shagam », qui est un comportement naturel instinctif de חיה Chaiah, mais seulement dans חיות Chaioth, les bêtes; et c’est l’orgasme des bêtes que Sarah et Abraham ont vaincu pendant l’acte sexuel et que nous, Alchimistes, avons également vaincu afin de sanctifier les Sabbatoth, homme et femme, en respectant le sanctuaire de אוני יהוה Auni Jehovah.

« Sarah a donc ri (avec joie) en elle-même en disant: Après que je suis devenu vieille, aurai-je du plaisir (עדנה Eden, Edena), mon seigneur étant vieux aussi?

« Et יהוה dit à Abraham: Pourquoi Sarah a-t-elle ri en disant: Est-ce que je pourrai porter un enfant, qui suis vieille? Est-ce que quelque chose est trop difficile pour יהוה? Au temps (initiatique) désigné, je (Aleph) reviendrai à toi (en tant que אד Ad), selon le temps (initiatique) de (Iod de) היה Chaiah vie, et (le ש Shin, feu de) שרה Sarah aura un fils. Alors Sarah a nié, en disant, je n’ai pas ri; car elle avait peur (parce que « la peur de יהוה est le commencement de la sagesse »). Et il dit: Non; mais tu as ri (de Joie).

« Et (le Iod ou le Sel des trois lettres mères de) les אנשים Enoshim s’élevèrent de là (du feu de שרה Sarah, l’ouverture du tabernacle du sud, qui était derrière Abraham), et regarda vers Sodome: et (de Yesod) Abraham les accompagna pour les amener (jusqu’au cerveau) sur le chemin (alchimique, à travers le canal médullaire). Et יהוה a dit: Cacherai-je à (Chesed) Abraham ce que je fais? voyant que (Chesed) Abraham deviendra sûrement (à travers les initiations) une grande et puissante nation, et que toutes les nations de la Terre seront bénies en lui? Car je le connais, qu’il (Chesed) ordonnera à ses enfants (archétypes) et à sa maison après lui, et qu’ils garderont (sexuellement) le chemin (chaste alchimique) de יהוה, pour rendre justice et jugement (à travers le feu de Geburah) que יהוה puisse amener sur (Chesed) Abraham ce qu’il a dit de lui. Et יהוה a dit: Parce que le cri (lubrique) de Sodome et Gomorrhe est grand, et que leur péché (sexuel) est très grave; je vais descendre maintenant (de Yesod dans les couches intérieures de Malkuth) et voir s’ils ont entièrement agi selon le cri (lubrique) de celui-ci (klipoth), qui m’est venu; et si non, je saurai. Et les אנשים Enoshim se détournèrent de là (Yesod), et se dirigèrent vers Sodom (dans Klipoth): mais (le Ruach Elohim), Abraham se tenait encore (remontant) devant יהוה. » – Genèse 18: 9-22

Le Zohar déclare:

Le verset « et regarda vers… » l’éveil de la qualité de la Miséricorde (Chesed) pour sauver Lot (l’embryon de Neshamah). Il est écrit ici « et regarda vers » et il est écrit ailleurs:

« Regarde en bas depuis (Binah) ta sainte demeure, du ciel, et bénis (les 12 sels zodiacaux de) ton peuple Israël (dans Malkuth, la Terre) et (Yesod) le pays que tu nous as donné, comme tu l’as juré à (nos Chesed) nos pères, une Terre qui coule de lait et de miel. » (Deutéronome 26:15). Parce que pour (Chesed) Miséricorde, il le fait ici aussi.

« Et Abraham (en tant que le Ruach Elohim qui plane sur la surface des eaux) alla avec eux (le feu du côté sud pour) les amener sur le chemin » (Genèse 18:16), c’est-à-dire (par l’Alchimie sexuelle) il les (le Sel de chacun) escorta. Le Rabbi Yeshuah a dit: Si Abraham savait qu’ils étaient (les sels élémentaux) des anges, pourquoi devait-il les escorter? Rabbi Eleazar répondit: Même s’il savait qu’ils étaient (les sels élémentaux) des anges, il a fait pour eux (leur Sel) ce qu’ils étaient habitués à faire (dans les rituels, lorsque le prêtre bénit le Sel) pour les hommes. Ainsi, il les escortait (le Sel de chacun d’eux), car il incombait d’escorter ses invités (c’est-à-dire les sels dans le corps), puisque tout dépendait de (la sublimation des sels, à travers) cet acte (sexuel alchimique).

Alors qu’il les escortait (les sublimant), le Saint, béni soit-Il, lui apparut (de Binah), comme il est écrit: « Et Ha-Shem ויהוה אמר dit: Cacherai-je ce que je fais? » (Genèse 18:17) La phrase « Et Ha-Shem » Lui et (les sels de) Sa cour céleste, en tant que (le Iod ou Sel de) le Saint, béni soit-Il, les accompagna (sur le chemin de l’Alchimie sexuelle tantrique).

Venez et voyez: quand une personne (un maître) escorte son ami (sur le chemin initiatique), il tire le (feu de sa) Schekinah (sa Kundalini) pour le rejoindre, et marche le long du (chemin initiatique) avec lui pour le protéger. C’est la raison pour laquelle une personne (un maître) doit escorter (enseigner) son invité (sur le chemin initiatique); il l’unis avec le (feu de sa) Schekinah et attire le (feu de sa) Schekinah (sa Kundalini) pour le rejoindre.

C’est pourquoi, « et Ha-Shem dit: « Cacherai-je ce que je fais? » Rabbi Chiya ouvrit le discours avec le verset: « Car Ha-Shem Elohim, יהוה אלהים (Binah) ne fera rien, jusqu’à ce qu’il révèle son secret à ses serviteurs les prophètes » (Amos 3: 7). Bienheureux les justes (Chesed) du monde, que le Saint, béni soit-Il, les a choisis. Et tout ce qu’Il (Binah) a fait dans les cieux et qu’il fera dans le monde, Il l’accomplit par (le Chesed, le Ruach Elohim) le peuple juste). Et il ne leur cache jamais rien.

Car (Yehidah יחודה, l’Âme Universelle), le Saint béni soit-Il, veut que (Chesed) le juste (Neshamah נשמה, l’Âme Spirituelle) Le rejoigne (au sommet de la montagne de la résurrection). C’est pour qu’ils puissent avertir (le Nephesh de) les gens (de l’intérieur) et leur conseiller de se repentir de leurs iniquités afin qu’ils ne soient pas punis par un châtiment céleste et qu’ils n’aient aucune excuse pour se plaindre à Lui. Par conséquent, le Saint, béni soit-Il, leur révèle le secret qu’il est sur le point de les punir. Il ne veut pas qu’ils puissent prétendre qu’il les punit sans procès.

Rabbi Eleazar a dit: Malheur aux méchants (Nephesh fornicateur) qui ne cherchent pas et ne savent pas comment s’abstenir de (leur animal lubrique) pécher. Par conséquent, le Saint béni soit-Il, dont les actes sont justes et les actions justes, n’agit jamais avant de révéler ses plans aux (Chesed des) justes, afin que les autres n’aient aucune excuse pour se plaindre de Lui. Les hommes doivent agir de manière à empêcher les autres de porter des accusations à leur encontre. Par conséquent, il est écrit: « Et (Yesod-sexe) le pays sera assujetti devant יהוה : alors vous reviendrez, et vous serez sans culpabilité devant יהוה et devant Israël; et ce pays (Yesod-sexe) deviendra votre possession devant יהוה. » (Nombres 32:22).

Et agissez en conséquence pour empêcher les autres de se plaindre et avertissez-les que, s’ils pèchent et ne se gardent pas, l’attribut du Jugement du Saint, béni soit-Il, pourrait avoir une raison. Et comment peuvent-ils? En se repentant et en accomplissant de bonnes actions (sexuelles alchimiques).

Venez et voyez: « Et Ha-Shem dit: ‘Est-ce que je me cacherai d’Abraham' ». Rabbi Yehudah a dit: Le Saint, béni soit-Il, a donné à Abraham la Terre (de Yesod) entière, comme un héritage éternel, comme il est écrit: « Car tout le pays que tu vois (avec clairvoyance), à toi je le donne… » (Genèse 13:15) ainsi que, « lève tes yeux et (avec clairevoyance) vois… » (Genèse 13: 14). Plus tard, quand le Saint, béni soit-Il, voulut déraciner et détruire ces lieux, il dit: J’ai déjà donné le pays à Abraham et il est leur père à tous, comme il est écrit: « car un père d’une multitude de nations je t’ai fait » (Genèse 17: 5). Il ne convient donc pas que je frappe les enfants sans informer leur père (Chesed) que j’ai appelé « Abraham mon ami » (Isaïe 41: 8). Par conséquent, je dois l’informer. Ainsi, « Et Ha-Shem a dit: « Est-ce que je cacherai à (Chesed) Abraham ce que je fais? » »

Rabbi Abba a dit: Voici l’humilité d’Abraham, même si le Saint, béni soit-Il, lui dit: « Parce que le cri de Sodome et de Gomorrhe est grand » (Genèse 18:20). Bien qu’il se soit attardé en informant Abraham (Chesed) qu’il voulait punir Sodome, il ne pria pas devant lui pour sauver Lot du châtiment. Pourquoi? Pour qu’il ne demande pas de récompense pour ses actes.

À cause de cela, le Saint, béni soit-Il, envoya chercher Lot (l’embryon de נשמה Neshamah) et le sauva pour l’amour de (Chesed) Abraham, comme il est écrit: « Et Elohim se souvint de (Chesed) Abraham et envoya Lot (l’embryon deנשמה Neshamah) hors du milieu du renversement » (Genèse 19:29).

Qu’entend-on par « dans lequel Lot (l’embryon deנשמה Neshamah) a-t-il habité? » Cela a été expliqué ; c’est parce qu’ils étaient tous méchants (ego) et qu’il n’y avait personne parmi eux qui était bon, à l’exception de Lot (l’embryon de נשמה Neshamah). Nous apprenons de cela que partout où les méchants (egos) restent, cet endroit est condamné à être détruit.

Du verset « les villes dans lesquelles habitait Lot (l’embryon de נשמה Neshamah) », se pourrait-il que Lot (l’embryon de נשמה Neshamah) y habite? En raison de sa présence dans ces villes, elles n’ont pas été détruites et le peuple a pu y habiter. Mais si vous dites que cela est dû au mérite de Lot (l’embryon de נשמה Neshamah), vous avez tort ; c’était à cause du mérite (travail sexuel alchimique) d’Abraham (Chesed).

Rabbi Shimon dit: Venez et voyez. Le service qu’une (âme de) personne accomplit pour (son Chesed) le juste le protège dans ce monde. De plus, même s’il est (une âme de) une personne pécheresse, il apprendra de (Chesed) le comportement de la personne juste et l’imitera.

Venez et voyez: comme Lot (l’embryon de נשמה Neshamah) a accompagné (Chesed, l’Intime) Abraham, il n’a pas appris toutes ses voies, mais il a appris à faire preuve de gentillesse envers les autres (embryon d’âme). Ainsi, aussi longtemps que Lot (l’embryon de נשמה Neshamah, l’âme spirituelle) y résida, les habitants s’installèrent dans les villes qui continuèrent d’exister.

Rabbi Shimon dit: Voyez comment la Schekinah (la Kundalini, le Serpent d’Airain) est restée avec Abraham pendant le temps où le Saint, béni soit-Il, était avec lui.

Rabbi Eleazar lui dit: Mais c’est la Schekinah (la Kundalini, le serpent d’airain) elle-même qui lui a parlé. Parce que le Saint béni soit-Il s’est révélé à Abraham par ce grade (de Daath), comme il est écrit: « Et je suis apparu (dans Yesod) à Abraham, à Isaac et à Jacob, par le nom de אל שדי El Shaddai, » (Exode 6: 3) Rabbi Shimon a dit: C’est (שד אלי Shed Eli) certainement.

Venez et voyez. Il est écrit: « Et Ha-Shem dit (lit. ויהוה אמר) à Abraham (Genèse 18:17); ‘Et dit Ha-Shem’ויאמר יהוה) Parce que le cri de Sodome et Gomorrhe est grand… » Genèse 18:20)

Au début, ויהוה אמר « Et Ha-Shem dit à Abraham » (Genèse 18:17) (En d’autres termes: Et Binah à travers (le Sel, le Iod de א Aleph et ש Shin, c’est-à-dire, le אש Esh, feu dans la tête ר Reish) a dit).

Et plus tard, « Et dit Ha-Shem (ויאמר יהוה) parce que le cri de Sodome et Gomorrhe (de Klipoth) est grand; » (En d’autres termes: Et le Sel, le Iod de א Aleph et ש Shin, c’est-à-dire, le אש Esh, feu dans la tête ר Reish) dit à travers Chavah dans Yesod).

(La première est) la classe supérieure (אב Ob, la force sexuelle du père) qui lui (Chesed) est apparue par rapport à la classe inférieure (אד Od la brume, la force sexuelle de la mère; les deux sont unies dans Yesod, la neuvième sphère, le centre de la Terre).

« Et Ha-Shem (Binah) a dit ויהוה אמר, est-ce que je vais me cacher d’Abraham (Chesed)… » Qu’est-ce qui est écrit avant? « Et les אנשים Enoshim se levèrent de là (de Yesod), et regarda vers Sodom (dans Klipoth) », afin de punir les méchants (Nephesh fornicateur). Et qu’est-ce qui est écrit après? « Dois-je me cacher d’Abraham (Chesed). »

Rabbi Chisda a dit: Le Saint, béni soit-Il, n’exécute pas le Jugement sur les méchants (Nephesh âmes des fornicateurs), avant d’avoir consulté les âmes (les Neshamoth) des justes. C’est comme il est écrit: « מנשמת אלוה m’neshamoth, Par l’explosion (נשמת Neshamoth aussi, ‘âmes’) de אלוה Eloha (la Déesse) ils périssent, » (Job 4: 9) et « Dois-je me cacher de (Neshamah) Abraham. » Le Saint, béni soit-Il, a dit: Comment puis-je punir les méchants (Nephesh Fornicateur) sans consulter les (נשמת Neshamoth) âmes des justes, en leur disant que les méchants (Nephesh Fornicateur) ont péché devant Moi, et que je suis en train de les punir. Ceci est comme il est écrit: « Et Ha-Shem dit: « parce que le cri (du méchant Nephesh fornicateur) de Sodome et Gomorrhe est grand, et que leur péché est très grave » (je les détruirai). » – Zohar

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Zohar: Salt of the Mother Letters and Salt of the Earth

Zohar: L'Idolâtrie et la Tour de Babel
Zohar: Lot Séduit par ses Filles
Catégories : Sepher ha Zohar