Écrit par : Simeon ben Jochai   Catégorie : Sepher ha Zohar

Nimrod

En ce qui concerne Nimrod, le Giborim, il est écrit:

וכוש ילד את־נמרד הוא החל להיות גבר בארץ הוא־היה גבר־ציד לפני יהוה על־כן יאמר כנמרד גבור ציד לפני יהוה ותהי ראשית ממלכתו בבל

« Et Cush [Chesed] engendra Nimrod [un rebelle]: il commença à être un Gibor [venant des Giborim] sur la terre [Malkuth]. Il [dans Malkuth, le monde physique] était un Gibor [venant des Giborim, un] chasseur [de gloire] devant Iod-Havah. Par conséquent, il est dit: « Comme un rebelle [מרד – Mrod; Nimrod = נמרד], un Gibor [venant des Giborim], un chasseur [de gloire] devant Iod-Havah. Et [ותהי Tohu – confusion dans] le commencement de son royaume [Malkuth] était Babel. » – Genèse 10: 8-10

Nimrod a utilisé [construit les corps solaires] les vêtements d’Adam pour se renforcer. Il a acquis une autorité et une renommée en portant les robes et les vêtements primogénitaux d’Adam [ces vêtements sont les Corps Astral, Mental et Causal Solaire, qui sont le résultat de la Lumière; ces vêtements cachent la lumière de Iod-Havah dans la physicalité] et [avec le Veau d’Or ou l’ego de la mythomanie très vivant] avait ainsi pu corrompre le mentals et les habitudes de l’humanité de son temps.

Nimrod n’était concerné que par le monde matériel [Tour de Babel], sans aucun égard considération pour l’essence spirituelle de la réalité. Ceci [pouvoir des langues Klipothique] est [Tohu VeBohu, confusion et] considéré comme une forme de vénération d’idoles. Il tombe sous l’illusion et le contrôle du monde physique.

Une Conscience plus profonde de l’essence spirituelle de la vie est éveillée en nous par les passages suivants, de sorte que nous ne sommes pas contrôlés par l’illusion [Maya].

« Il était un Gibor [un Giborim, un] chasseur [de gloire] devant Iod-Havah. C’est pourquoi on dit: « Comme un rebelle [מרד – Mrod; Nimrod =נמרד], un Gibor [un Giborim, un] chasseur [de gloire] devant Iod-Havah. » – Genèse 10: 9

Rabbi Eleazar a déclaré: « Nimrod [le Giborim rebelle] a tout d’abord conduit les âmes à l’erreur et les a fait tomber dans l’idolâtrie. S’étant emparé des vêtements [corps solaires] de son ancêtre Adam, il a usurpé la régence et l’autorité sur ses semblables, qui ont céder à sa tyrannie, le rendit l’objet de leur culte et de leur adoration [en se proclamant lui-même Elohim, un Régent du Monde, de sorte que tous les autres êtres humains devaient le suivre.] Pourquoi était-il appelé Nimrod? Parce qu’il s’était rebellé contre Iod-Havah, le plus haut Roi des Cieux, et provoqua une révolte dans les deux mondes, le céleste et le terrestre. Devenant considéré comme un souverain universel et réussissant à manier les mentals des hommes, il les incita à cesser leur allégeance à leur Seigneur et créateur [il s’est ainsi rebellé contre le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs, c’est-à-dire contre le chef de la Loge Blanche et contre son temple dans Malkuth]. »

Rabbi Simeon dit: « Les initiés de la doctrine secrète reconnaissent dans l’expression « vêtement d’Adam », un mystère très profond et occulte, dont l’explication n’est jamais divulguée ni communiquée, sauf aux étudiants avancés en sagesse cachée. »

« Et Adam [liquide céphalorachidien] a appelé le nom de sa femme Eve; parce qu’elle [son fluide génital] était la mère des vivants [Abraham, Isaac, Jacob]. Iod-Havah Elohim fit aussi des manteaux de peaux [Corps Astral, Mental, Causal Solaires] à Adam et à sa femme et les vêtit.

« Et Iod-Havah Elohim dit: Voici, Adam [avec les corps solaires] est devenu comme l’un de nous [Elohim], connaissant le bien et le mal: et maintenant [son animalité doit mourir], de peur qu’il n’étend sa main [Iod], et [avec l’ego animal très vivant] prenne aussi de l’Arbre de Vie, mange et vive éternellement: C’est pourquoi Iod-Havah Elohim l’expulsa du Jardin d’Eden [supérieur], pour labourer psychologiquement, à travers la Méditation] le sol [Adamah, Malkuth] d’où il a été pris.

« Alors il [Iod-Havah Elohim] chassa Adam [terrestre, égoiste]; et il plaça à l’Est du Jardin d’Eden des Cherubim, et une épée flamboyante qui tournait dans tous les sens pour empêcher [tout Giborim, Nimrod, Marut ou Hasnamuss] d’entrer dans le chemin de l’Arbre de Vie. » – Genèse 3: 20- 24

Donc, nous, les Gnostiques, adorons profondément le taureau sacré Apis [dans Geburah], mari de la Vache Divine (la Shechinah, Mère Divine Kundalini dans Malkuth) et [la Lumière Astrale] le Veau ou Kabir [le Prophète de Hod]. Mais, nous rejetons le Veau d’Or [Nimrod], l’Idole des Giborim ou Baalim de Klipoth. Amen.

« Car [dans Binah] יהוה [Iod-Havah] ton אלהי Elohi [est] אלהי Elohi [Dieu personnel, intérieur] de אלהים Elohim [Dieux], et [dans Malkuth] Seigneur des seigneurs [אדני האדנים Adonai Adonim], un grand Dieu [dans Gedulah], un גבר [Gibor, un puissant dans Geburah]… » – Deutéronome 10:17

Nimrod était un descendant de Noah dans le Kali Yuga ou l’âge noir de l’Atlantide. Il est devenu un Malachim [Tiphereth] arrogant, c’est-à-dire un roi tombé, un Amalekite ou Marut qui s’est déclaré Gibor, un guerrier de Geburah [l’image de Geburah est un taureau], il a présidé à la construction de la mythique Tour de Babel. Nimrod était également un chasseur de renom, bien que son choix fût Nephesh [âme animale] des animaux intellectuels et des humains, qu’il asservit par sa rhétorique lors de la capture. Quelle que soit sa proie, son nom est devenu synonyme de Marut, Hasnamuss, Giborim.

La Vache Sacrée dans la Bible

Et ils déposèrent יהוה ארון- l’arche de Iod-Havah sur la charrette, et le coffre avec les souris d’or et les images de leurs plaies. Et les vaches prirent le droit chemin qui mène à בית שמש la Maison du Soleil [Tiphereth]; elles [les vaches] sont allées [de Malkuth] le long de la route; elles mugissaient en allant et ne se détournaient ni à droite ni à gauche; et les seigneurs de Palestine les poursuivirent jusqu’à la frontière deבית שמש la Maison du Soleil [Tiphereth].

Cela signifie qu’en transportant l’arche [en pratiquant l’Alchimie sexuelle], nous remplissons notre cœur [coffre] d’Énergie Solaire Christique; c’est-à-dire que les souris [nos instincts animaux lunaires spirituels] sont transformées en or [intuition humaine solaire], ainsi, le Tzalem [images dorées; forces solaires ardentes] qui sont piégés dans nos plaies karmiques, sont libérées. Notez également que le mot mouse (souris) vient du mot Sanskrit, qui se trouve dans le mot Hasnamuss (le sens complet du mot est expliqué dans Hanuman: Le Héros Parfait [גבר Gibor].

Les Vaches et l’Arche

« Et ceux de בית שמש la Maison du Soleil [Tiphereth] récoltaient leur récolte de blé dans la vallée; et ils levèrent les yeux et virent l’arche [dans Yesod], et se réjouirent de la voir.

Et la charrette est entrée dans [Yesod] le champ du [יהושע בית־השמשי = Yeshua Bet Shemesh] Sauveur de la Maison du Soleil [Tiphereth], et s’est tenue là [dans Yesod], où se trouvait une grande pierre, et ils fendent le bois [de l’Arbre de la Connaissance] de la charrette et le [feu des] vaches [symbole de la Shechinah dans leur corps] qu’ils ont fait monter [à travers leur moelle épinière au moyen de la Magie Sexuelle] comme offrande consumée pour יהוה Iod-Havah [dans Daath]. » – 1 Samuel 6: 11-14

Rabbi Joseph a expliqué la signification de ce passage scriptural difficile. Nous apprenons que pendant qu’ils portaient l’Arche, les vaches étaient capables de muer – bien que ce don ait disparu dès qu’elles n’ont plus effectué ce travail.

Rabbi Abba explique qu’un psaume de David faisant référence à un « nouveau chant », fait référence à un moment où le psaume, le Saint-Esprit ou Nukva, qui est notre monde physique, également appelé Malkuth, luira de la lumière du soleil, qui lui-même est une référence codée au concept de Messiah. C’est après cela que se produit la résurrection des morts, un moment où le monde sera renouvelé et libéré du règne de la mort.

Dans la Bible comme dans l’Hindouisme, la vache est un symbole de la force féminine de la sephirah Binah dans le monde physique, la sephirah Malkuth. Le côté supérieur gauche de l’Arbre de Vie est dirigé par la sephirah Binah, dont le nom dans Atziluth est Iod-Havah Elohim. Le feu créateur de Iod-Havah Elohim demeure dans Schamayim et Mayim, les eaux supérieures et inférieures. Schamayim est l’eau masculine; c’est Elohim Gibor ou le feu solaire masculin de la sephirah Geburah dans le liquide céphalorachidien. Mayim est le feu féminin et solaire de Malkuth qui se trouve dans Yesod dans le fluide génital, et est donc la femme de Shiva, Binah, Saturne. Ainsi, ésotériquement, les taureaux sont des symboles de la sephirah Geburah et les vaches sont des symboles de la sephirah Malkuth ; tandis que les veaux sont des symboles de Hod, la Lumière Astrale, qu’elle soit ultraviolette (supérieure) ou infrarouge (inférieure). La Lumière Astrale ultraviolette est le Zohar, la splendeur du Christ, le Prophète de Hod ; tandis que la Lumière Astrale infrarouge est la « confusion des langues », Nimrod, le Veau d’Or, le Minotaure de Klipoth.

De ce fait, les taureaux, les vaches et les veaux sont des symboles liés aux énergies spirituelles ardentes. Parmi les tattvas, le bœuf est lié au tejas (feu), que l’on absorbe lors de la pratique de la Magie Sexuelle, qui, dans le Judaïsme, est le premier repas du Shabbat (Saturne, Binah). La Shechinah est l’énergie interne de la viande rouge représentée dans notre physicalité (Malkuth) par la vache sacrée. Ainsi, Malkuth, la vache, notre corps physique, absorbe la Lumière de Binah (Iod-Havah Elohim, le Créateur) à travers la sephirah Geburah, dont l’image est le taureau.

Les parchemins de la Torah sont généralement fabriqués à partir de peau de veau, symbole de la Lumière Astrale (la sephirah Hod). Ainsi, l’image d’une vache mugissante révèle l’activité du feu sexuel du Logos, passant des sephiroth Malkuth et Yesod vers Daath dans la gorge. C’est ce que signifient les vaches transportant l’Arche: les deux הפרות vaches ou deux Malkuths, mari et femme, transportant les Archétypes ou les enfants d’Israël – dans leur Yesod ou leur fluide génital – de Mizrahim, Égypte, Malkuth vers la terre promise.

À travers ce voyage, nous devons surmonter notre animalité: tendances immorales innées et désirs égoïstes. En d’autres termes, à travers le sacrifice du taureau, de la vache et du veau – c’est-à-dire à travers le sacrifice du feu contenu dans notre viande rouge – notre physicalité et Nephesh, notre nature animale, notre animalité – nos inclinations pervers ou klipothiques – Lilith et Nahamah – sont complètement supprimées. C’est ainsi que notre Minotaure ou Nimrod intérieur est retiré de notre nature humaine à travers des offrandes consumées.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Zohar: Sex and Marriage

Zohar: Sexe et Mariage
Zohar: Quatre Éléments, Quatre Directions
Catégories : Sepher ha Zohar