Écrit par : Gnostic Instructor  Catégorie : Sacrements de l’Église Gnostique

daath-amens

Dans ce cours, nous allons expliquer les sacrements institués depuis l’Antiquité dans l’église du Christ, qui a ses racines les plus récentes en Égypte. Intérieurement, la Sainte Église Gnostique est située dans les dimensions supérieures. Mais, de nos jours, la Sainte Église Gnostique a dans le monde physique un exposant physique dans chaque Lumisial de nos organisations Gnostiques visibles et invisibles qui forment le gigantesque Mouvement Gnostique.

L’Église Gnostique a été instituée par le Maître Jésus il y a deux mille ans au Moyen-Orient, mais c’est une église qui a une histoire beaucoup plus longue que celle-là. Elle est liée aux mystères de l’Égypte antique qui ont leurs racines dans l’Atlantide, qui proviennent d’une époque Amentino-Néptunienne directement liée au monde de Yesod, la quatrième dimension et au-delà.

Comme vous le savez, Gnose vient d’un mot Grec qui signifie connaissance, et cette doctrine de la connaissance est liée au fameux Arbre de la Connaissance du livre de la Genèse. Souvent, dans nos conférences, nous indiquons l’Arbre de Vie, qui est un hiéroglyphe au sein duquel se trouve l’Arbre de la Connaissance, la mystérieuse Sephirah Daath. Il est donc bon que vous ayez une représentation graphique de l’Arbre de Vie pour que vous puissiez comprendre ce qu’est l’Église Gnostique. L’Église Gnostique est liée à la Sephirah Daath, qui se trouve dans le pilier central de l’Arbre de Vie, et est liée à Tiphereth et à Yesod.

Pour comprendre ce qu’est un sacrement, nous devons comprendre le mot lui-même. Comme vous le constatez, le mot «sacrement» vient de «sacré» et «amen»: «sacré amen» – sacrements.

Les Trois Amens

Lorsque nous examinons le mot «Amen», nous découvrons qu’il s’agit d’un mot écrit avec trois lettres Hébraïques : א Aleph, מ Mem, and נ Nun. Ces trois lettres Mem, Aleph et Nun sont en relation directe avec les trois forces primaires (les trois Logoi) qui, dans la Kabbale, sont appelée Kether, Chokmah, Binah. Ces trois forces sont ce que nous appelons la Sainte Trois Unité (trinité). Quelle que soit la Sephirah que nous prenons de ce triangle, Kether Chokmah, Binah, chaque Sephirah des trois est toujours liée aux deux autres. Ainsi, lorsque nous parlons de Kether, nous savons que Kether est composé de Chokmah et Binah, que Chokmah est composé de Kether et Binah et que Binah est composé de Kether et de Chokmah ; Père, Fils et Saint-Esprit.

amn
  1. Le Père est א Aleph, le souffle de vie, cet oxygène que nous respirons représenté par la lettre א Aleph ; la lettre Aleph symbolise l’air.
  2. מ Mem est lié à l’eau, directement lié à la Mère, qui s’applique toujours au Saint-Esprit, mais souvenez-vous que le Saint-Esprit contient les deux forces; positive et négative, féminine et masculine. Donc, מ Mem, dans ce cas, symbolise la Mère Divine, l’aspect féminin.
  3. Et נ (dans Amen en tant que Nun final: ן) Nun est lié au Messiah. Ieshua, le Fils de Nun, qui est le sauveur; Nun est lié à la lettre Latine N.

Les Trois Amens, Osiris-Ra, Le Christ Cosmique

Three-Amens,-the-Cosmic-Chr

Ainsi, dans les lettres du mot «Amen», nous trouvons les trois forces primaires; Père, Fils et Saint-Esprit; Kether, Chokmah, Binah. Ce sont les trois Amens. Le premier Amen est le Père, le second Amen est le Fils et le troisième Amen est le Saint-Esprit.

Lorsque nous parlons des sacrements de l’Église Gnostique, nous parlons de la manière dont nous acquérons l’influence des trois Amens sur le chemin de l’initiation. L’Église Gnostique enseigne comment acquérir ces sacrements, qui ont toujours été enseignés, mais de différentes façons, de différentes manières.

Dans l’Égypte antique, ces sacrements ou sacrés Amens ont été institués. Mais, en cette époque, ces trois forces primaires, ces trois Amens réunis, s’appelaient Osiris. Les trois Amens ont été symbolisés dans ces trois forces primaires lorsque Osiris a émergé de l’Ain Soph Aur. L’Ain Soph Aur est le troisième aspect de l’Absolu et est décrit au-dessus de Kether. En Égypte, l’Absolu Solaire est symbolisé par Ra. Les trois atomes primaires – que chaque Monade a en son sein – résident dans cet Ain Soph, Ra.

Lorsque la Monade s’auto-réalise et acquiert le pouvoir de ces trois forces primaires en son sein, on appele cela Amon-Ra ou Amen-Ra, vous voyez que le nom est Amon-Ra ou Amen-Ra.

Comprenez que lorsque ces trois forces primaires se manifestent dans l’univers comme cosmocréateur, nous les appelons – dans la terminologie Égyptienne – Osiris-Ra. C’est ainsi que cela se prononçait dans les temps anciens.

Dans le «Livre des Morts» Égyptien, lorsque vous lisez le nom Osiris-Ra, il désigne les trois forces primaires ainsi que l’Ain Soph Aur, situé au-dessus de Kether. En d’autres termes, dans la Kabbale, Osiris-Ra est appelé יהוה Iod Hei Vav Hei, le sacré Tetragrammaton, parce qu’Osiris représente l’Amen, les trois forces primaires, et Ra est l’Absolu Solaire. Vous avez donc les quatre particules, les quatre éléments, afin de former le nom sacré de Dieu, יהוה Iod Hei Vav Hei, le Tetragrammaton.

Amen-Ra ou Osiris-Ra est précisément ce que nous invoquons lorsque nous voulons faire descendre cette force cosmique, lorsque nous accomplissons les Sacrés Amens, les Sacr-Aments, les Sacrements.

Il est indispensable de comprendre cela, sinon on prend tout littéralement ou mécaniquement; ce qui est malheureusement ce qui s’est passé dans l’Église Catholique, dans l’Église Orthodoxe, etc., qui se rapporte au Maître Jésus qui a institué ces sacrements à travers sa doctrine.

Nous devons comprendre que cet Amen אמן «Amen» réside également dans le corps physique. Grâce à Amen, nous sommes en vie puisque nous respirons l’air, l’Aleph ; oui, l’air, l’Aleph, est dans les poumons; c’est l’oxygène qui passe à travers le système respiratoire et le système circulatoire dans le sang afin de le purifier; le sang est le מ Mem. Tout fluide dans l’organisme physique se rapporte à מ Mem. Le sang purifié est Schamayim, le fluide principal ou le sang dans lequel se trouve l’oxygène. Nous disons qu’ils sont le Saint-Esprit (Aleph): le Père et la Mère (Mem) du Fils (נ Nun). C’est pourquoi le sang se transforme finalement en une entité du semen, l’Ens Seminis, dans laquelle la lettre Nun se cristallise sous forme de spermatozoïde ou d’ovule. Aleph, Mem et Nun sont précisément l’Amen אמן. C’est ainsi que ces forces descendent dans l’organisme humain et c’est ce que le néophyte qui veut emprunter le chemin doit savoir, car le salut passe par נ Nun, le Messiah, qui est la puissance sexuelle.

Nous devons également savoir gérer שמים Schamayim, les forces supérieures liées au sang et à l’oxygène. Chaque pratique Gnostique se rapporte au cœur (atome Noûs) et se rapporte au nez, à la respiration (le souffle de Dieu), qui se rapporte au sexe (Ida, Pingala). Comme vous le voyez ici, nous trouvons la relation des trois cerveaux dont nous parlons toujours.

Ces trois cerveaux se développent – selon notre âge – dans le processus de croissance ou de dégradation du corps physique, ou dans l’évolution du corps physique, de l’enfance à l’âge adulte.

Le but de chaque Âme, de chaque esprit de cet univers est d’acquérir la réalisation intérieure de ces trois forces primaires; c’est pourquoi les âmes sont toujours préparées – à travers les trois cerveaux – pour recevoir les trois forces ou les trois sacrements d’Osiris Ra, d’Amon-Ra, d’Amen-Ra ou des trois Amens: Père, Fils et Saint-Esprit.

Avec cela, nous expliquons comment le Christ (qui est un mot Grec qui signifie «L’Oint») nous oigne à travers les sacrements.

C’est ainsi que nous apprenons à être oints pour que la force que nous appelons Père, Fils et Saint-Esprit (Kether, Chokmah et Binah) se cristallise dans notre corps, notre mental, notre Âme et notre esprit pour se Christifier nous-mêmes, atteindre la Christification, se Christifier nous-mêmes.

C’est pourquoi, dans L’Égypte antique, quand quelqu’un assimilait ces forces cosmiques d’Amon-Ra, d’Osiris-Ra, on l’appellait un Osirifié. De nos jours, nous les appelons un Christifié, en utilisant le mot Grec Christ.

Avec cela, nous expliquons que le Christ est une force, une énergie qui se manifeste à travers ces trois forces primaires. Les plus beaux atomes de cette énergie s’expriment à travers le Fils; c’est pourquoi le Fils (Chokmah) est toujours appelé le Christ, qui se manifeste à différents niveaux à travers l’initiation ou à travers les sacrements.

Pour comprendre ces sacrements ou sacrés Amens, nous devons entrer dans Daath, qui est la mystérieuse Gnose, la connaissance, dans laquelle nous trouvons l’Église transcendantale, à son plus haut niveau.

Pourquoi affirmons-nous que ces sacrements ou ces sacrés Amens sont dans l’Église Gnostique? C’est parce que la mystérieuse Sephirah Daath est cette Sephirah qui cache cet autre Amen mystérieux qui est un dédoublement des trois Amens (Kether, Chokmah, Binah). Dans Daath, nous trouvons une autre trinité ou tri-unité qui est expliquée dans de nombreuses religions comme Abba et Aima, Père (א A), Mère (מ M) et Fils (ן N), qui en Hébreu est Ben ou Bat. La troisième force peut être appliquée au Fils ou à la Fille.

Nous devons donc saisir et comprendre et intuiter, comme nous le disons dans la Kabbale, la deuxième tri-unité, qui est directement liée au monde de la création, que nous appelons dans la Kabbale le monde de Briah.

Cette sainte tri-unité du monde de la création est cette tri-unité qui était appelée en Égypte Osiris, Isis et Horus. Donc, ne confondez pas la première tri-unité avec la seconde. La seconde est Daath parce qu’il s’agit d’une descente d’Osiris-Ra dans le monde de la création. Osiris-Ra se modifie lui-même en formant cette autre tri-unité, appelée dans le Christianisme Joseph, Marie et Jésus, et dans l’Égypte antique, Osiris, Isis et Horus.

Cette descente des trois forces primaires dans Daath est fait pour originer la création au moyen de la réalisation de ces trois forces primaires à travers Binah.

Donc, dans Daath – qui est ce niveau cosmique au-delà de la sixième dimension -, le Logos crée avec le pouvoir de la voix; comme vous le voyez dans le hiéroglyphe de l’Arbre de Vie, Daath se situe exactement au niveau de la gorge. Dans Daath se trouve cette église, ce temple, où était accompli ce qui est écrit dans Jean 1: «Au commencement était la parole, la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu, c’est le commencement avec Dieu.» C’est là, l’origine de l’univers.

Trinity-in-Daath
Les Trois Amens = Abba, Aima et Tiphereth = dans Daath

C’est dans Daath que se trouvent les forces du Saint-Esprit (appelées dans la Kabbale Binah et Shiva en Sanskrit) s’exprimant dans la dualité afin de créer l’Univers, qui est le Fils, ainsi, les trois – père, mère et fils – sont les Amens dans Daath.

  1. Aleph dans Daath est le Père qui représente les trois forces primaires ensemble ; il est l’Aleph dans Daath.
  2. Mem dans Daath est la Mère qui représente les trois forces primaires en haut à l’intérieur d’Isis.
  3. Et ensuite Nun, Horus, qui est le résultat d’Osiris et d’Isis; il manifeste également dans Daath les trois forces primaires venant d’en haut.

Cette tri-unité est quelque chose que nous devons saisir et comprendre, car, c’est de Daath, de la Sainte Église Gnostique, l’Église Gnostique Transcendantale des mondes supérieurs, que la force Christique descend dans d’autres dimensions et dans le monde physique; et c’est aussi de Daath, que le Christ descend dans n’importe quel avatar, dans n’importe quel messager de n’importe quelle religion, parce que religion vient du mot Latin re-ligare: réunir le supérieur avec l’inférieur.

Donc, pour que le Seigneur descende de Daath sur la Terre, il a besoin d’un Avatar – ce mot signifie «messager» – car les forces supérieures du Christ (Kether Chokmah, Binah) agissent à des moments différents pour aider les Sephiroth inférieurs, en particulier le monde de Malkuth qui reçoit l’aide du Seigneur à travers les sacrements.

C’est pourquoi les sacrements sont institués dans le monde physique afin de guider les âmes pour la réalisation de ces trois forces primaires. C’est leur seul objectif. Nous devons donc savoir, pour comprendre, parce que les gens pensent que seules l’Église Catholique ou l’Église Orthodoxe connaissent ces mystères qui ont été institués il y a 2 000 ans; ils ignorent que ces sacrements sont éternels et sont liés aux forces du Seigneur qui agissent sur toutes les planètes. Ces sacrements étaient connus en Atlantide, qui à cette époque avait été instituée par le grand et puissant Dieu Neptune. C’est pourquoi nous affirmons que ces sacrements proviennent du passé Amentino-Neptunien, liés au mystère des deux polarités, homme et femme, et à la naissance du Fils de l’Homme.

Le Fils de l’Homme et l’Âme Humaine

Le Fils de l’Homme est en dessous de Daath dans Tiphereth. Tiphereth dans la Kabbale est l’Âme Humaine. Dans la Bible, nous lisons au sujet du Fils de l’Homme et nous devons toujours comprendre que cela est lié à Tiphereth (qui signifie beauté), l’Âme Humaine. C’est pourquoi les sacrements ou les trois Amens donnés par l’Église Gnostique sont destinés à l’Âme, à la psyché; c’est précisément ce que nous devons comprendre. L’Âme est cet élément qui a besoin des sacrements pour grandir; c’est Tiphereth, l’Âme. Lorsque l’Âme Humaine applique les sacrements de la bonne manière, telle qu’elle a été instituée par l’Église Gnostique, l’Âme Humaine grandit et se développe pour devenir ce qu’on appelle le Fils de l’Homme.

Le Fils de l’Homme est le résultat final des sacrements, car le Fils de l’Homme est l’union, la communion, le religare, le «Yug» de l’Âme Humaine avec le Christ, de l’Âme Humaine avec Osiris-Ra, de l’Âme Humain avec les trois Amens: Père, Fils et Saint-Esprit.

Sur l’Arbre de Vie, si nous regardons en-dessous de Tiphereth, le Fils de l’Homme, l’Âme, nous trouvons la Sephirah Yesod, afin de signaler directement que tous les sacrements que nous enseignons ici sont liés à la force sexuelle; Yesod est la force sexuelle. Yesod est directement lié à l’Arbre de la Connaissance, Daath, qui est directement lié au commandement donné à l’Âme, Tiphereth. Si vous connaissez la Kabbale, alors vous savez que Tiphereth est la sixième Sephirah de l’Arbre de Vie (celle qui est situé dans la colonne du milieu entre Daath et Yesod) et est liée au sixième commandement.

Ici, dans l’Église Gnostique, nous expliquons les commandements. Nous ne les gâchons pas comme ces groupes qui se disent Chrétiens et dont les commandements sont numérotés dans le mauvais sens.

Le sixième commandement est: «Tu ne forniqueras pas». Fornication est un mot qui décrit comment l’Âme, Tiphereth, utilise l’énergie sexuelle par le biais de Yesod de manière erronée. C’est le premier commandement donné par Osiris-Ra, les trois forces primaires, à travers Daath (Connaissance) à l’Ame, Tiphereth. Si vous observez le pilier central de l’Arbre de Vie, vous saisissez et comprenez pourquoi le premier commandement donné à l’humanité est le sixième commandement.

Moïse a écrit ce commandement au numéro six: «Tu ne fornieras pas.» Les gens le confondent avec «Tu ne commettras pas d’adultère», qui est le neuvième commandement.

sixth-commandment

Donc, deouis Daath, le premier commandement descend à l’Âme, qui est directement liée à Yesod. C’est pourquoi, lorsque l’Âme Humaine désobéit à ce commandement, elle tombe dans Malkuth, qui est le monde physique. Donc, nous sommes ici dans ce corps physique.

C’est ce que vous devez saisir et comprendre: sur l’Arbre de Vie, Malkuth est le corps physique. Yesod est la vitalité du corps physique, qui est directement liée à l’énergie sexuelle, et qui se trouve être liée à l’Âme, qui suit la ligne droite vers le haut, est Tiphereth.

Cela signifie que, pour accomplir les sacrements donnés par l’Église Gnostique dans Daath par le Seigneur Christ et qui sont liés aux trois forces primaires et à l’Ain Soph Aur (Ra), nous devons suivre et comprendre les sacrements avec l’Ame, Tiphereth.

1: Baptême

Baptism

Le premier sacrement est le baptême. Chaque religion a son baptême particulier. Vous pouvez observer dans l’Église Catholique ou Orthodoxe et dans d’autres religions qu’elles baptisent des enfants nouvellement nés. Ils donnent une explication très large de la raison pour laquelle le baptême est reçu dans un corps d’enfant, parce que ce baptême n’est pas destiné au corps physique mais à l’Âme.

Un nouveau-né a un corps physique, mais c’est un corps physique qui commence son évolution, son développement et lorsque nous observons un nouveau-né, nous voyons que l’Âme s’exprime à travers ce corps. Dans un nouveau-né, vous ne trouvez pas la colère, la luxure, l’orgueil, l’avidité, la vanité, la paresse et tous ces défauts que nous avons en abondance; au lieu de cela, vous ne trouvez que l’Âme pure. En d’autres termes, nous dirons Tiphereth. Tiphereth signifie «beauté» en Hébreu, ainsi la beauté de l’Âme s’exprime à travers un nouveau-né.

Par un sacrement de baptême, l’Âme va être guidée dans sa vie. Mais bien sûr, cette Âme a besoin de parrain et marraine; autrement dit, des individus qui connaissent Dieu et instruiront cette Âme en relation avec son propre développement. Les parrain et marraine de cet enfant sont supposés être – comme dans l’Égypte antique – des initiés, des connaisseurs de ces mystères que nous expliquons ici.

De nos jours, les parents choisissent juste les parrain et marraine pour leurs enfants pour différentes raisons, pour différentes causes et la plupart du temps, ils ne savent même pas où ils se trouvent, car dans différentes religions, il ne s’agit que d’une condition sociale.

Le baptême est directement lié à Yesod, parce que les eaux du baptême sont précisément dans les organes sexuels. Les eaux sont l’Ens Seminis, qui est le résultat de la transformation du sang; le נ Nun, le Messiah, qui est le Sel de la Terre, est là. Le Sel de la Terre est l’élément du corps physique qui assaisonnera l’Âme et la personnalité de l’enfant s’il reçoit une connaissance directe de l’énergie sexuelle.

La personnalité que nous avons tous dans cette société – pour interagir avec les autres – s’est formée de la naissance à sept ans. Malheureusement, à l’époque actuelle, vous développez votre personnalité, mais vos parrain et marraine ne vous instruisent jamais en relation avec votre Âme intérieure. Ainsi, à la fin, lorsque la personnalité est formée, elle est simplement liée au monde extérieur, car les parrain et marraine ignorent que leur but est de guider l’Âme pour ne pas abuser de cette union de l’Âme avec les forces supérieures. Dans le baptême, le Prêtre unit les forces supérieures des trois Amens à cette Âme.

Le Prêtre qui a le pouvoir d’invoquer les trois forces primaires l’a, parce qu’il travaille lui-même avec les sacrements (les sacrés Amens), ce qui est nécessaire pour que quiconque soit Prêtre. Vous voyez, la prêtrise est liée au sixième sacrement. Donc, pour être Prêtre, vous devez déjà accomplir cinq sacrements.

Quels sont les cinq sacrements requis de la prêtrise?

  1. Baptême
  2. Pénitence
  3. Communion
  4. Confirmation
  5. Mariage

Donc, pour être dans la prêtrise, c’est-à-dire pour savoir comment invoquer les trois Amens et transmettre cela à l’Âme, pour les unir à l’Âme, vous devez accomplir les cinq précédents. Le baptême est une cérémonie au cours de laquelle le Prêtre (le Cohen comme on dit en Hébreu) invoque les trois Amens en tant que magicien (en utilisant le mot magicien du Persan Mag, qui signifie Prêtre des forces supérieures) afin d’unir les forces supérieures à l’Âme, afin que les trois Amens primaires guident l’Âme.

Comme vous le voyez, lors d’un baptême Chrétien, l’enfant est vêtu à la perfection, mais au moment où il va recevoir les eaux du baptême (le Mem, les eaux), il déshabille l’enfant; cela symbolise que rien d’extérieur ne devrait être entre l’Âme et les trois Amens.

Ils donnent du Sel à ce bébé, qui est la Nun. Le Sel dans l’eau est l’élément dont l’enfant a besoin, la lettre נ Nun, le Messiah, le Sel de la Terre, qui doit être transmuté.

Dans certaines religions ou églises, le Prêtre souffle sur le visage de l’enfant pour symboliser le souffle de Dieu, l’Aleph. Parfois, ils le font aux quatre coins du monde pour conjurer Satan, les forces mécaniques de la nature qui finiront par se développer et entreront dans cet enfant lorsqu’il développera sa personnalité. Nous étions tous beaux quand nous étions enfants, très innocents, mais là maintenant, aucun d’entre nous n’est innocent, nous avons perdu cette innocence.

Donc, pour conjurer Satan, les enfants sont baptisés, comme le dit la tradition, avec le baptême, nous effaçons le péché d’Adam & Eve, puisque ce sont Adam et Eve qui ont mangé la pomme, symbole de leur péché originel. Nous devons effacer ce péché originel.

Mais c’est un symbole que nous devons comprendre. Adam et Eve sont les deux polarités de l’énergie sexuelle liées toujours aux testicules chez l’homme et aux ovaires chez la femme: deux polarités, positive et négative, Adam et Eve. C’est ainsi qu’elles s’appellent en Alchimie.

C’est pourquoi il est dit que nous sommes tous des enfants d’Adam & Eve. Oui, nous sommes tous des enfants des deux polarités sexuelles, positive et négative, homme-femme. Et l’union de ces deux polarités, homme et femme, produit un enfant. L’homme représente Adam et la femme Eve. Nous sommes tous des enfants de la fornication d’Adam et Eve, car nos parents n’ont pas transmuté leur énergie sexuelle. Et nous cultivons également cette graine dans l’Âme, de sorte que le péché originel se trouve dans chaque Âme.

Le baptême est une manière dont, symboliquement, nous recevons les eaux de nos parents (Adam & Eve); c’est pourquoi les deux parents physiques tiennent des bougies allumées, qui symbolise le feu qui finira par s’élever (de ses deux témoins Ida et Pingala) dans la colonne vertébrale afin que cette Âme reçoive l’illumination du Saint-Esprit.

Vous voyez donc dans le symbolisme du baptême tous les éléments que les parrain et marraine doivent finalement expliquer à l’enfant dans sa propre langue, à savoir le symbole de la lumière, le symbole du Sel, le symbole de l’eau et le symbole de l’air.

Dans d’autres rituels de baptême, le Prêtre n’utilise pas son souffle car il comprend que – même si son souffle représente Aleph, le souffle de la vie de Dieu – son souffle est coupable: le Prêtre a des défauts. Ainsi, le Prêtre utilise une plume d’oiseau, qui dans ce cas pourrait être un aigle, et souffle de l’air avec la plume sur le visage de l’enfant baptisé.

Lors de la cérémonie du Baptême Gnostique, l’Âme est unie à la Sainte Église Gnostique des mondes internes. Ensuite, les Maîtres instruisent cette Âme en intérieurement et la guident. Cependant, je le répète, l’Âme a besoin d’une instruction directe dans le monde physique, car elle va grandir, l’enfant va développer une personnalité et les seuls à pouvoir instruire l’enfant de manière pieuse sont les parrain et marraine. C’est pourquoi ils sont appelés parrain et marraine, parce qu’ils représentent Dieu (Abba et Aima) de cette manière.

«Et ils lui amenèrent de jeunes enfants, pour qu’il les toucherait, et ses disciples repoussairent ceux qui les avaient apportés. Mais quand Jésus vit cela, il fut très mécontent et leur dit: «Laissez les petits enfants venir à moi et ne leur interdisez rien, car tel est le royaume de Dieu. En vérité, je vous le dis. quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera pas. Et il les prit dans ses bras, posa ses mains sur eux et les bénit.» – Marc 10: 13-16

Jésus représente le Fils de l’Homme, à travers lequel les trois forces primaires s’expriment et mettent de l’énergie dans l’Âme des enfants.

La cérémonie du baptême est une cérémonie qui sera comprise plus tard dans la vie, quand cette Âme sera prête à se marier. Ceci se rapporte à ce passage de Jean 3: 1-2 qui dit:

«Il y avait un homme parmi les Pharisiens, nommé Nicodème, un régisseur des Juifs:

Le même homme vint de nuit vers Jésus et lui dit: «Rabbi, nous savons que vous êtes un enseignant venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que vous faites, si Dieu n’est pas avec lui.»

Rabbi signifie Maître. Nicodème dit à Jésus: «Nous savons que vous êtes un enseignant venu de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que vous faites, si ce n’est que Dieu soit avec lui.» Ce Dieu qui est avec Jésus est Amen-Ra, Osiris-Ra, Christ, les trois forces primaires, Père, Fils et Saint-Esprit, qui agissent à travers Lui.

C’est ainsi que vous comprenez comment ces fameux miracles se produisent, à travers les Avatars ou Messagers du haut.

«Jésus lui répondit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut pas voir le royaume de Dieu.» – Jean 3: 3

Nous voyons donc ici comment ce baptême est associé à Yesod, car pour naître de nouveau, il faut de l’énergie sexuelle. Personne ne naît de théories. Nous sommes tous des enfants d’un homme et d’une femme et de l’acte sexuel.

Nicodème lui dit: «Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il entrer une seconde fois dans le ventre de sa mère et naître?»

Jésus répondit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit.» – Jean 3: 4-6

Naître de l’eau et de l’esprit est quelque chose que vous connaissez lorsque vous connaissez l’Alchimie. Les mystères de l’Alchimie sont liés au mercure, au soufre et au Sel, qui sont liés aux sécrétions des eaux de Yesod (sexe), qui se rapportent aux symboles que nous avons vus lors du baptême, à savoir:

  • La bougie est le feu (soufre).
  • L’eau (Mercure), qui est précisément versée sur l’enfant (Schamayim l’habitat du feu du Saint-Esprit)
  • L’air (l’Esprit) symbolisé dans le souffle de l’air par le Prêtre
  • Et le Sel, qui est la lettre Nun, le Messiah; le Sel de la Terre

C’est pourquoi Jésus dit dans Matthieu 5:13

«Vous êtes le Sel de la terre. Mais si le Sel a perdu sa saveur, avec quoi sera-t-elle salée? Dès lors, elle ne sert à rien que d’être jetté et d’être foulé aux pieds des hommes.»

En d’autres termes, lorsque vous avez une puissance sexuelle, c’est parce que vos sécrétions sexuelles ont beaucoup de Sel (sperme), beaucoup de Nun. Ainsi, vous assaisonnez votre Âme, vos corps, votre mental, votre esprit avec la lettre Nun. Mais si en tant qu’homme, vous perdez votre puissance sexuelle, perdez votre Sel, votre sperme, si vous atteignez l’impuissance – il n’y a plus d’énergie – avec quoi allez-vous vous assaisonner?

Ce qui est né de l’esprit est l’esprit parce que l’esprit – qui est le feu qui brûle à l’intérieur de vous, le feu sacré du Saint-Esprit – est en effet à l’intérieur du Sel.

La chose principale ici est d’apprendre à libérer ce feu, cet esprit qui est dans l’eau, car l’eau est le sperme et dans l’eau se trouve le Sel qui est la lettre נ Nun. Donc, vous devez apprendre à libérer le feu.

C’est le mystère du baptême à accomplir lorsque vous grandissez. Ce premier sacrement est donc un symbole que vous devez accomplir au cours du Mariage.

«Ne vous étonnez pas de ce que je vous ai dit: vous devez être né de nouveau. Le vent souffle là où il est entendu. (Ce vent est Ruach en Hébreu ; ce mot Ruach est appliqué à l’esprit et au vent.) Et vous entendez son bruit, mais vous ne pouvez pas dire d’où il vient ni où il va: ainsi sera celui qui est né de l’esprit.» – Jean 3: 7-8

Lorsque nous lisons cela, je pense au moment où Jésus a été baptisé symboliquement dans le Jourdain. Dans le Jourdain, Jésus trouva Jean-Baptiste qui le baptisa avec de l’eau. C’est un symbole que nous devons comprendre. Il est écrit que lorsque Jésus reçut le baptême de Jean, il se leva des eaux. C’est un mystère de la venue du Messiah des eaux mêmes de la sexualité. Les eaux du Jourdain ou n’importe quel type d’eau ou de baptême symbolisent l’énergie sexuelle, la matière sexuelle, מ Mem. Il entra dans l’eau et de מ Mem, dans l’eau, il reçut la lettre נ Nun qui est le Messiah, la puissance sexuelle, le Sel de la Terre, qui est dans l’eau, et il naît de nouveau lorsqu’il reçoit le Saint-Esprit.

«Et quand il fut baptisé, Jésus sortit aussitôt de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et s’illuminer sur lui. Et voici, une voix venant du ciel disant: «Ceci est mon fils bien-aimé, en qui je suis bien-heureux.» – Matthieu 3: 16-17

Cela signifie que lorsque les eaux du Saint-Esprit, les feux de Nun s’élèvent dans votre colonne vertébrale, ils pénètrent dans le corps. Alors l’Âme est bénie à travers ce baptême, c’est très clair: «Et voici une voix venant du ciel qui dit: C’est mon Fils (de l’Homme, Tiphereth, l’Âme Humaine) bien-aimé, en qui je suis bien heureux», mieux dit: «en qui j’entre maintenant.» Voyez-vous ici? Jésus est déjà grand. Avant cela, en tant qu’enfant, comme il est écrit dans le livre de Luc, Jésus a également été initié aux mystères du baptême dans une église de Jérusalem. Mais maintenant, en tant qu’homme adulte, il l’effectue. Bien sûr, tout cela est écrit de manière symbolique dans les Évangiles, vous devez donc savoir le lire, car la Bible est un livre d’Alchimie et de Kabbale..

2: Pénitence

temptation5

Et de là il est écrit que l’esprit le mena dans le désert; cela est écrit dans le livre de Luc, Marc et Matthieu.

«Alors Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert pour se être tenter par le diable.» – Matthieu 4: 1

C’est le deuxième sacrement, Pénitence.

Il ne suffit pas d’être baptisé, car le monde extérieur qui est lié au Prince de ce monde, l’ego, qui est toujours lié à la Terre, doit Le tester.

C’est pourquoi l’enfant a besoin que ses parrain et marraine lui apprennent à faire ceci, à faire attention, à l’instruire, car il sera tenté par le diable, Satan, qui est le symbole de l’ego de ses parents ou ses proches et amis. Le monde est plein d’ego ; tout le monde a un gros ego. Il n’y a pas un seul Satan ou un seul diable: il y a beaucoup de Satan, beaucoup de diables en chacun de nous. Donc, cette société est créée par le mal, créée par Satan; il n’y a pas un seul Satan comme je l’ai dit, il y en a beaucoup. Vous portez cela, une légion d’entre eux à l’intérieur de vous.

Il faut donc que les parrain et marraine enseigne à l’enfant, lui apprennent à contrôler, à geler le diable qu’il verra un jour chez ses parents et ses proches, partout dans le monde.

Et c’est le symbole de la manière dont Jésus après son baptême a été emmené dans le désert. Dans les temps anciens, le désert était précisément le lieu où l’initié était testé, prouvé. Parce que le désert – comme le disent de nombreux initiés – est l’endroit où les démons ou les êtres des ténèbres apparaissent pour vous mettre à l’épreuve; ainsi, comme il est écrit dans Matthieu 4: 1, Jésus fut testé par le Diable. Quel Diable? Son propre Diable et d’autres forces de la nature qui se sont présentés dans le désert.

Quand vous lisez Matthieu 4: 1, vous lisez très clairement que Jésus reçoit le Saint-Esprit et il est écrit très clairement: «Alors Jésus fut conduit par l’Esprit dans le désert pour être tenté par le diable.» Le Saint-Esprit qui est le créateur de la vie est lié à la nature et le but de l’Initié est de recevoir les sacrements du Saint-Esprit ou les forces ou le pouvoir de la nature, mais pour cela, vous devez être éprouvés, comme le Saint Esprit a testé Jésus.

L’ombre du Saint-Esprit est appelé Satan, qui est lié à une mauvaise création que nous avons faite à cause de notre péché sexuel ou péché originel. Et c’est pourquoi ce sacrement appelé pénitence dit:

«Et Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain et fut conduit par l’Esprit (Saint) dans le désert, étant tenté pendant quarante jours par le diable. Et durant ces jours là, il ne mangea rien; et quand cette période fut passée, il eut alors faim. Et le diable lui dit: Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu’elle devienne du pain.» – Luc 4: 1-3

Ce fut sa première tentation.

Donc, Jésus était 40 jours dans le désert. Quel est le nombre 40? Dans de nombreuses conférences, nous vous avons dit que la lettre מ Mem est la lettre Hébraïque liée au chiffre 40. Chaque fois que vous lisez 40, il est lié à מ Mem et, bien sûr, 40 jours dans le désert équivalent à 40 ans dans le désert par les Israélites. Ils ont également été testés 40 ans dans le désert. Il y a eu 40 jours de pluie dans le déluge universel de Noah.

מ Mem est directement lié à Yesod, les eaux du baptême. Nous devons donc faire face à la vie, aux eaux de la vie. Cela me vient à l’esprit L’Énnéide de Virgile et aussi L’Odyssée où Ulysse est dans la mer à différents endroits et sur différentes îles testées par Neptune ou Poséidon des eaux. Voilà un autre symbole des 40 jours ou des 40 ans.

Donc, le Saint-Esprit représenté par Neptune teste toujours ses néophytes. C’est ainsi que vous êtes testé par celui qui reçoit toujours les commandements et les ordres de Jehovah ou de Iod-Havah, du Saint-Esprit, dans Mem : Satan ou dans ce cas Lucifer – un autre aspect de la même force.

Lorsque vous lisez le livre de Job, vous réalisez que Job dans מ Mem a été testé par Satan, sous les ordres de Iod-Havah, le Saint-Esprit. C’est comme cela quand vous voulez recevoir les sacrements. Satan l’avocat de Dieu dit: «Si tu veux aller dans le monde et être un véhicule du Seigneur, parce que tu veux aider, alors vas-y.»

Dans ce cas, Jésus représente le prophète, il veut aider, il a déjà reçu le baptême, les forces du Saint-Esprit, maintenant, il sera testé afin de servir et de devenir un véhicule du Christ. Pour cela, il doit vaincre les trois tentations, ce que nous n’allons bien sûr pas expliquer en détail aujourd’hui, car cela sera expliqué dans la conférence sur la pénitence et les trois tentations du Seigneur, en relation avec les trois cerveaux dans lesquels se trouvent: les trois Amens.

La première tentation est:

«Et le diable lui dit: Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu’elle devienne du pain.» – Luc 4: 3

Et Maître Jésus lui répondit après la tentation en disant:

«Il est écrit que l’homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole de Dieu.» – Luc 4: 4

La parole de Dieu vient de Daath lorsque nous sommes en communion avec les forces de Daath, la Sainte Église Gnostique, et pour cela, vous devez toujours vous rappeler de Dieu. Puisque nous sommes toujours tentés lorsque nous sommes dans le désert, ce qui signifie, quand il nous manque quelque chose, quand nous n’avons rien, zéro.

Les Gnostiques sont toujours testés quand ils n’ont rien, alors leur mental vient offrir des tentations: «Ayez ceci, ayez cela, au lieu d’être en alliance avec Dieu, car ici vous avez 40 jours et vous ne recevez rien pour le moment. Donc si vous voulez être le roi du monde…» dit l’ego, dit votre mental, «Allez et dites qui vous êtes, que vous êtes un roi puissant, allez je vais vous donner tous les royaumes de la terre…»

«Et le diable, le prenant sur une haute montagne, lui montra tous les royaumes du monde en un instant.

Et le diable lui dit: Je te donnerai tout ce pouvoir, et leur gloire; car cela m’est livré; et à qui je veux je le donne.

Si donc tu te prosternes à moi, tout sera à toi.

Et Jésus répondit et lui dit: Éloigne toi de moi, Satan, car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu ne serviras que lui.» – Luc 4: 5-8

Bien sûr, Jésus, le Fils de l’Homme, l’Âme Humaine dit qu’il ne se met à genoux que devant Dieu, car, Satan, le mental devra seulement servir Dieu et l’Âme. Bien sûr, il est tenté par son propre mental, car rappelez-vous que l’ego est le mental, et que la tentation vient toujours à vous à différents niveaux.

«Il l’amena à Jérusalem, le plaça sur un pinacle du temple et lui dit: Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi d’ici, car il est écrit: Il ordonnera à ses anges de prendre soin de toi, de te garder: ils te porteront dans leurs mains, de peur que ton pied ne heurte contre une pierre.» – Luc 4: 9-11

En d’autres termes forniquez, adultérez. Dieu, le Saint-Esprit est dans la glande pinéale et l’adultère ou la fornication dans Yesod, la pierre; tout cela est lié au sexe; être au sommet du temple, c’est être au niveau supérieur, être dans la tête (Kether, Chokmah, Binah).

Pourquoi devez-vous aller dans Yesod et avoir l’acte sexuel alors que vous ne devriez pas? Quand devriez-vous être dans la chasteté? Pourquoi devriez-vous forniquer?

Et c’est pourquoi Jésus lui répondit:

«Il est dit: Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu.» – Luc 4:12

Comment comprenez-vous la réponse: «Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu?» Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu dans ton corps, parce que la puissance de Dieu est dans le sexe. Tu ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu quand tu es conscient de la connaissance (Daath), continue d’avancer, ne le tente pas, car Dieu (le Saint-Esprit) agit à travers l’acte sexuel (sacrement du baptême) et Satan (son ombre) à travers le sacrement de la pénitence. Et la pénitence est toujours liée dans de nombreuses religions, en particulier le Catholicisme avec le Carême.

Le Carême commence mercredi; il est appelé le Mercredi des Cendres. Les gens vont à l’église et reçoivent la croix de cendre sur le front (nous dirons, dans leur mental), afin de se comporter de manière intègre avant la célébration de la Pâques, la semaine sainte. Le Carême dure du Mercredi des Cendres au Vendredi Saint.

Selon certaines traditions, il est interdit de manger de la viande tous les vendredis, ni le Vendredi Saint; ils commencent aussi ce jeûne le Mercredi des Cendres. Quel est le sens de ne pas manger de viande? La viande est liée au feu; le bœuf est l’élément qui cache le feu. Il est dit que vous ne mangerez pas de viande, car sexuellement, vous vous comporterez de manière juste au cours de ces 40 jours afin de souffrir la «passion» du Seigneur. Mais ceci est à l’intérieur de vous.

Que voulons-nous? Nous voulons souffrir la passion du Seigneur dans notre Âme; nous voulons que notre Âme jeûne pour devenir le Fils de l’Homme. Et pour que l’Âme en nous devienne le Fils de l’Homme, nous devons souffrir la «passion» du Seigneur et la première étape est le sacrement du baptême; maintenant, dans le sacrement de la pénitence, il est écrit que vous devez confesser vos péchés à Dieu. Dans certaines traditions, vous allez confesser vos péchés au Prêtre, et le Prêtre dit d’aller prier le Notre Père ou le Credo des Apôtres ou le Ave Maria pour être libéré de ce péché.

En effet, la pénitence est liée à ce qu’on appelle l’expiation; expier, c’est effacer certains karmas que nous avons. Pour cela, nous avons besoin de méditer, car être dans le désert nous rappelle que nous sommes un yogi: méditer, analyser, réfléchir dans votre propre vie. Tout cela doit être enseigné par les parrain et marraine, à l’enfant, à l’Âme baptisée qui grandit.

L’enfant, l’Âme, doit apprendre à méditer; la Méditation est indispensable pour souffrir le karma, les pénitences, pour expier, pour aller dans notre propre Carême. Ce Carême dure toute la vie, c’est-à-dire comme Ulysse, qui souffre ici, qui souffre là; vous devez toujours vous rappeler de votre propre Être, de votre propre Soi pendant votre Carême individuel.

Les traditions sont des célébrations dans lesquelles les gens célèbrent ces choses, mais ils ignorent la parole d’intention. Parfois, ils ne mangent pas de viande, mais seulement du poisson, simplement parce qu’ils ont entendu parler de cela ou en ont entendu parler, mais ils ne savent pas pourquoi.

Quel est le poisson? Le poisson est la lettre Nun ; comprenez-vous cela? Le Nun de אמן Amen. Le N symbolise le poisson. Ainsi, pendant le Carême, vous ne mangerez que du poisson. Cela signifie que pendant toute la vie dans votre Carême, dans vos épreuves, dans les pénitences que vous traversez, vous devez transmuter, vous devez prendre soin de votre énergie sexuelle, de votre Nun, le Sel de la Terre.

Donc, la Nun, le poisson et le Sel sont liés à l’eau (מ Mem), les 40 jours du Carême; les 40 jours dans le désert signifient que vous ne devez pas forniquer, vous ne devez pas consacrer votre Âme aux passions de la chair, qui est symbolisée dans la viande, puisque votre mental ne voit que cela; donc vous devez seulement manger du poisson. Ainsi, pour manger du poisson, vous devez savoir transmuter votre énergie sexuelle. C’est pourquoi Jésus reçoit le premier sacrement, le baptême dans le Jourdain.

Maintenant que vous connaissez les mystères du Jourdain, qui est le baptême, vous allez dans le désert et continuez à manger seulement du poisson, seulement Nun, seulement le Messiah, ce qui signifie que vous continuez à transmuter vos sécrétions sexuelles; c’est le sens de manger du poisson, de manger, d’avaler le Messiah.

3: Communion

eucharist

Ensuite, lorsque vous êtes prêt, vient l’autre sacrement qui est la Sainte Communion, l’Eucharistie, où vous consommez aussi la chair et le sang du Seigneur, vous buvez le sang du Seigneur; c’est donc un autre sacrement que tout le monde reçoit mais sans savoir pourquoi.

La première communion est la première commune union. Cette première commune union est l’union de l’Âme avec l’Esprit et, pour vous aider dans ce chemin, l’Église célèbre un rituel dans le monde physique, «la première communion», dans lequel la fille ou le garçon est vêtu magnifiquement, représentant avec ceci que l’Âme pour acquérir la première communion ou l’union de l’Âme avec Dieu doit être vêtue magnifiquement.

Cette belle robe est le symbole des Corps Solaires, des corps internes créés avec Nun, avec le poisson. Lorsque vous mangez du poisson, c’est-à-dire que, par la transmutation de vos éléments salés de vos sécrétions sexuelles, vous créez vos Corps Solaires, car le poisson est le Sel, les sels zodiacaux de votre énergie sexuelle. Et vous devez apprendre tout cela à travers la Sainte Communion, car vous recevez l’Eucharistie afin que votre Âme reçoive, par une assistance supérieure, le pain de Dieu, la force Christique solaire; cela doit être effectué par un Prêtre.

Dans l’Eucharistie, le Prêtre à travers la magie (mag signifie Prêtre), à travers des cérémonies spéciales, fait descendre les trois Amens. À travers une cérémonie magique, le Christ solaire est placé dans le pain et le vin. Le vin représente le sang qui vient du raisin et le pain est le corps du Seigneur qui vient du blé.

Le Logos Solaire avec sa vie puissante fait germer la graine de blé afin que les tiges poussent de millimètre en millimètre. Le Logos Solaire devient alors enfermé dans la dureté sombre de ce grain qui ressemble à un précieux coffre. Le germe enchanté de la tige sacrée a son exposant intime dans la graine humaine.

Les rayons solaires qui pénètrent dans la souche de la vie se développent et se dédouble en cachette jusqu’à ce qu’ils mûrissent dans le fruit sacré et saint de la vigne. C’est un emblème de la vie qui se manifeste dans toute sa splendeur.

Le Prêtre Gnostique perçoit cette substance cosmique du Christ-Soleil qui est enfermée dans le pain et le vin lorsqu’il est en état d’extase. Le Prêtre dissocie cette substance de ses éléments physiques afin que les atomes Christiques pénètrent victorieusement dans les organismes humains.

«L’Eucharistie n’est pas un simple souvenir, elle ne doit pas non plus être prise à la lettre, comme le font les Catholiques quand ils déclarent que si un Prêtre prononce la formule «Hoc est enim corpus meum» et l’autre «Hic est enim calix sanguinis mei», le pain se transforme instantanément en chair et le vin en sang. Ni même comme les Protestants, quand ils affirment que le dernier souper n’est que le souvenir impérissable de l’agape du Seigneur. L’Église Gnostique emprunte un chemin intermédiaire. Le véritable Prêtre, lorsqu’il prononce nos formules sacrées, peut, de sa propre volonté, éveiller la Force Solaire dans le pain afin qu’il puisse supporter une telle vie, de même il peut guérir – s’il le souhaite – le corps et l’Âme de tous ses semblables.» – Arnold Krumm-Heller, Église Gnostique

Donc, à force de magie rituelle, de conjurations et d’évocations, la force Christique solaire descend dans ce véhicule; ce véhicule est le Fils de l’Homme, c’est l’Âme Humaine qui est dédiée au Seigneur, mais pour effectuer l’Eucharistie, vous devez savoir comment prendre soin de votre énergie sexuelle. C’est pourquoi le Prêtre tient le vœu de célibat. Cependant, bien sûr, le véritable Prêtre doit être marié, mais nous ne parlons pas encore de ce sacrement.

Dans le sacrement de la première communion, vous devez comprendre que vous devez, en tant qu’Âme, conserver cette «commune union» avec Dieu en pratiquant vos pénitences et en sachant transmuter votre énergie sexuelle.

C’est pourquoi lors de la cérémonie de la communion, les néophytes ont toujours dans leurs mains une bougie et un livre. Ce livre symbolise le livre d’Alchimie, la connaissance, la sagesse dont vous avez besoin pour faire cette première communion. Vous devez apprendre.

Dans la première communion, ils changent parfois les parrain et marraine ou gardent les mêmes. Le devoir des parrain et marraine, je le répète, est d’enseigner à leur filleul le sens de recevoir le sacrement Eucharistique, afin que l’enfant accomplisse et continue à faire cette «commune union» en lui-même, car la première communion débute généralement à sept ans. C’est à ce moment-là que la deuxième couche testiculaire de l’homme prend sa virilité et que les ovaires de la femme se voient attribuer ces éléments vitaux qui synthétisent sa propre féminité; leur sexe est fortement défini à cet âge. Ils ont besoin de recevoir la bonne instruction en rapport avec les deux polarités, pour que l’enfant ne tombe pas dans les stupidités de notre époque, car à partir de ce moment-là, à partir de cet âge, ils apprennent à justifier la dégénérescence, oui, maintenant, ils apprennent à l’enfant à justifier la dégénérescence.

En effet, c’est une autre chose qui m’étonne beaucoup; dans cette société actuelle, tout le monde punit et accuse tous les dégénérés qui maltraitent les enfants, ils disent qu’une Âme qui n’a pas encore 18 ans ne devrait pas se laisser séduire, boire de l’alcool ou avoir la liberté sexuelle, mais seulement lorsqu’ils atteignent l’âge adulte, alors ils ont la liberté de se dégénérer. Oui, lorsque vous n’avez pas encore 18 ou 21 ans, la société vous interdit de boire, la société vous interdit de faire tout ce que font les adultes ; et il y a des lois qui envoient même des gens en prison s’ils abusent d’un adolescent. Mais après 18 ou 21 ans, ils sont libres de faire ce qu’ils veulent, ils peuvent se dégénérer avec le sexe ou boire de l’alcool, etc., ils sont libres de le faire, de quel type de loi s’agit-il? Cela n’a aucun sens! Garder les jeunes en bonne santé et que, à l’âge adulte, vous puissiez perdre votre vie? C’est une bêtise, une absurdité complète.

Ce type de connaissance et d’enseignement devrait être enseigné dès l’enfance jusqu’à la mort. Néanmoins, ce n’est pas comme cela, malheureusement, c’est précisément ainsi que se présente cette société.

4: Confirmation

rich_man

Après la communion vient la confirmation; comme le mot l’explique, confirmation est de confirmer, de confirmer les sacrements précédents. Donc, si vous allez recevoir le sacrement de la confirmation, c’est parce que vous savez déjà ce qu’est la pénitence, ce qu’est la communion, ce qu’est le baptême et que vous voulez continuer à avance dans votre développement psychologique.

Habituellement, le sacrement de la confirmation est célébré lorsque vous entrez dans votre adolescence, quand vous avez 14 ans ; parfois les femmes le célèbrent avant cet âge, parce que la puberté, c’est-à-dire que l’énergie sexuelle des spermatozoïdes dans les testicules de l’homme se développe ou commence à se développer à 13 ou 14 ans. Les femmes commencent à avoir leurs règles à 12 ans, parfois à 11 ans; elles mûrissent plus vite que les hommes, plus vite que le sexe masculin.

Le rituel de confirmation est célébré au début de l’adolescence, car c’est à cet âge que les enfants reçoivent les forces de Vénus dans leur énergie sexuelle et que tout leur mental et leurs sentiments vont changer radicalement à cause de leurs hormones sexuelles. Ils vont commencer à regarder de l’autre côté, à l’autre sexe, s’ils ne sont pas dégénérés, s’ils sont nés avec un corps naturel et bon. La chose naturelle est qu’une femme commence à chercher les hommes et que les hommes cherchent les femmes; c’est naturel. Le zoosperme est ce magnétisme qui attire l’ovule et l’ovule est cet élément qui attire le zoosperme; c’est naturel dans la nature.

Ainsi, la confirmation est le sacrement où l’adolescent reçoit la connaissance sur le sexe, connaissance sexuelle explicite, car vous devez continuer à progresser dans la réalisation des trois Amens de votre Âme à travers les autres sacrements, qui ont également été institués.

Habituellement, le néophyte reçoit sur le front le chrisme de l’huile, la croix sur le front, comme s’il disait: «Souviens-toi que tu dois annililer ton ego»; parfois ils font le chrisme avec des cendres. Cela nous rappelle la croix avec des cendres ici sur le mental, sur le front, nous disant: «ton ego est poussière, et à la poussière il doit retourner.» Oui, vous devez annihiler votre ego pécheur, car souvenez-vous que vous marchez dans les sacrements, vous devez donc travailler et achever votre ego ; c’est le sens de la croix sur le front.

Ensuite, le Prêtre ou l’Évêque pose les mains sur la tête afin d’implanter le Saint-Esprit, de donner le Saint-Esprit à l’enfant. Cela n’est possible que lorsque le Prêtre travaille avec les trois Amens (Prêtre, Prêtresse, Saint-Esprit) en lui-même, car si le Prêtre n’accomplit pas Daath, s’il ne réalise pas pratiquement Daath, comment va-t-il implanter ou donner l’Esprit Saint?

Un fornicateur, quelqu’un qui gaspille la matière sexuelle ou l’énergie sexuelle à travers la masturbation ou par tout autre moyen, ne peut pas implanter le Saint-Esprit, même s’il a beaucoup de titres et l’investiture du Prêtre, il ne peut pas le faire; seul celui qui respecte et accomplit en lui-même les sacrements précédents peut le faire.

C’est pourquoi un Évêque (un Prêtre qui a déjà reçu l’investiture d’un Évêque) peut le faire, car un Évêque est plus qu’un Prêtre; donc l’Évêque puisse implanter, accomplir ce sacrement, car il est un initié supérieur qui connaît pratiquement les trois forces primaires.

Ainsi, généralement, un Évêque effectue la confirmation; ainsi, lorsque l’enfant ou l’adolescent s’approche de lui, l’Évêque implante le Saint-Esprit sur l’adolescent et lui gifle le visage, comme s’il lui disait: «Éveille-toi!» et «Fais attention!» parce que vous entrez dans un certain âge, si vous ne contrôlez pas votre énergie sexuelle, vous allez tomber du chemin et vous ne serez plus connecté avec l’église intérieure; pour être connecté à la Sainte Église Gnostique et aux sacrements du Christ, vous devez continuez votre chemin de chasteté. Voilà le sacrement de confirmation.

Dans le Judaïsme, cela s’appelle bar-mitzvah ou bat-mitzvah, ce qui signifie respectivement «fils ou fille du commandement». Lorsque les adolescents reçoivent leur confirmation – comme dans la loi Juive le mitsva – c’est parce qu’ils sont instruits par leurs parrains particuliers des commandements de Dieu. Le jeune enfant, le jeune, entre dans un autre monde qu’est le monde du sexe, dans lequel il doit apprendre à transmuter l’énergie sexuelle. Tout cela est lié au passage suivant de la bible:

«Et voici, quelqu’un s’approcha et lui dit: Bon Maître, que dois-je faire de bien pour avoir la vie éternelle? Ceci est une question d’un jeune au Maître Jésus qui dans ce cas représente l’Évêque.

Et il lui dit: Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y en a qu’un seul bon, c’est Dieu (Gedulah, l’Intime): mais si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. (Cela signifie que si vous êtes un adolescent et que vous voulez aller de l’avant et rester dans votre confirmation, confirmez votre chemin avec votre Dieu intérieur, suivez bien les commandements).

Il lui dit: Lequel?

Jésus a dit: Tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas d’adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère: (Père Intérieur, Mère Intérieure) et, tu aimeras ton prochain comme toi-même (en d’autres termes, diffuser la connaissance).

Le jeune homme lui dit: J’ai gardé toutes ces choses depuis ma jeunesse: que me manque-t-il encore? (Vous voyez toutes ces choses – les sacrements – il a gardé parce qu’il était guidé par ses parrains, car il y avait été confirmé.

Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va vendre ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel, et viens et suis-moi. (Le suivre est la prochaine étape parce que vous avez déjà l’âge de pouvoir aider les autres, c’est-à-dire de donner ce que vous avez déjà).» – Matthieu 19: 16-21

Il n’y a pas beaucoup de gens ou d’initiés qui reçoivent depuis l’enfance tous ces éléments. Normalement, quand les gens atteignent la puberté, ils gaspillent simplement l’énergie sexuelle et ne font rien de positif devant eux.

Bien sûr, les religieux reçoivent la cérémonie, le sacrement, mais rien de pieux, car ils ne reçoivent aucune instruction, et pourquoi, parce que ceux qui devraient donner cette instruction, à savoir le Prêtre, l’Évêque, les parrain et marraine, ne savent rien à ce sujet. Ils suivent simplement les traditions mécaniquement sans savoir le pourquoi et la raison. C’est pourquoi il est dit:

«Mais quand le jeune homme entendit ces paroles, il s’en alla tristement, car il possédait beaucoup de biens.» – Matthieu 19:22

Ces biens sont des biens psychologiques, une connaissance qu’il ne veut égoïstement pas donner.

«Alors Jésus dit à ses disciples: Je vous le dis en vérité, un homme riche entrera difficilement dans le royaume des cieux.» – Matthieu 19:23

Lisons les autres versets liés à la confirmation:

«Et l’un des scribes s’approcha, et après les avoir entendus raisonner ensemble, et s’apercevant qu’il leur avait bien répondu, lui demanda: Quel est le premier commandement de tous?

Et Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements est: Écoutez, Israël! Le Seigneur notre Dieu est un seul Seigneur:

Et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton Âme, de tout ton mental et de toute ta force: tel est le premier commandement.

Et le second est comme ceci: tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.» – Marc 12: 28-31

Alors, quel est le sens de ces commandements? Dans le sacrement de la confirmation, vous devez suivre les commandements, mais il y a trop de commandements; Bien, synthétisons les. Quel est le plus grand commandement de tous? C’est le premier dans Deutéronome 6: 4, 5:

Écoutez, oh Israël…

Mais qui est Israël? Si vous connaissez la Kabbale, vous savez que Jacob est Tiphereth. C’est lui qui travaille dans la pierre de Yesod et qui se bat contre un ange pour en obtenir la force. Cet ange est Samael qui en Scorpion gouverne la force sexuelle. Si vous vous battez avec cette force (AUN en Hébreu – Aleph, Vav et Nun) et que vous gagnez, vous poursuivez et votre nom n’est plus Jacob mais Is-Ra-El.

  • Is-is, Ish le feu
  • Ra est la force solaire d’Amon-Ra
  • El est Dieu

Les forces d’Ishrael sont les feux du Dieu Ra qui descendent sur vous ; c’est le sens du nom Israël dans l’ésotérisme. C’est le sens de «Écoutez oh Israel», car Israël comprend les autres parties de Tiphereth qui sont embouteillées dans l’ego, des parties qui souffrent en Égypte (Malkuth).

Donc, «Écoutez, oh Israël» signifie: écoutez vous tous, toutes les parties de (Jacob) votre Âme dans votre corps, le Seigneur notre Dieu est un. Nous devons donc nous auto-réaliser nous-mêmes, faire de notre Dieu un, car de nombreuses parties de Dieu sont enfermées dans nos différents vices et erreurs, nos péchés. Nous devons prendre tous les défauts et les effacer, les désintégrer et faire de Dieu un à l’intérieur de nous.

Séquentiellement:

«Et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur», c’est-à-dire de tout ton Corps Astral ; c’est, ici et maintenant; votre centre émotionnel doit avoir un véhicule astral.

«Et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de toute ton Âme» ce qui signifie que vous devez créer le Corps Causal, le corps de l’Âme, le corps de Tiphereth.

«Et tu aimeras ton Dieu de tout ton mental», ce qui signifie que vous construirez également un Corps Mental. Parce que le Seigneur a besoin de créer les Corps Solaires: les Corps Astral Solaire, Mental Solaire et Causal Solaire.

«Et tu aimeras ton Dieu de toute ta force», signifiant la force sexuelle. Vous devez appliquer toute cette force sexuelle, qui dans l’adolescence, l’âge de Vénus, va avec beaucoup de force dans votre énergie sexuelle; c’est votre force. Toute votre force sexuelle doit être appliquée afin de réaliser ce que nous vous expliquons ici.

Ainsi, lorsque vous remplissez de toute votre force sexuelle la création du Corps Astral (votre cœur); la création du Corps Mental (votre mental); et la création du Corps Causal (votre Âme), car Tiphereth est le monde causal; vous avez alors les trois corps que vous avez créés de toute votre force et c’est ainsi que vous remplissez le premier commandement – tu aimeras ton Dieu de toute ta force et tus aimeras ton Dieu par-dessus toutes choses.

Donc, quand vous accomplissez cela, alors vous allez et effectuez: «Et ton prochain comme toi-même.» Ce «toi-même» est votre propre Âme, votre propre esprit, ce n’est pas toi-même en tant qu’ego, votre estime de soi n’est pas toi-même, parce que les gens interprètent ce «toi-même» de ce commandement de la mauvaise façon. S’aimer soi-même, ils interprètent comme aimer leur luxure, leur colère, leur orgueil et toute la dégénérescence qu’ils ont en eux et ils la nourrissent de leur énergie sexuelle.

Dieu veut seulement votre mental, votre cœur, votre Âme et votre force, qui est le premier commandement.

Donc, si vous remplissez ce premier commandement, vous n’êtes plus riche. Parce que lorsque vous recevez le sacrement de confirmation, vous recevez alors la déclaration du jeune homme riche qui a déclaré: «Que dois-je faire de tous ces commandements que j’ai suivis depuis que je suis enfant». Bien, maintenant que vous entrez dans vos âges d’adolescence, votre énergie sexuelle va éclater en vous, alors suivez les commandements, sinon vous vous égarerez; bien sûr, les «parrains» devraient lui apprendre à ce sujet.

Dans l’Égypte antique, ces enfants avaient des initiés comme parrains et on leur apprenait à créer, à transmuter – dans les grandes pyramides où elle était instituée – et à se développer, à créer et à entrer dans les initiations et à continuer d’avancer dans les sacrements, c’est le chemin.

5: Mariage

Wedding-at-cana

Après la confirmation, quand ils atteignent l’âge de 21 ans, ils doivent se marier. Ils doivent accomplir le sacrement du mariage après 21 ans chez un homme et après 18 ans chez une femme, car l’acte sexuel n’est logique que lorsque l’organisme est complètement développé.

Tous les sacrements précédents qui ont été symboliquement reçus doivent être concrétisés dans l’acte sexuel du mariage parfait, entre l’homme et la femme, unis dans le mariage sexuel.

«Et le troisième jour, il y eut un mariage à Cana en Galilée ; et la Mère de Jésus était là.» – Jean 2: 1

Qui est la Mère de Jésus, qui est la Mère du Fils de l’Homme? C’est la Mère Divine, Mem. Aima Elohim, la Mère Éternelle, se rapporte à ce commandement: «Tu honoreras Père et Mère.» La Mère – lorsque vous suivez les sacrements – est toujours là. Alors la Mère de Jésus était là; voilà comment vous devez comprendre ce symbole.

«Et Jésus (l’atome Noûs du cœur) et ses disciples (du système nerveux grand sympathique) ont été appelés au mariage.» – Jean 2: 2

Vous voyez que c’est le Saint Sacrement du mariage caché là très soigneusement, très intelligemment dans ce paragraphe.

«Et quand ils voulaient du vin (le vin de la transmutation sexuelle), la Mère de Jésus lui dit: Ils n’ont pas de vin (en d’autres termes, leur Kundalini n’est pas éveillée, car ils viennent de se marier).

Jésus lui dit: Femme, qu’est-ce que j’ai à faire avec toi? Mon heure n’est pas encore venue.» – Jean 2: 3, 4

En d’autres termes, qu’est-ce que l’Âme Humaine a à faire avec l’atome Noûs et la Mère Divine pour faire du vin? Eloah Va Daath.

«Mon heure n’est pas encore venue (l’heure à laquelle nous devons faire du vin est l’heure du mariage qui est la neuvième heure).

Sa mère dit aux serviteurs: Faites ce qu’il vous dira.» – Jean 2: 4, 5

Jésus, qui représente le Prêtre, qui est Noûs, le véritable Prêtre, doit savoir comment enseigner aux serviteurs (corps physiques) des futurs mariés, il doit leur dire quoi faire avant l’acte sexuel.

Le mystère de la transsubstantiation était symbolisé de nombreuses manières dans les temps anciens, c’est-à-dire qu’il était symbolisé par la lune de miel, à l’époque où le Prêtre, l’initié, instruisait les couples de préparer les sacrements.

«Et il y avait là six vases en pierre (nombre 6 = trois Amens de l’époux et de l’épouse, Abba et Aima, c’est le mystère du sixième arcane, qui est le mystère des Amoureux, Adam et Eve), selon la manière de la purification des Juifs, contenant deux ou trois mesures chacun (pour purifier votre Âme, vous devez savoir comment transmuter l’énergie sexuelle).

Jésus leur dit: Remplissez les vases avec de l’eau (c’est ce que l’homme et la femme doivent faire, remplir leurs vases d’eau qui sont leurs mental, cœur et organes sexuels). Et ils les ont remplis jusqu’au bord (c’est ce que le couple devrait faire).

Et il leur dit: Maintenant, puisez et apportez-en au gouverneur de la fête.

Et ils l’ont apporté. Lorsque le gouverneur de la fête avait goûté à l’eau qui était transformée en vin, il ne savait pas d’où il venait (mais les serviteurs – les corps physiques – qui avaient puisé [qui effectuait la transmutation sexuelle] les eaux vives savaient).» – Jean 2: 6, 9

Cette transmutation de l’eau en vin effectuée lors d’un mariage à Cana de Galilée signifie que les eaux ou la matière sexuelle, l’énergie sexuelle, sont transmutées en vin de l’Esprit à travers l’acte sexuel, à travers l’Alchimie. Le miracle de la transmutation de l’eau en vin est un miracle de l’Alchimie. Les Alchimistes le font par le biais de l’Alchimie sexuelle ; c’est ainsi qu’ils transforment l’eau en vin et remplissent leur coupe, leur tête, jusqu’au bord.

À travers le Saint Mariage, l’Âme commence à créer le Corps Astral, le Corps Mental et le Corps Causal, afin de devenir un Prêtre. En d’autres termes, pour devenir Prêtre de Dieu, prophète de Dieu, messager de Dieu, vous devez accomplir le sacrement du mariage.

Les célibataires peuvent aussi vénérer et célébrer des sacrements, mais s’ils veulent incarner les trois forces primaires, les trois Amens – comme nous le disons ici – ils doivent se marier; car pour cela, comme dans Daath, nous avons besoin des polarités masculine et féminine.

C’est pourquoi, dans Jean 2: 1-9, Jésus institua le Saint Mariage. Tous les mystères de toutes les religions se rapportent toujours à la famille, au mariage, afin d’accomplir et de développer ces mystères à l’intérieur de vous, car le Christ est le Sel de la Terre, le Nun, qui est dans l’énergie sexuelle, qui est la force qui originera, conférera tous ces éléments dans votre Âme lorsque vous savez comment les transmuter.

À travers l’Alchimie sexuelle (Jean 2: 1-9), les trois Amens se développent au sein des organismes humains. Aucun fornicateur ne peut développer les trois Amens. De nos jours, les gens se marient et ne font que gaspiller l’énergie sexuelle. Ils se marient pour forniquer.

Quelle est la différence entre l’acte sexuel d’êtres humains ordinaires qui accomplissent leur mariage dans des cérémonies fastueuses et l’acte sexuel d’animaux? Quelle est la différence? Aucune; il n’y a pas de différence.

Les couples mariés de cet âge sont comme une paire d’animaux qui copulent, forniquent et gaspillent leur énergie sexuelle. Leur mariage est-il un sacrement? Ils peuvent accomplir la cérémonie sacramentalle devant l’autel, mais ils ne la gardent pas sacrée, car ils ne transmutent pas leurs sécrétions sexuelles; ils ne font pas de leur lit de mariage un autel.

«Le mariage est honorable en tout et le lit est immaculé: mais les impudiques et les adultères, Dieu jugera.» – Hébreux 13: 4

Écoutez, le saint sacrement du mariage a été institué pour naître de nouveau. C’est pourquoi le mariage a été institué. C’est pourquoi les règles des sacrements de la Sainte Église Gnostique ont été instituées depuis les temps anciens et au début du ministère de Jésus, parce que Jésus a institué ces sacrements à Rome. C’est Pierre qui a reçu ces sacrements pour les instituer dans la prêtrise.

Pierre était le premier Pape selon la tradition, mais Pierre était marié; Pierre n’était pas célibataire, il avait sa femme parce qu’il suivait les règles de la prêtrise Gnostique.

Nous savons que Pierre symbolise la glande pinéale et contrôle l’énergie sexuelle dans le mystère de la pierre (Yesod).

«Et je te dis aussi que tu es Pierre (glande pinéale), et que sur cette pierre (Yesod) je bâtirai mon église; et les portes de l’enfer (Klipoth) ne prévaudront pas contre elle. Et je te donnerai les clés du royaume des cieux (En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu – Jean 3: 3): et tout ce que tu lieras sur la terre sera liée dans les cieux; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.» – Matthieu 16: 18, 19

En d’autres termes, après avoir reçu les clés ou les explications sur le mariage et commencé à transmuter l’énergie sexuelle en tant que couple dans le Saint Mariage, les portes s’ouvrent pour que vous soyez Prêtre de Dieu.

6: La Prêtrise

Peter-and-the-keys-of-heave

Au début, il y avait des moines, des prêtres célibataires, mais ces prêtres se préparaient pour épouser les nonnes. Vous voyez et ceci est précisément significatif, le mot «Nun» (nonne) est écrit avec les mêmes lettres de l’autre mot ou lettre Hébreu נ «Nun.» Est-ce que vous vous en rendez compte, le saisissez-vous?

Un moine Prêtre doit être marié à une Nonne Prêtresse, parce que sans une nonne, un moine ne peut transmuter son נ Nun, son Sel. Grâce à «Nun», un moine devient un véritable Prêtre selon l’ordre de Melchisédeck qui gère les forces de la nature, car la femme a les forces de la nature. Et si la femme veut être Prêtresse, veut aussi suivre sa Prêtrise, elle doit avoir son mari, son Prêtre. Prêtre et Prêtresse, homme et femme, mari et femme: tel est le véritable ministère.

Mais qui suit cela maintenant? De nos jours, beaucoup de prêtres célèbrent des mariages, ils font le sacrement du mariage pour les gens communs et ordinaires, mais eux-mêmes ne sont pas mariés. Comment vont-ils promouvoir quelque chose dont ils n’ont aucune expérience? Avant de célébrer le mariage, ils conseillent les couples au sujet du mariage. Comment vont-ils conseiller le futur couple marié quand ils ne sont pas mariés, sur quelle base, si pratiquement ils ne savent rien du mariage?

Si vous lisez dans la Bible quelques épîtres des apôtres, c’est-à-dire dans l’épître ou les lettres de Paul à 1 Timothée 3: 1- 4, il indique ce dont vous avez besoin pour être célébrant, pour être Prêtre ou Évêque.

«C’est un dicton vrai: si un homme désire la charge d’Évêque, il souhaite une bonne œuvre. Un Évêque doit alors être irréprochable, mari d’une seule femme, vigilant, sobre, de bonne conduite, ouvert à l’hospitalité, apte à enseigner; pas adonné au vin, pas attaquant, pas gourmand de crasse lucre; mais patient, pas bagarreur, pas avide; quelqu’un qui gouverne bien sa propre maison, en soumettant ses enfants en toute gravité; (Car si un homme ne sait pas comment diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’église de Dieu?)

En d’autres termes, il dit: «Si, en tant que couple marié, vous ne gérez pas les forces de Dieu à travers votre sexe comme vous devez le faire dans le sacrement du mariage, comment allez-vous réussir à faire descendre les forces de la maison de Dieu depuis Daath dans une cérémonie?» Voilà donc le sens de cela. Alors, comment allez-vous le faire? C’est la prêtrise de Melchisedeck.

C’est pourquoi, de nos jours, toutes les prêtrises s’effondrent, parce que si les prêtres ont une épouse, l’autre polarité, ils l’ont juste pour forniquer. Il est très rare de trouver aujourd’hui un moine-Prêtre qui garde son célibat, car pour le garder, pour transmuter réellement l’énergie sexuelle, il faut connaître les mystères des sacrements du mariage.

7: Extrême Onction

resurrection-of-a-girl

Après le mariage, vient le dernier sacrement, le sacrement de l’Extrême-Onction; la cérémonie de l’extrême-onction est précisément la manière dont vous guérissez les malades.

En effet, un véritable Prêtre est celui qui sait contrôler les forces de la nature, celui qui sait comment organiser des cérémonies au cours desquelles il peut guérir des malades et dans lequel il effectue des exorcismes pour enlever les démons et tous ces miracles qui sont écrits dans la Bible qui montrent que les apôtres ont ce pouvoir.

Dans l’Église Gnostique, nous savons tout cela et nous savons effectuer différentes cérémonies pour guérir les malades, comment invoquer les anges de la médecine pour aider les autres; tout est possible pour le Prêtre si la loi du karma le permet.

Mais si vous n’êtes pas un véritable Prêtre selon l’ordre de Melchisédeck, comment allez-vous accomplir tous ces sacrements?

Pour finir, laissez-moi vous lire la cérémonie de l’Extrême Onction.

«Et quand Jésus fut entré dans la maison de Pierre (l’Église Gnostique), il vit la mère de sa femme étendue et malade de la fièvre. Et il lui toucha la main, et la fièvre la quitta. Elle se leva et les servit.

Le soir venu, on lui amena beaucoup de démoniaques; il chassa les esprits par sa parole (mantra) et guérit tous les malades, afin que soit accompli ce qui avait été annoncé par Isaïe, le prophète, disant: Lui-même a pris nos infirmités et porté nos maladies (Tonglen).» – Matthieu 8: 14-17

Ce sont donc les sacrements que tout Prêtre développe s’il accomplit les sacrements du début à la fin.

Questions et Réponses

Q. Qu’est-ce que le Jeudi Saint?

R. Le Jeudi Saint est la cérémonie qui est liée à un niveau plus élevé de la prêtrise, qui est liée à l’effacement des péchés des réincarnations passées. L’effacement des péchés des incarnations passées est une chose, tous les crimes qui ont été commis lors des incarnations passées sont imprimés avec des symboles – que seul un Maître peut comprendre – sur la plante des pieds; c’est ce qui est écrit ici. Ainsi, lorsque Christ lave les pieds de ses apôtres, cela signifie que le Christ procède même à un nettoyage de leur Âme en relation avec les péchés des vies passées. Cela signifie que tous les crimes que cette Âme a commis au cours de nombreuses vies sont effacés lors de la cérémonie du lavement des pieds; qui est aussi une cérémonie utile liée à la lettre נ Nun, la femme.

Mary-anointing-the-feet-of-

«Ensuite, Marie a pris une livre de pommade d’épeautre, très coûteuse, et a oint les pieds de Jésus, et a essuyé ses pieds avec ses cheveux: et la maison était remplie de l’odeur de l’onguent.» – Jean 12: 3

Il s’agit d’une cérémonie de la sainte Église Gnostique qui doit être accomplie par quelqu’un qui accomplit tous ces sacrements. Vous pouvez recevoir le titre de Prêtre (comme beaucoup ont reçu le titre de Prêtre), mais ils sont déconnectés, car vous devez être connecté aux trois Amens primaires pour pouvoir effectuer ce lavement des pieds; ce sont des sacrements institués par le Christ dans le monde physique il y a 2000 ans et qui ont été accomplis en Égypte avant lui. C’est très ancien, ce n’est pas nouveau. Donc, cela est en relation avec le Jeudi Saint, cela répond-t-il à votre question?

Le Gnostique doit être en contact avec les forces supérieures. Donc, lorsque vous recevez la connaissance d’un instructeur, d’un prédicateur, vous devez écouter à l’intérieur de vous et lui donner un sens afin de, comme nous l’affirmons, ne pas adorer une idole. Si vous ne comprenez vraiment pas les commandements, si vous ne comprenez pas les sacrements et si vous les suivez seulement mécaniquement, vous vénérez des idoles. C’est pourquoi il est indispensable de méditer sur chaque sacrement: pour ne pas suivre une idole.

Cette conférence que je vous donne est le résultat de ma propre réflexion, car je ne veux pas suivre les idoles. Nous devons comprendre ce que c’est précisément faire le sacrement de pénitence et tout le reste pour connaître les sacrements. Les personnes qui entrent dans ces sacrements dans la Sainte Église Gnostique doivent recevoir au préalable une instruction afin de ne pas commettre l’erreur d’adorer des personnalités, c’est-à-dire d’adorer des idoles ou l’ego d’autrui.

Les sacrements de l’Église Gnostique sont célébrés dans toutes les organisations Gnostiques, mais pour rejoindre ce groupe, le disciple doit obtenir le droit d’entrer. Il y a des commandements sacrés et secrets, des règles à suivre.

C’est pourquoi nous disons aux trois Amens: «Kadosh Kadosh Kadosh Adonai Sabaoth.» Cela signifie «Saint Saint Saint Seigneur des Armées». Les trois forces primaires descendent toujours, et pour que vous ayez l’avantage de recevoir Kadosh Kadosh Kadosh Adonai Sabaoth, vous devez vraiment être dans la chasteté, vous devez vraiment suivre les règles.

Cette connaissance est donnée ici librement; c’est gratuit, pas de problème. Mais pour que vous puissiez recevoir les sacrements de la Sainte Église Gnostique, vous devez obtenir le droit, ceci est sérieux. Cette connaissance est pour ceux qui veulent suivre le chemin et qui doivent être dans la chasteté ; ils doivent être sérieux, ne pas jouer avec cela. Aucun fornicateur ne peut entrer dans le Royaume de Dieu ; seulement si vous devenez un enfant, vous pouvez entrer dans le Royaume, si vous devenez un enfant, alors vous pouvez recevoir les sacrements.

Mais, si vous voulez justifier vos propres vices, votre propre dégénérescence, comment allez-vous recevoir les sacrements? Même si ces forces descendent, elles vous rejetteront.

Comme je l’ai déjà expliqué, pour que ces sacrements descendent en nous, il nous faut savoir contrôler les trois forces primaires liées aux trois cerveaux du corps physique. Vous devez d’abord faire cela.

C’est pourquoi dans une réunion, dans une église, une Ecclesia – comme on dit en Grec – où se passe le rassemblement de ces forces, chaque personne rassemble les forces du Seigneur à son propre niveau, et si tous font la même chose, l’énergie descend avec force. Mais quelle force sera recueillie dans ces Églises ou Ecclésias où chaque personne est un fornicateur et un adultère, où le Prêtre dilapide également la force sexuelle? Ils accomplissent des rituels, mais ce n’est rien d’autre qu’une cérémonie au cours de laquelle vous ne voyez aucune force supérieure.

Pour que les Trois Amens puissent descendre, le peuple et le Prêtre doivent suivre les règles des trois Amens, des sacrés Amens: Kadosh, Kadosh, Kadosh, sacré, sacré, sacré.

Q. De quoi avons-nous besoin pour être Prêtre ou faire le sacrement dans l’Église Gnostique du monde physique?

R. Pour accomplir tous les sacrements et apporter les forces supérieures à travers vous, nous devons être dans la chasteté ; il n’est pas nécessaire d’être marié, mais pour amener les énergies qui sont liées à des forces très élevées, vous devez être marié. Le corps est une antenne; c’est un organisme qui canalise les forces; ainsi, il canalisera la force selon votre propre développement, votre propre développement spirituel.

C’est pourquoi, lorsque vous voyez un Avatar, comme le Maître Samaël par exemple, lorsqu’il effectuait certaines cérémonies, puisqu’il n’avait pas d’ego, il était exactement un Avatar, le Fils de l’Homme était clairement là devant nous. Ainsi, le Christ descendait et accomplissait chaque sacrement par son intermédiaire, c’est-à-dire la cérémonie de l’extrême-onction de différentes manières, car il n’était pas nécessaire d’effectuer l’extrême onction exclusivement dans une église située dans un temple; l’extrême-onction peut être effectuée dans la forêt, vous pouvez le faire n’importe où, comme l’a fait Jésus qui a le pouvoir de guérir les malades n’importe où.

Bien sûr, pour développer ce pouvoir, il faut être marié. Il est impossible de développer la Kundalini, les sept pouvoirs des langues de feu du Saint-Esprit, si vous êtes célibataire; vous devez être marié pour développer le pouvoir du Saint-Esprit. Cependant, pour être célébrant, même une personne célibataire peut le faire à son niveau, mais une personne mariée travaille avec le feu; il est préférable.

Vous devez vous rappeler que le problème est que dans les temps anciens, beaucoup de célibataires ont commencé à adhérer à la prêtrise, ils étaient célibataires et ils ont découvert que le célibat suffisait pour leur prêtrise. Ils ne se sont donc pas mariés et sont donc devenus stagnants à ce niveau ; mais nous devons aller de l’avant.

Q. Comment trouvons-nous notre partenaire?

R. La partenaire doit venir à vous selon le karma, selon le destin.

Vous pouvez avoir votre partenaire par exemple, comme dans d’autres traditions, comme dans les traditions Hindoues, qui se marient quand ils sont jeunes, mais ils n’effectuent pas l’acte sexuel avant le moment qu’ils devraient. Je pense au grand Avatar Ramakrishna; il a reçu l’ordre de son Être intérieur d’épouser un bébé, selon la tradition Hindoue. Il est allé à la maison et a dit: «Bien, selon la tradition familiale, je dois épouser votre fille», mais c’était un bébé. Alors ils ont célébré la cérémonie de mariage là-bas et après s’être mariés, ils ont dit: «Ok, maintenant vous venez dans 18 ans, au revoir!» Et, quand la fille avait 18 ans, elle est venu et a dit «viens avec moi» et il a continué à faire la cérémonie du mariage. Est-ce que cela répond à votre question, d’accord?

Q. (illisible)

R. Cela n’a pas d’importance ; toute tradition suit toujours les mêmes règles. Nous appartenons à l’Église Gnostique mais les mêmes règles s’appliquent au Saint-Esprit. Shiva qui dirige les cérémonies en Inde est le même Saint-Esprit dans le Christianisme, est le même Binah. La même force mais ils suivent de différentes manières. Bien sûr, de cette manière, dans le Christianisme, vous trouvez votre partenaire, mais dans les temps anciens, ce n’était pas non plus comme cela, la famille trouve votre femme ou votre mari, n’est-ce pas? Mais à l’époque actuelle, vous trouvez la femme que vous aimez, vous devez attendre d’être prêt à vous marier et à le faire. Et si vous êtes déjà marié et que vous le faites à un mauvais âge, bien, si vous êtes en train de forniquer, transmutez à la place, alors voilà. Il est préférable de transmuter que d’être brûlé, oui?

Q. (illisible)

R. Oui, ils disent que tous les sacrements célébrés dans la cérémonie de l’église sont des symboles. Mais dans ces symboles, le Prêtre a le pouvoir de faire descendre les forces des trois Amens afin d’aider le néophyte à faire ce qu’il doit faire dans la vie. Le baptême dans ce cas est une cérémonie au cours de laquelle l’Âme est unie aux forces sacrées de l’Église Gnostique intérieurement qui est du Christ. Et ils doivent suivre les différentes pratiques et façons par lesquelles les parrain et marraine doivent guider leur Âme. Et à cet âge, les enfants reçoivent à travers les contes, de différentes manières, l’histoire de la Bible, l’histoire de choses que leur jeune mental doit apprendre. Et quand ils ressentent déjà l’énergie, l’énergie sexuelle, ils doivent alors savoir transmuter; ils doivent la sublimer. Ainsi, lorsqu’ils atteignent l’adolescence, ils reçoivent plus d’instructions sur la même chose car l’énergie sexuelle de l’adolescent est plus forte que celle de l’enfant âgé de 7 à 14 ans. Ensuite, ils doivent avancer pour atteindre le mariage; ils transmutent déjà l’énergie sexuelle en que célibataire, de sorte que le corps y est habitué. Alors ils continuent à transmuter; comme le dit Paul, être marié comme si vous étiez célibataire, et vous continuez d’avancer parce que votre corps apprend. Mais malheureusement, de nos jours, vous venez à la connaissance Gnostique et vous êtes déjà en train de forniquer et de gaspiller votre énergie sexuelle à travers la masturbation, etc. et vous voulez alors enseigner au corps. Malheureusement, c’est notre karma. C’est un grand combat que nous devons mener, car malheureusement, on ne nous l’a pas enseigné pendant l’enfance.

Q. À quel âge enseignons-nous le sexe aux enfants?

R. À l’âge où vous voyez que l’enfant a la curiosité pour le sexe, parce que les hormones sont là, alors vous devez leur apprendre.

Q. Comment réalisons-nous les trois colonnes de l’Arbre de Vie?

A. Pour réaliser cela, il faut travailler. Nous avons expliqué directement comment les trois forces primaires travaillent en relation directe avec l’Âme dans la colonne du milieu et les deux autres colonnes qui sont liées aux autres Sephiroth qui se trouvent sur les deux côtés de la colonne du milieu. Vous devez travailler avec eux ; c’est ce qu’on appelle l’auto-réalisation; la réalisation intérieure de cela est un processus. Mais cela se fait toujours à travers le pilier central. C’est un long chemin; ce n’est pas facile comme beaucoup le pensent. Ils reçoivent le baptême, la confirmation, etc., puis ils sont prêts à aller au ciel après leur mort. Mais ce n’est pas comme cela: vous devez effectuer ce que vous apprenez. Si vous n’effectuez pas ce que vous apprenez, vous n’irez pas au Ciel, mais dans les limbes.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Sacraments of the Gnostic Church (1)

L'Église Gnostique Initiatique
Sacrements de l'Église Gnostique (2)