Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Runes

Après avoir expliqué les thèmes précédents liés aux Runes Ur, Is et Sig, nous avons ouvert les portes nécessaires pour entrer dans le thème du karma, qui se rapporte aux significations des Runes Rita, Ehe et Not. Rita, Ehe et Not sont les Runes directement liées à la Loi Trogoautoegocratique, dont nous avons discuté dans les conférences précédentes, et qui est la loi qui émane de l’Absolu Solaire. Rappelez-vous que le Bouddha Siddhartha Gautama a déclaré qu’il y a trois choses éternelles dans l’univers: l’espace, le nirvana et le karma. Le karma est la loi de cause à effet qui émane directement de l’Absolu Solaire, le Protocosmos, qui, comme nous l’avons dit dans les conférences précédentes, est lié à l’Unique Loi.

Rappelez-vous, l’univers existe à cause du karma; ainsi, le Jour Cosmique actuel ou «Mahamanvantara» existe à cause de la loi de cause à effet, que nous avons brièvement expliquée dans la précédente leçon sur la Rune Ur. Nous avons expliqué que le Jour Cosmique actuel est un effet d’une période antérieure appelée période «Chootboglitanical» dans laquelle l’Absolu Solaire était infecté par certaines vibrations du Megalocosmos qui n’auraient pas dû entrer dans l’Espace Abstrait Absolu Solaire. Comme nous l’avons expliqué dans la conférence sur la Rune Ur, ce type d’altération – qu’on appelle un «contact Geneotriamatzicamnien» – a été causé par certains individus sacrés; ainsi, ce contact a provoqué une altération de l’Absolu Solaire, puisque ces individus sacrés ont apporté du Megalocosmos certains éléments subjectifs qui ne devraient pas exister au sein de cette force solaire perfectionnée. À cause de cette infection, l’Absolu Solaire a été forcé de changer les lois du Protocosmos et de créer l’univers présent. Nous avons déjà déclaré que précédemment le Protocosmos ou Absolu Solaire était Autoegocratique, ce qui signifie qu’il était soutenu par lui-même sans l’aide de l’Univers, ou Megalocosmos. Mais à cause de cette infection qui est entrée à partir du Megalocosmos, l’Absolu Solaire est devenu Trogoautoegocratique, qui est l’effet d’un tel contact geneotriamazikamnien (cause). C’est ce que nous appelons le karma, la cause et l’effet.

Maintenant, la fonction Trogoautoegocratique du Protocosmos ou Absolu Solaire est la loi qui agit directement en conformité avec la cause et l’effet, conformément à la loi du karma. Rappelez-vous que lorsque nous parlons de la loi du karma, nous ne le disons pas en dehors de nous, mais plutôt à l’intérieur. C’est parce que chacun de nous, dans nos profondeurs les plus profondes, a une partie de cet Absolu, et cette partie est ce que nous appelons l’Ain Soph. De l’Ain Soph ou de l’Illimité, de cette étoile intérieure – l’étoile intérieure qui guide notre intérieur – émerge le Glorian, qui est aussi appelé le Rayon de l’Okidanokh, le Rayon de la Création. Le Glorian est formé par trois forces primaires: Père, Fils et Saint-Esprit dans le Christianisme; Brahma, Vishnu, Shiva dans l’Hindouisme; Wotan, Wili et Weh dans le Futharkh Runique de l’Edda poétique Germanique dont nous discutons. Ces trois forces primaires existent au sein de l’Ain Soph, qui les projette à travers le Rayon de la Création afin de développer toutes leurs possibilités infinies dans l’Univers et d’acquérir la réalisation de ces possibilités.

L’Ain Soph est la vraie réalité, le vrai Soi dans la profondeur même de notre Être. C’est le Soi de ce que nous appelons la réalisation de soi. C’est pourquoi – puisque nous avons tous notre Ain Soph particulier – nous sommes dans cet Univers: parce que nous avons le devoir de réaliser ces potentialités qui existent en chacun de nous. Mais nous devons comprendre que pour que nous puissions effectuer le développement de ces possibilités, nous devons le faire en accord avec la loi du karma, cause et effet, puisque pendant notre processus de développement nous avons tendance à ignorer notre propre réalité, et ainsi nous commettons des erreurs. C’est pourquoi Madame Blavatsky, la grande martyre du dix-neuvième siècle, a déclaré: le Rayon de l’Okidanokh, le Glorian ou ce Rayon de Création qui émane de notre étoile particulière, est le souffle éternel profondément inconnaissable à lui-même. Ainsi, le devoir de l’Ain Soph est de devenir connaissable à travers la manifestation de ses trois forces primaires dans l’univers. Mais des erreurs se produisent quand l’Ain Soph n’a toujours pas acquis cent pour cent de conscience de ses propres propriétés créatives. Et c’est pourquoi, à cette époque appelée période Chootboglitanique, certains éléments sacrés ou Ain Sophs – dont les éléments triamatzicamiens n’étaient pas encore perfectionnés – ont infecté l’atmosphère de l’Ain Soph Aur.

Étudions directement l’Arbre de Vie. Rappelez-vous que l’Absolu est formé de trois parties: l’Ain, l’Ain Soph et l’Ain Soph Aur. Donc quand nous disons que l’Absolu Solaire a été infecté par certains éléments Triamatzicamniens de l’extérieur, de l’univers, nous parlons du troisième aspect de l’Absolu qui est l’Ain Soph Aur. L’Absolu Solaire est directement au-dessus de la Sephirah Kether.

Auparavant, nous avons expliqué que le mot «Aur» renferme le mystère de l’Absolu Solaire; Aur, qui se prononce «Or», signifie «lumière» en Hébreu. Donc Aur est précisément cette lumière créatrice au sein de laquelle nos Glorians sont des étincelles ou des rayons de lumière, dont les pouvoirs créatifs dépendent de notre développement intérieur. Dans la lumière Aur, tous les Glorians sont un. Ainsi, lorsque ces individus sacrés entrèrent dans l’Aur avec certains éléments subjectifs de l’extérieur, de l’univers, le Megalocosmos, cette lumière pure et parfaite appelée «Aur» fut modifiée. Il est nécessaire que nous comprenions cela afin que nous puissions comprendre les différents événements qui se sont produits dans notre présent Jour Cosmique, lorsque certaines erreurs ont été commises par les Cosmocréateurs.

Qu’est-ce qu’un Cosmocréateur? C’est un Ain Soph qui a déjà acquis la réalisation de lui-même, de ses propres capacités. Mais souvenez-vous qu’à cette époque, la période Chootboglitanique, l’Absolu a été infecté par certains individus qui y sont entrés avec certains éléments négatifs, infectant ainsi l’atmosphère Aur. Cela a causé des perturbations dans le Cosmos, dans l’organisation des planètes, des soleils, des comètes, etc. D’où la nécessité pour l’Absolu Solaire d’initier ce Jour Cosmique afin de balancer, d’équilibrer et de réparer ces erreurs. Quand nous lisons ceci, s’il vous plaît comprenez que dans les profondeurs nous avons tous une partie d’Aur, parce que nous sommes des atomes de cet Espace Abstrait Absolu. Ne considérez jamais vos Soi (Ain Sophs) comme des éléments séparés; comprenez que nos Ain Sophs sont des particules de l’Espace Abstrait qui n’ont pas encore développé leurs parties créatrices comme les autres particules Ain Soph. Donc quand nous parlons de Cosmocréateurs, nous faisons référence aux Ain Sophs ou aux éléments de l’Espace Abstrait qui aident déjà l’Aur ou l’Absolu Solaire dans la création du monde et la maintenance du monde, parce qu’ils l’ont acquis dans les précédents Jours Cosmiques. Tout cela entre dans le sujet du karma, parce que la loi du karma est cette loi qui équilibre, qui balance l’univers. Le karma nous aide à comprendre que nous n’avons pas encore acquis cet équilibre des forces à l’intérieur de nous.

C’est pourquoi nous vous montrons l’image du dos d’un corps humain dans le pictogramme de l’Arbre de Vie. Dans plusieurs de ses livres, le Maître Samaël Aun Weor a déclaré que l’Arbre de Vie est la colonne vertébrale. Ainsi, lorsque nous voyons l’Arbre de Vie, nous mentionnons toujours la gauche, la droite et le centre, mais de nombreux Gnostiques placent toujours l’Arbre de Vie devant un corps humain, face à eux. Mais c’est précisément le contraire: c’est le dos d’un corps humain, car l’Arbre de Vie représente la colonne vertébrale. Donc, chaque fois que nous voyons un Arbre de Vie, nous devons voir notre propre dos. Si nous imaginons un être humain énorme, nous devons imaginer son dos, pas le front. Comme vous pouvez le voir, en regardant l’Arbre de Vie de cette façon, nous comprenons pourquoi nous disons que Klipoth – qui vient après Malkuth – se rapporte à l’organe Kundabuffer, les forces lunaires noires liées à l’ombre de l’Arbre de Vie.

Si l’Arbre de Vie grandit du coccyx jusqu’au cerveau, l’Arbre de la Mort va du coccyx aux dimensions inférieures atomiques de la nature et de l’être humain. C’est ainsi que nous devons le voir pour le comprendre. Ainsi, l’Arbre de Vie et l’Arbre de la Mort sont deux aspects de la même chose, qui en langue Runique s’appelle Yew, l’arbre Yew (If).

L’arbre Yew, qui se rapporte à la Rune Ehe, est aussi appelé Rune Eihwaz. Cette Rune – qui s’écrit E ou Ehe ou seulement Eh et aussi Eihwaz – va être expliquée dans cette conférence afin que nous puissions comprendre le mystère de l’arbre Yew par rapport aux Runes. Mais nous devons d’abord étudier la Rune Rita, qui est la Rune liée au juge intérieur, le jugement que nous devons développer et qui fait partie de notre propre réalité spirituelle. Ce juge se rapporte à notre propre karma particulier. Ainsi, nous allons expliquer comment cette Rune Rita se rapporte à l’Arbre de Vie.

La forme de la Rune Rita est faite par une ligne verticale, par la Rune Is (également appelé Isa) qui est juste une ligne verticale. Dans les conférences précédentes nous avons expliqué que la Rune Isa se rapporte à l’Intime et à cette partie féminine d’où l’Intime a émergé, la Mère Divine Espace ou la Mère Divine Kundalini, l’origine de notre propre Intime, notre propre Esprit. Donc, c’est la Rune Is.

Mais ici, nous allons expliquer comment l’Intime est apparu, c’est-à-dire comment il est apparu dans l’univers à travers la lettre «R». Rappelez-vous que dans les conférences précédentes, nous avons expliqué que dans l’alphabet kabbalistique Hébreu, la lettre «R» est Reish ou Rosh, qui signifie «tête». Si nous observons l’Arbre de Vie, nous trouvons que le premier «R» qui apparaît au-dessus est dans le mot «Aur».

Nous vous avons dit que le «U» de «Aur» se réfère à la Rune Ur. De plus, nous trouvons aussi le nom de la Rune Ur ici dans «Aur»: A-Ur. Le «U» se rapporte à l’Ain Soph, à notre Ain Soph particulier. Le «A» de «Aur» se rapporte à la Rune Ar, qui (comme nous l’avons expliqué dans une conférence précédente) est l’Autel. Comme «Aur» a un «R», la Rune Ar et la Rune Ur ont aussi un «R». La Rune Ar est «Ra» caché dans le mot «Aur». Ainsi, «Ra» (la Rune Ar) et la Rune «R» (Rune Rita) sont au tout début et à la fin du mot trinitaire «Aur». Cela signifie kabbalistiquement que «A» (l’Ain) féconde le «U» (l’Ain Soph), l’utérus, afin de projeter le «R» (Ra, «Aur» le Logos Solaire) de l’intérieur de l’Absolu.

Le «R» est dans «Aur» parce que la lumière «Ar» ou «Ra», qui émerge de l’Ain Soph «Ur», en émerge conformément à Rita, karma: Aurrrrr. Ce «rrrrr» est le karma en action, et ainsi le Ar-Ra (ou la lumière) entre dans l’univers selon le karma.

Maintenant, si vous observez la Rune «R» (Rune Rita), vous verrez très clairement que, comme nous l’avons dit, elle est formée par la Rune Is, qui est directement liée à la colonne centrale de l’Arbre de Vie qui va de Kether jusqu’à la neuvième sphère, Yesod, qui correspond au centre de la planète Terre (Malkuth, Royaume, Reich). Mais ça ne va pas tout droit: selon l’Arbre de Vie, le Rayon de Création va en zigzag. Rappelez-vous que le zigzag est formé par la Rune Sig, dont nous avons déjà parlé, et qui est lié à la Mère Divine. Maintenant, si vous observez soigneusement la Rune Rita (ou Rit), vous verrez clairement que la Rune Sig est là, attaché à la Rune Isa – mais elle est inversée, retournée horizontalement, formant ainsi la partie restante du «R». Ainsi, vous pouvez voir que la Rune Rita est formée par les Runes Is et Sig réunies.

Ainsi, le zigzag de la Rune Sig montre comment la lumière «Aur» (Triamazikamno) descend à travers l’Arbre de Vie, zigzaguant cinq fois (à travers les mondes d’Atziluth, Briah, Yetzirah, Assiah) jusqu’à atteindre Klipoth ou l’enfer. De même, souvenez-vous qu’il y a cinq aspects de la Mère Divine venant de l’espace dans Kether, une Sephirah qui a aussi un «R» à la fin: Kether est la «couronne» en termes kabbalistiques. Donc Kether est le début de la Rune Rita, et c’est pourquoi Kether est appelé la tête (ou «rosh») de l’univers et de l’Unique Loi en nous: Kether, la Loi, nous connecte à l’Ain Soph. C’est pourquoi lorsque nous parlons de l’Unique Loi, nous nous référons au Glorian. Le Glorian est le Père, le Fils et le Saint-Esprit plus l’Ain Soph, le Saint Tetragrammaton, le Saint Nom de Dieu.

Le Tetragrammaton est la seule loi dans les profondeurs de chacun de nous. C’est pourquoi «Aur» et «Kether» ont la lettre R; la ligne verticale du «R» symbolise l’Intime et le Sig renversé sur sa droite est l’éclair, le Glorian qui émerge de l’Espace Abstrait jusque dans l’univers.

«Le Glorian est le rayon qui frappe Sa cloche quand Il entre dans le monde physique. Le Glorian est la Loi et la racine incognito de l’être humain. Le Glorian est l’Être de notre Être. Le Glorian est la Loi à l’intérieur de notre Soi.» – Samaël Aun Weor

Maintenant, comme vous le lisez ici, dans l’Arbre de Vie il y a une troisième Sephirah qui contient la lettre «R»: Geburah, la deuxième Sephirah avec le «R». L’Ain Soph Aur est la première, mais en réalité elle n’est pas manifestée, tandis que Kether est la première manifestée et ensuite Geburah la seconde. Kether est la Loi manifestée dans le monde d’Atziluth, et Geburah manifeste de nouveau la Loi dans le monde de Briah. Enfin, la Loi de la Rune Rita se termine dans Tiphereth, qui est un autre aspect de la Monade qui a la lettre «R» en elle. Donc quand nous parlons de la Loi à l’intérieur de nous, la partie supérieure est l’Ain Soph Aur, l’Absolu Solaire, qui est la première Loi au sein de notre Glorian qui se manifeste à travers notre Kether individuel, notre Ancien des Jours. Et de Kether, elle descend dans Geburah et de Geburah dans Tiphereth.

En observant la forme de la Rune Rita, nous faisons précisément les deux premières lignes de la Rune Sig inversé – qui forment la forme du «R» – de Kether à Geburah puis de Geburah à Tiphereth, et la troisième ligne de la Rune Sig inversée de Tiphereth à Hod. Ici, nous tracerons le «R» sur notre dos. Lorsque nous suivons le «R» ou Rita, nous le faisons vers la droite, mais souvenez-vous que nous sommes ici en train de montrer notre colonne vertébrale. Si je fais la Rune avec mon corps, je forme les deux premières lignes en plaçant ma main gauche sur ma taille, puis en étirant ma jambe gauche pour former la troisième ligne de la Rune Sig, faisant ainsi le «R» vu de face. Mais si je tourne le dos à vous, alors le R est dans la direction opposée – parce que gauche et droite sur l’Arbre de Vie sont liées à la colonne vertébrale, à notre dos.

Ainsi, quand nous voyons un homme qui effectue la forme de la Rune Rita, la position est faite avec le bras et la jambe gauche. C’est avec la gauche parce que notre propre karma particulier est dans Geburah, qui est à gauche de l’Arbre de Vie, et de Geburah il atteint le cœur, qui est le Soleil. Rappelez-vous que Tiphereth est le Soleil et que le Soleil se rapporte directement à l’Ain Soph Aur, notre propre Loi particulière. C’est donc dans Tiphereth (l’âme humaine) que nous pouvons gérer la Loi. La Bible se réfère à Geburah et Tiphereth de différentes manières, mais vous devez les voir de cette manière afin de comprendre ce que nous disons ici. De Tiphereth il va dans la Sephirah Hod, qui est la Lumière Astrale. C’est la fin de la forme de la Rune Rita.

Donc, pensez et analysez cela afin de faire la forme de la Rune Rita dans l’Arbre de Vie, nous devons tracer la Rune Sig du haut de la ligne médiane verticale (la colonne vertébrale): Le Sig est tracé de Kether à Geburah, à Tiphereth, et à Hod. C’est la forme du «ritter», qui signifie le chevalier-cavalier en Allemand, qui est le «richter», le juge qui exécute, qui prononce le jugement.

Dans la langue Allemande, vous trouverez des mots qui se rapportent à la lettre «R» et à la Loi Cosmique, comme «retter» (Allemand pour sauveur), le «ritter» (chevalier-cavalier) du cheval blanc qui est «appelé Fidèle et Véritable, et dans la justice il juge et fait la guerre» (Apocalypse 19:11). Donc, quand nous pensons à Rita, le «R», nous devons comprendre que c’est sur le karma que Rita, le «ritter» (chevalier-cavalier) ou «retter» (sauveur), chevauche).

Rita, ritter (chevalier-cavalier) ou retter (sauveur) est, bien sûr, cet être humain qui acquiert la perfection en lui-même à travers la Rune Is, qui est la colonne vertébrale, et la Rune Sig, qui est la partie devant la Rune Rita qui se rapporte à la Mère Divine Kundalini. C’est Rita, ritter (chevalier-cavalier) ou retter (sauveur) qui travaille avec la force solaire de la Mère Divine (RAM-IO) dans sa colonne vertébrale.

Rita est le «R» (du «richter»,) au sein du «Ra», la lumière solaire «Aur», le retter (sauveur) qui chevauche le cheval blanc symbolisé par la Rune Ehe ou Eihwaz.

Rappelez-vous que Eihwaz se rapporte à l’arbre Yew, qui se rapporte aux forces du bien et du mal. Les fruits de cet arbre Yew, symbole de la Rune Eihwaz, ressemblent à des baies rouges. Habituellement, un petit fruit comme la baie rouge, dans n’importe quel arbre, est astrologiquement lié à Mars. La couleur de Mars est rouge, donc quand on trouve des petits fruits rouges comme les baies des arbre Yew (ifs), on dit que ce fruit est lié à la planète Mars, qui gouverne Geburah. Dans notre physicalité Geburah est liée au foie, donc Mars régit le foie dans le corps physique. Ainsi, pour comprendre la Rune Ehe (ou Eihwaz, un autre nom qui n’est qu’un dérivé de cette Rune que nous devons comprendre), nous devons étudier l’Arbre de la Connaissance. Comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences, l’Arbre Yew en termes bibliques est l’Arbre du Bien et du Mal, ou Vie et Mort (La Mort ou Klipoth est suspendue au fond de l’Arbre de Vie). Ainsi, la force vitale et la force mortelle dépendent de la façon dont nous utilisons l’arbre Yew en nous, c’est-à-dire que la vie et la mort dépendent de la façon dont nous nous comportons avec les énergies créatrices que nous avons.

Une des formes de la Rune Eihwaz est faite par une ligne verticale à double flèche; il a une petite ligne ressemblant à la moitié d’une flèche vers le haut à droite et une troisième ligne qui ressemble à la moitié gauche d’une flèche pointant vers le bas. Ces trois lignes font la forme de la Rune Eihwaz, qui est également appelée Ehe. La ligne verticale avec la petite ligne supérieure à droite nous rappelle la Rune Laf, la Pierre Philosophale; l’autre petite ligne en bas à gauche est précisément la même Rune Laf mais à l’envers. Si vous imaginez l’Arbre de Vie, le droit est l’homme et la gauche est la femme. Du côté supérieur droit (Rune Laf), les énergies solaires (Pingala) descendent jusqu’au fond du sexe (Rune Laf à l’envers), qui est la force sexuelle (Ida) qui doit s’élever vers la gauche pour acquérir la perfection. C’est pourquoi la forme de cette Rune Eihwaz est très puissante.

La deuxième forme de la Rune Ehe ou Eihwaz est faite à nouveau par la Rune Is, une ligne verticale traversée par une ligne transversale qui vient de la partie supérieure gauche d’un corps avant à la partie inférieure droite de celui-ci. Imaginez dans un cercle l’avant d’un corps humain debout avec les bras ouverts, le bras gauche vers le haut et le bras droit vers le bas: le bras gauche forme 45 degrés, et le droit forme 135 degrés, par rapport au cercle qui a 360 degrés.

Maintenant, la troisième forme de la Rune Ehe ressemble à un «M». Mais si vous observez sa forme, vous voyez que le «M» est formé par deux Runes Laf se faisant face. Ces deux Runes Laf se faisant face sont homme et femme. Si vous mettez votre imagination dans cette double Rune Laf, elle ressemble au nombre 1 (un) face à un autre nombre 1 horizontalement renversé (un). Donc, en d’autres termes, il ressemble au nombre 11 (onze), qui est formé de deux 1 (uns) qui se font face; les deux forment ce que nous appelons l’homme et la femme. C’est pourquoi, lorsque nous discutons de la Rune Eihwaz ou Ehe, nous la lions toujours au mariage, le mariage d’un Laf avec l’autre Laf, parce que la Rune Laf représente la Pierre Philosophale qui est la force sexuelle.

Par conséquent, si de même nous voulons imaginer la force sexuelle masculine au-dessus et la féminine en-dessous, alors la Laf renversée est la femme qui, par une ligne droite, reçoit l’homme au-dessus. Les deux forces sexuelles réunies forment la ligne verticale à double flèche de la Rune Eihwaz.

La Rune Ehe ou Eihwaz en forme de M est également appelée la «Rune Cheval» parce que le cheval ou équin (du Latin equus, un adjectif qui signifie «égal» ou «régulier», «stable», «étalon») signifie que la Loi travaille à égalité entre l’homme et la femme. C’est pourquoi le cheval est aussi un symbole de la Loi qui s’accomplit dans le Mariage Parfait, le couple parfait: parce que c’est à travers l’acte sexuel que nous gérons le Rayon de la Création, qui est l’Unique Loi. Vous ne pouvez pas contrôler le Rayon de la Création avec une seule polarité, car pour créer vous avez besoin des deux polarités; il n’y a pas d’homme ou de femme qui puisse créer avec une seule polarité. C’est pourquoi la Rune Ehe en forme de M est le mystère du mariage, un mot également écrit avec le Latin «M», dont la forme symbolise un cheval. Quiconque veut devenir un ritter (chevalier-cavalier) doit contrôler la loi du karma, et doit le faire à travers le mariage afin de développer toutes les qualités et capacités de notre Ain Soph de manière égale et régulier. Ainsi, nous devons nous marier pour contrôler le Rayon de la Création, et c’est précisément le mystère de la Rune Ehe.

Si vous savez comment contrôler le Rayon de la Création, vous saurez alors comment développer vos propres qualités et vous saurez comment contrôler votre propre karma:

«La Loi est ainsi, égale (equus – equine), il faut agir par l’action de la baguette et par l’action de l’épée.» – Axiome Gnostique

C’est pourquoi le cheval est symbolisé par le «M», un cheval de profil. Si vous voulez le voir, placez simplement la tête d’un côté du M et la queue de l’autre côté, et là vous aurez la forme du cheval, le «M» que vous devez chevaucher. Les deux lignes verticales du «M» sont les jambes du cheval et les deux petites lignes formées par deux Runes Laf forment la chaise où siège le cavalier; le cavalier est la lettre «R» (Rune Rita) parce que le cavalier travaille avec la Rune Sig (afin de contrôler l’acte sexuel) dans son Is (colonne vertébrale). Peu importe que le cavalier soit un homme ou une femme, le mariage est le cheval. Quand vous commencez à apprivoiser le cheval, il est noir et il doit devenir blanc: nous devons transformer notre nature animale en nature spirituelle. Rappelez-vous que l’énergie dont vous avez besoin pour réaliser votre Soi est dans le corps physique, qui est le cheval.

En réalité, les quatre lignes du «M» symbolisent quatre chevaux: le corps physique, le corps vital, le corps astral et le corps mental ; ou des forces physique, éthérique, émotionnelle et mentale. Ceux-ci sont également représentés dans de nombreuses images d’un maître chevauchant quatre chevaux. Le livre de l’Apocalypse décrit quatre chevaux; ces quatre chevaux sont le mental, l’émotion, le vital et le physique. Nous devons donc contrôler le quaternaire inférieur, les animaux que nous avons. Rappelez-vous que les animaux que nous avons à l’intérieur sont représentés dans leur aspect négatif comme Méduse; elle représente toute la négativité et l’animalité que nous avons à l’intérieur.

Dans la mythologie Grecque, quand Persée coupa la tête de Méduse et la lâcha dans la mer, de la mer sortit Pégase, le cheval blanc ailé. Pégase représente la métamorphose, ou la transformation de l’âme animale en une âme spirituelle parfaite au moyen de la transmutation sexuelle. La mer symbolise la force sexuelle. Ainsi, lorsque nous décapiterons Méduse à l’intérieur de nous, le résultat sera Pégase, ou le cheval blanc ailé, qui est le symbole du contrôle absolu de la force animale que nous avons. C’est pourquoi le cheval ailé est le symbole du mercure. Mais, si le cheval est apprivoisé ou transformé en un cheval blanc ailé, c’est parce que la Rita, le ritter (chevalier-cavalier), le fait. Vous ne pouvez pas trouver un cavalier à cheval qui n’a pas d’abord apprivoisé le cheval. Le cheval doit être contrôlé par le cavalier, et pour contrôler le cheval, vous devez vous asseoir dessus. Assis sur le cheval se réfère à l’homme et la femme qui accomplissent l’acte sexuel pour contrôler les forces solaires et lunaires de la création, parce que la création vient de l’union d’un spermatozoïde et d’un ovule. Rappelez-vous que lorsque nous parlons de mariage, si nous voulons nous transformer en êtres humains, nous parlons de l’union conjugale d’un homme avec une femme.

Nous devons donc chevaucher le cheval blanc de la Chasteté, qui est le symbole du Kalki Avatar. Selon l’Hindouisme, le Kalki Avatar apparaît sur un cheval blanc; cela signifie que le cavalier enseigne comment acquérir la domination complète d’Ehe, le mariage. C’est pourquoi le premier livre du Maître Samaël Aun Weor s’intitule «Le Mariage Parfait». Dans ce livre, le cavalier du cheval blanc a écrit la signification précise de la Rune Ehe. De même, dans la Bible:

«Et j’ai vu le ciel ouvert, et voici, un cheval blanc (Rune Ehe), et celui (le ritter, Rune Rita) qui était assis sur lui (Rune Ehe) a été appelé Fidèle et Véritable, et dans la justice (redlichkeit) il juge (richter) et faire la guerre.» – Apocalypse 19:11

Le cheval blanc est la force sexuelle, la force animale, déjà transformée en Pégase. C’est la chasteté scientifique parfaite. Et celui qui était assis sur lui fut appelé fidèle et véritable, et il juge et fait la guerre dans la justice: cela signifie que dans la justice il exécute le karma. «Dans la justice» signifie aussi à travers Geburah, parce que Geburah est cette partie de la loi karmique qui fait la guerre à l’intérieur de nous afin d’acquérir la perfection.

«Ses yeux étaient comme une flamme de feu, et sur sa tête se trouvaient plusieurs couronnes; et il avait un nom écrit, que nul ne savait, sauf lui-même. Et il était vêtu d’un vêtement trempé de sang: et son nom s’appelle La Parole de Dieu (Dabar HaElohim).» – Apocalypse 19:12, 13

En Hébreu «Dabar HaElohim» signifie «La Parole des Dieux». «Dabar» nous rappelle que «bar» est fils en Araméen. «Bar» contient les Runes Bar, Ar et Rita.

Le «D» de «Dabar» est la Rune Dorn ou Thor (l’Esprit Saint), le Daleth dans la gorge, «Daath», qui prononce ou gestes le «Bar», le Fils, le Logos ou la Parole à partir des forces solaires du Reich, Reich (Allemand pour le Royaume) de Dieu, le Rosh, Chef, Kether. C’est pourquoi le livre de Deutéronome (la seconde loi) est appelé en Hébreu «Debarim» (pluriel pour «mots»), étant donné que la deuxième loi se rapporte à d’autres actualisations ou résultats de Theomertmalogos sacré, qui est «Aur», le Première légalité ou apparition première de l’Absolu Solaire Immanifesté.

Ainsi, l’angle de quatre-vingt-dix degrés du «R» ou Rune Rita est formé par Kether, Geburah et Tiphereth avec la seule ligne qui, de Tiphereth, touche Hod. Ensemble, ils obéissent à la ligne verticale ou aux forces de la loi qui descendent de l’Ain Soph Aur pour chevaucher le cheval blanc ou Rune Ehe. Ceci est représenté par le nom Samael Aun Weor.

Voici le mystère Runique du nom Samaël Aun Weor: Samael (Sévérité de Dieu) apparaît chevauchant un cheval blanc ou «Aun» (און force sexuelle). Cela signifie que la Sévérité (Rita, la Loi, le Jugement) de Dieu (Samael) contrôle la Rune Ehe, le cheval blanc – «Aun» (און force sexuelle), la nature animale – par Weor ou Weh (le Saint-Esprit Nordique). Weor (ואור) est le «Aur» (lumière) dans le «Vav» (colonne vertébrale). Ainsi, «Aur» sont les forces de lumière consacrées de Donar ou Thor (l’Esprit Saint) à partir de son marteau (son Phallus), dans la colonne vertébrale.

«Et les armées qui étaient au ciel le suivaient sur des chevaux blancs, vêtus de fin lin blanc et propre.» – Apocalypse 19:14

Derrière lui viennent les armées du nirvana, ou ciel, des maîtres qui montent aussi des chevaux blancs – tous sont des ritters (chevaliers-cavaliers). Donc, pour acquérir le niveau de ritter, celui qui contrôle la Rune Ehe, le cheval, vous devez être un cavalier. Pour être un ritter, vous devez atteindre le niveau de Tiphereth (le Chevalier). Vous atteignez le niveau de Tiphereth en contrôlant les quatre chevaux: le corps physique, le corps vital, le corps astral et le corps mental, pour finalement atteindre le corps causal ou le corps de la volonté. Ainsi vous devenez un ritter afin de continuer à perfectionner le Soi selon Geburah, qui est la Loi, parce que chacun de nous a sa propre Rita, richter, karma.

C’est pourquoi le karma se rapporte à Rita, Rota, Taro, Thor, Tora la Loi, ou la façon dont nous devons gérer notre propre karma particulier à travers les forces de la création (ou Rune Ehe). Les forces de la création sont liées aux trois forces primaires, la Loi Triamatzikamno (Père, Fils et Saint-Esprit) que nous accomplissons lorsque nous accomplissons l’acte sexuel. L’homme est la force affirmatrice, la femme est la force négatrice ou la force réceptive ou passive, et la force qui unit les deux forces est la force neutre, l’énergie sexuelle. Ainsi, c’est ainsi que nous chevauchons.

Donc, ésotériquement parlant, quand quelqu’un contrôle l’énergie sexuelle – que ce soit un homme ou une femme – il ou elle est un bon cavalier. Mais si nous tombons du cheval – ce qui signifie transmutant et se laissant tomber – nous sommes alors de mauvais cavaliers. Alchimiquement, nous disons: cet individu tombe plusieurs fois du cheval, son cheval est très sauvage et chaque fois il le jette à terre; de toute évidence, il doit apprivoiser davantage son cheval s’il veut devenir un bon cavalier.

Ici vous voyez très clairement pourquoi le mystère de Dabar HaElohim, la Parole de Dieu, se rapporte à la domestication du cheval ou chevauchement du cheval blanc. Dans l’alphabet Runique ou le Futharkh, «Dabar» est le mot ou le mantra par lequel vous mettez en action les forces créatrices de «Hod» en suivant votre intuition. Tiphereth (l’intuition) est le cœur qui contrôle Geburah la Loi en chacun de nous. Une telle loi est «Rita» qui émane de Kether et de «Ain Soph Aur». Voyer le Sig Sag (de la Rune Sig renversé sur le «R») de Kether, à Geburah, à Tiphereth, à Hod qui pointe à nous quand nous faisons ou avons fait quelque chose de mal dans notre passé, qui s’appelle le remords. Espérons que nous ayons tous le remords de la Conscience, parce que quand elle est perdue, alors on fait des choses négatives et mauvaises et on ne ressent pas de remords de Conscience, ne se sent pas mal. C’est le niveau atteint par cette humanité: ils font de mauvaises choses à eux-mêmes et à leurs voisins et ils en sont fiers. «Je suis là», disent-ils, «je suis dégénéré et je suis hors du placard», et tout le monde les applaudit. Malheureusement, ils ne ressentent aucun remords lorsqu’ils avouent leur dégénérescence.

Rappelez-vous, génération signifie venant à être, création; nous générons, nous élevons, nous créons au moyen du Rayon de la Création. Cependant, lorsque nous utilisons le Rayon de la Création dans notre corps de la mauvaise façon, nous dégénérons, ce qui fait que la fonction du Rayon de la Création à l’intérieur de nous décline de son état naturel et originel. Donc, si quelqu’un est dégénéré, ce n’est pas parce que quelqu’un donne ce titre à la personne. Vous êtes votre propre juge, votre propre Kaom (c’est ce que le juge intérieur est appelé en termes ésotériques). Alors sois ton propre juge: examinez votre Conscience et voyez si vous utilisez le Rayon de la Création (votre énergie sexuelle) de la bonne manière. Demandez-vous: «Est-ce que je crée pour mon Esprit ou est-ce que j’utilise le Rayon de la Création de manière dégénérée?» Donc, si la réponse que vous recevez est «dégénérée», c’est parce que la manière normale de générer l’énergie sexuelle est entre l’homme et la femme; C’est ainsi que nous créons. Nous ne pouvons pas créer de progéniture physique par d’autres moyens. Personne ne naît physiquement de l’air ou du vent, même s’il est écrit:

«Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné de ce que je t’ai dit: tu dois naître de nouveau. Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va, ainsi est né tout homme qui est né de l’Esprit.» – Jean 3: 6-8

Dans le Christianisme, ils disent: «Marie était enceinte par le Saint-Esprit», mais dans le Gnosticisme, nous savons que le Saint-Esprit est la force sexuelle. Donc, quand Marie était enceinte par le Saint-Esprit, cela signifie que la Mère Divine Kundalini était enceinte par la force sexuelle entre un homme et une femme à travers l’Alchimie. La Rune Ehe est cachée dans ce mystère: le Saint-Esprit est précisément le «R» qui chevauche le «M», chevauchant le cheval ailé (le mercure), et c’est quelque chose que nous devons comprendre par rapport à la loi du karma. Maintenant, il est dit:

«Et Iod-Havah Elohim a dit: Il n’est pas bon qu’Adam soit seul; Je vais lui faire une aide pour lui.» – Genèse 2:18

Ici Adam nous rappelle la Race Lémurienne, qui était au début androgyne, ayant les deux sexes en même temps. Mais selon la loi de l’involution, le temps est venu où ces Êtres androgynes doivent être divisés en sexes séparés, homme et femme, et c’est pourquoi il est écrit:

«Et de la terre Iod-Havah Elohim forma chaque bête du champ, et chaque oiseau de l’air; et les a amenés à Adam pour voir comment il les appellerait: et tout ce qu’Adam a appelé chaque créature vivante, c’était son nom. Et Adam a donné des noms à tout le bétail, et aux oiseaux du ciel, et à chaque bête du champ; mais pour Adam, on ne trouva pas d’aide pour lui.» – Genèse 2:19, 20

Les versets précédents expliquent que la division des sexes (homme-femme) a eu lieu d’abord dans le règne animal, puis s’est finalement produite dans le règne humain, parce que la nature ne saute jamais. Donc quand vous lisez attentivement les versets précédents, il est très clairement expliqué en eux que la division des sexes a eu lieu d’abord dans le règne animal ou le règne des bêtes, et seulement plus tard est apparu dans le règne humain. C’est pourquoi après cela il est écrit:

«Et Iod-Havah Elohim fit tomber un profond sommeil sur Adam et il s’endormit. Il prit une de ses côtes et ferma la chair à sa place. Et la nervure que Iod-Havah Elohim avait prise de l’homme, il a fait une femme, et il l’amena vers l’homme. Et Adam dit: Ceci est maintenant l’os de mes os et la chair de ma chair; elle sera appelée Femme, parce qu’elle a été enlevée de l’Homme.» – Genèse 2: 21-23

Pour comprendre les versets précédents, nous devons entrer dans l’Arbre de Vie. Rappelez-vous que nous affirmons toujours que le côté gauche de l’Arbre de Vie est la femme et que le côté droit est l’homme. Ainsi, quand nous lisons «et il prit une de ses côtes», c’est de la gauche, c’est-à-dire «ceci est maintenant l’os de mes os, et la chair de ma chair». Donc c’est de la gauche, et que trouvons-nous dans la gauche? Nous trouvons la Rune Rita, la Rune Sig, l’aspect féminin, la force de la Mère Divine. Ceci est très important à comprendre, parce que c’est à travers la femme que la Mère Divine, Is, ou Sig travaille.

Nous avons tous notre Mère Divine particulière, mais la femme représente cette partie gauche, physiquement parlant. Et c’est pourquoi il est nécessaire d’accomplir la Rune Ehe, le «M» du mariage, pour compléter l’Arbre de Vie. Nous avons besoin de la connexion sexuelle pour que l’homme prenne l’aspect féminin, qui est dans la gauche, à l’intérieur duquel nous trouvons le serpent «Ida»; et pour que la femme prenne l’aspect masculin, qui est droite, l’homme. La femme a besoin de la partie droite parce qu’elle est la gauche. Rappelez-vous qu’un (1) et un (1) font le M.

«Mon nombre est 11, tout comme le nombre de ceux [dans le mariage] qui me suivent.» – Axiome Gnostique

Voilà pourquoi la femme est le seul être qui peut être proche de l’homme et l’homme est le seul être qui peut être proche de la femme, parce que les deux polarités (Adam et Eve) sont représentées dans l’Arbre de Vie de cette façon. Ensemble, ils forment le «M» du mariage, ou la «Rune Cheval»; ainsi, quand vous chevauchez, souvenez-vous que vous chevauchez toujours avec les forces de votre côté gauche, Ida, qui est le cheval du cavalier. Pourquoi la gauche? Parce que le droit est le Soleil et que la gauche est la Lune. La Lune se rapporte à la création.

Maintenant, nous devons entrer dans cet autre sujet karmique afin d’expliquer la Période Terrestre: au début de la matérialisation physico-chimique de cette planète sur laquelle nous vivons présentement, la Terre se cristallisait peu à peu depuis les dimensions supérieures dans les dimensions inférieures ou le monde tridimensionnel.

Rappelez-vous que nous vivons actuellement dans ce que nous appelons le Quatrième Ronde, qui se rapporte au plan physique. Avant cette ronde, nous étions dans la Ronde Éthérique, la quatrième dimension; avant la Ronde Éthérique, nous étions dans la Ronde Astrale, la cinquième dimension; et avant la Ronde Astrale nous étions dans la Ronde Mentale dans une dimension supérieure de la même cinquième dimension. C’est ainsi que le Mahamanvantara développe le mental, l’émotion ou l’astral, l’éthérique ou le vital, et enfin le physique.

Donc, nous sommes maintenant dans la Ronde Physique Terrestre. Imaginez ces phénomènes cosmiques multidimensionnels pour comprendre ce que nous allons vous expliquer. Physiquement, nous sommes le résultat d’un spermatozoïde et d’un ovule; nous sommes le résultat d’un acte sexuel. Il n’y a rien de nouveau ici – nous savons tous qu’un homme et une femme, appelés père et mère, unis sexuellement et c’est ainsi que nous avons été physiquement créés. Nous étions dans l’utérus de notre mère pendant neuf mois, grâce à la semence que notre père physique a mise dans l’utérus de notre mère physique. De même, en termes cosmiques, nous, les enfants de cette Période Terrestre, sommes des enfants du Soleil et de la Lune. Le Soleil est le père et la Lune est la mère. Le Soleil est la Période Solaire et la Lune est la Période Lunaire, ou en d’autres termes, les Rondes Astrale et Éthérique.

Ainsi, quand nous examinons nos corps physiques nous disons: Ma physicalité a été faite grâce à l’héritage qui a été placé dans le spermatozoïde de mon père dans l’ovule du ventre de ma mère; donc j’ai aussi l’héritage de ma mère dans mon corps physique. En d’autres termes, mon père et ma mère sont des fragments de ma vie physique. Ce ne sont pas des fragments provenant de mon corps physique, bien au contraire, ces fragments sont à l’origine de ce fragment qui est mon corps physique, ma propre humanité. Donc, si je vais dans mon passé pour étudier les gènes ou l’ADN de mon corps physique, alors je vois que ma mère et mon père en sont la cause. C’est ce qu’on appelle le karma, cause et effet. Ainsi, à cause du karma, j’ai ce corps et vous avez le corps que vous avez. Pouvez-vous comprendre cela? Ce n’est pas difficile à comprendre, n’est-ce pas?

Comme ce qui est en-bas, ainsi est ce qui est en-haut; comme ce qui est en-haut, ainsi est ce qui est en-bas. La planète Terre est aussi le résultat de fragments d’autres jours cosmiques. La Lune est la mère de la Terre. Certaines personnalités, qui ne pouvaient pas comprendre le message dans les plans internes, ont supposé à tort que la Lune est un fragment de la Terre, ce qui est absolument faux. C’est comme dire que ma mère est le résultat de mon corps; Non, mon corps est le résultat de ma mère. Donc, en parlant de ces fragments, Gurdjieff, dans ses «Contes de Beelzebub à Son Petit-fils», déclare que la Terre a deux fragments dans l’espace, qui en font partie – oui, ils en font partie, mais pas de la manière dont il l’explique. Au contraire, la Terre est le résultat de ces fragments, parce que ces fragments ou ces lunes appartiennent aux précédents jours cosmiques.

La lune qui brille la nuit est appelée Nahemah dans la Kabbale, et l’autre lune est Lilith. La Terre a deux lunes: Lilith, qui est appelée la «Lune Noire», est un peu plus éloignée de la Terre que Nahemah ou la «Lune Blanche». Lilith est très petite, environ 18 kilomètres de diamètre; c’est pourquoi lorsque vous la voyez à travers un télescope, elle ressemble à une petite lentille au-delà de la grande lune. Habituellement, les astronomes pensent que c’est juste un astéroïde qui passe, mais c’est en fait la lune Lilith. Kabbalistiquement nous affirmons que Lilith est une huitième infra-sphère déchue. La «huitième sphère» fait référence à l’Arbre de Vie. Quelle est la neuvième sphère? C’est Yesod, qui est lié à la Lune. Mais nous avons également expliqué que Hod est lié à la Lune – non seulement à la Lune Blanche, mais aussi à la Lune Noire Lilith, parce que c’est une huitième sphère déchue, et la huitième sphère est Hod. Ainsi, de ces deux sphères (ou deux lunes ou fragments) la planète Terre a reçu son propre héritage. Cette planète Terre est le résultat de ces lunes blanche et noire, qui sont des fragments de jours cosmiques passés. La planète Terre doit les contrôler parce que toute la vie qui était sur la Lune au cours du Jour Cosmique passé doit se passer dans notre planète; en termes ésotériques, nous pouvons appeler cela relocalisation de l’Anima Mundi ou de l’âme de la Terre, «relocalisation cosmique» ou «relocalisation cosmique karmique».

Ainsi, de la même manière que nous avons reçu les valeurs physiques et les valeurs vitales ou éthériques de notre père et de notre mère physiques pendant leur acte sexuel, des valeurs qui se sont développées pendant les neuf mois dans le ventre de notre mère, de même les valeurs cosmiques venant des périodes solaire et lunaire condensées en une nébuleuse, se cristallisant peu à peu physiquement comme la planète Terre. Ainsi, Kabbalistiquement nous déclarons: la Terre suçait ces valeurs des deux lunes Lilith et Nahemah.

L’atmosphère de la Terre et la vie organique sont les principaux éléments dont la planète a besoin pour soutenir sa rotation, la gravitation de ces deux lunes qui appartiennent à notre planète. Donc Kabbalistiquement nous déclarons que ces deux lunes sont des fragments de la Terre. Mais comprenez bien cette déclaration: lorsque nous affirmons que ces deux lunes sont des fragments de la Terre, nous ne disons pas qu’elles sont des fragments détachés de la physicalité de la Terre, mais des fragments cosmiques dans un autre sens cosmique. C’est-à-dire qu’au cours des jours cosmiques précédents, ce furent des cristallisations de l’Anima Mundi ou de l’âme de la Terre. Par conséquent, maintenant elles ont le devoir de transférer toutes ces valeurs cosmiques selon le karma dans la planète Terre.

Nous soutenons donc la grande lune et la petite lune à cause du karma, car ces deux lunes nous appartiennent selon le Rayon de la Création, selon le karma. Ces deux lunes n’appartiennent pas à Mars, et elles n’appartiennent pas à Vénus; elles appartiennent à la Terre.

Dans le présent Jour Cosmique où l’atmosphère et la vie organique de la Terre formaient encore et maintenaient physiquement les deux lunes, c’est-à-dire quand la Terre suçait les forces lumineuses de la lune et de Lilith pour continuer son évolution et son développement, il y avait une erreur dans le système solaire. Une comète est entrée en collision avec cette planète alors qu’elle commençait à se cristalliser dans le monde tridimensionnel, et Gurdjieff en parle aussi. Maintenant, il déclare qu’à cause de cette collision, deux fragments sont allés dans l’espace, et ce sont les deux lunes. C’est faux, car quand cette comète est passée, ces fragments étaient déjà là, puisqu’ils appartiennent aux manifestations cosmiques passées de la Terre. Oui, ce sont des fragments cristallisés de l’âme de la Terre provenant de forces cosmiques passées, qui transféraient leurs forces vitales au nouveau corps cosmique. C’est ce que Gurdjieff ne pouvait pas comprendre; c’est pourquoi il a commis l’erreur d’affirmer qu’à cause de cette collision les deux fragments sont allés dans l’espace. En fait, ces deux fragments étaient déjà là.

Séquentiellement, à cause de cette collision, ces deux fragments – qui appartiennent en effet au karma de la Terre – ont endommagé l’évolution de la psyché de cette humanité. Ceci est très différent de la description de Gurdjieff. Maître Samaël Aun Weor explique très bien que, psychologiquement parlant, Adam avait deux épouses: Lilith et Nahemah. Lilith et Nahemah sont les parties de notre psychologie liées à ces deux lunes qui travaillent de manière très erronée en nous à cause de cette erreur commise dans la Cosmocréation, à cause de la collision de cette comète qui n’aurait pas dû entrer en collision avec la Terre, mais qui est entrée en collision à cause d’une erreur. Quand nous creusons dans cette erreur, nous devons la comprendre en nous souvenant de la période Chootboglitanical; ce n’était pas une erreur intentionnelle. Je comprends que cet accident est arrivé parce qu’il y a encore certaines choses qui doivent être corrigées dans ce Jour Cosmique, le résultat de cette période Chootboglitanical lointaine.

Maintenant, dans les plans internes j’ai demandé à un maître: «Maître, je comprends les planètes et la création, et je comprends le maintien de cet univers, mais il y a quelque chose que je ne comprends toujours pas: qu’est-ce qu’une comète? Un comète ne viens pas comme les autres planètes, elle a une autre orbite. Qu’est-ce qu’une comète? Et le maître a dit: «Simple: une comète est comme un spermatozoïde – un spermatozoïde qui porte les principes de la vie à l’ensemble du système solaire. Le magnétisme des planètes attire les principes de la comète solaire, et les planètes sont fécondées par elles pour se développer cosmiquement. Imaginez les planètes comme des ovules dans l’utérus de l’espace-mère. Combien d’ovules (planètes) a l’espace-mère? Beaucoup, donc chaque planète est un ovule. Et ces spermatozoïdes ou comètes sont des principes du Père qui vont partout pour féconder la vie.» Alors j’ai dit: «Parfait – cela s’intègre très bien dans mon cerveau en relation avec la cosmocréation.»

La comète dont parle Gurdjieff est la comète Kondoor, qui commençait son voyage, son orbite autour du système solaire. Et à cause d’un calcul erroné par certains Cosmocréateurs, il est entré dans l’orbite de ce gros ovule nommé planète Terre et est entré en collision avec lui, causant beaucoup de problèmes, puisque l’atmosphère de la Terre était encore en développement. Ainsi, notre planète tremblait, luttant pour soutenir ses deux lunes.

Maintenant, pour soutenir les deux lunes, la planète a besoin d’une vie organique. De plus, l’humanité atteignait alors le niveau où ils allaient être divisés en deux sexes.

Ainsi, voyez qu’ici le karma de la Terre, la Rita, la Loi Cosmique, est très claire. À cause de cette collision, de nombreuses parties du continent Mu (qui était déjà cristallisé dans le monde tridimensionnel) a coulé, et beaucoup de gens sont morts. Mais, selon l’évolution des animas (âmes) intellectuels, leur raisonnement atteignait ce niveau où ils devinaient que toutes ces calamités tombaient sur leur psyché, signifiant, ils comprenaient que leur psyché devait contrôler non seulement le tremblement de cette planète, mais aussi soutenir l’orbite de ses deux lunes autour de lui pour que la planète aspire toute la vie qui était alors transférée dans notre monde tridimensionnel.

C’est pourquoi il est dit qu’une grande commission est venue sur Terre pour établir l’équilibre de cette planète à cause de cette erreur, à cause de cette collision. L’Ange Sakaki est venu sur Terre avec une grande commission et a conclu que la seule façon d’aider la planète était de donner l’organe Kundabuffer à l’humanité.

Si vous observez le graphique de l’Arbre de Vie, vous verrez que l’organe Kundabuffer est le Feu Lunaire, c’est un feu Luciférien, négatif, mortel lié à Klipoth, lié aux deux lunes, aux forces de la Lune, aux forces de la création. Comment ont-ils implanté cet organe? Facilement: ils ont pris le contrôle de cette partie de la Monade qui s’appelle Lucifer. Chacun de nous a son propre Lucifer particulier. Lucifer est cette partie de la Monade qui donne la puissance sexuelle à l’homme et l’humidité à la femme, afin d’accomplir l’acte sexuel.

Lucifer est actif dans le règne animal. Le règne animal était déjà divisé en deux sexes, et là Lilith agissait librement. Qui est ce Lilith? C’est lié au désir; dans le règne animal, la fornication, l’orgasme ou les spasmes sont normaux. Observez deux chevaux, deux taureaux, deux chiens, deux chats: ils éjaculent leur libido, mais seulement à certaines périodes selon les lois de la nature. C’est ce qu’on appelle le désir, le désir animal. Et c’est précisément ce qui s’est passé en Lémurie: les animaux étaient déjà en train de forniquer, mais l’humanité était innocente. Comme ils ne faisaient l’acte sexuel que dans les temples et non comme des animaux, ils ne forniquaient pas, ils n’expérimentaient toujours pas l’orgasme.

«Incontestablement, seulement sur Satan, jamais sur le Logos, tombe la honte de la génération [animale]. Ce dernier [est Lucifer, qui] a perdu son plus haut état virginal de Kumara quand il a mangé le fruit défendu.» – Samaël Aun Weor

Ainsi, le comité des Cosmocréateurs provenant d’autres planètes est arrivé à la conclusion que la seule façon de cristalliser et de stabiliser les couches internes de la Terre était de canaliser les forces de la Lune plus rapidement afin de stimuler les couches internes. La seule façon de le faire était de travailler avec les feux de la Lune, c’est-à-dire avec l’organe Kundabuffer. Alors ils ont donné la liberté au Lucifer intérieur de chaque Lémurien, pour que l’humanité puisse forniquer. Cependant, c’est quelque chose de très normal qui se produit dans toutes les planètes parce que pour être comme les Elohim, nous devions connaître le bien et le mal. Le mal, en ce sens, fait référence à la fornication au niveau humain comme nous discutons ici.

Donc c’est ce qui est arrivé. L’humanité a reçu l’organe Kundabuffer, et les Lémuriens ont commencé à faire l’acte sexuel en dehors des temples. Le résultat était l’orgasme, le spasme. C’est ainsi qu’ils sont tombés dans le niveau d’Itoklanus (que nous avons expliqué précédemment) – c’est-à-dire, dans la génération animale, dans le règne animal. Ainsi, une queue a commencé à se développer physiquement qui a servi de tampon afin de stabiliser la Terre. Cette queue s’appelle le Kundabuffer. Ainsi, les forces de Lilith et Nahemah, la Lune blanche et la Lune noire, agissaient sur l’humanité Lémurienne au moyen du transfert de leurs forces, et finalement le problème fut résolu. Mais il y avait une erreur de calcul de la durée du temps que l’organe devait rester dans l’anatomie humaine; il a passé le temps logiquement établi conformément à la loi du karma. L’Anima Mundi de notre planète Terre a beaucoup de karma des jours cosmiques précédents qui ont causé des problèmes dans le développement de l’être humain.

Quand cette commission est revenue sur la planète Terre, ils ont réalisé qu’il y avait eu une grosse erreur, puisque l’organe qu’ils avaient implanté aurait dû être gardé pendant un certain temps, mais ce temps a été prolongé par erreur. Ils ont enlevé l’organe du corps physique de l’humanité; c’est précisément le mystère qui est écrit dans le livre de la Genèse, dans l’Éden, lorsque Lucifer entra dans le paradis terrestre et tenta Eve, qui se rapporte à l’aspect négatif de la reproduction de cette humanité. Ainsi, Adam et Eve ont mangé le fruit de l’Arbre de la Connaissance à cause de Lucifer. Manger du fruit signifie atteindre l’orgasme animal.

Sur d’autres planètes, les Cosmocréateurs sortent l’organe Kundabuffer et les humains/animaux intellectuels développent rapidement leur connaissance du bien et du mal, mais sur notre planète il y a eu une grosse erreur dans laquelle nous sommes tous impliqués. Les conséquences de cet organe Kundabuffer a développé plus que la normale. Sur d’autres planètes, les conséquences terribles se développent jusqu’à dix pour cent, et ces humanités continuent à vivre dans des paradis développant la connaissance du bien et du mal. Malheureusement, ici les conséquences terribles se sont développé à 97 pour cent. Alors, voilà la grosse erreur commise sur cette planète Terre.

C’est pourquoi il est dit kabbalistiquement qu’Adam avait deux femmes, Lilith et Nahemah. Au temps de la Lémurie, lorsque ce continent s’enfonçait dans l’océan Pacifique, il y avait beaucoup de survivants encore physiquement vivants avec le Kundabuffer, alors que la plupart des femmes ou des Eves disparaissaient et mouraient. Ainsi, les hommes dont le désir sexuel (une terrible conséquence de l’organe Kundabuffer) était encore en vie étaient en train de s’accoupler avec des créatures femelles issues du règne animal. C’étaient des entités qui dans les rondes cosmiques précédentes avaient déjà atteint le niveau d’humanoïde mais qui n’ont jamais atteint le vrai stade humain ou l’auto-réalisation; Il s’agissait donc d’âmes animales issues d’une race humanoïde disparue, qui avait atteint le niveau humanoïde lors des précédentes rondes. Dans les plans internes, ils avaient la forme humaine, mais dans le plan physique ils avaient une forme animale velue. Ils montrent aux Lémuriens leur forme humaine interne mais physiquement encore une femelle chevelue avec beaucoup de désir, qui appartenait aux cycles évolutifs précédents. Ils sont ce que nous appelons la cristallisation de Lilith (désir). La plupart d’entre eux étaient féminins. Les créatures Lémuriennes mâles déchues avaient des rapports sexuels avec ces animaux qui, au cours des précédents jours cosmiques, avaient atteint le niveau d’humanoïde, mais qui n’avaient jamais atteint la perfection. Ils avaient encore le mental lunaire, et ils étaient sans voix mais très humains. Dans la mythologie Grecque, ils apparaissent comme des satyres: mi-animal, mi-humain.

Lorsque les créatures Lémuriennes mâles déchues ont eu des rapports sexuels avec ces créatures ou animaux, cela a causé un autre accident. Ces mâles Lémuriens à trois centres étaient encore liés de manière créative avec le Triamatzikamno, la Loi des Trois, dans le sens où leurs corps étaient comme nos corps, reliés aux trois cerveaux et aux trois forces primaires. Alors quand ils ont mélangé leur semence sexuelle humaine avec ces bêtes (qui ressemblaient intérieurement aux humains mais étaient encore des animaux sans voix), ils ont créé les gorilles, les orangs-outans, les chimpanzés et autres grands singes qui étaient le résultat de cette bestialité. Maître Samaël Aun Weor déclare qu’à la suite de ce contact sexuel de bête humaine Geneotriamatzicamnien, en conformité avec le karma ou la cause et l’effet, une autre créature humanoïde est également apparue parmi ces singes. Cet hybride a hérité de l’animal et des gènes humains. Il est apparu dans l’Atlantide et est encore vivant dans ce monde tridimensionnel: c’est notre propre Race Racine Aryenne faite d’animaux parlants qui se comportent encore sexuellement comme des animaux, parce que nous nous multiplions comme des animaux. Néanmoins, à cause du karma, cause et effet, nous avons toujours l’héritage humain dans nos gènes sexuels.

Ainsi, cette humanité est le résultat d’un accident qui est arrivé à cause d’erreurs. Mais, souvenez-vous que nous tous, directement ou indirectement, en faisons partie dans nos profondeurs. C’est pourquoi le Zohar déclare que la première femme d’Adam (de l’Adam déchu, l’Adam qui était déjà tombé à cause de l’organe Kundabuffer) était Lilith, et sa seconde femme était Nahemah. Plus tard, avec la correction que ces anges ont faite selon le karma, Adam a engendré Seth à son image et à sa ressemblance. C’est arrivé quand les Lémuriens s’accouplaient avec les bonnes femmes, avec la bonne compagne, pas avec les animaux. Le problème est qu’à cette époque, le règne animal et le règne humain étaient entremêlés.

Rappelez-vous aussi que les monades qui venaient du règne animal ont hérité des corps humains des êtres humains pour se réaliser comme de véritables humains; mais il y avait aussi ces créatures que nous appelons Lilith, qui étaient des animaux avec une forme humaine chevelue. C’est pourquoi Lilith est représentée avec de longs cheveux, symboliquement parlant. Ici, quand nous parlons d’Adam, nous parlons de la race Lémurienne. C’est précisément ce que nous devons saisir et comprendre.

Samael Aun Weor en parle dans son livre Les Mystères Majeurs. Il dit:

«Lucifer a tenté l’être humain et l’être humain est tombé en tentation. Lucifer en tant que magicien noir porte une tunique de couleur sanglante et couvre sa tête avec un bonnet rouge comme les Bons et les Drukpas du Tibet oriental.»

Oui, il y a un démon appelé Lucifer, un magicien noir; mais souvenez-vous qu’internement, nous avons notre Lucifer particulier qui est notre puissance sexuelle, une partie de notre Être.

«Les forces lubriques des Lucifériens ont éveillé la passion animale au sein des êtres humains; alors les hommes et les femmes ont commencé à éjaculer leur semen. C’est pourquoi les tribus Lémuriennes ont été expulsées des temples. Puis, dans ces temps d’autrefois, la Kundalini qui était victorieusement élevée dans le canal médullaire est descendue à l’os coccygien, et elle est restée enfermé dans le chakra Muladhara. La lampe du temple a été éteinte et l’être humain s’est plongé dans de profondes ténèbres. C’est ainsi que mourut l’Être Édénique et l’être Luciférien est né.»

L’être Luciférien est celui qui éjacule la force sexuelle, tandis que l’être Édénique ne l’est pas.

«Alors, quand l’homme Édénique mangea du fruit défendu, le Seigneur Jehovah dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour connaître le bien et le mal.»

Il est nécessaire d’atteindre le niveau Luciférien pour connaître le bien et le mal. En d’autres termes, le désir est nécessaire dans le règne animal. Le désir est également nécessaire dans le règne humanoïde pour le contrôler, le transformer en volonté. Rappelez-vous que nous devons monter sur le cheval blanc. Au début, vous faites l’acte sexuel avec le désir, mais vous devez le contrôler. Vous devez exercer la domination de votre cheval, parce que c’est par la connaissance du désir que vous acquérez la connaissance du bien et du mal. Le problème de cette planète est que le désir s’est trop développé et que l’humanité est toujours esclave du désir. Il est très rare de trouver des cavaliers. Les chevaux sont partout mais où trouvez-vous un bon cavalier? Jésus était un bon cavalier et il l’a même montré en entrant à Jérusalem sur un âne, ce qui est pire, parce que cet animal (l’âne) est un grand fornicateur. Nous avons donc le bon cavalier, Jésus, chevauchant un âne blanc ou un cheval blanc. C’est pourquoi Samaël Aun Weor est représenté sur un cheval blanc. Quiconque veut échapper à la dégénérescence de cette Race Racine Aryenne doit monter à cheval, qui est le désir animal. En fin de compte, nous devons transformer le désir en volonté. Notre devise est Thelema – volonté.

Lorsque les milliards d’habitants de la planète Terre accomplissent l’acte sexuel, ils ressentent le désir de la sensation. Mais le Gnostique transforme la sensation-désir en sensation-volonté, ce qui signifie que l’acte sexuel est toujours agréable. Avec un bon cavalier, Tiphereth, ou volonté, nous arrivons à contrôler l’énergie sexuelle. C’est la sensation-volonté que nous devons développer pour devenir chevalier, bon cavalier.

Ceci est fait à travers la Rune Ehe, dont le bras gauche se rapporte à la Sephirah Binah, et dont le bras droit se rapporte à la Sephirah Chesed, qui signifie miséricorde.

C’est pourquoi le mariage ou la Rune Ehe est représenté par le bras gauche prenant les bénédictions de Binah (Yod-Havah Elohim) et les plaçant dans Chesed. Qui est Chesed? Nous avons dit que Chesed est l’Intime, le vrai Adam, notre propre Esprit particulier qui contrôle les eaux de la Genèse. Rappelez-vous qu’au commence, le Ruach Elohim flottait sur les eaux (sexuelles); il descend dans Malkuth, et c’est ce que nous appelons le Saint Mariage – le mariage conformément à la Loi de Dieu.

Le mariage conformément à la Loi de Dieu n’est pas une cérémonie célébrée dans une religion ou dans une église (le prêtre y apparaît, vous bénit au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, puis vous êtes marié); ce n’est pas le mariage dont nous parlons ici. Je me fiche de savoir si vous êtes Chrétien, Juif, Bouddhiste, Musulman, etc.; le vrai mariage est quand le Ruach Elohim, qui est dans le bras droit de la Rune Ehe (qui est Chesed ou miséricorde) obéit aux ordres de Yod-Havah Elohim (Binah) dans l’acte sexuel, dans le Saint Mariage. C’est ainsi que le mariage devient saint, parce que c’est à travers le Ruach Elohim (notre propre Esprit particulier ou Intime) que Jehovah Elohim (le Créateur) contrôle l’énergie sexuelle.

«Et Yod-Havah Elohim (Binah) a pris Adam (Chesed), et l’a mis dans le Jardin d’Eden (Yesod-Malkuth) pour l’habiller et le garder. Et Yod-Havah Elohim a commandé à Adam, en disant, de chaque arbre du jardin tu peux librement manger: mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas de lui: car le jour où tu en manges tu mourras sûrement.» – Genèse 2: 15-17

Cette citation se rapporte à la loi du karma, de cause à effet. Voyez la cause: «le jour où tu en mangeras». Voyez l’effet: «tu mourras sûrement». C’est ainsi que nous créons le karma, le contraire de la Rune Ehe, Dharma. La Rune Not existe pour négocier notre karma.

La Rune Not est complètement à l’opposé de la Rune Ehe. Le bras droit est en-haut, pointant vers Chokmah, et la gauche est en bas, pointant vers la Sephirah Geburah. C’est pourquoi quand vous voyez le signe de la Rune Not, cela signifie que la Loi est contre vous en fonction de vos actions. Il y a un axiome Gnostique qui dit:

«Fais ce que tu veux; c’est la seule Loi, mais pense que tu devras répondre de toutes tes actions.»

À travers la Rune Not nous négocions. Comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences, dans Geburah est placé l’héritage des Cosmocréateurs, héritage que nous devons développer afin d’acquérir cette auto-réalisation basée sur notre propre karma, Geburah. C’est pourquoi vous voyez que de Chokmah, le bras droit, nous allons à Geburah, le bras gauche. Il y a le besoin de savoir précisément comment gérer notre propre karma: c’est ce que la Rune Not nous enseigne.

La Rune Not se rapporte à Nut (la Mère Divine) sur le côté gauche de l’Arbre de Vie, qui dans Geburah Isis, la femme prêtresse et guerrière, l’aspect féminin de l’âme. Le nombre de Nut ou de la Mère Divine est 56. Ceci est formé en ajoutant 5 (Geburah) à 6 (Tiphereth), résultant en 56. Nut travers à travers la Loi, à travers Geburah et à travers 6, l’âme humaine. En faisant l’addition de 5 et 6 on obtient 11, les deux 1 du «M», la Rune Cheval. Les deux, homme et femme, sont unis dans le mariage; c’est-à-dire 56, qui est 11. Les couples qui savent contrôler l’énergie sexuelle dans l’acte sexuel savent comment chevaucher. S’ils ne savent pas comment chevaucher ils créent l’ego, parce que l’énergie sexuelle crée, et si vous ne savez pas comment la contrôler, vous créez des enfants pour Lilith et Nahemah, des défauts psychologiques, des vices et des erreurs dans votre psyché – pas à l’extérieur mais à l’intérieur de vous; c’est l’ego. C’est pourquoi on dit aussi que le nombre de l’ego est 56. C’est facile à comprendre parce que dans l’ego nous avons le karma (le 5), et l’ego est créé à cause du mauvais usage de la volonté (qui est Tiphereth, l’âme humaine, le nombre 6) dans l’acte sexuel. Dans certains livres du Maître Samaël Aun Weor, nous lisons que le nombre de l’ego est 56 et que le nombre de la Mère Divine est également 56. Lorsque vous lisez avec les yeux de l’Esprit et avec la Kabbale vous comprenez et dites: «Oui, bien sûr, je comprends pourquoi: parce que la Rune Sig, la Mère Divine, est là entre 5 et 6 (Geburah et Tiphereth), entre 11.» Cela dépend donc de la façon dont nous utilisons l’énergie sexuelle (qui est l’énergie de la Mère Divine) pour être soit un bon cavalier, soit pour tomber du cheval et entrer dans Klipoth avec notre ego très gros. «Malheur à toi, ô guerrier, ô combattant, si ton serviteur s’effondre!»

Donc tout dépend de nous. Il ne s’agit pas de croire en quelque chose, d’accepter ou de rejeter; c’est ainsi que nous nous comportons avec notre force sexuelle, que nous soyons en train de générer ou de nous régénérer ou de nous dégénérer. Ici nous enseignons la régénération. Nous n’avons pas besoin d’expliquer la génération, car nous sommes tous le résultat de la génération. Nous n’avons pas besoin d’expliquer la dégénérescence, car il est très facile de comprendre comment nous dégénérer. Le point de la doctrine Gnostique est la régénération.

Nous devons équilibrer Ida et Pingala, parce que la Rune Not se rapporte aussi aux forces des reins, les plateaux de la constellation de la Balance. Rappelez-vous que Nut est la Mère Divine; Nut nous rappelle la Rune Not. La Mère Divine est le cobra sacré des grands mystères qui récompense ou châtie ses enfants selon leurs propres actions. Elle peut même pardonner le karma de son enfant.

Mais comment découvre-t-elle le comportement de son enfant? Elle le fait à travers les plateaux de la Balance, les reins. Rappelez-vous que nous avons déjà parlé des reins dans notre conférence sur la Rune Gibor, quand nous avons discuté de la relation entre la croix dans la lettre «X» et les reins, liée à André (du Grec Andreas, Andreios, Andros, «homme»), aux forces masculines du sexe. Dans le Taoïsme, nous savons que les forces des reins nourrissent les glandes sexuelles. Il est écrit:

«Je suis celui qui sonde les reins et les cœurs; et je donnerai à chacun de vous selon vos actes.» – Apocalypse 2:23

Dans d’autres traductions, nous lisons «rênes» au lieu de reins. Quelles sont les rênes? Ce sont une paire de longues lanières en cuir, utilisées pour contrôler un cheval ou une bête. Lorsque vous faites du cheval, vous devez tenir les rênes.

Voyez la forme de la lettre «R», la Rune Rita: la ligne verticale est la colonne vertébrale du ritter (le cavalier du cheval), son visage est fait par l’angle supérieur de 45 degrés, et le bras qui tient la rêne est faite par la petite ligne inférieure sous son visage et projetée vers la droite.

La colonne vertébrale est la Rune Is, et le visage et le bras sont une Rune Sig retournée. Les deux Runes représentent la Mère Divine – C’est elle qui sonde les rênes et les cœurs, et qui donnera à chacun selon ses actes.

Ainsi, ce que révèle Apocalypse 2:23 est sexuel; c’est lié à la force créatrice du Rayon de la Création. Cela ne veut pas dire que quelqu’un viendra vous punir; plutôt, cela signifie que si vous utilisez votre force sexuelle de la mauvaise façon, vous en subirez les conséquences physiques et psychologiques, même si cela n’a pas été écrit dans le livre de l’Apocalypse. Étudiez l’anatomie du corps physique et vous réaliserez que les reins sont liés à la force sexuelle et au cœur. De nos jours, il est diffusé que si vous avez des problèmes avec votre cœur, vous ne devriez pas prendre des pilules qui augmentent votre force sexuelle. Pourquoi? Parce que la force sexuelle est liée à l’écoulement du sang. Donc, ces pilules que les hommes prennent pour avoir l’érection sexuelle, très commune et bien connue de nos jours, sont liées au cœur – ce sont des pilules qui augmentent la circulation du sang dans l’organe masculin pour créer une érection.. Mais, la force sexuelle est également liée aux reins. Ainsi, quand Apocalypse 2:23 déclare: «Je suis celui qui sonde les reins et les cœurs: et je donnerai à chacun de vous selon vos actes», ceci est absolument une déclaration sexuelle.

Maintenant vous comprenez pourquoi Ehe et Not sont les Runes de notre Nature physique: NOT – UR – EH, nature. Comme vous pouvez le voir, le mot Français «nature» est formé par la Rune Not, la Rune Ur et la Rune Ehe. Ehe pourrait aussi être Ra, comme dans le Latin «natura».

La Rune Not nous enseigne comment négocier notre karma. Donc, quand un événement lié au karma arrive dans votre vie, travaillez avec la Rune Not à travers un exercice que vous effectuez en combinant la Rune Not avec la Rune Ehe. La Rune Not, qui est la Loi de Dieu et tombe dans Geburah selon vos actes, est le contraire de la Rune Ehe, qui est la miséricorde de Dieu.

Nous pratiquons la Rune Not en équilibrant la Miséricorde et la Justice à l’intérieur de nous. Ce n’est pas seulement un exercice – vous devez déjà savoir quelle dette karmique vous voulez négocier, qui est la raison pour laquelle effectuer la pratique. Voyez que l’exercice de la Rune Not se rapporte à la négociation du karma:

Nous combinons alternativement la Rune Ehe et la Rune Not – gauche et droite, droite et gauche – tout en vocalisant: NA – NE – NI – NO – NU. A travers cela, en équilibrant la Miséricorde et la Justice à l’intérieur de nous, nous demandons l’aide que nous demandons de recevoir de la Loi Divine. Mais s’il vous plaît comprenez qu’avant d’effectuer cet exercice Runique, vous devez aussi comprendre dans la Méditation la raison karmique pour laquelle vous le faites.

La Miséricorde et la Justice nous rappellent le travail qu’Abraham dans la Bible montre à travers son initiation. Dans l’Invocation de Salomon, nous prononçons le verset suivant:

«Miséricorde (Chesed) et Justice (Geburah), soyez l’équilibre et Splendeur (Tiphereth) de ma vie.»

Nous sommes donc Tiphereth, l’âme humaine qui à travers la connaissance acquiert l’équilibre sur le chemin. Étudiez l’histoire d’Abraham, dans laquelle il reçoit la première initiation des Mystères Majeurs, symbolisée par l’engendrement d’Isaac, son fils. Alors la Rune Not, Justice, viens contre lui, et Jehovah Elohim lui apparaît et dit:

«Abraham: et il dit: Voici, je suis là. Et il dit: Prends maintenant ton fils, ton unique, Isaac, que tu aimes, et va-t’en dans le pays de Moriah; et offre-le là en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai.» – Genèse 22: 1, 2

Si vous lisez littéralement la citation précédente, vous pourriez penser qu’Abraham va tuer son propre fils physique. C’est faux: comprenez que c’est un symbole du travail que nous faisons avec le karma. Parfois, sur votre chemin, vous faites quelque chose de bien, vous vous développez, et ensuite la Loi vient vous punir: vous avez développé spirituellement et matériellement vous avez une maison, mais souvenez-vous que dans votre vie passée vous exploitiez les gens. Maintenant, dans la première initiation, selon le karma, vous devez perdre quelque chose – le non-attachement équilibrera votre psyché. Ainsi, vous travaillez avec la Loi, avec Geburah, qui, comme nous le savons kabbalistiquement, travaille à travers Isaac. Alors la Loi Divine décrète: c’est ce que vous aimez le plus, n’est-ce pas? Vous avez travaillé pour cela dans votre vie. Eh bien, maintenant vous devez le sacrifier, vous allez le perdre. Mais le Gnostique sait très bien comment négocier avec la Loi et il dit: La Loi, la Rune Not, la loi du karma est contre moi maintenant – que dois-je faire? Je dois négocier avec la Loi, et pour cela je dois équilibrer ma psyché. Je vais travailler avec la Rune Ehe, l’énergie sexuelle, le mariage, pour être chaste. À travers Ehe, je recevrai la miséricorde (Chesed).

Kabbalistiquement, qui sont Chesed et Geburah? Nous avons dit plusieurs fois que Chesed est Abraham et Geburah est Isaac. Alors Abraham va sacrifier Isaac parce que la Loi Divine (Rune Not) qui descend de Chokmah (יהוה) dans Geburah est contre lui. Mais alors, à cause de la négociation, à cause du travail qu’il fait pour les autres, l’ange de Geburah apparaît et tient son bras:

«Et l’ange de יהוה l’appela du ciel (de Geburah), et dit: Abraham, Abraham: et il dit: Me voici. Et il dit: Ne pose pas ta main sur le garçon, et ne lui fais rien:Car maintenant je sais que tu crains Elohim, puisque tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. Et Abraham leva les yeux, et regarda, et vit derrière lui un bélier pris dans un fourré par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier et l’offrit en holocauste à la place de son fils.» – Genèse 22: 11-13

Cela signifie que ce que vous aimez le plus (après יהוה) ne sera pas sacrifié; vous êtes pardonné. La Loi Divine est maintenant en votre faveur. Afin de faire ce que vous avez à faire, et afin de recevoir le pardon, vous devez sacrifier cet agneau. De même, cela ne signifie pas littéralement (comme les gens pensent) qu’Abraham a trouvé un agneau innocent et l’a tué. Écoutez: le bélier ou l’agneau symbolise les forces du Bélier, la tête, qui est la façon dont Chokmah (le côté droit du cerveau, la Loi Divine) négocie ce karma en sacrifiant ceci au lieu de cela, en perdant ce que vous devez perdre, en donnant ce que vous devez donner – c’est-à-dire par compassion. Vous devez faire quelque chose, sacrifier quelque chose pour les autres.

Je me souviens dans le passé quand j’ai vu la loi du karma venir contre moi. J’ai pensé: «Je dois négocier», et c’est ce que j’ai fait. Pendant la Méditation, j’ai dit: «Je promets que j’accomplirai cela si vous m’enlevez ce karma.» Alors ils l’ont fait, et j’ai accompli semaine après semaine ce que j’avais promis, jusqu’à ce qu’ils me disent: cela suffit, votre sacrifice est pris, et ce karma vous a été retiré. C’est ce que j’ai vécu en travaillant avec la Rune Not. Donc, quand vous pratiquez la Rune, vous pouvez faire des négociations karmiques.

Samaël Aun Weor explique dans son livre sur les Runes que nous pratiquons aussi la Rune Not en nous souvenant de nos vies passées pendant la Méditation. Vous vous immergez en vous-même et vous demandez à votre Intime: «Montrez-moi mes vies passées.» Si vous recevez un karma très fort, méditez et dites: «Pourquoi suis-je en train de recevoir ce type de karma?» Alors la réponse, la cause, se trouve dans vos vies passées, parce que le karma est cause et effet. Ensuite, vous faites la négociation et dites: «S’il vous plaît, enlevez ce karma de moi et je promets de faire ceci et cela,» Croyez-moi: si c’est une négociation qui peut être faite, ce karma est retiré de vous – mais vous devez payer. Si ce karma est retiré et que vous ne payez pas ce que vous avez promis, alors ce karma reviendra encore plus lourdement pour vous.

Donc, si vous faites ce type de négociation que Maître Samael explique dans ses livres, vous devez accomplir ce que vous promettez, parce que si vous ne le faites pas, vous jouez avec la Loi. Le karma n’est pas comme la loi créée par les humanoïdes de cette planète, puisqu’ils jouent avec. Les juges et les avocats jouent avec cette loi inventée, et en font un grand jeu, mais avec la Loi Cosmique, vous ne pouvez pas jouer. Si vous promettez et faites une négociation, vous devez l’accomplir sinon le Kaom à l’intérieur de vous vous accusera. Rappelez-vous que le Maître Samaël Aun Weor parle du Kaom. La police du karma, le Kaom, est une partie de Geburah en vous, lié à l’héritage que vous recevez de votre Cosmocréateur. Le Kaom est la police interne. Chacun d’entre nous a ce Kaom à l’intérieur qui émerge dans ces régions intimes où l’amour manque. Il est impossible de fuir les agents du karma, car à l’intérieur de chacun d’entre nous existe la police qui inévitablement nous conduira vers les tribunaux cosmiques. Si vous vous demandez comment la loi du karma contrôle tous ces milliards de personnes, la réponse est simple: la police à l’intérieur de vous vous prend quand vous commettez une erreur. Tout est écrit dans les registres akashiques, et vous ne pouvez pas échapper à votre propre Conscience. L’âme est perdue quand les gens ne ressentent pas de remords, parce que le remords vient du Kaom interne qui vous accuse, qui vous dit: «Vous avez fait cela, désolé, mais maintenant vous ressentez des remords? Je dois dire aux Seigneurs du Karma au sujet de ce que vous avez fait: c’est ma mission, c’est mon devoir d’archétype dans votre Conscience, et c’est pour votre bien.»

Alors quand vous allez dans le temple des Seigneurs du Karma et que vous demandez votre livre, ils ont votre livre, à l’intérieur duquel sont écrits tous les bons et mauvais actes que vous avez faits. Vous pourriez dire, «Comment ont-ils écrit tout cela? Qui l’a écrit?» Écoutez: vous l’avez écrit! Une partie de vous l’a écrite, c’est-à-dire votre Kaom intérieur, votre police interne, votre conscience. Vous devez comprendre cela.

Lorsque vous effectuez l’acte sexuel de la bonne manière et que vous transmutez votre force sexuelle, à votre avis, qui informe les Seigneurs du Karma? «Cet homme va très bien.» C’est le Kaom, bien sûr. Mais quand vous tombez, le Kaom dit: «Cet homme fait l’effort mais tombe toujours, vous savez»; c’est le Kaom qui l’informe aussi. Donc vous ne pouvez pas échapper à la Loi. Vous ne pouvez pas échapper à votre propre Être. Il sait très bien ce que vous faîtes. Ainsi, vous ne pouvez pas vous cacher de Dieu. Vous pouvez vous cacher de votre sœur, de votre mère, de votre père et faire secrètement de mauvaises choses sans que personne ne vous voit, mais Dieu vous regarde. Le Kaom vous observe, vous regarde, et ainsi la loi du karma sait tout ce que vous faites. Mais si vous pensez que ce que vous faites est bien, écoutez, votre Kaom sait ce qui est bien et ce qui est mauvais, alors vous devez apprendre de lui. Ce que vous devez voir, c’est que la Loi est un ange à l’intérieur de vous; si vous avez encore ce lien avec votre Kaom intérieur, c’est bien pour vous, car alors vous avez un bon jugement en vous lorsque vous agissez. Quand un mauvais karma vient à vous, vous devez effectuer la Rune Not afin de le négocier ou de développer votre Miséricorde et votre Jugement intérieurs.

Le Maître Samaël Aun Weor explique aussi que pour développer le remords de la conscience ou pour développer ce juge interne qui vous donnera ce remords (parce que le remords est ce dont nous avons besoin), nous devons être les maîtres du bien et du mal. Nous devons connaître le mal du bien et le bien du mal. Et comment le saurons-nous? En libérant le Kaom interne, le juge interne en nous; en effectuant la Rune Rita. Vous effectuez la Rune Rita en effectuant sa forme avec votre corps. Rappelez-vous que le symbole de la Rune Rita (en faisant sa forme avec le corps humain) est lié à Geburah, à Tiphereth et à Hod. Ces trois Sephiroth nous montrent comment gérer la force de Rita, le remords. Ensuite, vous chantez:

«Rrrrrraaaaaa Rrrrrreeeeee Rrrrrriiiiii Rrrrrroooooo Rrrrrruuuuuu»

en étant concentré dans Kether (la Première Loi), dans Geburah (votre Kaom interne), dans Tiphereth (votre âme humaine), et dans Hod (votre force astrale). C’est ainsi que vous imaginez le Rayon de la Création venant de votre tête dans votre foie, dans votre cœur, dans votre rate – parce qu’à travers eux agit le remords, votre karma. Ainsi, la Rune Rita développera un jugement interne à l’intérieur de vous, ce dont nous avons besoin.

Si vous ressentez encore du remords quand vous faites quelque chose de mal, c’est bien, et développer plus de remords est encore mieux. Il existe des gens qui n’ont pas de remords, et quand ils font de mauvaises choses, ils se sentent comme des héros. C’est vraiment mauvais, car ils sont loin de la Monade intérieure – ils ont donc besoin d’effectuer cette Rune beaucoup afin de libérer leur jugement interne. Ils doivent également pratiquer la Rune Ehe. Rappelez-vous que Ehe développe la pitié. Cela se développe lorsque vous gérez les forces du mariage, les forces de vos reins, votre cheval. Et finalement, vous devriez effectuer la Rune Not quand le karma est contre vous.

Cependant, rappelez-vous qu’il y a deux types de karma qui ne peuvent être négociés. Une fois que ces karmas sont entrés en action, vous devez juste les accepter et dire: «D’accord, c’est la volonté de mon Kaom intérieur.» Ce karma est quelque chose que vous recevez à cause de l’action des vies passées ou des actions de cette vie présente. Par exemple, si vous buvez beaucoup d’alcool, votre foie sera très malade (par exemple, une cirrhose). Résignez-vous à ce karma s’il est déjà là. Que pouvez-vous faire? Prenez des médicaments, faites ce qui est bon pour vous. Il y a certains karmas que vous ne pouvez pas négocier, à savoir: Kamaduro et Karmasaya. Kamaduro est lié à la Fornication, Karmasaya à l’adultère. Kamaduro et Fornication sont liés à Lilith, l’origine de la fornication : orgasme, spasme, comportement animal. En d’autres termes, Lilith est le désir à l’intérieur de nous. L’origine de l’adultère est Nahemah. Nous sommes tous frappés au front avec ces forces, Kamaduro et Karmasaya. Nous avons tous ce karma. Karmasaya se rapporte au cœur, quand vous souffrez émotionnellement dans votre cœur parce que quelqu’un vous a trahi.

Vous ne pouvez pas négocier Karmasaya à moins que la personne qui vous trahisse change son comportement. Mais quand une personne agit contre vous de cette façon, c’est parce que vous le méritez. C’est la loi de cause à effet. Si vous protestez contre Karmasaya et dites: «Mais je suis un gentil mouton, je suis bon, je ne le mérite pas», alors la Loi dit: «D’accord, voici une autre tonne de ce Karma pour vous, pour que vous appreniez» Et si vous n’apprenez pas, alors de plus en plus de poids est ajouté. Mais quand vous dites: «D’accord, je suis coupable et je reçois la punition», alors ce Karmasaya se dissout plus rapidement pour vous. Malheureusement, nous sentons tous que nous sommes innocents et que nous ne méritons pas ce Kamaduro ou Karmasaya. Rappelez-vous, la négociation est possible si ce n’est pas Kamaduro ou Karmasaya qui agit déjà. Par exemple, le cancer est un Kamaduro pour toute cette humanité. Que vous soyez Gnostique ou non, vous mourrez d’un cancer – ou peut-être d’un autre type de maladie, puisque la fornication provoque différents types de maladies, parmi lesquelles le cancer, le sida et bien d’autres. Kamaduro provoque des tremblements de terre, des tsunamis, des révolutions différentes. C’est la Loi en action et ce n’est pas parce que nous sommes des brebis douces, mais parce que nous le méritons.

Si nous voulons négocier notre propre karma, voici deux pratiques.

Pratique n° 1

Les pratiques de la Rune Not nous amènent à la pratique du Pranayama – c’est-à-dire à la combinaison sage et intelligente des atomes solaires et lunaires. Vous devez profondément inspirer l’air vital, le Prana, la vie, par la narine droite, et l’expirer par la narine gauche en comptant mentalement jusqu’à douze. Ensuite, inspirer par la narine gauche et expirer par la droite, et vice versa. Continuez avec cet exercice pendant dix minutes. Dans cette pratique, vous devez contrôler vos narines avec votre index et votre pouce. Ensuite, vous devez vous asseoir ou vous allonger en décubitus dorsal (sur le dos, vers le haut). Avec le corps détendu, concentrez-vous et essayez de vous souvenir de vos vies passées.

Pratique n° 2

Si vous avez besoin de l’aide d’Anubis et devez d’urgence négocier avec lui, alors vous devez ouvrir vos bras sur les côtés. En étant dans cette position, vous devez former la Rune en plaçant un bras à un angle de 135 degrés et l’autre bras à un angle de seulement 45 degrés.

Le bras qui forme l’angle de 45 degrés se déplacera pour former un angle de 135 degrés, et l’autre bras se déplacera pour former l’angle de 45 degrés. Au cours de cet exercice, vous devez alternativement chanter les Mantras:

NA…., NE…., NI…., NON…., NU…., tout en ayant votre mental concentré sur Anubis, le Chef du Karma. De cette manière, suppliez-le pour la négociation que vous souhaitez, et lui demander l’aide d’urgence nécessaire. Vous devez bien observer la forme de la Rune Not, en imitant ce signe avec vos bras. Les bras droit et gauche doivent alterner dans leurs mouvements.

Lisez le livre «La Magie Gnostique des Runes». Vous y trouverez plus d’explications.

Questions et Réponses

  1. À propos de la négociation, pouvez-vous promettre de faire quelque chose de petit…
  2. Lorsque vous négociez un karma, vous devez promettre de faire ou de donner ce que vous pouvez faire ou donner. Ne promettez pas quelque chose que vous ne pouvez pas faire ou donner. Par exemple, si vous dites: «Anubis et ses 42 juges, enlevez-moi ce karma et je promets que je donnerai un million de dollars chaque mois.» Eh bien, pouvez-vous faire ça? Peut-être qu’un milliardaire peut le faire, mais les milliardaires ne feront rien de tel. Les gens riches ne pensent pas à négocier comme ça.

Vous devez promettre ce que vous pouvez donner. Dans mon cas, quand j’ai négocié mon karma, il y a plusieurs années, j’ai donné ce que je pouvais. J’ai dit que chaque semaine je le ferais, et chaque semaine je le faisais et le faisais, pendant de nombreuses années, jusqu’à ce que quelqu’un vienne et me dise: «Ça suffit, ne fais plus ça, nous allons le faire. Pourquoi pensez-vous que vous pouvez continuer à faire cela pour toujours?

«Non, je ne suis pas.»

«Ok, nous allons le faire.»

«D’accord,» dis-je.

«Bien.»

Je n’ai même pas ouvert ma bouche. Ma négociation était terminée.

  1. Dans la Bible, quel passage mentionne que la division des sexes a été faite sur les animaux avant celle des humains?
  2. C’est montré dans la Genèse quand elle dit:

«Il n’est pas bon qu’Adam soit seul; Je vais lui faire une aide pour lui. […] Et de la terre, Yod-Havah Elohim forma toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux de l’air; et les a amenés à Adam pour voir comment il les appellerait: et tout ce qu’Adam a appelé chaque créature vivante, c’était son nom. Et Adam a donné des noms à tout le bétail, et aux oiseaux du ciel, et à chaque bête du champ; [alors il est ajouté] mais pour Adam on n’avait pas trouvé d’aide pour lui.» – Genèse 2: 18-20

Cela montre que la première division était parmi toutes les bêtes et tous les oiseaux qui ont été apportés à Adam; et après cette division animale des sexes la Genèse dit:

«Et Yod-Havah Elohim fit tomber un profond sommeil sur Adam, et il s’endormit. Il prit une de ses côtes et ferma la chair à sa place. Et la côte, que Yod-Havah Elohim avait enlevée à l’homme, il en fit une femme et l’amena à Adam. Et Adam dit: Ceci est maintenant l’os de mes os et la chair de ma chair; elle sera appelée Femme, parce qu’elle a été enlevée de l’Homme.» – Genèse 2: 21-23

Donc tout est venu selon l’évolution, selon des étapes naturelles: d’abord les règnes inférieurs, les animaux, puis le règne humain. La division des sexes est apparue d’abord au niveau animal puis au niveau humain. Malheureusement, les humains sont tombés dans la fornication et ont commencé à se mêler aux bêtes, et de ce mélange a émergé ce que nous appelons maintenant les gorilles, les chimpanzés et les orangs-outans. Ils sont le résultat d’un accident sur cette planète, et seulement sur cette planète.

  1. Est-ce que tout le monde s’est mêlé aux bêtes ou y a-t-il resté des poches d’humains purs?
  2. Oui, bien sûr, il y avait des poches d’êtres humains qui étaient purs, qui ne se sont jamais mêlés aux bêtes, et c’est ce que la Bible appelle Seth, le troisième fils d’Adam et Eve. Même jusqu’à aujourd’hui, il y a quelques Lémuriens purs dans certaines parties spéciales de la Terre. Néanmoins, la plupart des milliards d’habitants de cette planète sont le résultat de ce mélange, car nous avons beaucoup d’animaux. C’est notre problème, et c’est pourquoi nous devons d’abord vaincre Nahemah, puis Lilith, et c’est le travail que nous devons faire à travers l’auto-réalisation. Tous les grands avatars et messagers sont venus afin de nous apprendre comment vaincre la nature animale dont nous avons hérité à cause de l’erreur de nos parents, la race Lémurienne, et à cause de l’erreur des Cosmocréateurs avec la comète Kondoor, et à cause de l’Heropass impitoyable. C’est précisément l’histoire de l’Univers.
  3. Y a-t-il une raison pour laquelle, dans la version Pranayama de la Rune, nous ne commençons pas à inhaler par la narine droite, alors que dans la plupart des Pranayamas que nous avons vues, nous commençons à inhaler par la narine gauche?
  4. Chez les hommes, la narine droite est liée à la Lune et la narine gauche est liée au Soleil, alors que chez les femmes, c’est inversée. La façon dont nous venons de le décrire est la façon dont nous devons le faire. Rappelez-vous que le Pranayama est lié à Ida et Pingala, avec les deux forces d’Ehe et Not, Miséricorde et Justice, à l’équilibre de nos propres forces. Si vous méditez, vous trouverez de nombreuses raisons, mais souvenez-vous toujours qu’Ida et Pingala sont opposés dans l’homme et la femme.
  5. Pouvons-nous négocier le Kamaduro – ou le cancer, par exemple – avant qu’il n’apparaisse?
  6. Oui. Une fois que le Kamaduro est en action, peu importe ce que vous faites, il n’est pas négociable. Mais si vous savez – et nous savons tous que nous avons ce type de Kamaduro ou de Karmasaya, aucun d’entre nous n’est un mouton doux, nous sommes tous coupés avec les mêmes ciseaux – alors vous devez dire: «Mon Dieu, si j’ai ce genre de maladie, pourrais-je l’avoir à la fin de mon travail? Parce que si elle vient au milieu, je vais mourir, et ce n’est pas bon.» Parfois, la miséricorde agit en votre faveur, et votre Intime ou Chesed (qui est miséricorde) arrive et dit: «Mon fils (l’âme humaine) est entré dans le chemin, et selon le karma, mon fils doit mourir de cancer. Pouvons-nous tenir ce karma jusqu’à la fin, parce qu’il n’est pas encore actif?» Et les Maîtres de la Loi pourraient dire: «Oui, si votre fils travaille bien, s’il ne le fait pas, bien, conformément à ce karma, il doit mourir à l’âge de 30 ans. Il a 25 ans maintenant. Ok nous allons tenir cette maladie jusqu’à l’âge de 70 ans, qu’en penses-tu?» «Bien, je vais travailler avec lui.» Mais dans tous les cas, vous devrez payer le cancer. Il est donc négociable dans le sens où vous pouvez le recevoir tôt ou tard, mais à la fin, ce n’est pas négociable parce que vous le recevrez tôt ou tard. D’une manière générale, «négociable» signifie que vous devez souffrir d’une certaine manière, mais le karma est retiré parce que vous faites quelque chose d’autre à la place. Dans le cas d’Abraham, il va tuer Isaac mais l’ange dit: «Non, ne le tuez pas, il y a un mouton à la place.» C’est échangeable. Kamaduro et Karmasaya ne sont pas échangeables. Que vous payiez maintenant, plus tard ou n’importe quand, vous devez le payer avec douleur et souffrance, parce que ce sont des karmas contre le Saint-Esprit, qui est l’énergie sexuelle. Tous les péchés sont pardonnés sauf Kamaduro et Karmasaya
  7. Dans les conférences précédentes, il a été mentionné que Dieu et l’ego ne se mélangent pas. Comment l’Ain Soph Aur a-t-il été infecté par l’ego si Dieu et l’ego ne se mélangent pas?
  8. L’Ain Soph Aur n’a pas été infecté par l’ego. L’infection était le résultat de certains péchés de l’âme (la Conscience), parce qu’à cette hauteur où sont les Cosmocréateurs (ceux qui ont atteint la perfection et sont entrés dans l’Absolu Solaire), ils n’ont plus d’ego mais doivent équilibrer certains des éléments qui sont très subtils. Quand j’ai dit qu’ils n’avaient pas d’ego, je le pensais dans le sens de l’ego que nous avons, très grossier et animal. Ceci est lié à d’autres sujets que nous devons apprendre en écoutant nos conférences précédentes au sujet des Paramitas. Cela se rapporte à certains types d’erreurs liées à l’âme, erreurs dans lesquelles nous ne trouvons pas de perfection parce qu’il y a certains éléments subjectifs que nous devons trouver. Mais ne vous inquiétez pas à ce sujet, car vous devez d’abord passer aux initiations supérieures pour atteindre ces niveaux. Gurdjieff et Maître Samael ont parlé de ces péchés de l’âme. Ces éléments n’étaient pas encore équilibrés au sein de ces individus sacrés, alors quand ils se trouvaient dans l’Absolu Solaire, ils provoquaient un déséquilibre. Je répète: il faut beaucoup méditer pour comprendre cela, car ce n’est pas comme l’ego que nous voyons de nos jours, très animal et dégénéré. Ces types d’éléments sont appelés «péchés de l’âme».
  9. Une personne peut-elle payer le karma d’une autre personne?
  10. Non, à moins que cette personne épouse l’autre personne et partage son Karma. Ensuite, ils pourraient faire des négociations comme ça. Ou, le seul qui peut pardonner le karma est le Christ. Si vous atteignez le niveau de Tiphereth et choisissez de renoncer au nirvana et de travailler pour vos semblables, alors le Christ s’incarne en vous et vous aide à faire face à votre karma. Le Christ est le seul être qui puisse le faire. Et, parfois, si quelqu’un interfère dans le karma des autres sans respecter la Loi, l’irrespectueux prendra le karma et mourra avec l’autre. Le karma est le karma. C’est comme dire: vous devez mourir avec ce coup de feu, parce que vous vous êtes suicidé dans votre vie passée, mais je vais prendre cette balle à votre place. Je vais mourir et l’autre mourra aussi, parce que c’est son karma. Donc, non, une autre personne ne peut pas prendre à moins que ce soit un Cosmocréateur. Mais je le répète, il doit s’incarner en vous en tant que sauveur afin de vous aider à négocier. Oui, un Être éveillé peut négocier pour vous, en disant: «Je vais le faire, parce que vous n’êtes pas capable de le faire. Ainsi, nous allons faire cette négociation pour vous. Êtes-vous d’accord avec cela?» «Oui.» Alors il peut le faire pour vous, mais vous devez faire le travail pour une telle négociation, pas le maître – sinon, quel en sera le bénéfice? Vous serez paresseux, recevant l’aide et ne faisant rien – ce serait vraiment une perte de temps. C’est à travers le karma que vous apprenez vos erreurs. Si quelqu’un le fait pour vous, je ne vois pas comment vous allez apprendre.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Runes Rita, Ehe, Not

 

Catégories : Runes