Écrit par: Gnostic InstructorCatégorie: Mystères Grecs

« Nous reconnaissons Jésus-Iesus-Zeus-Jupiter comme le nouveau Sur-Homme qui a totalement assimilé le principe du Christ et est devenu pour cette raison un Dieu-Homme. Nous considérons que nous devons l’imiter. Jésus était un homme complet, un vrai homme au plein sens du terme. Il a atteint l’assimilation absolue du Principe Universel du Christ Cosmique à travers la Magie Sexuelle. – Le Mariage Parfait par Samael Aun Weor

L’incarnation du Messiah, l’Oint, le Sauveur, est expliquée en termes Hébreux, dans la Kabbale.

Le nom Jésus vient du nom Hébreu Yeshua, Jah-ishua, qui signifie « Iod-Hei-Vav-Hei est mon sauveur », יה השוי ou « Jah est mon sauveur ». La prononciation en Français, Jésus, dérive de la langue Grecque, que nous expliquons avec les mots « Juif-Zeus », puisque Jésus, comme les Gnostiques le comprennent, est « Zeus », le chef, la tête, le patron de la Loge Blanche. Oui, nous parlons de Jésus de Nazareth, le maître venu il y a 2000 ans. Il représente le Christ Cosmique.

Le Christ est une force, une énergie, qui est représentée dans le premier triangle de l’Arbre de Vie: Kether, Chokmah, Binah. Les trois d’entre eux sont appelés le Christ Cosmique, la Sainte Trinité, qui représente les trois forces primaires, le Saint Triamatzikamno, la Loi du Trois, la loi qui crée. Conformément au Christianisme, ce triangle est le Père, le Fils et le Saint-Esprit, qui ne sont pas des personnes mais des forces qui sont à l’intérieur de nous et à l’intérieur de tout dans l’univers.

En Hébreu, il y a un nom, un mot qui est très courant de nos jours: « Juif ». Le mot Juif est écrit avec les trois premières lettres du saint nom de Dieu. Le saint nom de Dieu est Iod-Hei-Vav-Hei. C’est le saint Tetragrammaton, que nous avons expliqué dans de nombreuses conférences. Nous l’appelons Tetragrammaton car il est formé de quatre lettres: en Grec, Tetra signifie quatre. Tetragrammaton signifie « nom à quatre lettres ».

Néanmoins, si vous observez, il y a quatre lettres dans Iod-Hei-Vav-Hei, mais une est répétée, donc nous déclarons donc que le nom de Dieu a trois lettres. C’est pourquoi lorsque nous voulons nommer l’archétype qui représente les trois forces primaires du premier triangle de l’Arbre de Vie, nous prononçons alors le nom sacré YEW, qui se lit aussi Juif, épelé Iod-Hei-Vav, qui – comme nous avons expliqué dans les conférences précédentes – est également en Latin comme IAO.

Cette force cosmique triadique est le Christ Cosmique, l’origine de l’univers. Iod-Hei-Vav est lié au Triamatzikamno: la Loi du Trois, la loi qui crée. C’est pourquoi le mot Juif apparaît plusieurs fois dans la Bible. « Juif » est également associé au mot Judah, qui est cette tribu parmi les douze tribus d’Israël liée au signe zodiacal du Lion. Le livre de l’Apocalypse déclare,

« Je connais le blasphème de ceux qui disent qu’ils sont Juifs et ne le sont pas, mais qui sont de la synagogue de Satan. » – Apocalypse 2: 9

Quiconque est Christifié est de la tribu de Judah, est un lion de Judah. Rappelez-vous que nous avons mentionné dans les conférences précédentes que l’Apocalypse déclare qu’il y avait un livre qui représente l’homme que personne n’était capable d’ouvrir parce qu’il était scellé de sept sceaux, et le seul avec le pouvoir d’ouvrir ces sept sceaux était le lion de Judah.

« Ne pleurez pas: voici, le Lion de la tribu de Judah, la Racine de David, a prévalu pour ouvrir le livre et pour en détacher les sept sceaux. Et je vis, et voici, au milieu du trône et des quatre bêtes, et au milieu des anciens, se tenait un agneau comme s’il avait été tué, ayant sept cornes et sept yeux, qui sont les sept Esprits de Dieu envoyés sur toute la terre. » – Apocalypse 5: 5, 6

Les sept cornes et sept yeux sont les sept esprits, les sept anges qui sont devant le trône de Dieu; tous renferment le mystère du lion de Judah, la constellation du Lion, le lion qui représente les adeptes Christifiés, le plus haut rang de tout univers. Quoique, en Hébreu, dans la Kabbale, nous les avons appelé Juifs ou YEW. C’est pourquoi lorsque nous utilisons le nom YEW, nous nous référons aux trois forces primaires de l’Arbre de Vie, qui représente le Christ Cosmique.

Chez les Grecs, le Christ Cosmique est appelé « le père de tous les Dieux ». Son nom est Zeus, qui en Latin est Jupiter tonnant, celui qui jette le tonnerre et la foudre. Ce tonnerre et cette foudre représentent la Parole qui vient d’en haut à travers le rayon de la création.

Zeus, Héra et Hebe à la fête des dieux sur l’Olympe. Zeus et sa femme sont assis sur un tabouret décoré. Le dieu tient un éclair dans une main et un bâton à pointe d’aigle dans l’autre. Une déesse ailée, Hebe ou Iris, verse le nectar d’un pot.

Maître Samael Aun Weor déclare que Jésus est devenu le nouveau Zeus, le père de tous les Dieux, le chef de la Loge Blanche de tous les maîtres, de toutes les Monades auto-réalisées. Ainsi donc, puisque Jésus est Juif, nous l’appelons YEW-ZEUS (Je-sus), puisque les deux mots ont la même signification.

Lorsque nous disons « Juif », nous parlons du premier triangle de l’Arbre de Vie:

  • Père, Fils et Saint-Esprit
  • Kether, Chokmah, Binah

Ils sont YEW.

Zeus représente les trois forces comme une seule, agissant à travers n’importe quel initié. C’est pourquoi les Grecs, les Gnostiques, ont appelé Yeshua « Jésus », Je-sus, qui est réellement YEW-ZEUS, IAO-Zeus.

Ainsi, comprenez ce que Jésus a déclaré:

« Vous adorez, vous ne savez quoi: nous savons ce que nous adorons, car le salut vient des Juifs. » – Jean 4: 22

Jésus parle des sept Juifs qui, dans le livre de l’Apocalypse, sont les sept cornes et les sept yeux devant le trône de l’agneau. Si vous voulez nommer chaque corne, chaque œil, qui sont les sept esprits, alors nous devons appliquer le pluriel: « Juifs ». Le salut vient des Juifs, de la pluralité du triangle: Père, Fils et Saint-Esprit, les Juifs du Triamatzikamno, ainsi que de la Loi du Sept, car la Loi du Trois crée mais la Loi du Sept organise. C’est pourquoi l’agneau dans le livre de l’Apocalypse a sept cornes et sept yeux, qui représentent la loi de l’Heptaparaparshinokh, la Loi du Sept, représentée par Gabriel, Raphael, Uriel, Michael, Samael, Zachariel et Orifiel. Ce sont les sept esprits devant le trône de Dieu, ce qui signifie qu’ils sont sept Juifs, des Christifiés. Chacun d’eux est un lion de Judah, parce que quiconque devient Christifié est un lion de Judah.

Maintenant, lorsqu’un des sept lions de Judah descend sur la Terre pour se sacrifier pour l’humanité, alors il devient un agneau sacrificiel qui délivrera la doctrine. Actuellement, la cinquième corne et le cinquième œil de l’agneau, Samael, le Logos, qui est le cinquième lion parmi les sept lions, donne sa doctrine ou son Évangile à travers Samael Aun Weor, qui dans ce cas est devenu l’agneau qui a ouvert le sceaux du livre de l’Apocalypse. N’importe lequel des sept lions peut le faire par l’intermédiaire de n’importe quel Adepte Christifié, qui le fera à son propre niveau.

Quatre évangiles sont dans le Nouveau Testament, mais nous savons qu’il existe de nombreux évangiles. Au Concile de Nicée, ils n’en ont sélectionné que quatre, car nous sommes dans la Cinquième Race Racine. Les quatre évangiles précédents représentent les Sephiroth inférieurs de l’Arbre de Vie.

Premièrement: La sephirah Malkuth (la Terre, le corps physique) est représentée par l’évangile de Luc. Luc explique la naissance de Jésus au début en détail parce que la naissance de Yeshua en tant que sauveur commence dans Malkuth. Malkuth est la partie inférieure de Yesod, qui est le corps vital. Le corps vital et le corps physique sont un seul corps, un véhicule tétra-dimensionnel que nous possédons tous. L’évangile de Luc est représenté par un taureau ailé. Nous avons beaucoup parlé du taureau dans d’autres conférences; il vient d’en haut, de la glande pinéale jusqu’à Malkuth.

Deuxièmement: La sephirah Yesod est représentée par l’évangile de Matthieu, dont le premier chapitre parle de la généalogie de Jésus. Matthieu est l’évangile de l’eau, les eaux Génésiques de la vie. C’est pourquoi Matthieu parle de la généalogie de Jésus parce que les gènes sont dans Yesod, dans la force sexuelle. Maintenant, comprenez que c’est complètement une déclaration alchimique. L’évangile de Matthieu est représenté par un ange. Matthieu est un jeune garçon, représenté comme un ange parmi les quatre saintes créatures d’Ézéchiel, qui sont appelées en Hébreu Chaioth Ha Kadosh.

Troisièmement: La sephirah Hod est représentée par l’évangile de Marc. L’évangile de Marc est représenté par un lion ailé, la lumière astrale. Marc est l’évangile du feu.

Quatrièmement: La sephirah Netzach est l’évangile de Jean, la parole, lié au mental intuitif. Jean est lié à l’air, un aigle.

Nous, les Gnostiques de nos jours, nous livrons le cinquième évangile. Le cinquième évangile appartient à Samael. Il est lié à la sephirah Tiphereth, le Fils de l’Homme.

Le cinquième évangile est liée à l’éther.

Les sept églises du livre de l’Apocalypse sont les sept chakras primaires. Jean, Tiphereth, est lié au cinquième chakra, qui est dans la gorge (Daath). Ici, dans la gorge, nous avons le chakra Vishuddha, l’église de Sardes, qui, une fois ouverte, nous donne la clairaudience, le pouvoir d’entendre la parole de Dieu, de comprendre la parole de Dieu, de comprendre la parole écrite de Dieu. De plus, dans le larynx, nous avons Da’ath. Selon l’Arbre de Vie, Da’ath est la mystérieuse Sephirah sous le premier triangle. Da’ath est un mot Hébreu qui signifie connaissance, Gnose.

Ce type de connaissance, la Gnose, est le cinquième évangile qui explique les quatre évangiles précédents. Il n’est pas possible de comprendre les quatre évangiles sans le cinquième évangile, car le cinquième se rapporte à Daath. Da’ath est l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, qui a été dévoilé par Samael Aun Weor comme un agneau sacrificiel. Comme nous l’avons expliqué, il est un Juif ou un YEW, un lion, un Christifié. C’est ainsi que le mot Juif est compris ésotériquement; il représente quelqu’un qui est Christifié et qui est un avec le Père, le Christ Cosmique.

Juif ou YEW n’est pas lié au monde physique et à ses races, mais au monde initiatique et à sa généalogie. YEW se rapporte à une généalogie ésotérique.

Nous avons expliqué dans des conférences précédentes que Iod-Hei-Vav, les trois lettres du saint nom de Dieu, sont également liées au nom Elijah, Eliao, et également cachées dans le mot Yeshua. Et c’est parce que le mot entier Yeshua יהשוה est lié au saint nom de Dieu. Nous avons également expliqué que Yeshua est appelé le fils de David.

Jésus est le fils de David. David (דוד) signifie « chaudière » en Hébreu. Une chaudière est un instrument alchimique qui représente la colonne vertébrale (lettre Vav) en relation avec la gorge et les organes sexuels.

Lorsque nous unissons la gorge (où nous trouvons la synthèse de la trinité Père/Mère/Fils qui est appelée le triangle ou Daleth de Daath) avec les trois forces unies dans Yesod (qui forment également un autre triangle ou Daleth) à travers la moelle épinière ou la lettre Vav au milieu, on retrouve alors la signification alchimique du mot David (chaudière) car la moelle épinière représente la lettre Vav dans la Kabbale et les deux trinités ou triangles: un en-haut dans Daath, et un en-bas dans Yesod. Comme nous l’avons déjà expliqué, le triangle en-haut le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et le triangle en-bas le souffle, le sang et le semen dans notre organisme. Ces triangles sont la représentation des trois forces primaires, les trois témoins sur terre et les trois témoins au ciel, unis par la lettre Vav dans le nom Kabbalistique David. C’est pourquoi la fameuse Étoile de David (deux triangles unis) est une représentation de tout Adepte Christifié.

Le Maître Samael Aun Weor a déclaré que lorsqu’un adepte obtient l’auto-réalisation, la Christification complète, il reçoit à sa main droite un anneau avec l’Étoile de David et devient un fils de David. Pas le roi David qui, selon la tradition, existait et qui, selon cette tradition, avait aussi une progéniture ou des générations (qui explique dans ce monde physique, toute la lignée archétypique alchimique physique de notre propre Christ particulier) car, il est dit:

« Le livre de la génération de Jésus-Christ, le fils de David, le fils d’Abraham. » – Matthieu 1: 1

Jésus était aussi un fils d’Abraham. Abraham est Brahma, le Père selon les Hindous. Abram ou Abraham dans les racines Sémitiques signifie soit « père exalté » ou « mon père est exalté » le père du haut. Dans la Kabbale, Abram ou Abraham a deux représentations. Il apparaît d’abord dans Da’ath. N’oubliez pas que nous déclarons toujours que dans Da’ath il y a Abba et Aima, qui en Hébreu sont père et mère. Abba (אב), père, est une contraction de (אברם) Abram; ainsi donc Abram apparaît dans le (רם) domaine exalté de Daath.

Mais alors nous avons aussi à l’intérieur de chacun de nous notre propre Esprit particulier, notre propre Monade particulière qui est représentée par la Sephirah Chesed, qui est également appelée Gedulah, et qui est également appelée Abraham. Chesed est un autre père. Rappelez-vous qu’il est dit que nous avons notre propre Abba ou père, et notre Abba ou père est dans Daath. Abba est un dédoublement du Père, du Fils et du Saint-Esprit d’Atziluth, le premier triangle. Ainsi, Abba dans Daath est l’Être de notre Être, Chesed. Nous avons donc notre propre Être (Chesed) mais cet Être a aussi son Être. Nous avons donc notre propre Abraham individuel, qui est notre Monade, et cet Abraham a son propre Abraham, son propre père dans le haut (le Glorian), qui est également dans Da’ath. L’Iliade d’Homère appelle le Glorian « Zeus qui tonne en haut » et Le Paradis Perdu de Milton, « le Tonnant ». Donc, c’est ainsi que nous révélons à travers la Kabbale la signification de Jésus, le fils de David, le fils d’Abraham.

Par conséquent, Juif-Zeus, Jésus en tant que sauveur est au-dessus de Da’ath. YEW représente le Père, le Fils et le Saint-Esprit ou Kether, Chokmah, Binah, le Triamatzikamno, le Christ Cosmique, dont les plus beaux atomes brillent dans la deuxième Sephirah, qui est Chokmah, appelée le Fils.

Donc, comme vous le voyez, Juif-Zeus est le père d’en haut parce que Kether, Chokmah et Binah sont un, ils sont יהו YEW, un seul Dieu.

Nous avons déjà expliqué que Kether est El et que Chokmah est Elleh et que Binah est Ellehim. Donc, si nous organisons séquentiellement les lettres Hébraïques El, Elleh et Ellehim, nous formons le mot Elohim, c’est pourquoi ce sont trois forces en un Elohim. Elohim signifie divinité plurielle. En d’autres termes, lorsque nous nommons Juif-Zeus, nous nommons Iod-Hei-Vav, les trois forces de YEW en un seul Elohim, un seul Dieu ZEUS; nonobstant, nous ne nommons pas une personne mais des forces qui sont là-haut dans la septième dimension, dans une dimension supérieure de la nature.

Maintenant, pour que quiconque soit sauvé, reçoive l’assistance du Christ Cosmique, la seconde force appelée le Fils « Chokmah » doit descendre dans Da’ath afin de devenir le fils d’Abraham. Si nous comprenons le symbole d’Abraham dans Daath, nous affirmons: avant la descente de « Chokmah » dans Daath, Abraham est le fils de « Chokmah » le Christ Cosmique. C’est pourquoi dans l’Évangile de Jean, Jésus, Yeshua ou le Juif-Zeus explique ou déclare là:

« Abraham, votre père, s’est réjoui de voir mon jour. Il l’a vu et s’est réjoui. Alors les Juifs lui dirent: Tu n’as pas encore cinquante ans, et as-tu vu Abraham? Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. » – Jean 8: 56-58

Jésus a fait une déclaration très alchimique Kabbalistique « avant qu’Abraham fût Je suis ». En effet Abraham est dans Da’ath et dans Chesed avant que ces deux Sephiroth n’apparaissent dans la création Jésus, Juif-Zeus est, parce que le Christ est dans le premier triangle, parce que tout en émane. Mais pour apparaître dans Da’ath qui est le monde de la création, il doit descendre à travers Binah parce que c’est ainsi que le rayon de la création descend: Kether, Chokmah, Binah, Da’ath, Chesed ainsi c’est sa voie descendante. Donc, pour que Chokmah devienne le sauveur de toute Monade, Chokmah doit descendre à travers Binah, et c’est pourquoi nous affirmons que Binah est la dualité de Da’ath.

Binah est Abba et Aima, Père et Mère ou Joseph et Marie comme on les appelle dans le Christianisme, nous parlons ici de ces archétypes appelés Joseph et Marie qui sont alchimiquement IO les lettres Latines I et O; IO sont des représentations, le I est masculin et le O est féminin. Jésus est le fils de Joseph (IO-Céphas) et de Marie (MarIO ou RamIO), IO représente l’androgynisme. Céphas signifie pierre (Yesod) et Ram est le feu de l’eau « M ».

« Tu es Simon le fils de (יונה) IOnah (le Nun / poisson fécondé dans le « Hei » l’utérus): tu seras appelé Céphas, qui est par interprétation, Une pierre. » – Jean 1: 42

Jésus est le fils de Joseph ainsi que de Marie, un fils de IO-Cephas (spermatozoïde et ovule dans Yesod) et de Marie qui dans le Gnosticisme est appelée Ram-IO (le feu de Sushumna, Pingala et Ida). Donc « IO » représente aussi les deux polarités Abba et Aima dans Da’ath dont nous devons comprendre le Fils descendant. Mais, avant qu’un tel avènement se produise, nous devons être d’abord le fils de David et le fils d’Abraham parce que c’est la lignée de la génération de Yesod. Quand Abba atteint Yesod, nous atteignons la lettre « Hei » qui représente Yesod, les organes sexuels qui, dans de nombreuses conférences, nous déclarons être une force féminine; donc Yesod avec Malkuth qui est féminin, et c’est Hei le dernier Hei de Iod-Hei-Vav-Hei.

« Car comme Jonah était trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson; de même le Fils de l’Homme (Jésus) sera trois jours et trois nuits au cœur de la terre (Malkuth). » – Matthieu 12:40

Dans Yesod se trouve le « M », les eaux de la Genèse. Que trouvons-nous dans le « M », les eaux de la Genèse? Que trouve-t-on dans les eaux? On trouve du poisson, n’est-ce pas? Et poisson en Araméen est Nun, la lettre Nun. C’est pourquoi il est également déclaré que Yeshua est le fils de Nun. Ésotériquement, alchimiquement parlant, cette Nun en nous-mêmes est le spermatozoïde et l’ovule. En effet, si nous entrons dans la physicalité du maître Jésus de Nazareth il y a deux mille ans, il est évident qu’il est le fils de Nun. Puisque nous sommes tous des enfants de Nun, physiquement parlant, mais par fornication. Mais ici, nous parlons d’alchimie. Nous voulons devenir l’enfant de la Nonne Marie, l’enfant du « M » l’Eau et du Nun à travers la chasteté qui est le mystère de l’arbre du bien et du mal. Donc Yeshua est aussi le fils de Nun, les deux poissons (ichthus) des Poissons, le spermatozoïde et l’ovule qui flottent dans le « M », les eaux de la Genèse: les forces créatrices du sexe.

Maintenant, pourquoi l’Évangile de Matthieu déclare:

« Abraham engendra Isaac; et Isaac engendra Jacob; et Jacob engendra Judah et ses frères… » – Matthieu 1: 2

Dans le livre de la Genèse, Judah n’est pas le premier fils de Jacob mais Ruben. Alors, pourquoi nommer Judah et ses frères? C’est parce que Matthieu fait référence au lion de Judah, aux chastes, aux Christifiés par la force du soleil. Nous savons donc déjà qu’Abraham est Chesed, la quatrième Sephirah de l’Arbre de Vie, Isaac est Geburah et Jacob est Tiphereth qui est également appelé Israël. Ainsi, nous savons également qu’Abraham représente l’Esprit et Isaac représente l’Âme Divine qui est cette âme Buddhi qui est unie à l’Esprit Atman lorsque l’initié pour la première fois reçoit la première initiation des Mystères Majeurs et entre ensuite dans la deuxième initiation, où nous entrons dans les mystères de Jacob dans Yesod, qui est quand Jacob se bat avec cet ange dans Yesod (qui est déjà expliqué dans d’autres conférences) il reçoit son nom d’Israël.

Maintenant, interrogeons-nous sur le nom d’Israël, qui est écrit avec Iod Shin Reish Aleph Lamed (ישראל) Israël. Si vous séparez les lettres Iod et Lamed de la première et de la dernière lettres d’Israël, alors vous formez deux mots Hébreux: Lamed Iod (lee) qui signifie « le » et Rosh (tête) avec le reste des lettres. Rosh s’épelle Reish Aleph et Shin, qui signifie tête; ‘la tête’; alors, voyez comment tout est caché dans les lettres Hébraïques.

Ainsi, Israël est dans votre tête, en d’autres termes, à travers Israël, nous atteignons le contrôle des trois forces primaires. Nous avons déclaré qu’Israël en nous-mêmes, dans notre tête, se rapporte à douze archétypes d’Atziluth, qui sont liés aux 12 signes zodiacaux de Chokmah dans Briah. Quand on nomme Israël on le met dans Chokmah (hémisphère droit du cerveau) ainsi, Chokmah est dans « Lee Rosh » dans la tête. Voilà donc Israël.

Ainsi, lorsque nous atteignons tous ces développements, toutes ces générations ou initiations à l’intérieur de nous, alors notre propre « Lee Roh », Israël, apparaît dans notre tête. Autrement dit, votre nom lié à Chokmah, le Christ est reçu. C’est pourquoi Matthieu déclare qu’Israël, qui est le même Jacob, a engendré Judah et ses frères. Judah est donc le lion qui se réfère bien sûr à Hod qui, comme nous l’avons expliqué, est le feu et ses frères les autres archétypes qui descendent en nous à travers notre initiation, à travers notre développement; donc tous ces douze archétypes du lion de Judah doivent être développés à l’intérieur de nous. Par la suite, nous constatons que Judah a engendré Phares et de même successivement à travers différentes généalogies qui en font quatorze. Pourquoi quatorze? Matthieu déclare:

« Ainsi, toutes les générations d’Abraham à David sont quatorze générations; et de David jusqu’à la déportation à Babylone sont quatorze générations; et de la déportation à Babylone jusqu’au Christ sont quatorze générations. » – Matthieu 1: 17

Pourquoi quatorze? Parce que c’est l’Arcane 14; et il est également vrai – si vous vous interrogez physiquement – que chaque génération a été planifiée pour donner la Gnose à l’humanité. Quatorze est Nun; c’est la 14e lettre Kabbalistique. Si vous demandez quel nombre est la lettre Nun, vous découvrirez que c’est le nombre 14 parmi les 22 lettres Kabbalistiques. Ainsi, chaque génération se fait à travers la lettre Nun (spermatozoïde et ovule) 14 générations. Oh oui, il doit être 14 et non 15, car 15 est le diable, dont les générations sont en enfer et non au ciel.

Alors, en interrogeant l’Arcane quatorze, vous découvrez qu’il est représenté par un ange qui a deux urnes ou deux vases (organes sexuels), l’un dans la main droite (masculin) et l’autre dans de gauche (féminin); deux élixirs, l’élixir rouge et l’élixir blanc; le mélange de deux eaux Génésiques, c’est-à-dire l’Arcane 14. L’élixir rouge est l’homme, l’élixir blanc est la femme, le rouge est l’or, le blanc est l’argent, le soleil et la lune, les deux polarités que nous devons mélange à l’intérieur et à l’extérieur: à l’intérieur car nous avons Ida et Pingala les deux témoins enlacés dans la colonne vertébrale; à l’extérieur parce que nous devons pratiquer la magie sexuelle avec notre propre Marie-Madeleine – si nous sommes des hommes; chacun de nous doit donc avoir son partenaire en alchimie.

Ainsi, en mélangeant ces deux élixirs de manière alchimique, nous atteignons les quatorze générations car à travers l’alchimie dans l’acte sexuel l’homme absorbe tous les éléments de la femme et la femme absorbe tous les éléments de l’homme. L’homme est représenté par sept corps: le corps physique, le corps vital, le corps astral, le corps mental, le corps causal, le corps de la conscience et l’esprit et la femme aussi elle est septuple, sept corps donc 7 + 7 = 14. Voilà donc les mystères du nombre quatorze, quatorze générations impliquent l’homme et la femme dans l’acte sexuel, quatorze génération implique la lettre Nun, le poisson le spermatozoïde et l’ovule réunis.

Quatorze générations expliquent également les sept initiations de feu et les sept initiations de lumière que chacun doit développer; elles font quatorze initiations. Ainsi, les sept serpents ou sept forces sont doubles: d’abord les sept initiations de feu et ensuite les sept initiations de lumière, ainsi, lorsque les sept de lumière sont développées – comme nous l’avons expliqué dans les conférences précédentes – le roi David apparaît, le roi d’Israël.

Rappelez-vous qu’il est écrit qu’avant David il y avait un autre roi, nommé Saül, et il est dit, il est écrit:

« Saül a tué ses milliers, et David ses dix mille. » – 1 Samuel 18: 7

Voyez-vous donc la différence? Cela signifie que Saul n’a pas atteint le niveau, le rang initiatique de David ésotériquement parlant. Saul était un roi, c’est-à-dire un Malachim, quelqu’un qui a atteint la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs et qui a été oint mais il n’a pas fait le travail complet, il a seulement tué des milliers d’ego. Il est écrit ésotériquement, symboliquement que nous avons dix mille egos. Combien de ces dix mille avez-vous déjà tués, c’est une bonne question, non? Eh bien, Saul n’était pas vraiment un bon roi conformément à ce que la Bible déclare dans l’Ancien Testament, mais il a tué ses milliers de personnes.

David était bon parce qu’il a tué ses dix mille et c’est pourquoi il représente la Bodhitchitta, David a écrit les Psaumes parce qu’il était l’incarnation de Iod-Hei-Vav-Hei (sagesse). Ainsi, puisqu’il est devenu l’incarnation du Christ Cosmique, il a été honoré en disant que Yeshua est un fils du roi David, la Bodhichitta, nous savons que c’est aussi sa signification ésotérique. Donc, comme vous le voyez, devenir le roi David implique beaucoup de travail psychologique dans l’annihilation de l’ego. De même, pour devenir le roi Saul, cela implique l’annihilation de l’ego parce que Saül a tué ses milliers mais David en a tué dix mille, David a tué Goliath, Saül n’a pas tué Goliath, David l’a fait. Ainsi, David est quelque chose que nous devons éveiller à l’intérieur de nous; David est un niveau, un rang que les Adeptes doivent développer en fonction de leurs initiations, en fonction de leur travail interne.

Nous devons déclarer que Samael Aun Weor a également tué ses dix mille, puisque le Seigneur s’est complètement développé en lui parce que le Seigneur est le fils de David; néanmoins, le Seigneur est né en lui quand il était encore avec son ego vivant. Ainsi, avant de devenir le fils de David, le Seigneur était le fils d’Abraham car il y a quatorze générations d’Abraham à David.

Quand l’Adepte atteint le niveau de David, quand sa conscience se développe à la hauteur d’Ishim, il doit descendre dans les mondes infernaux afin de continuer à s’annihiler – comme nous l’expliquons dans les conférences sur les sept trompettes, puis successivement les sept anges apparaissent et jouent de la trompette. Ces sept anges sont les sept archétypes (sept cornes) du Seigneur qui doivent se développer dans chaque corps Christifié; ainsi, pour cela, nous devons descendre en enfer afin d’annihiler nos péchés parce que le Seigneur est celui qui doit faire cela à travers vous. Mais c’est un processus initiatique, ce n’est pas comme beaucoup de gens de nos jours qui pensent que nous devons simplement lever le bras en l’air pour que Jésus vienne et immédiatement tout se fait mathématiquement ou automatiquement en quelques secondes. C’est impossible, tout a un processus, la nature ne saute jamais; c’est aussi un processus interne de connaissance de soi, de compréhension de soi et ce processus interne prend 14 générations, ce qui est encore une fois un travail dans Babylone, n’est-ce pas? Il est écrit: « de David jusqu’à la déportation à Babylone il y a quatorze générations ».

Babylone la grande, la mère de tous les péchés et de la prostitution, est liée à notre corps physique, notre propre physicalité, car dans notre propre physicalité, nous avons l’inconscience, la subconscience, l’infra-conscience, dans l’ordre des mots, notre propre enfer, qui est en corrélation avec les enfers de la planète Terre. Ainsi, lorsque nous entrons dans notre propre subconscience, enfer particulier et méditons et si nous sortons du corps consciemment ou inconsciemment, nous découvrirons par nous-mêmes que nous sommes en enfer, parce que nous pénétrons consciemment dans notre propre enfer, donc notre enfer est connecté à l’enfer de la terre. C’est ainsi que nous vivons des cauchemars. Parfois, les gens sont découragés parce que lorsqu’ils méditent sur leur désir, ou sur leur colère ou sur l’une de leurs méchancetés, alors tout d’un coup, ils ont des expériences en enfer, eh bien où vous attendriez-vous à avoir des expériences si vous méditez sur ces choses dégoûtantes que nous avons à l’intérieur.

C’est pourquoi il est dit que Jésus à 33 ans a souffert sous Ponce Pilate (le mental), a été crucifié, est mort et a été enterré. Il est descendu dans les enfers. Bien que pour atteindre la crucifixion, Golgotha, vous devez atteindre chacune des sept églises ou atteindre les 33 degrés Maçonniques ou 33 vertèbres de votre colonne vertébrale, c’est précisément l’autre sens de l’âge de Jésus.

C’est dans Babylone que nous rencontrons tous ces mystères et dégénérations, péchés, crimes que nous lisons dans le livre de l’Apocalypse, quand l’un des anges dit:

« Babylone la grande est tombée, est tombée, et est devenue l’habitation des démons, et l’emprise de tout mauvais esprit, et une cage de chaque oiseau impur et haineux. » – Apocalypse 18: 2

Tous ces mauvais esprits sont à l’intérieur de nous, à l’intérieur de notre mental, de notre corps; ce sont tous ces éléments protoplasmiques que nous avons à l’intérieur. Nous en faisons l’expérience 14 fois. Quand j’ai dit 14, soit deux fois sept, La Divine Comédie de Dante me vient aussi à l’esprit. Après être revenu de l’enfer, Dante entre dans le purgatoire et ce purgatoire a sept niveaux. Pour entrer au purgatoire, vous devez devenir le fils de David. Ainsi, en tant que fils de David, vous pouvez y aller et purger, purifier, tuer les graines de votre ego, de vos sept péchés capitaux, c’est seulement comme cela qu’on explique que de la déportation à Babylone vers le Christ ou la naissance du Seigneur se trouvent d’autres quatorze générations.

« Cela signifie que le développement, après la naissance du Seigneur, se fait également par étapes. Cela ne signifie pas que quelqu’un emprunte le chemin direct et incarne immédiatement le Seigneur; oui, incarner le Seigneur ne veut pas dire qu’il vient comme un être adulte, comme il y a deux mille ans vous le trouvez symboliquement dans l’évangile de Jean. Non! Tout a son processus et c’est pourquoi l’évangile de Matthieu après toute cette explication généalogique déclare ce qui suit: ‘Maintenant, la naissance de Jésus-Christ était à se stade.’ » – Matthieu 1: 18

Le Christ est né bébé, maintenant, pour que ce bébé grandisse à l’intérieur de l’Adepte, il doit annihiler beaucoup d’ego parce que le Seigneur devient un avec l’âme humaine lorsque l’Adepte l’incarne dans la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs. L’âme humaine est Tiphereth, nous avons également expliqué dans des conférences précédentes que Chokmah, le fils, le Christ vibre dans la glande pituitaire en tant qu’atome et a son royaume dans le cœur qui est Tiphereth. Encore une fois, Tiphereth est l’âme humaine représentée par le soleil dans l’Arbre de Vie; c’est pourquoi, pour incarner le Seigneur, vous devez atteindre le niveau de l’être humain, Tiphereth. Vous ne pouvez pas incarner le Seigneur si vous êtes dans la première initiation ou dans la seconde, ou dans la troisième, ou dans la quatrième initiation, non, cela doit être dans la cinquième, parce que la première est Malkuth, ensuite Yesod, Hod, Netzach et Tiphereth qui est la cinquième.

Le royaume de Chokmah est dans le cœur; ainsi, à la Cinquième Initiation, Chokmah entre dans son propre royaume; quand il entre dans son propre royaume en tant que bébé, il est entouré de bêtes représentées par le mulet que nous avons dans la tête – nous sommes têtus – par le bœuf qui représente le monstre, les forces bestiales dans le corps physique et beaucoup de moutons, qui représentent toutes ces forces, énergies, que nous avons à l’intérieur.

Le Seigneur naît par la grâce du Saint-Esprit, parce que le Saint-Esprit – qui est l’énergie sexuelle – doit développer l’âme en nous jusqu’à la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs. Nous devons être dans la chasteté le niveau inférieur, car notre propre matter (matter en Latin signifie mère) est pleine de péchés, représentée dans ce cas, individuellement, par Marie-Madeleine, la prostituée repentie. Nous prostituons tous la force sexuelle du Saint-Esprit dans notre corps parce que nous atteignons tous l’orgasme. L’orgasme est à l’origine de la luxure ; l’orgasme appartient seulement aux animaux mais pas aux humains. Alors donc quand nous commençons à comprendre et à pratiquer la chasteté, notre propre matter (mère en Latin) devient sainte, c’est-à-dire vierge.

Donc, seulement quand notre matière, psychosomatiquement parlant, est déjà vierge, que le Seigneur peut s’incarner en nous dans la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs. C’est ainsi qu’il est expliqué que la Vierge Marie était enceinte du Seigneur par la grâce du Saint-Esprit. Mais c’est un processus parce que le Saint-Esprit, le Saint-Esprit, est l’énergie sexuelle que vous devez purifier en la transmutant à différents niveaux. Ainsi, lorsque vous atteignez le niveau de Tiphereth, alors le Saint-Esprit a créé l’être humain à tous les niveaux, pas encore à sa propre image, mais c’est un être humain qui est au niveau de Tiphereth. Ainsi, si cette Monade, cet initié suit le chemin direct, le chemin de la compassion, le chemin du sacrifice pour l’humanité, alors dans Tiphereth, le Seigneur peut entrer dans son royaume. Ainsi, c’est ainsi que Chokmah descend dans Tiphereth. C’est ainsi que Chokmah devient le fils d’Abraham et devient un sauveur, alors Chokmah devient le fils de David, et le fils de Nun à cause de toute la pratique alchimique, travail alchimique que nous avons déjà fait.

Alors, c’est ainsi que YEW qui dans le ciel est Père, Fils et Saint-Esprit, que YEW devient JUIF-ZEUS, Jésus le sauveur, Yeshua le sauveur à l’intérieur de vous, il est votre fils, il devient votre fils.

« Dans l’Apocalypse [Chapitre 1: 10], le saint de l’Apocalypse nous décrit le Fils de l’Homme, le Fils de nos baisers, avec les versets suivants: J’étais dans l’esprit [Chesed] le jour du Seigneur [Initiation Vénustique], et entendit derrière moi une grande voix (la parole), comme une trompette. » – Le Mariage Parfait par Samael Aun Weor

Vous devez donc prendre soin de votre fils, vous devez prendre soin de cet enfant parce que le roi Hérode, le mari d’Hérodias, l’adultère, veut tuer tout enfant (Bodhisattva) qui est né, comment? À travers l’Internet, à travers la télévision, à travers les fêtes, à travers l’alcool, à travers la drogue et par tout ce qui existe dans cette société, dans cette civilisation qui n’a vraiment rien de civilisation.

Nous devons donc nous battre pour garder cet enfant-Dieu vivant en nous parce qu’il pourrait être tué par Hérode. Pour cela, vous devez être en silence et fuir en Égypte et garder votre enfant en silence, car si vous ouvrez votre grande bouche, cet enfant pourrait être tué par l’orgueil. Si vous gonflez votre poitrine en disant: Je suis l’incarnation du Seigneur, alors vous découvrirez que votre poitrine est gonflée sans air, sans Aleph (le souffle de Dieu) car c’est vraiment votre orgueil qui vous fait exploser et non l’esprit. C’est ce qui s’est passé avec le roi Saül. Nous devons être humbles et pour être humble, nous devons beaucoup méditer sur l’orgueil, l’auto-estime, l’auto-importance, etc. C’est ainsi que Yeshua le sauveur naît, se réincarne à l’intérieur du vrai maître.

En Inde, ce Yeshua est appelé Krishna, au Mexique il est appelé Quetzalcoatl et au Pérou Viracocha, le Seigneur a de nombreux noms dans différentes religions.

Maintenant, il est dit dans Luc qu’avant cet événement, un ange apparaît à Marie et dit:

« Ne crains pas, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Et voici, tu concevras dans ton ventre, et tu enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de JÉSUS. » – Luc 1: 30, 31

Comprenez que Marie (Ram-IO, la Kundalini) est déjà dans la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs, cela signifie que la virginité ou la chasteté a déjà été atteinte dans le corps physique, dans le corps vital, dans le corps astral, dans le corps mental et dans la conscience, l’âme humaine, Tiphereth. Ainsi Marie (Ram-IO, la Kundalini) est montée (cinq fois) du coccyx à la tête; ainsi, Shakti est déjà unie à Binah, à Shiva, le Saint-Esprit dans la glande pinéale; et par conséquent, le Saint-Esprit, Shiva l’a imprégnée de Chokmah, parce que Chokmah descend dans l’utérus de notre propre Marie, individuelle, personnelle, à travers Binah. C’est comme ça que cela est écrit.

« Le Saint-Esprit (Shiva, Binah) viendra sur toi (la Shakti), et la puissance du Plus-Haut te couvrira de son ombre: c’est pourquoi aussi cette chose sainte (Vishnu) qui naîtra de toi sera appelée le Fils de Dieu. » – Luc 1:35

La mère physique de Jésus, Miriam qui est venue il y a deux mille ans, est venue pour représenter physiquement « Shakti »; de même, Jésus est venu pour représenter physiquement le Christ Cosmique; ainsi, en sachant cela, vous savez lire les évangiles, et ainsi, vous comprenez.

Donc, à cette hauteur, Marie, la Kundalini Shakti est déjà une avec Aima Elohim ou Marie dans Da’ath, qui est notre Mère Divine, notre propre Mère Kundalini particulière et individuelle ; rappelez-vous que nous avons déclaré que Shakti, la puissance manifeste active dans la matière est la Mère Divine dans le ciel et Perséphone est cette âme qui est nous en enfer. Perséphone est libéré par la chasteté et unie à la puissance manifeste active de la matière; en termes Kabbalistiques: le quatrième Hei de Iod Hei Vav Hei devient un avec le deuxième Hei du saint nom. Ainsi, lorsque ces deux Hei – le quatrième Hei représentant la physicalité, le corps physique, sont unis au second Hei dans le ciel (Aima, la mère) alors, cette Monade supérieure devient Marie la mère du sauveur en nous.

C’est pourquoi il est écrit aussi simple que ceci:

« Maintenant, tout cela fut fait, afin que s’accomplisse ce qui avait été dit du Seigneur par le prophète, disant: Voici, une vierge sera avec un enfant, et enfantera un fils, et ils l’appelleront Emmanuel, qui étant interprété est, Dieu avec nous. » – Matthieu 1: 22, 23

« Dieu avec nous » signifie À L’INTÉRIEUR de nous; voilà comment la parole devient chair:

« Mais tous ceux qui l’ont reçu il leur ont donné le pouvoir de devenir fils de Dieu, même à ceux qui croient en son nom: qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire de l’unique engendré du Père, pleine de grâce et de vérité. » – Jean 1: 12-14

Emmanuel est l’essence de la Parole – dans le corps humain – qui devient le sauveur. « Et tu appelleras son nom JÉSUS » Yeshua ou Juif-Zeus, le Fils de Dieu.

Il y a une autre signification initiatique donnée dans l’évangile de Luc, où il explique d’abord comment la Monade qui est représentée par Jean-Baptiste a atteint la Cinquième Initiation ; mais, Matthieu la synthétise davantage. Luc déclare que le premier est Eliao ou Jean-Baptiste qui est le Bodhisattva apparaissant comme le fils d’Elisabeth. Et qui est cette Elisabeth? Si vous écrivez cela en Hébreu, vous verrez comment Eliao ou Elijah (אליהו) commence par le même mot (אלי) « Eli » que Elisabeth (אליזבת); le mot est Eli, qui est Eli? Jésus a dit dans Matthieu 27: 46: « Eli, Eli, lama sabachthani », selon l’évangile « Eli » signifie « Mon Dieu », c’est-à-dire « ma Monade »; ainsi, « Eli » est Abraham (Chesed).

C’est pourquoi il est écrit:

« Alors Jésus vient de Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé de lui; mais Jean lui a interdit, en disant: J’ai besoin d’être baptisé de toi, et tu viens à moi? » – Matthieu 3: 13-14

Puis (de « Kether à Binah ») vient (« Chokmah » comme souffle dans les poumons « Chesed et Geburah » et de lui dans Tiphereth, le cœur comme) Jésus (et) de (Tiphereth, le cœur, dans les reins « Hod et Netzach », qui est) la Galilée au Jourdain (qui est Yesod) à Jean (le Bodhisattva), pour être baptisé de lui, mais Jean lui a interdit, disant, j’ai besoin (Jean, le Bodhisattva) d’être baptisé de toi (Chokmah) et tu viens à moi?

Et Jésus, répondant, lui dit: Laisse faire maintenant, car c’est ainsi qu’il nous incombe d’accomplir toute justice. Alors il l’a fait. » – Matthieu 3: 16

Et Jésus (Chokmah, le Sauveur Intérieur) répondant lui dit: Laisse faire maintenant (à travers les serpents de lumière): car c’est ainsi qu’il nous incombe d’accomplir toute justice. Alors il l’a fait (mieux dit, il a transmuté la lumière du Christ à l’intérieur de lui).

« Et Jésus, quand il fut baptisé, monta aussitôt hors de l’eau; et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et s’allumer sur lui: Et voici une voix du ciel, disant: Ceci est mon Fils bien-aimé, en qui je me réjouis. » – Matthieu 3: 16, 17

« Et Jésus (la lumière de Chokmah), quand il a été baptisé (dans le cœur de Jean, le Bodhisattva, au moyen de la sublimation des eaux créatrices du Bodhisattva), est monté (en tant que lumière) directement hors de l’eau (de Yesod): et voici, les cieux (Schamayim, les eaux supérieures) lui furent ouverts (à Jean, le Bodhisattva), et il vit l’Esprit de Dieu (Ruach Chokmah-El) descendre comme une colombe, et s’illuminer sur lui (exactement dans la glande pinéale de Jean, le Bodhisattva): Et voici une voix (le premier Logos, le Père Kether) venant du ciel, disant: Ceci (Esprit de Dieu) est (Ruach Chokmah-El) mon Fils bien-aimé (le deuxième Logos), en qui je me réjouis. » – Matthieu 3: 13-17

Jean est né le premier; le fils d’Eli, Elijah est né le premier. Jean le fils d’Elisabeth, Eli-Shabbath; El-Is-Abel (mon Dieu « Eli », Isis et Abel = Atman, Buddhi, Manas) Abel est Jean, l’âme humaine, El-Isabel; rappelez-vous qu’Abel ressuscité d’entre les morts et uni à Dieu est El-Isabel, Elisabeth ou Isabel. Encore une fois, d’abord la naissance de Jean et ensuite la naissance de Jésus.

Maintenant, l’ANGE qui apparaît dans l’Évangile de Luc est l’ange Gabriel, l’ange de Yesod, la Lune, qui annonce la naissance de Jésus. L’évangile de Matthieu ne mentionne pas l’ange Gabriel, seulement un ange, qui pourrait être l’un des sept anges. Étant donné que chacun d’entre eux peut annoncer la naissance de Chokmah dans le cœur de l’initié parce que nous avons tous notre propre Eli particulier, notre propre Dieu particulier, Monade – qu’il s’appelle Elijah ou Elisabeth ou Eliao – qui appartient à l’un des sept rayons, à l’une des sept cornes de l’agneau qui est le Christ, le lion de Judah; nous avons nommé les sept, à savoir: Gabriel, Raphael, Uriel, Michael, Samael, Zachariel, Orifiel, ce sont les sept anges ou sept esprits devant le trône.

À quel rayon appartenez-vous? Vous devez découvrir cela par vous-même; alors, quand il sera découvert, comprenez que vous recevrez le Christ à travers ce rayon particulier – si vous prenez le chemin direct; en d’autres termes, le lion de Judah, Chokmah, descendra à travers ce rayon dans votre cœur, dans votre Tiphereth.

Si votre Monade est un enfant de Gabriel, alors la nativité sera annoncée par Gabriel; l’évangile de Luc présente Gabriel, car Gabriel représente Yesod / sexe et la nativité est toujours effectuée par la force sexuelle. Cependant, Matthieu déclare:

« Voici, l’ange du Seigneur est apparu à Joseph dans un rêve, disant: Joseph, fils de David, n’aie pas peur de prendre pour femme Marie, car ce qui est conçu en elle vient du Saint-Esprit. Et elle enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom JÉSUS, car il sauvera son peuple de ses péchés. » – Matthieu 1: 20, 21

N’oubliez pas que l’ange du Seigneur est toujours l’un des sept esprits devant le trône. Cela se rapporte à votre rayon. Si vous appartenez au rayon de Samael alors l’ange Samael annoncera la naissance de votre sauveur parce qu’à travers lui le Christ descendra à l’intérieur de vous; c’est ce qui est arrivé à Samael Aun Weor lorsqu’il a atteint (Tiphereth) la Cinquième Initiation, puisque Aun Weor appartient directement à Samael, parce que Samael Aun Weor est le Dhyani Bodhisattva de Samael le Logos de Mars. Ainsi, celui qui est descendu sur lui et à l’intérieur de Lui, à l’intérieur de lui, à l’intérieur de lui, était Samael la cinquième corne de l’agneau, le lion de Judah, Chokmah, qui à travers lui a accompli la grande œuvre parce que Chokmah est l’Avatar du Verseau. C’est pourquoi il a déclaré quand il parlait de sa Christification.

« Voilà ce qu’est la crue réalité du Christ. Ce n’est pas quelque chose de l’histoire du passé qui s’est produite il y a deux mille ans, c’est quelque chose à vivre ici et maintenant.

J’en témoigne parce que je vis tout cela. Dans ces instants précis (1977), mon Seigneur intérieur profond est dans son saint sépulcre; et en 1978, mon Seigneur intérieur profond ressuscitera en moi et moi en lui, afin d’accomplir le gigantesque travail qui doit être fait pour l’humanité [sur cette planète Terre].

C’est le Christ qui l’effectuera [à l’intérieur de l’âme humaine], pas ma personne insignifiante qui n’est qu’un instrument.

Le Christ lui-même [Samael, le Logos Chokmah, le Logos en-haut] est parfait et il l’accomplit parce qu’il est parfait. Par conséquent, je témoigne de ce qui m’est évident et de ce que j’ai vécu. » – L’Archeus par Samael Aun Weor

« Ainsi, Samael, le Logos (la Parole de Dieu) va effectuer un gigantesque travail de salut car il est parfait. Mais, Samael Aun Weor est seulement son instrument qui a dit: « Oui, mon Véritable Être Intérieur Profond est un Cosmocréateur; mais en ce qui me concerne, en tant qu’une personne, je me considère comme une vile limace de la terre, quelque chose qui n’a pas le moindre importance. Mais si mon Dieu intérieur profond doit être mentionné, il est en effet un Cosmocréateur. Je ne suis pas parfait; mais, mon Dieu intérieur fait l’œuvre du salut à l’intérieur de moi. »

« Ainsi, Samael, le Logos (la Parole de Dieu) va aussi effectuer son œuvre gigantesque de salut à travers lui, et à travers tout autre véhicule qui atteint le niveau de Tiphereth.

Par conséquent, le Christ est le Sauveur. C’est le Christ qui nous sauve. Le Christ nous rachète par le feu, parce que le Christ Lui-même est l’Esprit du feu, qui a besoin d’un verre d’albâtre comme réceptacle pour se manifester. Ce réceptacle est formé par les corps d’Or pur que l’on doit créer. » – L’Archeus de Samael Aun Weor

C’est ainsi que le grand oeuvre doit être fait parce que le Christ est le seul à effectuer ce travail gigantesque que nous prévoyons. Comprenez, Chokmah, le Christ Cosmique travaille à travers Samael parce que c’est la cinquième Race Racine, qui est guidée par Samael. Nous sommes à la fin de cette Race Racine, qui relève de sa responsabilité. Samael est la cinquième corne qui est une corne très puissante car elle se rapporte à la justice, la punition ou le karma et avec tout ce qui est écrit et enregistré de tout son message qu’il a très clairement dévoilé.

Rappelez-vous, il est écrit: « L’ange du Seigneur est apparu à Joseph dans un rêve »; comprenez que cet Ange est le Père Stellaire dans les cieux, parce que un est votre Eli, votre Abraham à l’intérieur de vous qui est votre Père Intérieur, l’Esprit à l’intérieur de vous; tandis que le Père Stellaire dans le ciel est le Logos de qui Eli a émané. Rappelez-vous que nous vous avons dit qu’Eli est Chesed qui devient Joseph (le mari de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ) a émané à travers les générations de la dualité Abba et Aima dans Daath.

Or, l’agneau, le Christ, a sept cornes ou sept rayons, les sept puissants rayons de la création. À travers l’un des sept, c’est la façon dont le Christ descend et accomplit le travail qui doit être fait en vous. En effet, un tel travail implique beaucoup de méditation, de compréhension, d’analyse de tous les démons que nous avons à l’intérieur car Babylone la grande, la mère des prostituées et de la dégénérescence de la terre doit être détruite à l’intérieur de nous.

Concernant Babylone, cette humanité en général – qui est aussi une prostituée – sera également détruite car le livre de l’Apocalypse pourrait être interprété de manière globale. Ainsi, cette humanité a déjà déclenché six plaies ou a déjà retiré six sceaux du livre de l’Apocalypse et nous attendons simplement que le septième sceau soit desserré pour que la grande catastrophe se produise. Tout le monde sait – ésotériquement parlant – que cette humanité n’attend que le septième sceau pour être libéré. Néanmoins, dans cette conférence, nous ne parlons pas en général, non! Ce dont nous parlons, ce sont nos sept sceaux ou sept corps que nous devons détacher; en d’autres termes, les sept sceaux que le Seigneur incarné à l’intérieur de vous doit libérer afin de libérer toute cette sagesse à l’intérieur de vous, et toute cette catastrophe à l’intérieur de vous, ceci, afin de vous sauver. Oui, c’est ainsi que Yeshua se développe à l’intérieur de l’initié.

Ainsi, Yeshua le Christ, le Seigneur intime, ne fait qu’un avec l’âme qui lutte contre Satan; ce Satan est représenté par vos propres défauts, vices, erreurs que nous avons à l’intérieur, en d’autres termes, nous sommes égoïquement parlant Satan; c’est pourquoi nous, en tant que Satan, devons mourir pour que Jésus ressuscite à l’intérieur de nous et devienne ainsi un avec le père. C’est un long processus, et nous effectuons tout ce processus au moyen des trois facteurs de la révolution de la conscience, à savoir: le premier facteur est la chasteté parce que le Seigneur est le fils d’Abraham et le fils de David ou le fils de cette chaudière alchimique à l’intérieur de nous quand nous connaissons l’alchimie. Abraham est notre propre Ruach-Elohim particulier qui plane au commencement dans les eaux de la Genèse, il est Chesed, cet Esprit dont nous devons nous rappeler, et Chesed est celui qui enseigne comment libérer la force Christique à l’intérieur de nous, parce que nous avons besoin de créer Isaac le fils d’Abraham à l’intérieur de nous. Abraham a engendré ou a porté Isaac, c’est ainsi que l’Évangile commence, il ne dit pas et Abraham a engendré Ismaël, non! Parce qu’Ismaël est le résultat de la fornication, c’est le monde physique.

Ainsi, l’Évangile dit: Abraham a engendré Isaac, c’est la première étape, nous devons engendrer Isaac à l’intérieur de nous, et de même Isaac a engendré Jacob, et Jacob a engendré Judah et tous ses frères à l’intérieur de nous, ce qui signifie, tous ces archétypes que nous devons développer afin d’atteindre 14 générations et 14 générations et 14 générations afin d’atteindre la naissance du Seigneur à l’intérieur de nous et par la suite développer tous ces archétypes – comme nous l’avons expliqué ici – à travers un travail alchimique psychologique car le deuxième facteur est la mort, annihilation, mort de l’ego ; nous devons tuer dix mille egos comme l’a fait David, egos que nous avons liés aux 7 péchés capitaux et tous leurs agrégats psychologiques, qui sont en abondance à l’intérieur de nous, ceci, afin que le Seigneur puisse grandir, se développer, mourir et ressusciter à l’intérieur de nous.

Mais puisque nous avons fait beaucoup de karma à cause de notre mauvais comportement dans cette vie et dans les vies précédentes, nous devons travailler avec le troisième facteur, la compassion, le sacrifice pour nos semblables; donc, nous devons aussi enseigner afin de brûler le karma que nous avons à l’intérieur de nous. Parce que le Seigneur nous sauve, mais il doit négocier notre propre karma individuel. Lui, étant parfait semble imparfait chez l’initié parce que lorsqu’il s’incarne, il se mêle à l’ego. Donc Lui, étant chaste, il a l’air lubrique, adultère et c’est parce qu’à l’intérieur il négocie le karma de l’initié pour le sauver.

L’initié doit passer à travers son propre Kamaduro et Karmasaya: Karmasaya est lié à l’adultère, tous ces problèmes lubriques que nous avons créés à l’intérieur. Kamaduro se rapporte à la fornication ; à la fin, le Seigneur doit mourir physiquement à l’intérieur de l’initié parce que – physiquement parlant – cet initié, ce Bodhisattva, dans les vies précédentes et dans cette vie actuelle forniquait. Ainsi, il est écrit:

« C’est pourquoi je vous le dis, toute sorte de péché et de blasphème (karma) sera pardonné aux hommes; mais (Kamaduro et Karmasaya) le blasphème contre le Saint-Esprit ne sera pas pardonné aux hommes. » – Matthieu 12:31

Nous sommes tous pécheurs contre le Saint-Esprit dans cette vie ou dans des vies antérieures. Nous devons donc mourir physiquement pour que le Seigneur ressuscite et que nous ressuscitons en lui. C’est pourquoi Jésus est mort sur la croix et c’est pourquoi tous les grands initiés meurent mais ressuscitent après la mort, parce que:

« Je parle à la manière des hommes à cause de l’infirmité de votre chair, car vous avez livré vos membres serviteurs à l’impureté et à l’iniquité pour l’iniquité; de même maintenant livrez vos membres serviteurs à la justice pour la sainteté. Car quand vous étiez les serviteurs du péché (la fornication), vous étiez libres de la justice. Quel fruit aviez-vous alors dans ces choses dont vous avez maintenant honte? Car la fin (karma) de ces choses est la mort. Mais maintenant étant libéré du péché et devenu serviteur de Dieu, vous avez votre fruit pour la sainteté et la fin de la vie éternelle. Car le salaire (karma) du péché est la mort; mais (après la mort) le don de Dieu est la vie éternelle par Jésus-Christ notre Seigneur. » – Romains 6: 19-23

Dans ce processus, personne ne se moque de la loi; si vous pensez que c’est seulement en levant le bras et en disant: « Je crois en Jésus comme mon sauveur » et que c’est fait, de sorte que lorsque vous mourez, vous allez au ciel, vous vous trompez parce que personne ne se moque de la loi. Écoutez, notre ego doit être annihiler, et nous devons aussi payer ce que nous devons avec des sacrifices, sauf les péchés contre le Saint-Esprit qui sont payés avec des douleurs émotionnelles et la mort physique. C’est pourquoi tous les initiés meurent à la fin pour payer ce qu’ils doivent; néanmoins, nous payons beaucoup de karma par le sacrifice pour l’humanité, c’est ainsi que tout est fait; malheureusement, tout le karma ne peut pas être payé avec le sacrifice pour l’humanité. Parfois, nous faisons beaucoup pour l’humanité et puis un certain karma vient et vous méditez et dites: « mon Dieu pourquoi donnez-vous cette douleur, je travaille, pouvez-vous négocier cela pour moi? Et puis votre Dieu intérieur vient et dit non! Cela ne peut pas être négocié parce que c’est un péché contre moi, vous souvenez-vous dans votre vie passée quand vous avez fait ceci et ceci et cela? Oh oui! Eh bien, souffrez et connaissez les conséquences dans votre cœur. Les gens vont vous accuser, vous calomnier, pourquoi? Parce que vous le méritez, vous n’avez pas fait ça, vous ne l’avez pas fait? Dans des vies passées ou dans cette vie présente? Oui; eh bien, ce karma ne peut pas être négocié et vous devez le payer avec la douleur dans votre cœur, rappelez-vous que de toute façon à la fin vous devez mourir physiquement, c’est un karma qui vous attend si vous continuez à faire le beau travail que vous faites. Cela signifie annihiler l’ego.

Alors naître à l’intérieur est le premier facteur, mourir psychologiquement est le deuxième facteur et sacrifice pour l’humanité, le troisième facteur lié aux trois forces primaires afin d’incarner les trois Logoi à l’intérieur de vous dans le processus des Trois Montagnes.

Questions et Réponses

Q: Quelle est la signification du symbole de l’Égypte lorsque vous avez dit que Joseph a dû fuir en Égypte pour protéger le nouveau-né?

R: Égypte, si vous étudiez la doctrine de l’Égypte, vous découvrirez qu’elle est liée aux morts, au royaume d’Amenti ou d’Amentet (l’Ouest ou l’endroit où le soleil se couche). En d’autres termes, nous devons nous immerger, dans notre propre psychologie afin de continuer à nous étudier afin que cet enfant ne soit pas tué. Parce que si vous oubliez que vous devez méditer, que vous devez annihiler votre propre ego, que vous devez aller dans votre propre Égypte, parce que Mizrahim est le corps physique dans lequel vous avez la subconscience, l’inconscience et l’infra-conscience, c’est la même chose que Babylone, cela a la même signification. Il faut donc y aller et y travailler et oublier les louanges à l’extérieur. Parce que si vous vous identifiez au monde extérieur et que vous commencez à réclamer ceci et cela, en le réclamant, en vous vantant, alors cet enfant pourrait être tué et votre orgueil peut devenir très gros. En quelques mots, votre Hérode est ce qui devient très gros. À l’intérieur de vous, Hérode doit mourir. Tous les traîtres du Seigneur doivent mourir, qui sont à l’intérieur de nous, pas à l’extérieur.

Il y a beaucoup d’initiés qui, lorsqu’ils atteignent le niveau de Tiphereth, au lieu d’aller en Égypte (Amenti) et de travailler sérieusement sur eux-mêmes, ils vont à Babel comme Nimrod, et comme tous ces initiés du passé, à Babel, ils accusent les autres: « Oh, c’est un magicien noir, Oh il est ténébreux, c’est un démon et il fait ceci et cela », comme s’ils étaient saints. Nous devons respecter, ne pas accuser personne, comme le dit le Seigneur:

« Vous avez entendu qu’il a été dit par ceux d’autrefois: Tu ne tueras pas; et quiconque tuera sera en danger de jugement (karma); mais je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans cause sera en danger de jugement (karma); et quiconque dira à son frère, Raca, sera en danger du conseil: mais quiconque dira: Tu es fou, sera en danger de feu de l’enfer. » – Matthieu 5: 21, 22

Si votre frère fait quelque chose de mal, allez en parler avec lui, mais n’annoncez pas cela en public comme si vous étiez saint, parfait et le reste sont des démons. Donc, cela signifie aller en Égypte, travailler en secret au sein d’Amenti, votre propre psychologie et lorsque vous grandissez complètement à l’intérieur, alors vous pouvez sortir d’Égypte. Parce que lorsque Jésus est sorti d’Égypte, il était déjà grand. Alors Jésus commence à enseigner mais il n’est pas nécessaire de parler de votre développement interne. Jésus l’a fait parce qu’il représentait le grand drame cosmique, Jean-Baptiste aussi, Maître Samael Aun Weor aussi, parce qu’il devait livrer le message basé sur sa propre expérience et non sur les théories. Ainsi, le chemin est déjà écrit. C’est pourquoi nous nous référons au livre de Matthieu, nous citons Matthieu pour expliquer les processus Christiques; encore, concernant chacun de nous, nous n’avons pas besoin de nous vanter de quoi que ce soit à l’intérieur car celui qui reçoit chaque initiation est le Seigneur, est notre Eli. Eli, il est notre Abraham, notre propre Dieu particulier; comprenez, en tant qu’âmes, nous sommes pécheurs, donc nous devons mourir. C’est pourquoi nous devons aller à l’intérieur, en Égypte, ce qui veut dire en Amenti. Alors, ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin d’aller prendre un vol pour l’Afrique.

Ainsi, l’Égypte se réfère à Amenti, au passage de l’enfer au ciel par l’initié habile dans la connaissance du « Verbe » et donc suivant le chemin secret et invisible vers Osiris-Ra, le Soleil-Christ. La connaissance de la Parole indique un développement spirituel, mental et psychique, par lequel l’âme du défunt (l’Initié) n’est plus attirée par les sphères de Klipoth, mais ayant une connaissance d’eux à travers son ego mort, c’est vaincre correctement les épreuves initiatiques, ainsi, entrant vers le haut et vers l’intérieur dans les Sephiroth supérieurs de l’Arbre de Vie.

Q: Le travail est-il donc fait par nous ou par l’esprit?

R: L’ensemble du travail est fait par Abraham. Souvenez-vous qu’il est écrit que Jésus est le fils d’Abraham. C’est notre propre Eli, mais bien sûr, nous devons nous agenouiller par terre, nous concentrer sur notre propre Eli et dire: mon Dieu, mon Dieu, s’il est possible de m’enlever cette coupe mais que ne soit pas ma volonté mais la tienne qui soit faite ». En d’autres termes, en tant qu’âme humaine, nous sommes aussi appelés volonté, voyez-vous? L’âme humaine est la volonté humaine. Donc, quand Dieu nous crée en tant qu’âme humaine dans la Cinquième Initiation, il nous a donné le libre arbitre et c’est pourquoi nous, en tant qu’âme humaine, avons le libre arbitre. Et parce que nous avons le libre arbitre, nous pouvons choisir de ne pas le suivre comme l’ont fait beaucoup d’autres Bodhisattvas. Ils ont décidé de ne pas suivre leur Être. Moloch est un ange tombé, Bael est un ange tombé et de nombreux anges qui sont devenus des démons en faisant leur propre caprice; néanmoins, si vous voulez atteindre l’auto-réalisation, vous devez unir votre volonté à la volonté de Dieu. « Que ta volonté soit une avec la mienne » et c’est pourquoi nous devons toujours nous souvenir de Dieu et comprendre que nous sommes des âmes. En tant qu’âmes, en tant que conscience, nous avons un Esprit; nous devons prier notre Esprit pour faire le travail ensemble; deux volontés ensemble, notre volonté et la sienne devront devenir une à la fin.

Celui qui reçoit toutes les initiations est votre Dieu intérieur, pas vous. Vous devez mourir et si vous voulez profiter de ces initiations, alors quand vous êtes complètement mort, vous les appréciez, vous appréciez les pouvoirs de votre Être, ainsi, vous devenez un archange. Dieu n’accordera pas ses pouvoirs au diable. Imaginez un ego ici avec la puissance de Dieu, ce serait vraiment mauvais; regardez ce que l’humanité fait en ce moment: tuer des gens, aller en Irak, bombarder des avions, détruire et tuer des gens. Ainsi, si nous avions les pouvoirs de Dieu, nous détruirions la planète entière ou pire encore, nous irions sur d’autres planètes et détruirions ainsi l’univers entier. Donc, si vous voulez profiter des pouvoirs de Dieu, comprenez qu’Il veut que vous mouriez d’abord, alors vous apprécierez ses pouvoirs et ses initiations. Donc, à chaque initiation vous ne recevez rien, « vous » ne recevez rien mais « YEW » reçoit tout.

Q: Si on fait ce travail et qu’on a un karma qui ne peut pas être payé, on meurt d’une mort très dure à cause de ce karma. C’est ce que vous voulez dire par mort à la fin?

R: Oui, le karma auquel je faisais référence est appelé Kamaduro. Kamma signifie désir lié aux procédures de la luxure. La luxure et le désir s’expriment à travers l’acte sexuel. Lorsque vous forniquez, lorsque vous commettez l’adultère, vous commettez manifestement un péché contre le Saint-Esprit qui est la force sexuelle. Un tel type de péché n’est payé qu’avec la mort. S’ils recueillent ce karma au début de notre chemin, quel chemin allons-nous emprunter? Alors ils gardent un tel karma jusqu’à la fin du chemin. C’est pourquoi au bout du chemin la mort de tout initié est très douloureuse, très douloureuse car en elle il paie ce Kamaduro avec la mort du corps; ainsi en payant ce karma il devient complètement libre de karma et ressuscite complètement pur.

Donc, ne vous inquiétez pas, ne pensez pas que vous paierez ce karma au début, si vous commencez à payer un tel karma, ce serait absurde. Il y a toujours de la miséricorde, donc, lorsque vous entrez dans le chemin, le Seigneur dit: nous allons négocier cela parce que vous devez beaucoup. Nous devons tous ce type de karma et nous devons le payer à la fin. Que nous soyons sur le chemin ou non, car il y a beaucoup de gens qui meurent à cause de ce péché même s’ils n’aiment pas cette connaissance. Rappelez-vous qu’il est écrit: « car le jour où vous en mangerez, vous mourrez sûrement. » Genèse 2: 17. Alors nous avons mangé de ce fruit et nous continuons à manger, donc nous mourrons sûrement.

Q: Le Seigneur peut-il naître et être tuer de nombreuses fois à l’intérieur de nous – une fois qu’il est né à l’intérieur de nous – jusqu’à ce que nous atteignions enfin un deuxième niveau de compréhension ou est-il strictement nécessaire de commencer un niveau requis?

R: Je pense que la question est: le Seigneur meurt-il plusieurs fois à l’intérieur de nous pendant le processus? Eh bien, initiatique, le Seigneur meurt à la troisième initiation des Mystères Majeurs. Mais nous parlons ici de l’incarnation du sauveur. Là haut dans Daath, le Seigneur ne meurt qu’une seule fois et physiquement parlant. Mais à l’intérieur de vous, il meurt plusieurs fois parce qu’il prend vos péchés pour ses péchés et il meurt à l’intérieur de vous et avec vous psychologiquement. Mais la grande mort qui précède la résurrection physique se produit à la fin lorsque le Seigneur entre dans son saint sépulcre. Parce qu’il meurt à différentes étapes à l’intérieur de l’initié, dans les 14 générations et la dernière mort est la mort physique avant de ressusciter d’entre les morts. C’est pourquoi il est dit qu’il est ressuscité des morts. Qui sont les morts? Ils sont dix mille. Parce que le Seigneur est à l’intérieur, il sort comme le génie de la lampe d’Aladin non pas une fois, mais dix mille fois. C’est un grand sacrifice. C’est pourquoi le livre de l’Apocalypse déclare: « Je vis, et voici, au milieu du trône et des quatre bêtes, et au milieu des anciens, se tenait un agneau comme s’il avait été tué, « ainsi, il est tué, sacrifié, sur l’autel. L’autel, c’est l’autel de la sexualité, chasteté, méditation, compréhension et analyse.

Q: Les humanoïdes ont-ils un libre arbitre?

R: Non! Mais seulement trois pour cent; le libre arbitre agit selon le pourcentage de conscience que nous libérons. Nous commençons à travailler avec 3% de libre arbitre et 97% de mauvaise volonté, ainsi, tant que nous marchons sur ce chemin et que nous libérons la conscience, cela devient le libre arbitre. Lorsque vous atteignez la Cinquième Initiation – alchimiquement, ésotériquement parlant – vous avez 50% de libre arbitre parce que vous êtes à moitié humain, à moitié animal, n’est-ce pas? Les corps humains sont des corps électroniques parce que la conscience est électronique. Donc, lorsque les cinq serpents sont éveillés, vous êtes avec 50% de libre arbitre mais le but est d’atteindre 100% de libre arbitre. C’est pourquoi beaucoup d’initiés qui atteignent les 50% ou parfois 30 ou 40%, parfois ils ne suivent pas la volonté du Seigneur et ils tombent. Ainsi, si même les initiés avec 100% de libre arbitre peuvent tomber, pourquoi pas tous les autres qui sont en dessous de 100%. La chute se produit parce que lorsque l’initié annihile complètement tout son ego, la seule chose qui reste à la place de l’ego est le mental. Même étant solaire, le mental solaire est le problème parce que le mental, le mental humain peut devenir amoureux et décider de ne pas suivre la volonté de Dieu et c’est précisément le problème d’un Bodhisattva tombé qui s’identifie à son mental solaire. Même lorsque le mental est solaire, c’est toujours le mental, voyez-vous? Alors, qu’en est-il de notre mental qui est lunaire. C’est pire.

Je souhaite que nous tous ici présents recevions le Seigneur dans nos cœurs, mais souvenez-vous que pour que cela se produise, nous devons beaucoup travailler. Cela ne se produit pas simplement en assistant à ces conférences ou en lisant des livres, ce n’est pas ainsi que vous atteindrez son incarnation, non, c’est un processus initiatique. C’est pourquoi nous devons étudier les évangiles mais d’un point de vue Kabbalistique et Alchimique, pas littéralement. Il existe encore beaucoup de gens qui attendent la seconde venue de Jésus sans comprendre que si la première venue ne se produit pas à l’intérieur d’eux, alors comment la seconde venue va-t-elle se produire? La première venue se rapporte aux sept initiations de feu et la seconde venue se rapporte aux sept initiations de lumière, ce sont les sept incarnations du Seigneur, les initiations de lumière qui sont les meilleures en nous. L’incarnation est annoncée par l’ange auquel appartient votre Monade.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Yeshua (Jesus, Iesus) the Jew-Zeus

Prométhée et Pandore
Catégories : Mystères Grecs