Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

Et il arriva dans la sixième année, au sixième mois, le cinquième jour du mois, que je me suis assis dans ma maison, et les anciens de Juda étaient assis devant moi, que les (splendeurs du) Iod (main, ou potentiel shakti) de יהוה le Seigneur est tombé sur moi. Et je regardai, et voici sa ressemblance comme l’aspect du feu: depuis l’apparition de ses reins vers le bas, le feu; et de ses reins vers le haut, comme l’apparence de (זהר Zohar) la luminosité, comme l’apparence de l’ambre. – Ézéchiel 8: 1, 2

    Et ceux qui seront sages brilleront (זהר Zohar) comme la splendeur (זהר Zohar) du firmament; et ceux qui auront beaucoup de droiture comme les étoiles, pour toujours et à jamais. – Daniel 12: 3

Zohar Ha-Adam זוהר האדם signifie « l’homme des splendeurs. »

Le mot Hébreu Zohar est traduit par « splendeur, éclat, éblouissement, feu, flamme, lumière, lucidité », etc.

Nous allons expliquer comment kabbalistiquement et alchimiquement Ha-Adam, « l’homme », est créé par la lumière et depuis la lumière.

Tout d’abord, comprenons que la lumière est à l’intérieur et à l’extérieur de nous, et la création de la lumière et la création d’Adam sont décrites dans le premier livre de la Bible, appelé « Genèse » en Français, mais en Hébreu est appelé Barashyth.

Barashyth / Genèse est un livre d’Alchimie, la science des transmutations.

En Hébreu, Alchimie est écrite comme אלכימיה Alchimiah. En analysant ce mot kabbalistiquement, nous voyons qu’il est composé de El אל + Chemi כימי + la lettre Hei ה. El אל signifie « dieu ». Chemi כימי signifie « comme dans les jours. » Ainsi, la première partie du mot est אלכימי « dans les jours de Dieu », qui indique clairement le livre de la Genèse / Barashyth, dans lequel nous trouvons l’histoire alchimique des sept jours de la création.

Puis, il y a cette lettre Hei à la fin du mot אלכימיה Alchimiah.

Hei ה signifie « Le. » La lettre Hei par elle-même signifie « voici » et signifie également « souffle ».

Ainsi, אלכימיה Alchimiah peut signifier « Dans les jours de Dieu, voici … » ou « Dans les jours de Dieu, souffle … »

En Hébreu, le mot pour la lettre Hei est orthographié Hei, Aleph. L’orthographe de la lettre Hei est très importante, car Aleph est le symbole de l’air. Aleph est également après la lettre Hei dans le mot Ha-Adam האדם.

Les troisième et quatrième lettres de Ha-Adam האדם orthographie le mot דם dam, qui en Hébreu signifie « sang ». Donc, en divisant le mot Ha-Adam הא-דם en deux syllabes, nous avons « souffle » et « sang ». הא Hei signifie « souffle » et דם Dam signifie « sang ».

La lettre Hei et la lettre Aleph ont des sons gutturaux.

La vie physique d’un bébé nouveau-né se rapporte au son guttural de la lettre Hei lors de l’inhalation de la première bouffée d’air à l’intérieur de son organisme, et le son de la lettre Aleph à la première exhalation de l’air à travers la gorge.

Il est très intéressant de connaître la relation étroite entre le souffle et la vie représentée dans les lettres Hei et Chet. Les deux lettres Hei et Chet ont un son « H » et se ressemblent beaucoup; le Hei a une lacune dans sa forme et un son guttural très doux, mais le Chet n’a aucune lacune et a un son guttural rugueux. Ceci est très intéressant lorsque nous étudions la Bible du point de vue alchimique, car il est écrit:

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim forma האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah le sol, et souffla dans ses narines un souffle de vie; et האדם Ha-Adam devint une âme vivante. » Genèse 2: 7

Dans la Bible, Zohar Ha-Adam זוהר האדם « l’homme des splendeurs » est האדם לנפש חיה Ha-Adam L’Nephesh Chaiah « l’homme âme vivante » de la Genèse 2: 7, formé en sept jours alchimiques au moyen de la lettre Hei , le souffle ou la Shekinah de Dieu, et par la lettre Chet, la vie, ou חיה Chaiah de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, le Saint-Esprit.

Ce que la Genèse 2: 7 appelle האדמה Ha-Adamah, « le sol », se réfère à notre corps humain ordinaire, notre physicalité ou « terre » qui est créé au moyen du coït animal ordinaire et formé pendant neuf mois dans le ventre de notre mère physique. Dans le mot Ha-Adamah האדמה la lettre Hei apparaît deux fois, ce qui correspondent aux deux lettres Hei dans les mots תהו ובהו Tohu Va Bohu de la physicalité de l’homme ordinaire, comme il est écrit:

    « Et la terre [corps physique] était informe et vide. » Genèse 1: 2

Tohu Va Bohu תהו ובה signifie que la psyché de האדמה Ha-Adamah est « informe et vide » et donc זוהר האדם Zohar Ha-Adam « l’homme des splendeurs » n’a pas encore été formé. Ceci est expliqué dans le Nouveau Testament Chrétien:

    « Le premier homme (l’ordinaire) est de la terre (האדמה Ha-Adamah, le sol), terrestre; le second homme est (זוהר האדם Zohar Ha-Adam) le Seigneur venant du ciel. Comme (האדמה Ha-Adamah, le sol) terrestre, tels sont aussi les terrestres; et comme (זוהר האדם Zohar Ha-Adam) le céleste, tels sont aussi les célestes » 1 Corinthiens 15.: 47, 48

let_us_make_adam

Yod-Havah Elohim יהוה אלהים forme האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah, le sol, notre physicalité. La « poussière » désigne les archétypes nécessaires ou matériel cosmique prototypique qui sont à l’intérieur de האדמה Ha-Adamah, notre organisme physique. Voilà pourquoi, dans l’Arbre de Vie notre physicalité est nommée Malkuth, le « royaume », qui est ce que la Bible appelle Mitzrahim, l’Égypte, là où se trouvent les enfants d’Israël ou les archétypes solaires nécessaires pour la procédure psychologique entière.

La science pour former זוהר האדם Zohar Ha-Adam « l’homme des splendeurs » à l’intérieur de nous est nommée Alchimie אלכימי « comme dans les jours de Dieu », et ces jours sont étapes de développement nécessaires appelées initiations qui sont décrites dans le livre de la Genèse. Donc, l’Alchimie est le point principal de cette conférence, qui est très sagement décrite et expliquée dans le livre du Zohar.

Notre physicalité, l’homme terrestre, est simplement הא-דמה Ha-Adamah – mieux dit « Ha-Dummy », « le pantin qui respire » – mais le vrai homme, l’homme des splendeurs זוהר האדם Zohar Ha-Adam – est lumière, une individualité psychosomatique que nous devons créer avec הא Hei.

    Voici הא Hei, est pour vous (dans votre) זרע Zera sperme, et vous sèmerez האדמה Ha-Adamah le sol (avec הא Hei). – Genèse 47: 23

Nous allons étudier ce processus alchimique tel que décrit dans le livre du Zohar.

Pour commencer, il est très important de connaître la signification kabbalistique et alchimique de la lettre Hei.

Le Zohar déclare:

    « Maintenant, de la tradition, nous sommes informés que le mot » בהבראם Be’Hibaram « (quand ils ont été créés) doit être lu, ‘בהבראם Be’Hibaram’ (par ou à travers Abraham). On peut objecter, comment peut-il être dit que les cieux et la terre ont été créés par Abraham, qui correspond à la Sephirah Chesed (miséricorde) sur l’Arbre de Vie, puisque nous savons aussi de la tradition que le mot « בהבראם Be’Hei-Baram’ signifie que les cieux et la terre ont été créés par la Shekinah, dont la lettre Hei est le symbole?

La lettre Hei apparaît deux fois dans le mot יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Dieu, que nous associons toujours avec le premier triangle de l’Arbre de Vie et les Quatre Mondes de la Kabbale.

Les trois sephiroth du premier triangle de l’Arbre de Vie sont Kether, Chokmah et Binah; ils sont liés aux lettres יהו Yod-Hei-Vav. Le second ה Hei est lié à l’Ain Soph, la Mère non-manifestée, le deuxième aspect des trois aspects de l’Espace Abstrait Absolu (Ain, Ain Soph et Ain Soph Aur). L’Ain Soph concerne la deuxième Hei de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei.

Trimurti_in_Aleph

Voici, ces trois sephiroth primaires, à savoir: Kether, Chokmah et Binah, la Trinité Chrétienne: Père, Fils et Saint-Esprit, ou la Trimurti Hindou: הא Brahma, Vishnu, Shiva et l’Ain Soph sont synthétisés dans l’orthographe de la lettre Hei. La forme de la lettre Aleph א est construite par deux lettres Yod, un dans la partie supérieure droite et l’autre dans la gauche inférieure unis par une lettre Vav diagonale. Voilà pourquoi Hei est kabbalistiquement orthographié הא Hei Aleph, parce Hei est la matrice des trois forces primaires de l’univers.

Dans le corps physique masculin ou féminin les deux lettres Yod de la lettre Aleph symbolisent le potentiel shakti des fluides du cerveau et des liquides génitaux unis par les feux de la Kundalini dans notre moelle épinière.

Cosmiquement parlant, la lettre Yod supérieur de la lettre Aleph correspond à la substance A