Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

Et il arriva dans la sixième année, au sixième mois, le cinquième jour du mois, que je me suis assis dans ma maison, et les anciens de Juda étaient assis devant moi, que les (splendeurs du) Iod (main, ou potentiel shakti) de יהוה le Seigneur est tombé sur moi. Et je regardai, et voici sa ressemblance comme l’aspect du feu: depuis l’apparition de ses reins vers le bas, le feu; et de ses reins vers le haut, comme l’apparence de (זהר Zohar) la luminosité, comme l’apparence de l’ambre. – Ézéchiel 8: 1, 2

    Et ceux qui seront sages brilleront (זהר Zohar) comme la splendeur (זהר Zohar) du firmament; et ceux qui auront beaucoup de droiture comme les étoiles, pour toujours et à jamais. – Daniel 12: 3

Zohar Ha-Adam זוהר האדם signifie « l’homme des splendeurs. »

Le mot Hébreu Zohar est traduit par « splendeur, éclat, éblouissement, feu, flamme, lumière, lucidité », etc.

Nous allons expliquer comment kabbalistiquement et alchimiquement Ha-Adam, « l’homme », est créé par la lumière et depuis la lumière.

Tout d’abord, comprenons que la lumière est à l’intérieur et à l’extérieur de nous, et la création de la lumière et la création d’Adam sont décrites dans le premier livre de la Bible, appelé « Genèse » en Français, mais en Hébreu est appelé Barashyth.

Barashyth / Genèse est un livre d’Alchimie, la science des transmutations.

En Hébreu, Alchimie est écrite comme אלכימיה Alchimiah. En analysant ce mot kabbalistiquement, nous voyons qu’il est composé de El אל + Chemi כימי + la lettre Hei ה. El אל signifie « dieu ». Chemi כימי signifie « comme dans les jours. » Ainsi, la première partie du mot est אלכימי « dans les jours de Dieu », qui indique clairement le livre de la Genèse / Barashyth, dans lequel nous trouvons l’histoire alchimique des sept jours de la création.

Puis, il y a cette lettre Hei à la fin du mot אלכימיה Alchimiah.

Hei ה signifie « Le. » La lettre Hei par elle-même signifie « voici » et signifie également « souffle ».

Ainsi, אלכימיה Alchimiah peut signifier « Dans les jours de Dieu, voici … » ou « Dans les jours de Dieu, souffle … »

En Hébreu, le mot pour la lettre Hei est orthographié Hei, Aleph. L’orthographe de la lettre Hei est très importante, car Aleph est le symbole de l’air. Aleph est également après la lettre Hei dans le mot Ha-Adam האדם.

Les troisième et quatrième lettres de Ha-Adam האדם épèlent le mot דם dam, qui en Hébreu signifie « sang ». Donc, en divisant le mot Ha-Adam הא-דם en deux syllabes, nous avons « souffle » et « sang ». הא Hei signifie « souffle » et דם Dam signifie « sang ».

La lettre Hei et la lettre Aleph ont des sons gutturaux.

La vie physique d’un bébé nouveau-né se rapporte au son guttural de la lettre Hei lors de l’inhalation de la première bouffée d’air à l’intérieur de son organisme, et le son de la lettre Aleph à la première exhalation de l’air à travers la gorge.

Il est très intéressant de connaître la relation étroite entre le souffle et la vie représentée dans les lettres Hei et Chet. Les deux lettres Hei et Chet ont un son « H » et se ressemblent beaucoup; le Hei a une lacune dans sa forme et un son guttural très doux, mais le Chet n’a aucune lacune et a un son guttural rugueux. Ceci est très intéressant lorsque nous étudions la Bible du point de vue alchimique, car il est écrit:

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim forma האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah le sol, et souffla dans ses narines un souffle de vie; et האדם Ha-Adam devint une âme vivante. » Genèse 2: 7

Dans la Bible, Zohar Ha-Adam זוהר האדם « l’homme des splendeurs » est האדם לנפש חיה Ha-Adam L’Nephesh Chaiah « l’homme âme vivante » de la Genèse 2: 7, formé en sept jours alchimiques au moyen de la lettre Hei , le souffle ou la Shekinah de Dieu, et par la lettre Chet, la vie, ou חיה Chaiah de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, le Saint-Esprit.

Ce que la Genèse 2: 7 appelle האדמה Ha-Adamah, « le sol », se réfère à notre corps humain ordinaire, notre physicalité ou « terre » qui est créé au moyen du coït animal ordinaire et formé pendant neuf mois dans le ventre de notre mère physique. Dans le mot Ha-Adamah האדמה la lettre Hei apparaît deux fois, ce qui correspondent aux deux lettres Hei dans les mots תהו ובהו Tohu Va Bohu de la physicalité de l’homme ordinaire, comme il est écrit:

    « Et la terre [corps physique] était informe et vide. » Genèse 1: 2

Tohu Va Bohu תהו ובה signifie que la psyché de האדמה Ha-Adamah est « informe et vide » et donc זוהר האדם Zohar Ha-Adam « l’homme des splendeurs » n’a pas encore été formé. Ceci est expliqué dans le Nouveau Testament Chrétien:

    « Le premier homme (l’ordinaire) est de la terre (האדמה Ha-Adamah, le sol), terrestre; le second homme est (זוהר האדם Zohar Ha-Adam) le Seigneur venant du ciel. Comme (האדמה Ha-Adamah, le sol) terrestre, tels sont aussi les terrestres; et comme (זוהר האדם Zohar Ha-Adam) le céleste, tels sont aussi les célestes » 1 Corinthiens 15.: 47, 48

let_us_make_adam

Yod-Havah Elohim יהוה אלהים forme האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah, le sol, notre physicalité. La « poussière » désigne les archétypes nécessaires ou matériel cosmique prototypique qui sont à l’intérieur de האדמה Ha-Adamah, notre organisme physique. Voilà pourquoi, dans l’Arbre de Vie notre physicalité est nommée Malkuth, le « royaume », qui est ce que la Bible appelle Mitzrahim, l’Égypte, là où se trouvent les enfants d’Israël ou les archétypes solaires nécessaires pour la procédure psychologique entière.

La science pour former זוהר האדם Zohar Ha-Adam « l’homme des splendeurs » à l’intérieur de nous est nommée Alchimie אלכימי « comme dans les jours de Dieu », et ces jours sont étapes de développement nécessaires appelées initiations qui sont décrites dans le livre de la Genèse. Donc, l’Alchimie est le point principal de cette conférence, qui est très sagement décrite et expliquée dans le livre du Zohar.

Notre physicalité, l’homme terrestre, est simplement הא-דמה Ha-Adamah – mieux dit « Ha-Dummy », « le pantin qui respire » – mais le vrai homme, l’homme des splendeurs זוהר האדם Zohar Ha-Adam – est lumière, une individualité psychosomatique que nous devons créer avec הא Hei.

    Voici הא Hei, est pour vous (dans votre) זרע Zera sperme, et vous sèmerez האדמה Ha-Adamah le sol (avec הא Hei). – Genèse 47: 23

Nous allons étudier ce processus alchimique tel que décrit dans le livre du Zohar.

Pour commencer, il est très important de connaître la signification kabbalistique et alchimique de la lettre Hei.

Le Zohar déclare:

    « Maintenant, de la tradition, nous sommes informés que le mot » בהבראם Be’Hibaram « (quand ils ont été créés) doit être lu, ‘בהבראם Be’Hibaram’ (par ou à travers Abraham). On peut objecter, comment peut-il être dit que les cieux et la terre ont été créés par Abraham, qui correspond à la Sephirah Chesed (miséricorde) sur l’Arbre de Vie, puisque nous savons aussi de la tradition que le mot « בהבראם Be’Hei-Baram’ signifie que les cieux et la terre ont été créés par la Shekinah, dont la lettre Hei est le symbole?

La lettre Hei apparaît deux fois dans le mot יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Dieu, que nous associons toujours avec le premier triangle de l’Arbre de Vie et les quatre mondes de la Kabbale.

Les trois sephiroth du premier triangle de l’Arbre de Vie sont Kether, Chokmah et Binah; ils sont liés aux lettres יהו Yod-Hei-Vav. Le second ה Hei est lié à l’Ain Soph, la Mère non-manifestée, le deuxième aspect des trois aspects de l’Espace Abstrait Absolu (Ain, Ain Soph et Ain Soph Aur). L’Ain Soph concerne la deuxième Hei de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei.

Trimurti_in_Aleph

Voici, ces trois sephiroth primaires, à savoir: Kether, Chokmah et Binah, la Trinité Chrétienne: Père, Fils et Saint-Esprit, ou la Trimurti Hindou: הא Brahma, Vishnu, Shiva et l’Ain Soph sont synthétisés dans l’orthographe de la lettre Hei. La forme de la lettre Aleph א est construite par deux lettres Yod, un dans la partie supérieure droite et l’autre dans la gauche inférieure unis par une lettre Vav diagonale. Voilà pourquoi Hei est kabbalistiquement orthographié הא Hei Aleph, parce Hei est la matrice des trois forces primaires de l’univers.

Dans le corps physique masculin ou féminin les deux lettres Yod de la lettre Aleph symbolisent le potentiel shakti des fluides du cerveau et des liquides génitaux unis par les feux de la Kundalini dans notre moelle épinière.

Cosmiquement parlant, la lettre Yod supérieur de la lettre Aleph correspond à la substance Akashique qui imprègne l’Espace Abstrait Absolu et le Yod inférieur aux eaux planétaires des océans, lacs, rivières, etc., et l’atmosphère entre les deux, à la lettre Vav diagonal.

Donc, quand la lettre Hei, l’Ain Soph, l’Espace Abstrait Absolu forme n’importe quel univers dans son sein, elle le fait à travers la lettre Aleph. Voilà pourquoi le mantra du Tattva Akash est « HA » écrit kabbalistiquement הא Hei Aleph, c’est comme ça que la lettre Hei est orthographiée.

De même, c’est la raison pour laquelle la lettre Aleph est la première lettre de chaque nom kabbalistique des trois aspects de l’Espace Abstrait Absolu, à savoir, Ain, Ain Soph et Ain Soph Aur.

Comprenez que la raison pour laquelle la lettre Hei – qui contient la lettre Aleph – n’est pas visible dans le mot Ain, est pour indiquer que le Hei représente l’Ain Soph אין סוף, qui est la matrice abstraite de la Mère non-manifestée au sein de l’Espace Abstrait Absolu.

La lettre Hei est la cinquième lettre de l’alphabet kabbalistique et correspond aux cinq aspects de la force féminine divine que nous étudions en Alchimie, qui se rapportent à la force féminine divine vénérée dans toutes les religions comme la Déesse Mère; dans la Kabbale, dans le Zohar, ils l’appellent Shekinah. Shekinah à l’intérieur de l’Ain Soph est une Séité féminine non-manifestée, une lettre Hei non manifestée qui crée le cosmos à travers la lettre Aleph.

Comme le Hei abstrait et la lettre Aleph et Yod sont à l’intérieur de אין סוף l’Ain Soph, de même ils sont à l’intérieur de Kether, la première sephirah, puisque le saint nom de Kether dans le monde de Atziluth est אהיה Eheieh. Voici, son saint nom contient deux lettres Hei manifestées. Le premier Hei de son saint nom représente la Mère Divine Cosmique Nature Manifestée dans השמים Ha-Schamayim, les cieux de n’importe quelle planète; le second Hei de son saint nom est la Mère Divine dans הארץ Ha-Aretz, la Terre, notre Mère Divine individuelle, celle qui a créé notre physicalité dans le ventre de notre mère physique, elle est le Hei qui donne forme à האדם Ha-Adam à l’intérieur de notre terre informe et vide.

La quatrième lettre Hei selon la Genèse est dans המים Ha-Mayim, la puissance féminine créative des eaux de la Genèse, les eaux alchimiques de Mi et Mah. La Mère Divine Shakti, la Kundalini, est alchimiquement Mah, la responsable de la création solaire divine en nous. Mah est en train de dormir dans le chakra Muladhara. Dans le règne animal Mah est l’agent intelligent de tous les changements instinctifs métaboliques. Mah devient la Déesse Mère Schekinah en nous quand elle est manifestée comme Kundalini Shakti, sa forme divine la plus importante à l’intérieur de la colonne vertébrale de ses enfants chastes. Mah est une mystérieuse force psychosomatique divine.

Malheureusement, certains fornicateurs, ceux qui aiment décharger leurs sperme pendant le Sabbath de sorcières, savent comment éveiller le Kundartiguateur, ils polarisent leur Mah de manière négative, ce qu’ils font en Klipoth au moyen de procédures ténébreuses. Voilà pourquoi le prophète Jérémie a écrit:

    Mah מה (Que) dois-je te dire? Mah AdaMah מה אדמה (à quoi terre « physicalité ») te comparer fille de Jérusalem? Mah מה (qui) trouver de semblable à toi, et quelle consolation te donner, Vierge, fille de Sion? Car grande comme la mer est ta plaie: Mi מי (qui) pourra te guérir.

    Le Nun (poissons, sperme) de tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et fausses ; et ils n’ont pas mis à nu ton iniquité, afin de détourner de toi la captivité (dans le chakra Muladhara) ; ils t’ont donné des oracles mensongers et trompeurs.

    Tous les passants battent les mains sur toi; (Comme des vipères) Ils sifflent, ils secouent la tête contre la fille de Jérusalem, en disant: Est-ce cela l’Azoth – הזאת Hazoth – pour l’éveil de ce que les hommes appellent (מה Mah, la) perfection de la beauté, l’exultation de la terre entière (physicalité )? – Lamentations 2: 13-15

La cinquième lettre Hei selon la Genèse est la Mère Divine הרס Heres – mort, destruction; elle est la manifestation de החשך Ha-Choshek, les ténèbres du premier jour de la Genèse, car le deuxième jour de la création la séparation entre la lumière des eaux célestes et החשך Ha-Choshek, les ténèbres des eaux infernales, a eu lieu pour l’intérêt des fornicateurs.

    La séparation entre la chasteté et la fornication a eu lieu le deuxième jour de la création, et « ce jour-là a également été créé Ge Hinnom (le « ventre de l’enfer »), qui est le lieu du feu dévorant réservé pour les méchants et les injustes (fornicateurs). – Zohar

    « Par conséquent, voici, les jours viennent, dit יהוה, qu’il ne sera plus appelé Topheth, ni Ge Ben Hinnom גיא בן הנם la vallée du fils de Hinnom, mais la vallée du הרגה Heregah carnage: car ils seront enterrés à Tophet , à défaut de place. » – Jeremie 07:32

chacaabe

Maintenant, comprenons les deux lettres Hei qui apparaissent dans יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Dieu.

Le saint nom est difficile à prononcer, ce qui explique pourquoi il est écrit qu’il est imprononçable, mais dans la Kabbale Gnostique nous le prononcer Yod-Havah. Pour comprendre la prononciation, nous devons comprendre que יהוה Yod-Hei-Vav-Hei concerne le temps et l’espace, mais pas le temps et l’espace qui est intellectuellement spéculé par l’animal intellectuel erronément appelé האדם Ha-Adam, l’être humain. יהוה concerne l’omni présence de Elohim à l’intérieur et à l’extérieur du temps et de l’espace, ici et maintenant comme indiqué dans אהיה Eheieh, le nom sacré de Kether dans le monde d’Atziluth. אהיה Eheieh signifie « je deviens. » Le livre de l’Exode déclare:

   « Et Elohim dit à Moïse, אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh: Et il a dit: Ainsi tu répondras aux enfants d’Israël, אהיה Eheieh m’a envoyé vers vous » – Exode 3.14

    Eheieh Asher Eheieh אהיה אשר אהיה signifie « je deviendrai qui je deviens », ce qui signifie, ce que je deviens en ce moment même, et non pas demain, mais ici et maintenant. C’est la raison pour laquelle le nom sacré de Kether a un Yod, un Aleph, et deux lettres Hei, parce Kether est un éternel devenir de Yod ou potentiel Shakti à travers la lettre Aleph et les deux lettres Hei, qui représentent la gorge et les organes génitaux à travers lesquels le souffle de la vie manifestée se manifeste physiquement en nous.

Kether est le souffle de la vie manifestée, qui selon H.P.B émane de l’éternel souffle incessant de l’Absolu, qui est profondément inconnu à lui-même. L’univers existe pour que ce souffle devienne connaissable. Voici ce que les lettres de אהיה Eheieh représentent.

Un autre mot est le plus fondamental verbe היה haya, qui est le commun verbe « être » de la Bible, mais qui apparaît très rarement dans l’Ancien Testament. היה haya signifie faire quelque chose qui définit le faiseur. Un autre mot est יהי Yehi, qui signifie « sera » et הוה Havah, qui est une variante inhabituelle de היה haya qui signifie doit être ou est. Ainsi, dans le cas du nom sacré יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, c’est un nom qui représente l’omni présence des Elohim, celui qui est ici et maintenant, deviendra ici et maintenant, et était ici et maintenant d’instant en instant.

Kether, Chokmah et Binah sont trois modes de lumière. Elohim est lumière. Les Kabbalistes prononcent יהוה Yod-Hei-Vav-Hei comme Ieveh. Les Gnostiques préfèrent יהוה prononcer Yod-Hei-Vav-Hei, comme Yod-Havah, parce Ieveh est très proche de Jahvé, qui est un démon et le chef de la loge noire. Les kabbalistes ténébreux ont volontairement mélangé Ieveh avec l’ange déchu Jahvé pour conduire les âmes à l’enfer. C’est la raison pour laquelle nous prononçons Yod-Hei-Vav-Hei יהוה comme Yod-Havah, qui signifie que le Yod, le potentiel Shakti de l’Absolu, était, est et sera ici et maintenant à l’intérieur de Chokmah, dans votre cœur, dans le mien et celui de tout le monde. Dieu est une force lumière qui est à l’extérieur et à l’intérieur de nous. La Bible entière parle de la manière de mettre cette énergie en activité à l’intérieur de nous, pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de nous.

adam-heva-letter-chet

« En lui (חכמה Chokmah) est (Chet ח vie et keme כמה désir); et la vie (Chet ח ou Chaiah חיה) est la lumière des hommes. Et (à travers deux חיות Chaioth, créatures vivantes), la lumière brille dans les ténèbres; et les ténèbres (Chet ח) ne l’ont pas compris. » – Jean 1: 4, 5

La lumière de חכמה Chokmah ne peut se comprendre que quand nous expérimentons Chaiah חיה, la vie, à travers l’Alchimie sexuelle, en expérimentant la lettre Chet ח qui est formée par l’union des lettres Vav et Zayin, les deux חית Chaioth, un symbole d’Adam et Eve, qui sont les deux Cherubim de l’Arche connectés sexuellement. Ainsi, le Yod ou rayonnement de leurs ailes ardents forment un Cherubin où (le Yod de) יהוה Yod-Hei-Vav-Hei monte et vole, en grimpant sur les ailes de leur esprit.

    « Et il (le Yod) monta sur un chérubin, et (le Yod) vola: oui, il (le Yod) grimpa sur les ailes de l’esprit. » – Psaume 18:10

    « Je bénirai (le Yod de) יהוה Yod-Hei-Vav-Hei en tout temps: sa louange sera toujours dans ma bouche. » Psaume 34: 1

Chet ח contient la lumière de la vie qui brille dans les ténèbres: quand la lettre Yod qui représente le potentiel shakti, la lumière qui descend de יה Jah, comble le vide de la lettre Hei en Daath, la gorge, la lettre Chet ח est alors formée. Lorsque le Chet ח est ajouté à Jah יה, ils forment le mot Chaiah חיה, qui est la lumière de la vie qui monte de la gorge pour bénir יה Jah, הללויה alléluia. Ainsi, lorsque l’on ajoute la lettre Chet ח à יה Jah, la première syllabe de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, nous comprenons alors à travers Chaiah חיה, le Saint-Esprit dans la gorge, le Verbe de Dieu dans Daath, et louons l’arôme des fruits d’or de la vie qui fleurissent dans la canopée de l’Arbre de la Connaissance.

Et וה quand, au moyen de l’Alchimie sexuelle, la lettre Vav qui représente « la lumière des hommes » dans notre colonne vertébrale remplit le vide de la lettre Hei qui représente nos ténèbres en Yesod, le sexe, nous formons alors une autre lettre Chet ח. Lorsque cette seconde lettre Chet ח est ajoutée à וה Vah, ils forment le mot חוה Chavah, Eve, c’est comme ça que l’homme et la femme vivent le potentiel shakti de la Shekinah. Ainsi, lorsque l’on ajoute la lettre Chet ח à וה Vah, la deuxième syllabe de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, nous faisons alors la lumière dans les ténèbres à travers חוה Chavah, Eve, le Saint-Esprit en Yesod, le sexe. Et וה Vah transmute la vie à partir de la racine de l’Arbre de la Connaissance dans la gloire de la Schekinah, qui est la lumière de la vie de חוה Chavah, Eve, dans notre colonne vertébrale. Alors, c’est ainsi que nous comprenons et expérimentons « la lumière de la vie qui brille dans les ténèbres, » parce que חוה Chavah, Eve est la mère de cette force vivante appelée Kundalini.

    « Jour après jour (Adam) prononca la parole (à travers Eve dans la gorge), et nuit après nuit יחוה דעת YeChevah Daath (Adam) expérimente la connaissance (à travers Eve). » Psaume 19: 2

Ainsi, la lettre Chet ח représente Chaiah חיה et חוה Chavah, Eve, la lumière et la vie de l’Esprit Saint dans la gorge et les organes génitaux, respectivement. Voilà pourquoi les alchimistes prononcent le nom de Elohim comme יחוה Yod-Chavah, ce qui signifie qu’en priant pendant l’Alchimie sexuelle, à travers Chet ח ils expérimentent Chaiah חיה le potentiel shakti de יה Jah, le souffle de vie, et le potentiel shakti de חוה Chavah, Eve, la mère de la force vivante appelée Kundalini, la lumière d’Adam Kadmon.

La lumière d’Adam Kadmon est la lumière du monde de Atziluth, la lumière des vêtements de splendeur, les archétypes. Étudions le mot Atziluth.

Atziluth

Atzilah אצילה est un mot féminin singulier qui signifie « aristocrate, noble, seigneur, gentleman, doux, gentil (גוי Goy), chevalier, patricienne, pairs, seigneur, seigneur, grandé, mandarin, galahad; noble; inerte. »

Atziluth אצילות est un mot féminin pluriel qui signifie « aristocratie, noblesse, grandeur, altesse, douceur, Païens (גוים Goyim), dignité; seigneurie. »

L’ensemble de tous les gentlemans, bien-nés, nobles ou de la famille des personnes qui décrivent le sens du mot Atziluth sont nommés dans la Bible גוי Goy, qui signifie « nation » et גוים Goyim, « les nations ». גוי Goy est souvent traduit par « gentil » et גוים Goyim par « gentils », directement à partir de gentilis Latin, « de la même famille ou du clan, » en Latin médiéval « de naissance noble ou bien, » de gens (gentis génitif) « race, clan. »

    « Quant à moi (יהוה Yod-Hei-Vav-Hei), voici, (mon Hei) mon alliance (Alchimie sexuelle) est avec toi, et (à cause de cela) tu seras un père de plusieurs גוים Goyim (nations). » Genèse 17: 4

    « Et vos (אצילי Atzili, archétypes) seront pour moi un ממלכת Malkuth (royaume) de prêtres et גוי קדוש Goy Kadosh (une nation sainte). Ce sont les paroles que tu diras aux enfants (archétypes) d’Israël. » – Exode 19: 6

Donc, Atziluth אצילות est synonyme de גוים Goyim et se réfèrent à l’ensemble des archétypes ou des particules de lumière en potentialité, qui demeur à l’intérieur des gènes ou de l’ADN de האדמה Ha-Adamah, le sol, la physicalité de n’importe quel homme ordinaire fornicateur de la terre indépendamment de leur caste, couleur, race, religion ou croyance, etc.

Le monde de Atziluth ou le monde Archétypal concerne Kether (la Couronne, le Chakra Sahasrara, l’intuition superlative), et le Chakra Ajna (la vue spirituelle). Ces chakras concernent les 144.000 lumières dans la tête.

    « Il y a 144.000 atomes angéliques dans notre cerveau. Ces atomes angéliques régissent tous les atomes dans notre organisme humain. La glande pituitaire ou sixième sens, est la page, le porte-lumière de la glande pinéale où est située la Couronne des Saints. La re-concentration interne est plus importante que la clairvoyance. La clairvoyance est utile dans tous les plans de conscience. Néanmoins, dans les plans inférieurs les entités ténébreuses peuvent conduire les voyants à s’égarer. Les démons se déguisent en anges. Celui qui conseille l’éjaculation séminale est un magicien noir.

    « On ouvre l’œil de diamant (la glande pinéale) au moyen de reconcentration interne; ainsi, nous entrons dans les mondes supérieurs de feu où la vérité règne.

    « Le clairvoyant qui n’éveille pas son intuition pourrait devenir un calomniateur de son voisin, et même un assassin. L’intuition nous permet de connaître la réalité interne de toutes les images qui flottent dans la lumière astrale. Le clairvoyant intuitif est omniscient. Un clairvoyant sans intuition est comme un navire sans boussole ou un navire sans volant. Le clairvoyant intuitif est puissant. » Kundalini- Yoga de Samaël Aun Weor

Ainsi, les âmes de Malkuth qui libèrent leur גוים Goyim, leurs archétypes, de la mécanicité de la nature, deviennent des enfants d’Israël, גוי קדוש Goy Kadosh, une nation sainte en Tiphereth, la sephirah qui est liée au Soleil. Ils deviennent un avec la lumière solaire, le Soleil Christ dans le monde de Atziluth; ils deviennent un avec le Lion, Juda.

    « Ne pleurez pas: voici, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. » – Apocalypse 5: 5

    « Je connais tes œuvres: voici, je mets devant toi une porte ouverte (la porte du chakra frontal), et personne ne peut la fermer, car tu as peu de force, et tu as gardé mon verbe, et que tu n’as pas refusé (יהוה Yod-Hei-Vav-Hei) mon nom.

    « Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaitre que je t’ai aimé. » – Apocalypse 3: 7

    « Les seuls Juifs authentiques sont les enfants du lion de la tribu de Juda, c’est à dire, les Christifiés. Ceux qui disent qu’ils sont Juifs (des illuminés) et ne le sont pas, mentent. Réellement, ces personnes appartiennent à la synagogue de Satan. » Samaël Aun Weor

Ainsi, les גוים Goyim sont les particules de lumière, les archétypes du monde de Atziluth qui sont en potentialité à l’intérieur de האדמה Ha-Adamah, le sol, la physicalité d’un homme ordinaire de la terre. Étant donné que ces archétypes sont des germes prototypiques humains ou des éléments lumineux que le Soleil a placé dans nos gènes, les fornicateurs les perdent à travers leur décharge séminale. Par conséquent, ces éléments ne peuvent être mis en action qu’à travers l’Alchimie sexuelle.

Man_and_the_seven_sephiroth

Zohar Ha-Adam, זוהר האדם « l’Homme des Splendeurs » est formé par les sept sephiroth inférieur: Malkuth, Yesod, Hod, Netzach, Tiphereth, Geburah et Chesed. Ces sept sephiroth représentent les sept jours de la Genèse et sont fait allusion dans les mots:

    « Barashyth Bara Elohim בראשית ברא אלהים. » Genèse 1: 1

Barashyth בראשית est une anagramme kabbalistique que le livre du Zohar mentionne à plusieurs reprises. Mais, nous avons besoin de beaucoup d’intuition pour comprendre cela alchimiquement, puisque l’Alchimie est la seule façon de saisir la lumière que nous avons à l’intérieur; sinon nous perdons notre temps à chercher la lumière en dehors de nous.

Barashyth בראשית est divisé en ברא Bra et שית shyth. Bra ברא signifie ce Bar בר ( « fils » en Araméen) à travers la trinité représentée dans la lettre Aleph א (le souffle) Bara ברא créa (shshy ששי) shyth שית six sephiroth, à traversאל-הים El-Ha-Yam « le dieu des eaux », qui, avec eux forme la septième.

Six, ששי shshy, est écrit שית shyth avec la lettre Tav à la fin afin d’indiquer que ces six sont créés au moyen de la croix; l’ancienne forme de la lettre Tav ressemblait à un croix comme X. La lettre Tav à la fin du mot indique un mot féminin pluriel.

Séquentiellement, la lettre Aleph א (symbole de la trinité) crée au moyen de Chesed, El-Ha-Yam אל-הים, « le dieu des eaux, » à travers Bar בר (masculin) et shyth שית (féminin). Comprenez: Chesed, El-Ha-Yam אל-הים, le dieu des eaux, est le fils de Binah, Jehovah El-Ha-Yam יהוה אל-הים, Jehovah, le dieu des eaux. Chesed est אל El, Dieu, le רוח Ruach, L’Esprit à l’intérieur de nous.

    « Et le Ruach Elohim planait sur la surface des eaux. » Genèse 1: 2

Ici, El אל, Dieu, Chesed, devient רוח Ruach (esprit, vent), qui travaille sous Elohim אלהים Binah, qui est Chaiah חיה, la vie. Ainsi, le רוח אלהים Ruach Elohim est l’Esprit de Dieu, Binah. Ainsi, Chesed est רוח Ruach, ou El אל, qui planait sur la surface de המים Ha-Mayim, les eaux; voilà pourquoi Chesed est aussi appelé El-Ha-Yam אל-הים, car kabbalistiquement les deux sephiroth, Binah et Chesed sont liés à l’élément eau.

Les eaux המים Ha-Mayim auxquelles la Genèse se réfèrent sont les eaux alchimiques de מי Mi et מה Mah, et non les eaux planétaires des mers, des lacs ou des rivières.

    « Levez vos yeux en haut, et voici מי Mi (qui) a créé אלה Eleh (ces archétypes), et fait ressortir leur armée: il les appelle par des noms de l’immensité de אונים Awnim (le און Aun, la virilité, de son מי Mi) et du מי Mi de ואמיץ l’homme courageux de la vigueur, qui n’est pas dérangé. » Esaïe 40:26

   Les eaux alchimiques המים Ha-Mayim …

    « … sont deux prototypes divins inférées comme מי Mi et מה Mah, l’un en haut, l’autre en bas. Celui d’en haut (est מי Mi, qui) dit (à מה Mah, celui d’en bas) « Fais sortir leur armée. » Il faut avouer n’y a personne comme lui, mais il est (מי Mi) celui qui fait sortir le pain de (מה Mah) la terre, bien qu’en bas (dans nos fluides sexuels créatifs, le sperme et les ovules contiennent) une seule et même ( force créatrice). En nombre, de six cent mille (mieux dit, six sephiroth) « qui se tiennent comme un seul homme. » « Il (מי Mi) les appelle tous par leur nom. » Si vous dites, il les appelle par leur propre nom spécial. Ce n’est pas ainsi, parce que אלה Eleh, « ces » (archétypes) ne sont pas encore entrés dans le nom divin, et Il n’a été connu que sous le nom מי Mi, et a ensuite été la création d’אלה Eleh, ceux-ci dans leur propre nature, et en même temps cachés et enfermés en lui. Mais dès que Elohim אלהים a été formé, comme indiqué précédemment, de אלה Eleh, ceux-ci, et מי Mi, alors, en vertu de ce nom, il Elohim אלהים créa l’univers. Tel est le sens des mots: « Et יהוה parla à Moïse, et dit, vois, j’ai choisi Betsaleel, fils de la luminosité, fils de חור Hur (fils de Chet ח vie et אור lumière), de la tribu de Juda. » [Exode 31: 2] » – Zohar

Comme nous pouvons obtenir de l’électricité, du feu, de la lumière des eaux, de même de nos eaux sexuelles créatives nous pouvons obtenir de la lumière, de la vie, du feu. Ainsi, de nos eaux sexuelles nous créons Zohar Ha-Adam, זוהר האדם, « l’Homme de Splendeurs »; en d’autres termes, c’est ainsi que הים El-Ha-Yam, Chesed sous la direction de Jehovah El-Ha-Yam יהוה אל-הים forma Ha-Adam האדם de la poussière prototypique solaire האד-מה Ha-Ad-Mah « le brouillard de מה Mah. » Alors המים Ha-Mayim sont מי Mi et מה Mah, les deux forces prototypiques des eaux sexuelles, une en haut et l’autre en bas.

L’étoile à six branches, l’étoile de David, représente le Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, les six inférieur sephiroth, créés par חשמלים Chasmalim, Chesed, éclairés par אלה Eleh « ces », les archétypes ou vêtements de splendeurs de מי Mi en haut et deמה Mah, la Schekinah, Malkuth, en bas, au moyen de l’alchimie sexuelle entre homme et femme, mari et femme, qui gardent les מי Mi et מה Mah de leur Sabbath. Jehovah Elohim יהוה אלהים est מי Mi, Binah, la septième sephirah au-dessus de Malkuth; et Adonia אדניָּ est מה Mah, Malkuth, la septième sephirah vers le bas, après Binah.

Garder les מי Mi et מה Mah du saint Sabbath est nécessaire; les מי Mi et מה Mah du Sabbath sont dans Malkuth, notre physicalité. Adorer le Sabbath c’est adorer les מי Mi et מה Mah de notre physicalité dans l’acte sexuel afin de faire la lumière dans les ténèbres. S’il y a un orgasme male ou femelle, c’est à dire, décharge séminale masculin ou féminin, la terre des deux restent תהו ובהו tohu vabohu, c’est à dire, complètement dérangé, parce que c’est dans l’acte sexuel que se trouve Berashyth Bera Elohim Ath Ha-Shamayim Ve-Ath Ha-Aretz בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ Elohim créa les cieux et la terre.

    Je prends aujourd’hui à témoins contre vous le ciel et la terre, j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction: donc choisis la (חיה Chaiah) vie, afin que toi (ton cerveau, Adam) et (חוה Chavah, Eve) ton sperme puisse vivre. Deutéronome 30: 19

Observez les trois lettres Hei dans « Elohim, les cieux et la terre », de même, les deux lettres Hei dans האדמה Ha-Adamah, le sol, notre physicalité. Ces deux Hei sont les deux aspects de la Mère Divine ou Schekinah qu’a l’homme ordinaire de la terre, à savoir, notre Mère Divine individuelle et le potentiel Shakti des eaux, la Kundalini qui chez les fornicateurs reste dormante dans le Chakra Muladhara. Mais, si le mari et la femme unissent les deux Hei de leur « האדמה Ha-Adamah, » leur sol, ou physicalité durant l’Alchimie sexuelle, c’est à dire, s’ils prient ensemble et gardent leurs מי Mi et מה Mah pendant l’Alchimie sexuelle, les deux vont former Ha-Adam האדם à l’intérieur d’eux.

Les deux הא Hei de « האדמה Ha-Adamah, » sont deux utérus; leהא Hei dans la gorge est un utérus dans lequel le mot est en gestation; leהא Hei dans les organes génitaux est relié à l’utérus spirituel, la moelle épinière, dans lequel la lumière est en gestation; les deux utérus sont nourris par דם Dam, le sang dans lequel les archétypes de Ha-Adam האדם sont en puissance dans le cœur des deux corps masculin et féminin. Donc, c’est à partir de leurs poumons que אל El, le Ruach Elohim רוח אלהים, Abraham ou Chesed, le souffle de Dieu, entrera dans leurs cœurs et planer sur la surface de leurs eaux.

    « Et l’Esprit de Elohim planait sur la surface des eaux. Et Elohim dit: – Yehi Aur Va-Yehi Aur יהי אור ויהי אור – Que la lumière soit et la lumière fut. » Genèse 1: 3

Observez que la lumière – אור Aur – est écrite deux fois et que le nom sacré de Dieu « יהוה » est caché dans « יהי ויהי » Yehi Va-Yehi, et rappelez-vous que la lettre Yod, dixième lettre de l’alphabet kabbalistique, représente la lumière de la première sephirah Kether, ainsi que la lumière de la dixième sephirah Malkuth. Par conséquent, Yehi Aur יהי אור – signifie « Que la lumière soit » en Daath, cela signifie que le Ruach Elohim apportera la lumière ou potentiel Shakti de יה Jah dans le cerveau dans le Hei de la gorge du mari et de la femme; mais seulement s’ils remplissent « Et il y avait de la lumière » – ויהי אור Va-Yehi Aur -, ce qui signifie, s’ils éveillent la lumière ou Kundalini dans leur ו Vav, leur moelle épinière, du potentiel Shakti de ויהי Va-Yehi, la lumière de leurs eaux sexuelles créatives, leur Hei et Vav dans Yesod sexe. Donc, Chesed, l’Esprit, ne peut pas apporter la lumière des archétypes de Elohim en haut s’il y a l’orgasme en bas, et en conséquence, il n’y aura pas de lumière dans le Vav de ויהי Va-Yehi, l’homme et la femme en bas. En d’autres termes, les ténèbres continuerons d’être sur la surface de leur système nerveux profond ou central, parce que leurs ténèbres ne comprennent pas la lumière, en d’autres termes, leurs chakras ne sont pas actifs.

Naher-Nahera

L’eau est le fluide qui transforme la lumière solaire en électricité, c’est ce que Elohim utilise pour créer toutes sortes de Nephesh Chaiah, âmes vivantes, sur la terre, Malkuth. Rappelez-vous que les fluides céphalo-rachidiens et les liquides génitaux sont les eaux de la Genèse. C’est la raison pour laquelle il est aussi écrit:

    « Et une rivière (Naher נהר) sortit de (le Hei en Daath, la partie supérieure) Eden (et est devenue נהרה Nahera) l’eau (avec de la lumière), le jardin (le Hei en bas dans Yesod-Malkuth, notre physicalité). »

    Le jardin mentionné ici désigne la femelle (sephirah Malkuth), que la rivière a fécondée. Alors l’homme et la femme sont devenus à nouveau un (Elohim), dans le sens (alchimique sexuelle) comme il est dit:

    « Et en ce jour-là (dans l’acte alchimique sexuelle) יהוה sera roi de toute la terre (Malkuth, notre physicalité), יהוה sera un, et Son nom sera un – Zacharie 14: 9. »

    Et (וה) après avoir désobéi (séminal déchargé) au commandement divin, une détérioration de l’état céleste (des fornicateurs) a eu lieu et ils ont été séparés de (יה Jah) la vie supérieure et sourcière (חיה Chaiah) comme laissé entendre par les mots « Et de là (de l’orgasme bestial), il (le fleuve de lumière, יהוה) se divisait en quatre têtes. » – Genèse 2: 10. – Zohar

Le mot – הנהר Ha-Naher – « la rivière » contient deux lettres Hei, une lettre Nun et une lettre Resh. En Araméen, la lettre Nun signifie poisson et la lettre Resh signifie tête. Hei-Nun הנ concerne (ה-נון Ha-Nun, le poisson) nos semences sexuelles (spermatozoïdes et ovules) dans nos fluides génitaux; et הר Hei-Resh concerne (הראש Ha-Resh, la tête) le feu dans nos liquide céphalo-rachidiens.

    « Le nom du premier – הנהר Ha-Naher – fleuve est Pison: c’est celui qui (contient the נהרה nahera, lumière qui) encercle toute la terre deהחוילה Havila, où se trouve l’or; et l’or de ce pays est bon: il y a du bdellium et de la pierre onyx ».

    La terre de החוילה Havila est notre propre corps physique, et l’or de ce pays sont les atomes solaires de notre système séminal – c’est-à-dire, (le Hei qui se rapporte à) l’or potable de la semence.

    « Et le nom du – הנהר Ha-Naher – deuxième fleuve (qui contient la deuxième נהרה nahera, lumière) est Gihon: le même qui encercle toute la terre d’Éthiopie. »

    Ce – הנהר Ha-Naher – deuxième fleuve (contient la seconde נהרה nahera, lumière) dans le liquide céphalo-rachidien, qui est l’autre pôle de notre système séminal. Avec elle, nous encerclons l’ensemble des terres de l’Éthiopie, c’est-à-dire l’ensemble de notre tête et (le Hei dans) la gorge, puisque nous formons le cerveau et la gorge avec le liquide céphalo-rachidien.

    « Et le nom du – הנהר Ha-Naher – troisième est Hiddékel: qui est celui qui coule à l’Orient de l’Assyrie. Et le – הנהר Ha-Naher – quatrième fleuve est l’Euphrate. »- Genèse 2: 10-14

womanalchemy

Le fleuve qui va vers l’Orient de l’Assyrie et de l’Euphrate sont les deux (Hei, ou נהרה nahera, lumière) pôles du système séminal de la femme. Par conséquent, la femme est vers l’Orient de l’homme, parce qu’elle est la porte du Paradis, et cette porte est toujours vers l’Orient. » – Samaël Aun Weor

Nous devons être chaste pour que Chesed, notre Dieu Intérieur, notre Esprit Intérieur puisse travailler avec nos eaux créatives sexuelles sous la direction des 10 commandements donnés par יהוה אלהים Yod-Havah Elohim.

Yod-Hei-Vav-Hei

Adam Kadmon, l’homme primordial du Zohar est juste un symbole du monde archétypique de Atziluth dont la lumière ou archétypes descend et crée à travers Briah, prend forme dans Yetzirah, et agit dans Assiah. Par conséquent, ces quatre mondes kabbalistiques forment le corps d’Adam Kadmon, et est kabbalistiquement représentés par le saint nom de Elohim יהוה dans la Trinité.

Yod représente Atziluth, sa tête, l’infini.

Hei représente Briah, sa gorge et son cœur, dans la gorge, nous trouvons le premier Hei, notre Mère Divine qui, par l’intermédiaire du Yod fleurit dans nos lèvres comme un Shushana fait Verbe. Shushana signifie Susanna, « lys, rose. »

susanna-the_soul_of_Israel_in_the_heart

« Comme une שושנה Susanna parmi les épines. » – Cant. 2: 2

« Ce mot lys, qu’est-ce que cela signifie et symbolise? Il symbolise l’Assemblée d’Israël. » – Zohar

Yod crée à travers Hei par le pouvoir du Verbe, et son cœur est son fils, le Christ, qui brille dans les douze signes du zodiaque, les douze tribus d’Israël, les douze forces lumières que nous devons rendre saintes. Ces douze lumières sont dans הא-דם Ha-Dam « le sang » et se déposent dans nos gènes sexuels. Voilà pourquoi Jacob représente le cœur, Tiphereth, et est celui qui, à travers ses gènes dans Yesod, le sexe, place ces douze archétypes dans Assiah, notre physicalité.

Vav représente Yetzirah, sa moelle épinière depuis son sexe jusqu’à sa gorge, dans laquelle les archétypes se développent, forment leurs caractéristiques spirituelles. Son sexe est un Hei et sa gorge est un autre Hei et entre eux se trouve le firmament, son Vav ou moelle épinière, comme il est écrit:

    « Et Elohim dit: Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux des eaux. Et Elohim fit l’étendue, et sépara les eaux qui sont (en Yesod, le sexe) sous le firmament des eaux qui sont (en Daath-la gorge) au-dessus du firmament: et il en fut ainsi. Et Elohim appela l’étendue ciel (de Yetzirah) « .

En d’autres termes, Elohim prend la lumière des eaux d’en haut et la lumière des eaux d’en bas et avec cette lumière Elohim donne forme à nos archétypes le long de notre moelle épinière; ces cieux sont formés avec la lumière de notre Kundalini. Donc, Yetzirah, le monde de la formation est dans notre moelle épinière.

Le dernier Hei représente Assiah, ses jambes, qui représente les deux polarités sexuelles de Malkuth, le royaume, dans lequel l’on trouve les quatre éléments que nous devons contrôler afin qu’Adam Ha-Rishon apparaisse en nous; Adam Ha-Rishon ou zeir Anpin est l’image et la ressemblance de Arik Anpin ou Adam Kadmon.

Ha-Rishon a le Hei au commencement parce que sans le Hei le Yod dans Malkuth ne peut pas créer. La lettre Yod qui se rapporte à Kether, la tête dans le monde de Atziluth, est la dixième lettre de l’alphabet Hébreu et appartient donc également à Malkuth, la dixième sephirah de l’Arbre de Vie. C’est la raison pour laquelle 1 + 0 est égal à 1, et 1 est Kether, la première sephirah, dont le corps est fait par les dix sephiroth. En d’autres termes, le corps de Kéther est le Yod, la dixième lettre; le Yod est la première race de laquelle le reste des lettres et des chiffres sont tirés.

Malkuth concerne Assiah, le quatrième monde kabbalistique, et Assiah est en relation avec Yod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Dieu, qui est représenté par la deuxième lettre Hei de son Saint Nom.

Il est nécessaire de comprendre l’ensemble de ces concepts kabbalistiques pour faire la lumière dans les ténèbres et ainsi comprendre les explications alchimiques que le Zohar donne par rapport à la Genèse et le reste des livres bibliques. Étudions maintenant la Genèse sous la lumière du Zohar.

AdamEve

« Et יהוה אל-הים El-Ha’Yam (le dieu de la mer) Yod-Havah formés Ha-Adam האדם de la poussière de Ha-Adamah האדמה (le sol). » Genèse 2: 7

Comprenons que l’homme terrestre porte les prototypes de l’homme céleste dans son Ha-Adamah האדמה, le sol, sa physicalité, qui est fabriquée à partir de la poussière de la terre. L’homme terrestre est l’homme pécheur de la terre, celui qui dans son corps brise les commandements de Dieu. À l’homme terrestre Elohim dit:

    « A la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre; car de lui tu as été pris: car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras. » Genèse 3: 19.

L’homme terrestre est également abordée dans les versets suivants de la Genèse:

    « Et יהוה vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toute les pensées de son cœur se portaient uniquement vers le mal. Etיהוה se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. Et יהוה dit, je vais exterminer de la surface de la terre l’homme que j’ai créé; depuis l’homme jusqu’au bétails, et aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repentit de les avoir fait. » Genèse 6: 5-7

    « C’est pourquoi, comme le feu dévore le chaume, et comme la flamme consume l’ivraie, ainsi leur racine sera comme de la pourriture, et leur fleur se dissipera comme de la poussière: parce qu’ils ont dédaigné la loi (dans Yesod sexe à travers la décharge séminale) de יהוה צבאות Yod-Havah Tzabaoth, et (dans Daath, ils ont) corrompus ses paroles qui consacrent Israël (les archétypes). » – Esaïe 5: 24

Ce sont les corps physique, émotionnel et mental de l’homme terrestre qui sont soumis aux lois de l’évolution et de l’involution et qui sont toujours cycliquement détruits par l’intermédiaire des cataclysmes cosmiques.

    Leur fruit sera détruit de la terre, et leurs semences sémence des – מבני אדם – enfants d’Adam (mieux dit: les enfants de Adamah מבני אדמה). – Psaume 21: 10

Mais, Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, l’Homme Céleste ne peut jamais être détruit parce qu’il est immortel. Il est celui qui reçoit l’Âme חיה Chaiah venant du souffle de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim. Comme il est écrit:

    « Et (יהוה אלהים Yod-Havah Elohim) souffla dans ses narines, les âmes spirituelles (archétypes) נשמת חיים Neshamoth Chayim de (l’Arbre de) la vie; Et האדם Ha-Adam est devenu לנפש חיה L’Nephesh Chaiah une Âme Chaiah. » Genèse 2: 7

En d’autres termes, Adam est devenu un גוי קדוש Goy Kadosh, Saint Gentil, un Zohar Ha-Adam, זוהר האדם « l’Homme des Splendeurs » ou comme indiqué par Samaël Aun Weor: Adam est devenu l’homme doux ou gentil, éclairé et parfait, le résultat concret de la cristallisation de tous les Neshamoth Chayim ou archétypes solaires spirituels, les גוי Goyim, à travers יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, Binah, le Saint-Esprit. Voilà pourquoi David a déclaré:

    « Béni soit le גוי Goy (gentil) dont Elohim est יהוה Yod-Havah, le peuple sélectionné (les Neshamoth Chayim) pour son (חיה Chaiah, son) propre héritage. » Psaume 33:12

Le גוי קדוש Goy Kadosh est une nation sainte de חיות הקדש Chaioth Ha-Kadosh qui est, une conjonction de toutes les animas ou les forces solaires, les pouvoirs, les vertus, essences, etc., des quatre éléments alchimiques, qui se cristallisent à l’intérieur de nous comme deux âmes lorsque l’ensemble de l’ego animal a été dissous. Nephesh Chaiah נפש חיה sont les noms de ces deux âmes ou des émanations de la lumière de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, le Saint-Esprit. Nephesh est l’âme dans Malkuth, notre physicalité; et Chaiah est l’âme qui brille dans Binah, le Saint-Esprit. Chaiah est l’âme qui, à travers l’alchimie sexuelle, transforme Nephesh l’âme animale en âme humaine en cristallisant tous les נשמת חיים Neshamoth Chayim ou les גוים Goyim archétypes auto-réalisés liés à Otz Chayim עץ החיים l’Arbre de Vie.

Les hommes ordinaires de la terre ne possèdent pas leur נשמת חיים Neshamoth Chayim car leur גוים Goyim sont piégés dans leur ego et par conséquent ils n’ont pas une âme humaine; l’homme terrestre possède seulement נשמה בעובר un embryon de Neschamah; son רוח Ruach a seulement procréé à travers la décharge séminale car son נפש חיה Nephesh Chaiah âme animale conserve encore sa חייתיות bestialité. Psychologiquement et Alchimiquement parlant, il n’est pas un גוי קדוש Goy Kadosh, saint gentil, mais un שמרנים גוי Shamurnim Goy, un gentil qui a la luxure, la colère, l’avidité, l’orgueil, l’envie, la gourmandise, la paresse, etc., vivantes. Étudiez le Klipoth dans 2 Rois 17: 27-41.

    « Les deux mots Nephesh Chayah נפש חיה désignent les âmes (terrestres et célestes) d’Israël. Ils sont les (אצילי Atzili archétypes gentils ou) les enfants du « Saint » (יהוה אל-הים) et saint dans sa lumière (עולם אצילות Olam Atziluth) « -. Zohar

La sephirah Tiphereth est la demeure de l’âme humaine et de tous les נשמת חיים Neshamoth Chayim, prototypes vivants, les enfants du « Saint », c’est à dire, Adam et Eve comme Un, Adam et Eve comme Yod-Chavah. Neshamoth Chayim נשמת חיים sont synthétisés comme Nephesh Chayah נפש חיה deux âmes spirituelles solaires ou archétypes auto-réalisés que le livre de la Genèse appelle Israël, à savoir, IS Geburah, EL Chesed, unis au milieu par RA, le Soleil.

Tiphereth

Voilà pourquoi Tiphereth est exactement au milieu de l’Arbre de Vie, en lui convergent tous les חיים Chayim, les forces qui viennent de toutes les directions de l’Arbre de Vie vivant.

    « Car, comme l’éclair part du (milieu / moyen) Orient (Tiphereth, le cœur), et brille jusqu’à l’Occident (Malkuth, notre physicalité); ainsi sera l’avènement du Fils de l’Homme. » – Matthieu 24:. 27

Tiphereth est la maison de RA, le soleil, le Christ solaire; dans l’Arbre de Vie; le Soleil se lève à l’Orient, il se lève dans le cœur, et à travers le système circulatoire, il s’immerge à l’Occident, ce qui signifie, dans l’organisme humain; voilà pourquoi האדם Ha-Dam signifie « l’homme » et aussi « le sang. »

Dans le corps humain des alchimistes les douze archétypes d’Israël fleurissent dans le cœur, qui est Tiphereth, le Moyen-Orient dans l’Arbre de Vie, grâce aux activités du Christ solaire dont le royaume est dans le cœur.

    « Mais le Nephesh Chaiah נפש חיה des païens et des nations idolâtres d’où viennent-ils? » « Ils émanent du (décharge séminale, qui vient) du côté gauche de l’Arbre de Vie Séphirotique, qui est le côté de l’impureté, et donc (à travers leur décharge séminale) souillent tous (les forces Christiques solaires) qui entrent en contact avec eux. Il est écrit: « Que la terre produise Nephesh Chaiah נפש חיה après leur sexe, et les reptiles (ego lascif) et les bêtes (חית Chaioth) de la terre après leur sexe (décharge séminale). [Genèse 1: 24] Pourquoi le mot « Lemina למינה » (après leur sexe) se produisent deux fois? C’est pour confirmer (les organes génitaux masculins et féminins et) qui vient d’être dit, que la Nephesh Chayah נפש חיה d’Israël (ceux qui pratiquent l’alchimie sexuelle) est pure et sainte (comme שושנה Susanna), mais la נפש חיה Nephesh Chayah des païens (fornicateurs) étant impurs et impis sont symbolisées par les reptiles (leur luxure) et les bêtes (חית Chaioth) de la terre; et donc (les egos lubriques à l’intérieur des alchimistes), comme le prépuce dans la circoncision, sont coupés (au moyen de l’Alchimie sexuelle). » – Zohar

Comme les religieux pratiquants orthodoxes à travers la circoncision coupe le prépuce ou le recouvrement de la pointe du pénis des enfants de sexe masculin, de même nous devons psycho-somatiquement couper le courant lascif bestial de Nephesh notre âme animale. Cependant, la cessation complète de nos appétits lubriques animaux ne se produit pas dans un moment comme le rite symbolique de la circoncision, mais sexuellement, émotionnellement et mentalement remplir tous les jours de la Genèse durant l’Alchimie sexuelle entre mari et femme. En synthèse, la Nephesh Chaiah נפש חיה des bêtes durant leur acte sexuel expérimente l’orgasme, ce qui signifie qu’ils ont une décharge séminale; mais, la Nephesh Chaiah נפש חיה de ceux qui pratiquent l’alchimie sexuelle n’expérimente pas l’orgasme, ce qui signifie qu’ils n’ont pas de décharge séminale. C’est ainsi qu’ils s’immerge dans leurs eaux et reçoivent le baptême du feu de la fontaine sexuelle qui illumine les splendeurs de Tiphereth dans leurs cœurs. La circoncision et le baptême sont deux rites symboliques qui sont remplies lorsque nous pratiquons l’alchimie sexuelle. Pendant l’Alchimie sexuelle, nous transmutons nos fluides sexuels en énergie et donc nous sommes baptisés avec de l’eau. Quand à travers l’Alchimie sexuelle, nous éveillons la Kundalini, le feu du Saint-Esprit, nous sommes baptisés alors avec le feu. Recevoir la circoncision et le baptême dans une église est sans valeur si plus tard à l’âge adulte, nous ne remplissons pas le rite sacré du mariage, qui est l’alchimie sexuelle entre mari et femme. C’est seulement ainsi que nos archétypes peuvent se développer dans notre cœur. Voilà pourquoi il est écrit:

    « Et donc, beaucoup de ces (archétypes) qui dorment dans la poussière de – האדמה Ha-Adamah – le sol (la physicalité des bêtes intellectuelles – חית Chaioth) s’éveilleront, les uns (à travers l’Alchimie אלכימי comme « dans les jours de Dieu ») à la vie éternelle, et certains (à travers la décharge séminale bestiale) à la honte et à l’abomination éternelle ». – Daniel 12: 2

    « Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient à laquelle tous ceux (archétypes) qui sont dans les tombes (dans la physicalité de – האדמה Ha-Adamah – peuple) entendront sa voix (sa Gnose), et entreront ici, ceux qui ont fait le bien (ont fait l’Alchimie אל-כימי comme « dans les jours de El אל Dieu – Chesed), à la résurrection de la vie, et ceux qui ont fait le mal (ont fait la fornication – décharge séminale), jusqu’à la résurrection de la damnation ». – Jean 5: 28, 29

En effet, les splendeurs des archétypes d’Israël en Tiphereth sont comme שושנה Susanna parmi les épines. Il est écrit aussi:

Man_of_splendors2

« Faisons Adam à notre image et à notre ressemblance. » Genèse 1: 26

Nous avons déjà dit que l’image et la ressemblance de Dieu est lumière, parce que Dieu est lumière. Lorsque le miroir reflète la lumière, l’image de la lumière est plus lumineuse; ainsi, Adam est fait à partir des vêtements de splendeur qui reflètent l’image d’Adam Kadmon. Cette image resplendissante est ce qui contient la ressemblance ou attributs divins du Père de toutes les lumières, de Kadosh, Kadosh, Kadosh Adonai Tzabaoth – saint, saint, saint est le Seigneur des Armées.

    « Cela indique que, dans (l’image et la ressemblance de) Adam (en Yesod, le sexe) il existent des forces (feux resplendissants) et pouvoirs (dignités, אצילות Atziluth) venant de toutes les directions d’en haut (les trois piliers de l’Arbre de Vie) , qui, par (Vishnu, le Christ cosmique) Chokmah (ח-כמה aspiration à la vie) va enfin (à travers Tiphereth) atteindre leur point culminant à l’intérieur de lui (dans Yesod, Eden) « -. Zohar

Tiphereth תפארת signifie « splendeur », et est kabbalistiquement lié à l’âme humaine, qui est l’endroit où les vêtements de splendeur se rassemblent et forment le peuple d’Israël; ces vêtements sont les mêmes archétypes de splendeur qu’à travers le sang descendent dans Yesod, le sexe, depuis le cœur. Ils descendent dans Tiphereth depuis le Christ solaire, Chokmah, dont le nom sacré dans le monde d’Atziluth est Yod-Havah יהוה. C’est ainsi que le Christ Solaire, Chokmah, met dans notre Semen, dans nos gènes, les principes relatifs à la création de l’Homme des Splendeurs. Au moyen de l’Alchimie sexuelle nous les nourrissons et les développons tout au long de leur voyage le long de la colonne vertébrale jusqu’au cerveau.

    « Yod-Havah יהוה (Chokmah) est la force de ces (les archétypes), et il est fort pour le salut de ses oints. » Psaume 28: 8

    « Un précieux trésors , et de l’huile Smen, pour ériger un sage, mais un Adam insensé les détruit. » – Proverbe 21: 20

Pour que nos archétypes puissent recevoir שמן l’huile Smen de l’onction, le Messie משיח, il faut sublimer l’huile Smen depuis Yesod, le sexe jusqu’à la tête.

Smen שמן: Shin feu, Mem l’eau, Nun, poissons – spermatozoïde et ovule. Le salut, Yeshuah ישועה est le fils de Nun. אמן Amen, ainsi soit-il, par Aleph, le souffle de Dieu planant sur Mem, les eaux, la Mère, dont le ventre, reçoit son Nun, le poisson, le spermatozoïde. Rappelez-vous que dans l’Amen-Smen, les Elohim (dieux et déesses) s’adorent et s’aiment.

    « Les mots ‘Faisons Adam’ inclus et contiennent le mystère de (מי Mi et מה Mah) les principes masculin et féminin (de עשה Assiah notre physicalité), dont chaque acte et fonction (de l’Alchimie אל-כימי El-kimi comme dans les jours-de Dieu) est effectué par (Chokmah ח-כמה la vie aspirant à) la sagesse suprême.

    « À notre image et à notre ressemblance », désignent les (dignités, אצילות Atziluth) de la dignité d’Adam (אצילה Atzilah), comme lui seul parmi les (saintes חית הקדוש Chaioth Ha’Kadosh) création animale est une (lumière) unité complète en lui-même et est donc en mesure de régner sur toutes (Chaioth חית) créatures en dessous de lui. « – Zohar

Chaiah חיה signifie: en vie, vivant, vif, créature, animal, bête, brute, vie.

Nephesh נפש signifie: âme, vie, esprit, mental.

Chaioth חית signifie: animaux, créatures, bêtes, brutes, lettre Chet.

Ha-Adam האדם est un Chaiah Nephesh נפש חיה, une « créature spirituelle. » Nous sommes Nephesh Chaioth נפש חית « créatures vivantes », parce que nos archétypes sont en puissance et non en activité. Pour les mettre en activité, nous devons travailler avec l’alchimie sexuelle dans עשה Assiah, le monde de la matière et de l’action.

    « Et Elohim vit tout ce qu’il avait fait et c’était très bien. Ici les Écritures offre ce qui n’a pas été dit de le deuxième jour, le terme « bien » n’était pas affirmé dans celui-ci, parce qu’au deuxième jour la mort a été créée. « – Zohar

La mort a été créée parce que la séparation alchimique entre מי Mi et מה Mah (qui sont Ha-Mayim המים les eaux) a lieu dans Yesod, le sexe, la sephirah qui est liée au deuxième jour de la Genèse. Les eaux supérieures sont מי Mi dans le cerveau et les eaux infernales ou inférieures sont מה Mah dans les organes génitaux. Le firmament correspond à Tiphereth, le cœur, dont les splendeurs se développent dans la moelle épinière ou la lettre Vav. Comme il est écrit:

    « Va-Ybadal Byn Ha-Mayim ויבדל בין המים – par l’action de la lettre Yod, Vav est devenu une séparation entre המים Ha-Mayim les eaux. » – Genèse 1: 7

Depuis le cœur Jacob, Tiphereth, travaille alchimiquement avec ces eaux dans Yesod, sexe, pour amener les archétypes d’Israël vers le bas dans מצרימה Mitsrayimah, Égypte, notre physicalité. Comprenez que l’צר Tzar, le chemin étroit qui développe les archétypes en splendeurs de la Schekinah ou Kundalini, est votre moelle épinière, la lettre Vav, comme il est écrit:

    « Maintenant, ce sont les noms des enfants d’Israël, qui sont entrés dans מצרימה Mitsrayimah Egypte. » -Exodus 1: 1

Le mot Mitsrayimah מצרימה contient צר Tzar entre מי Mi et מה Mah

Les eaux de מה Mah sont sales parce que les Chaioth bêtes de la terre déchargent leur sperme pendant l’acte sexuel. Par conséquent, l’image et la ressemblance de Dieu ne peuvent pas être reflété dans les eaux sales de ceux qui déchargent les principes humains solaires à travers l’orgasme des bêtes. Voilà pourquoi il est écrit:

    Et si le sperme de copulation de n’importe quel homme sort de lui, alors il lavera tout son corps dans l’eau – במים B’Mayim – et sera impur jusqu’à (Ha- Yurb הערב) la nuit … La femme avec qui l’homme qui a eu un épanchement, ils doivent tous deux se baigner dans l’eau – במים B’Mayim – et seront impur jusqu’à (Ha- Yurb הערב) la nuit … Ainsi vous séparerez les enfants (archétypes) d’Israël de leurs impuretés; de peur qu’ils ne meurent (la seconde mort) de leurs impuretés, en souillant (Hei) mon tabernacle qui est au milieu d’eux. Lévitique 15: 16, 18, 31

Donc, à cause de la fornication, les eaux de Yesod, sexe, ici dans la chair, notre physicalité sont ténébreuses, impures, sales. Nous avons besoin de mourir psychologiquement afin de les purifier, sinon nous allons souffrir la seconde mort.

    « Il est indispensable de savoir comment préparer le mercure. Au début, les eaux mercurielles sont noires comme du charbon, pourries, sales. De nombreux alchimistes perdent leur temps parce qu’ils ne blanchissent pas les eaux de la vie, et ils ne les blanchissent pas simplement parce qu’ils ne raffinent pas le sacrement de l’Église de Rome. Ce sacrement doit être compris; si nous lisons le mot latin « romae » dans le sens inverse, que lisons-nous? Nous lisons « amore », c’est amour, non? Si le mot espagnol pour « roma » est lu dans le sens inverse, alors il est lu « amor, » amour. Le sacrement de l’Église de l’Amour est profané par de nombreux néophytes: ils travaillent grossièrement, brutalement, passionnement dans la « Forge des Cyclopes », donc ils n’affinent pas leur travail et leurs eaux restent noires. Quand on commence à affiner le travail alchimique, ces eaux deviennent blanches, ineffables. Alors on a le droit de porter la robe blanche de יפתח Jephté, de chasteté [lisez Juges 11]. » – Samael Aun Weor

Adam_kadmon
Nous avons besoin de la mort psychologique pour purifier les eaux de la terre, notre physicalité, de sorte que lorsque celles-ci deviennent pures et cristallines comme un miroir de cristal, l’image d’Adam Kadmon peut se refléter en elles.

    « Et tout comme nous avons porté l’image de l’Adam terrestre, nous porterons l’image de l’Adam céleste. » 1 Corinthiens 15:49

L’image que les religieux orthodoxes fanatiques et le reste du peuple de la terre portent dans leur physicalité n’est que le reflet des gènes de האדמה Ha-Adamah l’Adam terrestre, qui est représenté par les deux Hei de האדמה Ha-adamah qui portent le gènes de leur père et mère physique; cette image est une idole qu’ils honorent à travers leur décharge séminale bestiale; mais, seuls les alchimistes, qui au moyen de l’alchimie sexuelle subliment et purifient leurs eaux inférieures, honorent l’image et la ressemblance du père et de la mère dans le ciel, car quand ils – pendant l’Alchimie sexuelle – s’immerge dans l’effluve solaire de המים Ha-Mayim – leurs eaux sexuelles, ils subliment l’image et la ressemblance de Elohim venant de l’effluve solaire de leurs eaux créatives de Yesod, sexe, en prononçant les mantras bibliques suivants venant de l’Araméen.

קומה יהוה ויפצו איביך וינסו משנאיך מפניך

Kuma Yod-Havah Veyafutzu Oyevehha, Veyanusu Misanehha Mipanehha.

Lève-toi (dans ma colonne vertébrale), יהוה Yod-Havah, et que vos ennemis soient dispersés; et que ceux qui te haïssent fuient devant toi. – Nombres 10: 35

Comprenez, ce n’est pas une croyance, mais une œuvre d’alchimie sexuelle que nous devons d’expérimenter comme Adam et Eve qui sont יחוה Yod-Chavah pour retirer de nos eaux sexuelles les enfants sales de Lilith et Nahemad, qui sont nos ennemis psychologiques lubriques intérieurs, qui, à travers la décharge séminale haïssent יהוה Yod-Havah, notre Elohim Intérieur.

    « Si l’on demande, était-il nécessaire que אלהים Elohim devrait voir tout ce qu’il a fait avant de le prononcer d’être bon? La réponse est, parce que la vue des Elohim est la lumière solaire de Chokmah qui pénètre Chesed, qui perçoit tout en planant sur la surface des eaux, donc sa lumière est sa vue et sa vue est sa lumière. La réponse est que Elohim étant omniscient connaît toutes choses et pour lui le passé et le futur sont aussi le présent. » – Zohar

Le nom sacré יהוה Yod-Hei-Vav-Hei représente dl’omni-présence de אלהים Elohim, celui qui était ici et maintenant et celui qui sera ici et maintenant, et celui qui est ici et maintenant à chaque instant pendant l’acte sexuel alchimique.

    « Le passé avec ses innombrables générations (alchimiques) d’Adam et le futur enveloppant tout ce qui sera au cours des âges à venir, c’est le sens impliqué dans les mots ci-dessus, car tout ce qui est créé et réalisé par Elohim ne peut être (fait qu’à travers) le bon (Chesed, l’Esprit de Dieu qui plane sur la surface des eaux). » – Zohar

    Ces innombrables générations d’Adam, sont « les générations des cieux et de la terre – ‘בהבראם Be’Hibaram’ (par ou via le Hei d’Abraham) – quand ils ont été créés, le jour où יהוה אלהים Yod-Havah Elohim fit la terre et les cieux. » – (Genèse 2: 4)

    « Je chanterai à mon ami (Abraham), une chanson de David à sa vigne. Mon ami a un vignoble, sur une corne (système nerveux central), בן שמן Ben Smen, le fils de l’huile: » – Esaïe 5: 1

    (Ben Smen, le fils de l’huile בן שמן) se réfère au patriarche Isaac, appelé et connu sous le nom « ami » avant son entrée dans la vie de la terre, parce qu’il était très aimé par le Saint et n’était né qu’après qu’Abraham avait conclu l’alliance divine et atteint ce degré d’initiation à la vie divine et la science symbolisée par la lettre Hei, indicative de la pleine adeptat. Ce degré a également été communiqué à Sarah, et se caractérise par la lettre Hei ajoutée à son nom et celui d’Abram. L’ajout de la lettre Hei peut être expliquée plus en détail et a été ainsi expliquée: Hei est le symbole de la (Schekinah), le principe féminin; Ceci étant, on peut se demander, pourquoi a-t-elle été ajoutée au nom d’Abram à la place de la lettre Yod, le symbole du principe mâle. L’explication implique (la Kundalini ou Schekinah) un grand mystère. Abraham atteint le plus haut degré d’initiation, symbolisé comme nous venons de le dire par la lettre Yod, la première lettre du nom divin, יהוה, qui a sa polarité dans la dernière lettre ou Hei inférieure; le premier étant le symbole du mâle, le dernier de la femelle. Il est écrit, « et il leur dit:  »alors (Coh) que ton semence soit, » se référant à la multiplication de sa postérité qui (à travers l’alchimie sexuelle) devrait atteindre le même degré de vie divine et la science comme lui-même. C’est donc que chaque gentil (Goy גוי) qui entre dans le Pacte (Alchimie sexuelle) est appelé ger zedek (un véritable prosélyte) et devient un fils ou un enfant d’Abraham (Esprit Intime). Par conséquent, Elohim lui dit, ‘ainsi que ta semence soit », ou en d’autres termes, tous les gentils (גוים Goyim) qui entrent dans le Pacte (Alchimie sexuelle) sont de toi et appelé par ton nom (le nom de notre Monade Intérieur). » – Zohar

Parce que, les générations d’Adam, sont les générations alchimiques des cieux et de la terre ou des initiations dans les mystères majeurs que Chesed-Abraham, notre Intime, reçoit à travers la Schekinah, symbolisée dans la lettre Hei de המים Ha-Mayim, les eaux.

TobMeod-very_good

L’Écriture ajoute: « Et ce fut le soir, et ce fut le matin du sixième jour. Pourquoi est-ce que l’article défini (טוב מאד Tob Meod très bien) est unis à ce jour et pas aux autres? – Zohar

Maintenant, en Hébreu « très bien » est écrit טוב מאד Tob Meod טוב Tob est associé à Chesed, qui est le Ruach Elohim ou l’Esprit de Dieu qui plane sur la surface des eaux. Le visage, le cerveau, est le trône de Chesed, l’Esprit. Voilà pourquoi tous les jours de la Genèse dit: « Et Elohim vit que cela était bien », qui est, et Elohim vit que cela était le travail alchimique de Chesed, la bonté. Mais Chesed, notre Intime qui est associé à la face, le cerveau, où l’on trouve les eaux célestes, ne se mêle pas avec les eaux sales inférieures de Yesod, le sexe; voilà pourquoi Elohim sépare les eaux supérieures des eaux inférieures et crée la mort afin de purifier les eaux inférieures de Yesod.

Ce travail alchimique sexuelle est parfaitement accomplie au sixième jour de la Genèse, quand Adam Kadmon voit son image très propre dans le miroir des eaux de Yesod, le sexe, durant l’alchimie sexuelle. Elohim qui est Adam Kadmon, אדם l’Adam primordial, vit tout ce qu’il a fait, et a vu son image réfléchie dans les eaux, il vit « très » – en Hébreu מאד Meod qui est un mot qui contient les mêmes lettres que אדם Adam, mais en sens inverse .

Alchimiquement nous disons: Elohim vit Chesed planant sur la lettre Mem symbole des eaux – car ils étaient déjà bien טוב Tob – propre et claire comme les eaux du ciel; par conséquent, le Mem a été déplacé de Yesod jusqu’à Chesed, la seconde sephirah en haut sur le pilier droit de l’Arbre de Vie; en d’autres termes, le Mem « est monté comme un brouillard (ed אד) à partir de la terre, et arrosait (Chesed) toute la face de la terre. » (Genèse 2: 6)

Ainsi, lorsque la création du monde était achevée et terminée, l’union des principes masculin et féminin (de Ha’Mayim המים) (מי Mi et מה Mah) était créée (en האדם Ha-Adam), à travers la lettre Hei et donc il est dit:

    « Et les cieux et la terre et toute leur armée étaient complets. (Genèse 2: 1), devenu harmonieux les uns aux autres. » – Zohar

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim forma האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah le sol, et souffla dans ses narines un souffle de vie; et האדם Ha-Adam devint une âme vivante. » – Genèse 2: 7

Donc, Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, est le travail de la lumière. Le livre de la Genèse continue:

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim dit,` Chesed-Bien n’est pas (en vol stationnaire sur la surface des eaux), car האדם Ha-Adam (est androgyne, alors il) est seul en Assiah (le monde de la matière et de l’action), donc, en contrepartie aidera ….

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim provoqua un profond sommeil sur האדם Adam (Androgyne), et il dormait, il prit une (צלע Tzela, archétype), sur la côte de ses (Atziluth, archétypes) et la rempli avec la chair pour se marier.

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim construit une (אשה) femme à partir de (הצלע Ha-Tzelah) la côte qu’il avait prise de Ha-Adam; et l’a amenée à Ha-Adam. Et Ha-Adam a dit, c’est l’os de mes os (Chesed), et la chair de ma chair (Geburah): elle sera appelée femme (אשה Ishah, l’aspect féminin de la lettre ש Shin-Feu אש Esh), parce qu’elle a été prise à partir de l’homme (איש Ish, l’aspect masculin de la lettre ש Shin-Feu אש Esh). » – Genèse 2: 18, 21 22, 23

La lettre ש Shin-Feu de אש Esh représente la Trimurti de Chesed, Geburah et Tiphereth unis à la trinité de א Aleph, à savoir, Kether, Chokmah et Binah, dans la poitrine du Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, qui sont האורים והתומים Ha-Urim et Ha-Tummim – la lumière et l’innocence des enfants d’Israël, qui sont les vêtements de splendeur, les archétypes qui brillent comme des joyaux précieux dans la poitrine des alchimistes. Chaque bijou reflète la lumière solaire de l’Ain Soph Aur.

Comme il est écrit:

    « Et je l’ai regardé à la maison, la hauteur tout autour; (M-Yesod-oth מיסדות) les fondations des (Ha-Tziluth הצלעות) chambres latérales sont la plénitude de l’anche (colonne vertébrale), l’espace (אצילה Atzilah )de six coudées. » – Ezekiel 41: 8

Haurim_and_Thummim

Les pierres האורים והתומים Ha-Urim et Ha-Tummim sont les archétypes solaires cachés dans les deux lettres Hei de האדמה Ha-Adamah, qui sont les eaux alchimiques de מי Mi et מה Mah, de המים Ha-Mayim, les eaux de la Genèse, synthétisées dans la Kabbale comme Jakin et Boaz; ce sont les pierres noires et blanches à la fondation Yesod, sexe, de l’homme et de la femme, les colonnes de droite et de gauche de l’Arbre de Vie; ce sont la « pierre et la roche » que les constructeurs fanatiques religieux des différentes confessions religieuses de la tour de babel interdits. Mais, c’est à travers ces pierres que nous devenons Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, un Goy Kadosh גוי קדוש – un Saint Gentil.

    « Et ces (pierres) doivent être une sanctification pour vous. Mais une pierre ou un achoppement, et un rocher de scandale pour les deux maisons d’Israël, et un piège et une ruine au (Judaïsme, Christianisme et Islam) les habitants (actuels)de Jérusalem. » – Ésaïe 8: 14

    « A cause de Sion je ne me tairai pas, et à cause de Jérusalem je ne prendrai point de repos, jusqu’à ce que sa justice sort comme la brillance du soleil (Christ), et son salut (Yeshuah) comme une lumière brûlante.

    « Et ils verront vos justes גוים Goyim Gentils, et tous tes glorieux Malachim (dans Tiphereth): et tu seras appelé par un nouveau nom, que la bouche de יהוה Yod-Havah nommera. Et tu seras une couronne de splendeurs dans la (lettre) Yod de יהוה Yod-Havah et le diadème d’un Roi dans la (lettre) Yod de ton אלהים Elohim. » – Ésaïe 62: 1- 3

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Zohar Ha-Adam, The Man of Splendors