Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Moïse Gnostique

Pour aller plus en profondeur dans les conférences sur la doctrine de Moïse, passons en revue ce que nous avons expliqué dans la conférence précédente afin que nous puissions comprendre l’Exode.

exodus-the-red-sea

Les Niveaux de Développement Spirituel

Ici, nous voyons l’Arbre de Vie avec trois grades ou trois sélections qui sont liées à l’Exode. Ceux-ci sont toujours effectués à travers l’initiation.

tree-of-life-three-men

Dans le triangle de la prêtrise tout en bas de l’Arbre de Vie, nous trouvons le degré de «l’homme vulgaire de la Terre», qui se rapporte aux étapes du néophyte, du dévot et du méditant. Comme nous pouvons le voir, appartiennent à ce degré ceux qui travaillent au développement ou à la création de leurs corps solaires internes, principalement les corps astral et mental solaires (représentés par les Sephiroth Hod et Netzach, respectivement).

Ensuite, dans le triangle du milieu se trouve le degré de «l’homme qui aime», les initiés qui atteignent l’adeptat, la maîtrise. Ce degré commence précisément dans la Sephirah Tiphereth. Ainsi, de l’Adeptus Mineur dans Tiphereth, nous entrons dans l’Adeptus Majeur dans Geburah, et ensuite dans l’Adeptus Exemptus, qui est Chesed.

«Sachez que le Bodhisattva qui la échange la libération pour le renoncement (qui renonce au Nirvana) pour endosser les misères de la «Vie Secrète» (vivre pour le bien de l’humanité), est appelé «trois fois Honoré», O toi candidat aux malheurs à travers les cycles. La «Voie Secrète» mène aussi à la félicité Paranirvanique – mais à la fin des Kalpas sans nombre; Nirvanas gagnés et perdus pour la pitié et la compassion illimitées pour le monde des mortels trompés.» – La Voix du Silence

Ainsi, ceux qui entrent dans la maîtrise et suivent le renoncement – le Chemin Direct – se développent à travers trois degrés. Le premier est Adeptus Mineur, qui est précisément le tout début de l’adeptat; ainsi, quand quelqu’un atteint la maîtrise – incarne l’âme humaine – il devient un Adeptus Mineur.

Ensuite, l’Adeptus Mineur commence une autre phase de ce que nous appelons l’Exode, qui en Hébreu est תות Shemoth, et signifie «noms». Ici, l’Adeptus Mineur doit travailler très dur pour entrer dans l’Adeptus Majeur; pour ce faire, il/elle doit incarner le Seigneur Christ, ce que la plupart d’entre nous écoutons ou lisons, et espérons que dans cette conférence, nous le comprendrons mieux parce que, comme vous le voyez, l’Adeptus Majeur se rapporte à la sephirah Geburah, et comme nous l’avons expliqué dans les conférences précédentes, toutes les fléaux qui sont arrivées dans Malkuth viennent précisément de Geburah, qui est «le bras de Dieu» qui applique cela.

Le bras est écrit ידא Iod-Daleth-Aleph en Araméen et en Hébreu seulement יד Iod-Daleth. Il est prononcé «iad». Clairement, le mot «iad» se rapporte à la lettre Iod. Ceci est très significatif, et si vous regardez l’Arbre de Vie, vous trouvez que les bras sont liés aux sephorith Geburah et Chesed, et à la fin des bras vous trouvez des mains liées à la sephirah Tiphereth. C’est pourquoi vous trouverez dans les sarcophages d’Égypte les momies qui ont leurs deux bras croisés sur la poitrine, la sephirah Tiphereth. C’est ce que nous appelons les Iods croisés, puisque les bras ou les mains sont appelés «Yad» en Hébreu. Ceci est très significatif, ainsi, le bras de Iod-Havah est soit Chesed soit Geburah. Donc, nous lisons:

«Et j’étendrai mon יד yad [main, bras, phallus], et je frapperai l’Égypte de toutes mes merveilles que je ferai au milieu [de la moelle épinière] d’eux, et après cela il te laissera partir.» – Exode 3 20

Le יד yad, bras de la justice, est la sephirah Geburah. Ainsi, c’est à travers ce יד yad que Binah travaille depuis le ciel, et la main à travers laquelle Binah le fait est toujours la sephirah Tiphereth, le יד yad dans le cœur, qui est l’âme humaine. L’âme humaine est la seule partie incarnée de l’Adeptus Mineur, qui est entré dans le triangle de la prêtrise ou de l’âme des Maîtres qui, à travers leur יד yad phallus [le clitoris est le phallus féminin] sont réincarné dans Malkuth. C’est ainsi que nous l’entendons, le comprenons et le visualisons dans l’Arbre de Vie.

Donc, à partir de la sephirah Geburah émerge cet archétype que nous appelons l’Ange de la Justice, à propos duquel nous allons parler profondément aujourd’hui, parce que c’est lié à Job.

Ainsi, si nous obtenons le droit d’entrer dans l’Adeptus Majeur, alors nous obtenons le droit d’incarner l’Âme Divine, qui, comme nous le voyons ici, appartient à la Sephirah Geburah. C’est quelque chose de très important à mentionner parce que, quand quelqu’un atteint l’âge adulte, qui commence à Tiphereth, les gens pensent que l’initié incarne immédiatement toute la Monade, et c’est faux, car à ce stade, la seule chose qui s’incarne dans l’Adeptus Mineur est le l’âme humaine, qui est liée comme nous l’avons dit, au Corps Causal ou au corps de la volonté, qui est représenté dans Moïse, qui s’est développé de Malkuth à Tiphereth.

Alors, si l’Adeptus Mineur réalise l’annihilation de Nahemah, ou l’ego lié à la sephirah Malkuth, alors il acquiert le droit d’incarner l’Âme Divine (Geburah). La sephirah Chesed, l’Esprit, l’Atman ineffable, est dans l’Âme Divine (Geburah). Seul l’Adeptus Majeur a le droit d’être appelé la réincarnation d’un maître; avant cela, non, parce que l’Adeptus Mineur a encore beaucoup d’ego. C’est pourquoi, s’il entre dans le Chemin Direct, il doit redescendre avec l’aide du Seigneur dans Malkuth, dans la neuvième sphère, la sephirah Yesod, pour commencer l’œuvre en relation avec l’incarnation de la sephirah Geburah.

Mais, certains initiés prennent le Chemin Spiral. Et comme nous l’avons dit dans d’autres conférences, le Chemin Spiral est le chemin des Hasnamussen, ceux qui à travers de nombreux Mahamanvantaras désintègrent leur ego petit à petit. Mais ceux qui prennent le Chemin Direct descendent avec le Christ dans Malkuth à un autre niveau pour travailler dans l’Exode.

Le but de l’Adeptus Majeur est de travailler dans ce que nous appelons l’Ennéagramme ou les neuf Sephiroth au-dessus de Malkuth.

Lorsque l’initié, l’Adeptus Majeur, atteint la Sephirah Kether – à travers l’Ennéagramme – il entre alors dans le degré d’Adeptus Exemptus. C’est dans la sephirah Chesed que nous trouvons l’Adeptus Exemptus, qui est celui qui a annihilé tous ces egos liés à Lilith. Parce que, une chose est d’annihiler l’ego de Nahemah, qui est la lune blanche, et une autre est la tâche de désintégrer les éléments de Lilith, la lune noire. Comme vous le savez, il est écrit kabbalistiquement que notre psychisme est divisé en deux lunes; ainsi, après la chute, Adam, avait deux femmes, Lilith et Nahemah. Ces deux femmes ou psychologies Kabbalistiquement, Alchimiquement parlant, sont à l’intérieur de nous. Ce sont les étapes, les initiations, les niveaux pour les désintégrer; nous ne pouvons pas désintégrer l’ego de Lilith si auparavant nous n’avions pas désintégré l’ego de Nahemah.

Nahemah est cette psychologie que nous voyons, et Lilith est cette psychologie que nous ne pouvons pas voir, parce que nous avons besoin d’éveiller notre Conscience.

De même, si nous atteignons ou l’initié atteint l’Adeptus Exemptus, alors il entre dans le niveau de «l’Homme qui demeure en silence», qui est le troisième triangle, dans lequel l’initié doit acquérir ces corps appelés Nirmanakaya, Sambhogakaya et Dharmakaya. C’est l’étape Logoïque. Pour entrer ici il faut qualifier les Huit Initiations, qui est ce que l’Adeptus Exeptus, l’Atman a reçu des sephiroth Malkuth à Binah. Ces qualifications sont la dernière étapes pour entrer dans la sephirah Binah, le premier niveau de «l’homme qui demeure en silence». Ces qualifications sont liées au livre de Job.

Job se rapporte à beaucoup d’autres choses, mais dans cette conférence, nous allons souligner pourquoi le livre de l’Exode se rapporte à Job et à Moïse afin que nous puissions mieux le comprendre.

Le Fils du Mariage

Alors nous trouvons ici le troisième graphique de l’Arbre de Vie que nous allons expliquer; ceux-ci sont encore les premiers mots du livre de la Genèse:

תראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

Beresheet Bara Elohim At Ha-Schamayim Ve-At Ha-Aretz.

«Au commencement, Dieu créa les Cieux et la Terre»

C’est comme ça que c’est traduit. Mais, souvenez-vous que nous expliquons toujours que ces versets de la Genèse cachent beaucoup de significations. Ainsi, Kabbalistiquement nous avons écrit avec les mêmes lettres dans la même séquence:

בר אשית בר אאלהים את השמים ואת הארץ

Bar Ashot, Bar AElohim At Ha-Shamim VeAt Ha-Aretz

«Le Fils du Mariage, le Fils d’Aelohim avec les noms et avec la terre»

Bar ashot בר אשית signifie «fils du mariage». Parfois ashot est écrit avec Vav ou avec Iod.

De quel fils parlons-nous ici? Eh bien, le résultat de ce que nous appelons le mariage – la Magie Sexuelle sur la Terre. En-haut, nous trouvons le saint mariage d’Abba et Aima et au-delà dans l’Absolu que nous avons expliqué dans les conférences précédentes, comment le Fils, la lumière, émerge de l’union de l’Ain et de l’Ain Soph. Nous avons donc là, le fils du mariage, l’Ain Soph Aur, le résultat de l’Ain Soph et Ain. Nous avons un autre fils du mariage, l’union d’Abba et Aima, les aspects masculin et féminin de la Sephirah Binah, l’Esprit Saint manifesté dans l’univers et le fils du Mariage. En-bas ici dans la Terre, Bar Ashot est le résultat de ces individus ou hommes vulgaires de la Terre qui veulent entrer dans l’Exode. Les hommes vulgaires de la Terre, voilà ce que nous sommes. Ainsi, en tant que simples hommes vulgaires de la Terre, nous commençons à travailler dans notre Nahemah-ego ; et plus tard ou si nous sommes mariés, si nous pratiquons le saint mariage, nous devons suivre les règles données par les Elohim.

Ceci est très important à comprendre, car les néophytes, les dévots et les méditants, les trois degrés de «l’homme vulgaire de la Terre», doivent suivre les règles données par les Maîtres, les Elohim.

Mais, quand on atteint le deuxième triangle, qui est le triangle de l’adeptat, qui en Hébreu est appelé Debarim ou Deutéronome dans la Bible, qui signifie, la seconde loi, on est soumis à la loi de sa propre Monade particulière et au rayon à laquelle appartient cette Monade. C’est pourquoi certains individus dans le Gnosticisme ne comprennent pas pourquoi les Adeptes ou ceux qui atteignent la maîtrise se comportent différemment, et parfois ils enfreignent les lois du premier triangle. De même, certains Adeptes qui entrent dans le deuxième triangle sont confus quand ils voient les actions des initiés qui demeurent en silence, qui sont ceux qui sont au sommet de l’Arbre de Vie, étant donné qu’ils ne suivent pas les lois du deuxième triangle ou du premier triangle. Et c’est parce que «Fais ce que tu veux; fais ce que tu souhaite» est la seule loi. Mais rappelle-toi que tu dois répondre de toutes tes actions.

En comprenant ces trois degrés de l’Arbre de Vie ou trois triangles, nous comprenons les différentes lois qui s’appliquent aux initiés. C’est pourquoi il est absurde que certains initiés du triangle en bas veuillent comprendre le comportement de l’Adepte du triangle au milieu. Leur compréhension ne s’applique pas, car le Karma est appliqué à chacun selon son propre niveau. Tout le monde avance sur ce chemin selon leur propre Karma. Rappelez-vous cela.

C’est pourquoi nous avons écrit ici בר אשית Bar Ashot, fils du Mariage, בר אאלהים Bar AElohim, qui est la deuxième phrase. אאלהים Aelohim a la lettre א Aleph écrite deux fois; le premier א Aleph se réfère à אין Ain, qui signifie «rien». Après cela, nous lisons le mot אלהים Elohim.

tree-of-life-elohim

Ain Elohim אאלהים est ce que nous avons écrit tout en haut du graphique de l’Arbre de Vie, à côté du mot Ain Soph.

Ain Elohim אאלהים signifie «Pas Elohim», que le Maître Samaël Aun Weor dans La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée a appelé en abrégé Aelohim. Dans de nombreuses langues, comme en Espagnol et en Anglais, la lettre A est un préfixe signifiant «pas», Ainsi, quand vous placez la lettre A devant le mot Elohim, cela signifie «Pas Elohim», pas étonnant que les trois noms de l’Absolu soient Ain, Ain Soph et Ain Soph Aur, tous commencent par A, Aleph. C’est pourquoi nous avons dit qu’AElohim signife Pas Elohim, parce que ce n’est pas une Déité ou un Elohim mais quelque chose d’autre, une Séité, qui est au-delà des Elohim, et c’est ainsi que Moïse l’appelait. AElohim échappe à ceux qui ne sont pas initiés, c’est pourquoi nous avons écrit:

בר אשית בר אאלהים את השמים ואת הארץ

Bar Ashot, Bar AElohim At Ha-Shamim VeAt Ha-Aretz

«Le Fils du Mariage, le Fils d’Aelohim avec les noms et avec la terre.»

Nous avons expliqué que השמים Hashamim, signifie Ha Shem, «le nom» et im est la terminaison plurielle, masculine, le mot entier השמים Hashamim, se rapporte aux noms de Dieu dans les Cieux. Ainsi, את השמים At Hashamim, «Avec les noms» signifie que בר אאלהים le Fils d’Aelohim, que nous appelons Christ, lumière, est avec le mot אֵת «At», qui représente l’alphabet avec lequel nous écrivons tous les noms השמים Hashamim dans le ciel. N’oubliez pas que les lettres א Aleph et ת Tav sont les premières et dernières lettres de l’Alphabet Hébreu. Le commencement du mot Ain est א Aleph et la fin du mot Malkuth est ת Tav. Ce que sont dans l’alphabet Hébreu א Aleph et ת Tav est ce que sont Alpha et Omega l’alphabet Grec.

«Le parent éternel enveloppé dans ses robes toujours invisibles avait encore dormi pendant sept éternités. Le temps n’était pas, car il dormait dans le sein infini de la durée. Le mental universel n’était pas, car il n’y avait pas Ah-Hi pour le contenir. Les sept manières de faire le bonheur n’étaient pas. Les grandes causes de la misère n’étaient pas, car il n’y avait personne pour produire et se prendre au piège par eux. Les ténèbres seules remplissaient le tout sans bornes, car Père, Mère et Fils étaient une fois de plus Un, et le Fils ne s’était pas encore réveillé pour la nouvelle roue et son pèlerinage. Les Sept Seigneurs Sublimes et les Sept Vérités avaient cessé d’être, et l’univers, le fils de la nécessité, était immergé dans le Paranishpanna, pour être ébranlé par ce qui est et n’est pas encore. Rien n’était. Les causes de l’existence avaient été supprimées; le visible qui était, et l’invisible qui est, reposait sur le Non-Être éternel – l’Être Unique. Seule la seule forme d’existence s’étendait sans limites, infinie, sans cause, dans un sommeil sans rêves; et la vie pulsait inconsciente dans l’espace universel, à travers toute cette présence qui est perçue par l’œil ouvert du Dangma.

Mais où était le Dangma quand l’Alaya de l’univers était dans Paramartha et la grande roue était Anupadaka? – Stanza 1, Livre de Dzyan, cité de la Doctrine Secrète par H.P. Blavatsky

«Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, dit le Seigneur, qui est, et qui était, et qui sera, le Tout-Puissant.» – Apocalypse 1: 8

Donc, השמים Hashamim, les noms de ce qui est le Divin sont cachés entre Aleph et Tav parce qu’avec les 22 lettres nous écrivons tous les noms, ainsi, les 22 lettres plus les 5 lettres sophit représentent les 27 [2 + 7 = 9 ] archétypes entrant dans Yesod, la Neuvième Sphère, l’utérus de la Terre. Ainsi, ואת הארץ Ve-At-Ha-Aretz «Et avec la Terre» comme nous l’avons expliqué dans la conférence précédente, signifie, «et tous ces archétypes à l’intérieur de «At», qui en synthèse sont nommés «Israël», quittent Yehidah et entrent en exil; et dans Malkuth, Égypte, Mitzrahim entrent dans la disharmonie, puis après 430 ans entrent dans l’Exode avec Moïse.

Ne confondez pas l’Exode avec la Genèse. L’Exode ne commence pas dans l’Absolu. Ce qui commence à partir de l’Absolu est גלות «Galuth», la Diaspora, ou la dispersion des Émanations ou des Générations: la Genèse. Ainsi, le premier homme qui apparaît à partir de l’Absolu apparaît à partir des Emanations.

«3. De l’effusion de la lumière – le rayon des ténèbres éternelles – jaillit dans l’espace les énergies ré-éveillées; le Un venant de l’œuf, le Six et le Cinq. Alors le Trois, le Un, le Quatre, le Un, le Cinq – le Deux-Sept, la Somme Totale. Et ce sont les Essences, les Flammes, les Éléments, les Constructeurs, les Nombres, l’Arupa, le Rupa, et la Force de l’Homme Divin – la Somme Totale. Et de l’Homme Divin ont émané les Formes, les Étincelles, les Animaux Sacrés et les Messagers des Pères Sacrés à l’intérieur des Quatre Saints.

«4. C’était l’Armée de la Voix – la Mère Divine des Sept. Les Étincelles des Sept sont soumises à, et les Serviteurs de, le Premier, le Second, le Troisième, le Quatrième, le Cinquième, le Sixième et le Septième des Sept.» – Stanza 4, Livre de Dzyan, cité de La Doctrine Secrète par HP Blavatsky

Ces émanations sont les archétypes de ceux qui les ont auto-réalisés; et ceux qui doivent s’auto-réaliser, ces archétypes sont parfaits, mais pas développés. Cet homme venant de l’Emanation est placé dans Yehidah, le monde d’Atziluth, et depuis Atziluth descend dans le monde de Briah, qui est le deuxième monde de la Kabbale, la création. Alors quand les archétypes entrent dans le monde de la création, qui est Briah, alors l’homme de la création apparaît.

four-worlds-color

Les Quatre Monde de la Kabbale

Alors, comprenez le développement des archétypes, d’abord, l’émanation puis la création, ou comme nous l’avons dit, d’abord Atziluth puis Briah. Et de Briah descendent dans le monde de Mitzrahim, l’Égypte, Malkuth, pour commencer leur développement. Donc l’homme ou l’Adam de Briah est celui dont nous parlons ici qui doit développer beaucoup de choses et qui entre dans le péché, C’est l’homme ou l’Adam de Briah qui devient l’homme pécheur; l’Adam pécheur est l’homme de Briah. L’homme du monde d’Atziluth, le monde des splendeurs, n’a pas de défauts ni de vices, tout est parfait en lui. Mais l’imperfection commence à partir de Briah vers le bas.

Nous avons donc dit que le mal existe. En Hébreu, le mal s’appelle רע Rah (épelé Resh Ayin). D’où vient le mal? Rah [le mal] commence à partir du monde de Briah; c’est à partir de la sephirah Daath que nous trouvons le mal. Le commencement du développement du bien et du mal commence dans Daath ; le mal se rapporte au côté gauche de l’Arbre de Vie.

Séquentiellement, tout ce qui est Rah [mal] se rapporte au côté gauche de l’Arbre de Vie, et tout ce qui est bien se rapporte au côté droit de l’Arbre de Vie. Le bien et le mal sont les deux colonnes: la colonne de droite (bien), la colonne de gauche (mal). Mais comprenons ce mot mal. Qu’est-ce que le mal? Le mal est ce qui n’est pas au bon endroit, selon Dieu. Lorsque vous placez quelque chose au mauvais endroit, c’est «mal» Par exemple, le feu dans la cuisine est bien, il est au bon endroit parce que nous cuisinons notre nourriture avec, mais le feu brûlant cette maison est sur la gauche, c’est mauvais, «mal».

«Rappelez-vous, dans l’ésotérisme pur, le bien est tout ce qui est à sa place, et le mal est tout ce qui est hors de sa place.

«L’eau à sa place est bien mais si l’eau inondait notre maison, elle serait hors de sa place, elle ferait du mal, elle serait mauvaise et nuisible.

«Le feu dans la cuisine et à sa place, en plus d’être utile, est bien; mais hors de sa place, c-à-d. brûlant les meubles du salon, ce serait mal et nuisible.

«Ainsi, toute vertu aussi sainte qu’elle puisse être, quand elle est à sa place, est bien, mais hors de sa place est mauvaise et nuisible. Donc, nous pouvons nuire aux autres avec nos vertus. Ainsi, il est essentiel de placer les vertus à leur place.» – Samaël Aun Weor (1976)

Vous voyez, si nous plaçons les choses au bon endroit, alors le mal disparaît. Mais parce que les archétypes ne sont pas développés, ils tombent au mauvais endroit, qui est le lieu où nous devons être pour apprendre, pour nous développer et être comme Elohim: connaître le bien et le mal – le bien et le mal, en d’autres termes.

Alors c’est pourquoi nous avons écrit dans l’Arbre de Vie le mot אלהים Elohim, qui est le mystère que nous devons suivre. אלהים Elohim signifie «Dieux et Déesses». C’est pourquoi nous avons écrit dans Kether le mot אל El, qui en Hébreu signifie Dieu, singulier, parce qu’en chacun de nous nous avons notre propre אל El individuel. Suivre ce Kether, אל El, est la tâche de la Conscience. Mais tel que nous sommes en ce moment c’est trop difficile parce que nous sommes endormis. Maintenant, en suivant l’orthographe du nom Elohim, nous lisons que dans Chokmah, nous trouvons le mot אלה Elah ou Eleh, qui signifie «Déesse» et signifie aussi «ces», un mot pluriel. C’est parce que dans Chokmah nous trouvons אלה «Ces», tous les archétypes développés et non développés de אל El à l’intérieur du ה Hei, c’est-à-dire, tous les Kethers à l’intérieur de la Déesse Nature.

«Partout, dans l’Écriture, où le mot אלה «Eleh» (ces) se produit, il y a une sorte d’antithèse entre ce qui précède et ce qui le suit.» – Zohar

Lorsque nous écrivons «ces», en Hébreu ou que nous commençons à écrire «ces», cela signifie le commencement de quelque chose au pluriel, féminin et masculin. Chokmah est ce qu’on appelle le Christ dans le Christianisme, qui contient tous les rayons, toutes les forces, tous les archétypes développés et non développés; c’est pourquoi nous disons que «ces» sont les archétypes d’Israël. Is-ra-el est comment אלה «ces» sont appelés.

«Que les archétypes d’Israël [Chokmah] agissent droitement ou non, Iod-Havah est toujours son chef et gouverneur» – Zohar

Et dans Binah, le côté gauche, nous trouvons יהוה אלהים Iod-Havah Elohim, le mot complètement écrit; Elohim est complètement écrit dans le côté gauche de l’Arbre de Vie ; dans Atziluth, nous ne trouvons pas le mot Elohim sur la droite, seulement sur la gauche.

Dans le monde d’Atziluth, Binah est appelée Jah-havah Elohim, sur le côté gauche. En-dessous de la sephirah Binah se trouve Geburah, et le nom de Geburah sur le côté gauche est Elohim Gibor. Gibor est «héros», la force des Dieux, le pouvoir des Dieux. Dans Gibor, dans Geburah, sont placés tous ces héros qui savent utiliser la lance, la lance d’Achille, et même le mot Achille signifie en Anglais achill: tuer, un tueur. Il était un grand guerrier. Samson se rapporte à Geburah.

En-dessous de Geburah se trouve Hod, la huitième Sephirah; la huitième sphère qui est également liée, non pas à Atziluth mais dans les niveaux inférieurs de Klipoth à Lilith. C’est pourquoi quand les Kabbalistes parlent de Lilith, ils parlent de Hod, qui est la lumière sombre que nous appelons Delilah, la nuit. Alors Samson doit se battre contre Delilah mais Samson doit naître et se développer en tant que Samson, vous savez, pour être Samson, il doit entrer dans Tiphereth, puis aller dans Geburah et continuer à se battre contre ses défauts, les Philistins, ou les Palestiniens, comme nous appelons les envahisseurs, les egos, dans cette époque.

Qui sont les envahisseurs, les Philistins ou les Palestiniens? Rappelez-vous, ne vous méprenez pas sur ces mots, car de nos jours, il y a un problème au Moyen-Orient avec la Palestine. Nous écrivons la Palestine de la même manière que vous écrivez Philistin (son ee) ou Philistin (son i). Cela signifie «envahisseurs». Ces envahisseurs sont les agrégats psychologiques que nous devons éjecter de notre propre terre pour libérer les différents archétypes appelés Israël. Donc c’est Samson qui travaille très dur contre les Philistins, qui ne sont pas en Égypte. Les Philistins ne sont pas en Égypte, ils ne sont pas dans Mitzrahim, ils sont dans le pays du désert, quand les Israélites quittent l’Égypte, ils entrent dans ce pays et ils doivent combattre contre les Philistins. Samson a essayé, mais il est tombé avec Delilah, Lilith, la nuit, Samson ne pouvait pas vaincre Hod à ce niveau… Vous savez, Delilah a coupé les cheveux de Samson, ou ce guerrier de Geburah, parce qu’il était très fort, Kabbalistiquement, Alchimiquement parlant, et vous connaissez l’histoire, vous pouvez la trouver dans le livre des Juges.

Et dans Hod, dans le monde d’Atziluth, le nom de Dieu est Elohim Sabbaoth. Si vous vous renseignez, pas dans le monde de Briah, mais dans le monde de Yetzirah, qui est le troisième monde de la Kabbale, vous trouvez que le nom de Hod est Beni Elohim; encore le mot Elohim. Beni Elohim signifie en Français «les enfants des Dieux».

Donc Kabbalistiquement, le mot אלהים Elohim, que ce soit dans Atziluth ou dans le monde de Yetzirah est toujours du côté gauche, de ce côté que nous appelons le mal.

Au sommet, du côté gauche, Jehovah Elohim, le saint nom de Dieu qui apparaît dans la Bible. Si vous suivez la séquence de cet Elohim, vous pouvez comprendre pourquoi le premier commandement déclare: Vous ne devez pas avoir d’autres Elohim devant Moi. De quel Elohim parle-t-il? Geburah, Hod, ce sont les Elohim dont il parle, parce que ces parties sont liées à la partie inférieure de notre corps appelée le foie et la rate.

Quand quelqu’un est en colère, agit avec Geburah, cela se reflète dans le foie et ensuite l’individu nourrit la colère et cette colère est une cristallisation de Geburah, mais plus bas dans Klipoth. Et une telle cristallisation devient un Elohim, un Elohim négatif, ou comme nous avons dit une idole. Vous n’avez pas adoré une idole; vous n’avez pas sculpté une idole: cela signifie que vous devez savoir comment faire face à votre foie, avec votre rate. Parce que Geburah est le pouvoir créateur masculin qui descend vers la Terre, Malkuth.

Dans la conférence Rune Jera nous avons expliqué que Geburah se rapporte au systole/diastole: le sang. Lorsqu’un homme a une érection, c’est parce que Geburah, le pouvoir du cœur, pousse le sang vers l’organe sexuel, c’est ainsi qu’un homme obtient une érection, c’est ce qu’on appelle le pouvoir de Lucifer ou mieux dit, Christus Lucifer. Parce qu’ici nous parlons d’Elohim Gibor, qui est Christus Lucifer: le pouvoir du sang qui revient à l’organe sexuel pour qu’un homme puisse avoir une érection et la femme puisse avoir l’humidité dans l’acte sexuel. Néanmoins, s’ils forniquent, ils créent une idole, qu’on appelle luxure. Dans Hod, dans le cœur, nous avons beaucoup d’égos – créés par la lumière solaire infrarouge – que nous appelons, la peur, l’orgueil, etcetera. Ce sont les idoles que le premier commandement déclare:

«Je suis [Binah] Iod-Havah ton Elohim, qui [du côté supérieur gauche de l’Arbre de Vie] t’a fait sortir du pays deמצרים Mitzrahim, Égypte [Malkuth], de la maison de servitude [karma]. Tu n’auras point d’autres Elohim [idoles] devant moi. Tu ne te feras point [avec ton mental] d’image taillée [idole], ou toute ressemblance de quelque chose qui est dans les cieux au-dessus, ou qui est dans [Malkuth] sur la terre, ou qui est dans les eaux [Klipothique] sous la terre: Tu ne te prosterneras point devant eux, ne les serviras point ; car Je suis Iod-Havah ton Elohim, un Elohim jaloux, qui visite l’iniquité des pères [les Monades] sur les enfants [âmes] jusqu’à la troisième [Hod] et quatrième [Netzach] génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde [Chesed] à des milliers d’entre eux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.»

Dans Iod-Havah Elohim, Binah, tout est pur. Dans Binah habite l’homme qui demeure en Silence, parce que son mental est calme, complètement propre – n’a pas d’egos, n’a pas d’idoles.

Donc, les Hasnamussen ne peuvent pas entrer dans le niveau de Binah, car ils ont des idoles à l’intérieur. Il est très triste de voir des gens religieux dans de nombreuses régions du monde, qui pensent qu’ils ne sont pas des adorateurs d’idoles. Pendant ce temps, au nom de Dieu, ils vont et tuent d’autres. Ils adorent Moloch, l’idole Klipothique de Geburah inversé, comme nous l’avons expliqué.

«Ne pas nous incliner à une image taillée» ne veut pas dire ne pas adorer des statues. Les statues sont des choses inoffensives que les gens font pour rafraîchir leur mental et comprendre ce qu’est la divinité. Elles existent partout. Ne pas adorer les idoles ne veut pas dire ne pas adorer des statues. Sa signification est d’ordre psychologique, cela signifie que vous devez être conscient de votre propre soi – le côté gauche, parce que c’est là que vous créer tous ces faux Elohim.

Voilà pourquoi Moïse a écrit:

«Voyez maintenant! que Moi même Je suis Lui et אין אלהים Ain-Elohim se tient avec moi.» – Deutéronome 32: 39

La précédente est la traduction que nous avons fait, parce que ceux qui ne sont pas initiés traduits comme suit: «Voyez maintenant que Moi même Je suis Lui et Aucun Elohim n’est avec moi.»

Que signifie אין אלהים «Ain Elohim se tient avec moi»? «Moi» est Yesod, où Binah Iod-Chavah Elohim, se tient; mais rappelez-vous, «et aucun Elohim n’est avec moi» est une mauvaise traduction parce que nous trouvons la lettre ו Vav avant le mot אין אלהים Ain Elohim; la lettre ו Vav qui signifie «et» représente la moelle épinière, que le sommet est l’endroit où Ain Elohim se tient avec Binah, parce que Iod-Havah Elohim est un avec le premier triangle: Kether [chakra Couronne], Chokmah [chakra Anahata], Binah [Chakra Muladhara]. Voilà pourquoi il est appelé la saint tri-unité ou trinité – trois en un.

Mais rappelez-vous encore que lorsque nous nous référons à la Trinité, nous avons dit Iod-Kether, Hei-Chokmah et Vav-Binah ; mais où est l’autre Hei du saint nom Iod-Hei-Vav-Hei de Elohim, Binah? Il est dans l’Ain Soph, alors quand nous avons dit «Iod-Hei-Vav-Hei» nous nommons Kether, Chokmah, Binah et l’Ain Soph qui est Ain Elohim.

Voilà pourquoi Moïse avant sa mort a dit: «Voyez maintenant que Moi [Tiphereth], même Moi [Geburah] suis Lui [Binah] et Ain Elohim [Ælohim] se tient avec moi.» C’est, le Saint Tetragrammaton, Iod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Chokmah et Binah-Elohim, le premier triangle d’Atziluth plus la lumière du monde de l’Ain Soph Aur où nous trouvons le rayon des Ælohim, était caché à l’intérieur de lui.

Séquentiellement:

«Je tue et fais vivre, je blesse et je guéris, et seul «Ain» peut le sauver de ma main.» – Deutéronome 32: 39

Si vous le lisez littéralement, il dit «et personne ne peut le prendre de ma main» voilà comment il est traduit dans la Bible; mais Kabbalistiquement, Initiatiquement, Alchimiquement cela signifie que Kether le Père de toutes Paternité, la tête de l’Arbre de Vie a tout le pouvoir dans son bras gauche. Et à travers le bras gauche il tue ou peut guérir, et peut vous bénir aussi. Et le seul qui peut arrêter les actions de Kether est Ain parce Kether est une émanation de l’Ain Soph ou de l’Ain. Ceci est en effet un beau chapitre et le verset que nous lisons dans Deutéronome pour comprendre qui Dieu devient finallement à l’intérieur de l’initié. Il y a des actions que des Divinités prennent dans tous les niveaux, mais la force qui peut changer toute action Divine vient de la Séité, l’Ain Soph.

À titre d’exemple souvenez-vous de la conférence «Runes Rita, Ehe, Not,» où nous avons parlé du problème qui se produit dans l’Ain Soph Aur, l’Absolu Solaire, au cours de la période cosmique Chootboglitanique dans laquelle Ain Elohim ou Ælohim a changé les lois de l’univers. Ælohim est une Séité – nous ne disons pas Déité mais Séité – parce Ælohim est au-delà de toute Déité: Ælohim est la racine, la source même de tous les Elohim, Dieux et Déesses. Comprendre «cela» est important, pour comprendre l’Exode, parce que nous devons travailler avec le feu.

Pour comprendre le feu, nous montons dans l’Arbre de Vie à nouveau, parce qu’il y a, comme vous le voyez – si vous observez Geburah, Tiphereth et Hod – un triangle lié au feu. Il y a une conjuration ou un exorcisme du feu que nous prononçons pour invoquer les salamandres du feu, là nous parlons d’un tel triangle, nous disons:

«Michael, Roi du Soleil et de la Foudre, Samaël Roi des Volcans et des Tremblements de terre, Anael Prince de la Lumière Astral.»

Michael, Samael et Anael sont trois Génies du feu: ces Génies du feu se rapportent à ces trois Sephiroth sur la gauche, Tiphereth, Geburah et Hod respectivement. Nous savons que Tiphereth est gouverné par le Soleil. Mais dans le Gnosticisme, nous savons aussi que Tiphereth est également gouverné par Vénus, ainsi, la planète Vénus et le Soleil régit Tiphereth. Geburah est régit par Mars, mais il est également régit par le Soleil parce que Buddhi est solaire. Alors, quand nous nommons Geburah et Tiphereth nous nommons deux Soleils.

Nous avons expliqué dans des conférences précédentes que le soleil de Geburah et le soleil de Tiphereth sont deux soleils qui sont dans le ciel, en d’autres termes, Samael et Michael sont deux soleils que nous devons voir spirituellement. En dessous d’eux se trouve Anael dans Hod qui est la lumière Astral, qui est également liée à Vénus, mais avec le rayon positif de Vénus. Anael est le contraire de Lilith. Comme vous le savez, Lilith est une huitième sphère submergée, elle est liée à Hod. Mais, Anaël, l’Ange de l’Amour, est la force positive de Hod, la huitième sphère. Donc, nous trouvons l’infrarouge Lilith et l’ultraviolet Anael dans Hod ; Anael est la force positive de Hod.

Alors, quand nous nommons Michael, Roi du Soleil et de la Foudre nous nommons Tiphereth. Lorsque nous nommons Samael, Roi des Volcans et des Tremblements de terre, nous nommons Geburah parce qu’elle est gouvernée par Mars-Madim dans la Kabbale.

Pourquoi Samael-Geburah est-il lié aux volcans? Nous avons expliqué que le feu de Geburah descend et se coagule pour créer Malkuth, la Terre. Donc, quand nous parlons de Malkuth la Terre, nous le lions toujours au côté gauche de l’Arbre de Vie. Parce que la force qui descend à travers le côté droit se termine dans Yesod, elle ne va pas plus loin. Mais la gauche va dans Malkuth. Comment pouvons-nous appeler le feu qui descend de Geburah et se coagule dans Malkuth, la Terre? Nous l’appelons lave, magma, qui est le vomi des volcans. Ainsi, c’est pourquoi Samael-Geburah est appelé Roi des Volcans. Parce que le feu de Geburah descend et se coagule à l’intérieur de la terre. Et dans notre terre philosophique un tel feu est notre propre puissance sexuelle.

Donc, le feu sexuel que nous avons, que nous devons apprendre à gérer, est le feu de Geburah venant du Ciel qui descend dans Malkuth, un tel pouvoir en est appelé Lucifer en Latin et est appelé Satan en Hébreu; c’est le pouvoir de Geburah, le feu de la gauche, mais voyez-vous ce feu est sous Binah-Elohim, Iod-Havah Elohim. Ce pouvoir agit et travaille dans Yesod-sexe sous la direction de Binah et Geburah. En Gnosticisme, nous appelons Satan, Lucifer, Lucifer Christus. Lucifer est quelque chose que les gens ne comprennent pas, parce que l’Église Catholique a changé, falsifié la signification de ce nom Latin. Un tel feu est lié aux forces du mal, il est lié à la gauche. Mais nous devons comprendre la gauche pour ne pas tomber dans la confusion, parce que dans la gauche se trouve Geburah, qui est Justice, le feu sur la main gauche de Iod-Chavah qui peut nous libérer. Parce que de Geburah descend Prométhée-Lucifer avec la torche de feu pour nous racheter, vous voyez. La gauche, Geburah est expliqué magnifiquement dans le livre de Job, quand vous savez comment le lire.

Ainsi, l’autre Génie du feu est Anael, lié à Hod. Ainsi, lorsque vous appelez les trois Génies du feu, vous nommez ces Sephiroth, à savoir: Tiphereth, Geburah, Hod qui se rapportent à la partie gauche, qui est lié au feu, au sud, parce que le sud est feu – Geburah. C’est en comprenant cela que nous comprenons ce qui est écrit dans les premiers versets du livre de Job.

Job

«Il y avait un איש [Aysh] homme dans le pays d’Uz, dont le nom était Job; et cet איש [Aysh] homme était puéril et juste, et un qui craignait Elohim, et se détournait du mal.»

Donc, comprenez que la crainte se rapporte à Geburah, quand nous lisons que Job craignait Elohim, nous allons à la gauche de l’Arbre de Vie, le mal est à gauche, Elohim Gibor est à gauche. Ainsi, Job est quelqu’un qui travaille avec le côté gauche, travaille avec ce qu’on appelle en Sanskrit Ida, mais en Hébreu, il est appelé Obd. Parce que sur le côté droit se trouve Od. Od et Obd sont Pingala et Ida. Homme est écrit איש, rappelez-vous אש Esh signifie feu.

Donc, quand nous lisons qu’il y avait un איש Aysh, homme, dans le pays d’Uz, nous nous demandons, qu’est-ce cet Uz? Nous constatons que le premier fils du frère d’Abraham – qui est Chesed – autrement dit, Abraham représente Chesed ; de sorte que le premier fils du frère d’Abraham était nommé Uz.

Observez les lettres qui épellent עוץ Uz en Hébreu, ces lettres épellent aussi Oz. Alors, Job était le Sorcier d’Oz. Ainsi, «Il y avait un איש Aysh, homme dans le pays d’Uz, est le même que, il y avait un Sorcier dans Oz. Ceci est très important. Écoutez: le mot Job en Hébreu est écrit איוב Aleph, Iod, Vav, Beth. Si vous enlevez le Iod sur le nom, אוב signifie «sorcier, magicien.» Vous voyez? Le sens est caché.

Mais pourquoi la lettre י Iod est-elle ajouté pour épeler le nom de Job? Ceci pour indiquer que Job est un magicien qui travaille avec י Iod, avec le bras gauche de Kether ; Yad est le bras et la main en Hébreu. Rappelez-vous, יהוה Iod-Hei-Vav-Hei ; Iod-phallus, Hei-uterus. Job est un magicien, un sorcier qui travaille avec son phallus; en d’autres termes, Job représente quelqu’un qui connaît la Magie Sexuelle. Mag-ie Sexuelle vient de mag, un Prêtre, un Magus. Rappelez-vous les trois Magii qui a visité Jésus. Donc Job, autrement dit, est un magicien, mais pas un magicien vulgaire comme dans cette époque – un Illusionniste, non, Job est quelqu’un qui travaille avec le triangle de la magie. Job est placé dans Tiphereth : donc depuis Tiphereth, Job travaille dans le triangle de la magie. En d’autres termes, avec la volonté Job travaille dans le triangle de la magie. Ainsi, c’est Job.

Observez le mot עוץ Uz a la lettre ע Ayin. La lettre ע Ayin est une lettre Nun ouverte avec la lettre ז Zayin au sommet de celle-ci. ז Zayin pointe à l’organe sexuel ou si c’est la lettre Vav pointe aussi à l’organe sexuel ou la colonne vertébrale; Nun ouvert signifie qu’elle reçoit la force créatrice venant d’en haut. Ayin est la seizième lettre, liée à la Tour Fulminée. Ayin est liée à la partie gauche de l’Arbre de Vie.

Maintenant, la deuxième lettre du mot עוץ Uz est la lettre ו Vav. Plusieurs fois dans des conférences, nous avons dit que la lettre ו Vav se rapporte à la colonne vertébrale; donc, Ayin la colonne de gauche et Vav la colonne centrale de l’Arbre de Vie. Ensuite, la lettre qui suit est la lettre ץ tzade Finale. La lettre Tzade, est, comme vous pouvez le voir, Sophit. Donc, ץ Tzade Sophit est une modification de la Tzade normale, elle descend et va dans Malkuth. Nous expliquons toujours que la lettre Tzade dans l’alphabet Hébreu est également nommé Tzadik, qui signifie «juste». Ainsi, le mot עוץ Uz a la lettre Vav entre justice et méchanceté.

En d’autres termes, le pays d’Uz est formé par les trois canaux, nommés en Sanskrit, Ida, Pingala et Sushumna. Tel est le pays d’Uz. Alors, ne pensez pas que le pays d’Uz est un certain lieu en Égypte comme beaucoup de gens pensent. Initiatiquement, le pays d’Uz est la colonne vertébrale avec les deux cordons, les deux témoins: Ida et Pingala, le Caducée de Mercure. Ainsi, tout le monde porte le pays d’Uz dans leur dos. Écoutez, si nous enlevons la lettre Vav du mot Hébreu עוץ Uz, nous épelons le mot עץ Otz, qui signifie «arbre».

Ainsi, pour que nous soyons un homme qui craint Dieu, ou comme le livre de Job dit: «cet homme était [ישר, קצדי] comme un enfant et juste, et un qui craignait Elohim»: cela signifie que nous, les deux polarités, homme et femme, devons travailler avec la Magie Sexuelle. Parce que «se détourner du mal» signifie travailler dans le pays d’Uz [Ida, Pingala et Sushumna]; la fornication est liée à la gauche, dans Ida se trouvent tous les problèmes lascives que nous avons; ainsi comme nous entrons dans ce chemin, c’est par le côté gauche de l’Arbre de Vie. Klipoth est le problème que nous avons. Nous n’avons pas de problèmes avec le côté droit, seulement avec la gauche.

Job était un homme qui craignait Elohim. Il faut comprendre que la crainte signifie que nous devons avoir le respect ou ce qu’on appelle «être dans la crainte.»

Ceci, «dans la crainte de Dieu», se produit précisément quand nous sommes dans l’acte sexuel; chaque fois que nous sommes dans l’acte sexuel, nous sommes là avec beaucoup de crainte – beaucoup de peur, et transmutons très consciencieux cependant, très conscient de nous-mêmes; parce que si vous permettez au côté gauche de prendre le contrôle sur vous-même, vous forniquez, vous atteignez le spasme, l’orgasme – qui est ce que tout le monde est en train de faire.

Les forces qui viennent de la gauche, de Geburah, vous donnent la force sexuelle à travers vos vaisseaux sanguins, à travers votre sang, votre système circulatoire. Ainsi, à cet instant de l’acte sexuel, vous devez être attentif, de sorte que vous ne perdez pas le contrôle de votre côté gauche, qui en passant est votre propre Satan individuel, parce que personne ne peut entrer dans l’acte sexuel sans Satan. Alors, Job était toujours attentif à cela, donc, il était un homme qui craignait Elohim-Binah. Comme vous le savez la force sexuelle de Binah descend à travers Geburah, Hod dans Yesod. Et c’est ainsi que Job faisait son travail dans le pays d’Uz. Donc, il était un homme qui se détournait du mal, se détournait du côté gauche.

Chaque fois que vous êtes dans l’acte sexuel, vous êtes dans le côté gauche, dans le côté du mal. Ainsi, dans l’acte sexuel se détourner du mal signifie transmuter l’énergie sexuelle, la Chasteté c’est se détourner du mal. Mais si vous forniquez, si vous renversez la force sexuelle, vous n’êtes pas loin du mal – vous allez dans le mal, autrement dit, vous sombrez dans l’abîme, dans Klipoth. Voilà donc ce que vous trouvez alchimiquement en ce qui concerne Job. Dans la conférence précédente, nous vous avons dit que Job était l’un des conseillers du Pharaon. Le verset suivant, du livre de Job dit:

«Et il lui naquit sept fils et trois filles.» – Job 1: 2

Rappelez-vous que nous déclarons toujours au sujet de la loi du sept et de la loi du trois. Et comprenez pourquoi Job avait sept fils et trois filles. Que pensez-vous que ces sept fils et trois filles sont? La loi du trois est la loi qui crée – filles-feminin, création. Sept fils: nous dirons que cette personne, ce Job était déjà avec les sept corps. Un homme parfait ou un Adam parfait, créé de Chesed à Malkuth, tous les sept corps. Et les trois filles sont: Neshamah, Ruach et Nephesh – les trois âmes que nous parlons dans la Kabbale. Donc tout le monde qui atteint l’adeptat a toujours sept fils et trois filles. Ils doivent traiter avec, travailler avec, sept corps et trois âmes.

«Sa substance était aussi de sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, et cinq cents ânesses, et un très grand nombre de domestiques; de sorte que cet homme était un très grand conseiller-Rabbi, de tous les hommes de l’Est.» – Job 1: 3

Les brébis ou les boucs se rapportent à la partie gauche, ils représentent la substance sexuelle animale que nous parlons ici. Sept mille, eh bien, en Hébreu א Aleph signifie mille, א Aleph est la première lettre de l’alphabet Hébreu. Sept se rapporte toujours aux sept corps. Cela signifie que Job a travaillé avec toutes les forces, toute la substance des sept corps et les construisant, les multipliant. En travaillant alchimiquement, en méditant, psychologiquement parlant.

«Trois mille chameaux» La trinité, mille signifie א Aleph. Ainsi, trois א Alephs se rapportent aux trois principales forces ou les trois manières avec lesquelles nous tirons parti du Logos, א Aleph. Chameaux, vous pourriez penser que ce sont les animaux qui vivent dans le désert, mais le chameau est prononcé en Hébreu Gamel et c’est la racine de la lettre נ Gimel. La lettre נ Gimel est un homme riche. Cet homme riche est Abraham qui donne. C’est Chesed, votre propre Esprit. La lettre נ Gimel, ou chameau, comme on dit en Anglais.

«Cinq cents paires de bœufs.» Cinq et bœufs se rapportent à Geburah, qui va vers le bas à travers Tiphereth dans Malkuth. Le nombre cinq pointe toujours aux cinq corps de l’homme terrestre. Rappelez-vous que nous avons expliqué dans la conférence précédente que le Pentagramme se rapporte à l’homme vulgaire de la terre. Encore une fois, cinq cents paires de bœufs. Rappelez-vous que nous avons expliqué que le mot bœuf se rapporte à Aleph. Mais c’est un mot qui pointe que nous contrôlons les forces d’Aleph qui sont précisément dans l’homme vulgaire de la terre, avec beaucoup de difficulté. Mais en méditant et à travers l’Alchimie Sexuelle nous contrôlons les bœufs, ce behemoth que nous avons sous le ventre. Comprenez donc cela.

«Et cinq cents ânesses» Cent se rapporte toujours à Malkuth, mais, quand il déclare cinq cents, rappelez-vous que nous avons expliqué que cent ans, la première initiation, deux cents ans, la seconde initiation, trois cents ans- troisième initiation, quatre cents ans, la quatrième initiation et cinq cents désigne la cinquième initiation des Mystères Majeurs. Contrôler les ânes, qui sont les animaux en-bas de Tiphereth est la tâche. Et quand nous le faisons, nous multiplions notre Conscience.

Dans le premier triangle, dans le second triangle, comme il l’explique ici, dans ce verset dans lequel il est dit que sa substance était sept mille et cetera, et cetera. Les gens quand ils lisent ceci, ils pensent que c’est quelqu’un qui était là à ce moment-là ayant beaucoup de chameaux, beaucoup de brébis, beaucoup de bœufs et ils expliquent cela de cette façon. Ils ignorent le véritable sens.

«Alors cet homme était un très grand conseiller-Rabbi, de tous les hommes de l’Est.» Un très grand conseiller-Rabbi, un grand Maître, autrement dit, c’est la traduction. Donc, cet homme était le plus grand de tous les hommes de l’Est. Où se trouve l’Est? Savez-vous où l’Est se trouve dans l’Arbre de Vie? C’est dans Tiphereth. Cela signifie que, cet homme n’était dans aucun autre Sephirah sauf Tiphereth où il travaillait avec le cœur. Voilà pourquoi le Zohar indique que Job était l’un des conseillers du Pharaon, et il travaillait avec cet élément qui est appelé la peur ou la crainte. Job était toujours dans la crainte. Mais il était un grand Rabbi, autrement dit, un grand Maître, un grand Guru, qui se promenait dans le Chemin Direct. Il n’était pas un Guru ou un Rabbi qui travaillait sur le Chemin Spiral ou un Rabbi qui travaillait dans Klipoth; car il y a de nombreux types de Kabbalistes. Les Kabbalistes Noirs adore Klipoth. Mais, il y a d’autres Rabbis ou Gurus, Kabbalistes qui prennent le Chemin Direct, comme dans ce cas, Job, qui travaillait psychologiquement sur lui-même, donc, il était un très grand conseiller-rabbi, de tous les hommes de l’Est.

«Jethro était l’un des trois conseillers du Pharaon. Un conseiller était Jethro, un Job et un Balaam.» – Zohar

Nous avons expliqué à leur sujet dans la conférence précédente. Nous mettons maintenant l’accent sur Job parce que Balaam était un magicien noir, un Hasnamuss qui savait comment utiliser le côté gauche avec l’ego vivant. Désolé de vous dire, mais c Balaam est aussi à l’intérieur de nous. Jethro, Job et Balaam sont à l’intérieur de chacun d’entre nous.

Regardez le graphique: l’homme avec une couronne est le Pharaon. Que trouvez-vous de très particulière dans ce graphique?

The-Gnostic-Moses-08-Moses,-Israel,-Satan-and-Job-004

Qu’est-ce qui est particulier au sujet de ces personnes qui sont peints là? Si vous êtes observateur, vous constaterez qu’ils ont le même visage. Le pharaon est le même visage; Aaron est le même visage; Moïse a le même visage; derrière Moïse se trouve Job, qui est un homme très riche avec le même visage et un autre visage se trouve derrière, nous pouvons l’appeler, peut-être, Jethro; et un autre visace ici dans le côté gauche du Pharaon même qui est Balaam. Tous ont le même visage. Celui qui a peint ce tableau, pensez-vous qu’il peint de cette façon juste parce que, comme ils ont dit, «oh, le peintre ne peut pas faire un autre visage alors il peint le même visage sur tous ces hommes»? Pourquoi? Il l’a fait de cette façon parce que tous sont les mêmes: le Pharaon est vous, Moïse est vous, Aaron est vous. Tous sont «Juif», Juif, signifie, ceux qui travaillent avec le feu; en effet, c’est très intéressant.

Vous devez travailler contre vous-même. Tout est en vous. Le Pharaon est vous. Et vous devez construire Moïse aussi.

«La crainte de יהוה Iod-Havah est le commencement de la connaissance (Daath ; Tantrique): mais les insensés méprisent la sagesse et l’instruction.» – Proverbes 1: 7

Maintenant, voici ce que le Zohar dit, associée avec Job.

«Job était un maître de la crainte. Cette vénération était l’essence, son pilier. Car une personne n’est pas capable de tirer vers le bas l’Esprit (Ruach) d’en haut, que ce soit dans le domaine du Saint (Elohim) ou dans l’autre côté [parties se rapportant à l’Arbre de Vie], et ne peut pas se rapprocher de lui, à moins que l’adoration est dans la crainte. Par la concentration, le cœur brisé, son cœur et son mental doivent être dirigés dans la crainte, ainsi, alors seulement il peut tirer vers le bas l’Esprit (Ruach) d’en haut, et l’effet voulu (la transmutation sexuelle) atteint.» – Zohar

Dans le Zohar, ils affirment que quand les gens lisent littéralement qu’il tire vers le bas l’Esprit (Ruach) d’en haut, ils pensent qu’ils parlent de quelqu’un qui invoque les esprits; parce que Job, comme nous l’avons dit, était un magicien, puisque, c’est ce que signifie son nom, un sorcier. Certains Kabbalistes pensent que Job était quelqu’un qui était un nécromancien, quelqu’un qui invoquait les esprits pour qu’ils apparaissent comme des fantômes physiquement. Faux!Lorsque les Kabbalistes parlent de l’Esprit en Hébreu, c’est Ruach, qui signifie le Ruach Elohim, qui est Chesed : cet archétype qui à l’intérieur de nous est Abraham.

Donc, lorsque vous êtes dans l’acte sexuel, dans la crainte, ayant très peur d’atteindre le spasme mais transmutant votre énergie sexuelle, vous devez vous rappeler votre Esprit intérieur. Le Ruach – vous devez le faire descendre, avec un cœur brisé. C’est le cœur brisé, que vous devez travailler. Cela signifie adorer votre Dieu intérieur : «Aidez-moi Dieu!» Parce que c’est le Ruach Elohim qui fait le travail. Et c’est ce que Job avait fait, et il le savait. Il invoquait non seulement le Ruach Elohim, mais aussi Jehovah Elohim. Et cette force divine descend d’en-haut et viens dans son Être et aide sa transmutation sexuelle. Le problème de beaucoup d’Initiés Gnostiques quand ils vont dans l’acte sexuel est précisément cela, ils n’invoquent pas leur Ruach. Vous devez être attentif, se souvenant de Dieu, et soyez conscient que vous êtes une créature sans valeur. Rappelez-vous que seul Dieu peut créer. Et que vous entrez dans le chemin, le degré de l’homme vulgaire. Alors invoquez Dieu avec votre cœur-Tiphereth – comme Job avait fait. Concentrez-vous sur votre propre Monade. Chesed, le Ruach Elohim qui planait sur la surface des eaux au commencement; parce que l’acte sexuel est votre Genèse, votre commencement, votre initiation.

«Et l’Esprit de Dieu [Ruach Elohim] planait sur la surface des eaux. Et Dieu a dit: Que la lumière soit et la lumière fut.» – Genèse 1: 2, 3

Puis, concentré sur votre Dieu vous prononcez le mantra, et c’est la façon dont votre Ruach Elohim travaille avec les eaux. Mais rappelez-vous, que ce Ruach Elohim – Abraham – sait très bien que le côté gauche est l’Adversaire – Satan. Vous êtes dans l’acte sexuel et vous invoquez le côté droit, qui est Chesed, pour vous aider. Chesed se rapporte également à Aaron, le prêtre. Concentrez-vous sur votre Iod et prenez les eaux de Mitzrahim, Égypte. Faites la transmutation, parce que la force qui vient de la gauche est le sang. Rappelez-vous le fleuve: la première plaie. Et ceci est quelque chose que vous devez comprendre; parce que la force du sang, la systole/diastole du cœur vient de Geburah jusqu’à la Terre, à votre corps physique, Malkuth. Ainsi, le feu est dans Geburah et le résultat de ce feu dans la Terre est le sang, parce que nous, notre corps physique, venons du feu sexuel. La Terre est la physicalité que nous avons. Donc, quand nous parlons de la Terre, l’élément Terre, nous parlons de notre physicalité. Mais quand nous parlons de feu, l’élément feu, nous parlons du côté gauche; car il se rapporte à votre sang. Mais, quand vous allez dans le côté droit de l’Arbre de Vie, qui est Chesed, rappelez-vous, il commande l’eau qui va dans Yesod, dans vos organes sexuels – les eaux sexuelles de Yesod; au-dessus de ces eaux se trouve l’air, le Ruach. Rappelez-vous qu’au commancement, le Ruach Elohim planait sur la surface des eaux. Ainsi, sur le côté droit de l’Arbre de Vie, vous trouverez l’air au-dessus et l’eau en-dessous. Et sur le côté gauche vous trouverez le feu au-dessus, la terre en-dessous.

Voilà comment vous voyez les quatre épreuves. Parce que tout le monde qui entre dans ce chemin doit passer à travers les quatre épreuves. Ces quatre épreuves sont en relation avec l’homme vulgaire de la Terre dans les différents niveaux. Voilà pourquoi il est écrit dans le livre de Job.

The-Gnostic-Moses-08-Moses,-Israel,-Satan-and-Job-006

 

«Maintenant, il y avait un jour où les enfants de Dieu [Beni Elohim] sont venus se présenter devant Iod-Havah [Binah], et Satan [l’adversaire] est venu aussi parmi eux.» – Job 1: 6

Voici Méphistophélès, qui est le même Satan devant Dieu. Les Beni Elohim sont dans Hod, voilà comment vous les appelez dans Yetzirah. Hod est une Sephirah sur le côté gauche de l’Arbre de Vie. Les Beni Elohim, les enfants des Elohim de Hod est venu se présenter devant Iod-Havah-Binah, la Sephirah au sommet sur le côté gauche. Satan [l’adversaire] est venu aussi parmi eux.

Qui est ce Satan que le livre de Job parle? C’est Geburah, parce qu’il est dans le côté gauche aussi. Les Beni Elohim ou les enfants des Elohim sont ceux qui conquièrent ou nous dirions, ces archétypes qui sont libérés et se sont présentés devant Jehovah Elohim – Binah. Cette citation se réfère seulement au côté gauche. Les Beni Elohim, les enfants des Elohim, Satan, Geburah devant Iod-Havah Elohim – Binah.

«Et Iod-Havah dit à Satan: D’où viens-tu? Et Satan répondit Iod-Havah, et dit : Je viens d’aller et venir dans la terre, et de marcher en-haut et en-bas en elle.» – Job 1: 7

Comme vous le voyez, nous savons déjà qui est Satan – il est ce feu qui descend de Geburah dans Malkuth, n’est-ce pas? Iod-Havah demande: «D’où viens-tu? Et Satan répondit Iod-Havah et dit: «d’aller et venir dans la Terre – Malkuth. Parce que le feu dans Malkuth vient de Geburah : de Geburah vient la force du sang dans l’organe sexuel. «Et de marcher en-haut et en-bas en elle [à travers le sang]». C’est à travers le sang que le feu de Geburah en-haut et en-bas dans le corps. Ainsi, le sang est impliqué dans tout ce que nous faisons, si nous forniquons, le feu de Geburah sait très bien ce que nous faisons. Vous ne pouvez pas tromper Dieu : Elohim Gibor. Ce feu est le feu qui descend vers la Terre et va encore plus loin: il va dans Klipoth.

Il vient dans mon mental à cet instant précis: quand le maître Samael investiguait sur Raspoutine en enfer, dans Klipoth. Maître Samaël a dit:

«C’est là que tu as fini, Raspoutine. Cela a été le résultat de ta vie indisciplinée et tes nombreux orgies et vices.»

«Tu te trompe, Samael,» répondit la figure monstrueuse, comme pour défendre ou justifier sa vie sensuelle. Puis il a ajouté: «Ce qui te manque c’est l’intuition.»

«Tu ne peux pas me tromper, Raspoutine.» Ce fut mes dernières paroles. Puis je suis parti de cet endroit sinistre situé dans les limbes ou Orcus des classiques, l’entrée dans le règne minéral submergé.» – Le Mystère de la Floraison d’Or par Samaël Aun Weor

En d’autres termes, Raspoutine ne peut pas tromper Samael, puisque le feu de Geburah sait qui chacun de nous est. Nous pouvons tromper tout le monde, mais pas le génie du feu, parce que le feu pénètre tout très bien, INRI.

Une fois Samael au Mexique a déclaré: «il y a des gens qui forniquent même quinze fois dans la journée». Et il dit : «Je les connais». Voilà pourquoi je vous affirme ceci.» Samael, Geburah, Madim est ce feu qui descend dans la terre, et connaît très bien chacun d’entre nous. Il n’y a pas moyen de se cacher du feu. Vous pouvez insulter le feu; vous pouvez faire ce que vous voulez à Samael, parce que le feu, il est dans votre sang, à l’intérieur de vous. Tout dépend de ce que vous faites avec le feu, pour savoir comment Samael va vous récompenser dans le Ciel ou en Enfer. Cela dépend de nous. Faites ce que vous voulez – c’est la seule loi.

Et c’est pourquoi le Zohar dit que Jehovah a appelé Samael ou Satan et demande: et comment trouvez-vous mon initié tel ou tel? «Eh bien, Samaël connaît chacun d’entre nous; parce qu’il est un archétype, un archétype très intrigant. Christus Lucifer nous connaît très bien dans le Ciel et dans la Terre. Parce qu’Il est le feu qui monte si nous transmutons. Mais il est le feu qui descend si nous forniquons. Et voilà pourquoi Satan dit «d’aller et venir dans la Terre» notre physicalité. «Et de marcher en-haut et en-bas en elle.» Telle est le Ish, l’Esh, le feu. Pas étonnant que nous sommes enfants de Samael, non? Cette Race Aryenne est faite par les enfants de Samael; c’est la raison pour laquelle il est venu et nous donne maintenant l’occasion de devenir enfants de Samael d’une manière positive. Pas dans la mauvaise manière, parce que nous ne voulons pas aller dans Klipoth.

Bourdon_Sebastien-Moses_and_the_Burning_Bush

Maintenant, dans ce graphique, nous voyons Iod-Havah et les Beni Elohim devant Moïse: Et Iod-Havah dit à Satan…. Pourquoi voyons-nous ici Moïse au lieu de Satan? Eh bien, rappelez-vous que Moïse a des cornes aussi. Alors, rappelez-vous! Moïse représente la volonté de cet initié à l’intérieur qui vainc Lucifer.

«Et Iod-Havah dit à Satan: Voici, tout ce qu’il a est en ton pouvoir; seulement sur lui-même tu ne mettras pas ta main. Et Satan sortit de la présence de Iod-Havah.» – Job 1: 12

«Maintenant, va, et je t’enverrai à Pharaon, et tu feras sortir mon peuple, les enfants d’Israël hors d’Égypte [Mitzrahim].» – Exode 3: 10

«Et Moïse répondit et dit: Mais voici, ils ne me croiront pas, ni n’obéiront pas à ma voix, car ils diront, Iod-Havah n’a pas apparu à toi.
«Et Iod-Havah lui dit: qu’est-ce qui est dans ta main [Iod]? Et il répondit: Une verge. Et il a dit: Jette le sur le sol. Et il le jeta sur le sol, et il est devenu un serpent [un Nachash ou Seraphim de Geburah]; et Moïse fuyait devant lui.

«Et Iod-Havah dit à Moïse: Étends ta main, et prends-le par la queue. Il étendit sa main, et le saisit [le serpent], et [le serpent] est devenu une verge dans sa main: Ainsi [à travers le serpent], ils peuvent croire que Iod-Havah Elohim de leurs pères, le Elohim d’Abraham, le Elohim d’Isaac et le Elohim de Jacob, est apparu à toi» – Exode 4: 1-5

Donc, envoyer Moïse avec une verge, un serpent, dans sa main à Pharaon, et envoyer Satan, le serpent vers le bas à Job en Égypte, Mitzrahim, la Terre, maintient le même sens; parce que Job est l’un des conseillers du Pharaon à l’intérieur de l’initié. Séquentiellement, le livre de Job déclare:

«Et Iod-Havah dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job, qu’il n’y a personne comme lui sur la terre [Malkuth], un homme parfait et honnête, qui craint Dieu, et se détournant du mal?» – Job 1: 8

Vous vous rendez compte que c’est le côté gauche, n’est-ce pas? Qui est le seul qui peut considérer si Iod-Havah Elohim dit la vérité au sujet de Job? Satan, parce que, il monte et descend dans la Terre et de Geburah monte vers Binah vers le sommet du côté gauche avec tous les archétypes, ou Beni Elohim, les enfants de Dieu, les Israélites qui sont déjà libres dans l’Exode, mais pas tous parce que Satan travaille encore lui-même. Iod-Havah Elohim dit, «comment trouve-tu cet homme, n’est-il pas parfait?» Cela arrive non seulement à Job, mais à chacun d’entre nous. Vous pouvez vous cacher dans votre chambre et faire le mal, c’est-à-dire la lubricité et se cacher du public. Mais vous ne pouvez pas vous cacher de Samael. Vous ne pouvez pas vous cacher d’Elohim Gibor. Il connaît toutes vos actions, car il est sur le côté gauche. Rappelez-vous cela.

«Et Satan répondit Iod-Havah, et dit: Job craint Dieu pour rien? N’as-tu pas mis une barrière de protection autour de lui et de sa maison, et tout ce qu’il a de tous côtés? Tu as béni l’œuvre de ses mains [le côté gauche et droit de l’Arbre de Vie], et ses troupeaux dans le pays. Mais étends ta main [Iod] un peu, et touche tout ce qu’il a, et vois s’il bénira ton visage.» – Job 1: 9-11

Il dit : «Mais étends ta main [Iod] un peu, et touche tout ce qu’il a»… quelle main [Iod]? La main gauche, parce que Geburah sur le côté gauche est le Seraphim, le serpent de feu, le feu de Ida qui appartient à Satan.

Voilà pourquoi il est écrit dans le Zohar que celui qui est descendu du ciel pour infliger les fléaux était Samael, la main gauche, Geburah. Alors, Samaël descend et met les quatre épreuves.

moses-and-the-burning-bush-tree

«Et Iod-Havah dit à Satan: Voici, tout ce qu’il a est dans ta main; seulement sur lui-même tu ne mettras pas mettre ta main. Alors Satan [comme Moïse] sortit de la présence de Iod-Havah.» – Job 1: 12

À Moïse Iod-Havah dit:

«Et je tendrai ma main, et je frapperai l’Égypte par toutes mes merveilles que je ferai au milieu d’elle et après cela il [le Pharaon] vous laissera aller.» – Exode 3: 20

Alors, Moïse descend avec le serpent dans sa main; autrement dit, Moïse et Satan descendent en Égypte, Malkuth, la Terre.

Le Zohar affirme que toutes les merveilles, tous les fléaux que Moïse a fait en Égypte était avec la main gauche de Dieu. En d’autres termes, Moïse le fit avec le feu de Geburah. Ainsi, c’est Samael qui l’a fait.

«Seulement sur Job tu ne mettras pas ta main.» Rends seulement sa vie misérable; ceci, pour voir qu’est-ce qu’il va faire.

«Et Satan [comme Moïse] sortit de la présence de Iod-Havah…. et Sheba ne chute pas… – Job 1: 12, 15

Alors, Satan descend et commence à travailler dans Sheba; la traduction dans la Bible dit Sabéens. Job travaille dans Sheba: Sheba est Malkuth, la septième Sephirah des sept Sephiroth inférieurs qui forment le véritable homme. En d’autres termes, Sheba est Malkuth, la Terre et Sheba est donc l’épreuve de la Terre; la première. Si vous étudiez le livre de Job, vous constaterez que Sheba est la première épreuve. Puis l’épreuve du feu vient:

«Le feu de Dieu est tombé du ciel, et a embrasé les brebis et les serviteurs, et les dévora, et moi seul a échappé pour vous dire.» – Job 1: 16

Ainsi, les épreuves de la Terre et le feu sont liés au côté gauche de l’Arbre de Vie. Malkuth : La terre au fond et le feu au sommet. Alors Satan vient et fait le travail avec les forces de Yesod, qui sont appelés les Shaddim en Hébreu. Ceux-ci sont appelés Chaldéens dans la Bible. Les Shaddim sont les forces du mal en rapport avec Yesod

«Les Shaddim a fait trois bandes, et fondirent sur les chameaux, et ils les ont enlevé, oui, et ont tué les serviteurs avec le tranchant de l’épée, et moi seul a échappé pour vous dire.» – Job 1: 16

Et puis le vent qui vient de Chesed.

«Voici, il y eut un grand vent venant du désert, et a frappé les quatre coins de la maison, et elle est tombée sur les jeunes gens, et ils sont morts. Moi seul a échappé pour vous dire.» – Job 1: 19

Rappelez-vous que Iod-Havah Elohim donne le pouvoir à la gauche pour que Satan travaille avec la droite aussi.

Ce sont donc les quatre épreuves avec lesquelles Satan frappa Job, nous trouvons la terre en-bas, le feu en-haut, l’eau en-bas, les forces de Yesod sont appelés Shaddim, pas, Chaldéens, mais, la Bible les appelle Chaldéens, Shaddim est lié à Shaddai, et le Shedd, mauvais esprit; et finalement, l’épreuve de l’air qui est en-haut dans Chesed.

Et après cela, vient le cinquième qui est Tiphereth dans la colonne du milieu. Si vous blasphémez et si que vous protestez vous ne passez pas votre épreuve. Qu’est-ce que Job a dit dans Tiphereth après avoir perdu ici et là toutes les possessions qu’il a.

«Nu Je suis sorti du ventre de ma mère, et nu je retournerai là-bas. Iod-Havah a donné, et Iod-Havah a enlevé. Béni soit le nom de Iod-Havah [dans Binah].» – Job 1: 21

Nous avons expliqué dans la conférence précédente que les cinq premiers fléaux sont toujours appliquées à l’homme vulgaire de la terre à différents niveaux, à savoir, le néophyte au dévot et au méditant. Mais non seulement les initiés de ce degré «l’homme vulgaire de la terre» reçoivent cet examen, mais aussi ceux d’autres grades, parce que les quatre épreuves de la terre, du feu, de l’eau et de l’air sont toujours placées dans différents niveaux pour tout le monde qui entre dans cette chemin.

«Les hommes bruts ou vulgaires doivent passer par l’épreuve du feu.» – Rituel Gnostique

«Car notre Dieu est un feu dévorant» – Hébreux 12: 29

Ceux qui échouent, ceux qui ne peuvent pas vaincre leur propre Lucifer, leur propre Satan dans le côté gauche, le côté du feu, protestent toujours, se plaignent et accusent les autres de leur propre échec: essayant de justifier leur médiocrité en accusant les autres. Ils ne peuvent pas voir que c’est la médiocrité qu’ils ont à l’intérieur qui les fait échouer sur le chemin. Ainsi donc, si vous comprenez que les épreuves du feu, de l’eau, de l’air et de la terre sont placées selon votre propre karma, alors vous savez que si vous réussissez vous êtes en train de vous surmonter vous-même.

«Le feu nous enveloppe et nous lave totalement; il vient à nous à travers l’air, à travers l’eau et à travers la terre elle-même. Ce sont ses serviteurs et ses divers véhicules.» – Samaël Aun Weor

Mais rendez-vous vous-même une faveur, si vous ne réussissez pas à une épreuve quand vous entrez dans ce chemin, ne reprochez pas aux autres votre échec, parce que plus de karma vous sera ajouté. Je peux vous donner ce conseil: il suffit de fermer la bouche et ne rien dire: si vous échouez, vous échouez, pour chaque circonstance. Quiconque était placé devant vous pour que vous puissiez suivre le chemin et cette personne était une personne avec des défauts, des vices, quoiqu’il a fait contre vous, soyez juste humble. Parce que personne ne vous a forcé à faire ce que vous avez fait. Fais ce que tu veux est la seule loi. Donc, sur ce chemin vous devez comprendre. Sinon, vous échouez, et si vous échouez et si vous protestez et si vous blasphémez, non seulement contre l’instructeur ou contre votre Guru, mais contre les forces célestes, les Elohim, vous ajouterez vraiment plus de karma: plus de douleur à la douleur. Donc, le meilleur conseil est précisément ce que le Maître Litelantes conseille: elle a dit (elle est le Seigneur du Karma, maître du Karma) elle a dit: Pour chaque circonstance, vous quittez cette doctrine – allez. C’est votre volonté. Nous ne pouvons pas vous forcer à rester ici, mais je vous conseille, ne critiquez pas, n’accusez pas les autres pour votre propre échec. Si vous ne pouvez pas le faire, nous comprenons, parce que sinon, plus de karma vous sera ajouté. C’est le même conseil que je donne, parce qu’en cette époque, il y a beaucoup de gens qui veulent faire la première étape et après ils échouent, ils accusent les autres de leur propre médiocrité et c’est mauvais.

william_blake_michael_binding_satan_print

«Et je vis un ange descendu du ciel [de Geburah] ayant la clef du puits sans fond. Et une grande chaîne dans sa main. Et il saisit le dragon. Le serpent ancien, qui est le Diable et Satan. Et le lia pour mille ans et le jeta dans le puit sans fond et l’enferma et scella sur lui, afin qu’il ne séduise plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans seront remplies et après cela il doit être délié pour un peu de temps.» – Apocalypse 20: 1-3

L’Ange de Geburah qui descend et enchaîne le dragon a la clé du puits sans fond. Rappelez-vous que Geburah-Samael est également régit par le Soleil, les forces du soleil, autrement dit, Apollo, qui en descendant dans le puits sans fond avec la clé de l’abîme devient Apollyon. Rappelez-vous Geburah a également le pouvoir ici dans Malkuth ; Apollo en-haut, le soleil, Apollyon dans Yesod, le puits sans fond de Malkuth en-bas. Voilà comment vous devez comprendre Kabbalistiquement les forces de Geburah. C’est pourquoi Samael a le pouvoir d’enchaîner le dragon. Quel dragon? Le dragon noir que nous avons à l’intérieur, que nous avons expliqué dans une conférence précédente: DAGON, la puissance de l’eau, ou un dragon, ou autrement dit, TANNIN le grand crocodile, le Pharaon, le Pharaon, qui est à l’intérieur de nous. Si nous commençons à faire le travail que nous devons faire, lui, la puissance de Samael enchaîne le dragon, mille ans, cela ésotériquement parlant. Rappelez-vous il est écrit, Saül a tué ses mille et David ses dix mille. Comprenez cela. Tenir le dragon pendant mille ans, ésotériquement parlant, dans l’Initié, c’est effectuer le travail de Samson. Mais c’est une chose de tenir ce dragon: quand ce dragon est libéré à nouveau, vous devez travailler dix mille fois, parce qu’il y a dix mille egos, comme le dit le Maître Samael. Sa signification est liée à cela. De nombreux initiés réussissent sur le chemin de Saül, le roi, ou Shéol – Enfer, mais c’est très rare d’atteindre le niveau de David, qui a tué dix mille. Tuer mille est bien, mais dix mille est encore mieux. Mais rappelez-vous que, avec l’aide de Samael, nous tenons le dragon mille ans. Ainsi, si vous atteignez cette hauteur, cet âge de mille ans, le dragon est libéré à nouveau, et il faut se battre à nouveau avec lui, ésotériquement parlant. C’est l’Exode que nous devons travailler. C’est un long chemin, psychologiquement parlant. Pour mieux comprendre cela, étudions le graphique suivant:

Leloir_-_Jacob_Wrestling_with_the_Angel

«Et Jacob resta seul, et là lutta un [איש Ish] homme avec lui jusqu’à la rupture du jour…. Et il lui dit: Quel est ton nom? Et il dit: Jacob. Et il dit: Ton nom ne sera plus appelé Jacob, mais Israël, car comme un prince tu as du pouvoir avec Elohim et avec Enosh, et as prévalu.» – Genèse 32: 24, 26-28

L’homme [איש Ish, le feu masculin] qui lutte avec Jacob – qui est-il? C’est Samael-Geburah – venant du côté gauche. Alors, Jacob est Israël. Comprenez-vous cette lutte; les gens pensent que cette lutte était juste une fois. Jacob représente tous les archétypes d’Israël. Lutter contre Samael c’est tenir tous les archétypes avec lui jusqu’à ce qu’à la rupture du jour. Ce n’est pas facile – vous pouvez garder un archétype – méditer sur un certain défaut ou vice, et vous libérerez un archétype. Mais il faut travailler toute la nuit; toute votre nuit spirituelle, jusqu’à ce que vous éveillez votre Conscience. Et c’est pourquoi Samaël lui dit: Quel est ton nom? Je veux dire, Samaël a demandé à Jacob, quel est ton nom? Il dit: Jacob. Et il dit: «ton nom ne sera plus Jacob, mais Israël, car comme un prince tu as du pouvoir avec Elohim et avec Enosh et a prévalu.

Quel Dieu, quel Elohim a du pouvoir avec Elohim et avec Enosh [humain], qui est dit ici? C’est Geburah, le côté gauche. Le feu de Samael a le pouvoir avec les humains dans la Terre, Malkuth et avec les Elohim dans Hod, Geburah et Binah, à savoir, Beni Elohim, Elohim-Gibor et Iod-Havah Elohim. Ainsi, c’est une lutte que nous avons tous. Donc, si nous conquérons tous ces archétypes, alors dans cette initiation, nous recevons notre nom. Dans ce cas, Jacob est le Bodhisattva d’Israël. Mais ésotériquement, Kabbalistiquement, Alchimiquement parlant Jacob ou Israël représente tous les archétypes que nous avons. Nous voulons conquérir tous nos archétypes? Nous voulons être un Adeptus Mineur, au moins? Bien, nous devons vaincre le feu du côté gauche: Samael. Voilà pourquoi ce chemin est écrit en différentes étapes et en différentes manières, par exemple Moïse descendant du Mont Sinaï pour mettre toutes les fléaux sur les Égyptiens, ou Satan qui descend de Dieu et met tous les fléaux sur Job; ou Jacob luttant avec l’Ange; mêmes significations, différents niveaux. Et voilà comment cette force, qui est la force de la vigueur, la force de Samael, Mars, tient le dragon que nous avons à l’intérieur, mais aussi l’Âme, qui lutte là pour sa libération, reçoit son propre nom. D’abord, vous devez enchaîner le dragon, mais pour enchaîner le dragon vous devez vous battre avec celui qui descend du Ciel pour l’enchaîner. Et vous méditez et vous transmutez jusqu’à ce que vous gagnez la faveur de Iod-Havah Elohim et vous recevez votre nom sacré. Et c’est l’étape: qui est l’Exode.

Alors, quand finalement vous atteignez le niveau de Tiphereth, après avoir réussi, seulement la moitié, comme nous l’avons expliqué dans la conférence précédente parce que nous arrivons toujours à seulement la moitié – dans une autre façon nous expliquons cela pour que nous puissions saisir et comprendre que c’est un chemin interne, psychologique et spirituelle. Nous devons surmonter les Philistins; ou comme nous disons en cette époque, les Palestiniens, les envahisseurs – comprenez qu’ils sont à l’intérieur de nous. Ils ne sont pas à l’extérieur, ils sont à l’intérieur: c’est un chemin initiatique psychologique.

Ainsi, après que vous avez réussi, venant de l’homme vulgaire de la terre et dans l’adeptat. Iod-Havah Elohim dit à Satan:

god-commands

«Et Iod-Havah dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job, qu’il n’y a personne comme lui sur la terre, un homme parfait et honnête, qui craint Dieu, et se détournant du mal? Et il reste ferme dans son intégrité, tu m’excites contre lui, pour le faire périr sans cause?» – Job 2: 3

Vous voyez? Dieu loue Job parce que Job lui-même s’est humilié et dit: «Je ne suis rien, Iod-Havah est tout». Il n’est pas orgueilleux dans Tiphereth, prononçant des paroles d’orgueil et de vanité pour apporter des prosélytes. Vous devez vous humilier en atteignant Tiphereth.

«Et Satan répondit Iod-Havah, et dit : Peau pour peau, oui, tout ce qu’un homme a, il le donnera pour sa vie. Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et il maudira ta visage.» – Job 2: 5

Donc, comme vous voyez le côté gauche, Satan ne se repose pas jusqu’à ce qu’il fait de vous une âme pure, et dit à Iod-Havah, «bien, si vous voulez mon avis…» Mais, pourquoi – Iod-Havah Elohim demande l’avis de Satan? Pourquoi il ne demande pas l’avis de l’Ange Michael, ou Raphaël ou d’autres Archanges? Pourquoi est-il préoccupé par Satan? Parce que, pour que Iod-Havah soit réellement déguisé, il le fait à travers le côté gauche; vous comprenez maintenant pourquoi. Rappelez-vous Faust qui avait aussi essayé avec Méphistophélès.

«Peau pour peau, oui», dit Satan, «étends ta main, touche à ses os et sa chair». Vous souvenez-vous de la conférence précédente, lorsque nous avons parlé des os? Les os se rapportent à Chesed, le système squelettique. Abraham. Telle est la Monade. En d’autres termes, il dit : «Eh bien, nous avons fait le premier triangle. Nous avons mis les épreuves là dans le premier triangle. Mais maintenant qu’il entre dans le second triangle, qui est Chesed, Geburah, Tiphereth ; permettez-moi maintenant toucher [à travers la peau de son Iod-phallus] à ses os et sa chair, parce que la chair intérieure est liée à Geburah et Tiphereth à la peau, le sens du toucher. Rappelez-vous que nous avons dit que le système musculaire se rapporte à Geburah et Tiphereth au sang qui circule dans la peau et les systèmes musculaires; ce sont les forces de Satan de Geburah. Et les os se rapportent à Chesed. Satan dit, permettez-moi maintenant de travailler à ce niveau, en touchant à travers sa peau son Esprit. Chesed – les os; Geburah la chair. Et vous verrez s’il ne blasphèment pas dans votre visage.

Comprenez, peau-Tiphereth, os-Gedulah et chair-Geburah sont liés à son corps physique, à savoir les systèmes circulatoire, squelettique et musculaire. Et c’est pourquoi, lorsque l’Initié entre dans le niveau d’Adam, il dit:

«Ceci est maintenant os de mes os et chair de ma chair: elle sera appelée femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. Par conséquent, l’homme quittera son père et sa mère, et se liera à sa femme, et ils seront une seule chair. Et ils étaient tous deux nus, l’homme et sa femme, et n’avaient pas honte.» – Genèse 2: 23-25

Ensuite, il reçoit une maladie impure. Et c’est ce que beaucoup de gens ne comprennent pas. Ils pensent que parce qu’il est un haut initié qu’il ne va pas être puni. Non, il est puni. Et celui qui sait punir Adam est Satan, pourquoi? Parce que cet initié utilise la force sexuelle de Satan, la force de Geburah de la mauvaise manière. Et Satan sait très bien de quelle manière, de toutes les façons que nous l’avons fait; parce que Satan a participé à la chute. Et Satan dit: «Bien, Adam mérite une maladie, et je veux la lui donner. Il m’a fait souffrir en tant que feu longtemps en enfer. Et il doit souffrir maintenant les effets de ma souffrance. Parce que, s’il échoue, je retourne en enfer à nouveau. Mais s’il réussit, il va me libérer de ma boue, en tant que tuteur». Voyez ici notre Christus Lucifer ou Satan – il est notre tuteur.

Questions et Réponses

Public: Dans le Zohar, cela va être un peu différent, mais il explique comment Samael injecte de la crasse dans Eve, est-ce que cela signifie que lui, de la manière Satanique, que son pouvoir est essentiellement inversé, et qui est ce qui a créé Cain?

Instructeur: D’accord, oui, la question est: Dans le Zohar, il explique comment Samael injecte du poison dans Eve. Maintenant, écoutez attentivement: Geburah est Samael, Geburah descend dans Malkuth. Malkuth est Elle-Eve, l’aspect féminin. Parce que l’aspect positif est Tiphereth, sur le côté droit, n’est-ce pas? Adam et Eve. Donc Malkuth est Eve. Et toute la puissance d’Eve est sous Geburah. Et bien sûr, Geburah dit: «si vous me réussissez cette tentation, vous serez comme Elohim. Connaissant le bien et moi, mon côté gauche: le mal. Et puis offre le fruit, c’est précisément la puissance sexuelle. Mais Eve ne réussit pas. L’homme sur la Terre fornique. Et, finalement, tombe sous le pouvoir de Geburah, la justice de Dieu. Mais Jacob, comme vous le voyez, lutte avec Samaël toute la nuit, et nous, c’est la façon dont nous le faisons. Et nous vainquons le côté gauche. Mais malheureusement, l’humanité dans la Lémurie, dans les temps anciens, qui était prêt à entrer dans le Royaume de l’Homme créé par Dieu, par Elohim, n’a pas réussi. Et a échoué. Et jusqu’à maintenant, nous sommes là. Nous sommes des échecs. Nous recevons toujours le fruit de la tentation, à travers notre physicalité, c’est Eve. Lorsque nous entrons dans l’acte sexuel, Eve, notre physicalité ou, si nous voulons en tant qu’hommes, physiquement parlant, avec l’autre physicalité, qui est Eve, est encore plus explicite. Nous mangeons les fruits et alors nous échouons. Mais alors, ne tombons pas dans l’erreur d’accuser Samaël de le faire. Samael est une force, nous donnant la possibilité de devenir des hommes. Si nous ne réussissons pas, eh bien, c’est de notre propre volonté. Parce que nous avons tous notre propre volonté de le faire.

Public: Donc c’est comme s’il nous donne cette option pour que nous nous développons?

Instructeur: Exactement. Cette occasion est donnée par Iod-Havah Elohim, parce que Samael-Geburah travaille sous Iod-Havah Elohim, qui est au-dessus dans Binah. N’est-ce pas? Et il donne à travers Geburah cette occasion à Adam sous son commandement. Maintenant, l’autre qui a réussit est Abraham, dans la première initiation des Mystères Majeurs, vous voyez, il a réussi à transmuter et a créé de lui Isaac. Quand Isaac est créé, qui est Geburah, le côté gauche, alors Iod-Havah Elohim vient et dit: «Je veux ton fils. Peux-tu sacrifier ce fils pour moi?» Vous voyez, c’est la grande épreuve de la gauche. Et puis, Abraham craignait, comme Job, soumis, et dit: «D’accord, je vais le tuer pour vous». Mais quand il allait le faire, le côté gauche, l’Archange Samaël tient son bras et dit : «ne le fait pas», tu as passé, réussi à surmonter l’épreuve. Quoi qu’il en soit, l’âme, ou l’issue de l’initiation sera absorbé par Geburah, Par Buddhi. Et l’obscurité restera dans la Terre. Alors, Isaac n’est pas tué, mais la pureté de son âme est absorbée par Iod-Havah Elohim, selon l’Alchimie. Parce que les résultats de la première initiation des Mystères Majeurs est qu’il est absorbé par la Monade. Il ne reste pas ici. Voilà pourquoi Isaac est toujours dans le ciel, dans Geburah, absorbé. Et alors, en union avec Chesed, avec Abraham, est la première initiation. Et rappelez-vous alors au lieu de tuer cela, il y a une transition, ou une explication de cela avec un bouc. Ou le bélier qui est là qui va être sacrifié. Ce bélier ou ce bouc est aussi un symbole de Geburah. C’est une transformation alchimique qui se passe dans l’initié. Abraham a réussi avec son acte, Jacob aussi a réussi avec lui, combattant là aussi. Nous aussi, vous le savez, si nous réussissons parce que Moïse aussi réussi dans le plus haut niveau, n’est-ce pas? Parce que Moïse a travaillé contre la gauche depuis Malkuth jusqu’à Binah. Ceci est un long travail. Donc c’est le travail, précisément, et pourquoi beaucoup de Kabbalistes ne comprennent pas les forces de Samael. Mais Samael est Samael: il est juste un archétype, une force qui est descendue du Ciel pour faire son travail. Si nous prenons l’avantage, il nous libérera. Si nous ne faisons pas, eh bien, nous irons en Enfer, il y a deux façons d’être libérés. Dans l’Enfer ou dans le Ciel. Cela dépend de nous.

Public: Qu’est-ce qui se passe avec la force de Samael quand quelqu’un pratique en gardant sa Chasteté mais qu’il ne transmute pas?

Instructeur: Votre question est, qu’est-ce qui se passe quand quelqu’un garde sa Chasteté mais ne transmute pas. Je ne comprends pas cela.

Public: Eh bien, ils n’ont pas de rapports sexuels ou ne renversent, mais ils ne transmutent pas l’énergie sexuelle.

Instructeur: En d’autres termes, quand ils sont sexuellement dans l’abstinence, mais ils ne transmutent pas. Cela est négatif. Parce que si vous êtes célibataire, si vous n’avez pas de sexe alors vous devez faire votre Pranayama pour gérer les forces de Samael – les forces sexuelles. D’accord? Dans le cas contraire, les volcans éclateront. N’est-ce pas? Vous avez des pollutions nocturnes. Parce que le feu de la terre le poussera à la surface. Mais si vous transmutez ce feu, d’accord, il y aura beaucoup de tremblements de terre à l’intérieur de vous, de toute façon. Mais c’est le point principal, être en Chasteté c’est transmuter: si vous êtes célibataire, à travers le Pranayama, si vous êtes marié, dans la Magie Sexuelle, comme Job.

Public: Avant, vous avez dit que seul le côté gauche descend à Malkuth, est-ce exact? Pourquoi pas le côté droit, même une personne ordinaire comme nous qui fait preuve de compassion à travers toute étincelle de quoi que ce soit, comment rien ne vient de tout cela, est-il vrai que rien de tout cela descend? Peut-être que je manque quelque chose…

Instructeur: Le côté droit descend à travers Yesod, quand vous priez, lorsque vous êtes soumis à la volonté de Dieu dans l’acte sexuel. Parce que le Ruach Elohim est toujours là dans le Ciel, c’est Chesed. C’est Abraham. Votre propre Intime. Il a le pouvoir de descendre, si vous l’invoquez avec votre cœur en Chasteté alors il descend vers le bas. En général, les forces qui descendent sont la gauche. Voilà pourquoi, si vous voulez faire preuve de compassion, vous devez travailler avec votre passion. Et amener les forces de la compassion, qui est Chesed dans votre physicalité. C’est le travail, parce que le côté bien aide aussi, mais seulement si nous faisons notre travail. C’est le travail que nous devons faire, nous devons comprendre l’Arbre de Vie, c’est très important pour comprendre le chemin: travailler avec la droite et la gauche. Lorsque vous faites votre Pranayama, vous travaillez avec le côté droit. Mais rappelez-vous que le côté gauche est pollué. Parce que quand Eve, l’organe sexuel mange – fornique – à travers le côté gauche, Ida, elle souille Adam, Eve offre le fruit à Adam, en d’autres termes, le cerveau, et il dit : «eh, c’est bon», ainsi, le cerveau aime aussi le fruit. Et alors les deux parties sont polluées. Mais encore, c’est le côté droit qui reçoit l’aide, parce que c’est là que nous trouvons Chesed, le Ruach Elohim: l’Esprit, la Monade. Mais c’est sur la gauche que nous avons notre ego, parce que rappelez-vous que c’est de la gauche que viennent les corps protoplasmiques. Voilà pourquoi de nombreux Kabbalistes disent que Netzach n’était pas dans la droite, mais dans la gauche dans les âges précédents. Mais ils ne savent pas comment expliquer cela. Netzach dans la gauche signifie le mental protoplasmique, ce n’est pas sur la droite, c’est dans la gauche. Parce que la gauche est liée à Klipoth. Et les corps lunaires, le corps émotionnel lunaire ainsi que le corps mental lunaire: les corps protoplasmiques sont sur le côté gauche. Si vous voulez mettre le mental dans le côté droit de l’Arbre de Vie, nous devons créer le Mental Solaire. Créer le Mental Solaire c’est suivre le chemin de Ish, Shemuel. Shemuel est le Maître du Mental, et Hod aussi. Parce qu’avant de créer le Corps Astral Solaire, Hod, vous devez être chaste dans la physicalité. Et puis créer le Mental Solaire, qui se rapporte à Netzach dans la droite. Quand vous investiguez vous-même, vous trouverez que votre mental appartient à la partie gauche de l’Arbre de Vie. Parce qu’il est protoplasmique. Seul le Solaire appartient à la droite.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Moses, Israel, Satan and Job

Catégories : Moïse Gnostique