Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

Gaea

אלה תולדות השמים והארץ בהבראם ביום עשות יהוה אלהים ארץ ושמים

« Ellah (אלה – Déesse Gaea, la Mulaprakriti Immanifestée) a généré (תולדות) les cieux (השמים) et la terre (והארץ) quand ils ont été créés (BeHeiBaram בהבראם – par le Hei d’Abraham, Brahma ब्रह्म), au jour (ביום, à la lumière de ParaBrahman परब्रह्मन्) où ont été faits (עשות) par Jehovah Elohim (יהוה אלהים) la terre et les cieux (ארץ ושמים). » – Genèse 2: 4

Et chaque plante des champs avant qu’elle ne soit dans la terre et chaque herbe des champs avant qu’elle ne pousse. Car Jehovah Elohim n’avait pas fait pleuvoir sur la terre. Et il n’y avait pas Adam pour labourer le sol, mais il y avait une brume venant de la terre et arrosait toute la surface du sol. Et Jehovah Elohim forma Adam de la poussière du sol et insuffla dans ses narines le souffle de vie et Adam est devenu une âme vivante. Et Jehovah Elohim a planté un jardin à l’Est dans l’Éden et là il a mis Adam qu’il avait formé. » – Genèse 2: 5-8

Ce sont les premiers versets du deuxième chapitre du livre de la Genèse. Ce passage décrit en synthèse ce que nous allons expliquer aujourd’hui: la génération des cieux et de la terre.

Comme nous le voyons dans cette Écriture, vous constatez qu’il y a toujours des opposés: le ciel en haut, la terre en bas. Cette terre, ce sol, le champ, est toujours liée aux aspects inférieurs et supérieurs qui sont appelés Malkuth dans l’Arbre de Vie.

Dans Genèse 1: 5, nous trouvons également que « Elohim appela la lumière Jour et l’obscurité il l’appelaNuit », et de nombreux autres exemples d’opposés comme la vie et la mort. Ceci est lié aux deux aspects de la divinité qui sont nécessaires pour créer, trouvés dans chaque mythe et qui sont dans la tradition Chrétienne nommés Dieu et Satan.

Pour comprendre comment ces générations ont été faites par Jehovah Elohim, nous devons écrire le nom de Jehovah tel qu’il est écrit en Hébreu: Iod-Hei-Vav-Hei יהוה. Ces quatre lettres sont en Grec appelées ‘Tetragrammaton’, et pour que vous puissiez suivre ce que nous expliquons ici, vous devez vous concentrer sur votre corps, votre corps physique.

Comme nous l’avons dit dans de nombreuses conférences, la lettre Iod י de Iod-Hei-Vav-Hei יהוה se rapporte à la tête; ainsi, Iod י est une lettre liée au Père en-haut et puisque c’est la dixième lettre de l’alphabet Hébreu, Iod se rapporte également à Malkuth, la dixième Sephirah, le Saint-Esprit, la Mère en-bas. Deux lettres Iod י ont la forme de la lettre Aleph א (qui a deux Iods et un Vav), la lettre Vav est la moelle épinière et représente Adam אדם dans Tiphereth, faite à l’image et à la ressemblance des deux Iods. Ainsi, les deux lettres Iod י et la lettre Vav ו ensemble sous la forme de la lettre Aleph א forment la sainte trinité. Aleph א est la première lettre de l’alphabet Hébreu. Et comme nous l’avons dit, la lettre Iod י est la dixième de l’alphabet Hébreu, et se rapporte donc à Malkuth, la dixième Sephirah. Ce Iod י est le premier endroit, le premier point qui apparaît dans l’univers. Ce premier endroit est Kether, le Père, un mot qui signifie « couronne » en Hébreu.

La deuxième lettre de Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, le nom sacré d’Elohim est Hei ה, et nous plaçons toujours ce Hei dans Daath, la sephirah au niveau de notre gorge, dans notre physicalité. Ensemble, ces deux premières lettres forment Iod-Hei יה, qui est généralement appelé en Hébreu, Jah, comme à la fin du mot Hallelujah הללויה. Ce mot Jah יה se rapporte à la gorge et à la tête qui est appelée le ciel dans le monde d’Atziluth, le monde des archétypes, qui sont en nous-mêmes liés à ces éléments que nous appelons pensées; bien sûr, les pensées sont les archétypes qui deviennent finalement concrets, à travers nos paroles et nos actions.

La troisième lettre est Vav ו, que nous avons souvent déclaré être liée à la colonne vertébrale, la moelle épinière.

La dernière lettre est Hei ה, qui est répétée et représente les organes sexuels. Ainsi, c’est de cette manière que ces quatre lettres Iod-Hei-Vav-Hei יהוה du saint nom d’Elohim sont liées à notre physicalité; c’est ainsi que le nom de Dieu se rapporte à ce que nous appelons l’Arbre de la Connaissance. Rappelez-vous: l’Arbre de la Connaissance se rapporte à la Sephirah Daath, qui se rapporte au caducée de Mercure. Si vous vous rappelez l’image du caducée de Mercure, vous y verrez la dualité exprimée; les deux serpents entrelacés autour du bâton. La sphère au-dessus du caducée représente, dans notre physicalité, notre tête; c’est la lettre Iod י, qui est bien sûr au cœur de toutes les lettres de l’alphabet Hébreu, et implique donc le reste des lettres du Tetragrammaton, et les quatre Sephiroth du premier triangle: Kether, Chokmah et Binah, et la sephirah sous le premier triangle appelé Daath דעת.

Les ailes du caducée de Mercure symbolisent l’énergie du Saint-Esprit; la Bible se réfère au Saint-Esprit lorsqu’elle fait référence à Jehovah Elohim, qui est le nom de Dieu dans la Sephirah Binah. Permettez-moi de vous rappeler les noms sacrés des sephiroth du premier triangle, Kether, Chokmah et Binah:

Le premier, Kether est Eheieh-Asher-Eheieh אהיה אשר אהיה, qui signifie « Je suis ce que je suis », ou mieux dit: « Il est ce qu’Il est ».

Le nom sacré de Dieu dans la deuxième Sephirah (Chokmah) est Jehovah יהוה. C’est la première sphère où le nom sacré, le Tetragrammaton Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, apparaît. Cependant, le nom Jehovah Elohim יהוה אלהים est lié à Binah. N’oubliez pas que nous parlons des générations du ciel et de la terre, quand ils ont été créés. Le jour où Jehovah Elohim יהוה אלהים a fait la terre et les cieux. Et Jehovah Elohimיהוה אלהים est ce qu’on appelle dans le Christianisme, le Saint-Esprit.

Lorsque nous parlons de l’Arbre de la Connaissance, nous parlons réellement du dédoublement du Saint-Esprit à travers l’Arbre de la Connaissance, qui est également connu comme l’Arbre du Bien et du Mal. Il est très important de comprendre cela parce que lorsque nous parlons de Daath דעת, nous parlons des mystères du Saint-Esprit. Mais rappelez-vous qu’à l’intérieur de Binah se trouvent Chokmah et Kether, parce que ces trois Sephiroth sont appelées la Sainte Trinité. Pour comprendre comment cette sainte trinité est une est simple: placez votre imagination dans votre corps; votre tête est le père, votre cœur est le fils et votre sexe est le Saint-Esprit. Vous êtes une; une personne, mais trois parties. En effet, il est important, lorsque vous lisez n’importe quelle Écriture, de vous souvenir que vous avez trois cerveaux: le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel et le cerveau moteur-sexuel-instinctif, chacun d’eux se rapporte à une Sephirah du premier triangle de l’Arbre de Vie.

En comprenant cela, nous pouvons voir comment l’Esprit saint a deux autres aspects. Pourquoi? Parce que Jehovah Elohim יהוה אלהים contrôle les fluides sexuels, l’énergie sexuelle, qui est le résultat de ce que nous pensons (tête) et de ce que nous ressentons (cœur). Dans la tête, nous avons le cerveau, les pensées, notre centre intellectuel, les idées, les concepts, le raisonnement, etc ; dans le cœur, nous avons les sentiments qui se rapportent au sang – rappelez-vous que le sang circule dans tout l’organisme et que le sang a Aleph א, le souffle de vie que nous prenons par les narines, qui se rapporte à la tête, la cerveau intellectuel. Ainsi, vous voyez comment le souffle de vie que nous prenons par les narines (la tête) pénètre dans les poumons et purifie le sang (le cœur) et que le sang se transforme en semen dans les glandes sexuelles à l’intérieur desquelles se trouve l’énergie créatrice de Jehovah Elohim יהוה אלהים. De cette façon, nous comprenons comment Jehovah Elohim יהוה אלהים (le Saint-Esprit), qui est l’énergie créatrice, contient les deux autres forces de notre corps.

« Il est vrai, sans mensonge, certain et sur lequel on peut compter, le supérieur est d’accord avec l’inférieur, et l’inférieur est d’accord avec le supérieur, pour effectuer cette œuvre vraiment merveilleuse. Comme toutes choses doivent leur existence à la volonté de l’unique, donc toutes choses doivent leur origine à l’unique chose, la plus cachée par l’arrangement du Dieu unique. Le père de cette unique chose est le soleil, sa mère est la lune. »

La citation précédente extrait de la Table d’Émeurode d’Hermès Trismégiste, qui est le messager du Dieu Mercure, le Maître qui nous a donné le caducée de Mercure, le symbole qui représente l’Arbre du Bien et du Mal, l’Arbre de la Connaissance. Donc, Jehovah Elohim יהוה אלהים contient Iod-Hei-Vav-Hei, et si nous analysons ces quatre aspects en relation avec notre corps physique, Iod י est notre tête, Hei ה est dans la gorge, Vav ו est notre colonne vertébrale, et le deuxième Hei ה est nos organes sexuels. Mais Jehovah Elohim est Iod-Hei-Vav-Hei יהוה plus Elohim אלהים.

Alors, où est Elohim dans notre physicalité? Parce que Binah est Jehovah יהוה et Elohim אלהים… et c’est précisément le mystère de Daath דעת. Elohim אלהים est lié au mot Ellah אלה, Aleph Lamed Hei – ‘Ellah’est la façon dont vous le lisez, cela signifie déesse en Hébreu. Comme nous l’avons dit à plusieurs reprises, El אל, Aleph-Lamed, sans Hei ה, signifie « Dieu », masculin. Mais, lorsque vous ajoutez la lettre Hei à la fin d’un mot en Hébreu, cela devient féminin; et ainsi, El (Aleph-Lamed), « Dieu », devient Ellah (Aleph-Lamed-Hei), « Déesse ». Ensuite, si nous ajoutons à Ellah אלה les lettres Iod-Mem, ים (qui signifie, Yam « mer, océan »), nous avons pluralisé le mot Ellah אלה comme Elohim אלהים, qui signifie « Dieux et Déesses », au pluriel.

Si nous regardons cela plus loin, et décomposons le mot Elohim en deux composantes, Ellah אלה (Aleph-Lamed-Hei) et ים Yam (Iod-Mem – « mer, océan »), nous constatons que Ellah-Yam אלה-ים signifie littéralement « déesse de la mer ». Alors, qui est cette déesse de la mer? C’est Vénus-Aphrodite, cette déesse de la mythologie Gréco-Romaine née de l’écume de la mer.

L’interprétation alchimique kabbalistique est la suivante: Saturne-Cronos (Binah) le plus jeune des Titans (Theoi, « Dieux-Elohim d’Atziluth, le premier triangle »), Uranous castré (Chokmah) dans Briah, c’est-à-dire dans Daath, Binah a pris le pouvoir créateur de Chokmah, et a jeté les testicules coupés dans Briah. La puissance créatrice de Chokmah, qui s’est répandue du premier triangle, a couru dans le sang ou le feu du deuxième triangle, et est ensuite tombée sur la mer de Yesod dans le troisième triangle, et de l’écume est sortie Aphrodite-Vénus, la Shekinah שכינה.

Ainsi, dans la mythologie Gréco-Romaine, cette force, cette déesse est appelée Vénus-Aphrodite, mais en Hébreu, dans la Kabbale, c’est ce que nous appelons Shekinah. Cette Shekinah est Ellah-Yam אלה-ים, la déesse de la mer, ou en d’autres termes la force de Binah dans les eaux sexuelles de Yesod. Rappelez-vous: l’Arbre du Bien et du Mal a ses racines dans Yesod, et Yesod est l’énergie sexuelle de ce fluide sexuel appelé semen, qu’il soit féminin ou masculin; c’est le liquide séminal que les hommes et les femmes ont dans leur sexe.

Donc, c’est Ellah-Yam אלה-ים, la déesse de la mer, qui est l’endroit où nous trouvons les eaux, et c’est pourquoi, lorsque vous lisez le livre de la Genèse, vous trouvez que Elohim אלהים, ou ‘Ellah-Yam אלה-ים,’créa les cieux et la terre.

Ainsi, la déesse de la mer Ellah-Yam אלה-ים crée, mais rappelez-vous que les eaux sexuelles reçoivent les forces du cœur et du cerveau, et en ce sens, nous voyons que la déesse de la mer Ellah-Yam אלה-ים contient le Père, Fils et Saint-Esprit à l’intérieur.

Comme par exemple, notre corps, la physicalité que nous avons, a été créé dans le ventre d’une femme, notre mère. Mais parce qu’un homme y a mis son sperme. En d’autres termes:

« Ellah (אלה Déesse) a généré les cieux et la terre (BeHeiBaram בהבראם, par le Hei d’Abraham) quand ils ont été créés. »

Cela signifie que les générations de (Ellah אלה Déesse), c’est-à-dire les cieux et la terre, ont été créées par la lettre Hei d’Abraham (Hébreu: אברהם). Aba, le Père d’en haut est le Père de tous (raham רהם). En d’autres termes, les deux Hei d’Eheieh-Asher-Eheieh אהיה אשר אהיה (Kether), est le Père universel, qui a créé tous les êtres.

Cependant, dans Yetzirah, celle qui nous a formés était Ellah (אלה) la femme, en 9 mois. Ainsi, la coopération sexuelle du Hei d’Abraham אברהם avec le Hei d’Ellah אלה se rapporte au premier et au second Hei de Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, dans l’Arbre de la Connaissance, ‘Daath’. C’est ainsi que nous comprenons comment Ellah-Yam אלה-ים a fait les cieux et la terre de Yesod, le fond de l’Arbre de Vie, grâce à BeHeiBaram בהבראם (le Hei d’Abraham). C’est pourquoi il est écrit:

« Et le Ruach Elohim (רוח אלהים – Chesed) plana sur la surface des eaux (ou des fluides du système nerveux central, le trône de l’esprit). » – Genèse 1: 2

Le « Ruach Elohim qui plana sur la surface des eaux » est El אל, Chesed-Abraham. Ce Ruach Elohim est la force, la puissance qui vient d’en haut, de Jehovah Elohim יהוה אלהים. C’est pourquoi, conformément à la Kabbale, nous avons souvent déclaré que El אל est le Ruach Elohim qui plane sur la surface des eaux (Hayam הים). Ainsi, El HaYam אל-הים, qui a appelé la lumière jour (Genèse 1: 5), a fait la terre et les cieux à travers Abraham. En d’autres termes, les cieux et la terre ont été créés par Chesed, El אל, Abraham « au jour (dans la lumière) » de Jehovah Elohim יהוה אלהים (Binah).

Lorsque nous lisons ce qui est écrit dans Genèse 2: 4, au sujet des générations du ciel et de la terre, nous trouvons le mot Beheibaram בהבראם, qui signifie « quand ils ont été créés ». Beheibaram בהבראם est un anagramme, un acrostiche que nous pouvons modifier: par exemple, Be Hei בה est écrit au début de ce mot. Be ב est la lettre Beth, qui se rapporte à la deuxième Sephirah, Chokmah חכמה (sagesse), qui est un mot que nous avons expliqué dans de nombreuses autres conférences qui se rapporte à Berashyth בראשית, au commencement.

« Le commencement de la sagesse est de demeurer dans la crainte de יהוה. Bon sens pour toutes leurs actions (dans עשיה Assiah, Malkuth, où) Sa gloire (שכינה Shekhinah) est éternelle! Psaume 111: 10 »

« Combien ont été tes œuvres, Oh יהוה, Toutes dans la sagesse (חכמה Chokmah) que tu as faites. » – Psaume 104: 24

« Dis à (Chokmah חכמה) la sagesse, tu es ma sœur; et appelle (בינה Binah) compréhension ton parent. » – Proverbes 7: 4

« Le Père (Aleph, Kether, le Souffle) et Moi (dans L’Beb לבב, Chokmah-Coeur) ne font qu’un. » Jean 10: 30

Donc, Be Hei בה de Beheibaram בהבראם signifie que la lettre Beth (Chokmah חכמה, « sagesse »), à travers le Hei (qui est la deuxième lettre du mot Beheibaram בהבראם), créa (ברא) au moyen d’Abraham אברהם dans la lumière de Jehovah Elohim יהוה אלהים, Binah. C’est pourquoi Abraham a dit à Sarai, sa femme:

« Dis, je te prie, que tu es ma sœur: afin que cela soit bien pour moi à cause de toi; et mon âme vivra à cause de toi. » – Genèse 12:13

« Et mais en effet, elle est ma sœur; elle est la fille de mon père, mais pas la fille de ma mère; et elle est devenue ma femme. » – Genèse 20:12

Pour mieux comprendre cela, entrons dans le panthéon Hindou.

La Trinité Hindoue est formée par Brahma, Vishnu, Shiva.

Selon l’Hindouisme, Brahma est né de l’Être Suprême Brahman et de l’énergie féminine connue sous le nom de Ākāśamaya (आकाशमय). Souhaitant créer l’univers, Brahman a d’abord créé l’eau, dans laquelle il a placé sa graine solaire. Cette graine solaire s’est transformée, grâce à l’eau, en un œuf d’or, d’où Brahma est apparu. Il est également indiqué que Brahma est né d’un lotus émergeant du nombril de Vishnu après avoir émergé sur ordre de Shiva. Brahma maria sa fille Saraswati.

Lorsque nous comparons le symbole Hébreu avec le symbole de l’Hindouisme, nous découvrons que Brahma, le créateur, a exactement les mêmes lettres de l’Hébreu Abraham. Dans le panthéon Hindou, le Dieu Brahma a quatre têtes et le saint nom d’Elohim, le créateur, a quatre lettres Iod-Hei-Vav-Hei יהוה; le nom de la femme de Brahma est Saraswati. Recherchez la similitude ici: Brahma et Saraswati, les deux polarités du Saint-Esprit ou les deux forces de création, créant, et leurs contreparties du panthéon Hébreu, Abraham et Sarah.

« Ellah (אלה – Déesse Saraswati) a généré les cieux et la terre lorsqu’ils étaient créés (BeHeiBaram בהבראם – par les Hei de Brahma), au jour où la terre et les cieux ont été créés par (ses quatre têtes ou les quatre lettres de) Jehovah Elohim (יהוה אלהים). » – Genèse 2: 4

N’est-il pas étonnant de voir comment ces deux religions se rapportent et se réfèrent à la même chose? En effet, toutes les religions ont les mêmes principes archétypiques. Bien sûr, lorsque nous disons Brahma et Saraswati, nous parlons en Sanskrit, pas en Hébreu. En Hébreu, nous parlons d’Abraham et de Sarah. Saraswati signifie la manière dont coule l’essence de Dieu ou l’essence des forces créatrices; c’est Sarah.

Sarah et Saraswati se rapportent aux forces d’Ellah-Yam אלה-ים dans Yesod; le fond de l’Arbre de Vie, la femme. Maintenant, lorsque nous étudions les deux polarités de l’Arbre du Bien et du Mal, ces deux polarités en Hébreu sont appelées Tob טוב et Rah רע. Tob טוב est le côté droit de l’Arbre de Vie, et Rah רע est le côté gauche; alchimiquement parlant, ils sont appelés Ob et Od ou Obd et Od.

Od עד signifie « témoin » et Obd עבד signifie « serviteur ou compagnon ». Donc, en sachant cela, nous comprenons l’Arbre du Bien et du Mal, Daath, parce que ces deux polarités se rapportent aux deux types d’eau que nous avons, dont nous avons parlé dans d’autres conférences.

Les fluides du système nerveux central se rapportent à Tob טוב, « bien », qui est Od עד, le témoin masculin, et à Abba אב le père; l’autre fluide qui est le semen, que nous avons dans la prostate ou l’utérus, est l’aspect féminin, et est appelé מאד Meod, « très », et est lié à Obd עבד, qui est la compagne, et à Ad אד la brume de la terre. Comme vous le voyez, les fluides féminins de la prostate ou de l’utérus sont dans le bas du corps, tandis que le fluide masculin se rapporte au cerveau et à la moelle épinière. C’est pourquoi nous disons toujours que le cerveau est Adam, le fluide masculin, tandis que la femme Eve est le fluide féminin qui nourrit les glandes génitales. C’est ainsi que nous associons alchimiquement l’Arbre du Bien et du Mal, l’Arbre de la Connaissance, à notre corps: Adam en haut, Eve en bas. C’est comme dans l’acte sexuel, où l’homme est en haut et la femme est en bas, sexuellement parlant; c’est ainsi que se situent les deux polarités de ce mystérieux Arbre du Bien et du Mal, car la déesse de la mer Ellah-Yam אלה-ים est dans le Yam ים, dans la mer, les eaux génitales. C’est ainsi que nous comprenons comment les générations des cieux et de la terre ont été faites, par les deux polarités, en-haut et en-bas.

Hermès Trismégiste a dit, comme ce qui est en-haut, ainsi est ce qui est en-bas et comme ce qui est en-bas, ainsi est ce qui est en-haut. Maintenant, ces deux polarités dans l’Arbre de Vie sont liées à ces deux forces cosmiques, à savoir la Lune, qui est Yesod et Malkuth, et le Soleil, qui est Geburah et Tiphereth. C’est pourquoi il est indiqué dans la tablette d’émeraude, en parlant de cet élément cognisant que nous devons créer: « Son père est le Soleil et sa mère la Lune. La Terre l’a portée dans son ventre et le Vent l’a nourrie dans son ventre. » Ce vent est le Ruach Elohim, Chesed, Abraham.

Le père des hauteurs est Abraham אברהם. Ainsi, lorsque vous parlez d’Abraham dans la Kabbale, vous parlez de Chesed, qui est notre propre esprit individuel particulier, qui est le Ruach Elohim, qui est toujours avec la déesse de la mer, notre Mère Divine. Mais, cet Abraham est aussi dans le mystère de Daath, qui est appelé Abba אב, Abraham אברהם; Abba אב se rapporte également à Kether, qui est Abba אב, « le père » de raham רהם, les « hauteurs » et même au-delà. C’est pourquoi il est écrit « Be Hei Baram ב – ה – בראם», qui signifie « par Abraham où les générations du ciel et de la terre ont été faites ». Mais cet Abraham אברהם planait au commencement sur les eaux, sur les eaux de la déesse de la mer, puisque la déesse de la mer Sarah est celle qui crée, avec l’aide d’Abraham אבראב; ou, comme nous le voyons dans les images de la mythologie Hindoue, Braham a crée, mais pour ce faire, il utilise les eaux de Saraswati, dont l’essence féminine coule dans les eaux de la vie.

Rappelons-nous maintenant que le rayon de la création, cet élément actif omniprésent qui est appelé le rayon de l’Okidanokh, le Prométhée Grec, commence dans l’Absolu Solaire et se termine au centre de la terre:

« Prométhée-Lucifer est un mystérieux feu détaché du Logos Solaire et sagement fixé au centre de la terre par la force de gravité et le poids de l’atmosphère. » – Samael Aun Weor

L’omniprésent Okidanokh contient le Ruach רוח (« esprit ») venant du Theomertmalogos, cette force de création, cette volonté qui descend de haut en bas, jusqu’au centre de la terre. Mais ce rayon de création, ce rayon de l’Okidanokh, pour créer, se confond avec cet élément qui imprègne l’espace, qui est appelé eau cosmique ou Akash.

Sans l’eau akashique (éther), le rayon de l’Okidanokh ne peut pas créer; le rayon de la création, sans eau, ne peut rien. Donc nous, les hommes, avons à l’intérieur de nous des spermatozoïdes, le pouvoir de créer la vie, le pouvoir de création, mais sans les femmes, nous ne créons rien. Que pouvons-nous créer sans la femme? Nous n’avons pas d’ovules, l’élément féminin pour que les spermatozoïdes s’accroissent, se développent. C’est pourquoi l’homme est appelé feu et la femme est appelée eau. Mais l’eau contient le feu, c’est pourquoi dans l’univers, pour que la création existe, toute planète a besoin d’eau. Cette planète terre a de l’eau, mais ce n’est pas la seule planète qui a de l’eau, car pour que la vie existe, il faut aussi que l’eau existe.

L’eau est nécessaire parce que c’est par l’eau akashique que s’exprime ce que nous appelons la Torah תורה, Dharma. En d’autres termes, les lois (Toroth תורות, Taroth תארות) s’expriment à travers l’eau akashique. La création commence avec Okidanokh, le rayon qui imprègne, avec le Triamatzikamno, dans les eaux akashiques, jusqu’à atteindre les 864 lois qui gravitent vers le centre de n’importe quelle planète. C’est ce que nous connaissons comme les lois de la création.

Pour que le Dharma, la loi, existe, il faut qu’il y ait de l’eau; quand l’eau disparaît de n’importe quelle planète, il ne peut plus y avoir de vie.

Alors Dharma, la loi s’exprime à travers les eaux d’Elohim, les eaux de la sexualité. Dans les fluides sexuels, nous trouvons le mystère de l’Arbre du Bien et du Mal, l’Arbre de la Connaissance; ainsi, lorsque nous utilisons les eaux sexuelles de la mauvaise manière, nous enfreignons la loi, car la loi est contenue dans les eaux. C’est pourquoi il est écrit: ‘Au commencement… le Ruach Elohim planait sur la surface des eaux et Elohim a dit ‘que la lumière soit et la lumière fut’, cette lumière est sortie des eaux du tout début. C’est ainsi que nous devons comprendre et entendre la création. Maintenant, voyez quand nous lisons le début du troisième chapitre du livre de la Genèse, il déclare:

« Et le serpent était le plus rusé de toutes les bêtes des champs que Jehovah Elohim יהוה אלהים avait faites. » – Genèse 3: 1

Ici, nous trouvons le mythe de Satan, le serpent rusé. Satan est ce serpent qui était le Chaioth חיות le plus subtil, la force de vie animale ou la loi dans Assiah (עשיה matière et action) que Jehovah Elohim יהוה אלהים a créé. Jehovah Elohim יהוה אלהים créé parce que le créateur masculin-féminin, comme nous l’étudions, est dans Jehovah Elohim, Binah, le Saint-Esprit, Shiva-Shakti. Ce serpent est la force vitale qui circule dans le sang, et qui circule dans notre système nerveux, qui en tant que filet est partout dans notre physicalité. C’est pourquoi il est écrit:

« Et il y eut un jour (une lumière) où les fils des Elohim (בני האלהים) vinrent se tenir debout devant Jehovah (יהוה), et HaSatan (השטן) vint aussi parmi eux. Et Jehovah (יהוה) dit à HaSatan (השטן): D’où viens-tu? Alors HaSatan (השטן) répondit à Jehovah (יהוה), et dit: D’aller et venir sur la terre, et de marcher de haut en bas en elle. » – Job 1: 6, 7

Les enfants d’Elohim, qui sont les archétypes, se tenaient, dans la lumière, autour de Jehovah (יהוה), et parmi les enfants d’Elohim se trouvait HaSatan (השטן), qui est cette force serpentine dont nous parlons; c’est cette force de vie rusée parmi toutes les forces de vie, ou Sheddim, que Jehovah Elohim יהוה אלהים avait créée et qui circule dans notre physicalité. ‘D’où vienstu?’ demande Jehovah Elohim à Satan, eh bien, dit HaSatan (השטן) ‘D’aller et venir sur la terre, et de marcher de haut en bas en elle.’ La terre est notre corps physique, qui est l’habitat de Satan. Ou mieux dit Lucifer, puisque notre corps porte, transforme cette lumière qui, en nous, en raison de notre ego, se transforme en Satan. Donc, en nous, ce n’est pas Lucifer, mais Satan, parce que Satan est l’opposé de Lucifer, puisque Satan, le diable, se trouve dans l’union sexuelle des contraires, des opposés.

Lorsque nous étudions la Kabbale et l’Alchimie, nous apprenons que l’esprit est en-haut et la matière est en-bas, donc le contraire de l’esprit est la matière. La matière est en Latin appelée Mater, ce qui signifie mère. À l’intérieur de la matière se trouve le contraire, qui en Hébreu est Satan. En d’autres termes, le pouvoir de Lucifer se transforme en pouvoir de Satan dans notre corps physique. C’est pourquoi Jésus a dit:

« Pourquoi ne comprenez-vous pas mon discours? Ni même parce que vous ne pouvez pas entendre ma parole. Vous êtes de votre père le diable, et vous ferez la luxure de votre père. Il était un meurtrier (de la vie) depuis le commencement, et (en tant que fornicateur) ne résidait pas dans la vérité, car il n’y a pas de vérité en lui (la luxure). Quand il dit un mensonge, il parle de lui-même: car il est un menteur et le père de celui-ci. » – Jean 8: 43, 44

Ainsi, Satan, le diable, est ce qu’il est. Ce n’est pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de nous. C’est à l’extérieur aussi, comme dans la mythologie Nordique, on trouve que le pouvoir du dragon est dans les éléments de la nature, mais souvenez-vous que nous sommes le microcosme du macrocosme, donc ce dragon que nous appelons Lucifer, le feu ou l’énergie de la nature ou des quatre éléments alchimiques, est partout; ainsi, c’est en nous aussi, puisque nous sommes une réplique de la planète. Physiquement, nous sommes Malkuth, une terre philosophale, où nous trouvons Satan, cette force animale qui est le contraire de Chesed, l’esprit.

Satan est l’ombre de l’esprit, c’est le même élément, mais un dédoublement de l’esprit qui entre dans la terre, notre physicalité. Et c’est pourquoi:

« Jehovah a dit à l’Adversaire (HaSatan השטן), As-tu mis ton cœur contre mon serviteur (Obd עבד) Job (איוב)? Parce qu’il n’y a personne comme lui sur la terre, un homme parfait et droit, craignant Elohim et se détournant du mal (Ra רע)? » – Job 1: 8, ce qui signifie, mon serviteur (Obd עבד) est-il droit?

Comme nous l’avons dit, serviteur en Hébreu est Obd. Obd est la force serpentine de la gauche du caducée de Mercure, qui se rapporte aux fluides génitaux. Donc, Jehovah Elohim, le créateur, demande à Satan, celui qui circule ou qui va et vient sur la terre, notre physicalité, et marche de haut en bas ‘en elle’, signifie à l’intérieur de notre corps physique. Ainsi, Satan est la force de l’ombre de Jehovah Elohim, le Créateur, la force de vie qui donne une puissance sexuelle « intérieure » aux Chaioth hommes et femmes.

« Et l’Adversaire (HaSatan השטן) répondit à Jehovah (יהוה) et dit: Pour rien craint-il Elohim? » – Job 1: 8

« Mais étends un peu ta main, touche tout ce qu’il a, et vois s’il ne te maudit pas en face. » – Job 1:11

Ce qui signifie, ‘si tu me donne ta permission, je le testerai s’il t’aime vraiment en-haut, dans la tête’, alors Jehovah Elohim a dit à Satan:

« Et Jehovah (יהוה) dit à l’Adversaire (HaSatan השטן): ‘Voici, tout ce qu’il a est dans ta main (gauche), seulement sur lui ne lève pas ta main (gauche).’ Et l’Adversaire (HaSatan השטן) est sorti de la présence de Jehovah (יהוה).’ – Job 1:12

« Voici, tout ce qu’il a est dans ta main (gauche) » fais tout ce que tu veux à son trésor mais ne blesse pas son Chaiah, sa vie, garde-le alchimiquement vivant, mais fais-lui ce que tu veux, et Satan descend du ciel et descend sur la terre qui est la matérialité de Job pour le tester.

« Comment es-tu tombé du ciel, ô glorifié, fils de l’aurore! (comme Satan) Tu as été abattu sur terre, ô affaiblisseur des nations (Goyim גוים). » – Ésaïe 14:12

Nous voyons donc ici la relation entre Jehovah Elohim, Dieu avec (HaSatan השטן), le diable, ceci, en tant que mythe, est écrit dans de nombreuses parties de la Bible, et c’est pourquoi dans le livre de la Genèse, il est écrit:

« Et le serpent était plus rusé que n’importe quelle bête des champs que Jehovah Elohim avait faite. Et il dit à la femme: Oui, Elohim a-t-il dit: vous ne mangerez pas de chaque arbre du jardin? Et la femme dit au serpent: Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin: Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Elohim a dit: Vous n’en mangerez pas, et ni ne le toucherez, de peur de mourir. » – Genèse 3: 1, 2

Ainsi, Satan est descendu de Jehovah Elohim יהוה אלהים – la Sephirah Binah, le sommet du pilier gauche; jusqu’à Malkuth, le fond de l’Arbre de Vie – en tant que serpent tentateur de l’Éden, pour tenter Eve, parce que la femme (Malkuth, notre physicalité) est une femme, et la femme est Chavah חוה, nos organes génitaux.

« Et Adam (le cerveau) a appelé Eve le nom de sa femme (Chavah חוה); parce qu’elle (les organes génitaux de notre physicalité) est la mère de tous les vivants. » – Genèse 3:20

C’est pourquoi la femme (notre physicalité), qui est aussi nos organes génitaux, est tentée en premier. Ainsi, à travers l’orgasme, (Obd עבד) la femme, le côté gauche de nous, tombe d’abord sous la tentation en tant que Nahemah; ensuite, Adam (le cerveau) mange des mains de Lilith. C’est parce que Lilith, à travers Hod (le centre émotionnel inférieur), mange le fruit défendu comme sensation-désir et dit au cerveau ‘ici, goûtez à ce fruit (l’orgasme), puisque je l’ai déjà goûté.’ En d’autres termes, l’organe sexuel éprouve l’orgasme sexuel à travers Nahemah dans Yesod, et à travers la sensation-désir de Lilith dans Hod, monte dans Netzach, le cerveau et le cerveau le sent, c’est-à-dire qu’il goûte le fruit défendu. Ainsi, Adam (le cerveau) le sent et en mange aussi; c’est ainsi que le sexe, le cœur et le cerveau sont liés. C’est le tout début du mythe de la chute des physicalités d’Adam et Eve; ils sont tombés parce que dans leur excitation sexuelle, ils ne pouvaient pas contrôler le sang, qui est le feu qui circule dans leurs organes génitaux. Rappelez-vous, le sang est le véhicule de l’esprit, parce que le sang est le véhicule de Lucifer, cette force qui vient d’en haut et qui pénètre dans les organes génitaux en tant que Satan, comme nous l’avons expliqué au début.

« Rabbi Isaac a dit qu’à partir de ce moment-là, Caïn (Nephesh, le mental animal, à travers le principe bestial Itoklanos) a tué Abel (l’embryon de l’âme Neshamah), Adam (le cerveau) s’est séparé (du principe Foolasnitamnien) de sa femme (Chavah חוה, l’organe sexuel). Deux (Sheddim שדים) esprits féminins venaient (montaient) et s’accouplaient avec lui (le cerveau). Et il (le cerveau) a engendré d’elles des esprits et des démons (egos) qui parcourent le monde. Adam (à travers le principe bestial Itoklanos) vivait séparément (du principe humain Foolasnitamnien) de sa femme (Chavah חוה) pendant 130 ans et n’a pas engendré d’enfants (de lumière), car Adam n’a pas voulu copuler avec sa femme (à la manière du principe Foolasnitamnien) après que Caïn (Nephesh, le mental animal, à travers le principe bestial Itoklanos) a tué Abel (l’embryon de l’âme Neshamah).

Rabbi Joseph a enseigné qu’à partir du moment où la mort a été décrétée pour lui et toute l’humanité, il a dit, pourquoi devrais-je engendrer des enfants (de lumière) qui seront détruits (au moyen du principe bestial Itoklanos)? Il s’est immédiatement séparé (du principe Foolasnitamnien) de sa femme (l’organe sexuel). Deux (Sheddim שדים) esprits féminins (Lilith et Nahemah) venaient s’accoupler avec lui (à la manière du principe bestial Itoklanos) et ils ont donné naissance à des démons appelés fléaux de l’humanité. » – Zohar

Aleph א, le souffle d’Elohim אלהים, entre dans nos poumons, les poumons purifient le sang avec Aleph א et ensuite le sang descend dans les organes génitaux et devient un fluide sexuel; ainsi, au moment de l’acte sexuel, cette force vivante circule comme une flamme d’une épée dans le sang, tournant dans tous les sens, pour garder le chemin de l’Arbre de Vie. Et, généralement, l’homme et la femme ne peuvent pas contrôler leur puissance sexuelle et tombent toujours sous la tentation de leurs deux Cherubim כרבים.

Alors, comprenez-vous cela? Vous rendez-vous compte que l’Arbre du Bien et du Mal, l’Arbre de la Connaissance est à l’intérieur de vous? C’est pourquoi HaSatan השטן se rapporte aux Sheddim שדים démons-femmes Lilith et Nahemah, parce que l’action de HaSatan השטן a commencé dans HaShadah השדה, Yesod, les organes génitaux, au tout début. Donc, quand quelqu’un est testé par HaSatan השטן, il ou elle est testé sexuellement, parce que dans l’acte sexuel rencontre les contraires, ainsi, entre eux, nous trouvons HaSatan השטן, l’adversaire. Et bien sûr, c’est pourquoi la luxure est appelée Nahemah, le Shedd שד (démon) original, parce que de la luxure dans Yesod le reste des Sheddim שדים sont engendrés dans Hod; ce qui signifie que les démons, les désirs, les défauts, les vices ou les erreurs sont nourris par Lilith dans Hod, le centre émotionnel inférieur.

Ainsi, la luxure est le péché originel. C’est ainsi que la grande bataille entre le bien et le mal, comme nous le voyons ici, a commencé. Mais, quelle est la bataille entre le bien et le mal? Eh bien, qu’est-ce que Tob טוב (bien) en nous? C’est le côté droit qui contrôle le liquide céphalo-rachidien. Et, qu’est-ce que Ra רע (mal) en nous? C’est le côté gauche qui contrôle le fluide sexuel. Ainsi, Maître Samael Aun Weor déclare dans ses livres:

« La lutte est terrible: cerveau contre sexe; sexe contre cerveau, et ce qui est encore plus terrible et le plus douloureux, c’est le cœur contre cœur. Tu le sais. » – Samael Aun Weor

Si le sexe gagne la bataille contre le cerveau, notre cœur tombe dans la tentation. Mais, si le cerveau gagne la bataille contre le sexe, notre cœur bat la tentation, donc, cette bataille entre le bien et le mal est à l’intérieur de nous, elle n’est pas à l’extérieur. Tout est à l’intérieur, ces noms dont nous avons parlé sont tous des symboles de forces que nous devons apprendre à contrôler; cela est évident pour nous tous, ici présents, car nous sommes tombés sous la tentation. Aucun de nous n’est victorieux, mais nous pouvons être victorieux si nous voulons être victorieux. C’est pourquoi nous apprenons cette doctrine, car nous avons déjà quitté l’Éden.

Nous avons quitté l’Éden, le paradis terrestre, parce que nous avons enfreint la loi humaine; nous choisissons le principe bestial Itoklanos et rejetons le principe humain Foolasnitamnien. Donc, nous devons comprendre et saisir que les fruits de l’Arbre de Vie et de l’Arbre du Bien et du Mal sont à l’intérieur et non à l’extérieur de nous.

Concernant l’Arbre de Vie, il a dix Sephiroth. La Sephirah Kether (couronne), est cette couronne au sommet de la tête; cette lumière-aura que nous appelons le chakra couronne ou le chakra Sahasrara. La Sephirah Chokmah est située dans l’hémisphère droit du cerveau. Vient ensuite Binah, la Sephirah située dans l’hémisphère gauche du cerveau. Ensuite, nous avons les deux Sephiroth Chesed et Geburah sous la tête; ils sont liés aux épaules, mais si nous voulons les associer aux organes internes du corps physique, nous les trouvons associés aux poumons. Abraham et Sarah, le Ruach Elohim, sont toujours liés à ces deux Sephiroth; ils représentent respectivement l’esprit et l’âme spirituelle, qui purifieront l’âme humaine à travers le sang, qui est Tiphereth, qui est situé au niveau du cœur. C’est pourquoi le feu d’Isaac, à travers le ventricule gauche du cœur, purifie le sang qui se rapporte à Jacob. Abraham et Isaac sont les forces ardentes du deuxième triangle liées aux poumons et au cœur.

Le triangle sous Tiphereth sur l’Arbre de Vie, est formé de trois Sephiroth: Netzach et Hod, qui sont liés aux reins, et Yesod qui est lié aux organes sexuels.

Rappelez-vous que dans le Taoïsme, nous enseignons que la force sexuelle de Yesod est nourrie par les reins, Netzach et Hod. Si nous voulons la force sexuelle, nous devons nourrir nos reins notre Netzach et Hod dans notre corps.

Enfin Malkuth, qui est tout en bas de l’Arbre de Vie, est lié à nos pieds ou mieux dit avec notre physicalité elle-même; c’est-à-dire notre squelette, nos muscles et tout ce qui comprend notre organisme physique, c’est-à-dire Malkuth, notre physicalité, mais cela est également lié à nos pieds. C’est ainsi que les dix Sephiroth de l’Arbre de Vie se sont répandus au milieu du jardin, qui est Malkuth, notre corps physique.

Maintenant, l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal est également au milieu du jardin, et il se rapporte à notre colonne vertébrale, la moelle épinière, et les deux forces négative et positive qui planent sur les fluides du cerveau et les fluides des organes génitaux, les deux forces au combat. Ainsi, au milieu du jardin, au centre, se trouve Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, Jehovah en tant qu’El-HaYam (אל-הים) planant dans les fluides du cerveau et de la moelle épinière, et en tant qu’Ellah-Yam (אלה -ים) planant dans les fluides des organes génitaux. C’est ainsi que, à travers le principe Foolasnitamnien, Aleph א, le souffle d’Elohim, est alchimiquement soufflé dans l’Arbre de Vie de HaAdam (האדם), comme il est écrit symboliquement dans la Genèse.

« Et Jehovah Elohim יהוה אלהים (dans Yetzirah) forma HaAdam (האדם) de la poussière du (HaAdamah האדמה) sol, et insuffla (Aleph א) dans ses (deux) narines les souffles des vies (Neshamoth Chayim נשמת חיים); et HaAdam (האדם) est devenu une âme vivante (Nephesh Chaiah נפש חיה à Binah). » – Genèse 2: 7

C’est pourquoi, dans le monde de Briah, les maîtres ressuscités ont Jehovah Elohim יהוה אלהים debout dans leur moelle épinière, puisque la moelle épinière est le trône de l’esprit, le trône de Dieu.

Malheureusement, puisque nous sommes des fornicateurs, en raison du principe bestial Itoklanos, Jehovah Elohim יהוה אלהים ne se tient pas au milieu de Malkuth, notre jardin, notre physicalité.

« C’est pourquoi (en raison du principe bestial Itoklanos), Jehovah Elohim יהוה אלהים l’a envoyé du jardin d’Éden (l’Éden supérieur dans Daath), pour labourer le sol (de l’Éden inférieur dans Malkuth) d’où il a été pris. Alors, il (Satan) a chassé HaAdam (האדם de l’Éden supérieur); et il (Iod-Hei-Vav-Hei, Jehovah יהוה) a placé à (l’Éden inférieur) l’Est du jardin d’Éden des Cherubim, et une épée flamboyante qui tournait dans tous les sens (dans le sang), pour garder le chemin de la Arbre de Vie. » – Genèse 3: 23, 24

En d’autres termes:

« Et Jehovah, Iod-Hei-Vav-Hei יהוה a envoyé les serpents de feu (les Nahashim הנחשים les Seraphim השרפים) parmi les gens, et ils ont mordu les gens; et beaucoup des gens d’Israël sont morts. »

« Et Jehovah, Iod-Hei-Vav-Hei יהוה a dit à Moïse: Fais de toi (dans Assiah עשיה matière et action) un serpent de feu (un Seraph שרף), de sorte que quiconque est mordu (de la manière Itoklanos par les Nahashim הנחשים les Seraphim השרפים), et le regarde (Rah ראה sur Athu אתו), vivra. » – Nombres 21: 6, 8

Ainsi, Ellah-Yam (אלה-ים) la déesse de la mer, doit être placée et nourrie comme un serpent ardent (un Seraph שרף) sur un poteau, c’est-à-dire être placée en tant que Iod-Hei-Vav-Hei Jehovah יהוה, sur le pilier central de l’Arbre de Vie, le trône de Dieu, notre moelle épinière, afin que quiconque est mordu lubriquement à la manière Itoklanos, lorsqu’il le regarde (Rah ראה) alchimiquement, vivra.

Le feu serpentin solaire Seraph שרף de Rah ראה, le Logos Solaire, comme la Sanskrite Kundalini, enroulée trois fois et demie dans le Chakra Muladhara, situé entre l’anus et les organes génitaux; en d’autres termes, notre propre déesse de la mer, physiquement parlant, dort toujours dans Malkuth, Assiah עשיה la matière et l’action, nous devons l’éveiller, afin qu’elle s’élève dans la moelle épinière, c’est ainsi que Saraswati retrouve Brahma. L’un des axiomes du Gnosticisme déclare:

« N’oubliez jamais Maha-Asura, le Lucifer Indien, qui s’est révolté contre Brahma, le Créateur, raison pour laquelle Shiva l’a précipité dans Patala, le monde inférieur. »

Maha signifie « grand » et Asura signifie « démon »; en d’autres termes, le Maha-Asura, le grand démon, est Satan, l’ombre de Lucifer, la grande force solaire qui descend d’en haut. Ainsi, le Maha-Asura, est le Lucifer du panthéon Hindou, qui s’est révolté contre Brahma. Voyez que cette révolution céleste n’est pas seulement un patrimoine de la Bible Judéo-Chrétienne ou du Coran Islamique, parce que nous la trouvons écrite dans toutes les religions.

Ainsi, le Maha-Asura s’est révolté contre Brahma, le créateur, parce que le chakra Brahmarandhra, l’ouverture de Brahma, est situé dans la zone de l’os de la fontanelle sur le sommet de la tête. L’atome de Brahma, le père, à la racine de notre nez est connecté à Brahmarandhra et au chakra Sahasrara et aux atomes de Vishnu dans le pituitaire et de Shiva dans la glande pinéale. Ainsi, lors de l’acte sexuel, Aleph א, le souffle d’Elohim, relie les organes génitaux à travers Sushumna, Ida et Pingala au Brahmarandhra. Ainsi, à cause de la révolte bestiale Itoklanos, Shiva, le Saint-Esprit, précipita le Maha-Asura dans le noyau de Patala. Patala est la terre. En d’autres termes, nous tous ici présents sommes les enfants de cette révolte bestiale Satanique Itoklanos. Ou comme cela est écrit dans la Genèse:

« C’est pourquoi (en raison du principe bestial Itoklanos) Jehovah Elohim יהוה אלהיאלה l’a expulsé du jardin d’Éden (l’Éden supérieur dans Daath), pour labourer le sol (de l’Éden inférieur dans Malkuth) d’où il a été pris. Alors il (Satan) a chassé HaAdam האדם (de l’Éden Supérieur); et il (Iod-Hei-Vav-Hei Jehovah יהוה) a placé (dans l’Éden Inférieur) à l’Est du jardin d’Éden des Cherubim, et une épée flamboyante qui tourna dans tous les sens (dans le sang), pour garder le chemin de l’Arbre de Vie. » Genèse 3: 23, 24

La Bible parle des enfants de Dieu et également des enfants du diable. Les enfants du diable sont le résultat de la fornication, le principe Itoklanos des bêtes. Ce corps physique que nous possédons est le résultat de la fornication, et est appelé dans le livre de l’Apocalypse ‘Babylone la grande, la mère de la fornication, de l’adultère et de toutes les dégénérations de la terre’. Tout le monde porte la grande prostituée Babylone à l’intérieur. Mais nous avons la possibilité, comme nous le disons toujours, de nous repentir. Et c’est pourquoi les Dix Commandements ont été donnés à ceux qui veulent ressusciter de bas en haut et retourner dans le Jardin d’Éden.

Voici: l’Arbre de Vie, les dix Sephiroth se rapportent aux dix commandements; c’est-à-dire que les dix commandements se rapportent à la façon dont nous traitons l’Arbre du Bien et du Mal, la moelle épinière et les deux polarités, le ciel et la terre dans notre physicalité, afin de développer ce que nous avons perdu.

Expliquons les dix commandements, lisons, étudions-les selon ce qui est écrit:

« Je suis (Eheieh אהיה – Kether) Jehovah (יהוה – Chokmah) ton Elohim Asher (אלהים-אשר Binah), qui t’ai fait sortir de la terre (ארץ) d’Égypte (Mitzrayim מצרים), de la maison (Beth בית) des serviteurs (Obdim עבדים). » – Deutéronome 5 v 6

Voyez la Trinité, Kether, Chokmah, Binah sur la première phrase. Serviteurs, le pluriel est Obdim עבדים en Hébreu, qui est l’énergie lunaire féminine liée à Malkuth, à la Terre et à Hod et Yesod. Mitsrayim מצרים est traduit par Égypte; Mitsrayim est notre physicalité. Par conséquent, ces serviteurs qui travaillent dans Mitsrayim sont nous, parce que serviteur est Obd עבד, qui est le serpent lunaire de la gauche qui fornique. Obd עבד embrasse Lilith dans Hod et Nahemah dans Yesod. Obd est ce serpent lunaire qui se rapporte au fluide sexuel qui est éjaculé, à travers l’orgasme, pour créer des enfants de Satan. Nous sommes des enfants de Satan parce que nous sommes créés à travers l’orgasme, donc nous sommes esclaves de la terre, serviteurs de Mitzrayim מצרים, Égypte.

En effet, les 10 commandements sont donnés aux initiés qui travaillent sexuellement en eux-mêmes avec le principe alchimique Foolasnitamnien dans le mystère de Daath.

Le Deutéronome 5: 6 se rapporte à ce qui est écrit dans Genèse 1: 3: ‘Que la lumière soit et la lumière fut’ car la lumière, la Shekinah dans Yesod-Malkuth fortifie la foi dans la glande pinéale et le centre Brahmarandra, où nous trouvons Eheieh Asher Eheieh, le chakra couronne, le père, Brahma, qui est appelé « lumière » comme il est écrit:

« Jehovah (יהוה) est ma lumière (Aur אור) et mon salut (mon Ieshuah יהשוה, Jésus), de qui (Mi מי) je craindrai. Jehovah (יהוה) est (Chokmah) la force de (שדי אל חיי) ma vie (dans Yesod); de qui (Mi מי) j’aurai peur. » – Psaume 27: 1

Prenez note que « qui » (Mi מי) est « mer » (ים Yam) à l’envers.

Lorsque nous commençons à transmuter notre énergie sexuelle et que nous savons que la lumière d’Ellah-Yam (אלה-ים), la déesse de la mer, la Shekinah, doit s’élever dans notre colonne vertébrale, comme le serpent d’airain sur un poteau. C’est précisément le moment où Elohim (אלהים) dit à l’intérieur de nous « que la lumière soit »; et, lorsque la Kundalini s’éveille, la Shekinah dit dans la colonne vertébrale « et la lumière fut », parce que lorsque la Kundalini s’éveille, il y a de la lumière dans la moelle épinière, une lumière qui monte de Yesod à Kether, dans la glande pinéale.

Donc cette lumière est l’énergie sur le chakra couronne, est Kether. La lumière de Kether est connectée à la lumière de l’Ain Soph Aur, qui est la lumière qui est au-dessus de la tête des saints, la langue de feu.

C’est ainsi que nous comprenons ce qui est écrit: Iod Hei Vav Hei est votre Elohim qui vous a fait sortir du pays d’Égypte, car cette énergie vivante est liée à votre âme. Ainsi, en tant qu’âme, vous sortez de votre physicalité, de l’Égypte, parce que nous sommes esclaves de l’Égypte, serviteurs du péché, parce que celui qui fornique commet un péché et devient esclave du péché. Mais, lorsque nous cessons de forniquer et que nous commençons à transmuter et à sublimer l’énergie sexuelle, nous commençons alors à vivre l’exode à un niveau inférieur parce que Jehovah (יהוה) est notre lumière et notre salut (Ieshuah יהשוה, Jésus). En d’autres termes, notre propre יהשוה Ieshuah individuel particulier, Jésus, sauveur, est le feu de Shin ש. Le feu de Chokmah (יהוה) qui nous fait sortir d’Égypte.

Maintenant, voyez encore la trinité, individuellement parlant.…

« Le deuxième commandement déclare: « tu n’auras pas d’autre Elohim devant moi » ; ou mieux dit, le deuxième aspect du premier commandement qui déclare: « Je suis (Eheieh אהיה – Kether) Jehovah (יהוה – Chokmah) ton Elohim Asher (אלהים-אשר Binah), qui t’ai fait sortir de la terre (ארץ) d’Égypte (Mitzrayim מצרים)… »

Le précédant est lié à Chesed, Geburah et Tiphereth, le triangle de Chokmah, parce que dans le monde d’Atziluth, le nom de Kether est Eheieh Asher Eheieh אהיה אשר אהיה, qui en Français est: « Je suis (Kether) celui qui est (Asher אשר), et qui (Asher אשר) est un avec Chokmah. » Donc, nous ne devons pas nous consacrer à d’autres Elohim, qui sont représentés dans cette trinité, qui dans notre cerveau se rapportent aux premier, deuxième et troisième Sephiroth. Rappelez-vous, le nom sacré Elohim אלהים apparaît pour la première fois dans Binah, et Iod-Hei-Vav-Hei יהוה apparaît en premier dans Chokmah, qui est le nom sacré de celui qui devient un avec Kether. Dans le Christianisme, Chokmah est le Fils dont la vertu est la ‘dévotion’ qui est égale à:

« Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il divise les eaux (supérieures) des eaux (inférieures d’Elohim אלהים). » – Genèse 1: 6

Ainsi parle Jehovah (יהוה), le ciel est mon trône, et la terre est mon marchepied, (qui est) où se trouve cette maison que tu me construis, et (qui est) où se trouve le lieu de Mon repos. » – Ésaïe 66: 1

Viens et vois: ‘le ciel est mon trône’ est (la moelle épinière du corps vital) le firmament où habite Jacob (Israël), qui est l’image céleste du trône sacré. ‘et la terre est mon marchepied’, est (la moelle épinière de Malkuth) le firmament où habite le Roi David, pour tirer du plaisir du miroir brillant (de l’alchimie sexuelle). Et quand Il a voulu s’étendre plus bas, Il a dit: ‘Mon marchepied. ‘la maison que tu Me construis’ est (to soma heliakon) le Temple, ‘et où se trouve le lieu de Mon repos’, est le Saint des Saints dans le Temple inférieur. » – Zohar

Ainsi, Israël est le firmament qui doit être fait à travers sa libération. Israël est formé par les particules d’Elohim piégées en Égypte, qui doivent rejoindre la Bodhicitta qui est appelée les cieux de Seir Anpin dans la Kabbale, comme il est écrit dans la Genèse:

« Et Elohim a dit: Qu’il y ait des lumières (ou les particules libres d’Israël) dans le firmament des cieux pour séparer le jour de la nuit; et qu’ils soient pour des signes (initiatiques), et pour des saisons, et pour des jours et des années… il a fait les étoiles aussi. Et Elohim les a placés dans le firmament du ciel pour éclairer la terre. » – Genèse 1: 14-17

En d’autres termes ‘tu n’auras pas d’autres Elohim devant moi’ signifie que nous devons libérer toutes ces particules que nous appelons Israël, des particules de lumière qui sont piégées dans notre ego et que nous devons les prendre, comme Moïse, dans l’Exode au milieu des eaux. Divisons donc les eaux des eaux et faisons le firmament au milieu.

Cela nous fait penser au moment où Moïse, avec la verge d’Elohim à la main, a séparé les eaux de la mer rouge en deux moitiés. Cela signifie:

« Et Elohim fit le firmament, et sépara les eaux qui étaient sous le firmament des eaux qui étaient au-dessus du firmament: et il en fut ainsi.» – Genèse 1: 7

Alors, que les eaux supérieures doivent être séparées des eaux inférieures pour qu’Israël quitte l’Égypte et entre dans la terre promise. Où est cette terre promise? Cette terre promise est la moelle épinière.

Lorsque nous travaillons dans la transmutation sexuelle, nous libérons aussi à travers l’annihilation de l’ego ces particules d’Elohim qui sont piégées dans l’ego bestial, et lorsqu’elles sont libérées, elles pénètrent votre colonne vertébrale et rejoignent votre conscience, ce sont ces étoiles des 12 constellations du zodiaque. Le livre de la Genèse déclare qu’Elohim a aussi fait les étoiles afin de briller sur la terre, qui est notre physicalité, lorsque nous libérons notre conscience cette conscience nous donne la sagesse, la connaissance, l’intelligence. Et cela, physiquement, illumine notre cerveau à travers notre moelle épinière.

N’oubliez pas que la Terre Promise n’est pas une terre physique, mais la quatrième dimension. Notre moelle épinière se rapporte à la quatrième dimension, Éden. Donc, lorsque vous libérez ces éléments – qui sont appelés ésotériquement, symboliquement, Israël, les particules d’Elohim piégées dans notre ego – nous faisons le firmament au milieu de l’Éden, qui est la moelle épinière, l’utérus d’Ellah-Yam (אלה-ים).

« Et quand il fut demandé à Jésus par les Pharisiens, quand le royaume de Dieu viendra, il leur répondit et dit: Le royaume de Dieu ne vient pas avec observation: Ils ne diront pas non plus: Voici, ici! ou, voilà! car voici, le royaume de Dieu est à l’intérieur de vous. » – Luc 17 20, 21

Ce ciel en Sanskrit est appelé Bodhicitta. Il n’y a pas d’autre moyen de faire de la Bodhicitta.

Si nous ne comprenons pas notre ego, si nous ne l’annihilons pas, comment allons-nous faire le ciel au milieu des eaux? Et si nous ne le faisons pas, même parce que nous n’en voulons pas, nous aurons d’autres Elohim en plus de notre dieu intérieur, parce que ces particules de Dieu piégées dans notre ego sont comme d’autres dieux que nous adorons; c’est-à-dire que nous nous adorons, notre orgueil, notre estime de soi, notre vanité, notre luxure, etc. etc. C’est de l’idolâtrie. Rappelez-vous que beaucoup déclarent que nous ne devrions pas être des idolâtres, donc nous ne devrions pas avoir de statues dans nos temples, parce que nous ne devrions aimer qu’un seul Dieu.

À la place, le temple est le corps, Dieu est notre Dieu intérieur, Jehovah Elohim יהוה אלהים que nous devons avoir là, afin de ne pas avoir d’autres Elohim, idoles à l’intérieur; mais, nous portons beaucoup d’idoles à l’intérieur. Il est également écrit dans ce commandement:

« Tu ne te feras aucune image taillée, ni aucune ressemblance avec quelque chose qui est dans (Netzach) le ciel au-dessus (dans le centre intellectuel), ou qui est sur (Hod, le centre émotionnel de) la terre (notre physicalité) en dessous (le cœur), ou qui est dans les eaux (de Yesod) sous la terre (le centre sexuel). » – Deutéronome 5 v 8

« Ainsi, toute représentation (intellectuelle) peut prendre forme dans le champ magnétique du plexus solaire au moyen de l’agent sexuel. » – Samael Aun Weor

Le précédent est lié à Binah. Nous faisons des images gravées, des idoles à l’intérieur de nous à travers notre force sexuelle parce que c’est la force créatrice, alors, combien d’idoles avons-nous? Nous en avons trois, à savoir le démon du mental, le démon de la mauvaise volonté et le démon du désir sexuel.

Mais ces trois démons créent sept têtes de démons qui sont la luxure, la cupidité, l’envie, la gourmandise, la fierté, la paresse et la luxure. Ce sont les sept têtes de toutes les idoles que nous portons à l’intérieur. De ces sept têtes jaillissent des légions d’idoles. Maintenant, vous voyez que nous sommes des idolâtres, même si nous appartenons à une religion qui n’adore qu’un seul Dieu. Le seul qui vénère vraiment le seul Dieu est Chokmah (dévotion), le fils. Chokmah est le seul vraiment dévoué au Père, parce que le Père et lui sont un, mais nous ne sommes pas un avec le père. Cependant, Chokmah peut nous aider, si nous travaillons en nous-mêmes, si nous, à travers l’alchimie sexuelle, à travers le travail que nous connaissons, libérons les particules d’Israël qui sont liées aux étoiles, les douze constellations du zodiaque. Ces étoiles sont à l’intérieur de nous, malheureusement prises au piège en Égypte, Mitsrayim.

Écoutez, la trinité, à savoir Kether-Chokmah-Binah, est précisément liée aux trois triangles de l’Arbre de Vie, qui gravitent dans toute notre moelle épinière, parce que dans le même livre du Deutéronome, Moïse a donné ce commandement:

« Écoute, O Israël: Jehovah יהוה notre Elohim אלהים est Jehovah Ehad יהוה אחד (un Jehovah, donc, pendant l’alchimie sexuelle, ils seront une seule chair): Et (pendant la transe sexuelle) tu aimeras Jehovah יהוה ton Elohim אלהים (dans tes trois cerveaux, c’est-à-dire) de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. » – Deutéronome 6: 4

Le siège de l’âme est la glande pinéale. En y étant présent, vous vous souvenez de Dieu avec votre âme. Zachariah זכריה se souvient de Jah. Il y a toujours un seul dieu, qui est Jehovah Elohim יהוה אלהים à l’intérieur de vous, dont l’atome vibre dans la glande pinéale. Ainsi, aimez-le en étant présent là et ensuite avec tout votre mental, qui est dans votre tête, et avec tout votre cœur (émotions) et avec toute votre force qui est votre force sexuelle.

Voilà donc comment nous voyons que le premier commandement, que nous devons accomplir alchimiquement, se rapporte à l’Arbre de Vie et aussi à l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, qui sont au milieu du jardin, la moelle épinière dans notre physicalité.

De toute votre âme signifie être attentif dans la glande pinéale, Kether, le chakra couronne; de tout votre mental se rapporte à vos deux hémisphères cérébraux, à savoir Chokmah et Binah; de tout votre cœur se rapporte à Tiphereth, qui à travers les poumons reçoit la force de l’esprit, de Chesed et Geburah. Et de toutes vos puissances ou de toutes vos forces se rapporte à la force sexuelle de Yesod qui reçoit la force de Netzach et Hod, nos reins.

Donc, accomplir le premier commandement, physiquement parlant, c’est d’activer au cours de l’acte sexuel alchimique toute la puissance de vos reins et de vos organes génitaux; et de tout votre cœur qui est également lié alchimiquement à notre force sexuelle, à travers nos poumons, lors de la respiration pendant la transe sexuelle; et avec tout votre mental qui est également lié au cerveau; et avec toute votre âme dont le siège est dans votre glande pinéale, lorsque vous vous souvenez de vous-même au moment où vous effectuez l’acte sexuel, et avant et après aussi. C’est le premier commandement lié aux 10 Sephiroth. C’est pourquoi Dix Commandements ont été donnés.

Nous les accomplissons au milieu des eaux, c’est-à-dire, au milieu des eaux masculines et feminines, car la Loi, le Dharma ou la Torah est établi en nous à travers les eaux sexuelles, et que notre firmament sépare les eaux des eaux, que est, que les particules libérées d’Elohim séparent les eaux pures de chasteté des eaux impures de fornication, qui est la luxure, l’origine de l’idolâtrie.

Comme nous le voyons, alchimiquement parlant, c’est là que le premier commandement se termine, car le premier commandement implique tout cela lorsque nous entrons dans le chemin de l’Arbre de la Connaissance. Mais si nous forniquons, nous échouons. Nous comprenons maintenant pourquoi, lorsque Adam et Eve forniquèrent – c’est-à-dire atteignirent l’orgasme – ils devinrent des idolâtres, parce qu’ils n’aimaient pas leur Dieu Intérieur. Et, à cause de cela, tous les archétypes d’Israel tombèrent dans l’arbre de la mort, Klipoth.

Ensuite, après le Premier Commandement qui se rapporte à la Sainte Trinité, vient le Deuxième Commandement qui se rapporte à Chokmah, qui déclare kabbalistiquement et alchimiquement:

« Tu ne prendras pas le nom de Jehovah יהוה ton Elohim אלהים en vain: car יהוה ne le tiendra pas innocent celui qui prend son nom en vain. » – Deutéronome 5 v 11

Cela se rapporte à Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, le nom sacré IAOH. Il est écrit:

« Et Elohim dit: Que les eaux sous les cieux soient rassemblées en un seul endroit, et que la terre sèche apparaisse: et il en fut ainsi. » – Genèse 1: 9

Les eaux sous les cieux sont Hei ה, les fluides sexuels féminins de Yesod dans Malkuth. Ce sont les résultats de Iod-Hei-Vav יהו qui se prononce « IAO », le nom sacré. Les eaux de Yesod (sexe) dans Malkuth, qui sont sous les cieux de Yetzirah, Briah et Atziluth, doivent se rassembler en un seul endroit, cet endroit est l’acte sexuel, et la terre sèche qui apparaît est le corps astral, Hod, le lieu de vérité.

En d’autres termes, les eaux ou les fluides sexuels féminins de Chavah (חוה), nos organes génitaux dans Malkuth, ne doivent pas couler vers la terre du corps des désirs, le Kama Rupa, qui est Nod (נוד) ou Hod (הוד) dans Klipoth-Enfer, car lorsque nous expulsons le Nun נ à travers l’orgasme des bêtes, nous séparons le Hei inférieur ה de Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, le saint nom d’Elohim. Ce faisant, nous créons Caïn, qui ‘est un menteur, et le père de celui-ci.’ Comme il est écrit:

« Pourquoi ne comprenez-vous pas mon discours? Même parce que vous ne pouvez pas entendre ma parole. Vous êtes de votre père le diable (Satan), et les luxures de votre père vous ferez. Il (Caïn, Nephesh, le mental animal) était un meurtrier depuis le commencement, et il ne demeurait pas dans la vérité, car il n’y a pas de vérité en lui. Quand il (Caïn, Nephesh, le mental animal) dit un mensonge, il parle de lui-même: car il (Caïn, Nephesh, le mental animal) est un menteur, et le père de celui-ci. » – Jean 8: 43, 44

Ainsi, Caïn, Nephesh, notre mental animal prend toujours le nom de Jehovah יהוה notre Elohim אלהים en vain, car Caïn est le résultat de l’orgasme bestial. Comme il est écrit:

« Et HaAdam האדם (le cerveau) connut (la fornication de) Eve (Chavah חוה) sa femme (les organes génitaux); et elle (le Hei ה dans Yesod-Malkuth) a conçu, et porta Caïn (Nephesh, le mental animal, au moyen du principe bestial Itoklanos), et a dit, j’ai créé un homme (איש) à partir (des fluides de) Iod-Hei-Vav-Hei יהוה. » – Genèse 4: 1

En d’autres termes, Iod-Hei-Vav-Hei יהוה est représenté par les 4 mondes de la Kabbale, à savoir: Atziluth, Briah, Yetzirah et Assiah. Malkuth, notre corps physique représente Assiah, le dernier Hei ה du saint nom יהוה. Rappelez-vous, nos organes génitaux représentent également ce dernier Hei ה du saint nom Iod-Hei-Vav-Hei יהוה.

Ainsi, voyez ce qui se passe lorsque mari et femme sont une seule chair dans l’acte sexuel, au moyen du principe humain Foolasnitamnien: le Iod י (leur liquide céphalo-rachidien) et Hei ה (leurs fluides génitaux), leur père et leur mère, deviennent… au moyen de l’union du Vav ו, le lingam du mari avec le Hei ה la yoni de la femme – un Jehovah Elohim. Avec leurs fluides, ils forment Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, une parole, le Tetragrammaton. C’est le secret alchimique du saint nom créateur d’Elohim אלהים.

Ainsi, prendre le nom Iod-Hei-Vav-Hei יהוה d’Elohim אלהים, c’est accomplir l’acte sexuel, parce que les Elohim exercent leur pouvoir sexuel créateur à travers les fluides des organismes masculin et féminin. Ainsi, lorsque le mari et la femme sont dans l’acte sexuel, ils sont Iod-Hei-Vav-Hei יהוה. Ils ont le pouvoir de créer comme l’Elohim. C’est pourquoi il est écrit:

« C’est pourquoi l’homme quittera son père (le Iod י de son liquide céphalo-rachidien) et sa mère (le Hei ה de ses fluides génitaux), et (à travers l’acte sexuel) s’attachera (aux fluides de) sa femme: et leur (Iod י ou liquide céphalo-rachidien à travers l’union de leur) chair (c’est-à-dire le Vav ו -Phallus et le Hei ה -Yoni) un (Jehovah Ehad יהוה אחד). » – Genèse 2:24

Mais si le mari et la femme forniquent, c’est-à-dire s’ils atteignent l’orgasme des bêtes, ils séparent leur Hei ה inférieur de Iod-Hei-Vav יהו IAO, les autres lettres de Iod-Hei-Vav-Hei יהוה. En bref, au moyen du principe bestial Itoklanos, ils envoient leur feu créateur (Eysh איש) de leur cerveau avec leur feu créateur (Eshah אשה) de leurs organes génitaux, à travers leur orgasme, en enfer, dans Klipoth. C’est ainsi que, à travers leur acte sexuel, ils prennent en vain le nom d’Elohim.

Voyez-vous comment le deuxième commandement est lié à l’alchimie sexuelle? Chaque fois que vous entrez dans l’acte sexuel en tant qu’alchimiste, vous devez vous en souvenir, de sorte qu’au moment où vous effectuez l’acte sexuel, par de super efforts, ne forniquez pas, n’atteignez pas l’orgasme. Rappelez-vous, même si vous êtes sur le chemin, si vous renversez accidentellement la graine, vous prenez le nom d’Elohim en vain.

Rappelez-vous aussi, comme il est écrit, quand HaAdam האדם (le cerveau) a connu la fornication d’Eve (Chavah חוה) sa femme (les organes génitaux); et mangeait le fruit défendu, c’est-à-dire atteint l’orgasme, tombant dans la tentation de Satan, elle (le Hei ה dans Yesod-Malkuth) a conçu, et a porta Caïn (Nephesh, le mental animal) au moyen du principe bestial Itoklanos. Ainsi, comme toute bête crée, Eve (Chavah חוה) les organes génitaux ont créé Caïn. Comme nous l’avons expliqué, Caïn est le résultat de la fornication et c’est pourquoi il est écrit que Caïn (Nephesh, le mental animal) était un meurtrier depuis le commencement, et ne vivait pas dans Hod, la vérité, parce que la vérité ne peut pas demeurer à l’intérieur d’un fornicateur. Caïn est donc vivant à l’intérieur de chacun de nous; nous sommes Caïn, en d’autres termes, enfants d’Eve (Chavah חוה, les organes génitaux) à travers la fornication.

Ainsi, à travers l’Alchimie sexuelle, nous apprenons petit à petit comment ne pas prendre le nom d’Elohim en vain. Apprendre à accomplir l’acte sexuel en tant qu’humain est le début du principe Foolasnitamnien. Comme il est écrit:

« Au commencement était la Parole (Iod-Hei-Vav-Hei יהוה), et la Parole (Iod-Hei-Vav-Hei יהוה) était avec Dieu (Elohim אלהים), et la Parole (Iod-Hei-Vav-Hei יהוה) était Dieu (Elohim אלהים). La même chose était au commencement avec Dieu (Ellah-Yam-אלה-ים et El-Ha-Yam-אל-הים). Toutes choses ont été faites par lui (יהוה); et sans lui (יהוה) aucune chose n’a été faite. En lui (יהוה) est la vie; et la vie (dans les organes génitaux) est la lumière des hommes. Et la lumière brille dans les ténèbres; et les ténèbres ne l’ont pas compris. » – Jean 1: 1-5

Dans l’acte très sexuel, Satan est prêt à nous tenter. C’est ainsi que Satan descend d’Elohim et dit. ‘OK, je vais le tester pour voir si en réalité il / elle vous aime, parce que Satan peut séparer le Hei, le Hei ה inférieur de Iod-Hei-Vav יהו IAO, et ensuite revenir à Elohim et dire ‘Je vous ai dit il / elle ne faisait que babiller des paroles, vous adorant en vain. J’ai séparé le Hei, leur physicalité et j’ai envoyé l’énergie de leur Zain, là-bas dans Klipoth, je l’ai mis sous la tentation et ils ont pris la parole, ton nom en vain.

C’est pourquoi nous devons aimer le Hei ה, d’en haut et d’en bas – qui est la Shekinah, l’aspect féminin de Jehovah יהוה, qui est notre Ellah-Yam אלה-ים (déesse de la mer) intérieure – avec toute notre puissance sexuelle de notre Zayin, ou comme il est écrit dans le troisième commandement:

« Gardez le jour du (Ath Iom את־יום, ‘la lumière de’) Sabbath (HaShabbath השבת, le Hei, du Septième-Malkuth) pour le sanctifier (à travers la mort psychologique), comme Jehovah יהוה ton Ellah-Yam אלה- ים t’a commandé. Six jours (ShinShinTeth YamYam ששת ימים) tu travailleras (en croisant ששת deux feux), et feras tout ton travail (alchimique sexuel avec YamYam ימים, les deux eaux sexuelles): Et, (השביעי) le septième jour (lumière, qui est le Vav ו au début de VaYom ויום, dans le Hei ה du) Sabbath (HaShabbath השבת) de יהוה Jehovah ton Ellah-Yam אלה – ים : en lui tu (Chesed) mourras (psychologiquement) et ne feras aucun (autre) travail (mais seulement la mort psychologique), tu (Chesed, ne fais aucun autre travail), ni ton fils (Tiphereth), ni ta fille (Geburah), ni ton serviteur (Netzach), ni ta servante (Hod), ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucun de ton bétail (dans Yesod), ni ton étranger (ta personnalité) qui est dans tes portes (sens); afin que ton serviteur (centre intellectuel) et ta servante (le centre émotionnel) se reposent aussi bien que toi (Chesed). Et rappelle-toi (Zain, septième) ce serviteur (Obd עבד, le serpent de gauche), lorsque vous étiez au pays d’Égypte (Malkuth), et que Jehovah יהוה ton Ellah-Yam אלה-ים t’en a fait sortir par une main puissante (Iod י) et par (Zain) un bras (gauche) tendu: donc Jehovah יהוה ton Ellah-Yam אלה-ים t’a ordonné de garder (Ath Iom את־יום, la lumière de ton image et ressemblance) le Sabbath (HaShabbath השבת, le Hei, Septième-Malkuth, pour le sanctifier). » – Deutéronome 5: 12-14

Comme nous le lisons kabbalistiquement et alchimiquement, le troisième commandement se rapporte à Sheva שבע, qui signifie, sept, rassasié, plein (de lumière); repu. La septième planète (Shebbiyith שביעית) est Saturne (Shabbatai שבתאי, Samedi) qui gouverne Binah. Ainsi, Sheva (שבע) est Binah (Jehovah Elohim יהוה אלהים), qui a créé Eve au septième jour (B’Iom HaShevaiyi ביום השביעי). Sheva (שבע) est également la Lune de Malkuth, le septième corps. Sheva (שבע) est Zayin, la septième lettre de l’alphabet Hébreu, qui à travers l’alchimie sexuelle monte comme (Batsheva בת שבע) la fille de notre septième corps (Malkuth) le long du pilier gauche; et, en atteignant Binah dans la glande pinéale, Sheva (שבע) devient la Reine de Sheva, la Reine de Malkuth (Malkuth Sheva מלכת שבע), notre septième corps. Tout cela se rapporte à ce qui est écrit dans la Genèse:

« Et Elohim dit: Que (Zayin ז venant du Sabbath, Malkuth) la (force lunaire astrale de la) terre produise (dans Hod notre corps astral, dans la colonne de gauche) de l’herbe, de l’herbe portant de la graine, et de l’arbre fruitier produisant des fruits selon son espèce (Min מין sexe), dont la graine est en lui-même, sur la terre: et il en fut ainsi. » – Genèse 1:11

Car le Sabbath, la mariée est Malkuth, qui à travers Zayin ז en tant que Batsheva בת שבע, la fille de notre septième corps (Malkuth), sexuellement unie, à travers le principe humain Foolasnitamnien avec le marié Tiphereth, le Vav ו, forme la forme de la lettre Chet ח, ainsi, ils produisent Chayim חיים, « vies », qui sont symboliquement et ésotériquement des vertus et des bénédictions pour l’âme et l’esprit.

Mais, à travers le principe bestial Itoklanos, la mariée et le marié produisent des bêtes, parce que la lettre Chet ח, orthographiée en Hébreu, חית, est un mot féminin pluriel, qui signifie bêtes. Ainsi, la lettre Zayin ז, qui représente le serpent tentateur, est tombée dans les fornicateurs. Comme il est écrit:

« Et Jehovah Elohim יהוה אלהים (Binah) a dit: (Zayin), le serpent (tombé), Parce que tu as fait cela, tu est maudit par dessus tout behemah (בהמה), et tous les animaux (חית chaioth) du champ ; tu iras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. » – Genèse 3:14

Néanmoins, lorsque nous commençons à transmuter l’énergie sexuelle, nous élevons notre Zayin ז tombé, c’est-à-dire que nous élevons ce serpent tombé, nous élevons cette force, cette énergie de notre sexe au cerveau, pour illuminer notre glande pinéale, illuminer nos sept chakras, nos sept églises. Donc, c’est ainsi que nous gardons la lumière du jour (Ath Iom את־יום, la lumière de l’image et de la ressemblance) le Sabbath (HaShabbath השבת) pour le sanctifier. C’est ainsi que de Sheva (שבע) Malkuth, le lieu de son repos, la maison (To Soma Heliakon), le Temple de notre Jehovah Elohim יהוה אלהים (Binah) est construit; Elle est Sheva (שבע) Malkuth, le Saint des Saints, le Temple inférieur. En d’autres termes, garder le Sabbath (Samedi) saint, c’est laisser Zayin allumer notre propre menorah à l’intérieur. Savez-vous ce qu’est la menorah? Sept lumières. Ces sept lumières de la menorah sont dans notre moelle épinière. La femme, est celle qui doit allumer la menorah, et qui est la femme? Elle est Zayin, ce serpent qui s’élève de Malkuth. Qui est la femme? Elle est Eve, qui sert le seigneur. Parce que lorsque notre femme a servi le seigneur, nous respectons le Sabbath.

Mais, si nous forniquons, si nous éjaculons notre semen, si nous atteignons l’orgasme des bêtes, nous ne respectons pas Sheva (שבע) le sept, la Bath-Shabbath בתשבת, la Batsheva- בתשבע, ou la Reine de Sheva (מלכת שבע), le Samedi. Ainsi, si nous ne respectons pas Sheva (שבע), alors nous ne nous éveillons pas dans la lumière, mais dans l’obscurité de Lilith (la nuit). Ainsi, nous ne développons pas des vertus, des pouvoirs dans la lumière, mais dans l’obscurité. N’oubliez pas que l’âme doit développer des pouvoirs et non l’ego.

N’oubliez pas que le Sabbath est lié à Binah-Saturne et à Malkuth-Lune. Nous parlons du Sabbath dans d’autres conférences; le Sabbath est lié à Binah, Tiphereth et Malkuth. Le saint Sabbath est la Shekinah שכינה, la Mère Divine, elle est Sheva (שבע) Malkuth, le Saint des Saints, le Temple inférieur. Sheva (שבע) est le serpent d’airain qui monte dans notre colonne vertébrale lorsque nous transmutons l’énergie sexuelle. Tiphereth est appelé le jour du Sabbath, car lorsque l’âme entre dans le Sabbath-Malkuth, Zayin s’élève comme la lumière du soleil. En ce moment, nous sommes Samedi et c’est le jour de Samedi.

Mais, le Sabbath commence dans la nuit, lorsque le soleil se couche dans Malkuth; le coucher du soleil est le début du Samedi selon la Kabbale, et la nuit du Sabbath est appelée Malkuth, la mariée. C’est pourquoi le Vendredi soir est le début du Samedi, lorsque le véritable alchimiste accomplit l’acte sexuel avec sa mariée, avec sa femme. Mais, s’ils forniquent, ils ne sanctifient pas le Sabbath, ils polluent le Sabbath. Alors, le jour – qui est le soleil, la lumière de Tiphereth – ne brille pas, parce que l’obscurité ne l’a pas compris, qu’une telle lumière est connectée aux autres lumières au-dessus dans le cerveau.

Tous ceux qui entrent dans ce chemin veulent développer des vertus, des pouvoirs, etc., et nous pouvons le faire si nous respectons le Sabbath, mais à cette époque, le Sabbath, la femme, n’est pas respectée; pornographie, prostitution, tout le monde regarde les femmes d’une manière très méprisable. Et les hommes, qui représentent le cerveau et la moelle épinière, qui sont le Iod י et le Vav ו de (Ath Iom את־יום, la lumière de l’image et de la ressemblance) et qui devraient représenter le soleil dans Tiphereth, le jour du HaShabbath (השבת) le Sabbath, sont également pollués.

Alors, comment ces Sabbath inférieur (Malkuth) et Sabbath du milieu (Tiphereth) respectent-ils le Sabbath supérieur (Binah, le Saint-Esprit) quand ils ne savent rien de Zayin, l’Obd עבד, le serpent de gauche? Parce que ce Zayin, l’Obd עבד, le serpent de gauche, est tombé dans les fornicateurs, mais il se tient debout dans ceux qui transmutent l’énergie sexuelle. Par conséquent, en tant que Chesed (Esprit), nous devons accomplir le quatrième commandement:

« Honore ton père et ta mère, comme יהוה Jehovah ton Elohim אלהים t’a ordonné ; afin que tes jours (initiations illuminées) puissent être prolongés, et qu’il se passe bien avec toi, dans (HaAdamah האדמה) le pays (Malkuth) que Jehovah יהוה ton Elohim אלהים te donne. » – Deutéronome 5 v 16

Cela se rapporte à ce qui est écrit:

« Et Elohim a dit: Qu’il y ait des lumières dans le firmament des cieux pour séparer le jour de la nuit; et que ce soient pour des signes, et pour des saisons, et pour des jours et des années: Et que ce soient pour des lumières dans le firmament des cieux pour éclairer la terre (Malkuth): et il en fut ainsi. » – Genèse 1:14, 15

« Car Jehovah El-Ha-Yam יהוה-אל-הים est un soleil et un bouclier: Jehovah יהוה donnera grâce et gloire: il ne refusera rien de bon à ceux qui marchent droitement. » – Psaume 84: 11

« Ton soleil ne se couchera plus; ta lune ne se retirera pas non plus, car Jehovah יהוה sera ta lumière éternelle, et les jours de ton deuil prendront fin. » – Ésaïe 60:20

Notre mère, la conscience, est la lune et notre père est le soleil. Ou comme Hermès Trismégiste l’a déclaré:

« Le père de cette unique chose est le soleil, sa mère est la lune, le vent la porte dans son ventre; mais sa nourrice est une terre spiritueuse. » – La Tablette d’Émeraude

Nous devons libérer cette unique chose afin de réaliser cette œuvre d’Alchimie vraiment merveilleuse.

Alors bien sûr, le soleil est le père et la lune est la mère, et nous avons cela à l’intérieur, à l’intérieur de nous.

C’est pourquoi les anciens adorent le soleil et la lune. Les ignorants qui ne savent rien de la Kabbale et l’Alchimie ou les mystères du mythe Hébraïque, pensent que ces peuples anciens adoraient littéralement le soleil et la lune. Et ils pensaient que pour les anciens, le soleil était une divinité et la lune une autre divinité, mais avec le développement de leur science subjective, ils ont découvert que le soleil n’était que le centre du système solaire et que la lune tourne autour de la terre, et que ces corps cosmiques n’étaient pas des dieux comme le croient les anciens… c’est ce qu’ils disent par ignorance, sans comprendre que le genre ou les genres ou la catégorie biologique du genre que nous portons dans le sang selon la biologie, vient de la lumière solaire et que, par sa transformation dans notre métabolisme et le sang, devient ce gène dans nos organes génitaux.

Le genre a l’image du soleil et le gène a la ressemblance de la lune à l’intérieur de nous, qui vient d’en haut, des forces supérieures d’Elohim. Abba-Elohim et Aima- Elohim sont en chacun de nous, ils sont notre père-mère. Chacun de nous a le sien.

Nous comprenons que, comme le dit Ésaïe: « Iod-Hava est le soleil est la lumière du soleil » et Jésus le Christ a dit: ‘Je suis la lumière de ce monde’. La lumière de ce monde est le soleil, la lumière solaire, le Christ. Ainsi, honorer le père et la mère, c’est honorer toutes les forces que nous avons, que nous recevons de notre Être Intérieur. Nous honorons notre père et notre mère dans le mystère de Daath, car du mystère de Daath émerge la monade, notre propre esprit en d’autres termes. Abraham émerge d’Abba et d’Aima Elohim dans Daath.

Donc, notre propre esprit est celui qui accomplit avec le quatrième commandement, ainsi, pour que nous puissions accomplir le commandement honorer notre père et notre mère, nous devons nous souvenir de notre Intime parce que Chesed, le Ruach–Elohim, est le Fils du Soleil et la Lune.

Le cinquième commandement est « Tu ne tueras pas», se rapporte à Geburah et à ce qui est écrit ici:

« Et Elohim a dit: Que les eaux (la volonté du fleuve Pishon) produisent l’âme vivante ambulante et volante (נפש חיה), au-dessus de la terre (Malkuth) et au-dessus d’elle pour voler sur la surface du firmament des cieux. » – Genèse 1:20

Nephesh Chaiah נפש חיה est l’anima vivante, l’âme. « Tu ne tueras pas» nous rappelle également Adam, qui est aussi un Nephesh Chaiah נפש חיה, comme il est écrit:

« Et Jehovah Elohim יהוה אלהים forma Adam de la poussière de la terre (HaAdamah האדמה), et insuffla dans ses narines le souffle de vie (Neshamoth Chayim נשמת חיים); et Adam est devenu une âme vivante (Nephesh Chaiah נפש חיה). » – Genèse 2: 7

Le souffle de vie (Neshamoth Chayim נשמת חיים) est Aleph א, le souffle d’Elohim אלהים dans le sang (’dam דם’en Hébreu). Alors Adam אדם relie l’Aleph א, le souffle d’Elohim אלהים au dam דם, le sang, dans le cœur de toute personne, car l’air (Aleph א) contient l’image (Tzalem צלם) du Ruach Elohim, qui est le résultat du triangle supérieur, Père Fils et Saint-Esprit, ainsi l’image (Tzalem צלם) d’Elohim est dans le sang. C’est pourquoi il est écrit:

« Quiconque répand le sang de HaAdam, par Adam, son sang sera versé: car à l’image (Tzalem צלם) d’Elohim Ath HaAdam (את־האדם) a été faite. » – Genèse 9: 6

Vous rendez-vous compte que la citation précédente se rapporte à la loi de cause à effet, le karma? De nos jours, les gens utilisent même la religion pour justifier leur effusion de sang, leur meurtre.

De plus, Aleph א, qui est la première lettre de l’alphabet Hébreu, représente l’air ou le symbole de l’air; les deux Iods et Vav dans leur forme se rapportent au Père Iod י, Fils Vav ו, et Iod י Saint-Esprit. Ainsi Aleph א est le souffle d’Elohim אלהים qui passe à travers le Vav ו dans le dam דם, et c’est ainsi que nous avons l’image (Tzalem צלם) d’Ath HaAdam (את־האדם) dans le sang. Ainsi Aleph א est précisément l’image (Tzalem צלם) des Elohim אלהים, qui à travers le métabolisme descend du cœur dans nos organes génitaux et imprègne la ressemblance (d’muth דמות) de notre énergie sexuelle. Ainsi, lorsque nous transmutons le Tzalem צלם (image) et le דמות d’muth (ressemblance) de nos fluides génitaux, l’image et la ressemblance d’Elohim אלהים apparaissent sur la terre (Malkuth) sous le nom d’Ath HaAdam (את־האדם). Ainsi, pour créer Ath HaAdam (את־האדם), selon Aleph א et Tav ת, l’image et la ressemblance d’Elohim אלהים, c’est ce que nous devons faire à travers le principe Foolasnitamnien.

Cependant, si nous nous multiplions en tant qu’animaux, nous tuons l’image et la ressemblance d’Adam à travers le principe Itoklanos, car, quiconque répand les fluides sexuels, répand Ath AthAdam (את־האדם) car l’image (Tzalem צלם) et la ressemblance (d’muth דמות) d’Ath HaAdam (את־האדם) imprègne les fluides sexuels. N’oubliez pas: une goutte de semen équivaut à 40 gouttes de sang. En d’autres termes:

« Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras (comme une bête), tu mourras certainement. » – Genèse 2: 17

Ou tout simplement, à travers l’orgasme de nos organes sexuels, nous chassons Ath HaAdam את־האדם de Yesod, Éden, la volupté, la racine de l’Arbre de Vie. Alors, comment allons-nous créer Ath HaAdam את־האדם à l’intérieur de nous si nous expulsons Ath HaAdam את־האדם chaque fois que nous accomplissons l’acte sexuel, si à travers l’orgasme nous renversons Ath את, son image (Tzalem צלם) et sa ressemblance (d’muth דמות)? Écoutez si Adam אדם est chassé de notre corps, Adam אדם ne peut pas être créé. C’est pourquoi les animaux intellectuels sont toujours hors de l’Éden.

En ce qui concerne Nephesh-Chaiah נפש חיה (âme vivante), de nombreuses bibles le traduisent comme une créature en mouvement:

« Et Elohim a dit: Que les eaux produisent en abondance la créature en mouvement qui a la vie. » – Genèse 1:20

Ces créatures en mouvement qui ont la vie sont appelées animaux ou animas, ce sont les âmes ou la conscience qui animent les spermatozoïdes et les ovules au sein de nos fluides créateurs. Nous devons respecter ces créatures en mouvement qui ont la vie.

Mais nous ne le faisons pas. Nous sommes Caïn, des tueurs, le tueur d’Abel, l’embryon de l’âme Neshamah. Caïn est à l’intérieur de chacun de nous, très vivant dans Nod, notre subconscience.

La vie est éternelle lorsque nous sommes unis à Dieu. Parfois, les initiés reçoivent le commandement ou la permission de Dieu pour exécuter la mort, comme les anges de la mort qui ont le pouvoir de tuer n’importe qui, ou mieux, le pouvoir de couper le cordon d’argent qui relie l’âme au corps physique, mais ces anges de la mort sont sous le commandement de Saturne-Binah, la Mère Mort, qui agit toujours selon la loi de cause à effet, le karma. Tout maître éveillé peut couper le cordon d’argent s’il reçoit l’ordre de le faire.

Le meilleur ordre que nous puissions recevoir est de tuer Caïn à l’intérieur de nous, car, Caïn, qui est un meurtrier depuis le commencement, et qui ne demeure pas dans la vérité parce qu’il n’y a pas de vérité en lui, a dit à Jehovah:

« Ma punition est plus grande que je ne peux supporter. Voici, tu m’as chassé aujourd’hui de la surface de la terre; et de ta face je serai caché; et je serai un fugitif et un vagabond sur la terre; et il arrivera que quiconque (« quiconque » met l’accent sur chaque individu qui constitue l’humanité entière, donc, cela signifie chaque personne) me trouvera (dans sa subconscience) me tuera.

Et Jehovah lui dit: C’est pourquoi quiconque tue Caïn la vengeance sera sur lui sept fois. Et Jehovah a imposé la marque (de la bête) à Caïn (666, trois fois la lettre Vav), pour que quiconque le trouverait ne le tue pas. Et Caïn sortit de la face de Jehovah, et demeura dans le pays de Nod (Limbes), à l’Est de l’Éden. » – Genèse 4: 13-16

C’est pourquoi Jésus a dit aux Juifs ou Kabbalistes de cette époque qui avaient foi en lui:

« Si vous continuez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous n’avons jamais été esclaves d’aucun homme: comment dis-tu que vous serez affranchis?

Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, quiconque commet le péché est le serviteur du péché.

Et le serviteur ne demeure pas éternellement dans la maison, mais le Fils demeure éternellement.

Si donc le Fils vous affranchit, vous serez vraiment libres. Je sais que vous êtes la postérité d’Abraham; mais vous cherchez à me tuer, car ma parole n’a pas de place en vous. Je dis ce que j’ai vu avec mon Père: et vous faites ce que vous avez vu avec votre père.

Ils lui répondirent et lui dirent: Abraham est notre père. Jésus leur dit: Si vous étiez les enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. Mais maintenant, vous cherchez à me tuer, un homme qui vous a dit la vérité, que j’ai entendue de Dieu: ce n’est pas Abraham. Vous faites les œuvres de votre père.

Ils lui dirent alors: Nous ne naissons pas de la fornication ; nous avons un seul Père, Dieu même.

Jésus leur dit: Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car je suis sorti et je suis venu de Dieu; je ne suis pas venu de moi-même, mais il m’a envoyé.

Pourquoi ne comprenez-vous pas mon discours? Parce que vous ne pouvez même pas entendre ma parole. Vous êtes de votre père le diable (Satan), et les luxures de votre père vous ferez. Il (Caïn, Nephesh, le mental animal) était un meurtrier depuis le commencement, et il n’a pas demeuré dans la vérité, car il n’y a pas de vérité en lui. Quand il (Caïn, Nephesh, le mental animal) dit un mensonge, il parle de lui-même: car il (Caïn, Nephesh, le mental animal) est un menteur, et le père de celui-ci. » – Jean 8: 32, 44

En d’autres termes, ils ont dit: « Nous sommes les enfants de Brahma, le créateur; parce que nous ne forniquons pas, nous connaissons le mystère de Daath, donc nous sommes des enfants de Dieu, des enfants d’Elohim » et Jésus a dit: « Eh bien, si vous étiez des enfants de Brahma, Dieu, vous suivriez les commandements de Brahma » ou, « Vous feriez les œuvres d’Abraham parce qu’Abraham a accompli toute la loi, accompli la chasteté complète, toutes les œuvres de Daath, et vous ne l’avez pas fait, vous croyez simplement en ceci, vous croyez en cela, mais vous êtes des fornicateurs. Par conséquent, si vous forniquez, si vous avez des enfants d’orgasme, vous êtes alors des enfants du diable, aussi simples que cela. Satan a créé Caïn et il était un meurtrier depuis le commencement, donc vous ne devez pas tuer. Mais maintenant, vous cherchez à me tuer, un homme qui vous a dit la vérité, que j’ai entendu de Dieu. »

« Et Caïn (Nephesh, le mental animal) a parlé avec Abel (l’embryon d’âme Neshamah) son frère, (dans le cœur): et il arriva, lorsqu’ils étaient sur le champ (Yesod, organe sexuel), que Caïn s’éleva contre Abel, son frère, et (au moyen du principe bestial Itoklanos) le tua. » – Genèse 4: 8

Tout le monde dans ce monde tue dans le champ de Yesod: Oui, nous tuons notre propre force vitale, nous tuons l’image d’Adam, nous tuons Abel, l’embryon d’âme Neshamah chaque fois que nous forniquons, c’est-à-dire chaque fois que, à travers l’orgasme, nous répandons nos fluides génitaux. Ainsi, pour ne pas être un meurtrier, la compréhension de Caïn, l’ego animal, est nécessaire, et une fois que nous l’avons compris, demandez au Saint-Esprit son annihilation, car le début de ne pas tuer c’est de ne pas forniquer, de ne pas atteindre l’orgasme.

Le sixième commandement est « Tu ne forniqueras pas » qui se rapporte à Tiphereth; nous apprenons ce que signifie la fornication lorsque nous étudions alchimiquement ce que Moïse a écrit dans Lévitique:

« Et si le semen de copulation d’un homme s’écoule hors de lui, alors il lavera toute sa chair à l’eau, puisqu’il a souillé son (Od עד, témoin) dans (Malkuth) le soir….. La femme aussi, avec qui l’homme s’est couché, avec son flux de semen de copulation, ils se baigneront tous les deux dans l’eau, puisqu’elle a souillée son (Od עד, témoin) dans (Malkuth) le soir. » – Lévitique 15: 16, 18

Rappelez-vous, la terre, notre physicalité, est Malkuth, qui est l’endroit où la lumière du soleil se couche le soir, et devient image (Tzalem צלם) et ressemblance (d’muth דמות) au sein de la graine masculine ou féminine en nous, car il est écrit:

« Et Elohim dit: Que la terre fasse naître (au soir) la créature vivante (Nephesh Chaiah נפש חיה, âme vivante) selon son espèce (מין, מינה sexe), le bétail et les choses rampantes, et la bête de la terre selon son espèce (מין, מינה sexe): et il en était ainsi. » – Genèse 1:24

L’espèce d’Adam est (מין, מינה sexe) où Ath את, l’image (Tzalem צלם) et la ressemblance (d’muth דמות) s’unissent. Aleph א est dans le cœur, le genre solaire dans le sang, dam דם qui devient la ressemblance (d’muth דמות) du gène lunaire dans leur espèce, sexe, genre et gène, Aleph et Tav, Tiphereth-Malkuth, homme-femme, Lingam-Yoni sexuellement unie dans Yesod.

C’est ainsi que la terre, le corps physique à travers le principe Itoklanos fait naître Nephesh Chaiah, des créatures vivantes selon leur espèce (מין, מי) sexe), mais Eve Chavah, le sexe, à travers le principe Foolasnitamnien donnera seulement des enfants à Adam, son propre espèce, comme il est écrit:

« Et Adam vécut cent trente ans et engendra un fils à sa ressemblance (d’muth דמות), à son image (Tzalem צלם) ; et a appelé son nom Seth. » – Genèse 5: 3

Qu’est-ce que le ‘espèce’ (מין, מינה sexe) chez les humanoïdes masculins et féminins? C’est leur image (Tzalem צלם) qui est Aleph א parce que Aleph א représente l’air, le souffle d’Elohim qui entre par leurs narines, et qui entre dans leur dam דם (sang-cœur) et reçoit le nom d’Adam אדם. Ensuite, grâce à leur métabolisme, 40 gouttes de leur sang sont synthétisées, distillées, raffinées en une seule goutte de semen, pour imprégner leur image avec leur ressemblance (d’muth דמות) à l’intérieur de leurs organes génitaux, et obtenir le nom de (Chava-Eve חוה).

Ainsi, en Hébreu, le mot ‘espèce’ est minah מינה, écrit Mem-Iod-Nun-Hei, qui signifie sexe ou force sexuelle. Ainsi, lorsque nous disons ‘espèce’ en Hébreu, nous désignons les organes sexuels, ce qui est très facile à comprendre parce que nous savons que toutes les créatures ont des enfants selon leur espèce (minah מינה); les chats ont des chats, les chiens produisent des chiens, etc. etc. Par exemple, nous ne voyons jamais un chat ayant un chien ou un chien ayant un chat, n’est-ce pas? Ainsi, tout le monde dans le règne animal – y compris le règne animal intellectuel – fornique et donne naissance selon leur propre espèce, leur nature bestiale Itoklanos. Ainsi, l’‘espèce’, le sexe, agit selon les espèces, selon le personnage. Tout le monde a des enfants selon leur espèce.

Ainsi, nous devons comprendre que l’espèce lié à Adam et Eve dont parle la Bible et qui est écrit dans le livre de la Genèse, se rapporte à l’image et à la ressemblance de Jehovah Elohim, mais seulement au niveau humain, pas au niveau animal. Comme nous l’expliquons, Aleph א représente le vent; c’est l’oxygène que nous respirons, et qui se rapporte au Père-Fils-Saint-Esprit dans l’organisme humain. Aleph א (l’air) purifie le dam דם (le sang), de sorte que dans le sang, nous trouvons Adam.

L’Adam androgyne portait l’image et la ressemblance d’Elohim, et entra dans leur espèce d’évolution. Malheureusement, leur espèce (מין, מינה sexe) a évolué. Ce sont les gènes de cette espèce que nous portons actuellement à l’intérieur, donc, heureusement, physiquement parlant, notre espèce (sexe מין, מינה) contient toujours dans nos gènes l’image et la ressemblance d’un tel Adam, parce que nous les avons hérités de nos physicalités humanoïdes. Mais, ceux-ci peuvent être perdus, si nous continuons à nous multiplier comme des animaux à travers le principe bestial Itoklanos.

Donc, nous devons amener les enfants dans le monde selon l’espèce humaine, mais nous devons d’abord être de cette ‘espèce’.

Si nous ne transmutons pas, si nous continuons à forniquer, comment allons-nous faire naître des enfants selon l’espèce humaine? Nous continuons à répandre l’image et la ressemblance de l’espèce d’Adam, et c’est à cause de cette façon d’agir de cette façon que nous serons toujours des animaux, des bêtes.

Quelle est la différence entre l’espèce de l’être humain et l’espèce de l’animal? La différence est que l’animal fornique, atteint l’orgasme et gaspille sa graine; c’est ainsi qu’ils se multiplient. Si nous, en tant qu’humanoïdes, entrons dans leur niveau animal, nous sommes alors des animaux intellectuels, alors quelle est la différence? Nous multiplions-nous différemment en tant qu’animaux irrationnels? Non, nous ne le faisons pas. Nous procédons de la même manière. Nous partageons donc la même espèce, la même qualité, même si, en tant qu’animaux intellectuels, nous croyons que nous sommes enfants de Dieu, êtres humains. Que nous suivions telle ou telle tradition, que nous croyions que nous sommes « sauvés », que nous sommes de vrais êtres humains, notre espèce nous montre clairement que nous sommes des animaux. Cependant, si nous voulons appartenir aux enfants d’Elohim, alors nous devons transmuter l’image et la ressemblance d’Elohim.

Nous devons apprendre à ne pas éjaculer les gènes. Si nous éjaculons les gènes, nous devenons un animal; ainsi, nous nous multiplierons et deviendrons comme Jésus l’a dit: « enfants du diable, enfants de l’orgasme et de la luxure de notre père que nous voulons accomplir, il était un meurtrier depuis le commencement ». Voyez, dans le règne animal, le lion est un tueur, le tigre est un tueur et chaque bête carnivore tue pour survivre… si nous voulons être différents, alors, ne forniquez pas; transmutez votre espèce, votre Tzalem, votre D’muth.

Voyez, le mot ressemblance (D’muth דמות), de Dieu, a pour première lettre Daleth. Les lettres restantes de ce mot D’muth דמות forment le mot Muth מות, qui signifie mort. Oui, si vous mettez la lettre Daleth avant le mot Muth מות, alors le mot « mort » devient « ressemblance ». La ressemblance est dans le sexe; Daleth est Daath. Si vous retirez Daleth de ce mot, ce qui reste est muth ou maveth, mort. Et c’est pourquoi, lorsque nous avons pollué l’Arbre du Bien et du Mal, l’Arbre de la Connaissance à travers la fornication, nous sommes restés avec la mort, et nous ne sommes pas devenus des enfants de Dieu, mais des enfants du Diable.

La planète entière, cette planète Terre est une humanité Luciférienne Itoklanos. C’est pourquoi lorsque les extraterrestres viennent ici et voient cette humanité, ils disent: « C’est une humanité Luciférienne Itoklanos, mais ce qui est drôle, c’est qu’ils pensent qu’ils sont des enfants de Dieu. Certains d’entre eux croient être les élus ou les séléctionnés, mais tous sont des démons. »

Le septième commandement « Tu ne voleras pas » se rapporte à la Sephirah Netzach, le mental, et ce qui est écrit ici:

« Et Elohim dit (à Adam, le cerveau): Voici, je vous ai donné chaque herbe (perception) portant des graines (énergie solaire), qui est sur la surface de toute la terre (physicalité), et chaque arbre (système nerveux), dans lequel se trouve le fruit d’un arbre produisant des graines (énergie solaire); pour vous (et votre cerveau), ce sera pour la nourriture. » – Genèse 1:29

« Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal (enraciné dans les organes génitaux), tu n’en mangeras pas (de la manière bestiale Itoklanos): car le jour où tu en mangeras (de la manière bestial Itoklanos) tu en mourras sûrement. » – Genèse 2: 17 Parce qu’à travers l’orgasme bestial, les bêtes (Chaioth חית) volent la vie (Chaiah חיה) venant de Ellah-Yam אלה-ים.

« Car, comme la terre produit ses pousses, et comme le jardin fait jaillir les choses qui y sont semées; ainsi Adonia Jehovah אדני יהוה (Ellah-Yam אלה-ים dans Malkuth) fera jaillir la justice et la louange du Hei ה de tous les Goyim הגוים. » – Ésaïe 61: 11

Si nous sommes avec Ellah-Yam אלה-ים, nous développons toutes les parties internes de notre Intime. Mais si nous forniquons, nous volons Ellah-Yam אלה-ים pour fortifier notre ego bestial. Ainsi, nous tombons en enfer, l’infernus, qui signifie, les dimensions inférieures de la nature. Oui, à travers l’orgasme bestial, nous volons l’énergie de Dieu, l’énergie de Jehovah Elohim, du Saint-Esprit et fortifions notre ego animal, ainsi, nous faisons un golem vivant, notre ego intérieur. Donc, nous sommes tous de mauvais voleurs.

Nous sommes de mauvais voleurs; nous volons l’énergie d’Adonia Jahovi אדני יהוה (Ellah-Yam אלה-ים dans Malkuth), nous transformant en bêtes (Chaioth חית), chaque fois que nous forniquons.

En effet, « mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » Ceci, selon la Genèse, est le premier commandement donné à Adam en Éden.

Néanmoins, nous le faisons, nous arrêtons toujours la lumière de Dieu chaque fois que nous atteignons l’orgasme, ou chaque fois que nous accomplissons l’acte sexuel, nous volons l’énergie de Dieu.

Tous les animaux intellectuels sont des briseurs du septième commandement (Tu ne voleras pas), étant donné que les mentals des Scribes et des Pharisiens, qui sont assis sur le trône de Moïse, volent du trône (système nerveux central) de notre Dieu intérieur. Il n’est pas rare que notre mental (Caïn) se justifie devant Dieu lorsque nous lui volons directement de manière honteuse et lubrique. Comme il est écrit:

« Quand Pilate (le mental) a vu qu’il ne pouvait rien emporter, mais que plutôt un tumulte a été fait, il a pris de l’eau et s’est lavé les mains devant la multitude, en disant: Je suis innocent du sang de cette juste personne (Jésus): voyez-le. » – Matthieu 27:24

Le huitième commandement « tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain » se rapporte à la Sephirah Hod et ce qui est écrit:

« Et Elohim a dit: Faisons Adam à notre image, à notre ressemblance. » – Genèse 1:26

Le témoin est Od עד, le jour du Sabbath, Tiphereth. Sa compagne est Obd עבד, la nuit du Sabbath, Malkuth.

« Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain », signifie que tu ne porteras pas une fausse image de ton Dieu. Une fausseté concernant votre Elohim-Binah et sa ressemblance dans Malkuth. Quiconque porte une fausse image de lui-même dans Malkuth, c’est comme s’il portait un faux témoignage ou une image d’Elohim qui est en haut, puisque le jour du Sabbath est le vrai témoin.

Le jour du Sabbath, comme nous le savons, est notre propre âme, Tiphereth.

Si nous croyons ou avons une certaine expérience astrale dans laquelle nous voyons que nous sommes le maître tel ou tel, puis proclamons: « hé je suis le maître tel ou tel », nous mentons. Ce n’est pas le vrai témoin, parce que le vrai témoin dans Hod est Od עד le jour du Sabbath, le Soleil, le Père. Le jour du Sabbath est le Soleil, le Père, et le Père a un nom Saint dans Hod, la lumière astrale qui se reflète dans Yesod, le matelas de l’Alchimie.

« Alors Jésus leur parla de nouveau, disant: Je suis (Hod) la lumière du monde: celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie.

Les Pharisiens (du centre émotionnel inférieur) lui dirent donc: Tu rends témoignage de toi-même; ton témoignage n’est pas vrai.

Jésus répondit et leur dit: Bien que je porte témoignage de moi-même, mon témoignage est vrai: car je sais d’où je viens et où je vais; mais vous ne pouvez dire d’où je viens et où je vais.

Vous jugez d’après la chair; Je ne juge personne. Et pourtant, si je juge, mon jugement est vrai: car je ne suis pas seul, mais moi et le Père qui m’a envoyé. Il est également écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est vrai.

Je suis celui qui témoigne de moi-même, et le Père qui m’a envoyé rend témoignage de moi. » – Jean 8: 12-18

À ce sujet, j’ai eu une expérience astrale où je reçois le nom de mon Intime. Et, Dieu merci, Maître Samael Aun Weor était encore physiquement vivant, car j’ai pu lui en parler. Ainsi, je suis maintenant sûr, car plus tard, j’ai eu plus d’expériences astrales liées au vrai nom intérieur de mon Dieu. Ainsi, actuellement je sais que c’est son vrai nom mais je ne le prononce pas en vain.

De même, je sais que l’on peut aussi donner un faux témoignage de soi-même, et à ce sujet, j’ai aussi eu beaucoup d’autres expériences astrales. Dans l’une d’elles, j’ai expérimenté, après avoir foulé un chemin, posé sur une pierre, près d’une rivière, des maîtres sont venus vers moi et m’ont dit que j’étais Moïse. Mais, en réalité, une telle expérience astrale était liée à quelque chose que je faisais à ce moment-là en moi, non pas que j’étais Moïse, mais cet archétype en moi qui est Moïse faisait cela à l’intérieur de moi. Ainsi, j’en ai parlé au Maître Samael et oui c’est la vérité, parce que Maître Samael lui-même m’a dit: « Moïse, est un maître immortel, un surhomme, donc, tu n’es pas Maître Moïse. » Moïse en tant qu’archétype fait partie de notre Être qui doit être développé à l’intérieur, donc oui, c’est compréhensible. Mais combien de Gnostiques n’ont pas eu l’occasion de parler de Moïse avec le Maître Samael… Dieu merci, je l’ai eu, car si j’avais eu l’expérience astrale que j’étais Moïse, d’autres auraient pu l’avoir aussi et l’avoir mal comprise; ils peuvent ne pas comprendre que Moïse est un archétype et ont donc rendu un faux témoignage. Écoutez, chaque maître de la Bible est un archétype à l’intérieur de nous.

Moïse est un archétype, Jésus est un archétype, Élie est un archétype, Azazel est un archétype, Raphael est un archétype, tous les sept génies sont des archétypes; Samael lui-même est un archétype à l’intérieur de chacun de nous. Chaque maître du jour est un archétype que nous devons développer.

Néanmoins, nous avons notre propre nom. Et, si nous mentons, si nous portons un faux témoignage, en d’autres termes, un faux Od עד en nous – parce que Od עד se rapporte au liquide céphalo-rachidien le trône de Dieu – une fausse image, et elle n’est pas liée à la vraie image de notre Dieu, alors nous mentons. Nous portons un faux témoignage contre notre prochain parce que nous proférons, ouvrons la bouche en disant ceci et cela et c’est un mensonge. Ainsi, nous mentons à nous-mêmes et aux autres.

Par conséquent, ce commandement, vous ne porterez pas ou ne porterez pas en vous une fausse image d’un faux témoin Od עד contre Obd עבד, notre prochain, c’est comme si vous disiez, ne faites pas une fausse connexion avec ce qui est la vérité. Ne faites pas une fausse connexion entre Hod et Yesod, le sexe. Rappelez-vous, les organes génitaux dans Malkuth sont Obd עבד, qui est le prochain d’Od עד.

« Je connais tes œuvres, et ton travail, et ta patience (dans Yesod), et comment tu ne peux pas supporter ceux qui sont mauvais: et tu as éprouvé ceux qui disent (dans Hod, qu’ils) sont des apôtres, et ne le sont pas, et tu leur as trouvé menteurs. » – Apocalypse 2: 2

« Ainsi, les émotions négatives transforment les gens en menteurs. » – Samael Aun Weor

Parce qu’une fausse image dans Hod, le monde astral, est une fausseté, un faux Elohim à sa ressemblance, cette ressemblance est la lumière dans la colonne vertébrale de notre corps physique. En d’autres termes, c’est ce qui est appelée mythomanie, se mentir à soi-même.

Et pour mentir aux autres, vous vous mentez à vous-même d’abord.

Comment allons-nous développer notre Être Intérieur à travers l’alchimie sexuelle à travers le travail que nous faisons en nous-mêmes, si depuis le début nous portons une fausse image de notre Dieu?

Maître Samael Aun Weor dit dans ses livres: « J’en ai rencontré beaucoup qui disent qu’ils sont Jean-Baptiste, nous en avons connu plus ou moins une douzaine; alors, qui est le vrai Jean-Baptiste? » J’ai personnellement entendu quelqu’un qui a dit qu’il est le maître tel ou tel et plus tard j’en ai trouvé un autre dans un autre groupe Gnostique qui dit qu’il est ce même maître, car il a eu l’expérience astrale, et par la suite un autre dit qu’il est ce même maître… alors, comment se fait-il que ce maître ait trois corps physiques? C’est parce que les étudiants Gnostiques se mentent à eux-mêmes; c’est ce qu’on appelle la mythomanie, et tomber dans la mythomanie est facile.

C’est pourquoi, après avoir vécu une expérience astrale, méditez dessus et ne vous identifiez pas à elle, car qui que soit votre Dieu, il le sera toujours; il est votre dieu intérieur et il a un nom, un nom qui ne changera pas quoi qu’il arrive. Mais, si vous placez une fausse image à l’intérieur de vous-même, alors vous adorez un dieu qui n’est pas votre dieu, et vous vous mentez donc à vous-même et à votre prochain, et vous péchez contre celui qui est en vous. N’oubliez pas qu’il est écrit:

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée…… Et tu aimeras ton prochain comme toi-même. » – Matthieu 22: 37, 39

Le neuvième commandement « Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain (אשת) » se rapporte à Yesod et à ce qui est écrit:

« Et Jehovah Elohim יהוה אלהים a dit: Il n’est pas bon que Ha’Adam האדם soit seul; Je vais lui faire une compagne pour lui. » – Genèse 2:18

Nous avons déclaré que Chavah-Eve est l’organe sexuel où se trouve l’Ashoth (אשת) d’Adam (le cerveau).

« C’est pourquoi un homme (Aish איש, ‘feu masculin’ dans le cerveau) quittera (Iod-Hei יה) son père (dans la tête) et sa mère (dans la gorge), et s’attachera à sa femme (Ashoth אשת, ‘Feu féminin’ dans les organes génitaux des deux, mari et femme): et ils (en tant que Vav-Hei וה) seront une (יהוה dans la) chair. » – Genèse 2:24

Par conséquent, « tu ne convoiteras pas l’Ashoth (אשת) de tes prochains » signifie ne pas convoiter la physicalité, Malkuth, de votre prochain, qui est le résultat du feu sexuel créateur féminin (אש) dans l’utérus féminin. En d’autres termes:

« Et hors (de l’utérus de HaAdamah האדמה) de la terre, Jehovah Elohim יהוה אלהים fit pousser chaque arbre (physicalité) agréable à la vue et bon à manger (pour la terre); l’Arbre de Vie au milieu du jardin (physicalité) et aussi l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal. » – Genèse 2: 9

Quand un homme a sa femme ou une femme son mari, et qu’ils travaillent déjà alchimiquement entre eux, alors, ils ont déjà leur Ashoth (אשת) leur Ashah (אשה), leur feu féminin dans leurs fluides de leur organe sexuel travaillant en eux. Ainsi, leur איש Aish ou feu masculin dans leur liquide céphalo-rachidien, et leur Ashoth (אשת), leur Ashah (אשה), le feu sexuel féminin dans leurs fluides sexuels qui sont un dans leur chair; ils sont un seul feu dans les deux corps.

Quand un homme est alchimiquement marié à une femme, ou une femme mariée à un homme, les deux partagent le même Ashoth (אשת), le feu sexuel féminin. L’Ashah (אשה) de l’homme est un avec l’Ashah (אשה) du vagin de sa femme, et l’Ashah (אשה) de la femme est un avec l’Ashah (אשה) du phallus de son mari. Ce n’est pas comme beaucoup de gens pensent que ce commandement est seulement pour l’homme parce qu’il dit que tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain. Eh bien, si c’est vrai, qu’en est-il des femmes qui convoitent les maris de leur prochain, sont-elles libres de convoiter n’importe quel homme? Non en effet. Les deux ne devraient pas convoiter l’Ashah (אשה) de leur prochain. Nos physicalités masculines ou féminines sont le résultat de nos hormones sexuelles, qui sont alchimiquement féminines. Voilà pourquoi Maître Jésus a dit:

« Vous avez entendu qu’il a été dit par ceux d’autrefois: Vous ne commettrez pas d’adultère: Mais je vous dis que quiconque regarde une femme (organe reproducteur féminin, Grec gynē, Hébreu Ashah אשה ; Ashoth אשת est pluriel pour les deux sexes) pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans le cœur. » – Matthieu 5: 27, 28

Ainsi, les femmes regardent aussi les hommes avec luxure et commettent l’adultère dans leur cœur, car elles convoitent les Ashoth (אשת) qui ne sont pas leurs Ashoth (אשת) parce que la physicalité masculine pourrait être mariée à une autre femme. C’est quand on parle des deux polarités de l’alchimie sexuelle. C’est pourquoi l’un des défauts ou des péchés non pardonnés que nous avons contre le Saint-Esprit est l’adultère.

Combien il est difficile de ne pas être adultère, car pour cela nous devons contrôler notre vue, notre psyché, notre mental, afin de ne pas commettre d’adultère, de ne pas convoiter l’Ashoth (אשת) du prochain est l’un des commandements les plus difficiles à remplir. Nous sommes tous convoiteux, tout le monde convoite. Qui est celui qui ne le fait pas? C’est pourquoi Jésus a dit:

« Une génération malfaisante et adultère cherche un signe, et aucun signe ne lui sera donné si ce n’est le signe du prophète Jonah. »- Matthieu 12:39

En effet, chaque fois que nous convoitons l’Ashoth (אשת) du prochain, notre propre cœur pompe des fluides sanguins impurs dans la baleine, nos organes génitaux.

Le dixième commandement « Tu ne convoiteras pas la maison ou le champ de ton prochain ou son serviteur (centre intellectuel) ou sa servante (centre émotionnel) ou son bœuf ou son âne ou quoi que ce soit qui soit à ton prochain. » Ou mieux dit « Tu ne dissimuleras pas les biens de tes prochains », se rapporte à Malkuth et à ce qui est écrit:

« Et Elohim les bénit, et Elohim leur dit: Soyez féconds, et un Rabbi פרו ורבו maître, et remplissez la terre et soumettez-la. » – Genèse 1:28

En d’autres termes, soyez un maître parce que Rabbi signifie maître en Hébreu. « Portez du fruit et soyez un Rabbi et remplissez la terre et soumettez-la, développez votre propre maison pour les anciens selon votre propre espèce. » En d’autres termes, vous avez votre propre héritage. Vous devez développer dans votre maison, dans votre maison, qui est votre corps, tous les royaumes. C’est pourquoi il est écrit « Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne… » Notre Père Intérieur, notre dieu intérieur, a son propre royaume, sa propre richesse et nous devons mettre cette richesse en nous, et développer cette richesse, et jouir de cette richesse qui est la sagesse, la conscience, les vertus. Lorsque nous faisons cela, nous devons veiller à ne pas dissimuler les biens des autres gens. Sur la terre, nous convoitons toujours ce que les autres ont. Les gens disent:

« Je voudrais être comme lui et avoir de la sagesse la connaissance qu’il a, les richesses qu’il a ou qu’ils ont. »

Lorsque vous convoitez le bien de votre prochain, vous méprisez le royaume de votre propre Dieu. Tu ne convoiteras pas le bien de ton prochain parce que tu as tes propres biens, tes richesses; développez cela, et contentez-vous de cela, parce que chacun de nous a un héritage différent, que nous devons développer selon notre propre rayon cosmique. Ainsi, nous y voilà, donc:

« N’oubliez jamais le Maha-Asurah, le Lucifer Hindou qui s’est révolté contre Brahma le créateur, pour cette raison Shiva l’a précipité dans le Patala le monde inférieur, Malkuth et Klipoth. »

Donc, rappelez-vous, nous sommes des enfants du Maha-Asurah qui se sont révoltés contre Brahma, ou mieux, nous, quand nous avons été créés, à travers le principe Itoklanos, nous nous sommes révoltés contre Chesed, notre propre El אל, Dieu, Abraham individuel, et sommes devenus des enfants de Satan. Nous nous sommes révoltés contre le principe humain Foolasnitamnien d’Abraham.

« Mais si vous croyez qu’il y a un seul Dieu (et que Jésus est son Fils); vous faites bien: les démons aussi croient et tremblent. Mais sauriez-vous, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est morte?

Abraham, notre père, n’était-il pas justifié par les œuvres, quand il avait offert Isaac son fils sur l’autel?

Voyez-vous comment la foi a opéré avec ses œuvres, et par les œuvres la foi a-t-elle été rendue parfaite? » – Jacques 2: 19-22

C’est pourquoi Jésus a dit:

« Ne pensez pas que je suis venu pour abolir la loi ou les prophètes: je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir. Car en vérité, je vous le dis, jusqu’à ce que le ciel et la terre passent, pas un jot ou un titre ne passera en aucun cas de la loi, jusqu’à ce que tout soit accompli.

Quiconque donc enfreindra l’un de ces moindres commandements, et enseignera ainsi aux hommes, il sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais quiconque le fera et les enseignera, le même sera appelé grand dans le royaume des cieux.

Car je vous dis que si votre justice ne dépasse pas la justice des scribes et des Pharisiens, vous n’entrerez en aucun cas dans le royaume des cieux. » – Matthieu 5: 17-20.

Ainsi, nous ne devrions pas attendre de récompense sur la terre pour les choses qui nous sont ordonnées de faire.

« Alors vous aussi, quand vous faites tout ce qui vous a été ordonné de faire, dites: ‘Nous sommes des serviteurs indignes; nous n’avons fait que ce que nous aurions dû faire.’ » – Luc 17:10

Avez-vous des questions?

Public: Comment l’archange Michael se rapporte-t-il à cette conférence, parce que Michael מיכאל signifie « qui est comme Dieu ».

Instructeur: Eh bien, « qui » (מי Mi) est « comme » (כ kha) El (אל) Dieu; ainsi, cela se rapporte évidemment puisque מי Mi (le Saint-Esprit) avec El (אל), Chesed, est celui qui se bat contre Satan. En d’autres termes, l’image d’Elohim-Binah, qui est, comme nous l’avons dit, reflétant la lumière solaire, le genre dans le sang, le cœur, est liée à notre propre Dieu El (אל) particulier qui devient cet élément particulier qui est l’espèce, le gène dans notre sexe, qui est la ressemblance (D’Muth דמות), car c’est comme דמו Damu, son sang.

Ainsi, notre propre Michael מיכאל est cet archétype de notre Dieu qui est appelé IS RA EL dans Tiphereth. ISis, RA, EL: tous les archétypes de Dieu comme un, unis et faisant un soleil brillant, qui est comme Dieu, Michael מיכאל la vérité. Et pour cela nous devons lutter contre le dragon, contre Satan, son opposé sur terre, notre physicalité. La matière est l’opposé de l’esprit, c’est l’ombre de Dieu, la terre. La terre est le corps physique, donc le combat que nous devons mener est dans le corps physique.

C’est pourquoi les initiés du moyen âge disent que Satan est dans notre corps physique, que nous devons vaincre, surmonter les tentations de la chair. Notre chair est l’habitat de Satan, le roi du monde, le roi de la terre, que nous devons vaincre, comment le vaincre?

Nous le vainquons avec l’aide de la puissance de Michael מיכאל qui à l’intérieur de nos organes génitaux est comme Dieu. Et c’est ainsi que nous développons HaAdam, celui qui est fait à l’image, au genre et à la ressemblance, le gène d’Elohim.

Public: Quelle est la signification du terme fornication ?

Instructeur: Le mot Français fornication dérive du mot fournaise ou feu, la façon dont nous éjaculons le feu qui est contenu en nous, à l’intérieur du genre, qui est dans le sang et nos gènes dans nos organes génitaux. De toute évidence, forniquer signifie atteindre l’orgasme, éjaculer, éjecter du corps les éléments créateurs de Dieu qui sont dans nos organes génitaux, c’est littéralement forniquer. Bien sûr, après cela vient d’autres niveaux de fornication, parce que nous pouvons forniquer à travers nos paroles ou à travers nos pensées. À bien des égards, nous perdons le « fiat lux », la lumière de Dieu à l’intérieur de nous. La principale manière est bien sûr dans l’acte sexuel même ou à tout moment de l’orgasme. Si l’énergie créatrice quitte le corps, c’est la fornication. Par conséquent, vous ne forniquerez pas.

Public: Quelle est la couronne de vie?

Instructeur: La couronne de vie est formée par Kether-Chokmah-Binah. Ces Sephiroth sont régits par Kether, la couronne. Ainsi, la couronne de vie est le père en nous. Si nous sommes fidèles comme Chokmah (la fidélité se rapporte à Chokmah) et annihilons complètement tout notre ego, alors nous sommes couronnés des trois forces primaires qui s’incarnent à l’intérieur de nous. C’est le but de l’univers: incarner le Père, le Fils et le Saint-Esprit, Kether-Chokmah-Binah, Brahma-Vishnu-Shiva à l’intérieur. Mais, cela n’est possible que si nous tuons le dragon Satan, avec l’aide de Michael.

Public: Qui ou quoi sont les enfants de la lumière?

Instructeur: « Et Elohim a dit que la lumière soit et la lumière fut. » Les enfants de la lumière sont le résultat de la transmutation, le résultat de l’Alchimie, le résultat lorsque nous arrêtons de forniquer et commençons à transmuter l’énergie sexuelle et cette lumière qui est la Shekinah שכינה s’élève et crée à l’intérieur de nous Isaac, Jacob, Joseph, Jésus, etc., et se dédouble comme lumière en de nombreux enfants. Ce sont les enfants de la lumière, qui sont les enfants de Dieu. Contrairement à eux, sont les enfants des ténèbres, qui sont les enfants de la fornication, qui est notre ego intérieur, qui font de nous des Hasnamussen.

Les enfants qui naissent physiquement dans des couples qui ne forniquent pas, qui n’éjaculent pas le semen dans l’acte sexuel, sont appelés enfants d’évasion, car un seul spermatozoïde s’échappe des glandes sexuelles des hommes dans l’acte sexuel. Ce type de naissance est spécial. Lorsqu’un seul spermatozoïde quitte les glandes sexuelles masculines, c’est par le pouvoir de Jehovah Elohim, Binah, l’intelligence, qui à travers le principe Foolasnitamnien ne prend qu’un seul spermatozoïde. C’est un type de naissance chez les Gnostiques qui est un type de naissance très spécial. Nous devons préparer notre corps afin d’avoir ce type de naissance parce que le type d’âme qui vient dans ce corps est également lié à leur espèce.

Public: Les enfants de Samael Aun Weor sont-ils des enfants d’évasion?

Instructeur: Vous devez poser cette question à Samael Aun Weor, parce que je n’étais pas là quand il les engendrait.

Public: Quand nous affirmons quelque chose qui n’est pas conscient en nous, est-ce de la Mythomanie?

Instructeur Si vous n’avez pas une conscience complète de ce que vous dites, de ce que vous prononcez et que vous reconnaissez que ce que vous affirmez ne vient pas de vous mais des maîtres, non, ce n’est pas de la mythomanie. Si vous reconnaissez votre propre ignorance, votre propre néant et que vous vous développez, si vous reconnaissez cela, ce n’est pas de la mythomanie. Mais, si vous prétendez qu’une telle connaissance est votre connaissance, c’est de la mythomanie.

Nous devons comprendre et saisir les choses avant de le dire; en d’autres termes, la mythomanie est basée sur ceci: « Quand vous volez les choses qui ne vous appartiennent pas. » Même les choses que le maître Samael Aun Weor a déclaré, il dirait que je dis cela entre les guillemets, parce que je ne veux pas me parer de la sagesse des autres. C’est pourquoi, par exemple dans cette conférence, nous mettons toutes les citations qui sont de la Bible et nous l’expliquons selon le Gnosticisme, mais pour dévoiler cela ou découvrir cela vous devez méditer, vous devez vous asseoir là et réaliser ce qui est vrai et ce qui est faux à l’intérieur de vous.

Public: Comment savoir si nous avons eu des enfants d’évasion?

Instructeur: Nous le savons, car nous n’avons pas atteint l’orgasme ou le spasme, qui est la fornication, et la libération d’un spermatozoïde se fait par la volonté de Dieu, Jehovah Elohim; ce n’est pas nous qui le faisons. Nous prions simplement Dieu, et Dieu prend un spermatozoïde et féconde notre femme. Nous ne savons peut-être même pas quand cela se produit. Si nous sommes éveillés bien sûr, nous le saurons, mais beaucoup sont parmi les couples Gnostiques qui disent ‘que s’est-il passé? Ma femme est enceinte et je n’ai pas atteint l’orgasme.’

Eh bien, un spermatozoïde, quand il est très fort, s’échappe facilement par la volonté de Dieu et par la loi du karma aussi. Mais si vous le faites par votre propre volonté et que vous dites que je veux un enfant et que j’atteigne l’orgasme pour le faire, eh bien, c’est de la fornication.

De même, il existe de nombreux couples dans le Gnosticisme qui ont également des enfants de cette façon. Il y a un couple qui m’a dit: ‘ma femme pense que notre enfant est un enfant d’évasion, mais je ne lui dis pas que je me suis un peu renversée parce que je ne veux pas la contrarier.’ J’ai dit: ‘Tu devrais lui dire ça, elle croit que c’est un enfant de chasteté.’ ‘Eh bien’, a-t-il dit, ‘après qu’elle aura accouché, je lui dirai que c’était de ma faute.’

Public: Ces types d’enfants sont-ils sans ego?

Instructeur: Un enfant qui est né d’une évasion ne signifie pas qu’il est fait spirituellement. Non. Ils ont seulement un beau corps, un corps sain, parce que c’est d’une évasion, mais ils doivent aussi s’auto-réaliser. Ils ont un corps spécial mais à l’intérieur, ils ont l’ego très vivant, donc s’ils ne suivent pas les règles, ils vont avec leur corps spécial en enfer.

Public: Quel est la clé pour développer la sagesse?

Instructeur: Lorsque vous vous utilisez comme un Arbre de Vie, vous avez vous-même l’Arbre de la Connaissance en vous. Ainsi, la sagesse, la lumière que vous obtiendrez de cette partie de la Bible que vous essayez de déchiffrer à l’intérieur de vous sera conforme au niveau de l’Arbre de Vie que vous développez. Par conséquent, « par leurs fruits, vous les connaîtrez ». Chacun se développe selon ses fruits. Si vous n’avez rien développé en vous, comment allez-vous développer la sagesse?

Il y a beaucoup de gens qui lisent la Bible et ils s’assoient et essaient de déchiffrer ce que la Bible dit à propos de la connaissance, pendant qu’au moment où ils vont se coucher avec leurs femmes ou maris, ils forniquent et donc ils n’ont pas de lumière; leur arbre de Noël n’a pas de lumière. Donc, ils disent simplement ce qu’ils pensent dans le mental intellectuel animal. Si vous voulez obtenir la sagesse, la lumière, vous devez travailler avec les deux arbres, le fruit des deux arbres.

Public: Que signifie enroulé trois fois et demi?

Instructeur: Pourquoi la Kundalini est-elle enroulée trois fois et demie dans le chakra Muladhara? Qu’est-ce que c’est?

Les trois sont les trois Gunas. Dans le site Web, vous pouvez trouver une conférence liée aux trois Gunas. Et la moitié représente l’évolution des déséquilibres ou Vikritis qui proviennent des trois Gunas de la Prakriti que nous devons développer.

Public: Qu’en est-il du contrôle du spasme?

Instructeur: Je crois qu’il y a beaucoup de gens, tels que les magiciens noirs du Tibet, les lamas noirs, ils contrôlent non seulement le spasme, mais ils éjaculent même le tout et après cela ils le résorbent. C’est une sorte de Vajorli mudra qui, selon le maître, était de la pure magie noire, nous ne diffusons ni n’enseignons jamais comment le faire, mais n’importe qui peut développer ce contrôle dans son organe sexuel et le faire.

Ce n’est pas un gros problème, au début, car vous avez l’habitude de forniquer, il est très difficile d’apprendre à transmuter, mais après des années de transmutation, cela devient une chose normale pour vous. Ce n’est pas difficile, c’est une question de pratique.

Public: Qu’en est-il de Hanukkah ou du miracle de l’huile qui dure neuf jours?

Instructeur: Eh bien, laissez-moi vous dire que ce miracle peut se répéter en chacun de nous, si nous connaissons la neuvième sphère ou la menorah, avec 9 lumières ou 7 lumières. Le 7 est bien sûr les 7 chakras; 9 se rapporte à la neuvième sphère. L’huile est l’huile sexuelle. Si vous gardez votre huile et n’éjaculez pas votre force sexuelle, la lumière sera toujours là pour toujours.

Neuf par neuf par neuf par neuf par neuf par neuf par neuf, parce qu’à chaque neuf, vous générez un élément dans votre psyché, à travers la transmutation. Tel est le mystère de Hanukkah. Bien sûr, nous devons étudier ce mystère, n’est-ce pas? Le mystère de l’huile qui a duré 9 jours. L’huile est le semen, le résultat de l’eau. Si vous n’éjaculez pas, alors vous avez votre menorah là avec la lumière, et vous effectuez le miracle de Hanukkah à l’intérieur de vous.

Merci beaucoup.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Hebraic Satanic Myth Part 2

Le Mythe Satanique Hébraïque
Le Mythe Satanique Hébraïque, Partie 3
Catégories : Kabbale de la Genèse