Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

Isaac bénissant Jacob

Comprenons profondément tous ces éléments archétypaux que chacun de nous porte à l’intérieur. Comprenez cela: les archétypes du Livre de la Genèse sont à l’intérieur de notre Intime.

Comme vous pouvez le voir, dans le graphique, nous voyons Rebekah et Isaac. Dans l’image, nous voyons Isaac, qui souffre de cécité, et c’est pourquoi tout en bas de l’image, nous voyons Jacob passer comme Ésaü, son frère jumeau; ceci, afin de recevoir l’héritage qu’Abraham (Chesed) a donné à Isaac. Conformément à la lignée sephirotique, un Fils d’Isaac (Geburah) doit recevoir l’héritage, qui est la bénédiction divine venant d’en haut.

Rebekah conseille à Jacob de passer comme, c’est-à-dire d’imiter ou de se faire passer pour Ésaü, afin de recevoir les bénédictions d’Isaac. Nous allons expliquer la signification de cela, parce que ces événements initiatiques, tels qu’ils sont écrits dans la Bible, se produisent immédiatement après les événements dont nous avons parlé dans la dernière conférence.

En résumé: Isaac allait être sacrifié par Abraham. Nous avons expliqué dans la conférence précédente que ce sacrifice, c’est-à-dire le sacrifice d’Isaac par Abraham, est une transposition, dirons-nous, des éléments spirituels du monde physique au monde spirituel. Nous avons déclaré que le mont Moria, où Abraham allait faire un tel sacrifice, est la Sephirah Geburah. Dans ce sacrifice – que l’on voit souvent représenté dans différentes peintures – où Abraham tient un couteau (qui est en fait l’épée flamboyante que la Monade, l’initié remporte lors de la première initiation des mystères majeurs), qu’Abraham, que Chesed doit prouver sa miséricorde ou sa charité en donnant son Fils au Tout-Puissant, qui est dans la colonne de gauche en haut de l’Arbre de Vie, la Sephirah Binah; Jehovah Elohim.

Nous avons expliqué que ce sacrifice, qui se produit dans tout initié, est l’endroit où toutes les valeurs que nous acquérons lors de la première initiation des mystères majeurs, liés à Malkuth (qui est représenté par Ishmael), doivent être absorbées par la Monade. La coupe de la vie d’Isaac est la coupe du cordon d’argent qui unit ces éléments pneumo-psychologiques gagnés lors de la première initiation, par l’épée d’Abraham.

Ce n’est pas qu’il va littéralement sacrifier la physicalité de son fils, comme certains pourraient l’interpréter, en massacrant son fils sur l’autel du sacrifice et en insérant le couteau dans son cœur. Rappelez-vous que le cordon d’argent relie énergiquement l’âme au corps physique au niveau du plexus solaire et se ramifie ensuite à différentes zones du corps physique, par exemple le cœur, le foie, etc., ainsi, lorsque le cordon d’argent est coupé, la vie est alors absorbée par la Monade dans les mondes supérieurs, et dans le monde physique reste une maison vide, le cadavre.

Dieu est la miséricorde des miséricordes et il ne veut en aucun cas laisser le corps physique, ou la personne physique, l’initié dans le monde physique, pauvre. Dans la Kabbale, le corps physique est cette « pauvreté » qui a besoin de la richesse des cieux, et si ce cordon d’argent est coupé, les valeurs que nous avons acquises lors de la première initiation sont absorbées et nous ne les apprécions pas physiquement. Cependant, grâce à cet ange qui conseille à Abraham de couper le cordon d’argent d’Isaac, ces valeurs demeurent, même si elles sont là-haut dans la Monade et non dans le corps physique; mais, d’une manière ou d’une autre, elles sont toujours unies à Ishmael, qui représente le corps physique. Ainsi, bien que ces éléments aient été absorbés de la physicalité dans la Monade, de cette manière, l’initié reçoit toujours de sa Monade, l’inspiration, la direction spirituelle qu’il a déjà acquise.

La Monade donne cela au corps physique sur mesure, selon ses besoins, car il sait que la physicalité de chacun d’entre nous est un repaire d’ego, de défauts, de vices et d’erreurs que nous avons construits à cause de nos transgressions en mangeant du fruit de l’Arbre du Bien et du Mal. Tout cela est précisément le drame que tout initié vit physiquement et spirituellement afin de retourner à la Terre Promise, qui est l’Eden. C’est précisément le sens du sacrifice d’Isaac par Abraham. C’est quelque chose de très important à retenir, puisque maintenant nous allons suivre la Genèse en séquence, afin d’étudier plus profondément Abraham. Nous avons déclaré qu’Abraham symbolise l’intime.

Ici nous trouvons l’Arbre de Vie, ceci afin que nous puissions comprendre profondément ce que le livre du Zohar explique toujours cryptiquement, d’une manière ouverte et claire. Nous devons développer un entendement et une compréhension des lettres de la Kabbale Hébraïque et de l’Arbre de Vie. Il est dit que la Bible est la parole de Dieu et elle l’est. Mais, c’est la parole écrite de Dieu, et cette parole de Dieu a été écrite avec des lettres Hébraïques; et, il y a vingt-deux lettres dans l’alphabet Hébreu. Il est donc important de comprendre que les prophètes ont écrit la Bible – et en particulier le livre de la Genèse – d’une manière très cryptique, afin que seuls ceux qui sont sérieux et qui marchent sur le chemin de l’auto-réalisation puissent alors découvrir ses secrets. Maintenant, nous donnons cette connaissance ouvertement à l’humanité car il est nécessaire que l’humanité connaisse les mystères de la Bible, la parole de Dieu. Et, pour cela, nous devons être bien informés dans les lettres de l’alphabet Hébreu.

Étudions ces quatre lettres qui se rapportent à l’alphabet Hébreu. Dans le premier triangle de l’Arbre de Vie, nous trouvons la lettre Aleph et nous montrons comment avec la lettre Aleph nous écrivons les mots אל El, et אלה Elah, et אלהים Elohim ; qui sont toujours des noms donnés dans la langue Hébraïque Kabbalistique à la divinité. Au-dessus de cette lettre Aleph, nous trouvons la lettre Hei ה en jaune. Cette lettre Hei est la lettre qui est toujours répétée dans le Saint Nom de Dieu יהוה Iod-Hei-Vav-Hei. La lettre Hei est le symbole de l’aspect féminin de la divinité. Si nous devions aligner le Saint Nom de Dieu sur notre physicalité, Iod est dans la tête; Hei est dans la gorge, parce que la gorge est un autre utérus, dans lequel le mot est en gestation; la lettre Vav ו représente la colonne vertébrale; et le dernier Hei est les organes sexuels, qui créent la vie physiquement, spirituellement et psychologiquement. C’est ainsi que nous plaçons le Saint Nom de Dieu; Iod-Hei-Vav-Hei, dans notre physicalité. Ceci est très important à comprendre car la lettre Hei s’écrit הא, Hei-Aleph. Cela signifie que dans la lettre הא Hei est caché א Aleph. Hei ה représente la gorge où א Aleph, le souffle, est en gestation. Ainsi, le souffle, א Aleph, émane de la gorge, la lettre הא Hei.

Dans le deuxième triangle se trouve la lettre Shin et dans le troisième triangle se trouve la lettre Mem. Aleph-Shin-Mem; ces trois lettres sont ce que nous appelons les trois lettres Mères dans la Kabbale, qui cachent des significations différentes. Nous avons placé ces lettres sur ce graphique de cette manière afin que nous puissions visualiser l’Arbre de Vie et comprendre ce que la parole écrite dans la Bible nous dit.

Par exemple, étudions les noms Abraham et Sarah, dont nous parlons toujours. Abraham est le nom principal que nous désignons toujours parce qu’Abraham représente l’Intime, la Monade et le Saint-Esprit en chacun de nous. Il est écrit:

« Ton nom ne sera plus non plus appelé אברם Abram, mais ton nom sera אברהם Abraham… Quant à Sarai, ta femme, tu ne l’appelleras pas שרי Sarai, mais שרה Sarah sera son nom. » – Genèse 17: 5, 15

Abraham est écrit avec les lettres אברהם Aleph-Beth-Reish-Hei-Mem. Si nous enlevons les lettres א Aleph et ב Beth du nom אברהם Abraham, alors nous formons le mot אב Abba, qui en Hébreu signifie Père. Si nous enlevons la lettre א Aleph et ם Mem-final, qui est la dernière lettre du nom אברהם Abraham, et le ה Hei, alors nous formons le mot Amah אמה qui signifie Mère en Hébreu. La lettre Reish ר dans le nom אברהם Abraham représente Rosh, la tête. Ainsi, dans le mot אברהם Abraham, nous trouvons que אבר Aber est le Père dans la tête, et Amah אמה la Mère dans la gorge, unis comme un, là dans Daath, la gorge, sous la tête; c’est une désambiguïsation de l’androgynisme du nom Abraham, qui explique le développement de ces archétypes à l’intérieur de chacun de nous. Abraham représente l’aspect masculin en nous.

Maintenant, שרי Sarai, qui est la femme d’Abraham, est une autre anagramme; elle représente la Mère Divine. Sarai est écrit שרי Shin-Reish-Iod, Sharai, mais se prononce Sarai. La lettre ר Reish du mot Sharai ou Sarai représente la tête. De cette façon, nous savons que la lettre Reish, le Rosh, la tête de Sarai se rapporte au triangle supérieur de l’Arbre de Vie. Lorsque le ה Hei est ajouté à son nom, alors elle est שרה Sarah, elle représente alors spécifiquement la gorge. C’est pourquoi nous plaçons Sarai dans la Sephirah Daath. N’oubliez pas que Daath signifie connaissance et se rapporte à la gorge.

Ainsi, Abraham אברהם et Sarah שרה dans Daath représentent les deux aspects de Jehovah Elohim qui se dédoublent depuis Binah. Ils sont ce que nous appelons אב Abba et Amah אמה. Parfois, nous disons אב Abba-Père et אימה Aimah-Mère. C’est pourquoi Abraham אברהם signifie alchimiquement le Père-Mère venant d’en Haut ou le Père-Mère exalté, puisque nous pouvons également voir qu’Amah אמה, la Mère, est également caché dans son nom. Ainsi, les deux Heis de יהוה Iod-Hei-Vav-Hei sont dans Sarah שרה et אברהם Abraham, ici dans la gorge.

L’Abraham que nous trouvons dans Chesed est un dédoublement d’Abraham dans Daath, la gorge. Nous déclarons toujours qu’Abraham, l’Esprit, notre Monade, notre Intime, est un dédoublement qui émerge de la Trinité. Pour que Kether-Chokmah-Binah, la Trinité, engendre Abraham-Chesed, elle doit être divisée en deux. La trinité accomplit cela à travers la Sephirah Binah, en devenant Père et Mère, ou אב Abba et אימה Aimah אלהים Elohim. C’est ainsi qu’Abraham-Chesed émerge de la Trinité comme notre propre esprit particulier. Alors, souvenez-vous qu’Abraham au-dessus de Chesed représente d’autres parties de l’Être, c’est-à-dire le Père, qui est le Saint-Esprit, et la Mère Divine, au-dessus. Ainsi, le Saint-Esprit est Abba et אימה Aimah אלהים Elohim, et chacun des deux contient le Père et le Fils à l’intérieur, puisque Kether et Chokmah sont à l’intérieur de Binah, le Saint-Esprit. C’est ainsi que nous voyons alchimiquement la Trinité dans la dualité. Maintenant, lisons les premiers mots de la Genèse.

« Au commencement, Elohim créa les cieux et la terre. » – Genèse 1: 1

Ici, sur l’Arbre de Vie, les cieux sont les Sephiroth au-dessus de la terre, qui est Malkuth, la dernière Sephirah tout en bas. Ensuite, nous lisons,

« Et la terre était informe et vide, et les ténèbres étaient sur la surface des profondeurs. Mais l’Esprit de Dieu, le Ruach Elohim, planait au-dessus de la surface des eaux. » – Genèse 1: 2

L’esprit, Ruach en Hébreu, est Chesed; Ruach en Hébreu signifie également vent. Dans le monde des archétypes, Ruach est אל El, Chesed qui est Abraham et Geburah est אלהים גיבור Elohim Gibor. Gibor en Hébreu signifie masculin, héros, vaillant, valeureux, courageux; ainsi, אלהים גיבור Elohim Gibor est le אלהים Elohim masculin; lorsque nous nous référons à Geburah, nous nous référons à Gabriel, Geburel, Gebura-el, le Elohim masculin, Isaac le fils de אל El, Chesed, Abraham. C’est pourquoi nous constatons que la Genèse déclare:

« Et le Ruach Elohim planait au-dessus de la surface des eaux. » – Genèse 1: 2

Ici, la Genèse parle de notre propre Monade particulière, parce que notre Monade est formée par Atman-Buddhi, comme le dit le Maître Samael. Atman-Buddhi est le Ruach Elohim, ou Chesed et Geburah en chacun de nous. Ainsi, à la première initiation, à l’âge ésotérique de cent ans, les archétypes ou les valeurs spirituelles du corps physique sont absorbés par le Ruach Elohim, c’est-à-dire par Geburah et Chesed.

« À cent ans (en âge ésotérique), l’Âme Divine fusionne avec l’Intime, et ainsi un nouveau maître naît dans les mondes internes. » – Samael Aun Weor

Ainsi, lorsque la Monade atteint la première initiation des Mystères Majeurs, cette Monade acquiert le droit d’être appelée maître dans les Mondes Supérieurs. Pas dans le monde physique, car rappelez-vous que ces valeurs étaient absorbées par la Monade, mais en effet il y a une union entre ce que nous appelons Ishmael – qui est la physicalité de chacun de nous – avec ces valeurs, parce que chacun de nous doit continuer le chemin vers Yesod, Hod, Netzach, Tiphereth, etc., afin de parcourir tous les Sephiroth de l’Arbre de Vie. C’est pourquoi il est très important pour nous de saisir et de comprendre la position des trois lettres mères; Mem dans le troisième triangle, Shin dans le deuxième triangle et Aleph dans le premier, et la lettre Hei au-dessus d’elles. Si vous lisez ces quatre lettres ensemble, vous lirez הא-שם Ha-Shem, une phrase qui signifie « voici le nom ». Hachem sans א Aleph est השם Ha’Shem, signifie « le nom ».

Ainsi, quand un Kabbaliste dit Hashem הא-שם (Ha-Shem), il dit évidemment: « voici le nom »; c’est-à-dire l’Arbre de Vie et l’Ain Soph d’où l’arbre a émergé, comme si unissant tous ces quatre éléments de l’Être en un seul corps. S’Auto-réaliser, c’est voir הא-שם Ha-Shem, le nom, en nous. C’est précisément notre objectif. Dans notre physicalité, le laboratoire de l’Alchimiste est d’où nous prenons tous les éléments dont nous avons besoin pour effectuer tout cela. Ces éléments sont symbolisés dans les trois lettres mères, à savoir la lettre Mem qui symbolise l’eau, la lettre Shin qui symbolise le feu et la lettre Aleph qui symbolise le vent, l’air. Ces trois éléments alchimiques sont dans notre physicalité, où la lettre Iod représente le sel de la Terre. Nous voyons ce sel, ou lettre Iod, sous la forme des lettres א Aleph, ש Shin et מ Mem.

Ce point de vue Kabbalistique Alchimique nous aide à comprendre ce dont parlent de nombreux livres de la Bible. Par exemple, étudions la lettre י Iod יוד ou sel de la terre dans מים Mayim, les eaux inférieures et שמים Shamayim, les eaux supérieures du ciel, comme il est écrit alchimiquement dans Proverbes, Chapitre 30, Verset 4:

Qui [mi מי] monta au [shamayim שמים] ciel et descendit,

Qui [mi מי] a rassemblé l’esprit [רוח ruach ou le vent] dans ses poings

Qui [mi מי] a lié les eaux [mayim מים] dans son vêtement

Qui [mi מי] réveille [הקים hakim] toutes les choses insignifiantes de la Terre

Quel [Mah מה] est le nom (שמה Shemah) [de (moshe משה) les extrémités de ארץ arets, la Terre]

Et (ו) quelles [Mah מה] [sont les deux dernières lettres du nom אברהם Abraham]

Le nom [שמו shemu] de leur fils. דעת Daath le sait! – Proverbes 30: 4

Vous le savez sûrement! dit une traduction. Mais alors vous pourriez dire: « Je ne sais pas cela », n’est-ce pas? Vous ne le savez pas, car cela est écrit d’une manière Alchimique Kabbalistique.

Écoutez, pour que vous puissiez comprendre cela, la lettre מ Mem symbolise מים -Mayim, l’eau et nous constatons que Cieux est écrit Shamayim שמים en Hébreu. L’expression « les cieux » est écrite HaShamayim השמים et contient toutes les lettres que nous nommons ici. N’oubliez pas que la lettre Aleph est cachée dans la lettre Hei. Nous trouvons la lettre Iod dans HaShamayim השמים et aussi dans המים Hamayim, « les eaux ». Ce n’est qu’en ajoutant la lettre ש Shin à המים Hamayim, que nous lisons ensuite HaShamayim השמים, « les cieux ». Alors המים Hamayim, les eaux sont en bas ici, sur la partie inférieure de l’Arbre de Vie. Si nous lisons le mot המים Hamayim à l’envers, nous trouvons les deux mots מי Mi et מה Mah. Mi מי et Mah מה représentent les deux polarités de המים Hamayim, les eaux. Mi מי a la lettre Iod, qui symbolise l’aspect masculin; Mah מה a une lettre Hei, qui symbolise l’aspect féminin; ce sont les aspects masculin et féminin de המים Hamayim, les eaux. Donc, quand nous parlons de מי Mi et מה Mah, nous parlons de אל El et אלה Elah, les deux polarités de יהוה אלהים Iod-Havah Elohim, Binah, qui régit le troisième triangle de l’Arbre de Vie. Ces deux polarités sont décrites comme suit:

« Et אלהים Elohim dit: Qu’il y ait un firmament au milieu des (המים Hamayim) eaux, et qu’il sépare les eaux (Mi מי) des eaux (Mah מה). » Genèse 1: 6

Les eaux, המים Hamayim, מי Mi et מה Mah, sont les polarités masculine et féminine des fluides dans notre physicalité; ils sont représentés dans le liquide céphalo-rachidien et dans le liquide génital. Mi מי est lié au cerveau et à la moelle épinière, et est aussi appelé les cieux, HaShamayim השמים. Les eaux créatrices de la sexualité dans les organes génitaux sont symbolisées par la lettre מ Mem et ה Hei, מה Mah. Mah מה se rapporte aux organes génitaux et est appelé המים Hamayim. Ainsi, le cerveau et la moelle épinière contiennent la polarité masculine des eaux appelées מי Mi et les organes génitaux contiennent la polarité féminine des eaux appelées מה Mah. Le liquide céphalo-rachidien et le liquide génital sont tous les deux du « semen », alchimiquement parlant. Donc, nous avons ces deux eaux, מי Mi et מה Mah, dans notre physicalité.

Ainsi, ce que Proverbes 30: 4 nous dit est, alchimiquement parlant, très simple: il dit que la Shakti potentielle des eaux (מי Mi et מה Mah), qui est Iod Hei, יה Jah, monta au ciel et descendit. Mais si vous n’êtes pas Alchimiste, vous ne savez pas comment. Grâce à la transmutation de l’énergie sexuelle, le מי Mi monte et descend, car dans l’acte sexuel, מי Mi remue toutes les choses (מה Mah) insignifiantes de la Terre – rappelez-vous, la Terre est toujours féminine. Donc, pour comprendre le travail, vous devez utiliser le raisonnement; vous devez utiliser מי Mi, votre tête, votre cerveau, lorsque vous commencez à faire le travail.

Nous, en tant qu’animaux, avons tout dans notre physicalité. Voyez, nous sommes les seuls animaux qui pensent, qui raisonnent. Donc, c’est en connaissant la doctrine de l’Alchimie et de la Kabbale, que nous utilisons מי Mi et contrôlons les eaux les plus difficiles, qui sont les eaux sexuelles de מה Mah. Pour ce faire, vous devez vous concentrer mentalement sur מי Mi, les eaux masculines de votre tête, afin de contrôler מה Mah, les eaux féminines de vos organes génitaux. C’est pourquoi les Proverbes disent: Qui [mi מי] suscite [הקים hakim] toutes les choses insignifiantes (les archétypes) de la Terre. (מה־שמו Mah-Shemu- Quel est son nom), n’est-ce pas? Le nom est שמה Shemah ou שם Shem, en Hébreu.

Écoutez, Shin, Mem, Hei, שמה Shemah, « nom » en Hébreu, est le nom de ארץ arets (la Terre), et שמה Shemah contient מה Mah, l’Eau féminine. מה Mah (« quoi » en Hébreu) est à la fin de אברהם Abraham, qui est le שם Shem, le nom de leur Fils en nous si nous travaillons avec המים Hamayim, les eaux. Au commencement, le Ruach Elohim planaient sur la surface des eaux. Quelles eaux? Nos eaux. C’est de cela que nous parlons. Et si nous nous concentrons sur notre Intime alors nous commençons à faire le travail avec מי Mi et מה Mah. C’est ce que dit le livre de la Genèse:

« Ces [אלה] sont les annales des [archétypes des] cieux et de la terre [par Abraham, Be-hibaram בהבראם – quand ils ont été créés,] au jour où יהוה אלהים [Jehovah Elohim, Binah] a fait la Terre et les cieux. » – Genèse 2: 4

[Behibaram בהבראם] est une anagramme de ב’אברהם beAbraham (par Abraham).

Comment se fait-il que יהוה אלהים Jehovah Elohim fasse les cieux et la terre à l’intérieur de nous? C’est grâce à Mi מי et Mah מה, c’est-à-dire grâce à המים Hamayim, les eaux. C’est ainsi que nous comprenons, comment tout est réalisé alchimiquement à l’intérieur de nous. C’est pourquoi dans la Kabbale, il est dit:

« L’univers a été créé pour le bien d’Abraham. »

Si vous ne connaissez pas la Kabbale et l’Alchimie, vous pourriez dire « Quoi, l’univers entier a été créé juste pour Abraham, quelqu’un qui est arrivé il y a environ cinq mille ans? L’univers entier a été créé pour le bien de ce prophète? C’est trop, non? Mais si vous comprenez que l’Intime, Abraham, vit à l’intérieur de vous et à l’intérieur de chaque être humain, vous comprenez que l’univers entier est des forces, à savoir Atziluth, Briah, Yetzirah et Assiah, qui entrent dans votre physicalité. Tout cela est créé pour l’Intime, Abraham, la Monade. Si la Monade profite de toutes ces forces, alors toute la création, tout ce qui est écrit dans la Genèse, commence. Cependant, Abraham doit planer au-dessus de מי Mi et מה Mah, dans tout votre système nerveux central. C’est pourquoi il est écrit que le système nerveux central est le trône d’Abraham, le trône de l’Intime, l’Esprit.

Le Zohar déclare:

« L’explication de la formation des noms אלהים Elohim et אברהם Abraham est la suivante: « [יהוה Iod-Havah] Le saint » prit מי Mi [qui] et le joignit à [אלה -Eleh-ces] et cela forma אלהים Elohim [גיבור Gibor dans Geburah]. Il a également pris מה Mah [quoi], et l’a unis à אבר Abr, et a formé Abraham [dans Chesed]. » – Zohar

Ainsi, la formation des noms אלהים Elohim et אברהם Abraham est la suivante: Iod-Havah יהוה le saint, a pris מי Mi qui signifie en Hébreu, « qui », et l’a unis à אלה Eleh (ces archétypes) et forme ainsi אלהים Elohim. Ce אלהים Elohim est ici dans Geburah, c’est Isaac, la première initiation des mystères majeurs, où la Monade devient un אלהים Elohim, un Dieu, car il sait manger du fruit de l’Arbre du Bien et du Mal. N’oubliez pas, il est écrit:

« Car Elohim sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme אלהים Elohim, des dieux, connaissant le bien et le mal. » – Genèse 3: 5

Dans Atziluth, nous trouvons Elohim אלהים précisément dans les Sephiroth Binah, Geburah et Hod. Dans Atziluth, Binah est יהוה אלהים Iod-Havah Elohim, Geburah est אלהים גיבור Elohim-Gibor, Hod est אלהים צבאות Elohim-Tzabaoth. La Genèse déclare: « Vous serez comme אלהים Elohim, des dieux ». Il ne dit pas, « vous serez comme יהוה אלהים Iod-Havah Elohim au-dessus dans Binah ». Non! Si votre Monade, c’est-à-dire votre אברם Abram entre dans l’initiation, alors il devient אברהם Abraham

« Cela signifie seulement que l’initié est entré dans le courant qui mène au Nirvana. » – Samael Aun Weor.

Et si en tant qu’Abraham, la Monade entre dans l’initiation Alchimique de Netzach dans Yetzirah, il se développera alors en tant qu’Elohim, qui est le nom de Netzach dans Yetzirah, le monde de la formation.

Les ignorants interprètent « vous serez comme אלהים Elohim », comme si nous – avec notre mental sale et avec l’ego très gros dans Klipoth – allions être comme יהוה אלהים Iod-Havah Elohim, au-dessus dans Binah… Donc, « vous sera comme אלהים Elohim, des dieux, connaissant le bien et le mal » ne se réfère pas aux sales egos des animaux intellectuels fanatiques religieux, mais à l’Intime, à la Monade, au Chesed et à la Geburah des initiés.

« Les anciens Gnostiques ont déclaré: « Vous deviendrez tous des Elohim si vous quittez l’Égypte et traversez la Mer Rouge (l’océan des tentations). » – Samael Aun Weor

La Monade, אל El, אברם Abram, Chesed, peut devenir comme אלהים Elohim s’il prend Mah (Hébreu pour « quoi ») et la joint à ברא Bria, ou en d’autres termes אבר Abr, et ainsi devenir אברהם Abraham, qui est Chesed. Cela signifie que Chesed doit prendre, de Geburah, la Shakti potentielle des eaux de מצרימה Mitzrahimah-Egypte; sinon, la Monade continue d’exister telle qu’elle est, un שד Shed de כשדים Kashedim. Kashedim כשדים est traduit comme Chaldéens dans la Bible.

Kashedim כשדים signifie: démon, diable, démon, gobelin, gremlin, sprite, bogey, fantom, génie, fantôme, goule, gnome, hobgoblin, incubus, kobold, fantôme, rondelle, ombre, esprit, bogy, casse-cou, etc.

Alors, « Sors de ton pays, et de tes proches, et de la maison de ton père, vers le pays que je vais te montrer. » – Genèse 12: 1

Elohim est Geburah, Chesed est אל El, Abraham, les deux, forment le Ruach Elohim. C’est la naissance d’un nouveau maître dans le ciel. C’est le point principal ici. Maintenant, il est écrit:

« Mais toi, Israël (Tiphereth), tu es mon serviteur, Jacob que j’ai choisi, la postérité d’Abraham mon ami. » Ésaïe 41: 8

Abraham aimait Elohim, c’est pourquoi on dit qu’il était un ami très proche de Dieu, un amoureux d’Elohim, Binah, au-dessus; c’est l’Agape Grec. C’est ainsi que nous devons comprendre les archétypes, afin de ne pas tomber dans des erreurs qui seraient d’interpréter ces choses littéralement et dans ce monde physique. C’est parce que tous ces archétypes, ou comme nous dirions tous ces maîtres qui sont venus représenter tous ces archétypes à l’intérieur de nous, étaient également incarnés physiquement. Abraham était un prophète, Isaac aussi, Jacob, Joseph et tous les autres prophètes que nous trouvons dans la Bible. Chacun d’eux représente un archétype que nous devons développer. L’humanité, ceux du Christianisme par exemple, ont mal compris le message de cet archétype supérieur que nous appelons Jésus-Christ et ils ne comprennent pas que cet archétype est à l’intérieur de nous. De plus, le peuple Juif, et les Musulmans ne comprennent normalement pas qu’Abraham est quelque chose à l’intérieur de nous, que nous devons développer. Ils s’identifient simplement à la séquence physique ou à la lignée, l’incarnation physique des personnages qui sont venus représenter cet archétype particulier que chacun de nous porte à l’intérieur, sans étudier la signification du message que chacun d’eux a apporté à l’humanité. Mais ici, nous dévoilons et expliquons tout cela afin que nous puissions comprendre ce que dit le Zohar, et de nombreuses parties de la Bible qui expliquent cela. C’est pourquoi vous devez étudier tous les graphiques que nous mettons ici, afin que nous puissions comprendre tous ces symboles, le langage cryptique de la Kabbale, afin de comprendre la Bible.

Par exemple, voici les trois patriarches: Abraham, Isaac et Jacob, qui a Joseph dans ses bras. Joseph est un autre archétype très important pour nous à étudier afin de comprendre comment se déroule la Genèse.

Plongeons maintenant dans le mystère de אלף Aleph. Lorsque vous lisez l’alphabet en Hébreu, vous constaterez que אלף Aleph en Arabe est Alif et signifie taureau, bœuf, bétail, vache. Aleph אלף est la première lettre. C’est pourquoi, dans les temps anciens, Aleph était souvent représenté comme la tête d’un bœuf, avec de grandes cornes. Les grand maître initiés kabbalistiques l’ont changé, ainsi maintenant nous trouvons אלף Aleph tel qu’il est de nos jours. Nous constatons également que le taureau Égyptien Apis commence par A. Ce taureau a sa signification. Taureau est aussi le taureau Brahma en Inde qui représente la virilité; virilité ou fertilité sexuelle masculine.

א-ברם [taureau exalté] ברא-מה Bra-Mah [Abraham]

י-צ-חק IOd-Tzadik-Chaq [Isaac – disciple d’IO]

י-עקב IOd-Acab [Jacob – tenant IO par le sabot]

י-סוף IOd-Soph [Joseph – le roseau d’IO]

Quatre adorateurs Alchimistes de « IO », ou הבקר Ha-Baqar, la vache, רבקה Rebekah, la jeune vache sacrée, la Déesse Égyptienne Hathor.

Donc, dans le mot Abram, on voit א-ברם Aleph-Beth-Reish-Mem, qui dans cette anagramme signifie cryptiquement « taureau exalté ». On retrouve les mêmes lettres de אברם Abram ou אברהם Abraham dans בראמה Brahma. Nous comprenons cela puisque א-ברם « taureau exalté » représente la force sexuelle masculine en nous, dans le liquide céphalo-rachidien, comme מה Mah de בראמה Brahma, qui est הבקר Ha-Baqar, la vache, רבקה Rebekah, qui représente les organes génitaux, la force sexuelle féminine en nous.

Alchimiquement, la lettre ד Daleth de יוד Iod, se rapporte aux noms des quatre patriarches ci-dessus, et יו IO à l’adoration de la Déesse Ιώ IO de la mythologie Grecque. IO était la Déesse Grecque Ιώ qui a été transformée en vache pour échapper à la haine de Rhea, l’épouse de Jupiter, IO-PETER. Jupiter s’est transformé en taureau afin de féconder יו IO. Voyez Aleph אלף est un symbole qui contient deux fois la lettre יוד Iod, que nous comprenons comme le א Aleph d’Abram א-ברם [taureau exalté], אברהם Abraham, Bra-Mah, ברא-מה, fécondant le Hei ה de שרה Sarah dans le Rosh ראש, la tête, voyez-vous? C’est ainsi que nous voyons alchimiquement l’anagramme Hébreu du nom אברהם Abraham et שרה Sarah.

Maintenant, voyez comment nous divisons l’anagramme d’Isaac: י-צ-חק Iod-Tzadik-Chaq (Chet-Quf) signifie « Isaac – disciple d’IO ». Nous voyons le י Iod, le צ Tzadik, le חק Chaq (Chet-Quf). יצחק Isaac signifie le chaste, le Tzadik, ou disciple de IO, ou disciple de la lettre Iod. C’est parce que dans la lettre Iod, nous trouvons une Shakti potentielle avec lequel nous pouvons créer, spirituellement parlant.

Rappelez-vous qu’Enoch, qui était l’incarnation de l’Ange Metatron, était le créateur des vingt-deux lettres de l’alphabet Hébreu et il déclare que le fleuve qui vient d’Eden ressemble au Yad יד, main du Très-Haut:

« Rabbi ישמעאל Ishmael a dit, Metatron m’a dit: En ce moment [יד ימין – Yad Yamin] la Main Droite du très haut pleurait. Et il sortit de ses cinq doigts cinq fleuves de larmes et tomba dans la grande mer et secoua la terre entière, selon qu’il est écrit:

« La terre est complètement décomposée (1), la terre est propre dissoute (2), la terre est extrêmement déplacée (3). La terre va et vient comme un ivrogne (4), et doit être enlevée comme une chaumière. (5) » – Ésaïe 24: 19, 20.

Main en Hébreu est יד Yad, Iod 10 + Daleth 4 est = 14, 1 + 4 = 5; Ces cinq correspondent aux doigts de sa Grande Main Droite. » – Troisième Livre d’Enoch

« Et un fleuve sortit de (la main droite – יד ימין – Yad Yamin – du très haut) Eden pour arroser (comme le ו Vav ou moelle épinière, de) le jardin (Malkuth); et de là (le ו Vav) il était séparé et est devenu en quatre têtes (le ד Daleth de יוד Iod). » – Genèse 2:10

Ce fleuve est l’énergie sexuelle. C’est pourquoi la lettre י Iod est la première lettre écrite dans Iod-Hei-Vav-Hei, parce que la Shakti potentielle, à travers laquelle Dieu crée, est dans la lettre Iod, agissant dans les différents niveaux dont nous parlons ici, dans notre physicalité. Iod (tête), Hei (gorge), Vav (moelle épinière), Hei (organes sexuels): Iod-Hei-Vav-Hei. C’est en nous, le saint nom de Dieu. Ainsi, Isaac signifie, le disciple du י Iod, IO.

Jacob est écrit י-עקב Iod-Acab (Ayin-Quf-Beth), tenant IO, le י Iod, par le sabot, ou tenant le pouvoir d’IO en d’autres termes, qui est la puissance sexuelle. N’oubliez pas que Jacob est né après Ésaü. Il est dit qu’Ésaü est sorti du ventre de Rebekah et que Jacob tenait le talon d’Ésaü lorsqu’il sortait. C’est pourquoi Jacob signifie « tenir le sabot » ou le talon d’Ésaü. En rapport avec la Genèse, rappelons-nous ce que Jehovah Elohim a dit lors de la condamnation des auteurs de fornication, il a commencé par Eve:

« Et Jehovah Elohim dit à la femme: Qu’est-ce que tu as fait? Et la femme a dit: Le serpent m’a séduit, et j’ai mangé. Et Jehovah Elohim dit au serpent: Parce que tu as fait cela, tu es maudit…. » – Genèse 3: 13, 14

Le serpent représente le secret de IO, le י Iod, le feu créateur sexuel féminin, dans le י Iod de יסוד Yesod, utilisé de manière incorrecte. C’est pourquoi il est écrit:

« Et je mettrai l’inimitié entre toi et (IO) la femme, et entre ta graine (la graine de fornication) et sa graine [la graine de transmutation]; elle (la graine de la fornication) meurtrira ta tête, et tu blesseras (le י Iod de) son עקב Acab, talon. » – Genèse 3: 15

Cette inimitié est à l’intérieur de nous. Comment vivons-nous cette inimitié? Nous éprouvons cette inimitié à l’intérieur de nous lorsque nous commençons à créer, alchimiquement, ce que nous devons créer à l’intérieur; alors nous constatons que l’ego, qui est la graine du serpent, est notre ennemi. Cependant, tous les aspects solaires que nous créons alchimiquement à travers la transmutation sont la graine d’IO, la femme-serpent Kundalini. La chaste femme représente la Mère Divine Kundalini, qui représente également la vache sacrée, adorée en Inde. Cette vache sacrée est Rebekah, dont le nom signifie « jeune vache » en Hébreu. C’est pourquoi Rebekah était l’épouse d’Isaac.

Étudions maintenant l’anagramme du nom Joseph qui est י-סוף Iod-Soph (Joseph – le roseau de IO) Iod-Soph [י-סוף], le roseau ou le bâton d’IO. Tel est le sens de son nom. On retrouve alors les quatre Alchimistes adorateurs de « IO » ou רבקה Rebekah, la jeune vache sacrée, la Déesse Égyptienne Hathor. C’est parce qu’ils sont tous allés en Égypte. Les Égyptiens connaissaient ces symboles, les archétypes que nous expliquons ici. Ainsi, Alif, Aleph représente le taureau, la vache, le bœuf.

« Le Chapitre 29 de l’Exode est de la magie noire pure et légitime. Dans ce chapitre, injustement attribué à Moïse, la cérémonie rituelle du sacrifice du bétail est minutieusement décrite. La race lunaire déteste mortellement la vache sacrée. La race solaire adore la vache sacrée. » – Samael aun Weor

Ainsi, « אברהם Abraham [ברא – מה Bra-Mah], Isaac [י – צ – חק Iod-Tzadik-Haq], Jacob [י – עקב Iod-Acab], Joseph [י – סוף Iod-Soph], étaient toujours adorateurs de [Iod] la vache sacrée, « IO », ou de la Déesse Égyptienne Isis; mais Moïse déjà, ou mieux dit, Ezra (le réformateur, qui a modifié les enseignements de Moïse), a exigé le sacrifice de la vache et du veau. Ainsi, que le sang tombe sur la tête de tout le monde, en particulier de leurs enfants.

La vache sacrée est le symbole de la Mère Divine, Isis, qu’aucun mortel n’a encore levé le voile. » – Samael Aun Weor

Les ignorants attribuent les modifications d’Ezra à Moïse. Cependant, Moïse n’a jamais enseigné le sacrifice du bétail, car Moïse était un autre adorateur de « IO », la vache. La vache représente Malkuth, la physicalité et pas seulement à la manière Hébraïque. Les gens sont toujours empêtrés dans des symboles alchimiques. En Inde, ils vénèrent encore la vache et le taureau. Étudions ces symboles à travers la lentille de l’Hindouisme.

Ici, nous trouvons Devi Shailputri, qui est l’une des neuf incarnations de Durga, la Mère Divine, épouse de Shiva, Binah. Cette Devi est représentée avec quatre bras et est toujours représentée montée sur un taureau. On retrouve également le Seigneur Dattatreya qui est également symbolisé à quatre bras et accompagnant toujours un taureau. Ces symboles alchimiques sont très profonds. Les quatre bras représentent les quatre mondes kabbalistiques ou les quatre aspects divins féminins manifestés; on retrouve aussi ces quatre aspects dans la Bible, comme les quatre épouses de Jacob. Rappelez-vous que selon ces patriarches, il s’agissait de quatre aspects, ou quatre bras de Devi Shailputri, la Mère Divine, la vache, à savoir: Sarah, Rebekah, Leah et Rachael. Ce sont les quatre matriarches représentées dans les quatre bras. Les quatre bras du Seigneur Dattatreya sont les quatre patriarches, à savoir: Abraham (le taureau de Bramah), Isaac, Jacob et Joseph, qui est un autre adorateur de la vache. C’est ainsi que nous voyons alchimiquement ces symboles et c’est ainsi qu’ils sont cachés dans la Bible. N’oubliez pas que le bétail représente toujours une force divine à l’intérieur de chacun de nous. À propos de ces patriarches, Samael Aun Weor a écrit:

« L’intime [Abraham] est la Sephirah Chesed, et Buddhi est [Isaac] la Sephirah Geburah. L’Intime et Buddhi [Abraham et Isaac] s’expriment à travers [Jacob] l’Âme Humaine. L’Âme Humaine est Tiphereth, volonté, beauté [Japheth]. »

Japheth יפת est le troisième fils de Noah, et est un nom, un mot qui en Hébreu signifie « beauté ». C’est pourquoi nous disons toujours que Tiphereth signifie beauté, mais réellement Tiphereth signifie splendeur. Tiphereth est beauté quand il se rapporte à Japheth qui est le Corps Causal, le troisième fils de Noah.

« Par conséquent, l’Intime, avec ses deux âmes, la Divine et l’Humaine, officie sur son trône, qui est le système nerveux central. »

Le système nerveux central est en nous. C’est là que l’Âme Humaine, l’Âme Spirituelle et l’Intime travaillent. C’est pourquoi nous profitons et prenons toujours soin du système nerveux central.

« L’Intime est couronné de [Kether, Chokmah, Binah] la Couronne Sephirothique. L’Intime réside dans [le système nerveux central] son temple. Le temple de l’Intime a deux colonnes, Jachin et Boaz. Jachin est le mental et Boaz est le Corps Astral. Le mental est la Sephirah Netzach et le Corps Astral est la Sephirah Hod. Ces deux colonnes du temple sont soutenues sur la Pierre Cubique de Yesod. Cette Pierre Cubique sert également de fondation pour [notre physicalité] malkuth, le Royaume [d’Ishmael]. » – Samael Aun Weor

Étudions maintenant le nom ישמעאל Ishmael selon les trois lettres mères. Bien sûr, la première lettre de ישמעאל Ishmael est י Iod, qui est la Shakti potentielle – trouvé dans les trois lettres mères – avec lequel nous travaillons. La deuxième lettre est ש Shin, qui est le feu dans le cœur; puis מ Mem, qui est l’eau dans Yesod, le sexe. Ces trois forment le mot, ישמע Ishma, qui signifie « celui qui écoute, qui entend ». Ensuite, nous ajoutons la lettre Aleph, qui est le souffle, qui relie le cœur à la glande pinéale, dans la tête, à travers la lettre ל Lamed, qui est אל El. En d’autres termes, ישמעאל Ishmael émerge du fond: le Iod est la Shakti potentielle de l’énergie sexuelle cachée dans le מ Mem de סמך Samech, le מים Mayim, les fluides de יסוד Yesod, c’est le ש Shin [feu] qui est entendu, שמע Shemah, par votre propre סמאל Samael, le souffle divin féminin, א Aleph, qui doit s’élever de אש Esh, les feux de votre cœur à la tête, à travers ל Lamed, au-dessus de la tête. C’est ainsi que nous comprenons le symbolisme de ce mot dans notre physicalité, dans l’Arbre de Vie.

Donc, en d’autres termes, le nom Ishmael, Ishma-El signifie « celui qui écoute Dieu ». Et, lorsque vous divisez le nom de cette façon, « Ish-mael », cela signifie que pour écouter El אל Dieu, vous devez mettre en activité les fluides de votre moelle épinière. Ishmael, le personnage historique, a existé, mais le symbole d’Ishmael représente la physicalité de nous tous; qu’on soit Juif, Musulman, Bouddhiste, Chrétien, Taoïste ou autre, c’est ainsi que nous appelons la physicalité dans la Kabbale, « Ishmael ».

Affirmer qu’Ishmael ne concerne que certaines races terrestres est faux; cela pourrait être lié à ces races, mais Ishmael est également un archétype, qui était représenté par un maître il y a plusieurs milliers d’années. Nous savons qu’il y a encore beaucoup de personnes identifiées avec cette personnalité, tout comme elles sont identifiées avec la personnalité de Jésus, la personnalité d’Abraham et tous ces grands maîtres qui sont venus représenter les aspects que nous avons à l’intérieur de nous. Alors, rappelez-vous toujours que « Ishmael » est votre physicalité et c’est ainsi que vous le trouvez dans Malkuth. C’est pourquoi la Genèse déclare qu’Ishmael était le fils d’Agar, l’esclave Égyptien, qui est Malkuth. Étudiez le graphique de l’Arbre de Vie et vous y verrez le dédoublement de ces archétypes.

Lisons maintenant ce que dit le Zohar, qui est très important, il se rapporte à la lettre Aleph, qui, avant de l’expliquer, signifie taureau, vache, bétail, bœuf.

« Le ( יוד Iod en haut à droite dans la forme de) la lettre aleph symbolise (la tête, Kether) le commencement et (le יוד Iod en bas à gauche dans יסוד Yesod, la neuvième sphère, symbolise) la fin (les organes génitaux). Dans tout (les quatre mondes de la Kabbale) l’univers, toutes les classes d’êtres (Elohim) sont (dans leur système nerveux central, lettre Vav) impressionnés par sa signature, à la fois ceux du ciel et ceux de la terre. »

En synthèse, la lettre Aleph symbolise la tête, la moelle épinière et les organes sexuels; ou, les deux eaux, supérieures et inférieures (les Iods supérieur et inférieur), et le firmament (la moelle épinière, le Vav) au milieu de ces Iods ou eaux. Tel est le symbole de la lettre Aleph, Alif, la vache, le taureau, le bœuf.

« Bien que cela comprenne de nombreuses formes, mais ils (les Elohim) ne sont qu’une (אחד Ehad) lettre complète (Aleph). »

Le mot אחד Ehad signifie « un », et c’est pourquoi la première lettre du mot Ehad אחד, est Aleph, la première lettre de l’alphabet Hébreu, et qui se rapporte au premier triangle. La deuxième lettre d’Ehad אחד est ח Chet, la 8e lettre de l’alphabet Hébreu. Cela représente les huit Sephiroth sous Kether, puisque Kether, la première Sephirah, représente Aleph; Chokmah, Binah, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod et Yesod, sont les huit Sephiroth sous Kether. La lettre Daleth d’Ehad אחד représente Malkuth. Daleth est la quatrième lettre de l’alphabet Hébreu, qui représente les quatre mondes de la Kabbale, les quatre bras ou les quatre fleuves d’Eden, quatre éléments, les quatre saisons et tous les quatre aspects de Malkuth, puisque Malkuth est représenté par les quatre bras égaux d’une croix. Daleth signifie littéralement « porte ». Ainsi, c’est le sens du mot Ehad אחד: l’Arbre de Vie tout entier n’est qu’un Ehad אחד.

Dans le mot Ehad אחד, nous voyons que le ד Daleth est l’entrée dans l’initiation, puisque ד Daleth signifie porte. Ainsi, notre physicalité, Malkuth, est ד Daleth. Comment entrons-nous par ד Daleth? Nous entrons en connaissant דעת Daath, qui signifie connaissance. ד Daleth cache également le sens de עדן Eden. Tous ces mots Hébreux avec ד Daleth cachent le Tetragrammaton à l’intérieur. Comme il est écrit:

« Écoute, Israël: יהוה Iod-Hei-Vav-Hei est notre Elohim, יהוה Iod-Hei-Vav-Hei est – ehad אחד – un. » – Deutéronome 6: 4

« Nous ne pourrions pas comprendre tous les mystères de la Lumière si nous ne connaissons pas quelque chose au sujet des Deux Un: le Un [אחד Ehad] manifesté et le Un [אחד Ehad] immanifesté. Aelohim est le Un [אחד Ehad] inconnaissable et immanifesté. Elohim est le Un [אחד Ehad] manifesté.

Moïse a interdit le moulage d’images d’Aelohim. Mais, il n’a jamais interdit la sculpture ou l’allégorisation de Elohim manifesté. Il est impossible de symboliser ou d’allégoriser l’inconnaissable.

Néanmoins, le Un manifesté, l’Elohim connaissable, peut être allégorisé ou symbolisé. L’Elohim manifesté est constitué par le Demiurge Créateur de l’univers. » – La Pistis Sophia Dévoilée par Samael Aun Weor

C’est pourquoi il est très important d’étudier le nombre quatre, le Tetragrammaton, Iod-Hei-Vav-Hei, qui est un, Ehad אחד.

Par la partie supérieure (le Iod supérieur) de celui-ci (la lettre Aleph) est symbolisé le mental divin et la pensée divine, ainsi que le firmament supérieur du monde spirituel.

En-dessous de lui (le Iod supérieur), au milieu d’Aleph se trouve la lettre Vav, dont la valeur numérique est six, indiquant les six degrés (de raisonnement objectif) entre le Mental Suprême et (Binah) le firmament au-dessus des חיות הקדש Chaioth Ha Kadosh ou « les créatures vivantes cachées ».

Vous connaissez Chaioth Ha Kadosh, sont les quatre créatures vivantes d’Ézéchiel: le lion, le taureau, l’aigle et l’homme. Ce sont les quatre Chaioth Ha Kadosh que nous nommons dans l’invocation de Salomon. Ils sont au milieu de l’étoile à six branches, ce qui signifie, les six degrés du raisonnement objectif, développés dans la moelle épinière, où les initiés développent les six degrés du raisonnement objectif dans cet univers. Cela implique non seulement la tête, mais tout le système nerveux central, qui est le trône de l’esprit, qui acquiert un raisonnement objectif et qui s’exprime à travers l’âme humaine.

« La lumière émanant du Divin (ou Iod supérieur) est exprimée dans le mot « Berasheeth », dont la première partie, ברא bra, contient les premières lettres du nom אברהם Abraham, auquel l’Écriture fait référence dans Genèse 18: 1: »

Ensuite, les Kabbalistes du Zohar expliquent comment la trimurti ou trois Logoi – à savoir, Père-Fils-Saint-Esprit ou Kether-Chokmah-Binah – se développent ou se manifestent séquentiellement, en tant qu’unité solaire, à travers les patriarches.

« Abraham: « Et יה וה Iod-Havah est apparu à Abraham alors qu’il était assis à la porte de sa tente dans la chaleur du jour (midi, quand le soleil est très fort). »

La signification ésotérique est la suivante: quand Abraham (Chesed) était assis à la porte de sa tente; c’est-à-dire à (Daath) la porte séparant le (trois) monde (Sephiroth) supérieur et le (les sept) monde (séphirotique) inférieur, symbolisé par la lettre Aleph, il a ressenti la grande chaleur du jour; c’est-à-dire qu’il est devenu mentalement et spirituellement illuminé par la lumière divine du Premier Logos (Kether, le Père) »

Parce qu’Abraham est en fait le dédoublement du Père et son nom signifie « Père Exalté ».

Isaac (Geburah) a vu la lumière du Second Logos (Chokmah, le Fils) lorsque, dans la fraîcheur du soir et que le soleil se couchait, il a prié pour que cette lumière vienne, comme il est écrit:

« Et Isaac est sorti pour méditer dans le champ le soir. » – Genèse 24: 63

C’est Chokmah, le Deuxième Logos, qui descend dans le Bodhisattva, et descend encore plus bas pour illuminer le monde souterrain. Chokmah signifie « sagesse » en Hébreu.

La lumière du Troisième Logos (Binah – Le Saint-Esprit), qui procède de (l’union des deux) autres, était celle vue par Jacob (Tiphereth), comme il est écrit dans Genèse 32: 31:

« Et pendant qu’il (Jacob) passait, peniel (qui est Yesod) le soleil se leva sur lui (et s’installa dans son mental, Netzach) et il s’arrêta sur sa cuisse (Netzach) »

« Le soir, il a vu la lumière (de Binah, le Saint-Esprit, atteignant son mental) appelé et connu sous le nom de Netzach d’Israël (victoire d’Israël – Tiphereth), et il s’est arrêté sur sa cuisse, parce que cette lumière d’origine séphirothique constitue la cuisse dans la figure séphirothique (ou Arbre de Vie). Sa cuisse, pas ses cuisses, car comme je viens de le dire, il a vu la lumière de Netzach (l’un des trois Sephiroth du troisième triangle), qui est seulement du quatrième degré (quatre initiations de mystères majeurs). » – Zohar

Vous voyez, dans le troisième triangle, Netzach se rapporte à une jambe ou une cuisse, et Hod se rapporte à l’autre cuisse ou jambe. Yesod se rapporte aux organes sexuels. Cela signifie que le travail que Jacob faisait était directement lié au triangle du Saint-Esprit, car le troisième triangle relie directement les cuisses aux organes sexuels. Ainsi, lorsque vous lisez « cuisse » dans la Bible, comprenez que la cuisse pointe vers les organes sexuels, le phallus ou les organes génitaux féminins. Voilà ce que nous devons comprendre. Dans ce cas, l’arrêt de Jacob sur sa cuisse, après avoir lutté avec l’ange, est un combat lié à la force sexuelle. Il combattait dans Yesod, luttant jusqu’à ce que la lumière solaire de ses organes génitaux commence à monter vers son cerveau, c’est-à-dire transmutant sa force sexuelle vers son cerveau (Netzach). C’est pourquoi il est écrit:

« Ton nom ne sera plus appelé Jacob, mais Israël: car (dans Yetzirah) comme un שרית Shurith, « prince » (héritier de שרי Sarai) tu a combattu avec אלהים Elohim (dans Netzach-Bélier) et avec אנשים Enoshim (dans Yesod-Scorpion), et a prévalu. » – Genèse 32: 28

En d’autres termes: Sous la lumière de Netzach, tes yeux se sont ouverts, ainsi, tu n’es plus Jacob mais l’Elohim Israël, connaissant le bien et le mal.

Ainsi, tous ces mystères alchimiques sont cachés dans la lettre Aleph. Ce que vous lisez ici est tiré directement du Zohar; nous avons écrit entre parenthèses de nombreuses explications alchimiques afin de le rendre plus compréhensible pour tous ceux qui suivent la Bible, cependant, nous devons connaître l’alchimie afin de savoir lire et comprendre la parole de Dieu. Lisons maintenant ce que le maître Samael Aun Weor a écrit à propos de la lettre Daleth, le nombre quatre. Il dit:

« Dans les mots Iod-Hei-Vav-Hei, nous trouvons le mystère du Tetragrammaton (le Saint Quatre), les quatre paroles, les quatre éléments. Plus profondément, nous trouvons notre Être, notre Divinité la plus complète. De l’Ain Soph, qui est un atome Super-Divin de chacun de nous, les trois Forces Primaires (le Père, le Fils et le Saint-Esprit) émanent et donnent leur synthèse finale: 3 + 1 = 4. Le Tetragrammaton est יהוה . C’est la somme sacrée du nombre quatre. » – Samael aun Weor

Iod-Hei-Vav-Hei, l’Ain Soph et, la Sainte Trinité ou l’explication suprême du nom de Dieu; comme nous l’expliquons, Iod-Hei-Vav-Hei représente également la tête, la gorge, la moelle épinière et le sexe, en nous. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

Synthèse

« – Le maître est formé par Atman-Buddhi. – Atman est [Gedulah] l’Intime. – Buddhi est [Geburah] l’Âme Divine, signifiant la Conscience Divine d’Abraham l’Intime. – Lorsqu’un Logos veut racheter un monde, il émane de lui-même un prototype céleste formé par Atman-Buddhi [Chesed-Geburah]. » – Samael Aun Weor

Kether-Chokmah-Binah forment ensemble le Logos du premier triangle; Chesed-Geburah est ce que dans le Bouddhisme nous appelons un Dhyani Bodhisattva, c’est un être très développé.

« Le Logos est la Couronne Sephirothique, le Rayon individuel dont a émané l’Intime [Abraham] Lui-même. Ce Rayon est Triune; c’est la Sainte Trinité à l’intérieur de chacun de nous. – Ainsi, chaque Logos est Triune. – Le Père est Kether, l’Ancien des Jours. – Le Fils est Chokmah, le Christ Cosmique en nous. – Le Saint-Esprit est Binah, la Mère Divine en nous. – La Mère porte une lampe dans sa main. Cette lampe est [Abraham] l’Intime qui brûle dans notre cœur. » – Samael Aun Weor

C’est ce que Maître Samael Aun Weor explique dans plusieurs de ses livres et répète de différentes manières, afin que nous puissions comprendre non seulement la Bible, mais d’autres écritures de différentes cultures. Si nous insistons pour parler de la Bible, c’est parce que dans ce monde occidental, c’est ce que les gens connaissent le mieux. Mais ils croient seulement en ce qui est écrit, ils ne savent pas ce qu’ils lisent; avec ces explications, seules les âmes qui sont très désireuses de connaître le sens de la Bible comprendront. Maître Samael Aun Weor a également déclaré:

« Une léthargie d’innombrables siècles pèse sur les anciens mystères. Néanmoins, les Dieux Pennates [les Teraphim] continuent d’exister dans les univers parallèles. Les Hiérophantes peuvent converser avec ces Dieux Pennates [les Teraphim], qui sont des régents des cités, des pays, des villes et des maisons, pendant qu’ils sont dans les mondes suprasensibles des dimensions supérieures de l’espace. Le protecteur béni d’une ville est un Dieu Pennate [un Teraph] ou un Saint Ange Gardien. Le recteur secret de n’importe quelle ville est sa Divinité spéciale. L’Esprit Protecteur de toute famille est son directeur spirituel. Tous ces génies ou mystérieux « djinns » de la famille, de la race, de la nation, de la tribu ou du clan, sont certainement les Dieux Pennates [les Teraphim] des temps anciens, qui continuent d’exister dans les mondes supérieurs. Nous avons eu de nombreuses conversations avec ces Dieux Pennates, régents des antiques villes classiques. Certains d’entre eux souffrent l’indicible, payant de terribles dettes karmiques. » – Samael Aun Weor

Ici, nous avons l’image de Tobias, qui était guidé par ces Anges dans le livre de Tobias – qui n’est pas dans la Bible officielle – cependant, vous trouverez dans le livre de Tobias ce dont nous parlons ici.

Auparavant, nous parlions de ces aspects archétypaux des Dieux Pennates. Lorsque nous avons parlé des כשד Kashed, כשדים Kashedim ou שדי Shaddai, nous avons expliqué que ce sont les différentes significations Hébraïques de Kashedim כשדים, ce que la Bible traduit par Chaldéens. Nous avons expliqué que ces aspects archétypaux sont le symbole de ces Monades qui ne sont toujours pas dans l’initiation.

« Et תרח Terah prit Abram son fils, et לוט Lot le fils de הרן Haran, le fils de son fils, et Sarai, sa belle-fille, la femme de son fils Abram; et la « source de lumière » מאור qu’ils ont apportée venait des כשדים Chashedim, pour aller au pays de Canaan [système nerveux central]; et ils vinrent à חרן Haran, et y demeurèrent. » – Genèse 11: 31

« Et je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, par le nom de (El Shaddai -אל שדי) Dieu Tout-Puissant, mais par mon nom (יהוה) Iod-Havah, ils ne me connaissaient pas. » – Exode 6: 3

Les Dieux Pennates de la mythologie Gréco-Romaine classique sont les תרפים Teraphim bibliques. Nous mentionnons cela parce que selon la Bible, dans le livre de la Genèse, il est dit que Laban, le frère de Rebekah et la femme d’Isaac, avait appelé les תרפים Teraphim dans sa tente et adorait les תרפים Teraphim.

Les gens qui ne connaissent rien de la Kabbale et de l’Alchimie imaginent toujours que les תרפים Teraphim sont certaines idoles faites d’argile ou d’autres matériaux que les ignorants adoraient. Cependant, nous devons comprendre que les anciens ont toujours adoré ces forces que nous appelons de nos jours les Anges gardiens, ou archétypes. C’est parce que nous devons travailler avec toutes ces forces à l’intérieur, et toutes ces forces sont connectées aux forces de la nature. Maître Samael dit que certains de ces Dieux Pennates souffrent, payant beaucoup de karma parce qu’ils sont des initiés ou des maîtres qui sont en train de se développer et sont en charge des forces de la nature. Nous, les Gnostiques, travaillons avec les forces de la nature qui agissent à travers les élémentaux; et, nous savons que chaque élémental est une âme de toute plante, qui appartient à une famille, et qu’une telle famille est guidée par l’un d’un groupe d’Anges qui, dans les temps anciens, étaient appelés Teraphim ou Pennates. Ici, par exemple, nous comprenons que chacun de nous, individuellement, a son propre ange gardien, ou guide, qui nous guide spirituellement si nous suivons la loi divine.

Écoutez: chaque ville de ce monde, même lorsque les sceptiques modernes ne croient plus aux Dieux Pennates, est toujours guidée par les forces spirituelles, les forces du Karma, que les Dieux Pennates manipulent. Vous pouvez le voir dans les éléments de la nature qui sont en développement désorganisé de nos jours. Si vous étudiez la tradition du Judaïsme, ils déclarent que le Dieu ou l’ange qui guide les Juifs est l’Ange Michael, le régent du Soleil, le Logos Solaire. C’est pourquoi il est écrit:

« Ne pleure pas: voici, le Lion de la tribu de Judah, la Racine de David, a prévalu pour ouvrir le livre et pour en détacher les sept sceaux. » – Apocalypse 5: 5

Sur toute la terre, nous trouvons toujours des Archanges et des Anges qui sont responsables de certaines villes, races et groupes, etc. C’est ainsi qu’on entend et comprend comment, dans les temps anciens, les gens adoraient les Dieux. Cependant, lorsque nous parlons de Iod-Hei-Vav-Hei, c’est une force supérieure qui est traduite dans la Bible par Jehovah. Maître Samael Aun Weor explique très bien dans son livre Rose Ignée qui est Jehovah:

« La plus grande variété d’interprétations sur Jehovah a été donnée par les occultistes. Cependant, aucun d’eux n’a pu expliquer de manière satisfaisante qui est Jehovah, ni comment et de quelle manière Il a créé tous les êtres vivants qui peuplent la surface de la terre. Lorsque nous pénétrons dans les mondes internes, nous comprenons alors que le Seigneur Jehovah est un Guru-Deva. Il est le chef de toute évolution Angélique ou Dévique. Ce n’est que de cette manière que nous pouvons expliquer la création de toutes choses, comme il est dit dans le livre de la Genèse.

Les Anges ou les Devas gouvernent tous les élémentaux de l’ensemble de la création. Le commandant suprême de l’évolution Angélique ou Dévique gouverne tous les Dévas, avec tous les élémentaux de l’ensemble de la création. Ce commandant est le Seigneur Jehovah. » – Samael Aun Weor

Ainsi, le Seigneur Jehovah est la tête, le sommet de la pyramide de la Hiérarchie Angélique de Yetzirah. C’est pourquoi Jehovah, ou יהוה Iod-Hei-Vav-Hei, qui est la façon dont son nom est écrit dans la Bible, a dit: « Tu n’auras pas d’autres dieux au-dessus de moi. » Puisque Jehovah est au sommet. Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, se rapporte également à d’autres saints noms de Dieu dans l’Arbre de Vie dans Atziluth.

Avant d’entrer dans le chemin droit, les gens suivent toujours ces Dieux Pennates ou forces spirituelles de la spirale de la vie. En Inde, par exemple, vous voyez beaucoup de cela et parfois ils construisent un symbole de ce Dieu qui est dans un rang inférieur à Iod-Hei-Vav-Hei. Cependant, ils sont chargés, selon la loi du Karma, d’appliquer ce karma à cette zone particulière, cité, ville, non seulement en Inde… mais partout. En effet, à différents endroits et dans différentes races, ces Dieux Pennates ou Teraphim étaient adorés. Dans le cas de Laban, il avait les symboles de ceux-ci dans un endroit spécial. Tous ces Anges ou Elohim étaient responsables de ces forces et c’est ainsi que nous comprenons cela car même à cette époque, par exemple dans l’Église Catholique, vous trouverez de nombreuses statues de divinités différentes.

Les Anges sont représentés dans les Teraphim qui contrôlent les forces de la nature; comme dans le panthéon Aztèque, le panthéon Maya ou d’autres panthéons d’Amérique Amérindienne, où l’on trouve ces symboles, statues que les ignorants appellent idoles.

Il y a beaucoup de choses ésotériques que nous devons expliquer afin de comprendre ce qu’est une idole, et à ce sujet nous avons abordé un peu dans la conférence précédente. Un autre mot lié à l’idole est le mot גולם Golem, qui est en fait très significatif. Tous les Alchimistes et Kabbalistes savent qu’un Golem est un être anthropomorphe animé, fait d’argile. Golem גולם signifie en Hébreu « stupide, idiot, mannequin ». C’est pourquoi les Kabbalistes ont dit qu’au début, le mental, l’émotion et la physicalité d’Adam étaient, à travers l’évolution mécanique de la nature, à l’image des Elohim; mieux dit, l’animal intellectuel a été transformé à l’image des Elohim, mais cette créature lunaire n’était qu’un mannequin, une idole, un Golem, un idiot.

Si cet Adam avait été mentalement, psychologiquement sage, il n’aurait pas mangé le fruit défendu… mais il l’a fait. Pourquoi? Parce qu’il était idiot; il ne savait pas. Cependant, nous apprenons maintenant à ne pas devenir des Golems, car la majeure partie de cette humanité dans laquelle nous nous trouvons en ce moment est peuplée de Golems, « faits d’argile » ou comme le dit la Genèse: « Et Jehovah Elohim forma Adam de la poussière du sol. » (Genèse 2: 7). L’ésotérisme explique que ce sont des individus qui pensent, qui raisonnent, mais réellement ils ne sont pas sages; ils se battent pour des noms d’acronymes, pour des religions qui par essence sont les mêmes. Seuls les Golems le font; mais, un être humain fait à l’image d’Elohim, qui est le Tzalem, le souffle de vie, qui à travers l’alchimie sexuelle est soufflé à travers ses narines par son propre Dieu, est différent, il est une âme vivante. Cette image est ce que l’on appelle en Grec l’eidolon. Si vous créez à l’intérieur de vous l’eidolon Grec, alors c’est quelque chose… alors vous êtes très en avance sur les Golems. Les Golems sont partout, agissant comme des êtres humains sans âme, sans spiritualité, faciles à déplacer. Dans le Judaïsme, vous trouverez de nombreux Rabbins qui peuvent créer un Golem, une vie artificielle. Non seulement dans le Judaïsme mais au Tibet où avec certaines procédures que les Tibétains connaissent, ils peuvent créer une créature vivante qui obéira, qui agira comme un robot, comme un androïde, avec la vie. Vous verrez cette personne et elle ressemblera à un être humain mais c’est vraiment un Golem, c’est juste une créature créée par certaines forces magiques, des énergies que seuls les grands initiés peuvent manipuler.

On retrouve également d’autres Golems dans le Vaudou, qui est aussi appelé magie noire: certains individus sculptent du bois, ou fabriquent avec de l’argile, certaines images ou fabriquent une poupée avec de la cire et à travers cela ils blessent le prochain. En d’autres termes, ils effectuent la magie noire. Ils font une idole pour, à travers cette idole, concentrer leur force mentale et blesser le prochain. Nous trouvons donc ce type de Golems de manière positive et négative.

La Bible parle également des Gin, djinns ou génies positifs et négatifs qui ont existé après le déluge. Dans les temps anciens, le peuple Juif, les Musulmans, etc., adoraient les Gins blancs, les djinns ou les génies, car il existe également des Gins, djinns ou génies noirs qui manipulent les forces négatives. Ils fabriquaient des idoles faites de certains matériaux pour que les Kashedim viennent les aider et ils les adoraient. Écoutez, vous devez comprendre que ce n’est pas seulement l’élément physique là devant ces individus, derrière cela se trouve une force incorporelle que nous nommons ici, Kashedim.

« Toutes les tribus indigènes du continent Américain sont des réminiscences des Atlantes. Ces tribus ont conservé de nombreuses pratiques de magie noire dérivées des Atlantes. En Amérique, il y en a qui font des poupées avec de la cire et les enterrent ensuite avec des épingles. C’est ainsi qu’ils renforcent leur imagination et concentrent leur mental sur leurs victimes. Il y en a d’autres qui utilisent les forces sexuelles à des fins destructrices. Tout cela provient de l’Atlantide. » – Samael Aun Weor

Il existe différents niveaux de Kashedim: Laban dans la Bible adorait les Teraphim, qui représentent les Anges gardiens de sa propre ville ou de sa propre race, car à cette époque, les gens n’étaient pas aveugles, ils avaient toujours la capacité de voir et donc de respecter, ces Anges. Cependant, ils sont tombés dans la magie noire en faisant ces idoles ou en faisant ces Golems, cette fois pas pour adorer les dieux ou les anges, mais pour faire du vaudou. Comme l’a dit Maître Samael:

« Les Atlantes avaient beaucoup dégénéré et avaient maintenant commencé à utiliser leurs impressionnants pouvoirs pour le mal et l’anthropophagie. Leur science magique est devenue noire, et avec ces changements sont venus des appareils horribles. Les Atlantes pouvaient désormais créer un monstre mental qui pouvait se cristalliser dans l’existence grâce à leur volonté. Ce monstre avait besoin de sang comme nourriture pour rester en vie. » – Samael Aun Weor

Cela faisait du tort à l’humanité et c’est pourquoi il leur a été commandé:

« Tu ne te feras aucune image taillée, ni aucune ressemblance avec quelque chose qui est dans le ciel au-dessus, ou qui est dans la terre en dessous, ou qui est dans les eaux sous la terre: tu ne te prosterneras pas devant eux, ni ne les serviras: car Je suis יהוה Jehovah ton אלהים Elohim suis un אל El, Dieu jaloux, visitant l’iniquité des pères sur les enfants à la troisième et quatrième génération de ceux qui me haïssent, et faisant miséricorde à des milliers de ceux qui m’aiment et gardent mes commandements. » – Deutéronome 5: 8-10

Ainsi, nous ne devons pas faire cela; nous devons adorer le Dieu supérieur, qui est Iod-Hei-Vav-Hei, יהוה Jehovah. Ceci est écrit dans la Bible, mais pourquoi est-il écrit après le déluge? C’est parce que les anciens faisaient cela, en particulier en Atlantide, où ils créaient des androïdes avec de la magie noire, que de nos jours on appelle les Golems, ce que les gens pensent comme fantastique… Malheureusement, ce n’est pas le pouvoir divin. Je le répète: il y en a beaucoup parmi les Amérindiens, dans les Caraïbes et au Canada qui font cela pour blesser les autres, et ils aiment ça parce qu’ils pensent qu’ils déplacent les forces de la nature. Oui, ils déplacent les forces de la nature, mais avec les mauvais esprits, les forces du mal. Rappelez-vous, dans la nature, tout est double: positif et négatif. Malheureusement, il est beaucoup plus facile de se développer de manière négative, et c’est ainsi qu’ils le font pour montrer le pouvoir, le pouvoir Klipothique, parce qu’il appartient à l’enfer ou dimensions inférieures.

Toujours dans le Judaïsme, ils nomment Shaddai ou El Shaddai אל שדי, le Dieu Shaddai ou ce qu’ils appellent le Dieu Tout-Puissant (אל שדי) qui est le gardien de ד Daleth, la porte. Vous voyez le ד Daleth dans son nom; le gardien de ד Daleth, la porte, l’entrée qu’ils touchent et respectent toujours. Mais il y a une signification en cela et qui est liée au mot Teraphim. Nous devons comprendre cela, afin de respecter les autres religions, car malheureusement, dans le panthéon de nombreuses autres religions, vous trouverez ces symboles des Dieux de l’Antiquité que les anciens honorent en construisant ou en sculptant dans la pierre ou le bois à leur image, afin d’attirer la force et de recevoir de l’assistance, de l’aide. Mais l’humanité a perdu cela et c’est très douloureux; la seule chose qui reste parmi nous est le vaudou, et malheureusement c’est ce qu’ils font. Ils ne savent plus comment attirer les forces supérieures, afin qu’ils reçoivent de l’aide, mais attirent plutôt les forces démoniaques klipothiques des démons, afin de blesser les autres et de pratiquer leur sorcellerie. Et, sur cette base ou fondation, ils construisent leur karma. En effet, ces personnes sont en train d’involuer.

Dans d’autres régions du monde, comme en Inde, vous trouvez différents symboles de ces forces, les forces spirituelles de la nature qui agissent à travers ces personnes qui adorent ces forces. Cependant, ils voient qu’il y a des gens simples, qui savent voir ces forces, comme tout animal peut les voir. Tout chat, tout chien ou cheval peut voir ces forces; ils les voient, mais ils ne sont pas capables de raisonnement intellectuel, donc ils respectent ces forces.

C’est ce qui se passe dans le développement d’Isaac, qui est un archétype qui suit Abraham qui allait le sacrifier. L’ange de Jehovah apparaît et dit: « Ne fais pas ça, ne coupe pas le cordon d’argent. » Autrement dit, gardez-le uni à Ishmael, parce qu’à travers Ishmael nous aiderons, mais nous resterons ici au Mont Moria. Lorsque Sarah a été informée de cet épisode, elle est décédée, alors Isaac était orphelin sans mère. Cependant le chemin doit continuer, et les forces d’Isaac doivent descendre dans Yesod et monter dans Daath dans la deuxième initiation des Mystères Majeurs. Voilà comment cela commence: rappelez-vous que Malkuth se rapporte à Abraham-Chesed, mais Isaac-Geburah se rapporte à Yesod, c’est pourquoi il est écrit qu’Isaac et Rebekah qui sont venus du pays de Laban commencent à travailler dans Yesod. Ce Laban représente les forces supérieures de l’Eden. La Genèse déclare:

« Et un fleuve sortit de [Daath] Eden pour arroser le jardin [Yesod]; et de là [Eden] il fut séparé et ruisselé en quatre têtes: »

Voici comment il est écrit:

« Shem le premier (fils de Noah), est Pishon: c’est celui qui coule à travers tout le pays de Havila, où il y a de l’or: Et l’or de ce pays est bon; le bdellium et la pierre d’onyx sont là. »

Ce Pishon est Geburah. L’or est les forces sexuelles de l’homme dans Malkuth, car la force positive d’Elohim Gibor descend de Geburah dans Malkuth, cette force masculine est Ishmael, qui reçoit la force de Geburah afin de pratiquer l’alchimie sexuelle dans Yesod.

De Geburah vient aussi Rebekah, qui est le deuxième aspect de la Shekinah ou la Mère Divine; elle descend sur un chameau (ou une lettre גמל Gimel) de la lumière des Chaldéens ou M’aur Kashedim באור כשדים qui est ainsi écrit en Hébreu. Ainsi, la terre des Kashedim כשדים ou Chaldéens est au-dessus dans Daath. Et à partir de là, Rebekah descend chevauchant sur un gamel גמל, un chameau, pour épouser Isaac, c’est-à-dire pour pratiquer la magie sexuelle dans Yesod. Comme il est écrit:

« Et Isaac la fit entrer dans la tente de sa mère Sarah, et prit Rebekah, et elle devint sa femme; et il l’aimait: et Isaac était réconforté après la mort de sa mère. » – Genèse 24: 67

« Rabbi Jehudah se demande pourquoi Rebekah est descendue du chameau quand elle a vu venir Isaac, et si c’était parce qu’elle avait vu à quel point il était beau. Rabbi Shimon dit que lorsque Rebekah a rencontré Isaac, c’était le temps de Minchah (prière de l’après-midi), pendant lequel il y a un Jugement strict (en raison de la descente de la lumière solaire venant de Binah à Geburah dans Yesod, sexe). Rebekah a vu que cette (lumière solaire) était symbolisée par le chameau (Nephesh ou force sexuelle instinctive animale) comme le secret de (de Saturne) la mort (dans le règne animal, car toutes les bêtes perdent leur Ens Vitutis ou le pouvoir du Saint-Esprit, Binah, au moyen de leur orgasme bestial). Rabbi Shimon explique comment le chameau (גמל gamal) est comme une récompense (גמל gmulo), et dit que (dans le désert de la vie) le chameau (ou l’appétit sexuel bestial) dévore tout et extermine tout (de חיה Chaiah, la vie), toujours prêt à travailler contre (les chastes) hommes (qui marchent dans במדבר Bemidbar, le désert), tout comme le jugement (karma) et la mort. Il dit que le גמל gamal, chameau (symbole de l’appétit sexuel bestial) a amené la mort dans le monde en incitant Adam et Eve (à l’orgasme bestial, c’est-à-dire) à manger de l’Arbre de la Connaissance. Le cavalier du chameau (ou intelligence cosmique) est Samael (l’ens virtutis ou l’intelligence du feu) qui (à travers la connaissance de l’Ens Virtutis) vient confondre (les animaux intellectuels fornicateurs) et apporter la mort (psychologique) à (l’ego de) tout le monde (qui entre dans le chemin de l’initiation), Adam (le cerveau, à travers l’orgasme) l’a attiré (le chameau ou l’appétit sexuel bestial) puis (le feu créateur de) Samael (à travers le sens du toucher) les a tous égarés (de l’Eden). Par conséquent, Rebekah est descendue du chameau (ou de l’appétit sexuel bestial) parce qu’elle a vu qu’Isaac avait un Jugement strict (venant de Geburah) attaché à lui. Rabbi Shimon mentionne également l’écume d’or (du fleuve Pishon) qui est un autre aspect du jugement strict (de Geburah). » – Zohar

La Genèse déclare qu’Isaac a amené Rebekah dans la tente de sa mère Sarah. Sarah est la mère d’Isaac et Sarah demeure dans Daath, les royaumes supérieurs de l’Eden. Ainsi, Isaac, à travers l’alchimie sexuelle, a amené les forces féminines de Rebekah de Yesod et les a élevées à la tente de sa mère Sarah; cela signifie élever la force sexuelle féminine à Daath, la gorge, qui est un organe sexuel féminin.

Les quatre têtes du fleuve de l’Eden sont liées aux forces sexuelles créatrices féminines que nous abordons ici, elles sont représentées par les matriarches. Rappelez-vous, Mah, matriarches, le Mem de אמה שלטת Amah Shelletoth (« matriarcat »); Sarah et Rebekah sont deux d’entre elles. En haut dans Daath, nous trouvons l’esprit de Sarah et d’Abraham, et en bas dans Yesod, dans les eaux de l’Eden, nous trouvons Isaac et Rebekah. C’est précisément l’une des significations des quatre têtes du fleuve de l’Eden.

« Le nom du deuxième fleuve est Gihon: le même fleuve qui traverse tout le pays de Cush [fils de Ham]. »

Cush est ici. Cush est le fils du mental, le fils de Ham, le deuxième fils de Noah, et représente les forces du mental. C’est pourquoi, si nous mettons le premier fleuve dans Geburah, nous mettons alors le second dans Chesed, car Cush est là et représente le système nerveux central, le cerveau et la moelle épinière: c’est Cush. La terre entière de Havilah représente les organes sexuels de l’homme.

« Et le nom du troisième fleuve est Hiddekel: c’est celui qui va vers l’est de l’Assyrie. Et le quatrième fleuve, « c’est Phrat » [הוא פרת Eua Phrat]. » – Genèse 2: 10-14

Le corps féminin contient les troisième et quatrième fleuves, à savoir le fleuve Hiddekel qui est dans le cœur. Vous voyez que la femme est « cœur » et en dessous de Hiddekel se trouve le fleuve Phrat ou Eua-Phrat, Euphrate.

« Ce sont les générations des fils de Noah: Sem, Ham et Japheth… Et ce sont les générations de Terah: Terah engendra Abram, Nahor et Haran; et Haran engendra Lot. Et Haran mourut avant son père Terah dans (Daath) le pays de sa nativité, dans la lumière des Chashedim באור כשדים. » – Genèse 10, 11 C’est ainsi que cela est écrit dans la Genèse.

Le mot Hébreu הרן Haran à l’envers est נהר Nahar. Vous savez ce que signifie נהר Nahar en Hébreu? Cela signifie fleuve. Ainsi, tout dans la Bible est caché dans des anagrammes, pour que seuls les Alchimistes puissent le voir.

La terre הרן Haran est le fleuve נהר Nahar qui ruisselait en quatre têtes; les deux noms Hébreux ont les mêmes lettres, celles-ci sont inversées afin que ceux qui ne sont pas dignes ne puissent pas saisir le sens caché à l’intérieur. C’est ainsi que cela était écrit dans les temps anciens: seulement pour ceux qui étaient de sérieux Alchimistes, ils savaient ce qu’ils lisaient et en discutaient avec d’autres initiés. Maintenant, nous révélons cela pour toute l’humanité parce qu’elle est complètement perdue.

Haran הרן est le pays de Sarah et de Rebekah et aussi des deux autres femmes de Jacob; les quatre sont au-dessus, dans Daath. Ceux-ci représentent les aspects de l’énergie créatrice qui descendent à travers l’initiation et c’est pourquoi il est écrit que lorsque Isaac a imprégné Rebekah, il avait des jumeaux, Ésaü qui représente le mental animal et Jacob, qui représente l’âme humaine. Jacob tenait le talon d’Ésaü lorsque Rebekah leur a donné naissance. Telle est la signification ésotérique de:

« Et je mettrai l’inimitié entre toi et la femme, et entre ta graine et sa graine; elle te meurtrira la tête, et tu lui briseras le talon. » – Genèse 3: 15

Sur le plan Alchimique, Jacob est un accomplissement prophétique dans l’âme de tout initié. Expliquons cela plus loin, afin d’élaborer davantage à ce sujet: Jacob a pris Ésaü par le talon, ce qui signifie que Jacob a transmuté la graine-semen du serpent ou Nephesh, force animale instinctive, parce qu’Ésaü représente la graine-semen du serpent tentateur. Rappelez-vous que la première graine du serpent tentateur était Caïn, puisque Caïn était un cultivateur de la terre, de la physicalité. Caïn était le premier fils d’Eve, ou organe sexuel. Dans le cas de Rebekah, Ésaü est son premier-né, qui est également le résultat du serpent tentateur ou du feu animal instinctif qui descend de Geburah dans Yesod. La signification Alchimique de Jacob tenant le talon d’Ésaü est que, pendant l’alchimie sexuelle, l’âme de l’initié retient son souffle, afin d’accomplir ce que Moïse a accompli quand il était devant Jehovah, qui a dit:

« Qu’est-ce que c’est dans ta main (יד Iod)? Et Moïse a dit: Une verge. Et il a dit: Jette-le par terre. Et il le jeta par terre, et il devint un serpent; et Moïse s’enfuit devant lui. Et Jehovah dit à Moïse: Étends ta main (יד Iod), et prends-le par la queue. Et il tendit sa main (יד Iod), et le saisit, et il devint une verge dans sa main: afin qu’ils croient que Jehovah l’Elohim de leurs pères, l’Elohim d’Abraham, l’Elohim d’Isaac et l’Elohim de Jacob, est apparu à toi. » – Exode 4: 2-5

La queue du serpent est le phallus (יוד Iod), qui est Lematha למטה (« en dessous, en bas » de) la Matha מטה (« verge ») qui symbolise la moelle épinière. En d’autres termes, Jacob, en tant que Moïse, représente notre volonté, qui « maintient » ou sublime le feu sexuel animal en tenant le serpent par la queue, en tenant le pouvoir de IO par la queue, le talon d’Ésaü, qui représente l’évolution de Caïn, le mental animal, c’est pourquoi Ésaü est un chasseur. Caïn était un cultivateur de la terre, sa physicalité, s’identifiant seulement à ses revenus physiques, alors il a apporté du fruit de la terre, sa physicalité, une offrande à Dieu. Ésaü est pire que Caïn. Ésaü représente le mental qui est déjà dans l’initiation, mais c’est ce mental rusé qui se développe comme Nimrod, un puissant chasseur devant Jehovah. Qu’est-ce que fait Ésaü? Il va au champ avec un arc et une flèche et chasse. C’est précisément ce qui arrive à chaque initié lorsqu’il entre sur le chemin. Beaucoup de gens s’identifient à cette sagesse et ne veulent que du pouvoir. Ésaü, leur mental est à la recherche de pouvoir, de rangs, de positions, dans le monde physique. Ils veulent que leur nom soit prononcé, ils veulent la gloire, « oh je suis le maître tel ou tel » et « l’initié tel ou tel, suivez-moi » et malheureusement c’est ce qui se passe dans le mental de nombreux initiés. Dans toutes les parties du monde, pas seulement dans le Gnosticisme, lorsqu’ils entrent sur le chemin, leur mental veut des disciples, leur mental veut des adorateurs et ce mental est Ésaü; à la recherche de prosélytes, ils partent à la chasse.

Se sacrifier pour l’humanité est positif, car nous devons être charitables. Rappelez-vous qu’Abraham, Chesed, est miséricorde, nous devons étudier et enseigner la doctrine. Le point principal ici est que nous devons toujours adorer notre Intime, nous devons adorer notre Dieu. N’adorez personne d’autre, car c’est une erreur. Ne faites-vous pas une idole de l’enseignant, c’est précisément ce que le grand maître Krishnamurti a souligné dans ses conférences. « Oubliez l’orateur », dit-il, « analysez avec moi parce que l’orateur n’est personne. Krishnamurti était en train de couper, de le retirer de leur mental, instant après instant, parce que cette humanité a l’habitude de faire, dans leur mental, un Golem de l’initié. Mais qui est celui qui aime ça, chez l’initié, chez l’enseignant? Ésaü est celui qui, sur le chemin, dans Éden dans Yesod, va en parallèle avec Jacob, la conscience : Jacob et Ésaü, les jumeaux. Donc, comprenez que lorsque vous travaillez avec l’alchimie sexuelle dans Yesod, vous travaillez avec אל שדי El Shaddai, אל El est Chesed et שדי Shaddai est la force de Yesod qui descend d’Isaac-Geburah; ainsi, Jacob est connecté à Chesed et Ésaü à Geburah. Donc, dans Yesod, vous travaillez avec votre Ésaü et Jacob intérieurs, tous les deux. Comme il est écrit:

« Isaac dit à Jacob: Approche-toi, je te prie, afin que je puisse te sentir, mon fils, que tu sois mon fils Ésaü ou non. Et Jacob s’approcha d’Isaac, son père; et il le sentit et dit: La voix est la voix de Jacob, mais les mains (ידי Iodi) sont les mains (Ida-Pingala) d’Ésaü. Et il ne le discernait pas, parce que ses mains (Ida-Pingala) étaient velues, comme les mains de son frère Ésaü: alors il le bénit. Et il dit: Es-tu mon propre fils Ésaü? Et Jacob a dit: Je le suis. » – Genèse 27: 21-24

Ésaü était velu comme une bête, Jacob n’était pas comme ça, Jacob n’était pas velu. C’est important.

Ésaü était une tête rouge, le rouge est lié au feu. « L’odeur d’Ésaü est comme l’odeur de שדה shaddah que Jehovah a bénie »; qui sait si l’odeur de שדה shaddah est bonne ou mauvaise. Mais, Ésaü sent comme שדה shaddah, les organes génitaux, car de là, les forces montent, même pour l’esprit.

Isaac-Geburah qui est dans la colonne de gauche de l’Arbre de Vie aime Ésaü, qui représente le mental; pas le mental solaire, mais le mental animal lunaire.

« Et Isaac aimait Ésaü, car sa chasse est dans sa bouche (vantant) ; et Rebekah aime Jacob. » – Genèse 25:28

En effet, lorsque l’ego (qui est le mental lunaire) à l’intérieur de nous comprend cette doctrine, il se sent bien, puis, il commence à rechercher plus de connaissances afin de se sentir bien, ce qui est bien, car le mental doit étudier cette connaissance et c’est pourquoi Isaac qui est Geburah, l’âme spirituelle, aimait Ésaü, le mental. Isaac aimait tellement Ésaü au point de devenir spirituellement aveugle. Rebekah, qui est la Mère Divine, se levant dans le canal sushumna aime Jacob, Tiphereth, la conscience.

Comme Jacob l’a fait, notre conscience doit le faire, nous devons profiter de la bête de Yesod. Comme il est écrit:

« Et Jacob cuisinait le potage d’herbe; et Ésaü est venu du champ, et il était faible: Et Ésaü a dit à Jacob: Nourris-moi, je te prie, avec ce potage rouge même; car je suis faible: c’est pourquoi son nom s’appelait Edom. Et Jacob dit: Vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse. Et Ésaü dit: Voici, je suis sur le point de mourir: et quel bénéfice ce droit d’aînesse me fera-t-il? Et Jacob dit: Jure-moi aujourd’hui; et il le jura; et il vendit son droit d’aînesse à Jacob. Puis Jacob a donné à Ésaü du pain et du potage de lentilles; et il mangea et but, se leva et s’en alla: ainsi Ésaü méprisait son droit d’aînesse (pour un potage de lentilles). » – Genèse 25: 29-34

Après une période de temps, Isaac était vieux et ses yeux étaient sombres, de sorte qu’il ne pouvait pas voir, mais il peut utiliser le sens du toucher à la place, ainsi, il appelle Ésaü et dit:

« Mon fils: et il lui dit: Voici, je suis ici. Et il dit: Voici, je suis vieux, je ne connais pas le jour de ma mort. Maintenant donc prends, je te prie, tes armes, ton carquois et ton arc, et va aux champs, et prends-moi du gibier; et fais-moi de la viande savoureuse, comme j’aime, et apporte-la-moi, afin que je puisse manger; afin que mon âme te bénisse avant de mourir. » – Genèse 27: 1-4

Et Rebekah l’entend et se souvient que le Yad יד, la main, ainsi que le יוד Iod, le phallus, se rapportent au sens du toucher. Et ce qu’Eve a dit au serpent:

« Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Elohim a dit: Tu n’en mangeras pas, tu ne le toucheras pas, de peur que tu ne meures. » – (Genèse 3: 3)

C’est ainsi que Rebekah a parlé à Jacob, son fils, en disant:

« Voici, j’ai entendu ton père parler à Ésaü, ton frère, en disant: Apporte-moi du gibier et fais-moi de la viande savoureuse, afin que je puisse manger et te bénir devant Jehovah avant ma mort. Maintenant donc, mon fils, obéis à ma voix selon ce que je te commande. Vas maintenant au troupeau, et viens me chercher de là deux bons chevreaux; et j’en ferai de la viande savoureuse pour ton père, comme il aime: et tu l’apporteras à ton père, afin qu’il mange et qu’il te bénisse avant sa mort.

Et Jacob dit à Rebekah, sa mère: Voici, Ésaü, mon frère, est un homme velu, et je suis un homme doux: mon père, peut-être, me ressentira, et je lui apparaîtrai comme un trompeur; et j’apporterai sur moi une malédiction et non une bénédiction. Et sa mère lui dit: Sur moi soit ta malédiction, mon fils: obéis seulement à ma voix, et va les chercher. Et il alla, alla chercher et les apporta à sa mère; et sa mère fit de la viande savoureuse, comme son père aimait. Et Rebekah prit une bonne tenue de son fils aîné Ésaü, qui était avec elle dans la maison, et les mit sur Jacob, son fils cadet: et elle mit la peau des chevreaux sur ses mains ; et sur la douceur de son cou. Et elle remit la viande savoureuse et le pain qu’elle avait préparé entre les mains de son fils Jacob. Et il vint vers son père, et dit: Mon père: et il dit: Me voici; qui es-tu, mon fils?

Et Jacob dit à son père: Je suis Ésaü, ton premier-né; J’ai fait ce que tu m’a demandé de faire: lève-toi, je te prie, assieds-toi et mange de ma venaison, afin que ton âme me bénisse. Et Isaac dit à son fils: Comment se fait-il que tu l’aies trouvé si vite, mon fils? Et il a dit: Parce que Jehovah ton Elohim me l’a apporté. » – Genèse 27: 6-20

Pendant ce temps, Ésaü chasse, mais Jacob est déjà en avance sur lui. Donc, ici, vous voyez comment la ruse du serpent se développe dans l’âme, qui est Jacob, l’âme humaine.

Lorsque nous entrons dans l’initiation, cette ruse nous pénètre, car quand Isaac sent Jacob, il a dit: « L’odeur d’Ésaü est comme l’odeur de שדה shaddah que Jehovah a bénie; shaddah est Eden », Eden est Yesod. L’odeur d’Ésaü est l’odeur animale que vous dégagez lorsque vous transmutez l’énergie sexuelle, la signification Alchimique est la suivante: lorsque Jacob, l’âme humaine transmute l’énergie sexuelle dans Yesod, l’odeur passe ensuite à travers Sushumna, le cordon central, dans l’âme humaine, Tiphereth, et dans l’âme spirituelle, (Isaac-Geburah), qui à travers Ida (le cordon gauche), sent la même odeur animale de Yesod. Isaac-Geburah dit: « Oui, c’est l’odeur d’Ésaü. » Ésaü, le mental lunaire, est lié aux forces animales lunaires de Yesod. Lilith et Nahemah sont des femmes complètement lunaires, elles se rapport aux hommes et aux femmes qui ne sont pas des initiés, c’est ce que dit la Bible.

Mais Rebekah, la Mère Divine Kundalini, dit: « Non, non, non; la bénédiction d’Isaac-Geburah ne tombera pas dans Ésaü mais dans Jacob parce qu’Ésaü aime tout simplement ces autres femmes, qui ne sont pas des initiées. C’est ainsi qu’Isaac bénit Jacob, pensant qu’il est Ésaü parce qu’il aime Ésaü plus que Jacob, car Ésaü apporte toujours des choses du monde physique, beaucoup de cadeaux pour lui. Et vous voyez qu’Ésaü apporte beaucoup et s’identifie à cela. Ainsi, c’est ainsi que notre vue spirituelle devient aveugle, nous ne pouvons plus voir la vérité à cause d’Ésaü, notre mental animal. C’est précisément ce qui arrive à de nombreux initiés. Nous nous identifions trop à ce monde physique pour devenir spirituellement aveugles et nous ne voyons pas ce que nous devons voir. Ainsi, au moment où l’on comprend qu’avec subtilité, Jacob, l’âme humaine doit prendre la bénédiction, alors le développement de la Bodhicitta commence en nous, car la Bodhicitta est To Soma Psychikon en Grec. To Soma Psychikon ou Bodhicitta se développe dans Yesod; qui est la psyché que nous commençons à développer en connaissant le bien et le mal, grâce aux bénédictions que nous recevons de la Monade.

Après qu’Isaac ait béni Jacob, Isaac récupère sa vue, bien sûr, sa vue spirituelle, et Ésaü se met en colère à cause de cela, etc. Tout ce dont Genèse parle n’est rien d’autre que le développement de la Bodhicitta dans le Jardin d’Eden, en relation avec l’initiation.

Au début, Cain tue Abel parce qu’Abel était stupide. Abel représente l’embryon d’âme humaine et Caïn, le mental animal, qui était plus fort que l’embryon d’âme. Mais dans la deuxième initiation des Mystères Majeurs, Jacob représente Abel, l’essence, qui obtient la ruse du serpent parce que l’embryon d’âme était tué par Caïn, le mental animal, et maintenant la conscience profite d’Ésaü qui est l’évolution de Caïn pour vaincre son mental et avancer dans son initiation, en connaissant le bien et le mal. Il s’agit donc d’un développement psychologique qui se produit à différents niveaux pour tout initié dans Yesod. Maître Samael a déclaré:

« La Bodhicitta émerge dans l’aspirant qui se sacrifie pour ses semblables, bien avant la création des corps mercuriels. » – La Pistis Sophia Dévoilée par Samael Aun Weor.

La Bodhicitta naît avant la création des corps solaires, car les corps solaires sont liés à Hod Netzach et Tiphereth; le Corps Astral, le Corps Mental Solaire et le Corps Causal Solaire. Ainsi, ici dans Yesod, nous devons développer la Bodhicitta. C’est pourquoi tous les initiés qui sont encore célibataires peuvent travailler avec eux-mêmes afin de développer cette Bodhicitta au préalable.

Maître Samael explique que le Corps Vital, Yesod est constitué de quatre éthers à savoir: l’Éther Lumineux, l’Éther Réfléchissant, l’Éther Chimique, l’Éther de Vie. Dans la deuxième initiation des Mystères Majeurs, une division de ces quatre éthers se produit.

L’Éther Chimique est lié à tous les processus biochimiques et organiques. L’Éther de Vie sert de support aux forces qui travaillent avec les processus de reproduction des races. Ces deux Éthers se rapportent à notre physicalité, à la population de l’espèce, et qui est représentée par Ésaü.

L’Éther Lumineux est intimement lié aux diverses fonctions de la volonté et de l’imagination. L’Éther Réfléchissant est secrètement associé à toutes les perceptions sensorielles et extrasensorielles, et c’est la Bodhicitta, qui est représentée par Jacob.

Lorsque ces Ethers sont développés dans la deuxième initiation des Mystères Majeurs, ce sont les deux jumeaux dont parle la Bible; Ésaü et Jacob. Et c’est ainsi que Jacob commence à travailler dans la pierre de Yesod et voit l’échelle de Yesod jusqu’au ciel; les différentes étapes qu’il doit parcourir en contrôlant la force de la Shekinah. La force de la Shekinah est liée aux quatre femmes de Jacob. Leah représente Daath, la partie supérieure de l’Eden, et Rachel représente la partie inférieure, Yesod. Rachel descend pour aider l’initié à monter. Ces forces sont liées au monde des archétypes de Yesod-Malkuth.

Cependant, afin de travailler avec ces archétypes, l’initié doit travailler avec les aspects inférieurs de la lettre Hei, qui sont dans le monde physique et sont représentés par les deux servantes. La Genèse déclare que Leah avait une servante dont le nom était Zilpah. Elle représente le monde physique. Leah est au-dessus dans Daath. Leah לאה est une autre anagramme qui signifie אלה Elah, Déesse. La Déesse Leah לאה ou אלה Elah est au-dessus dans Daath tandis que Zilpah est en-dessous. C’est pourquoi Jacob a des enfants avec la servante de Leah et aussi avec la servante de Rachel qui s’appelait Bilhah. Ce sont les deux aspects d’une même force, au-dessus et en dessous. C’est ainsi que cela est écrit dans le livre de la Genèse.

Ce n’est pas comme les gens pensent que Jacob avait littéralement quatre femmes… peut-être qu’il l’a fait, peut-être que le personnage qui représentait cet archétype l’a fait, mais ce n’est pas ce dont nous parlons. Ce que nous expliquons ici est Alchimique et Kabbalistique. Il y a beaucoup de sectes religieuses qui justifient la polygamie en disant qu’Abraham avait beaucoup d’épouses, de même Isaac et Jacob, etc. Ils disent, puisque Abraham avait beaucoup d’épouses, ainsi qu’Isaac et Jacob, pourquoi pas nous? C’est écrit dans la Bible… Oui, c’est vrai, mais le livre de la Genèse et la Bible entière sont l’alchimie et la kabbale ; et les femmes de Jacob représentent les quatre aspects de l’Eden au-dessus et en-dessous. Ainsi, lorsque nous parlons des quatre femmes de Jacob, nous parlons des quatre fleuves de l’Eden en relation avec l’initiation, en relation avec le chemin.

Suivez-vous cela? Comprenez-vous cela? Vous devriez, parce que c’est quelque chose que nous devons savoir et comprendre, ce sont des aspects alchimiques que nous trouvons dans la Bible. Des archétypes, des éléments qui y sont écrits, que les gens lisent littéralement. Les gens ne font que suivre les traditions qui sont nées de ces patriarches – à savoir, Abraham, Isaac, Jacob, Joseph – mais, ils ignorent que ces patriarches représentent des archétypes à l’intérieur de nous, et que nous devons nous développer. Moïse et Elijah représentent d’autres archétypes que nous devons développer.

Maintenant, en ce qui concerne Jésus (Jeshuah, le sauveur) le Christ, il représente cet archétype qui émane de l’Ain Soph Aur, Kether, Chokmah, Binah, Theomertmalogos, le Messie, d’où notre Intime, Chesed (Abraham) a émergé. Dans la cinquième initiation des mystères majeurs, si nous suivons le chemin droit, nous devons incarner Jésus-Christ et ses douze apôtres, qui sont aussi des archétypes, que nous devons développer à travers l’Alchimie et la Kabbale. C’est pourquoi il est écrit:

« Votre père Abraham s’est réjoui de voir mon jour. Il l’a vu et s’est réjoui. Alors les Juifs lui dirent: Tu n’as pas encore cinquante ans, et as-tu vu Abraham? Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. » – Jean 8: 56-58

Nous devons étudier la Bible à la lumière de l’Alchimie et de la Kabbale afin de comprendre que c’est un livre qui guide les initiés, écrit pour les initiés, par les initiés.

L’humanité a la Bible, mais malheureusement, ils n’en connaissent pas le sens; ils ne savent pas comment l’interpréter. Les fanatiques religieux ont peur de la Kabbale et des études d’Alchimie. Cependant, tout ce qui est écrit dans la Bible est lié à ces deux sciences.

Donc, concernant Isaac, ce que nous devons comprendre est le suivant: les forces d’Isaac descendent de Geburah; de même, les forces de Rebekah, la jeune vache (qui travaille dans Yesod avec lui et développe la Bodhicitta) sont cette partie de nous que nous devons développer. Cela signifie l’éveil de la conscience dans la partie supérieure de notre physicalité, car Dieu est miséricordieux. Si Abraham, l’Intime aurait coupé le cordon d’argent d’Isaac lors de la première initiation des Mystères Majeurs, alors il restera là dans Chesed en tant que Maître Monade (un maître dans le ciel) et ici dans Malkuth comme un Golem, comme des gens stupides qui ne connaissent rien et qui finissent par involuer et se perdre. Mais l’ange de Jehovah, la miséricorde des miséricordes, l’appela du ciel et lui dit: :

« Abraham, Abraham: et il dit: Me voici. Et il dit: Ne pose pas ta main sur le jeune homme, et ne lui fais rien; car maintenant je sais que tu crains Elohim, vu que tu n’as pas refusé ton fils, ton fils unique que tu as reçu de moi. » – Genèse 22: 11, 12

Ce qui signifie, « ne coupe pas le cordon d’argent » parce que nous devons profiter de la ruse du serpent pour connaître le bien et le mal, afin que tu puisse devenir un Elohim à son image. Donc, c’est ainsi que Jacob-Tiphereth, à travers le canal Sushumna et Ésaü (la ruse du serpent) à travers le canal Ida descendent dans Yesod, en tant qu’enfants d’Isaac-Geburah et de Rebekah dans le jardin d’Eden, parce qu’une chose est la jardin d’Eden dans Yesod et un autre est l’Eden dans Daath. Les deux sont des forces créatrices représentées dans les deux lettres Hei de Iod-Hei-Vav-Hei, en nous.

Public: Dans le livre Popol Vuh, il y a toute une section sur les héros jumeaux Hunahpu et Xbalanque, seraient-ils liés aux jumeaux Ésaü et Jacob?

Instructeur: Oui, Hunahpu et Xbalanque sont également liés à l’Alchimie, selon le Popol Vuh, qui est un autre livre Alchimique très profond. Mais en ce qui concerne l’Alchimie, nous touchons juste aux symboles de ces archétypes, Ésaü et Jecob, un peu; ils ont des significations plus profondes. Si nous voyons Hunahpu et Xbalanque d’un autre point de vue Alchimique, nous verrions Ida et Pingala, les deux cordes qui jaillissent de Yesod, en eux nous voyons la lune et le soleil, Ida Pingala avec lesquels nous travaillons tous.

Public: Et puis deviennent le soleil et la lune…

Instructeur: Oui, selon le Popol Vuh, Hunahpu et Xbalanque deviennent le soleil et la lune, et comme nous l’avons dit, Ésaü représente la lune dans Yesod, mais il représente également le mental animal lunaire. Le mental animal lunaire doit être transformé en mental humain, un mental solaire et c’est le devoir de Jacob, qui, en tant que Moïse, doit le faire.

Public: Qu’en est-il de l’histoire d’Achille et du Talon d’Achille, comment cela serait-il lié à la…

Instructeur: Le Talon d’Achille; c’est la même chose, cela a la même chose Alchimique. Le talon représente le pouvoir que nous avons dans Yesod, sexe; c’est le talon. C’est parce que le talon, les pieds, représentent le sexe dans Malkuth. Le talon représente Yesod qui est précisément l’aspect supérieur de Malkuth et c’est pourquoi la Genèse dit:

« Et je mettrai l’inimitié entre toi et la femme, et entre ta graine et sa graine; elle te meurtrira la tête, et tu lui briseras le talon. » – Genèse 3: 15

Tout cela se passe en nous. Le Talon d’Achille est Yesod, le sexe. Vous pourriez trouver un bon conférencier, avec beaucoup de sagesse; mais au moment des moments, au croisement des deux polarités sexuelles, à l’acte sexuel, dans Yesod, si ce conférencier fornique, c’est parce qu’il ignore son mental, son propre Paris lance une flèche empoisonnée de luxure, au Talon d’Achille et ainsi, il le tue. C’est ce qui est arrivé à Achille! Achille était un tueur de ses défauts et de ses vices. Tel est le sens de celui-ci. Avez-vous d’autres questions? Pensez-y parce que je vous ai donné tout cela en synthèse mais rappelez-vous que vous devez étudier tous les graphiques qui y sont donnés dans le pdf, car c’est une compilation de nombreuses forces que nous devons comprendre.

Public: Vous avez donc mentionné la citation dans la Bible avec le Ruach Elohim qui plane au-dessus de la surface des eaux, pouvons-nous assimiler cela à la façon dont nous disons que nous devons avoir l’esprit au-dessus de la sexualité, ou le mental au-dessus de la sexualité, le mental au-dessus le sexe.

Instructeur: Pas le mental lunaire, mais רוח Ruach, Esprit Noûs (νους), Mental Solaire.

Public: Le mental spirituel…

Instructeur: Si vous suivez votre mental lunaire, vous êtes perdu. Le mental lunaire doit être contrôlé par Chesed, qui est Noûs (νους), le רוח אלהים Ruach Elohim.

« Car quiconque a connu (νοῦς noûs) le mental du Seigneur, le Seigneur peut l’instruire. Et nous avons le (νοῦς Χριστός) Noûs du Christ. » – Corinthiens 2: 16

Public: Le symbole du cercle au-dessus de la croix est le symbole de Vénus.

Instructeur: Oui, le symbole du cercle au-dessus de la croix est le symbole de Vénus, l’amour contrôlant la croix, contrôlant la matière, n’est-ce pas. L’amour, Chesed, Gedulah, est précisément le Ruach Elohim parce que la Bible a dit que « Au commencement, Elohim a créé les cieux et la Terre. » C’est ce qui se passe en nous; le ciel et la terre y sont déjà créés, mais de manière archétypale. Les archétypes sont là, en chacun de nous; nous avons les archétypes et nous avons la Terre, la physicalité. Mais par la suite, il est écrit: « Et la terre était informe et vide et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme », qui est notre subconscience, inconscience.

C’est ainsi que nous sommes actuellement. Nous sommes un Golem avec des archétypes à l’intérieur, mais nous ne les avons pas développés. Cependant, la Bible continue: « Et l’esprit de Dieu (le רוח אלהים Ruach Elohim) planait sur la surface des eaux. » De quelles eaux parle le livre de la Genèse dans la Bible? Ce sont les eaux supérieures, qui sont les fluides nerveux cérébrales de la colonne vertébrale et le liquide sexuel ou le semen; ce sont les eaux et le Ruach Elohim est Chesed et Geburah, l’Intime. Geburah est l’âme spirituelle ou la conscience spirituelle de l’esprit. Chesed et Geburah forment le רוח אלהים Ruach Elohim qui plane sur la surface de ces eaux. Ok, maintenant nous savons où sont les eaux et où se trouve le רוח אלהים Ruach Elohim.

Donc, « Ce sont les générations des cieux et de la terre quand ils ont été créés, au jour où Jehovah Elohim a fait la terre et les cieux. » – Genèse 2: 4

Ces éléments ou gènes génératifs sont également en moi, donc si je prie mon אלהים רוח Ruach Elohim et si je suis les étapes de l’alchimie, alors [Behibaram בהבראם] mon רוח אלהים Ruach Elohim, Abraham, Chesed, dira: « que la lumière soit », et שרה Sarah, sa femme, répondra: « Et la lumière fut ». C’est la première étape.

Cette lumière commence à se développer lors de la première initiation des Mystères Majeurs. Cette lumière se développe dans notre physicalité, parce que notre terre est informe et vide et que les ténèbres sont sur la face de l’abîme: nous sommes en ce moment dans le chaos, mais nous pouvons faire cette lumière et ensuite cette lumière sera absorbée par la Monade, par Geburah. Puis, un nouveau maître naît, car il y a de la lumière dans l’abîme. C’est pourquoi dans l’Alchimie, il est dit: « la Monade devient un maître du jour, de la lumière ».

Public: Donc, pour ajouter à cela, il y a un Dieu dans le Panthéon Égyptien, Neith et le symbole de Neith dans les hiéroglyphes est le serpent sur les eaux et il tourne autour d’un grand vase et il fait remonter les eaux, c’est le même genre de chose. Neith souffle-t-il au-dessus des eaux, est-ce la même chose que Nephesh?

Instructeur: Bien Nephesh, Nephesh dans ce cas est l’âme animale. C’est ce que l’esprit, le Ruach Elohim doit contrôler, le Nephesh. Ce Nephesh se rapporte à notre animalité. Nephesh est une âme fornicatrice ; mais, transformer ce Nephesh en un être humain, c’est faire de ce Nephesh, un « Nephesh Chaiah », une âme vivante et c’est un processus Alchimique.

La première étape consiste à reconnaître que Caïn est à l’intérieur de nous, et à travers l’initiation, à développer cette ruse qui nous a malheureusement sortie de l’Eden, et à la place de commencer ce travail que nous avons expliqué aujourd’hui, avec Eden, Isaac et Rebekah. Ceci, afin de développer Jacob, la psyché, qui doit apparaître, qui est un maître éveillé dans ce monde physique.

Par exemple, nous constatons que de nombreux initiés acquièrent la première initiation mais ils n’ont pas très bien développé la deuxième initiation. C’est pourquoi dans le livre de la Genèse, vous trouvez dans tous les jours de la Genèse, il est écrit: « et Elohim a vu qu’il était bon », mais le deuxième jour, il ne dit pas que c’était bon. Pourquoi est-ce qu’au deuxième jour Elohim ne dit pas que c’était bon? Parce que cela est lié à ce processus, de nombreux initiés s’identifient à leur Ésaü et ne passent pas au-delà car ils s’identifient à leur monde physique: « Je veux gagner de l’argent. Oui, je travaille avec ma spiritualité, mais je veux être reconnu par les animaux intellectuels, je veux une maison, je veux une voiture, je veux ceci, je veux cela. » Ainsi, leur Ésaü chasse, chasse et chasse. Ils sont seulement identifiés avec la première partie de l’équation, car nous devons résoudre une équation sur cet univers. La première partie de l’équation est d’avoir une position dans ce monde physique pour survivre.

La deuxième partie de l’équation est le développement spirituel et ce n’est que si nous sommes spirituellement sérieux et ne nous identifions pas avec notre Ésaü que nous pouvons progresser. Ésaü a besoin d’un diplôme ou d’une carrière pour survivre dans cette jungle, n’est-ce pas? Nous le savons tous. Mais ne vous identifiez pas à cela.

Voyez l’exemple du Maître Samael Aun Weor, vous survivez dans le monde physique, mais il était très préoccupé par la deuxième partie de l’équation. Voyez par exemple Krishnamurti. Krishnamurti, quand je vois et j’entends ses conférences sur YouTube – qui sont maintenant très populaires – quand il parle, je vois de lui la Bodhicitta. Il a développé beaucoup de Bodhicitta dans cette partie supérieure de sa physicalité et il le montre facilement et guide et enseigne à l’humanité.

Vous voyez, le Dalaï Lama a aussi une partie de sa Bodhicitta, pas complètement développée, mais elle est là et elle travaille et fait son travail; partie, moitié et moitié. La première partie de l’équation est moins importante que la deuxième partie de l’équation, mais nous nous identifions tous ici trop à la première partie de l’équation. Nous oublions la seconde et à la fin nous mourons physiquement et c’est tout.

Public: Donc, utiliser Ésaü par l’intermédiaire de Jacob, utiliser Jacob, c’est utiliser votre vie physique comme un moyen pour votre vie spirituelle, n’est-ce pas? Comme dans votre travail pour profiter de votre gymnase physiologique, rencontrer des gens, faire découvrir les choses.

Instructeur: Oui, nous avons besoin du mental: nous avons besoin de l’intellect pour communiquer entre nous ici. Cependant, ne vous fiez pas uniquement à l’intellect, car alors votre Ésaü sera fort et votre maître spirituel intérieur deviendra aveugle parce que vous ne lui donnez que des choses terrestres.

N’oubliez pas que nous devons compter sur Rebekah, car Rebekah aimait beaucoup la Bodhicitta, (Jacob). Et grâce à Rebekah, Jacob donne de la nourriture à Isaac qui est la même chose qu’Eve donnant la pomme à Adam dans l’Eden. Adam était muet et il a pris et mordu la pomme et a été condamné, mais dans ce cas, c’est différent: Jacob, qui est le résultat du travail Kabbalistique Alchimique que nous faisons, fait la nourriture et la donne à son Père. Comprenez, Rebekah est au milieu du canal Sushumna et elle prend la nourriture à partir de Yesod, le sexe; c’est ainsi qu’Isaac mange à partir de Jacob, et au lieu de devenir plus aveugle, comme il l’a été à cause d’Ésaü, il voit et récupère sa vue spirituelle et continue son travail Alchimique. Nous comprenons cela parce qu’Isaac n’est pas mort après cela; il a vécu beaucoup d’années et a récupéré sa vue. C’est la même chose que nous devons faire pour récupérer notre vue spirituelle: nous devons annihiler l’ego. Nous devons compter sur Rebekah, la jeune vache divine, la Mère Divine Kundalini, qui nous aide toujours si nous méditons et entrons sur le chemin Alchimique.

Public: Vous avez mentionné le mot Yod Shin Mem Aleph et vous avez dit qu’il représente le corps physique?

Instructeur: ישמעאל Ishmael.

Public: Oui, donc le feu ne serait-il pas après le Mem, ne devrait-il pas être Mem, je veux dire selon l’Arbre de Vie, n’est-ce pas le Mem en dessous du Shin?

Instructeur: Seulement dans le nom d’Ishmael, vous avez dit n’est-ce pas.

Public: Oui, c’est un peu commuté dans Ishmael.

Instructeur: Il n’est pas commuté. Ce qui est montré ici, sous ce nom, c’est que l’eau est l’habitacle du feu. Donc, lorsque vous commencez à travailler avec Shin dans votre Mem, c’est Issshh-Mmm. Ce sont les feux de l’eau avec lesquels vous devez travailler. Cela ne signifie pas que vous devez travailler avec Mem uniquement et oublier les feux du cœur. Le Shin se rapporte au deuxième triangle et le Iod est là. ישמע Issshhh-ma, puis il monte à אל EL, Chesed, et forme Ishmael ישמעאל qui est votre tête, votre système nerveux central. C’est ainsi que le corps physique doit travailler avec le cœur, avec la Shakti potentielle d’abord.

La Shakti potentielle de la Mère Divine est Iod, et Iod est écrit Iod-Vav-Daleth, car Daleth est la quatrième lettre qui cache le mystère des quatre fleuves de l’Eden, des quatre femmes de Jacob ou des quatre matriarches. Tout cela est en nous.

Donc, nous travaillons avec ce Iod dans le feu, parce que la Mère est le feu. La signature astrale du feu est Kundalini, la Mère Divine. Isssshhh – le feu. יש-מע-אל Ish-Mah-El. Telle est la physicalité de chacun de nous.

Rappelez-vous que le nom Ishmael ישמעאל signifie « celui qui écoute Dieu », alors écoutez אל EL-Chesed, votre Dieu intérieur, et pour écouter votre Dieu intérieur, vous devez travailler avec votre moelle épinière. Rappelez-vous également que dans le Bouddhisme, le premier niveau d’enseignement, le premier niveau de développement s’appelle Sravakayana, ce qui signifie en Sanskrit « Yana-véhicule et Sravaka-auditeur ». Donc, nous pouvons voir comment ces deux, l’Hébreu Ishmael et le Sanskrit Sravakayana, se rapportent l’un à l’autre, tous deux représentent notre véhicule, Malkuth, notre physicalité.

Puis, à mesure que nous progressons, ישמעאל Ishmael continuera de travailler physiquement avec tous les archétypes de י ראל Israël, dans toutes les initiations. D’Ishmael ישמעאל vient tous les prophètes. Ishmael ישמעאל représente la matérialité dont je crois que nous avons parlé dans « Moïse, le Mystère du Baphomet ». Dans cette conférence, nous avons parlé de ce que Maître Hilarion Neuf a dit, que Hagar symbolise l’Égypte, l’Arabie, Malkuth, comme nous l’expliquons ici. Il dit que Sarah et Hagar représentent deux femmes, deux alliances ou deux façons dont nous recevons la doctrine. Ici, la façon dont vous apprenez maintenant, en écoutant, vous êtes Ishmael, vous recevez la doctrine d’Agar, vous êtes à ce niveau de Sravakayana. En tant qu’Ishmael, vous vous multipliez et vous êtes nombreux. Mais si vous voulez recevoir directement dans votre conscience la Kabbale, recevoir la lumière directement de votre Dieu, alors vous devez créer Isaac à l’intérieur.

La Kabbale a deux parties; l’une est ישמעאל Ishmael et une autre est יצחק Isaac. Entendez, comprenez que Jacob représente tous les archétypes de notre conscience et Ésaü notre mental animal, alors vous saurez comment notre physicalité ישמעאל Ishmael, est liée à Abraham-Isaac-Jacob, notre Monade.

Public: Donc, on écoute notre esprit au lieu de votre mental?

Président: Exactement. Votre mental n’est qu’un véhicule que vous devez utiliser. Je l’utilise en ce moment pour enseigner, et ישמעאל Ishmael est celui qui שמע-Shema, écoute אל EL-Chesed, notre Dieu intérieur, et c’est tout.

Donc, «  שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד – Shemah Israël Jehovah notre Elohim est un seul Jehovah. » – Deutéronome 6: 4

Merci beaucoup.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Alchemical Archetypes of Genesis

Catégories : Kabbale de la Genèse