Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Gnose du Buddha Dharma

Thelema est un mot Grec pour volonté. Il est écrit dans de très anciennes écritures dans les rituels Gnostiques :

Walkiria

« Quiconque vous appelle Thélémites ne commettra pas d’injustice tant qu’il connaît la parole avec perfection. »

Evidemment le véritable Adepte est appelé Thélémite, et tous ces Adeptes tels que Jésus, Moise, Hermès et Krishna, tous sont des Thélémites. Thelema est notre devise.

Et la volonté est ce pouvoir dont nous avons besoin pour s’exercer pour atteindre l’Auto-réalisation de l’Être. Comprendre cela est très important car l’ensemble du travail repose sur la volonté, sur Thelema. Pour comprendre ce qu’est Thelema lui-même et comment nous sommes en relation avec cela, il est nécessaire de comprendre la Monade et de nous comprendre de ce point de vue à différents niveaux pour que vous puissiez voir Thelema ou la volonté clairement.

Parlons de notre Monade, notre Esprit. Rappelez-vous que Monade vient d’un mot Grec «Monas», qui veut dire «Unité». Cette unité ou Monas, ou Monade, est ce que nous appelons l’Esprit. Nous en avons parlé abondamment dans nos conférences.

monad

La Monade sur l’Arbre de Vie

Nous avons dit que la Monade envoie une partie d’elle-même dans la roue du Samsara – dans la roue de l’évolution et de l’involution – pour que la Monade puisse acquérir son propre développement. Comme vous le voyez ici, l’action d’envoyer sa partie dans l’évolution implique la volonté.

Et c’est quelque chose qu’il est nécessaire de visualiser parfaitement, parce que la volonté est en elle-même ce dont nous parlons ici. La Monade est reliée aux trois forces primaires et a toutes les possibilités infinies de devenir une Monade Auto-réalisée ou ce que nous appelons un Paramartarsattya.

Toutes les Monades ont la volonté, toutes ont la volonté, mais pour exercer la volonté il est nécessaire d’apprendre comment. Et la première étape que nous voyons ici est le détachement de notre propre volonté pour exercer cette volonté.

En d’autres termes, l’essence que nous avons à l’intérieur, qui est une partie de la Monade qui entre dans le Monde, est la même volonté. C’est à travers la volonté que cette Monade apprend comment exercer ses pouvoirs, ses propres habiletés – ses propres possibilités. Comme vous le voyez ici, sans la volonté il n’est pas possible d’exercer les possibilités de la Monade. C’est pourquoi l’essence doit se développer et elle le fait à travers la volonté.

tree-of-life-dimensions-color-2

Vous devez utiliser votre imagination pour voir ces Êtres ou Monades que nous appelons «Cosmocréateurs». Et vous devez comprendre que ces Êtres ont beaucoup de volonté, et ils exercent leur volonté pour faire la volonté de l’Absolu, ou la volonté de leur propre Ain Soph particulier, qui s’exprime dans l’Univers en tant que trinité ; Père, Fils et Saint Esprit ; Kether, Chokmah, Binah.
Évidemment, leur volonté est déjà développée, et ils agissent. Ils savent comment le faire; ils ont la connaissance pour le faire. Et c’est pourquoi les Monades qui entrent dans l’univers à partir de l’Absolu pour apprendre à exercer leur propre volonté ont besoin de l’aide de ceux qui savent déjà faire leur propre volonté.

Vous voyez ici la différence? Une Monade Auto-réalisée sait comment exercer sa propre volonté, alors que les nouvelles Monades ne savent pas comment exercer leur propre volonté, alors elles doivent apprendre.

Symboliquement parlant, le Ciel est lié à la Monade. Il est écrit dans la prière du Seigneur, «Que ta volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel» – comme il est fait au Ciel. Ainsi au Ciel, la volonté de Dieu est faite. Nous devons comprendre comment cette volonté est accomplie ou est exercée au Ciel, c’est-à-dire dans les dimensions supérieures de l’Univers.

Nous sommes ici sur Terre – ou la Terre Symbolique, qui est notre corps physique – qui est bien sûr la Terre philosophique ou symbolique dans laquelle la volonté de Dieu doit se développer.

Mais là-haut dans le Ciel, les Cosmocréateurs sont ceux qui exercent la volonté de Dieu.
Le Dieu dont nous parlons ici n’est pas une personne, mais cette entité que nous appelons le Christ, ou dans la Kabbale est appelée Ain Soph Aur, l’Absolu Solaire. La première émanation, il est dit de l’Inconnaissable Divin que c’est la Lumière. Il est écrit que l’Ain Soph, qui est l’Inconnaissable Divin, a tous les pouvoirs pour créer, mais pour exercer ses pouvoirs il se dédouble en trois forces qui sont connues comme Kether, Chokmah, Binah ou Père, Fils et Saint Esprit.

En faisant cela, en projetant de lui-même les trois forces primaires pour exercer ses pouvoirs, évidemment en le faisant il y a la volonté ; il y a Thelema, il y a l’action.
Ainsi donc, c’est pourquoi il est écrit que le Christ fait toujours la volonté du Père. Ce Père dont nous parlons ici – parce qu’il est indispensable de comprendre la signification des mots que nous utilisons, comme quand vous attendez le mot «Père» vous mettez toujours dans votre mental une forme individuelle, mais quand nous disons Père nous pointons au Créateur Universel Cosmique Commun, inconnaissable, qui n’est pas une personne, mais ce que nous appelons l’Espace Abstrait Absolu.

Il est impossible de donner une forme à l’espace, de donner une forme à ce qui n’a pas de forme. De cela émerge l’énergie et la matière, mais «il» n’est pas matière et énergie. C’est quelque chose qui est inconnaissable – c’est pourquoi il est appelé le Divin Inconnaissable. Ce n’est pas la matière, ce n’est pas l’énergie, mais c’est quelque chose. Mais nous l’appelons «le Néant» parce qu’il est néant lié à l’univers, mais c’est quelque chose que nous ne connaissons pas. C’est ce que nous devons comprendre et saisir au sujet de l’Absolu.

Donc du Néant émerge une lumière qui en Latin est appelé «lux» et «ferre» ou Lucifer, qui en Grec est appelé Christ ou Chrestos ou Christus. Ce qui dans la langue Tibétaine est appelé «Avalokitishvara» (Chenresig) et qui en langue Maya est appelé «Kukulcan» et en langue Aztèque est appelé «Quetzalcoatl» et en Taoisme est «Kuan Yin.»

(Vous devez faire une différence entre «Kuan Yin» et «Kuan Chi Yin», qui est différent. «Kuan Chi Yin» est l’aspect féminin, l’aspect feu de la Kundalini, mais «Quan Jing» est cette voix mélodieuse qui émerge de l’Absolu, le verbe, la parole.)

Avalokitesvara.close

Il est désigné par plusieurs noms dans différentes religions; la vérité est que c’est une pure volonté: celle qui agit et s’exerce avec sagesse dans l’Univers. C’est pourquoi il est écrit que cette entité, cette force, fait toujours la volonté de Dieu, mais nous devons comprendre que le Père ou Dieu n’est pas une personne mais une force qui est partout dans l’Univers, dans la Galaxie, ou l’infini. Et cette volonté – vous pouvez l’appeler le «Rayon de l’Okidanokh», l’Ain Soph Aur se divise dans la création en trois forces primaires ; Père, Fils et Saint Esprit. Et comme vous le savez il y a un nom pour ces trois forces primaires dans différentes religions, que nous avons toujours synthétisés en Père, Fils et Saint Esprit dans le Christianisme.

Alors ce que l’Absolu, ce que ce Père abstrait universel cosmique commun (en utilisant le terme dans le sens que l’Absolu est un Créateur) veut est de cristalliser les trois forces primaires en nous. Vous voyez quand je dis «en nous» je ne suis pas en train de parler de la Monade, je suis en train de parler du corps physique et au-dessus, parce que la Monade a ces trois forces primaires et utilise ces trois forces mais elles ne sont pas Auto-réalisées. Pour auto-réaliser ces trois forces primaires de l’Univers, nous devons commencer par le corps physique et monter.

Ceux qui ont développé ces trois forces primaires complètement, ou sont dans le processus de s’Auto-réaliser eux-mêmes sont les Cosmocréateurs parce que les trois forces primaires agissent à travers leur volonté pour faire ce qu’ils doivent faire. Bien sûr, cette volonté vient de l’Absolu ; cette volonté est la Conscience Absolue, la volonté de l’Absolu.

Donc, les Monades qui pour la première fois entrent dans l’Univers apprennent comment utiliser leur volonté à travers leurs trois forces primaires qu’elles ont toutes à l’intérieur, en apprenant des Cosmocréateurs comment le faire.

La Monade envoie l’Essence, qui est sa propre volonté, pour apprendre parce qu’elle n’est pas développée dans le monde, et elle commence à apprendre comment exercer cette volonté dans le Règne Minéral, dans le Règne Végétal, et dans le Règne Animal? Et c’est la manière dont la Monade apprend mécaniquement à travers les conseils des Cosmocréateurs et à travers le développement de cette essence élémentale (quand nous parlons des règnes minéral, végétal et animal, nous disons toujours «élémental» parce que cela se rapporte aux élémentaux, aux éléments de la nature).

Le but de la volonté est d’exercer la domination sur la nature. Rappelez-vous que la nature est appelée «Prakriti» en Sanskrit. Lorsque nous apprenons comment exercer la domination sur la nature nous le faisons à travers les éléments parce que les éléments sont la cristallisation de la Prakriti et des Tattvas dans différents règnes ; minéral, végétal, et animal.

Le Maître Samael AunWeor écrit dans plusieurs livres que les éléments, les forces des éléments de la nature, sont contrôlées par les élémentaux – en d’autres termes, par la volonté des élémentaux, par la volonté de ces Essences qui dans la nature apprennent comment exercer leur volonté. Mais ils obéissent juste aux ordres de ces Monades (Anges, Dieux ou Devas) qui ont déjà développé la volonté individuelle. Ainsi c’est pourquoi quand nous voyons dans la Nature les mouvements de la terre ou les mouvements de l’eau, ou les mouvements de l’air ou du feu, l’intelligence qui déplace cela, la volonté qui déplace ces éléments de la nature sont des élémentaux. Les Monades en d’autres termes utilisent leurs Essences pour suivre les conseils des Anges (nous disons «Anges» en se référant aux Maîtres, les Monades qui savent déjà comment le faire).

C’est pourquoi dans chaque religion vous trouvez les Anges ou Dieux, les Monades Maîtres qui se rapportent aux différents éléments de la nature ; les Anges qui se rapportent au Feu, les Anges qui se rapportent à l’Air, à l’Eau, à la Terre. Par exemple, dans l’Hindouisme nous trouvons quatre exemples :

Agni est un Ange du Feu, très bien connu dans l’Hindouisme, qui est une Monade Maître qui commande les salamandres du feu, c’est-à-dire les élémentaux des Monades qui se développent dans l’élément feu dont les corps physiques sont des plantes ou des minéraux ou, des végétaux.

Vous trouvez l’Ange Narayana qui est un Ange de l’eau.

Paralda qui est un Ange de l’air.

Gob, qui est lié à la terre.

Il y a beaucoup d’Anges qui se rapportent aux éléments, et dans les panthéons de différentes religions vous trouvez plusieurs noms parce qu’ils sont universels. Les Monades s’Auto-réalisent et se chargent d’un certain élément pour aider les Monades qui se développent là, à exercer leur volonté.

Au Mexique, par exemple, parmi les Aztèques, il y a un Dieu qui est très bien connu, dont la statue en pierre et en glace se trouve à l’entrée du Musée d’Anthropologie, son nom est Tlaloc. Les Anciens Aztèques ont taillé dans la pierre un symbole de ce Dieu ou Ange ou Monade ou Deva peu importe comment vous l’appelez qui a ce pouvoir de domination de l’eau.

Il y a un autre Dieu-là-bas qui a la domination du feu, qui est Huehueteotl. Il en existe plusieurs d’autres.

Alors vous trouvez différents Anges qui se rapportent aux différentes forces dans différentes religions. Par exemple il y a ce Grand Ange appelé Ehecatl qui est un Maître Aztèque, l’Ange qui aida le Maître Jésus à mettre son corps physique dans la quatrième dimension quand Jésus s’est ressuscité. Vous voyez il est un Ange du panthéon Aztèque, il est un Grand Maître qui a eu un corps physique dans le passé, en Amérique, et il connaît les secrets des mouvements cosmiques parce qu’au-delà d’être une Déité qui se rapporte à l’air il connaît beaucoup au sujet du mouvement cosmique.

Il y avait une réunion, il est écrit, dans le passé avec des Maîtres Mayas, où Ehecatl était physiquement là et a dit ceci aux Maîtres rassemblés, «Je suis été sur cette planète Terre, comme vous le savez, pendant longtemps», – parce qu’il est un Maître ressuscité, il a un corps immortel – «Mais malheureusement, sur cette planète, comme vous le savez, il n’y a personne capable de comprendre ma science, et je suis ici en attendant quelqu’un, ou des gens qui apprendront, mais ces gens se dégénèrent de plus en plus. Donc, je demande votre permission pour quitter cette planète et aller sur une autre pour enseigner, parce que je veux exercer ma science. Donc je demande la permission de quitter cette planète.»

Et les Maîtres à cette réunion de la Race Maya dirent, «Accepté, parce que ce que vous avez dit est vrai, il n’y a personne ici capable de comprendre votre science». Alors le Maître Ehecatl a quitté physiquement la Terre à travers la quatrième dimension et est allé sur une autre planète. Voilà comment les Maîtres peuvent faire les choses, et malheureusement nous avons perdu l’opportunité d’apprendre quelque chose physiquement à cause de notre dégénération.

Vous voyez donc ici comment réellement dans la nature il y a plusieurs Maîtres, plusieurs grands Individus – des Monades Auto-réalisés qui peuvent non seulement enseigner aux élémentaux ou aux Monades qui sont en évolution, mais aussi à celles qui acquièrent la maîtrise pour apprendre certaines lois cosmiques.

Des fois on se demande, «Pourquoi ils sont appelés Maîtres?» Parce qu’ils enseignent! Chacun de nous a une mission différente, différentes qualités que nous devons développer et enseigner à ceux qui commencent, parce qu’il y a une variété. Rappelez-vous qu’il est dit que la variété est unité, et l’unité est variété.

Voici donc comment de façon mécanique l’Essence, qui est cette volonté, apprend en exerçant la volonté. En développant cela et en exerçant ses habiletés, plusieurs parties de la Monade sont développées. C’est pourquoi dans le livre appelé «Médecine Occulte et Magie Pratique» le Maître Samael Aun Weor explique l’avocat élémental ou l’intercesseur élémental que nous avons tous. J’ai mon avocat élémental particulier et vous aussi, parce que l’Être ou la Monade lui-même a plusieurs parties qu’il doit développer.

L’avocat élémental est l’une de ces parties que nous développons à partir du règne minéral au règne végétal et au règne animal. Et cet avocat élémental connaît toute la science de la nature en rapport à l’évolution.

C’est pourquoi nous les Gnostiques disons que les Évolutionnistes d’aujourd’hui ne racontent que des théories. S’ils veulent réellement apprendre la loi de l’évolution, pas comme une théorie mais comme une loi, ils doivent entrer en communication avec cette partie de leur propre Être qui est l’avocat élémental. Alors ils vont se rappeler comment la loi de l’évolution travaille dans la nature, et c’est précisément sous la loi de Dieu. Mécaniquement évidemment, mais c’est de cette manière que tout commence, se développe.

Parce que plus tard dans le temps quand l’Essence entre dans le niveau de l’humanoïde ou «animal intellectuel», cette Essence peut développer l’habileté, si cette Monade y travaille, avec la volonté individuelle – ensuite la Monade exercera son propre pouvoir individuellement sur la nature. La Monade a déjà la volonté développée, mais commune, collective. Elle ne travaille pas sa volonté individuellement mais collectivement et c’est ce que nous devons comprendre. C’est une chose d’avoir la volonté collective et une autre est de l’utiliser individuellement.

D’abord nous devons l’apprendre collectivement, comme quand nous sommes à l’école, nous apprenons comment faire ceci, comment faire cela ; comment apprendre les mathématiques, comment lire, comment écrire et beaucoup de choses. Petit à petit, vous vous individualisés vous-mêmes dans la société, dans laquelle vous devez exercer une certaine vocation particulière dans laquelle vous êtes indépendant. Ce n’est qu’une similitude pour que nous puissions comprendre ce thème.

De la façon dont l’Essence est, telle est la Monade – elles sont collectives. Mais les Anges qui déplacent les éléments, qui commandent ces éléments pour déplacer les forces de la nature, agissent sous la loi de l’équilibre et ils ne sont pas attachés à la matière parce que dans les mouvements des forces de la nature, plusieurs individus meurent, d’autres naissent et le mouvement continue, mécaniquement – parce que comme vous le savez, l’énergie se transforme en matière, la matière en énergie – il n’y a pas de perte dans l’Univers.

Quand vous êtes éveillé et connaissez le mouvement de cette énergie en matière, et de cette matière en énergie, vous n’êtes pas attachés aux forces ou éléments individuels. Vous exécutez juste ce que vous avez à exécuter parce que l’Univers doit continuer dans sa voie, dans son développement. Chaque fois l’Absolu est plus conscient de lui-même, parce que toutes ses unités se développent et acquièrent la connaissance d’elles-mêmes et exercent leur volonté.

Le problème survient au moment où nous entrons dans le corps physique ou corps intellectuel, parce que tous les autres corps physiques (animaux, végétaux et minéraux) ont un mental, mais un mental collectif. Leur mentals se rapportent aux lois de l’évolution, mais à notre niveau (animal intellectuel) nous avons la particularité d’avoir un intellect, qui nous donne la capacité de devenir individuels, parce que nous raisonnons au sujet de la volonté. Ce type d’intellect nous donne l’opportunité de continuer le développement de cette volonté, qui est collectivement très bien développée quand nous entrons dans le règne animal, le règne animal intellectuel.

Ainsi notre but est de transformer cette volonté collective que nous apprenons dans la nature en volonté individuelle. Pour cela, la Monade a besoin de véhicules, parce que les éléments des véhicules, les corps que nous avons maintenant, sont collectifs – ils sont appelés les corps protoplasmiques (les corps lunaires). Ces corps appartiennent à la nature, à la nature collective et ils sont développés mécaniquement. Ainsi, la Monade a besoin de véhicules, de corps, qui peuvent agir individuellement, pour exercer sa propre volonté individuellement ; ces véhicules sont appelés corps solaires. C’est pourquoi il est impossible à quelqu’un sans les Corps Solaires, sans les corps individuels, d’exercer sa propre volonté, parce que les corps lunaires (qu’ils soient corps physique, corps astral, corps mental) sont mécaniques, collectifs, et obéissent aux lois collectives. C’est pourquoi il est difficile d’acquérir l’individualité, parce que pour le faire nous devons exercer notre propre volonté.

Dans la nature nous trouvons les deux lois d’évolution et d’involution, qui sont deux lois qui sont sur chaque planète. Plus précisément, la nature a besoin de matière qui évolue et de matière qui involue. La matière qui involue comme vous le savez est dans les infra-dimensions, qui est la matière qui cristallise les forces de la Lune ou les Forces Lunaires, pour donner consistance aux couches intérieurs de la Terre, tandis que la matière qui évolue, et l’énergie qui évolue à la surface soustrait d’autres types d’énergie pour le développement de la vie.

La nature nous a donné les corps lunaires gratuitement, sans l’intervention de notre volonté. Même le corps physique que nous avons : nous n’avons pas utilisé la volonté pour l’obtenir. Soudainement, nous criions là dans le berceau et un certain géant nous a pris dans ses bras et c’était notre père. Et ensuite nous crions et disons, «Encore, oh mon Dieu, un autre corps physique». Plus tard, nous avons oublié parce que l’ego l’a emporté. C’est pourquoi quand les gens naissent ils pleurent toujours, parce que la vie est réellement amère.

Nous sommes soumis aux lois que nous ne contrôlons pas et c’est le problème, mais nous avons l’opportunité d’exercer la volonté pour surmonter cela. C’est pourquoi les grands Maîtres Monades, qui ont déjà accomplis cela, sont venus sur la Terre pour nous enseigner. Le grand Maître Jésus qui est venu il y a 2 000 ans a dit qu’il est nécessaire de naître de nouveau pour entrer dans le Royaume des cieux ; ce Royaume est en dehors des lois mécaniques de la nature, il n’a rien à voir avec la mécanicité.

Naître de nouveau implique bien sûr la création des corps individuels par lesquels la volonté peut agir et la Monade peut acquérir l’Auto-réalisation.

Voyez-vous cela? C’est Thelema. Notre devise est «Thelema», mais nous devons comprendre et trouvez la différence, parce que malheureusement l’Essence, cette volonté; ce Thelema que nous avons, que tout le monde a, s’est identifié au mental et aux sens, parce que le mental se rapporte toujours au monde extérieur. Le mental est toujours fasciné par la mécanicité de la nature. Pourquoi? Parce que le mental que nous avons appartient à la nature.

C’est pourquoi dans le Bouddhisme la première chose que vous devez faire est de dominer le mental. Ce mental, comme nous l’avons dit dans plusieurs conférences, est l’égo. Cet égo est précisément ces éléments qui sont créés à cause de notre fascination au monde extérieur à travers les sens.

Maintenant nous descendons directement dans le corps physique car le développement de cette volonté individuelle doit commencer dans le corps physique et continuer en haut dans Tiphereth, qui comme vous le savez est la volonté.

Tiphereth est aussi appelé l’Âme Humaine, mais nous disons que Tiphereth est volonté. Mais cette volonté est sous les conseils de notre propre Dieu individuel particulier, et c’est quelque chose de très important à savoir, parce que personne ne peut développer cette volonté à moins qu’il soit en contact avec sa propre Monade. Voyez-vous? Et cela bien sûr se rapporte aussi aux lois du Ciel, les lois des Cosmocréateurs, des Anges qui sont les forces, les énergies qui exercent la volonté de Dieu.

C’est pourquoi il est écrit que Jésus en tant que Thelema a dit, «Personne ne va au Père sauf à travers Moi.» Et c’est la manière dont nous devons comprendre, parce que ce n’est pas le corps physique de Jésus qui va nous transporter là, c’est cette volonté qui s’est déjà développée en Jésus qui a dit cela, et qui est en chacun de nous, parce que nous avons besoin d’aide de la volonté de Dieu, qui est le Fils de Dieu.

La Volonté de Dieu, le Fils de Dieu, le Fils de l’Homme – cela doit se développer en nous, pour que nous puissions faire la volonté de notre propre Monade – et c’est un processus d’initiation. Ce n’est pas une affaire de croyance, mais d’exercer Thelema : ce qui veut dire action.

Et nous disons par exemple que les cinq sens dans ce corps physique se rapportent aux Tattvas et c’est la manière dont la nature entre et exerce sa volonté dans notre Conscience, qui est la volonté. Mais puisque nous apprenons comment exercer la volonté, Abel, selon le livre de la Genèse, Abel est très faible, parce que «Cain» – le mental – est très fort.

Pourquoi Cain est-il plus fort qu’Abel? Parce que Cain se rapporte au mental, se rapporte à la nature, se rapporte à la mécanicité des forces de la nature. Abel fait uniquement la volonté de son propre Dieu, sa propre Monade. C’est pourquoi il est écrit que les offrandes d’Abel, qui est cette Essence qui apprend à faire la volonté de Dieu, plaisent toujours au Dieu intérieur. Cain ne tient pas compte de cela ; ce que veut Cain c’est d’être fasciné par la nature.

C’est pourquoi dans la Bible et plusieurs autres livres sacrés vous trouvez toujours la volonté représentée par quelqu’un qui sert Dieu. Par exemple, dans la Bhagavad-Gita cette volonté est appelée Arjuna, et dans ce cas le Dieu intérieur est représenté par Krishna, alors nous dirons que Arjuna est le Bodhisattva de Krishna.

Quand nous commençons à développer la volonté, c’est Abel – mais malheureusement, Cain tue toujours Abel, parce qu’il est très fort. Le mental est connecté aux sens. Nous recevons une impression du monde extérieur et elle entre dans le mental. Ce mental se rapporte fortement à la mécanicité de la nature ; il contrôle notre volonté (Abel). Abel est tué par le mental quand le mental est fasciné par la nature, résultant à une Essence sous le contrôle du mental animal collectif. C’est la façon dont la Conscience est embouteillée dans le mental, au lieu de devenir le véhicule d’expression de la volonté de Dieu.

C’est pourquoi il est écrit, «Demonius est deus inversus», du Latin qui veut dire «Le Démon est la volonté de Dieu Inversé». C’est pourquoi dans les Vedas ils disent que les démons ont été créés par Shiva, les Dieux ont été créés par Shiva, toute chose est créée par Shiva, mais aussi les démons, et nous disons comment? Comment cela est-il possible que l’Ain Soph crée des démons? Bien voici comment ; l’Essence ne sait toujours pas s’exercer elle-même en tant que volonté, donc elle s’est inversée, identifiée au mental, aux sens. Et inversé elle est un démon – ce qui veut dire que c’est la même volonté, mais orientée vers l’involution.

Et c’est précisément ce qui se passe sur notre planète Terre : notre propre volonté, la volonté de Dieu, qui est nous-mêmes, cette Essence qui devrait se développer, est maintenant sous le service de la nature, la mécanicité de la nature ; c’est une mauvaise volonté. Cette mauvaise volonté est Abel, qui est mort à l’esprit mais qui est sur la terre comme un servant, un esclave de Pharaon, et ce Pharaon est Caïn. C’est comme cela que vous comprenez le symbole des Israélites comme esclaves en Égypte. L’Égypte est un symbole du monde physique auquel nous sommes identifiés avec nos sens, avec notre mental. Et le Pharaon est cet intellect qui rend Israël esclave, qui dans ce cas est Abel ; différents symboles pour la même chose.

Il est nécessaire que la volonté de Dieu descende et libère Abel, et cette volonté de Dieu – qui dans ce cas est Moise – qui bien sûr est un développement que nous devons comprendre. Nous devons développer notre propre Moise particulier pour libérer Israël, qui sont les parties de l’Essence qui est la volonté de Dieu, embouteillée dans l’ego, dans le mental, dans Caïn le tueur.

C’est ainsi que nous disons que l’ «Enfer» de Dieu est précisément son amour envers nous, parce que nous sommes précisément une partie de Dieu, nous sommes sa volonté. Les particules de Dieu qui souffrent en Enfer, ces particules de Dieu sont «nous»; l’Essence, comprenez-vous cela? Parce que l’Essence est cette partie de la Monade. La Monade ne va pas en Enfer, seulement sa volonté, qui est embouteillée dans l’ego, qui est cette Essence qui doit apprendre comment se développer.

Donc nous devons comprendre que nous sommes les pieds et Dieu est le cerveau. Comprendre cela est indispensable parce que la plupart du temps nous pensons que Dieu est quelque part et que nous sommes séparés et c’est faux, parce que c’est la volonté. Les pieds se déplacent et les pieds nous emmènent quelque part – c’est parce que le cerveau ordonne aux pieds de travailler.

Malheureusement, les pieds n’obéissent pas au cerveau, parce que nous n’obéissons pas à la Monade. Ainsi donc l’Essence entre en Enfer pour désintégrer l’ego, pour libérer sa propre volonté ; comprenez-vous cela?

Dieu a besoin de cette volonté pour développer la Monade, la Monade a besoin de l’Essence pour se développer complètement, et c’est cela la volonté. Mais cela s’est inversé en mauvaise volonté et c’est pourquoi nous disons que nous devons éduquer la vue, c’est ce que nous avons dit au début, parce que la vue, comme vous voyez avec «les yeux» vous pouvez regarder vers la gauche, vers la droite, vers le haut et vers le bas, vous pouvez fermer vos yeux si vous ne voulez pas voir. C’est pourquoi les yeux se rapportent à la volonté. Cette vue est précisément la première étape que nous devons atteindre ; éduquer la vue pour développer l’Essence qui se rapporte à la glande Pinéale, parce que le siège de l’âme, le siège de la volonté est la glande Pinéale.

Ainsi la glande Pinéale doit être renforcée en éducation la vue, pas seulement la vue extérieure mais la vue intérieure aussi et c’est pourquoi nous avons besoin de Méditation, parce que méditer c’est éduquer la vue intérieure pour développer la volonté de Dieu. Développer la volonté de Dieu est la manière dont nous utilisons le corps physique.

Dans ce cas le corps physique est le symbole du Démon. Le Démon est ceci, le corps physique. C’est une coutume bien sûr de transformer l’impression qui parvient à nos sens de manière erronée. Alors nous devons éduquer le Démon. C’est pourquoi Jésus a dit au Démon «il est écrit ; vous devez servir votre Seigneur, vous devez obéir à votre Seigneur, pas le tenter». Mais le corps physique à travers les sens tente toujours la volonté dans la glande Pinéale.

Emmener le corps à servir Dieu c‘est éduquer les sens. Et c’est la première étape, l’éducation de la vue.

C’est pourquoi le Maître Samael Aun Weor a dit quand il était en train de se développer, dans une conférence au Méxique il a dit, «vous savez je vais vous dire quelque chose qui m’est arrivé», il a dit, «vous savez comment les hommes regardent les femmes, avec beaucoup de détail, mieux si je dis», il dit «avec beaucoup de perversité – et c’est parce que les yeux sont sous le contrôle de Cain. Ils nourrissent leur luxure à travers leurs yeux parce que cette mauvaise volonté est le désir, leur Essence est malheureusement embouteillée dans le désir, et le désir se rapporte à la mécanicité de la nature.»
«Donc évidemment», il dit, «parce que j’étais tombé, avec l’égo vivant, j’avais cette tendance, alors j’ai médité beaucoup pour éduquer ma vue pour apprendre comment voir les femmes sans la luxure. Si vous m’observez», il dit, «vous verrez comment mes yeux observent toujours les femmes de la taille vers le haut, jamais de la taille vers le bas et des fois seulement la face, mais pour arriver à faire cela, j’ai beaucoup lutté contre plusieurs égos de luxure, j’ai médité et annihilé plusieurs, j’ai appris cela.» Quand il a dit qu’il a appris cela, cela ne veut pas dire qu’il l’a appris en un jour, il l’a appris dans le processus de méditation sur cette mécanicité de la mauvaise volonté, qui est notre propre Essence piégée dans la luxure.

«Et évidemment», dit le Maître, «J’ai aussi appris à ne pas regarder la pornographie.» Évidemment s’il dit cela, c’est parce qu’avant il la regardait. Mécaniquement ou quoi qu’il en soit, mais il a été victime de cela, et il dit, «J’ai appris à ne pas regarder la pornographie, j’ai appris à ne pas voir les femmes de cette façon. Merci mon Dieu de m’avoir aidé et annihilé tous les egos de luxure.»

C’est un processus de patience. Ce n’est pas quelque chose que nous apprendrons en une semaine ou un mois ; c’est un long processus. Parce que nous avons plusieurs égos de luxure dans lesquels l’Essence est accoutumée bien sûr à la mécanicité de la nature. Si vous avez observé le règne animal, qui est le règne où nous étions avant ce règne animal intellectuel, vous verrez comment les chiens sentent toujours les chiennes, comment les chats sentent les chattes. Tous les animaux sont ainsi, c’est instinctif, c’est naturel, mais c’est l’obéissance collective aux lois de l’instinct.

Donc nous devons transformer l’instinct en intuition, et pour cela nous devons éduquer notre volonté. C’est pourquoi notre devise est «Thelema».

Nous devons éduquer nos oreilles, nous devons éduquer notre nez, notre goût et notre toucher. Rappelez-vous que la volonté dans le corps physique se rapporte au sens du touché, parce que l’Essence travaille à travers le corps physique à travers le sens du touché ; c’est pourquoi le principal travail dans ce corps physique est la transmutation sexuelle, parce que le sens du corps physique, qui se rapporte au corps physique est le touché.

Vous voyez le sens qui se rapporte à la vue est la volonté. Le sens qui se rapporte à l’ouïe est le mental, le corps Mental. Le sens qui se rapporte à l’odorat est les émotions, avec le corps Astral. Et le touché se rapporte au corps physique.

Mais le touché lui-même se rapporte au corps physique; l’organe sexuel est l’organe le plus sensitif qui se rapporte au sens du touché, sur lequel nous devons exercer notre volonté ; c’est le commencement, le niveau le plus bas.

C’est pourquoi certaines écoles et organisations enseignent comment développer ou acquérir l’Auto-réalisation mais n’enseignent pas la chasteté dans le plan physique, ainsi elles l’enseignent de manière erronée.

Maintenant vous comprenez pourquoi les Lamas Bouddhistes sont toujours censés être en Chasteté ou Célibat.

C’est pourquoi le Christianisme au commencement enseignait bien sûr cela, mais maintenant c’est le célibat.

Mais toutes les religions enseignent toujours comment contrôler l’énergie sexuelle, et pourquoi? L’un des symboles du Christ, ou la Volonté de Dieu dans le corps physique comme la volonté du Christ est le phallus sexuel en état d’érection. Il y a beaucoup de symboles du Christ mais c’est l’un des plus évidents symboles phalliques des temps anciens.

C’est pourquoi vous trouvez dans les religions Paganes qu’ils adoraient le phallus en état d’érection parce que c’est la Volonté de Dieu, quand vous savez comment contrôler le sens du touché dans votre corps physique ; vos mains se rapportent toujours au sens du touché.

Et c’est la manière dont vous êtes liés, que vous serviez le Démon, votre corps, pour satisfaire votre luxure avec vos mains et votre organe sexuel. La masturbation est l’un des vices par lequel l’individu devient un esclave des forces mécaniques de la nature. Sa propre Essence, son propre soi est embouteillé dans la mauvaise volonté, une volonté qui servira seulement les buts de la nature dans les infra-dimensions.

Et c’est pourquoi au début notre devise est Thelema et seulement avec Thelema nous transmutons la force sexuelle, qui augmentera notre volonté. L’énergie qui s’élève dans la colonne vertébrale est la volonté, c’est électronique.

tree-of-life-bodiesN’avez-vous jamais entendu dire que la Conscience, la volonté est électronique? Avez-vous appris que l’énergie sexuelle est électronique? Avez-vous appris que la Kundalini est électronique, qu’elle est faite d’électrons? Nous devons éveiller cette énergie qui est faite d’électrons, qui est la Mère Divine, qui est aussi la volonté.

C’est donc Thelema ; la volonté. Et en développant cette volonté dans la colonne vertébrale nous créons les Corps Électroniques ou Corps Solaires pour exercer la Volonté de Dieu ou avoir cette individualité de la volonté en nous.

Alors évidemment quand nous créons le Corps Astral, c’est la volonté dans le plan Astral ou comme nous l’avons dit, la Conscience, parce que c’est une volonté qui est une volonté consciente. Ce n’est pas une volonté mécanique. Quand nous avons le corps Astral Solaire, nous avons la Volonté de Dieu dans le corps Astral. Quand nous avons le corps Mental Solaire, nous avons la Volonté de Dieu dans le corps Mental, parce que Dieu la Monade contrôle les corps ici avec sa propre volonté.

Et c’est pourquoi quand nous atteignons le sommet, qui est Tiphereth, qui est la volonté, cette volonté se rapporte à l’individualité de notre Monade qui est déjà développée.
Et c’est pourquoi il est écrit que quand nous parvenons au niveau de la volonté nous devons choisir entre deux voies ; la voie directe ou la voie spirale, qui est notre propre volonté : développer complètement ou auto-réaliser notre volonté dans la manière spirale ou dans la manière directe, la voie directe.

La voie directe se rapporte à l’octuple chemin du Bouddha. Le Bouddha lui-même est la Monade qui doit exercer sa volonté sur l’octuple chemin à travers sa propre volonté et cette volonté est Tiphereth, qui est son Bodhisattva. Quand quelqu’un prend la voie directe, il reçoit une aide supplémentaire, nous dirons dans ce cas une volonté supplémentaire. Le Thelema de l’Univers, qui est appelé Christ, ce Thelema qui fait la Volonté de Dieu dans le Ciel, entre dans le Bodhisattva pour l’aider à exercer sa propre volonté. Et c’est précisément la beauté de Thelema, parce que seul le Christ entre dans Thelema. Pourquoi seul le Christ entre dans Thelema? Parce que le Christ est Thelema.
Le Fils de Dieu fait la Volonté de Dieu, alors il entre dans la volonté de ce Dieu particulier qui a déjà atteint la seconde naissance, qui est le deux fois né, mais a déjà démontré par sa propre volonté, après avoir créé les Corps Astral, Mental et Causal qu’il y a une quantité de bonne volonté, gloire à Dieu au Ciel et paix aux hommes avec Volonté sur Terre. Cette volonté était bien sûr testée à travers l’acte sexuel. C’est pourquoi pour atteindre ces niveaux nous devons transmuter notre énergie sexuelle.

C’est de cette manière que la volonté est testée et celui qui teste cette volonté est toujours Lucifer, qui est la force sexuelle, la volonté sexuelle dirons-nous.

Vous voyez là une similitude du symbole de cette Thelema? Et c’est pourquoi nous devons nous rappeler nous-mêmes ; se rappeler nous-mêmes c’est se rappeler notre volonté. C’est pourquoi il est dit «quand nous nous rappelons nous-mêmes, nous exerçons la volonté, parce que cette volonté en elle-même est en nous-mêmes» mais nous nous rappelons nous-mêmes dans le sens de Dieu parce que nous devons obéir, nous devons exercer la volonté de notre Monade pour progresser dans ce développement.

Et ici nous devons être alertes et vigilants comme une vigie en temps de guerre. Nous avons une guerre et cette guerre est contre les infidèles, contre les mécréants. Ceux qui ne croient pas à la Volonté de Dieu sont la luxure, la colère, l’envie, l’orgueil, la paresse, la gourmandise, la peur, la vanité et tous les défauts que nous avons en abondance à l’intérieur, ceux sont les mécréants; les infidèles, que nous devons annihiler.

Et c’est pourquoi nous devons être alertes – parce que c’est à travers les sens qu’ils agissent, à travers le mental qu’ils se nourrissent – pour changer et les éliminer et enseigner à notre Conscience sous la Volonté de notre Dieu comment accomplir la Volonté de Dieu, parce que si nous nous observons nous-mêmes nous voyons que nous n’accomplissons pas la Volonté de Dieu, nous accomplissons la volonté du mental. C’est cela la mécanicité ; c’est le mental mécanique que nous avons. Apprendre cela c’est savoir comment exercer notre volonté.

Maintenant vous comprenez pourquoi il est impossible pour quelqu’un d’atteindre la maîtrise s’il ne comprend et ne saisit pas sa volonté, en rapport avec les sens, en rapport avec le mental.

Un individu a dit, «en demandant seulement à votre Mère Divine «Mère Divine annihile moi cette luxure qui me dérange maintenant», alors vous avancez, vous êtes en train de vous auto-réaliser», non. Vous n’atteignez rien avec cela, parce que votre volonté doit savoir comment agir. La Mécanicité c’est la mécanicité, vous pouvez demander, bien sûr «Mère Divine annihile cet ego» et alors? Il n’y a pas la compréhension là, alors comment allez-vous vous développer?

Le fait que votre volonté agisse de la mauvaise manière, en tant que désir, c’est parce nous sommes identifiés au monde. C’est par la compréhension de cela, c’est «comment allons-nous exercer la Volonté de Dieu», et pour accomplir cette tâche difficile nous avons besoin de l’aide de quelqu’un qui l’a déjà fait, qui sont les Maîtres qui nous guident.

Mais si quelqu’un dit que vous n’avez pas besoin de méditer pour exercer la volonté, pour acquérir Thelema, il ment.

Tout le monde utilise sa volonté de la mauvaise manière. C’est pourquoi les Gnostiques sont appelés «Thélémites» parce que nous voulons exercer la Volonté de Dieu. Quel Dieu? Notre propre Dieu particulier individuel.

Et si le seigneur, cette énergie qui est appelée Christ entre en nous pour nous aider, bien! Parce que nous avons besoin de conseils, mais personne ne peut accomplir la Volonté de Dieu si ce n’est à travers la transformation que nous devons accomplir en nous-même.

C’est pourquoi nous apprenons et nous avons besoin d’apprendre au sujet du Christ, du Prana, au sujet de la nature ; des forces, parce que c’est d’abord par l’apprentissage intellectuel que nous serons comment appliquer et comprendre comment appliquer notre volonté à la nature.

Si vous vous éveillez, alors vous allez découvrir que cette information est déjà à l’intérieure de votre Monade, et ensuite vous vous développez.

Développer les pouvoirs pour exercer le pouvoir sur la nature mécaniquement, c’est facile parce que vous n’avez besoin de rien annihiler. Mais même avec les pouvoirs développés, vous irez en Enfer dans tous les cas, vous allez involuer, vous êtes annihilés, parce que l’ego appartient à l’Enfer.

La seule manière d’exercer la Volonté de Dieu et le pouvoir sur la nature c’est en permettant à la Monade de faire sa volonté à travers nous, qui est sa volonté.

C’est de cette manière que vous vous rappelez la prière dans le jardin de Gethsemane quand Jésus est sur la pierre de Yesod en train de prier son Dieu et dit «Père s’il est possible, éloigne de moi ce calice amère». Le calice est le symbole de la yoni sexuelle, parce que pour exercer la Volonté de Dieu vous devez entrer dans la Neuvième Sphère, c’est pourquoi il est sur la pierre et parle de calice amère, c’est-à-dire la transmutation et c’est amère pour le mental.

«S’il c’est possible éloigne de moi ce calice, mais que soit faite non pas ma volonté, mais la tienne.» Ta volonté doit être faite. Parce que cette volonté est faite à travers l’acte sexuel à travers la transmutation, comprenez-vous cela, saisissez-vous cela?

Judas qui se rapporte aux glandes sexuelles, vient et le tue et le livre à Pilate, à Caïphe. Mais Jésus ne s’est jamais plier devant Pilate ni Caïphe, il s’est agenouillé seulement devant son Dieu. Pilate (l’intellect) le questionne et il répond mais ne s’est pas plier devant lui, et il lui dit «Vous avez le pouvoir sur moi parce qu’il vous en a été donné d’en haut, mais je fais uniquement la Volonté de Dieu». Et Caïphe la mauvaise volonté voulait qu’il fasse les miracles devant lui. Jésus a gardé silence parce qu’il connaît Caïphe, la mauvaise volonté, déteste la Volonté de Dieu. C’est cela l’ego.

Et il est allé à la croix et s’est crucifié, parce que le croisement du phallus et de l’utérus est la manière d’annihiler tous les traîtres que nous avons à l’intérieur ; Barrabas est à l’intérieur, Pilate est à l’intérieur, Caïphe est à l’intérieur, Judas est à l’intérieur ; tous ceux qui crient «Crucifixia, Crucifixia, Crucifixia» sont à l’intérieur, pas à l’extérieur, ils sont à l’intérieur!

C’est de cette manière que nous devons nous crucifier pour annihiler cela, descendre en Enfer et ressusciter trois jours après, qui est symbolique. C’est une affaire de volonté, l’ensemble du travail est Thelema et donc notre devise est Thelema.

Questions et Réponses

Public : Si je crée un corps Astral, puis-je atteindre plus de volonté dans le plan Astral que dans le Plan Physique?

Instructeur : Évidemment, quand vous avez votre corps physique pouvez-vous agir avec le corps physique, pouvez-vous vous déplacer, pouvez-vous exercer votre volonté dans le corps physique, évidemment oui, n’est-ce pas?

Vous marchez si vous voulez marcher, vous ne marchez pas – vous êtes assis. Vous bougez votre tête même si votre corps n’est pas un Corps Solaire mais vous utilisez votre individualité, vous allez à la maison ou au restaurant, quoi qu’il en soit, vous le bougez parce que c’est la volonté. Pour le bouger, pour le faire agir il faut de la volonté. Même si c’est une mauvaise volonté, c’est la volonté.

Et donc si vous avez un Corps Astral Solaire évidemment vous pouvez vous déplacer, vous pouvez agir dans le Plan Astral parce que vous avez un corps individuel qui peut le faire, vous voyez. C’est pour cela qu’il est appelé individualité.

Que l’ego puisse utiliser ce corps Astral, évidemment oui, parce que l’ego peut utiliser le corps physique que vous avez, il peut aussi utiliser le corps Astral, même s’il est solaire. Il peut utiliser le Corps Mental Solaire tout aussi bien et c’est pourquoi nous devons toujours être attentifs et alertes comme la vigie en temps de guerre, parce que l’ego est toujours là et veut faire sa propre volonté, qui est la mauvaise volonté.

Public : Que pouvez-vous dire à propos de la phrase «faites ce que tu veux» et la très importante idée que Aleister Crowley est l’enseignant principal de Thelema?

Instructeur: Bien, Aleister Crowley a simplement perverti la doctrine. «Faites ce que tu veux» – bien évidemment les démons font ceux qu’ils veulent mais c’est inversé. «Fais ce que tu veux» – les Anges font la Volonté de Dieu, leur phrase devrait être ceci «Fais ce que TU veux», ceci devrait être la Volonté de Dieu.

Si tu fais ta propre «volonté», qui es – «tu»? Si tu es l’ego ou pense que tu es l’ego et alors tu finiras comme Aleister Crowley, fumant l’opium et prenant les champignons, et faisant cela bien sûr la volonté se développe, mais inversement, parce que «Demonius est deus inversus», c’est-à-dire sa propre volonté descendait, comme il le dit est «la Bête 666» qui est l’égo.

Mais «Fais ce que tu veux» dans Thelema, de la bonne manière, c’est faire la Volonté de Dieu, faire la Volonté de notre propre Monade. C’est la bonne phrase, de la bonne manière.

Donc cela peut s’appliquer de deux manières, parce que pour être un démon vous avez besoin de Thelema, pour être un Ange vous avez besoin de Thelema, c’est-à-dire votre Essence, parce que sans l’Essence où se trouve la compréhension de cela?

Évidemment, Alister Crowley développait la mauvaise volonté, son propre Thelema devant son propre groupe, il suivait la mauvaise volonté, qui est la volonté de l’ego. Pour développer la bonne volonté, vous devez annihiler la mauvaise volonté qui est l’ego, la mécanicité. Et se développer non seulement au Plan Physique, mais aussi au Plan Astral, au Plan Mental, au Plan Causal, au Plan Bouddhique, au Plan Spirituel et aux plus hauts niveaux jusqu’à ce que vous deveniez un Paramarthasattya ; c’est cela la Volonté de Dieu.

Le véritable Thélémite est un Paramartasattya, cependant, un Thélémite inversé est un «Aleister Crowley.»

Public : Il y a beaucoup qui croient qu’ils font la volonté de leur Être même sur le fait de propager la Gnose et de délivrer les enseignements, comment une telle personne peut mettre la différence entre le véritable Être et la mauvaise volonté?

Instructeur : Bien, si vous observez les travaux du Maître Samael Aun Weor et des Maîtres qui l’ont précédés qui exerçaient Thelema, la volonté, et si vous enseignez la doctrine de ces personnes de la bonne manière telle que ceux qui l’enseignent, évidemment vous aidez et bien sûr vous exercer Thelema. Néanmoins nous ne pouvons nier qu’au début tous les Gnostiques travaillent avec leur ego Gnostique.

Dans la Bible il y a une histoire de David qui faisait la Volonté de Dieu mais un jour il observe une femme, elle prenait une douche. Son nom était Bathsheba ; nous dirons «la Fille des Sept». Qui est cette «Fille des Sept»? Cette volonté des sept serpents dirons-nous, kabbalistiquement parlant cela signifie Bathsheba. Alors, David est tombé amoureux d’elle, mais cette femme était mariée à quelqu’un d’autre, Uriah. Il était l’un des principaux soldats de David, alors cela veut dire quoi? Une partie de son ego était toujours embouteillé, avait épousé cette volonté dont il a besoin totalement, parce que l’ensemble de la volonté de l’initié est appelée Guenièvre, cette Amazone, Geburah. C’est précisément la volonté, quand l’initié épouse sa volonté venant du Ciel, qui est Geburah, il est complètement Auto-réalisé, il est un Maître Ressuscité.

Mais cette volonté, cette partie de lui-même, est mariée à une partie de son ego – et il voulait épousé sa volonté – alors il envoya l’ego (Uriah) au champ de bataille et il fut tué.
Bien sûr c’est très symbolique…au début le Gnostique sert lui-même avec l’ego Gnostique et enseigne avec cet ego Gnostique. Suis-je en train d’enseigner ici avec mon ego Gnostique? Peut-être, mais plus tard, mon Dieu tuera mon ego Gnostique également, parce qu’il est le Roi Salomon, et il a besoin d’épouser la belle Shulamite.

Public : Plutôt vous avez mentionné l’intercesseur élémental, pouvez-vous en dire plus sur cela? Comment se rapporte-t-il à nous et pouvons-nous invoquer l’intercesseur élémental dans le Plan Astral?

Instructeur : Il est écrit si vous lisez le livre de la Bible Gnostique «La Pistis Sophia», le Maître explique là que l’Être a plusieurs parties. Ce que nous disons dans les conférences «toutes les possibilités d’être un Dieu Créateur est à l’intérieur de la Monade». Vous servez les parties de l’Être qui doivent être développées. Les Douze Apôtres doivent être développés, Jesus lui-même doit être développé en nous et bien sûr il y a plusieurs autres parties comme dans ce cas l’avocat élémental, qui est une partie de l’Être qui a toutes la connaissance des rituels de la nature. C’est pourquoi le Maître Samael explique dans son livre de médecine, si vous ne connaissez pas le rituel d’une plante quand vous voulez l’utiliser pour guérir quelqu’un ou vous guérir, ce que vous devez faire c’est de bénir la plante au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ; au nom de Kether, Chokmah et Binah, et au nom du Tetragrammaton. Et ordonner votre avocat élémental ou en d’autres termes communiquer avec votre Monade «ma Monade, mon Dieu je te supplie», s’il te plaît ordonne à cette partie de toi qui est l’avocat élémental qui connaît tous les rituels de la nature, parce que je suis à ce niveau évidemment j’ai déjà appris tout cela.
«Il connaît cela mais je ne me rappelle pas parce que je suis endormi, alors s’il te plaît ordonne à cette partie de toi, cette partie de moi qui est l’avocat élémental d’effectuer le rituel de cette plante afin que je puisse faire ceci ou cela» ou quoi que ce soit et ensuite à travers la plante vous faites ce que vous voulez faire. Cet avocat élémental connaît toute chose qui se rapporte à la magie de la nature et tout le monde l’a. Ceux qui sont en évolution comme les animaux sont toujours en train d’apprendre cela, mais si nous sommes à ce niveau c’est parce que nous l’avons déjà. Mais bien sûr c’est une partie de la Volonté de Dieu ; ce n’est pas une partie de votre ego.

Public : Comment va-t-on comprendre cela, si on demande à un élémental de faire disparaître certaines parties, comment va-t-on comprendre cette annihilation?

Instructeur: Cela n’a rien à voir avec la compréhension. Vous demandez à votre Dieu de faire un certain travail, que vous connaissez déjà à travers votre avocat élémental, mais que vous avez oublié parce que vous êtes embouteillé dans l’ego dans votre mental. Cela ne veut pas dire que votre Dieu oublie cela. Dieu, rappelez-vous ceci, votre Monade sait toujours tout ce qui se rapporte à l’évolution, que nous soyons déconnectés de notre Monade c’est une autre chose. Et c’est parce que nous sommes déconnectés que nous devons prier notre Monade de commander l’élémental. Mais si nous sommes déjà Auto-réalisé nous pouvons appeler l’avocat élémental pour faire ceci ou cela, pourquoi? Parce que nous connaissons déjà l’avocat élémental. Mais actuellement vous avez juste appris que nous l’avons mais vous n’êtes pas éveillés à cela, vous n’êtes pas conscient de cela parce que vous dormez.

Et donc par la compréhension, par l’annihilation de l’ego vous commencez à vous développer et dites «oh je suis lié à cette partie de la nature» ; cela s’appelle votre «nahual» dans la langue Aztèque. Cette partie de vous dans cette relation dit «oh votre nahual est un tigre, votre nahual est un aigle». Bien quand vous découvrez en rapport avec le règne animal, votre nahual, alors vous saurez travailler avec ces forces qui sont déjà en vous, mais non développées, elles sont embouteillées à l’intérieur de l’ego.

Public : Dans le premier chapitre du «Dayspring of Youth», le Maître Morya a écrit «ainsi dans les écoles supérieures le mot «volonté» est rarement utilisé» pourquoi cela?

Instructeur: Bien je ne sais pas dans quels passages le Maître Morya dit cela mais évidemment tout le travail est Thelema, peut-être qu’ils n’utilisent pas le mot volonté mais ils utilisent un autre mot pour cela.

Public : Ou peut-être parce que dans les écoles supérieures vous faites déjà la Volonté de Dieu et ce n’est même plus une question parce que vous êtes déjà avec lui?
Instructeur : Oui, une fois que vous faites la Volonté de Dieu vous la faites, vous n’avez pas besoin d’entendre une volonté, vous la faites simplement.

Public : Oui il n’y a pas de différenciation, vous êtes déjà un avec elle.

Public : Comment les étudiants Gnostiques savent, ou se protègent en s’assurant qu’ils font leur propre volonté ou action juste?

Instructeur : S’il n’y a pas de conflit entre les trois cerveaux, il y a la Volonté de Dieu. La pensée juste, le sentiment juste, l’action juste est la Volonté de Dieu.

Public : Mais plusieurs sont convaincus dans leur cœur qu’ils font la bonne chose, mais ils ne le font pas, comment peut-on savoir et en être sûr?

Instructeur : C’est précisément cela, vous devez vous observez, vous devez méditer, parce qu’avant de faire quelque chose réellement qui va impliquer ou engager d’autres personnes vous devez méditer très attentivement. Si ce que vous faites est la Volonté de votre propre Être – parce que parfois cela pourrait être des sentiments négatifs – ce que nous savons, comprenons et saisissons que les sentiments négatifs nous rendent menteurs et nous déconnectent de la vérité, qui est Dieu.

Public : En rapport avec cette question, comment la volonté, comment référez-vous la volonté dans le cas du chapitre Trahison de Mystère de la Floraison d’Or quand il y a un étudiant qui est convaincu qu’il fait la bonne chose?

Instructeur : C’est parce qu’il a eu confiance en son ego. C’est pourquoi dans plusieurs conférences plusieurs fois les gens me demandent cela, je dis «quand je vois quelque chose à l’intérieur, par la clairvoyance, à l’intérieur de moi ou dans les rêves je dois attendre, je n’ouvre jamais ma bouche immédiatement ; j’observe».

Parce que vous savez qu’il y a la clairvoyance infraconsciente, la clairvoyance inconsciente, la clairvoyance subconsciente – plusieurs types – et si vous étudiez très attentivement la doctrine, c’est précisément la manière pour ne pas commettre les erreurs. Le Maître a expliqué cela dans «Endocrinologie et Criminologie» et il y a plusieurs Gnostiques qui n’acceptent pas de plonger dans la connaissance, parce qu’ils disent «ce n’est pas nécessaire d’apprendre ou d’étudier tant de choses, ce n’est pas nécessaire de connaître beaucoup de Kabbale ou d’Alchimie – vous pratiquez juste les trois facteurs et c’est ça.»

Évidemment le Maître Samael a enseigné différentes choses parce que nous devons apprendre pour ne pas commettre d’erreurs. Évidemment dans ce chapitre du Mystère de la Floraison d’Or, Brutus dans sa présente réincarnation était un illettré. Il n’aimait pas lire, il croyait simplement en ces propres visions. S’il savait beaucoup de ce que nous savons maintenant il attendrait pour ne pas commettre d’erreur de mal juger le Maître ; et c’est parce que nous devons toujours comprendre que les difficultés que nous voyons chez les autres abondent en nous. Et nous ne devons pas aller là et jouer au juge du Karma et accuser tout le monde de toute chose.

Si nous voulons croire en nos propres visions, en notre propre jugement, faisons-le seulement quand l’ego est complètement annihilé. S’il n’est pas complètement annihilé, ne croyez jamais en vos propres visions. Étudiez-les, et analysez-les et suivez-les si elles sont bonnes, mais n’ouvrez pas votre bouche.

Il y avait un problème avec Brutus, il avait une grande bouche et il l’ouvrait et accusait toujours les autres et de tout. C’est cela le problème.

C’est pourquoi l’un des réquisits du magicien est le silence ; savoir comment parler.

Public : Que pouvez-vous dire concernant le fait de donner conseil ou recevoir des conseils en rapport avec la volonté?

Instructeur : Bien, évidemment quand on est endormi on cherche toujours conseil, on veut toujours un sage maxime pour faire ce que nous faisons mais nous devons toujours analyser ce que nous entendons et faire confiance à notre Dieu intérieur.

Pensée juste, sentiment juste, action juste.

Des fois l’instructeur peut donner un conseil en rapport avec son propre niveau ou avec beaucoup de préjudices et si vous ne savez pas comment conseiller vous pouvez commettre une erreur. Dans mon cas par exemple quand quelqu’un demande conseil je dis, «oui, faites ceci, faites cela, mais la meilleure chose ; allez méditer!», et ils disent «Pourquoi m’envoyez-vous toujours à la Méditation?» Parce que je ne veux pas être responsable de ce que vous demandez ; méditez et faites ce que votre Dieu intérieur vous dit de faire, parce que si je dis «fais ceci, fais cela» c’est comme à l’époque où la Maîtresse Litelantes était vivante.

Un jour elle reçut un appel de quelqu’un, et il dit, «Maîtresse j’ai quitté ma femme et maintenant je suis marié à cette nouvelle femme, je veux simplement votre bénédiction pour cela parce que je veux y aller» et il pleura. Alors la Maîtresse dit, «Ok, allez-y, si vous pensez qu’avec cette femme ce sera la bonne, faites-le.»

Des mois plus tard le même gars appelle encore, «Oh Maîtresse, merci pour votre conseil, mais je suis retourné vers ma femme et parce que ceci….» Et elle dit, «oh oui?» et elle raccrocha.

Ensuite il appela encore «y a-t-il un problème avec le téléphone?»

«Non, j’ai raccroché, je ne veux plus vous parler, terminé.»

Et c’est précisément ce qui se passe avec les Gnostiques ; ils viennent et demandent conseil, et après cela si les choses ne fonctionnent pas, s’il y a quelque chose d’erroné, ils disent «Oh, il m’a dit de faire cela, alors c’est de sa faute, pas la mienne» – voilà comment l’ego fonctionne.

Et donc quand quelqu’un vient à moi et demande conseil, je donne simplement ce que je peux ensuite je dis, «Mais le meilleur conseil pour toi c’est de méditer et trouver cette réponse à l’intérieur de toi et agis en fonction de cela.» Parce que nous tous avons l’ego et – écouter ceci – même les Dieux commettent des erreurs!

Public : Cela m’a l’air comme si on acquiert plus de volonté si on travaille presque de manière constante sur l’ego, s’il y a une chose qu’on doit faire un jour, c’est de travailler sur l’ego, et ça m’a l’air que la luxure est le principal.

Instructeur : La luxure évidemment, c’est pour cela qu’elle est appelée le péché originel parce qu’elle est l’origine de tous les péchés, des différents vices que nous avons à l’intérieur. Travailler avec la luxure est le commencement et la fin du travail.

Public : Pourrais-je obtenir plus de volonté en travaillant sur la colère, la jalousie et l’envie?

Instructeur : Le Maître Samael personnellement quand j’ai parlé avec lui de ce thème, il a dit, «Évidemment durant le jour apparaîtra la colère, apparaîtra l’orgueil, méditez sur cela, mais travaillez sur votre luxure. Demain peut-être que la gloutonnerie apparaîtra dans notre vie et nous devons travailler sur la gloutonnerie, mais n’oubliez pas la luxure! Et il dit «Mais après cela peut-être que le prochain jour votre orgueil sera nourri par les gens, n’importe quoi alors méditez sur cela MAIS N’OUBLIEZ PAS VOTRE LUXURE!» J’ai dit Ok Maître je comprends cela, alors il dit, «Chaque jour vous devez travailler avec la luxure parce que c’est la principale» et pourquoi a-t–il dit cela? Parce qu’il faisait cela, évidemment. Alors évidemment le niveau auquel nous sommes ou le désordre dans lequel nous sommes est la luxure.

Public : Que pensez-vous de ces Dieux ou Élémentaux utilisés aussi pour le mal?

Instructeur : Les élémentaux pourraient être utilisés, pas les Dieux. Les élémentaux oui, parce qu’on doit savoir comment exercer le pouvoir sur eux. Regardez un chien par exemple, le chien est un élémental magnifique. Vous pouvez enseigner au chien comment être ami avec vos amis ou vous pouvez enseigner au chien comment tuer, mais le chien apprend uniquement de vous. Si vous lui enseignez à tuer, vous utilisez votre volonté sur lui, sur le chien parce qu’il ne sait pas comment le faire.

Public : Et qu’en est-il des rituels des plantes?

Instructeur : L’élémental est la même chose, l’élémental obeit et fera ce qu’il doit faire si vous savez comment ordonner à l’élémental, mais le karma tombe sur vous, pas sur l’élémental. C’est comme si votre chien tuait quelqu’un d’autre, vous irez en prison, pas le chien.

Public : La même chose est-elle vrai pour la manière dont vous enseignez aux autres?

Instructeur : Exactement. De la même manière que vous enseignez aux autres.

Public : Si dix personnes lisent le même livre ensuite chacun en aura une interprétation différente?

Instructeur : Ce sera leur affaire à leur niveau, voyez-vous? Ici je parle en fonction de mon niveau, ce que je comprends de la volonté, mais évidemment chacun de vous est à un niveau différent, vous devez trouver votre propre niveau, d’accord? Chacun de vous qui écoutez cette conférence la comprend à différents niveaux ; je sais cela.

Public: Mais alors vous devez lire le livre 100 fois et chaque fois que vous y penserez, cela me semble qu’à chaque fois que vous lisez un livre de plus en plus c’est comme si vous gagniez en compréhension chaque fois, vous ne pouvez pas lire le livre une seule fois.

Public : Bien, c’est pourquoi vous devez méditez sur ce que vous lisez, parce qu’en méditant sur ce que vous lisez vous obtenez la compréhension de cela.

Public : Oui mais je ne sens pas qu’il y a une fin, la manière dont vous le dites c’est comme s’il y avait une fin, vous méditez et ensuite et ensuite d’une manière ou d’une autre il y a une fin à cela.

Public : Il y en aura quand vous devenez un avec votre Être et non avec votre ego, c‘est le but.

Instructeur : Écoutez attentivement, seuls les Paramartasattya connaissent complètement la volonté de Dieu, mais les Dieux apprennent toujours, il y en a plusieurs dans l’univers, mais ceux qui sont entrés dans l’Absolu, connaissent complètement la volonté. Ils font la volonté de l’Ain Soph et c’est pourquoi ils entrent dans l’Ain.

Alors il y a plusieurs volontés, bien sûr dans l’univers parce que chacun de nous a sa propre volonté, notre propre volonté se rapporte à notre mission, notre propre niveau, notre propre Monade. Nous devons découvrir la vocation de notre Monade pour faire sa propre volonté, voyez-vous?

Aucun instructeur ne peut vous dire que votre Monade est ceci, ou votre Monade est cela, non. Ce n’est pas ce qu’un instructeur vous dira c’est ce que vous découvrirez. C’est ce dont vous serez sûr d’être prêt à faire, alors je vais faire ceci.

Parce qu’un instructeur peut vous dire plusieurs choses en rapport avec ses propres visions qui peuvent être justes, peut-être fausses. Alors la bonne manière est de suivre votre Dieu Intérieur, votre Gourou Intérieur, et votre Rabbi Intérieur. C’est pourquoi quand cet homme est venu à Jésus et dit «Maître juste», dans la Bible il est écrit «Bon Maître» mais ce n’est pas correcte car le bien et le mal sont opposés.

«Juste» et ensuite Il a dit «Pourquoi m’appelles-tu juste? Dieu est le seul qui soit juste! Qui exerce la justice, la volonté juste.

Cela devrait être corrigé dans la Bible parce qu’il dit «bon Maître», ne m’appelle pas «bon» parce que seul Dieu connaît le bien, Dieu n’est pas bien, Dieu est juste, le bien est autre chose, bien est le contraire de mal et Dieu est au-delà du bien et du mal.

Nous pouvons continuer à parler de la volonté pour toujours parce que c’est la Volonté qui est notre devise alors j’espère que vous avez compris cela :

«Père, si tu le veux, éloigne cette coupe de moi : néanmoins que ta volonté (Thelema) soit faite, mais pas la mienne.» – Luc 22 : 42
«Alors (Père), fais ce que tu veux (Thelema), tu es et seras l’ensemble de la Loi.
Et qu’est-ce-que l’ensemble de la loi?
«Jesus lui dit, Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée. Ceci est le premier et le plus grand commandement. Et le second lui est semblable, Tu aimeras ton prochain comme toi-même (qui est son Père, son véritable Soi).» – Matthieu 22 :37-39
Sur ces deux commandements reposent l’ensemble de la loi et les prophètes.

Thelema

«À quiconque sait, la parole donne la volonté, nul ne l’a prononcé, nul ne la prononcera, si ce n’est celui qui a la Parole Incarnée.»

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Upright Action: Thelema, Willpower

Catégories : Gnose du Buddha Dharma