Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Évolution Cosmique dans la Bible

Les Quatre Créatures

Nous allons entrer dans le symbolisme profond des quatre créatures qui sont souvent mentionnées dans la Bible, dans de nombreux livres. Pour ce faire, nous étudierons une prière que les Alchimistes effectuent. Il est dit:

Chaioth Ha’Kadosh (les créatures saintes)

Criez, Parlez, Rugissez, Mugissez

Kadosh, Kadosh, Kadosh

Shaddai, Adonai Iod-Havah

Eheieh Asher Eheieh

Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah

Amen, Amen Amen

C’est une invocation très puissante liée à la langue Hébraïque.

La première phrase, Chaioth Ha’Kadosh, signifie « les créatures saintes ».

Kadosh, Kadosh, Kadosh signifie « Saint, saint, saint. »

Ensuite, il est écrit Shaddai Adonai Iod-Havah. En Français, Shaddai est traduit comme « Le Tout-Puissant »; Adonaï est traduit comme « Le Seigneur »; Iod-Havah est traduit dans la Bible comme « Jehovah », mais, il est dit kabbalistiquement comme Iod-Hava.

Eheieh Asher Eheieh (אהיה אשר אהיה) signifie Alchimiquement « Je suis, Asher Je serai. » En d’autres termes, « Eheieh-Je suis » a dit à « Asher » vas féconder « Ashera » mon épouse, la matière chaotique de sorte que « Eheieh-Je serai. »

Hallelujah est un mot que vous entendez souvent. C’est de l’Hébreu. Hallelu vient du mot Hillel (louez). Ainsi, le mot Hallelujah signifie: « Louez Jah ». Jah est la représentation de la Mère et du Père unis dans un seul corps.

Amen, Amen, Amen signifie: « Ainsi soit-il, ainsi soit-il, ainsi soit-il. »

Les quatre créatures sont l’aigle, le lion, le taureau et l’ange. Parfois, l’ange est traduit comme « l’homme » ou « Adam », qui est l’être humain.

Ils sont ce que la Bible appelle les Seraphim, où sont représentées les quatre créatures partageant six ailes. Tout cela est de la pure Alchimie, que nous devons apprendre.

Les gens ignorent que tous les livres de la Bible sont des livres d’Alchimie et de Kabbale. Donc, si nous ne connaissons pas la Kabbale et l’Alchimie lorsque nous lisons la Bible, nous nous perdons. C’est ce qui se passe généralement avec les gens. Ils aiment les livres de la Bible et disent que c’est la parole de Dieu, mais ils ne comprennent pas pourquoi c’est la parole de Dieu, et ils pensent que c’est juste un livre à lire et à croire en ce qui est écrit là. Mais nous, les Gnostiques, déclarons que nous étudions la Bible et tout autre livre sacré, mais nous ne devrions pas croire ce qui y est écrit, mais pratiquer ce que les livres montrent. Mais si vous ne savez pas lire, vous ne savez pas de quelles pratiques parlent les livres. C’est précisément le sujet de cette conférence: nous allons expliquer, en commençant par la première phrase que vous trouverez dans le livre de la Genèse, qui est, en Hébreu :

בראשית ברא אלהים

Berashith Bera Elohim.

Cela se traduit comme « Au commencement, Dieu créa ». Mais, lorsque nous lisons cette phrase de Alchimiquement, nous constatons qu’elle dit: « Le commencement créa Elohim. » Alors, quel est le « commencement »? Ce mot (בראשית Berashyth) le commencement. C’est un anagramme qui donne de nombreuses explications dont nous avons parlé dans de nombreuses conférences. Aujourd’hui, nous divisons le mot בראשית Berashyth (« au commencement ») en deux: בית ראש Beth-Rosh. Comme vous pouvez le constater, ce sont les mêmes lettres, mais elles sont disposées différemment.

Que signifie Beth-Rosh? Beth, Bath, signifie « fille » en Hébreu. Cela signifie également la lettre Beth, qui est la deuxième lettre, le B de la langue Hébraïque. Rosh ראש est traduit comme « tête, couronne ». Donc, nous avons pris cette traduction de couronne, car la première Sephirah de l’Arbre de Vie, Kether, est appelée « Couronne » en Hébreu. Rosh ראש est la couronne de feu, « Aesh אש » qui est le feu dans l’utérus de בית Bath-Fille ou dans Berashyth בראשית, qui est l’Ain Soph Aur sur la tête ou la lettre Resh ר de Kether, qui a dit à Moïse: « אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh » Je suis « Aesh אש » le feu sur le Rosh ר, c’est qui je suis. » – Exode 3: 14

« Et מלאך יהוה Melek Jehovah lui apparut dans une flamme de « Aesh אש » feu sortant du milieu d’un buisson; et il regarda, et voici, le buisson était brûlé avec le « Aesh אש » feu, et le buisson ne fut pas consumé. » – Exode 3: 2

« Car יהוה, ton Elohim est un « Aesh אש » feu dévorant, même un El jaloux. » – Deutéronome 4: 24

Dans le livre de la Genèse, vous trouverez l’Arbre de Vie, composé de 10 Sephiroth, sphères, qui se rapportent à tout l’univers. Comme vous pouvez le voir à gauche dans ce graphique, nous pouvons à nouveau voir l’Arbre de Vie, mais sur ce glyphe, nous avons placé les quatre créatures saintes dont nous parlions, tout en bas, dans le monde de Yetzirah. Le lion, l’aigle, l’ange et le taureau. C’est ce qu’on appelle les quatre Sephiroth inférieurs, en rapport avec les quatre corps de péché que nous avons tous. Et, il est très important de comprendre ce que nous avons. Donc, nous allons expliquer cela, en relation avec l’Arbre de Vie.

Vous pouvez également voir ici, tout en haut, le mot Chaioth Ha’Kadosh, les créatures saintes. Nous allons expliquer ce graphique. Mais ce que je veux dire avec ce graphique, c’est que la première Sephirah de l’Arbre de Vie, en haut, est appelée Kether, qui signifie couronne. Mais, ce n’est pas seulement le mot Kether qui signifie « couronne » en Hébreu ; le mot Rosh signifie également couronne, mais il est souvent traduit par « tête » – la tête de la trinité.

C’est pourquoi nous trouvons la traduction: « La couronne de la fille créa Elohim ». Le mot Elohim est traduit dans la Bible Française comme « Dieu », mais le mot Elohim est un mot pluriel en Hébreu. Chaque mot qui finit par ים Iod-Mem (I-M) en Hébreu est au masculin pluriel. Donc, la traduction de Elohim, Alchimiquement, est « Dieux et Déesses ». Ceci est très douloureux pour ceux qui sont monothéistes, parce qu’ils croient qu’il n’y a qu’un seul Dieu, mais cela s’explique lorsque nous apprenons l’Alchimie… Le mot Elohim ne signifie pas Dieu, mais Dieux et Déesses. C’est pourquoi nous avons retiré le mot Dieu de cette traduction et l’avons remplacé par l’Hébreu original, Elohim.

Pour un auditeur Hindou, ils ne seraient pas perturbés par le fait que ce mot fait référence à Dieux et Déesses, mais, pour un Chrétien, un Juif, un Musulman, ce serait un problème, car ils croient qu’il n’y a qu’un seul Dieu. C’est ce dans quoi nous allons pénétrer plus profondément pour expliquer que Dieu est Dieux.

Ainsi, « la couronne de la fille créa les Dieux et les Déesses (אלהים Elohim) ». C’est très important. Quand vous lisez le premier chapitre du livre de la Genèse, il est écrit: « Et Elohim dit: « Que la lumière soit, et la lumière fut, » « Et Elohim dit: « Que les eaux soient séparées des eaux » et établissez un firmament au milieu des eaux, » « Et Elohim dit: « Que la terre sèche apparaisse », « Et Elohim dit, « Qu’il y ait des luminaires dans le ciel qui brillent sur la terre » et ils créèrent le Soleil et la Lune », « et Elohim dit: Que les eaux fassant naître en abondance la créature en mouvement qui a la vie et des oiseaux qui peuvent voler au-dessus de la terre dans le firmament ouvert du ciel… » Vous voyez? C’est ce qu’ont dit les Elohim, mais cela est traduit comme « Et Dieu a dit. »

Mais, réellement, pour que nous puissions avoir une meilleure explication de cela, laissez-moi vous dire que le mot אל El (Aleph-Lamed) de אלהים Elohim signifie Dieu. Mais si nous ajoutons la lettre Hei (Aleph-Lamed-Hei), nous obtenons le mot אלה Elah, qui signifie Déesse. Et puis, si nous ajoutons les lettres ים Iod-Mem, pour former le mot אלהים Elohim, cela le rend pluriel, donc, Dieux et Déesses. Mais, si nous prenons la fin du mot Elohim, nous constatons que le mot ים Yam, Yom, (Iod-Mem) signifie « eau, mer, lac ».

« Car יהוה ton אלהים Elohim est un « Aesh אש » feu dévorant, même un אל El jaloux. » – Deutéronome 4: 24

La lettre Aleph de אל El représente l’air ou l’Esprit et la couronne (ראש Rosh) de El est Elohim (qui est un « Aesh אש » feu dévorant), représenté par la lettre ש Shin, un feu dévorant, qui plane sur les lettres ים Iod-Mem, la surface de Yam, nos eaux sexuelles créatrices.

« Et l’Esprit (א Aleph) de אלהים Elohim (qui est un « Aesh אש » feu dévorant) plana sur la surface des eaux. » –