Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Défense Pour la Guerre Spirituelle

Nous allons plonger encore plus profondément dans cette merveilleuse Invocation de Salomon, afin de mieux comprendre pourquoi nous devons la réciter.

Rappelez-vous que dans les différentes conférences, nous avons dit que le Christ Cosmique est une unité multiple parfaite. Il n’est pas un individu, mais une énergie, une force, qui se manifeste à travers de nombreux individus Christifiés, et ce sont précisément ce que l’invocation de Salomon cite quand nous la récitons.

Cependant, nous devons l’expliquer dans différents sujets, en particulier pour ceux d’entre nous qui veulent l’exécuter, car pour qu’elle prenne effet – c’est à dire, pour que le Seigneur puisse nous aider et nous assister à travers elle – nous devons suivre la doctrine de la chasteté.

    « Car, « La gloire de Satan est l’ombre d’Adonaï » : Dieu dans [Malkuth] le monde manifesté, « le trône de Satan est le marchepied d’Adonai » – cet escabeau étant l’ensemble du Cosmos. » – La Doctrine Secrète

    « Prenez garde que personne ne vous trompe par la philosophie et par une vaine tromperie, la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur le Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude [Plerome] de la divinité. » – Colossiens 2: 8, 9

    « Et moi, frères, lorsque je suis venu à vous, ne suis pas venu avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu. Car je résolus de ne pas savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et qu’il est crucifié. Et J’étais avec vous dans la faiblesse, dans la crainte, et de grand tremblement et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse de l’homme, mais dans la démonstration de l’Esprit [Gedulah] et de puissance [Geburah]: Que votre foi ne devrait pas se tenir dans la sagesse des hommes, mais dans la puissance de Dieu [Geburah-El].

    « Mais nous ne parlons de sagesse parmi ceux qui sont parfaits: pas de la sagesse de ce monde, ni des princes de ce monde, qui ne mène à rien:

    « Mais nous parlons de la sagesse [Chokmah] de Dieu [Elohim] dans un mystère, la même sagesse cachée, que Dieu [Elohim] a ordonné devant le monde pour notre gloire qu’aucun des princes de ce monde ne savait: car s’ils avaient su, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire.

    « Mais comme il est écrit, l’œil n’a pas vu, ni l’oreille entendu, ni entrées dans le cœur de l’homme [fornicateur], des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.

    « Mais Dieu nous les a révélées par son Esprit: Car l’Esprit sonde toutes choses, même les choses profondes de Dieu car qu’est-ce que l’homme connaît des choses de l’homme, sauf l’esprit [Gedulah] de l’homme qui est en lui? De même les choses de Dieu ne sont pas connues de l’homme, sauf par l’ Esprit [Ruach Elohim] de Dieu [qui plane sur la surface des eaux].

    « Maintenant, nous [sur le droit chemin] n’avons pas reçu l’esprit du monde [Malkuth], mais l’esprit qui vient de Dieu [Ruach Chokmah-El], afin que nous connaissions les choses qui sont librement données par Dieu . Et nous en parlons, non avec les paroles que la sagesse humaine enseigne, mais que le Saint-Esprit enseigne, comparant les choses spirituelles aux spirituelles.

    « Mais l’homme naturel [c’est-à-dire, le fornicateur] ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui et il ne peut les connaître, parce qu’elles se discernent spirituellement.

    « Mais celui qui est spirituel juge toutes choses, mais il n’est lui-même jugé par personne. Car à celui qui a connu la pensée du Seigneur, qui peut l’instruire? Mais nous avons le mental [le Nous] du Christ. » – 1 Corinthiens 2: 1-16

Donc, il est écrit:

    « יהוה Iod-Havah dit à Adonaï, assieds-toi à ma droite, Jusqu’à ce que je mets le sang de tes ennemis sous tes pieds. » – Psaume 110: 1

Ainsi, les anges de Iod-Havah sont les ministres de Adonaï. Chaque ange est une ampoule qui brille avec cette électricité qui est appelé Christ en Grec et qui dans la Kabbale est appelée יהוה Iod-Havah, c’est précisément le nom divin de la sephirah Chokmah dans le monde de Atziluth.

names
Continuons donc l’explication, pour que vous compreniez les noms divins de Atziluth, qui sont tous les noms de la divinité dans la Kabbale.

Le nom יהוה Iod-Havah concerne Chokmah, qui est la deuxième sephirah dans le premier triangle de l’Arbre de Vie, et que le Christianisme attribue au Fils, étant donné que ce triangle dans le Christianisme se réfère au Père, Fils et Saint-Esprit. Dans l’Hindouisme, ils l’appellent Brahma, Vishnu, Shiva. Donc, Vishnu (Chokmah, le Fils) est lié à ce que dans la Kabbale nous appelons Iod-Havah et ce que la Bible traduit par Jéhovah. Ainsi, la Bible déclare que les anges de Jehovah [Chokmah, ce qui signifie « sagesse »] sont les ministres de Adonai dans la sephirah Malkuth.

    « Bénis יהוה Iod-Havah, vous ses anges qui excellent en force [Geburah], qui accomplissent ses commandements, obéissant à la voix de son verbe. » – Psaume 103: 20

    « Et l’esprit de יהוה Iod-Havah reposera sur lui [Adonaï], l’esprit de sagesse [Chokmah] et de la compréhension [Binah], l’esprit de conseil et de la force [Geburah], l’esprit de connaissance [Daath, Gnose] et de la crainte de יהוה Iod-Havah « – Esaïe 11: 2.

magi

Nous voyons ici un prêtre qui est en face de l’Arche de l’Alliance avec les deux cherubim, effectuant l’invocation de Salomon, donc, en train de nomer tous les anges ou les hiérarchies divines liées à l’Arbre de Vie. Donc, cela nous dit de comprendre que l’on a besoin d’être un prêtre pour l’exécuter.

Lorsque nous disons que nous avons besoin d’être un prêtre, cela signifie quelqu’un qui pratique dans le triangle de la magie, le sacerdoce, qui est au fond de l’Arbre de Vie. Cela signifie quelqu’un qui travaille avec l’Alchimie sexuelle pour que cette invocation prenne effet. Si nous forniquons, si nous perdons l’énergie sexuelle, cette invocation ne sera pas prise en compte, car c’est une invocation qui pénètre dans les différentes parties de notre Etre intérieur. Par conséquent, il est évident que si nous la récitons, c’est parce que nous sommes déjà en train d’effectuer les travaux alchimiques avec notre Etre. Donc, par conséquent, lorsque nous aurons fini de réciter cette invocation, notre Etre descendra pour que nous puissions recevoir son aide, et il va nous aider avec tout ce que nous demandons justement. C’est quelque chose qui est très important à comprendre, parce qu’il y a beaucoup de gens qui connaissent cette invocation par la mémoire, mais elle ne fait rien pour eux.

Quand on regarde des livres ésotériques dans les librairies ou les bibliothèques, on trouve des livres du magicien/prêtre Eliphas Levi qui étudia le sacerdoce gnostique, et il a expliqué l’invocation de Salomon dans un de ses livres. Il l’a donné là pour pour que tout le monde puisse l’effectuer. Donc tout le monde dans l’ésotérisme connaît cette invocation. Nous ne sommes pas les premiers qui donne une explication publique de cette invocation. La principale chose que Eliphas Levi a expliqué c’est que l’on a besoin d’être un magicien, ce qui signifie un prêtre, qui est, un pratiquant de l’ésotérisme, pour comprendre, et pour que cette invocation prenne effet.

Trois Âmes

tree-of-life-soul

Le graphique ci-dessus nous montre en Hébreu l’Arbre de Vie avec tous les noms des Sephiroth, et avec les noms des trois âmes décrites dans la Kabbale, que nous nommons souvent dans nos conférences: Nephesh, Ruach et Neshamah.

Nephesh est lié à la sephirah Yesod, qui est l’énergie sexuelle. Nephesh est appelé l’âme animale.

Ruach est lié à la sephirah Gedulah, compte tenu du fait que Gedulah / Chesed est le Ruach Elohim ou l’Esprit de Dieu qui nous aide quand nous commençons à faire ce travail alchimique. Le Ruach Elohim (Gedulah, qui est aussi appelé Chesed) est notre Intime, notre esprit intérieur, notre propre ange, avec lequel nous devons être en communication, pour que cette invocation prenne effet.

A côté de notre Esprit se trouve la sephirah Geburah, qui est l’âme divine, ou l’âme spirituelle, qui est liée à l’âme Neschamah.

C’est important de comprendre cela pour que nous comprenons le développement de ces âmes en chacun de nous. Citons maintenant le livre des Proverbes:

    « Le fruit du juste vient de l’Arbre de Vie; et celui qui prend de Nepheshoth est חכם chakam [sage] « – Proverbes 11:. 30

Chakam dérive de Chokmah, la « sagesse ». Chakam חכם signifie « sage ». Ce proverbe a été écrit par Salomon. Vous savez, « Salomon le Sage [chakam] » …

Trois Mages

Il est très important pour nous de comprendre qui sont les trois mages, ou trois rois. Nous parlons des trois mages dans différentes conférences. Le Maître Samaël Aun Weor a expliqué que les trois mages représentent les trois étapes de notre travail Alchimique. La sephirah Chokmah, comme vous le voyez, est la deuxième sephirah de l’Arbre de Vie. En Hébreu, Chokmah signifie « sagesse », tandis que chakam signifie « sage ». Par conséquent, chakam répond à ces magiciens, prêtres, initiés, qui sont des disciples de Chokmah, Iod-Havah, Vishnu, le Christ Cosmique. Les disciples de Chokmah sont situés dans la sephirah Tiphereth. Tiphereth est l’âme humaine du juste, le chakam [sage] qui prend de Nepheshoth – le sperme, la substance de Nephesh, l’âme animale dans Yesod. Tiphereth en tant qu’alchimiste est toujours associé à Yesod.

Lorsque vous faites l’invocation ou tout type de prière, vous devez comprendre que vous, en tant qu’une âme humaine (Tiphereth), êtes celui qui l’effectue. Mais pour pouvoir le faire, vous devez prendre la force, la puissance, de Yesod. Voilà pourquoi les Proverbes 11:30 dit: « Et celui qui prend de Nepheshoth est chakam. » Donc, en d’autres termes, les trois mages symbolisent trois étapes alchimiques dans la vie de tout initié, qui adore le Seigneur et prenant de Nepheshoth, qui est le pluriel de Nephesh.

  •     Noir: comme le plomb ou le charbon, encore rempli d’impureté, mais l’âme travaille là-dessus, parce que cette âme est un roi (en Hébreu: Meleck).
  •     Blanc: quand la blancheur apparaît sur le plomb ou le charbon: le feu purge les impuretés.
  •     Jaune: le plus pur des trois rois. C’est le jaune d’or spirituel, extrait du plomb.

Nephesh est un mot singulier. Nepheshoth est féminin pluriel. C’est très important à comprendre. En Hébreu, le mot singulier Nephesh נפש est orthographié Nun Pei Shin. Le mot pluriel Nepheshoth נפשות est orthographié Nun Pei Shin Vav Tav.

Le mot Nepheshoth implique « beaucoup d’âmes. » Vous pourriez vous demander: où sont toutes ces âmes? Ils sont à l’intérieur de nous, et sont la source à partir de laquelle les initiés – qu’il s’agisse du sage noir, du sage blanc, ou du sage jaune – prennent leur force pour marcher sur le chemin. Les trois mages prennent leur force de Yesod.

Soyez Féconds

De plus, pour mieux comprendre cela, nous citons cet autre verset:

    פרו ורבו

    « Soyez féconds et un rabbi [maître]. » – Genèse 1:28

Dans la Bible, ce verset est généralement traduit par « Soyez féconds et multipliez-vous. » Mais le mot רבו Rabbi (Resh Beth Vav) signifie littéralement « maître ». Donc, la traduction, en Alchimie, pour ceux qui connaissent le mystère de Daath (l’Arbre de la Connaissance) est « Soyez féconds et soyez un rabbin [maître]. » C’est une déclaration alchimique. Pourquoi sommes-nous en train d’expliquer cela? Parce que quand nous enseignons la Magie Sexuelle (la transmutation de la force sexuelle), il y a beaucoup de gens qui se défendent toujours avec la déclaration, « Dieu dit, soyez féconds et multipliez », qu’ils interprètent comme signifiant qu’ils devraient avoir des enfants. En effet, ils prennent la déclaration de la Genèse très superficiellement, littéralement. Nous leur répondons en disant que Dieu n’a pas besoin de donner le commandement « soyez féconds et ayez des bébés », parce que que ce soit écrit ou non, ils le font de toute façon, puisque les animaux aiment se multiplier physiquement. Le commandement est pour ceux qui veulent revenir à l’Eden, devenir de véritables êtres humains. Comme l’explique les Proverbes, « Le fruit du Tzadik [celui qui suit le chemin de la Kabbale en marchant dans le chemin de la justice] vient de l’Arbre de Vie. » L’Arbre de Vie est notre colonne vertébrale. Comment allons-nous récolter les fruits de l’Arbre de Vie si nous ne mettons pas en activité le hashim האישים, l’énergie liée à notre colonne vertébrale, qui est l’Arbre de Vie, dans notre physicalité? Comment allons-nous prendre les נפשות Nepheshoth de notre force sexuelle pour devenir sage: que ce soit le sage noir, le sage blanc, ou le sage jaune, alchimiquement parlant? Ceci est seulement possible en connaîssant l’Alchimie, le mystère de Daath.

Quand on parle d’alchimie, nous expliquons qu’il y a trois types de mercure des sages. Le premier mercure, ou l’énergie liée à la sephirah Yesod, est appelé Azoth Brute, qui concerne spécifiquement le sperme, que ce soit dans l’organisme féminin ou masculin. Dans l’organisme masculin il y a des spermes. Si nous investigons clairvoyanment un spermatozoïde des organes sexuels masculins, nous constatons qu’un tel organisme est un Nephesh Chaiah, une âme vivante; De même l’ovule de la femme est un Nephesh Chaiah, une âme vivante dans l’organisme féminin. Ainsi, quand un spermatozoïde s’unit avec un ovule, alors nous avons chaiah, la vie, dans le plan physique.

Grâce à l’alchimie sexuelle, le couple ne fornique pas (orgasme) mais transmute ces énergies, ainsi la Nephesh Chaiah ou âme vivante de l’homme et de la femme devient Nepheshoth en abondance dans notre énergie sexuelle. Voilà comment nous expliquons le verset qui dit « celui qui [par l’Alchimie sexuelle] prend de Nepheshoth est sage. » Parcontre, celui qui fornique est un fou, même s’il sait par la mémoire la totalité de la Kabbale, l’ensemble du Zohar. Malheureusement, c’est ce qui se passe dans cette époque. Il y a beaucoup de kabbalistes qui connaissent la Kabbale, mais qui sont fornicateurs. Ils ne suivent pas la doctrine de Daath, qui est la Chasteté, l’Alchimie sexuelle, pour devenir un Tzadik et récolter les fruits de l’Arbre de Vie, et donc devenir sage.

Pour mieux comprendre cela, nous avons cité le cinquième jour de la Genèse. Pourquoi le cinquième jour? Parce que, si l’on compte les Sephiroth du bas vers le haut, quand nous entrons dans l’initiation, le premier jour est lié à la sephirah Malkuth, le deuxième jour est lié à Yesod, le troisième est Hod, le quatrième est Netzach, et le cinquième est Tiphereth.

Ainsi, les âmes qui ont atteint l’initiation de Tiphereth sont appelées, dans le monde de Yetzirah, Malachim. Malachim en Hébreu signifie « rois et reines ». En Hébreu, les Malachim sont associés aux anges. Voilà pourquoi en langue hébraïque, les trois mages sont appelés les trois Malachim, et dans d’autres langues les trois rois mages ou (prêtres, magiciens). Ainsi, lorsque nous nous référons kabbalistiquement aux trois mages, nous nous référons à la sephirah Tiphereth. En d’autres termes, nous nous référons aux initiés qui ont atteint le niveau de maîtrise, le niveau de Malachim.

Au-dessus des Malachim ou des anges, il y a beaucoup de niveaux. Ces niveaux sont expliqués dans le monde de Yetzirah. Ainsi, dans les graphiques suivants, nous montrons le cinquième jour de la Genèse, le cinquième jour de la Genèse déclare:

swarm

« Et Elohim dit: Que les eaux [Mercure Brute] fourmillent d’essaims de Nephesh Chaiah [l’âme de Mercure], et que les oiseaux [anges ou Mercure Fécondé] volent sur la terre vers l’étendue du ciel.

    « Et Elohim a créé le grand tanniyn [leviathans], et chaque Nephesh Chaiah [âme de Mercure], qui bouge, desquelles les eaux [Mercure Brute] fourmillaient, selon leur espèce [sexe], et chaque oiseau [ange ou Mercure fécondé] ailé selon son genre [sexe]: et Elohim vit que cela était bon.

    « Et Elohim les bénit, en disant: Soyez féconds, et un rabbi [Master], et remplissez les eaux des mers [de Yesod / Eden], et que les oiseaux [Bodhichitta] se multiplient sur la terre. Et il y eut un soir, il y eut un matin: le cinquième jour. » – Genèse 1: 20-23.

Le mot Nephesh Chaiah ou âme vivante est associé ici avec les eaux. Comme vous le voyez, nous avons mis un beau graphique représentant un essaim de poissons. En utilisant votre imagination, il suffit de changer le poisson en spermatozoïdes.

Dans le règne animal, il est connu que lorsqu’un mâle atteint l’orgasme, il éjacule environ sept millions de spermatozoïdes, ou en d’autres termes, un essaim de Nephesh Chaiah. Cette Nephesh Chaiah se traduit dans la Bible comme « âmes vivantes ». Mais, qu’est ce qu’une âme vivante en Alchimie? Une âme vivante en Alchimie est ce que nous appelons l’âme du mercure. En d’autres termes, l’animal intellectuel commun et ordinaire, quand il accomplit l’acte sexuel, éjacule des essaims de Nephesh Chaiah ou des âmes vivantes. Et, s’il y a une chance, l’un d’eux deviendra un corps physique, qui sera un enfant, dans le monde physique. Néanmoins, les Gnostiques, les alchimistes, savent comment prendre l’âme du mercure à partir du mercure brute. En d’autres termes, ils savent comment libérer la Chaiah, la vie, ou le feu, le Hashim האישים du Nepheshoth, qui sont le spermatozoïde et l’ovule; donc en la libérant, ils jouissent des fruits de l’Arbre de Vie qui se développent, qui mûrissent dans leur colonne vertébrale. Voilà donc ce que le livre de la Genèse déclare comme « Soyez féconds, et un rabbi [Maître], » alchimiquement parlant, à ceux qui connaissent le chemin de la réalisation de l’Être.

Alors, Elohim dit: Que les eaux de Yesod s’essaime avec des essaims de Nephesh Chaiah, l’âme du mercure, et que les oiseaux – qui dans ce cas représentent le mercure fécondé – volent au-dessus de la terre, qui est, au-dessus de l’essaim de Nephesh Chaiah dans Yesod. Voilà comment nous plaçons cette autre âme ou le mercure fécondé dans le paradis; c’est, dans l’étendue du ciel, symbolisé par ce graphique de Dante Alighieri au paradis, où l’on voit une nuée d’anges qui volent au-dessus de la terre vers l’étendue du ciel, qui est Ha-Schamayim, le « l’eau ardente céleste. » Rappelez-vous qu’en Hébreu, « cieux » est Schamayim, et « les cieux » est écrit Ha-Schamayim ou Raqiya Ha-Schamayim, »firmament des cieux », comme il est traduit.

Ha-Schamayim השמים est l’eau ardente céleste, et Ha-Maim המים est les eaux. Ha-Schamayim השמים commence dans la sephirah Tiphereth. Ha-Maim המים est dans la sephirah Yesod.

Dans la Kabbale, dans l’Alchimie, nous soulignons toujours que יהוה אלהים « Iod-Havah Elohim » devient père et mère – מי moi et מה ma – à travers המים « Ha-Maim » les eaux créatives de Yesod, qui sont contrôlées par les forces de Binah, le Saint-Esprit.

    מי עלה-שמים וירד מי אסף-רוח בחפניו מי צרר-מים בשמלה מי הקים כל-אפסי-ארץ מה-שמו ומה-שם-בנו כי תדע

    « Qui monte au ciel et descend. Qui rassemble l’Esprit dans ses mains. Qui rassemble les eaux comme une robe. Qui établit tous. A la fin de la terre Quel est son nom, et Quel fils est le nom; . Vous savez cela « – Proverbes 30: 4

Dans la Bible, le mot Ha-Maim המים « les eaux » cache les deux mots, מי moi et מה ma, qui en Hébreu signifie « qui » et « quoi ». Ce sont des noms de Dieu, que nous avons déjà abordés dans d’autres conférences.

Donc, « Qui » en Hébreu est מי moi, qui est masculin. « Quoi » est מה ma, qui est féminin. Alors, quand la Genèse dit « que les eaux », elle déclare alchimiquement « que מי moi et ma מה », masculin et féminin, s’essaiment avec Nephesh Chaiah, âmes vivantes. Où? Dans la sephirah Yesod, les organes sexuels. Quand par l’Alchimie sexuelle leהאישים Hashim ou les particules ignées représentées dans la lettre Shin sont libérées à partir des נפשות Nepheshoth, alors il est écrit « et que les anges volent sur la terre vers l’étendue du Ha-Schamayim השמים (les cieux), » l’Akasha. Le sanscrit Akasha, les eaux supérieures, sont appelées Ha-Schamayim השמים, les cieux, en Hébreu.

Comme vous pouvez le voir, le mot Ha-Maim המים les eaux est également dans Ha-Schamayim השמים avec la seule différence que השמים contient la lettre ש Shin. ש Shin ou le feu est inséré dans l’eau céleste, afin de souligner que le feu que nous appelons האישים Hashim ou particules ignées représentées dans la lettre Shin sont libérées à partir des נפשות Nepheshoth qui grouillent dans les eaux de Yesod. Comprenez-vous cela? Parce que quand nous parlons de Nephesh nous parlons de l’âme animale. Et bien sûr, cette âme animale est la substance des נפשות Nepheshoth que Chokmah prend pour faire de nous un homme sage. Ainsi, la Nephesh Chaiah, âme vivante, est une substance. C’est une entité que nous avons tous à l’intérieur.

Paracelse, le grand maître du Moyen Age, nomme le sperme ou Mercure Brute en latin, par Ens Seminis « l’entité de sperme », et il nomme l’âme du mercure par Ens Virtutis « L’entité vertueuse », qui est dans la substance, le sperme, que nous avons tous, puisque nous nous multiplions tous physiquement lorsque nous unissons nos sperme féminin et masculin. La vie existe sur la terre quand les deux eaux, féminines et masculines sont jointes.

Ainsi, c’est travers ce que nous avons appelé Alchimie sexuelle que nous élevons l’âme du mercure, l’Ens Virtutis, le feu; voilà comment le feu créateur de « Qui » monte vers le haut dans notre « ciel », le cerveau. C’est la raison pour laquelle le mot Ha-Schamayim השמים a la lettre Shin, qui est la seule différence d’orthographe de Ha-Maim המים les eaux d’en bas. Cela signifie que, pour que l’ange puisse exister dans nos « cieux », c’est à dire, pour que les oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel, le feu sexuel – la lettre ש Shin – dans les eaux d’en bas , doit monter à travers notre colonne vertébrale.

Quand nous lisons dans la Genèse « et que les oiseaux [anges] volent sur la terre vers l’étendue du ciel, » nous devons penser que les anges apparaissent parce que Jehovah va les créer à l’aide de la magie sexuelle. Oui, nous devons comprendre alchimiquement que Jéhovah Elohim est la force sexuelle. Ainsi, quand nous libérons l’âme du mercure, l’ange apparaît étape par étape dans nos propres cieux particuliers. Ceci est le résultat de la Chasteté.

Donc, nous avons besoin de libérer l’âme du Mercure, la Nephesh Chaiah, de nos eaux sexuelles, afin qu’elle s’élève et forme Ha-Schamayim םהשמי que le Zohar nomme comme étant le cinquième précepte.

    « Il est écrit: » Que les eaux produisent en abondance des créatures mobiles qui ont la vie » (Genèse 1:20). Dans ces mots sont inclus trois commandes, en référence à l’étude de la doctrine secrète, la multiplication de l’espèce humaine et [la transmutation sexuelle, symbolisée par] la circoncision le huitième jour après la naissance d’un enfant de sexe masculin. Celui qui est addicte et se livre à l’étude et l’acquisition de la science ésotérique devient finalement uni à son Être supérieur et égal aux anges. Ainsi, il est dit: « Bénis Iod-Havah Oh vous ses anges » (Psaume 103: 20), ce qui signifie les étudiants de la doctrine secrète qui sont appelés ses anges sur la terre comme insinué dans: les mots, « et que les oiseaux volent au-dessus de la terre « (Genèse 01:20), aussi dans (Esaïe 40: 31): « Mais ceux qui se confient à Iod-Havah renouvellent leur force, ils doivent monter avec des ailes comme des aigles « et donc ils sont en mesure d’aller dans le monde entier en tant que Maîtres et exposants de la vérité qui sauve et purifie les âmes et éclaire le mental des hommes. Ainsi, les mots, « que les oiseaux volent au-dessus de la terre » se réfèrent aux étudiants de l’enseignement ésotérique appelé dans l’Ecriture « eaux ». Ils sont capables de monter jusqu’à la grande fontaine de la vérité divine et partager ses eaux vives. C’était peut-être alors avec lui que, David pria: « Crée en moi un cœur pur, oh Dieu et renouvele un bon esprit en moi. » (Psaume 51: 10), c’est à dire, incline et ouvre mon cœur pour l’étude des mystères et des significations occultes de ta parole, et renouvele moi avec un bon esprit, ou, en d’autres termes, que mes natures [eaux] supérieurs et inférieurs soient purifiées et unifiées. » – Zohar, Mystères de la Bible

Ainsi, pour comprendre le cinquième précepte, nous devons étudier ce que Moïse nous a enseigné dans le cinquième jour de la Genèse, parce que le vrai ange, le vrai Malachim, le vrai roi, apparaît à l’intérieur de l’alchimiste quand il atteint la sephirah Tiphereth. Ainsi, à ce niveau, l’Alchimiste est un « roi noir » ou Malachim, un shéol ou Saul elle est traduite dans le premier livre de Samuel dans la Bible.

Quand nous lisons la Bible, nous trouvons trois principaux rois d’Israël: Saul, David et Salomon. Le roi jaune est Salomon « le Sage. » David, le roi blanc, est aussi appelé « le Sage », comme l’est Saul. Donc, shéol / Saul est le premier mage. Ils sont appelés sages parce qu’ils travaillent avec la sephirah Chokmah ( « sagesse ») qui est Iod-Havah, autrement dit Jehovah. Par conséquent, pour travailler alchimiquement avec ces trois rois, les trois Malachim, ou les trois mages, on a besoin d’atteindre la sephirah Tiphereth. Néanmoins, cela ne signifie pas que, pour effectuer l’Invocation de Salomon, nous devons être à ce niveau. Non! Au contraire, ce que je vous explique est que ceux qui nous aidera quand nous récitons l’invocation sont ceux qui ont atteint ce niveau, étant donné que ceux qui ont atteint ce niveau sont des maîtres, des Malachim, des anges; Voici ce que nous voulons que vous compreniez.

Dans la gravure de Doré, Dante Alighieri observe un essaim d’anges au paradis. Ces oiseaux ou anges volent dans l’Akasha, les eaux supérieures ou l’étendue du ciel. Mais Nephesh Chaiah est ici dans les eaux inférieures. Voilà pourquoi lorsque nous parlons de Ha-Schamayim השמים, les cieux, nous désignons Tiphereth, vers le haut, qui se trouve à la sixième dimension.

Ainsi, au niveau nirvanique de Tiphereth, nous trouvons beaucoup de niveaux, ou étapes entre les différents êtres qui atteignent la maîtrise et qui développent la perfection dans la maîtrise par l’Alchimie. Voilà pourquoi la Genèse 1:21 déclare:

    « Et Elohim créa le grand tanniyn et toutes les créatures vivantes qui se meuvent avec lesquelles les eaux produisirent en abondance selon leur espèce et tout oiseau ailé [ange] selon son genre et Elohim vit que cela était bon. »

Nous avons parlé du tanniyn (ou Tannim) dans d’autres conférences, et nous avons expliqué que Tannim signifie « crocodile. « Du mot Tannim nous avons Levitanim ou Leviathan. Rappelez-vous que dans la Kabbale Levi se rapporte à la prêtrise. Alors seul un lévite (prêtre) pourrait être un Tannim: un Levi-Tanim, un Léviathan. Voilà pourquoi le Zohar explique que lorsque quelqu’un atteint ce niveau, il devient « un crocodile » qui nage dans les eaux inférieures et les eaux supérieures. Voilà ce que nous devons comprendre: pourquoi Elohim créa le grand Tannim le cinquième jour de la Genèse. En d’autres termes, Elohim créa les grands alchimistes, comme Moïse, Jésus, Mahomet, Krishna, etc., et toutes les créatures vivantes qui se meuvent dans les eaux de Yesod dans l’Eden, et tous les anges, « selon leur espèce. » Nous avons déjà expliqué que « espèce » en Hébreu est מינה minah, et le mot minah signifie aussi la sexualité ou le sexe; alors « selon leur espèce » signifie selon leur sexualité. Alors, voyez-vous comment l’Alchimie est cachée dans la Genèse? La Bible dit « selon leur espèce » parce que le mot minah signifie aussi « espèce, genre. » Votre espèce ou genre est le résultat de votre force sexuelle, évidemment. Donc, c’est selon notre énergie sexuelle que l’ange émerge à l’intérieur, et que le Maître apparaît dans le ciel.

    « Et Elohim les bénit en disant: Soyez féconds et un rabbi. »

Vous voyez? Les gens qui lisent cette lettre pourraient penser « tous les poissons dans l’océan et les oiseaux dans le ciel doivent se multiplier. C’est un commandement. « Nous nous demandons, pourquoi Dieu va donner aux poissons et aux oiseaux le commandement d’être féconds et de se multipliez? Le poisson va le faire instinctivement sans connaître intellectuellement son commandement. Les oiseaux vont le faire aussi. Dieu ne se réfère pas à ces types d’animaux, mais à ce que ces animaux symbolisent spirituellement. Les oiseaux symbolisent les anges dans le ciel, et les poissons symbolisent la Tannim, ces alchimistes qui sont des crocodiles qui travaillent avec les eaux de vie – des êtres forts, des Samsons, qui sont dans la Chasteté. Moïse a écrit la Genèse pour ceux qui connaissent le mystère de Daath, la Gnose, l’Alchimie. Sinon, elle n’a pas de sens.

La Genèse affirme ensuite, « … et remplissez les eaux des mers et que les oiseaux, les archétypes ou les anges se multiplient sur la terre. » Alchimiquement parlant, c’est un processus que nous devons effectuer à l’intérieur de nous-mêmes.

« Et il y avait une soirée et il y avait un matin, un cinquième jour, « l’initiation de Tiphereth, la cinquième initiation des Mystères Majeurs. Si quelqu’un veut expérimenter l’initiation de Tiphereth et voir comment les anges se développent en haut, et comment ces maîtres dans ce monde physique développent la sagesse, la connaissance, comme des « crocodiles », ils doivent comprendre que cela se fait à travers l’alchimie sexuelle, à travers différents niveaux de transmutation. Voilà pourquoi les anges sont appelés Malachim dans la Kabbale, étant donné qu’ils se rapportent aux différents niveaux de Tiphereth. Donc, pour que quelqu’un développe son propre Ruach, l’Esprit, il doit le faire par Tiphereth, l’âme humaine; et il doit travailler avec Nepheshoth dans les eaux de Yesod. Sinon, il n’avancera pas. Voici ici l’importance de la Chasteté. Ainsi, rappelez-vous, « soyez féconds et un maître. » Les fruits de la maîtrise sont récoltés dans la sephirah Tiphereth; là vous recueillerez et profiterez des fruits de l’Arbre de Vie, qui sont des dons spirituels. Sinon, vous deviendrez comme un perroquet en train de parler de la Kabbale, « bla bla bla, bla bla bla, » mais vous ne rencontrerez pas ce que vous apprenez et enseignez. Seuls ceux qui sont prophètes, maîtres, alchimistes, voient et expérimentent ce dont ils parlent et prêchent. C’est à travers l’Alchimie que vous entrez dans le royaume des cieux.

Les Hiérarchies dans le Monde de Yetzirah

Maintenant, parlons du monde de la formation, Yetzirah, et des différentes hiérarchies d’anges qui se développent en elle et qui sont désignés avec des noms kabbalistiques. Rappelez-vous, c’est à travers l’Alchimie que nous entrons dans le monde de Yetzirah, le monde de la formation, et c’est à travers l’alchimie que nous nous élevons à travers tous ces niveaux, pour finalement atteindre son sommet.

Écoutez, pour commencer au bas du monde de Yetzirah, il faut atteindre le niveau de la sephirah Tiphereth. Donc, quand un alchimiste atteint le niveau de Tiphereth, il commence alors au bas de Yetzirah. Dans le Christianisme ésotérique, ceux qui sont à ce niveau sont appelés « enfants de feu », et dans la Kabbale ils sont appelés Ichim. En d’autres termes, il est nécessaire d’être baptisé par le feu afin d’entrer dans le royaume des cieux, être né de nouveau en Yetzirah, comme Ioannes (Jean) a déclaré lorsqu’il s’adresse à Yeshua, le Maître Jésus:

    « Je vous baptise avec de l’eau à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, dont les chaussures que je ne suis pas digne de porter, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. » – Matthieu 3:11

Yeshua est la sephirah Chokmah. Yeshua vous guide lorsque vous atteignez le niveau de Tiphereth; ainsi, à travers l’Alchimie Yeshua fait de vous un enfant de feu dans Yetzirah. C’est la première étape de Yeshua à l’intérieur de vous. Les prochains échelons sur l’échelle de Jacob sont appelés dans le Christianisme ésotérique:

  •     anges
  •     archanges
  •     principautés
  •     vertus
  •     puissances
  •     dominations
  •     trônes
  •     cherubins
  •     séraphins

Ce sont les échelons que le Christianisme ésotérique utilise pour expliquer la hiérarchie des anges ou des êtres divins dans le monde de la formation (Yetzirah).

Voici, en Geburah sont les puissances; rappelez-vous ceci, parce qu’au début de l’invocation de Salomon, nous disons: « Puissances du royaume. Soyez sous mon pied gauche et dans ma main droite « .

    « Car, » La gloire de Satan est l’ombre de Adonaï « : Dieu dans [Malkuth] le monde manifesté; « Le trône de Satan est le marchepied de Adonaï. » – Ce marchepied étant l’ensemble du [Micro] Cosmos « – La Doctrine Secrète

    « Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires. Parcontre, l’archange Michaël, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’a pas osé porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit: Le Seigneur [Adonaï] te réprime. Mais ceux-ci [ignorants] parlent mal de ces choses qu’ils ne connaissent pas: mais ce qu’ils savent naturellement, comme des bêtes brutes, c’est de se corrompre. Malheur à eux! Car ils ont suivi la voie de Caïn, et courut avidement après l’erreur de Balaam pour une récompense, et ont péri dans la contradiction de Coré. » – Jude 1: 8-11

    « En outre, auquel des anges [Adonaï en effet] n’a-t-il [Iod-Havah] jamais dit, Asseyez-vous à ma main droite, jusqu’à ce que je mets le sang de tes ennemis sous tes pieds? Ne sont-ils pas tous des anges [archétypes] administrateurs d’esprits, envoyés pour servir ceux [en Malkuth] qui doivent hériter du salut [Yeshua] »- Hébreux 1: 13, 14

circulatory-system

Ainsi, les puissances du royaume, comme nous le voyons ici, sont au bas de la colonne de gauche de l’Arbre de Vie. Ce sont les puissances sexuels de Geburah qui descendent dans la sephirah Malkuth (physique) comme le feu à travers le flux de sang, parce que dans Geburah nous avons le feu.

Dans la Kabbale, les Dominations ou les archétypes de la sephirah Chesed sont les esprits de l’eau. Rappelez-vous que la sephirah Chesed / Gedulah est le Ruach Elohim qui planait sur la surface des eaux, au commencement. Ainsi, Chesed est lié aux eaux. Le feu est lié à la sephirah Geburah. Donc, si vous vous demandez d’où vient le feu qui donne à l’homme une érection et de l’humidité à la femme dans l’acte sexuel, sachez qu’il vient de la sephirah Geburah. Voilà pourquoi dans la Kabbale, parfois, lorsque les kabbalistes pointent la sephirah Geburah, ils disent qu’elle est Lucifer, « le porteur de la lumière » en latin. Eh bien, le support de la lumière est le feu. Lorsque vous voulez la lumière, vous allumez la bougie avec le feu et alors vous avez la lumière. C’est Lucifer. Ainsi, la force de la sephirah Geburah qui descend à travers le flux sanguin est la puissance du royaume, Malkuth. Voilà pourquoi, dans la Kabbale, nous disons que Samael, qui est le Logos des puissances de Geburah, est le roi du rayon de la puissance.

Néanmoins, ici dans Malkuth, ceux qui utilisent la puissance de Geburah dans le mauvais sens sont des adeptes de Andraméleck. Voilà pourquoi Eliphas Levi en enseignant à propos de Klipoth place Andraméleck en Malkuth. De nombreux ignorants qui ne savent pas à propos de l’Alchimie disent que Andraméleck doit être en Geburah. Non, parce que Andraméleck est un symbole d’un Hasnamuss qui a la double polarité et les Hasnamussen avec des polarités doubles sont en Malkuth. Ils ne sont pas en Geburah.

Ainsi, en Malkuth, il y a différents types de personnes qui utilisent la puissance de Geburah dans le mauvais sens. Les fornicateurs sont des victimes des forces de Lucifer – la force sexuelle, en Malkuth. Par conséquent, si quelque fornicateur dit: « Puissances du Royaume soyez sous mon pied gauche et dans ma main droite, » rien ne se passera. Comment est-ce que ça va fonctionner, si elles ne contrôlent pas le feu sexuel, c’est à dire, s’ils ne gèrent pas les puissances de Lucifer?

    « L’éveil de la Kundalini et la dissolution du « Moi », forment précisément la base fondamentale de toute réalisation profonde de l’Être …. Le « Moi » est le démon que nous portons à l’intérieur. En ce qui concerne cette affirmation, nous pouvons dire que le travail de la dissolution du « Moi » est vraiment le travail avec le démon. Ce travail est très difficile. Quand nous [alchimistes] travaillons avec le démon, les entités ténébreuses lancent généralement de terribles attaques contre nous. C’est vraiment le chemin de l’Homme Astucieux, le fameux quatrième chemin, le chemin du Tao.  » – Samaël Aun Weor

Parcontre, les ignorants fornicateurs disent: « Oh! Ils travaillent avec Satan, ils sont des magiciens noirs. »

    « Mais ceux-ci [ignorants] parlent mal de ces choses qu’ils ne connaissent pas: mais ce qu’ils savent naturellement, comme des bêtes brutes, c’est de se corrompre. Malheur à eux! Car ils ont suivi la voie de Caïn, et courut avidement après l’erreur de Balaam pour une récompense, et ont péri dans la contradiction de Coré »- Jude 1: 10-11

Les ignorants ne savent pas que la puissance du diable est la force sexuelle. Écoutez, les alchimistes qui contrôlent leurs propres démons sont ceux qui transmutent leur énergie sexuelle – les puissance de Geburah. Donc, il est écrit:

    « Que les eaux produisent en abondance des créatures mobiles qui ont la vie » (Genèse 1:20). Dans ces mots sont inclus trois commandements, en référence à l’étude de la doctrine secrète [bible], la multiplication de l’espèce humaine, et [la transmutation sexuelle, symbolisée par] la circoncision le huitième jour après la naissance d’un enfant de sexe masculin.  » – Zohar

    « Et quand huit jours furent accomplis pour circoncire l’enfant, son nom a été appelé Yeshua, comme il fut nommé par l’ange avant qu’il fût conçu dans l’utérus. Et quand les jours de sa purification, selon la loi de Moïse ont été accomplies, ils l’ont amené à Jérusalem, pour le présenter au Seigneur: Comme il est écrit dans la loi du Seigneur: Tout mâle qui ouvre l’utérus [en Tiphereth] sera consacré au Seigneur « – Luc 2: 21-23

La « Circoncision » fait référence à l’élimination méthodique de Satan, qui est enracinée dans la luxure des animaux; le prêtre / magicien vole ce pouvoir au diable, et transmute ce feu sexuel – la puissance de Geburah en Malkuth.

L’invocation commence: « Puissance du Royaume, soyez sous mon pied gauche et dans ma main droite, » qui est de dire: « Asseyez-vous dans ma main droite, jusqu’à ce que je mets le sang de tes ennemis sous ton pied [gauche]. » « Sous mon pied gauche » parce que l’alchimiste est en train de contrôler la colonne de gauche de l’Arbre de Vie, où l’on trouve Geburah qui conduit son feu à Malkuth; « Et dans ma main droite » parce que la main droite dans la colonne de droite de l’Arbre de Vie est contrôlée par Chesed, qui est en bas de יהוה dans Chokmah, qui devient יהשוה Yeshua dans Tiphereth. Donc, Chesed transmute le feu de Yeshua / Chokmah. Chesed sublime la Nephesh Chaiah, l’âme vivante, l’âme du mercure, le Shin, le feu sexuel de Geburah depuis Ha-Maim המים les eaux de Yesod. Tel est le sens du début de l’Invocation de Salomon. Ainsi, les alchimistes doivent être en contact avec Chesed.

Donc, quand le prêtre et la prêtresse accomplissent l’Alchimie sexuelle, ils doivent être assistés par leur propre Intime particulier, Chesed, leur Esprit, qui est le vrai prêtre, qui est le véritable magicien en nous.

Ainsi, en pratiquant la transmutation sexuelle Chesed commence à partir de Yesod, et de là comme un alchimiste Chesed continue en montant à travers l’échelle de Jacob. En d’autres termes, celui qui est en train de réciter l’invocation de Salomon, celui qui dit: « Puissance du Royaume soyez sous mon pied gauche et dans ma main droite » est Chesed, le prêtre, à travers le larynx de Tiphereth, son âme humaine dans son corps physique à n’importe quel niveau initiatique.

Alors, en étudiant sérieusement les quatre mondes de la Kabbale dans l’Arbre de Vie il est possible de comprendre l’invocation de Salomon.

Ainsi, quand nous disons « Puissances du Royaume », est-ce que nous comprenons à quelles puissances nous nous adressons? Écoutez, ce sont les puissances qui sont dans le monde physique ou corps physique, que ce soit dans la femme ou chez l’homme. Les puissances du royaume sont les puissances sexuelles qui viennent de Geburah. Ainsi, à partir de Malkuth, vous continuez à réciter et nommer en français le reste des Sephiroth de l’Arbre de Vie qui se rapportent au reste de l’invocation:

    « Gloire et éternité, prenez-moi par les deux épaules et dirigez-moi dans les voies de la victoire! Miséricorde et Justice, soyez l’équilibre et la splendeur de ma vie! Intelligence et Sagesse, couronnez-moi! Esprits de Malkuth, conduisez-moi entre les deux colonnes sur lesquelles s’appuis tout l’édifice du temple! Anges de Netzach et de Hod, établissez-moi sur la pierre cubique de Jesod! Oh Gedulael! O Geburael! O Tiphereth! Binael, sois mon amour! Ruach Chokmael, sois ma lumière! Sois ce que tu es et ce que tu seras, ô Ketheriel! « 

Ainsi, comme nous l’avons déjà expliqué, en récitant en français et en Hébreu les noms des Sephiroth nous abordons tous les niveaux de l’invocation qui permettent à notre Intime d’entrer dans les différents cieux de l’Arbre de Vie. Là, notre Intime invoque tous ces êtres, que nous appelons anges (il y en a des millions), qui sont ministres du Seigneur et qui travaillent dans Assiah, Yetzirah, Briah et Atziluth afin de nous aider dans ce que nous faisons .

Malkuth: Ichim

La récitation du prêtre et de la prêtresse continue:

ishim

« Ichim, assistez-moi au nom de Shaddai. » Regardez le graphique ci-dessus. Telle est la force de l’énergie solaire émergeant des eaux. Les Ichim ou האישים Hashim, les particules ignées solaires émergent des eaux de Yesod. Donc, ceux qui vivent ou atteignent ce niveau, c’est à dire, ceux qui contrôlent leur force sexuelle en Malkuth, deviennent des Ichim, des enfants du feu.

Maintenant, qui est Shaddai? Les kabbalistes hébreux ont la tradition de placer le nom Shaddai (parfois seulement la lettre Shin du mot Shaddai) sur l’un des postes de l’entrée de la porte de leur maison. Ils le touchent toujours pieusement. Shaddai est précisément le gardien de Daleth, la porte. Il est écrit dans la Bible:

adam-chavah

« Et Elohim parla à Moïse, et lui dit: Je suis Iod-Havah: Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, par le nom אל שדי, El-Shaddai, mais je n’étais pas connu d’eux par mon nom יהוה Iod-Havah « – Exode 6: 2, 3.

Pourquoi Dieu était-il connu par les Patriarches avec le nom אל שדי El-Shaddai, qui signifie littéralement « Dieu Démon »? C’est parce que Shaddai שדי, ce qui signifie « démon » se rapporte à la force sexuelle que tous les alchimistes contrôlent par la volonté (Thelema). Moïse représente la volonté qui atteint Tiphereth par les eaux du Nil en Malkuth (Mizrahim). L’initiation de Tiphereth est le symbole de la vie de Moïse. Il atteint Tiphereth, et par conséquent, il a accès à יהוה Iod-Havah, Chokmah – qui est le Christ, dont le royaume est dans le cœur, Tiphereth – pour libérer le peuple d’Israël – qui sont toutes ces âmes ou archétypes qui doivent être libérés avec la puissance du Christ cosmique. Les autres prophètes symbolisent les étapes de l’initiation qui se rapportent à la partie inférieure des Sephiroth en bas de Tiphereth; bien que Tiphereth l’âme humaine soit celui qui travaille avec אל שדי El-Shaddai en Yesod dans ces initiations inférieures; seule la vie de Moïse symbolise l’initiation de Tiphereth.

Remarquez, le nom אל שדי El-Shaddai a exactement la même quantité de lettres du nom ישראל Israël, la différence est que le mot El-Shaddai a la lettre Daleth, alors qu’Israël a la lettre Reish. Ces noms indiquent que « Tiphereth » et « Malkuth » sont devenus une seule chair par Yesod; cela signifie l’unité absolue. Mais à cause de la fornication, les puissances du Royaume, les archétypes d’Israël tombent sous les pouvoirs involutifs de Klipoth. En d’autres termes, les fornicateurs changent la lettre Daleth du mot אחד echad, « unité », par la lettre Reish du mot אחר acher « Autres ». Il est écrit:

    « Écoutez, Israël, Iod-Havah notre Elohim est – אחד Echad – « un » « Iod-Havah » à travers l’acte sexuel »- Deutéronome 6: 4.

« Tu n’auras pas – אחר Acher – « autre » Elohim devant moi. » – Deutéronome 5: 7

Cela signifie également que les fornicateurs changent le ד Daleth de חסד Chesed [faveur, grâce, charité, bonté, bienveillance, miséricorde, prière, bénignité] par la ר Reish de חסר chacer [incomplète, manque, carence, échec, frigalité] . Donc, voilà pourquoi nous disons: « Ichim, assistez-moi au nom de שדי Shaddai. »

Yesod: Cherubim

La récitation de l’invocation continue:

    « Cherubim, soyez ma force (און Aun) au nom d’Adonaï. »

Dans le Christianisme ésotérique, les cherubim sont liés à la sephirah Chokmah, mais dans la Kabbale les cherubim sont en lien avec ces anges qui sont les gardiens de l’Eden dans la sephirah Yesod.

    « Donc, il chassa Adam; et placa des cherubim à l’est du jardin d’Eden עדן [Yesod]; et une épée flamboyante tourne dans tous les sens pour garder le chemin de l’Arbre de Vie « – Genèse 3: 24.

Les cherubim sont toujours associés avec le feu créateur de Shaddai (Lucifer) en Yesod (sexe). Voilà pourquoi le prêtre et la prêtresse disent,

    « Cherubim, soyez ma force (און Aun) au nom d’Adonaï. »

Adonaï est le Seigneur de l’Eden, dans le monde physique.

« Soyez ma און Aun (force), » ou « donnez-moi און Aun (virilité), » afin d’entrer dans l’Eden. Comment pouvons-nous entrons dans Eden? Avec la force sexuelle nous entrons dans l’Eden [עדן joie, plaisir, volupté] au moyen de l’acte sexuel. Voilà pourquoi le Maître Samaël Aun Weor dit que la femme a l’entrée dans l’Eden, c’est, en effet, son organe sexuel, étant donné que l’homme est celui qui la pénètre. Donc, quand il lui arrive, il et elle entrent dans l’Eden, la volupté, le bonheur. Néanmoins, malheureusement, s’ils ne contrôlent pas leurs chérubim, leur force sexuelle, ils sont éjectés de Yesod; Par conséquent, seuls les alchimistes qui savent comment transmuter l’énergie sexuelle restent dans l’Eden; ils reviennent définitivement dans l’Eden dans des étapes. Ces alchimistes sont appelés « les forts », les Cherubim. Voici comment Cherubim est parfois traduit, « les forts de Yesod. » Voilà pourquoi nous voyons dans le graphique ci-dessous quelqu’un qui transmute l’énergie sexuelle par pranayama, et développe cet Eden autour et à l’intérieur.

cherubim
Hod: Beni Elohim

La récitation de l’invocation continue:

« Beni Elohim, soyez mes frères au nom du Fils, et par les vertus de Sabaoth. »

Les Beni Elohim se rapportent à la sephirah Hod. Beni Elohim signifie « enfants de Elohim. »

« Soyez mes frères au nom du Fils. » Qui est le Fils? Le Fils est la sephirah Chokmah, qui reflète sa lumière dans la sephirah Hod. Le monde de Hod est le monde émotionnel. Pour entrer dans ce monde, nous devons développer le corps Astral solaire, le corps émotionnel. Dans la sephirah Hod demeurent les enfants de Dieu, les Beni Elohim, qui contrôlent la lumière astrale. Alors, quand nous disons: « Soyez mes frères, » nous déclarons « Aidez-moi, aidez-moi avec votre force émotionnelle supérieure, » au nom de Chokmah, le Fils, le Christ qui est יהוה Iod-Havah dans mon cœur, son royaume et par les vertus de Sabaoth, les « guerriers du Christ » qui s’expriment à travers Hod.

BeniElohim

Nous voyons dans le graphique un Beni Elohim. Pourquoi ces anges sont appelés Beni Elohim dans Hod? Parce que, quand Chesed, notre alchimiste intérieur, à travers la transmutation sexuelle rend les eaux sexuelles foisonner en abondance l’essence astrale, le Christ en substance, notre Nephesh Chaiah, notre âme Nepheshoth ou animale, contenue dans nos glandes sexuelles, le Corps Astral qui volent au-dessus de la terre vers l’étendue du ciel apparaît, est créé en nous. Voilà comment nous devenons un enfant de notre propre Dieu individuel particulier.

    « Mais ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu [Beni Elohim], même à ceux qui ont la foi en – יהוה Iod-Havah – son nom: qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu [Chesed] « – Jean 1: 12, 13.

Le corps astral est notre Hod, « le médiateur astral » qui lie notre personnalité physique avec l’émanation suprême de notre propre Père solaire particulier. Nous nous joignons à l’armée des Beni Elohim, les enfants de Dieu, lorsque nous développons le corps Astral. Voilà comment nous pouvons être en contact avec tous ces enfants, ou Beni Elohim, qui sont dans le monde astral.

Vous avez tous entendu parler de la « projection astrale. » Ecoutez, pour celui qui forme le corps astral, la projection astrale consciente est quelque chose de normal, comme respirer, manger, ou marcher, parce qu’il a un corps astral. Pour cette personne, les anges ne sont pas un mythe ou le résultat de l’imagination des gens religieux dans le monde. Nous, les Gnostiques, nous savons que les anges existent parce que nous pouvons les invoquer dans le plan astral et parler avec eux, de même ceux qui ont des corps astraux faire la même chose. Mais les fornicateurs qui gaspillent leur Nephesh Chaiah, leur âme vivante, la Nepheshoth de leur sexualité, croient que les anges sont juste un mythe, une théorie ou une croyance. Ils disent: « Les anges sont juste une croyance des gens stupides qui pensent qu’ils existent, mais je ne les ai jamais vu. » Ecoutez, pour les gens qui ont créé le corps astral, les anges ne sont pas un mythe, ni le résultat de la fantaisie de l’imagination, mais une réalité.

Netzach: Elohim

elohim

La récitation de l’invocation de Salomon continue dans le monde de Netzach où nous trouvons les Elohim. Elohim est un nom Hébreu pour les initiés qui contrôlent leur mental. Pour atteindre une telle perfection afin qu’ils puissent aider l’humanité, à travers leur mental, ils doivent créer le corps mental solaire.

Lorsque Chesed crée le corps mental solaire, internement Chesed est appelé un Bouddha (« éveillé »). Chesed n’est pas la personne physique, mais l’Intime de cette personne qui a atteint le niveau de Bouddha. Si cet initié ne cesse de méditer et contrôle le mental à sa perfection, il devient un Elohim, un terme utilisé kabbalistiquement, pour quelqu’un qui contrôle le mental à sa perfection (Elohim a beaucoup d’autres significations, bien entendu).

Quand les bouddhas Wannabe s’assoient pour méditer, leur mental les contrôle. Pour les bouddhas Wannabe qui entrent dans les études de l’ésotérisme bouddhiste atteindre un « mental vide », un mental vierge, afin d’avoir un ravissement et l’extase, est très difficile. Cependant, l’alchimiste qui a créé le mental solaire, l’alchimiste qui contrôle le mental parfaitement, pour cette personne, entrer dans le Samadhi, l’extase, est très facile. C’est parce que le mental solaire réfléchit la lumière du Christ, Chokmah.

Donc, internement parlant, un bouddhiste authentique a le corps mental solaire créé. Voilà pourquoi nous trouvons, derrière le graphique de ce moine, l’image de Bouddha; ce Bouddha est son propre Bouddha individuel particulier qui contrôle son mental.

Voilà pourquoi, quand le prêtre et la prêtresse disent:

    « Elohim, combattez pour moi au nom du Tétragrammaton. »

Ils sont en train de prononcer kabbalistiquement le saint nom de Dieu, Iod-Hei-Vav-Hei, qui en Grec est le Tétragrammaton.

C’est grâce à l’aide de notre Intime que nous contrôlons le mental. Cette invocation est quelque chose que nous devons mémoriser. Lorsque vous êtes, par exemple, en train de méditer et que votre mental vous tracasse beaucoup avec des images ou des pensées, vous voulez vous concentrer seulement sur quelque chose et le mental vous permet de rester sur écoute, ce que vous devez faire c’est de se concentrer sur votre propre être, sur votre propre Bouddha, votre propre Intime, Chesed, et dire: « Elohim, combattez pour moi au nom du Tétragrammaton. » C’est un mantra très puissant. Ainsi, si vous répétez cela constamment, alors votre mental sera contrôlé par votre propre Esprit. Habituellement, le mental nous contrôle. Nous sommes toujours esclaves du mental.

Tiphereth: Malachim

malachim

Ce graphique se rapporte à Tiphereth, qui se rapporte à l’invocation qui stipule:

     « Malachim, protégez-moi au nom de Iod-Hei-Vav-Hei. »

Ce sont les quatre lettres du saint nom de Dieu qui est kabbalistiquement traduit comme Iod-Havah et bibliquement comme Jehovah.

Les Malachim se rapportent aux différents niveaux de Tiphéreth. Ce sont des personnes liées au mental supérieur, à ce que nous appelons le Manas Supérieur ou l’âme humaine. Les êtres à ce niveau utilisent le corps causal solaire. Ils contrôlent les forces causales du ciel, grâce à leur Moïse intérieur, leur corps causal. Ils protègent toute personne qui les invoque au nom de Iod-Havah, Jéhovah, Iod-Hei-Vav-Hei.

Geburah: Seraphim

seraphim

Le niveau suivant est la sephirah Geburah, qui comme nous le voyons symboliquement dans le graphique, est formé par deux dragons qui forment un cœur, parce que les sephiroth Geburah et Tiphereth sont liés l’una à l’autre.

Dans l’invocation nous disons,

    « Seraphim [שרפים], épurez mon amour au nom de אלה Éloah »

– Ou Elah, la déesse, les forces de la Mère Divine.

« Et le peuple parla contre Elohim [Gibor], et contre Moïse: Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d’Égypte, pour mourir dans le désert? Car il n’y a pas de pain, et il n’y pas d’eau; et notre âme déteste ce pain léger. Et יהוה Iod-Havah [de Geburah] envoya des serpents [שרפים Seraphim] de feu parmi le peuple, et ils mordirent le peuple; et beaucoup de gens d’Israël sont morts. Par conséquent, les gens sont venus à Moïse, et dirent: nous avons péché, car nous avons parlé contre יהוה Iod-Havah et contre toi; priez יהוה Iod-Havah, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Et Moïse pria pour le peuple. Et יהוה Iod-Havah dit à Moïse: Fais-toi un serpent [שרף Seraph] de feu, et place le sur une perche; et il arrivera que quiconque sera mordu, quand il le regarde, vivra. Et Moïse fit un serpent [נחש נחשת] d’airain, et le mit sur une perche; et il arriva, que si un serpent avait mordu un homme, quand il regardait le serpent d’airain, il survécu » – Nombres 6.: 5-9

Elah אלה ou Éloah est le serpent de bronze qui soigne les Israélites dans le désert.

Pourquoi « Seraphim, épurez mon amour au nom de אלה Éloah »? Parce que « mon amour » est précisément dans le cœur, Tiphereth, et les feux de l’amour émanent de Geburah, l’âme spirituelle. Rappelez-vous que la puissance de Geburah est cette force qui fait circuler le sang dans le cœur en le poussant. Il y a une pratique de méditation dans laquelle l’initié se concentre sur la palpitation de son cœur et essaie de sentir ces palpitations dans les différentes parties de son corps. Ces palpitations, venant du cœur, sont la puissance de Geburah, à travers le sang. Voilà pourquoi, lorsque nous parlons des « ames jumelles » Nous nous référons toujours à aux sephiroth Tiphereth, qui est l’âme masculine, et Geburah, l’âme féminine. Dans le corps physique, ils sont unis dans le sang. Voilà pourquoi quand l’homme reçoit son érection dans Yesod, l’organe sexuel, c’est, grâce à l’écoulement de son sang, et l’humidité de la femme est aussi grâce à l’écoulement de son sang, de sorte que, dans le sang Geburah et Tiphereth sont unis.

Kabbalistiquement, il y a deux soleils, celui qui brille dans Tiphereth et un autre qui brille dans Geburah.

Quand nous voulons nettoyer le cœur des impuretés que nous avons en abondance, nous le faisons au nom du Seraph Elah אלה ou Éloah – le feu divin des séraphim qui est la Divine Mère Kundalini. Elah אלה ou Éloah monte vers le cœur, et du cœur, elle nettoie toutes nos impuretés. Voilà pourquoi dans le taoïsme, nous voyons Kwan Shi Yin, la Mère Divine, toujours debout sur un dragon, ce qui signifie qu’elle est train de contrôler le feu de la sexualité. C’est la raison pour laquelle nous voyons deux dragons dans le graphique, parce que, dans l’acte sexuel, la femme est un dragon et l’homme est un dragon. Entre eux, ils font du feu. Dans la mythologie aztèque, ils affirment que ceux qui ont inventé le feu étaient une femme et un homme. Ceux qui ont lu cette lettre pensent qu’ils frottaient deux bâtons ensemble, et donc fait du feu. Mais le sens de cela est l’acte sexuel. Lorsque vous transmutez votre énergie sexuelle, ce feu monte dans la colonne vertébrale. Voilà comment l’homme et la femme libèrent leur feu dans l’acte sexuel. Voilà pourquoi nous avons dit que les puissances de Geburah, le feu des serpents [שרפים Seraphim] de feu, descendent à travers les torrents sanguins du cœur, Tiphereth, dans Yesod, les puissances du royaume, Malkuth.

Chesed: Chasmalim

Le prêtre, qui est Chesed / Gedulah, continue la récitation de l’invocation et dit:

    « Chasmalim, éclairez-moi avec les puissances de Elohim et de Shechinah. »

Là encore, nous nommons la Mère Divine Shechinah ou Kwan Shi Yin, mais en rapport avec l’eau.

Chesed ou Gedulah est le véritable Adam, Adam Ha Rishon que la Bible dans la Genèse nomme l’Esprit de Dieu qui planait sur la surface des eaux. La sephirah Chesed est le Ruach Elohim à l’intérieur de nous qui est associé à l’élément eau.

De nombreux écrits ésotériques kabbalistiques se réfère à l’homme et la femme comme roi et reine de l’univers. Un rituel gnostique déclare:

    « Remarquez que, chaque homme et chaque femme est une étoile, comme des lampes mystérieuses qui pendent sur le Firmament. Dieu est la flamme qui vibre en tout, la géométrie vivifiante de tout. C’est la raison pour laquelle le nombre est saint, est infini, est éternel. Là, où il réside, il n’y a pas de différence; la diversité est l’unité. « 

Dieu est l’Intime, Chesed, l’esprit à l’intérieur de nous. C’est pourquoi, lorsque nous sommes dans la méditation, et expérimentons notre propre Chesed, notre propre esprit, nous découvrons alors que nous, Chesed, sommes comme un être gigantesque sur la planète terre. Comme le Maître Samael explique dans un de ses livres:

    « Je me jettais dans l’espace sidéral infini tandis que j’étais dans l’ivresse dionysiaque complète [Samadhi]. J’ai joyeusement déménagé loin de la planète Terre … Alors immergé dans l’océan de l’Esprit Universel de Vie, je ne voulais pas retourner dans cette vallée d’amertume. Donc, j’ai visité beaucoup d’autres demeures planétaires … Alors en douceur me plaçant sur une planète géante de l’infini inaltérables, je m’écriai, « je domine tout cela, » comme je dégaine l’épée flamboyante … « L’être humain est appelé à être le gouverneur de toute la création », répondit un Hiérophante qui était à côté de moi. » – Les Trois Montagnes de Samaël Aun Weor

Si vous avez lisez littéralement, vous pourriez penser que les animaux intellectuels dans ce monde physique sont les rois de l’univers. Non! Nous parlons de Chesed, l’esprit, le véritable être humain à l’intérieur de nous. Quand on atteint la première initiation des Mystères Majeurs, on peut alors expérimenter la façon dont l’Intime est en effet un roi de l’univers. Chesed est l’Etre. Il n’est pas l’ego; parce qu’en tant qu’ego nous ne sommes pas rois, mais des esclaves de la nature et de l’univers.

chashmalim2

Ainsi, les Chasmalim sont « les illuminés, » les Bouddhas, ceux qui sont vraiment pleinement éveillé dans l’esprit; Les êtres qui sont très fortement transcendés. Cependant, chacun de ces Chasmalim est un véhicule de la lumière à des niveaux différents. Ce n’est pas qu’il n’y a qu’un seul être, comme ils pensent dans le Christianisme, que Jésus de Nazareth est le seul être qui est connecté avec le Christ. Non! Dans l’univers dans le monde de Yetzirah, il sont des millions et des millions. Les Chasmalim sont des êtres christifiés, et nous les nommons à travers l’invocation de Salomon. Nous devons escalader l’échelle de Jacob que le Bible parle afin d’atteindre le plus haut échelon.

Binah: Aralim

aralim

Le prochain appel porte sur les אריאלים Arialim, les « puissants lions et lionnes » de Binah. Comme vous pouvez le voir dans le graphique, un moine est immergé dans les eaux et avec ses mains, il est en train de faire les mouvements de l’arraché des griffes d’un lion. Un Arialim est un puissant lion lié à Binah. Nous voyons dans le graphique des cadavres qui ont été anéantis, désintégrés, par la puissance de Binah, la puissance des eaux. Quand nous disons « Aralim, agissez! », Nous devons nous concentrer sur ces êtres comme des lions, et notre propre Esprit Saint, qui, comme Durga, agis en vertu des puissances créatives des eaux de Binah, que nous avons expliqué dans de nombreuses conférences.

Chokmah: Ophanim

ophanim

Ensuite, l’invocation continue dans Chokmah, et dit:

« Ophanim, tourner et resplendissez. »

Le mot « אופנים Ophanim signifie « roues ». Ce mot se réfère à des êtres avec des Auras qui ressemblent à des roues de lumière qui tournent et brillent dans l’aura du Christ Solaire Cosmic. Lisez le livre d’Ezéchiel, le premier chapitre, où il décrit les Ophanim qui apparaissent dans sa vision. Les ignorants qui ne savent rien de l’Alchimie et de la Kabbale disent: « Les Ophanim que Ezéchiel décrit dans son livre sont un système de roues d’un vaisseau cosmique qui est venu d’une autre galaxie, d’un autre système solaire; et les saintes créatures qui apparaissent sont des extraterrestres qui viennent sur la Terre et qui naviguent avec ces vaisseaux cosmiques. « Non! Désolé, Ezéchiel ne décrit pas un vaisseau cosmique, mais le Merkabah, le trône de char avec son cortège de cherubim; c’est ce qui est décrit dans les premiers chapitres du Livre d’Ézéchiel le prophète.

Les Ophanim sont très proches de יהוה Iod-Havah parce qu’ils sont en relation avec Chokmah, la seconde sephirah, le Fils, dont le royaume est dans le cœur, Tiphareth. Ainsi, les Ophanim et les Chaioth-Ha-Kadosh sont ce que Ezéchiel en tant que bodhisattva voit quand il atteint le niveau de Tiphereth. Le livre d’Ézéchiel déclare:

« Cela [Ophanim] était l’apparition de l’image de la gloire de יהוה Iod-Havah [Chokmah]. Et quand je l’ai vu, je tombai sur ma face, et j’entendis la voix de celui qui parlait. Et il me dit: fils de l’homme, debout sur tes pieds, et je vais te parler. Et l’esprit [de Chokmah] est entré en moi quand il m’a parlé, et m’a mis sur mes pieds, alors je l’ai entendu me parler. Et il me dit: Fils de l’homme, [comme j’ai envoyé Moïse] Je t’envoie aux enfants d’Israël, à une nation rebelle qui a révolté contre moi: eux et leurs pères ont péché contre moi, même jusqu’à ce jour. « – Ezéchiel 2: 1-3

Ezéchiel est appelé « fils de l’homme. » Où pouvons-nous trouver le fils de l’homme?

« Quand Jésus est venu dans le territoire de Césarée de Philippe, il demanda à ses disciples, en disant: Dit-on que je suis le fils de l’homme? » – Matthieu 16

La Bible parle dans les évangiles à propos du fils de l’homme, et les gens partout dans le monde attendent « la venue du fils de l’homme dans le ciel ».

« Et alors toutes les tribus de la terre pleurent et ils verront le fils de l’homme venant sur les nuées du ciel: avec puissance et une grande gloire. « – Matthieu 24

Les gens lisent tout à la lettre et disent qu’un jour le fils de l’homme apparaîtra dans les nuages. Eh bien, ésotériquement, alchimiquement parlant, le fils de l’homme est Tiphereth, et se rapporte à l’âme humaine qui a atteint ce niveau. Le fils de l’homme et le fils de Dieu devient le même Etre en Tiphereth. Tout le monde a le fils de l’homme à l’intérieur, mais non développé.

Les Ophanim sont « les roues » ou êtres christifié dont les Auras ressemblent à des cercles de lumière qui descendent de Chokmah pour encercler les têtes des quatre cherubim, les quatre corps solaires de Tiphereth (bodhisattva), à savoir, les corps physique, astral, mental et causal. Voilà pourquoi nous voyons dans les graphiques, de nombreuses roues tournant autour du Bodhisattva pour indiquer ce que Ezéchiel a vu dans son expérience. Alors, quand vous dites: « Ophanim, tournez et resplendissez », vous devez imaginer dans votre cerveau et votre colonne vertébrale ces roues ou chakras d’énergie en train de tourner et briller; vous devez vous concentrer sur eux pour que la lumière christique descende en accord avec votre niveau.

Kether

Enfin, nous arrivons au sommet de l’Arbre de Vie dans le monde de Yetzirah, et prononcons:

« Chaioth Ha Kadosh Criez, Parlez, Rugissez, Mugissez! Kadosh, Kadosh, Kadosh! Shaddai, Adonaï, Iod-Havah, Eheieh Asher Eheieh! Hallelu-Jah, Hallelu-Jah, Hallelu-Jah, Amen. Amen. Amen. »

brahma

« Je voyais אדני Adonaï assis sur un trône, haut et élevé, et son train rempli le temple. Unis, desשרפי Séraphim se tenaient au-dessus de lui, ils avaient six ailes; avec une paire ils se couvraient le visage, et avec une paire ils se couvraient les pieds, et avec une paire ils volaient.

    « Et l’un criait à l’autre, et dit: קדוש קדוש קדוש יהוה צבאות Kadosh, Kadosh, Kadosh Iod-Havah Sabbaoth: toute la terre est pleine de sa gloire. » – Esaïe 6: 1-3

En Hébreu, chaioth חיות signifie « animaux », au pluriel. Chaiah חיה est singulier pour « animal » et aussi « la vie. » Voilà pourquoi, dans le livre de la Genèse il dit Nephesh Chaiah נפש חיה – qui signifie « âme animale » ou « âme vivante. » Donc quand nous disons chaioth חיות nous nous joignons « vies « et » créatures « , ainsi Nephesh Chaiah signifie « êtres (créatures) vivants ». Ha ה signifie »le », Kadosh קדוש signifie « saint,
sacré ». Ainsi, Chaioth Ha Kadosh signifie les animaux saints ou sacrés.

Combien sont ces animaux sacrés? Ils sont quatre:

Le premier est l’aigle qui crient, qui symbolise l’élément air, Tiphereth. Voilà pourquoi vous voyez dans le graphique, l’aigle au-dessus des trois faces de Brahma, Kether. Pourquoi trois visages? C’est parce que Kether est la tête du Père, du Fils et du Saint-Esprit / Kether, Chokmah, Binah / Brahma, Vishnu, Shiva.

La deuxième créature sainte est l’être humain qui parle, qui symbolise l’élément eau, Chesed.

La troisième créature sainte est le lion qui rugit en haut à droite de la tête de ce symbole, qui symbolise l’élément feu, Geburah.

En haut à gauche de la tête de ce symbole se trouve la quatrième créature sainte, le taureau qui mugit, qui symbolise l’élément terre, Malkuth.

Donc, quand nous disons, « Chaioth Ha Kadosh, criez, parlez, rugissez, mugissez, » nous abordons les forces des quatre éléments de la nature qui se rapportent au Saint Nom de Dieu, le Tétragrammaton, parce Iod-Hei-Vav-Hei concernent les quatre éléments, ou les quatre créatures dans le corps du sphinx de l’Egypte.

Quand nous disons, « Kadosh, Kadosh, Kadosh! » Nous sommes alors en train d’aborder les trois Sephiroth au dessus de l’Arbre de Vie, parce que ces trois sont le Saint Trois-Unité qui sont parfaitement symbolisé dans ce graphique. Si nous utilisons notre concentration et notre imagination, nous verrons toutes ces forces qui descendent quand nous récitons l’invocation.

A la fin, nous disons,

    « Shaddai, Adonaï, Iod-Havah, Eheieh Asher Eheieh! Hallelu-Jah, Hallelu-Jah, Hallelu-Jah, Amen. Amen. Amen. »

Eheieh Asher Eheieh signifie: « Il est ce qu’il est. » Ces mots sont écrits dans le livre de l’Exode.

    « Et Dieu dit à Moïse, Eheieh Asher Eheieh (je suis ce que je suis). » – Exode 3.14

Mais quand nous prononçons Eheieh Asher Eheieh, nous devons comprendre que nous disons: « Il est ce qu’il est, » parce Eheieh est Kether au sommet, mais nous sommes encore en bas. Ainsi, Kether a le droit de dire: « Eheieh Asher Eheieh. » Mais quand nous nous référons à lui, nous disons: « Il est ce qu’il est. » Parcontre, Dieu dit au sommet de l’Arbre de Vie, « Je suis ce que je suis. »

Ensuite, nous disons « Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah », qui signifie « louange Jah. » Rappelez-vous que Jah est un mot androgyne. Par conséquent, les gens qui croient que Dieu est masculin sont des demi-athés, parce que Dieu est masculin-féminin. Dieu est Jah: Iod est masculin, Hei est féminin. Lorsque vous prononcez le mot Jah dans Hallelujah, vous félicitez le Seigneur Jah, qui est androgyne. Et nous le disons trois fois, parce que Kether est Jah, Chokmah est Jah, et Binah est Jah, ce qui signifie mâle-femelle.

    « Ceci est le compte des générations d’Adam. Le jour où אלהים Elohim créa Adam, à l’image de אלהים [אל El-masculin et אלה Elah-féminin, plus la terminaison ים pluriel im]. Elohim les a fait [ces générations]; mâle et femelle il les [ces générations] créa ; et les bénit, et les a nommé Adam, au jour où ils [ces générations] ont été créés « – Genèse 5: 1-2.

Alors, louez le Seigneur, « Hallelujah, Hallelujah, Hallelujah, Amen, Amen, Amen. »

Eucharistie

Lorsque vous avez fini de réciter l’invocation, alors vous pouvez prendre l’Eucharistie dans votre maison, comme suit: tout concentré dans votre être intérieur, vous dites: « Mon Père, mon Dieu, je vous en prie, je vous demande maintenant, s’il vous plaît, chargez pour moi avec une force Christique solaire ce vin (jus de raisin non-alcoolisé) que je vais boire, et ce morceau de pain que je vais manger, pour que je puisse nourrir mon âme avec les atomes de tous les êtres qui sont les ministres du Seigneur. » Par la suite, vous bénissez le vin (jus de raisin non alcoolisé) et le pain au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et tout en mangeant et en buvant l’Eucharistie prononcez mentalement le mantra Krim. (prononcez Krim, avec le i comme dans « crime »). Telle est la voie avec laquelle le Christ solaire nourrit votre âme avec l’Eucharistie après la récitation de l’invocation. Telle est précisément la façon dont le Maître Samael explique dans ses livres pour les gens qui n’ont pas la possibilité d’entrer dans un temple gnostique. L’Eucharistie doit être pris à chaque fois après que nous effectuons l’Alchimie sexuelle, après la transmutation de l’énergie sexuelle, qui est, quand il n’y a pas de fornication. Mari et femme récitent l’invocation ensemble et par la suite, l’homme bénit le pain et le vin et les deux genoux pliés (à genoux) et mangent et boivent ensemble l’Eucharistie.

Dans le passé, en Israël ou en tout lieu, lorsque les Hébreux ont célébré le Saint Shabbath, le samedi saint, chaque semaine, ils ont toujours bu du vin consacré, bénit la viande, du poisson et d’autres éléments avec du sel consacré, et par la suite ils les mangeaient pieusement au cours de la célébration du Shabbath. Ainsi, ce fut leur manière de recevoir la lumière de l’Eucharistie. Voilà pourquoi le Shabbath est Saint. C’est l’un des secrets de Shabbath.

Cependant, pour nous, les Gnostiques, nous suivons également des procédures similaires à travers le rituel Pancatattva, que nous trouvons dans le livre, Le Mystère de la Floraison d’or de Samaël Aun Weor. Les Gnostiques ont sur leur petit autel un morceau de poisson, un morceau de viande, une petite tasse remplie de jus de raisin, et du pain, et mangent et boivent après la transmutation de leur énergie sexuelle, qui est le cinquième élément. Pancatattva signifie « cinq tattvas. » La cinquième c’est l’énergie sexuelle que nous transmutons en premier. Par la suite, la récitation de l’invocation de Salomon doit être effectuée afin de charger le pain, le vin, le poisson et la viande, pour finir avec le Rituel Pancatattva. Après l’invocation, on mange le pain, le poisson et la viande, et boit le vin (jus de raisin).

Ainsi, voici comment l’alchimiste se charge avec les forces de l’Arbre de Vie, et comment il est assisté par le Seigneur dans les différentes étapes. Écoutez ce que j’ai dit: « assisté par le Seigneur dans différentes étapes. » Qui est le Seigneur? Le Seigneur est Iod-Havah, Chokmah, le Christ cosmique qui descend en fonction de notre niveau. Ne pensez pas comme certains ignorants qui se disent Gnostiques, qui ignorent que le Seigneur descend dans les différents niveaux à l’intérieur de toute personne qui travaille fidèlement avec l’Alchimie. Le Seigneur, le Christ, est de l’énergie, et agit à travers chacun d’entre nous dans les différents niveaux. Si nous sommes des débutants, nous allons recevoir la force en tant que débutant. Mais aussi longtemps que nous marchons et avancons sur ce chemin, nous devenons des véhicules du Seigneur, parce que nous transmutons l’énergie sexuelle. Rappelez-vous la déclaration que nous avons lu au début, quand on a parlé des mages.

    « Le fruit du juste vient de l’Arbre de Vie. »

Ainsi, c’est précisément à travers le Rituel Pancatattva que nous mangeons les fruits de l’Arbre de Vie; parce que dans les fruits se trouvent les énergies Christiques de toutes les hiérarchies nommées dans l’invocation de Salomon. Lorsque nous effectuons l’invocation de Salomon, l’énergie Christique descend en fonction de notre niveau; encore une fois, ces énergies sont les fruits de l’Arbre de Vie: le Christ.

    « Et celui qui prend de Nepheshoth est sage. »

Donc, si vous vous nourrissez avec Nepheshoth, c’est à dire, en transmutant votre énergie sexuelle Christique, alors vous êtes un disciple du Seigneur, vous suivez Chokmah. Parcontre, si vous êtes un fornicateur, si vous renversez le Nepheshoth, la vie vivante de votre énergie sexuelle, cela n’a pas d’importance quel type d’invocation vous effectuez, ou quel type de rituel vous faites. Elle n’appelera pas les êtres supérieurs, les forces du Christ, parce que le Christ descend seulement à l’intérieur de ceux qui suivent le chemin de la Chasteté. Voilà pourquoi il y en a beaucoup qui travaillent et effectuent différents rituels, des mantras, des rites, dans beaucoup de religions, mais ils ne suivent pas la Chasteté. Ils sont juste des fornicateurs. Pour suivre le Seigneur, vous devez être dans la Chasteté. Vous devez transformer votre énergie sexuelle, la Nepheshoth, la Nephesh Chaiah dans les différents niveaux.

Questions et Réponses

Public: Devons-nous décorer notre chambre avec les trois couleurs primaires qui sont écrites dans le livre Yoga du Rêve? Sont-elles liées à cela?

Instructeur: Oui, elle le sont. Vous en train de demander au sujet des trois couleurs primaires, qui sont bleu, rouge et jaune, qui se rapportent au premier triangle de l’Arbre de Vie, le Triamatzikamno. Le bleu se rapporte au Père (Kether), le jaune concerne le Fils (Chokmah) et le rouge concerne le Saint-Esprit (Binah). Si nous décorons notre chambre avec ces trois couleurs primaires (cela n’a pas d’importance comment, mais les trois couleurs primaires doivent être dans la salle), les forces Christiques descendront avec plus de force. Rappelez-vous que les couleurs ne sont que différentes modifications de la lumière. Le Seigneur est la lumière. Il a dit:

    « Je suis la lumière du monde. »

Lorsque nous sommes dans la Chasteté, autant que nous pratiquons et faisons les différents rites, nous chargons une chambre ou un autel avec notre magnétisme. Donc, il est bon d’avoir les trois couleurs primaires dans notre chambre à coucher.

Public: Les quatre animaux sacrés Chaioth Ha Kadosh sont-ils liés au sphinx et aux quatre éléments, comme par rapport au Rituel Pancatattva, les éléments que nous pouvons charger ou bénir, afin de tirer parti des forces des éléments?

Instructeur: Indiscutablement, ils sont liés. L’aigle se rapporte à l’élément air, le lion à l’élément feu, le taureau à l’élément terre, et l’être humain à l’élément eau. Quand un homme et une femme accomplissent l’acte sexuel, quand l’homme est relié à la femme, le cinquième élément qui est appelé Akash est relié à eux. Donc, à travers la transmutation sexuelle, nous transmutons l’Akash – le cinquième élément. Ainsi, après l’alchimie sexuelle, quand nous mangeons les autres éléments, nous nous connectons à Chaioth Ha Kadosh. Rappelez-vous qu’il est écrit:

    « Et au-dessus du firmament qui était sur [le Chaioth] leurs têtes il y avait quelque chose semblable à une pierre de saphir, en forme de trône: et sur cette forme de trône apparaissait comme un aspect d’Adam [Kadmon]. Et je vis comme la couleur de l’ambre, comme l’apparence de feu tout autour à l’intérieur, depuis ses reins vers le haut, et depuis ses reins vers le bas, je vis comme l’aspect du feu, et il avait une splendeur tout autour. Comme l’apparence de l’arc qui est dans la nuée en un jour de pluie, tel était l’aspect de la splendeur tout autour. Ce fut l’image de la gloire de יהוה Iod-Havah. Et quand je l’ai vu, je tombai sur ma face, et j’entendis la voix de celui qui parlait « – Ezechiel 1: 26-28.

Voilà pourquoi ces peintres qui ont peint les quatre animaux sacrés d’Ezéchiel, ont toujours peints Adam Kadmon au-dessus des quatre créatures saintes, parce que l’Ancien des jours est lié à l’élément Akasha. Ainsi, lorsque nous effectuons le Rituel Pancatattva, nous devons comprendre que les quatre éléments sont en relation avec les éléments que nous avons mis sur l’autel de notre chambre, afin de nous charger avec les énergies du Seigneur – qui sont synthétisées dans les quatre éléments qui représentent le nom en quatre lettres de Dieu, le Tétragrammaton. Rappelez-vous que lorsque nous travaillons avec ces éléments, nous travaillons avec l’étoile à cinq pointes, ce qui est l’être humain, parce que nous sommes le résultat de l’Akash, le cinquième élément.

Public: Car le monde de Chokmah, qui est le monde du Fils, le Christ cosmique, à qui tous nos êtres sont reliés à différents niveaux; comment pouvons-nous découvrir dans quel niveau nous ou une autre personne se trouve?

Instructeur: La seule façon de le découvrir c’est d’entrer dans le monde de Chokmah – le monde du Christ, par la méditation, et d’expérimenter ce que le Maître Samael a expliqué comme étant le Maha Samadhi – dans lequel vous vivez la vie de l’un de ces êtres qui sont connectés à Chokmah. Ainsi, dans le monde de Chokmah, vous trouvez les Ichim, les Cherubim, les Seraphim, tous ces êtres que nous nommons dans le monde de Yetzirah. Chacun d’eux sont connectés avec le Seigneur. Tout le monde administre la force de Chokmah selon son propre niveau. Quoique, lorsque nous abordons Jésus de Nazareth, nous comprenons qu’il est un être très élevé qui dépasse Yetzirah. Il appartient à l’Absolu. Il est un être très élevé. Jean-Baptiste est un autre Christ ou un autre véhicule du Seigneur, donc comprenez cela. Voilà pourquoi dans le Gnosticisme, lorsque nous nous référons à Mohammad, Bouddha, Jésus, Jean-Baptiste, Abraham, Moïse, et tous ces grands maîtres qui sont venus sur la Terre pour nous aider, ils sont tous des véhicules de Chokmah – de יהוה Iod -Havah à différents niveaux, mais chacun a une hierarchie. Comment pouvons-nous savoir la différence de niveau de la personne que nous invoquons? Eh bien, c’est seulement en entrant dans ce monde. Si cette personne dit: « Je suis un véhicule du Seigneur. Je suis un avatar « , alors méditez, entrez dans le monde de Chokmah, et découvrez s’il est en effet là. Lorsque nous faisons l’expérience de la vie d’une personne dans le monde de Chokmah à travers un Maha Samadhi, nous voyons vraiment si cette personne est un véhicule du Seigneur; car tout le monde, comme je le disais, est relié à ce monde. Ainsi, c’est la seule façon de découvrir cela. S’il est un démon, il est également connecté à ce monde, parce que le Christ est la source même de toute vie. Ainsi, si quelqu’un dit: « Je suis un grand avatar, un grand maître », et quand à travers un Samadhi nous entrons dans le monde de Chokmah et investiguons sur lui, et si l’énergie du Seigneur nous envoie à Klipoth (enfer), alors nous saurons qu’il n’est pas ce qu’il prêche. Dans Klipoth, il sera juste quelqu’un qui expulse le feu du Seigneur. Voilà pourquoi quand on parle de la lumière de Chokmah, le Christ, dans le corps de Jésus, jean a dit:

    « Jésus ne se fiait point à eux, parce qu’il connaissait tous les hommes, et n’avait pas besoin qu’on lui rendît témoignage de l’homme: car il savait ce qui était dans l’homme. » – Jean 2: 24, 25

La lumière de Chokmah sait dans quel niveau nous sommes. Néanmoins, pourquoi avons-nous besoin d’enquêter sur quelqu’un? C’est préférable pour vous de vous enquêtez, à quel niveau vous êtes, et vous découvrirez alors, malheureusement, que vous êtes dans Klipoth.

Public: Est-ce que l’Instructeur peut révéler le mystère du Roi Salomon divisant un enfant en deux moitier?

    « Alors vint deux femmes, qui étaient des prostituées, vers le roi, et se tint devant lui. Et une femme a dit, O mon seigneur, moi et cette femme habitent dans une maison; et je fus délivrée d’un enfant avec elle dans la maison. Et il arriva le troisième jour après que je fus délivrée, que cette femme a été livrée aussi: et nous étions ensemble; il n’y avait pas un étranger avec nous dans la maison, sauf nous deux dans la maison. Et l’enfant de cette femme est mort dans la nuit; parce qu’elle le couvrit. Et elle se leva à minuit, et a pris mon fils à mes côtés tandis que ta servante dormait, et le mit dans son sein, et mit son enfant mort dans mon sein. Et quand je me suis levé le matin pour allaiter mon fils, voici, il était mort: mais quand je l’ai regardé attentivement le matin, voici, ce n’était pas mon fils, que je portais.

    « Et l’autre femme dit: Non; mais le vivant est mon fils, et le mort est ton fils. Et celle là dit: Non; mais le mort est ton fils, et le vivant est mon fils. Ainsi, elles parlèrent devant le roi.

    « Alors le roi dit: L’une dit: C’est mon fils qui est vivant, et c’est ton fils qui est mort; et l’autre dit: Nullement! mais c’est ton fils qui est mort, et mon fils est vivant.

    « Et le roi dit: Apportez-moi une épée. Et on apporta l’épée devant le roi. Et le roi dit: Coupez l’enfant vivant en deux et donnez la moitié à l’une et la moitié à l’autre.

    « Alors parlait la femme dont l’enfant était vivant au roi, car ses entrailles aspiraient à son fils, et elle dit: O mon seigneur, donnez-lui l’enfant vivant, et ne le tuez point. Mais l’autre dit: Il ne sera ni à moi ni à toi, mais divisez-le.

    « Le roi répondit et dit: Donnez-lui l’enfant vivant, et ne le tuez point: elle est la mère de celui-ci. » – 1 Malachim 3: 16-27

Instructeur: Le mystère, c’est que la femme [Malkuth], qui est vraiment en train de se repentir et travaillant sur le chemin de l’Auto-Réalisation de l’Être, protège son âme. Lorsqu’elle est éveillée, la Mère Divine Shechinah protège toujours son enfant, tandis que la femme qui est en train de forniquer, qui se prostitue, ne protège personne parce que Lilith, le Kundartigateur recouvre l’âme avec la mort. L’enfant Christ ne travaille pas avec elle. Donc la femme [Malkuth] qui est une fornicatrice, une prostituée, ne se soucie pas pour les mystères Christiques. Elle va tout simplement vers le bas. Nous pouvons dire que c’est un symbole des deux manières de l’Alchimie dans Malkuth, dans laquelle la Mère Divine protège son âme, à tout prix.

Public: Est-ce que l’invocation est à l’usage exclusif de la deuxième chambre?

Instructeur: Non Si tel était le cas, Samaël Aun Weor n’aurait pas donné des conférences publiques sur l’invocation, ni aurait écrit à ce sujet dans plusieurs de ses livres, comme le manuel de magie pratique, Logos Mantra Théurgie, etc. En effet, c’est l’une des principales invocations que nous effectuons dans la deuxième chambre, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas l’utiliser si vous n’êtes pas en deuxième chambre. Grâce à cette invocation nous nous connectons aux différents niveaux de notre être, à toutes les différentes parties de l’Etre que nous avons à l’intérieur. Lisez le livre Astrologie Pratique de Samaël Aun Weor dans lequel nous avons inclus beaucoup de livres, où le maître nous a tous conseillé de réciter et de mémoriser non seulement cette invocation, mais beaucoup d’autres. Un vrai Gnostique connaît celle-ci et d’autres invocations par la mémoire. Il viendra dans les jours futurs dans lesquels les gnostiques ne sera pas en mesure de se réunir en groupes, non pas parce qu’ils ne seront pas autorisés ou parce qu’ils ne veulent pas, mais à cause des catastrophes, des guerres, qui finiront par venir; ainsi, comment allons-nous recevoir la force du Seigneur si nous ne savons pas comment? Si vous pensez qu’il est seulement pour la deuxième chambre, alors vous avez vraiment condamné le Seigneur au exclusivisme (être disponible seulement pour quelques-uns). Ce n’est pas le cas. Le Maître Samael a écrit toutes ces invocations et des prières afin que nous puissions tous les utiliser dans nos maisons privées. Bien sûr, en Seconde Chambre, c’est différent, mais c’est un autre niveau que nous n’expliquons pas ici. Mais cette invocation et tous les autres conjurations peuvent être utilisées partout, à tout moment, pour tout pratiquant sérieux de la doctrine de Samaël Aun Weor. Comme je l’ai dit, lisez ses livres, et vous apprendrez d’eux, parce qu’il nous a appris cela en eux.

Public: Qu’est-ce qui se passe quand un accident sexuel arrive dans le couple, c’est à dire, ils essaient de transmuter et tout d’un coup, l’homme, plus communément, éjacule, qui est, il perd par l’orgasme la force Christique?

Instructeur: Il perd le feu Christique, conformément à l’ampleur de la faute. Voici ce que dit le maître Samael:

    « Quand l’Alchimiste commet le crime de répandre la « coupe d’Hermès » (je me réfère à l’effusion séminale), il perd évidemment des degrés maçonniques, parce que le feu des enchantements amoureux descend d’une ou de plusieurs vertèbres selon la gravité de la faute. Récupérer les degrés perdus est terriblement difficile. Cependant, il est écrit qu’il y a plus de bonheur dans la cathédrale de l’âme pour un pécheur repenti que pour mille justes qui n’ont pas besoin de repentance. » – Les Trois Montagnes

Rappelez-vous que le Seigneur est compatissant, parce que le Seigneur veut nous aider. Si nous avons un accident, bien que pouvons-nous faire? Si nous avons un accident, nous avons évidemment besoin de l’aide du Seigneur, parce que nous sommes en bas. « Aidez-moi, Seigneur, je ne pouvais pas me contrôler. S’il vous plaît nourrissez mon cœur afin de lutter à nouveau contre ce démon de la luxure qui me fait tomber lors de la pratique de l’alchimie sexuelle, de sorte que je puisse récupérer mes forces. » Ainsi, le Seigneur descendra et vous donnera la force en fonction de votre niveau. Voilà la réponse: selon votre niveau, en fonction de la gravité de la faute. Le Seigneur est compatissant et il connaît notre cœur. Une autre réponse sera en relation avec les pratiques de la deuxième chambre. Mais ceci est une conférence publique.

Public: Est-ce que l’invocation est seulement liée au monde de Yetzirah?

Instructeur: Eh bien, réellement l’invocation est non seulement liée au monde de Yetzirah, mais à tous les mondes de l’Arbre de Vie. Si vous étudiez l’invocation, vous verrez comment l’invocateur récite les différents noms du monde de Atziluth, à savoir, Iod-Havah, Eheieh Asher Eheieh, Sabbaoth, Adonaï, Shaddai, etc. Tous ces noms sont liés au monde de Atziluth. Mais, nous demanderons « Mais, pour le monde de Briah? » Le monde de Briah est le monde de la création et des archanges selon le Christianisme, le monde du Logos, ou Logoï, les sept forces principales, les puissances qui nous aident – comme nous l’avons expliqué au début de cette conférence. Donc, quand nous travaillons sur nous-mêmes avec l’alchimie sexuelle, nous travaillons avec les trois forces primaires à travers l’un des sept rayons, dans le monde de la création. Mais par la suite, nous nous adressons au monde de Yetzirah, la hiérarchie, le monde de la formation, parce que dans Yetzirah se trouvent les initiés qui travaillent avec et qui contrôlent cette force Logoïque, ils aident quelqu’un parce qu’ils ont le devoir de nous aider, car ils ont pris le chemin direct. En d’autres termes, ces hiérarchies que nous nommons dans le monde de Yetzirah, le monde de la formation, sont les êtres du monde de la voie directe qui développent Christ à l’intérieur, non seulement sur cette planète, mais dans toute les planètes du système solaire ou galaxie. Nous ne devons pas tomber dans l’erreur de penser que seuls les habitants de la Terre sont spéciaux. Tout ce travail que nous expliquons ici est pour toutes les planètes, tous les mondes de chaque humanité, pour chaque planète de l’univers. Tel est le monde de Yetzirah.

L’autre monde est Assiah, le monde physique ou corps physique, qui, avec ses chakras de feu nous aide également dans Malkuth, le monde des Ichim, les enfants de feu. Par exemple, en tant qu’alchimiste, je suis un enfant de feu parce que je travaille sur mes chakras avec mon feu sexuel, de même, chacun d’entre vous qui travaillent avec l’énergie sexuelle, qui sont dans la Chasteté, vous êtes aussi les enfants de feu, chacun de nous, dans différents niveaux. Ainsi, les Ichim, les enfants de feu, dans le monde physique, sont à des niveaux différents selon la hiérarchie de Yetzirah, ou en conformité avec le monde de Briah, dans lequel nous commençons tout juste à créer le corps astral, le corps mental, ou le corps causal, car, ceux-ci sont créés par les hiérarchies du monde de Briah: création.

Public: Quel est le meilleur temps pour prononcer cette invocation; avant la copulation alchimique ou après?

Instructeur: Le Maître Samaël Aun Weor a expliqué dans le livre Le Mystère de la fleur d’Or que le Maïthuna est le premier. Il est écrit:

    « Enfin [après le Maïthuna], ils bénissent l’eau contenue dans un verre de cristal propre et boivent, en rendant grâce à la Mère Divine.

    « Ainsi, par la jouissance intelligente des cinq « M » (Maïthuna, Madya, Mamsa, Matsya, Mudra), qui est: la femme, le vin, la viande, le poisson et les céréales, nous invoquons la puissance (Shakti) des éléments, les portant à présent en nous-mêmes ici et maintenant « .

Nous devons donc le faire après, donc nous sommes déjà chargés après la Magie sexuelle, alors nous pouvons avoir le pouvoir de charger les autres éléments. Le tattvas Akâsha qui travail dans la copulation est la synthèse de tous les éléments. Ainsi, après le Maïthuna, nous avons la force Christique accumulée à l’intérieur de nous, ce qui nous donne le pouvoir de bénir les autres éléments et de recevoir plus de force en récitant l’invocation de Salomon. Et, je le répète, nous recevons la force en fonction de notre travail. Une autre chose est dans la Seconde Chambre. Ils obtiennent plus d’aide, mais cela est différent.

Public: J’ai l’impression que les Elohim sont des esprits, des forces.

Instructeur: Oui, Elohim signifie « dieux et déesses. » Parcontre, le Ruach Elohim est quelque chose de différent.

Quand vous dites Elohim, vous abordez le premier triangle de l’Arbre de Vie, comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences. El est Kether. Elah en Hébreu signifie aussi « ceux-ci », c’est Chokmah, l’unité multiple parfaite. Vous pouvez également traduire Elah par « déesse », mais dans ce cas, c’est « ceux-ci, » la pluralité ou l’unité multiple parfaite. Binah est Elohim. Donc, le mot Elohim se réfère à Kether, Chokmah et Binah; Père, Fils et Saint-Esprit; trois forces en Elohim.

Maintenant, quand nous parlons de Ruach Elohim, nous parlons de notre propre Intime individuel particulier, qui est un dédoublement de Binah. Chesed est le fils de Binah, qui est Père et Mère à l’intérieur de nous. Donc, le père et la mère sont Binah, le Saint-Esprit. La force Logoïque, mais ici en nous, Ruach Elohim est notre propre Esprit. Ainsi, le Ruach Elohim, sous le commandement de Jehovah Elohim (Binah) est celui qui fait tout le travail que nous expliquons ici, à l’intérieur de chaque être. Chacun de nous a son propre Ruach Elohim (Esprit) particulier. Il est appelé Ruach Elohim parce Chesed est le Ruach ou Esprit émané de Elohim, le premier triangle de l’Arbre de Vie. Donc, c’est la différence.

Quand nous disons Ruach Elohim, nous devons nous connecter à notre propre Intime particulier. Parcontre, quand nous disons Elohim nous abordons la Sainte Trinité, qui est au-dessus du Ruach Elohim (Chesed). Et nous disons aussi Jéhovah Elohim, parce Binah est Jéhovah Elohim. Parcontre, Chesed est Ruach Elohim. La même force dans différents niveaux.

Public: Est-ce que nous nous concentrons dans notre Intime seulement dans le Rituel Pancatattva et dans l’invocation de Salomon ou à tout moment lorsque nous nous réunissons et mangeons?

Instructeur: Voilà une bonne question car en effet, nous devons le faire tous les jours; chaque fois que nous nous asseyons à table pour manger, nous devons nous concentrer sur notre propre Etre particulier. Nous devons apprendre comment nourrir notre corps physique, le mental, l’âme et l’esprit lorsque nous mangeons. Ceci est expliqué dans Le Mystère de la Floraison d’Or de Samaël Aun Weor. Chaque fois que vous mangez, quand vous êtes en train de mâcher et d’avaler votre nourriture, vous devez vous concentrer sur votre Dieu et prononcer le mantra KRIM. Prononcez cela comme « crime ». Voilà comment vous le prononcez. Mais il est écrit K R I M. Prononcez mentalement, parce que si vous le faites verbalement, vous vous étoufferez. Alors, faites mentalement, et imaginez que vous prenez la Nephesh Chaiah, l’âme vivante, de la nourriture que vous mangez, parce que la Nephesh Chaiah, la vie, la vie de l’âme est partout, elle est présente dans tous les aliments biologiques. Alors, quand vous mangez, vous êtes également en train d’effectuer l’Alchimie. Vous voyez, l’Alchimie n’est pas seulement l’alchimie sexuelle. L’alchimie est la transformation chimique des aliments que nous mangeons et que notre système digestif transforme en énergie dans notre corps. Lorsque vous êtes aussi dans la nature en train de faire le pranayama, vous êtes aussi en train de faire l’Alchimie, vous vous nourrissez avec le Prana des éléments. Surtout quand vous mangez.

Voilà pourquoi le maître Jésus de Nazareth a institué la Dernière Cène dans les évangiles, afin de nous apprendre sur le pain et le vin, et sur tous les éléments dont nous avons besoin pour notre nourriture. Le Seigneur en tant que lumière, énergie, en tant que la vie, nous guide. Rappelez-vous cela. Ceux qui affirment que l’Eucharistie n’est pas nécessaire sont des démons de Klipoth, parce que si vous voulez marcher sur le chemin du Seigneur, qui est la Lumière Solaire, vous avez besoin de l’aide du Seigneur. Le Seigneur est la lumière du monde qui multiplie le pain de vie qui nourrit tous les animaux, les plantes et les humains. Voilà pourquoi, lorsque nous mangeons la force Christique, nous nous alimentons nous-même, notre être. C’est quelque chose de très important à comprendre, parce que ceux qui rejettent l’Eucharistie et disent que ce cela n’est pas nécessaire, ils rejettent le Seigneur, le Christ, qui est la nourriture, qui est partout, et que nous avons besoin pour s’éveiller. Rappelez-vous, il a dit « Je suis la lumière du monde. » Telle est la Lumière Solaire qui est dans tous les règnes de la nature, même en enfer. Donc, nous avons besoin de nous nourrir avec le Christ pour avancer.

Public: Qu’en est-il de la restauration rapide, par exemple McDonald.

Instructeur: Le sens spirituel de la dignité et de l’intégrité envers notre physicalité est perdu quand nous mangeons impure, de faible qualité, ou de restauration rapide. Voilà pourquoi, en cette époque, les personnes qui n’ont pas encore perdu leur modestie veulent des aliments biologiques. Les aliments biologiques sont riches en substance Christique que nous appelons le potentiel Shakti, Nephesh Chaiah dans la nourriture. Dans le type de nourriture de McDonald, il n’y a pas de potentiel Shakti. Vous êtes juste en train de manger un morceau de papier. Il peut être très savoureux, mais si vous voulez nourrir votre âme et votre esprit, et prononcer KRIM, mangez de la nourriture pure, des aliments biologiques, sans produits chimiques, modifications ou traitements dits « modernes ». Nous avons besoin de nourriture venant de la nature, et non pas des laboratoires et des usines. Si vous prononcez le mantra quand vous mangez fast food de McDonald ou toute restauration rapide, cela ne fonctionne pas, vous ne recevrez aucune force Christique de lui. C’est vraiment du « malbouffe ».

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Invocation of Solomon, Part 2