Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Défense Pour la Guerre Spirituelle

La Prière du Seigneur, appelée en Latin «Pater Noster», est puissante lorsque nous la récitons en Latin, compte tenu du fait que le Latin est une langue racine romantique de différentes langues romanes comme l’Espagnol, le Français, l’Italien, et le Portugais. Nous trouvons aussi des mots Latins dans la langue Anglaise.

ptah
Ptah

«Pater [Πτα – Ptah] noster, qui es in cælis.
Sanctificetur nomen tuum.
Adveniat regnum tuum.
Fiat voluntas tua, sicut in cælo, et in terra.
Panem nostrum supersubstantialem da nobis hodie.
Et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris.
Et ne nos inducas in tentationem.
Sed libera nos a malo.
Quia tuum est regnum, potentia et gloria in saecula saeculorum.
Amen.»

Nous allons expliquer la Prière du Seigneur du point de vue kabbalistique en fouillant dans les quatre langues principales.

Dans l’Évangile de Luc est écrit:

«Et une suscription était également écrit sur lui avec des lettres en Grec, en Latin et en Hébreu, ‘C’est le Roi des Juifs.» – Luc 23:38

La langue Hébraïque est dérivée de l’Araméenne. Voilà pourquoi quand nous allons dans l’explication de la Prière du Seigneur, nous devons aller dans les nombreuses langues qui étaient parlées il y a deux mille ans, lorsque Jésus enseignait publiquement.

«Quand Israël était jeune, je l’aimais, et j’ai appelé mon fils hors d’Égypte [Het-Ka-Ptah].» – Osée 11: 1

Le graphique ci-dessus est du symbole égyptien Ptah, qui est aussi appelé Ftha ou Patah, qui, en tant qu’archétype a été très actif en Egypte. Nous trouvons Ptah dans la Bible comme Tso-Phtah Paneach צפתה פענח [Genèse 41:45]. Ainsi, nous allons également expliquer ce que symbolise Ptah. Voilà pourquoi au fond de ce symbole ou archétype puissant nous avons écrit la citation d’Osée chapitre 11, verset 1.

Avec cela, nous voulons souligner que Tso-Phtah Paneach  צפתה פענח est venu avec Moïse hors d’Egypte.

Et Moïse prit les os de Joseph [צפתה פענח] avec lui, car il avait directement fait assermenter les enfants d’Israël, en disant: Dieu vous visitera certainement; et vous devrez remonter mes os loin d’ici avec vous. – Exode 13: 19.

De même, Jésus sortit de l’Egypte.

Et quand ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut à Joseph dans un rêve, disant: lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et fuis en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te le dise: car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr. Quand il se leva, prit le petit enfant et sa mère, de nuit, et se retira en Egypte: et était là jusqu’à la mort d’Hérode, afin que fût accompli ce qui a été dit du Seigneur par le prophète, disant, hors d’Egypte j’ai appelé mon fils. – Matthieu 2: 13-15.

Ainsi, toutes ces prières et sagesse que nous trouvons dans le Christianisme, l’Islam, le Judaïsme sortent de la même terre: l’Égypte. Lorsque nous étudions les archétypes égyptiens, qui sont très profonds, nous les Gnostiques ne tombons pas dans l’erreur de penser comme les ignorants qui pensent que ce sont des « idoles ». Nous connaissons ce que sont les idoles, et ce que sont les archétypes.

Ptah

En regardant cet archétype Ptah, nous trouvons des symboles très profonds, en particulier ceux qu’il tient dans ses mains.

Nous trouvons sur le premier graphique qu’il tient un bâton appelé Was (prononcé ouas); en haut de ce sceptre nous voyons aussi un symbole, une sorte de tête d’oiseau, c’est le cynocéphale Seth. Il tient également le Djed, un autre sceptre, qui est le symbole de la stabilité. Dans ses mains, il tient deux croix Ankh, qui sont le symbole de deux Clés. Rappelez-vous que dans la symbolique Chrétienne, nous trouvons le même symbole avec l’apôtre Pierre tenant les clés du ciel dans ses mains. C’est le même symbole. La croix Ankh est un symbole sexuel et très profond lié à la création.

Ptah était très célèbre dans l’Egypte antique, et est toujours affiché de nombreuses manières, mais dans les sociétés ésotériques, les groupes qui connaissent et comprennent ce que symbolise Ptah.

ptah-name


Ce sont les hiéroglyphes du nom de Ptah. La figure carrée ou rectangulaire est la lettre P. Le demi-cercle est la lettre T. La corde symbolise les deux serpents, et c’est la lettre H. C’est la façon dont on écrit en hiéroglyphes Ptah. Voilà comment nous épelons en hiéroglyphes Ptah, le Père.

Le Pater Noster est Ptah, car en effet, lorsque nous étudions le symbole de Ptah, nous trouvons ce que Madame Blavatsky affirme dans La Doctrine Secrète,

    Ptah le fils de Kneph dans le Panthéon Égyptien est le principe de la lumière et de la vie à travers laquelle la création ou plutôt l’évolution a eu lieu; le Logos et Créateur Égyptien, le Démiurge. Une très vieille Déité, qui, selon Hérodote, avait un temple érigé pour lui par Ménès, le premier roi d’Egypte. Il est le dispensateur de la vie et l’auto-engendré et le père d’Apis, le taureau sacré, conçu par un rayon venant du Soleil. Ptah est donc le prototype d’Osiris, une Déité tardive.

    Hérodote dit qu’il est le père de Kabiri, le mystère-dieux et le Targum de Jérusalem dit: les Egyptiens appelaient la Sagesse de la Première Intelligence du nom de Ptah. – HP Blavatsky

La première intelligence est la sephirah Kether. Continuons la lecture de cette citation.

    Ptah est Maat, la sagesse divine, mais sous un autre aspect, il est Svabhavat, la substance auto-créée. Comme le dit une prière qui lui est adressée dans le rituel de la mort: Après avoir appelé Ptah « père de toute paternité et de tous les dieux, générateur de tous les êtres humains, produits par sa substance. « Tu es sans père, étant, engendré par ta propre volonté; tu es sans mère, étant né par le renouvellement de ta propre substance de qui procède la substance. – HP Blavatsky

Ptah en tant qu’archétype renferme un merveilleux symbole que nous allons étudier du point de vue Gnostique pour le comprendre.

ptah-tree-of-life


Nous trouvons Ptah dans l’Arbre de Vie, les vingt-deux lettres de l’alphabet Hébreu, et le cercle du Zodiaque. En effet, avec ses trois lettres Ptah représente le premier triangle de l’Arbre de Vie: Kether, Chokmah, Binah, ou comme nous l’appelons dans le Christianisme: Père, Fils et Saint-Esprit.

Ptah se synthétise dans la sephirah Binah, parce que Binah, qui est le Saint-Esprit, est la force créatrice qui se manifeste à travers les organes sexuels. Voilà pourquoi, lorsque nous nous référons à Ptah nous l’appelons le Tout-Puissant Ptah, ou le puissant Ptah, comprenez que la puissance sexuelle descend depuis l’Absolu Solaire dans la sephirah Yesod, qui est l’énergie sexuelle.

Lorsque nous nous référons à Ptah, nous trouvons cet archétype à différents endroits dans l’Arbre de Vie et à l’intérieur de nous. Par exemple, nous appelons aussi Ptah Ra; parce que «Ra» ou Re est le Logos Solaire.

falcon

Dans le graphique ci-dessus se trouve le symbole de Ra. Dans les hiéroglyphes égyptiens le symbole de l’œil est la lettre R. L’oiseau est le symbole de la lettre A dans les hiéroglyphes égyptiens. Donc, oiseau + œil est Ra.

Le faucon symbolise la descente de la lumière solaire dans l’humanité. Donc, voilà comment les Egyptiens ont symbolisé ce merveilleux archétype Ra, qui est en effet lié à l’Absolu Solaire, la force que dans la Kabbale on appelle l’Ain Soph Aur, la «lumière illimitée.» Ptah est la source même de la lumière.

La lettre P est la sephirah Kether, un symbole du « Père ». La sephirah Chokmah est la lettre T, la croix, le Fils; la sephirah Chokmah est le Christ dans le Christianisme qui descend avec sa croix pour travailler. La lettre H est le Saint-Esprit, ou comme on dit dans la Kabbale: Iod Hei Vav, et Hei. Cette deuxième lettre Hei dans Iod Hei Vav Hei symbolise l’Absolu Solaire. Ainsi, Iod Hei