Écrit par: Gnostic InstructorCatégorie: Cultes Celeste et Satanique

אלהים ברא בראשית

Comme vous vous en souvenez, nous avons expliqué que בראשית Bereishit est le premier mot de la Bible, qui en tant qu’anagramme peut signifier ראש « Rosh » tête et בית « Beth » maison. Donc, de ce point de vue, « Bereishit Bera Elohim » signifie: « la tête de notre maison est un Dieu créateur » et c’est ce que vous devez visualiser lorsque nous disons:

« Au commencement était la Parole (signifiant: « Bereishit » était la parole – dans la tête), et la Parole (Bereishit) était avec Dieu (Elohim dans le sang), et la Parole (Bereishit) était Dieu (Iod-Havah Elohim).

La lettre א Aleph, qui est la première lettre de l’alphabet Hébreu, symbolise l’air. Ainsi, à travers notre tête, qui est Bereishit, nous respirons, car c’est là que nous avons le nez. Ainsi, l’oxygène qui entre par le nez entre dans les poumons qui purifie le sang; c’est pourquoi il est écrit « et la Parole était avec Dieu (dans le sang) » et à la fin il est dit « et la Parole était Dieu ». Cela signifie que Bereishit est (Binah) Dieu (l’Elohim Créateur), une descente de la force créatrice de la tête et du cœur vers les organes sexuels. Parce que « et la Parole était Dieu », désigne la Sephirah Binah.

Dans la tête, nous avons les forces primaires, Kether, Chokmah, Binah. Kether la couronne, Chokmah l’hémisphère droit du cerveau et Binah l’hémisphère gauche du cerveau, forment la Trinité dans Atziluth: Père, Fils et Saint-Esprit. Ainsi, « au commencement était la Parole ». Bereishit était la Parole, qui est la tête de la maison du Dieu créateur (Bereishit Bera Elohim) liée aux trois forces primaires ou forces électriques qui sont connectées à nos systèmes nerveux. Nous avons trois systèmes nerveux: le système nerveux central, le système nerveux grand sympathique et le système nerveux parasympathique. Ainsi, ces trois systèmes nerveux sont liés à la Sainte Trinité parce que la Sainte Trinité est trois forces dans notre corps physique; c’est ainsi que nous devons le regarder.

Quand nous parlons du Père, nous concentrons toujours notre mental dans la tête. Lorsque nous parlons du Fils, nous nous concentrons sur notre cœur, et lorsque nous parlons du Saint-Esprit, c’est dans les organes sexuels parce que le pouvoir du Saint-Esprit est lié à Briah, création.

C’est ainsi que nous comprenons que dans la tête « au commencement était la Parole », et dans le sang « la Parole était avec Dieu »; et le sang devient semen, qui devient « et la parole était Dieu » en tant que force créatrice (Bera Elohim). C’est ainsi que du point de vue Kabbalistique, nous étudions les trois cerveaux: le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel et le cerveau sexuel-moteur-instinctif. Ainsi, adorer Dieu, c’est travailler avec ces trois forces.

Culte signifie « adorer », cultiver, de Cultus, participe passé du mot colere, qui signifie « cultiver » les forces que nous avons dans le corps, parce que le corps physique est un temple de Dieu.

Nous devons comprendre que (Bera Elohim) le Dieu Créateur n’est pas une personne mais une énergie. Habituellement, nous gaspillons l’énergie de Binah que nous appelons (Bera Elohim) le Dieu Créateur; nous la gaspillons dans nos trois cerveaux.

Ainsi, entrer dans la religion « religare », c’est savoir cultiver ces forces, les épargner, les rassembler dans notre psyché et dans notre Esprit. Malheureusement, dans notre corps, nous avons également les forces animales mécaniques de la Lune qui agissent en chacun de nous de l’intérieur.

Le Père, qui est dans la tête, qui est le ciel en nous, a le reflet de son pouvoir dans le foie. Le foie est lié au sang impur, qui se rapporte à ce qui en Hébreu est appelé Nephesh, qui est cette force animale qui nous pousse physiquement, que ce soit pour le bien ou pour le mal. Il n’y a pas de discernement dans le foie pour les choses que nous mangeons; que les choses que nous mangeons soient bonnes ou mauvaises, le foie les prend mais ne fait jamais de discernement ou de division comme le cœur. Le cœur fait du discernement; le cœur reflète le pouvoir du Fils. Le cœur fait une division; il prend le sang impur et le purifie, mais le foie ne le fait pas. Donc, c’est pourquoi nous déclarons que nous avons Satan dans notre ventre, dans le foie, qui n’est rien d’autre que Behemoth, « la force qui génère » et qui se rapporte à la force sexuelle. Lorsque le sang impur entre dans les organes sexuels, il devient une puissance sexuelle; à travers le foie, les animaux reçoivent leur force sexuelle, et c’est ainsi qu’ils sont naturellement poussés à se reproduire selon les cycles de la nature. Ainsi, celui qui les pousse à se reproduire de la manière que nous voyons est appelé Satan, qui dans les organes sexuels est le résultat du sang impur. Nous – en tant qu’animaux intellectuels – avons la même force incitative.

Lorsque nous entrons dans ce chemin, nous devons lutter contre cette force instinctive animale que notre corps crée chaque jour. Nous devons la contrôler afin de cultiver les forces célestes, qui sont liées aux trois forces primaires, Père, Fils et Saint-Esprit, qui circulent dans notre corps à travers les trois systèmes nerveux et qui se rapportent à nos trois cerveaux. Ainsi, nous devons comprendre que ce Satan ou force impure, le sang impur, qui se rapporte au règne animal, à la mécanicité de la nature, utilise également les trois forces primaires, car en effet Satan est le reflet des trois forces primaires. C’est pourquoi l’étoile de David est représentée par deux triangles: le premier triangle qui est Kether, Chokmah, Binah / Père, Fils et Saint-Esprit, joint à un triangle à l’envers, qui est l’opposé des trois forces primaires. Ce triangle à l’envers est ce que nous appelons Satan. Les deux triangles sont liés aux trois cerveaux. C’est pourquoi le travail que nous devons faire, le culte que nous devons accomplir à l’intérieur, se rapporte aux trois cerveaux. Dans chaque cerveau, nous trouvons cette double action.

Ainsi, nous devons étudier nos trois cerveaux afin de nous polariser avec les trois forces primaires. C’est ce que veut le Soleil Sacré Absolu Solaire: cristalliser ces trois forces primaires en nous. Maintenant, comprenez que c’est un long chemin, le travail que nous devons effectuer à l’intérieur.

C’est le combat contre le dragon. C’est ainsi que cela s’explique dans la mythologie; le dragon n’est pas seulement dans la mythologie Chinoise, Grecque, Romaine et Nordique, mais aussi dans la mythologie Hébraïque:

« Peux-tu tirer le léviathan avec un crochet? Ou sa langue avec une corde que tu as laissée tomber? Peux-tu lui mettre un crochet dans le nez? Ou percer sa mâchoire avec une épine? … Ses dents sont terribles tout autour. Ses écailles sont sa fierté, enfermées comme avec un sceau étroit. L’une est si proche de l’autre qu’aucun air ne peut les séparer. Elles sont unies les unes aux autres, elles collent ensemble, elles ne peuvent pas être séparés. Par ses éternuements, une lumière brille, et ses yeux sont comme les paupières du matin. De sa bouche sortent des lampes allumées, et des étincelles de feu jaillissent. De ses narines sort de la fumée, comme dans un chaudron ou une marmite bouillonnante. Son haleine allume des charbons et une flamme sort de sa bouche. » – Job 41: 1, 2, 14-22

On retrouve également le symbole du dragon dans le livre de l’Apocalypse. Michael se bat contre le dragon:

« Et il y eut la guerre dans le ciel: Michael et ses anges combattirent le dragon; et le dragon et ses anges combattirent. Et n’a pas prévalu; leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. Et le grand dragon fut chassé, ce vieux serpent, appelé le Diable, et Satan, qui séduit le monde entier: il fut jeté sur la terre, et ses anges furent chassés avec lui. » – Apocalypse 12: 7-9

Quand nous lisons les citations précédentes, nous devons les appliquer à notre psyché, à notre soi psychosomatique: de la psyché, qui est âme, conscience ; et de soma, corps. Psychosomatique fait référence au corps et à la psyché en nous. Alors, oubliez le monde extérieur: nous avons appliqué les Écritures à l’intérieur de nous pour les comprendre, et pour comprendre comment Michael et ses anges combattent le dragon et ses anges, ou Satan et ses anges.

Le nom מיכאל Michael est Hébreu et signifie « Celui qui est comme Dieu ». Michael est lié à la sephirah Tiphereth. Tiphereth est gouverné par le Soleil (Shamash en Hébreu). Dans la Kabbale, nous associons toujours Tiphereth, le Soleil, à Jacob et à ses douze tribus.

Les douze tribus d’Israël se rapportent aux douze signes zodiacaux (archétypes) de la sephirah Chokmah. Chokmah en Hébreu signifie « sagesse ». Chokmah se rapporte au Fils, le deuxième aspect de la Trinité. Chokmah reflète son pouvoir dans le cœur et dans le cœur nous avons l’atome Noûs (une intelligence spirituelle). L’atome Noûs est « celui qui est comme Dieu ». Dieu est dans la tête, mais « celui qui est comme Dieu » est l’atome Noûs, parce que c’est la seule partie de nous qui marche avec Dieu, avec l’Elohim.

Les anges de Michael sont les douze archétypes représentés dans les douze signes zodiacaux de Chokmah, qui sont 144 000 parmi les douze tribus, archétypes ou éléments, principes d’Israël que tout le monde a, et que nous devons développer à travers le cœur, car même si ils se rapportent à tous les organes, la manière de se développer se fait à travers le cœur.

Le dragon (Satan) et ses anges se rapportent aux trois aspects négatifs contre lesquels nous devons lutter, représentés dans le triangle à l’envers, qui représente dans les trois cerveaux nos défauts et nos vices, qui sont animalistes. De nos jours, la psychologie les appelle des défauts humains (comme la colère, l’orgueil, la vanité, la paresse, la gourmandise, la luxure, etc.). Ce ne sont pas des défauts « humains » mais des éléments animaux qui ne devraient pas exister à l’intérieur de nous. Pour être de véritables humains, nous ne pouvons pas avoir de tels éléments à l’intérieur de nous.

Satan est une force centrée dans le ventre, la zone du bas-ventre, où se trouvent le foie, la rate et les organes sexuels. C’est là que se trouve le triangle inférieur.

« Voici maintenant Behemoth, que j’ai fait avec toi; il mange de l’herbe comme un bœuf. Maintenant, sa vigueur est dans ses reins, et sa force est dans le nombril (foie et rate) de son ventre. » – Job 40:15, 16

Behemoth est la force de Satan qui nourrit tous les défauts que nous avons à l’intérieur. Nos défauts sont les anges de Satan qui se battent contre Michael, qui est dans le cœur. Kabbalistiquement, c’est simple: les poumons (les sephiroth Chesed et Geburah) purifient le sang de notre cœur (Michael, la sephirah Tiphereth). C’est Michael qui se bat contre Satan. Satan est dans les sephiroth Netzach, Hod et Yesod, qui sont liés aux reins, au foie et à la rate, les trois organes qui fournissent l’énergie aux organes sexuels. Hod et Netzach se rapportent aux reins, le foie et la rate; à travers le sang impur, ils nourrissent les organes sexuels, la sephirah Yesod. Ce triangle à l’envers (Netzach, Hod, Yesod) représente la force de Satan, ou ce que nous appelons « les corps protoplasmiques lunaires inférieurs » que possède tout animal. Dans Tiphereth, nous avons l’autre triangle, qui est le triangle de la Monade. Chacun a sa propre Monade. Le mot Monade vient du Grec « monas », qui signifie « unité ». En Sanskrit, la Monade est appelée Atman-Buddhi-Manas. Ces trois sont l’Esprit, l’Âme Divine et l’Âme Humaine, ou dans la Kabbale : Chesed, Geburah et Tiphereth. La Monade doit lutter contre les forces animales dans les corps protoplasmiques, qui à l’intérieur de nous se rapportent à Netzach, Hod, Yesod.

Ainsi, comme nous avons la force du triangle de la Monade (Chesed, Geburah, les poumons; et Tiphereth, le cœur) à l’intérieur, nous avons aussi la force du triangle des corps protoplasmiques (Netzach, Hod, foie et rate; et Yesod, organes génitaux) à l’intérieur. Ces deux triangles représentent Dieu et Satan; Dieu est au-dessus, Satan est en-dessous. Si nous unissons sagement les deux triangles, nous créons l’étoile de David, qui représente le combat alchimique que nous devons mener.

Michael, « celui qui est comme Dieu », est Tiphereth, l’atome Noûs, et est également appelé le Fils de l’Homme. Cette force à l’intérieur de nous doit lutter contre le diable. Ne pensez jamais que le diable est à l’extérieur de vous. Tel est le problème de cette humanité. Tout le monde pense que le diable est quelque part dehors, un esprit avec des cornes qui contrôle l’humanité. Comprenez: le diable est à l’intérieur de nous. Il travaille à travers nos trois cerveaux. Dieu doit également agir à travers nos trois cerveaux. Notre volonté détermine qui va gagner la bataille. En ce moment, Satan gagne dans chaque être humain dans le monde. Mais lorsque nous entrons dans ce chemin, nous décidons d’arrêter le culte Satanique. Arrêter le culte Satanique signifie arrêter notre comportement animal: habitudes, pensées et sentiments que nous avons tous.

De nos jours, beaucoup de gens parlent de sectes. Ils pensent qu’une secte est quelque chose qui est à l’extérieur d’eux. Écoutez: tout le monde cultive quelque chose à l’intérieur; que ce soit divin ou diabolique dépend de nous.

Maintenant, je le répète, toute la société adore Satan à l’intérieur, qui est leur aspect mécanique et animal. La Conjuration des Sept donnée par Salomon le Sage commence comme ceci:

« Au nom de Michael, que Jehovah te commande et t’éloigne d’ici Chavayoth. »

Quand vous dites « au nom de Michael », concentrez-vous sur votre cœur car « celui qui est comme Dieu » est dans votre cœur: c’est l’atome Noûs.

Jehovah est Iod Hei Vav Hei, qui a son pouvoir dans Yesod, les organes sexuels. Jehovah Elohim est le Saint-Esprit, Binah, qui contrôle la glande pinéale, et à travers la glande pinéale contrôle les organes sexuels, la sephirah Yesod. Ainsi, lorsque vous dites « au nom de Michael, que Jehovah », vous dites « au nom du pouvoir de mon cœur, mon sang pur, qui a le souffle de Dieu, que Jehovah », qui est dans le Semen, la force sexuelle, issue du sang purifié, « te commande et t’éloigne d’ici Chavayoth ». Chavayoth est la version plurielle de Chavayah, qui est le Saint Nom de Dieu (Yah-Chavah) épelé à l’envers. Chavah vient de Chaiah, vie. Chavah est le nom Hébreu véritable d’Eve.

« Et Adam a appelé le nom de sa femme Eve (Chavah – חוה); parce qu’elle était la mère de tous les vivants (חי). » – Genèse 3:20

Chavah est la Mère de tous les vivants. Ainsi, lorsque dans la conjuration vous dites הוחי Jah-Chavah ou Iod-Chavah (Jehovah), vous appliquez les forces de « Iod » le Saint-Esprit sur vos organes sexuels, « Chavah ». Jehovah est le Ruach Elohim qui à l’intérieur de vous utilise les pouvoirs du sexe (Chavah) de manière positive. Mais, Jehovah épelé à l’envers est Chavah-Yah, Chavah-Iod, et lorsqu’il est pluralisé (multiplié), il épelle Chavajoth. Cela signifie que le « Iod » a été expulsé de Chavah. Fait intéressant, lorsqu’il est traduit littéralement Chavah-Yah חויה signifie « expérience de l’existence ». Cela fait référence à l’existence physique, pas à l’existence spirituelle. Chavah-Yah est la force vitale (Chavah חוה) de Dieu (Jah יה) qui crée l’existence dans le monde physique à travers la fornication, l’adultère et la prostitution.

C’est pourquoi Samael Aun Weor a écrit dans son livre Traité Ésotérique de Théurgie à propos du démon Chavah-Yah ou חוית Chavayoth:

« Au bord de la route, nous avons trouvé une sculpture olympique solennelle. Elle semblait avoir été sculptée par Praxitèle! Son visage était similaire à celui de l’Apollon Grec. La courbure de ses pieds, le profil de ses mains… toute l’eurythmie de cette sculpture pourrait rivaliser avec la Vénus de Milo! Néanmoins, il y avait quelque chose de sinistre dans cette très belle sculpture! Cette précieuse effigie humaine était vêtue d’une robe couleur sang qui avait de beaux plis exotiques et fatals, qui descendaient jusqu’aux pieds! Nous avons alors compris que nous étions devant le pôle opposé de Jehovah. Nous étions devant l’effrayant et terrible Chavajoth!… Cette rencontre a été terrible. Nous avons dû nous défendre avec toutes nos forces spirituelles pour chasser ce terrible démon d’une beauté maligne! Donc, nous avons finalement réussi et le personnage effrayant a pris la forme d’une prostituée, et s’est caché dans une taverne où seules des boissons alcoolisées étaient servies au bar. Et voilà la magie noire. Et voici l’abîme! »

En d’autres termes, חויה Chavah-Yah ou חוחית Chavayoth représente en vous la manière dont vous prostituez l’énergie sexuelle de Jah-Chavah (Jehovah) pour procréer dans ce monde physique.

De nos jours, les gens sont très identifiés à Nahemah (beauté maligne), qui est précisément la force de la Lune liée à l’adultère, à la prostitution et à la fornication. Lorsque vous entrez dans ce chemin, vous apprenez cette première conjuration.

« Au nom de Michael, que Jehovah te commande et t’éloigne d’ici, Chavajoth (Chavah-yah)! »

Chavajoth représente tout cela en relation avec la physicalité.

Pour procréer, vous n’avez pas besoin de répandre votre énergie ou votre force sexuelle vers le monde extérieur pour satisfaire votre animalité. Mais pour créer la vie spirituellement, vous devez sublimer cette force – c’est-à-dire la retenir et la transformer à l’intérieur – afin de nourrir votre « Iod », votre Esprit, et c’est la grande œuvre. C’est pourquoi il est écrit:

« Et (grâce au Soleil, Michael, Tiphereth) du sol (Chavah ou Adamah) Jehovah Elohim (le rayon positif de la Lune) fit croître (depuis Yesod, sans répandre la graine sexuelle) chaque arbre (progéniture) qui est (Nahemad – נחמד) agréable à la vue, et bon (comme Abel) pour la nourriture (offrande spirituelle); l’Arbre de Vie (la Kundalini) aussi (pousse) au milieu (moelle épinière) du jardin (physicalité), et l’arbre de la connaissance du bien et du mal (de notre sexualité). » – Genèse 2: 9

C’est le commencement du travail alchimique.

C’est pourquoi la Conjuration des Sept de Salomon commence: « au nom de Michael », parce que le Soleil, la force solaire, le Christ, est le commencement (בראשית Bereshith).

Souvenez-vous que le Seigneur, le Christ, incarné dans le Maître Jésus qui, en tant que Fils de l’Homme, a dit « Je suis le chemin ». C’est une déclaration très Kabbalistique. Le Christ est le chemin, mais de quelle chemin parle Jésus? Si vous connaissez la Kabbale, vous savez très bien que le Soleil, le Christ, qui est dans le cœur de tout le monde, est lié à Tiphereth, et Tiphereth est lié à la lettre Vav. La lettre Vav est comme ça ו. La forme de la lettre Vav symbolise la colonne vertébrale en chacun de nous. Vav est Tiphereth. Mais dans la Kabbalela la lettre Vav représente aussi Yesod, car pour écrire « Vav » en Hébreu, vous devez l’écrire avec deux Vav; ainsi la lettre Vav signifie Tiphereth (le Soleil) et Yesod (la Lune) ensemble. Ainsi, lorsque vous unissez Yesod et Tiphereth, vous le faites à travers le Vav, qui est la moelle épinière, qui est précisément la manière dont l’énergie monte au ciel. Le Christ naît dans le coccyx et monte au ciel (la tête) et descend dans le cœur, qui est Tiphereth; cela est appelée l’ascension de la force Christique. La lettre Vav représente donc « le chemin ».

Quand le Seigneur dit « Je suis le chemin », il se réfère à la lettre Vav, parce qu’il est dans Tiphereth et il est aussi dans Yesod. Yesod est l’énergie sexuelle; il a dit: « Je suis la vie (Chaiah). » Voici ce que dit l’Évangile de Jean:

« En lui était la vie; et la vie était la lumière des hommes…. C’était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme qui vient au monde. » – Jean 1: 4, 9.

Cette lumière doit monter dans la colonne vertébrale.

Si vous étudiez l’acupuncture, vous savez que les pieds sont couverts par des points qui se rapportent aux organes internes. La longue arche intérieure des deux pieds est liée à la colonne vertébrale. Ainsi, lorsque vous marchez avec vos pieds, vous « marchez sur votre colonne vertébrale ». Ainsi, lorsque le Seigneur dit « Je suis le chemin », il dit que le chemin pour marcher se reflète sur la plante de vos pieds. Le chemin est lié à toutes les glandes et organes de votre organisme, et est lié aux douze tribus, les douze forces que nous devons développer. Ainsi, marcher sur le chemin signifie mettre en activité toutes les énergies de vos organes internes, en particulier la longue cambrure interne de vos pieds liée à la colonne vertébrale.

« Et Enoch marcha avec Elohim: et il ne fut plus; car Elohim l’a pris. » – Genèse 5:24

La moelle épinière est le chemin qu’Enoch marcha avec Dieu, avec le Christ, parce que le Christ est le chemin, Il est le Vav. La lettre Vav se rapporte à la moelle épinière, qui se rapporte au système nerveux central au milieu des deux autres systèmes nerveux. Ces trois systèmes nerveux sont liés aux trois forces primaires avec lesquelles nous devons travailler.

L’Évangile de Jean continue:

« En lui (Christ) était la vie; et la vie était la lumière des hommes. Et la lumière brille dans les ténèbres; et les ténèbres ne l’ont pas compris. Il y avait un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean. Le même est venu pour témoigner, pour rendre témoignage de la Lumière, afin que tous les hommes à travers lui puissent croire. » – Jean 1: 4-7

Si vous lisez Jean 1: 4-7 avec la lumière, comme lorsque vous lisez avec les yeux de l’Esprit, ce que Jean dit: « En lui était la vie; et la vie était la lumière des hommes », alors, « la lumière brille dans les ténèbres », sinon, « et les ténèbres ne l’ont pas compris ».

Par la suite, l’Évangile dit: « Il y avait un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean.» Jean se rapporte à la moelle épinière. La lettre Vav, la moelle épinière, se rapporte aux sept églises, aux sept voyelles, aux sept chakras, « I, E, O, U, A, M, S » ou « Iohannes », Jean.

L’Évangile continue: « un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean, le même est venu pour témoigner, pour rendre témoignage de la Lumière, afin que tous les hommes à travers lui puissent croire. Cette lumière est le Christ Cosmique qui brille à l’intérieur de quiconque transmute la force solaire. Ceci est la cultivation; c’est le culte céleste du Seigneur que nous devons faire.

Ainsi donc, vous trouvez qu’il est également écrit:

« Le jour du SEIGNEUR

Sûrement le jour vient; il brûlera comme un four. Chaque arrogant et chaque malfaiteur sera comme de la paille, et ce jour qui vient les brûlera », dit Iod-Havah Sabbaoth. Pas une racine ni une branche ne leur sera laissée.

Mais pour vous qui cultivez mon nom, le soleil de la justice se lèvera avec la guérison dans ses ailes. Et vous sortirez et sauterez comme des veaux libérés de la stalle. » – Malachie 4: 1-2

Il est très significatif qu’en Anglais le mot calves (mollets ; veaux) désigne une partie de vos jambes et aussi de jeunes vaches ou taureaux. La vache ou le taureau se rapporte à Binah, le Saint-Esprit. C’est pourquoi il est écrit dans Ézéchiel 1: 7 que la plante des pieds de la créature qu’il a vue en vision avait la plante du pied d’un veau.

« Et leurs pieds étaient des pieds droits; et la plante de leurs pieds était comme la plante du pied d’un veau. » – Ézéchiel 1: 7

Nos mollets représentent les forces de la Terre, les forces sexuelles du Saint-Esprit, les forces animales du Verseau. Alors « sortez et sautez comme des veaux sortis de la stalle » symbolise le travail alchimique; rappelez-vous de quoi nous parlons: nos pieds se rapportent à la colonne vertébrale et à tous les organes. Ainsi, lorsque vous « sortez et sautez comme des veaux sortis de la stalle », ce que vous faites réellement est le travail que nous expliquons ici. Chaque prophète a écrit en symboles alchimiques; ainsi, Malachie 4: 1-6 n’a pas simplement imaginé que tout le monde sera heureux et sautera comme un veau, non! Comprenez, les mollets sont en relation avec le bas de vos jambes, des genoux vers le bas: ils représentent les forces de la Terre.

Quand j’ai dit cela, il me vient à l’esprit le prophète Elijah; il est écrit:

« Et Elijah monta au sommet du Carmel; et il se jeta sur la terre, et mit son visage entre ses genoux. » – 1 Rois 18:42

Afin de prier Dieu et d’accomplir ses miracles, Elijah mettait généralement son visage entre ses genoux. C’est un symbole très significatif; cela indique que toutes les forces qu’Elijah rassemblait dans sa tête venaient de ses organes sexuels, des mollets (régis par Uranus) du bas de son corps, qui est le corps physique. C’est quelque chose que vous voyez vraiment quand vous savez lire. Séquentiellement, Malachie a déclaré:

« Alors vous foulerez aux pieds les méchants; ils seront de la cendre sous la plante de vos pieds le jour où je ferai ces choses », dit Iod-Havah Sabbaoth.

Souvenez-vous de la loi de mon serviteur Moïse, des décrets et des lois que je lui ai donnés à Horeb pour tout Israël.

Voyez, je vous enverrai le prophète Elijah avant que ce grand et terrible jour de יהוה (Iod-Havah) ne vienne. Il tournera le cœur des pères vers leurs enfants, et le cœur des enfants vers leurs pères; ou bien je viendrai frapper le pays avec une malédiction. » – Malachie 4: 3-6.

Et c’est précisément le point ici: avant ce grand et terrible jour de יהוה (Iod-Havah) vient d’abord le jour d’Elijah.

Elijah

Maintenant, qui est Elijah? En Hébreu, il y a deux manières d’écrire ce nom. אליהו (Aleph, Lamed, Iod Hei Vav) se prononce « El-i-a-o ». Dans certains livres de la Bible, ils omettent la lettre Vav, ainsi ils le prononcent אליה Eli-Jah. Néanmoins, dans le premier Livre des Rois, où ce prophète apparaît pour la première fois, il est écrit אליהו El-i-a-o, qui signifie « le Dieu I.A.O.» El est Dieu, « Iod Hei Vav » est I.A.O. אליהו – El I A O. C’est ainsi qu’on le prononce littéralement en Hébreu.

Maintenant, il est écrit dans les Évangiles:

« Et ses disciples lui demandèrent, en disant: Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’Elijah doit d’abord venir? Et Jésus répondit et leur dit: Elijah viendra d’abord, et restaurera toutes choses. Mais moi, je vous dis qu’Elijah est déjà venu, et ils ne l’ont pas connu, mais ils lui ont fait tout ce qu’ils ont énuméré. De même, le Fils de l’Homme en souffrira. Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean-Baptiste. » – Matthieu 17: 10-13

Ici, Maître Jésus unit El-i-a-o à Jean; et qu’avons-nous dit que Jean représente? Jean représente: I, E, O, U, A, M, S. Les sept voyelles ésotériques de la colonne vertébrale; ainsi, Jean, représente le Vav à la fin du nom אליהו El-iao.

Explication: Dans l’Arbre de Vie, le nom de Dieu, El אל en lui-même, qui a été expliqué en détail dans la conférence précédente, représente Kether; mais El אל représente aussi spécifiquement la quatrième sephirah qui a deux noms: Chesed, qui signifie miséricorde, ou Gedulah, qui signifie amour. Ainsi, Chesed / Gedulah représente l’Esprit. Maintenant, si vous voulez dire « mon Dieu, mon Dieu », en Hébreu, vous dites אלי אלי « Eli, Eli. » Maître Jésus a prononcé ces mots alors qu’il était sur la croix: « Eli, Eli, lama sabachthani. » Ce sont en fait des mots Mayas. Mais comme les deux premiers mots sont très similaires à l’Hébreu אלי אלי « mon Dieu, mon Dieu », les traducteurs ont interprété la phrase comme: « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »

Mais:

« Certains d’entre eux qui se tenaient là, quand ils ont entendu cela, ont dit: Cet homme appelle Elijah. Et aussitôt l’un d’eux courut, prit une éponge, la remplit de vinaigre, la mit sur un roseau (le Vav, la colonne vertébrale), et lui donna à boire. Les autres disaient: Allons-y, voyons si Elijah viendra le sauver. » – Matthieu 27: 47-49

« Eli » est aussi la manière abrégée de se référer à Elijah. J’ai un ami qui s’appelle Elijah et nous l’appelons « Eli », pour faire court; mais, en Hébreu « Eli » signifie « mon Dieu ».

Ainsi, chacun de nous a son propre «Eli» individuel. Ainsi, lorsque vous entrez en méditation et que vous dites « Eli, Eli », vous dites « Mon Dieu, mon Dieu, aide-moi à me concentrer, à voir ce que j’ai à voir, ce que j’ai à comprendre ». En d’autres termes, Eli, El, est votre Monade; « Eli » est Chesed, et chacun de nous a une Monade.

Dans le livre Tarot et Kabbale, Samael Aun Weor explique très bien que chaque Monade a les trois forces primaires ou les trois atomes du Père, du Fils et du Saint-Esprit à l’intérieur. Cela signifie que votre propre Esprit particulier a ces trois atomes primaires à l’intérieur, qui sont représentés dans Kether, Chokmah, Binah, Père, Fils et Saint-Esprit. Ces trois atomes primaires de votre Esprit doivent travailler à travers vous, à travers vos trois cerveaux; c’est ainsi que votre propre « Eli » travaille en vous. Il veut organiser vos trois cerveaux, mais Satan est aussi là pour contrôler les trois cerveaux. Alors, voyez maintenant comment la sagesse est si joliment cachée dans les paroles de la Bible.

Maintenant, dans d’autres conférences, nous vous avons expliqué que Kether est Iod, Chokmah est Hei et Binah est Vav. I.A.O., Iod Hei Vav, parce que le dernier Hei du saint nom pourrait être lié à l’Ain Soph, puisque, lorsque votre Monade commence à travailler à l’intérieur de vous, le dernier Hei devient votre corps physique. En d’autres termes, à l’intérieur de notre Esprit individuel particulier, notre Monade, se trouve I.A.O. Donc notre propre Monade « El » est « i-a-o », « El-i-a-o ». La Monade est Elijah à l’intérieur de vous, qui doit se développer, parce qu’Elijah (le petit IAO) doit d’abord travailler pour que le Seigneur (יהוה – Iod-Havah, le grand IAO) vienne et fasse le travail supérieur; c’est ce que dit le prophète Malachie.

« Voyez, je vous enverrai le prophète אליהו El-i-a-o avant que ce grand et terrible jour de יהוה (IAOH) ne vienne. » – Malachie

Ainsi, Elijah vient en premier avant le jour de IAO, mais qu’est-ce que c’est le jour du Seigneur IAO? Eh bien, pour cela, vous devez connaître la Kabbale. Écoutez: Élie ou Elijah le prophète travaille dans vos trois cerveaux. Les trois cerveaux sont liés dans notre nature animale avec Yesod, Hod et Netzach, le triangle inférieur de l’Arbre de Vie.

  • Yesod se rapporte aux organes sexuels
  • Hod au cerveau émotionnel
  • Netzach au cerveau intellectuel.

C’est pourquoi en Hébreu Metzach, avec « M », signifie « front ». Certains Kabbalistes affirment que Netzach est émotionnel, mais ce n’est pas le cas. Tout Kabbaliste qui connaît l’Hébreu sait que Metzach est le front, lié à la sephirah Netzach, qui est le mental.

Hod est la lumière astrale, qui se rapporte au cœur.

Yesod est l’énergie sexuelle créatrice, liée à Yesod.

Ces Sephiroth sont précisément liés aux trois corps protoplasmiques que nous avons à l’intérieur. Hod se rapporte au corps émotionnel. Netzach se rapporte au Corps Mental. Yesod et Malkuth sont liés au corps physique.

Le corps physique est tétradimensionnel; les deux Sephiroth, Yesod et Malkuth étaient unis. En d’autres termes, Malkuth et Yesod, les neuvième et dixième Sephiroth, sont un seul corps lié aux organes sexuels; quand on parle de Yesod ou de Malkuth, on pointe toujours les organes sexuels ou le corps physique.

Ainsi donc, nous devons créer notre propre Elijah individuel, particulier à l’intérieur. C’est précisément le point qu’il faut comprendre, mais pour cela, il faut lutter contre l’animalité que l’on a à l’intérieur qui se rapporte aux trois cerveaux.

Jézabel

Dans la tête, nous avons cet autre mot qui est écrit dans le Livre des Rois: « Jézabel ». Il est écrit avec Iod, Aleph, Zain, Beth, Lamed… Jézabel. C’est un mot très important, car rappelez-vous que le livre de l’Apocalypse parle de Jézabel « qui se dit prophétesse » et que de nombreux prophètes parlent de Jézabel, mais que signifie le mot Jézabel? La lettre Iod et la lettre Aleph signifient à elles seules « île », et « zebel » est ordures, détritus, déchets. Ainsi, Jézabel signifie littéralement « île des déchets ». Où trouve-t-on cette île des déchets, des ordures, des choses qui n’appartiennent pas à l’Esprit?

Jézabel adore les Baalim. Pour comprendre les Baalim, je dois vous dire la deuxième conjuration. Souvenez-vous que le premier est « Au nom de Michael, que Jehovah te commande et t’éloigne d’ici Chavajoth ». Alors vous dites,

« Au nom de Gabriel, qu’Adonaï te commande et t’éloigne d’ici, Baal. »

– ou Bael, ou Bélial.

Gabriel représente les lois de la Lune. Mais, dans la Kabbale, Gabriel est Geburael, la force de Dieu, l’homme parfait. Comme vous le savez, la Bible parle de Gabriel, qui a annoncé la naissance de Jésus et la naissance de Jean Baptiste, et qui dans le Coran a parlé avec Muhammad. Gabriel est lié à Yesod, la force sexuelle.

Adonaï est le saint nom féminin de Dieu dans Malkuth. Adonaï signifie littéralement « mon seigneur ».

Ainsi, Gabriel et Adonaï représentent ensemble Yesod et Malkuth.

Baalim, Baal, Bael, Bélial sont des noms liés à Klipoth (l’enfer). Ainsi, la seconde conjuration est prononcée pour rejeter les forces de Klipoth, les forces des Baalim. Baal en Hébreu signifie « monsieur », qui est le contraire d’Adonai, « mon seigneur ». Vous voyez, le Seigneur dans Malkuth est Adonaï mais Bael est un Monsieur dans Klipoth, qui est l’enfer. Alors qui ou quels sont les Baalim? Baalim est le pluriel de Baal ou Bélial (certains disent que Bélial signifie « filou »).

Bélial se rapporte à la sephirah Chokmah inversée dans Klipoth. La sephirah Chokmah debout est liée à la foi, la foi que nous devons développer, donc lorsque cette force est inversée dans les mondes infernaux (notre psyché dégénérée), cette vertu s’inverse en foi aveugle. La foi aveugle, c’est quand vous croyez simplement aux choses et ne faites pas l’expérience ou ne prouvez pas ce que vous croyez; cela est lié à Bélial. Chokmah se rapporte au cœur, donc Bélial le remplace dans le cœur pour agir et profiter de vos croyances. Bélial est lié à la foi aveugle. Donc, dans n’importe quelle religion, vous trouvez Bélial, qui se rapporte aux gens qui pensent qu’ils suivent ou effectuent un culte céleste, tandis que Satan a Bélial dans leur cœur, lié à Chokmah dans Klipoth. Lorsque vous croyez ou suivez simplement quelque chose que vous ne comprenez pas, ou lorsque vous appliquez les forces de Chokmah de la mauvaise manière.

Ainsi Jézabel, qui s’est appelée prophétesse, adore les Baalim. En d’autres termes, Jézabel est le mental, le mental lunaire que nous avons, qui adore les Baalim, les forces de la foi aveugle liées à notre animalité. Mais Elijah ou El-i-a-o apparaît et se bat contre Jézabel. Si vous lisez littéralement la Bible, vous pourriez dire « Le prophète Elijah qui s’est battu dans les temps anciens contre une dame dont le nom était Jézabel. » Mais ici nous ne parlons pas d’histoire, nous parlons des symboles écrits de manière Kabbalistique dans les livres de la Bible. El-i-a-o ou Elijah est une force céleste qu’il faut cultiver pour lutter contre le culte de Satan, qui est sous le commandement de votre propre mental, Jézabel, qui est une île de déchets, d’ordures que nous avons dans la tête.

Fermez les yeux et voyez toutes les ordures que vous avez dans votre tête; c’est Jézabel. Jézabel adore les Baalim, les Baals, les seigneurs de l’enfer; et qui sont ces seigneurs de l’enfer? Eh bien, leurs noms sont la luxure, la colère, l’avidité, l’orgueil, la paresse, la gourmandise, la paresse, etc. toutes ces ordures. Les Baalim sont nés de la force sexuelle. Ces idoles ont germé dans l’Eden, la force sexuelle, lorsque nous avons commencé à développer la luxure, le péché originel. Jézabel est une prostituée, une pute; c’est ce que nous avons à l’intérieur.

Maintenant, au début, lorsque vous commencez à faire ce travail, vous voulez massacrer tous ces prophètes à l’intérieur de vous qui adorent Baal. Rappelez-vous que les Baalim sont les sept péchés capitaux, et cette société dans laquelle nous vivons, adore les Baalim.

Individuellement, Jézabel est notre mental. Dans le monde, Jézabel est la société, cette civilisation. La société est Jézabel; tous ses citoyens adorent les Baalim. De nos jours, tous ceux qui sont méchants, dégénérés, apparaissent à la télévision et sont applaudis par Jézabel (société). Oui, actuellement, chaque chose dégénérée est considérée comme normale. Ainsi, lorsque vous commencez à annihiler vos ego, qui sont ces éléments appelés les prophètes de Baalim ou les adorateurs de tous les défauts et vices, alors Jézabel se retourne contre vous, parce que vous adorez les forces d’Elijah.

Dans אליה El-i-ah (Elijah), la lettre Iod et la lettre Hei représentent votre Père-Mère intérieur dans Daath, qui se rapportent au travail alchimique nécessaire pour lutter contre Jézabel.

Le Sacrifice du Taureau

Dans le dix-huitième chapitre du Livre des Rois se trouve une histoire Kabbalistique sur le roi d’Israël dont le nom est Achab, qui n’est rien d’autre que le roi intellectuel d’Israël, parce qu’Israël représente ces archétypes qui sont dans la tête qui sont piégés dans l’ego et qui travaillent au nom du mental animal (Jézabel); c’est la condition psychologique de la façon dont nous commençons tous. Il est écrit:

« Et il arriva, lorsqu’Achab vit Elijah, qu’Achab lui dit: Es-tu celui qui trouble Israël? Et il répondit: Je n’ai pas troublé Israël; mais toi et la maison de ton père, en ce que tu as abandonné les commandements de יהוה, et tu as suivi Baalim. » – 1 Rois 18:17, 18

Lorsque vous lisez la citation précédente, comprenez que c’est une phrase contre vous-même; c’est ainsi que commence la bataille intérieure. Ainsi, Elijah déclare:

« Maintenant, envoyez et rassemblez-moi tout Israël sur la montagne du Carmel, et les quatre cent cinquante prophètes de Baal, et les quatre cents prophètes des bosquets, qui mangent à la table de Jézabel. Alors Achab envoya vers tous les enfants d’Israël, et rassembla les prophètes sur le mont Carmel (qui est Yesod). Et Elijah vint vers tout le peuple, et dit: Jusques à quand vous arrêterez-vous entre deux opinions? si יהוה est Dieu, suivez-le: mais si c’est Baal, alors suivez-le. Et le peuple ne lui répondirent pas un mot. Alors Elijah dit au peuple, moi, moi seul, je reste un prophète de יהוה; mais les prophètes de Baal sont quatre cent cinquante hommes. Qu’ils nous donnent donc deux taureaux; et qu’ils choisissent un taureau pour eux-mêmes, et le coupent en morceaux, et le placent sur du bois, et ne mettent pas de feu dessous; et j’habillerai l’autre taureau, et le poserai sur du bois, et je ne mettrai pas de feu dessous. Et invoquez le nom de vos dieux, et j’invoquerai le nom de יהוה: et le Dieu qui répond par le feu, qu’il soit Dieu. Et tous le peuple a répondu et a dit: C’est bien parlé. » – 1 Rois 18:19, 24

Ainsi, ils vont sacrifier un taureau. Si vous lisez littéralement, vous pensez qu’un animal, un taureau, un bœuf seront sacrifiés. Mais, rappelez-vous que Binah, la force sexuelle, est représentée par un taureau. Souvenez-vous de vos (calves : veaux ou mollets) veaux (jeunes taureaux) et de la plante de vos pieds (votre colonne vertébrale) avec lesquels vous marchez. Et comprenez que les Baalim sont les fornicateurs qui utilisent la même force du taureau liée aux forces de la terre, des genoux à la plante de vos pieds, qui sont les forces de votre colonne vertébrale; mais, ils le font de la mauvaise manière.

« Et Elijah dit aux prophètes de Baal: Choisissez-vous un taureau pour vous-mêmes, et habillez-le d’abord; car vous êtes nombreux; et invoquez le nom de vos dieux, mais ne mettez pas de feu dessous. Et ils prirent le taureau qui leur avait été donné, l’habillèrent et invoquèrent le nom de Baal du matin jusqu’à midi même, en disant: Ô Baal, écoutez-nous. Mais il n’y avait aucune voix, ni aucune réponse. Et ils sautèrent sur l’autel qui avait été fait. Et il arriva à midi qu’Elijah se moqua d’eux, et dit: Criez à haute voix, car il est un dieu; soit il est en train de parler, soit il est en train de poursuivre, soit il est en voyage, soit il dort peut-être et doit être réveillé. Et ils criaient à haute voix, et se coupaient à leur manière avec des couteaux et des lancettes, jusqu’à ce que le sang jaillisse sur eux. Et il arriva, quand midi fut passé, et ils prophétisèrent jusqu’au moment de l’offrande du sacrifice du soir, qu’il n’y avait ni voix, ni personne qui répondait, ni personne qui regardait. » – 1 Rois 18: 24-29

Le taureau représente également le Minotaure, l’ego. Ainsi, c’est ainsi qu’aujourd’hui, il y a beaucoup de gens qui connaissent cette doctrine et ils veulent annihiler leur ego, néanmoins, ils essaient de sacrifier le taureau, leurs éléments animaux, de la mauvaise manière. Le Maître Samael a très clairement enseigné comment annihiler le taureau, le minotaure à l’intérieur de nous, mais peu importe, ses étudiants inventent d’autres moyens parce qu’ils sont paresseux; c’est-à-dire qu’un disciple a inventé la soi-disant « la Mort en Marche ». Il a dit: « Quand vous marchez dans la rue, si tout à coup vous détectez votre ego sortant de vous, alors, à ce moment-là, vous devez dire ‘ma Mère s’il te plaît élimine de moi ce défaut.’ » C’est ainsi qu’il a inventé la manière de mourir psychologiquement, sans compréhension, sans analyse, ce qui est bien sûr absolument ridicule. Néanmoins, c’est ainsi qu’ils « adorent Baal » par ignorance à travers leurs théories incohérentes que ni Samael ni aucun prophète n’ont jamais enseignées auparavant. Maintenant, au Brésil, il existe une autre secte Gnostique, qui propage une autre manière encore plus incohérente qu’ils appellent « la mort accélérée ». À travers elle, ils veulent aussi annihiler le taureau avec les forces de Baal. Ainsi, depuis l’époque d’Elijah, les Baalim enseignent les mêmes choses, comme l’explique le chapitre cité; ils travaillaient psychologiquement à leur manière, c’est-à-dire ils essayaient de travailler dans l’annihilation de leur ego à leur manière, mais, comme nous le lisons dans la Bible, ils n’ont rien accompli, donc Elijah s’est moqué d’eux.

« Et Elijah a dit à tout le peuple: Approchez-vous de moi. Et tout le peuple s’approcha de lui. Et il a réparé l’autel de יהוה qui était cassé. Et Elijah prit douze pierres, selon le nombre des tribus des fils de Jacob, à qui la parole de יהוה était venue, disant: Israël sera ton nom: Et avec les pierres, il bâtit un autel au nom de יהוה: et il fit une tranchée autour de l’autel, aussi grande que contiendrait DEUX mesures de GRAINE. Et il mit le bois en ordre, et coupa le taureau en morceaux, et le coucha sur le bois, et dit: Remplissez quatre tonneaux d’eau, et versez-le sur l’holocauste et sur le bois. Et il a dit: Faites-le une deuxième fois. Et ils l’ont fait une deuxième fois. Et il a dit: Faites-le une troisième fois. Et ils l’ont fait une troisième fois. Et l’eau coulait autour de l’autel; et il remplit aussi la tranchée d’eau. Et il arriva qu’au moment de l’offrande du sacrifice du soir, Elijah, le prophète, s’approcha et dit: יהוה Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, que l’on sache aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, et que je suis ton serviteur, et que j’ai fait toutes ces choses sur ta parole. Écoute-moi, יהוה, écoute-moi, afin que ce peuple sache que tu es יהוה Dieu, et que tu as de nouveau tourné leur cœur. Alors le feu de יהוה est descendu, et a consumé l’holocauste, et le bois, et les pierres et la poussière, et a léché l’eau qui était dans la tranchée.

Et quand tous les gens l’ont vu, ils sont tombés sur leurs visages: et ils ont dit, יהוה, il est le Dieu; יהוה, il est le Dieu. Et Elijah leur a dit: Prenez les prophètes de Baal; qu’aucun d’eux ne s’échappe. Et ils les prirent, et Elijah les fit descendre au torrent de Kishon et les y tua. » – 1 Rois18: 30-40

Cette citation est bien sûr un symbole alchimique. La foudre ou le feu venant du ciel descend à travers le cœur dans le sacrifice animal dans Yesod, où vous tuez l’ego ; c’est la seule manière d’annihiler l’ego, bien sûr, après l’avoir compris. Il est écrit qu’après cela, Elijah a massacré quatre cent cinquante Baalim et quatre cents prophètes des bosquets, qui ont mangé à la table de Jézabel; tout cela est symbolique. Si vous savez lire, 450 est 4 + 5 + 0 qui vaut 9, plus 400 vaut 13, l’Arcane de la mort. Donc tous ces faux éléments qui adoraient les mauvaises choses doivent être annihilés ici et maintenant en nous, à travers la méditation, à travers la compréhension. Il est très facile de se tromper en pensant que vous faites le travail et que vous ne faites rien. Vous pourriez penser que vous cultivez Dieu ou que vous accomplissez le culte céleste, alors que, vous faites un culte Satanique parce que ce que vous faites est fait en dehors de votre vrai soi. Nous devons donc être sérieux et visualiser יהוה en nous.

La Grotte de la Montagne

Il est écrit qu’après qu’Elijah ait accompli un si grand sacrifice, il est allé dans la montagne pour se cacher de Jézabel parce qu’elle a dit:

« Que les dieux me traitent dans toute leur rigueur, si demain, à cette heure, je ne fais de ta vie ce que tu as fait de la vie de chacun d’eux!» – 1 Rois 19: 2

Ainsi donc, Elijah a voyagé quarante jours et quarante nuits jusqu’à ce qu’il atteigne Horeb, la montagne de Dieu. Là, il est entré dans une grotte et a passé la nuit. Quand vous lisez la phrase précédente, qu’en pensez-vous? Peut-être pensez-vous comme Nietzsche qui au début de son « Ainsi parla Zarathoustra, il disait:

« Quand Zarathoustra avait trente ans, il quitta sa maison et le lac de sa maison, et alla dans les montagnes. Là, il jouit de son esprit et de sa solitude et ne s’en lassa pas pendant dix ans. Mais enfin son cœur changea, – et se levant un matin avec l’aube rose, il alla devant le soleil et lui parla ainsi: Toi grande étoile! Quel serait ton bonheur si tu n’avais pas ceux pour qui tu brilles! Pendant dix ans tu es monté ici jusqu’à ma grotte: tu te serais lassé de ta lumière et du voyage, si ça n’avait pas été pour moi, mon aigle et mon serpent. »

Les traditions Hindoues disent que lorsque leurs maîtres sont allés dans les montagnes de l’Himalaya, ils sont allés dans des grottes. Ainsi, vous trouvez des « grottes » dans de nombreux mythes, mais il faut savoir lire. Le Maître Samael Aun Weor a dit: « Le repaire du désir est dans le mental, la grotte des défauts est dans la tête, c’est le mental. » Ainsi, aller à la montagne, c’est entrer dans votre tête, car vous êtes comme une montagne, physiquement parlant. Vous vous asseyez et calmez votre corps physique, détendez votre corps, détendez votre centre émotionnel « Hod », puis entrez dans votre grotte et détendez votre centre intellectuel « Netzach », qui est votre propre grotte, votre propre tête. C’est là que vous pouvez parler avec Dieu si vous êtes en concentration, méditation; c’est ainsi qu’Elijah l’a fait. Ce n’est pas qu’il soit allé, comme les gens le pensent, se cacher là-bas dans ces montagnes littérales et physiques du Moyen-Orient. Ainsi, lorsque vous êtes persécuté par Jézabel, qui est votre mental animal, qui rend votre vie misérable, faites ce qu’Elijah a fait: allez dans votre propre montagne, asseyez-vous et entrez dans votre grotte afin de demander l’aide de votre propre Dieu. Cela se rapporte précisément au triangle inférieur de l’Arbre de Vie, Yesod-Malkuth, Hod et Netzach. Netzach qui est Metzach, la tête, le front; c’est la grotte d’Elijah.

Dans Le Zohar, à l’époque de la persécution Romaine, lorsque son frère a été tué, Rabbi Shimon bar Yochai s’est caché dans une grotte pendant 13 ans des Romains qui voulaient le tuer aussi. Ainsi, il décrivit à son fils, Éléazar, sa rencontre mystique avec Elijah le prophète; c’est une histoire similaire, non? Le Zohar explique que dans cette grotte, Elijah est apparu et lui a enseigné ce qui est écrit dans le Zohar. Oui, Elijah et personne d’autre qu’Elijah lui a enseigné le Zohar. Ainsi, Elijah lui est apparu dans la grotte. Cela est très clair lorsque vous connaissez la Kabbale. Oui, dans sa grotte – en méditation – son propre Elijah individuel lui a enseigné le Zohar; ainsi, il l’a écrit, un livre merveilleux.

« Et j’ai vu dans la main droite de (Eli Eli….) celui qui était assis sur le trône un livre écrit à l’intérieur et à l’arrière, scellé de sept sceaux. » – Apocalypse 5: 1

Chaque initié doit faire de même avant le jour du Seigneur.

Séquentiellement, il est écrit que lorsque Jézabel a cherché Elijah pour le tuer, Elijah le prophète – tout en étant dans la grotte – a entendu une voix à l’intérieur de lui:

« Et il vint là dans une grotte, et y logea; et voici, la parole de יהוה lui vint, et il lui dit: Que fais-tu ici, אליהו El-i-a-o? Et il a dit, j’ai été très jaloux pour יהוה Dieu des armées: car les enfants d’Israël (fanatiques de l’un des 12 signes zodiacaux) ont abandonné ton alliance (chasteté dans Yesod), jeté tes autels (secondes chambres dans Hod) et (dans Netzach) tué tes prophètes (missionnaires) avec l’épée (la langue); et moi, moi même seul, je reste; et ils recherchent ma vie, pour l’emporter. Et יהוה a dit: Sors, et tiens-toi debout sur la montagne devant IAOH. » – 1 Rois 19: 9, 10

Cela décrit magnifiquement ce que nous devons faire pour que nous puissions recevoir l’aide de יהוה Jehovah. Il parle avec Jehovah, mais il est אליהו El-i-a-o, et dans l’orthographe de son nom, il ne manque qu’une seule lettre du mot « IAOH » Iod Hei Vav Hei: seulement la lettre Hei.

« Et voici, יהוה passa, et un grand et fort vent déchira les montagnes, et brisa les rochers devant יהוה; mais יהוה n’était pas dans le vent. » – 1 Rois 19: 11

Lisons-le avec une vision Kabbalistique. Il dit qu’il est dans la grotte et qu’il entend un vent fort; vent en Hébreu est Ruach. C’est le Ruach Elohim qui est lié à Chesed, votre propre Esprit. Le Ruach est (selon la Genèse) le premier élément qui va dans les eaux de Malkuth (Mizrahim) afin de travailler avec votre chasteté ou avec la Première Initiation des Mystères Majeurs; nous commençons le travail alchimique avec le vent. Cependant, la Bible déclare: « mais יהוה n’était pas dans le vent », parce que le vent Ruach, qui est représenté par la lettre Aleph, sont trois Iods, Père, Fils et Saint-Esprit, Iod Hei Vav. Donc Iod Hei Vav Hei n’est pas dans le vent, c’est juste le Iod, l’Aleph.

« Et après le vent un tremblement de terre; mais יהוה n’était pas dans le tremblement de terre. » – 1 Rois 19: 11

Le tremblement de terre est la puissance du Dieu Tout-Puissant liée aux eaux de Yesod, la deuxième Sephirah. Dans Yesod, vous combattez El-Shaddai, le Dieu Tout-Puissant, mais יהוה n’était pas dans le tremblement de terre, mais la lettre Hei l’était, parce que la lettre Iod est dans le premier Malkuth et la lettre Hei est dans le deuxième Yesod parce que la lettre Hei est la puissance sexuelle dans Yesod; Malkuth-Yesod sont Iod Hei.

« Et après le tremblement de terre un feu; mais יהוה n’était pas dans le feu. » – 1 Rois 19: 12-14

Le feu est dans le cœur, il est en relation avec la Sephirah Hod, le feu Christique de Hod. Mais Iod Hei Vav Hei n’était pas dans le feu, car le feu qui monte dans la colonne vertébrale représente la lettre Vav de Iod Hei Vav, Hei, « I.A.O.H » Vav représente Hod.

« Et après le feu, une petite voix calme [le son de « Shin », le feu, le son de la lettre ה « Hei » hhhhhhhh]. Et c’est ainsi, quand Elijah l’entendit, qu’il enveloppa son visage dans son manteau, et sortit et se tint à l’entrée de la grotte. Et voici, une voix lui vint et lui dit: Que fais-tu ici, Elijah? Et il a dit, j’étais très jaloux pour יהוה Elohim Sabbaoth: parce que les enfants d’Israël (fanatiques de l’un des 12 signes zodiacaux) ont abandonné ton alliance (chasteté dans Yesod), jeté tes autels (secondes chambres dans Hod), et (dans Netzach) tué tes prophètes (missionnaires) avec l’épée (la langue); et moi, moi même seul, je reste; et ils recherchent ma vie, pour l’emporter. » – 1 Rois 19: 12-14

Ainsi, lorsque vous atteignez votre tête, qui est Metzach, le front, vous entrez alors dans la sephirah Netzach. C’est ici qu’Elijah écoute ou entend un son très subtil, une voix très subtile. Si vous connaissez la langue Hébraïque, vous savez que la lettre Hei sonne comme ceci (hhhhhhhh), avec votre gorge, votre palais touchant votre langue, comme un ssssss intérieur, c’est Hei, c’est le son, c’est le sifflement de « Shin » le serpent de feu.

Ainsi, lorsque le feu atteint Netzach, Iod Hei Vav Hei est déjà formé à l’intérieur. C’est:

  1. Malkuth, le corps physique
  2. Yesod, le Corps Vital
  3. Hod, le Corps Astral
  4. Netzach, votre Corps Mental

Ainsi, Iod Hei Vav Hei est fait. Les Corps Astral et mental ont été créés, et les Corps Vital et physique ont été Christifiés. Ainsi, nous avons maintenant le droit de voir Jehovah.

Voyez, il est très significatif que le saint nom de Dieu est ici dans Netzach – lorsque vous étudiez la Kabbale – est Jehovah Sabbaoth ou Iod Hei Vav Hei Sabbaoth. Ainsi, Netzach est la première Sephirah de bas en haut où apparaît le nom Jehovah, qui est traduit dans la Bible par « Jehovah des Armées » ou « le Seigneur des Armées ».

C’est pourquoi tous les pouvoirs d’Elijah se rapportent au mental, parce que Jehovah des Armées, Iod Hei Vav Hei Sabbaoth, est à l’intérieur de lui, ou toute la puissance de la Parole (יהוה) est développée à l’intérieur de lui; en effet, Elijah doit également être développé à l’intérieur de nous, car rappelez-vous qu’Elijah doit venir d’abord avant le jour du Seigneur.

« Voyez, je vous enverrai le prophète אליהו El-i-a-o avant que ce grand et terrible jour de יהוה (IAOH) ne vienne. » – Malachie

Alors, quel est le jour du Seigneur, le grand et terrible jour de יהוה (IAOH)? Le jour du Seigneur יהוה (IAOH) est Tiphereth, car après avoir atteint Netzach, le Corps Mental, vous devez entrer dans Tiphereth, le Corps Causal, qui est le jour ou l’initiation du Seigneur יהוה (IAOH), car il y a cinq jours; la cinquième est la cinquième initiation, c’est-à-dire l’initiation de Tiphereth, le jour du Seigneur. Et pourquoi est-il appelé le jour du Seigneur? Eh bien, c’est parce que dans Tiphereth vous trouvez aussi le nom Iod Hei Vav Hei, Jehovah.

Le saint nom de Dieu dans Tiphereth, votre cœur, est Eloah-Va-Daath Iod Hei Vav Hei; le cœur est le royaume de Chokmah qui est également appelé dans la Kabbale Iod Hei Vav Hei. Donc, dans Chokmah, vous trouvez Iod Hei Vav Hei et c’est pourquoi il est dit qu’il n’y a pas d’autre Dieu que Iod Hei Vav Hei. Iod Hei Vav Hei (IAOH) Jehovah est lié à Chokmah, qui est le Christ reflété dans le cœur. Comme vous le voyez, Chokmah – qui reflète Iod Hei Vav Hei dans le cœur – et Tiphereth sont liés; et c’est précisément dans Tiphereth que l’initié – s’il décide de prendre le Chemin Direct – reçoit le pouvoir de Chokmah, parce que pour que vous soyez au jour du Seigneur qui est Iod Hei Vav Hei, le Christ, qui est la Lumière, qui est la vie, qui est le chemin, vous devez d’abord développer votre propre Elijah individuel. Nous développons notre propre Elijah individuel en travaillant avec nos trois cerveaux, en pratiquant la cultivation céleste, le culte céleste à l’intérieur de nous, en travaillant contre Jézabel et tous ces prophètes qui adorent Baalim, Bélial, Bael qui sont à l’intérieur de nous aussi.

Ainsi, c’est ainsi que vous recevez l’aide du Seigneur, au jour du Seigneur, qui est Tiphereth. C’est précisément ce que cette humanité attend, surtout le Christianisme; ils veulent recevoir le Seigneur pour monter au ciel, parce que le Seigneur vient pour achever l’œuvre qu’Elijah a commencée.

Elijah représente la Bodhichitta, une partie du Bodhisattva.

Par conséquent, le Seigneur, qui est Chokmah (sagesse) entre dans Tiphereth. C’est ce qu’on appelle « l’Initiation Vénuste ». Le Christ vient pour nous aider à continuer à travailler avec les trois cerveaux, car tout le travail est à l’intérieur de nous. Le sauveur s’incarne pour lutter contre Satan, car il doit vaincre trois tentations, qui sont liées aux trois cerveaux; oui, tout le drame du Seigneur doit être vécu à l’intérieur de nous, physiquement, psychologiquement, spirituellement. Ici, nous parlons de cet aspect supérieur car nous voulons toujours connaître le chemin.

De nos jours, nous approchons de la fin de cette race racine. Cette race racine (l’humanité) est en train d’être annihilée. De nombreux chercheurs veulent trouver le chemin, ignorant que le chemin est à l’intérieur. Donc, vous devez apprendre que ce n’est pas en levant la main que vous allez recevoir Yeshua (le sauveur). Pour recevoir Yeshua, sachez que Jean-Baptiste, qui est la réincarnation d’Elijah, doit d’abord apparaître à l’intérieur de vous. Jean-Baptiste est I, E, O, U, A, M, S, les sept églises de votre colonne vertébrale, les sept voyelles. Lorsque ces églises sont développées dans les quatre corps inférieurs, alors Elijah peut apparaître, ce qui représente votre propre Monade individuelle. Cela signifie que le premier travail que nous devons accomplir en nous-mêmes, est guidé par notre propre Monade particulière, notre propre Esprit particulier, notre propre « Eli », notre propre Dieu; oui, seul notre Dieu intérieur peut nous guider sur le chemin. Nous vous expliquons seulement les règles ou les secrets, mais ensuite vous devez aller et éveiller cela à l’intérieur de vous, et permettre à votre Dieu Intérieur de travailler contre votre Jézabel, qui représente toutes les ordures à l’intérieur.

Si vous ne faites rien de pratique, vous avez une foi aveugle. Pour avoir foi en la lumière, vous devez travailler; la foi sans les œuvres est morte.

« Mais celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses actes puissent être manifestés comme ayant été faits en Dieu. » – Jean 3:21

Toutes ces merveilles que vous voyez écrites dans la Bible au sujet d’Elijah, le prophète, doivent être développées à l’intérieur de vous. Ainsi, vous comprendrez qu’à chaque fois que vous entrez dans votre grotte, les corbeaux doivent vous apporter de la nourriture.

Les corbeaux sont le symbole du Saint-Esprit, les oiseaux de Saturne, qui représentent la mort. Cela signifie qu’Elijah est là dans sa grotte annihilant ses défauts, travaillant sur lui-même. Ainsi, quand il annihile ces défauts et vices, les corbeaux, qui sont le symbole de la mort, lui apportent le pain de la sagesse. Nous avons tous faim de ce pain afin de nourrir nos âmes. Écoutez, ce pain ne nous est apporté que par les corbeaux, qui sont le symbole de la mort. Si nous mourons psychologiquement, si nous savons mourir dans la grotte, dans la tête, en méditation, si vous entendez ce son, la voix subtile de votre propre Dieu, alors il vous guidera et vous préparera pour le jour du Seigneur, qui est Tiphereth.

Et si vous empruntez le Chemin Direct, Chokmah viendra en vous et vous aidera à annihiler le reste, car sans l’aide du Seigneur (le Christ, Iod Hei Vav Hei, Chokmah), il est impossible de faire le travail. C’est ce que Jésus a enseigné avec sa vie, mais ne sombrons pas dans la confusion et ne pensons pas que cela se fait simplement en croyant ou en lisant les livres. Comprenez que c’est en faisant le grand œuvre à l’intérieur; vous devez le faire tous les jours. Vous devez entrer dans votre grotte tous les jours, méditer tous les jours et lutter contre Jézabel tous les jours. Donc, si vous faites cela, alors le Seigneur Intérieur voit que vous êtes vraiment sérieux, donc, si jamais vous atteignez le niveau élevé de Iod Hei Vav Hei, qui est Tiphereth, alors Chokmah viendra en vous, et ce sera le jour de votre propre Seigneur individuel particulier. Ainsi Iod Hei Vav Hei accomplira à l’intérieur de vous le travail qu’il a accompli à l’intérieur de Jésus, Moïse, Muhammad, Krishna, Quetzalcoatl et Samael Aun Weor.

Questions et Réponses

Public: Maître Samael a dit à une occasion qu’il n’allait pas pratiquer Sahaja Maithuna mais qu’il était par lui-même, il était capable d’éliminer 50% de son propre ego. Maintenant, les célibataires peuvent réellement éliminer 50% de leur propre ego, mais cela ne signifie pas que vous pouvez vous élever au niveau de voir le jour du Seigneur, est-ce exact?

Instructeur: Oui, vous avez raison, cela ne signifie pas que vous pouvez vous élever au niveau de voir le jour du Seigneur. Pour vivre le jour du Seigneur, vous devez Christifier le corps physique, le Corps Vital, le Corps Astral, le Corps Mental, afin d’entrer dans le jour du Seigneur, qui est la cinquième initiation des Mystères Majeurs, l’Initiation de Tiphereth, c’est le jour du Seigneur. Le Seigneur est Iod Hei Vav Hei, qui est Chokmah, qui dans l’univers s’exprime à travers le Soleil, la lumière. C’est pourquoi le Seigneur a dit: « Je suis la lumière du monde », la lumière solaire. Ainsi, le Christ, le Christ Cosmique, s’exprime à travers la lumière solaire. Le soleil, la lumière solaire est représentée dans Tiphereth, l’Âme Humaine; Tiphereth est le Fils de l’Homme, l’atome Noûs, c’est Noah à l’intérieur de vous, qui construit d’abord l’Arche pour être sauvé.

Comprenez, personne à l’époque de Noah n’a dit: « Oh, j’ai foi en Dieu, alors que le déluge vienne et je nagerai dans les eaux », non, non, non. Le Seigneur יהוה (IAOH) a dit que vous devez construire l’Arche, c’est donc ce que nous devons faire en premier. Construisez l’Arche et quand l’Arche est terminée, alors vous entrez à l’intérieur, donc la première chose que nous devons faire est la suivante: construire les corps internes, symbole de l’Arche, pour être sauvé. Mais bien sûr, avant cela, Dieu voit Noah et dit « c’est un homme juste, suivant le Chemin des Dieux ». Il faut faire ça aussi, et c’est justement en travaillant avec les trois facteurs de la révolution de la conscience, parce que rappelez-vous qu’Elijah, El-i-a-o, la Monade Intérieure de chacun de nous travaille contre les Baalim, contre Jézabel au commencement. Et qu’El-i-a-o est votre propre Monade qui utilise les trois forces primaires à l’intérieur de vous contre Jézabel, qui est votre animalité.

Les célibataires peuvent en fait éliminer 50% de leur propre ego précisément dans un travail solitaire; bien sûr, si vous le faites dans le travail alchimique avec votre épouse, c’est encore mieux, mais vous pouvez le faire en tant que célibataire aussi. Maître Samael a expliqué qu’il l’a fait pendant une pause magnétique, après avoir atteint ce niveau, la cinquième initiation, il a alors juste arrêté la magie sexuelle et a commencé à travailler comme El-i-a-o, contre lui-même; néanmoins, il atteignit un moment où il avait besoin d’aide pour le travail alchimique avec son épouse. Donc, la même chose peut arriver avec nous, si nous faisons le travail individuellement, nous pouvons atteindre un maximum de 50% de l’annihilation des Baalim et de toutes ces ordures de Jézabel, et alors le Seigneur peut nous aider si nous atteignons bien sûr ce niveau. Puisque, le jour du Seigneur, je le répète, est la cinquième initiation des Mystères Majeurs lorsque l’initié prend le chemin de Tiphereth, tel est le jour du Seigneur, car vous pouvez atteindre la cinquième initiation et ne pas emprunter le chemin du Seigneur mais le chemin spiral.

Le Seigneur יהוה (IAOH) ne s’incarne pas dans ceux qui empruntent le chemin spiral, seulement à l’intérieur de ceux qui empruntent le Chemin Direct.

« Car voici, le jour vient, qui brûlera comme un four; et tous les orgueilleux, oui, et tous ceux qui font le mal, seront du chaume: et le jour qui vient les brûlera, dit יהוה (IAOH) Sabbaoth, qu’il ne leur laissera ni racine ni branche. » – Malachie 4: 1

« Mais le jour du Seigneur (יהוה – IAOH) viendra comme un voleur dans la nuit; dans lequel les cieux passeront avec un grand bruit, et les éléments fondront avec une chaleur ardente, la terre aussi et les œuvres qui y sont seront brûlées. Voyant donc que toutes ces choses seront dissoutes, quelle sorte de personnes devriez-vous être dans toute sainte conversation et toute piété, attendant et hâtant vers la venue du jour de Dieu, où les cieux étant en feu seront dissous, et les éléments doivent fondre avec une chaleur ardente? Néanmoins, selon sa promesse, nous attendons de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où habitera la justice. » – 2 Pierre 3: 10-13

יהוה (IAOH) Sabbaoth vient en vous comme un feu, parce qu’Il est le feu solaire qui vous transforme en un homme solaire, bien sûr, c’est un processus alchimique.

Maintenant, écoutez ceci, dans la Bible, El-i-a-o est traduit par Elijah, et parfois par Élie, pourquoi? C’est parce que tel est précisément le mot Grec pour le Soleil, Elios, Elijah, El-li-o, Elios, le Soleil. Les forces d’Hélios, le Soleil, sont les forces d’Elijah, c’est pourquoi dans la transfiguration, Jésus apparaît entre Moïse et Elijah. Moïse représente la loi que nous devons comprendre, que nous devons comprendre Kabbalistiquement, car c’est ce que Moïse a écrit: c’est la Kabbale. Elijah représente ce travail alchimique que nous devons faire, que nous devons défendre avec beaucoup de zèle. Les initiés sont zélés de l’œuvre de Dieu à l’intérieur lorsqu’ils se battent contre Jézabel; le zèle d’Elijah qui est écrit dans la Bible se manifeste lorsque vous êtes cruel contre vous-même, lorsque vous n’avez aucune pitié contre vous-même, lorsque vous mourez psychologiquement tous les jours, tel est précisément le zèle d’Elijah. Lisez 1 Rois chapitre 18; là vous comprendrez qui est Elijah; Elijah est votre Monade, utilisant les trois forces primaires dans les corps inférieurs, et le Seigneur utilise également les trois forces primaires à travers Tiphereth, ainsi Il effectue une grande transformation.

Public: Vous avez dit que lorsque Jésus était sur la croix, il a prononcé Eli Eli…

Instructeur: Oui, les paroles que Jésus a prononcées sur la croix étaient des paroles Mayas. Samael Aun Weor explique dans plusieurs de ses livres et conférences que le mot prononcé par Maître Jésus sur la croix « Eli, Eli, lama sabachthani » sont des mots Mayas. Ces mots signifient « maintenant je m’immerge dans le crépuscule de l’aube de sa présence ». Avant que l’aube n’apparaisse, le crépuscule, il s’y immerge donc avant le lever du soleil; avant le lever, avant la résurrection, vous pénétrez dans le crépuscule. Jésus a dit cela parce qu’il mourait sur le Mont du Crâne, Golgotha, en Hébreu, qui se rapporte également à la tête, afin d’accomplir la résurrection.

Vous pouvez également trouver cette explication dans d’autres sources par des personnes qui parlent Maya où d’autres auteurs expliquent qu’il s’agissait de mots Mayas; le seul Hébreu dans « Eli, Eli, lama sabachthani » que nous comprenons est « Eli, Eli », dont nous savons qu’il signifie « Mon Dieu, mon Dieu », et c’est pourquoi les disciples Hébreux de Maître Jésus, quand ils entendirent « Eli, Eli, lama sabachthani » n’ont pas compris les deux mots suivants, mais ensuite ils ont assumé le reste, parce qu’ils se rapportent aussi aux mots que l’initié prononce, à savoir: « Père, Père pourquoi m’abandonnes-tu? » Ou « Mon Dieu, pourquoi m’abandonne-tu? » Mais d’autres ont dit qu’il avait dit « regardez, il appelle Elijah », qui est El -i-a-o, et c’est précisément l’interprétation qu’ils donnent, n’est-ce pas? Néanmoins, quand vous connaissez la Kabbale et l’Alchimie vous comprenez ce qui y est écrit et quel est le symbole de cela, en relation avec l’initiation. Ainsi, tout le chemin est précisément une bataille entre le culte céleste et le culte Satanique à l’intérieur de vous; ce n’est pas à l’extérieur de vous, mais à l’intérieur de vous.

Il y a beaucoup de gens qui de nos jours sont si inquiets pour les cultes, mais écoutez, tout le monde dans ce monde accomplit un culte, une cultivation, un culte, pas nécessairement un culte religieux. Il y a des gens par exemple qui adorent le culte de l’évolution, un dogme créé par Darwin. C’est un culte lié à Jézabel. Certaines personnes qui suivent des cultes religieux se prononcent contre d’autres cultes religieux. L’athéisme est un culte. L’intellectualisme est un culte. Donc, vous n’avez pas besoin d’être religieux pour être dans une secte. Si vous dormez, si vous faites des choses sans vous souvenir de Dieu, vous êtes dans un culte à Satan, à Jézabel, à vos éléments animaux, aussi simple que cela. Il ne s’agit pas d’appartenir à tel ou tel groupe. Bien sûr, il existe d’autres types de cultes où les gens ne cultivent pas seulement leurs défauts, vices ou erreurs, mais ils cultivent aussi des personnalités; c’est pire. Les gens cultivent leur Satan intérieur, leur animalité, puis commencent à adorer des personnalités. Maître Samael Aun Weor a annihilé sa personnalité et a dit « la personnalité est lunaire, mécanique, donc j’ai annihilé la personnalité ». Mais de nos jours, il y a beaucoup de gens, même des Gnostiques, qui adorent des personnalités. Respecter les personnalités venues enseigner la Gnose est bien; nous devons respecter notre prochain. Mais il y a des Gnostiques qui sont très fanatiques et qui deviennent très en colère quand quelqu’un parle contre telle ou telle personnalité, parce qu’ils sont identifiés: ils adorent cette personnalité.

Je me souviens que lorsque j’enseignais dans le nord du Mexique, nous faisions de la publicité partout pour amener les gens à une conférence que le maître Samael Aun Weor allait donner. Et bien sûr, une grande critique contre les Gnostiques est apparue dans le journal, ils accusaient la Gnose d’être une secte, et j’ai compris que c’est une secte, mais une secte céleste, pas dans le sens fanatique qu’ils considèrent comme culte diabolique ou Satanique. Ce serait pire si vous n’appliquez pas la doctrine, n’est-ce pas? Mais comment expliquer cela aux gens? Alors j’ai apporté l’article au Maître et il l’a lu: « Oh », a-t-il dit: « C’est bon, c’est une propagande pour nous, laisse faire. » Alors il a dit: « Ne t’en fais pas, pourquoi t’identifier à ça? » Il a dit: « Ne nourris pas ton ego Gnostique; même s’ils parlent contre moi, et alors? Je ne suis rien, je ne suis pas plus ou moins parce que les gens parlent contre moi, tu le sais. » Il a écrit ça plusieurs fois dans ses livres. Alors s’il ne s’inquiète pas pour sa personnalité, pourquoi devrais-je m’en inquiéter? Mais les fanatiques le font. Ils s’inquiètent des personnalités et défendent leurs concepts sur la Gnose, mais, le Maître a dit: « La Gnose n’a pas besoin d’être défendue, parce que la Gnose n’est pas une société financière, c’est une doctrine. La doctrine se défend si vous l’étudiez. » Nous n’avons pas besoin de défendre quoi que ce soit. Mais, si vous voulez expliquer les choses parce qu’ils attaquent la Gnose, faites-le, défendez-la avec connaissance, et expliquez ce qu’est la Gnose. Mais devenir fanatique et défendre cette personnalité ou cette autre personnalité ne change rien.

Disons que vous êtes très fidèle à telle ou telle personnalité. Alors? Malgré cela, vous avez Jézabel à l’intérieur de vous, votre Baalim à l’intérieur de vous, et le jour du Seigneur n’est toujours pas en vous. Alors? Continuez à faire votre travail. C’est pourquoi lorsque nous entendons parler de critiques ou de rumeurs, nous disons « Ok, alors ils font ça, que pouvons-nous faire? » Si Dieu, leur propre El-i-a-o, ne les arrête pas, pourquoi devrions-nous les arrêter? Qui sommes nous? Nous devons nous arrêter.

Vous voyez, nous avons l’ego, nous avons tous l’ego, donc nous avons tendance à transformer le culte céleste en culte Satanique parce que nous sommes 97% d’ego et 3% de conscience libre. En d’autres termes, lorsque vous venez ici, vous commencez à faire un culte céleste à un maximum de 3%, et un culte Satanique au moins 97%, donc vous devez vous battre contre Jézabel, Jézabel dit « Ha ha, je suis 97% plus fort que toi », et vous dites « Ok c’est vrai mais je vais développer mon propre Elijah et tu verras », ainsi, avec la foi, vous développez votre propre Elijah jusqu’à ce que vous massacriez tous ces prophètes sur la montagne de Yesod, ainsi, c’est ainsi que vous devez le faire, tous les jours, pas seulement un jour.

Public: Le procès de Job est-il associé à « Eli, Eli, lama sabachthani »?

Instructeur: Eh bien, oui, « Eli, Eli, lama sabachthani » est lié à Job, qui sont les huit années d’épreuves au cours desquelles l’initié est testé afin d’atteindre finalement la résurrection, et bien sûr il travaille avec la croix, et tout le monde le méprise, le critique, parce qu’il fait le travail avec la croix, la poutre masculine et la poutre féminine de la croix, la transmutation sexuelle, travaillant avec les énergies de Dieu. Et tout le monde dit, « s’il est vraiment le Fils de Dieu, qu’il descende de la Croix », en d’autres termes, abandonnez ce chemin et faites le travail que nous aimons sans cette chasteté. Mais Jésus a continué à faire le travail sur la croix et il y meurt, malgré tous les crachats, les critiques et le vinaigre qu’on lui donne à boire; ainsi la seule chose qu’il puisse dire c’est – parce qu’il fait le travail et qu’il fait sa transformation – « eh bien, ils ne comprennent pas, alors Père leur pardonne parce qu’ils ne comprennent pas, je leur ai enseigné mais ils n’écoutent pas », n’est-ce pas? Et la même chose avec tous les initiés, nous devons donc apprendre à écouter; lisez cette conférence du Maître, pour apprendre à écouter afin de connaître le chemin, parce qu’il est à l’intérieur, et ne vous identifiez pas avec le monde extérieur, parce que tout est à l’intérieur.

Public: Pouvez-vous expliquer comment le Saint-Esprit devient une révolution à travers les forces du sexe?

Instructeur: En termes simples, nous avons les trois cerveaux, le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel et le cerveau sexuel. Ainsi, le corps crée l’énergie sexuelle avec le sang, et ce que nous pensons, ce que nous mangeons, ce que nous respirons, le souffle de Dieu qui est Aleph entre par le nez. C’est le souffle de Dieu que vous lisez dans la Genèse: « et Dieu souffla dans les narines d’Adam et Adam est devenu une âme vivante », donc ce souffle l’oxygène qui entre dans les poumons, les poumons ont pour tâche de purifier le sang qui est impur et l’organe qui pompe le sang est le cœur, il prend le sang impur, le pompe dans les poumons et le les poumons le purifient et le renvoient dans le cœur. Ce sang purifié entre dans les organes sexuels et devient l’énergie créatrice. Maintenant dans le cœur nous avons le Seigneur, le Christ, dans la tête nous avons le souffle, c’est pourquoi nous avons trois témoins dans le ciel, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et trois témoins dans la physicalité. Les trois témoins dans la physicalité sont le souffle qui entre dans le nez, c’est le premier témoin qui est le Père. Le sang qui est « Dam » en Hébreu s’unit au souffle qui est Aleph, faisant ainsi le mot Adam, ainsi le sang purifié est le deuxième témoin. Et le troisième témoin qui est le Semen est dans le sexe, qui est le résultat de toute transformation et c’est pourquoi il est écrit que la graine est Christ, que la graine est le Saint-Esprit, l’énergie créatrice, ou le créateur de la vie. Ainsi les trois témoins dans le ciel sont le Christ Cosmique, c’est pourquoi nous les appelons Père, Fils et Saint-Esprit, trois forces en un seul Dieu, une force cosmique, divisée en trois à l’intérieur de nous. Le travail commence donc par arrêter le comportement animal en nous car Satan, qui est en bas ici dans le foie, et dans le sexe, et dans la rate, travaille avec ces trois forces primaires pour la mécanicité de la nature, la reproduction, pour la satisfaction des désirs. C’est ici que nous avons les désirs, dans cette zone, les appétits animaux, nous devons donc y renoncer pour que le Seigneur naisse en nous, car rappelez-vous que le Seigneur, le Christ, le Soleil, naît comme Feu à l’intérieur de nous de la vierge Marie. Marie, la Mère de Jésus, est la Déesse de la matière du monde, Matter en Latin signifie même Mère, qui est le corps physique de chacun de nous. Le corps physique de chacun de nous lorsque nous lui appliquons les éléments animaux, le corps physique est une prostituée, c’est le corps de Jézabel. Mais quand nous nous repentons comme Marie-Madeleine, qu’elle se repent de ses péchés, alors notre matière devient vierge, le corps physique se transforme en vierge, en matière chaste. Et de cette matière chaste, qui est la lettre « Hei » en Hébreu, Nukva – c’est ainsi qu’on l’appelle aussi – Jésus naît par la Grâce et la puissance du Saint-Esprit, qui est la force sexuelle. La colombe blanche du Saint-Esprit fécondant Marie, est ce feu solaire, qui est le symbole, en nous, c’est ainsi que nous commençons à travailler nous-mêmes en étant chastes. C’est devenir un vrai Chrétien, un vrai adorateur du Seigneur et non de Bélial, car il y a beaucoup de gens qui pensent adorer le Seigneur, pendant qu’ils adorent Bélial, Bael, qui sont dans Klipoth, ils représentent les forces de fornication. Malheureusement, beaucoup de gens pensent qu’ils vont aller au ciel avec toutes ces ordures que Jézabel possède à l’intérieur d’eux, non, nous devons nettoyer notre Temple, c’est ce que Jésus a enseigné, il a pris le fouet et a jeté tous les marchands du temple dehors. Le temple est notre corps, le fouet est la Volonté, c’est ainsi que Jésus entre dans Jérusalem, chevauchant l’âne, les gens adorent l’âne. Nous devons monter sur l’âne, vous voyez que, si vous étudiez la Bible de ce point de vue, vous verrez toujours les deux cultes, Satan et Dieu à l’intérieur de vous, dans des histoires différentes, c’est à dire comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences sur Moïse et le Pharaon, etc.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Heavenly and Satanic Cults (2)

Cultes Céleste et Satanique (1)