Écrit par : Gnostic Instructor          Catégorie : Commencer Ici et Maintenant

Ange de la Mort

Aujourd’hui, nous allons parler de la mort psychologique. Ce mot psychologique est enraciné dans la langue Grecque. Le mot « psyché » se rapporte à notre âme, la conscience ; « Logique » est lié au Logos, Dieu. Il y a beaucoup de mots que nous utilisons dans notre Français actuel qui ont leurs origines dans ces mots Grecs. Le mot « mort » (death) en ce qui concerne cette conférence se rapporte à « daath » (connaissance), ou la connaissance psychologique requise pour la mort de ces éléments agrégés psychologiques que nous portons à l’intérieur, qui se rapportent à la matière. Le mot matière est très intéressant, car pour dire le mot mère en Latin, on dit mater. C’est parce que mater, mère, enferme le mystère de la création.

Dans la première image ci-dessus, nous voyons la Mère Divine Mort, comme représentée dans le panthéon Grec, et du panthéon Hindou ici nous avons MahaKali; les deux sont des symboles de la mort. Dans la Kabbale, la Déesse de la terreur est appelée L’aima Elohim, qui dans l’Hindouisme est Mahakali (ce que nous appelons aussi Mahashakti); « La Grecque Proserpine, l’Égyptienne Hécate, l’Aztèque Coatlicue (la Reine des enfers et de la mort, la terreur de l’amour et de la loi). » – Samael Aun Weor

Nous devons comprendre que le mot « enfer » dérive de « inférieur ». Dans les domaines inférieurs de la matière, nous trouvons la mort. Bien sûr, lorsque nous pensons à nous-mêmes, nous nous voyons toujours physiquement. La matière physique peut être détruite, mais la matière mentale peut également être détruite, la matière émotionnelle aussi. Cependant, la matière en soi, en tant qu’essence, ne peut pas être détruite. Cette essence, cette matière est précisément ce que nous appelons L’aima Elohim; c’est ce que dans la mythologie Grecque on appelle Urania, « la mère espace ». Lorsque nous levons les yeux, nous regardons Urania. Dans l’espace, la matière est diluée; c’est ce que nous appelons Akasha en Sanskrit.

Akasha est indestructible. Elle imprègne l’Espace Abstrait Absolu, l’abîme que nous voyons lorsque nous regardons le ciel la nuit, dans lequel nous voyons toutes ces belles étoiles. Ces étoiles sont ce que nous appelons dans la Kabbale Elohim. L’aima Elohim est l’utérus dans lequel nous trouvons tous ces Elohim. Tous les Elohim sont les enfants de la Mère Divine L’aima, qui est également traduit par « terreur »; la terreur de l’amour et de la loi.

Nous devons comprendre cela, parce que lorsque nous pratiquons la mort psychologique, nous devons imaginer notre Mère Divine, cette Séité qui dans l’espace n’a pas de forme, mais peut prendre n’importe quelle forme. La Mère Divine Espace a 5 aspects. Nous n’allons pas parler de tous les 5 aujourd’hui, mais j’en parle pour pointer vers Mahakali, qui dans ce graphique; on la voit à 4 bras. Ces 4 bras se rapportent aux 4 autres aspects de cette Séité, cet Mère Divine Espace, l’aspect féminin de ce que nous appelons Séité, qui dans la Kabbale est appelée Ain Soph.

Nous devons comprendre que chacun a en lui l’essence de la Mère Divine, dans tous ses aspects, et surtout dans le cas de cette conférence, l’aspect de la mort, que nous devons connaître afin de pratiquer notre mort psychologique. Rappelez-vous: la psyché est l’âme, la conscience et le Logos est précisément ce à quoi nous nous référons, la Mère Divine. Le Logos est l’unité multiple parfaite, et l’aspect féminin de cela est notre Mère Divine.

Afin de comprendre comment nous sommes liés à cet aspect féminin divin, nous devons visualiser l’utérus de notre mère physique. Lorsque nous étions dans le ventre de notre mère physique, nous ne faisions qu’un avec elle. De toute évidence, elle nous nourrissait à travers son corps; nous étions un avec elle. Nous avons passé neuf mois dans l’utérus de notre mère physique. Vous devez visualiser la Mère Divine de cette manière, parce que lorsque nous travaillons dans la mort psychologique, nous le faisons avec les feux de la Kundalini qui montent dans notre moelle épinière, l’utérus de notre Mère Divine; ainsi, lorsque nous sortons de cette mort psychologique, c’est comme lorsque nous sortons de l’utérus de notre mère physique, et bien que séparés, nous nous sentons unis à elle. En effet, nous gardons une certaine relation spirituelle avec cette force en nous.

Nous savons tous que nous sommes l’enfant de notre mère physique, mais, ici, nous nous référons à l’intelligence (Binah) qui est dans son utérus; c’est cette intelligence qui a uni le spermatozoïde à l’ovule. En effet, sans cette intelligence, aucun de nous ne pourrait exister. C’est précisément ce que nous devons visualiser lorsque nous nous référons à la Mère Divine Kundalini. Chacun de nous a sa propre Mère Divine particulière et individuelle. Avoir une expérience avec la Mère Divine Mort est quelque chose de beau, car elle est amour, mais aussi loi. De quelle loi parlons-nous? La loi du karma, cause et effet. Elle est la créatrice de nous-mêmes et elle seule peut nous transformer si nous savons travailler avec elle. Son mari est appelé Shiva, le Saint-Esprit, ils forment le Theomertmalogos.

Dans le Christianisme, ils adorent Marie, la Mère Divine, ils l’appellent Mère de Dieu. Mais, bien sûr, lorsque nous nous référons à la Mère Divine de cette façon, nous ne parlons d’aucun individu physique, c’est quelque chose de spirituel. La Mère Divine est l’origine de l’électricité, l’origine de la vie. Elle est l’aspect féminin de ce que nous appelons Dieu; c’est pourquoi nous l’appelons L’aima Elohim. Nous devons nous souvenir d’elle dans ce chemin, car c’est elle qui nous aide à comprendre notre ego et à le détruire. Ce que nous appelons l’ego – la luxure, la colère, l’orgueil, l’envie, la paresse, la gourmandise, la cupidité, etc. – est quelque chose qui devrait être détruit en nous; surtout ce qu’on appelle la peur. Nous ne devrions pas avoir peur quand nous sommes devant notre Mère Divine Mort, parce qu’elle nous aime et qu’elle veut nous nettoyer. Tout comme lorsque nous étions enfants et que notre mère physique nous baignait, de la même manière, Mère Mort prend soin de notre âme. N’oubliez pas cela. C’est pourquoi cela est appelée la mort psychologique, car elle est liée à l’âme.

Nous n’avons pas besoin de parler de la mort du corps physique, car tôt ou tard, nous allons mourir physiquement. Dans l’Hindouisme, ils disent que nous avons 108 vies, mais en réalité, ce n’est pas 108 vies, mais 108 existences. Nous existons dans ce corps physique, et nous avons eu de nombreux corps auparavant, mais c’est la même existence, nous sommes la même âme.

La renaissance se produit dans le cercle du temps. Le temps est un cercle, et il tourne dans un autre cercle, qui est appelé l’Éternité. Dans l’espace, la rotation-durée du cercle de l’Éternité dure plus longtemps que la rotation-durée du cercle du temps, c’est parce qu’il tourne à l’intérieur de cette dimension appelée Éternité; mais l’Éternité a un commencement et une fin. Ainsi, lorsque nous parlons de l’ego, nous devons comprendre que l’ego existe dans l’Éternité, et notre corps physique existe dans le cercle du temps. L’Éternité se manifeste 108 fois dans le temps, dans notre organisme humain. Lorsque ces 108 existences prennent fin, le cercle de l’Éternité continue sa rotation, pour que l’ego puisse être désintégré dans l’Éternité. C’est pourquoi ils disent que l’enfer est éternel. Les gens pensent que cela signifie que l’enfer est un temps sans fin: non, le temps a un commencement et une fin, tout comme avec l’Éternité. Mais, cette Éternité prend « pour toujours » pour terminer un cycle complet, la rotation. Voilà ce que nous devons comprendre.

De nos jours, les gens ont peur de perdre leur physicalité, mais tôt ou tard, nous allons la perdre. Ce que nous devons comprendre, c’est qu’après la mort physique, la vie continue d’exister de manière involutive dans ce qui est l’Éternité. Dans cette Éternité existe, dans les royaumes supérieurs, ce que nous appelons le Ciel, et dans les royaumes inférieurs, ce que nous appelons l’enfer. Si nous voulons éviter de descendre dans les royaumes inférieurs de l’enfer, dans les niveaux inférieurs de l’Éternité, nous devons désintégrer l’ego. L’ego appartient aux niveaux inférieurs de l’Éternité. C’est pourquoi nous enseignons d’urgence aux gens la mort psychologique; détruire l’ego ici et maintenant, et pour profiter de cette doctrine; parce que si nous ne le faisons pas, la nature le fera là-bas pour nous. Nous avons l’occasion de le faire nous-mêmes, volontairement, ou de laisser à la nature le soin de le faire. Quoi qu’il en soit, l’ego animal se désintégrera tôt ou tard, car c’est quelque chose qui ne devrait pas exister à l’intérieur de nous. Pourquoi? Parce que notre psyché, notre âme, notre essence, la conscience est piégée dans cette animalité, et nous agissons en conséquence, nous pensons en conséquence et nous sentons en conséquence.

Ici, nous abordons quelque chose que nous devons visualiser, très clairement. Aima Elohim, la mère, la Schekinah, comme on l’appelle dans la Kabbale, le Logos créateur, le Samech – qui est cette lettre qui ressemble à un cercle – est celle qui descend de l’Ain Soph (l’espace illimité, l’Abîme) afin d’habiter dans la Sephirah Yesod-Malkuth, afin qu’elle puisse créer Adam, avec le Theometmalogos.

Nous avons déjà donné une conférence sur ce mot Theomertmalogos. Theo signifie Dieu, et Mertma se rapporte au harnais. Observez cette image, la carte du Tarot appelée Tisseuse. Dans cette carte, la tisseuse utilise, manipule un meritma מרתמה, qui est un mot Hébreu qui signifie « harnais ». Ce harnais monte et descend, monte et descend; c’est l’intelligence. Maître Samael Aun Weor a écrit, dans le premier chapitre de Pistis Sophia:

« Le Theomertmalogos tisse (Tantra तन्त्र en Sanskrit) et détisse son propre métier à tisser (aussi Tantra तन्त्र en Sanskrit) avec une sagesse infinie. Toute la nature est le métier à tisser (Tantra तन्त्र) de Dieu. Le vingt-quatrième mystère ne fonctionne que par le sixième mystère (les amoureux). »

« Fuyez la fornication (orgasme). Tout péché qu’un homme fait est sans le corps; mais celui qui commet la fornication pèche contre son propre corps.

Quoi? Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas?

Car vous avez été achetés à un prix: glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui sont à Dieu. » – 1 Corinthiens 6: 18-20

Il s’agit d’une déclaration très profonde, que nous devons analyser et comprendre en nous-mêmes.

Sur le côté gauche de cette diapositive, nous trouvons une image d’une femme, montrant le système nerveux. Et, à droite, une image d’un homme, montrant également le système nerveux. Nous l’avons placé ici pour que nous comprenions que le métier à tisser dont nous parlons ici est notre physicalité, notre corps physique. Là, ce corps physique, est l’endroit où travaille le Saint-Esprit, la Mère Divine. Notre corps physique est un véhicule avec lequel nous devons savoir gérer l’énergie de la Mère Divine, qui est le Theomertmalogos.

Nous devons visualiser cela. Voilà pourquoi, lorsque nous parlons de la Kundalini, toute l’énergie de la Mère Divine, nous devons comprendre qu’elle travaille à travers nos systèmes nerveux. Nous avons trois systèmes nerveux: le système nerveux central, qui est lié au cerveau et à la moelle épinière; le système nerveux grand sympathique; et le système nerveux para-sympathique. Ces trois systèmes nerveux sont liés à ce que nous appelons les trois cerveaux. Physiquement parlant, nous avons trois cerveaux. Pour que ces cerveaux agissent, fonctionnent, ils ont besoin d’énergie, et il est évident que c’est dans le système nerveux que nous les trouvons. C’est pourquoi nous parlons toujours de Yesod-Malkuth, parce que Malkuth est ce que nous appelons le royaume; tous ces systèmes que nous avons dans notre organisme physique sont des véhicules très intelligents qui fonctionnent grâce au système nerveux. Mais, la source même d’énergie de ce système nerveux réside dans Yesod,qui est le corps vital.

Nous devons comprendre que nous avons une vitalité, qui est la quatrième dimension de notre physicalité. Nous avons tendance à croire que notre corps physique est tridimensionnel, mais en réalité, il est tétra-dimensionnel. Les trois que nous voyons avec notre vue physique, et la quatrième est l’énergie qui pénètre et co-pénètre chaque cellule, molécule et atome de notre physicalité. C’est ainsi que nous devons visualiser ce véhicule; c’est l’énergie, le métier à tisser auquel nous nous référons. Ce métier est précisément ce que la Mère Divine utilise pour travailler. C’est pourquoi nous avons écrit sous ces images: « Le Theomertmalogos est l’intelligence qui exploite (en d’autres termes, augmente et diminue l’énergie créatrice) dans les fils de chaîne (les fils de chaîne fonctionnent comme un filet pour maintenir les fils de trame en place de sorte que le tissu ne s’effiloche pas) de nos trois systèmes nerveux ». C’est ce qu’on appelle Alchimie.

« Le métier à tisser de Dieu, la Grande Œuvre, ne fonctionne qu’avec le Sixième Mystère. Le Sixième Mystère est l’Amoureux, le mystère de l’amour. » – Samael Aun Weor

Il y a deux façons dont deux fonctionnent en Alchimie: le pranayama pour les célibataires et l’alchimie sexuelle pour ceux qui sont mariés. Dans ces pratiques, nous exploitons toute cette énergie à l’intérieur de notre système nerveux. C’est ainsi que nous fortifions non seulement notre physicalité, mais aussi que nous stockons de l’énergie afin d’accomplir l’œuvre de la mort psychologique. La Mère Divine a besoin d’énergie pour détruire les éléments que nous avons à l’intérieur, et pour ce faire, nous devons savoir comment stocker, épargner notre énergie à l’intérieur. C’est pourquoi vous voyez dans ce graphique de la carte du Tarot que la Mère Divine est celle qui effectue ce travail. C’est pourquoi nous affirmons toujours que la physicalité est féminine, du point de vue alchimique, parce que notre physicalité prend l’énergie du Logos. Ainsi, vous pouvez voir tout en bas de cette carte du Tarot, trois fleurs, qui symbolisent les trois forces primaires, ou mieux, nos trois cerveaux, physiquement parlant.

Le premier cerveau est lié à l’intellect, la tête. Le deuxième cerveau est le cerveau émotionnel, lié à notre cœur. Le troisième cerveau est appelé le cerveau moteur-instinctif-sexuel, lié à l’énergie que nous utilisons pour déplacer, instinctivement ou volontairement et bien sûr, l’énergie sexuelle. C’est pourquoi, nous trouvons le serpent parmi ces trois fleurs; ce serpent symbolise l’énergie que nous devons savoir gérer. C’est ainsi que notre Mère Divine nous nourrit; comme vous pouvez le voir en haut à gauche de la 24e carte du Tarot, la Mère Divine nourrit son enfant Horus avec son centre émotionnel, son sein; Horus représente dans ce cas notre psyché. Ceci est une belle carte, la Tisseuse, la Mère Divine.

Dans le graphique suivant, nous voyons à nouveau un corps féminin. Avec cela, nous voulons souligner le fait que le véhicule physique que nous avons, Malkuth, est féminin, ésotériquement parlant. Le corps physique est le véhicule que nous avons qui stocke toute l’énergie que vous voyez sur l’Arbre de Vie. Elle est la Shekinah et ce que nous appelons Theomertmalogos.

Lorsque vous étudiez l’Hindouisme, vous découvrez que Shiva est appelé « Celui à Trois-Yeux ». Dans l’Hindouisme, ils personnifient ces forces spirituelles cosmiques dont nous parlons de différentes manières. C’est quelque chose que vous devez comprendre. Quand vous voyez les dieux de la mythologie Grecque avec une forme humaine, et vous voyez dans l’Hindouisme ces dieux, ces énergies, avec la forme humaine, et parfois avec d’autres formes comme dans le panthéon Égyptien – où ils symbolisent parfois ces forces avec le visage ou le corps des animaux – nous devons comprendre, saisir, utiliser notre logique intuitive, pourquoi ils représentent ces forces avec une forme humaine. C’est pour nous montrer que nous devons gérer ces forces divines, qui sont stockées dans notre physicalité. Notre physicalité est la forme finale de ces forces. Ainsi, ce n’est pas comme le pensent les ignorants, « Ils ont représenté leurs dieux sous une forme humaine afin de les adorer. » Non! Ils l’ont fait pour montrer que ces forces divines, qui existent dans tout l’univers, doivent se manifester à travers nous, à travers notre physicalité. C’est pourquoi, pour effectuer ce travail psychologique, nous avons besoin d’un corps physique. Nous n’avons pas besoin de parler d’autres corps, nous avons seulement besoin de parler ici et maintenant, de nos corps physiques; apprendre à gérer, à contrôler les énergies de notre système nerveux.

Dans ce graphique, nous avons placé tout en haut de cette forme féminine une peinture de William Blake, représentant le Logos. Ce n’est pas que Theomertmalogos, que Jehovah Elohim doit avoir cette forme; il l’a peint de cette façon afin de nous montrer que Dieu travaille à travers nous, en exploitant les forces de notre système nerveux, d’en haut en bas et d’en bas en haut. Mais, où est ce Jehovah Elohim? Un atome de lui se trouve précisément dans la glande pinéale. De même, la glande pinéale est le siège de l’âme, selon Descartes, le siège de la conscience, le siège de la psyché.

Lorsque Maître Samael Aun Weor nous enseigne que nous devons nous souvenir de nous-mêmes, nous devons comprendre que ce soi vibre dans la glande pinéale, dans le chakra Sahasrara, le chakra de la couronne, Kether, le père de toutes les lumières. Nous devons nous concentrer là, car c’est là que nous trouvons l’atome du Saint-Esprit, qui en Inde est appelé Shiva, et qui dans la Kabbale est appelé Binah. Donc, nous avons un atome de Binah / Shiva / le Saint-Esprit dans la glande pinéale, et nous avons la psyché dans la glande pinéale. Ainsi, lorsque nous disons souvenez-vous de vous-même, nous ne parlons pas de nous souvenir du corps physique ou du mental, non. Rappelez-vous que la puissance de soi que nous avons dans la glande pinéale, qui est également connue sous le nom de troisième œil, c’est pourquoi Shiva est appelé Celui à Trois Yeux. Vous pourriez demander: « Comment peut-il voir à travers trois yeux? » Eh bien, physiquement, nous avons deux yeux, à travers lesquels nous voyons le monde physique. Mais, dans ce cas, le Saint-Esprit, dans la glande pinéale, avec la psyché doit voir à travers ces trois yeux. C’est ce que nous avons appelé la psychologie: la psyché, l’âme; logos, le troisième logos, le Saint-Esprit, unis dans la glande pinéale. Pour cela, nous avons besoin du pouvoir de sa femme, qui en Sanskrit est appelée Shakti. La Shekinah ou Shakti demeure dans Yesod, dans nos glandes sexuelles. Nous devons élever notre Shakti potentiel sexuel à la glande pinéale, afin de fortifier le troisième œil de Shiva, ou en d’autres termes, afin de fortifier nos trois yeux. Vous vous demandez peut-être comment? Eh bien, vous activez votre glande pinéale lorsque vous vous souvenez de Shiva, lorsque vous vous souvenez de Jehovah, lorsque vous vous souvenez de Dieu à l’intérieur de vous. Dieu n’a aucune forme. Mais, quand vous vous souvenez de lui, vous renforcez la glande pinéale. De cette glande pinéale, vous saurez que vous vous souvenez de vous-même, parce que vous êtes assis là, consciemment parlant; le siège de l’âme est la glande pinéale, dit le grand philosophe Descartes.

Donc, à partir de la glande pinéale, à partir de ce point intérieurement, vous observez, ou mieux dit percevez. Pouvez-vous observer quelque chose sans yeux? Non. Lorsque vous observez quelque chose en détail, vous le faites avec vos yeux physiques. Mais, dans ce cas, je ne vous dis pas d’observer avec vos yeux physiques. Nous vous disons de percevoir avec les yeux de Shiva. Rappelez-vous que Shiva (le troisième Logos, le Saint-Esprit dans la glande pinéale), avec la conscience doit percevoir, psychologiquement, à travers les trois cerveaux. C’est donc une observation psychosomatique à travers la glande pinéale, une perception psychologique. Nous ne disons pas « Observez vos trois cerveaux avec vos yeux physiques », car c’est impossible… mais psychologiquement? C’est possible. Donc, depuis votre glande pinéale, observez consciemment vos trois cerveaux à l’intérieur; c’est-à-dire, percevez les pensées de votre mental, percevez vos émotions, percevez vos instincts, vos mouvements et votre activité sexuelle. C’est ce que nous appelons l’auto-observation. Notre soi est la psyché, unie au Logos, au Saint-Esprit avec lequel nous travaillons. Le Saint-Esprit est la force de laquelle émane cette psyché. Comme il est écrit:

« Celui (la psyché) qui est lié au Seigneur (le logos) est un seul esprit (soi-même). » – Corinthiens 6: 17

De cette façon, vous voyez comment nous observons ou percevons à travers les trois cerveaux, à chaque instant. Ceci est le chemin du milieu. Quelqu’un pourrait dire: « Je marche sur le chemin du milieu », mais si leur psyché n’est pas centrée de cette façon, dans cet atome du Saint-Esprit, ils ne le sont pas. Ce n’est que de cette manière que nous pouvons travailler avec la mort psychologique, car ce que nous devons annihiler, détruire, sont des agrégats psychologiques.

N’oubliez pas: le corps physique est nécessaire. Nous avons besoin des énergies du corps physique pour effectuer ce travail psychologique. Mais, le corps physique mourra, tôt ou tard. Nous devons profiter de cette physicalité pour faire notre travail psychologique.

Afin de continuer à investir ce travail psychologique dont nous parlons, lisons cette citation du Maître Samael Aun Weor, parlant du point de vue de la méditation. Bien sûr, ce n’est que dans la méditation que vous pouvez voir votre Mère Divine Mort. Comme vous pouvez le voir sur cette diapositive, nous avons représenté la Mère Divine Mort comme Hécate, à droite et à gauche, vous voyez la statue de la Liberté, qui est le même symbole. Quand vous mourez psychologiquement, alors vous comprenez ce qu’est la liberté: c’est la liberté de l’ego qui rend notre vie insupportable. Maître Samael Aun Weor déclare:

« Devant moi (en Samadhi), le troisième aspect de la Prakriti (qui est un autre nom de la Mère Divine) a pris la forme divine affreuse et terrible de Proserpine (Hécate), puis elle m’a parlé dans une langue avec une signification apocalyptique.

« Cette civilisation perverse de vipères, cette grande Babylone sera détruite, et dans toutes ses villes, il ne restera plus pierre sur pierre. Le mal du monde est si grand qu’il a même atteint le ciel. Il n’y a aucun remède à cette humanité. Elle est totalement perdue. »

Puis, débordant d’une grande terreur, j’ai prononcé: « Oh, ma mère, nous sommes dans une voie sans issue. »

Puis, avec une parabole, Proserpine m’a demandé: « Veux-tu faire une alliance avec moi? »

« Oui, ma mère, je suis prêt à respecter cette alliance », avec une grande détermination est venue cette réponse de mes lèvres. Puis Proserpine, la reine des enfers et de la mort, reprit la parole avec une parabole et me dit:

« Ouvre la voie sans issue et je les tuerai. » J’ai immédiatement répondu:

« J’accepte, ma mère, ma dame. » – Samael Aun Weor, Le Chemin Étroit

Donc, ici, frères et sœurs, nous livrons la doctrine, pour ouvrir la voie sans issue pour nous, afin que nous ne descendions pas là-bas et ne soyons pas annihilés dans les dimensions inférieures de la nature à travers la seconde mort; pour que nous ne soyons pas victimes des circonstances. Pour cela, nous devons apprendre le chemin.

Voyez ici dans ce graphique suivant, nous avons placé deux belles images du panthéon Hindou. Sur le côté droit, vous trouvez Mahakala, également appelé Maharudra, l’aspect destructeur de Shiva, le Saint-Esprit. Sur le côté gauche, nous trouvons la Mère Divine Mahashakti, Mahakali. Tous deux détiennent le trident, symbole des trois forces, des trois cerveaux que nous devons gérer et contrôler. Nous avons écrit sous ces deux images: le cercle enflammé autour de Shiva est Mahashakti, la personnification de l’énergie Kundalini qui crée et soutient les vêtements de l’âme, ainsi que l’énergie destructrice qui désintègre nos egos animaux. Mahashakti est appelé Mahakali et Shiva Mahakala ou Maharudra.

Mahakala ou Maharudra est toujours un aspect terrifiant, car c’est précisément cette énergie stockée en nous que nous utilisons pour détruire l’ego animal. C’est ainsi que nous travaillons avec la Mère Divine Mort. Rappelez-vous: Shiva, dans cet aspect destructeur, est dans la glande pinéale. De la glande pinéale est l’endroit où vous devez vous souvenir de vous. Ce soi n’est pas votre mental, l’ego, mais la conscience, car la glande pinéale est le siège de l’âme, le siège de la conscience. De la glande pinéale est l’endroit où nous nous observons et nous souvenons de nous; de là, nous nous souvenons que nous, en tant qu’âmes, faisons partie de cette entité divine. Ce que nous appelons Shiva-Shakti est notre propre Monade individuelle particulière. Nous devons adorer notre Monade, nous devons prier notre Monade. Rappelez-vous, si nous représentons notre Monade avec cette forme de Mahakala et Mahakali, ce n’est pas parce qu’ils ont cette forme, mais pour nous aider à nous donner quelque chose à méditer, à nous concentrer, quelque chose que le mental peut comprendre. Si nous n’avons jamais eu d’expérience avec notre Être, nous avons besoin de quelque chose, d’une image ou d’une forme pour saisir ce qui est sans forme. Dans mon cas, quand je prie ma Mère Divine et mon Père Divin, grâce à eux, j’ai des expériences avec eux dans les mondes supérieurs. Je les vois donc et je les prie sous cette « forme » que j’ai vécue. Mais, dans le cas du débutant qui n’a pas eu une telle expérience, nous trouvons ces exemples dans toutes les religions de la divinité présentée avec une forme humaine, afin de donner au débutant quelque chose à saisir, à imaginer. Nous devons comprendre que Dieu lui-même n’a aucune forme, qu’elle soit féminine ou masculine.

Si nous sommes Chrétiens, nous pouvons visualiser ces aspects destructeurs d’autres manières, mais dans l’Hindouisme, ils dépeignent toujours ces aspects, parce que cette religion montre toujours tous les différents éléments de la divinité avec lesquels nous devons travailler. Je ne dis pas que tous les Hindous connaissent ce chemin; ils peuvent avoir de nombreuses images et idoles dans leurs religions qui représentent les nombreuses forces de l’univers, mais ils ne savent pas qu’ils ne sont que des symboles, et ils idolâtrent ces symboles. Mais, ces idoles, ces images sont la représentation de quelque chose que nous avons à l’intérieur; c’est pourquoi nous avons une forme humaine. Si vous observez tous les grands avatars, l’œuvre de transformation la plus profonde, nous avons des images de Krishna, de Rama, de Jésus, de Moïse, et c’est parce qu’à travers ces éléments humains que les forces divines ont été adorées. Bien sûr, chacun de ces exemples est un maître qui les a humanisés, personnifié ces forces à l’intérieur d’eux. Et c’est ce que nous essayons de réaliser; pour cela, nous devons travailler psychologiquement.

Voyons le graphique suivant. Nous avons parlé du trident, qui représente la loi du trois et des trois cerveaux, par laquelle le Saint-Esprit agit en nous-mêmes: trois cerveaux, trois systèmes nerveux. Nous parlons toujours des 7 centres. Habituellement, nous parlons des 5 centres – les centres intellectuels, émotionnels, moteurs, instinctifs et sexuels – mais il y a 2 autres centres avec lesquels nous devons travailler et être en contact.

Maître Samael déclare:

« Maintenant, si nous pensons au Rayon de la Création, aux centres supérieurs et inférieurs et aux influences descendant à travers le rayon cosmique cité, nous devons admettre que quelques vibrations lumineuses apparaissent en nous. Celles-ci ont l’intention de nous guérir, de nous renseigner sur la situation dans laquelle nous nous trouvons, et plus encore…

Il est également merveilleux d’avoir un dialogue intime avec les parties les plus élevées et les plus diverses de notre Être. »

Ce dialogue est appelé prière ; nous devons prier Dieu.

« Les centres supérieurs sont pleinement développés en nous, et ils nous envoient des messages que nous devons apprendre à saisir consciemment. » – Samael Aun Weor

Parlons du centre intellectuel inférieur. Vous ne pouvez pas nier que, lorsque vous lisez ou agissez avec le cerveau intellectuel, avec le centre intellectuel, vos mouvements sont lents. Ils sont lents car le centre intellectuel est très lent. Vous pouvez ressentir des émotions dans ce centre intellectuel qui se rapportent à ce centre intellectuel.

Avec cela, nous devons vous informer que chaque centre est divisé en 3: il a son centre intellectuel, son centre émotionnel et son centre moteur-instinctif-sexuel. Nous devons apprendre à contrôler les 7 centres. Nous devons être en contact avec le centre émotionnel supérieur et avec le centre intellectuel supérieur.

Par exemple, dans mon cas, pendant que je donne cette conférence… évidemment, je dois me souvenir de moi-même, de mon Être. À travers ces centres intellectuel supérieur et émotionnel supérieurs, mon Être gère – comme vous pouvez le voir à l’image de William Blake – mes trois cerveaux, mes trois systèmes nerveux, afin que j’organise ce que je dis. Nous devons toujours nous souvenir de nous-mêmes et offrir à notre Être de nous prendre en charge et d’accomplir le travail que nous devons faire.

Lorsque vous utilisez votre centre émotionnel, comme les acteurs et les actrices, ils doivent parfois lire le script, et ils agissent, émotionnellement parlant, essayant de personnifier ce qu’ils lisent. Ainsi, le centre émotionnel a son propre cerveau intellectuel. Lorsque ces personnes bougent, agissent, c’est l’action de l’aspect moteur du centre émotionnel.

Nous devons savoir nous visualiser, de l’intérieur. Chaque centre est divisé en trois aspects; le mental, l’émotion et le sexe. Bien sûr, au début, il est très difficile de contrôler les centres moteur-instinctif-sexuel, car ils sont très rapides. Pour le débutant, il est très facile de voir les centres intellectuel et émotionnel. C’est là que nous devons commencer, avec notre mental et nos émotions; puis, plus tard, lorsque nous annihilons ces agrégats psychologiques, ou mieux, lorsque notre Mère Divine Mort annihile ces agrégats psychologiques dans ces centres de notre machine humaine, et que nous apprenons à adorer Dieu, alors nous voyons comment notre conscience s’éveille. Ensuite, nous pouvons voir d’autres niveaux plus subtils et plus profonds de nous-mêmes.

Parfois, les Gnostiques nous demandent: « Comment puis-je comprendre un ego dans les 49 niveaux du mental? » Comment? En méditant. Ensuite, ils disent: « Mais, il est difficile de comprendre les 49 niveaux du mental lorsqu’on médite. » Et nous répondons: « Vous commettez une erreur ici. Lorsque le Maître Samael Aun Weor déclare que nous devons comprendre notre ego dans les 49 niveaux du mental, il ne dit pas que nous devons le faire en une seule session, en un seul coup. C’est impossible. » Vous devez commencer physiquement. Ce que le Maître dit, c’est que nous devons annihiler tout agrégat psychologique précédemment compris à n’importe quel niveau des 49 niveaux de klipoth, le mental animal. Il est impossible d’exiger de quelqu’un de comprendre un ego dans les 49 niveaux de klipoth, le mental animal, quand il n’est même pas encore éveillé dans le plan physique.

Tout d’abord, faites attention aux niveaux de votre physicalité. Ensuite, plus tard, lorsque vous monterez dans les Sephiroth supérieurs, atteignant Chesed – qui relie le 49e niveau de klipoth – alors vous comprendrez ce que c’est que de comprendre un ego dans les 49 niveaux de klipoth, le mental animal.

À chaque niveau, nous avons de nombreux agrégats. Ainsi, nous devons comprendre ces agrégats à chaque niveau. Quel niveau? Le niveau que vous connaissez. Petit à petit, alors que nous éveillons la conscience, nous devons prendre soin d’autres niveaux klipothiques plus profonds; alors vous comprendrez que Chesed, qui se rapporte au Ruach, le centre intellectuel supérieur, est divisé en 3: le mental, l’émotion et l’action. Mais comment allez-vous savoir cela, si vous ne savez même pas qui est votre Être? Bien sûr, lorsque vous atteignez ce niveau, vous comprenez ce que le Maître Samael Aun Weor dit dans beaucoup de ses conférences, qu’à ce niveau, les choses qui ressemblent à des vertus ne sont pas des vertus, mais sont en réalité des défauts. Mais, nous n’allons pas exiger d’un débutant de voir cela, d’avoir ce niveau de perception, parce que c’est trop élevé. Vous n’avez qu’à vous soucier des niveaux inférieurs de votre physicalité, puis, plus tard, vous atteindrez un jour Chesed, votre Intime. Ensuite, vous vous occuperez de ces ego à ce niveau, dans les 7 niveaux de Chesed. Ensuite, vous comprendrez vos défauts dans les 49 niveaux de votre mental klipothique. Lisons:

« Les Klipoth sont les Sephiroth inversés, les Sephiroth dans leur aspect négatif, les vertus inversées. Par exemple, les qualités de Geburah sont la sévérité, la loi, et quand elle est inversée, c’est la tyrannie, la dictature.

Parfois, une prostituée se livre aux hommes à cause de la charité; nous trouvons ici le principe d’une Sephirah inversée. Ainsi, la charité de Chesed, une fois inversée, pourrait être complaisance avec le crime. Tous les Klipoth de la Kabbale sont dans l’organe Kundabuffer, dans Malkuth, le monde physique, à l’intérieur de la Terre. » – Tarot et Kabbale par Samael Aun Weor

C’est pourquoi nous insistons toujours pour que les étudiants apprennent la Kabbale, afin qu’ils comprennent ce dont nous parlons, afin de comprendre que nous devons commencer par notre cœur. De nos jours, tout le monde travaille avec la peur. Émotionnellement, nous sommes modifiés, à cause de cette pandémie. Alors, lisons ce que Maître Jésus a dit:

« Puis vinrent à Jésus des scribes et des Pharisiens, qui étaient de Jérusalem, disant: Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains lorsqu’ils mangent du pain. Mais il répondit et leur dit: Pourquoi transgressez-vous aussi le commandement de Dieu par votre tradition? Car Dieu a commandé, disant: Honore ton père et ta mère; et, celui qui maudit son père ou sa mère, qu’il meure la mort (la seconde mort). »

Comment honorez-vous votre père et votre mère? Comment honorez-vous Shiva-Shakti? Comment honorez-vous Binah dans la glande pinéale et dans les royaumes inférieurs, la Schekinah? Comment les honorez-vous? Évidemment, les gens prennent ce commandement pour signifier leur père et leur mère physiques… oui, vous devez les respecter. Mais, ce commandement ne se réfère pas à votre père et à votre mère physiques. Il s’agit des entités dont nous parlons, qui sont l’énergie. Si vous ne faites pas ce travail, « qu’il meure la seconde mort ».

« Mais vous dites: Quiconque dira à son père ou à sa mère: C’est un don, par tout ce dont vous pourriez profiter pour moi; Et n’honore ni son père ni sa mère, il sera libre. Ainsi, vous avez rendu le commandement de Dieu sans effet par votre tradition. Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé sur vous en disant: Ce peuple s’approche de moi de sa bouche et m’honore de ses lèvres; mais leur cœur est loin de moi. Mais en vain, ils m’adorent, enseignant pour les doctrines les commandements des hommes. Et il appela la multitude, et leur dit: Écoutez et comprenez: ce qui entre dans la bouche ne souille pas un homme; mais ce qui sort de la bouche, cela souille un homme.

Alors ses disciples vinrent et lui dirent: Sais-tu que les Pharisiens ont été offensés, après avoir entendu cette parole? Mais il répondit et dit: Toute plante que mon Père céleste n’a pas plantée sera déracinée. Laissez-les tranquilles: ce sont des chefs aveugles guides d’aveugles. Et si les aveugles conduisent les aveugles, les deux tomberont dans le fossé.

Alors Pierre répondit et lui dit: Déclare-nous cette parabole. »

Pierre est cet élément, cet archétype qui travaille dans la glande pinéale.

« Alors Jésus a dit: « Êtes-vous également toujours sans compréhension (Binah, le Saint-Esprit, Shiva)?

Si vous n’effectuez pas ce que nous enseignons, qui est de se souvenir de vous-même et de vous observer, consciemment dans les trois cerveaux, vous êtes également toujours sans compréhension:

« Ne comprenez-vous pas encore » que tout ce qui entre dans la bouche entre dans le ventre et est rejeté (dans les intestins, puis dans les toilettes) dans le lieu secret? Mais ces choses qui sortent de la bouche sortent du cœur; et elles souillent l’homme. Car du cœur sortent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les blasphèmes: ce sont les choses qui souillent l’homme: mais manger avec les mains non lavées ne souille pas un homme. » Matthieu 15: 1-20

Lorsque les gens visualisent toutes ces lois que nous trouvons dans la Bible et dans de nombreux autres livres religieux, et qu’ils commencent à appliquer ces lois littéralement, physiquement, pensant qu’ils vont sauver leur âme grâce à ces croyances… peu importe ce que vous manger; ce n’est pas ce dont parle cette loi. Beaucoup de gens pensent: « Je dois être végétarien pour être saint. » Mangez ce que vous voulez, mais souvenez-vous que vous devez observer votre cœur, c’est le commencement. Du cœur vient la peur. C’est ce domaine dans lequel nous sommes tous identifiés.

Nous devons travailler avec le cœur; nous devons sentir le cœur. C’est dans le cœur que nous avons l’atome Noûs, qui est cet atome qui fait un avec l’atome dans la glande pinéale. Nous devons adorer Dieu, nous devons prier Dieu et nous devons ressentir cela dans notre cœur. C’est pourquoi Maître Jésus a livré une merveilleuse prière. Il dit, de cette manière, priez donc:

« Notre père, qui es aux cieux. »

Lorsque nous disons cela, souvenez-vous que dans la glande pinéale, nous avons l’atome du Saint-Esprit; votre Monade est là dans les dimensions supérieures. Nous sommes connectés à cette Monade par cet atome, qui est le Saint-Esprit. C’est cet atome avec lequel nous travaillons, lorsque nous sommes dans la chasteté.

« Que ton nom soit sanctifié. »

Quel nom? Eh bien, si vous découvrez le nom de votre Être, prononcez le nom de votre Être. Connaître le nom de l’Être est un don que notre propre Dieu particulier nous donne. Quand nous disons, que ton nom soit sanctifié, nous prononçons ce nom mentalement. Comme il est écrit:

« Que celui qui a une oreille, qu’il entende ce que l’Esprit dit aux églises; À celui qui surmonte je donnerai à manger de la manne cachée, et je lui donnerai une pierre blanche, et dans la pierre un nouveau nom écrit, que personne ne connaît, sauf celui qui le reçoit. » – Apocalypse 2:17

La prière de Jésus continue:

« Que ton règne vienne. »

Le règne de Dieu est en-haut. Ce n’est pas lié à la luxure, à l’orgueil, à cet ego que nous appelons l’ego pharisien, qui croit que l’on est bon. Écoutez, Dieu est au-delà du bien et du mal. Son règne vienne, et pour que cela se produise, nous devons travailler très dur.

« Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. »

Quelle terre? Notre physicalité bien sûr. Nous devons travailler, annihiler cet ego, comprendre l’ego dans les trois cerveaux; dans nos pensées, nos émotions et nos cerveaux, tels que nous les découvrons dans notre vie quotidienne. C’est pourquoi nous disons:

« Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien. »

Ce pain est la méditation, compréhension de ce que nous sommes.

« Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. »

Afin de pardonner à ceux qui nous ont offensés, nous devons annihiler l’estime de soi, l’amour-propre, l’orgueil, qui est très gras en chacun de nous. Comment allons-nous pardonner les offenses de notre prochain si nous croyons que nous méritons le meilleur? Nous ne méritons rien. Nous méritons de mourir, psychologiquement parlant.

« Ne nous soumet pas à la tentation. »

Les ignorants disent: « Dieu ne peut pas nous soumettre à la tentation! » Eh bien, Dieu envoie Satan pour nous tenter. Lisez dans le livre de Job comment Jehovah a envoyé Satan pour tester Job, pour voir s’il l’aimait vraiment. Dieu ne tente pas, mais Satan le fait sous les ordres de Dieu, selon le livre de Job. Comprenons donc:

« Heureux l’homme qui subit la tentation: car, lorsqu’il sera éprouvé, il recevra la couronne de vie que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment. Que personne ne dise quand il est tenté, je suis tenté par Dieu: car Dieu ne peut être tenté par le mal, ni ne tente aucun homme: mais tout homme est tenté, quand il est éloigné par sa propre luxure et est séduit. Alors, quand la luxure a conçu, elle fait naître le péché; et le péché, une fois terminé, fait naître la mort. » – Jacques 1: 12-15

« Et délivre-nous du mal. »

Klipoth est le mal, l’ego que nous avons à l’intérieur.

« Car c’est à toi qu’appartient le royaume (Malkuth, la physicalité) et la puissance (Geburah, notre âme divine) et la gloire (Hod, le centre émotionnel), pour toujours. Amen. »

Le Royaume-Malkuth appartient à Jehovah Elohim-Binah lorsque nous élevons Ida, le serpent tombé, lorsque nous travaillons dans le métier à tisser de la Shekinah dans Yetzirah. Dans notre nature psychosomatique, « Ida » se rapporte à Binah, Geburah et Hod.

« Trois Sephiroth de forme se trouvent dans le Pilier de la Sévérité (Binah, Geburah et Hod). » – Samael Aun Weor

Le pater noster est l’une des prières les plus merveilleuses que nous puissions accomplir, lorsque nous nous asseyons pour méditer, afin de demander l’aide de Dieu pour comprendre notre psyché.

Maître Samael Aun Weor déclare:

« Le chakra cardiaque a 12 radiations et ondulations lumineuses. Le mantra Omnis Jaum Intimo sert à communiquer avec l’Intime. Ce mantra doit être vocalisé mentalement. Le disciple s’endormira en adorant l’Intime et en prononçant mentalement le mantra Omnis Jaum Intimo. »

Si vous voulez vous souvenir de votre Intime, lorsque vous êtes dans vos activités quotidiennes, prononcez ce mantra et il vous aidera à ce moment-là. Cela vous aidera à observer, à partir de la glande pinéale, tous vos trois cerveaux, afin que vous puissiez voir comment vous agissez, pensez et ressentez.

« Ainsi, le disciple pourra converser avec son Intime. L’Intime apparaîtra au disciple en visions pendant le sommeil. »

Je sais par expérience que cela se produit. Ensuite, vous vous sentirez comme rien devant la présence de votre Intime. Vous demanderez: « S’il te plaît, aide-moi à mourir psychologiquement; Je veux t’incarner. Je veux être ton véhicule. Je comprends que tant que j’ai cet ego en vie, je ne peux pas être ton véhicule. J’ai besoin de mourir. »

« Le mantra pour éveiller l’intuition est « Om Mani Padme Hum. » Ce mantra est vocalisé comme ceci: « Om Masi Padme Yom. » La vocalisation est lettre par lettre, comme ceci:

Ooooooommmmmmmm… Maaaaa…. Siiiiiii… Padme Yooooooooommmmmmmmmm…

Cela signifie: « Oh, mon Dieu en moi! » – Samael Aun Weor

Vous pourriez demander: « Pourquoi est-il écrit Mani et vous le prononcez Masi? » c’est parce que nous sommes des alchimistes. Le N, le Nun, signifie « poisson » en Araméen. C’est le spermatozoïde et l’ovule que nous élevons à travers la transmutation, afin de fortifier le Seigneur Shiva dans la glande pinéale. Pour ce faire, nous devons élever cette énergie, cette force sexuelle, jusqu’à la glande pinéale. Alors, nous transformons le N en énergie, qui est le Sssssssssssssss. Ensuite, nous imaginons cette force sexuelle, la Shakti, remontant le long de notre colonne vertébrale, jusqu’à la glande pinéale afin de fortifier la psyché, l’essence, l’âme et fortifier Shiva. Puis nous prions, « aide-moi Seigneur Shiva, Saint-Esprit, Binah, afin de contrôler mes trois cerveaux. Bouge, je t’en prie, ton harnais dans mon système nerveux, pour que je puisse remplir ton énergie et travailler avec toi.

« L’Essence est un dédoublement d’Horus. Par conséquent, il est nécessaire de demander à Horus de fortifier nos trois cerveaux. Horus est fortifié pendant que l’ego meurt. C’est pourquoi il faut lui demander de fortifier nos trois cerveaux. » – Tarot et Kabbale par Samael aun Weor

C’est le travail que nous devons faire. Lorsque nous marchons dans les rues, nous devons toujours prier, « Omnis Jaum Intimo », en se souvenant de soi, en se souvenant de Dieu. Dieu est la partie supérieure de nous-mêmes. Nous observons les trois cerveaux afin de voir comment notre ego pécheur travaille à travers nous. Rappelez-vous, de la glande pinéale, notre tour de guet, est l’endroit où nous observons ou percevons, c’est le centre de gravité du Saint-Esprit et de notre conscience. Nous devons contrôler la machine humaine, les sept centres et les trois cerveaux. Trois cerveaux: la loi du trois; sept centres: la loi du sept. Chaque univers opère à travers ces lois. Ne vous inquiétez pas pour le prochain, ne vous inquiétez pas de ce qui se passe dans la nature, dans le cosmos, préoccupez-vous de vous-même. Que vous mouriez à cause de ce virus ou de toute autre cause, vous mourrez tôt ou tard; alors, travaillez sur vous-même, travaillez dans la mort psychologique. Observez comment vous vous sentez, comment vous pensez et comment vous agissez, dans toutes les 24 heures de la journée, ou mieux, les 16 heures de votre journée de veille et 8 heures de repos. Ensuite, à cette fin de la journée, vous pouvez vous asseoir et effectuer une rétrospection, parce que vous vous souveniez de vous-même, de votre Être, de votre Dieu et que vous observiez votre psyché; vous observiez comment cela fonctionne à travers vous, physiquement parlant, émotionnellement parlant, mentalement parlant.

Lorsque vous effectuez votre rétrospection, vous devez transformer les impressions de cette journée. Vous devez nourrir votre âme, votre psyché, ainsi que votre Logos. Ce Logos agit en vous, à différents niveaux. Mais, au début, cela fonctionne à ce niveau… oubliez les autres niveaux supérieurs. Plus tard, si vous atteignez ces niveaux supérieurs, vous travaillerez avec le Logos à d’autres niveaux. Mais, en ce moment, physiquement parlant, c’est ainsi que nous devons travailler, c’est ainsi que nous devons nous comporter: se souvenir de Dieu et s’auto-observer. Ainsi, après votre rétrospection, alors vous choisissez, vous sélectionnez, parmi tous les événements qui se sont produits ce jour-là, celui qui mérite d’être analysé et compris en profondeur. Lequel? Soyez le juge. Dans cet événement unique, vous vous concentrez, méditez, priez, afin de l’annihiler.

Maître Samael Aun Weor disait à ses étudiants: « Nous allons commencer une méditation dans l’annihilation de l’ego. » Puis, un de ses disciples a demandé: « Maître, dans quel ego allons-nous méditer aujourd’hui? » Ensuite, Maître Samael l’a regardé et a demandé: « Que veux-tu dire, dans quel ego? L’ego que tu as observé pendant la journée; ou as-tu dormi toute la journée? Ne t’es tu pas observé? Ne t’es tu pas souvenu de ton Dieu? Alors qu’est-ce que tu faisais? Évidemment, si nous venons ici pour nous asseoir et méditer, c’est parce que nous avons déjà un élément sur lequel méditer. Je ne te dirai pas quel ego ; cela tu sauras, mais pas moi. Je vais annihiler mon ego, pas le tien. Alors, sur quel ego vas-tu méditer, selon ton observation? » Ensuite, son disciple a dit: « Eh bien, je me souviens de ma colère. » « Alors, tu te souvenais que tu as eu un événement de colère. Alors, concentre-toi là-dessus et dis-moi pourquoi cette colère est sortie de ton centre émotionnel. » « Eh bien, parce que ma fierté a été blessée. » « D’accord. Alors, assoie-toi et médite sur cette fierté et cette colère liées à cet événement. Ensuite, lorsque tu auras compris cela, prie ta Mère Divine Mort pour qu’elle soit annihilée. »

C’est ainsi que nous sommes pratiques dans ce travail de mort psychologique. Votre Mère Divine Mort sait très bien si vous l’avez comprise. Si vous la priez, elle vous aidera. Mais, si vous demandez l’annihilation et que vous n’avez pas compris cet ego en méditation, votre Mère Divine dira: « Mon fils, es-tu muet? Tu dois d’abord comprendre cet ego, afin que je puisse l’annihiler. » Cette compréhension est ce que nous appelons la maîtrise.

Qu’est-ce qu’un maître? Un maître est un Être éveillé qui est maître de lui-même. D’où tire-t-il cette lumière qui lui donne la maîtrise? De l’Intérieur. C’est cette lumière qui est emprisonnée dans notre ego. Si vous continuez d’avancer, vous développez la maîtrise. Mais, ceux qui se disent « maîtres » et ne méditent jamais, c’est une blague de très mauvais goût.

La maîtrise est le résultat de la méditation. Le maître est le résultat de la compréhension. La méditation n’est pas de se coucher dans des postures yogiques, de fermer les yeux et de commencer à fantasmer… ce n’est pas l’annihilation de l’ego. Pour annihiler votre ego, vous devez comprendre. Et, si vous voulez comprendre cet ego, vous devez savoir lequel de ces egos qui se sont manifestés pendant la journée est celui que vous voulez comprendre et annihiler. C’est le chemin de la mort psychologique.

Ne vous inquiétez pas: au début, vous pourriez comprendre cet ego intellectuellement. Ceci est le premier niveau. Plus tard, si vous êtes conscient, en vous souvenant de vous-même, en vous observant, vous verrez comment cet ego se manifeste à d’autres niveaux plus profonds. Ensuite, vous allez de plus en plus profondément, à travers plusieurs jours, semaines, mois, années, jusqu’à ce qu’un jour vous atteigniez le 49e niveau. Mais pour cela, vous devez vous éveiller. C’est ainsi que nous travaillons psychologiquement.

Mais, rappelez-vous, nous devons être en harmonie, en union, yug, religare, avec notre Intime. La première étape consiste à nous religare avec Dieu. Et où est Dieu? Dieu est à l’intérieur, dans les parties plus hautes et supérieures de nous-mêmes. Nous avons un atome dans notre glande pinéale qui nous aide à observer, à regarder, à percevoir. Seigneur Shiva a trois yeux; ces trois yeux sont précisément le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel et le cerveau moteur-instinctif-sexuel. Ce sont les trois yeux de Shiva qu’il utilise en nous. Les gens pensent que la clairvoyance est le troisième œil, et avec ce troisième œil, ils sauront ce que les autres pensent, pour s’immiscer dans la vie personnelle des autres et pour bavarder à leur sujet… non. Nous ne le faisons pas. Ce que nous devons éveiller, c’est le troisième œil de Shiva, qui est dans la glande pinéale, afin que nous puissions observer à travers trois yeux, trois cerveaux, dans chacun des sept centres de la machine humaine.

Avez-vous des questions?

Public: Avez-vous une idée du mantra Omnis Jaum Intimo? Omnis suggère tout, ou totalité, et Intimo semble se rapporter au mot intime. Mais qu’est-ce que Jaum?

Instructeur: Eh bien, si vous observez, ce mot contient le mantram Aum. Cela signifie que l’Intime, l’intime, notre Monade intérieure, est un enfant d’Aum. Cet Aum est IAOm, qui est lié à ce dernier Iod. Ce Iod est la première lettre du saint nom de Dieu: Iod-Hei-Vav-Hei.

Si vous observez le mot Jaum, c’est un tetragrammaton, c’est-à-dire un mot à quatre lettres. Le magnifique mantra Aum est à l’intérieur. Lorsque vous prononcez Jaum, vous mettez évidemment en activité votre glande pinéale. Le mantram Aum, qui se prononce Ooooommmmmm, met en activité le chakra Sahasrara, ce qui aide à éveiller cet œil intérieur qui peut observer les trois cerveaux. La lettre qui vibre très fortement dans ce chakra est la lettre « I », qui est le J de Jaum, la lettre Iod.

Public: Comment sont calculés les 49 niveaux du mental, relatifs à l’Arbre de Vie?

Instructeur: Eh bien, comme vous pouvez le voir, lorsque vous observez l’Arbre de Vie, vous voyez que l’homme lui-même est lié à Chesed. Chesed, Geburah et Tiphereth forment ensemble notre Monade. Malheureusement, notre Tiphereth est embouteillé dans Netzach, Hod, Yesod et Malkuth, le mental. Tous ces éléments sont le résultat de la Mère Divine; ils sont ce que nous appelons Adam, les sept corps.

Dans chaque corps, nous avons sept chakras, ou sens spirituels. Au début, vous devez vous soucier des sept sens de votre physicalité. Tant que nous marchons sur le chemin, ces sept sens ou chakras sont activés dans chaque corps. 7 x 7 = 49.

« Ce que tu vois (ou perçois), écris (comprends) dans un livre (ta conscience), et envoie-le (comme règle divine) aux sept églises (chakras) qui sont dans Assiah (c’est-à-dire Malkuth, le monde de la matière et de l’action); à Éphèse (chakra Muladhara), et à Smyrne (chakra Swadhisthana), et à Pergame (chakra Manipura), et à Thyatire (chakra Anahatha), et à Sardes (chakra Vishuddha), et à Philadelphie (chakra Ajna), et à Laodicée (Chakra Sahasrara). » – Apocalypse 1:11

Donc, évidemment, la conscience, avec le Logos, voit, observe, perçoit, capture ce qui vient dans Klipoth, notre intérieur. Ce sont les 49 niveaux du mental. L’Intime a aussi son propre mental; mais ce n’est pas le mental pécheur que nous avons ici dans Klipoth. J’ai personnellement parlé avec mon Intime, et il est omniscient. Comme le dit le Maître Samael, « la sagesse de l’Intime est oui, oui, oui. » Lorsque nous atteindrons ce niveau, nous nous inquiéterons des sept niveaux inversés de notre Intime, dans Klipoth. Mais, pour l’instant, soyons concrets et visualisons les sept niveaux de Malkuth; puis, plus tard, nous atteindrons d’autres Sephiroth, afin d’être préparés pour la résurrection. La résurrection est liée à Binah. Binah est celui qui entre dans l’initié; Binah ressuscite en lui, et lui en Binah, c’est ainsi que Shiva fait de Chesed un Elohim.

Nous devons travailler dans les 49 niveaux de klipoth. Maître Samael l’a fait. Mais, certaines personnes ne comprennent pas ces 49 niveaux et pensent, comme nous l’avons dit, que nous devons comprendre l’ego dans tous les 49 niveaux du mental, d’un seul coup… c’est impossible. Nous ne sommes même pas conscients de la physicalité, comment allons-nous être conscients de Chesed? Mais, petit à petit, nous aurons des expériences, et nous saurons directement quels sont les 49 niveaux de klipoth.

Public: Comment sait-on qu’on a compris un ego?

Instructeur: Si cet ego est annihilé, c’est parce que vous l’avez compris. La Mère Divine Shakti, Mahakali, Mort, sait très bien, parce qu’elle est intelligence. Si vous demandez: « Mère Divine, annihilez mon ego », et vous la priez, « Mais elle dira, mon enfant, je ne peux pas annihiler cet ego, parce que tu dois comprendre cet agrégat psychologique davantage; il te manque quelque chose. Et, ce qui te manque fait partie de toi. Donc, lorsque tu extraie toute cette lumière, toute cette conscience de ce diable, alors je vais l’annihiler complètement. » Mais, dans l’action de notre vie quotidienne, nous devons nous observer. Si vous vous souvenez et vous observez, vous verrez: « Oh, ma Mère Divine a annihilé cet ego de moi. » Mais, malheureusement, dans cet autre niveau où je suis maintenant, cet ego est toujours là, mais agissant de différentes manières. N’oubliez pas: chaque défaut psychologique agit dans les 49 niveaux du mental.

Public: En contemplant notre ego, y a-t-il des pratiques spirituelles qui pourraient aider à aller à sa racine? Pourriez-vous partager une ou deux techniques?

Instructeur: Souvenez-vous de votre Être. Il existe des pratiques dans lesquelles vous pouvez voir comment est votre ego. Mais pour cela, vous devez vous éveiller. Dans les plans internes, si vous êtes éveillé, vous pouvez vous agenouiller et prier votre Mère Divine, et dire: « Ma Mère Divine, je vous en supplie de tout mon cœur, de tout mon soi, veuillez me montrer cet ego particulier. Je veux voir comment il est à l’intérieur de moi. » Et, si vous êtes préparé, votre Mère Divine vous l’apportera. Ensuite, vous vous verrez. Je vous le dis parce que j’ai vécu cette expérience et j’ai vu mon ego. Cet ego semblait exactement comme si je me regardais dans le miroir. La seule différence était qu’il avait les yeux rouges, comme un démon. Vous devez être préparé à cela, car cet ego peut vous attaquer, parce qu’il sait, il n’est pas muet; il sait que vous l’invoquez parce que vous voulez le détruire.

C’est une des pratiques, mais pour cela, vous devez vous éveiller dans le plan Astral et demander à votre Être. Ensuite, vous verrez, comment la graisse de votre ego est, comment votre ego est laid.

Public: Même lorsque nous effectuons une pratique de concentration sur une image, devrions-nous également nous souvenir de notre Intime? Si c’est le cas, cela semblerait rendre la tâche encore plus difficile. Mais cette pratique serait-elle alors plus fructueuse?

Instructeur: Quand « nous » faisons une pratique de concentration, « nous » est la psyché et le logos, donc nous, la psyché devons toujours nous souvenir de soi. C’est le point principal du travail. Sinon, si vous ne vous souvenez pas de vous-même, alors l’ego essaie de comprendre l’ego, comprenez-vous? Souvenez-vous de vous-même et chaque fois que vous perdez votre concentration en vous-même, faites une pause et priez: « Mon dieu, mon Seigneur, aide-moi s’il te plaît à me souvenir de moi-même. Aide-moi à me recentrer en toi, pour comprendre cet ego. »

Ce n’est pas facile. C’est un processus de construction de la maîtrise. Mais ce n’est pas impossible. Bien sûr, vous devez faire de super efforts; au début, c’est très difficile. Mais, tant que vous travaillez en vous-même, vous verrez comment tout se développe facilement. Votre conscience s’éveille, s’éveille s’éveille… plus vous avez de conscience libre, plus le travail devient facile.

Au début, nous avons 3% de conscience éveillée et 97% de conscience conditionnée endormie. Donc, nous devons faire de super efforts. Mais n’oubliez pas: nous devons prier. C’est pourquoi j’ai mis la prière du Seigneur là, parce que Jésus le savait. Il a dit, priez votre Dieu intérieur: « Notre père qui es aux cieux, etc…. » Souvenez-vous que votre âme est unie à une partie de votre Être, là-haut dans les cieux. De là vient la force, la force qui vous aidera à vous souvenir de vous-même, à vous observer.

Public: Comment le remords est-il lié à la mort psychologique?

Instructeur: Il faut ressentir du remords. Si nous n’avons pas de remords pour ce que nous faisons… nous sommes dans une très mauvaise situation. Le remords est indispensable. Le véritable remords vient quand vous avez de la compréhension. Lorsque vous comprenez votre ego, alors la conscience est libérée; alors vous comprenez: « Oh, c’est ainsi que je dois me comporter, penser et ressentir. L’autre façon est terrible. » Ensuite, vous ressentez des remords: « Mon Dieu, aidez-moi s’il vous plaît à annihiler cet ego, parce que je ressens une grande douleur comme je me comportais, pensais et ressentais de la mauvaise façon. C’est un véritable remords. Le remords, pour moi, vient de la compréhension, des parties supérieures de votre Être.

Public: De quel genre de matière est composé un ego? Pourquoi seule notre Mère Divine peut-elle la détruire?

Instructeur: Comme je l’ai dit au début, la Mère Divine est, dans son essence, la matière elle-même; matière indestructible. Tout ce qui existe dans l’univers est matière et énergie. Bien sûr, l’ego est une création négative, que nous avons faite en utilisant l’énergie de la création, de la Mère Divine, d’une mauvaise manière. L’ego est de la matière moléculaire, ainsi que de la matière atomique. Notre physicalité est cellulaire, mais l’ego est moléculaire et atomique. Il est créé à la suite d’une mauvaise transformation. C’est pourquoi il est nécessaire de toujours se souvenir de Dieu et de s’auto-observer, afin de ne pas créer de nouveaux ego, ce qui est une mauvaise transformation de l’énergie que nous captons à travers nos sens, à travers nos systèmes nerveux. Au lieu d’une explosion de colère, fortifiant cet ego, observez-vous et souffrez, transformez cette impression d’une manière positive et ayez de la compassion pour la personne qui vous fait du mal, car elle est l’esclave de sa propre psychologie.

Public: Est-ce une bonne idée de se mettre sciemment dans des situations difficiles ou inconfortables, pour découvrir des défauts cachés? Un étudiant en Gnose doit-il toujours se sentir à l’aise dans toutes les situations?

Instructeur: C’est quelque chose de très important. Au début, je ne pense pas que vous devriez faire ça. L’ego fleurit facilement en vous, dans votre mental, dans votre cœur, sans vous mettre dans des situations difficiles. Maintenant, si la grande loi, si votre Dieu vous met dans cette situation, c’est différent. Nous avons différents types de gymnases, mais nous n’avons pas besoin d’aller les chercher. Par exemple, ce virus qui agit dans le monde entier; c’est une situation qui nous est donnée, afin que nous puissions comprendre ce qu’est la peur et comment la peur agit à travers nous. Mais, chercher une situation pour mourir psychologiquement, eh bien, si vous avez assez d’énergie et de confiance en vous, vous pouvez le faire… mais c’est pour les maîtres, pas pour les débutants. Un débutant doit agir comme un débutant. Nous avons tendance à vouloir commencer comme des maîtres et finir comme des débutants.

Public: Annihiler l’ego nous donne accès à davantage de conscience. Nous devons épargner de l’énergie pour pouvoir demander la compréhension et l’annihilation; combien d’énergie pouvons-nous augmenter et conserver en tant que célibataire? Quels sont les meilleurs exercices pratiques et mantras pour le célibataire? Jusqu’où pouvons-nous aller dans ce processus en tant que célibataire?

Instructeur: Un célibataire peut pratiquer les Runes. Maître Samael a écrit un livre sur les Runes, dans lequel un disciple peut pratiquer n’importe quelle Rune, afin de renforcer leur système nerveux, et tous les cerveaux, pour les fortifier afin de les utiliser pour le travail psychologique. Sur le site Web, il y a de nombreuses conférences sur les Runes. Une Rune avec laquelle tout le monde aime travailler est la Rune Fah, qui est la Rune du Père; dans laquelle nous chargeons notre corps par l’énergie qui entre par nos mains. Il y a de nombreuses autres Runes que vous pouvez trouver dans le cours que nous avons. Cela aide. De toute évidence, le pranayama aussi. Chaque vocalisation d’une Rune est une sorte de pranayama, dans laquelle vous absorbez l’énergie de la nature dans votre nature intime, afin de travailler avec Mère Nature, pour annihiler votre nature pécheresse. Est-ce que vous voyez? Tout est Alchimie.

Public: Peut-on dire si le nettoyage du temple dans les livres de l’Évangile, lorsque Jésus est entré dans le temple et a chassé les joueurs, les marchands, etc., est symbolique de l’élimination de l’ego?

Instructeur: C’est ce que le Logos doit faire à l’intérieur de nous. Laissez venir le Logos, de la manière que nous vous enseignons, et utilisez votre fouet, votre volonté – le fouet est le symbole de la volonté – et fouettez tous ces défauts et vices qui sont dans votre temple, qui est votre corps. Le corps physique est le temple du Saint-Esprit, c’est ce que disent les Écritures. Le Saint-Esprit travaille dans la glande pinéale, avec les glandes sexuelles. N’oubliez pas que la glande pinéale contrôle les glandes sexuelles et est liée au sang. Tout cela est le travail avec le harnais de Dieu, à l’intérieur de nous. Ensuite, lorsque vous entrez dans votre temple, votre corps, vous découvrez qu’il y a beaucoup de marchands à l’intérieur de vous. Les retirer du temple est un travail très long. Nous avons besoin de patience.

Public: Dans Jean 14: 13, citez « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le fils puisse rendre gloire au père. » Partant de là, pouvons-nous prier le seigneur Jésus de nous aider à annihiler notre ego?

Instructeur: Pour que le Seigneur Yeshuah annihile votre ego, vous devez atteindre Tiphereth. Alors, Yeshuah, le sauveur, s’incarne en vous. Il s’agit d’un aspect supérieur du Logos. Vous devez avoir le droit de recevoir l’initiation Vénuste, afin que le Seigneur Yeshuah vous aide à annihiler votre ego. C’est un niveau de développement très élevé. Prier Jésus de cette manière aide, mais il vaut mieux incarner Yeshuah. Pour cela, vous devez vous élever initialement de Malkuth à Tiphereth. Si vous l’incarnez finalement, il vous aidera du plus profond de vous-même, qui est Tiphereth, dans le monde causal, ceci, afin de nettoyer parfaitement votre temple.

Un jour, alors que Maître Samael et moi étions assis devant une école Gnostique à Chihuahua au Mexique, je lui ai demandé quel mantra il serait conseillé de pratiquer afin de contrôler nos trois cerveaux à partir de la glande pinéale. Il m’a dit de « pratiquer le mantra ‘AUM TAT SAT (ॐ तत् सत्).’ »

Je sais que le mantra Aum (ॐ) représente le Theomertmalogos ou l’aspect « Saint-Esprit » d’Aelohim. Aum dans notre physicalité témoigne de « Tat » (तत्) ou de l’Ain Soph Aur ou de la Conscience Christ Solaire d’Aelohim. Ainsi, Aum est bénéfique pour notre cerveau mental, émotionnel et moteur-instinctif-sexuel. « Tat » (तत्) est l’intelligence universelle qui, avec la conscience, vibre dans la glande pinéale; et « Sat » (सत्) est le bonheur absolu de la vérité; ainsi, ésotériquement, « AUM TAT SAT (ॐ तत् सत्) » se rapporte au Chakra Sahasrara, dans la glande pinéale.

Un autre mantra populaire des trois textes des Vedas, à savoir Rig veda, Yajur Veda et Atharva Veda, est le MahaRudra Mantra, qui se rapporte aux mêmes trois cerveaux, c’est un beau chant pour Shiva-Shakti, mais il est très long. Décrivons ce mantra alchimiquement pour vous tous:

« Aum (ॐ Om) Tryambakam Yajamahe Sugandhim Pushti Vardhanam Urvarukamiva Bandhanan Mrityormukshiya Mamritat »

Voici une explication ésotérique de ce mantra :

« Aum, dans nos trois yeux, nous adorons le doux parfum de (Shiva-Shakti), qui nourrit toutes les âmes vivantes, comme un fruit libéré de la tige du désir, ils coupent mon âme de la mort à l’immortalité. »

ॐ Aum = est la syllabe sacrée qui vibre dans nos trois cerveaux, à savoir, « A » le souffle qui pénètre dans le nez de notre tête descend dans « U » et purifie le sang et dans le cœur devient le « O », qui descend dans nos glandes sexuelles et devient le « M. » Ainsi AUM vibre dans nos trois cerveaux, dans notre

  • त्र्यम्बकम् tryambakam = nos trois yeux ou cerveaux, qui perçoivent la vie dans notre physicalité
  • यजामहे yajāmahe = à l’intérieur d’eux nous adorons, nous sacrifions
  • सुगन्धिम् sugandhim = le parfum du suprême Shiva-Shakti
  • पुष्टिवर्धनम् puṣṭivardhanam = qui nourrit toutes les âmes vivantes
  • उर्वारुकम् urvārukamiva = comme un fruit libéré de la tige du désir
  • बन्धनान् bandhanān = ils coupent mon âme
  • मृत्योर्मुक्षीय mṛityormukṣhīya = de la mort, puis-je être libéré
  • मा ऽमृतात् mā amṛitāt = à l’immortalité

Écoutons maintenant:

Mahārudrā (महारुद्रा) de Mahā (महा Grand) et Rudra (रुद्रा Rugir). Le Dieu Tout-Puissant des tempêtes cosmiques, du tonnerre et de la foudre, est une forme de Shiva et de son pouvoir Shakti (l’énergie Kundalini).

COMMENCEZ AVEC L’ÉTUDE DE LA GNOSE

Au-delà de la Mort

Qu’est-ce qui se passe quand nous mourons et comment nous pouvons nous préparer maintenant pour profiter pleinement de l’expérience.

En Regardant le Mystère

Nouveau à la Gnose? Ce livre est un bon endroit pour commencer.

Fondamentaux de l’Éducation Gnostique

Savoir penser est plus important que ce que vous pensez.

Introduction à la Gnose

La méthodologie de base pour que les gens dans le monde d’aujourd’hui commencent à approcher les plus grands mystères des Gnostiques.

La Grande Rébellion

Notre monde a besoin de changement réel, de changement intérieur. Ce livre montre comment vous pouvez y arriver.

Le Christ et la Vierge

Ayez la précieuse expérience de parler à votre propre Mère Divine intérieure, et préparez-vous à la naissance du Christ à l’intérieur de vous.

Le Karma est Négociable

Le Karma n’est pas un destin aveugle ni un jugement divin.

Le Pouvoir Spirituel du Son

Les forces de la création fluent dans toute la nature, spécialement à l’intérieur de nous.

Le Printemps de la Jeunesse

« Cette oeuvre est un enregistrement des enseignements reçus au cours des différents états de la pratique du Yoga… »

Traité de Psychologie Révolutionnaire

Avec les conseils pratiques dans ce livre, n’importe qui peut s’éveiller pour voir la lumière du Divin par eux-mêmes.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Psychological Death

Trois Mentals en Conflit
Catégories : Commencer Ici et Maintenant