Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Astrologie

Vierge – le signe zodiacal de la Vierge – est un beau signe zodiacal qui a un ésotérisme très profond.

Lorsque nous étudions la mythologie Gréco-Romaine, on découvre que Mercure – qui est la planète qui gouverne ou qui est dans la maison de la Vierge – est le messager des Dieux. En termes Grecs, Mercure est appelé Hermes; ce mot Hermes est utilisé de différentes manières, par exemple, afin d’impliquer que derrière certaines phrases ou terminologies ou mots, il y a quelque chose d’Hermétique, quelque chose de caché, qui est la connaissance, la sagesse. Voilà pourquoi Hermes-Mercure était qualifié comme celui qui apporte le Verbe de Dieu; il est le messager des Dieux. Pausanias, le grand géographe, dans son cinquième livre, montre Mercure partageant un commun autel avec Jupiter (un curieux joyau Prawn représente Mercure sur un trône et portant les attributs de Jupiter) c’est très significatif et profond. Nous devons nous enquérir davantage, creuser, plonger dans les eaux pour découvrir le mystère de Mercure.

Si nous nous enquérons sur l’origine du mot Mercure, qui est Mercurius, un mot Latin, on découvre le mot Français Mer, qui en Espagnol est Mar et Italien Mare. Ainsi, mar, mare, Mer et « Curius » ou cura, curia, qui est le nonce: messager. Donc, mer-curios ou mar-curia est bien sûr, dirons-nous, le nonce de la mer. Voilà pourquoi, vous voyez, Mercurius, ou Mercuria, ou Mercure, dans certains graphiques, émergeant du fond de la mer, la mare, mar, mer, car en effet, Mercure est associé au liquide, à l’eau, puisque, parmi les métaux, le Mercure est un métal liquide qui est appelé vif-argent. Et en effet, dans l’Alchimie, il représente la matière première du Grand-Oeuvre que chacun de nous doit effectuer. Les Alchimistes déclarent, « Apportez-moi le mercure, et Je ferai tout ce que vous avez besoin de moi. »

Mercure est représenté kabbalistiquement, dans l’Arbre de Vie, dans la mystérieuse Sephirah Daath, qui signifie connaissance, parce que Mercure est celui qui apporte la connaissance d’en haut, des Dieux. Il l’apporte depuis le triangle de Dieu qui est en haut, dans l’Arbre de Vie: le premier triangle, Kether, Chokmah, Binah: le Père, le Fils et le Saint-Esprit, qui – astrologiquement – sont toujours placés dans le Soleil. Voilà pourquoi, lorsque nous parlons du centre du système solaire (le soleil, la lumière solaire), nous indiquons toujours la Trimurti, les trois forces primaires, ou ce que nous appelons le Saint Triamazikamno, la loi du trois, la loi qui crée, la Lumière Solaire.

daath

Ces trois forces en une, la trinité, est ce qu’on appelle le Christ Cosmique. Et si vous utilisez là maintenant votre imagination, vous verrez le Soleil là, au centre du système solaire, et la première planète en rotation autour de lui est Mercure. Voilà pourquoi de nombreux astrologues dans le passé ont déclaré que Mercure et le Soleil sont un. Lorsque vous étudiez l’astrologie dans la Kabbale et l’Alchimie, vous comprenez cette déclaration.

Daath, kabbalistiquement parlant, est en-dessous des trois forces primaires (le premier triangle) dans la Kabbale, l’Arbre de Vie. Daath est le résultat de cette Trinité.

Daath est faite par la jonction, l’union des deux parties, qui sont liées à Binah. Binah est de l’Hébreu et signifie « compréhension, assimilation. » Binah, compréhension, est ce que dans le Christianisme nous appelons le Saint-Esprit. Ce Saint-Esprit en Inde est appelé Shiva. Shiva, le Saint-Esprit, se divise en deux parties en Daath, qui dans l’Hindouisme sont appelées Shiva Shakti.

C’est ici que nous trouvons la dualité merveilleuse que Mercure représente. Si vous voyez dans les Gémeaux, Mercure est également là. Mais Mercure en Gémeaux agit seulement à la surface, dans l’aspect masculin. Nous dirons que Mercure en Gémeaux aime connaître un peu de tout. Mais Mercure en Vierge, qui est le signe dans lequel nous entrons en ce moment, est celui qui plonge, qui va profondément dans la matière. Vierge est gouverné par l’élément terre. Donc, vous devez creuser dans la terre; Vierge aime creuser, s’enquérir, enquêter, tandis que Gémeaux est seulement à la surface, flottant, dirons-nous, comme l’air, au-dessus de la surface des eaux. (Dans Gémeaux … l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux).

Cet aspect masculin et féminin de Mercure nous dit que c’est un aspect androgyne; il a deux polarités. Nous expliquons ici son aspect féminin: Vierge, la vierge. Un aspect très important – que la plupart de cette humanité actuelle ignore – parce que la Vierge, l’aspect féminin de Mercure, est enseignée ou déclarée dans de nombreuses religions – il y a de nombreux types de vierges. Sans aller si loin dans le temps, juste aller au Christianisme, nous trouvons la Vierge Marie, qui, si vous demandez, le mot Marie a aussi le mot mar, mer – la mer. Voilà pourquoi Marie est célébrée dans de nombreuses régions du monde dans le Christianisme comme la Vierge du Carmel, Stella Maris (mar, mare, mer) l’étoile de la mer.

Virgo

Nous devons investiguer et se renseigner, mais réellement, quand dans l’ésotérisme, lorsque nous parlons de la Vierge, de la mère, qui en Latin est appelée mater – c’est la façon dont vous le dites. La mère est précisément cachée au sein de Mercure, le mystère de la philosophie Hermétique.

Lorsque vous observez la planète Mercure, vous trouvez qu’il flotte dans l’espace et tourne autour du soleil. Le soleil soutient Mercure et les planètes comme Jupiter par l’électromagnétisme conformément à l’astronomie. Nonobstant, l’espace dans lequel Mercure et les planètes flottent est cette mer que nous parlons ici, qui, dans l’Hindouisme, reçoit le nom de Akasha. Cette substance est aussi appelée Prakriti: la Mère Divine espace – qui n’est pas une personne mais une substance – substance primordiale à partir de laquelle a émergé les mondes, soleils, étoiles, les planètes, tout. Voilà pourquoi l’un des aspects de la Prakriti est l’espace.

Les scientifiques de cette époque parlent de la matière, mais en réalité ils ne savent pas rien au sujet de la matière en elle-même, la substance en elle-même, qui, dans la Kabbale, reçoit le nom de Binah, l’intelligence, la compréhension.

Mercure est appelé « le premier-né de la création » parce qu’il est la première manifestation de l’Inconnaissable. Ce Mercure, ou Shiva, l’Esprit Saint, est celui qui apporte les substances, les éléments, ou la Mère Divine espace, en activité. Voilà pourquoi vous trouvez que Mercure est représenté comme le Saint-Esprit divisé en masculin et féminin.

La Mère Divine espace, qui est fécondée par Mercure, dans son aspect positif, aspect masculin, est cette substance que nous appelons Prakriti et est représentée dans la mystérieuse Sephirah Daath, qui est l’union des deux polarités dans laquelle les trois forces primaires demeurent, dans chacun d’eux.

Mother-Space

Voilà pourquoi cette substance primordiale, Prakriti, l’Akasha, est nommée Isis dans l’Égypte ancienne. Isis est la Mère espace, Rhéa, Cybèle, Tonantzin, Maya. Cette substance, substance primordiale intelligente, prend forme dans tout ce qui existe; tout type de substance ou élément vient d’elle. Tous ces éléments qui sont étudiés dans la science en tant qu’éléments composés ou simples ne sont que la cristallisation de cette substance primordiale. Voilà pourquoi nous indiquons que cette substance primordiale a huit aspects ou, dirons-nous, est cristallisée dans huit aspects: le feu, l’eau, l’air, la terre, l’espace, le mental, l’intellect et l’ego. Ce sont les huit cristallisations de cette matière primordiale.

En descendant dans la nature, nous constatons que la Mère Divine, cette substance primordiale, est l’origine de tout dans la nature, dans toute la planète. Quand on parle de la nature, nous parlons toujours des quatre éléments, astrologiquement parlant. Astrologiquement, le feu, la terre, l’air et l’eau sont liés aux douze signes – trois signes zodiacaux dans chacun des différents éléments. Par exemple, l’élément terre, est le second aspect, en Vierge, tandis que le troisième est lié au Capricorne; nous avons parlé du premier dans la conférence sur le Taureau.

Trois Gunes

Donc, pour que quelque chose existe, soit en vie, vient à l’existence, c’est à cause du déséquilibre des éléments, qui sont synthétisés dans les trois Gunes, comme on les appelle ou nomme dans l’Hindouisme; ce sont trois aspects. Les trois Gunes sont nommés:

  1. Gune Sattva
  2. Gune Rajas
  3. Gune Tamas

Ces trois Gunes sont liés à:

  1. Sattva, liée à la connaissance, à la sagesse
  2. Rajas est liée au désir
  3. Tamas est liée à l’inertie, à l’ignorance

Lorsque la substance primordiale est au repos, alors ces trois aspects, Sattva, Rajas et Tamas, sont en équilibre.

Pour aller dans cette matière liée à notre psychologie, afin de comprendre, nous allons dire que:

  1. Sattva est lié au cerveau intellectuel
  2. Rajas au cerveau émotionnel
  3. Tamas au cerveau moteur-instinctif-sexuel

Nous avons:

  1. Sattva dans la tête: sagesse, connaissance, intelligence
  2. Rajas dans l’émotionnel, le plexus solaire
  3. Tamas en bas, dans les centres que nous appelons centres moteurs-instinctif-sexuel

Pour entrer au sein du Père non-manifesté (qui a reçu beaucoup de noms, nous l’appelons l’Absolu), pour entrer au sein du Père, ces trois Gunes (ou trois aspects, cette matière de la Mère Divine) doit être en équilibre. S’il y a un peu soit-il de déséquilibre, alors cela engendre la création. Le déséquilibre des trois aspects ou Gunes de la Mère Divine est ce qui crée n’importe quel monde, n’importe quelle planète, n’importe quelle entité dans l’univers, et c’est le résultat du karma. Donc, le karma est l’effet du déséquilibre de ces trois aspects, à tous les niveaux.

C’est la raison pour laquelle il est dit que quand tout entre en équilibre après que le karma soit payé, tout rentre au sein de la Mère Divine, mais cela ne va pas plus loin. Le sein du Père reçoit seulement tous les éléments qui sont en parfait équilibre. La Mère Divine a ces aspects en équilibre juste pour une certaine période de temps. Mais quand ces aspects entrent à nouveau en déséquilibre, alors l’univers apparaît à partir de cette substance primordiale, Prakriti.

Voilà pourquoi il est dit que l’Ain Soph est l’origine des jours cosmiques. Tout émerge de lui et tout revient à lui. Ce que nous appelons Pralaya (nuit cosmique) ou Mahapralaya (grande nuit cosmique) se produit toujours à l’intérieur de cette substance primordiale qui est l’espace, Prakriti; nous l’appelons la Mère non-manifestée. Cette substance est virginale, et c’est ce que nous devons saisir et comprendre – voilà la substance virginale de la matière.

Lorsque nous examinons cette substance primordiale, nous découvrons aussi qu’elle existe au sein de chaque être humain. Voilà pourquoi, dans le Christianisme, ils parlent de trois Marie.

  1. Marie dans l’espace que nous parlons ici; la Prakriti, Espace
  2. Marie ou Mère dans la nature, qui est l’origine de tous ces règnes dans Malkuth – règnes minéral, végétal, animal, et humain.
  3. Marie ou la Mère Divine qui a l’individualité au sein de chacun de nous

En d’autres termes, Marie est précisément ce qui, dans l’Ancien Testament, est fait référence dans le quatrième commandement:

Honore ton père et ta mère.

Beaucoup de Chrétiens, Juifs, et beaucoup d’autres savants ou religieux qui ne possèdent pas la bonne information supposent que ce commandement est lié à notre mère et père physique. Maintenant, bien sûr, nous devons respecter nos parents, mais ce commandement n’est pas lié à notre père et mère dans le plan physique; il est directement lié à cette substance primordiale, ces éléments qui demeure à un autre niveau …

Pour comprendre cela, il vient dans mon mental cette partie des Évangiles, dans le Nouveau Testament, quand l’apôtre Paul dit:

Quoi? Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas? – 1 Corinthiens 6: 19

Nous devons comprendre que ce Saint-Esprit, ce Saint-Esprit, ce mercure, est une énergie, c’est une force, ou comme on dit, un esprit.

Ce mercure demeure dans tout notre corps, dans les deux aspects, masculin et féminin. Les deux polarités du Saint-Esprit, ou de ce mercure de la philosophie sacrée, Alchimie, est ce père et cette mère cachée dans la mystérieuse Daath, la connaissance, liée à Hermes, mercure.

C’est cette substance qui peut générer une transformation en nous. Ici, dans le corps physique, nous voyons que Mercure et Jupiter partageaient, selon les anciens sages, le même trône. Alors, nous devons s’enquérir davantage dans le corps physique: ce mercure émerge de la mer et nous voyons cela en Gémeaux, il est lié à l’air, qui est l’esprit, la force qui, en dernière synthèse, est située dans le cerveau. Rappelez-vous que mercure est également lié à l’intellect, au mental, et c’est la raison pour laquelle la Vierge et les Gémeaux sont remarquables à cause de la capacité à utiliser le mental.

Mercure, ou la Prakriti, est l’origine du mental et de l’intellect, et de l’ego. Le véhicule du mental est le cerveau; tout le monde peut le vérifieRéponse: quand nous utilisons notre mental, nous utilisons notre cerveau. Mais nous devons connaître la relation du cerveau avec les différentes glandes. L’hypophyse et la glande pinéale sont en relation avec le cerveau et les glandes sexuelles, ou avec l’utérus. On ne va pas aller si profondément dans les glandes sexuelles parce que c’est une conférence liée au Scorpion. Mais permettez-moi de vous dire que les anciens sages ont déclaré que la Vierge et le Scorpion étaient un seul signe, ou ont partagé un signe. Si nous ne connaissons rien au sujet de l’Alchimie et de la Kabbale, nous disons: « Comment est-ce possible? » Vierge, la vierge, régit l’estomac, l’utérus de la femme, et, évidemment, l’utérus est un organe sexuel. De chaque côté, vous trouverez les ovaires de la femme. Et bien sûr, pour que l’utérus soit fécondé, l’homme doit mettre son propre mercure, l’aspect masculin, dont nous parlons ici, qui est le sperme, dans l’utérus. Mais le fœtus se développe dans l’utérus, qui est Vierge.

Néanmoins, il y a deux aspects que nous avons besoin de comprendre en relation avec la vierge, avec cette substance, qui est l’origine de ce corps physique que nous avons. Nous savons que l’embryon se développe dans l’utérus de la mère physique, se développe dans la croissance des choses à travers les activités de la Mère Divine, ou cette substance primordiale qui se multiplie, – qui au début, est très gélatineuse, très douce, et elle forme la première cellule, la cellule germinale, dans l’utérus de la mère. Petit à petit, cette cellule accumule les différents éléments de la terre que l’embryon a besoin pour construire le squelette. Et petit à petit, tandis que la Mère Divine de cette substance se cristallise et fabrique le squelette de cet embryon, enfin le fœtus apparaît dans le ventre de notre mère physique. Mais rappelez-vous que la mère physique est seulement un véhicule, un navire, dans lequel cette intelligence (Binah) travaille.

Malheureusement, et c’est précisément un grand point ici, nous avons été engendrés à travers la fornication. Si nous savions au sujet de cet aspect, que la Mère Divine et le Saint-Esprit demeure à l’intérieur de la fécondation – parce qu’il est la vie, Dieu est la vie, – nous ne serions pas fécondés par d’autres moyens. Mais nous avons été fécondés comme des animaux, à travers la fornication – nous ne prenions pas soin de la graine.

En d’autres termes, à partir de notre origine principale, l’origine physique, nous émergeons à l’extérieur en brisant la loi, nous avons enfreint la loi, nous brisons la loi, c’est la fornication. Les gens ont l’idée que la fornication, que la Bible parle abondamment, est l’acte sexuel avant d’être marié. Ils pensent que Dieu est très préoccupé par certains papiers, ou signatures de ce monde physique. Ils ne comprennent pas que Dieu est la vie et il ne se soucie pas du tout d’une signature ou d’un titre que nous avons mis là sur le mur à ce sujet – que nous sommes certifiés et mariés. Pour cette société que nous croyons est nécessaire, si vous le souhaitez.

Mais aux yeux de Dieu, se marier est d’unir deux forces, et la fornication est lorsque ces forces sont utilisées dans le mauvais sens, elles sont gaspillées. Le mot fornication est lié au mot fournaise, le four, ce qui dans les temps anciens était utilisé pour brûler ou recueillir les semences ou les grains du jardin. Le jardin d’Éden où nous avons la graine, qui est la force sexuelle, quand on brûle cette énergie, cette force dans l’acte sexuel, qui est le four. Lorsque nous forniquons, lorsque nous utilisons le feu dans le mauvais sens, le feu de la Mère Divine et de notre Père Divin, quand nous faisons cela, nous n’honorons pas notre Père et Mère.

Toute cette humanité est le résultat de la fornication. Les animaux Irrationnels, parce qu’ils sont irrationnels, ne sont pas blâmés pour la fornication. Mais nous avons reçu les commandements, les règles, pour tirer parti de l’énergie sexuelle.

« Honorer père et mère » signifie savoir comment utiliser notre propre mercure particulier, pour construire à l’intérieur de nous-même notre propre humanité.

Mais voici, en dépit de cela, nous avons fait en sorte que le Saint-Esprit, la Mère Divine, travaillent à travers la fornication. Voilà pourquoi il est écrit « quiconque fornique pèche contre le Saint-Esprit. » Bien sûr, nous avons tous péché contre le Saint-Esprit, ou ce mercure, cette force, et nous sommes nés dans une situation que nous appelons karma – le Saint-Esprit commence à construire un corps de mort – un corps qui finira par mourir. Le corps physique est condamné à mort. Il est écrit:

    Mais de l’Arbre de la Connaissance (Daath) du bien et du mal, tu ne mangeras pas de celui-ci (comme des bêtes): car le jour où tu (comme une bête) en mangeras, tu mourras. – Genèse 2: 17

Et, cela n’a rien de nouveau, que nous tous qui sommes ici, tôt ou tard, allons mourir. Mais le créateur de ce corps est le Saint-Esprit, l’esprit de vie. Non pas à travers l’Immaculée Conception, mais à travers le péché – parce que immaculé signifie sans tache, sans péché, sans blâme – mais chacun de nous en sommes impeccables. Nous savons que notre père et mère avaient eux-mêmes forniqué – se sont livrés à la luxure, à la luxure animale – c’est pourquoi à travers le péché originel, nous sommes ici, nous tous.

Et voilà pourquoi le corps que la Mère Divine a créé pour nous dans le sein de notre mère physique est un corps de péché, le résultat de la fornication, dans lequel est placé ce karma, le karma de fornication. Voilà pourquoi il est dit que nous sommes tous nés avec ce péché de la fornication.

Le corps, qui est formé dans le ventre de notre mère physique, est fabriqué en fonction de notre propre karma. Pour commencer, le génotype est le karma de la fornication, parce que notre père et la mère physique nous ont donné ce génotype, cet héritage, au moment même de leur fornication, dans l’acte sexuel, et notre âme est reliée à ce spermatozoïde, à cause du karma, pour se développer.

Donc, toutes les substances, éléments, que la Mère Divine a besoin pour créer ce corps sont prises à travers le corps physique de notre mère physique parce que le père, la seule chose qu’il fait est de placer la graine. Il est du devoir de l’homme de placer la graine dans l’utérus. Mais celle qui fait tout ce travail pour fabriquer ce corps est la Mère Divine, l’aspect féminin, vous voyez?

Donc, dans ce cas, vous voyez que la Mère Divine souffre parce que ses enfants ne la respectent pas. Et voilà pourquoi il est dit que lorsque l’on prostitue son propre corps, cette matière, qui est le corps physique, se transforme en une prostituée. Et voilà pourquoi en Inde, par exemple, Kali est adorée de deux manières: Kali la Mère Divine que tout le monde respecte, et Kali, dans l’aspect négatif, qui est une prostituée.

    Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ? Prend-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d’une prostituée? Que Dieu me pardonne.

    Fuyez la fornication. Tout péché qu’un homme commet, est hors du corps; mais celui qui fornique pèche contre son propre corps. – 1 Corinthiens 6: 15, 18

En d’autres termes, ceux qui forniquent (ceux qui renversent leur semence sexuelle à travers l’orgasme) ne respectent pas, ils n’honorent pas leur Mère Divine; ils n’honorent pas le père et la mère, parce qu’ils ignorent cet aspect que nous parlons ici.

Donc, le corps est créé en neuf mois et petit à petit, la Mère Divine se cristallise dans des substances, des éléments, afin de créer les différents organes, conformément à la loi du karma. Et voilà pourquoi elle souffre parce qu’elle crée quelque chose qu’elle ne devrait pas. Mais la loi doit être obéi – et nous vivons dans cette vallée des larmes – et on est né dans la famille de substances différentes selon cette loi du karma que nous expliquerons dans la prochaine conférence.

Donc, vous voyez ici comment cette substance primordiale, qui est appelée Akasha est liée à notre matière sexuelle. L’Akasha est appelé sperme, ou la matière première du Grand-Oeuvre. Il est appelé mercure premier ou le mercure brute.

Le mercure brute est le sperme (que ce soit chez la femme ou chez l’homme, parce que la semence de la femme est l’énergie sexuelle féminine). Cette énergie est celui qui prend toutes les substances à travers le corps de la femme, qui est vraiment un grand laboratoire dans lequel le bébé est cultivé et développé.

Mais je répète encore une fois, nous sommes crées et développés dans le ventre de notre mère physique, mais celle qui fabrique ce corps est la Mère Divine. Elle est celle qui fabrique – à chaque fois, dans n’importe quel utérus, en accord avec les 108 vies que nous devons avoir en tant qu’humanoïdes – ou n’importe quel véhicule de Malkuth, elle est toujours celle qui travaille, que ce soit dans le règne minéral, dans le règne végétal, dans le règne animal, ou dans le règne humain.

Ainsi, le bébé, le fœtus qui est en train de se développer à l’intérieur et qui sort de l’utérus de la Vierge, est un corps merveilleux – créé par la Mère Divine – qui est plein de vie. Mais si vous observez le corps d’un nouveau-né provenant de l’utérus de la Mère Divine, vous comprendrez que tous les éléments que la femme a pris afin de le construire était la matière sexuelle, les forces sexuelles – car l’utérus lui-même est son organe sexuel ( gouverné par Scorpion). Et voilà pourquoi les anciens sages ont déclaré que la Vierge et le Scorpion étaient un signe – oui, ils étaient un signe dans l’Éden – dans les temps anciens – quand les gens respectaient le feu, les forces de l’Esprit Saint; mais ils ont séparé leur aspect physique (Malkuth) de l’Éden (Yesod) et maintenant, le corps que nous héritons, le corps physique (Malkuth), se développe conformément à Karmaduro, conformément à la loi de la mort.

Au début, le corps physique du nouveau-né est très subtil, gélatineux, et une partie est calcaire, forte – et c’est la raison pour laquelle le corps d’un nouveau-né a la flexibilité. Mais, quand nous examinons n’importe quel adulte, on découvre que son corps est plus de trois quarts gélatineux et un quart calcaire – maintenant il est trois quarts calcaire et un quart gélatineux – et petit à petit, il se transforme en une roche dure. Lorsque vous examinez les urines ou les excréments des nouveau-nés vous ne trouvez pas de substances dures comme, par exemple, vous trouverez chez les adultes, comme le calcium et de nombreux autres types de matière concrète qui sont abondants dans le corps d’un adulte. Nous ne trouvons aucun de ces éléments dans l’urine d’un bébé ou d’un enfant parce que ce qu’il mange est utilisé dans le but de le renforcer – les organes internes et le squelette. Alors quand nous sommes déjà adultes, le corps physique n’a plus besoin de cela mais nous prenons toujours ces éléments dans notre corps et le corps les accumule ou les met dans les différentes parties du corps, provoquant, bien sûr, les maladies, les faiblesses.

Il est tout à fait normal dans cette époque de trouver des gens avec des pierres dans leurs reins ou dans leurs vésicules biliaires ou dans différents organes. Vous voyez, par exemple, que le liquide appelé synovie, qui aide les articulations en particulier dans les genoux afin d’avoir les genoux flexibles ou les articulations de votre corps, se transforme en une substance dure avec le temps – et c’est la raison pour laquelle les gens commencent à marcher lentement ou aient différents types de problèmes dans leur organisme et c’est à cause de l’ignorance de ce que nous mangeons.

Voilà pourquoi lorsque nous parlons de la Vierge, nous devons assimiler et comprendre le mystère de la vierge. Mais depuis le début, nous brisons la loi, nous continuons à le faire à travers notre vie, et nous ignorons quoi manger ou de quelle manière nourrir notre corps. Ce n’est pas la même chose de nourrir notre corps quand nous sommes enfants ou quand nous sommes jeunes, maintenant que nous sommes déjà passés à l’âge adulte et que nous allons à la vieillesse. Nous devons savoir quoi manger, quoi boire – parce que la plupart du temps nous mangeons des aliments qui apportent ces éléments concrets dont nous n’avons plus besoin. Un garçon, une fille, un jeune corps, a besoin de ces éléments et c’est la raison pour laquelle ils mangent tout, parce qu’ils sont en croissance; ils veulent avoir des muscles et des tendons et des squelette forts.

Mais quand nous sommes déjà adultes, nous devons savoir comment nous nourrir et voir quel type de nourriture que nous mettons dans notre estomac est bon et quel autre type de nourriture est mauvais pour nous parce que notre organisme – chacun de nous a un différent type d’organisme, ainsi nous devons donc se renseigner pour voir, conformément à notre signe. Parce que, selon le signe de la Vierge, nous avons trois types d’aliments: Sattvique, Rajasique et Tamasique.

Le Sattvique est en relation avec les fruits et légumes, tout type de grain qui contient l’énergie pure du soleil que Mère Nature a placé dans tous ses éléments, toutes ses productions, créations, dans le règne végétal. Rappelez-vous que les arbres, les légumes dans le règne végétal sont faites par Mère Nature et, juste à la vue, sont désirables à manger, afin de nourrir notre organisme.

Ces éléments Sattviques, comme les légumes et les fruits, ont beaucoup de substances énergétiques dont nous avons besoin et qui ne créent pas trop d’éléments calcaires, d’éléments durs qui causent les maladies et les problèmes dans notre corps physique.

Malheureusement, lorsque ces éléments sont adultérés, nous mangeons seulement la matière, mais la substance elle-même, la Force Solaire, n’est plus là. Voilà pourquoi nous insistons toujours sur la consommation d’aliments biologiques, les aliments qui ne sont pas frelatés, greffés, en conserve, etc., parce que, en tant qu’étudiants de l’ésotérisme, nous savons que tout se passe dans la Vierge, notre estomac, dans l’intelligence de notre Mère Divine dans l’estomac et nous digérons cela et transformons cela en substances dont nous avons besoin afin d’être en vie et faire ce travail que nous devons accomplir.

L’utérus est l’organe sexuel où la Mère Divine développe ce corps physique. Nous recevons ce corps physique afin de naître de nouveau. Tout le monde sait que nous devons naître de nouveau, mais personne ne peut naître de nouveau, sans l’activité du Saint-Esprit, sans l’activité du mercure, sans l’activité des eaux. Voilà pourquoi en Inde Mercure, ou Mercurius, le Troisième Logos, est Shiva et Shakti; mais, dans l’ésotérisme, la colonne vertébrale, ou mieux dit, la moelle épinière, est un autre utérus.

Quand je dis cela, il vient dans mon mental quand Jésus parlait à Nicodème au sujet de la seconde naissance:

    En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît pas de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

    Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il entrer une seconde fois dans le ventre de sa mère et naître? – Jean 3: 3, 4

Nicodème parle de la mère physique – entrer dans un autre utérus et naître de nouveau.

    Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît pas d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. – Jean 3: 5

    Au commencement…. l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. – Genèse 1: 1

Il y a un autre utérus, que nous soyons homme ou femme, et cet utérus est la moelle épinière.

    Nicodème lui dit: Comment ces choses peuvent être?

    Jésus répondit et lui dit: Toi qui es (un rabbin) un maître d’Israël, ne connais pas ces choses? – Jean 3: 9. 10

Ainsi, le Maître Jésus se demande comment Nicodème – qui était un grand kabbaliste à cette époque – ne connaissait pas le mystère du deuxième utérus.

La moelle épinière est cet utérus spirituel où la seconde naissance est accomplie par l’Esprit Saint. La Mère Divine en tant que feu créateur est celle qui doit entrer dans ce second utérus pour être fécondée.

Ici, vous devez comprendre que une chose est d’être créé, physiquement, dans l’utérus de la mère physique, qui est une création de la Mère divine, mais à travers la fornication, et une autre chose est la seconde naissance, la naissance spirituelle.

La Seconde Naissance

Beaucoup de Chrétiens fondamentalistes pensent que la seconde naissance est une question de croire en Jésus. Écoutez, personne ne peut naître de nouveau en croyant en Jésus. Si pour être physiquement vivant, si, pour naître dans ce monde physique, qui est le plus bas, nous avons besoin de l’acte sexuel de deux, le père et la mère, pourquoi les fondamentalistes pensent ainsi, pourquoi ils conçoivent quelque chose d’impossible, qui est que, pour naître de nouveau, il suffit juste de croire en Jésus? Ne comprennent-ils pas que Jésus lui-même dit à Nicodème: « Tu es (un rabbin) un maître d’Israël, et tu ne connais pas ces choses? » Jésus implique dans sa réponse que Nicodème devrait déjà connaître le mystère de l’eau et de l’Esprit à l’avance!

Il est écrit dans la Bible, que la Mère divine, le Saint-Esprit est celui qui engendre la seconde naissance, et c’est la raison pour laquelle elle est toujours représentée par le Baptême – que tout le monde qui veut naître de nouveau, symboliquement, doit être baptisé. Le baptême est une submersion dans les eaux, mais pas les eaux physiques – c’est un symbole, dans n’importe quelle religion. Pour cela, nous avons besoin de savoir que la Mère Divine doit être fécondée, spirituellement, dans l’autre utérus, qui est la moelle épinière.

Voilà pourquoi, dans l’ésotérisme, la moelle épinière est liée aux sept chakras, les sept églises, selon le livre de l’Apocalypse. Là la Mère Divine crée ces autres véhicules, qui sont immortels, qui ne sont pas soumis à la mort, notre corps physique est sujet à la mort, mais la seconde naissance, cette création spirituelle, est dans une autre dimension, car c’est une naissance spirituelle. C’est électronique.

Afin de naître de nouveau, il est nécessaire de naître par l’esprit, qui est le Saint-Esprit, et par l’eau. Nous devons savoir comment transmuter les eaux sexuelles dans l’acte sexuel, et ne pas forniquer, parce que celui qui fornique ne peut pas naître de nouveau – c’est à-dire celui qui répand, celui qui atteint l’orgasme, le spasme des bêtes dans l’acte sexuelle, ne peut jamais naître de nouveau.

Il y a beaucoup de couples dans le « Christianisme » qui respectent le mariage, ils ne commettent pas d’adultère, mais ils forniquent pendant l’acte sexuel, car ils atteignent l’orgasme.

Il est nécessaire d’apporter une précision dans tous les dictionnaires – car ils mélangent toujours la fornication avec l’adultère – ils le disent que c’est la même chose.

Lorsqu’on transmute l’énergie sexuelle, lorsqu’on ne commet pas le sacrilège de la fornication, la Mère Divine dans la moelle épinière crée un corps immortel qui est fécondé par l’Esprit Saint. Cette fécondation se passe au sein de votre propre matière, parce que votre propre corps physique est cette matière, est Malkuth dans la Kabbale. Le corps physique est Malkuth et, dans la Kabbale, Malkuth est un corps féminin, car il est la création de la Mère Divine. De cette matière provient l’Immaculée Conception de n’importe quel initié.

L’Immaculée Conception au sujet de laquelle est écrit dans les Évangiles n’est pas la conception physique. Nous ne nions pas que cela pourrait être ce type de naissance dans laquelle la femme peut devenir enceinte sans orgasme – qui est un type de naissance que la Bible parle aussi – dans laquelle un corps physique naît sans orgasme, car un seul spermatozoïde peut s’échapper facilement des glandes sexuelles d’un homme lorsqu’il est connecté à une femme, et la femme peut être enceinte facilement, sans répandre des millions de graines, sans fornication. Ainsi, il y a beaucoup de Maîtres, de nombreuses personnes qui sont nées de cette façon, qui ne sont pas le résultat de l’orgasme, cependant, ce n’est pas la naissance que nous parlons ici.

La naissance qui provient de Marie est liée à notre propre Marie particulière – parce que vous devez comprendre que Marie dans le Christianisme se rapporte à trois aspects, comme je l’ai dit au début:

  1. Marie dans l’espace
  2. Marie dans la nature
  3. Marie dans l’être humain

Chacun de nous a sa propre Marie particulière. Cette Marie particulière, cette intelligence, a créé ce corps physique que nous avons maintenant, dans le ventre de notre mère, parce que nous avons été créés dans ce monde physique à travers la fornication.

Lorsque la Bible parle de la seconde naissance, c’est en relation avec le second utérus, pas avec le premier utérus, et ce deuxième utérus est la moelle épinière – mais pour cela la Mère divine a aussi besoin d’être fécondée par le Saint-Esprit, et cela est seulement possible dans l’acte sexuel, et c’est la raison pour laquelle le Maître Jésus de Nazareth a accompli son premier miracle dans le mariage de Cana. Il a transmuté l’eau de la sexualité en vin de l’esprit – c’est un symbole que nous devons comprendre.

Une telle naissance peut se produire lorsque le couple – dans le saint mariage – ne commet pas l’erreur d’atteindre l’orgasme, c’est, quand ils apprennent à transmuter leur matière sexuelle en énergie. Transmutation signifie transformer la matière en énergie. Vous voyez: la mater en énergie. La matière est la mère, la substance primordiale qui est l’Akasha, dans les organes sexuels.

Lorsque cet Akasha, cette mater, est transformée en énergie, cette énergie est finalement transformée en une autre matière subtile, qui est immortelle. Telle est la seconde naissance, et elle est générée au sein de la moelle épinière, où la célèbre Kundalini doit s’élever, et les sept chakras s’ouvrir. La Mère Divine est celle qui effectue un tel miracle dans la moelle épinière.

    Et Dieu dit: Que la lumière soit: et la lumière fut. – Genèse 1: 3

Quand une telle naissance spirituelle arrive, elle est virginale, puisqu’elle provient de la substance primordiale, quelque chose de sacré, quelque chose de nouveau qui n’est pas le résultat de l’orgasme, ou du spasme de n’importe quel animal dans ce monde physique.

Cette seconde naissance n’apparaît pas ici dans ce monde en trois dimensions, parce que ce monde en trois dimensions est le résultat de la fornication. Le corps physique est une Sephirah tombée, Malkuth.

La seconde naissance est générée dans l’Arbre de Vie. Et cet Arbre de Vie est la colonne vertébrale, c’est la moelle épinière – c’est l’Arbre de Vie. Là les corps, les corps célestes, les corps spirituels, sont créés lorsque nous savons comment transmuter la substance de cette vierge – notre propre vierge Marie particulière individuelle – mare, qui est cette Akasha, cette substance, cette mar, cette mer, que nous avons dans les organes sexuels et qui a besoin d’être fécondée par le Saint-Esprit.

Qui est ce Saint-Esprit? C’est le même mercure qui est représenté dans le cerveau. Lorsque vous étudiez l’endocrinologie, vous trouvez la relation du cerveau avec les glandes, les glandes pituitaire et pinéale en relation avec les glandes sexuelles. Vous avez besoin de la volonté. Nous avons besoin de l’activité du Saint-Esprit dans la glande pinéale afin de féconder notre propre mater particulière, notre propre vierge particulière.

C’est ainsi que Jésus et n’importe quel autre Maître émergent des eaux. Quand il est dit que la Vierge Marie a été fécondée par le Saint-Esprit, vous voyez l’activité de Mercure là, dans le corps d’un initié. L’annonce de cela vient de Gabriel, et Gabriel représente la lune, l’aspect positif de la lune qui travaille avec les eaux. Voilà pourquoi il est dit que Gabriel apparaît également à Mohammed. C’est plus compréhensible dans la religion islamique parce que Gabriel apparaît à Mohammed et lui dit ce qu’il faut faire. La même chose est arrivée à Jésus, mais c’est écrit symboliquement, car pour que Gabriel agit, il a besoin de féconder ou dire: « Je vous salue, le Saint-Esprit va féconder votre Mère Divine, » qui est cette substance sexuelle.

Black-Virgin
C’est merveilleux – quand vous méditez – de découvrir cette vierge en vous, parce qu’elle existe. Quand elle n’est pas fécondée par l’Esprit Saint, elle apparaît noire, sans la lumière du Saint-Esprit. Voilà donc comment la Vierge Marie est à l’intérieur de nous: noire. Mais quand elle devient fécondée par le feu du Saint-Esprit, qui est à travers la Chasteté, lorsque nous respectons l’acte sexuel, alors elle devient illuminée avec beaucoup de lumière. Et petit à petit, notre bébé Jésus intérieur grandit dans son ventre, mais ce ventre c’est la colonne vertébrale.

Vous devez comprendre ceci: elle est la matière, cependant, elle n’a pas de forme; ainsi, en tant que feu créatif elle pénètre dans votre organisme afin de vous sauver et, en tant que feu créatif, elle monte dans la colonne vertébrale et crée, petit à petit, pas à pas, le bébé Jésus, le Sauveur, qui est un autre corps. Ce Sauveur est un autre corps que nous devons créer à l’intérieur, à l’intérieur de cet utérus, la moelle épinière.

    Mes petits enfants, dont je travaille pour la naissance de nouveau jusqu’à ce que le Christ soit formé en vous. – Galates 4: 19

C’est ainsi que la Mère Divine est fécondée en nous, et c’est la raison pour laquelle qu’il est dit que le Bouddha a été fécondé par l’Esprit Saint. Dans ce cas, dans le Bouddhisme, l’éléphant blanc représente les forces positives de l’Esprit Saint, comme dans le Christianisme la colombe blanche est celle qui représente l’aspect masculin de l’Esprit Saint. Dans le Bouddhisme, la vierge, Maya est celle qui est fécondée par cet éléphant blanc, et alors le Bouddha est né. Les gens lisent cela à la lettre, et ils pensent que la mère de Bouddha était une mère physique, qu’un éléphant est apparu, alors elle était enceinte physiquement – mais ce n’est pas ainsi. Cela signifie que le corps physique de Bouddha, à travers le Tantra, a été fécondé dans l’utérus de la Mère Divine, qui est la moelle épinière, c’est ainsi qu’il est devenu illuminé – parce que Bouddha signifie Un Illuminé.

Krishna est aussi né d’une immaculée conception. Par conséquent, les gens qui pensent que Jésus était le seul à être né par Immaculée Conception, se trompent. Tous les maîtres, de toutes les religions, sont nés par Immaculée Conception. Le maître vient de l’intérieur; le maître n’est pas le corps physique. Le corps physique est juste un cadre que nous avons dans ce monde en trois dimensions que nous devons utiliser afin d’être naître de nouveau. Pour le faire, nous devons savoir comment féconder notre Mère Divine.

Si notre Mère Divine a créé ce corps physique dans le ventre de notre mère physique, elle a aussi le pouvoir de créer un corps immortel et elle le fait dans notre colonne vertébrale.

Et voilà comment le maître apparaît, le prophète, le Bouddha, qui est à l’intérieur. Il est alors vêtu du vêtement de noce de l’âme, parce qu’il sait comment transmuter l’eau en vin.

Ce n’est pas ce que les gens pensent – que le premier miracle que le Maître Jésus a fait était parce qu’il y avait beaucoup d’ivrognes à cette fête et qu’ils avaient besoin de plus de vin pour se saouler, donc Jésus a fait beaucoup de vin pour continuer à boire. Lire cela d’une manière très littérale est si drôle; c’est très drôle et ridicule. Le Maître Jésus ne veut pas coopérer avec le vice. Cette histoire est un symbole alchimique que nous devons comprendre. Il fait cela, dans le mariage de Cana parce que c’est dans le mariage que nous devons faire le travail. Voilà comment cette seconde naissance est généré.

Par conséquent, tous les grands maîtres se sont mariés. Ainsi, quand ils enlèvent Marie-Madeleine de la vie de Jésus, c’est comme si on dit que Jésus n’est pas un maître, parce que personne ne peut générer la deuxième naissance sans l’aspect féminin.

Par conséquent, si vous, en tant qu’homme, voulez créer internement votre Jésus-Christ individuel particulier, qui est appelé le corps Astral – qui est très bien expliqué dans le livre Les Sept Paroles par Samaël Aun Weor – vous en tant qu’homme avez besoin d’une femme, parce que la substance primordiale de la femme a les éléments qui sont liés à l’ovule et votre corps masculin a la substance masculine, qui sont liée aux testicules.

Dans ce monde physique, vous ne pouvez pas créer un corps physique avec le spermatozoïde seul; vous avez besoin de l’ovule. La combinaison de l’ovule et du spermatozoïde fait la vie dans le monde physique, et la même chose est nécessaire dans le monde spirituel: les hommes ont besoin des substances primordiales, des éléments, de la femme. Les combiner dans la pureté; c’est ce qu’on appelle la « L’Âme du Mercure » (ou le Fils du Saint-Esprit) pour créer notre propre Jésus-Christ dans notre propre utérus (moelle épinière). Ensuite, vous devenez une autre qui est en train de naître à travers l’Immaculée Conception et vous devenez un autre fils de la Vierge Marie, ou si vous voulez appeler votre Divine Vierge Isis, Isoberta, Rhéa, Cybèle, Tonantzin, Maïa, Maria, cela n’a pas d’importance, parce que la Vierge Mère du monde, de l’univers, est représentée dans de nombreux aspects.

La Vierge

Nous devons comprendre que la seconde naissance, la naissance spirituelle, ne requière pas que l’organe sexuel physique de la femme devrait être vierge, que l’hymen devrait être là. Lorsque les Évangiles déclarent que Marie était vierge, ils se réfèrent à son propre état de Conscience, son niveau de développement spirituel.

Stella-Maris2

Parlons maintenant de la Vierge Marie, la Vierge du Carmel, Stella Maris, ce grand Être qui était le véhicule physique pour que Jésus puisse avoir son corps physique. Oui, elle était vierge. Nous parlons de ce grand Être qui est venu il y a deux mille ans. Elle était vierge – mais cette virginité que nous parlons en ce moment n’a rien à voir avec l’hymen – avec ce tissu qui nous fait dire que cette femme est vierge ou non. Non; elle n’est pas liée à cela. Elle est liée à l’état de la Conscience.

Si un homme atteint la cinquième initiation des mystères majeurs (Tiphereth), alors dans les mondes internes, il est appelé un maître, prophète. Mais une femme qui atteint le niveau de la cinquième initiation des grands mystères est appelée dans les mondes internes une vierge.

Lorsque vous entrez dans le nirvana, vous trouvez de nombreuses vierges, c’est à dire beaucoup de femmes qui sont nées de nouveau. Dans le plan physique, nous voyons les initiées comme Kwan Yin, qui est adorée dans le Taoïsme parmi les Chinois. Kwan Yin est un maître, mais est féminine. Ésotériquement parlant, hermétiquement parlant, nous disons qu’elle est vierge, elle est un initiée, elle est une femme qui sait tout sur l’ésotérisme.

Dans les temps anciens, ces vierges étaient dans les temples des civilisations anciennes. Les hommes célibataires qui voulaient à s’auto-réaliser devaient se marier dans ces temples avec l’une de ces vierges qu’ils appellent vestales, qui n’a jamais forniqué – parce que celle qui fornique n’est pas vierge, mais est une prostituée.

Toute femme qui atteint le spasme de l’orgasme n’est pas vierge. Vous trouverez de nombreuses femmes dans cette époque qui n’ont jamais eu d’acte sexuel, mais elles se masturbent – elles ne sont pas vierges – même si elles ont l’hymen. Cet état vierge est un état de Conscience, de l’esprit.

La Vierge Marie était une vestale du Temple de Jérusalem, et elle a été choisie par la Loge Blanche pour donner au maître Jésus, son corps physique. Tout a été planifié afin d’enseigner la sagesse à l’humanité.

Donc, physiquement, nous les Gnostiques nous ne nous inquiétons pas au sujet de l’hymen, même si une femme peut avoir beaucoup de pouvoirs spirituels si elle maintient l’hymen – cela est lié à un type Tantrique de sagesse que nous n’allons pas parler maintenant.

Une vierge est une femme qui est en Chasteté et qui sait comment transmuter – une femme Tantrique, maître. Les initiés hommes devaient les épouser – et créer leurs corps internes et naître de nouveau.

Marie-Madeleine (de Magdala, Mag, magicienne, prêtresse, des temps anciens, de la race blanche) était marié à Jésus. Il est dit qu’elle était une prostituée – oui – n’importe quelle vierge, avant de devenir vierge, était une prostituée, c’est à dire était une fornicatrice. Avant d’entrer dans ce chemin, notre matière était prostituée. Avant d’entrer sur ce chemin, nous avons forniqué, nous avons commis l’adultère, mais quand nous avons commencé à transmuter, alors nous sommes en train de transformer notre mater en virginale, mater chaste. La même chose a eu lieu avec les femmes des temps anciens; avant qu’elles ne deviennent grands maîtresses, grandes vierges, elles étaient des putes, elles étaient des prostituées, symboliquement parlant – mais elles se sont transformées et sont devenues de grandes adeptes, initiées. Voilà pourquoi il est dit que Marie-Madeleine était une prostituée – mais pas seulement elle – toutes les femmes avant d’entrer dans l’adeptat étaient comme ça, elles se sont transformées, et elles sont devenues saintes. Telle est la façon dont nous devons saisir, comprendre, les termes symboliques de virginité et de prostitution.

    Et quand il fut entré dans le temple, les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple vinrent à lui, comme il enseignait, et dit: Par quelle autorité fais-tu ces choses? Et qui t’a donné cette autorité?

    Et Jésus répondit et leur dit: Je vais aussi vous demander une chose qui, si vous me dites, de même je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses.

    Le baptême de Jean, d’où était-il? Du ciel (Immaculée Conception), ou des hommes (Fornication)? Et ils raisonnaient entre eux, en disant: Si nous disons: Du ciel; il nous dira: Pourquoi ne croyez-vous donc pas en lui?

    Mais si nous disons: Des hommes; nous craignons le peuple; car tous tiennent Jean comme un prophète.

    Et ils répondirent à Jésus, et dit, nous ne pouvons pas le dire.

    Et il leur dit: Je ne vous dirai pas non plus par quelle autorité je fais ces choses.

    Mais que pensez-vous? Un homme avait deux fils; et il est venu au premier, et dit: Mon enfant, va travailler aujourd’hui dans ma vigne.

    Il répondit et dit: Je ne veux pas: mais ensuite il se repentit, et alla.

    Et il est venu au second, et dit de même. Et il répondit et dit: Je vais, monsieuRéponse: et il n’alla pas.

    Lequel des deux a fait la volonté de son père?

    Ils lui répondirent: Le premier. Jésus leur dit: En vérité, je vous le dis, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. – Matthieu 21: 23-31

Donc, ici vous trouverez pourquoi il est dit que Marie-Madeleine a aidé Jésus à naître de nouveau et Jésus a aidé Marie-Madeleine à naître de nouveau aussi. Et le Christ était en Jésus comme il était en Marie-Madeleine aussi, parce que le Christ est INRI, une énergie; le Christ est une force comme l’électricité – l’électricité est une force; il n’est pas un individu. Le Christ est dilué dans l’espace – il est au centre de n’importe quel soleil – ce Christ Cosmique doit naître à l’intérieur de chaque être humain – et le fait à travers sa propre matière, parce qu’il a besoin de se cristalliser dans cette Akasha, afin d’évoluer à l’intérieur de chacun de nous. Et c’est ce qu’est Jésus-Christ le Sauveur; oui le Sauveur doit naître en nous par le biais de la transmutation sexuelle. La femme doit être une vierge, mais, comme vous le voyez, le symbole est claire: avant de devenir un saint, on est un diable.

Rappelez-vous de Paul de Tarse. Il est né de nouveau, mais avant d’entrer sur le chemin, il était en train de tuer les Chrétiens. Donc – pas seulement lui – si nous examinons nos vies passées, nous étions des barbares.

Il y a de nombreux types d’initiés. Avant d’entrer sur le chemin on vit la vie d’un animal et on enfreint la loi. C’est ainsi que nous comprenons comment les vierges naissaient. C’est la façon dont nous devons comprendre ce que le signe de la Vierge enseigne – le signe de la vierge.

Nous avons tous cette substance à l’intérieur du corps physique; nous avons tous cette vierge dans notre âme, dans notre Conscience. Mais nous devons honorer notre père et notre mère, et nous devons savoir comment. Ce n’est pas en croyant. Celui qui est né de nouveau a un véhicule avec lequel, lorsque le corps physique dort, entre dans les mondes internes avec son propre Jésus Christ particulier, que cette personne a créé. Mais là maintenant votre Mère Divine souffre les douleurs de l’enfantement jusqu’à ce que Jésus-Christ soit né à l’intérieur de nous. Pas en croyant, et pas en acceptant ou en entrant dans une secte – c’est en faisant le travail; en comprenant que le mercure est précisément cet élément qui est le messager des Dieux.

L’astrologie est composée de deux mots: astron « étoile » + logos « verbe. » Je en train de parler maintenant et j’utilise mon mental, mon mercure, mon étoile, mais ce mercure ici est le résultat de la transmutation des forces que je réalise dans ma vie individuelle; et voilà pourquoi il est dit que le mercure apporte toujours le verbe à d’autres personnes pour annoncer les décrets et les lois des Dieux, les parties supérieures de l’être. Vous êtes là, assis, en train de recevoir la doctrine qui, à travers Mercure, à travers Hermès, à travers le Dispensateur du Verbe, vous est donné.

En Vierge vous trouvez que pour saisir et comprendre le verbe, vous devez travailler avec votre utérus qui est le centre télépathique – c’est pourquoi, avec votre mental, avec votre glande pinéale, là où se trouve le Troisième Logos, votre astron « étoile », le mercure (Jacques), vous envoyez la pensée, vous envoyez le sens du verbe – et pour comprendre, vous avez besoin de digérer cela dans votre centre télépathique, qui est dans le plexus solaire, entre le cœur et le navel – qui est le chakra télépathique.

Vous voyez, vous recevez à travers le chakra télépathique, les pensées des gens – et c’est là précisément, dans l’estomac, dans cette zone, parce que nous devons digérer la sagesse. La Vierge travaille ici dans l’utérus; elle gouverne l’estomac, les intestins, le pancréas, et tous les éléments nécessaires à la digestion, car elle est l’intelligence de la Mère divine qui nous aide à digérer ce que nous devons digérer.

Si vous voyez les intestins et que vous voyez aussi les racines des arbres, vous comprendrez pourquoi le corps physique a besoin de ces racines, des intestins, pour se nourrir. Parce que le sang nourrit tous nos organes, mais le sang prend les substances, tous les éléments, à partir de ce que nous mangeons, de ce que nous buvons, et de ce que nous plaçons là dans l’estomac.

Nous devons faire attention à ce que nous mangeons, à ce que nous buvons, afin de placer dans le sang les substances dont nous avons besoin pour naître de nouveau – parce que la Mère Divine est celle qui fait tout le travail – c’est ainsi que nous étudions dans les livres du Maître Samaël Aun Weor – que la Mère Divine est celle qui crée les corps, qui désintègre l’ego, parce qu’elle est l’intelligence – et pour cela nous avons besoin d’aller en profondeur; nous avons besoin de ploger.

Nous devons être comme la Vierge, très profonde, analytiquement parlant. Le signe de la Vierge est très profond, très analytique, ne va pas seulement sur la surface, mais elle aime plonger, aller en bas et se promener là-bas au fond de la mer, pour voir ce qui s’y passe. La Méditation est la technique pour cela – et dans la Méditation, nous devons prier notre Mère Divine parce qu’elle est celle qui traite avec notre organisme physique. Elle prend les substances dont nous avons besoin pour, à partir de ces racines, les intestins, monter et nourrir notre cerveau, notre cœur, avec le sang – parce que vous savez que le sang est l’élément liquide qui apporte toutes ces substances au corps. Mais la Mère Divine est celle qui prend ces substances à partir de nos intestins, à partir des racines, et pour cela nous les digérons dans l’estomac. Elle est celle qui le fait. Néanmoins, pourquoi devons-nous blâmer la Mère Divine si nous buvons du cola ou les sodas? Elle dira: « Mon fils est en train de mettre dans son estomac certaines substances stupides qui va m’empoisonner – mais que peux-je faire – il ne m’écoute pas – il ne m’honore pas! »

Si nous étudions la Mère Nature, la Mère Espace, et notre propre Mère Divine particulière – les trois Marie en relation avec notre développement – alors nous comprenons comment nourrir notre corps, parce qu’elle a besoin de ces éléments.

Lorsque, dans la Méditation, vous avez un contact avec votre Mère Divine, vous expérimentez votre Mère Divine, elle vous dit ce qu’il faut manger. Pourquoi? Parce qu’elle est celle qui digère cela et elle sait ce que nous mangeons. « J’ai besoin de ces éléments, mon fils », « Ok, Mère, où puis-je trouver ces éléments? » « Mange cela venant de la nature, et cela. » Puis, le lendemain, vous vous réveillez et allez acheter ces choses, ou les prenez de la forêt, quel qu’il soit, et rentrez à la maison pour les manger, et ensuite votre Mère Divine prend ces substances dont elle a besoin afin de continuer à vous donner les éléments pour cette seconde naissance que vous êtes en train d’atteindre.

Mais, malheureusement, dans cette époque, la science est en train d’adultérer tous les éléments que Mère Nature crée – c’est précisément quelque chose de très stupide. Ainsi, maintenant, nous devons être très prudents pour manger ce qui est naturel. Nous avons besoin du feu – éléments Rajasiques; nous avons besoin d’éléments Tamasiques et d’éléments Sattviques aussi. Les Rajasiques sont liés aux aliments salés ou très doux, tandis que les Tamasiques sont en relation avec de la viande. La Mère Divine a également besoin de Rajas, du Tattva Tejas, afin de transmuter le feu et nous donner ses éléments dans notre deuxième naissance.

Quand nous ne connaissons pas la loi sacrée du Trogoautoegocratique-Cosmique-Commun, la loi du « manger ou être mangé, avaler ou être avaler, » nous ne savons pas que nous devons être équilibrés. Ainsi, nous avons besoin de manger de la viande. Nous devons faire ce que les Bouddhistes font au Tibet – ils attendent que l’animal ait un accident et meurt afin de prendre la viande et la manger, ou attendre qu’un lion tue un cerf et voler le cerf du lion dans le but de manger la viande. Parce que nous avons besoin de viande. Si vous êtes tellement identifié à la brutalité avec laquelle en cette époque des gens tuent les animaux – nous comprenons – ils utilisent la brutalité pour tuer des animaux; mais que pouvons-nous faire – nous avons besoin de la viande – et ce n’est pas en évitant la viande que nous allons éviter ce meurtre brutal qu’ils font. Mais si vous voulez choisir le meilleur, vous pouvez le faire. Mais nous en avons besoin; la Mère Divine a besoin de ces éléments, parce qu’elle travaille avec les trois aspects: Sattva, Rajas et Tamas, qui sont liés aux trois cerveaux.

Si nous sommes identifiés à des croyances, à des théories, nous ne comprendrons pas, nous ne pourrons pas expérimenter la doctrine Hermétique. Si nous nous identifions à des désirs, nous nous identifions aux Gunes Rajas, et quand vous tombez dans l’inertie et la paresse, nous ne travaillons jamais avec Tamas. Rappelez-vous que, pour entrer dans l’auto-réalisation nous devons équilibrer les trois cerveaux: Sattva, Rajas et Tamas: ce sont les trois cerveaux.

La Mère Divine a besoin d’être équilibrée; et la Mère Divine est partout. La Mère Divine est non seulement dans les céréales et les fruits et légumes; non, la Mère Divine, le potentiel Shakti est également dans le corps d’un animal, dans le corps d’un minéral. Nous devons nous nourrir d’elle et la transmuter, pour la transformer en vierge. Petit à petit, nous devons entrer. Voilà pourquoi, au début Paul de Tarse a dit:

    Ce n’est pas ce qui est spirituel qui vient en premier, mais ce qui est animal; et ensuite vient ce qui est spirituel. – 1 Corinthians15: 46

Lorsque vous commencez vous avez besoin d’éléments d’origine animale, c’est à dire le feu. Lorsque vous atteignez la seconde naissance, alors vous pouvez faire ce que vous voulez parce que vous avez déjà vos corps intérieurs construits. Mais avant cela, nous avons besoin de tous les éléments: poisson, viande, nous avons besoin de savoir comment se nourrir et acquérir un équilibre dans les trois cerveaux: la pensée droite, sentiment droit, et l’action droite; ceux qui agissent comme ça ont un équilibre dans leurs trois Gunes et ils peuvent entrer dans le royaume des cieux.

Mais si nous commençons à travailler dans ce travail ésotérique psychologique, et que nous rejetons certains éléments dont nous avons besoin au début, comment allons-nous acquérir cet équilibre? La Divine Mère doit être équilibrée – et c’est la raison pour laquelle nous sommes ici dans cette vallée des larmes, dans la douleur et la souffrance – parce que notre propre mère particulière est déséquilibrée – les trois Gunes ne sont pas équilibrée. Nous devons donc travailler avec la Mère Divine et équilibrer les trois Gunes et comprendre qu’elle est dans les quatre éléments, qu’elle est dans l’espace, dans le mental, dans l’intellect, et dans l’ego – parce que l’ego est aussi une cristallisation de la Mère Divine – dans le mauvais sens – c’est la raison pour laquelle elle est celle qui doit annihiler cet ego, le détruire.

Permettez-moi de vous lire ce qui est écrit par ce grand initié, Dante Alighieri, dans sa Divine Comédie:

Vierge Mère, fille de ton Fils,
Humble et élevée plus qu’aucune créature,
Terme fixe d’un éternel conseil,
Tu es celle qui tant a ennobli l’humaine nature,
Que son auteur ne dédaigna point de s’en revêtir.
En ton sein se ralluma l’amour,
Par la chaleur duquel dans l’éternelle paix ainsi a germé cette fleur.
Ici, pour nous, tu es en son midi le flambeau de la charité,
Et en bas, parmi les mortels, tu es la vraie fontaine d’espérance.
Dame, tu es si grande, et si grand est ton pouvoir,
Que celui qui désire la grâce et à toi ne recourt point,
Son désir veut voler sans ailes.
Ta bonté non-seulement secourt qui demande,
Mais d’elle-même, souvent, elle prévient le demander.
En toi miséricorde, en toi pitié, en toi magnificence, en toi se rassemble tout ce que dans les créatures il y a de bonté.
Ores, celui-ci, qui du plus profond gouffre de l’univers jusqu’ici,
A vu les vies spirituelles une à une,
Te supplie que, par grâce, il obtienne la force d’élever les yeux plus haut vers le dernier salut.
Et moi qui jamais ne brûlai de voir plus que je ne brûle qu’il voie,
Je t’offre toutes mes prières, et te prie qu’elles ne soient pas insuffisantes,
Afin que, par les tiennes, tu dissipes entièrement les nuages de sa mortalité,
En sorte que devant lui le suprême Bien se déploie.
Je te prie encore, ô Reine qui peux ce que tu veux,
Qu’après une telle vue tu conserves ses affections saines.
Que, sous ta garde, il vainque les mouvements humains !
Vois Béatrice, vois avec elle que de bienheureux,
Joignant les mains, s’unissent à mes prières.

C’est une belle prière que Dante Alighieri a écrit dans La Divine Comédie dans Paradis, CHANT 33.

Questions et Réponses

Question: Le péché de fornication et l’ego de la luxure, sont-ils deux énergies distinctes, parce que nous savons que l’enfant n’a pas d’ego jusqu’à dix-huit mois … mais il hérite toujours le péché de la fornication?

Réponse: Eh bien, l’enfant, la question est, l’enfant n’a pas de luxure quand il naît, c’est vrai. Mais ce corps est le résultat de la luxure. Nous devons être très clair et clarifier. Même si l’enfant n’a pas encore la luxure, cette luxure est héritée dans ses os, son sang, et ses gènes – que ses parents sont placent là. Voilà pourquoi il est dit, dans le Judaïsme par exemple, un Juif est celui qui est né d’une femme juive, parce que toutes ces substances et éléments pour être physiquement un Juif sont dans le ventre de la Mère Divine. Et cet héritage prendra soin lorsque ce corps grandit. La luxure qui n’est pas encore dans ce nouveau-né le sera après la création de sa personnalité, parce que le seul élément qui est libre est l’essence. Cette essence est précisément cet élément, les trois pour cent de Conscience qui est en contact avec la Mère Divine. Ce trois pour cent d’essence de cet enfant peut voir la Mère Divine, mais peut aussi voir les monstres qu’il a créé dans des vies antérieures, qui vont autour du lieu où il se repose et qui veulent entrer dans son nouveau corps. Mais parce qu’il n’a pas de personnalité, il pleur seulement, parce que parfois il a peur de voir ces monstres. Mais quand la personnalité est construite, le monstre de la luxure, le monstre de la cupidité, le monstre de la colère, de la vanité, de l’orgueil et de tous ce que nous avons en abondance, entrent et ce beau bébé qui était chaste et pur, est maintenant une autre adulte qui va créer à travers la fornication, un autre bébé. Malheureusement.

Question: Pouvez-vous expliquer la relation entre la Mère Cosmique Universelle et le Père Cosmique Universel – sont-ils tous les deux l’Absolu?

Réponse: La Mère Divine est la substance primordiale, et le Père Divin place son germe de semences ou sa substance de semences pour que l’univers émerge. La Mère Divine développe l’univers, mais elle a besoin de ces semences du Père. Nous dirons que la cause de l’univers et de tout ce qui existe, est féminine, plus féminine que masculine – parce que le Père agit conformément à la loi. Mais, nous avons le devoir d’honorer le Père et la Mère parce que l’univers existe à cause du déséquilibre de notre psyché, de notre esprit. En travaillant avec le Père-Mère, et en équilibrant les forces et les substances, le Père est heureux, parce que la Mère Divine agit alors conformément à sa loi. Avant cela, à cause de l’ignorance, la Mère Divine crée des éléments qui sont en déséquilibre, c’est précisément le karma des Dieux, le karma du monde, le karma des gens. Voilà pourquoi nous devons prier le Père, à travers l’intercession de la Mère Divine. La prière du Seigneur est précisément l’une des prières qui a été laissée par le Maître Jésus:

    Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit …

Amenons le Père dans notre royaume, qui est la matière que nous avons, parce que tout ce qui est créé vient de la Mère Divine, que ce soit dans le bon ou dans le mauvais sens. Mais en amenant le Père, nous faisons la bonne chose; voilà pourquoi le Saint-Esprit féconde la matière: pour apparaître. En d’autres termes, Dieu a besoin de la matière pour exister; l’aspect positif de Dieu a besoin de l’aspect féminin pour exister. Sans la Mère Divine, Dieu ne peut pas exister. Donc Dieu est masculin et féminin. Alors honorons le Père et la Mère. Une autre question?

Question: Vous avez dit que les huit cristallisations de la matière sont créateurs du mental, de l’intellect et de l’ego …

Réponse: La Mère Divine, la Prakriti, la Mère Divine de Krishna, dit, « ma Prakriti est l’utérus » et elle est divisée en huit aspects ou huit modifications: le feu, l’air, l’eau, la terre, l’espace, le mental, l’intellect, et l’ego. Le mental existe dans tous les règnes – cette matière mentale à travers laquelle la Mère Divine travaille dans le règnes minéral, végétal, animal. Mais seulement à ce niveau que nous sommes, le niveau de l’animal intellectuel, que le mental se transforme en intellect – et c’est le travail mécanique de la Mère divine dans la nature. L’intellect, bien sûr, est le sommet de l’évolution mécanique. Lorsque que l’intellect se développe au niveau où nous sommes en ce moment, il se transforme en ego – l’autre aspect. Cet ego est créé pour être désintégré, parce que c’est la matière; la substance doit revenir à sa propre source, la substance primordiale. Donc l’ego entre dans l’abîme et est désintégré par les forces de la Mère Divine. Le problème est que nous sommes en tant que Conscience embouteillés dans l’ego …

Question: J’ai entendu que la différence entre … le Bouddhisme et les enseignements Gnostiques est que … les Bouddhistes renient leur Mère, tandis que les Gnostiques épousent la Mère … Est-ce vrai, pouvez-vous expliquer un peu?

Réponse: Les Bouddhistes ne renient pas la Mère Divine, mais ce qu’ils renient c’est la mécanicité de la nature que nous devons contrôler. Parce que, comme je l’ai dit, la mécanicité de la nature travaille dans le mental; le mental est mécanique, nous parlons de la mécanicité du mental. Et bien sûr, nous les Gnostiques sommes contre cette mécanicité. Cela apporte dans ma mémoire précisément La Flûte Enchantée de Mozart – quand ce prince va faire une grande tâche – pour libérer la Conscience représentée par Tamina, et il est Tamino, non? Et il est envoyé par la Mère Divine – la Mère Divine qui, à la fin, devient son propre ennemi. N’est-ce pas? Sa propre nature. Voyez, en ce moment: Voici, notre propre nature particulière, notre Mère particulière est lunaire, est mécanique, bestiale; nous sommes la prostituée, qui est mentionnée dans les Évangiles. Cette prostituée est Marie-Madeleine, parlant ici de façon symbolique maintenant – notre propre mater est Marie-Madeleine, une prostituée. Alors laissez cette prostituée Marie-Madeleine, ici, représentée par notre corps physique, se repentir; laissez Jésus enlever ces sept péchés de cette mater prostituée, alors Marie-Madeleine sera sa femme. Vous voyez, c’est un autre symbole de cela. Et alors nous allons adorer les aspects les plus élevés de la Mère Divine. Rama Krishna a adoré cet aspect plus élevé dans sa femme, comme une représentation de cela. Ce pourquoi il est écrit que l’homme doit être ou devrait voir sa Mère Divine dans sa femme et la femme doit voir son divin Père dans son mari.

Le Bouddha, était déjà mort, psychologiquement parlant, c’est la raison pour laquelle il a renié sa matière pécheresse féminine … c’est pourquoi, quand vous lisez dans n’importe quelle religion des condamnations, des accusations envers l’aspect féminin qui est représenté par la femme, vous devez comprendre ceci : c’est votre propre corps physique, votre propre aspect mécanique féminin que l’Évangile de cette religion parle contre vous. Ce n’est pas contre la femme, parce que le corps physique est féminin à partir d’un point de vue kabbalistique, Alchimique. Telle est la prostituée. Quand nous entrons dans la seconde naissance, nous avons une autre nature, qui est vierge, qui est positive. Et c’est précisément ce que les grands maîtres du Bouddhisme, du Taoïsme, du Christianisme, de l’Islam, parlent – c’est ce que nous devons comprendre, afin de ne pas tomber dans la confusion. Et bien sûr, les Gnostiques et les Bouddhistes sont les mêmes.

Apprenez à lire les Écritures, que ce soit du Bouddhisme, du Christianisme, Taoïsme, de l’Islam, parce que toutes cette belle connaissance est écrite aussi dans le Coran. Mohammed l’a dicté – c’est beau. Nous devons savoir lire. La doctrine de Jésus, de Moïse, de Krishna aussi – la sagesse est partout. La Mère Divine a de nombreux aspects – dans l’Hindouisme c’est plus clair – ils l’adorent dans différents aspects: Kali, Durga, Parvati – nombreux aspects de cet aspect féminin que nous avons besoin d’étudier parce qu’elle a de nombreux aspects. Nous en parlons dans d’autres conférences – sur les cinq aspects de la Mère Divine, en rapport avec la Vache – la Vache Divine représente la Mère Divine. Cette mater (mère) qui doit nous donner son lait, de la sagesse. Et l’utérus de cette vache divine est la moelle épinière. Il faut y être né.

Hail-Mary
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et bénie est le fruit de vos entrailles, Yeshua. Je vous salue Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, qui ont le « Je » pécheresse, maintenant et à l’heure de la mort de nos défauts.

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Virgo

Catégories : Astrologie