Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Alphabet de la Kabbale

Respirons profondément pour nous concentrer et comprendre ainsi la lettre ז Zayin, qui est la septième lettre de l’alphabet Hébreu: une lettre qui renferme une très profonde sagesse.

Le premier mot qui nous vient à l’esprit et qui se rapporte à la lettre ז Zayin est le mot זכריה Zechariah, qui est un prophète qui apparaît dans les livres Kabbalistiques à la fin de l’Ancien Testament. Le nom Hébreu זכריה Zechariah, commence par ז Zayin. Il vient de זכור zehair, « se souvenir » et de יה Jah, le nom de Dieu à la fin de la phrase הללו יה Hallelu Jah (« Louez Jah »). Jah est écrit avec י Iod et ה Hei. Alors, souvenons-nous de יה Jah dans cette conférence. Souvenons-nous de la lettre י Iod et de la lettre ה Hei.

Nous avons beaucoup parlé dans la conférence ה Hei de la signification de sa ligne séparée gauche; cette ligne se rapporte également à la lettre ז Zayin et à la lettre י Iod. Alors, souvenons-nous de Jah. Imitons זכריה Zechar-Jah, car ce que זכריה Zechariah a écrit dans son livre est très beau et se rapporte au sujet sur lequel nous allons entrer.

La lettre ז Zayin est similaire à la lettre ו Vav, qui a été expliquée dans la conférence précédente. La seule différence de forme entre les lettres ז Zayin et ו Vav se situe là où la ligne verticale fait saillie du Iod.

La lettre ו Vav est le nombre six. La lettre ז Zayin est le nombre sept. Nous entrons donc dans les mystères du nombre sept.

La lettre ז Zayin signifie épée. Elle est également associée à la langue. La langue est une épée – une épée à deux tranchants. Dans le livre de l’Apocalypse, nous lisons ce qui suit à propos de l’Avatar qui monte le cheval blanc, le Kalki Avatar:

« Et de sa bouche sort une épée tranchante, avec laquelle il frappera les nations; et il (Geburah) les gouvernera avec une verge de fer; et il foulera (dans Yesod) la cuve à vin de la fureur et de la colère du (El -Shaddai) Dieu Tout puissant. » – Apocalypse 19:15

Cette épée à deux tranchants se rapporte à la lettre ז Zayin. L’Ange Samael est lié au mystère de ז Zayin, comme vous pouvez le lire dans le Zohar.

Le Fil à Plomb

En tant que mot, זין Zayin est écrit avec trois lettres: ז Zayin, י Iod et ן Nun final, qui est fait comme un très long ו Vav. Rappelez-vous que dans d’autres conférences, nous avons expliqué que la lettre נ Nun était une lettre ו Vav, mais brisée en haut et en bas. Ainsi, lorsque vous écrivez la lettre נ Nun à la fin d’un mot Hébreu, vous prolongez toujours la lettre à partir de la ligne de base pour faireן ; et bien sûr, en Hébreu, c’est ainsi qu’on écrit la fin du mot זין Zayin.

Si vous empilez les lettres du mot זין Zayin, vous formez une longue ligne droite, exactement comme une ligne qui contient un fil à plomb. Un fil à plomb, également appelé plomb, est utilisé pour déterminer une descente verticale parfaite à partir d’un point donné. Il est utilisé dans la construction.

Comme vous le voyez sur la photo de William Blake, Adam dort sur le sol, Eve flotte dans les airs et le Créateur tient sa main sur sa tête. Nous avons ajouté un fil à plomb ou plomb accroché aux doigts de la main du Créateur; ainsi, au bas des pieds d’Eve se trouve le fil à plomb ou plomb, qui renferme le sens de ce dont nous parlons dans cette conférence.

Dans la Kabbale, י Iod est la dixième lettre; c’est la plus petite des lettres de l’alphabet Hébreu; c’est juste un point. De même, en Hébreu, יד Iod est « main ». Ainsi, lorsque vous lisez יד Iod, cela signifie main et la lettre י Iod, qui symbolise le phallus. Ainsi, dans l’image, le Créateur tient un fil à plomb avec sa main; sa main est le Iod.

Sur cette image, le fil à plomb est lié à Eve, que le Créateur est en train de former avec le ז Zayin. En d’autres termes, ce que nous disons ici est la suivante: si vous écrivez זין Zayin en trait vertical, vous créez alors une ligne droite, qui est aussi un hameçon ou une canne à pêche; c’est ainsi que les lettres du mot זין Zayin sont associées verticalement. Comme vous pouvez le constater, la lettre ז Zayin ressemble à un hameçon. Lorsqu’elles sont disposées verticalement, les trois lettres forment un fil à plomb, un hameçon ou une canne à pêche; c’est pourquoi tous ces symboles sont associés à ז Zayin et au nombre sept, appelé en Hébreu Sheba. Aujourd’hui est שבא Sheba, שבת Shabbat, Samedi: le septième jour. Donc, Sheba, Shabbat, Samedi, le septième jour, se rapporte à la septième lettre, ז Zayin.

Laissez-moi mieux l’expliquer après avoir lu et expliqué ce qui suit dans le livre des Proverbes, dans la Bible, que tout le monde lit et croit comprendre, mais ils ne le comprennent pas. Le Livre des Proverbes (ch.5) déclare:

« Mon fils, écoute ma sagesse, et incline ton oreille à mon intelligence: afin que tu puisses considérer la discrétion et que tes lèvres gardent la connaissance. Car les lèvres d’une femme étrangère dégoulinent comme un nid d’abeilles et sa bouche est plus lisse que l’huile: Mais sa fin est amère comme de l’absinthe, tranchante comme une épée à deux tranchants. Ses pieds vont jusqu’à la mort; ses pas s’établissent en enfer. »

Quand vous lisez le proverbe précédent, vous pourriez penser que Dieu parle à quelqu’un qui est son fils et le met en garde contre une femme. Quelqu’un pourrait dire que cette femme est une prostituée à laquelle il faut faire attention. C’est ce que les gens communs et ordinaires pourraient comprendre lorsqu’ils ne connaissent pas la Kabbale. Mais lorsque vous traduisez correctement ce proverbe en vous basant sur ce que nous vous avons déjà expliqué, voici comment le proverbe doit être traduit:

« Mon fils… »

בן Ben est fils en Hébreu, mais ici il est écrit בני Beni qui signifie « mon fils ». Ce בני Beni est בנ האיר Ben-Haur, « le fils de la lumière », qui est toujours associé à Tiphereth, la lettre ו Vav comme nous avons expliqué dans la conférence précédente: דוד David renferme le mystère de Tiphereth et Yesod. Beni « mon fils » est donc Tiphereth, l’Âme Humaine, et pointe également vers la lettre « ו Vav ». Donc, cela lit,

« Mon fils (Tiphereth), écoute ma sagesse (Chokmah). »

Maintenant, vous pourriez demander: Qu’est-ce que “écouter” ou “entendre” a à voir avec Tiphereth? La lettre ו Vav, qui est Tiphereth, est toujours associée à la faculté d’entendre ou d’écouter. Ainsi, lorsque vous lisez ou écoutez la parole de Dieu, vous devez placer votre concentration dans vos oreilles: c’est-à-dire dans la lettre ו Vav.

Il y a quelque chose ici que nous devons mentionner à propos du vœu Naziréen, suivi par de nombreux Juifs dans l’Antiquité et aujourd’hui. Ils laissent leurs cheveux longs sur leurs tempes (les côtés de la tête, près des oreilles): une boucle de cheveux à chaque oreille. C’est un symbole des lettres ו Vav et ז Zayin. Si vous vous concentrez et utilisez votre imagination, alors vous verrez que la tête est la lettre י Iod. C’est pourquoi ils utilisent la Kippa ou le chapeau ou toute autre couverture sur leur tête, comme symbole de la lettre י Iod, le sommet du ו Vav ou du ז Zayin. Les deux boucles de cheveux de chaque côté sont les extensions des deux lettres; les deux lettres ont la lettre Iod au-dessus comme leur tête. Les deux boucles de cheveux sur la région plate de chaque côté du front symbolisent les deux cordes connues en Sanskrit comme Ida et Pingala, ou dans le Christianisme comme Adam et Eve. Les deux boucles de cheveux renferment le mystère de Od et Obd. Comme vous le voyez, ces boucles de cheveux sont sur la région plate de chaque côté du front, parce que ו Vav est liée à la faculté d’écoute, alors que la lettre ז Zayin est liée à la respiration. Ainsi, nous saisissons et comprenons que ce sont les deux cordons qui partent des testicules ou des ovaires et qui s’entrelacent autour de la colonne vertébrale pour se terminer à la racine du nez. Alors, évidemment, Ida et Pingala, ו Vav et ז Zayin, sont connectés au souffle. Rappelez-vous qu’il est écrit:

« Et le septième jour (septième lettre ז Zayin), Dieu termina son travail qu’il avait fait… Et Dieu… souffla (ז Zayin est lié à la respiration) dans ses narines le souffle de vie; et Adam (qui fut créé le sixième jour, sixième lettre, ו Vav) devint une âme vivante. » – Genèse 2: 2, 7.

Donc, tout ici est connecté à ז Zayin et à ו Vav.

Un exemple, pour mieux comprendre cela et voir comment respiration et audition sont liées: avez-vous déjà volé dans un avion et avez-vous déjà eu des oreilles bouchées? Que faites-vous pour vous ouvrir les oreilles? Vous retenez simplement votre souffle et fermez vos narines et soufflez l’air à travers vos oreilles et vos oreilles s’ouvrent. Vous voyez donc comment les oreilles qui sont associées à l’audition s’ouvrent avec l’air de vos poumons et comment les oreilles sont associées aux narines. C’est ainsi que nous saisissons et comprenons l’association de ו Vav et de ז Zayin, afin d’appréhender ce que ce Livre des Proverbes nous dit dans ces versets du chapitre cinq.

La Femme, Zayin

Alors il est écrit,

« Écoute ma sagesse (חכמה Chokmah), puis incline ton oreille… »

Le mot qui est écrit אזנ Aleph, Zayin, Nun est ozen, qui signifie « incliner » ou « équilibrer ». Ainsi, il est écrit: « incline pour équilibrer ta compréhension». Ainsi, « Mon fils, incline pour équilibrer ta compréhension » signifie incliner ton ו Vav vers Yesod, parce que la racine même de ז Zayin se trouve dans Yesod, dans le sexe.

Lorsque nous étudions l’anatomie occulte, nous comprenons que le cordon gauche (Ida, ז Zayin), le côté gauche, la colonne de gauche de l’Arbre de Vie, commence dans la glande pinéale. Dans la glande pinéale, nous trouvons le siège de l’âme. Nous avons ici l’atome du Saint-Esprit, qui en Astrologie est appelé Neptune, en Hébreu est Binah, dans le Christianisme est le Saint-Esprit et dans l’Hindousime est Shiva le Créateur. Donc, dans la glande pinéale, le Créateur contrôle les glandes sexuelles par le biais du cordon appelé Ida, ז Zayin. En d’autres termes, notre ז Zayin contrôle nos organes sexuels. C’est pourquoi lorsque nous parlons de ז Zayin, nous devons parler des organes sexuels.

Rappelez-vous, comme nous l’avons expliqué dans la conférence sur la lettre ה Hei, que le septième jour, lorsque la division des sexes s’est produite, le Créateur a pris ז Zayin d’Adam. Donc, ז Zayin est associé aux organes sexuels, masculins ou féminins. Donc:

« …incline ton ו Vav pour équilibrer ta compréhension… »

Rappelez-vous que « compréhension » est Binah en Hébreu: le Saint-Esprit. Donc: inclinez-vous vers Binah. Écoutez חכמה Chokmah, qui est l’Hébreu pour « sagesse », qui est le Christ. Inclinez-vous vers Yesod, qui est la sephirahBinah travaille en nous, pour équilibrer votre compréhension, car la compréhension (Binah) provient de la transmutation (Yesod)!

Ensuite, il est généralement écrit:

« …afin que tu puisses considérer la discrétion, et que tes lèvres gardent la connaissance [דעת]. »

L’Hébreu dit en fait:

« Afin que tu puisses שמר [shamar, protéger contre] מזמות [de מזמה mĕzimmah, inconduite sexuelle], afin que ta langue puisse garder la connaissance. »

En d’autres termes, en restreignant et en comprenant votre luxure, vous pouvez développer la connaissance, c’est-à-dire que votre langue peut développer la connaissance, דעת Daath. Rappelez-vous que la langue est également associée à l’épée, à ז Zayin – « et de sa bouche sortit une épée tranchante à deux tranchants ». (Apocalypse 1:16)

Séquentiellement:

« Car les lèvres d’une femme étrangère dégoulinent comme un nid d’abeilles. »

Il devrait dire:

« Car la langue étrange serre comme un nid d’abeille. »

En Hébreu, le verset n’inclut aucun mot pour « femme ». Le mot Français « femme » est ajouté. Quand vous lisez l’Hébreu, il n’y a pas de mot Hébreu Isha; la femme est supposée être là.

Il dit « la langue serre. » זור zuwr, Zayin-Vav-Resh, signifie « faire sortir » les gouttes comme un nid d’abeilles.

Ensuite:

« et sa (חכה chalaq) canne à pêche (חך représentant ז Zayin, Ida) est plus lisse que שמן [shemen, huile].

Donc, ici, le vers parle d’Ida, du ז Zayin, de la canne à pêche, qui est le cordon de gauche. Lorsque nous transmutons notre énergie sexuelle, le sommet du ז Zayin dégouline de miel. Ainsi, le mot ז Zayin écrit verticalement est comme une canne à pêche, plus lisse que l’huile. C’est l’huile de la transmutation.

Séquentiellement:

« Mais sa fin est amère comme l’absinthe, tranchante comme une épée à deux tranchants. »

Sa fin est la lettre Nun finale, la fin du mot Zayin, précisément dans Yesod, les organes sexuels. Sa fin, Yesod, est amère comme l’absinthe, tranchante comme une épée à deux tranchants. Pouvez-vous voir l’épée à double tranchant là? Donc, pour celui qui transmute son énergie sexuelle, la lettre ז Zayin dégouline des gouttes de miel comme un nid d’abeille dans votre tête; c’est la connaissance dérivée de la compréhension de nous-mêmes. C’est bon. Mais dans Yesod, soyez prudent, car ז Zayin est aussi amer que l’absinthe, comme une épée à deux tranchants, car dans Yesod (vos organes sexuels), vous pouvez forniquer ou transmuter. Cela se rapporte à la signification du verset:

« Ses pieds vont jusqu’à la mort; ses pas s’établissent en enfer. »

Donc, si vous forniquez, si vous mangez du fruit défendu, ses pas (votre ז Zayin intérieur ou Ida) descendent en enfer: votre énergie crée de la souffrance. Par conséquent, ces versets de Proverbes 5 sont un avertissement pour ceux qui transmutent leur énergie sexuelle, ceux qui connaissent le secret de la transmutation sexuelle.

Étudions maintenant le livre de זכריה Zechariah, afin de comprendre Kabbalistiquement ce qui est écrit dans le chapitre quatre. Il est écrit:

« Et l’ange qui parlait avec moi revint et il me réveilla comme un homme qui se réveille de son sommeil. Et il m’a dit: « Que vois-tu? ». »

La signification est:

« Et l’Ange (notre ange individuel ou Intime) qui parlait avec moi revint, et il me réveilla [psychologiquement et spirituellement, comme un Homme dans Yetzirah] qui se réveille de son sommeil. Et il m’a dit: « Que vois-tu? » »

זכריה Zechariah, signifie « se souvenir de Jah », se souvenir de Dieu. Jah est un nom de Dieu, un mantra qui vibre dans la glande pinéale lorsque nous nous souvenons de nous-mêmes. Comme l’a expliqué Samael Aun Weor:

« Celui qui veut éveiller la Conscience doit pratiquer le rappel de soi d’instant en instant.

Cet exercice d’être dans le rappel de soi d’instant en instant est en fait un travail intensif. » – Samael Aun Weor

Ici et maintenant, nous devons nous rappeler de nous-mêmes, nous dit-il. Souvenons-nous de nous-même temps après temps, d’instant en instant. C’est donc ici, précisément dans la glande pinéale, que nous trouvons le siège de l’âme et le siège de Jah (Iod, Hei), le Saint-Esprit. Se souvenir de Jah, c’est être un זכריה Zechariah, c’est être ici et maintenant, attentif, présent, tout le temps.

Être un זכריה Zechariah, n’est possible que lorsque vous vous souvenez continuellement de Jah à l’intérieur de vous et que, à travers l’Initiation, votre Esprit (votre propre Ange, votre Melek, votre Jah) entre en vous. Rappelez-vous que la colonne vertébrale est appelée le Trône de Dieu. Donc, au moyen de l’Initiation, Jah « s’assied » dans votre colonne vertébrale. Quand Il (Jah) est là, il vous (l’âme) parle et dit: « Que vois-tu? » ; et alors vous vous éveillez. La parole prononcée par Dieu est le Christ et elle entre en vous à travers l’Initiation.

« Et voici une voix venant du ciel, disant: C’est mon Fils bien-aimé, en qui je suis tout à fait content. » – Matthieu 3: 7.

C’est ce que nous devions comprendre avec « Et il m’a dit. »

La Menorah

Et puis il est dit:

« Que vois-tu?

« Et j’ai dit, j’ai vu, et voici [il y avait] un candélabre [מנורה mĕnowrah] tout en or [זהב zahab], avec son bol d’huile au-dessus et ses sept [שבע sheba`] lampes dessus; sept tubes chacun aux lampes qui étaient dessus. Et il y avait deux oliviers [זית zayith] à proximité; un à la droite du bol et un à sa gauche. Alors j’ai répondu et ai parlé à l’ange qui parlait avec moi, en disant: Qu’est-ce que c’est, mon seigneur? Et l’ange qui parlait avec moi répondit, et il me dit: Ne sais-tu pas ce que c’est? Et j’ai dit: Non, mon seigneur. »

Donc, quand vous lisez ceci, vous pourriez penser que זכריה Zechariah, est dans un temple et voit un candélabre, qui en Hébreu est appelé menorah. Une menorah a sept lumières ou flammes et sept pipes qui maintiennent les lumières ou les bougies sur l’autel. Néanmoins, l’explication que donne l’Ange dans la vision de זכריה Zechariah, est liée à nos parties intérieures, ces parties qui se rapportent à l’Homme.

L’Homme est notre Intime, appelé par Saint Paul soma pneumatikon, ou «l’Homme Céleste». L’Homme est notre Être intérieur.

Notre Être intérieur, l’Homme, a sept corps.

  1. Malkuth est le corps physique
  2. Yesod est le Corps Vital
  3. Hod est le Corps Astral
  4. Netzach est le Corps Mental
  5. Tiphereth est le Corps Causal
  6. Geburah est le Corps de la Conscience, l’Âme, le Corps Bouddhique
  7. Chesed, le Corps Spirituel

Ce sont les Sept Pipes, les Sept Corps que nous avons à l’intérieur. Le corps physique est le plus bas et généralement le seul que nous connaissons, jusqu’à ce que nous éveillions la Conscience. Ces sept corps sont liés aux sept pipes, qui sont les sept colonnes vertébrales. Chacun des sept corps a une colonne vertébrale.

Chaque colonne vertébrale a sept lumières. Les sept lumières sont en rapport avec les sept chakras ou les sept églises, que le Livre de l’Apocalypse mentionne. Quand l’Ange s’assied sur le Trône de Dieu, qui est la colonne vertébrale, alors nous voyons, avec l’Ange, la grande menorah, qui est nous-mêmes:

  • sept lumières: les sept chakras
  • sept pipes: sept colonnes vertébrales, une dans chaque corps

Le septième chakra est le chakra Sahasrāra. Lorsqu’il est éveillé, il fournit une vision spirituelle supérieure, une polyvoyance et est connecté à la glande pinéale. La glande pinéale est l’endroit où le créateur tient le plomb, le fil à plomb (le cordon Ida), qui est lié à la création. Ainsi, à travers le chakra Sahasrāra, nous comprenons ce que voit זכריה Zechariah, ou saha sraya (Sahasrāra).

Tout cela est associé au deuxième chapitre de la Genèse, qui stipule que le septième jour, Dieu s’est reposé de tout le travail qu’il a fait… Ésotériquement, ce qui suit devrait être écrit au chapitre deux de la Genèse.

« Ainsi, [voilà comment] les cieux et la terre ont été finis, ainsi que toute leur armée. Et [comment] le septième jour, Elohim [fut capable de] terminer le travail qu’il avait fait; puisqu’il s’est reposé le septième jour afin de faire tout le travail qu’il avait fait. » – Genèse 2: 1,2

Cela signifie qu’il a fait son travail jusqu’au septième jour, c’est-à-dire qu’il l’a fait jusqu’à la septième lettre, en d’autres termes: ז Zayin l’aspect féminin. Le septième jour, en ז Zayin, Elohim se reposa pour toutes ses œuvres qu’il avait fait. En d’autres termes, la fondation, la base pour faire toute la création, qu’Elohim a créé, était basée sur la lettre ז Zayin. Elohim s’est reposé sur la lettre ז Zayin afin de faire toute la création; c’est ce que dit le chapitre 2: 3 en synthèse.

« Et comment Elohim a béni la septième [lettre] et l’a sanctifiée, parce que la septième [lettre, la femme, ז Zayin], il s’est reposé pour tout son travail qu’il avait créé et fait. Ce sont les générations des cieux [le cerveau] et de la terre [l’organe sexuel] quand ils ont été créés le jour [le septième jour, les sept lettres qui symbolise la femme] que Jehovah Elohim [Binah] a fait la terre et les cieux et toutes les plantes des champs avant qu’ils soient sur la terre et toutes les herbes des champs avant qu’ils ne poussent, car Jehovah Elohim n’avait pas jeté la pluie sur la terre et il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol [la femme]. » – Genèse 2: 4-6

Donc, ici au verset cinq, nous voyons comment chaque graine est déjà là pour être créée, mais des graines en potentialité. Ainsi, rien n’y est créé, car il est écrit qu’il y avait chaque plante du champ avant qu’elle ne soit sur la terre et chaque herbe du champ avant sa croissance et qu’il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol, qui est la femme. Ainsi, l’homme, la lettre ו Vav, n’était pas encore séparé de la femme, la lettre ז Zayin, pour créer toute cette création qui devrait être créée avec la septième lettre, qui est ז Zayin.

« Mais un brouillard [pouvoir créateur féminin sexuel] est apparu de la terre et arrosa toute la surface du sol [l’utérus]. Et Jehovah Elohim forma l’homme de la poussière [archétypes à l’intérieur de son pouvoir créateur féminin sexuel] du sol [l’utérus, Adamah], et [à travers ז Zayin, Elohim] souffla dans ses narines le souffle de vie; et Adam est devenu une âme vivante [Nephesh Chaiah]. »  -Genèse 2: 6, 7

Les versets précédents sont une explication simple en synthèse de la première Initiation des Mystères Majeurs, qui explique comment tout entre en activité chez un homme qui commence à transmuter l’énergie sexuelle. Il explique comment tout ce qui était en potentialité entre en activité sur le sol (physicalité). Donc, ces versets se rapportent à la première Initiation des Mystères Majeurs, que nous atteignons à travers notre ז Zayin, à travers le Shabbath, car sans le septième jour, nous ne pouvons rien faire, comme il est écrit: Elohim s’est reposé le septième jour afin de faire tout son travail qu’il avait fait. Voilà donc ce que signifie la vision de זכריה Zechariah, sur la Ménorah, les sept lampes, les sept pipes, tout le mystère que nous expliquons ici.

L’Étranger de Babylone

Lisons encore זכריה Zechariah:

« Et il [l’ange] répondit et me parla, disant: Ceci est la parole du Seigneur à Zerubbabel [זרבבל], disant: »

Ces versets de זכריה Zechariah 4 sont comparés aux versets de Genèse 2, car ils se rapportent, puisque זכריה Zechariah, parle de la Loi des Sept et des deux témoins, et le deuxième chapitre du livre de la Genèse parle également de la Loi des Sept (septième jour) et les deux témoins Adam et Eve.

Le mot Zurubabbel, Zerubbabel ou Zerubbabel apparaît dans le livre de זכריה Zechariah, mais ils ne traduisent pas ce que signifie Zurubabel.

Le mot זר Zur signifie « étranger ». Ce mot peut également être écrit avec la lettre ו Vav, comme dans Zayin-Vav-Resh זור qui signifie femme étrange ou étranger; c’est ainsi que le livre des Proverbes le mentionne.

זור La lettre ז Zayin est Ida, la lettre ו Vav est Pingala et la lettre ר Resh symbolise la tête, Aur. Donc, le mot étranger est lié aux deux cordons, mais surtout au cordon gauche appelé Ida. Et Babel (בבל) est toujours associé à Malkuth. C’est pourquoi le mot Babylone apparaît aussi là.

De nombreux auteurs affirment que le Jardin d’Eden était en Babylone, qui est maintenant l’Irak, entre les deux fleuves, le Tigre et l’Euphrate. Le Jardin d’Eden est l’endroit où tous les mystères que nous expliquons ici se sont déroulés avec Adam et Eve, entre les fleuves Euphrate et Tigre. Mais les fleuves mentionnés dans la Bible ne sont pas des fleuves dans le monde physique. Ces deux fleuves sont symboliques. Dans l’histoire du Jardin d’Eden, il y a quatre fleuves: Pison et Gihon sont associés au pouvoir sexuel masculin. L’Euphrate et le Tigre sont liés au pouvoir sexuel féminin. Tout le Jardin d’Eden est là, au milieu de ces fleuves, que je répète, se trouvent en Babylone. Donc, lorsque nous lisons Zurubabbel dans ce chapitre de זכריה Zechariah, cela pointe vers le Jardin d’Eden. Rappelez-vous également que c’est à cet endroit, en Babylone, que la tour de Babel a été construite, qui est liée au monde physique.

Zurubabbel signifie « l’étranger de Babel » ou « l’étranger de Babylone ». C’est la traduction de Zurubabbel qui devrait être écrite dans la Bible. Qui est l’étranger de Babylone? L’étranger de Babylone est Chokmah incarné dans le corps physique (Babylone) d’un Initié, ou le pouvoir du Christ effectuant l’œuvre alchimique au début, en Babylone. Lorsque vous commencez à travailler avec la transmutation sexuelle, vous commencez en Babylone, dans votre corps physique. Votre corps physique est la base de la tour de Babel, qui est Babylone. Comme il est dit:

« Viens ici; Je vais te montrer le jugement de la grande prostituée [la ז Zayin tombée] qui est assise sur de nombreuses eaux [impures]: avec qui les rois de la terre ont commis la Fornication, et ses habitants ont été enivrés avec le vin de sa Fornication. Il me transporta donc spirituellement dans le désert. Et je vis une femme [la ז Zayin tombée] assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes [sept légions de diables] et dix cornes [Klipoth]. Et la femme [Lilith] était vêtue de pourpre et de couleur écarlate, et ornée d’or et de pierres précieuses et de perles, tenant dans sa main une coupe dorée pleine d’abominations et de souillures de sa Fornication : Et sur son front [le mental, le sommet de la tour de Babel] était écrit un nom: Mystère, Babylone [notre psyché mondaine] la Grande, la Mère des Prostituées et des Abominations de la Terre. » – Apocalypse 17: 1-5

Donc, nous sommes tous de grandes prostituées. Mais, le Christ commence notre purification:

« Et parmi les femmes, qui ont été guéries des mauvais esprits et des infirmités, Marie appelée Madeleine, d’où sortirent sept diables. » – Luc 8: 2

C’est ainsi que nous comprenons que Zurubbabel, « l’étranger de Babylone », est le Christ décrit alchimiquement dans le livre de זכריה Zechariah,.

« …ceci est la parole du Seigneur à Zurubabbel… »

En d’autres termes, c’est la parole « sagesse du Seigneur qui travaille à l’intérieur de vous », car vous êtes זור la femme étrangère à Babylone.

« Non par la force militaire et non par la force physique, mais par Mon esprit », dit le Seigneur des Armées. Qui es-tu, Ô grande montagne? Devant Zurubbabel, tu t’enfonces dans une plaine! Il fera sortir la pierre de l’architecte principal, avec des cris de grâce, grâce à elle.

L’explication de ce verset en relation avec cette conférence est la suivante: « ceci », qui est le premier mot prononcé par l’ange, Ceci. Comme vous voyez le mot que nous avons écrit là (regardez le graphique). « Ceci », en Hébreu est écrit avec les lettres ז Zayin et ה Hei (זה), Zah, parce que la lettre ז Zayin sonne comme Z en Hébreu. Il y a aussi un autre mot pour « ceci » en Hébreu écrit avec ז Zayin au milieu qui est ה Hei ז Zayin ה Hei (הזה). Quand vous lisez en Hébreu « ceci », le mot se réfère aux lettres ז Zayin et ה Hei. Ainsi, les deux lettres ז Zayin et ה Hei, qui sont feminines, vous désignent, à savoir votre lettre ז Zayin (le serpent gauche du Caducée de Mercure, qui est Ida) et la lettre ה Hei qui est votre physicalité. Les deux lettres désignent votre sexualité. Donc, « ceci » est ce que nous devons comprendre.

C’est le mystère de Shemhamephorash, la Parole, car toute la potentialité – c’est-à-dire tous les archétypes de Shemhamephorash – est dans la lettre ה Hei, la force sexuelle, et elle est mise en activité à travers la lettre ז Zayin. Donc “c’est la parole de Iod-Hei-Vav-Hei à Zurubabbel, l’étranger de Babylone. « Non par la force militaire et non par la force physique, mais par Mon esprit (Saint) », dit Jehovah Sabbaoth.

Séquentiellement:

« Qui es-tu sur cette grande montagne? »

Lu littéralement, il dit: « Qui es-tu, ô grande montagne », mais la véritable signification est: « Qui es-tu sur cette montagne? » parce que dans l’Arbre de Vie, le sommet de la Montagne de l’Initiation est la sephirah Daath. Lorsque vous atteignez ce niveau d’Initiation, « qui es-tu au sommet de cette montagne? » En d’autres termes, « que fais-tu là dans le Nirvana? »

זכריה Zechariah, continue:

« Devant l’étranger de Babylone, tu seras emmené dans la plaine. »

Cela signifie que la Parole que l’initié qui se trouve à cette hauteur recevra, c’est-à-dire l’incarnation du Christ dans Daath, reviendra à Malkuth. Ainsi, voilà comment il sera « renvoyé dans la plaine ». Cependant, vous devez d’abord gravir la Montagne de l’Initiation pour ensuite descendre dans la plaine afin d’aider l’humanité.

« il fera sortir la pierre angulaire avec des cris de Grâce, grâce à elle. »

Il fera sortir la pierre de l’architecte principal, avec des cris de grâce, grâce à elle, c’est-à-dire qu’il fera apparaître Shemhamephorash, la pierre angulaire avec des cris de grâce, grâce à elle.

La pierre angulaire est cette pierre que les constructeurs ont rejetée. Cette pierre est le Seigneur, mais qui est mise en ctivité à travers ז Zayin. זכריה Zechariah, continue,

« Et la parole de יהוה Iod-Hei-Vav-Hei vint à moi, disant… »

Le mot Français « et » est juste une lettre ו Vav en Hébreu. Ainsi, à travers ו Vav (« et »), la Parole vint à moi. Shemhamephorash est la parole qui sera, qui est יהוה Iod-Hei-Vav-Hei, le Dieu intérieur incarné dans le Bodhisattva. En d’autres termes, la Parole qui s’est incarnée dans la physicalité de cette âme lui parlait, disant, descends au monde Malkuth.

« …Les mains de Zerubbabel ont fondé cette maison, et ses mains doivent l’achever, et tu sauras que le Seigneur des Armées m’a envoyé vers toi. »

יד “Main” en Hébreu est Iod. Rappelez-vous que la main est Yad ou Iod, qui symbolise également le phallus. Donc, cela devrait être compris comme ceci:

 « Le Iod, le phallus de l’étranger de Babylone dans Malkuth, a jeté la fondation de cette maison. Son Iod, son phallus, la terminera également, car de Daath, Iod-Hei-Vav-Hei Sabbaoth a envoyé Shemhamephorash, la Parole, à Tiphereth, et tu sauras que le Seigneur des Armées m’a envoyé à toi. »

Donc, en d’autres termes, pour terminer la construction ou le temple à l’intérieur de nous, nous devons incarner le Seigneur, qui est la Parole (Logos).

« Car qui a méprisé le jour des petites choses? Car ils se réjouiront et verront le plomb dans la main de Zerubbabel. »

Pour qui – de ce niveau de Tiphereth ou de cette âme du jour – ou, en d’autres termes, de qui du jour, le soleil, Tiphereth. Dans certains de ses livres, Samaël Aun Weor dit des choses comme:

« Celui qui vaincra sera vêtu de blanc, car celui-ci est le Maître du Jour… » – Samael Aun Weor, Le Message du Verseau

Pourquoi appelle-t-il cet Être « Maître du Jour »? Parce que, dans l’Arbre de Vie (Kabbale), la sephirah Tiphereth est associée au Soleil. Ainsi, lorsque grâce à la transmutation à travers ז Zayin, quelqu’un atteint le niveau d’Initiation lié à Tiphereth, il devient « un Maître du Jour ». C’est pourquoi l’Ange dit: « Car qui méprise le jour des petites choses? » c’est-à-dire, « Car qui du jour mépriserait la plus petite des choses? » Voilà comment devrait se poser la question. En d’autres termes, quel Maître du Jour méprisera la lettre י Iod, qui est la plus petite de toutes les lettres, de toutes choses? Le mot « méprise » est écrit en Hébreu avec ב Beth et ז Zayin : Bez, « méprise ». La lettre ב Beth est le symbole d’une maison que nous devons terminer, et que le י Iod, le phallus de Zurababbel, a commencé à construire. Ainsi, le phallus, le Iod, doit la finir. Cela signifie que toute la création de l’homme doit être terminée par le י Iod. Et personne ne méprisera la lettre ז Zayin (le fil à plomb) suspendue au iod, c’est-à-dire de la main de Zerubbabel qui construit la maison de Beresheet. Qui osera mépriser le י Iod ?

Les Initiations des Mystères Majeurs

« …avec ces sept; ce sont les yeux de יהוה Iod-Hei-Vav-Hei, qui parcourent toute la terre. »

Ici, זכריה Zechariah, pointe la menorah, car quand quelqu’un arrive à la cinquième Initiation des Mystères Majeurs (Tiphereth) et développe toutes les sept lumières du candélabre ou menorah et tous les sept pipes (les sept colonnes vertébrales) et atteint la sephirah Chesed, il a tous les sept corps et les sept chakras de chaque corps développés au niveau des initiations du feu. Mais il prend alors le Chemin Direct et descend afin de se sacrifier pour l’humanité. Alors, qui à ce niveau méprisera la plus petite de toutes les choses? En d’autres termes, il doit retravailler avec son phallus, son Iod et la lettre ז Zayin, afin de terminer le travail. Mais maintenant, ce travail doit être accompli par Zurababbel, « l’étranger de Babylone ». Cet étranger de Babylone est le Christ incarné dans le corps physique.

Pour mieux comprendre, nous dirons, en d’autres termes, que lorsque le maître Samaël Aun Weor était au Mexique et que nous parlions avec lui, il était cet étranger de Babylone. La force du Christ s’est incarnée dans son corps physique et accomplissait son travail à travers le phallus, parce que tel est le mystère de la Magie Sexuelle à travers la lettre ז Zayin, qui est la femme, le fil à plomb par lequel on termine le travail, tel qu’il est écrit, Car qui a méprisé le jour des petites choses?

« Car ils se réjouiront et verront le plomb dans la main de Zerubbabel [avec] ces שבע sept; ce sont les yeux du SEIGNEUR, qui parcourent toute la terre.

« Car ils se réjouiront et verront le fil à plomb ou le plomb, le ז Zayin du Iod de l’étranger de Babylone avec ces שבע sept yeux de la menorah de Iod-Hei-Vav-Hei, qui court çà et là à travers la moelle épinière de la terre entière (le corps physique). »

זכריה Zechariah, déclare que les sept lumières de la menorah sont les sept yeux de Iod-Hei-Vav-Hei et qu’il en est de même dans le livre de l’Apocalypse. Quand Jean le Divin vit le Seigneur, il le vit comme un agneau à sept yeux et sept cornes.

« Et je vis, et voici, au milieu du trône (moelle épinière) et des quatre bêtes (corps physique, vital, astral et mental), et au milieu des vieillards, se tenait un agneau comme s’il avait été tué, ayant sept cornes et sept yeux, qui sont les sept Esprits de Dieu envoyés dans toute la terre. » – Apocalypse 5: 6

Les sept cornes sont les sept pipes. Les sept yeux sont les sept chakras, ou sept églises liées à la colonne vertébrale. Le feu du Logos va et vient ou monte et descend dans la colonne vertébrale et voit tout dans votre propre monde particulier. De même, le Seigneur voit aussi à travers l’Initié les autres mondes, parce que le Christ est tout, il est une unité multiple parfaite.

« Et j’ai élevé ma voix et lui ai dit: Quels sont ces deux oliviers à droite et à gauche du candélabre? Et j’ai élevé ma voix une seconde fois et lui ai dit: Quelles sont les deux branches d’olivier [זית zayith] à côté des deux cuves en or qui déversent de l’or [זהב zahab] d’eux-mêmes? Et il me parla, disant: Ne sais-tu pas ce que c’est? Et j’ai dit: Non, mon seigneur. Et il dit: Ce sont les deux oints qui se tiennent devant le Seigneur de toute la terre. » – זכריה Zechariah, 4

זכריה Zechariah, dit: « Alors je répondis et lui dis: Que sont ces rameaux d’olivier qui montent à droite et à gauche de la ménorah? »

Rameaux est écrit ז Zayin Iod Tav Iod Mem final (זיתים), qui est zitim. Alors, quels sont ces deux oliviers qui sont côte à côte à la colonne vertébrale? Ceux sont Ida et Pingala, Adam et Eve, Od et Obd.

זכריה Zechariah, continue en disant:

« Et j’ai répondu à nouveau et lui ai dit: »

C’est-à-dire que Tiphereth a de nouveau répondu et a demandé au Christ.

« Que sont ces deux branches d’olivier qui, à travers les deux pipes dorés, vident de l’huile dorée d’elles-mêmes?

« Que sont ces deux branches d’olive par le Iod, le phallus, qui à travers les deux pipes dorées vident de l’huile dorée d’elles-mêmes?

« Et il [la parole Shemhamephorash] me répondit et dit: Ne sais-tu pas ce que c’est? Et j’ai dit: Non, mon seigneur.

Puis il dit: Ce sont les deux oints, qui se tiennent près du Seigneur de la terre. »

Ce qui signifie: « Ce sont les deux produits de l’huile pure de Chasteté. » Ida et Pingala sont les deux produits de l’huile pure de Chasteté s’élevant pour mesurer la hauteur du Seigneur de la terre entière (le corps physique), parce qu’ils montent entrelacés dans notre colonne vertébrale, exactement pour mesurer la hauteur de votre Seigneur, qui est dans la glande pinéale.

Toute la vision de זכריה Zechariah, concerne les deux rameaux ou branches d’huile. En d’autres termes, זכריה Zechariah, voit en lui-même tout le mystère de l’incarnation du Seigneur après avoir atteint le sommet de la montagne, la Montagne de l’Initiation, que nous devons tous faire à travers la lettre ז Zayin.

Le livre de la Genèse explique tout cela. Cela explique que tout est en potentialité. Lorsque Dieu souffle dans les narines (le ז Zayin) d’Adam le souffle de vie qui est Neshamah, alors Adam devient un Nefesh Chaiah, une âme vivante. C’est ainsi que, comme il est expliqué dans le livre de la Genèse, le créateur l’a fait. Nous avons expliqué dans d’autres conférences que Neshamah est une Âme Spirituelle, liée à Geburah.

Geburah est sur le côté gauche de l’Arbre de Vie. La lettre ז Zayin commence de ce côté, car il s’agit du côté gauche de Binah. Binah est sur le côté gauche de l’Arbre de Vie et de là pousse la partie inférieure de la lettre ז Zayin – Binah étant la lettre י Iod, la partie supérieure de ז Zayin.

Rappelez-vous que nous avons expliqué que la lettre א Aleph, qui est le souffle de Dieu, le vent, l’air, est Kether, Chokmah, Binah ; Père, Fils et Saint-Esprit; Brahma, Vishnu, Shiva (trois י Iods). Shiva est dans la tête ou la glande pinéale; en d’autres termes, nous dirons en synthèse: la tête de la lettre ז Zayin est la glande pinéale, où l’on trouve Binah, le Saint-Esprit, Neptune, le Dieu de l’eau, Shiva créateur. Et à partir de là, en montrant maintenant י Iod, Binah, le côté gauche de א Aleph, descend la partie inférieure de la lettre ז Zayin et se termine dans Yesod. C’est pourquoi le créateur de Malkuth se trouve dans la partie gauche de l’Arbre de Vie, c’est-à-dire Binah qui descend de la colonne de gauche. Ainsi, Malkuth, qui se trouve tout en bas de l’Arbre de Vie, est le résultat de la colonne de gauche, le résultat en d’autres termes de ז Zayin. C’est pourquoi nous disons que Malkuth est féminine, Eve, et que ז Zayin est liée à lui ; ou comme le déclare le proverbe:

« Mais sa fin est amère comme l’absinthe, tranchante comme une épée à deux tranchants. Ses pieds vont jusqu’à la mort; ses pas se maintient sur l’enfer (Klipoth). »

Mais, les lèvres d’une femme étrangère (le haut, le י Iod de ז Zayin) dégoulinent comme un nid d’abeille, et sa bouche est plus douce que l’huile.

Alors, soyez prudent, parce que quand vous forniquez, les pieds de ז Zayin descendent vers la mort; ses pas se maintient en enfer (Klipoth), car de Malkuth, Ida / ז Zayin descend dans Klipoth. C’est pourquoi nous devons comprendre pourquoi Dieu a dit: Sanctifiez mon Sabbath, rendez saint mon Sabbath, qui est précisément Sheba (sept en Hébreu) et l’Âme Divine, Neshamah. Ces שבע Sheba (sept en Hébreu) est la septième lettre ז Zayin, sur le côté gauche, qui est relié à la sexualité. Ainsi, la phrase « rendre saint le Sabbath » pointe à la lettre ז Zayin, à la Reine de Sheba / Binah et l’Âme Divine, Geburah. Nous faisons cela en transmutant l’énergie sexuelle, car si nous ne le faisons pas, la fin de ז Zayin devient aussi amère que l’absinthe.

Vous comprenez maintenant pourquoi dans la Kabbale, Samael est associé à ז Zayin, parce que ז Zayin est le serpent de gauche du Caducée de Mercure. En Sanskrit, le serpent gauche du Caducée de Mercure s’appelle Ida et celui de la droite s’appelle Pingala. Samael est toujours associé à Ida, à la création. ז Zayin est une épée à double tranchant, et c’est pourquoi l’ange Samael apparaît de la manière suivante dans le livre de l’Apocalypse:

« Et de sa bouche sort une épée tranchante, avec laquelle il frappera les nations; et il (Geburah) les gouvernera avec une verge de fer; et il foulera (dans Yesod) la cuve à vin de la fureur et de la colère de (El -Shaddai) Dieu Tout-Puissant. » – Apocalypse 19:15

Samael frappe les nations, parce que la connaissance, la sagesse, vient en massacrant les ego avec l’épée (ז Zayin). ז Zayin nous donne également la transmutation sexuelle et la purification. Ainsi, lorsque vous commencez à faire votre travail spirituel en Babylone (votre corps physique), une partie de Neshamah s’élève dans votre colonne vertébrale. Dans d’autres conférences, nous avons expliqué que ce feu est ce que nous appelons Isaac, le fils d’Abraham. C’est ainsi que nous recevons le souffle de vie – pas tout, mais une partie de celui-ci, qui fait partie de Neshamah, le premier feu qui s’élève dans la colonne vertébrale, le feu de la Chasteté, qui devient la langue de feu en haut: la glande pinéale. Tout le travail se fait à travers le septième chakra, parce que le septième chakra est le chakra Sahasrara, lié à la glande pinéale, l’Âme, à Binah, le Saint-Esprit, qui contrôle les organes sexuels.

Lorsque l’Intime finit la deuxième Initiation des Mystères Majeurs, comme l’explique le livre de la Genèse 2: 8:

« Et Jehovah Elohim (Binah) planta un jardin vers l’Est, dans l’Eden; et il y mit l’homme qu’il avait formé. »

« Vers l’Est dans l’Eden » est Yesod, la force sexuelle qui se dirige vers l’Est (Tiphereth) puisque l’Ouest est dans Malkuth. C’est pourquoi dans l’Eden signifie, là en Babylone, Jehovah Elohim (Binah) planta un jardin; Jehovah Elohim le fit à travers ז Zayin depuis Binah, à travers la seconde Initiation des Mystères Majeurs. En d’autres termes, lorsque votre Être expérimente la deuxième Initiation des Mystères Majeurs, il expérimente tous les mystères du Jardin d’Eden, votre propre Jardin d’Eden, votre propre Corps Vital, Yesod. C’est pourquoi Genèse 2: 8 déclare:

« Et là, il mit Adam qu’il avait formé [lors de la première Initiation]. »

Cet Adam n’est pas un Adam physique, mais l’Âme d’Adam, que nous appelons dans le Bouddhisme la Bodhichitta. Là, dans le Corps Vital, cette Âme, cette Bodhichitta, qui est le résultat de Neshamah, est placée dans le Corps Vital, pas dans le corps physique.

« Et du sol (Adamah), Jehovah Elohim (Binah) fit pousser tout arbre agréable à la vue et bon à manger; l’Arbre de Vie aussi au milieu du jardin, et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal. » – Genèse 2: 9

Le Jardin d’Eden est le Corps Vital, l’aspect supérieur du corps physique. Ainsi, au milieu de ce jardin, ce corps tétra-dimensionnel se trouve la colonne vertébrale, où Jehovah Elohim (Binah) a placé la lettre ו Vav, qui est l’Arbre de Vie. Lorsque nous parlons de l’Arbre de Vie, nous parlons de la moelle épinière à l’intérieur du corps physique, du Corps Vital ou de l’un des sept corps. La moelle épinière est la lettre ו Vav. C’est donc dans la moelle épinière, au milieu du jardin, que Jehovah Elohim (Binah) a planté Adam qu’il avait formé lors de la première Initiation. Par conséquent, les racines d’Adam sont dans Yesod, mais, sa tête est au sommet, Daath (connaissance), qui est l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, également au milieu du jardin, qui est encore la colonne vertébrale.

Les Fleuves de l’Eden

En Hébreu, le bien et le mal sont טוב ורע Tob et Rah, les deux moyens par lesquels vous pouvez déplacer votre ז Zayin, de votre propre Eve, votre propre force sexuelle féminine dans Malkuth. Si vous forniquez, alors à travers רע Rah (le mal), vous séparez votre ז Zayin de votre ו Vav, le jardin d’Eden, et vous entrez dans l’enfer, Klipoth, Gehenom. Mais, si vous transmutez, vous pouvez effectuer la Genèse 2: 8, la deuxième Initiation des Mystères Majeurs, grâce à votre ז Zayin. Le livre de la Genèse explique que Jehovah Elohim fait toute cette création grâce au septième jour, la septième lettre, ז Zayin – en d’autres termes, grâce à la femme (Isha), la Déesse.

« Et un fleuve sortit de l’Eden pour arroser le jardin; et de là il se sépara et devint quatre têtes. Le nom du premier est Pison: c’est lui qui entoure tout le pays d’Havilah, où il y a de l’or; Et l’or de ce pays est bon: il y a du bdellium et de la pierre d’onyx. Et le deuxième fleuve s’appelle Gihon: c’est lui qui entoure tout le pays d’Éthiopie. Et le troisième fleuve s’appelle Hiddekel; c’est lui qui se dirige vers l’Est de l’Assyrie. Et le quatrième fleuve est l’Euphrate. » – Genèse 2: 10-14

Pison et Gihon sont liés aux forces masculines de la création. Pison représente les forces séminales sexuelles de la création et Gihon est en relation avec les pouvoirs sexuels du liquide céphalo-rachidien. ce sont Od et Obd, les deux polarités du corps masculin. Les deux autres fleuves sont Hidekkel, également appelé Tigre, et Euphrate sont liés aux forces féminines de la création. Hidekkel ou Tigre est lié aux forces séminales sexuelles de la création et Euphrate est lié aux pouvoirs sexuels du liquide céphalo-rachidien; ce sont Od et Obd, les deux polarités du corps féminin. Comprenez, les deux paires de fleuves étaient à l’intérieur de l’Adam androgyne. Androgyne vient d’andro, « homme » et de gynika, « femme ». Le premier Adam avait les deux polarités à l’intérieur, pas encore séparées. C’est ainsi que la Genèse explique les quatre fleuves.

« Et Jehovah Elohim (Binah) prit l’homme et le plaça dans le Jardin d’Eden pour l’habiller et le garder. Et Jehovah Elohim (Binah) donna cet ordre à l’homme: « De l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal (associé à ton ז Zayin, à Eve, ton côté gauche), tu n’en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » – Genèse 2: 15-17

Pourquoi ne pas manger de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal? Parce qu’Adam lui-même est l’Arbre de Vie, le ו Vav, la colonne vertébrale. Il est la vie et représente tout l’Arbre de Vie. Adam est de Yesod (le jardin inférieur) jusqu’à Daath (le jardin supérieur), mais Eve (l’organe sexuel) a le pouvoir de ז Zayin. En d’autres termes, Eve (ז Zayin) a le pouvoir de faire sortir Adam (ו Vav) du jardin si Adam (le cerveau au-dessus de votre colonne vertébrale) ne contrôle pas Eve (vos organes sexuels), si le cerveau devient un esclave du sexe. Il y a toujours une bataille entre le cerveau et le sexe, le sexe et le cerveau. Le cerveau doit commander le sexe. Quand le sexe contrôle le cerveau, alors Adam (le cerveau) est sorti d’Eden. Ainsi, voilà comment Eve, le sexe, enfonce le cerveau en enfer, car Eve a le pouvoir du septième jour, la septième lettre, ז Zayin, une épée à deux tranchants.

Néanmoins, le chapitre deux du livre de la Genèse nous explique comment bien faire le travail. Oui, le deuxième chapitre nous dit: c’est le chemin, le bon chemin. Nous connaissons déjà le mauvais chemin. Tout le monde ici est un fornicateur et adultère, qui utilisent la lettre ז Zayin dans le mauvais sens, qui ne vénèrent pas le Shabbat, la lettre ז Zayin. Certains gardent le septième jour comme souvenir, mais ce jour-là ils forniquent, ils ne le sanctifient donc pas.

Les Quatre Créatures

« Et Jehovah Elohim (Binah) dit: Ce n’est pas bien que l’homme soit seul; Je vais lui faire une compagne pour lui. Et du אדמה sol [qui est Adamah, le corps physique; de nouveau marchant avec ז Zayin vers l’Est à partir de Yesod au moyen de la transmutation sexuelle, qui est, en soufflant la force sexuelle du sol, parce que ז Zayin est souffle] Jehovah Elohim (Binah) forma chaque חית bête (Chaioth) du champ (qui est Yesod où nous trouvons tous les archétypes. Donc, chaque Chaiah-vie est formée à partir de Yesod), et chaque volaille (ou chaque oiseau) de l’air… »

Il faudrait dire « Et chaque Ange formé là-bas dans Schamayim (ciel) », mais la Bible dit: « Et toute volaille ou oiseau de l’air ». En Hébreu, le mot רוח Ruach (air) n’y est pas écrit, mais le mot שמים Schamayim, qui signifie « ciel » ou « eaux ardentes. » De Yesod émerger tous les anges. En d’autres termes, on pourrait dire que de telle volaille est Tiphereth, symbolisée par l’aigle.

« …et les a amenés à Adam pour voir comment il les appellerait: et tout ce qu’Adam a appelé chaque créature vivante… »

…chaque נפש חיה Nefesh Chaiah, pas חית Chaioth, car Nefesh Chaiah signifie une création divine à l’intérieur de vous. נפש Nefesh signifie « âme ». Donc, à partir de votre âme animale, Nefesh, vous créez Chaiah, des entités vivantes à l’intérieur de vous. Nefesh Chaiah se réfère également aux animaux qui sont en dehors de vous.

« …c’était le nom de celui-ci. Et Adam a donné des noms à tout le bétail… »

Quel est le bétail? C’est le bœuf. Rappelez-vous que le bœuf est une entité vivante liée au sceau de Dieu, liée à Neshamah.

« …et aux oiseaux de l’air שמים [Schamayim, qui est l’aigle], et à toutes les bêtes des champs [le Lion]; mais pour Adam, aucune compagne n’a été trouvée pour lui. » – Genèse 2: 18-20

Dans ces quatre symboles – le bétail ou le bœuf, la volaille ou l’aigle, la bête des champs ou le lion et Adam qui symbolise Yesod – nous voyons les quatre créatures d’Ezekiel. Ce sont les quatre éléments que nous devons créer, autrement dit, nous devons créer l’Âme.

L’âme est une collection de corps, de véhicules:

  • créé dans Hod : le Corps Astral
  • dans Netzach : le Corps Mental
  • dans Tiphereth : le Corps Causal

Ce sont les trois créatures que nous lisons ici, Nephesh Chaiah: le bétail, l’aigle ou la volaille, et la bête sauvage, qui est le lion. C’est ce que nous, en tant qu’Adam, l’Âme dans Yesod, devons commander. Les gens qui lisent ceci pensent qu’Adam, créé dans Eden, Yesod, doit commander à la dinde, au poulet et à tous ces oiseaux, bovins et autres animaux apparus sur la terre. Non, Genèse 2: 18-20 fait référence à Nephesh Chaiah, qui se rapporte à la création de l’Âme, ce que nous devons tous faire.

Chaioth Ha Kadosh sont les créatures saintes que nous devons tous créer. Mais pour Adam, il n’a pas été trouvé de compagne pour lui. Cela fait référence à Adam dans Yesod. Eve n’est toujours pas sortie de lui.

« Et Jehovah Elohim (Binah) fit endormir profondément Adam et il s’endormit. Il prit une de ses côtes (ז Zayin). [Nous avons expliqué cela dans la conférence précédente dans la lettre ה Hei.] Et ferma la chair à la place de celle-ci; et de la côte, que Jehovah Elohim (Binah) avait prise à Adam, il en fit une femme (Isha) et la conduisit à Adam. » – Genèse 2: 21, 22

Donc, d’une des côtes d’Adam, c’est-à-dire du côté gauche d’Adam, Jehovah Elohim (Binah) a créé Eve. Jehovah Elohim (Binah) a pris ז Zayin à Adam et il a créé la femme, qui signifie la polarité féminine, car l’Adam androgyne avait les quatre fleuves, Pison, Gihon, Hidekel et Euphrate à l’intérieur de lui-même – les deux polarités de la force masculine et les deux polarités de la force féminine. Quand l’homme androgyne ou Adam dormait, Elohim enleva les deux fleuves féminins, ז Zayin, Eve, de lui et créa une femme. Il a dû prendre les deux polarités de la tête et du sexe afin de créer un autre Être proche de lui; ainsi, à l’origine, les deux polarités féminines étaient à l’intérieur de lui.

« Et (c’est pourquoi) Adam dit: Ceci est maintenant os de mes os et chair de ma chair: elle s’appellera Femme (Isha), car elle (le ז Zayin) a été enlevée à l’Homme (Ish, le ו Vav). C’est pourquoi l’homme (le feu masculin) quittera son père et sa mère (abandonnera son état androgyne) et s’attachera à sa femme (le feu féminin); ils formeront une seule chair. Et ils étaient tous deux nus, l’homme et sa femme, et n’avaient pas honte. » – Genèse 2: 23-25

Comme vous le voyez, lorsque vous lisez le deuxième chapitre de la Genèse, vous devez comprendre que vous lisez une récapitulation, en d’autres termes, l’explication du premier chapitre, car lorsque les gens lisent le deuxième chapitre, ils le lisent d’une manière différente.. Le deuxième chapitre explique donc comment Jehovah Elohim a réalisé l’ensemble du travail du premier chapitre.

Comprenons comment il l’a fait; il l’a fait à travers ז Zayin, la septième lettre. Jehovah Elohim s’est donc reposé sur la septième lettre afin de créer toute la création. Par conséquent, vous devez respecter et adorer et rendre sacrée la septième lettre. Bien que cela ne signifie pas que vous devez avoir la septième lettre chez vous entourée de bougies, non, non. Cette septième lettre, ז Zayin, est le côté gauche de votre sexualité, qui est directement liée aux organes sexuels, que vous soyez une femme ou un homme. Si vous utilisez votre organe sexuel de la mauvaise manière, vous ne sanctifiez pas ז Zayin, mais vous envoyez ז Zayin en enfer, dans Klipoth.

C’est le mystère de ce commandement qui dit:

« Garde le jour du Sabbath pour le sanctifier, comme Jehovah Elohim te l’a commandé. Et Jehovah Elohim l’a commandé quand il a dit: Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal (ז Zayin), tu n’en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras, tu mourras sûrement. »

Bathsheba

בת–שבע Bathsheba, la femme de David, me vient à l’esprit. Cela a été expliqué dans la conférence précédente. La femme de David était Bathsheba, qui signifie « la fille des sept ». L’âme, Bath, est la fille de Sheba, les sept lumières du candélabre, que זכריה Zechariah, a vues dans sa vision – les sept pipes également, car Dieu a tout créé à travers la septième lettre. Sans la septième lettre, ז Zayin, Dieu ne peut rien créer, car Dieu est homme / femme; c’est ce que nous devons comprendre, saisir et retenir. Le livre de la Genèse dit que le créateur est Jah-Chavah Elohim, qui est Jehovah Elohim en Français. Qui est ce Jehovah Elohim? C’est la sephirah Binah. Binah fait toute la création, mais il le fait avec son épouse, la Mère Divine Kundalini, représentée dans la lettre ז Zayin.

Ce que nous expliquons ici est comment Abba, le Père, Jehovah Elohim, a fait tout le travail de la Genèse: il l’a fait à travers sa femme (Aima, Eloha) et à travers sa femme, il a tout créé, qui est représentée dans la septième lettre, ז Zayin. Par conséquent, vous devez respecter la septième lettre, respecter le septième jour. La septième lettre, le septième jour, explique comment vous créez tout.

De nos jours, il y a des gens qui s’appellent eux-mêmes Pentecôtistes ou quel que soit leur nom, qui adorent le septième jour, alors qu’ils adorent un jour de la semaine. Ils ignorent que le septième jour est à l’intérieur d’eux: il est la lettre ז Zayin. Suivez-vous cela? Comprenez-vous cela? C’est le mystère de la septième lettre, qui est liée à la femme, à Chavah, à Eve (le ה Hei) et aux sept chakras.

Comprenons que Dieu crée à travers le septième chakra, de la glande pinéale vers le bas, en contrôlant Chavah (Eve, le ה Hei), qui est les organes sexuels. Jah-Chavah est le nom Jah dans la tête et Chavah dans Yesod, le sexe, créé par Elohim.

Lisons maintenant ce qui suit dans le Nouveau Testament, dans l’évangile de Marc, chapitre 2: 23-28.

« Et il arriva qu’il passa dans les champs de maïs le jour du Sabbath; et ses disciples commencèrent à arracher les épis de blé. Et les Pharisiens lui dirent: Voyez, pourquoi font-ils ce qui n’est pas licite le jour du Sabbath? »

Ils accusent les apôtres, les disciples de Jésus, de travailler le jour du Sabbath, alors qu’ils devraient se reposer; ceci, bien sûr, est conforme à la tradition.

« Et il leur dit: N’avez-vous jamais lu ce que David a fait, quand il en avait eu besoin et qu’il était affamé, lui et ceux qui étaient avec lui? Comment il est entré dans la maison de Dieu (souvenez-vous que la maison de Dieu est le corps, votre propre corps) du temps du grand prêtre Abiathar, et qu’il a mangé le pain d’offrande, qu’il est interdit de manger, sauf par les prêtres, et donna aussi à ceux qui étaient avec lui? (C’est bien sûr le symbole de la transmutation sexuelle.)

Et il (Jésus) leur dit: Le Sabbath (Bathsheba, ז Zayin la septième lettre) était fait pour l’homme (était fait pour le ו Vav) et non pas l’homme pour le Sabbath: c’est pourquoi le Fils de l’Homme (qui est Tiphereth, le ו Vav) est également le Seigneur du Sabbath (Malkuth). »

En d’autres termes, le Fils de l’Homme, Tiphereth, contrôlera sa sexualité, contrôlera la septième lettre, et il peut arracher de la lettre, c’est-à-dire la transmuter, chaque fois qu’il voudra avoir les épis de maïs (la graine sexuelle), parce que la septième lettre ז Zayin a été déconnectée de l’alphabet pour faire de la femme, pour séparer les sexes, afin que les sexes puissent créer tout ce que nous expliquons ici.

Donc, la femme, autrement dit la séparation des sexes, a été créée pour le Fils de l’Homme, Tiphereth. Les gens demandent parfois: « Pourquoi la femme a-t-elle été séparée? » Parce que l’âme (Tiphereth) a besoin de grandir et que pour cela l’âme a besoin de Magie Sexuelle pour construire à l’intérieur de vous ce que vous devez construire. C’est la raison de la nécessité de la séparation des sexes. S’il n’y avait pas de séparation des sexes, il ne pourrait pas y avoir de création à l’intérieur de nous.

Rappelez-vous que Dieu a tout créé jusqu’au septième jour. Il s’est reposé le septième jour de tout son travail. Cela ne veut pas dire que le septième jour, Dieu a dit: « Ok, je suis fatigué de mon travail et je vais dormir maintenant », bien que ce soit ce que les gens pensent. Non, « il s’est reposé » signifie que tout le travail qu’il a fait était basé sur la septième lettre. Moïse explique cela dans le deuxième chapitre de la Genèse. Il ne dit pas aux gens d’être paresseux, de ne rien faire; comprenez-vous cela? Cela signifie que si vous voulez faire tout ce qu’il a dit dans le premier chapitre du livre de la Genèse, vous devez suivre ce que le deuxième chapitre explique, qui est que tout ce que Dieu fit étaient basés sur la lettre ז Zayin, à travers la femme, à travers la Déesse. Donc, vous devez faire la même chose. C’est pourquoi nous sommes les deux polarités des sexes, parce qu’on veut devenir comme Dieu, homme / femme.

Le problème est que lorsque l’homme et la femme fut séparés, comme vous le savez, ils n’ont pas transmuté leur force sexuelle. Donc, ז Zayin a envoyé Adam et Eve en enfer, et c’est le cas présent.

Une autre chose qui intrigue beaucoup dans le livre de la Genèse est ceci:

Soyez Féconds

« Et Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez-vous [רבה], et remplissez la terre et soumettez -la : » – Genèse 01:28

Si vous lisez le précédent verset du premier chapitre, il ne s’agit pas seulement d’un commandement adressé à Adam, mais également à l’autre chaiah, les autres âmes vivantes (Nefesh Chaiah). Et ceci avant que les deux sexes ne soient séparés, un commandement pour Adam quand il était encore androgyne. Il dit littéralement: « Portez des fruits et multipliez-vous ». Le mot Hébreu רבה qui est traduit par « multiplie » est défini dans le dictionnaire comme étant Rabbi: « maître ». La traduction devrait donc être:

« Soyez féconds et soyez comme un Rabbi. »

Soyez fécond comme un maître. Comment devenez-vous un maître, un Rabbi? En suivant l’alliance: en transmutant vos énergies sexuelles à travers votre ז Zayin.

C’est pourquoi, dans le deuxième chapitre du livre de la Genèse, lorsque Jehovah Elohim va séparer les deux polarités, avant de procéder à une telle opération, il appelle Adam et dit en d’autres termes: « Nous allons séparer les deux sexes ici, donc vous pouvez faire le travail que je fais et devenir comme Elohim. Mais avant cela, je vous préviens: ne mangez pas de l’arbre (qui est ז Zayin) du bien et du mal, parce que ז Zayin peut vous envoyer en enfer. Vous devez apprendre à le faire de la bonne manière, comme je l’ai fait, alors faites attention. Parce que si vous mangez comme une bête des champs, vous irez en enfer, vous mourrez; vous êtes prévenu, d’accord? Reste là et va dormir », et il s’endormit. Il a sorti Eve de lui et il a dit: « Je vous ai déjà prévenu, que ז Zayin peut vous envoyer de haut en bas, ok, au revoir, utilisez votre volonté, vous êtes libre de le faire. »

Donc, comme le dit la Genèse, Eve a les deux forces du serpent, mais cela n’a rien à voir avec ce sujet ; nous en parlerons dans la lettre Teth. Maintenant, nous voulons simplement souligner ceci: Adam n’est pas devenu un Rabbi; il n’est pas devenu un maître, un maître de la nature. Bien sûr, dans les traductions que d’autres traducteurs ont fait, ils déclarent « soyez féconds et multipliez-vous », car ils ne connaissaient pas l’Hébreu Kabbalistique et n’étaient pas des initiés. Quand ils lisent l’Hébreu, ils traduisent Rabba ou Rabbi et disent: « Cela est lié à la procréation », car, d’une certaine manière, se multiplier est également associé au mot Rabba et ils disent: ceci dit ici grandir et se multiplier. Mais pourquoi Dieu dit « grandissez et multipliez-vous » physiquement, comme un commandement, quand il est évident que même si les gens ne le lisent pas, ils se multiplieront de toute façon, ils le feront; même les animaux le font et ils ne lisent pas la Bible. Se multiplier est quelque chose de naturel; les gens ressentent l’instinct de l’acte sexuel et se multiplient. Alors, pourquoi Dieu dirait-il: « Allez et multipliez-vous? » Ce serait inutile, n’est-ce pas? Mais si nous savons qu’à travers ז Zayin, avec la force sexuelle nous pouvons monter ou descendre, nous comprenons pourquoi Dieu a dit: « Croissez et soyez un Rabbi, un maître; soyez féconds », car vous les connaîtrez à leurs fruits. Un bon Arbre de la Connaissance porte de bons fruits, mais un mauvais Arbre de la Connaissance porte de mauvais fruits, ou Rah, fruits pollués; c’est ce qu’il faut dire là.

Lorsque nous utilisons la force sexuelle de la mauvaise manière, nous utilisons le ז Zayin de mauvaise manière, nous nous développons alors dans Klipoth. Et c’est pourquoi nous avons dit: nous appartenons à l’enfer. Ce n’est pas que nous y allions; nous sommes déjà là. Nous réalisons que nous sommes en enfer quand nous commençons à en sortir. La première chose à faire est de sanctifier le Sabbath. Mais, le Sabbath n’est pas un jour de la semaine, c’est votre ז Zayin, la septième lettre est votre Sheba: Bath-Sheba.

Tous les rois étaient mariés à Sheba. David était marié à Bathsheba. Salomon était amoureux de la Reine de Sheba, la reine des sept ou septième. Celles-ci symbolisent tous la même chose. Le Fils de l’Homme, qui est Tiphereth, est le Seigneur de Sheba, le seigneur de Shabbat, parce que Malkuth a été créé pour être son épouse. La séparation des sexes a été faite pour lui permettre de grandir. Tiphereth est votre Âme Humaine, le Ben, le Fils de Dieu. Les Beni Elohim sont les âmes des Dieux. Rappelez-vous l’Invocation de Salomon :

« Beni-Elohim, soyez mes frères au nom du Fils et par les pouvoirs de Sabbaoth! »

Questions et Réponses

Public: Vous dites donc que lorsque Jehovah-Elohim se repose le septième jour, cela ressemble-t-il au temple qui repose sur les deux pierres angulaires, qui repose sur ou a besoin de, ז Zayin. Ce n’est pas comme s’il prenait un jour de congé? Est-ce ce que vous vouliez dire par se reposer?

Instructeur: Pour donner un exemple: Cette maison, dans laquelle nous donnons cette conférence, sur quoi repose-t-elle, sur quoi se base-t-elle? Laissez-moi descendre au sous-sol et voir: oh, cette maison est basée sur une pierre ou un rocher, très forte, sur laquelle elle repose. Ainsi, quand on lit dans le livre de la Genèse que Dieu s’est reposé le septième jour, cela ne signifie pas qu’il a fait la sieste le septième jour. La Genèse déclare qu’il se reposait sur la pierre de Yesod, liée à ז Zayin, le sexe, afin de faire toute la création. C’est ce que l’on veut dire. Mais lorsque vous lisez littéralement et que vous n’êtes pas un initié, les mots « se repose » semblent bien sûr faire la sieste. Et puis vous allez faire une sieste et dire: « Le septième jour, je ne travaillerai pas, parce que Dieu commande dans la Bible que je ne devrais pas travailler pour adorer. » Oui, nous devrions adorer le jour du Sabbath, c’est vrai, mais quel type d’adoration? L’adoration de votre propre Dieu intérieur, parce que tout le travail que nous devons faire repose, est basé, est fondé sur ז Zayin, parce que ז Zayin est connecté aux organes sexuels.

ז Zayin indique Eve, les organes sexuels. ו Vav indique Adam, le cerveau. Donc, tout le travail que nous devons faire est de se reposer sur la septième lettre, le septième jour, comme il est écrit dans le livre de la Genèse, afin de faire tout le travail. C’est pourquoi ז Zayin est lié à la respiration. Vous commencez à faire les Initiations Mineures lorsque vous transmutez vos énergies sexuelles et à faire votre Pranayama, qui est ז Zayin, la respiration, connecté à vos narines. Ensuite, vous commencez à écouter à travers votre ו Vav (les sept chakras de votre moelle épinière) et comprendre la parole de Dieu.

Le vrai Maître est représenté par le Nazaréen qui suit le vœu Naziréen, c’est-à-dire la Kippa que de nombreuses religions conservent, non seulement les Juifs, mais toutes les religions qui se couvrent la tête d’un turban ou d’un chapeau. La Kippa sur la tête symbolise la lettre Iod ; de plus, le chapeau symbolise les lettres י Iod, ז Zayin et ו Vav unies, formant ainsi la lettre ח Chet. Alors vous ne dites plus Iod ה Hei, mais chez un maître, Iod Chet. Celui qui n’est pas un maître est י Iod ה Hei, car la ligne gauche du ה Hei est toujours isolée, mais dans un maître le ז Zayin, qui est la ligne isolée du ה Hei – comme nous l’avons expliqué dans la lettre ה Hei – s’unit à la tête, formant ainsi la lettre ח Chet, qui signifie « vie ». Ensuite, le ו Vav descend à travers la colonne vertébrale et l’autre ה Hei est dans le sexe, ainsi Iod-Chet-Vav-Hei forme le nom Iod-Chavah. Les Nazaréens ont fait remarquer que tout maître était Iod-Chavah. Encore une fois, Iod est la tête, le turban ou le chapeau, les deux boucles de cheveux du Nazirites sur la région plate de chaque côté du front près de leurs oreilles sont les deux lettres ו Vav et ז Zayin, qui se sont unis à la lettre ח Chet ; alors la lettre ו Vav dans leur colonne vertébrale et la lettre ה Hei dans leur sexe, qui signifie, Adam et Eve qui sont Iod-Chavah, le créateur, en d’autres termes.

Public: Vous avez indiqué que la séparation des sexes était nécessaire pour que la création se déroule à l’intérieur de nous. Cela signifie-t-il que ceux qui vivaient avant cette séparation ne pouvaient pas suivre le chemin de l’Initiation?

Instructeur: Ceux qui étaient androgynes étaient déjà des créateurs à un certain niveau, parce que quand vous êtes vraiment androgyne (pas simplement par accident de naissance), alors vous avez le pouvoir de création à travers votre langue. Dans l’androgyne, le ז Zayin agit à travers la langue; ils peuvent créer de la même manière que les Dieux. Parce que “au commencement était la parole et la parole était avec Dieu et la parole était Dieu.” Cependant, ils n’étaient pas encore pleinement développés comme les Elohim. Pour atteindre le niveau d’un créateur tel que les Elohim, il est nécessaire de séparer physiquement ces Êtres qui ne sont pas encore à ce niveau, de les séparer et de leur permettre de se développer par le bas et de devenir androgynes comme Elohim. Vous pouvez avoir un corps physique androgyne, comme les Elohim, mais cela ne signifie pas que tous vos corps intérieurs sont comme les Elohim. Adam dans l’Eden était physiquement androgyne, car il a hérité des corps des Dieux. Mais les Dieux ont dit: « Vous avez un corps androgyne, mais vous n’êtes pas comme nous spirituellement. Si vous voulez devenir comme nous, nous séparerons votre corps androgyne et vous enseignerons comment devenir comme nous, comme Elohim. » Mais comme vous le savez, nous essayons toujours.

Public: Comment la lettre ז Zayin s’intègre dans le nom זכריה Zechariah, et Zachariel?

Instructeur: Les deux commencent par la lettre ז Zayin. זכריה Zechariah, signifie « souviens-toi de Jah» et Zachariel signifie « souviens-toi de Dieu ». Souviens-toi, Aleph Lamed, El, signifie Dieu.

Public: Dans la Kabbale, comment la pierre angulaire se rapportent à ז Zayin?

Instructeur: Quel est le rapport entre ז Zayin et la pierre angulaire? À travers ז Zayin, à travers l’acte sexuel, vous mettez votre pierre en activité. Pour mettre en activité votre ז Zayin, votre Ida, votre puissance créatrice, vous devez entrer dans Yesod, qui est la pierre angulaire ; qui est rendu actif avec deux polarités.

Public: Les deux piliers?

Instructeur: Oui, les deux piliers. Les deux piliers du temple que vous voyez ici dans l’Arbre de Vie, dont nous avons parlé dans l’autre conférence. Le pilier droit Chokmah, Chesed, Netzach est lié à la lettre ו Vav. Le pilier gauche est lié à la lettre ז Zayin. Les deux reposent respectivement sur Netzach et Hod, ils sont établis sur la pierre cubique de Yesod, la pierre. En tant qu’homme, vous ne pouvez pas être établi sur Yesod sans votre femme, pas plus que la femme ne peut être établie sur la pierre de Yesod si elle n’a pas un homme. Nous avons donc besoin des deux polarités, et c’est la pierre angulaire que les bâtisseurs ont rejetée. Les bâtisseurs sont ces personnes religieuses qui pensent pouvoir atteindre la réalisation sans sexe. Ils ignorent que le sexe est enraciné dans ז Zayin, et Dieu a tout créé à travers la lettre ז Zayin, à travers la lettre sept, à travers Sheba. Par conséquent, si vous avez besoin de terminer votre travail, tout votre travail en tant que création, en tant qu’homme, vous avez besoin d’un Sheba, et en tant que femme, vous avez besoin d’un David.

Public: Si ז Zayin est lié à Ida, qu’est-ce qui se rapporte à Pingala?

Instructeur: La lettre ו Vav. Adam se rapporte à Pingala. ו Vav et ז Zayin sont les deux polarités, les deux branches d’olivier du temple, qui s’élèvent et versent l’huile sur le septième chakra afin d’illuminer les sept églises, les sept chakras. Ce sont Ida et Pingala qui travaillent dans un célibataire à travers les neuf Initiations des Mystères Mineurs. Mais si un célibataire veut entrer dans les Mystères Majeurs, il a besoin de plus d’aide de ז Zayin, il a besoin d’une femme. Sans complément ni aide, il n’est pas possible d’entrer dans les Mystères Majeurs, car la pierre angulaire est Yesod, les deux polarités, organes sexuels, qui renferment le mystère de ז Zayin. C’est pourquoi vous voyez que tous nos problèmes ont commencé lorsque Dieu a séparé Eve d’Adam. Mais nous bénéficions, si nous en profitons… Le problème est que beaucoup d’hommes ne respectent pas la femme, parce qu’ils ne respectent pas leur propre niveau féminin, leur propre rôle féminin, leur propre ז Zayin. Lorsque vous commencez à respecter votre Mère Divine dans le ciel – lorsque vous accomplissez ce commandement qui dit: « Honore ton Père et ta Mère dans le ciel », Adam et Eve, lorsque vous commencez à respecter le septième jour, qui signifie que la septième lettre, ז Zayin, dans votre corps, en adoptant un comportement sexuel correct, vous commencez bien sûr à respecter cet aspect qui est devant vous, à savoir votre épouse; mais malheureusement, nous faisons un gâchis de nous-même et c’est ce que nous sommes: un gâchis. Nous pouvons nous réparer nous-mêmes si nous commençons à effectuer la transmutation sexuelle et suivre l’alliance.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : ז Zayin

ו Vav
ח Chet
Catégories : Alphabet de la Kabbale