Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Alphabet de la Kabbale

letters-ref-hei-1

Hei ה, «voici», prends cette connaissance de Dieu et reçois-la avec ta Conscience ; la lettre ה [Hei] représente la création.

La forme de la lettre Hei ה est formée par les lettres Daleth ד et Iod י.

Le Iod י est la ligne gauche ou le pied qui peut devenir un Zayin ז, si nous prolongeons cette ligne gauche vers le haut par l’action. La ligne horizontale en haut et la ligne verticale droite de la lettre Hei ה forment une lettre Daleth ד, qui représente le monde physique, et la ligne gauche isolée est la partie inférieure d’un Zayin ז coupé de la ligne horizontale, qui représente son Iod י, le monde à venir. Par conséquent, la lettre Hei ה représente la combinaison des domaines physique et spirituel, de tout ce qui est en haut et de tout ce qui est en bas.

La ligne gauche isolée de la lettre Hei ה montre l’aspect féminin de la lettre Daleth ד, qui se trouve à sa droite. Ce Daleth ד représente l’Adam אדם de l’Eden inférieur, Yesod. Cet Adam אדם ou Daleth ד de Yesod, l’Eden inférieur, est le résultat du secret de Daath, l’Eden supérieur.

La lettre Daleth ד du nom Adam אדם se trouve au bas de la colonne du milieu de l’Arbre de Vie, exactement dans Yesod, dans l’Eden inférieur. À partir de là, la lettre Daleth ד embrasse la lettre Aleph א dans la colonne de droite et la lettre Mem ם dans la colonne de gauche de l’Arbre de Vie, formant ainsi le nom Adam אדם en Hébreu.

kabbalah-the-tree-of-life

Les trois lettres mères Aleph א, Shin ש et Mem מ sont liées au premier triangle de l’Arbre de Vie, à savoir Kether, Chokmah et Binah, respectivement.

La lettre Aleph א représente la sainte trinité qui est commandée par le Père (Kether), qui dans le corps physique est lié au chakra couronne et à l’atome dans ce centre magnétique situé à la racine du nez. De ce centre magnétique à la racine du nez (ésotériquement parlant), les forces d’Aleph א, le souffle de Dieu, descendent par la colonne de droite de l’Arbre de Vie, depuis le haut de la tête, pour rejoindre Daleth ד au bas de la colonne centrale. Selon l’anatomie humaine ésotérique, la colonne de droite correspond au cordon de droite, qui en Sanskrit est appelé Pingala.

Comme le montre le graphique de l’Arbre de Vie, la colonne de droite de l’être humain se rapporte à la lettre Aleph א, qui représente le premier triangle (Kether, Chokmah, Binah); c’est pourquoi la première lettre du nom Adam אדם (qui représente le cerveau) commence par Aleph א.

La colonne de gauche de l’Arbre de Vie est contrôlée par la Sephirah Binah ; cette colonne de gauche se rapporte – dans l’anatomie ésotérique de notre corps physique – au cordon de gauche, appelé en Sanskrit, Ida. Cet Ida, cette colonne de gauche est liée à la lettre Mem ם, les eaux féminines d’Eve, puisque l’autre cordon (Pingala) est lié à la lettre Aleph א d’Adam אדם. C’est pourquoi vous trouvez la lettre Mem ם (Mem מ final) à la fin du mot Adam אדם.

Ainsi, l’homme terrestre, le Daleth ד du nom Adam אדם, embrasse les deux polarités créatrices: Aleph א (représentant le Père) dans la colonne de droite et Mem ם (représentant la Mère) dans la colonne de gauche. Ainsi, Daleth ד au milieu du nom Adam אדם se rapporte à la colonne centrale de l’Arbre de Vie ; Daleth ד cache au bas de l’Arbre de Vie toutes les forces venant d’en haut. Daleth ד représente l’homme terrestre, l’être humain.

Ainsi, la ligne horizontale du Hei ה représente la pensée. La verticale droite du Hei ה représente la parole. La ligne verticale courte à gauche de la lettre Hei ה représente l’action. Ce sont les trois aspects représentés par les trois lignes qui forment la lettre Hei ה.

Les lignes horizontale et verticale jointes du Hei ה forment une lettre Daleth ד ; la ligne horizontale représente la femme et la verticale l’homme; les deux lignes représentent l’Adam אדם primordial qui a été créé homme-femme. Ainsi, le Daleth ד au milieu du mot Adam אדם renferme tous les Archétypes qui viennent d’en haut dans le monde physique, qui est Malkuth.

Par conséquent, les deux lignes de la lettre Daleth ד représentent un homme et une femme; en d’autres termes, nous, humains terrestres, sommes la lettre Daleth ד, qui représente Kabbalistiquement un homme pauvre ou une femme pauvre.

Le Daleth ד du nom Adam אדם dans l’Eden inférieur au bas de la colonne centrale de l’Arbre de Vie embrasse les colonnes droite et gauche: la lettre Aleph א, à sa droite Pingala, et la lettre Mem ם à sa gauche Ida.

Les colonnes de droite et de gauche, Abba et Aima, Aleph א et Mem ם, deviennent créatrices quand elles rejoignent le Daleth ד, dans Yesod, la Sephirah inférieure de la colonne du milieu.

Adam אדם embrasse donc le secret de toutes les 22 lettres, car le Daleth ד au bas de la colonne centrale – qui représente le canal central dans la colonne vertébrale, appelé Sushumna dans l’anatomie humaine ésotérique – reçoit les 22 Archétypes de Chokmah.

Shem Hamphorash

Parmi les trois lettres mères Aleph א, Shin ש et Mem מ, Chokmah est représenté par la lettre Shin ש (feu) qui, à travers des initiations, relie tous les Archétypes inférieurs dans Daleth ד aux trois lettres mères.

Dans la Genèse, le verset «Et Dieu a dit, faisons Adam אדם » peut être expliqué comme suit. À travers Vav ו («Et»), la moelle épinière, Elohim (Aleph א) a prononcé:

«Shem Hamphorash»

… afin que les 22 lettres ou Archétypes puissent être établis en bas dans Malkuth, au sein de Daleth ד, l’homme terrestre, au moyen de la lettre Mem ם dans Yesod.

Les Kabbalistes prononcent «Shem Hamphorash» au lieu de יהוה Iod Hei Vav Hei, traduit en Français par «Jehovah». Shem ש ם (Shin ש Mem ם) signifie «nom», qui dans la Bible désigne également le premier Fils de Noah. Hamphorash signifie «interpréter» ou «Étendre». Quel nom interprétons-nous ou étendons-nous? C’est le Saint Nom de Dieu, qui est יהוה Iod Hei Vav Hei. Ainsi, lorsque vous entendez les mots «Shem Hamphorash», cela équivaut à יהוה Iod Hei Vav Hei. Dans le Gnosticisme, nous prononçons «Iod-Havah».

Les Elohim travaillent dans notre moelle épinière, qui est représentée dans la lettre Vav ו, et est également représentée dans la ligne verticale droite de la lettre Hei ה, ainsi que dans la lettre Daleth ד ; par conséquent, la courte ligne verticale gauche de la lettre Hei ה est une lettre Zayin ז inachevée, qui, dans le Hei ה, montre l’aspect féminin de la lettre Daleth ד. Ainsi, la ligne gauche de la lettre Hei ה représente l’aspect féminin de la lettre. C’est pourquoi il est séparé, isolé des deux autres lignes de la lettre.

tetragramaton

Pour comprendre comment l’aspect féminin caché est représenté dans la lettre Hei ה par cette ligne courte à gauche, il est nécessaire d’interpréter le nom Shem Hamphorash, c’est-à-dire la valeur numérique du nom יהוה IodHeiVav ו – Hei comme suit: la valeur de la lettre י Iod est 10; la valeur de la lettre Hei ה est 5; la valeur de la lettre Vav ו est 6 et encore la valeur de la lettre Hei ה est 5. En faisant l’addition Kabbalistique en relation avec les Quatre Mondes de la Kabbale, qui représente l’univers entier, nous avons la valeur Kabbalistique de 72, comme suit:

  1. Atziluth, le monde des Archétypes, est représenté dans la lettre Iod י, qui est égale à 10
  2. Briah, le monde de la création, est représenté dans la lettre Hei ה, et vaut 5, plus la valeur d’Atziluth (10) au-dessus = 15
  3. Yetzirah, le monde de la formation, est représenté dans la lettre Vav ו et est égal à 6 plus la valeur d’Atziluth (10) et de Briah (5) au-dessus = 21
  4. Assiah, le monde de la matière et de l’action, est représenté dans la quatrième lettre Hei ה, qui est égale à 5 plus la valeur d’Atziluth (10) et de Briah (5) et de Yetzirah (5) au-dessus = 26

Hei ה représente l’action dans Assiah, Malkuth. Nous trouvons donc deux Hei ה dans le nom IodHeiVav ו – Hei.

Ainsi, lorsque nous faisons les additions Kabbalistiques de ces Quatre Mondes de la Kabbale, nous trouvons ce qui suit:

Iod = 10

IodHei = 15

IodHeiVav ו = 21

IodHeiVav ו – Hei = 26

Total = 72 = 9

Shem Hamphorash: en interprétant ou en étendant Kabbalistiquement la valeur du nom IodHeiVav ו – Hei, nous avons 72 qui somme (7 + 2) 9.

Néanmoins, de nombreux Kabbalistes déclarent que Shem Hamphorash est lié à l’Exode 14:19, 20 et 21, où nous trouvons tous les noms de Dieu que Moïse a utilisés pour former la colonne de feu qui guidait les Israélites dans le désert. Moïse utilisait la magie de la parole de Dieu pour tenir les Égyptiens qui venaient après eux, et ainsi avec la parole de Dieu, il ouvrit la Mer Rouge. Moïse a prononcé les 72 noms de Dieu pour le faire. Bien sûr, il y a quelque chose de caché dans ces versets du chapitre 14.

La façon d’interpréter le nom de Dieu est que IodHeiVav ו – Hei a la valeur Kabbalistique de 72 qui est 9. La même valeur est celle d’Adam אדם et le nombre de la Sephirah Yesod, qui est Eden, où nous plaçons toujours l’être humain ou l’Homme, Adam אדם a fait l’image de Dieu.

Rappelez-vous que l’Eden inférieur (Yesod) ne fait qu’un avec Malkuth. Par conséquent, lorsque nous imaginons le Jardin d’Eden dans l’Arbre de Vie, nous devons comprendre que Kabbalistiquement un tel Jardin est Malkuth et Yesod ensemble, une Sephirah. Bien sûr, en nous, ces deux Sephiroth (Yesod et Malkuth) sont séparées à cause de la chute; Mais, selon la Bible, lorsqu’Eden a été créé avec Adam אדם, Malkuth et Yesod étaient un paradis terrestre unique dans la quatrième dimension. Rappelez-vous que nous déclarons que notre corps physique est tétra-dimensionnel, à quatre dimensions, ainsi la quatrième dimension du corps physique tridimensionnel est le Corps Vital, qui est Yesod.

samson_1

Ici dans Daleth ד (Hébreu: Porte), qui est l’homme terrestre au bas de l’Arbre de Vie, se cache tous les Archétypes, ce que nous avons déjà expliqué dans de nombreuses conférences; c’est-à-dire que tous les Archétypes sont dans le Corps Vital, la partie supérieure du corps physique. C’est pourquoi nous expliquons que l’homme terrestre Adam אדם reçoit tous les mystères, tous les Archétypes de la Parole de Dieu en potentialité dans la lettre Daleth ד à travers Shin ש (les feux de Chokmah dans la colonne centrale) à travers l’Aleph א (le vent dans colonne de droite) et à travers le Mem מ (l’eau dans la colonne de gauche). Comme vous pouvez le visualiser, nous parlons des trois lettres mères: Aleph א, Shin ש et Mem מ, qui sont liées au Père, au Fils et au Saint-Esprit.

Ces trois lettres mères sont en relation avec les deux serpents et le bâton central du caducée de Mercure, lequel, dans l’anatomie ésotérique, est représenté dans notre colonne vertébrale avec Sushumna, Ida et Pingala; Aleph א est Pingala, Mem מ est Ida et Shin ש est Sushumna.

Pour que Chokmah ou la lettre Shin ש d’en haut travaille dans notre Sushumna – qui se trouve au milieu de notre colonne vertébrale ou de la colonne du milieu de l’Arbre de Vie – il a besoin de Daleth ד au bas de celle-ci. Ainsi, à l’intérieur de Daleth ד (les Portes de l’entrée de la ville de Gaza, et les deux poteaux, c’est-à-dire la croix, les lignes verticale et horizontale de Daleth ד à l’intérieur du Hei ה) est caché le Shin ש, les feux virils de Samson (שמש-און), le Soleil, le Fils, qui est le Christ, Chokmah.

Kether est lié à la lettre Aleph א à travers la colonne de droite de l’Arbre de Vie et dans l’anatomie humaine ésotérique à Pingala. Binah est lié à la lettre Mem מ à travers la colonne de gauche de l’Arbre de Vie et dans l’anatomie humaine ésotérique à Ida. Chokmah est lié à la lettre Shin ש à travers la colonne centrale de l’Arbre de Vie et à l’anatomie humaine ésotérique à Sushumna. C’est ainsi que nous devons voir Aleph א, Shin ש et Mem מ macrocosmiquement et microcosmiquement en relation avec l’Arbre de Vie. Rappelez-vous que nous affirmons toujours que notre colonne vertébrale est l’Arbre de Vie et que dans notre colonne vertébrale se cache également l’Arbre du Bien et du Mal.

Dans le mot Adam אדם, Aleph א a la valeur 1, Daleth ד la valeur 4 et Mem מ la valeur 40. Si nous ajoutons 1 + 4 + 40, nous avons 9, qui est le même 9 que nous obtenons lorsque nous faisons l’addition de 72 en rapport avec le nom de Dieu. C’est ainsi qu’il est expliqué Kabbalistiquement qu’Adam אדם a été créé à l’image de Dieu, c’est-à-dire par Shem Hamphorash, en interprétant le nom IodHeiVavHei, en étendant le nom dans les Quatre Mondes de l’univers Kabbalistique. C’est ainsi que le nom de Dieu est caché avec le nom Adam אדם ou comment Adam אדם a été créé à l’image de Dieu.

Ainsi, pour que nous devenions le Daleth ד de l’Adam אדם créé à l’image de Dieu, nous devons avoir toutes les lettres auto-réalisées dans notre Conscience, car pour le moment nous les avons, mais seulement en potentialité. C’est ainsi que nous devons comprendre comment la lettre Daleth ד renferme toutes les 22 lettres de la parole de Dieu.

La Création de la Femme

Par conséquent, si Daleth ד dans Adam אדם renferme toutes les 22 lettres de la parole de Dieu à l’intérieur, cela signifie que la lettre Hei ה, la femme représentée également dans la lettre Zayin ז, est à l’intérieur de Daleth ד, à l’intérieur d’Adam אדם.

Maintenant, dans l’anatomie ésotérique Kabbalistique, nous voyons maintenant que dans notre colonne vertébrale, la lettre Vav ו représente l’homme, Adam אדם, Pingala et la lettre Zayin ז représente la femme, Eve, Ida. La lettre Zayin ז est similaire à la lettre Vav ו, mais la différence entre les lettres Vav ו et Zayin ז se trouve dans la ligne verticale qui émerge du Iod י qui se trouve en haut dans les deux lettres; la ligne verticale du Zayin ז dépasse du milieu de la lettre tandis que dans la lettre Vav ו, la ligne verticale dépasse du bord droit de la lettre. Vav ו est Pingala et Zayin ז est Ida qui est liée à la femme ou à l’aspect féminin.

Ainsi, si nous utilisons notre imagination, nous verrons comment la lettre Zayin ז se trouve à gauche de la lettre Hei ה ; au moyen de l’action, nous continuons à tracer la ligne courte gauche du Hei ה jusqu’à ce qu’elle en touche la ligne horizontale, du Daleth ד, formant ainsi la lettre Chet ח, qui cache le mystère de Vav ו et Zayin ז, positif et négatif.

Néanmoins, dans la lettre Hei ה, le Zayin ז est coupé du haut de la ligne horizontale. Pourquoi? Il est coupé afin de nous montrer que Zayin ז a été enlevé de Daleth ד, lequel, comme nous l’avons expliqué, renferme les 22 lettres placées par Chokmah depuis le monde d’Atziluth à travers la colonne centrale de l’Arbre de Vie.

Daleth ד comprend toutes les 22 lettres qu’il contient. C’est pourquoi Adam אדם représente les 22 Arcanes. Nous avons les 22 lettres ou Archétypes en potentialité.

Pour qu’Adam אדם, l’homme terrestre, mette en action les 22 Archétypes, il faut lui enlever la lettre Zayin ז. Ceci est expliqué dans la Genèse comme suit:

«Et Jah-Chavah Elohim fit tomber un sommeil profond sur Adam אדם (Daleth ד s’endormit), et il s’endormit; et il prit un de ses côtés (une de ses deux côtes = Ida et Pingala, Vav ו et Zayin ז) et referma la chair à la place de celle-ci; et le côté (Zayin ז) que Jah-Chavah Elohim avait pris d’Adam אדם, il en fit une femme, et l’amena à Adam אדם.»

Donc, si Jah-Chavah Elohim a pris l’un des côtés de l’Adam אדם androgyne pour faire le Hei ה, la femme, il est évident que Dieu a pris Zayin ז d’Adam אדם, car dans le mystérieux côté gauche de l’anatomie occulte d’Adam אדם nous trouvons Ida représenté dans la lettre Zayin ז. Dieu a créé le Hei ה, la femme, en enlevant la lettre Zayin ז d’Adam אדם.

Dans la Bible, lorsque vous lisez les lettres Hébraïques liées à Eve, vous trouvez ce qui suit:

«Et Adam אדם dit: Celle-ci [זאת] [Zayin ז ] est maintenant os de mes os et chair de ma chair; elle sera appelée אשה Isha (Aleph א, Shin ש, Hei ה), car elle (Zayin ז) a été sortie de Ish איש (Aleph א, Iod י, Shin ש = le Daleth ד est l’homme terrestre situé dans l’Eden inférieur qui cache toutes les lettres entre Aleph א et Tav ת, les première et dernière lettres du mot Hébreu signifiant «Le»).»

En Hébreu, nous écrivons «celle-ci» avec les lettres זאת Zayin ז, Aleph א et Tav ת. Donc, «celle-ci» se réfère à la lettre Zayin ז qui se trouve entre les lettres Aleph א et Tav ת, les première et dernière lettres de l’alphabet Hébreu.

blake-eve

Donc, Dieu prit Zayin ז d’Adam אדם, qui renferme tout l’alphabet Kabbalistique, Adam אדם étant représenté par la lettre Daleth ד qui reçoit les 22 Archétypes de Chokmah, de la Parole de Dieu, puisqu’Adam אדם a été créé à l’image de Dieu.

C’est pourquoi nous trouvons un espace entre la ligne horizontale et la ligne gauche de la lettre Hei ה, comme pour nous dire, cette ligne gauche était séparée de la ligne horizontale qui, avec la ligne verticale droite, forme un Daleth ד afin de former la lettre Hei ה. Si la ligne de gauche était reliée à la ligne horizontale, il ne s’agirait pas d’une lettre Hei ה, mais d’une lettre Chet.

Néanmoins, de nombreux Kabbalistes déclarent qu’une telle ligne gauche isolée est une lettre Iod qui forme un pied.

Cela peut être aussi vrai puisque l’être humain androgyne a deux pieds; à droite et à gauche, comme les deux jambes serpentines du coq d’Abraxas, qui représente Ida et Pingala. Ainsi, le pied gauche de la lettre Hei ה est Ida, et si vous visualisez au-dessus de l’espace situé à gauche de la lettre Hei ה, vous pouvez voir avec votre imagination la lettre Iod ; ainsi, lorsque vous coupez la ligne verticale inférieure de ce Iod י de Zayin ז, il reste un espace entre le Iod י et la ligne.

Ainsi, afin de montrer l’aspect féminin de la lettre Daleth ד, il suffit de placer la ligne séparée de Zayin ז à la gauche de Daleth ד, afin de former la lettre Hei ה. C’est pourquoi la ligne gauche de Hei ה est isolée, coupée, séparée.

C’est pourquoi, quand Adam אדם – en tant que Daleth ד – a vu la lettre Zayin ז être séparée de lui, il a vu une partie de lui-même avec la forme de la lettre Hei ה et a dit:

«Celle-ci «Zayin ז » est maintenant os de mes os et chair de ma chair: elle s’appellera אשה Isha (Aleph א, Shin ש, Hei ה), car elle (la ligne verticale de Zayin ז) a été coupée du Iod י d’Ish איש (Aleph א, Iod י, Shin ש).

Cet Ish איש est l’homme androgyne, l’homme céleste du monde de Yetzirah.

אישים

Comprenons ce mot avec le cœur, avec intuition: donc, en Hébreu אישים Aleph א, Iod י, Shin ש, Iod י et Mem ם forment le mot pluriel pour Ishim אישים, hommes; mais, seuls איש Aleph א, Iod י, Shin ש sont singuliers pour homme et seuls אש Aleph א et Shin ש ensemble épellent le mot pour feu.

Ce אישים Ishim אישים – dans le monde de Yetzirah, le monde de la Formation, le monde des anges – est l’Adam אדם androgyne, expliqué comme suit: l’aspect masculin du mot est formé par les lettres Aleph א et Iod י qui représentent la colonne de droite de l’Arbre de Vie ; l’aspect féminin du mot est formé par les lettres Iod י et Mem מ qui représentent la colonne de gauche de l’Arbre de Vie ; ce sont les deux polarités du feu, qui est représenté par la lettre Shin ש au milieu du mot, la lettre Shin ש correspond à la colonne centrale de l’Arbre de Vie ; ces aspects du feu sont cachés avec le Daleth ד d’Adam אדם.

tree-ishim

Dans le monde de Yetzirah, Ishim אישים est lié à Malkuth. Il est lié à Adam אדם auto-réalisé.

Ce monde tridimensionnel est le monde d’Assiah. L’Adam אדם de ce monde n’est pas auto-réalisé. Nous ne sommes pas auto-réalisés. Cependant, comprenons qu’Adam אדם auto-réalisé s’appelle Ishim אישים.

Dans l’invocation de Salomon, nous disons:

«Ishim אישים, assistez-moi au nom de Shaddai!»

Ishim אישים est le nom de Malkuth dans le monde de Yetzirah. Ishim אישים signifie hommes, c’est un mot pluriel qui désigne l’androgyne humain.

Lorsque nous isolons les lettres Aleph א, Iod י, Shin ש de Ishim אישים, il ne nous reste plus que le mot Ish איש, l’homme; cependant, pour écrire le mot femme en Hébreu, vous prenez le Iod י d’Ish איש et ajoutez la lettre Hei ה à la fin de celui-ci: אשה.

C’est pourquoi Adam אדם a dit:

«Celle-ci «Zayin ז » est maintenant un «Hei ה », os de mes os et chair de ma chair: elle sera appelée אשה Isha (Aleph א, Shin ש, Hei ה), car elle a été prise de Ish איש (Aleph א, Iod י, Shin ש).

Cela ne dit pas qu’elle a été prise d’Adam אדם, mais d’Ish איש.

L’Adam אדם terrestre est en bas dans Malkuth-Yesod mais dans sa colonne vertébrale se trouve le mystère d’Ishim אישים; parce que l’aspect féminin du feu se rapporte aux lettres Iod י et Mem מ de la phrase «de l’homme: מאיש

En d’autres termes, nous devrions dire: Et Jah-Chavah Elohim fit tomber un sommeil profond sur l’Adam אדם terrestre et, pendant que Daleth ד dormait, il prit – de l’homme céleste – le feu féminin; le Iod י et le Mem ם du mot Ishim אישים et fit le Hei ה d’Isha אשה.

Dans les lettres מאיש du mot Ishim אישים se trouve aussi le mystère de la femme. La femme n’est pas comme le pensent les Chrétiens fondamentalistes ou les gens qui lisent littéralement la Bible, seulement de la chair et des os, comme elle est écrite de manière symbolique. Écoutez, la femme renferme tout le mystère de la lettre Hei ה dans Malkuth, le bas de la colonne centrale de l’Arbre de Vie. Voyons:

Le mot Ishim אישים se réfère aux feux de la colonne centrale de l’Arbre de Vie, qui se rapporte à notre colonne vertébrale et nos trois cerveaux comme suit: Aleph א est le cerveau intellectuel, Shin ש est le cerveau émotionnel et Mem מ le cerveau moteur-instinctif-sexuel. Les deux Iods י du mot appartiennent aux deux pouvoirs créateurs: la gorge et les organes génitaux. Le mot Ishim אישים contient les trois lettres mères et les deux iods, les deux polarités du feu qui sont également représentées dans יהוה Iod Hei Vav Hei, le nom sacré de Dieu, synthétisé dans le nombre 72, tous les pouvoirs de Shem Hamphorash écrits avec 22 lettres.

La femme, le Zayin ז, tient en elle-même tout le mystère de la création représentée dans la ligne isolée à gauche de la lettre Hei ה.

Parce que Zayin ז (Eve) a été prise d’Adam אדם, Adam אדם est maintenant incomplet, c’est pourquoi il est écrit:

«C’est pourquoi un homme (Ish איש = Aleph א, Iod י, Shin ש) quittera son Père et sa Mère (les deux polarités d’Ishim אישים) et s’attachera à sa femme (אשה Isha = Aleph א, Shin ש, Hei ה, le feu dans Malkuth): et ils seront une seule chair.» – Genèse 2

Les deux polarités Père-Mère sont les deux polarités du feu représenté dans le mot pluriel Ishim אישים; donc au début, l’homme terrestre Adam אדם était androgyne comme l’homme céleste Ishim אישים. Mais maintenant, les deux polarités sont séparées et c’est pourquoi il est écrit dans la Bible que l’homme androgyne a abandonné son état androgyne (Père et Mère, les deux polarités du feu), à présent l’homme ou la femme ne possède qu’une seule polarité. nous devons nous attacher à notre épouse, qui est l’autre polarité du feu, et devenir un triple feu dans la chair (union sexuelle) afin de redevenir l’Ishim androgyne. C’est le mystère de la séparation des sexes qui est Kabbalistiquement très bien expliqué dans la Bible et très bien caché dans les lettres Hébraïques.

Voilà pourquoi nous expliquons que la lettre Hei ה cache le mystère de la création, parce que le mystère de la création est lié directement aux deux polarités créatrices du feu et dans la ligne courte gauche de la lettre Hei ה est caché la lettre Zayin ז, le pouvoir de Binah qui est l’aspect féminin des forces de Dieu liées à la création.

Le Hei ה, la femme, conserve en elle tous les pouvoirs de la création, bien que pour que Hei ה, la femme, puisse créer quoi que ce soit dans son ventre, elle a besoin de l’activité de l’homme, mais le reste, c’est-à-dire de la création est faite à travers elle, comme il est simplement démontré dans le mot אלה Elah (Aleph א, Lamed ל, Hei ה), qui signifie Déesse.

 אלה Elah, les générations des cieux et de la terre de la Déesse quand en elle (dans la lettre Hei ה) fut créée, au jour où IodHeiVavHei Elohim créa la terre et les cieux. – Genèse 2: 4

Hei ה représente également la femme terrestre, c’est pourquoi nous affirmons dans de nombreuses conférences que le mot יהוה Iod Hei Vav Hei signifie: Iod-Phallus, Hei-Uterus, Vav-Homme, Hei-Femme. Ces lettres représentent les deux polarités.

Maintenant, il est écrit que la femme, Isha אשה, le Hei ה a été enlevée à l’homme Ish איש; cela s’explique comme suit: lorsque vous enlevez le Iod י du mot Ish איש (Aleph א, Iod י, Shin ש), et en l’étirant, vous créez – avec ce Iod י ou ce point – la ligne courte du Hei ה, qui, sans une telle ligne, n’est qu’un Daleth ד au bas de l’Arbre de Vie ; et c’est ainsi que la femme apparaît comme Hei ה avec l’aspect féminin représenté avec la ligne verticale courte sur son côté gauche en tant que force active créatrice.

Haggadah

Parlons maintenant du Hei ה du mot הגדה Haggadah qui signifie «dire». Ce mot a deux Hei ה ; un Hei ה au début du mot et l’autre Hei ה à la fin, unis au milieu par les lettres Gimel ג et Daleth ד, dont nous avons déjà parlé. La lettre Gimel ג représente l’Homme Intérieur, l’Ichim. La lettre Daleth ד représente l’homme terrestre, Adam אדם, de sorte que l’union des deux lettres faire le mot God (Dieu), qui est représenté dans l’union des deux (Gimel ג et Daleth ד). Dans la Bible, il y a une tribu nommée Gad qui est également écrite avec Gimel et Daleth ד. Le mot haggadah commence par Hei ה et se termine par Hei ה. Le premier Hei ה est dans le Daath, la gorge et appartient à Gimel, l’homme céleste; le second Hei ה se trouve dans Yesod, les organes génitaux et appartient à Daleth ד, l’homme terrestre; ils représentent les deux Hei ה, l’un en haut et l’autre en bas, ce qui explique comment Dieu crée.

Voilà pourquoi quand on lit les premiers mots du livre de la Genèse, on lit: בראשית ברא אלהים «Bereshith Bera Elohim» (au commencement Dieu créa), vous lisez «le» qui en Hébreu est le mot את «AT» (Aleph א, Tav ת). Aleph א est la première lettre et la lettre Tav ת est la dernière lettre de l’alphabet Hébreu; donc ce mot court nous montre que quand il est écrit: Bereshit Bera Elohim At», le mot את «AT» est la synthèse de l’alphabet de la parole de Dieu, parce que sans le את AT» (l’alphabet) Elohim ne peut pas créer.

Ensuite, le mot suivant est השמים «Ha-Schamayim», la lettre Hei ה apparaissant au début du mot, la traduction Française est: «les cieux» (At Ha-Schamayim). Donc, un tel Hei ה signifie que Elohim place les 22 lettres cachées entre «AT» (Aleph א, Tav ת) à travers elle afin de faire Schamayim (les cieux), donc à travers la lettre Hei ה au-dessus les Elohim créèrent. C’est pourquoi nous avons déclaré que la lettre Hei ה signifie création.

Puis ואת הארץ «Et la Terre» apparaît, ce qui est un autre mystère que vous comprenez lorsque vous connaissez le sens des mots Hébreux ואת «Ve AT» (et le), voici à nouveau les lettres Aleph א et Tav ת mais jointes à la lettre Vav ו (qui symbolise la colonne vertébrale). Donc le Ciel en haut et la Terre en bas; «Et le» (ואת Ve At) signifie: d’en haut, à travers «Vav ו » la colonne vertébrale «AT» (Aleph א, Tav ת), la parole de Dieu (les 22 lettres) a créé «Ha Aretz» (la Terre), à travers la lettre Hei ה en-bas.

C’est ainsi que, de la manière la plus simple, les deux Hei ה du mot יהוה Iod Hei Vav Hei apparaissent dans les premiers mots de la Genèse. Nous expliquons la signification de ces Hei ה uniquement à la surface, car leur profondeur implique une grande sagesse.

Moïse a écrit la Genèse en synthèse afin d’expliquer beaucoup Kabbalistiquement; ainsi, lorsque vous méditez dessus, vous découvrez comment tout a été créé, uniquement en méditant dans les premiers mots de la Genèse:

בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

«Beresheet Bara Elohim At Ha Schamayim Ve At Ha Aretz», ce qui signifie: «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.»

השמים Ha-shamayim: cieux; ces cieux impliquent des dimensions parce que le premier Ha-shamayim (ciel) est Daath qui est le commencement (Beresheet) dans le monde de la création qui est le monde de Briah – Ha-Schamayim de Briah. Et ensuite il dit

ואת הארץ Ve At Ha Aretz; «Ve At» (ואת) signifie «Et Le»; «Ve» est écrit avec la lettre Vav ו, la colonne vertébrale et «AT» avec Aleph א Tav ת. Encore une fois «AT» représente les vingt deux lettres dans le «Vav ו » de «Ha Aretz», la Terre.

Ou, comme l’a déclaré le Maître Samaël Aun Weor:

L’Arbre de Vie est la moelle épinière. Cet arbre de la sagesse est aussi les dix Sephiroth, les vingt-deux Arcanes Majeurs créateurs, lettres, sons et nombres, avec lesquels le Logos (Dieu) a créé l’univers. – Samaël Aun Weor

De même, à travers de nombreuses conférences, nous avons expliqué comment cela était fait. Expliquons le à nouveau.

La terre elle-même est la lettre Hei ה de יהוה IodHeiVavHei ; c’est le monde d’Assiah en-dessous de Yetzirah, Briah et Atziluth.

Assiah est le monde de l’action et de la matière, il est le résultat de trois manifestations cosmiques antérieures: Saturne – l’époque Saturnienne, Solaire – l’époque Solaire, Lunaire – l’époque Lunaire.

En étudiant l’Arbre de Vie, nous savons que Saturne est liée à Binah dans Daath, et le Soleil à Chokmah dans Tiphereth et Yesod-Binah à la Lune.

Dans les trois Sephiroth (Daath, Tiphereth, Yesod) du pilier central de l’Arbre de Vie, nous pouvons voir comment ces trois manifestations cosmiques antérieures se sont manifestées dimensionnellement dans השמים les Cieux, et cristallisent le pouvoir des 22 lettres de «AT» à travers le «Ve» ou la lettre Vav ו de ואת הארץ «Ve At Ha Aretz» cosmiquement parlant. En d’autres termes, ces pouvoirs célestes se sont cristallisés à travers la parole.

Cela se rapporte aux fameux premiers versets de l’Évangile de Jean:

«Au commencement (בראשית Beresheet) était la Parole (les lettres את AT sont au Beresheet), et la Parole (את) était avec (אלהים Elohim) Dieu, et la Parole (את AT, le début et la fin des 22 lettres Hébraïques) était Dieu. Le même (Hébreu אותו Aleph א, Vav ו, Tav ת. Vav ו) était à l’origine avec Dieu. Toutes les choses ont été faites par elle; et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.» – Jean 1: 1-3

Rappelez-vous, quand nous parlons de la parole, nous parlons des vingt-deux lettres, des vingt-deux Archétypes cachés dans « את AT», Chokmah ; ils descendent à travers la lettre «Vav ו » de la même (אותו) manière.

Donc, quand les gens lisent «les cieux», ils pensent que la Genèse parle de l’atmosphère: les nuages et tout ce qui existe au-dessus de cette terre, «et la terre» est ce terrain ou cette matière solide ici. Non, écoutez. Les cieux se rapportent aux super dimensions; les cieux se rapportent également à des manifestations antérieures car c’est ce que nous appelons l’involution. Ne confondez pas ce mot «Involution» avec la « dévolution » (En Français Devolution est toujours Involution) qui est différente. « To Devolve » (Involuer), c’est retourner au chaos. «To Involve » (Involuer), c’est descendre, involuer les forces archétypales divines dans les différentes densités de la matière.

Ces forces archétypales divines descendent d’en haut; cela implique ce que nous affirmons toujours que Dieu crée à travers la lettre Vav ו. C’est à travers le Vav ו que descendent les forces archétypales divines. Voilà comment la Bible l’explique à plusieurs reprises dans la Genèse:

«Et [ו ] la terre était sans forme et vide; et les ténèbres étaient sur la surface des profondeurs. Et [ו ] l’Esprit de Dieu s’est déplacé sur la surface des eaux. Et [ו ] Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut, etc.» – Genèse 1: 2, 3

«Et» Dieu dit parce que Dieu est la parole, le Logos. «Et» signifie que, à travers la lettre Vav ו, Dieu le fait.

«Et la terre» ואת הארץ, comme vous le voyez, le «Vav ו » précède toujours la lettre Hei ה dans Ve At Ha-Aretz. La lettre Hei ה ressemble à un profond souffle dans la gorge. C’est pourquoi le souffle de Dieu (Aleph א) à travers la gorge (Hei ה) sont interreliés.

Quelle est la lettre liée au souffle de Dieu? Vous savez que c’est Aleph א parce que ceci est la cinquième conférence et la première était Aleph א qui se rapporte au souffle, au vent, à l’air. Et comme vous pouvez le voir ici que l’épellation de la lettre Hei ה est הא Hei-Aleph. Pouvez-vous voir à quel point c’est beau?

הא Hei est le souffle de Dieu ; c’est Aleph א prononcé à travers le Hei ה, l’utérus, l’utérus cosmique, la gorge de Dieu, la Mère Divine.

Aleph א est le Père représenté uniquement dans le Iod י. Parce que je le répète encore une fois, Aleph א renferme les trois forces primaires, les trois Iod: Père, Fils et Saint-Esprit; Kether, Chokmah, Binah. Donc, quand à travers le «Hei ה », la gorge, nous prononçons le son «AH», l’Aleph א, nous nommons la Trinité à travers l’éternel féminin.

Le Hei ה est l’aspect féminin de cette trinité car rappelez-vous que Hei ה, qui est la femme, a été prise du Iod י de Ish איש, qui est l’homme; et c’est la raison pour laquelle la femme a été appelée non Ish איש, mais אשה Ishah avec la lettre Hei ה à la fin.

La lettre Hei ה à la fin d’un mot Hébreu implique toujours l’aspect féminin; c’est pourquoi le mot אלה Eloah se termine par Hei ה, qui signifie Déesse, la divinité féminine. Donc, tous les mots, le suffixe, le Hei ה, qui est toujours utilisé à la fin des mots Hébreux, implique la féminité. Comme אדמה Adamah (sol), c’est un autre mot féminin.

Saisissez-vous cela? Parce qu’il est très important pour nous de comprendre ce qu’est la lettre Hei ה.

La gorge se rapporte à Hei ה et à l’utérus, car Elohim créa à travers la gorge: «Hei ה » Ha Schamayim et «Hei ה » Ha Aretz, l’univers tout entier. C’est ainsi que nous comprenons que les personnes qui pensent que Dieu est seulement masculin sont à moitié athées, car elles séparent la féminité de Dieu de la masculinité. Dieu ne peut rien faire en étant seulement masculin. Le masculin «El» a besoin de «Elah» son aspect féminin qui est très caché dans les mystères des lettres d’Elohim, les lettres Hébraïques pour divinité.

Un Signe venant de Dieu

De plus, le mot «lettre» en Hébreu est אות. אות (Aleph א, Vav ו, Tav ת) se prononce «Ot». «Ot» Aleph א, Vav ו, Tav ת signifie également signe.

L’important dans le mot אות (Aleph א, Vav ו, Tav ת) est que nous retrouvons Aleph א – la première lettre de l’alphabet – en lui, en son début, et Tav ת – la dernière lettre de l’alphabet – à la fin, avec la lettre Vav ו au milieu. Encore une fois, nous découvrons que l’alphabet entier descend à travers la lettre Vav ו, car l’orthographe de «lettre» ות en Hébreu est Aleph א, Vav ו, Tav ת. Ainsi, tout l’alphabet (את) est caché dans (ו) «le Vav ו » qui représente Adam אדם.

Il me vient à l’esprit – quand on parle de אות «lettre» qui en Hébreu signifie aussi «signe» -quelque chose de l’Ancien Testament, du livre d’Isaïe, le prophète:

«Demande un signe אות (ou une lettre) de יהוה Iod, Hei, Vav, Hei ton Elohim; demande le soit dans la profondeur (la dernière Hei ה au bas du mot Iod, Hei, Vav, Hei), ou dans la hauteur au- dessus (le premier Hei ה de Iod, Hei, Vav, Hei).» – Isaïe 7: 11

Isaïe dit demander à Iod-Havah une lettre, un signe, un אות ; comme vous le voyez – le nom de Dieu est Iod Hei Vav Hei – si je demande un signe, une lettre de sa part, bien, la lettre «Hei ה » est en haut dans (השמים) le ciel dans Daath et en bas dans (הארץ) la terre, Malkuth : Donc, Iod, Hei, Vav, Hei Elohim a un «Hei ה » en-bas et un «Hei ה » en-haut.

אלהים את השמים ואת הארץ

Ainsi, «Hei ה » est le signe, la lettre אות, qui cache le mystère du mot את de Elohim dans les cieux et la terre.

C’est pourquoi dans Matthieu 12: 38 il est écrit:

«Puis certains des scribes (les intellectuels, ceux qui – à cette époque – étudiaient très bien la Torah, la Kabbale) et les Pharisiens (qui, à cette époque – faisaient également les travaux rituels de la Kabbale), répondirent en disant, Maître (signifiant Jésus), nous voudrions voir un signe venant de toi.»

Si vous lisez littéralement ce verset de l’Évangile de Matthieu – «nous voudrions voir un signe venant de toi» – vous pourriez penser qu’ils demandent un miracle, n’est-ce pas? Mais ils n’ont pas demandé un miracle, ils ont demandé un signe אות qui signifie une lettre.

«Mais il répondit et leur dit: Une génération méchante et adultère cherche un signe (une lettre); et il ne lui sera donné aucun signe (lettre), sauf le signe (la lettre) du prophète Jonah (יונה – Iod Vav Nun Hei).» – Matthieu 12: 39

Jonah en Hébreu est épellé avec les lettres יונה Iod, Vav, Nun et Hei – alors, dans toutes ces lettres ou signes du nom Jonah, que Jésus a donné, est caché tout le secret de l’auto-réalisation: les mystères du Iod י, Hei ה, Vav ו et Nun נ.

Le Nun נ est le poisson qui est le symbole du Christianisme ancien, Nun נ est lié à la graine humaine; la lettre Hei ה se rapporte également à la graine.

«Car Jonah (colombe en Hébreu) était trois jours et trois nuits dans (le Hei ה) le ventre de la baleine; ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits au cœur de la terre (qui est Assiah, Malkuth représenté par la lettre Hei ה dans la Kabbale).» – Matthieu 12:40

Donc, en d’autres termes, Jésus parle directement des mystères de tout le travail que nous devons accomplir.

La baleine, le poisson, est la lettre Nun נ. Et le Hei ה du nom יונה Jonah est précisément le cœur de la terre; יונה Iod Vav Nun Hei—Jonah.

Lorsque les gens lisent ces versets dans les Évangiles, ils les interprètent de différentes manières, car chaque symbole est interprété de sept manières. Mais ici, nous sommes Kabbalistiquement parlant, puisque Jésus parlait aux scribes et aux Pharisiens – et ces scribes et ces Pharisiens étaient des Kabbalistes – ils ne sont pas comme de nos jours où les scribes et les Pharisiens ignorent la Kabbale.

Si de nos jours, les laïcs (qui ne savent pas ce que signifie un signe) demandent un signe des Gnostiques, nous donnerons comme signe la lettre Hei ה. Mais, les soi-disant «Chrétiens» de toute dénomination ou personnes d’autres religions ne sauraient pas quel signe donner, car ils ne le savent tout simplement pas. À l’époque où Jésus était en Terre Sainte, les laïcs qui l’entouraient ne connaissaient pas ces mystères ; seuls ceux qui, au début de sa prédication, étaient des Juifs Initiés connaissaient ces choses. Ainsi, ils n’étaient pas tous Kabbalistes et ne connaissaient pas l’ésotérisme Alchimique des lettres Kabbalistiques – comme, par exemple, quand Isaïe dit: «demande un signe d’Iod-Havah». – Isaïe 7: 11 a dit «demande un signe» pourquoi? Parce que «demander un signe» signifie demander une lettre qui se rapporte à «Hei ה »; comme dans la Genèse 47: 23, «prenez la graine», les mots «prenez la graine» sont liés aussi à la lettre Hei (הא).

הא־לכם זרע וזרעתם את־האדמה (voici, prends la graine pour toi et tu sèmeras le pays.)

Alors Joseph dit au peuple: Voici, je vous ai acheté ce jour et votre pays pour Pharaon; voici, prenez la graine pour vous, et vous sèmerez le pays. – Genèse 47: 23

hei-take-seed

Interprétation Gnostique:

«Et Joseph dit au sujet de «El» (Chesed, Ruach Elohim, Abraham) des personnes, Voici, ce jour le (קניתי) «Kenyan» (Gedulah, le Gimel de la terre de Cush) pour vous et vos terres (Adamoth: corps phisiques, vos Daleth ד) pour Pharaon: «Prenez pour vous-même votre sperme (la graine d’Abraham), afin que vous puissiez (devenir enrôlé ou initié en) semant (votre Conscience, qui fait partie de Geburah, Neshamah dans) le pays (de Havilah, votre physicalité, qui a la graine, le sperme où il y a de l’or).» – Genèse 47: 23

C’est pourquoi, lorsque nous parlons de la lettre Hei ה, nous l’associons toujours à la Mère Divine, l’aspect féminin du Saint Nom de Dieu (יהוה Iod, Hei, Vav, Hei); «Hei ה » est la cinquième lettre de l’aphabet Hébreu, donc elle se rapporte au nombre cinq.

En Gnosticisme, nous savons que la Mère Divine Kundalini se dédouble dans cinq aspects et que la forme de la lettre Hei ה est formée par une lettre Daleth ד et une lettre Iod י; Daleth ד 4 et Iod 10 = 14, 1+ 4 = 5. Nous n’allons pas parler de ces cinq aspects car il y a déjà une conférence sur ces cinq aspects de la Mère Divine Kundalini. Néanmoins, nous allons simplement nommer Ses cinq aspects:

  1. La Mère Divine Espace, le premier Hei ה ;
  2. La Mère Nature, le deuxième Hei ה ;
  3. Notre propre Mère individuelle, le troisième Hei ה ;
  4. La Mère Divine La Mort qui annihile les ego dans le ventre de la terre, qui est l’enfer – que ce soit à travers l’initiation si nous entrons dans le chemin ou par les forces de la nature dans le huitième centre de la terre qui s’appelle Inferno, Enfer.
  5. Et le cinquième aspect est ce Hei ה lié à notre énergie sexuelle – la force instinctive qui initie cette énergie, cette force sexuelle en nous est appelée la Mère Divine Élémentale, liée à nos instincts.

Nous avons tous ces cinq aspects.

Donc, la Mère Divine est cinq et ces cinq sont également liées dans la Kabbale aux cinq âmes.

La Mère des Vivants

Dans la conférence de Gimel, nous vous avons parlé de Nephesh, Ruach et Neshamah – les trois âmes que nous avons tous. Nephesh est l’âme animale qui est très forte en nous; c’est cette animalité qui nous caractérise, cet âne sur lequel Jésus montait en entrant à Jérusalem. Jésus montait l’âne, et c’est ce que nous devons faire ; monter sur Nephesh, qui est la première âme. La deuxième âme est Ruach, l’âme émotionnelle intellectuelle que nous avons tous dans notre intellect et nos émotions. Et Neshamah – nous en avons juste une partie, c’est l’Essence, la Conscience que nous avons à l’intérieur; cela fait partie de Neshamah. Nous devons développer les âmes que nous avons à l’intérieur de nous d’une manière positive, afin de développer l’âme humaine.

Chaiah

Or, il y a deux autres âmes liées à la lettre Hei ה. La quatrième âme liée à la lettre Hei ה est Chaiah (חי). Ce Chaiah est la vie. En Hébreu, lorsque vous portez un toast «à la vie!», vous dites: l’chaim, à la vie! – Chaiah: la vie. עץ החיים Otz Chaim est l’Arbre de Vie, que nous abordons toujours ici. Donc חי Chaiah se rapporte à l’aspect féminin de la divinité. La Mère Divine en haut, que nous appelons Kundalini ; c’est cette âme qui est en haut, que nous avons dit être la Mère Divine à l’intérieur.

Ce Chaiah que nous avons expliqué dans d’autres conférences se rapporte aux quatre créatures d’Ézéchiel que nous appelons les Chaioth ou aux quatre manifestations de Chaiah, la Mère Divine Nature. Rappelez-vous le sphinx en Égypte; le sphinx en Égypte représente toutes les forces de Dame Nature dont parle Ézéchiel: le lion, l’aigle, le bœuf et l’homme – le visage du sphinx est l’homme – tels sont les quatre aspects de Chaioth et se rapporte à l’âme, Chaiah, qui est lié à toutes les forces de la nature.

Pourquoi affirmons-nous que Chaiah est l’aspect féminin de Dieu? Chaiah est l’aspect féminin de Dieu et il est lié à la lettre Hei ה – oui Chaiah (חי vie) en Hébreu est alternativement orthographié avec Chet ח, Vav ו et Iod י (vie יה). La signification de cette orthographe alternative est cachée dans le livre de la Genèse; il est dit que quand Adam אדם allait donner un nom à sa femme, à sa Ishah, il la nomma חוה [Chavah]:

«Et Adam אדם appela le nom de sa femme חוה [Chavah]; parce qu’elle était la Mère de tousחי [vivant].» – Genèse 3: 20

Et si vous demandez ce que חוה Chavah (Eve) a à voir avec la vie? Adam אדם répond pour vous, «parce qu’elle était la Mère de tous les vivants חי.»

Donc, la lettre Iod י de Chaiah (חי vie), s’étire et devient la lettre Vav ו de Chavah (חוה). Donc Chavah – Eve en Français – l’épouse d’Adam אדם, renferme les mystères de la vie de Chaiah (חיה).

C’est pourquoi, si nous voulons nous réaliser nous-mêmes, nous avons besoin d’une femme – parce que l’utérus d’une femme renferme tous les mystères de la nature, les mystères de Chaiah; la vie se développe en elle et elle le montre pratiquement en faisant dans son utérus une vie physique. Alors Dieu agit à travers elle.

Ainsi, si nous voulons travailler sur le chemin de l’auto-réalisation en tant qu’hommes, nous avons besoin d’une femme. Bien, la femme pourrait dire: «Oui, j’ai toutes ces forces en moi». Mais si une femme a besoin de mettre en activité toutes ces forces en elle, elle a besoin de l’activité de l’homme à l’intérieur d’elle; en d’autres termes, elle a besoin du phallus de l’homme – parce qu’elle ne peut y arriver seule parce que l’homme a la graine et que la femme a le lieu de vie, elle est le Hei ה. Vous voyez comme c’est beau?

Voilà pourquoi nous affirmons que Chaiah (חי vie) est la Mère Divine dans son aspect supérieur, car il y a de nombreux types de Chaiah (חי vie) à l’intérieur de nous, mais l’aspect supérieur de cette Chaiah (חי vie), est que l’âme du monde, la Mère Divine Kundalini en-haut qui devrait incarner ou, mieux dit, devrait nous avaler parce que Chaiah (חי vie) est l’un des mystères de l’auto-réalisation.

Quand on établit un équilibre entre les trois âmes inférieures – Nephesh, Ruach et Neshamah, quand Neshamah s’incarne en nous en tant que Père, le Chesed intérieur à l’intérieur de vous, vous devenez alors un maître, un maître réincarné.

Qu’est-ce qu’un maître réincarné? Un maître réincarné, quelqu’un qui a Neshamah à l’intérieur. Cette Neshamah est ce souffle qui est écrit dans la Bible:

«Et (Dieu) insuffla dans ses (Adam) narines le «souffle de vie» (neshemah: נשמת חיים); et Adam אדם est devenu une «âme vivante» (Nephesh Chaiah:חיה נפש).

Dieu insuffla Neshamah à l’intérieur d’Adam אדם et Adam אדם devint une âme vivante. Le souffle-Neshamah est précisément l’incarnation de Chesed et Geburah, le Maître, la Monade.

Dans l’initiation, lorsque vous entrez dans l’initiation, vous commencez à travailler avec Nephesh, avec votre animalité. Comme le dit Paul de Tarse:

«Et ainsi il est écrit, le premier homme Adam אדם a été fait une âme vivante (חיה נפש); le dernier Adam אדם a été fait un esprit vivifiant.

Cependant, ce n’est pas le premier qui est spirituel, mais ce qui est naturel (Nephesh); et ensuite ce qui est spirituel (Neshamah). Le premier homme est de la terre, terrestre: le deuxième homme est le Seigneur du ciel. Comme le terrestre, ainsi sont aussi ceux qui sont terrestres; et comme les célestes, ainsi sont également ceux qui sont célestes. Et comme nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste.» – 1 Corinthiens 15: 45-49

Nombreux sont ceux qui veulent commencer à travailler avec Neshamah et avoir des extases – et auto-réaliser le Neshamah à l’intérieur sans travailler avec Nephesh – il est stupide de travailler ainsi. Premièrement, faire de Nephesh – cette âme animale – humaine – signifie transmuter votre graine, être chaste, transformer vos émotions et votre mental (Ruach) de manière positive; cela se fait à travers des initiations, c’est-à-dire la création des Corps Solaires, l’annihilation de l’ego, etc. Lorsque les egos sont annihilés et que la création des corps est achevée, Neshamah – qui est votre Être Intérieur – entre en vous; il est la Monade, votre maître. Tel est un maître incarné. Comprenez, quelqu’un avec l’ego n’est pas un maître incarné; l’ego doit être annihilé. L’incarnation d’un maître a toujours été célébrée au Tibet; l’incarnation d’un maître est une grande chose; être un maître incarné n’est pas une chose facile, c’est un excellent travail.

Le maître incarné, qui a pris le Chemin Direct, doit être avalé par Chaiah, la Mère Divine. Comprenez que la Mère Divine ne mange pas de déchets. La Vipère Divine ne peut pas vous avaler si vous êtes sale. Elle ne mange que des choses saintes; elle ne mange pas de déchets. Donc ainsi Neshamah doit être purifiée; c’est ce qui, en Alchimie, est appelé la transmutation du plomb en or. Quand tous les corps de l’homme véritable – le corps physique, le Corps Vital, le Corps Astral, le Corps Mental, le Corps Causal, le Corps Bouddhique, le Corps Atmique – sont très bien purifiés, dorés à la perfection, la Mère Divine avale chacun d’eux alors le maître devient un chaiah sur la terre; ou, en termes Sanskrits, un Naga (serpent). C’est le processus, de la lettre Hei ה ; quand la lettre Hei ה avale l’homme, alors cet homme est doté de tous les pouvoirs de la Mère Divine, parce qu’elle est une avec lui, elle est la chaiah avec lui.

Yechidah

Le dernier processus doit être avalé par Yehidah.

«Yehidah: du masculin yahid celui, le seul, l’unique de la racine verbale yahad unicité, l’union; lié à l’Hébreu «ehad» l’un»

Yehidah est une autre âme, la cinquième. Vous incarnez d’abord les trois âmes – Nephesh, Ruach et Neshamah – et vous les purifiez, mais le processus des deux autres âmes, Chaiah et Yehidah,…. elles ne s’incarnent pas en vous, mais plutôt elles vous avalent. Et c’est pourquoi la plupart des rituels des temps anciens disaient que le Seigneur ne mange pas les ordures, ne mange pas les déchets; cela signifie que nous devons nous purifier et être dignes d’être avalés par Dieu, c’est-à-dire être pris comme Enoch au ciel.

Comment cela peut-il arriver? Quand Yehidah (qui est l’un, singulier, l’unique en Hébreu) qui est cet Aleph א, Kether, symbolisé par l’aigle, vient et avale Chaiah.

Ce processus de l’aigle avalant le serpent signifie: Yehidah avalant Chaiah est symbolisé dans le drapeau du Mexique, alors l’initié devient un serpent à plumes: c’est tout le travail du Hei ה, tout le travail de la création, avec les cinq âmes. : Nephesh, Ruach, Neshamah, Chaiah et Yehidah. Tout cela est le mystère de la lettre Hei ה. Mais comment commençons-nous à faire cela?

Prenez la Graine pour Vous-même

En ce qui concerne Hei ה, de nombreux Kabbalistes se réfèrent toujours au verset du livre de la Genèse qui dit: «Prenez la Graine pour vous-mêmes». Le mot «prenez» est associé à la lettre Hei ה, qui révèle la charité. Quand Joseph a été vendu à l’Égypte, il est devenu l’interprète des rêves pour le Pharaon. Après cela, le Pharaon a réalisé ce rêve mystérieux des sept vaches grasses et des sept vaches mal nourries. Joseph a dit au Pharaon: «Les sept bonnes vaches seront sept ans d’abondance; et les sept vaches pauvres et très malades seront sept ans de famine en Égypte, «mon conseil» a dit Joseph, est le suivant:

«Qu’ils rassemblent toute la nourriture (graine) de ces bonnes années qui viennent, et déposent du maïs sous la main de Pharaon, et laissez-les garder de la nourriture dans les villes. Et cette nourriture sera destinée au pays, pendant les sept années de famine qui seront dans le pays d’Égypte; que le pays ne périsse pas à cause de la famine.» – Genèse 45: 35, 36

Et c’est ainsi que Joseph, qui symbolise cet archétype IO-Cephas qui se trouve dans Malkuth – commence à travailler dans l’initiation – parce que sept est l’initiation, c’est-à-dire les sept jours de la Genèse, etc., etc. Alors, quand les autres Archétypes liés au monde d’Israël descendent en Égypte – Malkuth, comme il est écrit dans la Genèse, ils cherchent une graine qu’ils savent, que l’Egypte a, puisque Mizrahim rassemble toute la graine de Yesod – cet Égypte est Malkuth.

Puis, dans Genèse 47: 23, il est écrit que Joseph leur dit:

הא־לכם זרע וזרעתם את־האדמה (voici, prenez la graine pour vous et vous sèmerez le pays.)

Donc, dans les mots «voici, prenez des graines pour vous-même» dans la Bible Hébraïque, se cache l’orthographe de la lettre Hei (הא), la lettre Hei ה avec Aleph א s’épelle Hei ה en Hébreu.

«Voici, prenez la graine», dit Joseph.

Ainsi seulement en voyant הא, le Kabbaliste déclare: «Voici, prenez», est l’orthographe de la lettre Hei ה, ainsi, tout le mystère de la graine est là. Ainsi, prenez la graine pour vous-mêmes.

Les Kabbalistes interprètent cette Hei (הא) de différentes manières. Mais quand vous êtes un initié, quand vous avez l’intuition, vous savez que «prenez la graine pour vous-même» signifie transmuter pour vous-même votre graine parce que la graine est le spermatozoïde sexuel, oui c’est le sens de la graine.

«Voici, prenez pour vous la semence» signifie, transmutez pour vous votre graine; c’est une référence à l’acte sexuel pour l’auto-réalisation qui est la manière pieuse de donner qui, en Hébreu, s’appelle casher. Connaissez-vous le mot casher? Vous le trouvez dans de nombreuses étiquettes au supermarché; de nombreux produits en contiennent, c’est-à-dire que le sel est casher, ce qui signifie qu’il est rituellement pur et sacré.

Écoutez, le sel de la terre est le semen ; si vous voulez le rendre casher, vous devez le transmuter en énergie. Néanmoins, si vous atteignez l’orgasme, vous répandez alors le sel de (Ha aretz) de la terre, vous le renversez du Hei ה de Dieu, alors, il ne peut plus être casher. Manger casher, comme le demande la Bible, implique de transmuter l’énergie sexuelle pour la sanctifier à travers l’acte sexuel.

En Hébreu, la lettre Hei ה dénote la féminité. Vous devez donc savoir comment prendre cette graine ; prenez la graine pour vous-mêmes. Vous avez la graine, vous êtes physiquement la lettre Hei ה, Mizrahim, Égypte et cette graine est dans Hei (הא) la terre, Malkuth. Ainsi, si vous la transmutez, vous atteignez la création de l’Adam אדם à l’image de Dieu à l’intérieur de vous.

Comment y parvenez-vous? La lettre Hei ה cache ce mystère; pourquoi? Simple, lorsque vous utilisez votre intuition, lorsque vous étudiez avec votre cœur; écoutez Hei ה est dans la gorge et il est accompagné de la lettre Aleph א, qui est le vent, qui est l’air, qui est le souffle de Dieu. La lettre Hei ה renferme les mystères de la nature, des quatre créatures dont nous avons parlé dans d’autres conférences; le lion est la vue, le bœuf est l’ouie, le nez, lié à l’aigle, Tiphereth… Lorsque nous allons dans Tiphereth, qui est le nez, Tiphereth est lié à Ruach. Ruach en Hébreu est vent, qui est Aleph א ; et Tiphereth respire le Ruach; Tiphereth est précisément l’âme, l’âme humaine.

Maintenant, comment le faisons-nous? Le Hei ה, la graine, est dans les organes sexuels, vous le savez; la graine est זרע Tzara ou zera en Hébreu, et signifie également semen, graine sexuelle, dans les organes sexuels de la femme ou de l’homme.

Donc, comment prenez-vous cette graine? Comment vous nourrir de cette graine? Comment prenez-vous votre graine pour la rendre casher? En d’autres termes, comment nourrissez-vous votre âme avec? Écoutez, vous devez bien comprendre cela, notre nez, conformément aux animaux d’Ezéchiel, est lié à l’aigle. Pourquoi? Parce qu’à la racine de mon nez, j’ai Aleph א qui est le vent, l’atome de Kether, le Père.

Ainsi donc quand je respire, je prends le souffle de Dieu dans mes poumons, l’Aleph א de Dieu dans mes poumons. Alors Tiphereth respire, ce qui signifie que vous devez le faire pendant l’acte sexuel; c’est pourquoi toute la réalisation réside dans l’âme humaine – parce que vous en tant qu’âme devez respirer, inhaler votre graine, vous devez transmuter votre graine, vous devez placer tous les éléments de la graine dans votre tête et dans votre corps par le biais de l’acte sexuel. Donc, la clé de la transmutation sexuelle, de la prise de la graine sexuelle, qui est le don divin de Dieu dans notre corps, est dans la respiration. Lorsque vous respirez par le nez, rappelez-vous que l’anatomie occulte enseigne que les narines sont reliées aux testicules et aux ovaires. Ainsi, lorsque vous respirez par les narines, le souffle de Dieu prend ou vous donne (l’âme) la graine de vos ovaires et testicules – à travers Ida et Pingala.

Sans le souffle, vous ne pouvez pas transmuter que vous êtes célibataire ou marié (lorsque vous effectuez votre transmutation sexuelle, vous le faites par le biais du Pranayama ou de l’Alchimie sexuelle à travers la respiration), sachant que Tiphereth, l’aigle d’Ezekiel, est relié à Aleph א (le vent).

En effet, Adam אדם est précisément le résultat de la combinaison d’Aleph א (le vent) et de la graine à travers la respiration. C’est comme cela que vous rendez casher, vous faites casher votre graine; voilà comment vous mangez la vie de votre graine. C’est ce qu’on appelle casher; souvenez-vous de cela. Il ne suffit pas de manger par la bouche ; c’est savoir respirer et prendre la graine pour recevoir les bénédictions de Dieu.

Vous prenez votre graine à partir de votre Hei ה – le Hei ה inférieur de «Iod, Hei, Vav, Hei» qui dans votre corps symbolise l’organe sexuel – rappelez-vous que Chava, Eve symbolise l’organe sexuel, le corps physique et aussi la femme.

C’est pourquoi la femme a été honorée et respectée dans les anciens temples, car sans Isis, sans prêtresse, sans femme, il est impossible de créer. Ainsi, lorsque les hommes mariés et les femmes mariées s’unissent, ils respirent et, par leur souffle, ils introduisent la graine dans leur âme; c’est ainsi que Nephesh est transformé en humain, que Ruach est transformé en humain, et c’est ainsi que nous effectuons l’ensemble du processus. C’est pourquoi nous affirmons dans le Gnosticisme que tout le chemin est sexuel. Mais nous devons sanctifier les relations sexuelles et cela ne se produit que lorsque vous prenez votre graine pour vous-même, c’est-à-dire que vous ne la renversez pas à travers un orgasme immonde des animaux; l’orgasme était le péché d’Adam אדם et Eve qui, au lieu de respirer et de prendre la graine de leur propre corps, ils atteignirent l’orgasme et ainsi ils jetèrent toute la graine que Dieu leur donnait pour les besoins de nourrir leurs âmes. C’est ainsi qu’ils se sont séparés de Dieu et ne sont pas devenus casher – mais sales, Rah, pollués en d’autres termes.

Suivez-vous cela? Saisissez-vous cela, le mystère de la lettre Hei ה ? Parce qu’en lui-même, Hei ה implique cinq aspects liés en nous avec: pensée, parole et action:

La pensée est représentée dans la ligne horizontale de la lettre Hei ה ; il y a deux types de pensées: subjective et objective – vous le savez; la pensée est en relation avec le mental en nous. Les pensées objectives sont celles qui viennent de Dieu et les pensées subjectives sont celles qui proviennent de l’ego.

La parole est représentée dans la ligne verticale droite de la lettre Hei ה est également subjective et objective. Nous ne parlons pas de choses subjectives ici. La plupart du temps, les gens parlent de choses subjectives liées à l’ego. Comprenez que l’objectivité est liée au raisonnement objectif – des choses qui proviennent du cœur (Tiphereth), lorsque vous recevez (Kabbale) du cœur. Lorsque vous recevez du cœur, vous donnez alors un casher, symbolisé dans cette lettre Hei (אה), c’est donner à partir de Dieu – donner ce qui est divin.

Tous ces quatre aspects que vous voyez; deux types de pensées et deux types de discours sont accomplis à travers l’action, qui est représentée dans la ligne verticale gauche isolée du Hei ה qui est Chavah.

La ligne verticale gauche isolée du Hei ה est action, car lorsque vous transmutez votre graine, vous unissez la côte gauche (Chavah) à votre tête (Adam אדם) qui est votre Iod י ; et c’est ainsi que, à travers vos actions, vous pratiquez le religare, re-ligate (religion), c’est-à-dire que vous réunissez, re-ligatez votre âme à Dieu. Ainsi, vous le faites à travers vos actions, c’est pourquoi vous voyez dans la lettre Hei ה que la ligne verticale gauche est séparée, séparée parce que vous unissez cette ligne en haut de la lettre Hei ה ou vous la conservez telle quelle, disjointe et la projetez en enfer en renversant votre graine à travers l’orgasme.

Donc, action signifie que vous le fassiez ou non. C’est pourquoi, lorsque nous parlons d’action, il n’y en a qu’un – en-haut ou en-bas – ce ne devrait être qu’un, pas deux. Ou vous le fais ou pas. Si vous ne le faites pas, alors vous ne parlez que subjectivement, vous ne discutez que subjectivement. Mais, si vous le faites, vous développez une objectivité à l’intérieur de vous, à la fois dans la pensée et dans la parole.

Questions et Réponses

Public: J’étais justement en relation avec le verset qui dit: «Soyez féconds et multipliez-vous», comment les gens l’utilisent comme prétexte pour répandre la graine…

Instructeur: Oui, les gens ont beaucoup d’excuses pour renverser la graine, ils disent, Dieu a dit «soyez féconds et multipliez-vous», et donc, si nous ne répandons pas la graine, nous ne nous multiplions pas. Mais souvenez-vous très clairement et comprenez que la Bible ne dit pas soyez féconds et forniquez, elle dit multipliez-vous. Pour se multiplier, il n’est pas nécessaire de forniquer. Au niveau animal, oui, parce que l’animal est irrationnel, instinctif. L’animal perd la graine très brutalement parce qu’il ne raisonne pas. Mais la raison nous a été donnée pour que nous puissions choisir de la renverser ou non.

Donc, lorsque nous apprenons à transmuter la graine, nous apprenons également à ne libérer qu’un seul spermatozoïde pour féconder la femme. Parce que pour que la femme tombe enceinte dans le plan physique, elle n’a besoin que d’un spermatozoïde, pas de millions. Si vous allez dans un champ, par exemple, et que vous ouvrez un petit trou et que vous vous dites «je vais planter du maïs», vous mettez quelques graines, mais une seule suffit: vous ne voyez pas les personnes qui font ce travail mettre des millions de graines dans ce petit trou, car ils savent que la graine sera gaspillée.

La vérité est que, dans le niveau où nous sommes en ce moment, nous nous multiplions comme des bêtes parce que nous utilisons Nephesh pour nous multiplier. Donc, en d’autres termes, nous ne savons pas comment prendre la graine pour nous-mêmes. Si nous apprenons à prendre une graine pour nous-mêmes, alors nous faisons de l’acte sexuel casher, une chose sacrée, une chose sainte – nous apprenons alors à prendre la graine et à la transmuter en énergie.

Écoutez, facilement, par la volonté de Dieu, un spermatozoïde peut être libéré des gonades et la femme peut tomber enceinte. De nombreux couples deviennent enceintes de cette manière. Quand vous demandez, vous pouvez également avoir ce privilège. Mais dans ce cas, c’est Binah, le Saint-Esprit, qui le fait. Ce n’est pas votre volonté. Ce n’est pas comme dire: «Oh, je veux un enfant»… Non; vous demandez à votre Être Intérieur un enfant, parce que vous respectez sa volonté; ainsi, vous dites: «Mon Dieu, j’aimerais avoir un enfant dans le monde physique», alors il dit: «Je te le donnerai, je viens de réaliser l’acte sexuel et je te prends un spermatozoïde pour que ta femme soit enceinte.» C’est le chemin, le chemin humain; rappelez-vous la phrase «soyez féconds et multipliez-vous» dans le livre de la Genèse a été prononcée par Dieu. Comme le dit le Maître Jésus, être fécond, c’est «par leurs fruits, vous les connaîtrez», ce qui signifie que nous devons développer les fruits de l’Arbre de Vie et les fruits – de manière positive – de l’Arbre du Bien et du Mal, Connaissance. Ainsi, lorsque nous sommes féconds, lorsque nous sommes très développés et adultes, nous pouvons nous multiplier. Il ne dit pas multipliez-vous et ensuite soyez féconds; d’abord soyez féconds. Comment êtes-vous féconds? Vous êtes féconds en transmutant votre énergie sexuelle, en inspirant la graine, il n’y a pas d’autre moyen.

Comme vous le savez, de nos jours, beaucoup de gens ont un, deux, trois, cinq, six, sept, huit enfants – ils ne se soucient donc pas d’être féconds; ils veulent juste se multiplier – et c’est pourquoi cette société est un chaos – parce que tout le monde se multiplie sans se soucier d’être féconds.

Public: Pourriez-vous expliquer la mort de l’ego pour la transmutation…

Instructeur: Expliquer la mort de l’ego…? L’ego animal doit mourir pour rendre saint l’acte sexuel et c’est pourquoi il est important pour nous de méditer tous les jours, de comprendre chaque jour notre Nephesh, notre animalité. Rappelez-vous que, conformément à l’évolution, nous venons du règne animal. Ainsi, si vous observez les animaux, ils forniquent, ils adultèrent ; c’est normal pour eux. Mais maintenant que nous sommes dans ce niveau humain, nous devons apprendre à ne pas être un animal et pour cela, nous devons contrôler Nephesh, l’âne, notre animalité; c’est ce que Jésus a enseigné en chevauchant un âne et en entrant dans Jérusalem: si vous voulez entrer dans Jérusalem, vous devez apprivoiser votre âne et pour cela, bien sûr, vous devez le comprendre parce que votre âne agit à travers votre mental, à travers votre cœur et à travers votre sexe. Votre âne est luxure, colère, orgueil, envie, vanité, paresse, gourmandise, etc. c’est votre âne. Ces agrégats animaux que nous avons à l’intérieur doivent être annihilés et la manière de le faire est de méditer sur eux, de les comprendre dans la Méditation. Et bien sûr, dans l’acte sexuel, voilà comment vous les détruisez en sachant utiliser l’énergie sexuelle de la Mère Divine La Mort.

Public:… Nous devons d’abord travailler avec notre Nephesh, puis quelle est l’étape suivante?

Instructeur: L’étape suivante est l’émotion. Bien, nous devons travailler avec nos trois cerveaux. Rappelez-vous que les émotions et l’intellect sont liés à Ruach et que Nephesh est lié à la chair, aux os, à l’énergie sexuelle, à tous les éléments que nous avons malheureusement dans la Subconscience, l’Inconscience et l’Infra-conscience, que nous appelons l’ego ; c’est Nephesh – piégé – nous devons donc purifier ce Nephesh à travers la transmutation et à travers l’annihilation de l’ego et ensuite, le Ruach se développe de manière supérieure et, bien sûr, lorsque nous créons une âme – l’âme doit être créée à travers la transmutation de l’énergie – nos Corps Solaires ou corps électroniques que nous devons développer. L’aboutissement du développement de Ruach se termine dans Tiphereth. Ruach est une âme qui pense. Mais souvenez-vous que nous avons deux types de mental: le mental abstrait, qui est Tiphereth, et le mental concret, qui est Netzach. Ainsi, lorsque vous atteignez Tiphereth, le mental abstrait, le développement complet de Ruach de la manière supérieure est terminé; alors vous atteignez le niveau de maîtrise. Ensuite, vous devez travailler davantage avec votre Ruach et votre Nephesh pour les purifier davantage afin d’incarner Neshamah, qui est Geburah et Chesed, la Monade. Et quand vous incarnez Neshamah, qui est Chesed et Geburah, à l’intérieur de vous, alors vous vous préparez à travailler de plus en plus haut pour être avalé par Chaiah. Alors Chaiah vous avale – et ensuite Yehidah doit vous avaler – quand cela se produit, les cinq âmes sont déjà là. Et puis nous avons le Tetragrammaton à l’intérieur du Pentagrammaton, l’étoile à cinq pointes – voyez-vous cela?

Le Pentagrammaton, l’étoile à cinq pointes, est précisément le symbole de l’homme parfait, créé à l’image de Dieu. Pourquoi? Parce que dans le bras droit de ce pentagramme est écrit Adam אדם, qui équivaut à neuf et à gauche est Iod Hei Vav Hei le Tetragrammaton qui, comme nous l’avons expliqué, fait également la somme de neuf; donc 9 + 9 = 18, 1 + 8 = 9; c’est l’Adam אדם Iod-Chavah – l’homme parfait (9) créé à l’image de (9) Dieu.

Un célibataire peut annihiler jusqu’à cinquante pour cent de son ego – ce qui est conforme aux enseignements du Maître Samaël Aun Weor; parce que la Mère Divine reçoit plus d’armes, force dans l’acte sexuel; il n’y a pas d’ego qui puisse tolérer le feu dans l’acte sexuel pour être détruit. Mais un célibataire avec de la patience et beaucoup de prière peut en annihiler 50%;… comme Paramahansa Yogananda par exemple: Paramahansa Yogananda est l’un de ces yogis venus aux États-Unis et qui a enseigné le Kriya Yoga ; Yogananda était célibataire toute sa vie, mais adorait la Mère Divine. Toutes les chansons, tous les écrits de Yogananda sont destinés à sa Mère Divine. Bien sûr, il s’est beaucoup éveillé – il est un élémental éveillé – pas un maître – peut-être un maître des Mystères Mineurs mais pas des Mystères Majeurs parce qu’il n’a pas créé les Corps Solaires internes. Mais pour lui, s’il retourne, ou s’il est déjà retourné, créer des Corps Solaires sera une tâche facile car il est éveillé à 50%. Donc, comme lui, beaucoup de célibataires peuvent atteindre ce niveau s’ils se consacrent – comme Yogananda – sérieusement au travail. Mais souvenez-vous, Yogananda adorait la Mère Divine, Hei ה – la lettre Hei ה à l’intérieur de lui, et respectait son énergie sexuelle – en tant que célibataire. La meilleure chose à faire pour lui maintenant est d’adorer la Mère Divine avec une femme.

Public: Y a-t-il des mantras liés à la lettre Hei ה ?

Instructeur: Il y a beaucoup de mantras. «Ha» est un mantra lié à l’éther; c’est lié à la gorge. Le mantra lié au Corps Mental est écrit dans le livre de la Médecine Occulte, le mantra du Corps Mental.

Avez-vous d’autres questions? J’espère que la graine «Hei ה » sera dans votre Conscience. Vous pourriez dire que cette conférence est très cryptique. Elle l’est, mais c’est une graine; si vous inspirez et méditez dessus, vous aurez toutes les connaissances que nous signalons ici, car je vous ai donné simplement les bouts de la connaissance qui entoure la lettre Hei ה. Quand vous méditez vraiment et que vous voyez cela à l’intérieur de vous, je pourrais en dire plus. Mais je ne sais pas si vous pouvez le prendre… savez-vous ce que je veux dire? Avec d’autres Kabbalistes, c’est facile ; mais quand vous apprenez la Kabbale, c’est difficile. C’est pourquoi je cite toujours la Bible pour que vous puissiez comprendre. Regardez au tout début les lettres Hébraïques; la lettre Hei existe-t-elle au moment où Dieu crée les cieux et au moment où il crée la terre: Hei ה est dans Ha-Schamayim et Ha-Aretz – car sans Hei ה, il n’y a pas de création. C’est pourquoi Hei ה renferme le mystère de la création.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : ה Hei

ד Daleth
ו Vav
Catégories : Alphabet de la Kabbale