Consultation du Tarot

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Tarot et Kabbale

1 Allumer le feu sur son autel ou employer trois bougies.

2 Placer un Pentagramme.

3 Séparer les vingt-deux arcanes majeurs des arcanes mineurs.

4 Se signer et se fermer avec l’étoile microcosmique. Invoquer le Père et demander l’illumination à l’Esprit-Saint.

5 Battre les vingt-deux arcanes majeurs, faces vers le bas ; tirer un arcane majeur et le mettre de côté sans le regarder.

6 Battre les cinquante-six arcanes mineurs et tirer une carte ; battre à nouveau et tirer un autre arcane mineur. Nous avons maintenant en tout trois cartes.

7 Faire la somme de l’arcane majeur avec le résultat de l’addition des deux chiffres de chacun des deux mineurs. Si le résultat dépasse 22, on additionne de nouveau les chiffres. La résultante finale est la carte de prédiction, le résultat. La prédiction des deux arcanes mineurs vient éclaircir ce résultat.

Exemple no 1 : 11, 26, 42.

Le lion dompté 11, le Prodige 26 = 2 + 6 = 8, la Prééminence 42 = 4 + 2 = 6.

11 + 8 + 6 = 25 = 2 + 5 = 7 (Réponse : le Triomphe).

Exemple no 2 : 10, 30, 59.

La Rétribution 10, l’Echange 30 = 3 + 0 = 3, la Révélation 59 = 5 + 9 = 14 = 1 + 4 = 5.

10 + 3 + 5 = 18 (Réponse : le Crépuscule).

Il est nécessaire de connaître les vingt-deux arcanes. Une fois qu’on les connaîtra, on utilisera la partie pratique de la prédiction de manière intelligente, dans les cas de grande importance.

Il est nécessaire de connaître le sens de la prédiction. On situe les cartes du point de vue astral, mathématique, on demande l’aide de l’Esprit-Saint, on utilise le nombre, les mathématiques. Toutes les lois sont faites à partir des nombres, de la mesure et du poids.

Beaucoup de gens utilisent le Tarot de façon empirique, ce qui est une erreur. Dans la prédiction kabbalistique, c’est la dernière chose à être enseignée ; pour utiliser les nombres d’une manière sage, il faut d’abord étudier et comprendre la signification de chacune des cartes.