(Vers 500 av. J.-C.) L’homme connu sous le nom de « Bouddha » établit l’une des traditions les plus aimées et les plus influentes au monde en matière de psychologie et de philosophie. Bien que l’expression « Le Bouddha » soit couramment utilisée pour désigner le Bouddha Shakyamuni (le « fondateur » du Bouddhisme), le terme « Bouddha » est en réalité un titre qui signifie « éveillé ». Shakyamuni signifie « sage du [clan] Shakya ». Gautama signifie « la meilleure vache » ou de nature pacifique. Il a déclaré qu’il n’avait pas inventé de religion ou de philosophie, mais seulement découvert ce qui avait été perdu:

« J’ai vu un ancien chemin, une ancienne route parcourue par les anciens illuminés à juste titre. » – Bouddhisme. Samyutta Nikaya ii.106

Bien que l’on attribue largement l’établissement d’une tradition de moines et de nonnes, peu de gens savent que cette étape n’était que pour les débutants et qu’elle devait les préparer à leur travail plus difficile de coopération sexuelle.

« Chaque religion à sa naissance et à sa splendeur glorieuse prêche le chemin du Mariage Parfait. Bouddha était marié et a établi Le Mariage Parfait. Malheureusement, après cinq cents ans, la prophétie faite par le Seigneur Bouddha selon laquelle son Dharma serait épuisé et la Sangha divisé en sectes dissidentes était précisément remplie. C’est alors que le Bouddhiste monachisme et la haine du Mariage Parfait sont nés. » – Samael Aun Weor, Le Mariage Parfait

« Incontestablement, les deux plus grands leaders de tous les temps sont le Bouddha Gautama Sakyamuni et Jésus-Christ. » – Samael Aun Weor, Le Chemin Ésotérique

Étudiez les significations ésotériques cachées dans l’histoire de la vie du Bouddha.
Hermès Trismégiste
Samael Aun Weor
Catégories : Auteurs et Enseignants