Arcane 21

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Tarot et Kabbale

Cet arcane est le fou du Tarot, ou la transmutation. On l’a confondu avec l’Arcane 22, qui est la Couronne de vie. On peut représenter l’Arcane 21 par l’étoile pentagonale inversée, qui représente la magie noire.

Dans les écoles ésotériques, on affirme avec insistance que nous avons un corps astral lumineux. Ceci est très discutable, car il faut fabriquer le corps astral dans la Neuvième Sphère, au moyen des transmutations de l’hydrogène SI-12. Ce que les gens communs et courants possèdent, c’est le corps de désirs, que l’on confond avec le corps astral ; c’est une grave erreur, une immense fausseté, parce que le corps de désirs n’est pas le corps astral.

Dans les mystères égyptiens, ce corps est connu comme étant Apopi, le démon du désir. Ce démon est épouvantablement malin et il faut se dire que tout le monde le possède, que tout le monde est malin. Pour cesser d’être des démons, ce n’est qu’à l’aide des efforts et des surefforts de ce chemin que nous y arriverons.

Monsieur Leadbeater décrit le corps mental comme un corps merveilleux et jaune, à l’aura resplendissante, tous parlent d’un corps mental sublime, mais à l’étude, on s’aperçoit que ce n’est pas le corps mental authentique ; l’authentique, il faut le fabriquer avec les transmutations de l’hydrogène SI-12, c’est un corps précieux qui ne vient pas d’Adam. Ainsi donc, le corps mental que les gens possèdent est un autre démon que l’on connaissait dans les mystères égyptiens comme étant le démon Haï, qui est terriblement pervers. Toujours selon les mystères égyptiens, il doit être tué et décapité dans la sphère de Mercure.

Dans la théosophie, on nous parle du corps causal, mais l’homme n’a pas de corps causal, mais plutôt le démon de la mauvaise volonté, appelé Nebt dans les mystères égyptiens.

Le démon du désir, le démon du mental et le démon de la mauvaise volonté sont les trois Furies dont nous parle la mythologie classique ; ils sont les trois assassins d’Hiram-Abif ; les trois traîtres qui ont crucifié le Christ, Judas, Pilate et Caïphe ; les trois traîtres que Dante rencontre dans le neuvième cercle : Judas, Brutus et Cassius.

Pour incarner l’Etre réel, il faut fabriquer les corps solaires au moyen de la transmutation de l’hydrogène SI-12 et nous convertir en hommes véritables ; mais pour parvenir à cet état, il faut dissoudre l’Ego pour ne pas se convertir en un Hanasmussen à double centre de gravité comme Andraméleck, par exemple.

Un Hanasmussen est un Maître de la Loge blanche et de la Loge noire. En Orient, quelques sectes leur donnent le nom de Marut, et certaines sectes mahométanes leur rendent culte. Ceux-ci ont travaillé dans la Forge des Cyclopes mais n’ont pas dissous l’Ego : ce sont donc des avortons de la Mère cosmique.

L’Arcane 21 est l’échec, ou le fou du Tarot. Transmutation indique qu’il faut transmuter. Celui qui travaille à l’autoréalisation est exposé à commettre des folies ; il faut travailler avec les trois facteurs de la révolution de la conscience : 1 Mort, 2 Naissance, 3 Sacrifice pour l’humanité.

La dissolution de l’Ego est nécessaire, car celui-ci n’est rien de plus qu’une somme d’entités ténébreuses. Nous sommes arrivés à la conclusion que tout être humain doit dissoudre l’Ego. Il faut consumer les germes, puis se baigner dans le Léthé pour en finir avec les mémoires du passé ; ensuite vient la confirmation dans la lumière, et alors on est reçu par la Fraternité blanche ; on signe alors des papiers, puis on nous enseigne qu’il faut faire attention, qu’à partir de cet instant, on doit déchirer le voile d’Isis, qui est dans le sexe.

Si la femme n’est pas d’accord avec le Maïthuna et qu’elle ne travaille pas, que l’homme le fasse en silence, et vice-versa : si l’homme n’est pas d’accord pour travailler dans le Maïthuna, que la femme le fasse en silence.

Le plus difficile, c’est la destruction des corps lunaires ; celui qui dissout l’Ego a un terrain bien préparé Ainsi, l’homme ou la femme qui sont déjà vieux doivent profiter de leur temps pour dissoudre l’Ego, éveiller la conscience, parvenir à l’illumination, tandis que l’homme et la femme mariés doivent travailler dans la Neuvième Sphère.

On n’est pas seul, on est assisté par le Père-Mère ; Elle nous assiste comme la Mère qui veille sur ses enfants, et Lui de même. Mais si on viole le serment de chasteté, alors survient la chute et la Mère nous abandonne, nous laissant en proie à la douleur et à l’amertume.

Dans l’Arcane 21, le danger est représenté avec précision par le crocodile. La folie, l’erreur, c’est de nous écarter du chemin.

Synthèse : nos disciples célibataires des deux sexes peuvent pratiquer la transmutation de leurs énergies sexuelles avec la rune Olin.

Pratique : 1 En position debout, solide, le disciple inspirera et expirera rythmiquement à quelques reprises ; 2 Lorsque l’on inspire l’air, il faut unir son imagination et sa volonté en vibrante harmonie pour faire monter l’énergie sexuelle par les deux cordons ganglionnaires de la moelle jusqu’au cerveau, à l’entre-sourcils, au cou et au coeur, dans l’ordre successif ; 3 Ensuite, le disciple exhalera le souffle en imaginant fermement que l’énergie sexuelle se fixe dans le coeur ; 4 En expirant, le disciple vocalisera le mantra Thorn de cette façon : Th Ooooo Rrrrr Nnnnn ; 5 Avec les pratiques de la rune Olin, nous devons réaliser différents mouvements des bras ; 6 Le disciple doit placer la main droite sur sa taille ; 7 Puis il étendra les deux mains vers le côté gauche, la main gauche un peu plus élevée que la droite, en étirant les bras, formant un angle aigu avec le tronc ; 8 Il placera enfin les deux mains sur la taille ; C’est ainsi que nos disciples célibataires des deux sexes peuvent transmuter leur énergie sexuelle ; les énergies sexuelles se transmutent également à l’aide du sens esthétique, par l’amour de la musique, de la sculpture, par de longues marches, etc., le célibataire qui ne veut pas avoir de problèmes sexuels doit être absolument pur, en pensées, en paroles et en actes.