Arcane 21 : La Transmutation

tarot-21

Description de la Lame

Dans la partie supérieure, nous voyons une lune blanche et une lune noire, les antithèses. Au centre, un mage tient le bâton des patriarches d’une main, et la croix ansée ou Tau de l’autre ; il se trouve debout sur un crocodile qui ouvre la gueule dans l’attente de le dévorer.

Le crocodile est Seth, le Satan, le Moi psychologique, le Moi-même, qui attend toujours celui qui se laisse tomber, pour le dévorer.

Le mage empoigne vaillamment la croix Tau (l’Arcane AZF) pour se défendre.

Le mage se trouve couvert d’une peau de tigre. Indubitablement, le chien et le tigre se trouvent ésotériquement associés dans le même travail de la mort mystique. Le chien est le feu sexuel, l’instinct érotique qui se trouve à la racine même de notre système séminal. Le tigre est différent, et cela les Chevaliers-Tigres le savent, ces jaguars qui luttent contre l’Égo et qui, tels d’authentiques félins de la psychologie révolutionnaire, se sont jetés contre eux-mêmes, contre leurs propres défauts psychologiques.

Réellement, la sagacité et la fierté du tigre sont nécessaires pour tuer la personnalité humaine et faire resplendir dans l’homme le dragon de sagesse des sept serpents, symboles du décapité.

Signification Ésotérique de l’Arcane

L’Arcane 21 a été confondu avec l’Arcane 22, qui est la couronne de vie.

L’Arcane 21 est le Fou du Tarot ou la Transmutation. La somme kabbalistique nous donne 2 + 1 = 3. Dans cet Arcane 21, l’initié doit lutter contre les trois traîtres d’Hiram-Abiff : le démon du désir, le démon du mental et le démon de la mauvaise volonté.

Jamais n’est-on davantage sujet au danger de devenir un démon qu’au moment où l’on est sur le point de devenir un ange.

Tout initié qui se laisse tomber est en réalité le fou du Tarot. Quand l’alchimiste renverse le vase d’Hermès, il se convertit de fait en le fou du Tarot, la bêtise.

Il est nécessaire d’annihiler le désir si nous voulons éviter le danger de tomber.

Celui qui veut annihiler le désir doit en découvrir les causes. Les causes du désir se trouvent dans les sensations. Nous vivons dans un monde de sensations et il nous faut les comprendre ; il y en a cinq sortes :

  1. Sensations Visuelles
  2. Sensations Auditives
  3. Sensations Olfactives
  4. Sensations Gustatives
  5. Sensations Tactiles

Les cinq types particuliers de sensations se transforment en désir. Nous ne devons pas condamner les sensations, nous ne devons pas les justifier, il nous faut les comprendre profondément.

C’est seulement en comprenant les sensations que nous tuons le désir. C’est seulement en annihilant le désir que le mental se libère, celui-ci se trouvant normalement embouteillé dans la bouteille du désir. En libérant le mental vient l’éveil de la conscience. Si nous voulons en finir avec les causes du désir, nous devons vivre en état de vigilance constante. Il est urgent de vivre en état d’alerte-perception, d’alerte-nouveauté. Le Moi est un grand livre, un livre à plusieurs tomes. C’est uniquement par la technique de la méditation interne que nous pouvons étudier ce livre.