Arcane 20 : La Résurrection

tarot-20

Description de la Lame

Dans les eaux de la vie, une colonne symbolise l’édification ; la base de la colonne est la pierre cubique. Des deux colonnes, la blanche et la noire, seule subsiste la blanche, symbole de purification.

Au centre s’échappe d’une momie un épervier à tête humaine, qui vole vers les mondes de l’esprit et représente l’âme. Il est indubitable qu’en éveillant la conscience, nous nous transformons en éperviers à tête humaine, pouvant voler librement dans l’espace étoilé. Sur la tête de l’épervier et de la momie, un symbole représente la glande pinéale, indice d’illumination.

L’âme de tout Hiérophante égyptien possède quatre corps :

  1. La momie
  2. Le Ka (Corps Astral)
  3. Le Ba (Corps Mental)
  4. Le Ku (Corps Causal).

Malheur à ceux qui, après être parvenus à la seconde naissance, continuent d’être vivants ! Ceux-là se convertiront de fait en Hasnamussen (avortons de la Mère divine Kundalini) au double centre de gravité.

Signification Ésotérique de l’Arcane

L’Arcane 20 est la Résurrection. Pour qu’il y ait résurrection, il faut qu’auparavant il y ait mort ; sans elle, il n’y a pas de résurrection.

Qu’il est beau de mourir d’instant en instant ! Ce n’est qu’avec la mort qu’advient le nouveau !

Nous devons mourir d’instant en instant si nous voulons véritablement nous individualiser. Le Moi pluralisé exclut toute individualité. Il ne peut d’aucune manière y avoir individualité là où existent de multiples entités (les Moi) qui luttent entre elles et qui donnent naissance en nous à toutes sortes de contradictions psychologiques.

Lorsque Seth (l’Égo) meurt de manière intégrale, il ne reste que l’Être en nous, ce qui nous donne l’individualité authentique.

Quand Seth se désintègre de manière totale, alors la conscience, l’âme, se libère, elle s’éveille radicalement, et l’illumination intérieure advient.

En réalité, la résurrection de l’âme n’est possible que par le biais de l’initiation cosmique. Les êtres humains sont morts et ils ne peuvent ressusciter qu’au moyen de l’initiation. Rappelons-nous les paroles de Jésus, le grand Kabire : « Laissez les morts enterrer leurs morts » (Matthieu 8 : 22). « Ce n’est pas de morts mais de vivants qu’il est le Dieu ! » (Matthieu 22 : 32).

De la même manière qu’il existe trois types fondamentaux d’énergie, masculine, féminine et neutre, il existe aussi trois types de résurrection :

  1. Résurrection Spirituelle
  2. Résurrection avec le Corps de Libération
  3. Résurrection avec le corps physique.

Personne ne peut passer par le deuxième ou le troisième type de résurrection sans d’abord être passé par la résurrection spirituelle.

1 Résurrection spirituelle : On l’atteint par l’initiation. Nous devons d’abord ressusciter spirituellement dans le feu, et ensuite par la lumière. C’est-à-dire que nous devons d’abord élever les sept serpents de feu, et ensuite les sept serpents de lumière, atteignant ainsi l’initiation Vénuste et la résurrection spirituelle.

2 Résurrection avec le corps de libération : Celle-ci se réalise dans les mondes supérieurs : ce corps s’élabore à partir des meilleurs atomes du corps physique. C’est un corps de chair qui ne provient pas d’Adam, c’est un corps d’une beauté indescriptible. Avec ce corps paradisiaque, les adeptes peuvent entrer dans le monde physique et y travailler, se rendant visibles et tangibles à volonté.

3 Résurrection avec le corps physique : Le troisième jour, l’initié vient devant son Saint-Sépulcre en corps astral, accompagné des hiérarchies divines. L’initié invoque son corps, et celui-ci, avec l’aide des hiérarchies divines, se lève et pénètre dans l’hyperespace. C’est ainsi qu’il parvient à s’échapper de la sépulture. Dans les mondes suprasensibles de l’hyperespace, les saintes Femmes traitent le corps de l’initié avec des drogues et des onguents aromatiques. Obéissant à des ordres suprêmes, le corps physique pénètre ensuite à l’intérieur du corps astral par le dessus de la tête. C’est ainsi que le Maître reprend possession de son corps physique. C’est le cadeau de Cupidon. Après la résurrection, le Maître ne meurt plus, il est éternel. Avec ce corps immortel, il peut apparaître et disparaître instantanément, il se rend visible à volonté dans le monde physique.

Jésus, le Christ, est un maître ressuscité dont le corps physique resta trois jours dans le Saint-Sépulcre. Après la résurrection, Jésus se présenta devant les disciples d’Emmaüs sur le chemin et mangea avec eux.

Il se présenta ensuite devant Thomas l’incrédule, qui ne crut que lorsqu’il eut touché les blessures du saint corps du grand Maître.

Hermès, Cagliostro, Paracelse, Nicolas Flamel, Quetzalcóatl, Saint-Germain, Babaji, etc., conservent leurs corps depuis des milliers ou des millions d’années sans que la mort ne puisse rien contre eux. Ce sont des Maîtres ressuscités.

C’est seulement par l’Arcane AZF que l’on peut élaborer l’élixir de longue vie ; la Résurrection est impossible sans l’élixir de longue vie.