Écrit par : Yeshe TsogyalCatégorie : Écritures Bouddhistes

Yeshe Tsogyal (huitième siècle, Tibet) était une épouse et un disciple de Padmasambhava, le Maître Indien du Tantra qui a aidé à jeter les bases du Bouddhisme Tibétain, et qui est très apprécié dans le Bouddhisme, juste derrière le Bouddha Shakyamuni. Yeshe Tsogyal a enregistré de nombreux enseignements de Padmasambhava et a donné elle-même des enseignements. Ce qui suit est extrait de ses chants, telles qu’ils ont été enregistrés dans « Danseur du Ciel: La Vie Secrète et les Chants de la Dame Yeshe Tsogyel » de Keith Dowman (Penguin Books – 1989).

•••

Instruction Karmamudra de Tsogyel

Après que j’avais terminé, la fille Népalaise Kalasiddhi a effectué de nombreuses prosternations et circumambulations et a ensuite fait cette demande:

Mère, quand vous avez disparu dans l’espace intérieur,

que devrions-nous faire les initiés du zap-lam des

mystères Tibétains ?

Qui dissipera les esprits obstruants et stimulera notre

méditation?

Soutenez toujours le Tibet avec votre compassion!

Je lui ai répondu:

O écoute Dakini, dame bien née,

jeune fille née à Mantra avec siddhi,

Toi qui montre le chemin de la vertu

Avec l’aspiration désintéressée d’un corps bien doté.

Cette communauté et les futurs voyageurs sur le chemin du zap-lam,

doivent d’abord trouver un enseignant spécialement qualifié,

et auprès de cet enseignant possédant tous les signes spirituels,

vous devez demander l’initiation et vous engager à accomplir vos vœux.

Ensuite, entraînez vos flux d’énergie [sexuelle] jusqu’à ce que vous preniez le contrôle de vous-même [sur la luxure et l’orgasme],

Et après avoir reçu les trois initiations supérieures, transmutez le désir qui en résulte,

Pour perfectionner la nature des quatre niveaux de joie,

Pendant six mois ou jusqu’à ce que des signes d’accomplissement apparaissent dans le corps.

Unissez les énergies masculine (solaire) et féminine (lunaire),

Développez la méthode de mélange des énergies supérieures et inférieures,

Femme aidant l’homme et l’homme aidant la femme,

Les principes de chacun étant pratiqués séparément.

Intensifiez et élevez votre pratique, élargissant les horizons de votre bonheur;

Mais si la félicité et la vacuité ne sont pas identifiées,

vous vous écartez sans profit du chemin du Tantra:

appréhendez l’unité intrinsèque de la félicité et de la vacuité.

Gardez le samaya [serment de chasteté] de Guru et Dakini comme vos yeux;

De diverses manières habiles, jouissez des cinq substances sacrées;

Pratiquez à la perfection l’habileté de conserver votre essence-semence [semen, bodhichitta];

Soyez attentif aux obstacles et aux pouvoirs hostiles [vos egos, défauts, vices];

Si le samaya [chasteté] est altéré, efforcez-vous de le restaurer.

À propos du corps: ne le laissez pas glisser dans de vieilles habitudes [de luxure et d’orgasme]

Ou vous deviendrez comme des hommes et des femmes ordinaires [qui sont des animaux];

Avec la confiance de la divinité, méditez chargée de pouvoir

et informez vos points focaux d’énergie en tant que principal et son cercle de divinités.

À propos de la parole: concentrez-vous sur le mantra et les flux d’énergie –

Sans contrôle de l’énergie, votre activité sexuelle est fornication;

Effectuez correctement les exercices de « drainage » [de la colonne vertébrale] et de « saturation » [du cerveau et du cœur]

Et avec les clous [de fer] de votre imagination, appliquez un sceau hermétique [pour éviter toute perte d’énergie].

À propos du mental: identifiez le mental conditionné avec l’essence-semence [bodhichitta] elle-même;

Si l’essence-semence [semen, bodhichitta] est perdue en réalité [à travers l’orgasme],

le karma d’avoir tuer un Bouddha est encouru;

À tout prix, gagnez en maîtrise de soi [sur la luxure et l’orgasme].

Absorbez-vous intensément dans [la compréhension de] l’expérience du désir,

Car sans [la compréhension] les mystères n’ont pas de sens;

Le désir transformé en pureté félicité [libre de la luxure] est le but atteint.

Préserver la cognition constante de la pureté primitive de l’expérience [l’Absolu];

Protégez le samaya [de la chasteté] comme votre corps et votre vie,

car s’il est brisé, il n’y a aucune autorité pour le restaurer.

Ce qui précède est un conseil sur la pratique de la méditation.

Tout ce que vous initiez aux mystères Tantriques

Devrait enterrer votre ambition et votre vanité dans une fosse,

Versez votre sainteté et votre fierté dans une rivière,

Brûlez votre désir obsessionnel et votre engouement dans le feu,

Jetez votre agression égoïste et votre comportement pervers sur le vent,

Et dissolvez votre impudeur et mensonges trompeurs dans l’espace.

Protégez vos pratiques sexuelles secrètes des regards indiscrets;

Ne soyez pas lâche avec vos organes sexuels, liez-les rapidement;

N’affichez pas vos signes de succès;

Fiez-vous à la divinité Yidam [votre Intime] en tant que trois racines indivisibles;

Maintenez régulièrement des offrandes de torma et des rites de fête de ganachakra [Eucharistie];

Préservez la semence de la bonté [bodhichitta, semen] pour le bien des autres êtres;

Ne brisez pas le flot de la bénédiction sans forme.

Ce qui précède est une instruction générale sur l’action.

Avec cette compréhension fixée dans votre cœur, ô Siddhi,

vous et moi sommes essentiellement un,

et par émanation nous donnerons un but aux êtres du futur.

(Fructification et Bouddhéité, pp.155-7); La biographie de Yeshe Tsogyel (Bod kyi jo mo ye shes mTsho rgyal gyi mdzad tshul rnam par thar pa gab pa mngon byung gyud mangs dri za’i glu ’phreng), un texte révélé (terma) attribué à l’origine à Gyelwa Jangchub et Namkhai Nyingpo et révélé par Taksham Nuden Dorje; traduit par Keith Dowman et Choepel Namgyel.

Yeshe Tsogyal: Sexe et Initiation
Vimalaprabha: Fluide Blanc
Catégories : Bouddhiste