Écrit par: Gnostic Instructor          Catégorie: Les Vingt-Deux Arcanes du Tarot et de l’Hébreux

Le texte suivant a été utilisé comme base de discussion dans une conférence du cours en ligne gratuit sur les Vingt-Deux Arcanes. La transcription de la conférence se trouve ci-dessous.

Image

Lettre Hébraïque Daleth

Les versets 25 à 32 du Psaume 119 commencent par Daleth :

דבקה לעפר נפשי חיני כדברך׃

דרכי ספרתי ותענני למדני חקיך׃

דרך־פקודיך הבינני ואשיחה בנפלאותיך׃

דלפה נפשי מתוגה קימני כדברך׃

דרך־שקר הסר ממני ותורתך חנני׃

דרך־אמונה בחרתי משפטיך שויתי׃

דבקתי בעדותיך יהוה אל־תבישני׃

דרך־מצותיך ארוץ כי תרחיב לבי׃

25. Mon âme (Nephesh) est réduite en poussière; donne-moi la vie selon ta Parole.

26. J’ai confessé mes voies et tu m’as répondu; apprends-moi tes statuts.

27. Fais-moi comprendre le chemin de tes préceptes et je méditerai sur tes merveilles.

28. Mon âme (Nephesh) tombe en chagrin, fortifie-moi selon ta Parole.

29. Éloigne-moi du chemin du mensonge et favorise-moi avec ta loi.

30. J’ai choisi le chemin de la vérité; J’ai tenu le niveau de tes jugements.

31. Je me suis accroché à tes témoignages; Oh יהוה Iod-Havah ne me fais pas honte.

32. Je marcherai sur le chemin de tes commandements; ainsi tu élargiras mon cœur.

Arcane 4

Extrait de Alchimie et Kabbale dans le Tarot par Samael Aun Weor

AUM. L’Arcane Quatre du Tarot est le Tetragrammaton sacré et mystérieux, le nom sacré de l’Éternel qui a quatre lettres: יהוה – Iod, Hei, Vav, Hei.

י ‘Iod’ est l’homme, ה ‘Hei’ est la femme, ו ‘Vav’ est le phallus, ה ‘Hei’ est l’utérus. Mais, nous pouvons aussi déclarer: י ‘Iod’ est l’homme, ה ‘Hei’ est la femme, ו ‘Vav’ est le feu, ה ‘Hei’ est l’eau. L’étude approfondie des quatre lettres de l’Éternel nous conduit inévitablement à la Neuvième Sphère (sexe). Nous devons élever notre serpent à travers le canal médullaire et le porter jusqu’au sanctuaire de son cœur.

La croix de l’initiation est reçu dans le Temple Cœur. Le centre magnétique du Père se trouve entre les sourcils. Le sanctuaire de la Mère se trouve dans le Temple Cœur. Les quatre points de la croix symbolisent le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre (aussi l’Esprit, la Matière, le Mouvement et le Repos).

Souvenez-vous bien-aimé disciple que les quatre éléments de l’Alchimie sont: Sel, Mercure, Soufre et Azoth: Le Sel est la matière; le Mercure est l’Ens Seminis, l’Azoth est le rayon mystérieux de la Kundalini.

Le Mercure de la Philosophie Secrète doit être fécondé par le Soufre (Feu) afin que le Sel puisse se régénérer. Ce n’est qu’ainsi que nous pouvons écrire le livre d’Azoth, l’écrire sur un roseau si ce qu’on veut est l’Initiation. La clé de notre libération se trouve dans le Lingam-Yoni.

La croix a quatre pointes. La croix de l’initiation est phallique. L’insertion du phallus vertical dans le cteis formel forme une croix. C’est la croix de l’Initiation que nous devons mettre sur nos épaules.

Les quatre animaux sacrés de l’Alchimie sont: Le Lion qui cache l’énigme du Feu; l’Homme représente le Mercure de la Philosophie Secrète; l’Aigle qui correspond à l’air; le Taureau qui symbolise la Terre. Le Sphinx Égyptien (ainsi que le Sphinx d’Ézéchiel) a le symbolisme sacré des quatre créatures de l’Alchimie.

L’eau contenue dans les lacs, les rivières et les océans lorsqu’elle est chauffée par le feu du soleil se transforme en nuages qui montent vers le ciel, et après une période de digestion se transforme en éclairs et en tonnerre. Ce même processus est répété dans le laboratoire sexuel de l’Alchimiste. Notre devise est Thelema (Volonté).

L’entrée dans les vieux temples archaïques était généralement un trou caché dans un endroit mystérieux dans la jungle dense. Nous sommes partis de l’Éden par la porte du sexe, et c’est seulement par cette porte que nous pouvons retourner à l’Éden. L’Éden est le sexe. C’est la porte étroite, droite et difficile qui nous conduit dans la lumière.

Dans la solitude de ces sanctuaires mystérieux, les néophytes étaient soumis aux quatre épreuves initiatiques. Les épreuves du feu, de l’air, de l’eau et de la terre ont toujours défini les diverses purifications des néophytes.

Généralement, ces sanctuaires de mystères étaient trouvés situés au pied d’un volcan. Là, les disciples tombaient à terre et perdaient conscience ; dans ces moments-là, le Hiérophante emmenait les étudiants hors de leur corps physique (ainsi, ils étaient déjà dans le plan astral) et dans les profondeurs du sanctuaire. Puis il leur apprenait les mystères grandioses de la vie et de la mort. Les émanations volcaniques de la terre ont produit cet état apparent de mort. Certains disciples tombent dans cet état apparent de mort au sein des Lumisiaux Gnostiques. La cérémonie du port de la croix (telle qu’elle était pratiquée dans les Lumisiaux Gnostiques), sert à confirmer humblement certaines Initiations ésotériques internes.

Chacun des sept corps de l’être humain doit être crucifié et stigmatisé. Tous les étudiants de la Kabbale doit être familier avec tous les élémentaux du Feu, de l’Air, de l’Eau et de la Terre. L’actuel « être humain » n’est toujours pas un roi ou une reine de la Nature, mais tous sont appelés à être rois ou reines et prêtres et prêtresses selon l’Ordre de Melchizedeck.

Il est nécessaire que l’étudiant se familiarise avec toutes les créatures élémentales des quatre éléments. Les salamandres vivent dans le feu; Les ondines et les néréides vivent dans l’eau; les Sylphes vivent dans l’Air et les Gnomes vivent dans la Terre.

L’évangile de Marc est symbolisé par un Lion (feu); l’évangile de Matthieu est représenté par un Jeune (eau); l’évangile de Jean est représenté par l’Aigle (air) et l’évangile de Luc est représenté par le Taureau (terre). Les quatre évangiles symbolisent les quatre éléments de la Nature et la réalisation du Grand Œuvre (le Magnus Opus).

Chaque Hiérophante de la Nature est converti en Roi des Elémentaux. Si vous voulez être admis dans les Paradis Élémentaux de la Nature, respectez toute vie, ne tuez aucune espèce animale, ne buvez pas de vin contenant de l’alcool; aimez les légumes, ne détruisez jamais une plante ou une fleur. Vous n’avez besoin que de deux choses dans la vie: la Sagesse et l’Amour. C’est ainsi que vous atteindrez le bonheur, la paix et l’abondance. « Soyez donc parfaits, comme votre Père qui est dans les cieux est parfait. » (Matthieu 5:48)

Chaque initié doit travailler avec les élémentaux de la chaîne de montagnes centrale. Cette chaîne de montagnes est la moelle épinière. La matière première du Grand Œuvre du Père est l’Ens Seminis. Tu le sais.

Le réceptacle sacré est dans vos organes créateurs, la fournaise est le Chakra Muladhara, la cheminée est le canal médullaire et le distillateur est le cerveau. Quand nous travaillons dans le laboratoire du Troisième Logos nous devons transmuter le plomb de notre personnalité en or de l’Esprit. L’Oeuvre Magnus ne peut être réalisée sans la coopération des élémentaux.

Les Gnomes et les Pygmées sont les grands Alchimistes qui transmutent le plomb en or; ils réduisent les métaux à son semen (graine) afin de les transmuter en l’or pur de l’Esprit; leur travail serait impossible si les Ondines n’obéissaient pas ou si les Salamandres du feu ne rendaient pas fertiles les voluptueuses Ondines, car sans le feu, les Ondines tentatrices ne peuvent que nous emmener au naufrage. Ulysse (le rusé guerrier destructeur de citadelles) était lui-même lié au mât du navire pour ne pas tomber séduit par la beauté sexuelle des Ondines. Les anciens Gnostiques ont déclaré: « Vous deviendrez tous des Dieux si vous quittez l’Égypte et traversez la Mer Rouge (l’océan des tentations).

Les vapeurs de la mater prima du Grand Œuvre ne monteraient pas à travers la cheminée sans l’aide des inquiétants Sylphes. Les Gnomes ont besoin de distiller l’or dans le cerveau et cela n’est possible qu’avec l’aide des Sylphes aériens. Les Gnomes transmutent le plomb en or. Le Magnus Opus serait impossible sans les élémentaux. Nous devons nous familiariser avec les élémentaux de la Nature.

Pratique

Agni Dieu du Feu

Feu: Allumez un feu puis vocaliser le Mantra INRI. Ce mantra est vocalisé en deux syllabes distinctes: IN – RI:

Prolongez le son de chaque lettre. IiiiiiiiiiiiiiNnnnnnnnn RrrrrrrrrrrrIiiiiiiiiiiiiiii

Ensuite, concentrez-vous sur le feu que vous avez allumé (sur la bougie, sur la lampe à huile ou sur le charbon de bois) et méditez profondément sur le feu. Invoquez-moi, Samael, votre ami, qui a écrit cette conférence, je vais vous aider dans cette pratique. Puis vocaliser le « S » comme un sifflement affable et fin, comme le sifflement d’un serpent à sonnette.

Pratique avec les Sylphes

Air: Assis sur une chaise confortable ou allongé (face vers le haut) avec le corps détendu, vous méditerez profondément sur le plagiaire suivant:

« Spiritus Dei Ferebatur super aquas, et inspiravit in faciem hominis spiraculum vitae. Sit Michael Dux Meus, et Sabtabiel servus meus, in luce et per lucem. Fiat verbum halitus meus, et imperabo Spiritibus aeris hujus, et refrenabo equos solis volontate cordis mei, et cogitatione mentis mei et nutu oculi dextri. Exorciso igitur te, creatura aeris, per Pentagrammatón et in nómine Tetragrammaton, in quibus sunt voluntas firma et fides recta. Amen. Sela Fíat. »

Soufflez vers les quatre points cardinaux de la Terre. Prononcez la lettre H plusieurs fois comme si vous imitiez un soupir très profond. Puis endormez-vous en méditant sur les Génies Michael et Sabtabiel. De cette façon, vous serez en contact avec les Sylphes.

Pratique avec les Ondines

Eau: Devant un verre d’eau, endormez-vous en méditant sur l’exorcisme suivant:

Exorcisme:

« Fiat Firmamentum In Medio Aquarum Et Separet Aquas Ab Aquis, Quae Superius Sicut Quae Inferius, Et Quae Inferius Sicut Quae Superius Ad Perpetranda Miracula Rei Unius. Sol Ejus Pater Est, Luna Mater Et Ventus Hanc Gestavit In Utero Suo, Ascendit A Terra Ad Coelum Et Rursus A Chelo In Terram Descendit Exorciso Te Creatura Aquae, Ut Sis Mihi Peculum Die Vivi In Operibus Ejus, Et Fons Vitae, Et Abllutio Pecatorum. Amen. »

Ensuite, alors que vous êtes encore dans un état de somnolence, vocalisez la lettre M comme suit: Mmmmmmmm, avec vos lèvres hermétiquement fermées. Ce son est comme le mugissement du taureau, mais c’est un son prolongé et soutenu qui ne diminue pas comme le fait le taureau. La lettre « M » est le mantra des eaux. C’est ainsi que vous serez en contact avec les créatures des eaux. Ensuite, invoquez le génie des eaux; le nom du génie est NICKSA.

Pratique avec les Gnomes

Méditez profondément sur le Temple Cœur du centre de la Terre. Méditez sur le Génie de la Terre dont le nom est Cham-Gam. Priez-le de vous mettre en contact avec les Gnomes qui habitent les entrailles de la Terre; appelez le Génie des Gnomes, le nom du Génie est GOB. Mettez-vous dans un état de somnolence tout en vous concentrant sur ce Génie; puis vocaliser le Mantra I.A.O.

« Iiiiiiiiiiiiiiiii Aaaaaaaaaaaaaa Ooooooooooo »

Quand la méditation profonde est intelligemment combinée avec l’état de somnolence, elle vous permet d’entrer dans les Paradis Élémentaux de la Nature.

Chaque Alchimiste doit travailler avec les élémentaux de la Nature.

Le hiéroglyphe du Quatrième Arcane du Tarot est l’Empereur; le Souverain apparaît formant un merveilleux triangle avec son corps. Lorsque les jambes de l’Empereur sont croisées, elles forment une croix; c’est l’image de l’Athanor des Alchimistes; l’articulation de la croix avec un triangle n’est possible qu’au moyen de l’or potable (feu sacré) de l’Alchimie.

L’Intime met la croix de l’Initiation avec l’Arcane Quatre du Tarot sur son épaule.

Nous terminerons cette conférence en déclarant que les élémentaux du feu sont commandés avec le trident de fer ou avec la baguette de fer; les élémentaux de l’Air sont commandés avec une plume d’aigle ou tout autre oiseau; les élémentaux de l’Eau sont commandés avec une coupe remplie d’eau et les élémentaux de la Terre avec une épée ou avec un nouveau couteau.

Le royaume principal des Gnomes réside au Nord; celle des Salamandres au Sud, celle des Sylphes à l’Est et celle des Ondines à l’Ouest. Ces quatre hiérarchies élémentales forment une croix. Voici le saint et mystérieux Tetragrammaton יהוה.

La Lettre Daleth

Écrit par un Instructeur Gnostique

Qui dans la Kabbale symbolise la Porte de la Maison de Shaddai El Chai

Daleth ד est la quatrième lettre, elle est liée aux quatre éléments du monde physique: le feu, l’air, l’eau et la terre; les quatre états de la matière: solide, liquide, gazeux, combustion; les quatre atomes dans l’Alchimie : hydrogène, carbone, azote, oxygène. Les quatre mondes de Kabbale : Atziluth, Briah, Yetzirah, et Assiah. Les quatre lettres du nom de Dieu: Iod, Hei, Vav, Hei.

Daleth, la jeunesse, l’homme terrestre reçoit la charité de son homme céleste, son Gimel. Mais Shaddai El Chai doit se tenir à la porte ouverte de l’entrée de sa maison (corps physique).

« Voici, je (Chokmah) me tiens à la porte (ד Daleth), et frappe: si un homme (jeune) entend ma voix et ouvre la porte (à Shaddai El Chai), j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » – Apocalypse 3:20

« Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux. » – Matthieu 5: 3

« 1: En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’est pas entré par la porte (de la fondation Shaddai El Chai de l’âme, la demeure du jeune) dans la bergerie (de Malkuth), mais monte d’une autre manière, il en va de même pour un voleur et un dérobeur.

2: Mais celui (Chokmah) qui est entré par la porte (de la fondation Shaddai El Chai de l’âme, la demeure du jeune) est le berger des brebis.

3: À lui (Chokmah) le portier (le jeune de Shaddai El Chai) s’ouvre; et la brebis (les âmes dans Malkuth) entend sa voix: et il (Chokmah) appelle ses propres brébis (âmes) par leur nom, et les conduit (dans les Sephiroth supérieurs).

4: Et quand il (Chokmah) met en avant ses propres brebis (Bodhisattvas de compassion), il va devant elles, et les brebis (Bodhisattvas de compassion) le suivent: car ils connaissent sa voix (parce que sa Parole à travers Shaddai El Chai s’est faite chair en eux).

5: Et ils ne suivront pas un étranger (Baalim), mais ils fuiront de lui, car ils ne connaissent pas la voix (de fornicateur) des étrangers (venant de Klipoth).

6: Jésus (le Sauveur Intérieur) leur disait (aux Kabbalistes) cette parabole (Kabbalistique) : mais ils ne comprenaient pas ce qu’il leur disait.

7: Alors Jésus (le Sauveur Intérieur) leur dit de nouveau, en vérité, en vérité, je vous le dis, je (Chokmah en tant que le Fils de l’Homme à travers Shaddai El Chai) suis la porte (dans les Sephiroth supérieurs) des brebis (conscience ou Nephesh emprisonnée dans Assiah et Klipoth).

8: Tous ceux (faux prophètes ou Baalim) qui sont venus avant moi sont des voleurs et des dérobeurs; mais les brebis (emprisonnées dans Assiah et Klipoth) ne les ont pas entendus.

9: Je (Chokmah en tant que le Fils de l’Homme à travers Shaddai El Chai) suis la porte: par moi, s’il y a un (pauvre, humble) homme (à travers l’initiation) entre, il (ce jeune ou l’Âme Humaine) sera sauvé, et entrera et sortira (par la porte de Shaddai El Chai), et trouvera des pâturages.

10: Le voleur (Baalim fornicateurs de Klipoth) ne vient pas, sauf pour voler, tuer et détruire (le jeune, l’âme): Je (Chokmah en tant que le Fils de l’Homme à travers Shaddai El Chai) suis venu pour qu’ils (les particules de douleur de notre Père qui est en secret) puissent avoir la vie, et qu’ils puissent l’avoir plus abondamment.

11: Je (Chokmah en tant que Fils de l’Homme à travers Shaddai El Chai) suis le bon berger: le bon berger (à travers le initiation Tantrique) donne sa vie pour les brebis.

12: Mais celui (l’âme) qui est un mercenaire (qui ne travaille que de manière égoïste), et non le berger (un Bodhisattva), dont les brebis ne sont pas ses propres, voit le loup (Baalim) venir, laisse les brebis et s’enfuit: et le loup les attrape et disperse les brebis (en enfer).

13: Le mercenaire (qui ne travaille qu’égoïstement) s’enfuit, parce qu’il est un mercenaire (qui ne travaille que pour son bien), et ne se soucie pas des brebis (âmes venant d’Assiah et Klipoth).

14: Je (Chokmah en tant que le Fils de l’Homme à travers Shaddai El Chai) suis le bon berger, et connais mes brebis, et je suis connu des miennes.

15: Comme le Père (Kether) me connaît (à travers Daath), de même je connais le Père: et moi (à travers l’Initiation Tantrique de Tiphereth) donne ma vie pour les brebis.

16: Et d’autres brebis (âmes) que j’ai, qui ne sont pas de ce troupeau (d’initiés): elles aussi je dois les amener, et elles entendront ma voix (ma Parole incarnée); et il y aura un troupeau (de Bodhisattvas), et un berger (Chokmah).

17: C’est pourquoi mon Père (Kether) m’aime, parce que j’ai (Chokmah en tant que le Fils de l’Homme à travers Shaddai El Chai) donné ma vie, afin que je puisse la reprendre.

18: Aucun homme (égoïste) (ou Bouddha Pratyeka) ne me la prend, mais je (selon l’Initiation Tantrique de Tiphereth) la donne de moi-même. J’ai le pouvoir de la donner, et (si le Bodhisattva tombe) j’ai le pouvoir de la reprendre. C’est le commandement que j’ai reçu de mon Père (Kether). » – Jean 10

L’homme terrestre n’a d’autre lumière que celle qu’il reçoit de son Intime à travers Shaddai El Chai.

ד Daleth caractérise l’état ou la qualité d’être humble ou d’avoir l’humilité. Cette humilité s’acquiert en soumettant le mental de l’homme terrestre et en le livrant à notre homme céleste; la conscience dans le plan physique ne peut rien accomplir par elle-même. Le Rappel de Soi avec l’Auto-observation ne peut pas être effectué avec seulement notre libre arbitre de 3%, mais il faut comprendre que pour réussir dans notre travail psychologique, on a besoin de l’aide de notre Intime à travers Shaddai El Chai; et ne pensez pas que nos accomplissements spirituels sont uniquement basés sur le pouvoir et la force de notre conscience physique seulement.

« Puis Samson alla à Gaza, et y vit une prostituée, et entra chez elle. Et il a été dit aux Gazites, en disant: Samson est venu ici. Et ils l’entourèrent, et l’attendirent toute la nuit à la porte de la ville, et se turent toute la nuit, disant: le matin, quand il fera jour, nous le tuerons. Et Samson resta couché jusqu’à minuit, et se leva à minuit, prit les portes de l’entrée de la ville et les deux poteaux, et s’en alla avec eux, bar et tout, et les mit sur ses épaules, et les porta jusqu’au sommet d’une colline qui est devant Hébron. » – Juges 16: 1-3

Tout acte de charité dans ce monde doit être fait selon la volonté de Dieu; il doit être basé sur notre assistance Divine, surtout lorsque nous sommes aux prises avec les inclinations bestiales de Nephesh, qui pourraient s’exprimer principalement sous forme de passion sexuelle, mais aussi de colère, d’orgueil, de paresse, de gourmandise, d’envie, d’avidité, etc. Ce sont des qualités animales (Nephesh) qui luttent à l’intérieur de nous et qui refusent d’accepter le joug de notre Père Céleste.

Si ce n’était pas par l’aide de Chokmah à travers Neshamah, l’Âme Humaine ne serait pas capable de surmonter les inclinations bestiales de Nephesh.

« Et il (le mental animal) les a relâché (l’ego) ceux pour sédition et meurtre qui ont été jeté en prison (Karma), qu’ils avaient désiré; mais il (le mental bestial) a livré Jésus (le Fils de l’Homme) à leur volonté (bestiale).

Et comme ils l’ont emmené (emportant ce lourd Karma), ils ont saisi un Simon, un Cyrénien, sortant du pays et sur lui (cet homme terrestre) ils ont posé la croix (sexuelle), afin qu’il puisse la porter après Jésus (le Fils de l’Homme).

Et il suivit une grande compagnie de gens (initiés) et de femmes (de Malkuth), qui l’a également pleuré et déploré.

Mais Jésus (le Fils de l’Homme) se tournant vers eux a dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas pour moi (le Fils de l’Homme), mais pleurez pour vous-mêmes (votre âmes), et pour vos enfants (âmes).

Car voici, les jours viennent, où ils diront, bénis sont (les femmes qui transmutent la force sexuelle de Shaddai El Chai) les stériles, et les utérus qui n’ont jamais porté et les seins qui n’ont jamais tété.

Alors ils (les fornicateurs) commenceront à dire aux montagnes (de leur connaissance subjective): Tombez sur nous; et aux collines (des Dogmes), Couvrez-nous.

Car s’ils font ces choses à un arbre vert (le Bodhisattva), que doit-on faire au sec (le fornicateur)? » – Luc 23: 25-31

La compassion est la loi du Christ (Chokmah), il devient chair à l’intérieur de l’homme lui-même pour le bien de son âme, mais il exige le sacrifice, la charité venant de l’homme céleste (Chesed) pour payer ses dettes karmiques selon ses actes. C’est ainsi que Chesed exerce la charité (bonnes actions) à travers la porte de sa maison pour que Chokmah efface du monde les péchés de Tiphereth, et apporte le jugement sur lui-même; c’est comme cela qu’il, Chokmah, s’immole en tant que Fils de l’Homme! La plus grande compassion de Dieu est de devenir chair et de souffrir le karma avec le pécheur pour que ce dernier apprécie ses bénédictions.

Les bénédictions compatissantes de Chokmah ne peut pas entrer dans la psyché d’un riche (arrogant) parce que: « Heureux les pauvres en esprit: car le royaume des cieux est à eux. » (Matthieu 5: 3) Chokmah n’entre que par la porte de l’esprit humble et seule les âmes humbles peuvent atteindre l’Auto-réalisation de l’Être.

Les trois lignes d’un t-carré forment un angle droit avec une ligne en saillie au-dessus qui fait la lettre ד Daleth, qui indique comment la conscience du Bodhisattva expérimente Chokmah sur les trois niveaux: la ligne verticale indique l’Âme Humaine dans l’ici et maintenant, la ligne horizontale au-dessus est la source Divine de la Sagesse (Chokmah) et la ligne en saillie derrière l’angle droit est l’inconscience, ou l’âme piégé dans l’ego.

Le flux continu de la sagesse Divine dans l’Âme Humaine, la pensée droite, le sentiment droit, l’action droite, fait un angle droit; c’est le développement de Chokmah à travers l’annihilation de l’ego (la ligne saillante derrière l’angle droit) afin de faire l’expérience de l’omniprésence infinie de la lumière des lumières, Kether, ne laissant ainsi que deux niveaux ou un carré parfait.

Le Bodhisattva est celui qui est prêt à sacrifier sa vie pour l’humanité et sacrifie ainsi sa âme (Nephesh) comme un holocauste à son Dieu intérieur. Il est le Bouddha qui refuse d’entrer par la porte du Nirvana, ainsi Chokmah (Vishnu, Avalokiteshvara, Kuan-Yin) élèvent son âme et devient un avec le Christ Cosmique.

« Je t’exalterai, Oh יהוה (Chokmah); car tu m’as élevé et tu n’as pas fait que mes ennemis (ego) se réjouissent de moi. » – Psaume 30: 1

Conférence

L’Arcane numéro quatre est appelé l’Empereur. Le roi, l’Empereur, est lié à la quatrième Sephirah de l’Arbre de Vie, qui est appelée Chesed. Lorsqu’on étudie l’Arbre de Vie et la relation de l’Arbre de Vie avec les planètes de notre système solaire, alors nous constatons que Chesed est régi par Jupiter, et aussi par Mars. De nombreux Kabbalistes affirment que Chesed, l’Intime, notre propre Esprit particulier, est gouverné seulement par Jupiter. Mais quand nous découvrons que notre propre Esprit doit se battre pour son Auto-réalisation et doit faire le travail, le travail interne dans l’être humain; alors on découvre qu’il est aussi un guerrier, un combattant. C’est pourquoi nous déclarons dans le Gnosticisme que Chesed est gouverné par Mars. C’est l’Esprit individuel particulier de chacun de nous. Chesed, qui est lié à l’Empereur, le roi. C’est pourquoi, astrologiquement parlant, nous avons dit que les rois sont gouvernés par Jupiter.

Et maintenant, nous allons aller très loin, en suivant la séquence des conférences, afin d’expliquer l’Adam biblique lié à cette conférence. Rappelez-vous que dans le livre de la Genèse, il est écrit qu’Adam est le roi de la nature, un Empereur. Et il est très intéressant de voir que lorsque nous lisons la Bible, nous lisons le mot Adam que de nombreux traducteurs traduisent par « homme », mais pour une meilleure explication, il vaut mieux que nous le traduisions par « être humain ».

En Hébreu, on dit איש « Ish », pour homme, et אשה « Isha » est la femme. En Grec, on dit « Anthropos » pour l’être humain et « Andros » pour l’homme, il faut donc faire la différence, qu’est-ce qu’un « Andros » et qu’est-ce qu’un « Anthropos », ou qu’est-ce qu’un « homme » et qu’est-ce que c’est « Adam », ou Ish et Adam.

Dans la conférence précédente, quand nous parlions de la lettre Beth, nous expliquions qu’après la division des sexes, l’homme Ish et sa femme Isha étaient les deux parties du même Être, qui était Adam. Et voyez que le mot אדם Adam est écrit avec trois lettres Hébraïques: א Aleph, ד Daleth, מ Mem.

א Aleph nous savons déjà qu’il est lié à l’air, au Ruach, au vent, à l’Esprit, à Dieu, la Sainte Trois-Unité.

ד Daleth, qui est précisément la conférence d’aujourd’hui, est lié à l’homme terrestre. Et quand nous parlons de l’homme terrestre, nous devons expliquer le mot « terrestre » ou de la terre, qui est lié à Malkuth, la dixième Sephirah, tout en bas de l’Arbre de Vie. Ce « Malkuth » signifie « le royaume ». Maintenant, nous devons déclarer très précisément qu’un royaume ne peut exister sans roi et sans reine. Ainsi, le roi est l’Empereur du Tarot, parce que l’homme, ou nous dirons Adam, est appelé à être roi de la nature, doit contrôler la nature.

Quand j’ai dit « nature », je fais référence à la planète entière; la planète terre est appelée Malkuth, le royaume, parce qu’elle est formée de quatre royaumes; le règne minéral, le règne végétal, le règne animal et le règne humain. Mais ces royaumes sont contrôlés par les quatre éléments de la nature, et c’est là que nous devons souligner le chiffre quatre parce que Daleth, l’Empereur, est lié au Saint Tetragrammaton, le saint nom de Dieu, י ה ו ה Iod Hei Vav Hei, que nous traduisons par Iod-Havah, qui est י Iod (Adam) et ה ו ה Havah (Eve). Ces quatre lettres sont liées aux quatre éléments de la nature; le feu, l’eau, l’air et la terre. Les quatre éléments sont liés aux quatre façons dont l’initié doit apprendre à contrôler les éléments de la nature, car si nous sommes esclaves des éléments de la nature, alors nous ne sommes pas les rois de la nature, mais les esclaves de la nature.

L’Adam de la Genèse contrôle les oiseaux de l’air, les poissons de la mer, les bêtes de la terre et les créatures qui rampent. Ce sont une allusion aux quatre éléments de la nature qu’Adam doit contrôler, doit commander. Ce n’est pas ce que beaucoup de gens comprennent mal; ils pensent qu’être roi de la terre ou de la nature, c’est exploiter toute la terre et profiter de la planète, comme de nos jours, les gens font et causent bien sûr des problèmes à la planète. Un véritable roi est un homme sage.

Il me vient à l’esprit les trois mages des évangiles qui, comme il est écrit, visitaient la naissance de l’enfant-Dieu à Bethléem, et c’est quelque chose que nous devons comprendre. Trois, parce que ces trois mages sont liés aux trois niveaux dans lesquels Chokmah, le Christ, développe le pouvoir du roi au sein de l’homme terrestre.

Ainsi, dans la Bible, le mot אדם Adam pour homme ou pour cet être humain qui est un roi de la nature est directement lié à l’autre mot אדם ה Adamah qui signifie « terre ». Il est écrit là que la créature, l’être humain, qui a été faite à l’image de Dieu, Adam, a été enlevée du sol, Adamah. Il est bon de souligner ici que ce mot Adamah, qui se termine par la lettre Hébraïque « Hei », est un mot féminin. Nous ne commettrons aucune erreur si nous disions que cette Adamah est l’aspect féminin de la terre, parce que la terre elle-même est, kabbalistiquement parlant, féminine. C’est pourquoi dans de nombreuses religions, quand ils se réfèrent à la terre, ils disent « Terre Mère ». De toute évidence, la Terre Mère possède tous les éléments nécessaires pour créer l’homme terrestre, qui est l’homme pauvre dans la Kabbale, parce que l’homme riche est symbolisé par Chesed, qui est l’Esprit, la Monade qui est à l’intérieur de chacun de nous. Chesed est bien sûr cet Esprit qui est fait à l’image de Dieu et qui ne pèche jamais, est toujours pur, est toujours saint.

Quand j’ai dit cela, je me souviens d’une certaine conversation que j’ai eue avec le Maître Samael Aun Weor. Lorsque vous entrez dans ces études Gnostiques, vous vous interrogez toujours sur le nom, le saint nom de votre Dieu, puisque vous saisissez et comprenez que le nom de Dieu est individuel à l’intérieur de chacun de nous. Cela signifie que notre propre Chesed, qui est El, Dieu, a son propre nom, et ce nom signifie quelque chose pour vous. Donc, découvrir le nom de Dieu, c’est découvrir votre propre entité, votre propre roi, votre propre Empereur.

Maître Samael, étant un maître ressuscité, manifestement très éveillé, connaissait très bien l’Être intérieur de tout le monde. Mais il s’est montré très prudent pour dévoiler le nom sacré des gens, car il est sacré. « Saint soit son nom imprononçable. »

Alors, je lui ai demandé: « Maître, vous connaissez le nom de mon Être; pouvez-vous me dire qui est mon Être? »

Et il a dit: « Il est saint, vous ne l’êtes pas. »

Et il se tut. Alors, depuis ce temps, j’ai médité là-dessus. J’ai compris que Dieu à l’intérieur, Chesed, est saint. C’est pourquoi son appellation ou son nom sacré dans le monde d’Atziluth est El dans Chesed, El, Dieu. De toute évidence, El est saint à l’intérieur de chacun de nous, mais nous ne le sommes pas, et c’est quelque chose que nous devons comprendre. Mais nous devons être parfaits car il est parfait, et c’est le processus de l’initiation, acquérir la perfection, être à l’image de Dieu. Et c’est précisément la grande transformation que nous devons acquérir.

Dans le livre de la Genèse, il explique très clairement qu’au commencement, quand Adam est créé, il tombe, il pèche, et c’est parce que la nature de l’homme terrestre est pécheur. Transformer cette nature pécheresse en une nature sainte est une grande œuvre que seul Dieu peut accomplir, et c’est pourquoi l’Empereur a besoin de l’aide de la Sagesse. La sagesse est Chokmah, la seconde Sephirah, et cette Sagesse est ce que nous appelons dans le Christianisme le Fils de Dieu, le Christ. Nous savons que le Christ se dédouble dans de nombreux feux, de nombreuses lumières, mais les plus beaux atomes du Christ brillent dans Chokmah, et c’est pourquoi Chokmah reçoit le nom de Iod Hei Vav Hei ; c’est la première Sephirah dans laquelle nous trouvons le saint nom de Dieu, kabbalistiquement parlant. Alors quand on lit Iod-Havah par lui-même dans la Bible, il fait référence à la Sephirah Chokmah. Si nous lisons Iod-Havah Elohim, alors nous lisons quelque chose en rapport avec Binah.

Ainsi, lorsque vous lisez la Bible, si Iod-Havah est par lui-même, il est lié au Christ, le Fils, Chokmah, qui est celui qui transforme et entre dans l’être humain pour le transformer en enfant de Dieu. Et c’est un processus qui doit venir, mais nous devons d’abord créer Adam; Adam doit être créé. C’est une erreur, une grosse erreur de penser qu’Adam existe déjà. Symboliquement parlant ou alchimiquement, kabbalistiquement, nous disons Adam en référence à l’aspect masculin, mais cet Adam est difficile à trouver, car il doit être créé.

La Genèse est un livre d’actualité, ce n’est pas un livre qui nous raconte simplement l’histoire de ce monde. Nous dirons que si nous la lisons ainsi, nous trouvons aussi l’explication de la création de cette planète. Mais alchimiquement parlant, Gnostiquement parlant, le livre de la Genèse nous dit la manière dont l’homme, Adam, doit être créé à l’intérieur de nous-mêmes. Adam doit exister en chacun de nous.

Adam est le véritable être humain, le véritable homme. Avec cela, nous indiquons que nous ne sommes pas des êtres humains, nous ne sommes pas des hommes; nous sommes des animaux intellectuels. Et voyez ici le mot « animal » vient du Latin « anima » qui signifie « âme », âme intellectuelle. Mais nous ne sommes pas à l’image de Chesed, et encore moins à l’image de celui au-dessus de Chesed, qui sont les trois Supernaux, car c’est un processus. Nous devons d’abord créer l’homme, puis le Surhomme, le Super Homme. Le Super dans l’Homme, ce sont les trois Supernaux; Kether, Chokmah, Binah, c’est le « super ». Le Surhomme, le Super Man ne peut être créé que dans l’Homme, mais l’Homme doit d’abord être créé.

Nietzsche dans son livre « Ainsi parlait Zarathoustra » parle beaucoup du Surhomme, mais il a enseigné le Surhomme aux animaux intellectuels; ils ne comprennent pas le Surhomme. C’est pourquoi beaucoup de choses que nous expliquons ici liées au Surhomme sont difficiles à comprendre, car l’homme n’existe pas encore à l’intérieur de nous. L’Homme comprend le Surhomme, mais pour nous, c’est difficile. C’est pourquoi les gens dans le livre « Ainsi parlait Zarathoustra », Nietzsche dit que les gens ont dit: « Arrêtez Zarathoustra, en parlant du Surhomme, et parlez-nous de l’Homme. »

C’est ce que nous devons faire, nous devons créer l’Empereur, le roi, le roi sage, et pour cela nous devons créer les corps internes, et ces corps internes viennent de la poussière du sol, d’Adamah, qui est le sol. Cela ne veut pas dire que nous devons aller dans un endroit où il y a de l’argile ou de la saleté. Rappelez-vous que le corps physique est Malkuth, et quand nous découvrons, atomiquement, les forces qui sont dans notre corps, nous parlons de la « poussière ». Parce que c’est cela la poussière; des atomes, des forces, des attributs, qui sont dans Malkuth, dans le royaume. C’est là que nous trouvons tous ces éléments dont nous avons besoin pour créer l’Homme.

Comment créons-nous l’homme? Nous devons élever les forces du sol, les forces de la terre, afin de créer les éléments, les trois vêtements pour l’âme : le corps astral, le corps mental et le corps causal. Le corps de la volonté, le corps du mental et le corps des émotions. Ceux-ci sont appelés « corps électroniques » que nous devons créer avec la sublimation de la force sexuelle.

Tous ces éléments, alchimiquement parlant, sont placés dans la graine. Il s’agit alchimiquement des douze sels du zodiaque qui sont représentés avec les douze tribus d’Israël. Cela me vient à l’esprit lorsque les douze tribus d’Israël ou les douze enfants de Jacob sont entrés en Égypte. Et c’est un mystère de la descente des forces du zodiaque (et au fait, le zodiaque est gouverné par Chokmah. Kabbalistiquement parlant, astrologiquement parlant, vous trouvez les douze forces zodiacales ici dans Chokmah).

Voici encore, indiquant la descente de cette force, les douze sels de l’Alchimie, dans le monde de l’Égypte; cela signifie la descente des forces à travers Io-Cephas ou Joseph, qui est la pierre de Yesod. Dans la Bible, lorsque vous lisez le mot Égypte en Hébreu, il est dit Matzarim מצרים, ce qui signifie « détresse ». Il y a un mot en Français qui est la Mésopotamie; savez-vous ce qu’est la Mésopotamie? « Mesos » et « potamos » signifie « terre entre deux rivières ». Ainsi, le mot Matzarim est Égypte dans la Bible, mais lorsque nous étudions les lettres de l’alphabet Hébreu, nous savons que מ M, Mem, signifie eau. Donc ce Tzari est entre les deux eaux. Et qu’est-ce que צרי Tzari? C’est un baume, ou une manière dont vous parfumez. Il est fait, il est écrit, par onze éléments pour plaire à Dieu. Encens. Ces onze éléments sont liés aux onze Sephiroth. Vous dites: « Pourquoi onze? » Parce qu’il y en a dix, plus Daath. Ces onze sont à l’intérieur de Joseph, Tzari, cela s’appelle dans le Zohar, ou dans la Kabbale ; Tzari est composé de onze éléments que vous devez sublimer afin d’avoir une offrande fumée, parfumée, à votre Être Intérieur. Mais cela vient de Matzarim, le mot Égypte. C’est pourquoi ce Tzari est entre deux Mems. Les deux Mems ou les deux eaux, qui sont bien sûr les eaux sexuelles de Yesod de l’homme et de la femme. Mais l’Égypte est précisément cet élément ou cet endroit qui est Malkuth, le Royaume. Voyez, nous en avons deux, nous dirons que la Bible parle de deux enfants, les enfants du diable et les enfants de Dieu. L’Égypte, bien sûr, est un endroit, Malkuth, le Royaume, où tout le monde est esclave des eaux sexuelles. Ainsi, lorsque vous entrez dans cette connaissance et que vous commencez à suivre la doctrine du Gnosticisme, vous découvrez que vous êtes en Égypte, symboliquement parlant. Vous devez sortir d’Égypte, mais pour sortir d’Égypte, vous devez d’abord construire les pyramides. C’est un symbole. Cela me vient aussi à l’esprit Quetzalcoatl des Nahuas. Quetzalcoatl, l’incarnation de Chokmah parmi les Mexicains, leur apprenait aussi à construire des pyramides, et les Toltèques sont appelés « les bâtisseurs ». Et c’est le même symbole, dans lequel vous devez d’abord construire les pyramides de Thot, vos corps internes. Le corps astral, le corps mental, le corps causal, sont faits de la terre.

Vous dites: « Oui, les pyramides sont faites de la terre, de l’argile (Adamah) de la terre », mais c’est un symbole, le même symbole dans lequel vous devez construire vos corps internes avec Adamah, à partir d’Adamah, qui est le sol, qui est votre propre corps. Mais pour cela, vous devez connaître les mystères dans lesquels vous devez prendre à l’Égypte les éléments à construire.

Lorsque vous continuez à lire les livres de la Bible, vous trouvez par exemple le Livre de l’Exode. Et il est écrit là que les Israélites étaient 430 ans en Égypte avant de partir. Dans le Gnosticisme, nous expliquons très bien qu’Israël est lié à Isis; Ra, avec la force solaire; et El, est Dieu. Donc, Israël, ce sont toutes ces particules, ces forces, qui sont en Égypte, des particules de Dieu qui ont besoin de quitter le monde de Malkuth, mais pour cela, ils doivent atteindre l’âge de 430 ans.

Dans l’Alchimie, dans l’initiation, nous savons que les nombres sont liés à la Kabbale. 400 ans sont liés au corps mental.

Lorsque vous entrez, et que vous sublimez les forces du zodiaque en Égypte, et que vous créez à l’intérieur, élevez le feu dans la colonne vertébrale, le feu de la Kundalini, alors vous acquérez dans le monde physique, dans le corps physique, cent ans. Lorsque vous élevez l’énergie du corps vital, la Kundalini du corps vital, alors vous acquérez 200 ans. Lorsque vous venez et créez le corps astral, en élevant l’énergie dans le corps astral, dans le plan astral, vous acquérez 300 ans. Et quand après cela vous élevez l’énergie du corps mental et créez le corps mental solaire, alors vous atteignez 400 ans. Mais ensuite, vous continuez en créant le corps de la volonté, Thelema. Et puis vous savez que vous devez élever cette énergie dans 33 vertèbres. Lorsque vous atteignez la 33e vertèbre, alors vous atteignez l’âge ésotérique de cent ans (pour la première initiation) ou 200 ans pour la seconde, et ainsi de suite. Vous n’avez pas besoin d’atteindre le nombre 99. 33 suffit car il est lié aux 33 degrés que vous devez acquérir dans votre colonne vertébrale pour acquérir les cent ans. Pour chaque initiation, cent ans.

Mais voici, avant d’atteindre l’âge symbolique de 500 ans, lorsque cette énergie monte dans votre Corps de la Volonté jusqu’à la trentième vertèbre, alors deux voies s’ouvrent devant vous, ou nous dirons mieux, deux voies s’ouvrent devant. Chesed, parce qu’il est celui qui crée à travers Adamah, l’homme, l’homme terrestre, l’homme pauvre qui a besoin de l’aide de l’homme riche, qui est Chesed. Il est riche parce qu’il a la richesse dans le ciel, l’héritage de son propre Dieu à l’intérieur. Chesed est le résultat de Binah, le Saint-Esprit.

Alors, quand l’Âme Humaine atteint ce niveau, deux voies s’ouvrent: la voie du Chemin Spiral et le Chemin Direct. Le Chemin Spiral est la manière dont l’initié travaille vers sa propre perfection à travers de nombreuses vies, à travers de nombreuses réincarnations. Il est déjà un être humain, il a le droit d’être appelé Adam; un Adam dans le processus. Il n’est pas encore un Adam à l’image de Dieu, mais il peut l’être si son Chesed prend le Chemin Direct.

Sur le Chemin Direct, il doit passer par les trois niveaux de la lettre Daleth, dans lequel cet homme terrestre, qui est cet Adam qui a été construit dans Mitsrayim, en Égypte, doit quitter l’Égypte. Pour quitter l’Égypte, il doit passer par de grandes épreuves. Voyez, c’est pourquoi ce quatrième Arcane est lié aux quatre éléments comme nous l’avons dit; c’est aussi lié à la croix. Nous devons passer quatre épreuves dans le monde physique pour entrer dans l’Exode, et après être entré dans l’Exode, qui est le Chemin Direct, vous devez également passer quatre épreuves, les quatre épreuves toujours. Et c’est précisément le mot qu’on appelle ici, Mitsrayim. Vous devez sortir de la « détresse », des épreuves, des testes, afin de conquérir des niveaux supérieurs de votre Être. Beaucoup de choses ont été dites sur les différentes épreuves et testes que l’initié doit traverser, et c’est symboliquement parlé ou écrit, dans la Bible sur les différentes détresses, les différentes épreuves que les Israélites passaient en Égypte. Et vous trouvez que dans de nombreux livres, comment avant d’entrer dans les niveaux supérieurs, l’individu est testé.

Il me vient à l’esprit le maître Jésus, quand il est né, il va en Égypte, et après avoir conquis toutes ses initiations et développant l’homme terrestre intérieur en lui-même, il vient d’Égypte dans la terre promise, et en tant que maître ressuscité. Pas physiquement parlant, mais ressuscité dans le feu et ressuscité dans la lumière, il apparaît en terre sainte, faisant des miracles. Mais il vient d’Égypte. C’est donc le symbole de Moïse qui a emmené le peuple hors d’Égypte, parce que Moïse est la Thelema, la volonté, que nous devons construire à l’intérieur, et prendre Israël, qui sont les différentes parties de la conscience embouteillés dans différentes idoles, qui sont ces idoles du mental, de l’ego que tout le monde adore.

C’est quelque chose de très important à souligner ici, car beaucoup de gens pensent que lorsque la Bible parle de ne pas adorer les idoles, les gens se concentrent toujours sur les statues faites dans différentes religions. Et la vraie signification de cela est liée à nos propres agrégats psychologiques particuliers que nous adorons.

Dans ce monde tridimensionnel, les gens adorent les idoles. Les idoles de la vanité, les idoles de l’orgueil, même dans la religion il y a des idoles, même si elles n’ont pas de statues dans leurs temples. Lorsque vous vous sentez fier d’être religieux ou lié à n’importe quel type de religion, vous êtes comme la Bible le dit « un homme riche », fier d’être ce que vous pensez être, quelle que soit la religion.

Donc être identifié aux différents aspects psychologiques de la luxure, de la colère, de l’avidité, de l’envie, de l’orgueil, de la paresse, de la gourmandise, etc., c’est adorer des idoles, parce que nous devons adorer notre Dieu qui est à l’intérieur, Chesed. Mais les gens ignorent cela. Chesed, l’Intime, est mis de côté, et les gens ne se soucient que des idoles, des défauts psychologiques et des vices que vous trouvez dans la psyché de chaque personne.

Détruire ces idoles, c’est faire une nouvelle créature, faire émerger Adam à l’intérieur, faire vraiment un Être Humain, et atteindre l’âge initiatique de 430 pour entrer dans l’Exode. Ensuite, simplement en étant un être humain, vous pouvez aller dans l’Exode, ou vous pouvez aller sur le Chemin Droit.

C’est quelque chose de très important à comprendre ici, car les gens pensent que l’Exode est quelque chose de physique. C’est physique, mais c’est aussi psychologique et spirituel. Il doit être équilibré, une chose doit être liée à l’autre, et pour cela nous devons savoir que ce chemin est un chemin très difficile. C’est un chemin spirituel, ce n’est pas aussi facile que beaucoup de gens le pensent. Les gens ont l’idée que naître de nouveau, c’est croire en Jésus de Nazareth qui est venu il y a 2000 ans, donc si vous acceptez que Jésus était le fils de Dieu, alors vous êtes né par la force de la magie, juste comme cela. Bien sûr, c’est ridicule, car personne n’est né sur cette planète Terre simplement en y croyant; la naissance est physique.

Nous avons besoin de l’acte sexuel pour être ici sur cette terre. Intérieurement aussi, nous avons besoin de l’acte sexuel. En d’autres termes, nous avons besoin de la même énergie, qui vient de la Terre, et qui se synthétise en tant qu’entité du semen, l’Ens Seminis, obtient ou atteint toute l’énergie de l’univers et de la Terre. Il faut savoir sublimer cette énergie pour créer intérieurement. Mais évidemment, il y a toujours une opposition en nous, et ce sont les forces de la nature.

Lorsque vous étudiez le livre de l’Exode, vous voyez que Moïse va devant le Pharaon. Pharaon signifie « grand prêtre » ou « grand ». Étymologiquement, on dit que Pharaon signifie « grande maison », mais nous avons déjà expliqué que pour être à la tête d’une grande maison, d’une grande religion, il faut être ressuscité. Et toujours, les grands Avatars, les grands messagers de Dieu apparaissent à la tête des religions. Moïse apparaît devant l’Égypte alors que la religion d’Égypte était déjà dégénérée, car évidemment l’Égypte avait son grand âge d’or dans lequel de grands initiés, de grands rois, de grands empereurs bénissaient les gens.

À l’époque de Joseph, lorsque Joseph est allé en Égypte, ou que ses frères ont vendu Joseph aux Égyptiens, à cette époque le Pharaon était un grand initié, un grand prêtre, mais à l’époque de Moïse, la religion d’Égypte était déjà en décomposition. Ce n’étaient plus les Égyptiens mais les « égoïstes ». Ils ont été transformés en gitans. Beaucoup de gens disent que les gitans sont la tribu perdue d’Israël. « Gypsy » vient de « egypsy », dit-on en Latin ou en Italien egypsy, gypsy, est d’Égypte. Donc un Gitan (Gypsy) est quelqu’un qui est venu d’Égypte, mais qui n’est plus un initié, c’est un gitan, quelqu’un qui a perdu tous les attributs d’être un initié.

Les douze tribus de l’époque de Moïse étaient les initiés qui suivaient vraiment les nouvelles religions, la nouvelle forme sous laquelle la Loge Blanche donnait la connaissance à un nouveau peuple, et évidemment, le Pharaon, le grand prêtre là-bas, était déjà dégénéré., comme au temps de Jésus quand il est devant Caïphe, le grand prêtre des Juifs, le Sanhédrin. Ils étaient déjà dégénérés.

Les grandes splendeurs de Jérusalem étaient déjà dans le passé, les temps où David était vivant, lorsque Salomon était vivant et les autres rois de Jérusalem; c’était l’âge d’or de Jérusalem. Mais tout dans la nature monte et descend, monte et descend. Et l’Égypte est montée et est tombée, Jérusalem aussi est montée et est tombée, et c’est pourquoi Jésus apparaît devant Caïphe, et il y a un problème là, tout comme Moïse a eu un problème devant le grand prêtre, le Pharaon.

Le Pharaon était attaché à sa propre religion, à ses propres croyances, et il ne croyait pas que Moïse était le nouvel Avatar venant guider les initiés de cette époque hors d’Égypte, mais cela ne signifie pas qu’il enlevait littéralement de la terre d’Égypte, cela signifie sortir de la décadence de l’Égypte afin de créer une nouvelle forme, et c’est pourquoi Moïse fait de grands miracles, de grandes merveilles devant le Pharaon. Ces merveilles et miracles sont faits à l’intérieur, dans lesquels il commande les forces de la nature. Alors Moïse y démontre qu’il est vraiment un Empereur, il est vraiment un roi, car pour être roi, pour être Empereur, nous avons besoin d’avoir Dieu à l’intérieur, Dieu doit commander.

L’Empereur est un Empereur parce qu’il est oint de Dieu. C’est pourquoi en Inde vous trouvez les grands Kumaras ou rois du passé, et vous lisez dans de nombreuses religions les grands rois Solaires, les Kumaras, les Empereurs, les Pharaons. Vous trouvez dans la Bible par exemple le roi David (Hébreu: דוד), que vous trouvez d’ailleurs ici Daleth au début et Daleth à la fin; deux Daleth et Vav au milieu. David, une bonne expression à travers laquelle Chokmah, Iod-Havah s’exprime. Dans le cours, nous citons le Psaume 119, un Psaume de David qui était une incarnation du Christ.

Quand nous disons que David était une incarnation du Christ, nous comprenons que le Christ est Chokmah, le Fils, qui est Iod-Havah. Et c’est pourquoi il adorait Iod-Havah dans tous les Psaumes, et a expliqué la manière dont nous devons développer ce Iod-Havah à l’intérieur.

De toute évidence, le fils de David, Salomon, était une autre incarnation de Chokmah ou alors Iod-Havah. Et de même beaucoup d’autres prophètes, mais voyez, que pour être roi, vous devez passer les quatre épreuves, et je le répète: pas une fois, mais plusieurs fois. L’épreuve du feu, l’épreuve de l’air, de la terre et de l’eau sont continuellement confrontées, et c’est pourquoi le Maître Samael Aun Weor souligne dans le chapitre relatif à l’Empereur, l’Arcane quatre, que nous devons apprendre à contrôler les éléments comme Moïse les contrôlait, comme Jésus les contrôlait. Jésus ne marchait-il pas peut-être sur les eaux? Quand je dis cela, il me vient à l’esprit quelqu’un qui m’a dit: « Savez-vous pourquoi Jésus marchait sur les eaux? »

J’ai dit: « Oui, je sais. »

« Mais laissez-moi vous dire en synthèse; il marchait sur les eaux parce qu’il posait ses pieds sur une pierre, et personne n’a vu la pierre dans l’eau. »

J’ai dit: « Vous me dites la vérité, c’est vrai. » Les gens n’ont jamais vu la pierre sur laquelle Jésus a mis le pied pour marcher sur la mer de Galilée. Cette pierre est Yesod, la pierre cubique sur laquelle l’Empereur est assis. Cette pierre est le sexe, elle est carrée, a quatre côtés, parce qu’elle est parfaite.

Lorsque vous devenez parfaitement chaste, alors cette pierre vous donne ce pouvoir de contrôler les eaux. Si vous ne pouvez pas contrôler vos propres eaux sexuelles, comment espérez-vous contrôler les eaux de la nature? C’est pourquoi, de nos jours, vous voyez comment les fornicateurs meurent dans un tsunami.

Si cette planète Terre était habitée par de véritables êtres humains, personne ne mourrait dans un tsunami. Mais ils sont esclaves de leurs propres eaux sexuelles. Partout dans le monde, les gens abusent du sexe, alors nous voyons des tsunamis venir les emporter.

Les gnomes de la terre contrôlent la terre. Mais si un tremblement de terre se produit en ce moment, et que tout tremble, nous ne pouvons même pas contrôler le tremblement de nos genoux, de peur d’être avalés par la terre. Mais un véritable être humain est un Empereur de la nature et contrôle cet élément, car il contrôle sa propre terre, ses propres circonstances de vie.

Un véritable initié doit contrôler les circonstances de la vie. Les pires circonstances de la vie sont les meilleures opportunités pour se connaître, pour se vaincre, pour se renier. Et bien sûr, vous devez vous adapter aux différentes circonstances; l’adaptation est liée à l’eau.

Lorsque vous êtes devant l’insulteur, ou lorsque vous êtes devant quelqu’un avec beaucoup de richesse, et que vous vous sentez blessé parce que vous n’avez pas cette richesse, alors vous êtes victime du feu, qui est l’envie, qui est la colère, qui est le rancœur. Le feu est la haine. Si vous voulez vous venger, c’est le feu. Vous devez donc vaincre cela, vous devez passer l’épreuve du feu, vous devez être humble. C’est pourquoi il est écrit que l’homme terrestre, qui symbolise Daleth, est un homme humble. Comment allez-vous acquérir l’humilité? Comment acquérir l’humilité si vous êtes plein d’orgueil, d’arrogance, de colère?

Dieu n’entre que dans l’Empereur qui contrôle les éléments. Ainsi, quand Moïse était sur la montagne du Sinaï, il était déjà humble, il était un berger. Qu’est-ce qu’un berger? Quelqu’un qui s’occupe des brebis, n’est-ce pas? David n’était-il pas aussi un berger? Mais il est devenu roi. Vous avez vu Jésus dépeint comme le berger. Évidemment, je suis un berger, parce que j’enseigne aux brebis, aux âmes. Il existe différents niveaux de bergers. En Espagnol, le mot berger est « pasteur », et dans le Christianisme, vous appelez le pasteur ici, le pasteur là-bas, pourquoi? Parce qu’il est un berger, il est pasteur, il a affaire aux âmes. Donc, pour être roi, il faut d’abord être berger, et c’est pourquoi l’ange apparaît aux bergers à la naissance du roi, le Dieu roi dans la ville de Bethléem. Les gens pensent: « Oh oui, il y avait des bergers qui étaient dans les champs et s’occupaient des brebis, physiquement parlant »; non. Cela fait référence psychologiquement, kabbalistiquement, alchimiquement à ceux qui ont affaire aux âmes.

Mais il faut être un véritable berger. Ce doit être quelqu’un qui est fermement assis. Yesod est le fondement, est le sexe; l’Empereur y est assis parce qu’il contrôle le corps physique, le corps vital, le corps mental et le corps astral. Ce sont les quatre corps de péchés. Il est parfaitement assis là.

Dans la pierre, vous voyez un chat; pourquoi un chat? Parce que le fondement de ces corps est dans Nephesh, qui est l’Âme Animale, et le chat est une créature de la lune. C’est pourquoi vous voyez que les chats, dès que l’obscurité commence, ils sortent, ils aiment être dans l’obscurité, car ce sont des créatures de la lune, ils sont gouvernés par la lune, et ils se multiplient dans les ténèbres. Vous devez savoir pratiquer la magie sexuelle dans l’obscurité comme le font les chats. Et c’est le mystère de la pierre là, le mystère sexuel, toujours sexuel, mais doit être avec des symboles, et vous devez le savoir.

C’est ainsi que l’Empereur peut tenir la baguette de pouvoir; cette baguette de pouvoir est le même bâton que Moïse avait dans sa main, qui est le serpent. Et ici, voyez, les gens pensent que le serpent est le symbole du mal, mais pas. Si c’est un symbole du mal, pourquoi Jahovah Chokmah, le Christ, a dit à Moïse: « Jetez ce bâton que vous avez dans votre main sur le sol », et quand ce bâton était au sol, il est devenu un serpent. Il a dit: « Prenez le serpent par la queue », et il a pris le serpent par la queue, et le serpent est redevenu un bâton dans sa main. Et il a dit: « Faites ce miracle, cette merveille devant le Pharaon pour qu’il sache avec qui il parle. » Évidemment, quand Moïse était devant le Pharaon, il parlait de magie sexuelle, la transmutation de l’énergie sexuelle, naître de nouveau, le contrôle du serpent, la Kundalini ou le serpent d’airain. De toute évidence, tous les miracles que Moïse a faits étaient avec le bâton. Lisez l’Exode très clairement; tout ce qu’il fait est avec le bâton ; il heurte un rocher et l’eau sort; il met le bâton vers le ciel et de grands miracles se produisent. Mais ce n’est pas Moïse qui le fait, c’est le bâton qui le fait. Mais ce n’est pas le bâton qui le fait, mais l’énergie du bâton, qui est Shaddai El Chai, le pouvoir d’El Shaddai qui est contrôlé par Jah-Hova, Chokmahel c’est Dieu qui le fait. Parce que toute la puissance de l’Empereur, la puissance du roi, est dans son Dieu.

C’est pourquoi, lorsque l’Empereur oublie que c’est Dieu qui donne le pouvoir, il est expulsé. Nebuchadnezzar était un roi, un Empereur de Babylone, oint de Dieu. Un jour, il était à l’extérieur de son palais, et il a dit: « Ne suis-je pas Nebuchadnezzar, le grand roi de Babylone? N’est-ce pas moi, celui qui contrôle tout cela? Je suis celui qui fait ceci et cela. » Et puis il est écrit là dans le livre de Daniel, Dieu apparaît et dit: « Oh oui? Alors c’est toi qui fais tout cela? Maintenant tu apprendras qui est celui qui le fait. Tu n’as rien fait. » Le roi était arrogant, vous voyez? Il n’était pas Daleth, le pauvre, l’humble. Et puis il a été expulsé du royaume et vivait comme les bêtes de la terre jusqu’à ce qu’il apprenne que Dieu donne et prend, et c’est précisément le grand enseignement de la lettre Daleth, que nous devons développer l’humilité, nous devons être humbles pour acquérir la sagesse. Acquérir la sagesse signifie: acquérir Chokmah (Hébreu pour « sagesse »).

Malheureusement, lorsque nous entrons dans ces études, nous entrons avec cette petite partie étendue de Daleth, en arrière, dans la tête, qui est la subconscience, l’inconscience ou l’infraconscience, l’ego. Daleth est faite avec une ligne horizontale et une verticale, mais la ligne horizontale, qui symbolise cette volonté de Dieu, est un peu dépassée derrière la lettre. C’est la mauvaise volonté. La volonté de Dieu est la partie longue, mais là où commence la ligne verticale, la volonté de Dieu se termine, et l’autre partie, la petite saillie, est la mauvaise volonté que nous avons, parce que nous avons le désir. Et c’est précisément Israël en Égypte qui doit passer quatre épreuves, doit passer quatre grandes épreuves pour faire le carré parfait, qui sera précisément l’Homme parfait qui viendra d’Égypte et qui devra passer par la Mer Rouge.

Les anciens Gnostiques disaient: « Nous devons quitter l’Égypte et passer la Mer Rouge pour devenir des dieux », ou dirons-nous, pour devenir comme des dieux. C’est évidemment un processus, et c’est pourquoi nous dirons, pour synthétiser, que les trois mages des évangiles de Jésus symbolisent ces trois étapes. Un homme sage qui est roi; un roi dans la Kabbale est placé ici dans Tiphereth. Dans le monde de Yetzirah, Tiphereth reçoit le nom de Malachim. En d’autres termes, pour que nous atteignions le niveau de Melech, roi, Empereur, Pharaon, nous devons aller (du bas) un, deux, trois, quatre, cinq initiations. Nous devons atteindre le niveau de Tiphereth, et alors nous sommes un Melech, des Malachim, et c’est pourquoi les anges sont appelés Malachim.

Ce sont les Malachim qui tombent. Ce qui tombe, tombe de Tiphereth. Ces Malachim qui tombent, qui échouent, sont les anges qui sont appelés anges déchus. Salomon, le grand roi d’Israël, était un Malachim, un grand Mélech, mais il est tombé, c’est écrit. Maintenant, il essaie de ressusciter, parce que n’importe quel Malachim déchu, n’importe quel ange déchu, peut ressusciter s’il suit le chemin et si Dieu donne le don du pardon. Souvenez-vous du roi David, il était aussi un pécheur, c’est écrit là, mais Dieu lui pardonne.

Tout initié qui atteint la Seconde Naissance, le niveau de Malachim, est un Empereur parce qu’à l’intérieur se trouve un roi qui est Dieu; mais l’initié est toujours avec l’ego vivant, il doit donc se battre pour son Auto-réalisation, son auto-purification. Et cela est également écrit dans cette grande histoire ou légende de la Table Ronde.

Vous voyez comment tout est caché dans différentes histoires, différentes mythologies. Quelqu’un apparaît par exemple et dit: « Je suis une réincarnation du roi Arthur », sans savoir que le Roi Arthur est un symbole. Il apparaît également une femme qui dit: « Je suis une réincarnation de Guenièvre, l’épouse du Roi Arthur », sans savoir que Guenièvre est un symbole. Le Roi Arthur est Chesed, Guenièvre est Geburah, et Lancelot est Tiphereth ; voilà le trio au sein duquel se cache le mystère de l’Auto-réalisation.

Il est écrit que le Roi Arthur a sorti l’épée de la pierre; cette pierre est Yesod, parce que cette pierre symbolise le feu, la volonté que nous devons acquérir, car un roi sans épée n’est pas un roi. Mais il a pris cette pierre, et c’est ainsi que l’initié, les anges, les grands rois ont leur épée, et cette épée est celle qu’ils utilisent pour tuer les infidèles, les incroyants. Mais les incroyants ne sont pas physiques; ils sont à l’intérieur des initiés, parce que les incroyants, les infidèles sont à l’intérieur du mental, jamais à l’extérieur. L’initié ne se soucie pas des gens de l’extérieur, mais de ceux de l’intérieur, car nous avons une grande ville à l’intérieur dans laquelle nous trouvons des voleurs, des menteurs, des fornicateurs, des adultères. Les guerres sont à l’intérieur, et nous devons nous nettoyer, nous devons aller dans la Mer Rouge, la Mer de la Passion, et nous devons les noyer, mais ceci est l’acte sexuel dans lequel tous les Égyptiens, tous ces éléments qui nous suivent, parce que nous suivons notre propre Dieu, doivent être tués. Ils sont noyés dans les eaux de Yesod, dans les eaux de la passion.

C’est pourquoi Lancelot est un serviteur de la Dame du Lac; le lac est toujours le symbole de Yesod, de l’eau. Cette dame est la Shekinah, le grand feu que nous devons éveiller pour atteindre Dieu à nouveau, ce feu qui est en exil en chacun de nous, la mère Kundalini, Aima, la Mère à l’intérieur de chacun de nous.

Et bien sûr, nous avons besoin de l’aide d’un grand Gourou. Qui est ce Gourou? Personne ne l’aime parce qu’il représente Lucifer, et bien sûr, il est le grand magicien, Merlin. Merlin celui qui donne le pouvoir aux rois, qui contrôle la nature, qui contrôle le dragon.

Qui est ce dragon? Le dragon est le feu dans la nature, le feu dans l’eau, le feu dans l’air, le feu dans le soufre de la terre. Il est partout, c’est le dragon, et il est à l’intérieur de notre sexe; c’est le dragon.

Ainsi, par notre propre Être intérieur particulier, en contrôlant les éléments, nous acquérons du pouvoir. Il y a un grand drame que vous lisez dans la légende Arthurienne, dans la légende de David, dans la légende de Salomon, dans la légende de Moïse, dans la légende de Jésus, dans la légende de Quetzalcoatl. Tous ces grands rois, grands empereurs, étaient comme cela parce qu’ils étaient assistés de leur propre pierre et se sont assis dessus. C’est pourquoi nous avons dit: « Nous devons sortir d’Égypte ». Nous tous dans ce monde physique sommes en Égypte, en détresse, mais nous devons retourner en Éden.

Selon les grandes écritures, l’Éden est entre deux eaux. C’est précisément l’autre Malkuth, qui est le Malkuth supérieur, la terre supérieure. Mais nous devons quitter l’Égypte, c’est-à-dire que nous devons vaincre les éléments, les quatre éléments, et nous vainquons les éléments avec la croix, avec la transmutation des forces, pour devenir rois et reines. Nous sommes appelés à être rois ou reines de la nature, selon l’ordre de Melchizedeck. Melchizedeck est le roi de la terre, l’Empereur de la terre. Le génie de cette planète, celui qui est la vie de cette planète Terre, s’appelle Melchizedeck, et c’est pourquoi quiconque devient roi, un Malachim, contrôlant les forces de la nature, devient ainsi selon l’ordre de Melchizedeck.

Questions et Réponses

Question: Vous avez dit plus tôt que les quatre lettres de י ה ו ה le Tetragrammaton correspondent aux quatre éléments. Quelle est la signification des deux d’entre elles symbolisées par ה « Hei »?

Réponse: Parce que le nom de Dieu a de nombreuses appellations, de nombreuses significations. Par exemple, la lettre ה « Hei » est toujours féminin, elle est toujours liée à l’aspect féminin de la divinité. Dans ce cas, quand on dit ה « Hei », cela signifie la terre, et quand on dit ה « Hei », cela signifie l’eau. Les deux éléments sont en-dessous, qui sont féminins. Les éléments au-dessus sont masculins, qui est י « Iod » et ו « Vav », le feu et l’air.

Lorsque vous étudiez l’Alchimie ou alors la Kabbale, vous comprenez que l’homme est au-dessus et la femme est en-dessous. C’est pourquoi il est écrit que ces créatures qui existent sur la terre sont le résultat de la femme. Bien sûr, l’homme donne la semence, mais la femme crée l’humanité. Et cette femme, bien sûr, est liée à Malkuth. Elle nous fait sortir du mélange de terre et d’eau, qui est de l’argile, mais avec l’aide du feu et de l’air venant d’en haut. Ce sont les quatre éléments. Masculin au-dessus et féminin en-dessous. Tout cela doit être à l’intérieur de nous pour que nous puissions devenir rois et reines, car un véritable être humain a י ה ו ה Iod Hei Vav Hei à l’intérieur, en activité. C’est le véritable Empereur.

Question: Quel est le symbole de l’eau?

Réponse: Le symbole de l’eau est le bâton. Le bâton. Vous voyez dans la carte du Tarot l’Empereur assis sur la pierre; au-dessous se trouvent les eaux et les eaux sont le bâton, le bâton du patriarche. Vous voyez ici, par exemple, le pied même du bâton a comme deux jambes, deux petits pieds dirons-nous, c’est bien sûr le symbole des deux forces, Ida et Pingala au sein desquelles le bâton se développe. Et au-dessus vous trouvez évidemment le cerveau et le cœur unis par le feu. Sous le bâton, vous trouvez un niveau avec des épines qui est un symbole de la volonté, ce qui signifie que pour acquérir ce bâton, qui est le bâton du roi, vous devez le faire à travers la volonté, Thelema. Sans Thelema, c’est impossible. C’est pourquoi nous disons dans le Gnosticisme: « Notre devise est Thelema ». Avec Thelema, nous transformons la boue de la terre, la poussière de la terre, et nous créons les corps internes, parce qu’Adam doit être créé, Adam doit apparaître dans la psyché de chaque animal intellectuel. Quand Adam apparaît dans l’animal intellectuel, il n’est plus un animal intellectuel mais un être humain qui doit développer le pouvoir de la nature.

Question: Vous parlez de Chesed ayant une influence martiale, Mars influence-t-il aussi Tiphereth? Parce que j’ai toujours pensé que c’était le chevalier, qui voyage, qui fait aussi des voyages et des combats.

Réponse: Tout le travail que nous avons à faire est avec Mars, avec Thelema, mais spécifiquement nous devrons déclarer que Mars, qui est Thelema, la volonté, travaille à travers Chesed et à travers Geburah ; à travers eux et dans Tiphereth afin que Tiphereth puisse faire leur volonté.

Tiphereth peut changer le cours du destin, vous savez, s’il ne suit pas la volonté de Dieu. Tiphereth lui-même, qui est l’Âme Humaine, la Beauté, est en réalité le roi, car l’Empereur, le roi, apparaît sur la Terre et est l’Âme Humaine. Mais derrière cette Âme Humaine c’est Dieu. Dieu créa ce roi, ce Malachim, ou cette reine, à travers Thelema, à travers Samael, autrement dit.

Et c’est quelque chose de très important ici, car il y a beaucoup de confusions parmi les Kabbalistes. Le Zohar explique que Samael était là quand Eve a été tentée, et c’est parce que Samael est le cinquième auxiliaires, la force de Geburah, Mars, qui est directement liée à l’énergie sexuelle. C’est pourquoi Samael, Mars, contrôle le signe du Scorpion, qui est directement lié aux organes sexuels. La force de Samael est celle qui donne l’érection à l’homme. Alors évidemment, c’est Samael qui apparaît et donne la doctrine, et ensuite vous devez décider de monter ou de descendre. Pour monter, vous utilisez la force de Samael, la force sexuelle, de manière positive, comme nous l’expliquons dans la Gnose. Descendre, c’est forniquer.

C’est pourquoi il est écrit que lorsque Jacob était couché et posait sa tête sur le rocher de Yesod, cette pierre, il a vu comment les anges de Dieu montaient et descendaient, parce que cette pierre est le symbole de Yesod, la force sexuelle de Samael. Quand il s’est réveillé, il s’est battu. Il s’est battu avec un ange. Le Zohar dit que l’ange était Samael. Ce combat n’a pas eu lieu en une nuit ou en un matin. Ce combat dure pendant de nombreuses années, car c’est précisément le combat que chaque initié a: lutter avec Samael, qui est la force. Samael est l’archange de la force, mais la force sexuelle; c’est pourquoi le nom du maître est Samael AUN WEOR. Aun est le mot Hébreu pour « force » – pas la force des muscles, mais la force sexuelle.

Et cela me vient maintenant à l’esprit pour mieux expliquer; שמשון Shemshon. Vous voyez le mot Shemshon ici? Plusieurs fois, nous avons expliqué dans d’autres conférences que Moshe (Hébreu משה, Moïse) est celui qui est né de מ « Mem » (eau), ש « Shin » feu, et ה « Hei » (l’utérus). Moshe vient de l’utérus de la mère, du feu et de l’eau, Moshe.

שמשון Shemshon a la même chose: « Shin », « Mem », « Nun ». Shemshon est la force du spermatozoïde, parce que « Nun » symbolise le spermatozoïde, le poisson, le pouvoir du sexe. Et « Mem » est l’eau et « Shin » est la puissance solaire. Shemshon. Mais « Aun » est la puissance.

Question: Vous dites Samson?

Réponse: Oui, mais en Hébreu c’est Shemshon. Samson. La force de Samson réside dans le sexe. C’est pourquoi, dans le passé, les Nazaréens avaient les cheveux longs, comme symbole de la force sexuelle. Plus vous avez de force sexuelle, plus les cheveux poussent. Les cheveux longs sont un symbole de chasteté. Donc, le pouvoir de Samson était le pouvoir du sexe, et c’est pourquoi il a les cheveux longs. Quand Delilah (Hébreu pour « la nuit ») est venu et a coupé les cheveux, il a tout perdu, c’est-à-dire qu’il a forniqué. Il a perdu sa semence, sa force sexuelle. En d’autres termes, il s’est battu avec סם אל Samael, mais il a été vaincu. Samael est la force sexuelle. Mais Jacob s’est battu avec Samael et il a gagné. Et bien sûr, après cela, il ne s’appelle plus Jacob, il est Israël, parce que Jacob était le Bodhisattva de l’archange Israël.

Maintenant, vous devez comprendre cela; nous nommons maintenant un ange. Israël, qui est un ange, existe. Mais une chose est cet ange particulier, et une autre chose est le symbole d’Israël. Cet ange, lorsque vous l’invoquez dans les mondes intérieurs, apparaît devant vous; il était Jacob à ce moment-là. Et dans son aura, vous pouvez voir tous les beaux versets, les écritures de la Bible. C’est là. Cela a bien sûr un sens.

Alors évidemment, c’est Samael qui vous emmène de Yesod à Kether, ou à Tiphereth et même au-delà, car sans la force sexuelle, personne ne peut aller nulle part. Et c’est précisément le point ici; c’est pourquoi Samael est mentionné dans le Zohar, à plusieurs reprises, parce qu’il est la force sexuelle. Et ce symbole apparaît toujours de différentes manières.

סם אל Samael était celui qui a donné la pomme à Eve, ce qui signifie que la force sexuelle était celle qu’Eve a mangé et ne pouvait pas contrôler. Mais Samael maintenant à sa manière nous donne le chemin pour profiter de la force sexuelle.

Il est toujours là. Samael est là, c’est pourquoi personne ne peut se cacher de Samael. Samael est la force sexuelle, Aun. C’est pourquoi son nom est Samael Aun ואור WEOR. La Force et la Lumière, pas « et les ténèbres ». Avez-vous d’autres questions?

Question: Vous parlez de force sexuelle, y a-t-il un moyen de se renforcer en plus de conserver sa semence?

Réponse: Y a-t-il un moyen de se renforcer… Sans la transmutation vous voulez dire?

Question: Eh bien, en plus vous savez, ne pas répandre la semence…

Réponse: En plus de cela?

Question: Oui, je veux dire, le maître a parlé de tout comme…

Réponse: Une autre façon de recevoir la force de Dieu?

Question: Eh bien, au moins sans le sexuel…

Réponse: Il n’y a pas d’autre moyen. Parce que la force de Dieu est dans le sexe, c’est pourquoi il s’appelle Aun. Vous voyez que c’est précisément l’histoire de la légende de Samson; Samson avait toute la force, le pouvoir. Samson portait sur son épaule les portes de l’entrée de la ville. C’est là le sens de quelque chose que vous devez comprendre; c’est Daleth portant sur ses épaules, avec la force, le karma que nous avons et que nous devons vaincre. Nous avons besoin de la force de Samson, et cette force est dans le sexe, parce que c’est Sams-ON, c’est און Aun, la force du sexe dont nous avons besoin pour porter cela, c’est la force dont nous avons besoin.

C’est pourquoi Eliphas Levi a dit: « Malheur au Samson de la Kabbale qui se laisse tenter par la pécheresse Dalila. » דלילה Delilah, לילה en Hébreu signifie la nuit, ou la nuit, Lailah, ce qui signifie Lilith, le démon de la luxure, et il est très difficile de trouver de nos jours des Samson. Vous les trouvez, mais avec les cheveux courts. N’est-ce pas? Et bien sûr, c’est le début. C’est le commencement. Le commencement, la fondation. C’est pourquoi Yesod est la fondation, c’est ainsi que nous commençons pour devenir Adam, un roi de la nature, un Empereur, un ד Daleth. Seulement, je vous le dis, je parle ici simplement de l’homme terrestre, un homme pauvre, un homme humble, qui doit être créé. Rien que pour cela, vous avez besoin de la force sexuelle. Évidemment, pour aller plus loin, un Surhomme, c’est quelque chose de différent. Parce qu’une chose est l’homme du sixième jour de la Genèse, et une autre chose est un homme du septième jour. Avez-vous d’autres questions?

Question: Vous avez parlé de Yesod et quelque chose, le mystère du sexe dans les ténèbres.

Réponse: Dans l’obscurité? Oui.

Question: Voulez-vous dire cela littéralement ou…

Réponse: L’obscurité signifie que pour que nous puissions créer les corps internes, nous devons accomplir l’acte sexuel pendant la nuit. C’est le mystère de Shabbath, parce que Shabbath ou Samedi est lié à Saturne. Saturne est liée à Binah. La couleur de Saturne est noire, c’est pourquoi lorsque vous adorez Saturne, Binah, Shabbath; vous êtes noir. Cela signifie que vous travaillez avec les forces des ténèbres, car au commencement Dieu, le Ruach Elohim flottait à la surface des eaux. Il y avait des ténèbres et du vide sur la terre, et dans les ténèbres, c’est là que Dieu a dit: « Que la lumière soit. » Et de l’obscurité est venue la lumière. Donc en d’autres termes, si vous voulez créer de la lumière, vous voulez être illuminé, vous voulez recevoir la sagesse, vous devez transmuter votre force sexuelle dans la nuit, dans l’obscurité, jamais pendant la journée. Il n’y a pas de création pendant la journée; c’est pourquoi le fœtus, la créature, se développe dans l’utérus de la mère pendant neuf mois dans l’obscurité. Si l’utérus était ouvert et que les rayons du soleil entraient dans l’utérus de la femme, l’enfant mourrait. Parce que d’une manière ou d’une autre, les rayons du soleil pendant la journée s’opposent à la création, c’est pourquoi nous devons faire le travail de magie sexuelle pendant la nuit, et c’est un symbole de Shabbath. C’est pourquoi il est dit que le Samedi, vous devez accomplir l’acte sexuel; cela ne veut pas dire que seulement le Samedi, cela signifie dans l’obscurité, dans les mystères de la nuit, et c’est le symbole du chat dans la pierre de Yesod.

Question: Cela signifie-t-il également que les lumières doivent être éteintes?

Réponse: Non, quand j’ai dit lumière, je voulais dire la lumière du soleil, mais vous pouvez avoir votre lumière électrique là, ou quoi que ce soit, cela dépend de votre humeur. Mais si vous allumez une bougie, c’est mieux, car si vous allumez une bougie et si c’est la Menorah, le neuf qui est lié au neuf, Yesod, et alors vous trouvez le miracle que ce feu dans votre sexe durera, les neuf Sephiroth au-dessus s’allumeront comme une lumière blanche ici, une lumière ici, une lumière ici, et cette huile sortira, neuf Sephiroth au-dessus. C’est la Menorah, c’est le sens de cela. Que votre propre huile, votre propre force sexuelle s’illuminera comme cela. Mais ce n’est bien sûr pas une question d’un jour; c’est un processus d’Auto-réalisation. Vous voyez, dans toutes les traditions, dans tous les mystères de la Bible, vous trouvez les enseignements que vous devez suivre. Le problème est que les gens célèbrent les choses sans en connaître le sens.