Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

Mesdames et messieurs, aujourd’hui nous allons discuter des différents corps dont parle la Bible ; c’est pourquoi le titre de cette conférence est « Corps Kabbalistiques et Alchimiques ». Avec cela, nous soulignons que la Bible est un livre Kabbalistique et Alchimique que nous devrions tous savoir interpréter.

Pour commencer, comprenons que Kabbale est un mot Hébreu qui dérive du mot Hébreu Kabal קבל, qui signifie « recevoir »; de ce point de vue, nous comprenons que les corps Kabbalistiques sont ces corps que nous recevons, qui nous sont donnés, selon l’Arbre de Vie. Cependant, distincts de ces corps sont les corps Alchimiques, qui sont les corps que nous créons grâce à la science de l’Alchimie. Dans cette conférence, nous allons expliquer de quelle manière nous recevons (selon l’Arbre de Vie) les corps Kabbalistiques; et (à travers l’Alchimie) comment nous créons les corps Alchimiques. En d’autres termes, nous pénétrons dans les mystères des deux arbres; nous avons souvent répété que la Kabbale se rapporte à l’Arbre de Vie et l’Alchimie à l’Arbre du Bien et du Mal (qui sont décrits dans le Livre de la Genèse). Ce sont les deux arbres que nous allons étudier.

De nos jours, de nombreux Chrétiens, ainsi que des religieux Juifs, parlent de la manière dont ils vont ressusciter et faire partie du nouvel ordre des choses. Ils interprètent bien sûr la Bible et d’autres doctrines des prophètes, selon leurs croyances. Aujourd’hui, nous allons expliquer plus en détail ces croyances erronées.

Dans la conférence précédente, nous avons parlé de la Bible et expliqué les mystères d’Abraham (qui représente l’Intime à l’intérieur de nous). Dans cette conférence, nous allons approfondir ces thèmes liés à Abraham; mais pour cela nous devons expliquer, selon l’Arbre de Vie et l’Alchimie, ces corps dont le Maître Hilarion IX a parlé. Le Maître Hilarion IX est nommé dans les Évangiles, dans la Bible, comme Paul de Tarse – bien sûr, Tarse est la ville dans laquelle il est né, et Paul est le nom qu’il a acquis de son vivant à ce moment-là en Terre Sainte. Dans de nombreuses conférences, nous disons que chacun de nous a son nom intérieur, le nom qui est lié à la Monade, et le nom de la Monade de Paul de Tarse est Hilarion. Hilarion a écrit de nombreuses lettres qui sont incluses dans le Nouveau Testament, après les quatre Évangiles; il a expliqué beaucoup de choses, Kabbalistiquement, que les gens ne comprennent vraiment pas parce qu’ils ont peur d’étudier la Kabbale, ce faisant, ignorant que toute la Bible est Kabbale, parce que Kabbale signifie « recevoir » de Dieu toute la doctrine que nous expliquons ici.

Dans le premier graphique de cette conférence, dans le premier triangle de l’Arbre de Vie, vous trouvez le monde « epouranios ». Ce mot epouranios dérive du mot Uranus, qui en Grec signifie « Ciel »; spécifiquement le Ciel lié à la Sephirah Chokmah. Lorsque nous faisons correspondre les différentes planètes aux dix Sephiroth de l’Arbre de Vie, nous constatons qu’Uranus est lié à Chokmah, qui parfois en Hébreu est appelé HaMazloth המזלות, qui signifie le zodiaque, toutes les 12 constellations du zodiaque. C’est pourquoi nous déclarons toujours que lorsque nous parlons des 12 tribus d’Israël, les 12 archétypes qui descendent du Ciel d’Uranie, cette Uranie est Chokmah. C’est pourquoi epouranios signifie « d’Uranus », « du Ciel ». C’est ce que Paul de Tarse explique, comme nous allons le lire. Mais laissez-moi d’abord vous donner une explication supplémentaire, afin que nous puissions comprendre le sens de epouranios. Si vous observez ce graphique, vous verrez que nous avons écrit l’expression « gloire des étoiles » à gauche de Kether; ces étoiles desquelles la Bible parle toujours est liée à Uranus, au Ciel, à ce que nous appelons le Ciel d’Atziluth, le Ciel du Père.

Maintenant, dans le deuxième triangle de l’Arbre de Vie, nous trouvons l’autre mot écrit par Paul: « pneumatikos ». Le mot Pneuma signifie « esprit » en Grec; ainsi, « pneumatikos » se rapporte aux corps spirituels: Chesed (l’Esprit) et Geburah (l’Âme Spirituelle). Sous ces deux se trouve Tiphereth, qui est cette partie de la Monade avec laquelle nous devons travailler, ce que nous appelons l’Âme Humaine. « Âme » en Grec, est « psyché ». Comme vous le voyez, le Soleil est lié au deuxième triangle, directement lié à Tiphereth. Ainsi, lorsque nous parlons des corps pneumatikos, nous nous référons à ces corps liés au monde de Briah, le monde de la création. En dessous, nous trouvons le troisième triangle, dans lequel nous trouvons les corps appelés « psychikos », qui appartiennent au Monde de la Formation, Yetzirah. Ces corps sont joints à pneumatikos par Tiphereth, qui, comme nous l’avons dit, est l’Âme Humaine, la psyché humaine. En dessous, nous trouvons Malkuth, le monde d’Assiah, où nous trouvons ces corps qui sont nommés par Paul de Tarse comme « epigeios »; signifiant « sur la surface de Gaea, la Terre, Malkuth ». Ces corps epigeios se rapportent à ce que nous appelons les corps protoplasmiques, qui sont lunaires, liés à la Lune. Lorsque nous observons l’Arbre de Vie, nous constatons que Yesod, l’ancre ou le centre du troisième triangle, est gouverné par la Lune; la Lune gouverne Yesod et même Hod, mais ce qu’il est important de retenir, c’est que la Lune a son rayon positif et son rayon négatif. C’est pourquoi nous mettons sous Malkuth les mots « corps lunaires », afin de montrer qu’il s’agit d’éléments mécaniques liés à la Lune, et à la Roue du Samsara, liée à Malkuth.

La Roue du Samsara est liée à l’évolution et à l’involution; c’est pourquoi ces corps (epigeios) se rapportent à ces corps subtils des règnes minéral, végétal, animal et humanoïde. En biologie, ils étudient ces corps epigeios et n’appliquent ce concept qu’aux plantes ou à certaines espèces d’animaux, comme les insectes, car epigeios signifie « au-dessus de la surface de Gaea, la Terre ». Cependant, nous appliquons ce mot à ces corpss internes que tout le monde possède; les corps mécaniques, les corps lunaires appelés émotion et mental sont possédés par tout le monde, même les animaux et les plantes. On sait très bien que lorsque le corps physique est fatigué, on se couche pour se reposer; en effet, les hommes, les animaux, les plantes entrent dans l’éternité, la cinquième dimension, le plan astral, habillés des corps epigeios protoplasmiques lunaires, soumis à la mécanicité de la nature.

L’autre mot à droite de Malkuth est « choïkos », qui signifie en Grec « ce qui est fait de poussière ». Dans ce cas, il ne s’applique qu’à la physicalité que nous avons. Ainsi, en comprenant cela, nous devons faire une distinction entre la physicalité (choïkos) et les epigeios (corps protoplasmiques internes) – qui sont tous deux lunaires et évoluent et involuent dans la nature – et les autres corps que Paul a appelés psychikos, pneumatikos et epouranios qui sont liés aux prototypes spirituels, les 12 archétypes que nous avons tous à l’intérieur). Lisons ce que Paul a écrit dans 1 Corinthiens 15: 41-42:

« Il y a une gloire du soleil, et une autre gloire de la lune, et une autre gloire des étoiles: car une étoile diffère d’une autre étoile en gloire. Il en va de même pour la résurrection des morts. »

C’est une belle déclaration Alchimique et Kabbalistique comprise uniquement par ceux qui connaissent la Kabbale et l’Alchimie. Une est la gloire de la lune, le troisième triangle; une, la gloire du soleil, le deuxième triangle; et une autre est la gloire des étoiles, le premier triangle: Uranos, pneuma et psyché, tous ces corps dont nous allons parler se rapportent à la force solaire.

Il est écrit en Alchimie que nous devons transformer la lune en soleil; c’est la première chose que nous faisons dans Yesod, quand nous connaissons l’Alchimie. Au-dessus de l’Arbre de Vie, nous trouvons le Soleil Spirituel Absolu, qui se rapporte à la même énergie solaire. Mais, afin de différencier les initiés qui ressuscitent à différents niveaux, Paul de Tarse a écrit cette déclaration que seuls les Alchimistes comprennent, et que nous devons comprendre, afin d’éviter de tomber dans des erreurs. Beaucoup de gens attendent ce qu’ils appellent « l’enlèvement » et c’est parce qu’ils n’interprètent pas correctement ce qui est écrit par ce Kabbaliste et Alchimiste. Par exemple, lorsque nous parlons des corps epouranios, nous devons entrer dans le Bouddhisme; dans le Bouddhisme, ces corps epouranios sont appelés le Dharmakaya, le Sambhogakaya et le Nirmanakaya, et il y a un autre corps appelé Adikaya,ou « corps de lumière ».

Les corps pneumatikos se rapportent à notre propre Monade (dont nous ne savons presque rien), et sont liés au Soleil. Quand on parle des corps epouranios, on parle des Cosmo-créateurs; ce sont les corps que les Cosmo-créateurs, les Archanges utilisent pour engendrer des forces à d’autres niveaux de l’Arbre de Vie. Ainsi, trouver quelqu’un avec des corps epouranios est très rare; communément, parmi les initiés, nous trouvons les corps pneumatikos. Par exemple, vous avez votre Être, votre Intime, votre Ange intérieur qui est votre propre pneuma individuel particulier, qui est là, attendant le moment pour travailler dans l’Initiation. Ce pneuma ou l’Intime est ce que la Genèse appelle Abraham. Maintenant, Geburah, l’Âme Spirituelle, c’est ce que la Genèse appelle Isaac. Ce sont les deux corps liés au pneuma, l’Esprit: Isaac et Abraham, selon le livre de la Genèse. Il est nécessaire pour nous d’étudier ces questions afin de comprendre comment Abraham et Isaac travaillent à l’intérieur de nous, comme ils se rapportent au choïkos, ou ce que la Bible appelle Ismael ou Ishmel, également créé par Abraham.

Lorsque nous étudions un corps physique dans ce monde physique, nous découvrons que chaque atome de cette physicalité est vivant, car il contient une Monade microcosmique, une particule de Chesed, Abraham, à l’intérieur. C’est ce que nous appelons Ishmel ou Ishmael ישמעאל, notre propre physicalité, qui, en Grec, est appelé choïkos. Malheureusement, dans ce choïkos, nous avons les epigeios, qui sont ces corps liés à l’animalité que nous avons tous. Ces corps se rapportent à l’aspect inférieur de la 5e dimension (Hod et Netzach), dans le monde de Klipoth, un mot Hébreu qui signifie « coquilles » et représente ce qu’en Français nous appelons Enfer. Hod est l’animalité émotionnelle que nous avons, et Netzach est l’animalité mentale que nous avons dans Klipoth, et la psyché est embouteillée dans ces éléments d’epigeios.

Maintenant, le travail d’Alchimie est de créer un nouveau Hod et un nouveau Netzach et Tiphereth; la création de ces nouveaux corps supérieurs est appelée Alchimie et c’est à cela que la Bible fait référence lorsqu’elle parle du besoin de « naître de nouveau ». Personne n’est « né de nouveau » simplement en croyant en quelque chose; de la même manière que votre corps physique n’a pas été créé en conséquence des croyances de votre mère et de votre père, de même vos corps internes ne peuvent pas naître d’une simple croyance. Le corps physique naît du sexe, et il en est de même pour les corps internes supérieurs; ils naissent de la même énergie sexuelle, mais à travers un processus différent et caché que nous dévoilons maintenant pour le bien de l’humanité, une humanité qui attend toujours la seconde venue du Seigneur, mais ils n’ont même pas la première venue du Seigneur à l’intérieur d’eux-mêmes. Et c’est ce dont parle Paul de Tarse, très clairement pour ceux qui connaissent la Kabbale et l’Alchimie. Maintenant, il y a beaucoup de gens qui ont la Bible chez eux, mais ils ne savent rien de la Kabbale, ils ne savent rien de l’Alchimie et par conséquent, ils sont perdus. C’est pourquoi vous y trouvez que les corps solaires sont liés au troisième triangle (psychikos); parce que tout le monde a le choïkos et les epigeios (les corps lunaires) à l’intérieur, mais il n’y a pas de gloire là. Comme vous le voyez, Paul de Tarse a dit: « une est la gloire du soleil, et une autre le gloire de la lune, et une autre la gloire des étoiles ».

Donc, comprenant cela, nous allons maintenant lire ce que le Maître Samael Aun Weor a écrit dans le livre Tarot et Kabbale ; il a dit:

« Tous les Kabbalistes se basent sur le Tarot et il leur est nécessaire de comprendre le Tarot et de l’étudier en profondeur. » (Quand on dit « Tarot » on peut dire « Torah »: c’est la même chose).

« L’univers a été créé avec la loi des nombres, des mesures et du poids. Les mathématiques forment l’univers et les nombres deviennent des entités vivantes. Celui qui pénètre Chesed, le monde pur et ineffable de [Abraham le pneuma] l’Esprit, peut vérifier que dans cette région tout est réduit au nombre. Cette région est incroyablement réelle. Dans ce monde physique, nous ne voyons pas les choses telles qu’elles sont. Nous ne voyons que les images des choses. Mais dans Chesed, nous pouvons connaître la quantité d’atomes qui forment une table et la quantité de karma due par la planète, ainsi que la quantité de molécules qui fonctionnent dans chaque organisme. Chesed est un monde de mathématiques. C’est un monde réaliste. Dans Chesed, on peut croire que l’on est séparé de la réalité du monde; mais, on est réellement dans la réalité. Dans un temple de Chesed, on peut connaître la quantité de personnes qui ont acquis la réalisation de leur Être, et la quantité de celles qui ne l’ont pas fait. Si l’on entre dans une cuisine, on connaît la quantité d’atomes qui se trouvent dans la nourriture que l’on va manger. C’est un monde incroyablement réaliste. Dans le monde de Chesed, on sait qui est vraiment un Être Humain. »

Ainsi, Chesed est associé à Abraham, l’Esprit. L’aspect négatif d’Abraham (l’Esprit, Chesed) est Malkuth; Malkuth est le fond même de l’Arbre de Vie. Quand nous parlons du véritable Être Humain, nous voyons qu’il a sept corps: l’Esprit, l’Âme Spirituelle, l’Âme Humaine, le mental, l’émotion, le corps vital et le corps physique (que la Bible appelle Ishmel). C’est pourquoi nous insistons toujours sur le fait que nous devons apprendre la langue de l’Esprit (qui est notre Intime). Le Maître explique au début du livre Tarot et Kabbale que la langue de Chesed est pures mathématiques, la Kabbale en d’autres termes. Donc, si vous n’apprenez pas les bases de la Kabbale, comment allez-vous comprendre la langue de votre propre Esprit, la langue de votre propre Dieu? C’est pourquoi les gens sont perdus de nos jours, parce qu’ils n’aiment pas étudier la Kabbale.

Les Chrétiens pensent que la science de la Kabbale vient du diable, de Satan, ignorant que le mot Kabbalah est Kabal קבל (« recevoir »); c’est recevoir l’inspiration, la lumière, la compréhension, l’entendement, la sagesse de Dieu. Certains étudiants du Gnosticisme, dans différentes régions du monde, évitent l’étude de la Kabbale, non pas parce qu’ils pensent que la Kabbale vient du diable, mais parce qu’ils sont paresseux et pensent qu’ils peuvent avancer sans connaître les bases… C’est pourquoi Maître Samael a écrit de nombreux livres de Kabbale, afin que nous puissions comprendre la langue, en particulier la Bible. C’est pourquoi nous voyons dans ce graphique de l’Arbre de Vie, que les noms donnés dans la Bible à ces corps pneumatikos se rapportent au deuxième triangle de l’Arbre de Vie.

Nous allons également parler de la Shekinah שכינה, qui est la force féminine ou la gloire de Dieu ésotériquement cachée dans le symbolisme des épouses du patriarche Abraham. Dans les conférences précédentes, nous avons déclaré que Brahma et Saraswati du panthéon Hindou sont les mêmes Abraham et Sara de la Bible. Saraswati ou Sara représente cet aspect féminin que les Kabbalistes appellent la Shekinah שכינה, la gloire féminine de Dieu.

Isaac, qui est le fils d’Abraham, a eu un fils avec sa femme Rebecca, nommé Jacob. Le nom Rebecca en Hébreu signifie « génisse », une vache féminine. Ici, nous trouvons que ce deuxième triangle sur l’Arbre de Vie est le triangle du Soleil, dans lequel tous les attributs du Christ (Krishna dans l’Hindouisme) sont placés dans Isaac, dont le nom de l’épouse était Rebecca, et qui représente un autre aspect de la Shekinah שכינה féminin dont parle l’histoire de la Genèse. Il est très intéressant d’observer que Krishna est lié à Isaac, car dans l’Âme Spirituelle nous avons les 12 archétypes d’Israël que nous devons développer; et Krishna a pour épouse Radha, également appelée Radhika, très similaire à Rebecca. Cette Radhika est l’une des gopies (qui sont toujours autour de Krishna). En effet, Krishna est appelé « le bouvier »; ainsi, en d’autres termes, symboliquement, toutes ces femmes autour de Krishna se rapportent à la même chose, parce qu’il est « le bouvier ».

Dans l’Hindouisme, ainsi que dans de nombreuses mythologies, Malkuth, la physicalité, est une vache, et l’Esprit est, bien sûr, le taureau. De toute évidence, grâce à la force spirituelle d’Isaac ou de Krishna, il prend soin de la physicalité (qui est appelée Radhika ou Radha). En Sanskrit, cela apparaît comme une belle femme, l’épouse de Krishna, mais c’est un symbole que nous devons comprendre: que lorsque nous, en tant qu’âmes, prions notre Être intérieur pour recevoir sa gloire, nous sommes dans l’attitude d’une femme qui reçoit. De ce point de vue, nous sommes Radha, réceptifs, dans le monde physique. C’est ce que représente la vache dans la mythologie: le corps physique, Malkuth. Et, bien sûr, après cela, vous découvrez qu’Isaac a deux fils: Ésaü et Jacob, qui sont la dualité, en bas et en haut. Jacob est celui qui reçoit l’héritage d’Isaac, selon la Bible, et Jacob avait quatre femmes. Ces épouses des patriarches, que ce soit Abraham ou Isaac, et surtout Jacob, représentent la Shekinah שכינה, qui est la force féminine ou la gloire de Dieu avec laquelle nous devons travailler et que nous allons expliquer.

Jacob se rapporte à Yesod, l’énergie sexuelle, appelée eau dans la Genèse. Lorsque nous parlons d’eau, nous entrons dans le sujet de l’Eden. Dans de nombreuses conférences, nous avons déclaré que Yesod est l’Eden, la quatrième dimension, le sexe, qui se rapporte à quatre eaux: les fluides cérébro-spinaux de l’homme et de la femme, et le fluide sexuel des deux. Dans ces quatre fluides se cache le pouvoir du nom de Dieu, Iod-Hei-Vav-Hei, qui sont les quatre fleuves de l’Eden. Ces quatre fleuves de l’Eden sont les quatre épouses de Jacob: Léa (celle qui est en haut), Rachel (qui est en bas), et les servantes de chacune d’elles. Les 12 enfants (archétypes) d’Israël sont entrés en activité dans Yesod grâce à Jacob, qui est celui qui travaille avec ces quatre aspects de l’eau, quatre aspects de la Shekinah שכינה. L’élément féminin dans la Bible est toujours liée à la Shekinah שכינה, la gloire féminine de Dieu, parce que Dieu est homme-femme. Dans de nombreuses conférences, nous avons parlé d’Elah-Yam, la Déesse de la Mer, et d’El-Ha-Yam, le Dieu de la Mer, qui, lorsque nous lisons littéralement sont Elohim, qui lui-même est un mot pluriel masculin-féminin. Ainsi, dans l’Alchimie, nous devons travailler avec ces éléments.

Nous avons expliqué dans la première conférence comment Abraham engendre, à travers Hagar, Ishmael, qui nous représente tous; sans le pouvoir de la Monade, de l’Esprit, notre physicalité ne peut pas sortir, ne peut pas rester vivante. Mais nous avons été fécondés par Hagar, l’esclave, c’est-à-dire la manière dont nous sommes esclaves des lois de la nature. Cependant, même si nous avons été créés à travers la fornication, à travers l’orgasme, le spasme animal, au plus profond de notre Être intérieur, nous avons notre Intime, comme tout animal ou plante l’a; mais nous avons aussi les corps epigeios à l’intérieur et le choïkos, notre physicalité. Si nous aimons cette connaissance, c’est parce que notre Abraham intérieur veut entrer dans l’Initiation, parce que c’est lui qui entre dans l’Initiation, et pour entrer dans l’Initiation, il a besoin d’Ishmael (ישמעאל « celui qui écoute Dieu »), la buddhadhātu, la nature de buddha, à l’intérieur de notre physicalité. En disant cela, je me souviens de cette prière enseignée par Moïse:

« Écoute, ô Israël ( (שמע ישראל -Shema Israël, en d’autres termes, Ishmael-Israël ישמעאל-ישראל): Jehovah יהוה notre Elohim- אלהים est Jehovah Echad יהוה אחד. Et tu aimeras Jehovah יהוה ton Elohim-אלהים de tout ton cœur (émotions), et de toute ton âme (dans la glande pinéale), et de toute ta puissance (sexuelle). » – Deutéronome 6: 4

Pour que les 12 archétypes d’Israël (ישראל) écoutent (שמע) Dieu, notre Ishmael (ישמעאל), la bouddhadhātu, la nature de bouddha et nos 12 archétypes intérieurs d’Israël (ישראל) doivent être UN, et doivent être dans la chasteté, car Abraham, qui était un initié, a dit à Dieu: « J’espère qu’Ishmael ישמעאל trouvera grâce sous tes yeux. » Et Dieu (le triangle supérieur) a dit à Abraham: « Non, mon pacte ne sera pas avec Ishmael ישמעאל. » Pourquoi? Parce qu’il est un fils de la fornication. « Le pacte sera avec Isaac, qui naîtra plus tard. » Mais il est écrit que quand Isaac allait naître (à travers Sarah, pas à travers Hagar), Dieu a ordonné à Abraham, et à tous ceux qui étaient adhérents de sa doctrine, d’être circoncis; c’est le début de la pratique de la circoncision. Ainsi, Abraham s’est circoncis quand Ishmael ישמעאל avait 12 ans. Quand vous lisez cela littéralement, vous pensez qu’il a eu le couteau et a coupé son prépuce, celui d’Ishmael ישמעאל et de tous les autres là-bas. Ce pacte est un symbole qui signifie chasteté, couper l’animalité, la fornication ; Abraham doit le faire à travers Ishmael ישמעאל, car nous sommes la physicalité d’Abraham. Si notre Intime veut entrer dans l’Initiation ou l’Auto-réalisation, il a besoin d’une physicalité. Ainsi, Ishmel doit être circoncis, qui est le symbole ésotérique de l’entrée dans la chasteté ; c’est un symbole que les Juifs, les Musulmans et de nombreuses autres religions accomplissent physiquement, mais après avoir eu la circoncision physique, ils continuent de forniquer, et c’est ridicule. Le symbole de la circoncision est de nous montrer que nous devons transmuter, être dans la chasteté dans l’acte sexuel, et si nous faisons cela, Isaac naît.

Ce n’est pas par hasard qu’après la circoncision, Isaac naît; cela nous dit que pour qu’Isaac naisse, il faut être circoncis (c’est-à-dire être dans la chasteté, le tantra, la transmutation de l’énergie sexuelle). Isaac, même s’il a existé physiquement en tant que patriarche, symbolise ce développement que nous devons créer à l’intérieur. Le fils d’Abraham et de Sarah doit grandir à partir de Yesod, intérieurement. En d’autres termes, Isaac grandit à l’intérieur d’Ishmael. Dans la Première Initiation des Mystères Majeurs, lorsque le feu de la Shekinah (Sarah) s’élève dans la colonne vertébrale de tout individu, c’est Isaac, la Première Initiation dans la physicalité; ou ce que nous appelons Kundalini. Cet Isaac s’élève à l’intérieur d’Ishmael. Ainsi, Ishmael et Isaac sont interdépendants, mais Ishmael est plus âgé (12 ans, Arcane 12 du Tarot).

Être circoncis signifie entrer dans l’Apostolat, suivre le chemin, et si vous faites cela, Isaac grandira à l’intérieur de vous.

Ainsi, lorsque nous parlons d’Ishmael et d’Isaac, nous parlons de deux aspects de l’initié: sa phisicalité et son développement intérieur. Nous ne pouvons pas séparer ces aspects. Nous ne pouvons pas tomber dans l’erreur, comme le font les gens de cette époque, qui pensent qu’Ishmael sont les Arabes et qu’Isaac représente les Juifs dans ce monde physique… Non, c’est faux. Arabes, Juifs, Bouddhistes, Chrétiens, nous sommes tous Ishmael. C’est indiqué dans la Bible qu’Ishmael avait 12 enfants (les 12 tribus physiques), liés aux 12 signes zodiacaux, physiquement parlant; mais, Isaac est lié aux 12 archétypes à l’intérieur de ceux qui entrent dans le Chemin. C’est la seule façon dont nous pouvons expliquer le sacrifice d’Isaac et comment Ishmael a été envoyé, et Sarah dit: « Je ne veux pas que mon fils soit avec le fils de l’esclave. » C’est quelque chose d’interne, d’ésotérique; quelque chose que seuls les initiés comprennent. C’est pourquoi Muhammad est né d’Ishmael, ainsi que Jésus. Toute cette humanité qui existe dans le monde physique sont des enfants d’Ishmael; mais cela ne s’applique qu’à ceux qui écoutent la parole de Dieu. S’ils suivent le chemin (qui dans la Kabbale est le nombre 12, l’Apostolat), finalement Isaac naîtra à l’intérieur d’eux, grâce à leur Père, qui est Abraham.

Dans ce monde physique, notre mère est Hagar, l’esclave des lois de la nature. Hagar représente ces femmes et ces hommes qui veulent avoir des enfants physiquement; certains d’entre eux interprètent la Bible de manière incorrecte.

Ils disent: « Si Abraham, Isaac et Jacob avaient plusieurs épouses, c’est ainsi que nous devons être »; en pensant de cette manière, ces profanes ignorent que les antidiluviens faisaient de même:

« Et il arriva, lorsqu’Adam commença à se multiplier sur la surface de la terre et que des filles leur furent nées, que les fils des Elohim virent que les filles d’Adam étaient belles; et ils les prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisissaient. Et Jehovah dit: Mon esprit (Chesed) ne luttera pas toujours avec Adam, car il est aussi chair (terrestre); cependant ses jours seront de cent vingt ans. Il y avait des Nephilim (Lémuriens) sur la terre en ces jours-là; et aussi après cela, quand les fils des Elohim vinrent vers les filles d’Adam, et leur enfantèrent des enfants, ceux-ci devinrent des Giborim, qui étaient des vieillards, des hommes renommés.

Et Jehovah vit que la méchanceté d’Adam était grande sur la terre, et que toute imagination des pensées de son cœur n’était que mal continuellement. Et Jehovah s’est repenti d’avoir fait Adam sur la terre (mais pas au ciel), et cela l’a attristé dans son cœur. Et Jehovah a dit: Je détruirai Adam (le terrestre) que j’ai créé de la surface de la terre (Malkuth); à la fois Adam (le terrestre), et la bête (intellectuelle), et la chose (ego ou) rampante, et les (sorciers et sorcières ou) les oiseaux du ciel; car je me repent de les avoir créés. » – Genèse 6: 1-7

Les laïcs prêchent que la polygamie, la fornication, l’adultère, etc. est juste, mais Isaac ne va pas naître à l’intérieur de nous à partir de la polygamie ou de l’adultère. Isaac ne naît que lorsque notre Intime, Abraham apprend à transmuter les deux forces Alchimiques de Malkuth, à savoir, Sah (la lune) et Rah (le soleil), en d’autres termes, Sarah (Malkuth), la femme d’Abraham; elle représente ces forces Alchimiques luni-solaires.

« Le sens caché des histoires des patriarches. Eux, nous dit-on, vivaient tous selon le secret de Zeir Anpin (le visage inférieur), et avaient donc chacun quatre épouses représentant (יהוה Iod-Hei-Vav-Hei dans) les Sephiroth: Chokmah, Binah, Tiphereth et Malkuth de la Shekinah שכינה de Zeir Anpin. Le monde physique entier des patriarches a été conçu pour refléter la structure et la forme de la dimension spirituelle, créant ainsi une affinité et un attachement à la Lumière du Créateur. » – Zohar

« Abraham avait aussi quatre femmes – Sarah, Hagar et deux concubines – comme il est écrit: « Mais aux fils des concubines, qu’Abraham avait » (Genèse 25: 6). concubines signifie deux, (avec Sarah et Hagar) il y en avait quatre.

Isaac avait aussi quatre femmes, toutes contenues à l’intérieur de Rebecca, comme il est écrit: « Et prit Rebecca », qui est une, « et elle devint sa femme », qui est deux; « et il l’aimait », ce qui fait trois « et Isaac fut réconforté après sa mère », qui est quatre. En conséquence, Jacob avait quatre femmes, et toutes sont un seul secret (la Shekinah). » – Zohar

Par conséquent, le développement des forces lunaires et solaires à l’intérieur est quelque chose que nous devons interpréter et comprendre alchimiquement, afin de ne pas tomber dans les interprétations erronées du profane; c’est-à-dire interpréter la Genèse de la mauvaise manière. La façon dont la Genèse est écrite est en relation avec des noms archétypaux. Par exemple, les profanes, dans ce monde physique, n’attribuent le terme « Juif » qu’à certaines personnes qui acquièrent et héritent d’un tel nom par tradition, par lignage. Les laïcs pensent que lorsque la Bible parle des Juifs, la Bible ne se réfère qu’aux personnes qui vivent au Moyen-Orient et dans la diaspora du monde entier. Non, le mot Juif ou YEW est un archétype qui se développe à l’intérieur de nous, alchimiquement, que nous appartenions physiquement à cette race ou non.

Un autre exemple des mauvaises interprétations du laïc est dans l’Hindouisme: il y a des Brahmanes (membres de la plus haute caste de la prêtrise Hindoue) que les gens appellent les intouchables, et ce faisant, ignorent que le vrai Brahmane est Abraham, Brahma, l’Intime à l’intérieur, que nous devons développer. Ce Brahma à l’intérieur est vraiment ce qui est intouchable, parce que vous ne pouvez pas toucher physiquement ce qui est spirituellement à l’intérieur. Physiquement, vous pouvez toucher n’importe qui, même ceux qui sont les soi-disant « intouchables » en Inde, mais Abraham ou Brahma? Vous ne pouvez pas y toucher. Si vous tombez dans l’erreur d’interpréter cela littéralement, alors vous penserez: « Oh, les Brahmanes en Inde sont des gens spéciaux, ils sont propres et ils sont purs; ainsi que les Juifs, qui sont appelés le peuple élu. Les Juifs sont en effet le peuple élu, mais cet archétype est à l’intérieur de nous, pas à l’extérieur; ce sont des archétypes que nous devons développer. C’est ce dont parle Paul de Tarse, mais les gens ne comprennent pas.

Paul de Tarse dit:

« Toute chair n’est pas la même chair: mais il y a une sorte de chair d’hommes anthrōpos, une autre chair de bêtes, une autre de poissons et une autre d’oiseaux. Il y a aussi des corps célestes epouranios, et des corps terrestres epigeios: mais la gloire des epouranios est une, et la gloire des epigeios en est une autre. Il y a une gloire du soleil, et une autre gloire de la lune, et une autre gloire des astres: car une étoile diffère d’une autre étoile dans la gloire. De même la résurrection des morts (ceux qui meurent psychologiquement, ceux qui sont morts dans leurs corps protoplasmiques, dans leurs erreurs, leurs défauts et leurs vices). Il est semé dans la corruption; il est ressuscité dans l’incorruption: il est semé dans le déshonneur; il est ressuscité dans la gloire: il est semé dans la faiblesse; il est élevé dans la puissance: il est semé une corps âme psychikos; il est élevé un corps spirituel pneumatikos. Il y a un corps psychikos et il y a un corps pneumatikos. Et ainsi il est écrit, le premier anthrōpos humain Adam (Adam HaRishon) a été fait une âme vivante ; le dernier Adam a été fait un esprit vivifiant (Adam Kadmon). Mais ce n’était pas le premier qui est pneumatikos, mais ce qui est psychikos; et ensuite ce qui est pneumatikos. Le premier homme (qui entre dans l’initiation, transmutant sa corruption) est de la terre, choïkos terrestre: le deuxième homme [Chokmah] est le Seigneur venant du ciel d’Ouranos. De même que le choïkos, tels sont aussi les choïkos: et comme l’epouranios, tels sont aussi les epouranios (une chose est le Maître à l’intérieur et une autre est la physicalité de l’initié). Et comme nous avons porté l’image du choïkos, nous porterons aussi l’image de l’epouranios. Maintenant frères, je vous dis ceci: la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de Dieu, et la corruption ne peut hériter de l’incorruption. Voici, je vous montre un mystère; nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous changés, en un instant, en un clin d’œil [l’œil pinéal], à [Binah] la dernière trompette: car [le septième ange sonna] la trompette sonnera, et les morts (psychologiquement parlant) seront ressuscités incorruptibles, et nous serons changés. Car ce corruptible doit revêtir l’incorruption, et ce mortel doit revêtir l’immortalité. [Et il y eut de grandes voix dans le ciel, disant: Les royaumes de ce monde sont devenus les royaumes de notre Seigneur et de son Christ; et il régnera pour toujours et à jamais. – Apocalypse 11: 15] Ainsi, lorsque ce corruptible aura été mis en incorruption, et que ce mortel aura revêtu l’immortalité, alors sera amenée à passer la parole qui est écrite: La mort est engloutie dans la victoire. O mort, où est ton aiguillon? O tombe, où est ta victoire? L’aiguillon de la mort est le péché; et la force du péché est la loi. Mais merci à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur [Intérieur] Jésus-Christ. C’est pourquoi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, toujours abondants dans l’œuvre du Seigneur, car vous savez que votre travail n’est pas vain dans le Seigneur. » – 1 Corinthiens 15: 39-58

Ainsi, Paul de Tarse parle de tous ces corps qui se rapportent à l’Arbre de Vie; malheureusement, la traduction de cette Écriture était vraiment ridicule, et c’est parce que ceux qui ont fait cette traduction ne savaient pas, ne comprenaient pas l’Alchimie et la Kabbale. Paul de Tarse a également dit:

« Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, n’êtes-vous pas au courant de ce que dit la loi? Car il est écrit qu’Abraham avait deux fils, l’un de la femme esclave et l’autre de la femme libre. Son fils de la femme esclave est né selon la chair, mais son fils de la femme libre est né à la suite d’une promesse divine (chasteté). Maintenant, cela doit être interprété de manière allégorique: ces femmes sont deux alliances. Une alliance vient du Mont Sinaï et porte des enfants qui doivent être esclaves: c’est Hagar. Or, Hagar représente le Mont Sinaï en Arabie et correspond à l’actuelle ville de Jérusalem, car elle est en esclavage avec ses enfants. Mais la Jérusalem d’en haut est libre, et elle est notre mère. Car il est écrit: « Sois heureuse, femme stérile, toi qui n’as jamais eu d’enfant; crie de joie et pleure à haute voix, toi qui n’a jamais été en travail; parce que les enfants de la femme désolée sont plus nombreux que ceux de celle qui a un mari. Maintenant, vous, frères et sœurs, comme Isaac, êtes des enfants de la promesse. À ce moment-là, le fils né selon la chair persécutait le fils né par la puissance de l’Esprit. C’est pareil maintenant. Mais que dit l’Écriture? « Débarrassez-vous de la femme esclave et de son fils, car le fils de la femme esclave ne partagera jamais l’héritage avec le fils de la femme libre. Par conséquent, frères et sœurs, nous ne sommes pas les enfants de la femme esclave, mais de la femme libre. » – Galates 4: 21-31

Les deux femmes sont à l’intérieur: si nous forniquons, nous créons à travers Hagar; si nous apprenons l’Alchimie et transmutons l’énergie sexuelle, nous suivons Sarah. Ces deux femmes représentent deux aspects de la Mère Divine. Maître Samael Aun Weor dit que les deux aspects négatifs de la Mère Divine (qui sont à l’intérieur de nous-mêmes) sont Lilith (la mère des abus sexuels: l’homosexualité, le lesbianisme, la pédophilie et bien d’autres dégénérescences qui sont très abondantes et très courantes de nos jours) et Nahemah (la mère de l’adultère et de la prostitution). Si nous suivons ces aspects, nous sommes les enfants de la femme esclave, car la femme esclave est soumise aux lois de l’évolution et de l’involution. Tout dans ce monde physique est soumis à cette loi, même les religions; comme vous le savez, elles évoluent et involuent. Donc, ces gens à Jérusalem et dans d’autres parties de ce monde physique sont les enfants de l’esclave. Dans le Judaïsme, ils suivent de nombreuses traditions. Les traditions sont liées au monde de Samsara, Malkuth, ce sont des Epigeios, lunaires comme le sont les quatre saisons qui se répètent constamment. יהוה Iod-Hei-Vav-Hei est le même IAOH Latin qui se reproduit constamment dans les quatre saisons de Malkuth. Cornelius Labeo dans son livre intitulé On the Oracle of the Clarian Apollo, a déclaré:

« Le clarien Apollon, lorsqu’on lui a demandé lequel des dieux était entendu par IAOH, a parlé comme suit: ‘Les initiés doivent garder leurs secrets – et pourtant savoir! IAOH (יהוה) est Hadès en hiver, Zeus au printemps, Helios en été et IAOH en automne.’ »

Je me souviens qu’il y a longtemps, j’ai donné à un ami Juif Le Mariage Parfait à lire, et il l’a lu avec plaisir. Après cela, il m’a appelé et m’a dit: « Dans notre religion, nous savons tout cela. » Et j’ai dit: « Oui, je le sais. Le pratiquez-vous? » « Oh, laissez-moi vous dire, entre vous et moi: je ne fornique que tous les Vendredis. » « Mais tu forniques quand même. »

Les Mormons, par exemple, veulent avoir beaucoup d’enfants parce qu’ils croient que dans l’éternité, ils retrouveront leurs femmes et leurs enfants; c’est interpréter tout littéralement. Après la mort physique, nous nous réunirons dans l’éternité, la cinquième dimension, mais dans Klipoth pour la seconde mort, qui a un commencement et une fin, car le temps est un cercle et l’éternité est un autre cercle. C’est pourquoi Jésus a dit:

« Et comme touchant les morts (les Epigeios), qu’ils ressuscitent: n’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, comment dans le buisson Dieu lui parla, disant: Je (IAOH- יהוה) suis le Dieu d’Abraham, et le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob? Il n’est pas le Dieu (des Epigeios) des morts, mais le Dieu des vivants (les trois corps pneumatikos): vous vous trompez donc beaucoup. » – Marc 12:26, ​​27

« Pourquoi transgressez-vous aussi le commandement de Dieu par vos traditions? Car Dieu a commandé, en disant: Honore ton père et ta mère (Binah): et, Celui qui maudit père ou mère (Binah), qu’il meure la (seconde) mort. Mais vous dites: Quiconque dira à son père ou à sa mère (Binah): C’est un don, par tout ce que je pourrais profiter; Et n’honore ni son père ni sa mère, il sera libre. Ainsi, vous avez rendu le commandement de Dieu sans effet par votre tradition.

Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé à votre sujet, en disant:

« Ce peuple s’approche de moi de sa bouche, et m’honore de ses lèvres; mais leur cœur est loin de moi. Mais en vain ils m’adorent, enseignant comme doctrines les commandements des hommes. » – Matthieu 15: 3-9

Donc, si nous créons à travers la fornication, même si nous connaissons la doctrine de la Kabbale et de l’Alchimie, nous sommes des enfants d’Hagar, l’esclave. Dans le Christianisme, nous suivons de nombreuses traditions: Noël, Pâques… dans le Judaïsme aussi bien que dans l’Islam, mais tous les adeptes de ces traditions forniquent; ils ne créent pas Isaac à l’intérieur, mais ils pensent toujours qu’ils ressusciteront. C’est pourquoi Paul de Tarse avait de nombreux ennemis il y a 2000 ans; lorsqu’il suivait le Chemin du Christianisme, du Messie, les fornicateurs n’aimaient pas cela: « nous n’aimons pas ce Messie; que nous devons transmuter et n’avoir pas d’enfants. » Il n’y a pas de résurrection pour la chair et le sang qui sont corrompus, comme nous. Cette chair et ce sang doivent être annihilés, ils doivent être détruits. Mais, avant d’être détruit, il faut profiter de cette corruption et créer, à travers l’Alchimie, ce qui n’est pas corrompu (Isaac). C’est pourquoi Paul dit: « C’est un mystère, qu’à partir du corps corrompu, nous créons quelque chose qui n’est pas corrompu.

Maintenant, quand nous allons dans la Bible, nous voyons que Paul de Tarse dit:

« Car cette Hagar est le Mont Sinaï en Arabie, et répond à Jérusalem qui est maintenant, et est en esclavage avec ses enfants. Mais Jérusalem qui est au-dessus est libre, qui est notre mère à tous. » – Galates 4: 25-26

Il y a deux Jérusalems: la Jérusalem d’en haut (la Jérusalem Céleste) doit être créée à travers l’Alchimie, et il n’est possible de créer cela que lorsque nous connaissons le mystère. Le Seigneur, Chokmah ne descendra seulement dans Tiphereth; voici ce que dit Zacharie:

« Et ses pieds se tiendront en ce jour-là sur [Tiphereth] le Mont des Oliviers, qui est devant Jérusalem, à l’Orient. » – Zacharie 14: 4

Si vous connaissez la Kabbale, vous savez que l’Orient est Tiphereth, et vous savez que les trois monts sur lesquels Jérusalem est construite, alchimiquement et kabbalistiquement parlant, sont les trois corps pneumatikos: Abraham, Isaac et Jacob. Mais dans ces régions de l’Esprit, on les appelle le Mont Golgotha (le Mont du Crâne), le pays de Moriah (Geburah) et le Mont des Oliviers. Ainsi, la Jérusalem Céleste est construite au sommet de ces trois monts: Chesed, Geburah et Tiphereth. Si vous ajoutez les autres Sephiroth en-dessous (Netzach, Hod, Yesod et Malkuth), vous trouvez sept collines. C’est ainsi que, de bas en haut, vous construisez Jérusalem au-dessus, alchimiquement parlant. Ne tombez pas dans l’erreur de vouloir créer un autre temple ici avec des briques.

« C’est pourquoi dans Chroniques 3: 1 il est écrit: « Et Salomon commença à bâtir la maison de יהוה à Jérusalem, sur le Mont Moriah. »

Le Mont Moriah est précisément Geburah dans la colonne de gauche sur l’Arbre de Vie, cette terre où Iod-Hei-Vav-Hei a dit à Abraham: « Vas au pays de Moriah », qui est de trois jours, trois sephiroth (Malkuth, Yesod, Hod) de voyage, et sacrifie-moi ton enfant. Geburah est feu, Chesed est eau, Tiphereth est air. Si vous ne connaissez pas la Kabbale et l’Alchimie, vous pourriez penser qu’Abraham a prit physiquement Isaac pour le tuer, sur cette montagne au Moyen-Orient. C’est écrit de cette façon pour confondre ceux qui ne sont pas dignes. » En ce moment, nous sommes également indignes, mais nous devons clarifier cela pour comprendre, sinon nous ne comprenons pas.

Les Arabes disent: « celui qui allait être sacrifié était Ishmael, pas Isaac, car nous sommes des descendants d’Ishmael »; les Juifs disent: « Non, c’était Isaac, conformément à la Bible. » Mais d’autres écritures disent que c’était Ishmael… mais les deux étaient les enfants d’Abraham. Ishmael et Isaac vont tous deux être sacrifiés. Cependant, il y a deux enfants mentionnés dans la Bible, mais un seul (« ton fils unique »). Si vous comprenez l’Alchimie et si vous comprenez le Chemin de l’Initiation, vous comprenez que votre physicalité est Ishmael (celui qui écoute Dieu) et celui qui est créé à l’intérieur de vous – à travers la transmutation, grâce à Abraham et Sarah – est Isaac. Ainsi, l’initié, l’Alchimiste est Ishmael (physiquement) et Isaac (spirituellement); ils sont le même être. Ainsi, tous deux vont être sacrifiés lors de la Première Initiation des Mystères Majeurs, lorsque le corps physique devient chaste. À travers la transmutation, Isaac naît (à l’intérieur d’Ishmel) dans notre physicalité, et ce feu qui s’élève dans la moelle épinière du corps physique est l’épée qu’Abraham (Chesed) reçoit intérieurement. Quiconque reçoit la Première Initiation des Mystères Majeurs reçoit l’épée de feu. Ainsi, tout Maître de la Loge Blanche, qui est un Maître de la Première Initiation des Mystères Majeurs, a l’épée de feu dans son côté droit.

Alors, Jehovah Elohim a dit à Abraham:

« Prends maintenant ton fils, ton fils unique Isaac, que tu aimes, et entre dans le pays de Moriah; et offre-le là en holocauste sur (Geburah) l’une des montagnes dont je te dirai. » – Genèse 22: 2

Le pays de Moriah מריה est l’une des montagnes de la colonne gauche de l’Arbre de Vie, dont le sommet est Binah, qui est Jehovah Elohim, le Créateur; Shiva, dans l’Hindouisme. Dans notre physicalité nous portons toutes les impuretés, donc si Isaac reste là, il va être pollué; ainsi, à travers le feu, Isaac devrait être élevé jusqu’à Geburah. Nous tous, Gnostiques, savons très bien que Geburah, l’Âme Spirituelle, absorbe les valeurs que nous gagnons dans le monde physique; ils ne restent pas dans le monde physique parce que ces valeurs appartiennent à l’Esprit. Ce serait une grave erreur si ces valeurs restaient dans le corps physique. Imaginez les gens qui ont développé des chakras et des pouvoirs ici, de manière négative, ceux que nous appelons sorciers, sorcières, etc. ils font du mal avec ces pouvoirs parce qu’ils ont l’ego vivant. Abraham (notre Intime) sait très bien que si nous laissons ces valeurs spirituelles dans le corps physique, cet Ishmael égoïste va les utiliser de la mauvaise manière. Par conséquent, Isaac doit être sacrifié, Ishmael aussi. Abraham emmène Isaac, le feu spirituel de la physicalité, à Geburah, au pays de Moriah. De nombreuses photos d’Abraham le représentent avec un couteau ou une épée, en train de massacrer son fils, car c’est ce que de nombreux ignorants ont fait dans le passé, mais le sacrifice est le suivant: il prend l’épée et coupe le cordon d’argent pour qu’Isaac reste au pays de Moriah, pendant qu’Ishmael reste ici.

Isaac est dans la colonne vertébrale (l’utérus spirituel) et la physicalité est ce corps que notre mère et notre père nous ont donné à travers la fornication (Hagar). Maintenant, Dieu dit: « Ne laisse pas Isaac là, emmène-le à Moriah et donne-le-Moi. » Il est au-dessus, Binah. Juste avant qu’Abraham n’ait été sur le point de couper le cordon d’argent, un Ange apparaît et dit: « Ne le faites pas, car ils sont séparés: Isaac est dans Geburah, tandis qu’Ishmael est dans le monde physique; ils sont unis, mais Isaac n’est plus dans le monde physique. Et Abraham revient avec Isaac dans Malkuth, parce qu’il n’a pas coupé le cordon d’argent. Il y a donc un double sacrifice: Ishmael est sacrifié et Isaac est sacrifié, car ils sont séparés.

Ensuite, la Bibles raconte comment Isaac poursuit le développement spirituel, tandis qu’Ishhmel essaie juste de survivre dans cette jungle de briques et d’acier dans laquelle nous vivons. C’est l’équation que nous devons résoudre: la première partie de l’équation est de survivre dans cette jungle, dans laquelle nous sommes tous nés; la deuxième partie de l’équation est de développer Isaac, Jacob et toutes les tribus (ou archétypes) d’Israël, dans l’Initiation intérieure. Ainsi, quand vous voyez le sacrifice d’Isaac, c’est le Chemin Initiatique. Dans le monde physique, communément, l’initié souffre d’une terrible maladie; physiquement, il est très proche de la mort. Et quand nous investiguons sur cet initié, nous découvrons qu’intérieurement il passe cette épreuve de la Première Initiation des Mystères Majeurs, dans laquelle ses valeurs intérieures qu’il a acquises (physiquement), comme la chasteté, vont être séparées et envoyées au pays de Moriah (le pays de Geburah). Dans ce processus, il est très proche de la mort, très proche, mais ne meurt jamais. Quand il récupère sa santé, il dit: « enfin! » Maintenant, il doit continuer sur le Chemin, en développant les valeurs spirituelles de Geburah, à travers Jacob; ceci, une autre étape dans laquelle l’initié doit descendre dans Yesod.

Dans le livre de la Genèse, vous trouvez cette déclaration:

« Ce [אלה] sont les générations des (corps solaires des) cieux et de la terre [Be-hibaram בהבראם – quand ils ont été créés,] au jour où יהוה אלהים [Binah] a fait la terre et les cieux. » – Genèse 2: 4

Et le Zohar déclare:

« [Behibaram בהבראם] est un anagramme de be Abraham (« par Abraham »). La création a été provoquée par la transposition des lettres du mot caché, Bara ברא, en Abar אבר, le principe sacré sur lequel le monde a été fondé et continue de subsister. Mi מי [« qui »] était le premier aspect du mystérieux inconnu qui, lorsque Bara ברא fut transposé en Abr אבר, créa [Eleh אלה, « ces »]. À Abr אבר il prit et rejoignit la lettre ה Hei, formant Abrh אברה, à [Eleh אלה, « ces »]. Il prit et rejoignit la lettre י Iod, formant Elhi אלהי [« mon Dieu »], puis des deux lettres composantes de Mi מי, il prit et ajouta M מ à chacune d’elle et fut formés ainsi Elohim אלהים et Abraham אברהם. Une autre explication de la formation de ces noms est la suivante: « Le saint prit Mi מי [qui] et le rejoignit à [Eleh אלה, « ces »] et cela forma Elohim אלהים. Il prit aussi Mah מה [« quoi »], et le joignit à Abra אבר [Bera ברא créer], forma Abraham. » – Zohar

Ainsi, Abraham אברהם signifie [« Abra » créer avec Mah מה « quoi »]. Mah מה « quoi » représente la Shekinah שכינה; c’est pourquoi lorsqu’on dit Behibaram, cela signifie « créé par Abraham ». En d’autres termes, ce que ce chapitre de la Genèse explique alchimiquement, c’est que notre Intime (Abraham) doit créer le Ciel et la Terre avec les forces de la Shekinah שכינה. Il est très clair que le Zohar déclare qu’Abraham a fait le Ciel et la Terre, et explique également que Jehovah Elohim- יהוה אלהים, c’est-à-dire IAOH (יהוה) avec Mi מי « qui » s’est joint à Eleh אלה, « ces », fait la Terre et les Cieux: les deux. Cela n’est compréhensible que lorsque vous comprenez que c’est de Jehovah Elohim, la colonne de gauche, qu’Abraham émerge, des corps epouranios (qui est Mi מי et Mah מה, le Saint-Esprit, Binah). En d’autres termes, la Shekinah שכינה, l’Esprit vivifiant du Cosmo-Créateur, le Theomertmalogos, a le pouvoir de créer les corps solaires à travers l’Intime à l’intérieur de nous. Concernant cette création Alchimique, le maître Samael déclare ce qui suit:

« Le Soleil Sacré Absolu nous donne l’exemple: de lui émane la vie (la Shekinah שכינה, le Theomertmalogos), qui descend de région en région, mais plus tard il rassemble ses forces de la même vie, c’est-à-dire qu’il reçoit un choc du monde extérieur et quand il est reçu, il se soutient. « Il ne serait pas possible aux habitants de tout système de mondes de s’immerger au sein du Sacré Absolu Solaire sans avoir été préalablement purifiés. Évidemment, ils doivent éliminer (leur ego et) la subjectivité résiduelle, pourrait-on dire, qui est restée dans leurs corps existentiels supérieurs (de leur Être)……. »

« Il est clair que si ce système solaire n’avait pas été créé, le Soleil Sacré Absolu aurait été dissous… Maintenant, grâce à l’afflux externe de forces qui l’atteignent, ce système est maintenu. Ainsi, il donne la vie; mais à son tour, il capte des forces du monde extérieur qui le maintiennent; voici la loi de l’éternel trogoautoégocrate cosmique commun….. »

« La ligne des forces sexuelles dans leur processus descendant ne peut évidemment pas être interrompue; elles engendre normalement des véhicules, c’est-à-dire qu’elles deviennent la force génératrice par laquelle les espèces se multiplient. Les enfants de la fornication, les animaux intellectuels, n’ignorent pas cela….. »

« Lorsque l’énergie du créateur est descendue des mondes supérieurs, lorsqu’elle est passée par ses sept centres d’arrêt ou magnétiques, lorsqu’elle se cristallise finalement dans le monde physique, elle doit recevoir un choc spécial, si ce que nous voulons est de la renvoyer vers l’intérieur et vers le haut, afin de faire de nouvelles créations (célestes), sinon elle fluera vers le bas pour générer de nouveaux organismes (fornicateurs). »

« Lorsque nous analysons cette question, nous comprenons l’erreur de certains moines et nonnes abstinent: ces individus se sont proposé d’être abstinent pour conserver le sperme, mais comme ils ne connaissaient pas la science de la transmutation, ils ont dégénéré affreusement; ils étaient chargés de vibrations poisoninoskiriennes terriblement malignes. Il est clair que lorsque le sperme ne reçoit pas de choc spécial, il dégénère terriblement, donnant origine à l’abominable organe Kundabuffer (la queue de Satan dans leurs corps Epigeios). »

« Le Soleil Sacré Absolu nous donne l’exemple: de lui émane la vie, qui descend de région en région, mais plus tard il rassemble ses forces de la même vie (Abraham), c’est-à-dire qu’il reçoit un choc du monde extérieur et quand il est reçu, il se soutient. C’est ainsi que doit procéder l’ésotériste (Alchimiste). Mais en gardant le sperme, les moines et les nonnes sont allés par le chemin de l’involution. Le sperme dégénéré est à l’origine de deux classes de sujets: dans le premier cas, nous voyons des individus trop obèses et chargés de graisse, et dans le second cas, des moines maigres et rachitiques. Les deux classes ont été chargées de vibrations poisoninoskiriennes terriblement perverses, les deux sont des cas regrettables. Cette classe de sujets est généralement pleine de fanatisme et de cynisme expert de haut niveau. Voyez ce que sont les moines de l’Inquisition.

Ainsi, ce n’est que par un choc spécial que l’énergie créatrice peut être transmutée, pour la régénération et l’auto-réalisation intime de l’Être. Un tel choc n’est possible qu’avec la magie sexuelle. Donc, sans maithuna (tantra), la régénération n’est pas possible…

J’ai parlé clairement pour que vous compreniez: nous devons imiter le Soleil Sacré Absolu (le Christ Cosmique). » – Samael Aun Weor

Ainsi, chacun de nous a son propre Intime, Abraham (אברהם) à l’intérieur, son Être intérieur qui est le Fils du premier triangle de l’Arbre de Vie, qui à son tour a émané du Sacré Absolu Solaire. Ainsi, sans l’intervention de Chesed, Abraham (אברהם) et le premier triangle de l’Arbre de Vie, nous ne pouvons rien créer à l’intérieur. Nous avons déclaré dans d’autres conférences que le trône d’Abraham (אברהם), le trône de notre propre Dieu (El- אל), le trône du Saint-Esprit (יהוה אלהים Jehovah Elohim) est le système nerveux central. Dans le système nerveux central (qui est la moelle épinière et le cerveau), c’est là que se trouve l’Esprit, afin de commencer à créer à l’intérieur de nous. Cette moelle épinière et ce cerveau sont unis au premier triangle. Comment voyons-nous cela en nous? Nous avons trois cerveaux: cerveau intellectuel (dans la tête), cerveau émotionnel (dans le cœur) et cerveau sexuel-moteur-instinctif (dans la région des organes génitaux); ce sont les trois cerveaux liés à Kether, Chokmah et Binah (Père, Fils et Saint-Esprit); ce sont les trois forces de notre physicalité.

Les gens disent: « Je ne crois pas à la Trinité. » Si tel est le cas, alors vous ne croyez pas en vous-même, car vous êtes une trinité, un être à trois centres (pensées, sentiments et actions). Dans le système nerveux central, vous avez sept chakras, sept centres magnétiques, les sept églises d’Assiah, qui sont liées aux sept Sephiroth inférieurs, qui sont Abraham (Chesed) à Geburah, à Tiphereth, à Netzach, à Hod, à Yesod et à Malkuth: ce sont les sept centres magnétiques ou sept églises d’Assiah. C’est pourquoi il est appelé le trône de l’Esprit, parce que Chesed (Abraham) est l’Esprit qui doit contrôler les six Sephiroth inférieurs en-dessous. Lui, Abraham (אברהם), l’Esprit, forme un équilibre dans les trois cerveaux, c’est pourquoi nous travaillons toujours avec les trois cerveaux ; avec des pensées, des sentiments et des actions. Quand nous faisons cela, nous devons nous souvenir de Dieu, se souvenir d’Abraham, se souvenir de l’Intime. Nous prions: « Aide-moi à équilibrer mes trois cerveaux, parce que tu dois t’asseoir dans ma colonne vertébrale (le système nerveux central). » Dieu n’est pas équilibré dans les trois cerveaux à cause de nos erreurs, des vices que nous avons à l’intérieur.

Pour que nous puissions comprendre cette Trinité, tournons-nous vers les Écritures; du moment où Abraham va entrer dans l’Initiation, et trois Hommes lui apparaissent:

« Et יהוה (IAOH) apparut à Abraham près des chênes de Mamré, alors qu’il était assis à la porte de la tente dans la chaleur du jour: et il s’assit à la porte de la tente dans la chaleur du jour; Et il leva les yeux et regarda, et voici, trois hommes se tinrent à côté de lui: et lorsqu’il les vit, il courut à leur rencontre depuis la porte de la tente, et se prosterna vers le sol, Et dit: Mon Seigneur (אדני Adonaï), si maintenant j’ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas, je te prie, de la part de ton serviteur: Qu’un peu d’eau, je te prie, soit ramassé, et lave-toi les pieds, et repose-toi sous l’arbre: Et je te rapporterai un morceau de pain, et te consolerai ton cœur; après cela, tu passeras: car c’est pourquoi tu es venus vers ton serviteur. » – Genèse 18: 1-5

Vous voyez qu’Il parle (« Mon Seigneur ») au singulier; il n’y parle pas au pluriel. De plus, pourquoi y a-t-il trois hommes? C’est un symbole de Kether-Chokmah-Binah, car après ce triangle, la Sephirah immédiate qui apparaît est Chesed (Abraham). Ainsi, Abraham est l’Esprit qui est précisément dans les chênes de Mamré, qui existent bien sûr dans le monde physique, mais qui représentent ésotériquement cette zone de l’Arbre de Vie qui est dans Daath. Ces trois hommes sont Kether-Chokmah-Binah (Père, Fils et Saint-Esprit) qui entrent dans ses trois cerveaux. C’est pourquoi Il dit « Mon Seigneur », parce qu’il comprend que ces trois forces (ou corps epouranios) Lui apparaissent parce qu’Il a émané d’elles.

Ainsi, vous comprenez que vous avez trois cerveaux (pensées, sentiments et actions) mais que vous êtes un seul corps physique; c’est la même chose avec Dieu, le Logos. Il est écrit là que ces trois hommes vont à Sodome et à Gomorrhe pour les détruire. Nous en avons parlé dans une autre conférence. Quand Il dit: « Si vous trouvez 50 personnes justes, allez-vous les détruire? » « Non, si je trouve 50 (Geburah), non. » « Si vous en trouvez 45, allez-vous les détruire? » « Non, si j’en trouve 45, je ne les détruirai pas. » « Si vous en trouvez 40 (Netzach), allez-vous les détruire? » « Non, si j’en trouve 40, je ne les détruirai pas. » « Juste une minute, si vous en trouvez 30 (Hod), allez-vous les détruire? » « Non, si j’en trouve 30, je ne les détruirai pas. » « Si vous en trouvez 20, allez-vous les détruire? » « Non, si j’en trouve 20, je ne les détruirai pas. » « Mais si vous trouvez 10 (Malkuth)? »… Vous voyez, c’est la séquence, kabbalistiquement, d’Abraham à Malkuth. Et le Seigneur dit: « Non, si j’en trouve 10, je ne les détruirai pas. » Seulement 10 justes (personnes chastes, qui transmutent l’énergie sexuelle) qui suivent le Chemin de l’Esprit. Si ces Trois Forces descendaient à New York, elles n’en trouveraient pas, car la sodomie est très courante maintenant, ils la prêchent.

Donc, voici la séquence: les Trois Forces Primaires détruisent les gens qui n’ont aucune bonté spirituelle, aucun développement spirituel, les graines polluées. Dieu veut trouver quelque chose de bon: des initiés de Geburah, ou Tiphereth, Netzach, Hod, Yesod ou Malkuth. Lorsqu’Il y va, Il trouve Lot, le seul qui vaille la peine d’être sauvé. Lot signifie « caché »; la signification de ce nom est que la doctrine est toujours à Sodome, mais cachée… personne là ne s’en soucie. Maintenant, ici, nous dévoilons Lot (ce qui est caché); peut-être que dans le futur ces Forces viendront — parce que, pendant que les Trois Forces créent, elles détruisent aussi — des epouranios au choïkos, pour trouver combien de personnes font le Travail. C’est ainsi que la Parole, les Forces descendent; mais, Elles descendent à travers les trois cerveaux. Souvenez-vous: tout cela est à nous, pas à l’extérieur.

Maintenant, ce qu’Abraham crée, à travers le pouvoir d’Elohim, est précisément ce symbole que nous trouvons dans l’œuvre de William Blake: Elohim créant Adam à l’intérieur. Maintenant, nous allons parler de cette question, afin que vous puissions comprendre ce qu’est vraiment une idole, ésotériquement parlant. Le mot idole vient du Latin idolum, « image, mentale ou physique; forme » du Grec eidolon. Dans le Gnosticisme, nous appelons le Corps Astral l’eidolon. Ce mot eidolon signifie « apparence, reflet de soi-même dans l’eau ou un miroir, aussi image mentale, apparition, fantôme »; il signifie aussi, « toute image matérielle, statue », de eidos « forme » de la forme Latinisée du Grec – oeides, « forme », lié à idein « Identifier », eidenai littéralement « idéaliser, reconnaître la perception mentale ».

Et Elohim a dit:

« Faisons Adam à notre image, à notre ressemblance. »

« Et Iod-Havah Elohim forma l’homme de la poussière du sol, et souffla dans ses narines le souffle de vie; et l’homme est devenu une âme vivante. » – Genèse 1: 26; 2: 7

Vous pourriez dire que Dieu a créé une idole; en Français très clair: il a créé une idole, parce que c’est ce que signifie « image ». Les gens disent: « N’adorons pas les idoles », mais Dieu a créé une idole et cette idole est Adam; une image de Lui. Ainsi, le commandement qui est écrit dans la Bible : « Tu n’adoreras aucune image », signifie toute image qui n’a pas été créée par Lui. Comprenez-vous cela? Fermez les yeux et observez-vous à l’intérieur et voyez: combien d’images avez-vous de vous-même? Les gens se croient saints; les gens se croient choisis; les gens se voient de différentes manières, croyant beaucoup de choses: ces images de nous-mêmes sont de fausses idoles.

Dans cette conférence, nous enseignons comment créer cette image à la ressemblance de Dieu. Seul Dieu peut créer cela; c’est pourquoi Abraham, qui est le Fils de Dieu, peut, à travers nous, créer Isaac, Jacob, etc. Cela amène ce que nous appelons le tzalem de Dieu, l’image de Dieu à l’intérieur. Tel est le commandement. Ce n’est pas ce que les gens pensent: « Oh, je ne crois qu’en un seul Dieu; Je ne sais pas où est ce Dieu, mais je crois en lui et j’adore maintenant des idoles. Parce qu’ils appellent les statues, les représentations de la divinité, etc., des « idoles »; mais la Bible dit que Dieu a créé Adam avec de l’argile. Et alors? Ne sommes-nous pas des idoles? Non, nous sommes de fausses idoles et c’est autre chose.

C’est ce que dit le commandement: « vous adorerez maintenant de fausses idoles (à l’intérieur) », parce que si vous observez en méditation tout ce que vous avez dans votre psyché, vous verrez toutes ces fausses idoles. Isaac – qu’Abraham a fait selon les commandements de Iod-Havah Elohim – existe-t-il à l’intérieur de vous? Si Isaac n’est pas à l’intérieur de vous, alors vous avez une fausse idole, une image, une pensée, une croyance. « Oh, je suis Chrétien; c’est pourquoi je vais être en sécurité; parce que je crois en ce que la Bible m’a dit. » Les images que vous trouvez dans n’importe quelle religion sont des symboles des archétypes que vous devez comprendre. Que vous y croyiez ou non, ce n’est pas la question; vous ne devez créer aucune fausse image. Il n’est pas dit « ne croyez pas aux idoles »; il est dit: « ne créez pas de (fausses) idoles. » Si vous êtes un fornicateur, vous faites beaucoup d’idoles (à l’intérieur).

Nous terminons cette conférence ici, car vous pourriez avoir des questions; mais d’abord, expliquons d’abord pourquoi Isaac doit être absorbé par Geburah au pays de Moriah. Jésus dit: « Personne ne déchire un morceau de tissu d’un nouveau vêtement et ne l’utilise pour réparer un vieux vêtement (votre physicalité corrompue). Car alors, le nouveau vêtement serait ruiné et le nouveau patch ne correspondrait même pas à l’ancien vêtement. Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres. Car le vin nouveau ferait éclater les outres, renversant le vin et ruinant les peaux. Le vin nouveau doit être conservé dans des outres neuves. Mais personne qui boit du vieux vin ne semble vouloir le nouveau. « Le vieux (les traditions) est très bien », disent-ils. » – Luc 5: 36-39

Le vin nouveau est ce que vous construisez à l’intérieur; si vous le mélangez avec le vieux corrompu que vous avez, vous le ruinez; vous créez un avorton, un hasnamuss. Avez-vous des questions?

Questions et Réponses

Public: Disons que vous avez un [objet] et que vous sentez que vous le transformez en une sorte d’idole avec le visage de Dieu. Est-ce possible que… cela représente…?

Instructeur: Vous voulez dire que si vous croyez en ce dieu et dites…?

Public:… si vous le traitez comme une entité divine?

Instructeur: Eh bien, il existe de nombreuses façons de faire des idoles. Le moyen le plus simple est de regarder « American Idol ». Vous voyez, les gens font de quelqu’un une idole parce qu’il chante très bien et son apparence est très belle, jeune, peu importe… alors nous en faisons une idole. Mais les gens qui font cela ont aussi des idoles à l’intérieur. Il y a des gens qui ne regardent pas « American Idol »; dans d’autres pays, ils imitent ces programmes et essaient de suivre la « voie Américaine », mais l’idole est vraiment à l’intérieur.

Bien sûr, vous pouvez également idolâtrer votre femme, votre petite amie et avoir une image d’elle (ce que tout le monde fait généralement). Parfois vous avez des rêves, puis elle y apparaît et vous séduit; et puis vous tombez, vous forniquez avec elle, puis dans le monde physique vous êtes en colère. C’est votre faute. Je ne nie pas que cette personne puisse venir aussi, car il y a des magiciens noirs féminins envoyés par la Loge Noire pour faire tomber ces gens qui essaient d’être chastes, mais la plupart des chutes que les gens ont (sexuellement parlant) sont à cause des images qu’ils ont créées, ces idoles qu’ils idolâtrent: la luxure, fierté, vanité. C’est pourquoi nous sommes empêtrés dans le monde des idoles. Nous devons les détruire, mais c’est quelque chose de psychologique. Ce n’est pas comme: « Oh, parce que je crois en Jésus, les idoles vont disparaître ». Non. Il y a beaucoup de gens qui croient en Jésus, et ils ont beaucoup d’idoles à l’intérieur. Le pire est d’adorer votre soi-même ou celui de l’autre, des idoles que les gens ont créées. Le seul moyen de ne pas adorer les idoles est de détruire les démons rouges de Seth, nos erreurs, nos vices, les mécréants. Nous devons détruire ces idoles à l’intérieur; ce sont les egos.

Nos égos ne se soucient pas de cette doctrine; ils veulent juste se satisfaire, et c’est tout. Nous devons suivre Abraham, Isaac… ce n’est que le début. Malkuth fait ce sacrifice de foi. Après la Première Initiation des Mystères Majeurs, vous gagnez et appréciez la clairvoyance, la clairaudience et beaucoup de choses que ce feu dans la colonne vertébrale du corps physique vous donne. Puis, tout d’un coup, vous ne l’avez pas. « Qu’est-il arrivé? Suis-je en train de tomber? » Non, cela vous a été enlevé, parce que vous êtes toujours sale. Annihilez votre ego et peut-être que vous en profiterez. Lors de la première initiation, vous devez être sacrifié au pays de Moriah, car ce bon vin doit vous être enlevé; si vous voulez profiter de ce bon vin, eh bien, annihilez votre ego, alors ce vin se déversera en vous. Mais vous devez vous habiller avec un nouveau vêtement solaire, et ce n’est que le début. Après cela suit d’autres étapes.

Public: Pourriez-vous revenir à la diapositive où vous avez mentionné le premier Adam, puis l’Adam Kadmon.

Instructeur: Celui-là.

Public: Vous avez donc dit que le premier Adam était lié à l’Esprit, Tiphereth, Geburah?

Instructeur: Ce que la Bible appelle le premier Adam (Adam HaRishon) émerge lorsque vous créez les Corps Astral, Mental et Causal; c’est Adam HaRishon, ou un maître des Mystères Majeurs. Mais Adam Kadmon, le second Adam, est différent; cet Adam est un Seigneur venant d’Uranus. En d’autres termes, c’est Chokmah descendu à l’intérieur d’Adam HaRishon (premier Adam), dans Tiphereth. C’est l’incarnation du Christ qui descend et fait de cette union avec Adam HaRishon, le Fils de l’Homme. Ainsi, le Fils de l’Homme est un mélange d’Uranus avec la terre. Quand vous voyez quelqu’un qui suit le Chemin Direct, alors vous voyez sa physicalité que nous avons appelée choïkos (la terre); mais l’Homme intérieur, l’Homme spirituel, est le Fils de l’Homme (qui est dans Tiphereth). C’est une union de Chokmah, le Seigneur, le Christ avec l’Âme Humaine. Il y entre pour transformer cet Adam HaRishon en Adam Kadmon. C’est une transformation Alchimique; c’est la « seconde venue ». Personne n’atteint ces hauteurs sans avoir d’abord créé Isaac à l’intérieur. Ne vous inquiétez pas pour Ishmael, car Ishmael est ici, écoutant ces conférences. Une autre question?

Public: Vous avez mentionné que Jacob est lié à Tiphereth, et vous avez également dit qu’il est lié à Yesod. Pourriez-vous expliquer un peu plus?

Instructeur: Cette relation de Jacob avec Tiphereth et avec Yesod sera expliquée dans la prochaine conférence, car elle est très Kabbalistique et très longue.

Public: Pouvez-vous expliquer pourquoi, dans l’Arbre de Vie, on a la 5e dimension dans Klipoth?

Instructeur: Eh bien, la 5e dimension, l’éternité, est liée à deux corps, ou à deux Sephiroth: Hod et Netzach. Yesod appartient à la quatrième dimension. Les corps dont nous parlions dans la première image (les corps epigeios) se rapportent au monde de l’éternité; c’est pourquoi nous avons déclaré que ces corps sont créés lorsque nous étions des minéraux, puis lorsque nous étions des plantes, ils ont évolué, puis des animaux, et enfin des humanoïdes. L’évolution de ces corps epigeios (les corps protoplasmiques) se produit dans la 5e dimension; les âmes qui traversent ce processus d’évolution sont ce que nous appelons les élémentaux de la nature. Dans ce processus mécanique d’évolution, ils se développent jusqu’à un certain point; après cela, ils involuent et tombent en Enfer. Ils évoluent à la surface de la terre, car c’est ce que signifie epigeios, « au-dessus de la surface de Gaea, mais ils évoluent (et se désintègrent) dans Klipoth, toujours dans la 5e dimension.

La quatrième dimension elle-même est le temps, liée à Yesod. Le temps est un cercle; il a un commencement et une fin. Dans le cercle du temps, nous créons le corps choïkos, ce corps physique terrestre que nous avons. Nous sommes nés dans le temps et, finalement, nous mourrons dans le temps et retournerons dans l’éternité. L’éternité est un autre cercle au-delà du temps; ce n’est pas une ligne droite, comme le pensent les gens. « L’éternité commence ici et ne se termine nulle part. » Nous entrons dans ce cercle chaque fois que nous mourons physiquement; et, conformément à la Loi de Récurrence, nous retournerons dans un nouveau corps. Ainsi, l’éternité nous recrache et nous tombons dans le temps. Chaque fois que nous mourons physiquement, nous retournons dans l’éternité. Mais, lorsque nous terminons les 108 vies qui nous sont données comme une opportunité dans ce monde physique de faire ce que notre Abraham intérieur veut que nous fassions, si nous ne parvenons pas à accomplir cela, alors l’éternité vous engloutit. À ce stade, vous n’avez plus d’opportunités dans le cercle du temps et vous entrez donc dans Klipoth. Dans cette éternité, vos corps (epigeios) seront désintégrés dans l’éternité; mais même l’éternité a un commencement et une fin. Lorsque les corps sont désintégrés, ce cercle se termine et l’âme émerge de Klipoth sans défauts, sans erreurs, totalement propre, totalement pure à nouveau à la surface, afin de recommencer un cycle dans le temps. C’est le processus d’évolution et d’involution. Ceux qui ne connaissent pas la Kabbale et l’Alchimie pensent: « Si on entre en Enfer, ce sera pour toujours. » Ce serait injuste. Klipoth, l’enfer, est un processus de purification, afin que l’essence, nettoyée de toutes ses impuretés, puisse à nouveau tenter de marcher sur le chemin de l’Initiation.

Public: Vous avez déclaré que les élémentaux (les epigeios) tombaient finalement dans le Klipoth?

Instructeur: Oui, c’est ainsi.

Public: Pouvez-vous parler de la relation entre cela et si vous terminez vos 108 vies et tous vos défauts, vos ego, vos propres epigeios, ils sont détruits à l’intérieur de Klipoth? C’est une relation entre ces deux: les élémentaux et nos propres corps et notre propre psyché?

Instructeur: Oui, ces corps epigeios sont ce que nous appelons les corps protoplasmiques (émotions et pensées) dans lesquels la psyché est embouteillée. Nous évoluons à la surface de Malkuth; nous appelons ces âmes dans ce processus des élémentaux; ce sont les gnomes et les pygmées de la terre, les sylphes de l’air, etc. Le règne humanoïde, c’est nous, le niveau dans lequel nous sommes maintenant. À ce niveau, nous sommes des humanoïdes, pas des êtres humains. Ce sont deux choses différentes. Pour appartenir au règne humain, pour être un véritable Être Humain, nous devons créer Isaac; si nous ne faisons pas cela, alors ces corps epigeios seront finalement détruits, car ils dégénèrent, ils deviennent grossiers.

Si vous voyez les epigeios, par exemple, dans les animaux irrationnels, ce sont encore de beaux élémentaux qui ne savent rien du bien et du mal. Ils apprécient toujours le bonheur. Mais, dès que ces animaux entrent dans le règne humanoïde et gagnent l’intellect, le raisonnement, ils commencent à involuer, car au lieu d’utiliser l’intellect au service de Dieu, nous l’utilisons uniquement pour faire le mal. Nos corps epigeios en ce moment sont des monstres. Si nous comparons, par exemple, les corps epigeios d’un lion et si nous le voyons par clairvoyance, ces corps sont beaux; le niveau d’être de ce lion est très élevé. Cependant, si nous observons les animaux rationnels, les animaux intellectuels de ce monde, nous verrons qu’il n’y a pas de comparaison: nous ressemblons à des monstres par rapport aux animaux. Tout ce que nous voyons, ce sont des corps epigeios qui croient ou ne croient pas en Dieu, et qui pensent qu’ils sont supérieurs; mais, si nous mettons cet humanoïde devant un lion, nous verrons qui est supérieur. Nous inventons des armes de destruction massive parce que nous sommes faibles, mais Paul de Tarse dit qu’à partir de cette faiblesse nous pouvons créer quelque chose de puissant, si nous entrons dans la chasteté. Les animaux irrationnels ne peuvent pas le faire parce qu’ils n’ont pas d’intellect, ils forniquent, mais ils ne sont pas blâmés, parce qu’ils ne savent pas le bien ou le mal, ils suivent simplement leur instinct. Mais nous avons la capacité de savoir, de raisonner, de rationaliser l’action vertueuse ou dégénérée, et de choisir en conséquence; nous avons les Écritures, les Écritures, que nous pouvons choisir de suivre ou d’ignorer.

Si vous voulez sortir de ce cercle vicieux de l’évolution et de l’involution, eh bien, entrez dans le règne de l’Être Humain. Et, vous êtes ici parce que vous voulez entrer… eh bien, vous avez les livres, vous connaissez le Chemin. Tout dépend de votre Abraham, car vous êtes faible, alors n’oubliez pas Dieu. Souvenez-vous toujours de Dieu, sinon votre destin sera de descendre, car les corps epigeios appartiennent à la nature, à l’éternité, la 5e dimension. Même les corps choïkos appartiennent à la nature. Donc, nous devons naître de nouveau. Une autre question?

Public: Quand vous parliez d’Elohim et d’Abraham; et vous avez dit que la racine « Abra » signifie « création » ou « création »; est-ce lié à Abraxas et aussi à ce mot magique « Abracadabra »?

Instructeur: Oui, ils ont la même racine. « Abracadabra » et « Abraxas » sont des mots puissants qui cachent des mystères. La Bible, qui est le livre qui nous montre tout le chemin, c’est là que nous trouvons tous ces archétypes qui nous montrent ce qu’il faut suivre. Abraham, Isaac et Jacob ont existé, mais ils en sont venus à représenter un prototype; c’est ce que Moïse a écrit dans la Torah, mathématiquement. Jésus, Maître Aberamento, a représenté et apporté la doctrine de ce bel archétype venant d’Uranus, qui s’incarne dans Adam HaRishon. Mais les gens ne comprenaient pas; ils pensent que la personnalité de Jésus, le Maître venu il y a 2000 ans, réapparaîtra et emmènera toutes les personnes qui croient en lui au ciel. C’est ridicule. « La chair et le sang n’héritent pas du royaume de Dieu » dit Maître Hilarion: c’est très clair. Alors, c’est pourquoi nous n’avons pas peur de la mort; c’est pourquoi nous sommes nés ici dans ce monde physique: mourir. Mais avant de mourir, travaillons afin de prendre quelque chose de vraiment précieux dans notre psyché; au moins au premier niveau, les corps psychikos. Merci beaucoup.

Abraham l'Intime
Archétypes Alchimiques de la Genèse
Catégories : Kabbale de la Genèse