Écrit par : Gnostic Instructor          Catégorie : Commencer Ici et Maintenant

La pratique que nous effectuerons aujourd’hui se rapporte au vénérable Logos Melchisédec, le génie de la Terre. Si vous vous demandez pourquoi cette pratique est pratiquée au début de la 13e heure, un Samedi 13, c’est parce que les nombres sont des entités vivantes. Kabbalistiquement, si vous connaissez l’Arbre de Vie, lorsque nous incluons les 3 aspects de l’Absolu – l’Ain, l’Ain Soph et l’Ain Soph Aur – plus les 10 Sephiroth, évidemment Malkuth, qui représente la Terre, est la 13e Sephirah, trouvée tout en bas de l’Arbre de Vie. Par conséquent, le nombre 13 est très important. Le nombre 13 est lié à la mort, à la mort psychologique.

Ainsi, comme vous le voyez, il y a 13 cieux, dont les lumières descendent et sont rassemblées dans Malkuth, la Terre, tout en bas de l’Arbre de Vie. Ces lumières sont canalisées par l’intelligence du Logos Zorokothora Melchisédec. Comme le déclare Pistis Sophia :

« Zorokothora Melchisédec porte les lumières et les conduit à la porte (Yesod) de ceux du Milieu et les conduit dans le Trésor de la Lumière » – La Pistis Sophia

Évidemment, la physicalité de ceux du Milieu est aussi Malkuth, la Terre. En d’autres termes, à la porte de Yesod, l’intelligence des Alchimistes transmute ces 13 lumières venant d’en haut, et à travers les huit initiations de lumière les conduit dans l’Absolu Solaire ou Ain Soph Aur.

Sommes-nous conscients de cette lumière? Malheureusement, la réponse est non. Nous ne sommes pas conscients de cette lumière. Par conséquent, ce travail Gnostique consiste à s’éveiller, à devenir conscient de ces 13 cieux au-dessus de notre physicalité. Quand nous disons « au-dessus », nous parlons intérieurement, en nous, de notre physicalité vers l’Ain, qui est le premier ciel ou l’Espace Abstrait Absolu.

Notre physicalité a cinq centres inférieurs, à savoir: l’intellect, l’émotion, le moteur, l’instinct et le sexe. Ces centres se retrouvent positionnés dans notre physicalité comme ceci: tête, plexus solaire, sommet de la moelle épinière, base de la moelle épinière et organes génitaux, respectivement. Cependant, cette pratique est liée à nos deux centres supérieurs, qui se rapportent à notre Esprit. Afin de mieux comprendre cela, nous devons comprendre que nous avons un centre émotionnel supérieur et un centre intellectuel supérieur; deux centres supérieurs, que nous devons mettre en activité dans cette pratique avec Melchisédec.

Chacun a le centre émotionnel supérieur et le centre intellectuel supérieur. Contrairement à ces centres supérieurs, nous trouvons le centre émotionnel inférieur ou kama rupa, et le centre intellectuel inférieur ou manas inférieur, qui sont liés à l’ego. Dans nos conférences, vous nous avez peut-être entendu parler de la 5e dimension; il est important de comprendre cette 5e dimension en relation avec ces centres.

Quand nous entendons parler de l’enfer, il est évident qu’il est lié aux centres inférieurs, car le mot « inférieur » lui-même est enraciné dans le mot infernus.

Sous la surface de la terre (qui est la physicalité du Logos Melchisédec) nous avons l’enfer, les enfers, qui sont liés aux entrailles de la planète et à notre ego. Nous devons comprendre que cet enfer, qui est situé dans cette dimension appelée Éternité, se rapporte à la 5e dimension inférieure. Cependant, nous avons également la 5e dimension supérieure, et cette dimension supérieure est liée au centre émotionnel supérieur et au centre intellectuel supérieur, respectivement le cœur et la glande pinéale.

Si nous entrons au centre de la Terre, dans les dimensions supérieures, nous trouvons un temple: le temple du Logos Melchisédec, le Logos de notre planète Terre. Il est évident que ce temple est au centre-cœur de la Terre, mais dans les dimensions supérieures, pas dans les dimensions inférieures. Dans les dimensions inférieures, nous trouvons l’enfer, dans les entrailles de la Terre. C’est ainsi que nous devons comprendre ces questions.

De la même manière que nous disons: « Faites cette pratique avec l’émotion supérieure », qui se rapporte à votre cœur, vous devez le ressentir, vos pensées doivent aussi être en harmonie avec ce centre émotionnel supérieur. Ces pensées doivent se rapporter au centre intellectuel supérieur ou manas supérieur. C’est de cette manière, grâce à l’utilisation judicieuse des centres émotionnel et intellectuel supérieurs, que nous pouvons aller, non seulement au temple au centre de la Terre, mais à d’autres temples dans d’autres planètes, afin de s’adresser aux Logoi de ces planètes.

C’est important, car nous devons apprendre à mettre en activité notre centre émotionnel supérieur. Nous pouvons le faire grâce à des choses comme écouter de la musique classique. Lorsque vous écoutez de la musique classique tous les jours, vous mettez en activité ce centre émotionnel supérieur. Et, en lisant les écritures sacrées comme la Bible, le Coran, la Bhagavad Gita et d’autres livres sacrés Bouddhistes, nous mettons en activité notre centre intellectuel supérieur. C’est à travers les centres émotionnel et intellectuel supérieurs que cette pratique doit se faire. Le cœur et la glande pinéale sont connectés à ces deux centres supérieurs, et à travers ces centres, nous pouvons avoir un contact direct avec le Logos de cette planète Terre, dont le nom est Zorokothora Melchisédec.

Nous vivons physiquement à la surface de cette planète, et le Seigneur Melchisédec nous donne la vie, une vie qu’il recueille des 13 cieux supérieurs, afin que nous puissions en recevoir les bénéfices.

Nous allons effectuer cette merveilleuse pratique de Melchisédec, en cette 13e heure du Samedi 13.

Vous pouvez vous asseoir, cependant, si cela vous est possible, allongez-vous sur le ventre. C’est la meilleure position, car alors vous pouvez entrer directement, avec vos deux centres supérieurs, dans le temple du centre de la Terre, afin de recevoir le bénéfice de notre Seigneur Melchisédec.

Relaxons notre corps, dans la position que vous préférez, cependant, je le répète: la meilleure position est de s’allonger face vers le bas sur ventre. Dans cette position, nous prions.

Lorsque nous prions, nous mettons en activité le centre intellectuel supérieur ou manas supérieur, Tiphereth dans la glande pinéale, son siège. Nous nous concentrons dans notre cœur, le centre émotionnel supérieur, le royaume de notre Seigneur le Christ, et nous disons, nous prions notre Dieu intérieur, notre Intime comme suit:

« Reconnaissant que je suis un monstre du mal, une vile limace de la boue de la terre qui n’a aucune valeur, sachant que je suis un pauvre pécheur, je supplie mon Père, mon Dieu, qui est mon Être réel, et je Le supplie de tout mon cœur, avec toute mon âme (dont le siège vibre dans la glande pinéale) au nom du Christ, par la puissance du Christ, par la majesté du Christ, de descendre avec moi, ensemble, vers le Temple Cœur de notre Seigneur, le Logos de la Terre, Melchisédec.

Maintenant, imaginons descendre avec notre Intime au Temple Cœur de la Terre, dans les dimensions supérieures. Voyons avec notre imagination ce temple d’or au centre. Nous le visualisons et nous saluons respectueusement les deux gardiens, dont les épées dégainées sont croisées, gardant l’entrée de ce merveilleux et magnifique temple qui brille comme de l’or. Nous saluons et plions la tête vers la droite et disons:

« Jachin. »

Ensuite, nous nous inclinons à gauche et disons:

« Boaz. »

Ensuite, nous voyons que les deux gardiens lèvent leurs épées. Ce faisant, ils nous ouvrent la voie du temple. Ensuite, nous commençons à marcher.

Nous prions notre Dieu:

« Mon père, mon Dieu, mon Seigneur, s’il te plaît, marche avec moi les sept pas vers l’intérieur du temple, jusqu’à l’autel du temple, afin de rencontrer Melchisédec, le Génie de la Terre.

« Le feu a sept degrés de pouvoir, qui sont les sept degrés de pouvoir du feu, les sept étapes de la connaissance. La Magie Sexuelle nous convertit en dragons de feu omnipotents. » – Samael Aun Weor

Imaginons-nous alors marcher les sept marches, vers l’intérieur du temple. Après avoir parcouru les sept marches, nous nous arrêtons et nous nous agenouillons. Nous nous agenouillons devant l’autel, et nous voyons avec notre imagination un grand Génie, le Logos de la Terre, Melchisédec, assis sur son trône. Nous croisons les bras sur le dessus de notre poitrine, la droite sur la gauche, et nous disons:

« Melchisédec, Melchisédec, Melchisédec, vénérable Logos de la Terre, nous sommes venus ici pour vous demander, pour vous implorer, pour vous implorer de tout notre cœur et de toute notre âme, de nous apporter une aide particulière, une aide particulière dans ce problème psychologique (ou physique) particulier que j’ai, afin de continuer à marcher sur le chemin de l’auto-réalisation de mon Être.

Maintenant, vous énoncez votre problème, le besoin que vous avez au Logos. Une fois la supplication faite, on demande à « Melchisédec » de tout notre cœur un chœur d’anges pour accomplir notre supplication.

« Je vous prie de m’aider avec ce problème. Nous savons que toutes les forces du ciel sont, par votre intervention, dans ma physicalité, dans mes corps internes. J’ai besoin de votre assistance, de votre aide, pour surmonter cet obstacle qui m’empêche de marcher vers l’auto-réalisation de mon Être. Je vous prie, je vous en supplie, de tout mon cœur, de toute mon âme, bénissez-moi de cette aide que je vous supplie de me donner, comme aumône pour ma conscience, pour mon âme. »

Imaginez le Logos venant vers vous, et plaçant ses mains puissantes au dessus de votre tête, et vous donnant la bénédiction que vous demandez.

« Nous vous en prions, vénérable Logos Melchisédec de m’aider à contrôler mes centres inférieurs, pour que ceux-ci puissent vibrer toujours harmonieusement avec mes deux centres supérieurs, de les mettre en activité positive afin d’avancer, jusqu’au sein de l’Absolu Solaire, où le Trésor de la Lumière est trouvé. Je vous en supplie, au nom du Christ Cosmique, par la puissance du Christ Cosmique, par la majesté du Christ Cosmique de m’aider avec sa lumière, pour que mon âme soit illuminée, guidée, toujours, à travers l’annihilation de mon ego. Parce que, je comprends, je comprends que 13 est la mort de mon ego, mon soi pécheur. Aidez-moi à accomplir les 13 dans tout mon soi, dans tous les niveaux de mon mental, patiemment.

« Je vous supplie, au nom du Christ, par la puissance du Christ, par la majesté du Christ, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, qu’à travers vos règnes, les règnes minéral, végétal et animal, de m’assister dans les forces supérieures, pour me guider, pour que je réussisse sur ce chemin.

« Je vous prie de m’aider avec un chœur d’Anges, avec les Goros, les Goros, les Goros, Maîtres de la terre, anges de la terre qui sont sous votre commandement, afin que je continue à travailler sérieusement, conformément à votre ordre, l’ordre de Melchisédec. »

Pratiquons un mantra ; ce mantra qui descend de Tat (l’Absolu) Sat (l’Absolu Solaire). Le mantra qui apporte cette force dans notre cœur et notre tête est Aum; le son Alpha et Oméga se prononce ensemble en arrondissant nos lèvres et en formant une ouverture circulaire, comme suit:

AOM

Le mantra AUM se prononce AOM. Ouvrez grand la bouche avec la voyelle A, continuez avec la voyelle O en arrondissant vos lèvres et en formant une ouverture circulaire, puis fermez la bouche et faites le son de M. Entre chacune de ces lettres, sept secondes doivent être comptées comme ceci: AAAAAAAOOOOOOOMMMMMM. AOM est la somme totale de tous les Tattvas en fonction créatrice. Les étoiles et tout ce qui vit, est généré avec le « A », est porté en gestation avec le « O », la matrice, et pousse avec le « M ». – Samael Aun Weor

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

Continuons à prononcer ce mantra mentalement. Imaginez que les forces du Logos Melchisédec descendent dans votre tête, à travers ses mains, vont dans notre cœur, l’autel du temple, notre propre cœur, nous illuminant de la lumière du Seigneur, le Christ. Melchisédec rassemble les forces supérieures de l’Absolu Solaire dans notre cœur, à travers notre tête, la glande pinéale:

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

AAAAOOOOMMMMMM TAT SAT

Sentons cette lumière, cette vie entrer dans nos cœurs.

Disons maintenant, les bras croisés sur notre poitrine:

« Vénérable maître Melchisédec, Génie de la Terre, roi de justice, nous vous remercions de nous avoir permis d’entrer dans votre temple, et de vous demander cette aide, que nous implorons de tout notre cœur et de toute notre âme. Nous vous rendons grâce, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, qui forment le Saint Huit au centre de la planète Terre, qui est votre Être; ce Saint Huit qui unit les énergies de notre tête et de notre sexe au centre de notre cœur. Nous vous remercions. »

Ensuite, nous nous levons et marchons, en veillant à ne pas tourner le dos au roi de la Terre. Nous marchons lentement à reculons, rendant grâce à cet Être merveilleux.

Nous quittons ensuite le temple et nous retournons dans notre corps.

Maintenant, nous sommes de retour dans notre corps, et nous disons:

« Mon père, mon Dieu, mon Seigneur, je te rends grâce de m’avoir permis de t’invoquer, pour entrer dans le temple de la Terre, afin de recevoir cette aide. Je te rends grâce, de tout mon cœur et de toute mon âme. Amen. »

Comprenons cela kabbalistiquement et alchimiquement: comme un atome de Binah vibre dans notre glande pinéale, de même, Binah est assis sur son trône sur chaque autel de n’importe quel temple dans n’importe quelle étoile. C’est pourquoi Binah (l’intelligence) est toujours physiquement approché en sept étapes, nos sept chakras ; ces sept étapes sont également liées à nos sept corps. Le véritable être humain a sept corps, à savoir, Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod, Yesod et Malkuth. Ainsi, pour atteindre consciemment et objectivement le Seigneur de la Terre, et n’importe quel Seigneur de n’importe quelle planète, nous devons parcourir ces sept étapes de Daath, connaissance. Comme le Roi Salomon l’a déclaré:

« (La lumière de) Chokmah a construit (pour Aima Elohim Binah) une maison (dans Daath), elle (avec cette lumière) a creusé sept piliers: Elle (dans la forge allumée de Vulcain) a tué ses bêtes; elle (dans Yesod) a mélangé son vin; elle a également meublé sa table (dans Malkuth). » – Proverbes 9: 1, 2

Chaque Monade est Aum, une partie de Tat Sat.

Tat est l’Absolu. Sat est l’Absolu Solaire. Om s’écrit Aum: Père-Fils-Saint-Esprit. C’est un très puissant mantra : Aum (Om) Tat Sat. Avec ce mantra, nous établissons un contact direct avec notre propre Aum particulier, Père-Fils-Saint-Esprit, en union avec Tat-Sat, l’Espace Abstrait Absolu. C’est un mantra que nous pouvons toujours répéter mentalement, pour être en contact avec notre propre divinité.

Nous devons comprendre, comme nous l’avons expliqué au début, 13 se rapporte à Melchisédec. Lorsque nous additionnons le nombre 13 en lui-même, nous avons 4, qui se rapporte au Saint Tetragrammaton dans Atziluth, le Logos Melchisédec. Nous pouvons pratiquer cela à tout moment, pour être en contact avec ce Logos. Évidemment, le Samedi 13 à la 13e heure est le meilleur moment. N’oubliez pas que Melchisédec est toujours là.

Quel est le sens de rendre grâce à Dieu à la fin? De toute évidence, nous devons comprendre qu’en tant qu’âmes nous devons toujours nous souvenir de notre Dieu intérieur et du fait que tout ce que nous recevons spirituellement vient de lui, par son intervention. Ainsi, nous devons toujours être reconnaissants envers notre propre divinité.

Amenti est le royaume de la mort, lié à la mort. De toute évidence, Melchisédec est en contact avec des initiés morts. Quand nous disons initiés morts, nous ne parlons pas d’initiés physiquement morts, nous entendons ces initiés qui sont psychologiquement morts dans les 49 niveaux du mental. Ce sont des prêtres pour toujours selon l’ordre de Melchisédec.

Nous avons personnellement appris cette pratique dans un monastère il y a de nombreuses années, puis nous avions reçu des instructions directes du Maître Samael lui-même dans les plans internes. Nous avons appris cette pratique là-bas, et nous la pratiquons toujours, tous les 13 de chaque mois, à la 13e heure.

Bien sûr, nous ne la pratiquons pas seulement à cette date, cela peut être pratiqué à tout moment, car le maître indique comment le faire dans le livre Astrologie Pratique. Mais, nous le répétons, nous ne pensons pas que ce soit écrit spécifiquement pour le faire le 13 du mois.

Rappelez-vous, l’Arcane 4, l’Empereur, est lié non seulement à Melchisédec, mais aussi à mon Être intérieur, votre Être intérieur et toutes les Monades dans l’infini. 4 est lié à Ain Soph et la Trinité, le Véritable Maître, la Monade à l’intérieur.

Kabbale signifie recevoir, notre Dieu intérieur et tout Dieu est toujours un donateur, et nous sommes le récepteur. Malkuth est le 13e Aeon, en comptant de haut en bas. C’est notre physicalité. En raison du fait que nous vivons, à notre époque, dans des villes, en dehors de la nature, nos corps sont très pauvres, misérables. Donc, nous devons demander aux forces supérieures, à notre Être, de remplir notre corps de bénédiction, et pour cela, nous devons lui en être reconnaissants, car notre Mère Divine nous aide également.

Nous devons toujours être humbles et rendre grâce à Dieu, car nous ne méritons rien. Dieu est miséricordieux, et nous devons rendre grâce à Dieu pour l’aide que nous recevons, de reconnaître que, même en tant que misérables vers de la boue de la terre, Dieu prend toujours soin de nous.

Melchisédec est le Génie de la Terre. Tous les Djinns, les Génies reçoivent son aide personnelle; ils vivent sur son corps, qui est cette planète. Même Jésus, étant un habitant de l’Ain, l’Absolu, devint prêtre sous l’ordre de Melchisédec.

Comme Samael est le Logos de Mars, Melchisédec est le Logos de la Terre.

« Car ce Melchisédec (מלכיצדק), Roi de Salem, prêtre du Dieu le plus élevé, qui rencontra Abraham revenant du massacre des rois, et le bénit; à qui aussi Abraham a donné un dixième de tout; étant d’abord par interprétation le Roi de Justice, et ensuite aussi Roi de Salem, qui est, Roi de Paix; Sans père, sans mère, sans descendance, n’ayant ni commencement de jours, ni fin de vie; mais rendu semblable au Fils de Dieu; demeure un prêtre continuellement.

Maintenant, considérez à quel point cet homme était grand, à qui même le patriarche Abraham a donné le dixième du butin. » – Hébreux 7: 1 – 4

Auto-Observation et Rappel de Soi
Préparation pour l’Apocalypse Gnostique
Catégories : Commencer Ici et Maintenant