La Trentième Chambre

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Volonté Christ

Dans le train de l’évolution humaine, tu avances rapidement, ô Bouddha !

Tu es économiquement pauvre.

On t’offre des possibilités illicites pour gagner de l’argent et tu ne les acceptes pas, ô Bouddha !

Tu es dans l’indigence.

Entre dans ce restaurant, mon frère.

Ici on t’offre un emploi de plongeur, pour laver la vaisselle.

Accepte ce magnifique emploi, mon frère.

L’humble service, c’est mieux que le vol ou l’escroquerie.

Le travail humble a des mérites énormes dans l’évolution humaine.

Le travail humble est en accord avec la Hiérarchie.

Tu as faim, ô Bouddha !

Assieds-toi à la table des domestiques pour manger avec eux.

Mange avec humilité, mon frère.

Un groupe de mendiants t’entoure.

Partage ton pain avec eux.

L’un des clochards s’approche de toi, l’un des plus sales et des plus loqueteux, il t’offre un morceau de pain ; accepte-le avec humilité, mon frère, reçois-le, ne méprise pas les humbles.

Un échange d’amour fraternel est préférable à un échange entre marchands usuriers.

Tu es sorti triomphant de l’épreuve, ô Bouddha.

Si tu avais échoué dans cette épreuve, si tu avais méprisé l’humble, si tu t’étais laissé emporter par la convoitise, tu aurais échoué dans ce degré ésotérique.

Tu es sorti victorieux, ô Bouddha ! Et ton Feu Sacré a atteint la chambre sainte du Verbe.

Cette chambre correspond à l’Arcane Trente du Tarot : l’Échange.

Dans le calice resplendit la tête couronnée d’épines.

La volonté humaine s’est convertie totalement en Volonté-Christ.

Tu as maintenant reçu ta mission, ô Bouddha !

Le Feu embrasant de ton cinquième serpent resplendit dans le chakra de ton larynx.

Tu parles le verbe de la lumière, ton verbe est le Verbe d’or.