Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Traîté Ésotérique de Théurgie

Après nos recherches sur les premières invocations, nous nous sommes apprêtés à investiguer sur la Troisième Invocation de la « Conjuration des Sept » qui est ainsi rédigée : « Au nom de Raphaël, disparais devant Elial, Samgabiel ! ».

En investiguant au sujet de Samgabiel (ne pas confondre avec Saint-Gabriel), nous nous sommes retrouvés avec un terrible démon du Monde du Mental Cosmique. L’Ange Elial est exactement son opposé Divin et Ineffable. Un jour nous avons invoqué Raphaël. Le grand Maître accourut alors à notre appel. Le Maître portait dans la main droite le Trident du Monde Mental. Son visage était rouge feu. Sa barbe blanche, tombant sur sa poitrine, était toute imprégnée de majesté et de lumière. L’ample front du Grand Maître nous indiquait sa profonde Sagesse. L’un de nous demanda quelque chose au Grand Maître. Le Maître répondit en disant : « Tu n’as plus besoin de rien demander ! ».

Réellement, il s’agissait d’un Initié ayant une pleine connaissance de la Science du Bien et du Mal.

Nos lecteurs seront très étonnés d’apprendre que l’âme humaine du Grand Maître (le Boddhisattva Raphaël) a un corps physique. Le plus grave c’est que ce Boddhisattva est tombé !. Cependant, il lutte terriblement pour se relever. Nous devons distinguer le Maître de son âme humaine. Le Maître est le Dieu Interne. L’Ame humaine du Maître est maintenant tombée. Dans le Monde du Mental Cosmique, vivent beaucoup de démons très dangereux !.

Un jour nous eûmes l’occasion d’entrer dans un Temple très lumineux du Monde du Mental. Nous agissions, tous les investigateurs, avec notre corps Mental. Il y avait là, dans ce Temple, un groupe vénérable d’Anciens. Ils étaient vêtus de tuniques de Maîtres. Ils portaient des sandales. Sur leurs épaules tombaient, en boucles harmonieuses, leur chevelure blanche. Leur longue barbe blanche et leur front large conféraient à tous ces Anciens une prestance magnifique. Nous, les investigateurs, nous croyions nous trouver dans un Temple de Magie Blanche, devant un groupe de Saints Maîtres. C’était la conviction que nous avions !. L’un de ces Vieillards prononça un discours ineffable. Il parla de choses sublimes !. Il parla de choses divines !. Il parla de l’Amour, du Bien, de la Beauté, de la Charité, etc. Soudain le Grand Maître commença à toucher délicatement le problème du Sexe. Et alors il dit, d’une façon sublime : « Croissez et multipliez !, il n’y a rien de mal dans l’acte sexuel, l’éjaculation séminale n’est pas mauvaise, elle est nécessaire pour la reproduction, car Dieu a dit : Croissez et Multipliez ! ».

Le vénérable vieillard se servit de cette expression et de beaucoup d’autres pour défendre l’éjaculation séminale. Ce fut alors que nous avons commencé à suspecter la sainteté de ce « saint ». Nous avons commencé à douter. Cet Ancien serait-il un Magicien Noir ?. Cependant, en regardant autour de nous, nous ne voyions que de vénérables Anciens, une lumière resplendissante !, des choses ineffables !. Cela nous paraissait même un sacrilège de douter de ce Maître et de la sainteté de cet endroit !. Mais le doute mortifiant, malgré tout, malgré nos raisonnements, continuait à nous accabler profondément. Ce fut alors que l’un de nous, voulant sortir du doute, se mit debout et lança ces phrases : « Vive le Christ !, à bas Yahvé ! ».

Christ et Yahvé sont les deux antithèses. Lumière et Ténèbres, Magie Blanche et Magie Noire. Yahvé est ce démon qui a tenté le Christ sur la Montagne. Yahvé est un démon terriblement pervers. Il est le Chef de la Magistrature Noire. Lorsque nous avons crié : « vive le Christ » et « à bas Yahvé », la Loge Noire s’est alors retournée contre nous, pleine de colère, car les Mages noirs adorent Yahvé. Ils suivent Yahvé. Voilà ce qui s’est passé, cette nuit-là, dans ce Temple du Monde du Mental !.

Lorsque ces « saints » hommes au vénérable et auguste aspect entendirent ce « vive le Christ » et ce « à bas Yahvé », il se produisit une chose horrible. Le « saint » visage du vénérable vieillard qui parlait changea, se transforma, devint blême de colère !. Ce que nous vîmes alors est au delà de tout ce que l’on peut imaginer. Cette face devint horrible !. Les « saints » vieillards se démasquèrent : ils étaient de véritables Princes des Ténèbres, de terribles Magiciens Noirs du Monde du Mental Cosmique !. Ils nous insultèrent, nous abreuvant d’injures dignes de la Grande Prostituée dont le nombre est 666. Ils nous attaquèrent violemment. Nous dûmes dégainer notre Epée Flammigère pour nous défendre !. Puis nous nous éloignâmes de cet antre de Magie Noire que nous avions cru auparavant être un Temple de Sainteté.