Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Traité Ésotérique d’Astrologie Hermétique

L’identification et la fascination conduisent au sommeil de la Conscience. Par exemple, vous marchez calmement dans la rue, vous rencontrez soudainement une manifestation publique; les masses vocifèrent, elles parlent des leaders du peuple, les drapeaux s’agitent dans l’air, les gens semblent être fous, tout le monde parle, tout le monde crie.

Cette manifestation publique est très intéressante. À cause de cela, vous avez déjà oublié tout ce que vous deviez faire. Vous devenez identifié avec les masses; les paroles du locuteur vous convainquent. La démonstration publique est si intéressante que vous vous êtes déjà oublié. Vous devenez tellement identifié avec cette démonstration de rue que vous ne pouvez plus penser à autre chose. Vous êtes fasciné. Vous tombez maintenant dans le sommeil de la Conscience. Mélangé aux masses criantes, vous criez aussi et vous lancez même des pierres et des insultes. Vous rêvez magnifiquement. Vous ne savez plus qui vous êtes. Vous avez tout oublié.

Nous allons maintenant vous donner un exemple plus simple: vous êtes dans votre salon, assis devant l’écran de télévision. Les scènes de Cowboy apparaissent; il y a le tournage, les drames des amoureux, etc. Le film est très intéressant. Il a totalement attiré votre attention. Vous vous êtes déjà oublié. Vous criez même avec enthousiasme. Vous êtes identifié avec les cow-boys, avec les coups de feu, avec les amoureux. La fascination est maintenant terrible. Vous ne vous souvenez même pas de vous-même. Vous êtes entré dans un sommeil très profond. Dans ces moments, vous voulez seulement voir le triomphe du héros du film; vous vous réjouissez avec lui. Vous êtes inquiet pour son sort.

Des milliers et des millions sont les circonstances qui produisent l’identification, la fascination et le sommeil.

Les gens s’identifient aux personnes, aux choses, aux idées et chaque type d’identification est suivi de fascination et de sommeil.

Les gens vivent avec leur Conscience endormie. Ils travaillent en rêvant, ils conduisent des voitures en rêvant, et ils tuent aussi des piétons qui marchent en rêvant dans la rue, absorbés dans leurs propres pensées.

Pendant les heures de repos du corps physique, l’ego (le «moi») quitte le corps physique et emmène ses rêves partout où il va. Quand il revient au corps physique, quand il entre à nouveau dans «l’état de veille», il continue avec ses mêmes rêves et, de cette manière, passe toute sa vie à rêver.

Quand les gens meurent, ils cessent physiquement d’exister, mais l’ego, le «moi», continue dans les régions suprasensibles au-delà de la mort.

À l’heure de la mort, l’ego emmène ses rêves, ses fantaisies mondaines et vit dans le monde des morts avec ses rêves. Il continue de rêver, avec la Conscience endormie. Il déambule comme un somnambule: endormi, inconscient.

Quiconque veut éveiller la Conscience doit travailler ici et maintenant. Nous avons la Conscience incarnée et c’est pourquoi nous devons travailler avec elle ici et maintenant. Celui qui éveille la Conscience ici dans ce monde physique s’éveille dans tous les mondes suprasensibles.

Celui qui éveille la Conscience dans ce monde tridimensionnel s’éveille dans les quatrième, cinquième, sixième et septième dimensions.

Celui qui veut vivre consciemment dans les mondes supérieurs doit s’éveiller ici et maintenant.

Les quatre Évangiles insistent sur la nécessité de l’éveil mais les gens ne comprennent pas. Les gens dorment profondément, mais ils croient qu’ils sont éveillés; quand quelqu’un accepte qu’il dort, c’est un signe clair qu’il commence déjà à s’éveiller.

Il est très difficile de faire comprendre aux autres qu’ils ont endormi leur Conscience ; les gens n’acceptent jamais l’énorme vérité qu’ils sont endormis.

Celui qui veut éveiller la Conscience doit pratiquer le rappel le plus intime d’instant en instant.

Cet exercice d’être en rappel d’instant en instant est en fait un travail intensif.

Un moment, un instant d’oubli suffit pour commencer à rêver magnifiquement.

Nous devons de toute urgence surveiller toutes nos pensées, sentiments, désirs, émotions, habitudes, instincts, pulsions sexuelles, etc.

Toute pensée, toute émotion, tout mouvement, tout acte instinctif, toute impulsion sexuelle, doivent être immédiatement observés par nous-mêmes à mesure qu’ils sortent de notre psyché; tout manque d’attention est suffisant pour tomber dans le sommeil de la Conscience.

Plusieurs fois vous marchez dans la rue, absorbé dans vos propres pensées, identifié avec ces pensées, fasciné, rêvant magnifiquement. Soudainement, un ami passe près de vous, vous salue, mais vous ne rendez pas la salutation parce que vous ne le voyez pas, vous rêvez. L’ami devient fâché; il suppose que vous êtes une personne sans manières ou que vous êtes possiblement en colère contre lui. L’ami va aussi rêver. S’il était éveillé, il ne se ferait pas de telles conjectures; il se rendrait immédiatement compte que vous vous promenez endormi.

Vous frappez souvent à une porte erronée, croyant que c’est quelqu’un d’autre, parce que vous dormez.

Vous voyagez dans un véhicule de transport urbain; vous devez descendre à une certaine rue, mais vous êtes identifié, fasciné, rêvant magnifiquement d’affaires, dans votre mental, ou avec un souvenir, ou avec une affection. Soudainement, vous vous rendez compte que vous avez passé votre rue, vous faites arrêter le véhicule et ensuite vous retournez dans quelques rues.

Il est très difficile de rester éveillé d’instant en instant, mais c’est indispensable.

Lorsque nous apprenons à vivre éveillés d’instant en instant, nous cessons alors de rêver ici et en dehors du corps physique.

Il est nécessaire de savoir que lorsque les gens s’endorment, ils sortent de leur corps physique, mais ils portent leurs rêves. Ils vivent dans les mondes intérieurs en rêvant, et quand ils reviennent au corps physique, ils continuent leurs rêves; ils continuent à rêver.

Quand on apprend à vivre éveillé d’instant en instant, on cesse alors de rêver ici et dans les mondes internes.

Il est nécessaire de savoir que l’ego (le «moi»), enveloppé dans ses corps lunaires, quitte le corps physique lorsque le corps s’endort. Malheureusement, l’ego vit endormi dans les mondes internes.

Outre l’ego, ce qui s’appelle Essence, Âme, fraction d’une Âme, Buddhata, Conscience, existe dans les corps lunaires. C’est cette Conscience que nous devons éveiller ici et maintenant.

Ici, dans ce monde, nous avons la Conscience ; nous devons l’éveiller ici si nous voulons vraiment arrêter de rêver et vivre consciemment dans les mondes supérieurs.

La personne avec une Conscience éveillée vit, travaille et agit consciemment dans les mondes supérieurs pendant que son corps repose dans son lit.

La personne consciente n’a pas de problèmes liés aux projections astrales; la difficulté d’apprendre à se projeter dans le plan astral à volonté n’est qu’un problème pour ceux qui sont endormis.

La personne éveillée ne se soucie même pas d’apprendre à se projeter dans le plan astral; il vit consciemment dans les mondes supérieurs pendant que son corps physique dort dans son lit.

La personne éveillée ne rêve plus. Pendant que le corps se repose, il vit dans les mêmes régions où les gens errent habituellement pour rêver; cependant, la personne éveillée le fait avec sa Conscience éveillée.

La personne éveillée est en contact avec la Loge Blanche; il visite les temples de la grande Fraternité Blanche universelle et a des entretiens avec son Guru-Deva pendant que son corps dort.

L’intime-rappel d’instant en instant développe le sens spatial. Ensuite, nous pouvons même voir les rêves des gens qui marchent dans les rues.

Le sens spatial inclut la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher, etc., en soi. Le sens spatial est une fonction de la Conscience éveillée.

Les chakras (dont parle la littérature occultiste) sont au sens spatial comme la flamme d’une allumette est au Soleil.

Si le rappel de soi d’instant en instant est fondamental pour éveiller la Conscience, apprendre à utiliser l’attention n’est pas moins fondamental.

Les étudiants Gnostiques doivent apprendre à diviser l’attention en trois parties: le sujet, l’objet et le lieu.

  • Sujet: Ne pas tomber dans l’oubli de soi avant toute représentation.
  • Objet: Observer tout, toute représentation, tout fait, tout événement, aussi insignifiant que puisse paraître ce dernier, en détail, sans s’oublier soi-même.
  • Lieu: L’observation rigoureuse de l’endroit où nous pouvons être; Demandez-vous: «Quelle place est-ce? Pourquoi suis-je ici?»

À l’intérieur de ce facteur de place, nous devons inclure la question dimensionnelle, car il se pourrait que nous soyons réellement dans la quatrième ou dans la cinquième dimension de la nature au moment de l’observation; souvenons-nous que la nature a sept dimensions.

La loi de la gravité règne dans le monde tridimensionnel. Cependant, la loi de la lévitation existe dans les dimensions supérieures de la nature.

En observant une place, nous ne devons jamais oublier la question des sept dimensions de la nature; il est donc commode de se demander: «Dans quelle dimension suis-je?» Ensuite, il est nécessaire de le vérifier en sautant le plus haut possible, avec l’intention de flotter dans l’atmosphère environnante. Il est logique que si nous flottons c’est parce que nous sommes en dehors du corps physique. Nous ne devons jamais oublier que lorsque le corps physique dort, l’ego avec les corps lunaires et l’Essence à l’intérieur déambule comme un somnambule dans le Monde Moléculaire.

La division de l’attention en sujet, objet et lieu conduit à l’éveil de la Conscience.

Après s’être habitués à cet exercice, à cette division de l’attention en trois parties, à ces questions, à ce petit saut, etc., la Conscience de nombreux étudiants Gnostiques a fini par pratiquer le même exercice pendant le sommeil du corps physique, quand ils étaient vraiment dans les mondes supérieurs. Quand ils ont essayé le fameux saut expérimental, ils flottaient délicieusement dans l’atmosphère environnante; ils ont alors éveillé la Conscience ; ils se rappelaient que le corps physique était resté endormi dans le lit et, pleins de joie, ils pouvaient se consacrer à l’étude des mystères de la vie et de la mort dans les dimensions supérieures.

Il est logique de dire qu’un exercice qui se pratique chaque jour, qui devient une habitude, une coutume, est tellement enregistré dans les différentes zones du mental, ensuite il se répète automatiquement pendant le rêve, quand nous sommes vraiment en dehors du corps physique, et le résultat est l’éveil de la Conscience.

Gémeaux est un signe aérien, régi par la planète Mercure.

Gémeaux gouverne les poumons, les bras et les jambes.

Exercice

Pendant le signe zodiacal des Gémeaux, les étudiants Gnostiques doivent s’allonger sur le dos et détendre le corps. Ensuite, il faut inhaler l’air cinq fois et aussi l’exhaler cinq fois; quand on inhale, il faut imaginer que la lumière accumulée autrefois dans le larynx agit maintenant sur les bronches et les poumons. En inspirant, les jambes et les bras doivent être étendus sur les côtés; à l’expiration, les jambes et les bras doivent rester fermés (près du corps).

Le mercure est le métal des Gémeaux, sa pierre est le béryl d’or et sa couleur est jaune.

Les natifs des Gémeaux aiment voyager beaucoup. Ils commettent l’erreur d’ignorer la voix sage du cœur. Ils veulent tout résoudre avec le mental. Ils se fâchent facilement. Ils sont très dynamiques, polyvalents, volubiles, irritables, intelligents; leurs vies sont pleines de succès et d’échecs et ils possèdent un courage fou.

Les natifs des Gémeaux sont problématiques en raison de leur dualisme rare, dû à cette double personnalité qui les caractérise et qui est symbolisée chez les Grecs par ces mystérieux frères appelés Castor et Pollux.

On ne sait jamais comment le natif des Gémeaux procédera dans tel ou tel cas en raison précisément de leur double personnalité.

À tout moment, le natif des Gémeaux est un ami très sincère, capable de sacrifier même sa propre vie par amitié pour la personne à qui il a offert son amour; mais à un autre moment donné, il est capable des pires infamies contre cette même personne aimée.

Le type inférieur des Gémeaux est très dangereux et c’est pourquoi son amitié n’est pas recommandée.

Le défaut le plus grave des natifs des Gémeaux est la tendance à juger faussement les autres.

Les jumeaux Castor et Pollux nous invitent à réfléchir. Il est en effet connu que dans la nature, la matière manifestée et l’énergie occulte symbolisée dans la chaleur, la lumière, l’électricité, les énergies chimiques et autres énergies supérieures (qui nous sont encore inconnues), se traitent toujours de façon inverse, et l’apparence de l’un présuppose l’entropie ou la disparition de l’autre; pas moins et pas plus que les mystérieux frères Castor et Pollux, symbole d’un tel phénomène chez les Grecs. Ils vivaient et mouraient alternativement de la même manière que la matière et l’énergie naissent et meurent alternativement, apparaissent et disparaissent.

Le processus des Gémeaux est vital dans la Cosmogenèse. La Terre originelle était un soleil qui s’est graduellement condensé aux dépens d’un anneau nébuleux lorsque, par irradiation ou refroidissement, le premier film solide de notre globe a été déterminé, au moyen du phénomène chimique de dissipation ou d’entropie de l’énergie qui constitue les états grossiers de la matière que nous appelons solide et liquide.

Tous ces changements dans la nature sont effectués conformément aux processus intimes de Castor et Pollux.

En ces temps du XXe siècle, etc., la vie a déjà amorcé son retour vers l’Absolu, et la matière brute commence à se transformer en énergie. On nous a dit qu’au cinquième Ronde la Terre sera un cadavre, une nouvelle lune, et que la vie se développera avec tous ses processus constructifs et destructeurs dans le Monde Éthérique.

Du point de vue ésotérique, nous pouvons affirmer que Castor et Pollux sont des Âmes Jumelles.

L’Être, l’Intime de chacun de nous, a des Âmes Jumelles: l’Âme Spirituelle et l’Âme Humaine.

Dans l’animal intellectuel ordinaire, l’Être, l’Intime, ne naît pas, ne meurt pas, ne se réincarne pas, mais il envoie l’Essence à chaque nouvelle personnalité. L’essence est une fraction de l’Âme Humaine, la Buddhata.

Il est urgent de savoir que la Buddhata, l’Essence, est déposée dans les corps lunaires avec lesquels l’ego se revêt.

Parlant un peu plus clairement, nous dirons que l’essence est malheureusement embouteillée dans l’ego lunaire. Les perdus descendent.

Le seul objectif de descendre dans les Mondes Infernaux est de détruire les corps lunaires et l’ego au moyen de l’involution submergée. Ce n’est qu’en détruisant la bouteille que l’Essence s’échappe.

Tous ces changements incessants de la matière en énergie et de l’énergie en matière nous invitent toujours à réfléchir sur les Gémeaux.

Gémeaux est intimement lié aux bronches, aux poumons et à la respiration. L’homme microcosmique est fait à l’image et à la ressemblance du macrocosme.

La Terre respire aussi. La Terre inspire le soufre vital du Soleil et expire ensuite du soufre terrestre converti; ceci est analogue à la façon dont l’homme inhale de l’oxygène pur et expire du dioxyde de carbone converti. Cette onde vitale, alternativement ascendante et descendante, véritable systole et diastole, inhalation et exhalation, surgit du sein le plus profond de la Terre.

pa-2016

Ce chapitre est extrait du Traité Ésotérique d’Astrologie Hermétique (1967) de Samaël Aun Weor. Il est inclus dans les éditions imprimées et ebook de Astrologie Pratique par Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif), qui sont illustrés pour faciliter votre compréhension, et comprennent des fonctionnalités comme un glossaire et un index. Achetez le livre, et vous bénéficiez vous-même et les autres.