Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 Nous pénétrons maintenant dans un vieux palais médiéval. Un enfant s’amuse dans ce vieux palais.

2 L’enfant gravit une échelle ; nous devons redevenir des enfants pour gravir l’échelle de la Sagesse.

3 Dans ce vieux palais vit une reine du Feu. C’est la reine élémentale du genévrier, incarnée dans un corps physique, dans une vieille cour médiévale.

4 C’est une magicienne sobre, c’est une magicienne austère, vêtue à la manière médiévale. Cette reine élémentale a une belle apparence juvénile, elle mène une vie exemplaire dans cet antique palais féodal.

5 Plongés en profonde méditation interne, nous pénétrons dans un salon souterrain de cette vieille demeure, et devant nos yeux spirituels se présente une humble couche, une dame sublime et quelques saints Maîtres qui assistent cette reine élémentale du genévrier, incarnée en plein Moyen-Age dans un corps physique.

6 Cette chambre étrange semble éclairée par un vieux lustre de verre et l’on y respire la poussière des siècles.

7 Face au lit, d’un vase de fer s’échappe une fumée douce et délicieuse.

8 Sous ce vase, le feu brûle intensément.

9 Un liquide bout, et parmi le liquide, la plante du genévrier.

10 Le liquide de ce vase est l’eau pure de la vie, au milieu de laquelle apparaît l’arbre du genévrier.

11 C’est la plante des Rois divins. Trois Zipas Chibchas de Baccata ont pratiqué le culte du genévrier.

12 Tous les Rois divins de l’Antiquité ont pratiqué l’art royal du genévrier.

13 Le mantra de l’élémental du genévrier est Kem-Lem.

14 L’élémental du genévrier ressemble à une belle enfant. Chaque arbre a son élémental.

15 Tous les élémentaux du genévrier obéissent à cette reine élémentale incarnée dans le vieux palais médiéval.

16 La reine supplie Agni de l’aider et cet enfant du Feu flotte dans cette chambre étrange.

17 L’élémental du genévrier obéit, et dans la fumée qui s’échappe du vase apparaissent quelques Maîtres de Sagesse.

18 La fumée du genévrier forme un corps gazeux, pour que l’Ange invoqué puisse s’en vêtir et se rendre visible et tangible dans le monde physique.

19 Tous les Rois divins de l’Antiquité pratiquaient l’art royal du genévrier pour converser avec les Anges.

20 L’invocateur doit boire un verre de genièvre durant le rite.

21 Les chakras entrent en activité, avec le rite du genévrier.

22 Chaque arbre a son élémental ; ces élémentaux des genévriers obéissent à la reine du Feu, qui s’est incarnée au Moyen-Age dans une cour fastueuse.

23 A présent, la reine du genévrier cultive ses mystères dans un temple souterrain de la terre.

24 Les baies du genévrier, utilisées sous forme de fumigations, nettoient le corps astral de toute espèce de larves.

25 L’Initié doit revêtir son habit sacerdotal pour officier dans le temple avec l’élémental du genévrier.

26 Durant le temps que dure l’office sacré du genévrier, l’arbre dont on a recueilli les rameaux et les baies restera couvert d’un drap noir et l’on suspendra à cet arbre quelques pierres.

27 Pendant la sainte invocation de l’élémental du genévrier, l’Initié fera résonner une trompette faite d’une corne de bélier

28 L’élémental du genévrier forme avec la fumée un corps gazeux qui sert d’instrument à l’Ange invoqué.

29 Si l’invocation est digne de réponse, l’Ange invoqué accourra à l’appel et se rendra visible et tangible dans le monde physique pour converser avec celui qui l’appelle.

30 L’indigne pourra mille fois faire l’appel, il ne sera pas écouté, car pour l’indigne toutes les portes sont fermées, sauf celle du repentir.