Magie Élémentale de l’Aloès (Aloe soccotrina)

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

191 L’aloès est une plante aux grands pouvoirs occultes.

192 Les élémentaux de cette plante ressemblent à des enfants nouveau-nés.

193 Ces enfants élémentaux sont de véritables « Adamites », pleins d’innocente beauté.

194 Cette plante multiplie ses feuilles charnues sans avoir besoin de l’élément terre ni de l’élément eau.

195 J’ai souvent vu un aloès pendu sur un mur, sans lumière solaire, sans eau et à l’intérieur d’un appartement, et néanmoins la plante continuait à vivre, miraculeusement, reproduisant ses feuilles et même se multipliant.

196 De quoi vit-elle ?, de quoi se nourrit-elle ?, comment fait-elle pour survivre ?.

197 Des investigations clairvoyantes nous ont conduit à la conclusion logique que cette plante se nourrit et vit des rayons ultrasensibles du soleil.

198 Cette plante se nourrit du Christ cosmique, des rayons christiques du soleil.

199 Les cristaux de cette plante sont ni plus ni moins que du soleil liquide, du Christ en substance, du Semen christonique.

200 Les élémentaux de ces plantes ont pouvoir sur toutes choses, et par le moyen de la magie élémentale, nous pouvons utiliser ces élémentaux pour toutes sortes de travaux de Magie Blanche.

201 Avant de cueillir la plante, on doit l’asperger d’eau pour la baptiser.

202 On bénira la plante et on récitera la prière gnostique suivante :

203 « Je crois en le Fils, le Crestos Cosmique, la puissante médiation astrale qui relie notre personnalité physique à l’immanence suprême du Père Solaire ».

204 On devra accrocher à la plante un petit morceau de métal d’argent.

205 On devra ensuite suspendre la plante au mur de notre logement afin qu’avec la splendeur de la lumière christique qu’elle attire du soleil, elle illumine et baigne toute l’atmosphère de la maison, nous remplissant de lumière et de chance.

206 Par le moyen du pouvoir de la volonté, nous pouvons ordonner à l’élémental de l’aloès d’exécuter le travail magique que nous désirons, et cet élémental obéira alors immédiatement.

207 Nul doute que l’on doive à chaque jour donner les ordres à l’élémental, pour l’obliger à travailler.

208 Les pouvoirs solaires de cette créature sont réellement formidables. Cependant, quiconque tente d’utiliser les créatures élémentales à des fins malveillantes contractera un horrible karma et il sera sévèrement châtié par la Loi.

209 Les élémentaux de l’aloès sont en relation intime avec les lois de la réincarnation.

210 Le département élémental de l’aloès est en relation intime avec les forces cosmiques chargées de régler la réincarnation humaine.

211 De même que l’aloès peut être arraché de la terre pour être accroché à un mur, c’est-à-dire, peut changer d’ambiance et continuer à vivre, de la même manière l’être humain peut être arraché de la terre et changé de milieu afin de continuer à vivre, c’est la loi de la réincarnation.

212 Nous pouvons vérifier cette loi même physiquement.

213 Il existe, dans les forêts des climats tropicaux, un insecte connu sous le nom de cigale.

214 « Genre d’insectes hémiptères (appelés aussi rynchotes) de couleur vert jaune ; la cigale fait entendre, durant les chaleurs de l’été, un bruit strident et monotone, au moyen d’un organe particulier que le mâle possède sur la partie inférieure de l’abdomen ».

215 En Colombie, on donne à cet insecte le nom vulgaire de chicharra.

216 C’est une croyance commune chez les gens que ce petit animal s’éreinte à chanter puis meurt. Toutefois, la réalité est différente.

217 Ce qui arrive, c’est que ce petit animal abandonne sa chitine, « substance organique constituant le squelette des animaux articulés ».

218 L’insecte pratique une ouverture dans la région dorsale du thorax et sort par là, revêtu d’un nouveau corps plein de vie.

219 Cet animalcule est immortel et se réincarne sans fin dans la vie.

220 Le Maître Huiracocha, parlant de l’aloès, dit, dans le livre Plantes sacrées (Plantas Sagradas, éditions Argentina, 1947, p 137), ce qui suit :

221 « Les voyageurs qui se rendent en Orient verront, au-dessus des portes des maisons turques, une peau de crocodile et une plante d’aloès, puisque les deux, leur dit-on, garantissent une longue vie ».

222 En examinant attentivement ce symbole, nous découvrons qu’il représente la réincarnation.

223 Le Livre des Morts des Egyptiens dit textuellement :

224 « Je suis le crocodile sacré Sebek, je suis la flamme des trois chandelles, et mes chandelles sont immortelles. J’entre dans la région de Sekem, j’entre dans la région des flammes qui ont dispersé mes adversaires ».

225 Le crocodile sacré Sebek symbolise l’Intime, et si nous mettons à côté l’aloès, nous aurons l’Intime avec ses trois bougies, c’est-à-dire la Triade divine, se réincarnant sans cesse pour atteindre la perfection.

226 La réincarnation est pour les uns une croyance, pour les autres une théorie, pour plusieurs une superstition, etc., mais pour ceux qui se souviennent de leurs vies passées, la réincarnation est un fait.

227 En ce qui me concerne personnellement, je me rappelle toutes mes vies passées, avec autant de facilité qu’on peut se rappeler l’heure à laquelle nous sommes allés déjeuner ou dîner. Ils pourraient venir me dire, tous les savants du monde, que je me trompe ; je rirais d’eux, tout simplement, et les regarderais avec compassion, car comment ferais-je pour oublier ce dont je me souviens ?.

228 La réincarnation est pour moi un fait.

229 J’ai connu l’aurore de la vie sur la terre et je suis sur cette planète depuis l’époque Polaire.

230 J’ai été témoin de la sortie de l’Eden, et je puis certifier que la causa causorum de la perte des pouvoirs intérieurs de la race humaine fut la fornication.

231 Dans la Lémurie, les tribus vivaient dans des villages de cabanes, et les soldats de ces tribus dans des casernes.

232 Les armes de ces soldats étaient constituées de flèches et de lances.

233 Dans une seule gigantesque cabane vivait toute une tribu.

234 La relation sexuelle avait lieu uniquement dans les immenses cours des temples, à des époques déterminées de l’année, et sur l’ordre des Anges.

235 Cependant, les Lucifers éveillèrent en nous la soif passionnelle, et nous nous livrâmes à la fornication à l’intérieur des habitations.

236 J’assistai à la sortie de l’Eden, je fus témoin de la sortie du Paradis, et c’est pour cela que je rends témoignage de tout ce que j’ai vu et entendu.

237 Je me rappelle encore comment nous fûmes chassés de la Loge Blanche lorsque nous avons forniqué.

238 Les grands Hiérophantes des Mystères Majeurs nous ont expulsés de la cour de leurs temples lorsque nous avons mangé du fruit défendu.

239 Depuis lors, nous, tous les êtres humains, avons roulé à travers des millions de naissances et de morts, aussi nombreuses que les grains de sable de la mer.

240 Le plan des Anges était qu’aussitôt que l’homme acquerrait un cerveau, et une gorge pour parler, il cesserait d’avoir un commerce sexuel avec la femme.

241 C’était le plan des Anges, mais les Lucifers gâchèrent ce plan et alors l’homme s’enfonça dans l’abîme.

242 On envoya un Sauveur à l’humanité, mais en vérité, il est triste de le dire, l’évolution humaine échoua.

243 Durant les époques Polaire, Hyperboréenne et au début de la Lémurie, les êtres humains étaient hermaphrodites, et la reproduction s’effectuait par « spores » qui se détachaient des mollets.

244 L’homme utilisait les deux pôles, positif et négatif, de son énergie sexuelle, pour créer par sporulation.

245 Avec la division en sexes opposés, l’homme a dû réserver un des pôles de son énergie sexuelle pour former le cerveau et la gorge.

246 Il y eut alors nécessité de la coopération sexuelle pour la reproduction de la race.

247 L’acte sexuel s’effectuait alors sous la direction des Anges, à des époques déterminées de l’année.

248 Le plan des Anges était qu’aussitôt que le cerveau et la gorge seraient construits, l’homme poursuivrait alors son évolution en créant son corps avec le pouvoir du Verbe.

249 Je fus témoin de toutes ces choses, et c’est pourquoi la réincarnation est pour moi un fait.

250 J’ai connu la Magie Sexuelle ténébreuse et tantrique que prêchent Cherenzi et Parsifal Krumm-Heller, je l’ai vu exercer par tous les magiciens noirs de l’Atlantide, et c’est à cause de cela que le continent Atlante a sombré dans de grands cataclysmes.

251 J’ai connu les Egyptiens et les Romains, et par les portes de l’antique Rome des Césars, j’ai souvent vu sortir Néron assis dans sa litière portée sur les épaules de ses esclaves.

252 Cela fait plus de dix-huit millions d’années que les êtres humains évolutionnent dans cette roue des naissances et des morts.

253 Mais il est triste, très triste, de le dire : la vérité est que l’évolution humaine a échoué.

254 Seul un très petit groupe d’âmes pourra se réincarner dans l’ère lumineuse du Verseau.

255 Je connais trop bien les pseudo-spiritualistes théoriseurs du monde. Et je sais d’avance qu’ils riraient de mon affirmation, me croyant ignorant. Pauvres malheureux. Je sais par coeur toutes leurs théories, je connais toutes leurs bibliothèques, et je puis assurer que la majeure partie des spiritualistes de ces sociétés, écoles, ordres, etc., marchent sur le chemin noir.

256 Cela semble incroyable, mais parmi les humbles campagnards et les gens simples, parmi ceux qui n’ont jamais dévoré de théories, de ces « nourritures sépulcrales », il y a des âmes véritablement lumineuses, des âmes des millions de fois plus évoluées que ces dévots qui sourient béatement devant l’auditoire de toutes ces « écoles » de perroquets du spiritualisme profane le plus enraciné.

257 Les Anges qui régissent la loi de la Réincarnation sont en relation intime avec ce département élémental de l’aloès.

258 Le mantra de cet élémental est la voyelle « M ».

259 La prononciation correcte de cette voyelle se fait en allongeant le son, les lèvres fermées.

260 Ce son ressemble au mugissement du boeuf.

261 Cependant, je ne veux pas dire que l’on doive imiter le boeuf.

262 Etant articulé les lèvres fermées, le son sortira donc par le nez.

263 Tout être humain peut se rappeler ses vies passées au moyen de l’exercice de rétrospection.

264 Vous pouvez chaque jour faire un exercice rétrospectif pour vous rappeler minutieusement tous les incidents qui ont eu lieu la veille, tous les événements qui sont arrivés, dans l’ordre inverse, huit jours avant, quinze jours, un mois, deux mois, un an, dix, vingt ans auparavant, jusqu’à vous rappeler avec précision toutes les circonstances des premières années de votre enfance.

265 Il arrivera qu’au moment où l’étudiant atteindra, durant son exercice rétrospectif, les trois ou quatre premières années de sa vie, cela lui deviendra très difficile de se rappeler les événements de ces premières années de l’enfance.

266 En parvenant donc à cet endroit, l’étudiant pratiquera son exercice dans ces instants de transition entre la veille et le sommeil.

267 Et alors, dans des visions de rêve, il se rappellera minutieusement tous les détails de son enfance, parce que durant le sommeil nous entrons en contact avec le subconscient où sont emmagasinés tous nos souvenirs.

268 Ce procédé de rétrospection interne, tirant profit de l’état de transition entre la veille et le sommeil, pourra être prolongé jusqu’à ce que l’on se rappelle ces instants qui ont précédé la mort de notre corps physique passé, les dernières scènes douloureuses, et en poursuivant l’exercice rétrospectif, nous allons nous souvenir de toute notre réincarnation passée et de toutes celles qui l’ont précédée.

269 Cet exercice de rétrospection profonde, interne et subtile, nous permet de nous rappeler toutes nos vies passées.