Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 Dans le coeur humain existent sept centres divins, et au fur et à mesure que l’Initié parvient à chacune des grandes Initiations de Mystères Majeurs, il pénètre dans chacun de ces centres cardiaques.

2 A chacune des sept Grandes Initiations des Mystères Majeurs, l’Initié a accès à l’un de ces centres.

3 Dans la première Initiation de Mystères Majeurs, l’Initié a le droit d’entrer dans le premier centre. Avec la seconde Initiation, il entre dans le second centre, avec la troisième, il entre dans le troisième centre, et ainsi de suite jusqu’à la septième Initiation, qui lui donne accès au septième centre.

4 Un mont d’une blancheur immaculée, ayant l’aspect d’une pyramide, se présente devant toi. Entre mon frère, dans cette chambre sacrée où resplendit l’image du crucifié ; tu as déjà pénétré auparavant dans ce centre, et maintenant tu y entres encore, pour la quatrième fois, chaque fois de façon plus élevée.

5 Nous passons toujours par les mêmes centres, sous une forme chaque fois plus élevée, en suivant la courbe de l’évolution cosmique.

6 Entre maintenant, mon frère, dans le deuxième centre et reçois tes présents et tes festivités.

7 Entre dans le troisième centre, et fais tourner ta sphère ardente qui est suspendue à la corde. Reçois, mon frère, musique, chants et réjouissances.

8 Pénètre maintenant, ô Arhan, Imperator du Mental Cosmique, dans ton quatrième centre.

9 Ce quatrième centre correspond à la Quatrième Initiation des Mystères Majeurs.

10 Tu es devant l’aurore de la vie, mon frère, tu étais un indien sauvage et primitif dans les forêts vierges de l’Arcadie. Tu adorais le soleil naissant et tu ne te servais pas du raisonnement. Tu laissais sagement la voix de l’instinct te guider.

11 A la fin de la journée, mon frère, après avoir christifié ton mental, tu découvres que la fin est égale au commencement, plus l’expérience du cycle.

12 As-tu fini par te convaincre que tu ne pouvais en savoir plus que Dieu ?.

13 La raison est un crime de lèse-majesté contre Dieu.

14 Avec tes pauvres raisonnements, tu croyais que tu pouvais en savoir plus que le Créateur, et tu t’es trompé, mon frère.

15 Tu es à présent revenu, mon frère, au pôle positif de l’instinct, car la fin rejoint toujours le commencement, avec en plus l’expérience du cycle.

16 Tu es revenu au royaume de l’Intuition.

17 Tu es maintenant convaincu, mon frère, de l’inutilité des raisonnements.

18 Seul le sentier de l’action droite, lorsqu’on est régi par la voix du silence, peut nous mener jusqu’aux cimes ineffables du Nirvana.

19 Au lieu de raisonner et de détruire le corps mental avec la bataille des antithèses, il vaut mieux travailler intensément pour le bénéfice de l’espèce humaine.

20 Lorsque les raisonnements t’assaillent, tu dois les vaincre avec le fouet terrible de la volonté.

21 Quand la lutte antithétique des concepts risque de fractionner ton mental, chasse-les de toi avec la cravache terrible de la volonté, et fais ce que tu as à faire, afin de ne pas laisser place à l’inutilité des raisonnements.

22 La seule chose qui intéresse les Seigneurs du karma, ce sont tes oeuvres.

23 Tes ratiocinations n’intéressent pas les Seigneurs du karma.

24 Le processus du choix conceptuel, le processus déprimant de l’option, cause de très graves dommages au corps mental.

25 Lorsque les dommages se cristallisent dans le cerveau physique, alors viennent des maladies cérébrales, des manies intellectuelles, l’alcoolisme, la neurasthénie et la folie.

26 Tu ne peux en savoir plus que Dieu, mon frère, tes raisonnements ne te servent donc à rien, chasse du temple de ton mental tous les marchands, avec le fouet terrible de la volonté.

27 Christifie ton mental, bien-aimé disciple, transmute l’eau en vin et ouvre tes portes à ton Dieu intérieur, afin qu’il t’enseigne la Sagesse divine, et tu mangeras ainsi le pain de la Sagesse, sans avoir besoin des inutiles raisonnements qui détruisent le corps mental.

28 Dans le plan mental existent des hôpitaux et des cliniques où sont actuellement reclus des milliers de corps mentaux malades à cause du processus douloureux des raisonnements.

29 Dans ces hôpitaux du monde du Mental sont hospitalisés les corps mentaux de beaucoup d’Initiés qui ont détruit leur mental avec le processus du raisonnement.

30 Le mental doit couler de manière silencieuse et ininterrompue, sans le processus déprimant des raisonnements.

31 L’important, c’est le sentier de l’action droite, l’important c’est l’action intuitive.

32 L’action intuitive c’est l’action juste, c’est penser juste, c’est sentir juste, c’est transmutation divine, c’est plénitude de travail, plénitude d’action, c’est activité pleine, activité juste, c’est sainteté véritable, c’est sagesse en action, amour actif.

33 L’humanité du Verseau sera l’humanité intuitive.

34 Tu as vu, ô Imperator !, combien d’êtres ont commencé avec toi la journée.

35 Des millions d’êtres humains ont commencé à gravir la montagne spirale de la vie, mais la majeure partie d’entre eux ont roulé à l’abîme et se sont convertis en démons.

36 Seule une poignée d’êtres sont parvenus avec toi au sommet de la montagne.

37 Entre dans le temple, ô Arhat !, pour célébrer la fête.

38 Le temple est en tenue de cérémonie.

39 Sanat Kumara, l’Ancien des Jours, t’attend sur son trône.

40 Sa voix majestueuse résonne comme la voix d’une armée.

41 La Déesse Mère du Monde met sur ta tête le voile sacré des Bouddhas, et le diadème avec l’oeil de Shiva.

42 Dans l’espace entre les sourcils resplendit l’oeil de Dagma, et Sanat Kumara s’exclame : « Tu es un Bouddha !, tu t’es libéré des quatre corps de péché, tu es un habitant du monde des dieux. Tu Es Un Bouddha ! ».

43 L’Ancien des Jours te remet la tunique du Bouddha. Reçois-la, mon frère.

44 De ton corps mental sort à ce moment un enfant rempli de beauté, c’est l’extrait animique du corps mental, c’est ton Mental-Christ.

45 Cette belle créature fusionne maintenant totalement avec ta divine Triade éternelle.

46 Le Mental-Christ s’est formé dans ton corps mental.

47 Le Mental-Christ est pur Semen transmuté.

48 Le Mental-Christ est le résultat de la Magie Sexuelle.

49 Tu es un Bienheureux, ô Bouddha !.

50 Sanat Kumara t’offre un nouveau trône.

51 Tous les frères du temple sont dans l’allégresse, tous se réjouissent avec le nouveau Bouddha, tous t’embrassent et te donnent le saint baiser.

52 La fête est immense.

53 La Déesse Mère du Monde a enfanté un nouveau Bouddha dans le monde des Dieux.

54 Il resplendit maintenant d’une immaculée beauté au milieu de cette Rose Ignée de la nature.

55 Le Manas s’est fusionné avec l’Atman-Bouddhi-Manas, dans le coeur de Brahma où seule resplendit la Sagesse sacrée du Bodhidharma.

56 La Déesse Mère du Monde s’exclame : « Voici mon fils bien-aimé, voici un nouveau Bouddha ! ».

57 C’est la Sagesse du Coeur, c’est la Sagesse du sceau du Coeur.

58 A la fin, la mort et le Coeur fusionneront totalement.

59 La musique des Sphères résonne dans les espaces divins, et dans le temple des Dieux de belles femmes dansent les runes sacrées.